AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

The pendulum swings, watch it count down to the end | Dylana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Gwen, Eléa & Lexia
TON AVATAR : Nina Dobrev
TES CRÉDITS : ava - idk ; signa - northern lights
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Trystan, à venir : Ainhoa - Malone.

Terminé : Yevgenyia
RAGOTS PARTAGÉS : 173
POINTS : 411
ARRIVÉE À TENBY : 28/02/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans
CÔTÉ COEUR : Un cerf-volant
PROFESSION : Employée dans une agence de voyage


MessageSujet: The pendulum swings, watch it count down to the end | Dylana Ven 28 Juil - 23:11



Dylana Meylir
27 ans ♣ Employée dans une agence de voyage ♣ Cerf-volant(e) ♣ A Tenby depuis toujours, mais moins ces huit dernières années
Rêveuse - De mauvaise foi - Indépendante - Maladroite - Positive - Impatiente - Amusante - Lunatique - Respectueuse - Têtue




« Entrez, entrez. Installez-vous et faites comme chez vous, surtout ! Un thé, peut-être ? » Tout en vous tendant une tasse de thé, Mrs Lloyd fronce légèrement les sourcils pour vous demander : « Dites-moi, c'est la première fois que je vous invite chez moi, il me semble. Comment cela se fait-il ? Vous n'êtes pas bien intégré à notre communauté, peut-être ? Rassurez-moi tout de même, vous n'êtes pas quelqu'un d'important ? » Tout en vous proposant des biscuits d'un geste, elle ajoute en riant : « Ou bien, vous n'aimez pas les vieilles radoteuses dans mon genre ! »

« Bonjour Mrs Lloyd. » Dylana entra et s’installa dans le salon sur l’invitation de son hôtesse. La vieille dame ne la reconnaissait probablement pas puisqu’elle n’avait pas remis les pieds chez elle depuis de nombreuses années. En réalité, la jolie brune n’était revenue que très rarement à Tenby depuis l’âge de ses dix-huit ans. « Quelqu’un d’important ? Je ne sais pas. Vous ne me reconnaissez pas ? La petite Meylir. Ma famille a en tout cas toujours bien été intégrée à cette communauté. » Peut-être que l’âge avait fait oublier à Mrs Lloyd qui elle était, qui était son père et sa mère… Ce n’était certainement pas la discrétion et l’isolation de son frère qui avaient enrichi le blason familial. Peut-être était-ce tout simplement l’évolution physique de Dylana qui prêtait à confusion pour que la vieille dame ne la remette pas. Peu importe. Elle n’avait répondu à l’invitation que par pure politesse. La jolie brune attrapa la tasse de thé tendue ainsi qu’un biscuit et écouta son hôtesse reprendre sur sa lancée.

« Je crois déceler un drôle d'accent chez vous, à moins que mes biscuits soient trop secs... Rappelez-moi d'où vous venez, déjà ? Cela fait longtemps que vous vivez à Tenby ? »

« Un accent ? » Un sourire étira les lèvres de Dylana. Ses nombreux voyages à l’étranger et son éloignement prolongé avait-il gommé ses origines galloises pures souches ? Peu probable. L’intonation dans sa voix était toujours aussi intense et puissante. La jolie brune reposa la tasse de thé devant elle. Moins réservée que dix ans auparavant, elle n’hésitait plus à en dire un peu plus lorsque la situation l’exigeait. « Je suis partie quelques temps, pour les études, mais je suis née ici. A moins que mes séjours à l’étranger n’aient altéré ma voix… Je ne vois pas trop. » Répondit-elle d’un ton léger et rempli de second degré. Malgré son histoire familiale et en dépit de son départ prolongé, Dylana n’avait jamais renié ses origines. Du moins, jamais au plus profond d’elle. Elle était bel et bien de Tenby.

Après quelques commentaires sur vos origines et la beauté de la ville de Tenby, Mrs Lloyd pose une main sur la vôtre et vous interroge à nouveau : « Ah si vous saviez quel bien cela me fait d'être en compagnie de quelqu'un d'aussi... frais que vous ! A votre âge, j'avais des rêves plein la tête, et je n'ai pu en réaliser qu'une infime partie ! Mais plutôt que de vous endormir avec mes histoires, parlez-moi des vôtres, de projets, ou même, de vos rêves les plus fous... »

