AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Tension & Thrill (Aloy ♥)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : spf
TON AVATAR : rachel mcadams
TES CRÉDITS : aslaug & tumblr
RAGOTS PARTAGÉS : 672
POINTS : 1774
ARRIVÉE À TENBY : 25/03/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : trente-sept ans
CÔTÉ COEUR : lloyd ♥
PROFESSION : professeur universitaire en nano-biologie
REPUTATION : Aloy est discrète mais elle sait se faire apprécier quand on la connait. Certes, ce n'est pas la figure emblématique du coin, mais ses voisins n'ont rien à (re)dire sur elle. On sait qu'elle enseigne à l'université et doit donc être intelligente, mais son domaine de prédilection reste obscur pour beaucoup. Enfin, Aloy fait son bout de chemin sans chercher à marquer les esprits. Et les gens, eux, ont pour l'instant des ragots à raconter sur d'autres... Jusqu'à quand ?



MessageSujet: Re: Tension & Thrill (Aloy ♥) Ven 7 Avr - 16:34

but i could if i wanted to
EXORDIUM.
Il te rassurait, encore et toujours. Il te disait que tu n'étais pas seule, et tu le savais. Tu savais que quoi qu'il arrive, même si vous décidiez d'en rester là, il serait là pour toi. C'était débile, parce que tu ne le connaissais pas si bien que ça à vrai dire, mais tu avais une confiance presque aveugle en Lloyd. Tu savais que quoi que tu choisisses, il ne te pousserait pas, il ne te forcerait à rien. Mais d'un autre côté, tu ne pouvais pas, tu n'arrivais pas à prendre des décisions seules, surtout quand vous étiez concernés tous les deux. Et puis finalement, poussée par l'adrénaline, l'envie, et sans doute un peu l'alcool aussi, tu t'approchais de lui, venais poser tes mains autour de son cou et coller tes lèvres aux siennes. Jusqu'ici, les quelques fois où vous vous étiez vu, tu n'avais pas vraiment ressenti cette envie de l'embrasser. Mais là, ça t'était venu d'un seul coup. Il était tellement bien, tellement gentil, tellement compréhensif que de toute façon, même en y réfléchissant un peu, tu n'aurais pas pu ne pas céder à la tentation. Tu restais sage dans ton baiser, tu n'en faisais pas trop, c'était juste un avant-goût, si on pouvait appeler ça comme ça. Et tu sentais les mains de Lloyd se poser et se serrer sur tes hanches. Ca faisait tellement longtemps que tu n'avais pas vécu ça, en fait, ça faisait tellement longtemps que tu n'avais pas embrassé quelqu'un avec une envie aussi franche que celle qui te dévorait à cet instant. Tu fermais les yeux et tu savourais ces quelques secondes. Tu ne t'attardais pas tant que ça, aussi parce que après tout, tu te disais que c'était peut être trop tôt, surtout par rapport à tout ce que tu lui avais dit avant, qu'il fallait que vous preniez votre temps et tout ça. Alors tu te reculais un peu, mais lui garder ses mains sur tes hanches. Tu ne le repoussais pas, au contraire. Tu essayais d'aligner quelques mots, mais ton regard se perdait dans le sien, ce qui faisait que tu perdais la notion de ce que tu lui disais, et lui semblait dans la même position. Tu lui demandes s'il veut toujours rentrer, parce qu'après tout, c'était pour ça que tu étais là à la base, et aussi parce que si tu t'écoutais, tu ne ferais que l'embrasser, encore et encore, et ce n'était peut être pas la meilleure chose à faire, là, maintenant. Mais ses mains quittèrent tes hanches pour venir retrouver tes joues, et tu sentis comme une vague t'emporter avant qu'il ne vienne à son tour poser ses lèvres sur les tiennes. Tu avais l'impression de t'envoler, d'être sur un nuage. Les sensations étaient décuplées du fait que cette fois, c'était lui qui t'embrassait, et pas l'inverse. Il en avait tout autant envie que toi, et ça te faisait plaisir, même si après tout ce qu'il t'avait dit, tu n'en aurais pas vraiment douter, les gestes valaient toujours mieux que les mots. Au moment de rompre ce baiser, tu te sens délaissée, déçue, mais tu sais, et tu le vois dans son regard à lui aussi, qu'il ne fallait pas abuser des bonnes choses.

