AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

I'm easy to hold but hard to keep. Daniel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller


TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew — nate — ana-sofia — lizzie — deborah — jesse
TON AVATAR : alexandra savior
TES CRÉDITS : weedy • frimelda
RAGOTS PARTAGÉS : 208
POINTS : 358
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 25
CÔTÉ COEUR : pardon ?
PROFESSION : elle prétend être réceptionniste de nuit dans un hôtel alors qu'elle se charge plutôt de satisfaire les clients dans leurs chambres

MessageSujet: I'm easy to hold but hard to keep. Daniel Jeu 1 Juin - 18:20

I’m lookin’ fly like I should
I’m about to get up to no good
Got my hips got my heels
And I’m feelin’ you

A night off. Une soirée toute entière sans avoir à devoir rencontrer des clients et coucher pour de l'argent. Pas que ça dérange Yevgeniya, mais plutôt qu'elle rêve de s'éclater en boîte de nuit depuis trop longtemps. Car en plus d'avoir une nuit sans devoir aller travailler, le meilleur est qu'il s'agit d'une soirée en week-end. Que rêver de mieux ?
La jeune femme se prépare longuement, avec cette impression de ne pas avoir fait la fête depuis des années alors que sa dernière soirée du genre ne doit remonter qu'à quelques semaines. Elle reste longtemps en sous-vêtements dans sa chambre, à se demander quelle tenue est la plus sexy, la plus aguicheuse. La jupe en daim ? La robe près du corps ? Le skinny jeans ? Elle s'occupe de sa coiffure pour se donner le temps de réfléchir plus longuement à ce qu'elle va porter. Dans quoi se sent-elle le mieux ? Vu les dernières chaleurs, elle élimine le jeans, réduit son choix en un dilemme. A présent, voilà qu'elle se maquille pour se donner encore plus de temps. Un trait fin d'eye-liner, une épaisse couche de rouge à lèvre qu'elle s'empressera d'atténuer en saluant Daniel d'une chaleureuse bise sur la joue. La jeune Russe opte finalement pour la robe qu'elle enfile aussitôt, puis attrape ses talons afin de gagner quelques centimètres. La dernière touche consiste à quelques goutes de parfum stratégiques et enfin, elle attrape son sac à main et grimpe dans sa voiture pour rejoindre son partenaire de la soirée.

Lui, il n'a pas besoin de la payer. Lui, il est peut-être un peu plus jeune, mais elle s'amuse tellement en sa compagnie qu'elle s'en moque pas mal. Alors depuis quelques temps, quand Ainhoa n'est pas d'humeur ou bien qu'elle n'a pas envie que sa meilleure amie la voit aussi aguicheuse et hors de contrôle sur la piste de danse, elle contacte le jeune Granger. Evidemment, comme tous ceux qui ne sont pas ses clients, il ne connait pas la réelle profession de Yevgeniya, la croit réceptionniste de nuit comme tout le monde, et ce n'est pas plus mal. Elle aurait trop peur que ça change leur relation, qu'il s'éloigne alors que tout ce qu'elle cherche, c'est faire la fête aussi souvent que possible. Malheureusement, ça n'arrive pas aussi souvent qu'elle le voudrait.
« Allez, bichon, dépêche toi, je suis déchaînée ce soir, j'ai envie de danser.  » Lui dit-elle au téléphone alors qu'elle vient tout juste de se garer devant la maison familiale de ce dernier.
Elle n'a pas à attendre longtemps et comme prévu, quand le jeune homme vient s'assoir côté passager, elle en profite pour se pencher, l'embrasser sur la joue et lui laisser une trace de son rouge à lèvres. Elle sourit de sa propre bêtise et le met en garde sur la suite des événements. « Je te préviens, je ne promets pas d'être en état de conduire pour le retour. » Elle remet le contact et prends la route pour la boîte de nuit, à quelques miles de là. Elle met la radio à un volume sonore trop élevé pour se mettre dans l'ambiance puis elle cri par dessus la musique pour s'adresser à Daniel. « Alors, moi je fête mon premier jour de congés depuis une éternité. On fête quoi pour toi ? »
 

_________________

Wicked Games
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MODO ♣ Au service de Mrs Lloyd


TON PSEUDO : cha/knight.
TES DOUBLES : malone & adriel.
TON AVATAR : douglasHOTbooth.
TES CRÉDITS : kawai & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : ouvert.

Deb, Lenny, Nia, Yev, Jesse/Lylou.
RAGOTS PARTAGÉS : 411
POINTS : 1198
ARRIVÉE À TENBY : 03/11/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : vingt ans. (24/01/97)
CÔTÉ COEUR : célibatârd sans attaches.
PROFESSION : étudiant en littérature plus préoccupé par l'escrime et les filles.
REPUTATION : un garçon plus que charmant. il a des parents peu présents mais talentueux et je suis sûr qu'il a l'écriture dans les gènes. c'est le genre de personne qui a tout pour elle et qu'on envie. mais attention, j'ai entendu de vilaines rumeurs qui racontent comment il joue avec les sentiments de deux jeunes filles. par pitié ... il faut qu'il montre au reste de tenby qu'il existe encore des gentlemans de vingt ans.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: I'm easy to hold but hard to keep. Daniel Jeu 1 Juin - 23:19


yev & danny

i'm lookin' fly like i should.


