AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

I don't want something I need. I want something I want - something pretty. (mona)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : knight.
TES DOUBLES : daniel & adriel.
TON AVATAR : tylerHOTposey ♥
TES CRÉDITS : shyia & annaelle & tumblr.
RAGOTS PARTAGÉS : 4630
POINTS : 5525
ARRIVÉE À TENBY : 26/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 25ans. (04.11.1991)
CÔTÉ COEUR : en couple avec Mona depuis un moment maintenant.
PROFESSION : avocat, fêtard, motard, musicien, photographe, il m'est assez difficile de rester en place et de me contenter d'un seul métier.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: I don't want something I need. I want something I want - something pretty. (mona) Jeu 2 Mar - 19:26


malona

she said, love don't come easy
it's a game of give and take.


Ce week-end en Ecosse était plus que bien tomber. Trois jours à rester au lit, à manger et boire tout ce qui est typique du pays et à faire tout et n'importe quoi avec Mona. La plupart du temps, au lit. Ces derniers mois, j'avais eu l'impression de vivre dans une monotonie plus ... Ce n'était pas atroce, mais ça ne me ressemble pas tellement. J'ai 22 ans et la vie devant moi avec un métier surprenant tous les jours et qui m'offre tout l'argent dont j'ai besoin. J'ai une famille extra, j'ai des amis formidables, une petite fille adorable et pourtant, travail manger dodo est un truc que je commence à trop connaître. Oh bien sûr, il y avait ces quelques événements qui te tombent dessus de temps à autre ou même les nombreux voyages comme celui de nos anniversaires. Sauf que je ne le sentais pas, sauf que je ne me sentais pas à ma place dans une vie comme celle dans laquelle je me suis installé dernièrement. Alors je me suis posé, ce week-end et malgré cette paresse qui t'oblige à ne pas penser à grand chose, je m'étais poussé à réfléchir pour changer la donne de ma vie. De notre vie.

Plongé dans mes pensées depuis tout à l'heure, j'en oublie presque le travail à accomplir sur les papiers devant moi. Une affaire assez importante de vol mais j'ai l'esprit ailleurs et je n'arrive pas à cerner les détails importants qui nous aiderait à défendre notre client. Heureusement pour moi, j'ai un minimum d'aide. Une collègue ou plutôt une étudiante qu'on nous impose à tous au moins une fois. Je n'ai pas compris pourquoi, malgré ma très courte carrière, je me vois dans l'obligation de former une étudiante mais j'ai dis oui sans réfléchir, me disant que de mon côté, pendant mon cursus, j'ai eu énormément de chance. « Bon, je suis désolé, mais tu sais me faire un résumé du point le plus important pour l'instant ? » C'est à dire le pourquoi. Pourquoi est-ce que quelqu'un d'aussi banal que cet homme se met à voler où il peut. Parce que tout peut se compter par centaine. Je l'écoute attentivement, face à moi, alors qu'elle semble enjouée à l'idée de pouvoir travailler sur ce dossier un peu compliqué. Oh, excuse moi, c'est le rappel de ma pilule. La même heure, tous les jours ... Puis elle s'arrête, consciente que je ne dois pas spécialement m'y connaître. Ou simplement parce qu'elle considère avoir été trop loin. Plus concentré cette fois, je fais attention à tous les détails quand elle recommence son discours.