Ses mains vinrent prendre une des tiennes. Tu avais l'impression d'être une adolescente, là, devant lui. Tu te sentais toute petite, malgré tes talons. Tu l'écoutais parler, tu te perdais un peu dans son regard, encore, mais tu te concentrais quand même sur ce qu'il disait. Est-ce qu'il devait rentrer ou non ? Tu te pinces les lèvres et tu souris quand il te dit qu'il lui serait difficile d'être aussi proche de toi, surtout que tu sais parfaitement que tu te retrouves dans la même situation. Mais il te demande à toi de choisir. Tu grimaces. « C'est horrible ce que tu me demandes… » Tu n'as même pas vraiment eu le temps d'y réfléchir, finalement. Et c'est lui qui voudrait rentrer à la base. Mais tu aurais tellement été déçue s'il était parti, si tu n'avais pas croisé Mark. « Je n'en sais rien, en fait… » Tu n'as pas envie de lui dire de s'en aller, tu as cette impression que vous commencez tout juste quelque chose et que s'il s'éloignait de toi, tu ne savais pas quand est-ce que tu le reverrais, et que ça pouvait être si loin que tu ne voulais pas qu'il s'en aille. « Je n'ai vraiment pas envie de te voir partir, pas maintenant. » Tu lui disais ça très sincèrement. L'alcool ne parlait plus à ta place, tu avais l'impression d'être totalement sobre à cet instant précis, et tu voulais pas qu'il te quitte, qu'il te lâche. Tu ne voulais pas avoir à lui rendre sa veste maintenant, tu voulais continuer de partager ce moment intime avec lui mais… « Mais je suis aussi à peu près sûre d'avoir du mal à garder mes distances avec toi, à ne pas te regarder ou toutes ces choses-là… » Comme lui, finalement. Déjà que toute la soirée, tu t'étais sentie mal rien que de lui tenir la main et de te faire à l'idée que n'importe qui aurait pu vous griller, là tu savais très bien que si tu rentrais dans le bar et que vous restiez dans le même groupe, ensemble, l'un près de l'autre, tes yeux ne pourraient pas mentir. « Ou alors il faudrait qu'on y retourne et qu'on reste éloignés l'un de l'autre ? » Tu savais que ça serait compliqué. A moins de se tenir chacun à un bout du bar, et encore, tu savais très bien que même à l'autre bout du bar, tu le chercherais du regard. Tu aurais envie de le voir, d'aller le trouver, de lui parler, de l'embrasser. Tu étais un peu perdue quand à ce que vous étiez censés faire. Et perdue dans tes pensées, tu venais lui voler un baiser très rapide avant de venir mettre de nouveau tes mains autour de son cou parce que tu voulais être proche de lui, surtout si dans quelques instants, vous ne pourriez plus être comme ça l'un avec l'autre. « Au pire on reste là, c'est bien aussi hein ! » dis-tu en rigolant, mais tu savais très bien que même s'il faisait nuit, ça restait un risque que quelqu'un vous voit en sortant du bar, ou même qu'un badeau passe et reconnaisse le doyen de l'université de Swansea, ça aussi c'était une possibilité, malgré l'heure avancée. « Mais plus sérieusement, je ne sais pas si là, je suis sensée être sage et te dire que tu devrais rentrer, ou bien jouer avec le feu... » Tu replonges ton regard dans le sien, tu te rends contre d'à quel point tu aimes ses yeux clairs, et son sourire, et à peu près tout chez lui finalement. Tu joues un peu avec le col de sa chemise en baissant les yeux. « Je pense qu'il faudrait mieux être sage mais… » Tu te coupes, indécise. Être sage venait à se dire que Lloyd devait partir, et tu ne voulais pas de ça non plus. Si ça ne tenait qu'à toi, la seule chose que tu aimerais, ce serait d'avoir le pouvoir de vous téléporter dans un endroit tranquille pour profiter de lui tranquillement. « Oh j'en sais rien... » Tu soupires. Tu ne pouvais pas te décider, et puis, il n'y avait aucune raison que tu décides seule de toute façon, parce que là, tu avais beau lister les possibilités, aucune ne te satisfaisait complètement.

_________________

one true love

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : hiljaisuus/hjs aka grumpy overlord.
TES DOUBLES : Magnùs Hadsen.
TON AVATAR : Rufus Sewell.
TES CRÉDITS : hjs (avatar), Irish coffee & tumblr (gifs).
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Aloy, Penny, Evelyn, & William. (4/4)
A venir : Kainoa.
RAGOTS PARTAGÉS : 4611
POINTS : 2970
ARRIVÉE À TENBY : 09/10/2016

OH MY GOD
ÂGE DU PERSONNAGE : quarante-huit ans.
CÔTÉ COEUR : Aloy ♥.
PROFESSION : Doyen de l'université de Swansea


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Tension & Thrill (Aloy ♥) Ven 7 Avr - 17:54


I couldn’t help but ask
For you to say it all again.

