AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Jean - aux questions indiscrètes, réponds par un mensonge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : JANE.SMITH
TES DOUBLES : Abbey Baxter + Eirian Kleefin + Brianna Harris
TON AVATAR : Tatiana Maslany
TES CRÉDITS : ava par tearsflight ; gif par Penny
TA DISPONIBILITE RP : Dispo pour 1 RP
Andrew - Cody - Seanan - Appel à Magnùs
RAGOTS PARTAGÉS : 5900
POINTS : 1652
ARRIVÉE À TENBY : 22/10/2013


ÂGE DU PERSONNAGE : 29 ans
CÔTÉ COEUR : célibataire
PROFESSION : fleuriste
REPUTATION : Il paraît qu'elle aurait fait de la taule et qu'elle aurait été la complice d'Andrew Green. Sûrement qu'ils complotaient ensemble dans le dos de cette pauvre Penny Collins. Je savais que cette fleuriste était trop gentille et discrète pour ne pas avoir un lourd secret à cacher !



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Jean - aux questions indiscrètes, réponds par un mensonge Lun 28 Oct - 14:11



Jean McKinnon

« Citation »

ÂGE : 26 ans ; PROFESSION : fleuriste ; ÉTAT CIVIL : célibataire ; NATIONALITÉ : britannique ;

douce - réservée - créative - naïve - manipulable - rancunière - susceptible - mythomane -
___________________

A cup of tea ?

Mrs Lloyd veut connaître votre petite personne et vous invite donc à discuter autour d'une tasse de thé. Puisque cela tient lieu de présentation, n'hésitez pas à aborder toutes les thématiques, anecdotes qui vous semblent importantes pour comprendre le personnage. Les réponses peuvent être présentées sous forme de RP et chacune doit comporter un minimum de 50 mots.

« Entrez, entrez. Installez-vous et faites comme chez vous, surtout ! Un thé, peut-être ? » Tout en vous tendant une tasse de thé, Mrs Lloyd fronce légèrement les sourcils pour vous demander : « Dites-moi, c'est la première fois que je vous invite chez moi, il me semble. Comment cela se fait-il ? Vous n'êtes pas bien intégré à notre communauté, peut-être ? Rassurez-moi tout de même, vous n'êtes pas quelqu'un d'important ? » Tout en vous proposant des biscuits d'un geste, elle ajoute en riant : « Ou bien, vous n'aimez pas les vieilles radoteuses dans mon genre ! »
Face à l'attitude de la vieille qu'elle rencontre pour la première fois ou presque, Jean rougit doucement en attrapant la tasse de thé qu'on lui tend. Elle boit une gorgée avant de répondre poliment : « Oui, vous ne m'avez jamais invitée chez vous mais c'est normal, je suppose, je suis relativement nouvelle ici. Je suis fleuriste... Vous voyez la boutique en ville ? A côté du magasin de vêtements pour enfants, et en face de la librairie ? C'est là où je travaille. Peut-être y êtes vous déjà passée ? » lance-t-elle d'une voix pleine d'espoir, bien qu'elle soit persuadée d'avoir déjà vu cette Mrs Lloyd fureter dans sa boutique. « Enfin, pour répondre à votre question, je ne dirais pas que je sois déjà intégrée à la ville, même si je sors régulièrement pour tenter de voir de nouvelles têtes. Tout le monde est aimable avec moi, cela dit et j'espère très vite trouver ma place ici. »

« Je crois déceler un drôle d'accent chez vous, à moins que mes biscuits soient trop secs... Rappelez-moi d'où vous venez, déjà ? Cela fait longtemps que vous vivez à Tenby ? »
« Oh non, vos biscuits sont délicieux ! » s'empresse de répondre la petite brune. « Mais vous ne vous trompez pas, j'ai bien un accent. Je viens de Inverness, en Ecosse. On me dit souvent d'ailleurs que j'ai un accent assez fort... Mais que voulez-vous, je ne peux pas répudier mes origines ! » sourit-elle avant de reprendre : « Je suis arrivée à Tenby il y a six mois, environ. Et, si ma ville natale me manque, je ne m'imagine pas quitter votre si jolie ville. Il est si agréable d'y vivre et les gens sont charmants, comme vous ! »

Après quelques commentaires sur vos origines et la beauté de la ville de Tenby, Mrs Lloyd pose une main sur la vôtre et vous interroge à nouveau : « Ah si vous saviez quel bien cela me fait d'être en compagnie de quelqu'un d'aussi... frais que vous ! A votre âge, j'avais des rêves plein la tête, et je n'ai pu en réaliser qu'une infime partie ! Mais plutôt que de vous endormir avec mes histoires, parlez-moi des vôtres, de projets, ou même, de vos rêves les plus fous... »
« Eh bien, côté rêve fou, je viens tout juste d'en réaliser un, pour commencer : j'ai acheté un fonds de commerce, dans une ville que je ne connaissais pas pour exercer le métier de mes rêves ! Disons que je pense avoir fait mon quota de projets pour quelques temps... » plaisante Jean avant de boire à nouveau son thé. La boisson semble lui délier la langue, autant que le regard curieux de Mrs Lloyd, puisqu'elle continue finalement : « Cela dit, si le magasin tourne bien dans un avenir prochain, j'aimerais beaucoup en profiter pour voyager. Mes parents avaient toujours la bougeotte et, si je ressens le besoin de m'établir quelque part, je ne suis pas contre l'idée de voir de nouveaux horizons, l'espace de quelques jours. J'aimerais, par exemple, voir l'Argentine, l'Italie ou encore l'Islande... Mais je sais surtout que mon activité professionnelle me donne plus d'obligations que d'avantages et je préfère me concentrer pour le moment sur la réussite de ce projet-là avant d'en lancer d'autres. »

