AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

It's been so long that I haven't seen your face (+) Rylee & Josh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Kainoa + Caleb + Mona + Sean.
TON AVATAR : Bob Morley.
TES CRÉDITS : Ilyria + Astra.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Lexia - Rylee - Thomas - Fiona)
RAGOTS PARTAGÉS : 136
POINTS : 167
ARRIVÉE À TENBY : 25/02/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 y.o. (8.08.89)
CÔTÉ COEUR : Célibataire.
PROFESSION : Flic.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: It's been so long that I haven't seen your face (+) Rylee & Josh Mar 21 Mar - 21:56


Poussant un profond soupir, Josh jeta un coup d’oeil à sa montre. Les heures s’égrenaient à une lenteur étouffante. Oh, au fond, il n’était pas censé se plaindre. Il aimait bien son travail. Il y avait des choses plus passionnantes dans la vie, bien évidemment… Comme le tennis, par exemple, ou même le fait de coucher à l’aide d’un crayon un visage frappant. Mais ce métier, il l’avait tout de même choisi de son plein gré, après avoir enchaîné les petits boulots, après avoir erré et cherché sa voie pendant un bon moment. Il s’était lancé dedans en toute connaissance de cause, vu qu’il n’était pas le premier de sa famille à intégrer les forces de l’ordre. Alors s’il s’ennuyait un peu, il ne pouvait s’en prendre qu’à lui-même. Il fallait dire que le métier de flic était loin d’être aussi passionnant que dans les films ou les séries qui envahissaient les écrans d’ordinateurs. Pour captiver les spectateurs, il fallait bien donner l’illusion de quelque chose d’extrêmement palpitant, qui stimulait régulièrement l’adrénaline. Mais la réalité était toute autre… Ou du moins, c’était comme ça que Josh le ressentait. Dans les grandes villes, dans les coins agités, dans les sphères les plus « sélect » de ce métier, il était probable que les policiers avaient leur compte d’aventures. Mais ici, à Tenby… C’était loin d’être le cas. Ou alors les affaires les plus intéressantes du point de vue d’un flic étaient réservés aux agents les plus expérimentés et les plus chevronnés, comme l’inspecteur Hardy ou encore son oncle Thomas. Peut-être qu’eux soupiraient moins d’ennui face à une telle routine… Mais Josh, lui, était encore jeune. Et à part les stagiaires, il n’y avait pas grand-monde qui avait moins d’années que lui dans la boîte. Alors forcément, c’était un peu lui qui se tapait le sale boulot… Oh, il ne servait pas les cafés et il n’enchaînait pas les photocopies, il ne fallait pas non plus exagérer. Mais il se coltinait les procès-verbaux, les plaintes à répétition et les dames âgées qui étaient intimement persuadées que le rôle de la police consistait aussi à les aider à retrouver un de leurs chats qui s’était malencontreusement égaré. Mais il ne se plaignait pas, peut-être aussi parce qu’il venait d’être muté au commissariat de Tenby et qu’il devait sûrement faire ses preuves avant de pouvoir prétendre accéder à des missions ne serait-ce qu’un tout petit peu plus intéressantes.

