AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

And in the end we'll always be together (+) Cazzie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Kainoa + Mona + Sean.
TON AVATAR : Max Irons.
TES CRÉDITS : Isleys + Minori.
TA DISPONIBILITE RP : 1/4
(Ana-Sofia - Nia - Lexia)
À venir : Rhys - Gwen flash-back.
RAGOTS PARTAGÉS : 5222
POINTS : 5523
ARRIVÉE À TENBY : 05/11/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 y.o. (18.02.90)
CÔTÉ COEUR : Marié à Ana-Sofia.
PROFESSION : Vétérinaire.
REPUTATION : J'ai toujours trouvé qu'il avait la tête sur les épaules. Alors pourquoi diable un mariage aussi précipité avec une femme peu recommandable ?!



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: And in the end we'll always be together (+) Cazzie Mar 21 Mar - 22:56


Poussant un juron sonore, Caleb remonta la fermeture de son manteau. Lui qui n’était pas quelqu’un de très frileux à la base, avait eu du mal à se réadapter aux températures auxquelles il était pourtant habitué depuis sa plus tendre enfance. Parce que forcément, avec la Crète, c’était un contraste qui n’avait rien d’agréable. Quelques jours sur cette petite île. Quelques jours qu’il aurait bien voulu prolonger, parce qu’il avait eu l’impression d’être dans une bulle. Parce qu’il avait eu l’impression que, pendant un petit moment, il pouvait laisser ses soucis de côté… Pourtant, c’était faux, bien entendu. Tandis qu’Ana-Sofia restait encore un peu en Méditerranée, lui reprenait l’avion pour Londres. Sa famille se trouvait là-bas, pour une durée indéterminée. Sa mère, surtout… Dans un hôpital dont il était devenu familier, même s’il était loin d’y passer autant de temps que le reste de ses proches. Il avait toujours un pincement au coeur en voyant sa mère allongée, sa mère si jeune, mais qui courait déjà des risques énormes. C’était quelque chose qui le préoccupait de jour comme de nuit. Mais cette fois-ci, il ressentait aussi autre chose. Une forme de sérénité qu’il n’avait plus connue depuis trop longtemps. L’assurance que désormais, il pouvait faire quelque chose pour elle… Ana-Sofia lui avait donné suffisamment d’argent. Le temps que les fonds soient débloqués et il était prêt à les utiliser sans la moindre hésitation. C’était ce pour quoi il avait accepté de se livrer à cette mascarade, son but ultime. Maintenant, les choses se concrétisaient. La famille Donovan avait reçu des recommandations et Caleb prenait tout très à coeur, bien évidemment. Mais à son plus regret, il ne pouvait pas rester à Londres plus longtemps. Il était censé travailler. Il terminait son contrat à la clinique et même s’il avait des projets, c’était précisément ce sur quoi il était censé bosser. Parce que l’argent d’Ana-Sofia ne serait pas éternel et qu’il lui en fallait pour aider financièrement ses parents, voilà tout. Alors une fois de plus, il avait repris le chemin de Tenby la mort dans l’âme, s’arrangeant pour que son arrivée coïncide avec celle qui était désormais légalement sa femme.