Pilule. Pilule. Pilule. Ce mot résonne dans ma tête comme une mauvaise chanson que tu chante tout le temps. Je n'ai pas réagi tout à l'heure mais cette fois, ce mot me prend tout. Mon esprit, ma tête, mon corps. J'arrive à peine à conduire la voiture, trop peu concentré pour rouler à la vitesse habituelle. Est-ce que Mona la prend ? Même si elle a son truc ou quoi, il reste quand même une infime chance pour qu'elle puisse tomber enceinte ; ce n'est pas que je ne veux pas d'enfants avec elle, je n'en veux juste pas maintenant. Je ne vais pas rester là à me torturer et encore moins commencer à fouiller ses affaires pour le vérifier par moi même. Mais le demander directement, c'est dangereux. C'est dangereux parce que je sais que ma petite amie est une sentimentale et qu'elle le prendra mal. Je suis foutu et pourtant, alors que je m'apprête à ouvrir la porte de ma maison, je dois trouver un truc rapide à dire ou à faire. « Y a quelqu'un ? » Par pitié, évitons ce vieux cliché du chérie, je suis rentré. Je claque la porte et dépose mes affaires à l'entrée. Ça sent bon, ça sent la pizza. « Tu sais que tu me manque encore plus les jours où tu décide de nous commander des pizzas ? » J'arrive dans la cuisine et enlace la jeune Taylor avant de m'emparer de ses lèvres pour un long et doux baiser. Je lui dirais bien de se mettre directement à table mais même si ça me ressemble, j'aime à penser qu'on peut avoir une autre image de moi que celle du gars qui aime manger. « Dis, je peux te poser une question ? » Sans que tu ne prennes la mouche ou quoi que ce soit. Une question entre deux adultes même si, parfois, ce n'est pas toujours agréable. « Tu prends toujours la pilule ? » finis-je par lui demander, sans tourner autour du pot. Je vais dans le frigo et prend une bière, décidé à faciliter le passage de ce moment. Je guette sa réaction, bonne comme mauvaise mais plus le temps passe, plus je regrette de ne pas avoir été plus doux avec la jeune femme.


AVENGEDINCHAINS


_________________

thanks for the memories
plonge au cœur de moi, au fond de mes abîmes, de mes abîmes, dis-moi ce que tu vois. plonge au cœur de moi. et quand tout me dessine, tout me dessine, je veux renaître en toi. ▬ viens, écris sur ma peau les mots que je n’ose pas. même au bord du KO si je tombe retiens-moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Kainoa + Caleb + Sean + Josh.
TON AVATAR : Chloe Bennet.
TES CRÉDITS : Sassenac (avatar) + Bat'Phanie + Irish Coffee ♥
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Cassandre - Cody - Appel Spencer)
A venir : Malone
RAGOTS PARTAGÉS : 5176
POINTS : 4119
ARRIVÉE À TENBY : 13/01/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : Dix-neuf ans (2.12.97)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Malone.
PROFESSION : Elle travaille à mi-temps au cabinet des Carter et, autrement, elle fait beaucoup de baby-sitting volontaire.
REPUTATION : Un peu timide et très maladroite, mais polie et sympathique, stable dans sa relation amoureuse. Mais elle a l'air de compter un peu trop sur son petit ami, vous ne croyez pas ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: I don't want something I need. I want something I want - something pretty. (mona) Sam 4 Mar - 1:29


Les yeux fixés sur son iPad, Mona tentait de déchiffrer une recette de cuisine. Elle avait bien envie de s’essayer aux pizzas maison. En fait, son objectif depuis plusieurs mois était bel et bien de se mettre à la cuisine… Mais jusque-là, elle n’avait fait que des choses très simples. Après tout, ce n’était vraiment pas son domaine. Il fallait dire qu’à Londres, elle n’avait jamais rien appris de ce côté-là. Son père avait une cuisinière personnelle ; quant à sa mère, elle se simplifiait la tâche en commandant quasiment tous les jours. Alors quand elle avait emménagé avec Shea et Paige à Tenby, Mona ne savait quasiment rien faire. Les tâches ménagères étaient pour elle quelque chose de totalement inconnu. Elle avait à s’y mettre, petit à petit, grâce à ses grandes soeurs. Mais au final, elle restait toujours la petite dernière, celle qui finissait par en faire le moins. Sauf que quand elle s’était mise en ménage avec Malone, elle avait compris qu’il fallait qu’elle fasse un effort. C’était d’autant plus vrai depuis qu’elle avait arrêté de travailler au cabaret. Elle avait alors pris un peu plus au sérieux son rôle à la maison. Heureusement, une sorte d’équilibre s’était installé depuis, puisque la jeune femme travaillait désormais à mi-temps. Elle avait enfin l’impression de contribuer aux dépenses courantes, même si elle gagnait beaucoup moins que son amoureux. Et au final, à la maison, elle s’efforçait toujours de progresser, même si ce n’était pas évident pour elle.