Alors quand l’un des agents mieux gradés que Josh lui fit signe de l’accompagner à l’extérieur, le jeune homme se leva aussitôt pour le suivre avec un soulagement à peine dissimulé. Il n’avait pas fini son compte-rendu, mais ça pouvait attendre… Et il ne ressentait même pas le besoin de demander à son collègue où ils se rendaient. Non, il était disponible, tout simplement. De toute façon, il comprit très vite qu’ils étaient partis pour des contrôles routiers. Ce n’était peut-être pas l’éclate totale, mais c’était toujours mieux que d’avoir les fesses vissées sur sa chaise, les yeux fixés sur un l’écran d’un ordinateur. Alors non, il ne regrettait pas d’avoir quitté le commissariat. Et puis il n’était pas mécontent d’effectuer un contrôle routier alors que l’après-midi touchait à peine à sa fin. Quand c’était le week-end et qu’il devait faire souffler dans le ballon à des débiles mentaux qui étaient incapables de cacher qu’ils avaient bu, Josh en avait vite marre. Peut-être parce qu’il les enviait de s’amuser pendant que lui bossait… Quoi qu’il en soit, pour le moment, l’heure n’était pas aux jérémiades. Même s’il était capable d’être parfaitement désinvolte quand il ne portait pas son uniforme, Josh prenait son rôle de flic très au sérieux. Alors il suivait les instructions de l’agent qui l’accompagnait et, à d’autres moments, prenait lui-même des initiatives. Une fois de plus, il s’avança sur la chaussée pour faire signe au conducteur de la voiture qui s’approchait de se garer sur le bas-côté. La personne en question obtempéra et, d’une démarche posée, le Weston se dirigea vers elle. La vitre était déjà baissée. « Bonjour Madame… Gendarmerie nationale, contrôle de routine. Permis de conduire et papiers du véhicule, s’il vous plaît. » Le discours habituel, qu’il aurait pu réciter les yeux fermés. En fait, Josh l’avait sorti avec une telle facilité qu’il en avait presque oublié de regarder la personne à laquelle il s’adressait. « Oh… Salut Rylee. » Un léger sentiment de malaise s’était emparé de lui. Il n’avait plus vu la jeune femme depuis de nombreuses années. Il l’avait peut-être aperçue de loin lors de ses passages épisodiques à Tenby, mais sans plus. Il ne lui avait plus parlé depuis… Très longtemps. Sûrement depuis leur rupture, en réalité. « Désolé… Je doute pas du fait que tout soit en ordre, mais je suis obligé de te demander tout ça quand même. »

_________________



Rock you like a hurricane
Remember it's a bad day, not a bad life ☽ One day, someone will walk into your life and make you see why it never worked out with anyone else.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: It's been so long that I haven't seen your face (+) Rylee & Josh Dim 21 Mai - 14:04

It's been so long that I haven't seen your face

C’était une journée plutôt ensoleillée, malgré quelques nuages dans le ciel qui venaient perturber les rayons de l’astre. Les habitants de la bourgade paraissaient tous très joviales. Sans doute étaient-ils tous heureux que la météo se mette à changer pour devenir des plus clémentes. C’est vrai que cela faisait du bien de sentir la chaleur plutôt que l’horrible vent qui gelait les mains des passants. Surtout ceux qui, comme toi, avaient la tête en l’air et oubliaient de porter des gants. Malheureusement, on ne peut pas dire que tu étais d’une humeur animée par la joie de vivre. Toi, t’étais plutôt triste. Déçue de ne pas réussir ta vie. Tes péripéties amoureuses te valaient bien des soucis. Le pire était sans doute que tu n’avais plus de travail et, de ce fait, pas de logement stable. Tu avais pu compter sur tes quelques amis et un hôtel pour t’héberger, prendre une bonne douche et retourner à tes recherches d’emploi. Bien décidée à ne pas te laisser abattre pour autant, tu entrepris la démarche de postuler un peu partout, avec ton maigre CV dans les mains. Tu n’avais pas fait d’études supérieures, comme tes parents le souhaitaient. Ta passion dévorante pour la cuisine fut une révélation. Et si tu t’épanouissais dans ce domaine, tu ne pouvais plus exercer dans le restaurant de Victor Cartwright pour une raison très simple : Rafael Olsen. Malgré son départ, tu ne pouvais t’empêcher de ressentir de l’amertume et de la déception, en repensant à votre histoire. Tu le trouvais si lâche d’être parti, du jour au lendemain ! En même temps, c’est toi qui avais rompu. L’électrochoc avait été suffisant pour qu’il décide enfin de reprendre sa vie en main. Loin de toi et de Tenby.