La vraie fête, c'est faire ce dont on a envie, indépendamment de ce que font les autres, sans tenir compte du calendrier, en se moquant des usages et en faisant fi du qu'en-dira-t-on. Rare et difficile. Je crois que je n'ai jamais pris une douche aussi rapide de ma vie. Mais quand j'ai reçu le message d'Yev, je n'ai pas hésité une seconde à foncer. C'est demandé à la dernière minute, c'est de l'improvisation totale mais c'est comme à chaque fois. Sauf que là, j'ai encore moins le temps de me préparer que d'habitude. Je sors de la douche et enfile une serviette autour de la taille pour éviter de me trimballer nu à travers le couloir. Je pars enfiler un jean, un tshirt et une chemise ouverte dans ma chambre en faisant le maximum pour que ça ressemble à quelque chose de cool et de classe en même temps. Je regarde ma montre, fais attention au vibreur de mon téléphone qui finirait par m'annoncer que la jeune femme est déjà devant chez moi. Je traverse plusieurs fois le couloir pour arranger ma tête, sale habitude de trop disperser mes affaires dans les pièces. Et quand le vibreur se fait entendre au loin, je ne me contente plus de traverser mais je cours, je cours super vite. Décidément, on ira léger ce soir.

La prochaine fois, préviens moi encore plus tard aussi. lui répondais-je alors que j'enfile une de mes chaussures. Je l'entends se garer devant chez moi, ce qui me pousse à appuyer sur la pédale d'accélération. Le dernier nœud fait, je descend d'un étage, jette un coup d’œil devant le miroir de l'entrée et rectifie rapidement ma coupe de cheveux avant d'enfiler une veste et de passer le pas de la porte. Je m'assois du côté passager et la jeune femme se penche pour me laisser une trace de rouge à lèvre sur ma joue gauche. C'est pas grave. Soit je reprendrais le volant, soit on se fera une bonne nuit dans la voiture. Yev remet le contact, et se met en route pour je ne sais où. Tracasse pas, on se fera un petit câlin pour se tenir chaud au pire. rajoutais-je par la suite, le sourire aux lèvres. Je toise la jeune femme et me dit qu'en fin de compte, l'idée ne me déplairait pas. Nous deux, ça a commencé très vite et sans trop de détails. Car le plus important, c'est la fête qui résulte derrière notre histoire. Je m'en fou de savoir son âge, de savoir ce qu'elle fait dans la vie. Je veux juste m'amuser sans me prendre la tête, oublier les complications de la vie en général, passer un bon moment avec le sexe opposé. Elle met la radio et nous prépare déjà à l'ambiance en poussant le volume sonore au maximum. Parce qu'il faut une excuse pour boire et danser toute la nuit ? lui demandais-je en criant au dessus de la musique. Réplique typique presque digne de la vie est une fête. C'est banale, mais je la trouvais à sa place sur le moment. La fin du troisième examen que j'ai passé pour qu'on me foute la paix. répondais-je plus sérieusement. J'en viens encore à m'imaginer mes parents ou même Dorian en train de me faire la morale sur les études et mon futur métier. Non merci. Je sais plus ce que tu fais comme boulot mais mon Dieu, rappelle toi que t'a droit à plus de congé qu'une semaine l'année. Je me mets à réfléchir, puis je me rappelle du principe que j'ai installé avec la russe : pas de détails. Bon, tu va me dire ou tu m'emmène ? La dernière fois que tu m'as fais la surprise .. C'était juste bizarre. finis-je par lui demander, perdant déjà ma voix à force de crier.


AVENGEDINCHAINS

_________________



she looks so perfect standing there.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller


TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew — nate — ana-sofia — lizzie — deborah — jesse
TON AVATAR : alexandra savior
TES CRÉDITS : weedy • frimelda
RAGOTS PARTAGÉS : 208
POINTS : 358
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 25
CÔTÉ COEUR : pardon ?
PROFESSION : elle prétend être réceptionniste de nuit dans un hôtel alors qu'elle se charge plutôt de satisfaire les clients dans leurs chambres

MessageSujet: Re: I'm easy to hold but hard to keep. Daniel Dim 4 Juin - 22:48

I’m lookin’ fly like I should
I’m about to get up to no good
Got my hips got my heels
And I’m feelin’ you

Elle s'esclaffe quand Daniel lui répond au téléphone. Il aurait voulu être prévenu plus tôt ? C'est bien dommage pour lui, car la blonde n'est pas du genre à prévoir à l'avance car si ce n'est pas son boulot qui la prive de faire la fête, c'est parce qu'elle a perdu la notion du temps devant ses tableaux et son art en général. Oui, Yevgeniya n'est pas une femme qui prévoit à l'avance et ce soir, c'est le jeune Daniel Granger qui en fait les frais. Qu'il s'estime heureux déjà qu'elle ne soit pas aller le réveiller dans son lit pour l'emmener de force en soirée.
Toutefois, quand il arrive dans la voiture, il a bien droit à son baiser sur la joue. Elle le prévient sans attendre qu'elle ne sait pas si elle sera dans la possibilité de conduire pour rentrer et la réponse du jeune homme la fait rire. « Toujours aussi pragmatique, je vois. J'aime ça. » Dit-elle avant de lui lancer un clin d'oeil. Il l'amuse, Danny, et c'est peut-être pour cette raison qu'elle le rappelle toujours pour pouvoir faire la fête sans avoir à se soucier de quoi que ce soit. Elle prend la route pour la boîte de nuit, surtout que l'heure tardive de la nuit est déjà avancée, alors elle ne veut pas louper la foule et l'occasion de se faire offrir quelques verres par ces hommes qui voudront lui faire plaisir et qui penseront avoir une chance avec elle ce soir. Cependant, il leur reste quelques minutes de trajet avant d'arriver à destination, alors Yevgeniya en profite pour prendre des nouvelles de son acolyte. Elle apprend d'ailleurs qu'il est en train de passer des examens. Elle hoche la tête, un peu surprise de voir que le jeune homme est aussi assidu. « Et bien ! Surprenant. Mais oui, comme tu dis, on a pas besoin d'une excuse pour faire la fête. » Cette philosophie, elle la suit depuis aussi longtemps qu'elle s'en rappelle. Néanmoins, la jeune femme ne peut s'empêcher de rire aux éclats quand Daniel reprend en mentionnant son travail. S'il savait... Les hommes ne lui laissent pas beaucoup de repos, c'est bien vrai, mais ce soir, elle laisse sa fatigue et ses courbatures de côté pour se concentrer sur son amusement à elle et pas sur celui des autres. « Oui tu as raison, faudra peut-être que j'en parle à mon boss. » Qu'elle s'entend dire alors qu'elle sait pourtant que jamais, elle n'osera lui faire la moindre réflexion. « On va commencer la mise en bouche par un tour au Prince Of Wales, et puis après... On avisera pour l'after. J'ai déjà quelques idées en tête, mais je verrai. T'as pas peur, au moins ? » Demande-t-elle en lui donnant un petit coup sur l'épaule. Elle reprend son volant, et baisse enfin la musique quand ils arrivent à destination. Elle se gare au plus près de la boîte de nuit, puis remet ses escarpins qu'elle avait enlevé quelques minutes plus tôt pour conduire. Elle laisse son sac à main dans sa voiture, donne sa clé de voiture à Daniel pour qu'il la garde dans l'une de ses poches et elle ne prend qu'un petit paquet de billets qu'elle cache dans son soutient-gorge sous le regard du brun.
Ensemble, ils sont parés pour entrer dans les lieux.

