AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Une après midi au cinéma. [Mona & Cassandre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Une après midi au cinéma. [Mona & Cassandre] Dim 26 Fév - 21:33

Début du printemps, vers 14h30.

Le ciel est limpide et le soleil brille de mille feux tandis que je montre le bout de mon nez dehors. Le centre historique n’est pas très loin à pied, mais aujourd’hui je décide de prendre ma voiture, car exceptionnellement j’ai rendez-vous avez Mona au cinéma. La jeune femme prend peu à peu de la place dans ma vie, de manière amicale bien sûr. Mais il semblerait que même Monroe l’apprécie, au point que nous la laissions organiser notre futur mariage. Une tâche un peu sensible, puisque je sais combien Monroe est un peu effrayer par l’idée.

Autant dire que Mona a une grande part de notre confiance, même si pour le moment, je ne la connais pas encore très bien. Evidemment, ce sont des choses qui changent avec le temps, et l’occasion de se voir souvent nous offre la possibilité de discuter ensemble. Aujourd’hui, je lui ai donc donner rendez-vous au cinéma, pour aller voir le dernier Star Wars, et ensuite je compte l’emmener boire un milk shake dans cette crêperie du bord de mer. Autant leurs crêpes sont bonnes, mais leur milk shake est encore plus savoureux. Quoiqu’il en soit, j’arrive assez rapidement sur le centre-ville.

Il est assez difficile de se garer par ici, vu que les rues sont étroites et sinueuses. Des routes de bord de mer, faites pour circuler à pied, mais pas vraiment en gros cylindre. Je me gare donc à l’extérieur du centre et remonte les rues pavées jusqu’au petit cinéma. Ce n’est clairement pas un cinéma immense, mais pour aller voir un bon film qui vient de sortir, il fait l’affaire. Evidemment, les cinémas de Londres sont bien plus impressionnants, mais le charme des petites villes est aussi respectable. De plus, les places ne sont jamais bien chères, et les salles pas vraiment bondées. Le printemps apporte avec leu quelques touristes, qui préfèrent se balader sur le bord de mer ou sur les remparts plutôt que de se cloîtrer dans une salle sombre.

En arrivant sur place, je constat que la jeune femme est déjà sur place, un peu en avance. Amusé j’approche en souriant, l’accostant par l’arrière d’un léger coup d’épaule. La bise n’est pas une coutume anglaise, et depuis longtemps j’ai pris l’habitude de l’éviter. Peut-être que parfois il m’arrive d’oublier mes vieilles habitudes.

« Salut toi ! Tu vas bien ? » Je passe lentement mes mains dans mes cheveux, les replaçant après une bourrasque de vent. D’un même geste je pose ensuite mes yeux sur ma montre à mon poignet droit, indiquant qu’il ne reste plus que 10 minutes avant le début de notre séance.

« Prête pour Star Wars ? Il paraît qu’il est vraiment bien ! » Sans plus attendre, je m’approche du petit guichet, ou un vieil homme est assis, les cheveux blancs et le front dégarnis. Tout ici laisse penser que le temps s’écoule lentement mais sûrement, jusqu’aux caissiers et vendeurs dans les boutiques. C’est un sentiment agréable, loin du stress des grandes villes et de la jeunesse trop mise en avant. Ici, j’ai l’impression que peut importe qui on est, on a un peu sa place. Parfois bien trop, compte tenu de l’intérêt pour les rumeurs.

« Bonjour Monsieur. Eux tickets pour Star Wars s’il vous plait. » Un sourire léger, l’homme se redresse un peu et hoche la tête, tapant sur son écran. Après quelques cliquetis significatifs, les billets sont imprimés. L’homme me les tend gentiment, souriant à Mona également. Ici, bien loin des grands centres et des risques de vols, le cinéma garde une âme un peu ancienne. Même le guichet n’est pas sous verre, et est ouvert à la vue de tous, les billets ne sont donc pas remis au travers d’une petite fente, mais de main à main.

« Ce sera la salle 1 jeunes gens, bon film. » Après un bref hochement de tête, j’entre dans le cinéma, tenant la porte à Mona. « Quoi de beau depuis la dernière fois ? Il faudrait vraiment que je rencontre ton chéri un jour. » Un bref instant, je fixe les alentours pour repérer la salle, assez reconnaissable avec son 1 écrit en chiffre d’or. Dans un coin, la douce odeur du pop corn se répand dans la pièce.

