AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Your love was handmade for somebody like me (+) Spence & Kai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Your love was handmade for somebody like me (+) Spence & Kai Lun 20 Fév - 0:22


« Je suis tellement content d’être avec toi ici. » Allongé sur le lit de leur chambre d’hôtel, Kainoa tenait Spencer contre lui, les bras passés sous sa poitrine et la tête enfouie dans sa crinière rousse. « Je pourrais même ne jamais bouger… Mais j’avoue que ce serait bien dommage, vu ce qui nous attend encore. » La découverte de cette ville était une grande première pour l’un comme pour l’autre… Et pendant plusieurs semaines, le jeune homme avait eu du mal à tenir sa langue. Il voulait absolument faire une surprise à sa petite amie et ce qui, au départ, était censé représenter une nouvelle séparation de quelques jours pour ce couple s’était finalement transformé en escapade romantique. Quand son supérieur hiérarchique l’avait convoqué dans son bureau pour lui expliquer qu’ils étaient plusieurs à être conviés à une réunion importante de l’ESA, Kai s’était bien sûr tout de suite montré enthousiaste. Comme lorsqu’il avait été formé à Berlin, il savait que c’était un privilège d’approcher l’ESA… Mais il n’avait pas donné de réponse immédiate, pour la simple et bonne raison qu’il appréhendait vraiment de laisser sa bien-aimée toute seule. Le traumatisme de Liverpool était loin d’avoir disparu et, aux yeux du Baxter, il était hors de question de partir sans avoir pris des dispositions concrètes et rassurantes. Mais en réalité, la solution lui avait vite sauté aux yeux : pourquoi ne l’accompagnerait-elle pas ? Il préférait mille fois partir avec elle, ce qui résoudrait d’emblée tous les soucis que lui causerait le fait de quitter la ville seul. Et puis Spencer n’ayant pas encore trouvé d’autre travail, il n’y avait pas de problèmes de congés qui puisse se poser… Alors intérieurement, Kainoa avait déjà pris sa décision. En plus, la conférence de l’ESA tombait peu de temps après la Saint-Valentin et leur premier anniversaire ensemble. Le Gallois ne croyait peut-être pas au destin ni à quoi que ce soit dans le genre, mais il ne pouvait s’empêcher de se dire, quelque part, qu’il était possible que la vie veuille leur accorder un peu de répit, voire être chic avec eux, après tout ce qu’ils avaient enduré. Les tribulations avaient déjà été assez nombreuses au sein de leur couple, que ce soit dû à l’un ou à l’autre, à tous les deux ou encore à des facteurs totalement indépendants de leur volonté et à des personnes extérieures. Oui, s’ils s’accrochaient aussi bien ensemble, c’était bel et bien grâce à l’amour mutuel qu’ils se portaient. Et maintenant, il était temps de s’accorder une pause, une parenthèse à deux qui, espérait-il, ne pourrait leur faire que du bien. Pour ces quelques jours à l’étranger, Kai avait prévu deux ou trois choses bien précises, puis il avait laissé le reste à l’appréciation de Spencer. Le plus difficile avait été de garder la surprise jusqu’au bout, même quand il avait chargé les valises dans la voiture et que les yeux de sa compagne brillaient de curiosité jusqu’à ce qu’elle sache enfin leur destination lorsque, une fois à l’aéroport, elle posa les yeux sur son billet d’avion. Bien sûr, il avait guetté sa réaction… Mais finalement, même bien après l’atterrissage de leur avion, c’était peut-être encore lui le plus excité des deux. Malheureusement, le beau temps n’était pas vraiment au rendez-vous, ce qui n’était pas vraiment étonnant en cette saison… Tant pis, l’enthousiasme de Kainoa était inébranlable. Rien n’aurait pu altérer sa bonne humeur, tellement il était heureux à la perspective de passer du temps en compagnie de sa dulcinée, dans l’une des villes les plus prisées au monde. La Ville Lumière. La Ville des Amoureux. L’occasion était vraiment trop belle et, s’il n’avait pas été très original le soir de la Saint-Valentin, c’était en partie parce qu’il avait réservé toutes ses surprises pour la suite. Pour couronner le tout, sa conférence à l’ESA s’était très bien passée et l’avait, comme prévu, intéressé au plus haut point. Maintenant, il était libre de ses mouvements pour profiter des quelques jours qu’il leur restait à passer à Paris.