A peine sont-ils à l'intérieur de la discothèque que Yevgeniya se dandine déjà au rythme de la musique. Elle tire le Granger par le bras, confiante, se colle à lui le temps de la chanson et danse comme s'ils étaient les seuls sur la piste de danse. Un départ assez fort qui nécessite un rafraîchissement aussitôt la fin de la chanson. « Je vais me chercher une vodka, tu veux quelque chose ? »
 

_________________

Wicked Games
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MODO ♣ Au service de Mrs Lloyd


TON PSEUDO : cha/knight.
TES DOUBLES : malone & adriel.
TON AVATAR : douglasHOTbooth.
TES CRÉDITS : kawai & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : ouvert.

Deb, Lenny, Nia, Yev, Jesse/Lylou.
RAGOTS PARTAGÉS : 411
POINTS : 1198
ARRIVÉE À TENBY : 03/11/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : vingt ans. (24/01/97)
CÔTÉ COEUR : célibatârd sans attaches.
PROFESSION : étudiant en littérature plus préoccupé par l'escrime et les filles.
REPUTATION : un garçon plus que charmant. il a des parents peu présents mais talentueux et je suis sûr qu'il a l'écriture dans les gènes. c'est le genre de personne qui a tout pour elle et qu'on envie. mais attention, j'ai entendu de vilaines rumeurs qui racontent comment il joue avec les sentiments de deux jeunes filles. par pitié ... il faut qu'il montre au reste de tenby qu'il existe encore des gentlemans de vingt ans.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: I'm easy to hold but hard to keep. Daniel Mar 6 Juin - 0:01


yev & danny

i'm lookin' fly like i should.


Se doute-t-elle une seconde de cette vérité qui sort de ma bouche ? Non seulement ce plan a des chances de se mettre à exécution mais en plus de tout, je ne lui refuserais jamais un câlin, voir même plus. Elle est belle, attirante, amusante ... Mais surtout plus vieille que moi. Je pense que je la fais rire plus qu'autre chose, preuve en est sur le moment. On ne change pas une équipe qui gagne. Pragmatique. Je n'aurais peut-être pas utilisé ce mot là. Mais peu importe. Il ne reste que quelques minutes avant d'arriver à destination et alors que la brune met la musique un peu fort, elle profite de ce temps là pour demander certaines nouvelles. Je lui parle de mes examens et même elle, qui me connaît peu, tire une tête bizarre en entendant ça. Comment ça surprenant ? lui demandais-je en faisant semblant de bouder. Mais je n'arrive pas à garder mon sérieux très longtemps, peu convaincu par mes mots. C'est vrai .. Mais je te dis, c'est surtout pour qu'on me laisse tranquille. Je n'ai pas vraiment envie de bosser et le seul moyen d'avoir accès à la fortune familiale bah .. C'est les études. lui expliquais-je, sans trop comprendre ce qui me pousse à lui donner autant de détails. Peut-être parce que justement, je la connais moins. Je risque moins d'avoir son regard moralisateur, son jugement ou tout ce qui accompagne la confession à un proche. Je tente de changer la direction de la conversation en parlant de son boulot à elle mais elle aussi ne semble pas vouloir s'éterniser là dessus. Peur ? Je suis prêt à tout et je pourrais te suivre partout. Je redresse mes épaules, me donne un air fort et sûr de moi. Mais n'en profite pas hein. Un petit clin d’œil complice avant de lâcher toute la pression et de me rabattre sur mon siège. On arrive à destination et Yev semble décider à se garer le plus près possible de l'entrée. Je sors de la voiture et elle me donne les clés que je m'empresse de mettre dans ma poche. Je profite de l'occasion pour vérifier si j'ai bien pris l'argent tout en observant la jeune femme mettre le sien dans son soutient gorge. Ce soir, je le sens vraiment bien.