Mais alors que tu conduisais, tu aperçus deux personnes en uniforme de police. Sans regarder les visages, tu vis qu’on te demanda de te garer sur le côté. Sans doute était-ce un contrôle de routine, mais tout de même cela t’agaçait. « Génial… ! Comme si j’avais besoin de ça. » Persiflas-tu entre tes dents, tandis que tu manœuvrais pour obtempérer. Une fois ton véhicule positionné comme tu le souhaitais, tu entrepris d’ouvrir ta fenêtre pour permettre la discussion. Ici, rares étaient les gens qui se refusaient à tout contrôle de la part de la police. Pour cela, la bourgade était particulièrement tranquille. Dès que l’officier arriva à ta hauteur, tu essayas de te montrer des plus courtoises. « Bonjour. » Lanças-tu, avec moins d’entrain que souhaité. Tant pis, il devrait faire avec le peu que tu pouvais lui offrir en terme d’amabilité. « Bonjour Madame… Gendarmerie nationale, contrôle de routine. Permis de conduire et papiers du véhicule, s’il vous plaît. » Tu fus surprise d’entendre une voix familière. Tout du moins, qui ne t’était pas des plus inconnues. Tu regardas alors par l’ouverture et tu aperçus une personnalité locale, un souvenir d’autrefois : Josh Weston. Il parut tout autant troublé que toi. « Oh… Salut Rylee. » Tu esquissas un faible sourire. « Salut Josh… » Puis tu replongeas dans ta voiture afin de récupérer la paperasse qu’il demandait, dans la boîte à gants. Tu tiras sur tes quelques affaires, notamment des vieux CDs, pour obtenir un tas de babioles sur le côté passager. « Désolé… Je doute pas du fait que tout soit en ordre, mais je suis obligé de te demander tout ça quand même. » Tu reportas ton regard sur lui, quelques secondes à peine. « Tu ne fais que ton travail. » Précisas-tu, tout en recherchant la pochette où se trouvaient les fameux documents. Dès que tu les eusses en main, tu les lui tendis enfin. « Tiens. »

Votre histoire n’était pas des plus amicales. A une certaine époque, Josh était « ton petit-ami ». Ou quelque chose qui, du moins, s’y apparentait légèrement. C’était à la période de ton adolescence, au lycée. Puis, comme toutes les personnes que tu as aimées par le passé, il s’était envolé. Lui aussi, du jour au lendemain. A croire qu’entre Josh, ton père, Faith et Rafael, tu étais destinée à être continuellement abandonnée. Et malgré toute ta bonne volonté, tu leur en portais rigueur. C’était plus fort que toi. De ce fait, tu mettais forcément de la distance entre ces personnes et toi. Histoire d’essayer de te protéger un peu. « Ca fait longtemps que tu es dans les parages ? » Demandas-tu, curieuse.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Kainoa + Caleb + Mona + Sean.
TON AVATAR : Bob Morley.
TES CRÉDITS : Ilyria + Astra.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Lexia - Rylee - Thomas - Fiona)
RAGOTS PARTAGÉS : 136
POINTS : 167
ARRIVÉE À TENBY : 25/02/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 y.o. (8.08.89)
CÔTÉ COEUR : Célibataire.
PROFESSION : Flic.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: It's been so long that I haven't seen your face (+) Rylee & Josh Sam 17 Juin - 7:30