« Tu en veux ? » que j’indique ne montrant du coin le pop-corn. La séance ne devrait pas tarder à commencer, mais nous avons encore le temps de papoter deux minutes avant de chercher nos sièges.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Kainoa + Caleb + Sean + Josh.
TON AVATAR : Chloe Bennet.
TES CRÉDITS : Sassenac (avatar) + Bat'Phanie + Irish Coffee ♥
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Cassandre - Cody - Appel Spencer)
A venir : Malone
RAGOTS PARTAGÉS : 5176
POINTS : 4119
ARRIVÉE À TENBY : 13/01/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : Dix-neuf ans (2.12.97)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Malone.
PROFESSION : Elle travaille à mi-temps au cabinet des Carter et, autrement, elle fait beaucoup de baby-sitting volontaire.
REPUTATION : Un peu timide et très maladroite, mais polie et sympathique, stable dans sa relation amoureuse. Mais elle a l'air de compter un peu trop sur son petit ami, vous ne croyez pas ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Une après midi au cinéma. [Mona & Cassandre] Mar 28 Fév - 5:16


Jetant un coup d’oeil à l’extérieur, Mona sentit son sourire s’élargir. Elle avait enfin l’impression que le pire de l’hiver était passé… Même pour une habituée du climat britannique comme elle, les températures avaient un peu trop chuté. Mais pour une fois, le ciel paraissait vouloir leur faire une faveur. En effet, il faisait beau. Et à Tenby, c’était un fait suffisamment rare pour être signalé. Le temps était un peu trop souvent gris dans ce bled et, même si ça ne la changeait pas beaucoup de Londres, ça n’empêchait pas Mona de se morfondre à ce sujet. Heureusement, aujourd’hui, ça ne serait pas le cas. La jeune fille attendait avec impatience l’arrivée des beaux jours et le moment où, enfin, elle pourrait aller nager dans l’océan. En attendant, elle se rendait régulièrement à la piscine, mais ce n’était vraiment pas la même chose. Avec un peu de chance, elle partirait en vacances quelque part avec Malone, dans une destination exotique qui leur permettrait de profiter encore mieux de la mer. Mais il valait mieux ne pas trop y penser, pour la simple raison qu’ils n’avaient pas été très raisonnable ces derniers mois. Ils n’étaient certes pas spécialement dans le besoin et ils pouvaient se le permettre, de temps à autre… Mais justement, s’ils s’écoutaient, ils prendraient un peu trop souvent l’avion en amoureux. Non, il fallait que Mona se concentre un peu sur ce qui l’entourait, notamment sur son nouveau travail au cabinet d’avocats de la famille Carter. Elle travaillait à mi-temps et, au fond, elle avait même l’impression de ne pas avoir tant que ça à faire. En-dehors d’un peu de secrétariat, d’information et d’autres services qu’elle n’hésitait pas à rendre (comme une stagiaire l’aurait fait), elle n’était pas forcément utile à grand-chose. Mais pour l’instant, tout se passait bien et ce n’était pas elle qui allait se plaindre. Le fait de travailler avec sa belle-mère n’était pas si bizarre qu’elle l’avait imaginé ou, du moins, elle s’y habituait. Elle déjeunait avec Malone et après ça (ou avant, selon qu’elle travaille le matin ou l’après-midi, ce qui dépendait des jours), elle avait tout le loisir de faire ce qu’elle voulait. Elle s’occupait des tâches ménagères, des enfants (elle gardait encore plus souvent Nathan depuis que Rafael était parti), elle se détendait… Et elle essayait toujours d’être à l’appartement à l’heure où Malone rentrerait.