La nuit ne fait que commencer. Nous rentrons à peine dans la discothèque que la russe me tire par le bras pour m'emmener vers la piste de danse. Je ne bouge pas des masses, pas encore assez saoul pour pouvoir danser au milieu d'une foule. Elle se colle à moi, se dandine et j'ai du mal à la suivre. On est en début de soirée et quelques réactions naissent déjà là en bas. C'est trop tôt, beaucoup trop tôt. Surtout que la connaissant, je ne suis pas au bout de mes surprises. Tu ne fais vraiment rien à moitié. tentais-je de lui crier à travers la musique. J'adore ça, c'est prenant, c'est vivant, mais c'est plus à regarder qu'à vivre dans un début de soirée. Quand elle me demande si je veux à boire, je saute sur l'occasion pour m'extirper de la piste et aller chercher de quoi me donner du courage. Qui sait, je serais peut-être capable de faire un strip tease avant le début de la matinée. Je vais venir avec toi. lui dis-je en saisissant sa main. Je m'accroche et passe à travers une foule aussi en forme que la jeune femme à mes côtés. Je prendrais une vodka aussi. Je la laisse commander, elle qui semble plus à l'aise avec le serveur ou avec la discothèque tout court. Je m'appuie sur le bar, juste à côté d'elle et attends patiemment ma boisson. Je regarde les alentours, curieux. J'observe les filles se dandiner, parfois même se frotter à la première personne qu'elles croisent. Puis je croise le regard de la fille. De longs cheveux blonds, une robe à rat du corps, des yeux qui pétillent de malice et qui m'appellent depuis trop longtemps. Je suis tenté d'aller la rejoindre, de profiter d'un énième coup d'un soir mais je me bats comme je peux, incapable de laisser ma compatriote seule pour ce soir.


AVENGEDINCHAINS

_________________



she looks so perfect standing there.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller


TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew — nate — ana-sofia — lizzie — deborah — jesse
TON AVATAR : alexandra savior
TES CRÉDITS : weedy • frimelda
RAGOTS PARTAGÉS : 208
POINTS : 358
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 25
CÔTÉ COEUR : pardon ?
PROFESSION : elle prétend être réceptionniste de nuit dans un hôtel alors qu'elle se charge plutôt de satisfaire les clients dans leurs chambres

MessageSujet: Re: I'm easy to hold but hard to keep. Daniel Mar 6 Juin - 11:16

I’m lookin’ fly like I should
I’m about to get up to no good
Got my hips got my heels
And I’m feelin’ you

Daniel fait semblant de bouder, mais ça ne dure pas longtemps et il abdique en expliquant finalement les vrais raisons de ses examens. Autant être honnête l'un avec l'autre, alors Yevgeniya ne se gêne pas pour rire de ses propos.
« Tu as bien raison, Dan, quand on a une opportunité, il faut savoir la saisir. » Elle lui fait un clin d'oeil. C'est vrai qu'il a de la chance, le Granger, d'avoir accès à la fortune familiale et surtout d'avoir l'opportunité de pouvoir faire des études. Yevgeniya a toujours rêvé de faire des études et plus précisément d'entrer aux Beaux-Arts, mais hélas, le destin a choisi autre chose pour la jeune femme et elle s'en contente parfaitement. L'argent, elle en met encore de côté pour pouvoir un jour reprendre les études, mais en attendant, elle profite de sa jeunesse et de sa vie d'une façon générale. La blonde n'est même pas jalouse de son compagnon de soirée, au contraire, elle est contente pour lui. Elle est heureuse qu'il puisse se permettre d'être aussi insouciant car au moins, ça lui permet de pouvoir s'amuser avec lui de temps en temps.  « Comme si c'était mon genre... » Répond-elle en rigolant.

Quelques minutes plus tard, ils sont à l'intérieur de la discothèque et elle entraîne le garçon sur la piste de danse où elle se déhanche le temps d'une chanson. Elle fait l'allumeuse, comme toujours, et ça lui va bien. Elle aime bouger, elle aime danser et surtout, elle aime le regard des autres qui se pose sur elle. Hommes ou femmes, elle veut les envoûter et la plupart du temps, elle y parvient, même si ça lui arrive d'attiser de la jalousie, de temps en temps. Elle s'arrête de danser pour se prendre son premier verre et Daniel le suit dans la foule jusqu'au bar. Elle commande les deux vodkas, elle paye et elle trinque avec le jeune homme avant de descendre son verre cul sec. Sa gorge la brûle, mais elle trouve cette sensation délicieuse. « Ca va, tu t'amuses bien ? » Qu'elle demande au beau brun qui dévore une fille des yeux. Elle rigole quand elle s'en rend compte et elle étudie discrètement la fille en question. Elle aussi, semble attirée par le jeune homme. « Et bien... Qu'est-ce que t'attends ? Vu la façon dont elle te regarde, tu ne mettras pas longtemps à la faire craquer. » Et puis, ce genre de fille, ça n'a pas besoin d'un lit pour se faire prendre. Yevgeniya se penche pour glisser quelques mots à l'oreille du Gallois. « Et puis, tu as la clé de ma voiture, si jamais cette blonde ne sait pas se contenter des toilettes publics. » Dit-elle en s'esclaffant. Elle pose un nouveau baiser furtif sur la joue de l'étudiant, puis s'écarte. « J'suis une grande fille, je sais me débrouiller toute seule. Et puis, on se retrouve plus tard. » Elle le gratifie d'un clin d'oeil au cas où Daniel hésite à poursuivre son envie et elle s'éloigne du jeune homme pour partir en direction du fumoir. « Je vais m'en griller une. Et... Protège toi, hein. » La deuxième phrase, elle ne la crie pas pour ne pas mettre Daniel dans l'embarras. Elle reprend sa route vers la pièce remplie de fumeurs. Elle n'a même pas pris son paquet de cigarettes avec elle, mais elle trouvera bien quelques hommes prêts à la satisfaire sur ce plan. Non, elle ne s'en fait pas, les soirées, elle sait les gérer.  
 

