AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

The look on your face is delicate (Aloy ♥)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : spf
TON AVATAR : rachel mcadams
TES CRÉDITS : aslaug & tumblr
RAGOTS PARTAGÉS : 708
POINTS : 1834
ARRIVÉE À TENBY : 25/03/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : trente-sept ans
CÔTÉ COEUR : lloyd ♥
PROFESSION : professeur universitaire en nano-biologie
REPUTATION : Aloy est discrète mais elle sait se faire apprécier quand on la connait. Certes, ce n'est pas la figure emblématique du coin, mais ses voisins n'ont rien à (re)dire sur elle. On sait qu'elle enseigne à l'université et doit donc être intelligente, mais son domaine de prédilection reste obscur pour beaucoup. Enfin, Aloy fait son bout de chemin sans chercher à marquer les esprits. Et les gens, eux, ont pour l'instant des ragots à raconter sur d'autres... Jusqu'à quand ?



MessageSujet: Re: The look on your face is delicate (Aloy ♥) Mar 2 Mai - 15:25

all i do is dream of you
EXORDIUM.
Tu n'avais pas pensé qu'il t'amènerait dans sa chambre, mais d'un autre côté, ça paraissait un peu logique. Si sa console de jeux vidéos n'était pas dans son salon, elle ne pouvait être que dans sa chambre. Mais en soit, ce n'était pas si dérangeant que ça. Enfin, à être ensemble sur le canapé ou sur son lit, ça ne changeait pas grand-chose finalement. Tu observais un peu sa chambre, tu n'avais pas grand-chose à redire, la décoration était simple, ce n'était pas très coloré, mais ce n'était pas non plus tout blanc ni tout noir. Il avait beaucoup de goût, bien que ça restait très sobre. Tu aimais bien, à vrai dire, tu t'y voyais bien y passer du temps, y passer tes nuits même. Pourquoi pas. Tu réussissais très facilement à te projeter avec Lloyd. En général, tu n'étais pas du genre à te projeter comme ça, surtout aussi rapidement, mais là, tu ne te posais même pas vraiment la question de savoir s'il était trop tôt ou pas. Tu te voyais bien ici avec lui, comme parfois, seule dans ton lit, tu l'imaginais bien avec toi. C'était tellement facile, tout était tellement facile entre vous, à vrai dire. Ca semblait coulait de source, tu n'avais pas vraiment de retenue avec lui, et tu voyais bien qu'il n'en avait pas tant que ça avec toi. Tu étais toi même avec lui, il te voyait comme tu étais vraiment, et pas comme tu pourrais te montrer juste pour lui faire plaisir. Et même s'il te voyait comme ça, il n'avait encore rien trouvé à redire. Vous ne vous étiez pas embrouillés pour quoi que ce soit jusqu'à présent. Bon, tu n'étais pas non plus du genre à chercher les disputes à tout prix, mais bon, votre relation était compliqué, comme vous aviez pu en discuter avant de venir dans sa chambre. Vous auriez très bien pu vous disputer, au fond. Mais ça n'avait pas été le cas. Tu le suivais et venais t'asseoir sur son lit à ton tour, puis t'allonger près de lui. Tu te tournais vers lui. La proximité de vos visages ne te laissais pas d'autres choix que de l'embrasser. Tu te colles à lui, tu commences un peu à avoir chaud, mais tu te contiens. Tu sens sa main glisser sur ta hanche, et tu frémis, tu sens les frissons parcourir l'intégralité de ton corps pour te pousser à prolonger le baiser encore, et encore. Tu sais que là, à cet instant, ça pouvait déraper. Et ce n'était pas l'envie qui te retenait, mais il était plus sage d'arrêter. Tu restes allongée là, près de lui. Tu ne voulais pas être loin de lui, cette proximité te soulageait tellement. Tu vois qu'il est troublé, et tu sais que tu l'es tout autant. Tu te pinces les lèvres discrètement. Si tu t'écoutais, tu continuerais de l'embrasser sans t'arrêter. Mais tu essayes de clarifier tes pensées et de changer de sujet. Tu te relèves finalement à contre cœur. « Les jeux vidéos c'est jamais simple… » dis-tu en faisant une petite moue. Tu n'y connaissais rien, ça allait être drôle tiens… Tu espérais que Lloyd n'allait pas s'ennuyer de toi si tu ne jouais pas assez bien. Tu allais faire un effort, enfin, tu allais déjà essayer de te concentrer sur le jeu et pas sur l'envie qui te poussait uniquement à embrasser Lloyd. Tu te reculais sur le lit, tu t'asseyais avec le dos contre le mur, adossée sur les oreillers.