« Prends ton temps, on n’est pas pressés. Je vais passer un coup sous la douche. » Il l’embrassa dans le cou, avant de s’extirper des couvertures. Il savait ce qu’il voulait faire et il espérait qu’elle serait aussi emballée que lui. Quelques minutes plus tard, il était prêt, vêtu chaudement, prêt à affronter l’hiver et surtout, à continuer leur petite exploration touristique. « J’ai eu le temps de faire pas mal de recherches et il y aurait au moins deux ou trois coins où je voudrais absolument t’emmener ! » Il se laissa à nouveau tomber sur le lit, même si ce n’était pas la meilleure manière de commencer à bouger. « De toute façon, tu me suivrais n’importe où les yeux fermés, hein, chérie ? » Taquin, il passa un bras autour de sa taille, avant de poser ses lèvres sur les siennes.

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Thomas, Lenny, Rhys & Trystan
TON AVATAR : Holland Roden
TES CRÉDITS : Lolitaes (avatar) & petramaximoff (gifs) & Anaëlle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libre (0/3)
En cours : Kainoa - Hope - Lizzie - Nate

RAGOTS PARTAGÉS : 3678
POINTS : 3064
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans. (03/05)
CÔTÉ COEUR : Fiancée à Kainoa. Elle va accoucher de leur premier enfant en Novembre.
PROFESSION : Coiffeuse au chômage.
REPUTATION : Est-ce que le gros caillou qu'elle porte au doigt est là pour nous faire oublier qu'elle a l'air enceinte ? Ces jeunes... Ils sont obligés de tout faire rapidement de nos jours...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Your love was handmade for somebody like me (+) Spence & Kai Lun 6 Mar - 21:30

« Moi aussi. » Murmure Spencer avec ferveur quand Kainoa lui dit qu’il est content d’être ici avec elle. Ici. C'est-à-dire Paris. Elle n’en revenait toujours pas qu’ils puissent être ensemble dans la ville des amoureux pour fêter leur première année ensemble. Elle avait l’impression d’être dans un conte de fée. Ce qui était une sensation proprement inédite pour elle, plutôt habituée à enchaîner les galères et les coups du sort. « Oui, quand même… J’ai envie de tout explorer ! On flemmardera à Tenby ! » Réplique t-elle ensuite avec enthousiasme quand Kai lui explique son dilemme. Il était certain que rester au lit avec le Baxter était une perspective délicieuse. Mais pas aussi délicieuse que l’idée de visiter Paris en amoureux. Kainoa l’ignorait peut être mais c’était l’un des rêves de Spencer : un week-end romantique à Paris. La surprise que lui faisait son parfait petit ami n’en était que plus magique. Elle avait vraiment de la chance. En fait, elle peinait même encore à y croire. Depuis qu’elle avait déchiffré leur destination sur son billet d’avion et qu’ils avaient embarqués pour ce pays magnifique qu’était la France, tout paraissait trop beau pour être vrai. Elle tombait amoureuse à chaque coin de rue. Mais le principal était sauvegardé car l’essentiel de son amour restait dirigé vers celui qui tenait sa main tandis qu’ils se baladaient le long de la Seine… Les bras du gallois finissent cependant par desserrer leur étreinte tandis qu’il la quitte quelques instants pour aller prendre une douche. Dans un passé récent, elle lui aurait sans doute emboîté le pas mais aujourd’hui, elle s’abstient. Elle préférait en effet qu’il ne la voie pas nue sous l’éclairage cru de la salle de bain. Il ne fallait pas qu’il remarque qu’elle prenait du poids, un peu plus chaque jour. Ce qu’elle pouvait encore dissimuler avec des habits amples ou dans l’obscurité commençait à se voir le reste du temps…