_________________

Wicked Games
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MODO ♣ Au service de Mrs Lloyd


TON PSEUDO : cha/knight.
TES DOUBLES : malone & adriel.
TON AVATAR : douglasHOTbooth.
TES CRÉDITS : kawai & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : ouvert.

Deb, Lenny, Nia, Yev, Jesse/Lylou.
RAGOTS PARTAGÉS : 411
POINTS : 1198
ARRIVÉE À TENBY : 03/11/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : vingt ans. (24/01/97)
CÔTÉ COEUR : célibatârd sans attaches.
PROFESSION : étudiant en littérature plus préoccupé par l'escrime et les filles.
REPUTATION : un garçon plus que charmant. il a des parents peu présents mais talentueux et je suis sûr qu'il a l'écriture dans les gènes. c'est le genre de personne qui a tout pour elle et qu'on envie. mais attention, j'ai entendu de vilaines rumeurs qui racontent comment il joue avec les sentiments de deux jeunes filles. par pitié ... il faut qu'il montre au reste de tenby qu'il existe encore des gentlemans de vingt ans.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: I'm easy to hold but hard to keep. Daniel Mar 13 Juin - 0:58


yev & danny

i'm lookin' fly like i should.


Elle fait l'innocente mais j'arrive à lire sur son visage toutes ces expressions de petit enfant qui me fait croire que si je la provoque un peu trop, je pourrais le regretter. Justement. Une petite tape sur l'épaule avant de me concentrer à nouveau sur la route, plus silencieux cette fois. De toutes façons, si je continuais d’enchaîner les mots sur une musique aussi forte, je ne donne pas cher de ma voix pour le lendemain. Puis quelques minutes plus tard, on se retrouve devant la discothèque. La brune cherche la place la plus proche pour se garer et on ne chipote pas, passant de la voiture au bâtiment en quelques secondes comme ça. Elle m'allume, comme à chaque fois et m'emmène sur la piste pour danser. Ce déhancher si près de mon corps, cette chaleur qui monte beaucoup trop vite. Je ne suis pas encore prêt à déclarer forfait aussi vite, alors que je n'ai même pas une goutte d'alcool dans le sang. Heureusement pour moi, elle ne s'attarde pas et nous allons près du bar pour une dose de rafraîchissement. Toujours. Tant que tu es là. Large sourire tandis que je la laisse commander nos boissons. Je parcours la pièce du regard, fais attention à tout ce qui pourrait m'intéresser.

Ce regard, si perçant. Je suis presque tenté de répondre à cette tentation. Peut-être. Pas assez de confiance c'est nul mais trop c'est encore pire. Intérieurement, je connais mes chances mais pas besoin de les étaler en étant autant entourés. Sa bouche près de mon oreille m'arrache un frisson. Je me fais des cirques beaucoup trop vite quand il s'agit de la russe mais à chaque fois, j'ai l'impression de me rapprocher avant d'être complètement refroidi. Je n'ai pas le temps d'en placer une, elle parle beaucoup trop vite. Un baiser se plante sur ma joue et sans que je ne comprenne rien à ce qui se passe, je me retrouve seul. Protège toi. Celle là, elle est pas mal. C'est difficile de le faire quand tu te retrouve dans ce genre d'endroit mais pas impossible. Si tu ne veux pas te retrouver avec une maladie ou un gosse, t'as tout intérêt à t'intéresser un minimum à ce qui se passe là en dessous. Ayant presque oublié la fille de tout à l'heure, j'ai du mal à me concentrer quand elle s'approche. Visiblement, le départ de Yev a aidé au rapprochement, à tel point que je n'ai pas eu besoin de bouger du bar. Je regarde, je fixe, je profite. Mais je ne retire aucun plaisir du fait de m'imaginer passer un moment intime avec elle. Non, non et non, pas quand je suis venu avec une amie que je finirais par abandonner au bout de dix minutes. Ecoute .. C'est flatteur, mais je ne peux pas. Appelle moi une autre fois. finis-je par lui dire en glissant mon numéro dans sa poche, écris sur une serviette.

Je croise les doigts pour ne pas lui avoir laisser trop d'avance et fonce dans la pièce où sont entassés tous les fumeurs. Parmi les monstres deux fois plus grands que moi présents, j'arrive à repérer sa minuscule silhouette et la rattrape assez vite. Tu comptais m'abandonner, juste comme ça. rigolais-je alors que mes lèvres s'étaient rapprochées de son oreille, m'évitant de crier. Je croyais que t'avais compris que ce soir, si je dois mettre une fille dans mon lit, ce sera toi et seulement toi. Même blague que tout à l'heure, qui cache pourtant ce petit goût de vérité qui me laisse un peu amer. Parce qu'au fond, même si on sort souvent et qu'on adore s'amuser l'un avec l'autre, j'ai toujours l'impression qu'elle me regarde comme si j'étais un petit garçon. Mais peu importe, je préfère me concentrer sur le reste pour éviter de m'énerver pour pas grand chose. Je sors un paquet de clopes de ma poche. Un copain complètement mort bourré a fais tomber ça une fois. J'en ai profiter. lui dis-je en tendant le paquet. Yev sort une cigarette et je suis le mouvement, suivi par un briquet. Je n'ai pas confiance, ne profitant pas de ce genre de plaisir habituellement. Mais comme ça m'est déjà arrivé, je me dis que je devrais gérer un minimum. Sauf qu'en fait, je ne gère rien du tout. La fumée qui rentre dans ma gorge passe de travers et je tousse comme si j'avais totalement perdu tout oxygène. Qui est-ce que j'essaie d'avoir avec ça. Je n'ai pas assez bu. finis-je par dire mort de rire, tentant de trouver une excuse.