Lloyd vient te rejoindre, en te tendant une manette. Enfin, ce que tu supposais être une manette, parce qu'en réalité, tu n'en avais pas vraiment une idée précise. « Je ne sais même pas qui sont les personnages de Mario… » Tu avais d'autres choses en tête à ce moment là. Tu essayais d'écouter Lloyd, mais tes pensées allaient ailleurs. Ce baiser… Ce contact entre vous deux… Ca t'avait donné des envies que tu ne devais pas avoir. Tu essayais de penser à autre chose, mais c'était compliqué. Tu te demandais si ce cousin qu'il avait mis sur ses jambes cachait quelque chose, et puis tu te trouvais finalement ridicule de penser ça. Il t'avait proposé de jouer aux jeux vidéos, donc c'était qu'il n'avait pas ça en tête. Tu aimerais te rallonger avec lui et prolonger ce baiser, encore et encore, mais tu secouais légèrement la tête pour essayer de te concentrer sur ce qu'il venait de te dire. « Hum… Hein ? » En réalité, tu n'avais rien écouté du tout. Tu étais un peu perdue avec les nombreux boutons qu'il y avait sur la manette.   « Je vais essayer, je suis sure que des enfants de cinq ans y jouent, je vais bien y arriver non ? » Tu ramenais tes jambes vers toi pour t'asseoir en tailleur. Tu allais faire exactement ce que Lloyd faisait. Bon, déjà, les boutons sur la gauche, enfin le joystick, ça devait être les directions, et le reste, tu ferais au pif. Il te semblait qu'il t'avait parlé de quelque chose avec un point d'interrogation, mais tu ne voyais pas de point d'interrogation sur la manette. Ce devait être dans le jeu alors… Tu regardais l'écran. « Faut choisir son personnage ? » demandes-tu à Lloyd en tournant ton regard vers lui. Tu pourrais te perdre dans ses yeux de nouveau. Tu aimerais, mais en voyant qu'il acquiesçait, tu retournais ton regard vers l'écran pour te concentrer sur le choix de ton personnages. « Alors… » Tu regardais un peu les différents personnages, et il fallait bien dire que c'était compliqué de choisir quand tu ne connaissais rien du tout. Il n'y avait que deux filles. Tu voyais que l'une d'entre elles étaient blonde aux yeux bleus, comme toi, c'était peut être ça, la princesse dont Lloyd t'avait parlé peu de temps auparavant. Mais tu trouvais que les deux filles faisaient peut être un peu trop nunuche pour gérer une course de voiture… « Elles ont l'air un peu neuneu les filles quand même… » Tu regardais le reste, il y avait plusieurs moustachus, pas ton truc. Une tortue, mais c'était lent une tortue pour une course de voiture, ce n'était pas terrible… Ton attention s'arrêtait sur un petit personnage qui avait une tête de… De champignon ? « Il est fort le champignon ? » demandes-tu en te retournant vers Lloyd, mais encore une fois, l'envie de l'embrasser passionnément te prenant les tripes, tu n'insistais pas à le regarder pendant trop longtemps, et reportais rapidement ton attention sur l'écran de télévision. Bon sang, Aloy, il fallait que tu te calmes…

_________________

one true love

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : hiljaisuus/hjs aka grumpy overlord.
TES DOUBLES : Magnùs Hadsen.
TON AVATAR : Rufus Sewell.
TES CRÉDITS : hjs (avatar), Irish coffee & tumblr (gifs).
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Aloy, Penny, Evelyn, & William. (4/4)
A venir : Kainoa.
RAGOTS PARTAGÉS : 4676
POINTS : 3017
ARRIVÉE À TENBY : 09/10/2016

OH MY GOD
ÂGE DU PERSONNAGE : quarante-huit ans.
CÔTÉ COEUR : Aloy ♥.
PROFESSION : Doyen de l'université de Swansea


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: The look on your face is delicate (Aloy ♥) Mar 2 Mai - 16:26