L’une des premières choses qu’il avait faites, en rentrant à la maison, avait été de prévenir Lizzie. Il avait besoin de sa meilleure amie et n’avait pas oublié la promesse qu’il lui avait faite. Et il avait envie de la voir, tout simplement. Alors dès le lendemain, il se retrouvait à frapper à sa porte. Et quand elle apparut devant lui, son visage s’éclaira immédiatement d’un sourire. « Hello Choupinette… » Il écarta les bras pour qu’elle puisse se blottir contre lui, un contact dont il avait l’habitude depuis toujours, mais dont il ne se lasserait jamais. C’était peut-être censé être lui, le grand gaillard… Il n’empêche que quand il tenait sa meilleure amie dans ses bras, il se sentait toujours réconforté. « Alors, tu trouves que j’ai bronzé ? » demanda-t-il, quand il se détacha finalement d’elle. C’était forcément une question étrange en hiver, mais peut-être qu’il avait juste envie, au moins encore quelques minutes, d’éviter un sujet de conversation qui était forcément sensible. « Je sais qu’on était censés aller dehors, mais… Je t’ai préparé quelque chose à manger, alors on peut aller chez moi, si tu veux bien ? Je suis tout seul pour la journée, t’as pas de souci à te faire de ce côté-là » précisa-t-il, se doutant bien qu’aucun de ses amis n’avait envie de tomber sur sa femme. Mais Ana-Sofia s’était absentée, peut-être pour faire ses affaires. Caleb ne lui demandait pas d’informations sur son emploi du temps. En réalité, il n’aurait même pas pensé que leur relation irait plus loin qu’une simple cohabitation pour les apparences ; mais ça, c’était une autre histoire. « De toute façon, tu me suivrais n’importe où les yeux fermés, hein ? » plaisanta-t-il, toujours pour détendre un peu l’atmosphère. Bras-dessus, bras-dessous, ils regagnèrent la maison de Caleb, contents de se retrouver à nouveau à l’intérieur. Comme d’habitude, Roxy fit sa fête à la blondinette alors que Caleb venait à peine de la débarrasser de son manteau. « Je nous prépare du thé d’abord ? » proposa-t-il, avant de se diriger dans la cuisine. En s’affairant, il évitait le regard de Lizzie, ce qui était censé l’aider dans sa confession. Mais ça, c’était seulement en théorie… « Tu as le bonjour de ma famille. Je suis bien allé en Crète, mais… Juste quelques jours. Ensuite, je les ai rejoints à Londres. » Lizzie savait que les Donovan étaient là-bas et elle savait aussi que c’était pour la santé de la mère. Ce que Caleb n’avait pas dit, en revanche, c’était à quel point elle était malade. « Maman… Elle a besoin d’une opération. C’est urgent, sinon… Sinon, elle pourrait… » Puisant finalement un peu de courage (mais pas assez pour finir sa phrase précédente), il se retourna pour faire face à sa meilleure amie. « C’était pour ça, le mariage. J’avais… J’avais besoin de beaucoup d’argent sans tarder… »  Il avait parlé d’une toute petite voix, parce que si l’avis du grand nombre ne l’intéressait pas, celui de Lizzie comptait plus que celui de tous les autres.

_________________

On peut donner bien des choses à ceux que l’on aime. Des paroles, un repos, du plaisir. Tu m’as donné le plus précieux de tout : le manque. Il m’était impossible de me passer de toi, même quand je te voyais tu me manquais encore.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew, ana-sofia, deborah, nate, jesse & yevgeniya
TON AVATAR : béatrice martin
TES CRÉDITS : shyia (avat) penny (gif signat)
RAGOTS PARTAGÉS : 2485
POINTS : 3903
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 yo (09.04.90)
CÔTÉ COEUR : amoureuse de rhys
PROFESSION : tutrice à l'université de swansea
REPUTATION : elle commence à être un peu mieux, non ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: And in the end we'll always be together (+) Cazzie Ven 24 Mar - 22:17

It might have appeared to go unnoticed,
but I've got it all here in my heart.
I want you to know I know the truth, of course I know it.
I would be nothing without you.