Poussant un profond soupir de lassitude, Mona finit par abandonner son iPad et, par la même occasion, la recette d’une pizza maison qui avait l’air relativement saine. Gagnée par un élan de flemme aiguë, elle laissa la paresse l’emporter et s’empara de son téléphone portable. Elle allait commander des pizzas, voilà tout. Un jour, peut-être qu’elle saurait en faire. Mais ce jour n’était visiblement pas encore arrivé… Et elle n’était même pas vraiment déçue, puisqu’elle était un peu fatiguée pour se lancer dans quelque chose qu’elle trouvait assez élaboré. En effet, elle avait encore gardé Nathan dans l’après-midi. Son filleul grandissait à vue d’oeil et l’amour qu’elle éprouvait à son égard ne cessait de s’accroître, si c’était encore possible. Elle le gardait plusieurs fois par semaine, surtout depuis que Rafael était retourné à Londres. Nathan était plein d’énergie, ce qui, naturellement, pompait la sienne. Il était rare qu’elle ne soit pas épuisée ensuite. Mais elle voulait aider sa soeur, qui ne pouvait plus compter sur Paige au quotidien. Et de toute façon, elle le faisait avec plaisir, vu qu’elle pouvait difficilement passer une journée sans voir son neveu au moins cinq minutes.

Mais Shea était passée chercher Nathan depuis plus d’une demie-heure et, désormais, Mona voulait penser à Malone. Elle aimait que, quand il rentre à la maison, il se sente bien accueilli. Elle aimait lui faire comprendre qu’elle était contente de le retrouver en début de soirée. Heureusement, Malone n’était pas très difficile à contenter. Elle savait qu’avec des pizzas, il serait aux anges. Et effectivement, elle avait raison. L’introduction du jeune homme prouva clairement qu’il en était heureux. « Et j’aime quand tu rentres d’aussi bonne humeur. » Un sourire aux lèvres, Mona se retourna pour passer les bras autour de la nuque de Malone. Elle lui rendit son baiser avec une tendresse non dissimulée, collant un peu plus son corps au sien. Mais quand ils se détachèrent l’un de l’autre, la Taylor comprit que quelque chose tracassait son petit ami. Et elle n’allait pas tarder à savoir quoi. « Bien sûr que tu peux me poser une question » répondit-elle, sur le ton de l’évidence. Elle commença à mettre la table tandis qu’il ouvrait le réfrigérateur pour prendre une bière. Mais en entendant la suite, elle s’immobilisa immédiatement, les sourcils froncés. « Quoi ? D’où ça sort ? Tu t’étais jamais intéressé à la pilule avant aujourd’hui. » Il suffisait de prononcer le mot « gynécologue » pour qu’il ait envie de s’enfuir à toutes jambes. « Non, je ne la prends plus. Pourquoi je le ferai ? » Elle avait répondu sans hésiter, en haussant légèrement les épaules. Elle détestait évoquer la pilule ou toute autre méthode contraceptive, pour la simple raison que ça lui rappelait avec force qu’elle était infertile.

_________________

can't take my eyes off you
I had dreams before him, plans and other things... Now he is in my dreams, plans, goals and everything else. ▬ And if it's quite alright I need you baby.

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : knight.
TES DOUBLES : daniel & adriel.
TON AVATAR : tylerHOTposey ♥
TES CRÉDITS : shyia & annaelle & tumblr.
RAGOTS PARTAGÉS : 4630
POINTS : 5525
ARRIVÉE À TENBY : 26/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 25ans. (04.11.1991)
CÔTÉ COEUR : en couple avec Mona depuis un moment maintenant.
PROFESSION : avocat, fêtard, motard, musicien, photographe, il m'est assez difficile de rester en place et de me contenter d'un seul métier.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: I don't want something I need. I want something I want - something pretty. (mona) Sam 11 Mar - 0:52


malona

she said, love don't come easy
it's a game of give and take.