Loving is fine if you have plenty of time

Est-ce que tu caches quelque chose sous ton coussin ? Oui. Est-ce que tu as envie qu'elle découvre ce que c'est ? Oui et non. Tu as deux parties en toi qui luttent pour avoir raison et pour prendre le dessus et jusqu'à présent, c'est ta raison qui domine bien que ça ne tient à pas grand chose. Tu ne pensais pas qu'un baiser aussi tendre et doux soit-il puisse te mettre dans un état pareil. Après, vous êtes dans ta chambre, sur ton lit, il n'y a que vous, vous avez le temps. Tu te sens vraiment, vraiment mieux, tu as un regain d'énergie impressionnant, ça annonce que ça ne va pas sans doute durer longtemps mais vraiment, il ne faut pas passer à côté de ça, si ? Tu ne sais absolument pas comment te comporter, tu as tellement envie de jeter les manettes et de t'occuper d'elle à la place. C'est tellement plus intéressant de t'amuser avec elle que de jouer à un jeu avec ta console. Cependant, tu ne préfères pas réellement t'avancer trop vers elle, aller trop de l'avant, tu sais qu'elle veut attendre, prendre votre temps et vous le faites, très bien même, vous savez particulièrement vous tenir mais là, il y a cette proximité et vous êtes sur ton lit. Tu avales difficilement ta salive, même si tu sais que tu peux ta calmer et que même là, c'est déjà mieux, tu ne sais pas si tu as réellement envie que ça s'arrête comme ça. Est-ce que la sagesse est le bon choix ici, c'est une excellente question. « Mais si, celui-là l'est vraiment. » C'est sur que c'est beaucoup plus simple de jouer à un jeu-vidéos que de se contrôle pour ne pas se jeter sur elle et dévorer ses lèvres jusqu'à ce que ça vous porte au delà d'un simple baiser. Parce que tu ne désires pas simplement l'embrasser là, tu veux plus, tu as besoin de plus et ton corps réclame beaucoup plus. Heureusement que tu n'as pas vingt ans, sinon tu aurais pu directement aller dans la salle de bain et changer ton boxer et ton pantalon de pyjama. Tu désires Aloy depuis le jour ou tu as été la chercher après son accident de voiture. C'est arrivé subitement, tu n'as rien vu venir et c'est resté en toi depuis. Tu respectes par dessus tout son idée d'aller doucement, vraiment, mais parfois ton corps en demande plus. Tu jettes un coup d’œil sur le coussin que tu as entre les jambes avant de reporter ton regard sur elle et de te concentrer sur ses mots. Ses mots, pas ses lèvres bon sang. « C'est pas grave, ce ne sont que des personnages... » C'est vrai, ils sont tous bien, ils ont tous un petit plus qui les différencie. Certains ont l'air moins bien que les autres, mais chaque personnage possède son avantage que l'autre n'a pas, cependant très souvent les gens qui jouent ont tendance à prendre Mario, Luigi, Toad et Yoshi qui sont les plus connus. Tu te focalises sur le jeu, les personnages mais franchement ce n'est pas évident, encore moins lorsque tu te rends compte que tu n'es pas le seul à galérer avec tout ça. Aloy semble être tout aussi chamboulée que toi et tu, enfin, une partie de toi se dit que c'est peut-être le moment de lancer les manettes, abandonner la console pour s'occuper à des activités bien plus physiques. Tu l'observes un sourcil haussé, tu tentes de comprendre ce qu'il se passe, si tu hallucines, si elle ne comprend pas ou si elle ne veut pas comprendre parce qu'elle veut autre chose. Ton cerveau commence à signer son départ en vacances ce qui t'empêche de trop réfléchir. Vous êtes tous les deux installés sur le haut du lit, épaule contre épaule. Tu jongles entre l'écran de la console et Aloy, tu vas t'en donner un sacré al de crâne à cette allure là. Mais tu ne peux pas ne pas la regarder, c'est impossible.