Il fallait vraiment qu’elle annonce la nouvelle à Kainoa. Mais le faire alors qu’il était en train de lui faire ce magnifique cadeau… Ce n’était pas le bon moment, tout simplement. De toute façon, il n’y aurait plus de bon moment. Elle s’était tu trop longtemps, c’était trop tard… Alors égoïstement, elle profite de leur séjour à Paris, repoussant les tracas de la dispute qu’il y aurait certainement à plus tard. Sa main glisse sous les draps, allant se poser sur son ventre en quête d’un peu de réconfort. « Mon joli bébé, est-ce que tu aimes Paris autant que moi ? » Dit-elle d’une voix douce, savourant ce petit moment. Maintenant que les nausées matinales ne l’enquiquinaient plus, elle vivait sa grossesse un peu mieux. Enfin aussi bien qu’on pouvait la vivre quand on ne savait pas comment l’avouer au père… Ce dernier revient d’ailleurs dans la chambre, sentant bon l’après-rasage, vêtu d’un jean et d’un gros pull. Encore une raison qui faisait que Spencer bénissait la France : sa météo déplorable l’autorisait à se dissimuler sous plusieurs couches de vêtements… « D’accord, alors si j’ai bien compris, aujourd’hui, c’est toi le guide ? » Demande t-elle quand il lui dit qu’il a déjà plus ou moins leur programme de la journée en tête. Elle n’en est pas frustrée. Au contraire. Elle adore son enthousiasme et est aussi contente qu’il fasse un peu passer ses souhaits personnels à lui avant les siens. Elle rigole aussi franchement quand il se laisse tomber sur le lit comme un gamin, se laissant gagner par sa bonne humeur et oubliant l’espace de quelques instants cette histoire de grossesse. Elle faisait toujours comme ça, la repoussant loin dans son esprit à la première occasion… « N’importe où… Je ne sais pas. Si ça se trouve, je vais me retrouver au Parc des Princes en train de regarder un match. Donc non, je veux un indice pour savoir où on va ! » Dit-elle taquine avant qu’il ne capture ses lèvres. Elle se fait violence pour ne pas laisser leur étreinte s’éterniser, se relevant non sans emporter le drap avec elle pour dissimuler son corps. « Mais bon… le meilleur moyen de savoir, c’est encore de te suivre alors je vais m’habiller. Je te retrouve en bas dans une dizaine de minutes. » Dit-elle, disparaissant dans la salle de bain à son tour.


_________________

That's some type of love ❥ When the world's on fire, we won't even move. There is no reason if I'm here with you. When were old and gray And our faces changed, There won't be a moment, when my heart don't feel the same. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Your love was handmade for somebody like me (+) Spence & Kai Sam 11 Mar - 7:04


« Peut-être pas toute la journée… Mais au moins en partie ? » Le ton de Kainoa était interrogateur, pour la simple raison qu’il avait l’habitude de laisser Spencer choisir pour eux deux. Après une année passée ensemble, ça ne le dérangeait toujours pas. N’était-il pas normal de vouloir faire passer ses désirs avant les siens ? Il préférait tellement la voir sourire, comblée. Sauf qu’aujourd’hui, il ne pouvait pas la laisser décider de leur programme comme d’habitude. Aujourd’hui, c’était spécial. Il avait besoin de l’emmener dans un lieu qu’il avait sélectionné avec soin… Sinon, ce ne serait pas pareil. Sinon, ses plans pouvaient tomber à l’eau. Et plutôt que de lui demander son avis, il préférait lui faire une surprise. De toute façon, Spencer semblait adorer Paris. Il était impossible son air enchanté soit feint, ce qui faisait que, quelque part, Kai était à peu près sûr qu’elle ne serait pas mécontente. Et même si elle n’était pas particulièrement emballée, il savait qu’elle ne se plaindrait pas… En réalité, nombreuses étaient les sources de crainte du jeune homme. Leur voyage à Paris lui avait tout de suite semblé être une idée au top, romantique au possible… Mais quant au reste ? Au fond, il manquait encore d’une bonne dose d’assurance. Mais de toute façon, il avait déjà planifié cette partie de leur escapade amoureuse et il ne comptait rien modifier. D’ailleurs, il espérait bien qu’elle le suivrait sans poser trop de questions, pour qu’elle découvre le lieu en même temps que lui et pour qu’il puisse lire sur son visage ce qu’elle en pensait. En attendant, elle en profitait pour l’embêter… Il esquissa une grimace, pour la forme. « Dommage… On aurait pu voir un match de la Ligue des Champions, tu te rends compte ? C’est pas le Bayern de Munich, mais Barcelone, quand même ! » Il lui adressa un sourire taquin. Elle savait à quel point il était fan de football. Il ratait rarement un entraînement ou encore un match important et il devait parfois se faire violence pour ne pas lui rebattre les oreilles avec ses joies et ses déceptions sportives. Mais aujourd’hui, ça n’avait absolument rien à voir avec ça. Aujourd’hui, c’était juste eux deux. Ce qu’il y avait de plus important. L’essentiel, même. « Ne t’inquiète pas. Aucun footballeur aujourd’hui… Aucun sport en tout genre » précisa-t-il pour la rassurer, sachant que c’était loin d’être son domaine de prédilection.