Lorsque la main de Mrs Lloyd se posa sur la sienne, la jolie brune se retint de la retirer. Elle n’aimait pas trop les interrogations de plus en plus curieuses de la vieille dame. Répondre à une invitation par politesse et glisser quelques nouvelles était une chose, s’étaler trop de détails en était une autre. Dylana se contenta donc de donner une réponse concise mais suffisante pour contenter la nature Miss Marple du village de son hôtesse. Ado, le rêve le plus vital pour la brune avait été de quitter ce trou perdu, quitter le piège familial qui l’attendait ici, pour vivre la grande vie. Au final, pourquoi ? Se rendre compte qu’il y avait bien plus important qui l’attendait chez elle… des années plus tard. « Pour les rêves, j’ai encore un peu de temps devant moi. J’en ai déjà réalisé quelques-uns en partant étudier à l’étranger et en voyageant un peu. Il est rafraîchissant de découvrir le monde en dehors de Tenby. Une chance que nous avons à notre époque, nous jeunes de ma génération, d’avoir cette mobilité internationale. Cela dit, j’aspire désormais à retrouver mes proches. » Ou comment noyer subtilement le poisson en formulant des réponses pseudos-intelligentes digne d’une universitaire, universitaire qu’elle n’était finalement pas, puisqu’elle avait dilapidé l’héritage familial en voyages et projets divers après avoir raté sa première année. Elle n’était pas tout à fait sans diplôme mais il ne représentait pas celui de la prestigieuse école pour laquelle elle était partie à la base. Juste une petite école ordinaire, trois années vite faites en tourisme, formation rapide à défaut d’autre chose, après avoir tout dispersé des fonds familiaux et accumulés plusieurs petits boulots pour ne pas finir à la rue. La grande vie, Dylana l’avait vécue pendant deux ans. Voyages en Afrique, en Guadeloupe, aux US et on en passe… Expériences de fous, projets hasardeux… Beaucoup de gens présents. Un train de vie vite ralenti, un dur retour à la réalité, des années d’étude éclairs et pas chères même si un peu galères, quelques années de honte et de contact espacé avec son frère, peu de gens restants au final (oui presque personne n’aime les pauvres) et la voici enfin de retour pour affronter la vérité devant lui. Madame n’était pas devenue banquière, avocate ou médecin, non. Elle s’était prise une claque sur la nature des êtres humains profiteurs (dont elle avait elle-même fait partie pendant deux ans) et avait déchanté. Pour revenir, elle avait postulé à la petite agence de voyage du coin pour ne pas se retrouver encore plus honteusement aux allocations. Voilà la fin de la boucle qui résultait de son départ. En attendant, son frère avait galéré comme pas deux tandis qu’elle avait préféré fuir les responsabilités familiales par pur ivresse de vie et de liberté. Sa fierté ne le lui avait juste pas encore fait admettre devant lui.

« Et dites-moi, au risque de paraître trop curieuse, je me demandais... Côté cœur, c'est comment ? Vu votre sourire, je suis certaine qu'il n'y a aucun soucis à avoir de ce côté-là, cela dit. » achève-t-elle en riant.

Dylana venait de boire une gorgée du thé pour couper court à la précédente question, un moment de silence dont Mrs Lloyd avait profité pour enchaîner sur un autre sujet. Peu sensible à la flatterie pour assouvir la curiosité de la vieille dame, la jolie brune ne put néanmoins réprimer quelques souvenirs en son for intérieur. Elle avait connu quelques amants passagers, quelques histoires plus longues mais jamais de véritables coups de cœur digne de se poser plus sérieusement qu’au-delà de plusieurs mois. Dans sa recherche constante de liberté, Dylana était devenue un électron libre à tout niveau. Pas qu’elle n’était pas capable de s’attacher, mais elle commettait souvent l’erreur de s’accrocher trop vite aux gens, de leur faire trop vite confiance. A force, la brune avait appris que cette qualité était aussi un défaut et rapportait son lot d’ennuis, des mauvaises influences. Alors, elle profitait de ce que lui offrait la vie tout en levant le pied sur les grandes envolées. Une fois, Dylana avait cru que ce serait différent mais lorsque l’argent avait commencé à manquer de son côté et qu’elle était tombée dans les difficultés, les désillusions n’avaient pas tardé à suivre. Elle n’était pas du même monde. Alors, il était plus facile pour elle de ne pas écouter les voix qui résonnaient en elle et de suivre son instinct, de suivre les leçons apprises. « Un sourire peut toujours aider, c’est certain. Mais comme je viens de revenir, je ne peux pas encore en dire grand-chose. » Balaya-t-elle encore une fois subtilement la question, dans un sourire, en quelques mots simples et efficaces. En réalité, en plus de son frère, elle espérait que le hasard oeuvrerait pour lui faire retrouver une autre personne de son passé. « Nous verrons bien ce que l’avenir me réserve. Rien ne presse. » Même si un souvenir plus particulier restait dans la tête de la jeune femme…