« Je suis certain que tu vas y arriver. » Mais tu ne sais pas si tu veux qu'elle y arrive. Tu roules des yeux en fixant l'écran, appuyant avec tes coudes sur le coussin pendant que tu choisis ton personnage, Waluigi. Tu te focalises sur la moustache de ton personnage avant que tu ne vois le curseur d'Aloy se balader entre toute la bande à Mario. « Je ne dirai pas qu'elles sont neuneus, mais elles se débrouillent quand il faut. » Tu souris avec tendresse lorsque tu vois Peach, c'est comme ça que tu avais appelé Aloy avant de monter les escaliers pour venir ici. Elle lui ressemble un peu et puis c'était l'occasion pour toi de montrer tes connaissances. « Et oui, Toad est vraiment pas mal. » c'est un rapide, un poids léger par contre, mais c'est un excellent choix. Tu tournes ta tête, innocemment, juste pour lui offrir un sourire et lui confirmer que c'est un bon choix... Tu regrettes instantanément de l'avoir fait. Tu lis dans ses yeux ce qu'elle doit lire dans les tiens. Vous ne voulez pas jouer, pourquoi jouer alors ? « Aloy... » Tu murmures son prénom avant de poser ta manette à côté de toi, tu prends la sienne entre ses mains mais tu la laisses sur place. Tu approches ton visage du sien et tu glisses tes lèvres sur sa joue gauche, puis la droite et puis tu glisses tes lèvres contre les siennes. Tu es tendre mais pas pendant longtemps, tu accentues la pression du baiser avant de glisser ta langue sur ses lèvres, en dessiner le contour. Tu étouffes un gémissement et tu pousses finalement la manette. Tu attires Aloy contre toi, tu l'obliges dans le vouloir à quitter sa position en tailleur et tu te colles à elle. Tout ton corps contre elle. « Je... je n'ai plus réellement envie de jouer là... » Tu prononces ces quelques mots d'une voix on ne peut plus rauque. Ton regard est noir, il n'est que désir. « Est-ce que tu veux ?... » Tu lui poses cette question qui va dans deux sens, tu lui demandes si elle veut encore jouer ou si elle te veut toi à la place. Tu restes persuadé que tu peux être une bien meilleure activité que Mario. Mais elle a peut-être envie de voir des moustachus sur des kart avec une musique très entraînante. « Dis moi ce que tu veux... » demandes-tu alors que ton corps glisse complètement sur le sien. Tu es couché sur elle, ton visage dans son cou que tu dévores de nombre impressionnant de baisers. Tu grognes, tu es gêné par quelque chose et tu as oublié le coussin, ton dernier rempart que tu lances loin de vous et là... Elle ne pourra pas louper ce que tu caches depuis quelques minutes. Heureusement, elle ne peut pas voir ta tête parce que tu rougis et tu es sur le point d’exploser de rire.

_________________

If time is money, then I'll spend it all for you, I will buy you flowers with the minutes we outgrew. I'll turn hours into gardens, planted just for us to take, I'll be reckless with my days, building castles in your name.
What a Face:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : spf
TON AVATAR : rachel mcadams
TES CRÉDITS : aslaug & tumblr
RAGOTS PARTAGÉS : 708
POINTS : 1834
ARRIVÉE À TENBY : 25/03/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : trente-sept ans
CÔTÉ COEUR : lloyd ♥
PROFESSION : professeur universitaire en nano-biologie
REPUTATION : Aloy est discrète mais elle sait se faire apprécier quand on la connait. Certes, ce n'est pas la figure emblématique du coin, mais ses voisins n'ont rien à (re)dire sur elle. On sait qu'elle enseigne à l'université et doit donc être intelligente, mais son domaine de prédilection reste obscur pour beaucoup. Enfin, Aloy fait son bout de chemin sans chercher à marquer les esprits. Et les gens, eux, ont pour l'instant des ragots à raconter sur d'autres... Jusqu'à quand ?



MessageSujet: Re: The look on your face is delicate (Aloy ♥) Mar 2 Mai - 19:18

all i do is dream of you
EXORDIUM.
Tu ressentais cette tension entre vous deux. Tu ne pouvais t'empêcher de fuir son regard. Tes joues ne rougissaient peut être pas, mais tu étais gênée. Tu te disais que peut être que tu n'aurais pas du insister sur ce baiser. Tu en avais eu envie, tu avais un peu laisser de côté le fait que Lloyd soit malade, il avait l'air d'aller mieux. Tu aurais pu continuer de l'embrasser, mais il t'avait dit qu'il voulait jouer aux jeux vidéos alors tu ne voulais pas lui gâcher ça. Mais malgré toi, tu n'arrivais pas à te concentrer sur le jeu. Tu essayais en lui posant des questions pour lui montrer que tu t'intéressais et que tu voulais apprendre, parce que c'était le cas. Mais à cet instant, tu n'avais qu'une seule envie, c'était de retrouver ses lèvres.  C'était assez incroyable de te sentir aussi attirée par lui. Tout te plaisait tellement chez lui. Et même si tu essayais de te concentrer sur le jeu vidéo, tu ressentais encore les frissons que sentir ton corps collé au sien t'avait procurer. Tu avais envie de retrouver cette sensation, mais tu n'osais pas mettre ta manette de côté et aller vers lui parce que peut être que lui n'en avait pas envie. Tu ne savais pas, tu n'arrivais pas à soutenir son regard assez longtemps pour réussir à savoir s'il en avait autant envie que toi. Après tout, vous étiez dans son lit, l'idée lui avait forcément ne serait-ce qu'effleurer l'esprit. Mais en même temps il était malade, il n'avait peut être pas la force de faire quoi que ce soit, bien que en soit, tu pouvais aussi prendre les choses en mains… Mais tu n'y arrivais pas. Tu n'arrivais pas à aller vers lui ne serait-ce que pour lui montrer à quel point tu le veux, lui, et aucun autre. De toute façon, c'était facile. Depuis que vous aviez commencé à vous voir en dehors de l'université, tu ne voyais plus que lui. Tu n'avais pas envie de regarder les autres garçons et tu ne le faisais pas. Pourtant, avant, tu étais la première à regarder tout ce qui passait, sans pour autant agir, juste pour le plaisir des yeux. Mais maintenant, non. Tu ne voyais pas pourquoi est-ce que tu devrais regarder ailleurs alors que tu avais tout ce qu'il fallait là, avec toi. Tu ne voulais que Lloyd, tu le voulais là, plus que jamais. Tu étais tellement partie dans tes pensées que tu ne l'écoutais même plus vraiment. Tu essayais pourtant de te concentrer, mais c'était difficile. Même Lloyd ne parlait pas beaucoup. C'était bizarre… Enfin, tu ne savais pas trop ce qu'il disait, mais il ne disait pas grand-chose. Tu finissais par le regarder, et à l'instant où tu plongeais ton regard dans le sien, tu te rendais compte de l'erreur que tu venais de faire. Tes yeux s'étaient directement perdus dans les siens. Tu sentais ton coeur battre un peu plus vite. Il loupait un battement quand Lloyd disait ton prénom. Tes mains devenaient moites autour de la manette qu'il venait te prendre des mains. Tes pensées étaient confuses, tu ne pensais plus à rien en réalité, tu avais tout simplement du mal à bouger, beaucoup de mal.