Je suis à un moment de ma vie où je n'ai besoin d'impressionner personne. Je n’ai pas besoin de faire rire ou de faire croire que je ne pleure jamais. Je n’ai pas besoin d’être toujours forte, ou d’être toujours agréable. Je n’ai pas besoin d’être comme tout le monde, et surtout, je m’accepte telle que je suis. Avec mes qualités, mais aussi avec mes défauts. Nous n’existons pas pour impressionner les gens, mais pour être heureux et nous accomplir. Il y a des moments dans notre vie où nous avons besoin de penser que nous allons surprendre certaines personnes et qu’elles nous envieront ou nous admireront. Parfois, nous voulons attirer l’attention et être les rois de la fête. Cependant, passé un certain âge, le plus important pour nous est de vivre notre vie sans nous faire remarquer, sauf de nous-même et de notre entourage. Quelqu’un a dit un jour qu’il est beau d’avoir de l’argent pour acheter les choses que nous désirons, mais il est encore plus beau d’avoir des choses que l’argent ne peut pas acheter. En train de philosopher tout en sortant du bureau, je tente de me vider la tête alors que le mot pilule ne quitte toujours pas mon cerveau. Des choses que l'argent peut acheter, j'en ai des tonnes et des tonnes. Dans le niveau contraire, j'en ai moins, beaucoup moins. Ou juste une. Une personne. Une personne extraordinaire. Une petite amie merveilleuse. Mona. J'ai les joues qui rougissent, les yeux qui pétillent et le cœur qui bat à la chamade, comme à chaque fois que je pense à elle. Et c'est pour ça que jusque là, je n'ai pas envie de lui poser des questions aussi personnelles. Tu prends la pilule ? Est-ce qu'on doit faire attention ? Est-ce que tu le fais exprès ? Non, je ne peux pas. Je peux avoir toute la franchise que je veux et être beaucoup moins dur. Mais je n'oublie pas ma tâche. « Tu sais que je n'ai pas besoin de grand chose ... » Je pose mes mains sur sa taille, exerce une pression pour que la brune se colle à moi. « Toi toute nue, ça me suffit largement. » ajoutais-je, totalement mort de rire. Puis je me penche et embrasse ma petite amie chaleureusement.

La forme de son visage ne me rassure pas. Ses sourcils encore moins. J'ai touché un point sensible et j'en suis au moment où je comprends que je ne peux guère utiliser d'excuses pour revenir en arrière. La soirée qui semblait si bien commencer allait finir par tourner au vinaigre et, pour une fois, juste à cause de mes craintes. « Oh je ... » bafouillais-je un coup, cherchant à fuir son regard. « J'ai une collaboratrice qui a mis une alarme pour qu'elle se rappelle de la prendre. » Cette fois, j'ai un peu plus d'assurance. Mais ça ne suffira pas. Le simple mot gynéco a le don de me faire rouler jusqu'à l'autre bout de la ville alors si elle se met à être aussi précise, je sens que je vais regretter la discussion. « Et je ne sais pas pourquoi j'ai plus spécialement réfléchi aujourd'hui qu'un autre jour ... C'est juste que ça ne voulait pas quitter mon esprit. » Puis vint sa réponse et je sens le malaise envahir la pièce. Je sens le malaise parce que je sais où ça va nous mener. Je sens le malaise parce que sur le coup, je commence à avoir la trouille. Non pas d'une future famille que je pourrais fondée avec ma petite amie mais d'une famille qui pourrait arriver beaucoup trop tôt. Je ne suis pas prêt. Je ne suis pas prêt à affronter Mona sur une discussion qui l'avait auparavant autant touchée. Je ne suis pas prêt pour en avouer autant sur mes propres sentiments. Je ne suis pas prêt à avoir peur à chaque fois que nous profiterons d'un moment intime tout ça parce que, malgré le mot infertilité posé sur le problème de ma copine, on ne lui a jamais dis qu'elle ne pourra pas avoir d'enfants mais plutôt que ce sera difficile. « On t'a dis que ce serait dur, pas impossible. » Mais quoi, on va passer notre temps à ne pas se dire des choses ? Ce n'est pas le but d'un couple, encore moins du nôtre. On se dit les choses en face, même quand les éléments sont honteux.