Il la laissa échapper à ses bras pour la redresser, avant de s’allonger de tout son long sur le lit. Il sortit son téléphone portable pour revoir l’itinéraire qu’il avait établi. Ce n’était peut-être pas la sortie du siècle en théorie… Mais pour quelqu’un qui venait d’un trou paumé et qui n’avait pas l’habitude de voyager, c’était toujours un défi. Il essaya de bien visualiser le lieu, avant de se décider à se lever. Sa bien-aimée lui avait dit qu’elle le retrouverait en bas dans une dizaine de minutes et il était temps de s’activer. Sans trop se presser, il attrapa son sac, vérifiant qu’il n’avait rien oublié. Puis il s’empara de son manteau et enfila ses chaussures, avant de quitter la chambre pour emprunter les escaliers. Quand il avait le temps d’éviter les ascenseurs, ça ne le gênait absolument pas de marcher… Et finalement, il n’eut pas à attendre Spencer très longtemps. Elle apparut bientôt et, comme à chaque fois, il la trouva extrêmement belle. Même quand elle était mal fringuée, elle était superbe… Et c’était aussi le cas malgré le fait qu’elle avait l’air d’avoir pris un peu de poids ces dernières semaines. Bien entendu, Kainoa n’avait pas soufflé un mot à ce sujet. Il connaissait suffisamment bien les femmes pour savoir que c’était un sujet extrêmement sensible, aussi préférait-il ne rien dire, d’autant plus qu’il n’avait pas envie qu’elle puisse penser que c’était un quelconque reproche. « J’ai tellement de chance de t’avoir à mes côtés… Les Parisiennes sont peut-être réputées pour avoir la classe, mais elles peuvent toutes être jalouses de toi » lui souffla-t-il à l’oreille, déposant un baiser sur sa joue. Il glissa sa main dans la sienne et, déjà, ils étaient partis. La journée se déroula comme dans un rêve. Une péniche sur la Seine. Un déjeuner dans un restaurant pittoresque. Un passage obligatoire à la Tour Eiffel. Ils se comportèrent en vrais touristes et, en fin d’après-midi, alors que la nuit n’allait pas tarder à tomber, Kai se décida enfin à emmener sa chérie là où il l’avait prévu. « Une autre surprise pour toi » lui promit-il. Il trouvait les trajets incommodants, mais rien ne pouvait gâcher son bonheur d’être avec sa petite amie dans l’une des villes les plus prisées au monde. « Il paraît que c’est pas si connu que ça… Un collègue m’en a parlé. » Le toit du printemps Haussmann. Une terrasse peu connue, mais de quoi avoir une superbe vue sur Paris. « Alors, qu’est-ce que t’en penses ? »

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Thomas, Lenny, Rhys & Trystan
TON AVATAR : Holland Roden
TES CRÉDITS : Lolitaes (avatar) & petramaximoff (gifs) & Anaëlle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libre (0/3)
En cours : Kainoa - Hope - Lizzie - Nate

RAGOTS PARTAGÉS : 3678
POINTS : 3064
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans. (03/05)
CÔTÉ COEUR : Fiancée à Kainoa. Elle va accoucher de leur premier enfant en Novembre.
PROFESSION : Coiffeuse au chômage.
REPUTATION : Est-ce que le gros caillou qu'elle porte au doigt est là pour nous faire oublier qu'elle a l'air enceinte ? Ces jeunes... Ils sont obligés de tout faire rapidement de nos jours...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Your love was handmade for somebody like me (+) Spence & Kai Jeu 16 Mar - 18:57