Et puis finalement, ses lèvres venaient trouver les tiennes, et ça avait un effet de réveil sur toi. Tu montais tes mains sur ses épaules. Tu te sens glisser sur lui et ta respiration devient haletante. Tu sens ton coeur qui t'accélère vraiment beaucoup, tu avais perdu l'habitude de cette sensation. Mais tu te sentais bien, tellement bien. Tu amenais tes mains dans son cou, dans sa nuque, en accentuant un peu plus ce baiser. Tu laissais ta langue aller danser avec les tiennes. Ton corps se cambrait légèrement contre celui de Lloyd. Tu étais réceptive. Tu voulais continuer de l'embrasser, tu ne voulais plus t'arrêter. Toi non plus tu ne voulais plus jouer, mais tu ne le lui disais pas, parce que tu n'arrivais plus à parler. Ton coeur battait trop fort. Tu quittes ses lèvres à contre coeur et ne peut retenir un léger gémissement en sentant ses lèvres dans ton cou. « Toi… » Tu laisses échapper ce simple mot sans rien ajouter de plus parce que tu ne pouvais pas, tu avais bien trop de mal à commander à ton cerveau de faire des phrases complètes qui avaient du sens à ce moment là.  Tu avais tellement sous-estimé l'effet que cet homme pouvait avoir sur toi. Il ne t'avait encore rien fait pourtant, du moins pas grand-chose, et tu étais déjà presque dans un état second. Tu profitais de ne pas avoir ses lèvres contre les tiennes pour retrouver une respiration normale, ce qui était à peu près impossible à ce moment-là. Tu te cambras encore un peu plus contre lui en sentant qu'il enlevait ce fameux coussin. Tu avais vu juste, il ne l'avait pas mis là juste pour faire joli. Tu venais placer tes mains de chaque côté de son visage pour le faire remonter face au tien, tu avais besoin de ses lèvres. Tu l'embrassais avec beaucoup d'envie, il le ressentait sans doute dans ta manière de l'embrasser, ou dans les mouvements qui prenaient ton corps d’assaut. Finalement, tu finissais par quitter ses lèvres et plonger ton regard dans le sien. « Toi, je te veux toi Lloyd… » Tu te pinçais les lèvres, avec un sourire. Ce devrait être une des premières fois où tu te sentais de le regarder dans les yeux pour lui dire ce genre de chose. Tu voulais qu'il comprenne, tu étais à lui, tu étais à sa merci et à ce moment précis, il pouvait faire absolument tout ce qu'il voulait de toi. Tu ne pouvais pas résister, tu ne voulais pas résister. Ton corps était sien. Tes lèvres venaient retrouver les siennes, et tu venais mordiller doucement sa lèvre inférieure, alors que tes mains se baladaient sur son torse, et passaient dans son dos. Elles venaient naturellement trouver le bas de son tee-shirt pour passer en dessous. Tu voulais sentir sa peau contre la tienne. Tu voulais le sentir contre toi, en toi. Tu ne voulais pas qu'il s'en aille, tu ne le laisserai pas s'en aller de toute façon. Tu sentais que plus ça allait, plus ton corps régissait à ses moindres gestes. Une de tes jambes passait au dessus des siennes, comme pour le garder encore plus prêt de toi. Tu sentais son membre inférieur se raidir, ce qui te donnait encore plus envie de lui. Finalement, tu venais carrément attraper le bas de son tee-shirt pour le faire remonter et l'enlever. Tu passais tes mains cette fois sur son torse nu tout en venant retrouver ses lèvres. Tu te laissais aller complètement. Tu le voulais, lui, maintenant.