« Vous avez bien raison, si seulement j'avais trente ans de moins... Enfin, je divague. Vous ai-je parlé de ma fille ? Elle vit à Cardiff et étudie... » Vous vous perdez bientôt sous les détails de la vie de la fille de Mrs Lloyd et plusieurs photos encadrées que la petite vieille se plaît à vous commenter, jusqu'à ce que finalement, elle se rassoie pour vous demander : « Et vous alors, vous diriez que vous êtes proche de votre famille ? »

Mrs Lloyd l’interrompait déjà dans ses réflexions. Il suffisait de répondre quelques mots pour qu’elle reparte à nouveau de plus belle. Cette fois, elle aborda la question de la famille plus directement. La sienne tout d’abord, lorsqu’elle s’attarda sur sa fille, vint celle de Dylana ensuite. La jolie brune commenta parfois les points amenés par la vieille dame avant de réfléchir à l’interrogation de son hôtesse, plus difficile à répondre qu’il n’y paraissait en réalité. Était-elle proche de sa famille ? Dylana ne l’avait pas toujours été. Pour commencer, elle n’avait pas connu sa mère, morte en couches en lui donnant naissance. Son père et son frère, bien que dans la retenue, lui avait parfois involontairement fait ressentir une responsabilité dont elle s’accablait elle-même dans la perte de sa mère, un poids lourd à porter dès l’enfance, une enfance qu’elle avait eu réservée en partie à cause de cet événement. Son père n’avait que rarement pu cacher la tristesse qu’il avait en la regardant. Deuxième point noir ? Elle était une fille, pas assez forte aux yeux de son paternel pour reprendre un héritage familial aussi physique que celui de la marine. Il ne l’avait jamais montré ouvertement, pourtant Dylana avait toujours senti qu’il ne la considérait pas aussi bien que son frère en raison de son genre et de ce qui était arrivé à sa femme à cause d’elle. A défaut de reprendre les rênes de l’entreprise familiale aux côtés de son frère, un héritage dont elle ne voulait d’ailleurs rien et dont elle se désintéressa assez vite au vu de l’attitude de ses proches, la brune nourrit assez vite l’espoir de pouvoir se tirer de Tenby dès que possible. Un deuxième drame bouscula néanmoins l’adolescente, du haut de ses quinze ans. Une crise cardiaque du père, une charge reprise par son frère. La rivalité et l’animosité entre les deux se dissipèrent assez vite, resserrant même les liens entre les deux. Peu après sa majorité, Dylana obtint enfin le graal qu’elle avait si longuement espéré. Un ticket de départ loin de Tenby, loin de l’entreprise qui avait bouffé sa famille et rongeait désormais son frère, un frère qui aurait espéré qu’elle reprenne l’affaire à ses côtés mais qui connaissait aussi son désir de s’échapper de cette existence rude et peu favorable, un frère qui voulait lui donner toutes les chances de réussir, des chances qu’elle avait gaspillées sans hésitation. Ce qu’elle, elle voulait, c’était la liberté, voir le monde, vivre… Il n’avait pas fallu longtemps avant que la jeune femme tourne le dos aux études pour s’exécuter, après les échecs du premier semestre. Il n’avait pas non plus fallu longtemps pour que les contacts s’espacent avec son aîné, une situation qu’elle avait du mal à vivre aujourd’hui. Parce qu’au final, ce qui comptait le plus, avait toujours été sous ses yeux. Elle ne reconnaitrait cependant pas qu’elle revenait en partie pour consolider les liens – et en partie pour autre chose -, car elle avait constamment vécu dans le reproche tacite de la perte de sa mère et elle ne regrettait donc pas complètement non plus d’avoir vécu sa vie à sa manière pendant quelques années. « Comme dans n’importe quelle famille, il y a toujours des hauts et des bas. Mais on serre les coudes quand on le doit. » Dylana avait donné une réponse plus optimiste que la réalité, cependant, en bonne Meylir qu’elle était, elle ne fournirait jamais de détails trop intimes ou qui rentraient trop dans la vie privée. Après tout, même si elle avait progressé en termes d’ouverture dans les discussions, elle restait assez réservée quand il s’agissait de sa vie vraiment personnelle.