Si Josh avait revu beaucoup de monde en ré-aménageant à Tenby, il y avait en revanche d’autres visages qu’il n’avait pas encore croisés - sans que ça le dérange forcément, d’ailleurs… Rylee en faisait partie. C’était d’ailleurs ridicule qu’il ne se soit pas attendu à tomber sur elle dans les parages, un jour ou l’autre. Car Rylee n’avait jamais vraiment quitté Tenby, sans quoi il l’aurait probablement appris d’une manière ou d’une autre. Pourtant, il n’était pas préparé psychologiquement à des retrouvailles. Oh, il y aurait sûrement eu un mot plus approprié que « retrouvailles », puisqu’il s’agissait tout bêtement d’un contrôle dans le cadre de son travail. Il n’en demeurait pas très bien qu’il ne savait pas vraiment quoi lui dire, ni même s’il y avait réellement quelque chose à dire. Quoi qu’il en soit, son malaise devait être palpable, alors qu’il aurait peut-être préféré réussir à faire semblant de n’avoir pas grand-chose à se reprocher après tout ce temps. Mais ce n’était pas la vérité. Les années avaient peut-être passé, mais le jeune homme n’avait jamais oublié la tristesse qu’il avait lue dans les yeux de la brunette quand il lui avait annoncé son intention de quitter le pays. Non, il ne pouvait pas feindre de ne jamais l’avoir blessée, même si de l’eau avait coulé sous les ponts depuis. En fait, s’il l’avait revue avant, les choses se seraient peut-être passées différemment. Ils auraient pu garder un semblant de lien, ne serait-ce que si c’était pour discuter quelques minutes quand il passait voir sa famille à Tenby. Mais en raison de ce qui s’était passé entre eux, Josh n’avait jamais cherché à renouer contact avec Rylee, ce qui ne faisait peut-être qu’accroître son malaise. Bien entendu, elle l’avait reconnu. Et elle ne semblait pas particulièrement enchantée de le voir, ce dont il ne pouvait pas décemment lui en vouloir. Mais en fait, c’était peut-être un peu plus que ça. Bien sûr, le Gallois n’aurait jamais pu oublier ses boucles brunes, ses yeux sombres et la jolie forme de son visage. Mais la jeune femme semblait avoir quelque chose de changé. Une once de tristesse, une lueur qui avait disparu de ses yeux peut-être, une différence qu’il ressentait sans réussir à mettre la main dessus. Ou alors elle était simplement très fatiguée. Reconnaissant qu’elle admette qu’il ne faisait que son travail, il hocha seulement la tête en signe d’approbation.

« Merci » souffla-t-il quand elle lui remit les papiers demandés. Tout n’était pas aussi en ordre que ce à quoi il se serait attendu venant d’elle, mais il ne mit pas longtemps à s’y retrouver. Après tout, même si ce n’était pas le plus passionnant aspect de son métier, il était régulièrement sur les routes pour vérifier les documents des conducteurs du voisinage. Le permis de conduire de Rylee était d’actualité et sa carte grise l’était également. « Je suis revenu il y a trois ou quatre semaines. J’ai enfin réussi à obtenir ma mutation » expliqua-t-il, sans lui donner trop de détails. Il était content qu’elle lui pose la question, ça voulait dire qu’elle s’intéressait un minimum à ce qu’il pouvait bien faire. Et en même temps, il n’était pas sûr de savoir quoi lui dire ou pas. Bref, il était un peu emprunté et il espérait que s’il était amené à la voir plus régulièrement, il réussirait à redevenir plus naturel. « Tu aimes toujours autant faire la cuisine ? » demanda-t-il, tout en lui rendant son permis de conduire et sa carte grise. Il prit alors le dossier de l’assurance en la remerciant, puis fronça légèrement les sourcils en constatant qu’il manquait un papier important. « Excuse-moi, j’en ai pour deux secondes. » Contournant le véhicule, il jeta un coup d’oeil à la petite vignette verte, puis poussa un léger soupir. Voilà quelque chose qu’il n’aimait pas faire… Embêter les gens honnêtes alors qu’il y avait des choses plus importantes à régler dans cette société corrompue. Décidément, le monde des flics aussi était à refaire. Josh revint côté conducteur. « Rylee, est-ce que tu as renouvelé ton contrat d’assurance ? Il est peut-être en tacite reconduction ? Parce que le souci, c’est que tes papiers, ici, ne sont pas à jour. » Le Weston connaissait suffisamment la Baxter pour savoir qu’il devait s’agir d’un oubli. Aînée d’une famille nombreuse, Rylee était rigoureuse et méticuleuse : peu de choses échappaient à son attention. Elle avait peut-être juste laissé ce qu’il fallait chez elle. Ou alors elle allait payer son assurance le lendemain. Bref, il devait y avoir une explication valable, mais il ne pouvait pas la laisser repartir comme ça. Ce n’était pas l’envie qui manquait, pourtant. « Si quelqu’un sait que je t’ai donné mon accord pour rouler sans ça, je vais me faire passer un savon. »

_________________



Rock you like a hurricane
Remember it's a bad day, not a bad life ☽ One day, someone will walk into your life and make you see why it never worked out with anyone else.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: It's been so long that I haven't seen your face (+) Rylee & Josh

Revenir en haut Aller en bas

It's been so long that I haven't seen your face (+) Rylee & Josh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP abandonnés-