C'est vrai, tu ne devrais pas lui demander une chose pareille, mais tu as besoin de savoir ce qu'elle veut, toi tu sais ce qui est le plus judicieux à faire, mais tu voulais, savoir, elle ce qu'elle désirait à propos de cette soirée de sa suite. Tu t'amuserais presque à l'entendre, se débattre avec les mots et les émotions. C'était ton cas aussi avant, mais tu dois avouer que la voir comme ça, si proche de toi et en train de lutter avec la potentielle idée de ton départ est une vision que tu ne risques pas d'oublier. Sincèrement, tu te sens bien, vraiment bien et ça fait un moment que tu ne t'es pas senti comme ça, parce que tout le temps avant tu vivais sur la retenue, sur l'idée d'un départ, d'une fin et là, c'est le début de quelque chose. C'est le début de votre relation, certes, oui, vous allez prendre votre temps, apprendre à vous connaître, mais vous venez de faire le premier pas, vous vous lancez dans quelque chose tous les deux. Tu n'embrasses pas n'importe qui et pour des raisons floues, tu sais ce que tu fais, tu sais ce que tu veux. Manifestement, elle ne veut pas que tu partes, pas maintenant, tu ne dis rien, tu la laisses s'exprimer, il vaut mieux. On ne sait jamais si elle change d'avis entre temps parce qu'elle ne semble pas certaine ce qu'elle désire. Tu souris, taquin, caressant sa main entre les tiennes, t'assurant de pouvoir la réchauffer un peu, il ne faut pas qu'elle tombe malade. Tu te racles la gorge, tu avais raison sur ce point, elle ne peut pas non plus rester loin de toi, c'était certain de toute façon, vous venez de franchir une étape après vous être embrassés, retourner à une soirée, comme ça avec autant de monde et passer inaperçu, c'est quasiment impossible. Elle ne peut pas garder ses distances avec toi, c'est parfait parce que toi non plus. Peut-être aussi que c'est le moment qui vous fait réagir de la sorte, l'adrénaline après la confession, certainement que lorsque vous allez vous croiser au travail, cette tension ne sera pas aussi forte. En tout cas si elle l'est, tu devras faire un sacré travail sur toi Lloyd. Elle te vole un baiser, comme quoi, l'éloignement se montre d'une manière différente pour elle. Cette idée de l'éloignement n'est pas aussi bonne qu'elle n'y paraît et puis, tu as cette crainte, au fond de toi, de voir quelqu'un, un autre homme s'approcher d'elle et tenter quelque chose. Tu as entièrement confiance en elle, mais pas aux autres et tu te connais, tu pourrais rapidement perdre ton sang froid, mal réagir et faire quelque chose que tu pourrais regretter plus tard. Même si officiellement vous n'êtes pas ensemble, tu pourrais réagir à des pulsions que tu ne contrôles pas totalement. Cette facette de ta personnalité est nouvelle, tu ne la maîtrises pas totalement et elle n'a pas à subir un comportement déplacé de ta part. Tu te mets à rire, baissant la yeux, secourant légèrement la tête, après ce qu'elle te propose, de simplement rester ici et de prendre le risque de se faire prendre à chaque instant. Elle n'a pas besoin de se mettre dans une position aussi difficile. Son indécision demeure après la possibilité de l'acte sage. Il est désormais tant que tu sortes de ton mutisme et que tu prennes les devants. Allez Lloyd, tu peux le faire.

« Je vois que je ne suis pas le seul à ne pas savoir décider. » Tu lâches finalement sa main pour reposer les tiennes sur ses joues. Tu la fixes dans les yeux avec tendresse pendant quelques secondes. « Je vais rentrer chez moi, je pense que c'est le plus judicieux, pour nous deux, ne pas nous retrouver dans une position indélicate. » C'était plus facile de simplement songer à l'idée qu'à la prononcer, tu ne t'y attendais pas. Tu souris quelque peu désolé. « Tu vas profiter de ta soirée, de tes amies, faire la fête et on pourra se voir plus tard, quand tu veux. » Vous avez tout le temps devant vous, pas question de vous précipiter das le gouffre immédiatement. Tu as raison de prendre la décision de partir, comme ça de ton côté tu peux rentrer, pas trop tard en plus et puis, tu pourras essayer de mettre de l'ordre dans tes pensées sur le chemin, dans ta voiture avec de la bonne musique. Tu n'oublieras jamais cette soirée. « Je t'enverrai un message quand je serai arrivé chez moi et on avisera pour la suite.» Tu déposes tes lèvres sur les siennes. « ça te va ? » Tu hoches la tête, attendant une réponse et puis tu te recules. Tu hésites pendant un moment à récupérer ta veste ou pas. Malheureusement, tu n'as pas le choix, si elle rentre avec ta veste et sans toi, elle va se retrouver avec des tonnes de questions. Lentement, à contre cœur, tu reprends ta veste que tu glisses sur tes épaules, mais tu ne la quittes pas, pas encore. Tu glisses tes bras derrière son dos et tu l’entraînes dans une douce étreinte. Tu l'embrasses dans le cou, à plusieurs reprises avant de lui murmurer quelque chose à l'oreille. « Tu me manques déjà. » Tu te recule légèrement, une nouvelle fois tu l'embrasses. « Va jeune femme. » Tu hausse les sourcils et tu lui offres un clin d’œil, glissant tes mains dans les poches de ton pantalon, tu attends qu'elle disparaisse dans le bar avant de t'en aller, un immense sourire aux lèvres. Tu ne regrettes pas d'être venu, pas du tout, pas après tout ça. Franchement, tu ne pouvais pas espérer mieux comme soirée pour vous deux, pour votre première soirée. Te voilà en train de prendre le chemin de l'université, marchant tranquillement, perdu dans des pensées toutes dirigées vers la même personne, Aloy.
FIN

_________________

If time is money, then I'll spend it all for you, I will buy you flowers with the minutes we outgrew. I'll turn hours into gardens, planted just for us to take, I'll be reckless with my days, building castles in your name.
What a Face:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tension & Thrill (Aloy ♥)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-