_________________

one true love

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : hiljaisuus/hjs aka grumpy overlord.
TES DOUBLES : Magnùs Hadsen.
TON AVATAR : Rufus Sewell.
TES CRÉDITS : hjs (avatar), Irish coffee & tumblr (gifs).
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Aloy, Penny, Evelyn, & William. (4/4)
A venir : Kainoa.
RAGOTS PARTAGÉS : 4676
POINTS : 3017
ARRIVÉE À TENBY : 09/10/2016

OH MY GOD
ÂGE DU PERSONNAGE : quarante-huit ans.
CÔTÉ COEUR : Aloy ♥.
PROFESSION : Doyen de l'université de Swansea


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: The look on your face is delicate (Aloy ♥) Mar 2 Mai - 20:06


Loving is fine if you have plenty of time


_________________

If time is money, then I'll spend it all for you, I will buy you flowers with the minutes we outgrew. I'll turn hours into gardens, planted just for us to take, I'll be reckless with my days, building castles in your name.
What a Face:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : spf
TON AVATAR : rachel mcadams
TES CRÉDITS : aslaug & tumblr
RAGOTS PARTAGÉS : 708
POINTS : 1834
ARRIVÉE À TENBY : 25/03/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : trente-sept ans
CÔTÉ COEUR : lloyd ♥
PROFESSION : professeur universitaire en nano-biologie
REPUTATION : Aloy est discrète mais elle sait se faire apprécier quand on la connait. Certes, ce n'est pas la figure emblématique du coin, mais ses voisins n'ont rien à (re)dire sur elle. On sait qu'elle enseigne à l'université et doit donc être intelligente, mais son domaine de prédilection reste obscur pour beaucoup. Enfin, Aloy fait son bout de chemin sans chercher à marquer les esprits. Et les gens, eux, ont pour l'instant des ragots à raconter sur d'autres... Jusqu'à quand ?



MessageSujet: Re: The look on your face is delicate (Aloy ♥) Mar 2 Mai - 21:33

all i do is dream of you
EXORDIUM.


_________________

one true love

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : hiljaisuus/hjs aka grumpy overlord.
TES DOUBLES : Magnùs Hadsen.
TON AVATAR : Rufus Sewell.
TES CRÉDITS : hjs (avatar), Irish coffee & tumblr (gifs).
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Aloy, Penny, Evelyn, & William. (4/4)
A venir : Kainoa.
RAGOTS PARTAGÉS : 4676
POINTS : 3017
ARRIVÉE À TENBY : 09/10/2016

OH MY GOD
ÂGE DU PERSONNAGE : quarante-huit ans.
CÔTÉ COEUR : Aloy ♥.
PROFESSION : Doyen de l'université de Swansea


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: The look on your face is delicate (Aloy ♥) Mar 2 Mai - 23:14


Loving is fine if you have plenty of time


_________________

If time is money, then I'll spend it all for you, I will buy you flowers with the minutes we outgrew. I'll turn hours into gardens, planted just for us to take, I'll be reckless with my days, building castles in your name.
What a Face:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : spf
TON AVATAR : rachel mcadams
TES CRÉDITS : aslaug & tumblr
RAGOTS PARTAGÉS : 708
POINTS : 1834
ARRIVÉE À TENBY : 25/03/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : trente-sept ans
CÔTÉ COEUR : lloyd ♥
PROFESSION : professeur universitaire en nano-biologie
REPUTATION : Aloy est discrète mais elle sait se faire apprécier quand on la connait. Certes, ce n'est pas la figure emblématique du coin, mais ses voisins n'ont rien à (re)dire sur elle. On sait qu'elle enseigne à l'université et doit donc être intelligente, mais son domaine de prédilection reste obscur pour beaucoup. Enfin, Aloy fait son bout de chemin sans chercher à marquer les esprits. Et les gens, eux, ont pour l'instant des ragots à raconter sur d'autres... Jusqu'à quand ?



MessageSujet: Re: The look on your face is delicate (Aloy ♥) Mer 3 Mai - 11:07

all i do is dream of you
EXORDIUM.