« Mais dites-moi, il se fait tard ! Je n'ai pas vu le temps passer en votre compagnie... Je vais malheureusement devoir vous congédier, j'ai encore mille choses à faire. Sachez que ma porte vous est grande ouverte si vous voulez papoter un peu, à moins que mes histoires vous ait endormi ! » lance-t-elle avec entrain. « Comme vous m'êtes sympathique, laissez-moi vous mettre en garde : les gens par ici ne sont pas toujours aussi sympathiques que ce qu'ils prétendent. Ou du moins, pas par pur générosité. Ce que vous dites à certains un jour pourra se retourner contre vous le lendemain ! Enfin, pas d'inquiétude, vos secrets seront à l'abri avec moi. »

Estimant que l’invitation se prolongeait au-delà de la politesse, Dylana s’apprêtait à prendre congé. Toutefois, Mrs Lloyd la devança heureusement et mit un terme à leur échange tout en lui donnant quelques derniers conseils et mises en garde sur l’esprit qui régnait à Tenby. La Galloise avait grandi en ces lieux et savait très bien comment gérer ; à commencer par se mêler de ses propres affaires, et le moins possibles de celles des autres. Une politique qu’elle entendait poursuivre. Ainsi, elle remercia son hôtesse pour l’invitation afin de conclure sans s’attarder davantage. « Ne vous en faites pas pour moi. Merci pour le thé Mrs Lloyd, à bientôt. » La jeune femme quitta ensuite définitivement les lieux, songeuse par rapport à ce qui l’attendait à Tenby.



Unum cum noris, omnes noris.

TON PSEUDO : Boston ; TON ÂGE : 25 ; TON PERSONNAGE EST : le scénario du frère de Trystan, remanié en fille ; CONNEXION : 4/7j ; DOUBLE-COMPTE : plusieurs dont Gwen ; COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM ? bazzart à l'époque ;UNE SUGGESTION POUR LE FORUM ? ne changez rien ;

Code pour le bottin :
Code:
<span class="pris">Nina Dobrev</span> is Dylana Meylir


Fiche ©️ Whispers down the lane
Bannière ©️ Poon


_________________

Don't run away


Dernière édition par Dylana Meylir le Mar 1 Aoû - 0:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Marie
TON AVATAR : Simon Van Meervenne
TES CRÉDITS : signature : endlesslove
TA DISPONIBILITE RP : (5/5)
Tim * Lenny * Lylou * Brian * Sameen
RAGOTS PARTAGÉS : 225
POINTS : 483
ARRIVÉE À TENBY : 01/06/2017

ÂGE DU PERSONNAGE : 19 ans (13.02.98)
CÔTÉ COEUR : Célibataire
PROFESSION : Enchaine les petits boulots. En ce moment, il bosse à l'entretien du golf
REPUTATION : Ce gosse est une vraie calamité ! Vous savez qu'il a failli être renvoyé définitivement du lycée ? ça ne m'étonne pas avec toutes les conneries qu'il fait ! En même temps, avec les parents qu'il a, il n'est pas aidé...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: The pendulum swings, watch it count down to the end | Dylana Ven 28 Juil - 23:14

Rebienvenue !

_________________

Can't you see that you're smothering me ♒︎ Holding too tightly afraid to lose control, Cause everything that you thought I would be Has fallen apart right in front of you...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Luche
TES DOUBLES : Ainhoa Seiffield
TON AVATAR : Sarah Shahi
TES CRÉDITS : Born to die.; Dem ; signature : Image : quelqu'un sur tumblr ; code: Alaska
TA DISPONIBILITE RP : Accepte nouveau rp
RAGOTS PARTAGÉS : 1012
POINTS : 843
ARRIVÉE À TENBY : 07/12/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 29 ans
CÔTÉ COEUR : Le bébé qui pousse dans son ventre ♥
PROFESSION : dessinatrice anthropologique ( et fait des portraits robot pour la police). Donne des cours à la fac de temps en temps
REPUTATION : Elle a un métier respectable et elle a l'air adorable, mais... Vous avez vu comment elle parle de sa relation avec cet amant qui est le père de son bébé à naître ? Dans notre communauté, ce genre de choses fait encore beaucoup parler. En plus de ça, même s'il y a du bon parmi leurs rejetons, elle porte quand même le nom d'une famille qui n'a pas la meilleure des réputations...