AVENGEDINCHAINS

_________________

thanks for the memories
plonge au cœur de moi, au fond de mes abîmes, de mes abîmes, dis-moi ce que tu vois. plonge au cœur de moi. et quand tout me dessine, tout me dessine, je veux renaître en toi. ▬ viens, écris sur ma peau les mots que je n’ose pas. même au bord du KO si je tombe retiens-moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Kainoa + Caleb + Sean + Josh.
TON AVATAR : Chloe Bennet.
TES CRÉDITS : Sassenac (avatar) + Bat'Phanie + Irish Coffee ♥
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Cassandre - Cody - Appel Spencer)
A venir : Malone
RAGOTS PARTAGÉS : 5176
POINTS : 4119
ARRIVÉE À TENBY : 13/01/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : Dix-neuf ans (2.12.97)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Malone.
PROFESSION : Elle travaille à mi-temps au cabinet des Carter et, autrement, elle fait beaucoup de baby-sitting volontaire.
REPUTATION : Un peu timide et très maladroite, mais polie et sympathique, stable dans sa relation amoureuse. Mais elle a l'air de compter un peu trop sur son petit ami, vous ne croyez pas ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: I don't want something I need. I want something I want - something pretty. (mona) Mer 22 Mar - 1:46


Le sourire qui flottait sur les lèvres de Mona n’allait pas tarder à disparaître. Et pour cause… Il suffisait de quelques mots pour qu’elle comprenne que la discussion qui l’attendait n’aurait absolument rien d’agréable. La surprise lui avait presque fait lâcher l’assiette qu’elle tenait dans la main… Et elle décida de se débarrasser de tout ce qui pourrait l’encombrer, pour faire face à Malone. Les sourcils toujours froncés, les bras croisés sous sa poitrine, elle l’écouta évoquer une collaboratrice et son alarme de rappel pour la prise de la pilule contraceptive. Intérieurement, elle ne put s’empêcher de se sentir un peu jalouse. Elle aurait bien aimé, elle aussi, avoir besoin d’un tel rappel. Elle aurait bien voulu stresser à cause d’une quelconque méthode de contraception. Parce que ça aurait voulu dire qu’elle en avait besoin, tout simplement. Et encore une fois, son coeur se serrait à cette pensée. Pourquoi fallait-il que ce sujet soit ramené sur le tapis ? Elle n’en voyait absolument pas l’utilité, à part peut-être pour remuer le couteau dans la plaie. Elle avait bien compris que toute cette histoire préoccupait Malone plus qu’à l’accoutumée. Il ne s’était peut-être jamais vraiment posé la question avant ; mais maintenant, cette idée persistait dans son esprit. Mona avait envie de faire un effort pour essayer de se mettre à sa place. Il avait déjà eu un enfant alors qu’il était encore très jeune… Aujourd’hui, il s’en sortait peut-être très bien, mais il était évident qu’il ne souhaitait pas avoir d’enfants avant plusieurs années. C’était tout naturel. C’était même plus sage. Mais à quoi bon se préoccuper ainsi d’une éventualité qui était aussi peu probable ? Les médecins ne lui avaient pas caché la vérité. Elle avait consulté plusieurs spécialistes, afin d’avoir d’autres avis. Malheureusement, la conclusion était sensiblement la même. Déchirante, à chaque fois. Et la petite Taylor le rappela d’une manière détournée. La réponse du jeune homme ne se fit pas attendre et les sourcils de Mona se froncèrent encore plus. Elle se rapprocha de lui, parce qu’elle ne voulait pas qu’il cherche à fuir son regard. « Non. On ne m’a pas dit que ce serait dur. On m’a dit que ce serait très difficile. Tu veux des chiffres ? Des statistiques ? » Elle dut se faire violence pour lui rappeler qu’il n’était allé avec elle à aucun rendez-vous médical. Il n’était pas là.