Caleb doit rentrer aujourd'hui. Cette date est soulignée sur mon calendrier depuis le jour de son départ pour la Crète. Je le vois encore s'éloigner avec cette inconnue et à présent, je sais ce qu'il en est. Je connais les raisons de cette union, mais pour sûr, je ne vais pas en tenir rigueur au jeune homme. Il a ses raisons, j'en suis sûre et je suis également persuadée qu'il va me les expliquer. Parce que je sais que Caleb arrive aujourd'hui, je fais en sorte de me libérer pour son appel. J'ai terriblement envie de le voir et je n'ai pas envie de rater ma chance à cause d'une mauvaise gestion de mon temps, surtout que très bientôt, il devra reprendre le travail et moi aussi. J'ai donc préparé à l'avance les cours que je vais donner aux élèves que j'ai en tutorat et ainsi, dès que mon téléphone retentit, je termine mes dernière préparations en attendant avec impatience le lendemain pour le retrouver. Il m'a terriblement manqué et j'ai encore beaucoup de mal à me dire qu'il est à présent un homme marié, mais ce n'est pas pour autant que les choses vont changer entre nous, pas vrai ?
Quand je me retrouve devant lui je le prends dans mes bras de longues secondes.
« Mon chou. » que je dis alors que j'ai le visage enfoui dans son torse. Que c'est bon de le retrouver ! A sa question, je suis forcée de me reculer et je le regarde d'un oeil bienveillant pour lui répondre avec sincérité. « Tout à fait ! On ne te reconnaitrait presque plus. » Continue-je en lui donnant une petite tape affectueuse sur l'épaule. Je ne peux me détacher de son beau visage qui m'a tant manqué et le jeune homme décide finalement de changer nos plans, ce que j'accueille avec grand plaisir, surtout vu les rafales de vent à l'extérieur. Assurément, sa proposition est bien plus alléchante, surtout que cette dernière concerne de la nourriture. Je hoche la tête, même si j'aurais été tout à fait capable de m'accommoder de la présence de sa femme. De toute façon, il va bien falloir que je m'y fasse car je ne compte pas passer moins de temps avec Caleb sous prétexte qu'il est coincé dans un mariage blanc et peu importe ce que sa Méxicaine de femme a à dire. « Oui bien sûr, pas de soucis. Qu'est-ce que tu m'as préparé ? » Demande-je, amusée tout en prenant la route du domicile du Donovan à ses côtés.
Nous n'avons besoin que de quelques minutes pour nous retrouver chez le jeune homme et la chienne ne manque pas de nous faire la fête, chose que je lui rend bien en la comblant de caresses et de surnoms affectueux.  « Volontiers, pour le thé. » Je le suis tranquillement dans la cuisine sentant la tension se développer, mais je reste silencieuse. Il a des choses à me dire alors je dois lui laisser le temps de s'exprimer. Ce n'est pas à moi d'intervenir, dans le fond. Il le fera en temps voulu et je ne doute pas du jeune homme. Il ne pourra pas rester muet bien longtemps. Et en effet, il ne tarde pas à m'expliquer ce qu'il en est. Je souris quand il mentionne sa famille et le bonjour qui m'est adressé, mais bien vite, mon sourire se dissipe et je reste bouche bée, me sentant soudainement très bête.  
Il se retourne pour faire face et terminer sa déclaration et je me précipite pour le serrer dans mes bras une nouvelle fois. Ce n'est pas grand chose, une étreinte, mais je sais que quand il me prend dans ses bras, le monde me paraît un peu moins cruel. « Oh Caleb… Je suis tellement désolée. » Je sais à présent que la raison de ce mariage blanc était l'argent. Du moins, c'était la motivation principale pour le Gallois. Certainement que sa nouvelle femme avait elle aussi une motivation très spéciale. Je ressers mon étreinte et je reprends.  « Tu aurais dû m'en parler… Je veux dire… Pas du mariage, forcément, mais de ta mère… Tu sais à quel point je l'apprécie. J'aurais voulu être là pour toi… Pour vous. » Continue-je d'une voix douce.

Je reste tout contre lui, sachant pertinemment à quel point l'amour qu'on ressent pour les autres peut nous paralyser, nous faire abandonner nos propres vies pour leur permettre de vivre les leurs… Un frisson secoue mon corps entier et je comprends le sacrifice de Caleb.
Je sais que pour sauver ceux qu'on aime, on se moque bien des conséquences que nos choix auront sur nous, même si malheureusement, ces derniers peuvent nous mener à notre perte. « Une date a été fixé pour l'opération ? Si tu veux… Je pourrais t'accompagner les prochaines fois où tu vas à Londres. »

_________________


« high hopes »
You could be my unintended choice to live my life extended, you could be the one I'll always love, you could be the one who listens to my deepest inquisitions .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

And in the end we'll always be together (+) Cazzie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP abandonnés-