MessageSujet: Re: The pendulum swings, watch it count down to the end | Dylana Ven 28 Juil - 23:26

Rebienvenuuue

_________________

« You let your feet run wild time has come as we all oh, go down ... Yeah but for the fall oh, my Do you dare to look him right in the eyes?»Way Down We Go - Kaleo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : knight/cha.
TES DOUBLES : malone & daniel.
TON AVATAR : tomSEXYausten.
TES CRÉDITS : nephilim & tumblr.
RAGOTS PARTAGÉS : 889
POINTS : 483
ARRIVÉE À TENBY : 23/08/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 32ans (16/05)
CÔTÉ COEUR : célibataire qui se laisse aller avec la vie. de toutes façons, l'amour ça va et ça vient. mais dernièrement, son coeur est parti dans une direction innatendue.
PROFESSION : graphiste spécialisé dans la conception de sites internet et d'affiches pour la ville. professeur d'équitation pour les élèves qui en valent le coup.
REPUTATION : " le pauvre garçon. il est passé de fils d'ambasseur doué sur un cheval, propulsé par les paillettes et la popularité, beau à souhait et gendre idéal ... en type assis sur une chaise roulante à cause d'un accident. sa vie ne doit pas être facile et j'ai énormément de peine pour ce garçon très charmant. "



MessageSujet: Re: The pendulum swings, watch it count down to the end | Dylana Ven 28 Juil - 23:42

    quel avatar
    re bienvenue parmi nous tu connais la chanson maintenant

_________________

LA MORT DES AMANTS


I'm selfish, impatient and a little insecure. I make mistakes, I am out of control and at times hard to handle. But if you can't handle me at my worst, then you sure as hell don't deserve me at my best. © FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Casanthony
TES DOUBLES : Le doux et tendre Miro
TON AVATAR : Wyatt Nash
TES CRÉDITS : Tag (avatar) & Irish Coffee aka notre charmante et schizo Penny Collins (gif) <3
TA DISPONIBILITE RP : Eirian - TC ;
Cassandre - Être sobre...;
Leo - Les copains d'abord ;
B+T - Hôpital ;

RAGOTS PARTAGÉS : 3825
POINTS : 1175
ARRIVÉE À TENBY : 16/03/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 24 ans.
CÔTÉ COEUR : En couple avec Eirian, sa belle amie d'enfance.
PROFESSION : Ancien dealer, il a pris sa retraite après être sorti d'une cure forcée. Il est le nouveau gérant du Three Mariners.
REPUTATION : « J'avais l'habitude de le voir courir les jeunes femmes, mais maintenant, je suis forcée de constater qu'il semble s'être amélioré... Il est en couple depuis plusieurs mois déjà, ça stabilise forcément un homme… » Mrs Lloyd



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: The pendulum swings, watch it count down to the end | Dylana Sam 29 Juil - 5:23

Emrys est beaucoup plus sexy comme ça
Rebienvenue ma jolie! I love you

_________________


You're the sunshine in my life
the one who makes me smile & Everytime I look at the picture, I see what I could be & I can't help but smile. There's only you and me & I swear the fireworks were crazy. It all means nothing without u. Oh it's true. You're the sparkle in my eyes♥️ .unbreakable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : nate, ana-sofia, lizzie, deborah, jesse et yevgeniya
TON AVATAR : luke grimes
TES CRÉDITS : angel180886 (avat) | penny (gif) | anaëlle + tumblr + lloyd (signat)
RAGOTS PARTAGÉS : 8084
POINTS : 2917
ARRIVÉE À TENBY : 16/11/2013


ÂGE DU PERSONNAGE : 31 yo (10.11.85)
CÔTÉ COEUR : vide
PROFESSION : mecano
REPUTATION : on croirait bien qu'il possède le charme des bad boy... allez comprendre. a moins qu'il soit devenu gigolo ? cela dit, plus il est loin, mieux je me porte.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: The pendulum swings, watch it count down to the end | Dylana Dim 30 Juil - 19:42

Re bienvenue

_________________

These violent delights have violent ends and in their triumph die, like fire and powder, which as they kiss consume: the sweetest honey is loathsome in his own deliciousness ©️ by anaëlle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Gwen, Eléa & Lexia
TON AVATAR : Nina Dobrev
TES CRÉDITS : ava - idk ; signa - northern lights
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Trystan, à venir : Ainhoa - Malone.