Oui, en somme, tout se passait plutôt bien pour la jeune Taylor. En fait, il y avait même autre chose qui l’occupait et la rendait joyeuse : l’organisation du mariage de Cassandre et Monroe. C’était la toute première fois qu’elle s’occupait d’un mariage, cette célébration qu’elle affectionnait tout particulièrement. Alors forcément, elle voulait y mettre tout son petit coeur. Elle s’était même liée d’amitié avec Cassandre, qu’elle avait rencontré à Londres, parmi la crème de la « City ». Elle l’avait revu à plusieurs reprises depuis et, petit à petit, elle découvrait un jeune homme charmant, qui donnait envie d’en apprendre encore plus à son sujet. Ce jour-là, elle avait rendez-vous avec lui au cinéma. Après son travail, elle avait cassé la croûte avec son amoureux, avant de rejoindre leur appartement. Elle n’avait pas beaucoup de temps avant que ce soit l’heure de s’apprêter pour sortir à nouveau, mais pour une fois, Mona ne fut pas en retard. Elle fut assez satisfaite d’elle-même, puisque la ponctualité ne faisait malheureusement pas partie de ses qualités. « Hello ! » lança-t-elle joyeusement quand Cassandre fit son apparition. « Je vais très bien, merci. Et toi ? Pas trop stressé ? » Elle faisait bien évidemment référence aux préparatifs du mariage. Elle n’osait imaginer son propre stress quand son merveilleux jour viendrait. Mais en attendant, elle voulait surtout s’efforcer de rassurer les chanceux qui passaient déjà par cette fameuse étape. « J’ai lu les critiques à propos de Star Wars, oui… Et mon copain est déjà venu le voir avec des potes à lui. J’espère juste que je vais réussir à tout suivre ! » Elle avait la désagréable habitude, lorsqu’elle ne comprenait pas quelque chose au cinéma, d’interroger directement la personne qui l’accompagnait. C’était la raison pour laquelle la brunette n’était pas venue avec Malone. Mais comme, forcément, elle connaissait beaucoup moins Cassandre, elle le laisserait assurément tranquille. « Eh bien, j’ai commencé le travail dans la boîte de mes beaux-parents… Ça va, j’ai encore rien bousillé, j’imagine que c’est bon signe. Et toi ? Comment va Monroe ? » Elle connaissait moins ce dernier, mais la réciproque était encore plus vraie. « Vous pouvez venir dîner chez nous un jour, si vous voulez ? »

_________________

can't take my eyes off you
I had dreams before him, plans and other things... Now he is in my dreams, plans, goals and everything else. ▬ And if it's quite alright I need you baby.

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Une après midi au cinéma. [Mona & Cassandre] Dim 2 Avr - 19:58

Revoir Mona est un moment agréable, qui permet d’afficher un sourire sur mon visage. De toute évidence, le plaisir est partagé, et un beau sourire se pose sur ses lèvres également. « Je vais bien. Non ça va, mais ton coup de main sera super. Pour Monroe, c’est assez angoissant. »

C’est le cas de le dire, et parler du mariage avec lui est un élément assez délicat. Il voudrait sans doute que ce soit un tête à tête, et bien qu’il accepte de mettre une tenue de rigueur, il aurait été capable de venir en jean pour l’occasion. Mais pour mon fiancé, la notion de mariage est un peu surfaite, et je sais au fond de moi qu’il a accepté ma demande beaucoup pour me faire plaisir. D’un autre côté, s’engager comme nous l’avons fait a été le point de départ d’une vie loin des mensonges, de la drogue et des tromperies que nous connaissions. Pour le moment, bien que ce soit stressant, notre couple n’a jamais aussi bien fonctionné.

La discussion continue donc jusqu’à ce que nous prenons les places, et j’observe le vieux cinéma un peu attendrit par l’édifice. Cette ville m’a charmée dès le premier jour et chaque jour je me surprends à l’aimer d’avantage. Une ville bien loin des tracas des mégapoles, et bien loin des artifices de ma vie d’avant. Une ville ou croiser le regard d’une vieille dame et lui offrir un sourire est apprécier et où le chant des oiseaux, le bruit de la mer, le son provenant du marché et la cloche de l’église bercent ensemble le quotidien des habitants.

« Ne t’en fais pas, je pourrais toujours t’expliquer les choses. » Un bref clin d’œil à la jeune femme, je commence à entrer avec elle sur mes talons dans le bâtiment. Ainsi, elle a commencé un nouveau travail avec ses beaux-parents. Je n’étais pas au courant qu’elle changeait de travail, et la dernière fois que nous nous étions vue, elle m’avait avoué vouloir organiser des mariages. Intrigué, je la fixe un instant et lui demande ce qui me brûle les lèvres :

« Un nouveau job ? Tu fais quoi ? Pour le moment ça te plaît ? » Peut être que non, et si c’est le cas ce serait bien dommage. Néanmoins, comme elle mentionne le fait de ne rien avoir cassé encore, je me demande si c’est un travail manuel, et quel type d’objets elle peut manipuler au risque de tout détruire. Je souris légèrement, puisque la première fois que nous nous sommes rencontre, la demoiselle à renverser son verre sur mon costume par maladresse. Si le travail est manuel, sa maladresse peut en effet être handicapant.