« Et dites-moi, au risque de paraître trop curieuse, je me demandais... Côté cœur, c'est comment ? Vu votre sourire, je suis certaine qu'il n'y a aucun soucis à avoir de ce côté-là, cela dit. » achève-t-elle en riant.
« Oh... Disons que c'est plutôt plat. » lance la fleuriste. « Pout tout dire, je sors d'une relation compliquée, ce qui explique peut-être mon envie de mettre les voiles et le fait que j'ai atterri ici. Et puis, le magasin m'a pris beaucoup de temps et d'énergie. Je suis persuadée que Tenby est pleine de cœurs à prendre, simplement, je n'y ai jamais fait attention... Et je ne crois pas non plus qu'on ait fait attention à moi. » achève-t-elle humblement, un sourire gêné sur les lèvres.

« Vous avez bien raison, si seulement j'avais trente ans de moins... Enfin, je divague. Vous ai-je parlé de ma fille ? Elle vit à Cardiff et étudie... » Vous vous perdez bientôt sous les détails de la vie de la fille de Mrs Lloyd et plusieurs photos encadrées que la petite vieille se plaît à vous commenter, jusqu'à ce que finalement, elle se rassoie pour vous demander : « Et vous alors, vous diriez que vous êtes proche de votre famille ? »
« Malheureusement, mes parents sont décédés. C'est arrivé il y a quatre ans déjà... Un accident de voiture, en Inde. Comme je l'ai dit, ils avaient pas mal la bougeotte et voyageaient énormément. Ils m'ont offert une enfance formidable ! On a vécu trois ans en Espagne, deux au Kenya, un en Algérie... J'ai passé des Noëls sous cinquante centimètres de neige, d'autres par 40°C sous un soleil de plomb. Je devrais pouvoir retrouver des photos de nos vacances en Norvège... C'était magnifique, je suis sure que ça vous plairait ! Mais pour en revenir à votre question, à part mes parents, je n'avais personne. Je suis fille unique - j'ai bien quelques cousins, des oncles et tantes, mais nous n'avons jamais été particulièrement proches. En fait, je dirais plutôt que je ne les ai jamais réellement connus. »

« Mais dites-moi, il se fait tard ! Je n'ai pas vu le temps passer en votre compagnie... Je vais malheureusement devoir vous congédier, j'ai encore mille choses à faire. Sachez que ma porte vous est grande ouverte si vous voulez papoter un peu, à moins que mes histoires vous ait endormi ! » lance-t-elle avec entrain. « Comme vous m'êtes sympathique, laissez-moi vous mettre en garde : les gens par ici ne sont pas toujours aussi sympathiques que ce qu'ils prétendent. Ou du moins, pas par pure générosité. Ce que vous dites à certains un jour pourra se retourner contre vous le lendemain ! Enfin, pas d'inquiétude, vos secrets seront à l'abri avec moi. »
Jean se fige un instant, debout, au milieu du salon de la vieille dame. Elle garde le silence quelques secondes avant de sourire finalement : « Oh. Merci de m'avoir prévenue Mrs Lloyd. J'avais remarqué que les gens avaient la langue bien pendue ici mais je ne pensais pas que c'était à ce point... Je ferai attention à qui je me confie dans ce cas. » sourit-elle alors avant de prendre la direction de la porte, tout en remerciant son hôte pour le thé et la conversation.
Une fois dehors, alors que le vent lui tape les tympans et semble vouloir s'infiltrer jusque dans ses os, Jean repense à son passé, toutes les erreurs qu'elle a commises, et tous les mensonges qu'elle a soufflés, à Mrs Lloyd comme aux autres. Ses parents, Jean ne les a même jamais connus, mais elle les a imaginés des milliers de fois, les admirant et les haïssant tour à tour. Elle n'a jamais visité rien d'autre que le Royaume-Uni, et les foyers d'accueil. Jean n'est que son deuxième prénom, qu'elle a décidé d'utiliser dorénavant dans l'espoir de faire taire ses vieux démons. Sa vie a été loin d'être rose, et si beaucoup la fuiraient en apprenant ne serait-ce que le dixième de ce qu'elle a fait, elle n'a qu'une seule envie : se poser quelque part, et construire son histoire à elle, une histoire qui dure. Une vraie histoire. Elle a choisi Tenby - pourtant, pour tout mettre derrière elle, la brunette a basé son nouveau départ sur un tissu de mensonges si épais qu'elle ne sait plus s'en sortir. Il suffirait d'une faille, d'un seul faux pas pour que tout s'écroule...


___________________

Don't judge a book by its cover

TON PSEUDO : réponse ; TON ÂGE : 24 ; CONNEXION : 5/7j ; DOUBLE-COMPTE : yep ; COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM ? devine ;UNE SUGGESTION POUR LE FORUM ? et si on le renommait les petits pédestres ? ;

Code pour le bottin :
Code:
<span class="pris">Astrid Bergès-Frisbey</span> is Jean McKinnon
Fiche © Whispers down the lane
Bannière © Poon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jean - aux questions indiscrètes, réponds par un mensonge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: Duck, duck, goose :: The early bird catches the worm-