_________________

one true love

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : hiljaisuus/hjs aka grumpy overlord.
TES DOUBLES : Magnùs Hadsen.
TON AVATAR : Rufus Sewell.
TES CRÉDITS : hjs (avatar), Irish coffee & tumblr (gifs).
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Aloy, Penny, Evelyn, & William. (4/4)
A venir : Kainoa.
RAGOTS PARTAGÉS : 4676
POINTS : 3017
ARRIVÉE À TENBY : 09/10/2016

OH MY GOD
ÂGE DU PERSONNAGE : quarante-huit ans.
CÔTÉ COEUR : Aloy ♥.
PROFESSION : Doyen de l'université de Swansea


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: The look on your face is delicate (Aloy ♥) Mer 3 Mai - 11:55


Loving is fine if you have plenty of time


_________________

If time is money, then I'll spend it all for you, I will buy you flowers with the minutes we outgrew. I'll turn hours into gardens, planted just for us to take, I'll be reckless with my days, building castles in your name.
What a Face:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : spf
TON AVATAR : rachel mcadams
TES CRÉDITS : aslaug & tumblr
RAGOTS PARTAGÉS : 708
POINTS : 1834
ARRIVÉE À TENBY : 25/03/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : trente-sept ans
CÔTÉ COEUR : lloyd ♥
PROFESSION : professeur universitaire en nano-biologie
REPUTATION : Aloy est discrète mais elle sait se faire apprécier quand on la connait. Certes, ce n'est pas la figure emblématique du coin, mais ses voisins n'ont rien à (re)dire sur elle. On sait qu'elle enseigne à l'université et doit donc être intelligente, mais son domaine de prédilection reste obscur pour beaucoup. Enfin, Aloy fait son bout de chemin sans chercher à marquer les esprits. Et les gens, eux, ont pour l'instant des ragots à raconter sur d'autres... Jusqu'à quand ?



MessageSujet: Re: The look on your face is delicate (Aloy ♥) Mer 3 Mai - 14:13

all i do is dream of you
EXORDIUM.


_________________

one true love

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : hiljaisuus/hjs aka grumpy overlord.
TES DOUBLES : Magnùs Hadsen.
TON AVATAR : Rufus Sewell.
TES CRÉDITS : hjs (avatar), Irish coffee & tumblr (gifs).
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Aloy, Penny, Evelyn, & William. (4/4)
A venir : Kainoa.
RAGOTS PARTAGÉS : 4676
POINTS : 3017
ARRIVÉE À TENBY : 09/10/2016

OH MY GOD
ÂGE DU PERSONNAGE : quarante-huit ans.
CÔTÉ COEUR : Aloy ♥.
PROFESSION : Doyen de l'université de Swansea


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: The look on your face is delicate (Aloy ♥) Mer 3 Mai - 16:05