« Tu as renversé des verres sur des costumes ? » Je souris, puis rigole simplement pour la taquiner, l’entrainant en lui prenant le bras doucement vers les friandises. Un instant je regarde les propositions, et l’odeur des produits me monte aux narines. Du pop-corn, de la glace, des sucreries, des bonbons, du soda, tout est fait ici pour se nourrir de sucre. Je souris en coin, patientant dans la file pour prendre du pop-corn.

« Tu veux quoi ? Ils ont un sacré choix. Pour Monroe ça va, il a revu son frère pour les vacances de Noël, et je pense que ça lui a fait beaucoup de bien. Surtout qu’il lui a dit qu’il serait présent pour le mariage. Sa famille…est pas tolérante, alors comme c’est son frère, et qu’il l’adore ça compte beaucoup pour lui. » Bien sûr, tout ça il n’a jamais eu besoin de le dire. Il me suffit de voir son regard, de voir l’enthousiasme qu’il a eu en l’apprenant ainsi que les sourires qu’il lui a fait. Monroe est heureux de trouver un peu d’acceptation quelque part, surtout envers quelqu’un qu’il admire autant.

Une fois devant le vendeur je commande pour Mona ainsi que pour moi, et récupère les articles en évitant de renverser la moitié sur le sol. Pour le coup, il vaut mieux que ce soit moi qui tienne le tout plutôt que Mona, bien que je sois sûr qu’elle ne soit pas aussi maladroite qu’elle le prétende !

« Je serais content de venir oui, et Monroe aussi. Tu me présenteras enfin ton beau Malone, c’est ça ? » Un sourire de connivence sur les lèvres, je me dirige vers la salle 1 en croisant deux trois visages familiers. La salle, pas bien grande mais suffisamment pour accueillir la moitié de la ville est dans la pénombre. Pendant un moment, mes yeux s’adaptent à l’obscurité, cherchant le spot idéal pour nous asseoir.

« Il va bien ? Tu ne m’as pas beaucoup parlé de lui. Il fait quoi dans la vie ? Vous vous êtes rencontré comment ? » Une fois assis, je pose le paquet de pop-corn sur mes genoux. Les pubs ne vont pas tarder à défiler, et il nous reste encore un bon quart d’heure pour discuter. Ce sera l’occasion d’apprendre à se connaître d’avantage.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Kainoa + Caleb + Sean + Josh.
TON AVATAR : Chloe Bennet.
TES CRÉDITS : Sassenac (avatar) + Bat'Phanie + Irish Coffee ♥
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Cassandre - Cody - Appel Spencer)
A venir : Malone
RAGOTS PARTAGÉS : 5176
POINTS : 4119
ARRIVÉE À TENBY : 13/01/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : Dix-neuf ans (2.12.97)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Malone.
PROFESSION : Elle travaille à mi-temps au cabinet des Carter et, autrement, elle fait beaucoup de baby-sitting volontaire.
REPUTATION : Un peu timide et très maladroite, mais polie et sympathique, stable dans sa relation amoureuse. Mais elle a l'air de compter un peu trop sur son petit ami, vous ne croyez pas ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Une après midi au cinéma. [Mona & Cassandre] Ven 2 Juin - 7:40