Spencer n’était pas dérangée par le fait que Kainoa prenne des initiatives et choisisse leur destination du jour. Déjà parce qu’elle savait qu’il ne lui imposerait jamais un programme susceptible de lui déplaire mais aussi parce qu’elle attendait toujours de trouver un endroit à Paris dont elle ne tomberait pas amoureuse. Et elle était franchement sceptique sur ce dernier point. La capitale française était encore mieux que dans ses rêves… Enfin peut être que sa vision est biaisée par la petite bulle de bonheur dans laquelle elle nageait. Si le voyage est aussi idyllique, c’est en grande partie grâce à la compagnie. La Evans est plus amoureuse que jamais du Baxter et leur osmose est parfaite, comme le prouve leur petit moment de complicité quand ils se taquinent tour à tour à propos du foot. Mais comme toujours, cela se termine par un accord parfait. « Je ne m’inquiète pas. C’est même le contraire. J’ai toute confiance en toi, tu le sais bien. » Conclue la rousse avant de disparaître dans la salle de bain pour prendre une rapide douche. Quand c’est fait, elle enfile une ample robe et d’épais collant, qu’elle recouvre par un long gilet. Les rares pièces de sa garde robe qui n’étaient pas moulantes et lui permettait de dissimuler une vérité qui commençait à pointer le bout de nez… Mais comme depuis qu’elle a appris la nouvelle, elle s’enfonce dans un déni confortable, refusant de penser à sa grossesse, et préférant se concentrer sur la journée de rêve qui l’attendait. C’est donc une Spencer enjouée qui descend rejoindre son amoureux dans le hall de l’hôtel. Et son humeur ne fait que s’améliorer quand ce dernier l’accueille par un magnifique compliment. Elle botte cependant en touche, doutant non sans légitimité de celui-ci. Elle se trouvait bien moins élégante et sexy qu’avant… « Non mais quel beau parleur… Tu peux arrêter si tu veux, je suis déjà tombée dans tes filets et je crois que c’est plutôt irrémédiable. »

Kai dépose un baiser sur sa joue et elle tourne la tête pour capturer ses lèvres. Ils s’embrassent quelques instants sous les regards indulgents des clients de l’hôtel avant d’enfin commencer leur fameux périple, main dans la main. Sans surprise, l’anglaise avait eu raison de faire confiance à son amoureux. La journée est parfaite, se composant d’une croisière sur la Seine, d’un bon restaurant, d’une balade près de la Tour Eiffel… Et la soirée s’annonce tout aussi bien si on en croit Kai qui lui annonce qu’il a une surprise pour elle… Ils se rendent donc sur le boulevard Haussmann et Spence commence à stresser tandis qu’ils dépassent les luxueuses devantures des magasins. Elle espérait vraiment que sa moitié n’avait pas fait de folies pour l’éblouir. Ce voyage était déjà bien assez… Heureusement, il n’en est rien. Ils montent simplement sur le toit, à condition qu’on puisse utiliser l’adverbe simplement pour décrire la vue qui s’offre à eux. « Il paraît que c’est pas si connu que ça… Un collègue m’en a parlé. Alors, qu’est-ce que t’en penses ? » Demande le Baxter, presque timidement. Spence lui offre un sourire radieux en guise de réponse. « C’est magnifique… Vraiment. » Elle fait quelques pas sur la terrasse, les yeux presque brillants avant de se figer pour admirer Paris sous un nouvel angle. Le rêve continuait. Au bout de quelques instants, Kainoa vient se placer derrière elle, et elle s’appuie sur lui tandis qu’il la serre dans ses bras. Ils restent quelques instants silencieux, toujours à regarder. La scène devient encore plus magnifique quand le soleil commence doucement à se coucher. Prise par la perfection du moment, la rouquine ferme les yeux. « Je t’aime. » Il lui semblait important de prononcer ses mots car elle avait dans l’idée qu’elle se rappellerait longtemps de ce voyage et aussi de ce moment. Après le cauchemar qu’elle avait vécu cet hiver, il lui semblait revivre.


_________________

That's some type of love ❥ When the world's on fire, we won't even move. There is no reason if I'm here with you. When were old and gray And our faces changed, There won't be a moment, when my heart don't feel the same. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Your love was handmade for somebody like me (+) Spence & Kai Mar 21 Mar - 22:23


