AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Théo ♦ Je ne suis qu'un homme face à elle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Théo ♦ Je ne suis qu'un homme face à elle Mar 7 Mar - 15:11

Le jour J approche à grand pas et je n'ai pas encore pris le temps d'aller voir le père de Grace afin de le rassurer, je sais très bien que cela ne doit pas être facile pour lui de voir grandir sa fille et de prendre un nouveau départ. Grace n'a pas toujours été des plus chanceuse en amour, du moins sa dernière relation lui avait laissé un goût amère mais sans que l'on se rende compte de tout ce qu'il se passait, notre relation était passé à autre chose, à une chose que jamais je n'aurai soupçonné mais maintenant je sais ce que je veux, je la veux pour épouse, je la veux pour le restant de ma vie et rien de plus. Je sais aujourd'hui ce que pensait mon père mais j'avais réussi à lui faire comprendre que je savais ce que je faisais, je ne regrette pas d'avoir fait ce choix, je ne regrette pas d'avoir laissé mes sentiments prendre le dessus sur la raison. Après avoir emmené Agathe à l'école, je me décide d'aller voir le père de Grace, je ne sais pas s'il est à la boutique mais on ne sait jamais qu'il s'y trouve. Je roule lentement avant de m'arrêter devant la boutique, je jette un rapide coup d'oeil et j'ai l'impression qu'il est là, je soupire comme pour prendre des forces afin de l'affronter. Je ne sais pas ce qu'il va me dire, je ne sais pas s'il va apprécier mais je me dois de le faire pour ma futur femme. Je rentre dans la boutique et regarde un peu ce qu'il y a à l'intérieur, je me dis que je peux faire une pierre de coup et ramener quelques petits trucs aux filles. Je regarde un peu tout avant de voir mon futur beau-père, je m'approche d'un pas décidé « Bonjour, excusez-moi de vous déranger, puis-je vous parler s'il vous plait ? » J'attends qu'il me fasse face et je souris nerveusement, je me doute qu'il doit savoir qui je suis mais je préfère me présenter « Je suis Sohel, l'homme qui va épouser votre fille. Je voulais vous parler avant le grand jour si cela était possible bien sûr » Je ne voulais en aucuns cas le déranger dans son boulot, ce n'était pas mon but non plus. Je souris alors qu'une cliente arrive, je m'écarte un peu afin de la laisser prendre ce qu'elle veut et regarde un peu ce que je pourrai acheter pour les filles. Il est assez dur de faire un choix, je comprends Grace quand elle en parle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : MissPiggy/Bianca
TES DOUBLES : Aiden Holmes, Arabella Dot McCormack, Seren A. Vaughan et William T. Hardy.
TON AVATAR : Tim Minchin
TES CRÉDITS : avatar: James sing:Charney
TA DISPONIBILITE RP : méga disponible.
RAGOTS PARTAGÉS : 633
POINTS : 350
ARRIVÉE À TENBY : 31/01/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 42 ans (24 janvier)
CÔTÉ COEUR : assez grand pour tout le monde - sans attache
PROFESSION : propriétaire du Sugar Rush de retour aux études malgré son âge de grand-père de l'université
REPUTATION : L'excentrique confiseur dont les penchants pour la bouteille et la peur des calories en font un être encore plus bizarre, délègue à sa fille biologique sa boutique. Il semble avoir une idée derrière la tête avec sa réorientation professionnelle.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Théo ♦ Je ne suis qu'un homme face à elle Dim 19 Mar - 22:34

J’avais hâte au printemps et à la reprise du tourisme sur la ville pour mon échoppe. C’était peut-être une bonne idée d’avoir repris mes études mais disons que niveau budget, c’était loin d’être la meilleure idée que j’avais été en mesure de faire au courant de la dernière décennie. Ça coutait cher et considérant le niveau d’étude dans lequel j’étais mon sommeil avait déjà été entamé et je m’étais vu forcé de réduire un peu mes heures – ce qui n’était pas mal parce que de décembre à mars, la boutique tournait toujours un peu au ralenti.

Ce matin-là était une des journées de congé de Grace et je me retrouvais seul dans la boutique à faire de l’ordre et à mélanger les différents ingrédients pour renouveler le stock de certaines de ces confiseries commençait à s’épuiser petit à petit. La musique dans la boutique me laissait de bonne humeur. C’était une bonne passe pour moi. Elles n’étaient pas nécessairement rare pour moi mais c’était quand même exceptionnel que je me retrouvais à penser que cela ne finirait plus de bien aller pour moi.

Après tout, Tim réussissait bien à l’école. Avec Maggie, tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes. Et il y avait Grace. Grace qui allait se marier. Et même si j’étais un peu sceptique face à son mariage – je la trouvais trop jeune pour prendre une décision aussi importante, je savais que ce que je pensais était quelque peu en marge. Justement, j’avais été dans sa vie longtemps abonné aux rangs des absents et même si notre relation était bonne, je me serais retrouvé dans une bien précaire position en la jugeant sur les décisions de son cœur. Non! J’optais plutôt pour l’acceptation inconditionnel quitte à la ramasser si jamais il n’était pas à la hauteur de mes standards visiblement plus élevés que ceux que je m’étais jadis fait imposé (puisqu’élevé d’avantage par le vent que par mes parents).

Le nez couvert de sucre, j’étais en train de mettre les dernières touches pour un emballage cadeau qui nous avait été demandé. Je me retourne lorsqu’une voix m’interpelle. « J’attendais justement le moment où j’allais te voir, jeune homme. » déclarais-je d’une voix un peu plus froide que ce que j’aurais bien voulu laissé transparaitre. « Je sais qui tu es… et j’aurais aussi aimé te parler avant que tu sautes la clôture avec Grace. » mais d’où me venait cet entrain paternel dont je n’avais jamais vraiment eu conscience. Après tout, il était minuit moins un (figurativement) pour parler de ce mariage! Un peu moins de trois semaines nous séparait de la dite date et il n’était pas dans les habitués de ma boutique. « Tu vas faire attention à elle, hein? » demandais-je vraiment sans préambule.

_________________

I am still not a Grown-up
When I grow up, I will be tall enough to reach the branches that I need to reach to climb the trees you get to climb when you're grown up. I will be smart enough to answer all the questions that you need to know the answers to before you're grown up.BY Solosand
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Théo ♦ Je ne suis qu'un homme face à elle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP abandonnés-