Oui, elle avait déjà l’impression que la soirée se gâtait alors qu’elle était à peine entamée. Mona n’avait plus faim et, sous le coup de l’émotion, elle se retourna brusquement vers l’évier. Ses yeux commençaient à lui piquer. Mais elle n’avait pas envie de pleurer. Elle avait déjà versé suffisamment de larmes à cause de cette situation pénible… Alors pourquoi fallait-il qu’ils en parlent encore aujourd’hui ? Se mordant la lèvre inférieure, Mona se força à garder une voix posée. « J’ai pas envie de prendre la pilule. Tu sais pourquoi ? Pas parce que c’est soûlant. Pas parce que j’ai envie de t’angoisser. Mais parce que je suis sûre que ça servira à rien. Je risque pas vraiment de tomber enceinte, Malone. » Les mots étaient tombés, aussi clairs que de l’eau de roche. Elle avait bien compris qu’ils n’étaient pas d’accord à ce sujet. Et peut-être qu’elle manquait de maturité, mais elle n’avait pas envie de céder du terrain ou du moins, pas encore. « Tu sais, si ça te préoccupe autant… Tu n’es pas obligé de compter que sur moi. Toi aussi, tu peux faire ta part. » Elle ne savait pas comment dire ça autrement. D’ailleurs, elle n’avait pas réfléchi à tout ça. Elle était émotive et elle parlait souvent avec son coeur. Il lui arrivait parfois de le regretter et d’avoir envie de se mordre la langue après coup, mais ce soir-là, elle ressentait encore plus ce besoin de s’exprimer. « J’ai pas envie d’avoir un enfant aussi jeune, on est d’accord sur ce point-là. Je sais que ça ferait beaucoup à gérer pour toi. Et crois-moi, je n’essaye pas de te piéger, ou quoi que ce soit dans le genre. Mais honnêtement… Si un jour j’arrivais à concevoir… Si un jour cette chance m’était donnée… Peu importe le moment, peu importe le contexte, peu importe tout le reste… Alors oui, je serai heureuse. Très heureuse, même. » Et elle savait déjà qu’elle aimerait cet enfant plus que sa propre vie. « Ne panique pas. Enfin, essaye. Je suis pas en train de te dire que j’essaye d’avoir un bébé. Ce que je veux dire, c’est que si c’était le cas, je serais comblée. Parce que c’est ce qui s’appelle un miracle, Malone. Et parce qu’un miracle, c’est déjà tellement merveilleux que ça se produise une fois dans une vie… Je pourrais jamais espérer que ça se reproduise à nouveau. » Et même s’il ne voyait pas les choses comme elle, Mona savait qu’elle ne changerait pas de point de vue à ce sujet.

_________________

can't take my eyes off you
I had dreams before him, plans and other things... Now he is in my dreams, plans, goals and everything else. ▬ And if it's quite alright I need you baby.

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : knight.
TES DOUBLES : daniel & adriel.
TON AVATAR : tylerHOTposey ♥
TES CRÉDITS : shyia & annaelle & tumblr.
RAGOTS PARTAGÉS : 4630
POINTS : 5525
ARRIVÉE À TENBY : 26/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 25ans. (04.11.1991)
CÔTÉ COEUR : en couple avec Mona depuis un moment maintenant.
PROFESSION : avocat, fêtard, motard, musicien, photographe, il m'est assez difficile de rester en place et de me contenter d'un seul métier.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: I don't want something I need. I want something I want - something pretty. (mona) Dim 2 Avr - 1:27


malona

she said, love don't come easy
it's a game of give and take.