AVENGEDINCHAINS

_________________



she looks so perfect standing there.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller


TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew — nate — ana-sofia — lizzie — deborah — jesse
TON AVATAR : alexandra savior
TES CRÉDITS : weedy • frimelda
RAGOTS PARTAGÉS : 208
POINTS : 358
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 25
CÔTÉ COEUR : pardon ?
PROFESSION : elle prétend être réceptionniste de nuit dans un hôtel alors qu'elle se charge plutôt de satisfaire les clients dans leurs chambres

MessageSujet: Re: I'm easy to hold but hard to keep. Daniel Jeu 15 Juin - 18:53

I’m lookin’ fly like I should
I’m about to get up to no good
Got my hips got my heels
And I’m feelin’ you

Daniel semble satisfait de son début de soirée et son sourire contente largement Yevgeniya. Après tout, ce n'est pas parce qu'elle voulait absolument sortir, que c'était pareil du côté du garçon. Heureusement, ils sont toujours sur la même longueur d'onde, les deux, et elle se dit que peu importe l'heure à laquelle elle peut venir lui proposer une soirée, Danny sera toujours partant. Jusque là, en tout cas, il ne lui a jamais fait faux bond. La Russe lui fait quelques mots d'encouragement et elle laisse l'étudiant au bar tandis qu'elle se dirige vers le fumoir pour se fumer la cigarette dont elle a tant envie depuis quelques minutes déjà. Elle fume trop, beaucoup trop, mais c'est plus fort qu'elle et s'il y a bien un vice dont elle ne pourrait pas se passer, c'est la cigarette. Elle entre dans la salle bien trop petite pour le nombre de fumeurs présents et elle fait les beaux yeux au premier mec qu'elle trouve pour qu'il lui offre une clope. En a peine quelques secondes, elle a la clope au bec et c'est là qu'elle voit que Daniel est déjà de retour. Elle reste bouche bée deux secondes, le temps que la surprise passe puis elle s'adresse à son acolyte. « Qu'est-ce que tu fais déjà là ? » Elle se doute qu'il peut conclure rapidement avec une fille grâce à sa gueule d'ange, mais clairement, là, il n'a pas eu le temps de faire quoi que ce soit. Daniel lui explique enfin pourquoi il est de retour si vite et la réaction de Yevgeniya ne se fait pas attendre, elle se met à rire à l’unisson avec le Granger. « Je ne t'abandonnais pas, je te laissais entre de bonnes mains. Des mains qui t'auraient assurément fait tout ce que tu veux. » Elle s'esclaffe, sachant bien quel genre de femmes lance des regards aussi appuyés à des beaux garçons - même elle, elle ne le fait pas avec si peu de subtilité. « Surtout que... Ce soir, ça ne va pas être possible, Dame Nature est passée par là, alors tu vas devoir te la garder dans le caleçon, mon grand. » Evidemment, sa nuit sans travail n'aurait pas pu arriver à un autre moment du mois, elle en a conscience, et si en général elle n'a pas ses règles, ce mois-ci, elle se dit que c'est son changement de pilule récent qui lui doit la visite de Dame Nature - une visite dont elle se serait aisément passée, c'est certain. Même si dans le fond, quand elle n'a pas le choix, elle fait avec sans trop de problèmes. Elle n'essaye même pas de mesurer la déception du garçon, car elle sait qu'entre eux, il ne s'agit pas exclusivement de sexe, mais plutôt des soirées, et sur ce coup, elle peut encore assurer comme une bête. Toutefois, elle ne peut pas s'empêcher de le charrier un peu plus. « Et puis en fait, un peu d'abstinence, ça ne te fera pas de mal, non ? Ca fait bientôt de temps que tu n'as pas passé plus de trois jours sans te taper quelqu'un, hein ? » Elle rigole davantage et ne parle même pas moins fort tant la musique est toujours aussi forte. Elle ne fait que le taquiner, parce que ça ne l'intéresse pas de juger les autres et parce qu'elle se moque pas mal du nombre de filles que peut se taper le Ganger.

A son tour, Danny sort une cigarette et elle se rend compte que la clope entre les lèvres, ça lui rajoute un charme certain. Cependant, le charme se rompt quand le brun tire sur sa cigarette et commence à s'étouffer. Yevgeniya le dévisage, un peu surprise, puis elle se souvient qu'en effet, Daniel n'est pas un fumeur invétéré comme elle - bien au contraire. Il a peut-être l'alcool comme vice, mais le tabac et les autres drogues en tout genre, il ne lui semble pas l'avoir déjà vu y goûter. C'est intéressant comme réflexion.  « Ben dis donc, t'es bien meilleur pour descendre les verres de vodka. » Elle s'esclaffe, un peu moqueuse, mais il ne s'agit ici que d'une moquerie innocente, qu'elle se permet juste parce qu'elle le considère comme un bon ami. « Allez, donne la moi, ne va pas te rendre malade. » Qu'elle ajoute, aussi parce qu'elle est bien contente de pouvoir empoisonner ses poumons un peu plus.
Elle termine sa clope, enchaîne avec l'autre puis ils peuvent enfin sortir de cette salle exiguë. Ses yeux commençaient à pleurer à cause de l'épaisse couche de fumée dans le fumoir, mais à présent c'est terminé et elle commande une nouvelle tournée de verres pour elle et pour Daniel et quand l'alcool commence à bien lui monter à la tête, elle explose de joie en entendant une de ses chansons favorites passer dans les enceintes. « AAAH c'est ma chanson ! Fais moi danser, Danny ! » Elle termine son verre cul sec et n'attend plus qu'une chose : que le garçon fasse son devoir et qu'il l'emmène se déhancher sur la piste.
 