Le visage de Mona était éclairé d’un sourire sincère. Elle ne connaissait peut-être pas encore très bien Cassandre, mais sa compagnie était agréable. Elle l’avait été dès le début. « Je suis absolument enchantée d’aider. Tu pourras demander à mon copain, il en sait quelque chose » assura-t-elle en riant. Elle ne cessait de lui rebattre les oreilles avec ce mariage, comme elle le disait. Mais Malone ne lui faisait jamais la moindre remarque. Il était content que ça l’enthousiasme autant. Il savait que c’était ce qui la passionnait réellement et, d’ailleurs, il l’encourageait à ce sujet. Il ne comprenait pas pourquoi elle ne s’était pas lancée directement après sa formation. Et, même si c’était lui qui lui avait proposé de postuler au cabinet Carter, elle savait qu’il préférait largement qu’elle fasse ce qui lui plaisait vraiment. « Baby steps » lui avait-elle expliqué, habitée par la crainte de se casser la figure de façon monumentale. L’organisation du mariage de Cassandre et Monroe était assurément un bon début. Et jusque-là, ils ne s’en sortaient pas trop mal. En tout cas, il était clair que Mona aimait ça infiniment plus que son job actuel ou le précédent, celui de réceptionniste, quand elle bossait au cabaret. « Euh… Oui, ça peut aller. Je fais plus ou moins du secrétariat pour ma belle-mère. Je prends ses rendez-vous, j’organise son planning… Je travaille à mi-temps. En fait, Mrs Carter est perdue devant un ordinateur. Pourtant, les tâches à effectuer ne sont pas très complexes, mais j’imagine que ça la rassure. Elle me trouve suuuper douée avec ces machines » expliqua-t-elle en riant un peu. En réalité, derrière un écran, la jeune femme savait faire bien d’autres choses qu’utiliser des logiciels hyper connus. Quand elle était adolescente et qu’elle devait rester dans les quartiers généraux de l’entreprise de son père après l’école, elle traînait souvent dans le service informatique. Et là-bas, elle avait appris plein de choses auprès de personnes très intelligentes qu’elle considérait comme de véritables maîtres. Peu de gens savaient qu’elle était calée en informatique parce qu’elle n’en parlait pas, mais même sans diplôme spécifique, elle avait toujours ça sous le coude si jamais rien ne fonctionnait pour elle. « Bon, je te cache pas que c’est pas mon premier choix. Mais c’est temporaire. En plus, j’ai sûrement été embauchée parce que je suis avec leur fils, alors… »

Son nez et ses yeux séduits par tant de bonnes choses, Mona hésitait quant à ce qu’elle voulait vraiment. Elle ne faisait pas partie de ces filles qui se privaient de peur de prendre quelques grammes, loin de là. « Pop-corn au caramel ! Et un milk-shake au chocolat » se décida-t-elle enfin, parce qu’il y avait deux ou trois personnes qui patientaient derrière elle. Ils se mirent sur le côté et, une fois leur commande prête, Cassandre se chargea de tout porter jusqu’à ce qu’ils soient installés à l’intérieur. Cette attention ne manqua pas de faire sourire Mona. « Merci beaucoup ! » Elle commença aussitôt à se délecter du pop-corn. Pour elle, le goût du caramel n’avait pas de prix. « Non, en effet, j’ai pas renversé de verre, ni sur un costume, ni sur l’imprimante, ni sur mon clavier » affirma la Taylor, feignant d’être fière d’elle. En plus, c’était sa maladresse qui lui avait permis de rencontrer Cassandre et de commencer ainsi à nouer une belle amitié. « En tout cas, je suis bien contente pour Monroe ! Tu penses que son frère sera son témoin alors ? Ou garçon d’honneur ? » Elle savait ce que c’était, d’être en admiration devant ses frères et soeurs. Et puis elle avait la chance d’appartenir à une famille très tolérante (peut-être un peu trop), aussi se sentait-elle désolée pour le fiancé de Cassandre. « Et toi, ta famille, elle va venir ? » C’était un sujet qu’ils n’avaient jamais encore abordé. Et même si Mona craignait un peu de mettre les pieds dans les plats (c’était un de ses dons naturels), c’était une question qu’elle poserait forcément lorsque la liste des invités serait épluchée en détails. En tout cas, elle était contente d’en faire partie, avec son homme. « C’est vrai, tu as rencontré mon cher jumeau, mais t’as encore jamais vu Malone » sourit Mona. « C’est aussi un pitre, juste à un degré moins élevé. Il a une petite fille qui s’appelle Mila, une vraie princesse blonde. » Elle attrapa son milk-shake et en sirota un peu. « Il est avocat, comme ses parents. Il est fait pour le droit, de toute façon. Et on s’est rencontrés à un repas de famille. Sa cousine sortait avec mon cousin, ma soeur avec son cousin et mon autre soeur avec un de ses potes qui fait genre partie de la famille. Aujourd’hui, tous ces couples se sont séparés… Mais lui, le pauvre, il a pas encore réussi à se débarrasser de moi ! Ça fait plus d’un an et je changerai d’amoureux pour rien au monde. »

_________________

can't take my eyes off you
I had dreams before him, plans and other things... Now he is in my dreams, plans, goals and everything else. ▬ And if it's quite alright I need you baby.

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une après midi au cinéma. [Mona & Cassandre]

Revenir en haut Aller en bas

Une après midi au cinéma. [Mona & Cassandre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP abandonnés-