Je n'étais pas à ce rendez-vous. Je ne l'ai pas accompagné et je suis sûrement le dernier a réellement comprendre le problème qu'il y a derrière. Mais en plus d'être un homme, je reste un avocat et un avocat, ça se base sur des faits. Sa remarque manque de me faire énerver et je dois faire de mon mieux pour ne pas taper le poing sur la table. « Non je ne veux pas des chiffres, je m'en fou. Le fait est que ce n'est pas impossible ! » On se croirait presque au tribunal alors que je rappelle à un accusé que les faits sont les faits. C'est horrible comme sensation et je m'arrête directement, peu désireux de laisser cette ambiance de procès prendre possession de cette pièce plus longtemps. « Désolé. Tu me connais, je m'y prends mal avec tout ça et je n'ai jamais les bons mots. » Je pose mes mains sur ses épaules et les masse délicatement, tentant de détendre l'atmosphère comme je peux. Et pourtant, ça ne marche pas des masses. Je sens toujours le tremblement de mes jambes et les larmes qui montent aux yeux de ma petite amie me prouvent que je n'ai pas franchement été délicat. Je me maudis durablement pour avoir fais l'andouille aussi vite, pour ne pas avoir tourné ma langue sept fois dans ma bouche avant de parler, pour ne pas avoir demander des conseils à des personnes de référence du genre Spencer. J'aurais pu faire tellement mieux et profiter de la belle et simple petite soirée que la Taylor nous avait préparer pour ce soir. Sa dernière remarque est pertinente, même si je ne suis pas totalement d'accord avec tout. Je comprends son point de vue mais la vie est assez imprévisible pour nous réserver de nombreuses surprises. Jamais je n'aurais pu croire que des gens pourraient mourir aussi vite autour de moi ou même avoir un enfant alors que je n'avais pas encore 20 ans. Et pourtant tout m'est apparu sous le nez sans crier gare. Alors oui, même si c'est quasi impossible pour Mona de tomber enceinte un jour, je suis trop focalisé sur le mot quasi pour ne pas y faire attention. « Tu marque un point. » C'est vrai que je pourrais faire un effort de mon côté et je ne sais pourquoi je n'y ai jamais pensé avant. « Et dès demain, il y aura une énorme réserve de préservatifs dans notre chambre. » Tentative de montrer que je vais faire des efforts ou simplement un point que je tenais à lui souligner, lui prouvant qu'après tout j'ai peut-être raison. Je n'en sais rien et je préfère ne pas le savoir car dans le pire des cas, il risque d'y avoir une énorme dispute. Du genre pire que celle qui se prépare pour l'instant.

Ses mots sont particulièrement touchant et j'ai cette immense envie de la prendre dans mes bras, de la réconforter. Mais j'ai peur de la laisser penser que je ne l'écoute pas alors que ce n'est que le contraire. J'imprime ses mots un par un et je me rends compte de ce que je lui cause comme émotion pour si peu. « Je n'ai jamais voulu te laisser croire que tu voulais me piéger ... Je sais que tu ne me ferais jamais ça. » Je le sais, au plus profond de mon être. Je le sais parce que je l'aime plus que tout et qu'en retour, elle m'aime tout autant. On a pas besoin de ce genre de tour dans un couple comme le nôtre. « J'essayais juste de comprendre. » Enfin je crois. Car en fin de compte, quand je ressasse le moment où j'ai quitté mon bureau, celui où j'ai passé la porte et celui où cette discussion a commencé, je me demande bien pourquoi j'ai pu poser une question pareille. « Et je comprends tu sais. Je ne suis pas totalement insensible. Si un jour tu m'annonçais LA nouvelle peu importe, comme tu dis, ce qui nous entoure. Je serais plus qu'heureux d'avoir un enfant avec toi. » Et j'aimerais cet enfant comme j'aime Mila. Espérons juste, ou croisons les doigts, que si les miracles existent, il puisse également exister un moyen de pouvoir choisir quand ça arrive. Mais je garde cette dernière pour moi. « Je vais arrêter de paniquer ou en tous cas essayer. » lui promis-je en posant un baiser sur son front. « Mais j'espère que tu as compris que je n'avais pas de mauvaises intentions en passant cette porte et en te parlant aussi franchement. Je n'ai pas de mal avec les mots mais quand il s'agit de problèmes aussi particulier, je suis perdu. J'ai vu une occasion passer et je me suis dis merde, est-ce qu'on prend les choses aussi sérieusement qu'elles devraient l'être ? » Ça ressemble presque à de la philosophie, sauf que je n'ai rien de ces poètes de mots. Puis je bafouille un peu trop. « En bref, je paniquais. » finis-je par dire, rigolant un bon coup.


AVENGEDINCHAINS

_________________

thanks for the memories
plonge au cœur de moi, au fond de mes abîmes, de mes abîmes, dis-moi ce que tu vois. plonge au cœur de moi. et quand tout me dessine, tout me dessine, je veux renaître en toi. ▬ viens, écris sur ma peau les mots que je n’ose pas. même au bord du KO si je tombe retiens-moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: I don't want something I need. I want something I want - something pretty. (mona)

Revenir en haut Aller en bas

I don't want something I need. I want something I want - something pretty. (mona)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP abandonnés-