_________________

Wicked Games
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MODO ♣ Au service de Mrs Lloyd


TON PSEUDO : cha/knight.
TES DOUBLES : malone & adriel.
TON AVATAR : douglasHOTbooth.
TES CRÉDITS : kawai & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : ouvert.

Deb, Lenny, Nia, Yev, Jesse/Lylou.
RAGOTS PARTAGÉS : 411
POINTS : 1198
ARRIVÉE À TENBY : 03/11/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : vingt ans. (24/01/97)
CÔTÉ COEUR : célibatârd sans attaches.
PROFESSION : étudiant en littérature plus préoccupé par l'escrime et les filles.
REPUTATION : un garçon plus que charmant. il a des parents peu présents mais talentueux et je suis sûr qu'il a l'écriture dans les gènes. c'est le genre de personne qui a tout pour elle et qu'on envie. mais attention, j'ai entendu de vilaines rumeurs qui racontent comment il joue avec les sentiments de deux jeunes filles. par pitié ... il faut qu'il montre au reste de tenby qu'il existe encore des gentlemans de vingt ans.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: I'm easy to hold but hard to keep. Daniel Lun 19 Juin - 1:25


yev & danny

i'm lookin' fly like i should.


Tentant, plus que tentant. Mais pas correct. Cette fille est ce que j'aime chez la gente féminine, que ce soit par ses longs cheveux bruns ou ses courbes généreuses. Mais quand je pense à mon amie, à celle qui m'a accompagnée ce soir, j'ai l'impression de jouer les imbéciles en l'abandonnant si tôt. Ou elle m'a conseillée de foncer, oui Yev est comme moi et saisirait cette occasion mais là, j'en suis incapable. Je m'approche de la fille et lui fais mes excuses, finissant par lui donner mon numéro et lui dire de me rappeler un autre jour. Peut-être ouais. Non, en fait, t'as raison. Mais ne te tracasse pas pour ça, j'en trouverais une autre dès demain. lui assurais-je, confiant. J'ai le physique, la confiance, mais surtout qui je veux quand je veux. Ou presque. J'en aurais bien voulu de la russe, mais je sais que ce ne sont que des espoirs que je me fais. Preuve est la remarque qui suit la mienne, gâchant presque le moment alors que je ne cherchais pas à en créer un. Dis moi, ça t'arrive souvent de gâcher l'ambiance avec ce genre de détail sordide ? Les règles. Un truc féminin qui me fait horreur. Le détail dont je me serais passé pour ce soir. Je me serais même contenter du simple ça n'arrivera jamais. Celui qui vexe mais qui ne me donne pas d'horribles images en tête. Ma version du moment où la russe continue de me regarder comme un gamin me revient à la figure de la même manière qu'une baffe. Les copains de soirées se contenteront de rester des copains de soirées et je commence à me dire que j'aurais peut-être du finir avec la fille. Au moins, j'aurais finir avec quelqu'un qui veut de moi. Je n'ai jamais passé plus de trois jours sans le faire. répondais-je sérieusement, trop sérieusement. Oups. Je me mets à rire nerveusement, presque honteux. Mais bon, ce qui est dit est dit. Puis ça n'a pas l'air de choquer la brune.

Je fais mine de bouder face à sa moquerie. Oh ça va hein. Mais je ne tiens pas longtemps et finis par lui tirer la langue. Je sais que c'est innocent mais ça me fait mal de savoir que je n'arrive pas à assurer de ce point de vue là. Mais ouais, malheureusement, je ne suis pas doué. finis-je par lui dire, m'inclinant devant cette odeur qui me rend presque malade. Merde, j'ai déjà fumé des millions de trucs mais la simple cigarette me donne envie de vomir. C'est le comble alors que je vante tout le temps de pouvoir faire tout et n'importe quoi. Avec plaisir. lui dis-je tout en lui tendant le truc que j'ai au bord des lèvres. Je la laisse terminer à son rythme, profitant qu'il y ait moins de bruit dans cette pièce pour lui taper un peu de discussion. Mais heureusement pour moi et mon rythme cardiaque, elle termine rapidement et on peut retourner près du bar pour commander une nouvelle tournée. On alterne les commandes, testant une bonne partie des alcools pouvant se trouver sur la carte. C'est la mauvaise idée du siècle, je sens déjà venir le mal de crâne du lendemain, mais ça promettait une fin de soirée pas comme les autres. L'alcool monte assez vite, rendant mon esprit presque flou. Au point que quand je vois la jeune russe s'exciter, je ne comprends pas de suite ce qui se passe. Je secoue la tête pour remettre les idées en place et devine qu'elle veut aller danser quand elle m'emporte sur la piste de danse. Yev ... Je n'aime pas danser, mais je sens que je ne peux pas y échapper. Je prends sa main et fais tourner la jeune femme sur elle même deux fois avant de coller mon corps contre le sien. Je me déhanche comme je peux, tente d'assurer alors qu'en face, elle gère pas possible. Je te jure que d'habitude, je fais mieux que ça. finis-je par lui murmurer au creux de son oreille.