Loving is fine if you have plenty of time

Enfin, ça vient de se produire et tu as encore du mal à reprendre tes esprits. Couché sur le dos, tu fixes le plafond pendant ce que tu estimes être une éternité. Puis, tu tournes la tête pour croiser son regard à Aloy et tu souris, avec une immense tendresse avant qu'elle ne vienne glisser ses lèvres sur les tiennes. Tu es au repos, ton corps n'obéit plus, tu ne peux pas bouger et puis tu n'en as pas envie. Tes paupières luttent pour ne pas se fermer définitivement et te plonger dans un sommeil plus que réparateur. Tu ne peux pas t'endormir, il y a encore des choses à faire avant de sombrer dans les bras de Morphée et ceux d'Aloy. Tu es bien décidé à passer a nuit avec elle et tu ne vas pas la laisser rentrer, pas question, cette nuit elle dort dans tes bras. Tu ris à ton tour lorsqu'elle glisse sa main sur ton front et tu te redresses légèrement, juste de quoi accueillir sa tête sur ton torse. « Tu vois, c'est grâce à toi. » Je t'aime. Tu glisses tes lèvres sur son front avec tendresse et tu restes là, silencieux pendant quelques longues minutes à caresser ses cheveux. Tu tentes de te réveiller un minimum. « Je reviens. » Tu l'embrasses dans les cheveux et tu te glisses sur le côté. Tu mets un oreiller à ta place afin qu'elle puisse se reposer correctement pendant que tu t'absentes un peu. Tu t'en vas dans la salle de bain, jeter le préservatif, te passer de l'eau sur le visage et puis tu reviens dans la chambre, tu éteins la télévision, tu ramasses vos habits et tu plies soigneusement les siens sur la commode. Tu récupères les manettes que tu ranges en même temps que la console. Tu fais ça rapidement mais bien, tu as du mal à dormir si tu sais que c'est le bordel ici. Tu prends ton boxer que tu enfiles en sautillant sur place et tu descends en ba, vérifier que la porte d'entée est bien fermée à clé et que la baie vitrée est verrouillée, tu baisses les volets et tu remontes avec une bouteille d'eau, on ne sait jamais si elle a soif. Tu redescends en fait, tu as oublié les verres. Tu te maudis d'être autant tête en l'air, mais c'est compréhensible après ce que vous venez de faire. Rapidement, tu montes les escaliers, une dernière fois pour la rejoindre dans la chambre et elle n'a pas bougé. Tu souris tendrement avant de déposer la bouteille d'eau et les verres à coté du lit. « Si tu as soif, j'ai monté quelque chose. » Tu glisses tes lèvres sur sa tempe avant de lui murmurer. « On va glisser sous les draps, ça sera mieux, pas question que tu tombes malade. » Tu l'embrasses à nouveau et tu glisses les draps au dessus d'elle, avec son aide et pus tu la rejoins à ton tour. Ton corps vient se trouver une place derrière le sien, à la perfection. Tes lèvres sont collées à sa nuque que tu embrasses par intermittence. Vous êtes tous les deux silencieux, exténués aussi. Tu parlerais bien, parce que tu parles toujours, mais tu préfères savourer le moment, votre première nuit à tous les deux. Jamais tu ne vas l'oublier. Tu ne pensais pas que ça allait se dérouler comme ça, toi, tu pensais lui dérouler le tapis rouge, faire une soirée parfaite, romantique à souhait, l’amener sur le plage et lui murmurer à l'oreille que tu as envie d'elle depuis longtemps et que tu veux prendre soin d'elle, chérir son corps. Tu n'as pas eu cette chance, mais cela ne veut pas dire que tu regrettes, absolument pas, jamais tu ne pourrais. Cette soirée romantique, elle existera dans votre futur que vous allez partager tous les deux. Parce qu'il n'y a pas de futur sans Aloy pour toi, tu es doomed. Ton cœur n'est plus le tien, c'est le sien et tu l'aimes. Tu t'es abandonné à elle si rapidement que parfois tu en as peur, mais là, tu es rassuré. Elle vient de balayer tous tes doutes.

Tes mains glissent sur son corps que tu découvres à nouveau, juste du bout des doigts, de quoi la faire frisonner, mais c'est tout. Si ça se trouve, elle dort déjà, tu n'en sais rien, toi ton esprit te joue encore des tours. Si tu fermes tes paupières, tu vous revois plus tôt et ce n'est pas quelque chose qui va t'aider à dormir, au contraire et pourtant, dieu sait que tu as besoin de te reposer. Ton corps hurle, appelle le sommeil, mais ton âme, elle vaque à ses occupations quotidiennes. Tu ne peux faire taire tes pensées trop longtemps et c'est problématique. Péniblement tu avales ta salive et tu embrasses une dernière fois sa nuque avant de murmurer quelques mots. « Bonne nuit mon cœur. » Je t'aime. Ton bras droit est en dessous de son cou, tu fais tout pour ne pas qu'il la gêne et ta main gauche reste sur sa hanche. Tu es collé à elle, complètement, tu ne respires pas d'air, tu respires Aloy. Tu prends longtemps avant de t'endormir, tu te laisses bercer par les battements de son cœur et par la lumière qui émane de dehors, celle de la lune qui est particulièrement lumineuse ce soir. Tu sens cette fatigue lancinante dans tout ton corps qui réclame ses heures de sommeil. Toujours cette même lutte qui finit tout de même. Tu sombres à ton tour dans le sommeil, bien après Aloy, bien trop tard pour que tu puisses avoir une nuit complète, mais au moins tu as pu profiter d'elle, de sa présence dans tes bras, comme si tu avais peur qu'elle t'échappe. Ça serait cruel, de goûter au plaisir et de le voir s'en aller par la suite. C'est comme si on voulait attraper quelqu'un, qu'on arrivait à capter le regard et puis à l'effleurer avant que tout ne disparaisse. C'est comme l'illusion du bonheur, lorsqu'on croit que tout va bien alors que non, rien ne va et que tout s'écroule. La vie regorge de surprises et malheureusement, elles ne sont pas tous aussi magiques comme Aloy, malheureusement...
FIN

_________________

If time is money, then I'll spend it all for you, I will buy you flowers with the minutes we outgrew. I'll turn hours into gardens, planted just for us to take, I'll be reckless with my days, building castles in your name.
What a Face:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: The look on your face is delicate (Aloy ♥)

Revenir en haut Aller en bas

The look on your face is delicate (Aloy ♥)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-