Terminé : Yevgenyia
RAGOTS PARTAGÉS : 173
POINTS : 411
ARRIVÉE À TENBY : 28/02/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans
CÔTÉ COEUR : Un cerf-volant
PROFESSION : Employée dans une agence de voyage


MessageSujet: Re: The pendulum swings, watch it count down to the end | Dylana Mar 1 Aoû - 0:15

Merci à tous

_________________

Don't run away
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Spencer, Thomas, Rhys & Eleanor
TON AVATAR : Kit Harrigton
TES CRÉDITS : tenesse (avatar)
TA DISPONIBILITE RP : Libre (0/3)
Yevgeniya - Adriel - Lexia - Ainhoa - Josh
A venir : Faith
RAGOTS PARTAGÉS : 150
POINTS : 281
ARRIVÉE À TENBY : 05/05/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans (6 juin)
CÔTÉ COEUR : Hermétiquement fermé à toute idée de romance.
PROFESSION : Pêcheur. Et malheureusement guide touristique à ses heures perdues.
REPUTATION : Il faudrait qu'il décroche plus de trois mots pour qu'on puisse se faire une opinion de lui... Il mène une vie vraiment très solitaire.



MessageSujet: Re: The pendulum swings, watch it count down to the end | Dylana Mar 1 Aoû - 21:29

Bienvenue petite sœur:bwaah:

Désolée de ne pas avoir pu te le dire plus tôt Non je rigole, tu as dilapidé l'héritage familial après tout

En tout cas, je valide ta fiche les yeux fermés (Sauf que bien sûr, j'ai tout lu, du début à la fin ). Je pense que la demoiselle va donner du fil à retordre à Trystan mais c'était le but
J'aime toujours autant ta plume et j'ai hâte qu'on développe ça par RP

_________________



SO MUCH TO LOSE
I'M LOSING MY MIND

Don't know why I wanna make it even harder but I'm not the kind of man to take the easy road
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : JANE.SMITH
TES DOUBLES : Abbey Baxter + Eirian Kleefin + Brianna Harris
TON AVATAR : Tatiana Maslany
TES CRÉDITS : ava par tearsflight ; gif par Penny
TA DISPONIBILITE RP : Dispo pour 1 RP
Andrew - Cody - Seanan - Appel à Magnùs
RAGOTS PARTAGÉS : 5919
POINTS : 1669
ARRIVÉE À TENBY : 22/10/2013


ÂGE DU PERSONNAGE : 29 ans
CÔTÉ COEUR : célibataire
PROFESSION : fleuriste
REPUTATION : Il paraît qu'elle aurait fait de la taule et qu'elle aurait été la complice d'Andrew Green. Sûrement qu'ils complotaient ensemble dans le dos de cette pauvre Penny Collins. Je savais que cette fleuriste était trop gentille et discrète pour ne pas avoir un lourd secret à cacher !



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: The pendulum swings, watch it count down to the end | Dylana Mer 2 Aoû - 10:58

Dylana... Ah oui, la petite Meylir ! Si vous voulez mon avis, elle semble plus sympathique que son frère, certes... Au moins, elle sait sourire ! Mais bon, ce n'est pas pour autant qu'elle se montre plus bavarde. Et puis, je n'ai pas bien compris ce qu'elle a fait, pendant tout ce temps où on ne l'a pas vue. J'avais entendu dire qu'elle partait faire de prestigieuses études ; pourtant, elle travaille à l'agence de voyages du coin. Pas si glorieux, hein ?! A coup sûr, elle cache quelque chose... Mais quoi ? Bienvenue chez les Amelia Peabody !

Bon jeu, j'ai hâte de voir ce que ça va donner

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Gwen, Eléa & Lexia
TON AVATAR : Nina Dobrev
TES CRÉDITS : ava - idk ; signa - northern lights
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Trystan, à venir : Ainhoa - Malone.

Terminé : Yevgenyia
RAGOTS PARTAGÉS : 173
POINTS : 411
ARRIVÉE À TENBY : 28/02/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans
CÔTÉ COEUR : Un cerf-volant
PROFESSION : Employée dans une agence de voyage


MessageSujet: Re: The pendulum swings, watch it count down to the end | Dylana Mer 2 Aoû - 21:38

Merci Bro' en effet, ce ne sera pas de tout repos entre les deux mais hâte de rp ce nouveau lien  

Merci Jean

_________________

Don't run away
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: The pendulum swings, watch it count down to the end | Dylana

Revenir en haut Aller en bas

The pendulum swings, watch it count down to the end | Dylana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: Duck, duck, goose :: The early bird catches the worm-