AVENGEDINCHAINS

_________________



she looks so perfect standing there.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller


TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew — nate — ana-sofia — lizzie — deborah — jesse
TON AVATAR : alexandra savior
TES CRÉDITS : weedy • frimelda
RAGOTS PARTAGÉS : 208
POINTS : 358
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 25
CÔTÉ COEUR : pardon ?
PROFESSION : elle prétend être réceptionniste de nuit dans un hôtel alors qu'elle se charge plutôt de satisfaire les clients dans leurs chambres

MessageSujet: Re: I'm easy to hold but hard to keep. Daniel Sam 24 Juin - 16:49

I’m lookin’ fly like I should
I’m about to get up to no good
Got my hips got my heels
And I’m feelin’ you

Il en trouvera une dès le lendemain, ça oui, Yevgeniya ne se fait pas de doute là-dessus. Elle était un peu comme lui à cet âge là, et elle le faisait encore gratuitement à cette époque. De plus, elle n'avait pas d'emploi du temps à respecter. Là, les choses sont différentes et c'est bien pour cette raison que ce soir, elle sait qu'elle ne fera rien avec Danny. A moins que ?
Daniel est tout de suite dégoûté lorsque la jeune femme lui casse tous ses espoirs, mais sa réaction ne fait que rire d'avantage son interlocutrice. Elle rigole et secoue la tête avec cette impression de se retrouver devant un gamin qui rougit dès qu'on lui parle de choses sans glamour. Elle lui donne une petite tape sur l'épaule avec sa main libre. « Oh c'est bon, tu ne vas pas faire ta mijaurée. » Surtout qu'il explique très sérieusement par la suite qu'en effet, il ne se passe jamais autant de jours sans qu'il chevauche une demoiselle. Encore une fois, la Russe se met à sourire. « Et bien raison de plus pour ne pas être dégoûté par l'essence même de la féminité. » Elle lève les yeux au ciel, amusée, bien qu'un peu préoccupée par la superficialité de son acolyte, mais elle ne lui en tient pas rigueur. Il est jeune encore, et puis, elle en a vu des plus âgés qui l'était tout autant. De toute façon, c'est un peu ça son travail : gommer tous les défauts de la femme pour ne laisser apparaître qu'une perfection superficielle qui saura plaire.

De fils en aiguilles, Yevgeniya se retrouve à fumer la cigarette de Daniel et quand elle termine, ils n'attendent pas une seconde de plus pour rejoindre le bar et s'enfiler bon nombre de verres, tous autant alcoolisés les uns que les autres.
La jeune femme les bois sans grimacer, sans même sourciller et quand elle entend les basses d'une chanson qu'elle adore, elle compte bien se précipiter sur la piste de danse au bras du Granger. En fait, elle ne lui laisse pas réellement le choix. Elle le prend par le bras et l'emporte avec elle et même si Daniel n'est pas enchanté à l'idée de danser, il garde sa bonne humeur communicative, ce qui fait rire d'avantage la Vassilievitch. Il se prend au jeu, la fait tourner, puis vient se coller contre elle pour exécuter une danse de couple sensuelle qui en fait envier plus d'un. « Tu t'en sors très bien, mate moi toutes ces filles qui voudraient être à ma place. » Elle sent les regards des autres - autant des hommes que des femmes - se poser sur eux et sa fierté la pousse à en rajouter une couche. Elle se retourne pour mieux se déhancher et elle se frotte le postérieur contre l'étudiant, vulgaire au possible. Son corps continue de se mouvoir tant elle est déchaînée, elle se baisse, termine accroupie pour mieux se relever avec cette même concupiscence déroutante puis elle passe ses bras autour des épaules de Daniel et elle profite de quelques secondes pour reprendre son souffle maintenant que la chanson est terminée.

Elle voit que l'heure tourne, mais elle n'a pas pour autant envie de rentrer sagement et de se coucher. Sa nuit, elle compte bien en profiter jusqu'au bout. Cependant, maintenant qu'elle a pu se donner en spectacle devant tout le monde et se dépenser, elle se dit qu'elle préfère profiter de la compagnie exclusive de son cavalier. Après tout, le Granger a rembarré une fille pour qu'ils puissent passer la soirée ensemble, alors elle peut bien faire un geste pour le remercier. « J'ai une idée pour qu'on termine la soirée en beauté toi et moi, viens avec moi. » Ils retournent vers le bar et quand elle remarque que personne ne les observe, elle se faufile furtivement derrière le bar pour s'emparer une bouteille de champagne. Une fois sa mission accomplie, elle prend Daniel par la main et l'entraîne rapidement en dehors de la boîte de nuit par une issue de secours. « Dépêche toi. » Ils accélèrent le pas sur quelques mètres puis ils reprennent un rythme moins soutenu. Elle lui tend la bouteille de champagne pour qu'il l'ouvre tandis qu'elle lui prend une cigarette, s'empoisonnant les poumons un plus et elle le guide sur quelques centaines de mètres, suffisamment loin pour ne plus entendre la musique de la discothèque et se rapprocher des habitations et vers une maison en particulier. Elle lance un regard espiègle à Danny, et elle se demande s'il va la suivre, mais a priori, elle a besoin de lui poser la question pour savoir ce qu'il compte faire. Elle commence à escalader la barrière pour s'assurer qu'il s'agit bien de la maison à laquelle elle pensait et en effet, dans le jardin, elle voit cette belle piscine dont l'eau doit être à bonne température. « On est un peu trop loin pour aller à la mer, mais qu'est-ce que tu dis d'un bain de minuit malgré tout ? » Demande-elle du haut de la barrière en le gratifiant d'un clin d'oeil.
 

_________________

Wicked Games
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: I'm easy to hold but hard to keep. Daniel

Revenir en haut Aller en bas

I'm easy to hold but hard to keep. Daniel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: Out of Town :: The Prince of Wales-