« Je suis déjà tombée dans tes filets et je crois que c’est plutôt irrémédiable. » En entendant Spencer le taquiner au sujet de ses belles paroles, Kainoa se mit à rire. Pourtant, d’une certaine manière, il avait envie que la dernière partie de la phrase de sa bien-aimée soit vraie. Pas parce qu’il souhaitait la prendre pour acquise… Mais parce que ça lui donnait un peu d’espoir pour ce qu’il s’apprêtait à faire. En effet, il ne fallait pas se leurrer, le jeune homme commençait de plus en plus à ressentir le stress, ce qui ne lui était plus arrivé depuis les derniers examens qu’il avait passés à la fac. Et en arrivant à Paris, même s’il avait déjà tout prévu, il ne sentait pas encore cette pression qui s’installait sur ses épaules au fur et à mesure que l’instant T approchait. En plus, il était à peu près sûr qu’il était toujours aussi transparent, si ce n’était plus, aux yeux de Spencer. Il espérait donc qu’elle soit suffisamment focalisée sur tout ce qui l’entourait (les rues pleines de charme, les devantures animées des magasins, les coins mythiques de cette ville si prisée) pour ne pas trop s’intéresser à lui et à son état qu’il s’efforçait de cacher. Et en fait, ça avait l’air de fonctionner plutôt bien. Parce que tout au long de la journée, le sourire ne s’effaça pas du visage de la rouquine. Elle avait l’air absolument enchantée et rien n’aurait pu faire plus plaisir à Kai. En fait, rien que pour ça, il aurait volontiers donné tout l’or du monde… Alors même s’il profitait de leur visite de Paris, même s’il appréciait grandement d’avoir la chance de jouer au touriste ici, il était encore plus ébloui par Spencer. Ce n’était pas leur premier voyage ensemble et ils n’en étaient plus à leurs débuts en tant que couple, pourtant, il ne cessait de s’émerveillait du bonheur de l’avoir à ses côtés. C’était sûrement la raison pour laquelle il avait peur de tout gâcher… Mais l’enthousiasme de sa petite amie était contagieux et, de toute façon, il n’était pas bien difficile de se prendre au jeu. Au final, le Gallois réussit donc à oublier un peu les questions qu’il se posait pour se concentrer un peu plus sur l’instant présent. Parce que c’était parfait, tout simplement. Oui, ça n’aurait pas pu être mieux et, une fois arrivés à l’endroit qui faisait partie de la véritable surprise préparée pour la jeune femme, il eut la sensation unique que rien d’autre n’avait d’importance. Qu’ils n’étaient que tous les deux.

« Je t'aime aussi… » Face au coucher du soleil, Kainoa aurait voulu garder Spencer dans ses bras pour toujours. Mais c’était le moment ou jamais… Est-ce que ce n’était pas un peu trop cliché ? Peu importait. Il avait fait de son mieux et il fallait qu’il se lance maintenant, avant de se dégonfler comme un lâche. « En fait, je t’aime bien plus que tout au monde. » Il effectua une légère pression sur elle, pour qu’elle se redresse, afin de pouvoir lui faire face. C’était très important qu’il la regarde dans les yeux. Il lui prit ensuite les mains, l’air très sérieux, donnant un côté solennel à ce moment. « Cette année passée avec toi… Elle n’a pas toujours été facile. On a rencontré des épreuves par lesquels d’autres couples ne passeront peut-être jamais. Et pourtant, regarde-nous aujourd’hui… On est ici, ensemble. Plus heureux que jamais. » Il lui adressa un des sourires les plus sincères au monde. Il manquait peut-être d’assurance, il se demandait peut-être si elle était prête à se lancer dans une nouvelle aventure après tout ce qu’elle avait enduré, mais il était absolument certain de ce qu’il voulait. Elle, pour toujours. « Et quand je repasse dans ma tête le film de l’année qu’on a passée ensemble, je me rends de mieux en mieux compte que j’en ai appris beaucoup. Sur l’amour, sur l’attachement indéfectible, sur le pardon… J’ai appris à connaître autant tes qualités que tes défauts et tu es assurément la personne la plus incroyable que j’aie jamais rencontrée. Bien avant qu’on soit ensemble, je savais que tu pouvais apporter énormément à quelqu’un. Je n’aurais juste pas pensé que je pourrais avoir un jour la chance d’être cette personne. » Il avait répété un discours dans sa tête pendant des heures et des heures. Pourtant, il n’avait pas l’impression de dire la moitié de ce qu’il avait prévu. Son coeur s’exprimait tout seul. « Donc au cas où tu en douterais… L’un de mes voeux les plus chers, c’est de faire ma vie avec toi. De construire mon avenir à tes côtés. D’avoir le bonheur de te chérir et de te protéger le plus longtemps possible. Parce que tu me rends heureux. Parce que je t’aime. » Lâchant finalement ses mains, il extirpa un écrin de la poche de son manteau et posa un genou à terre avant de l’ouvrir. Les derniers rayons du soleil se reflétaient sur la bague, lui donnant un éclat tout particulier. « Serena Spencer Kingston, veux-tu me faire l’honneur de devenir ma femme ? »

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Thomas, Lenny, Rhys & Trystan
TON AVATAR : Holland Roden
TES CRÉDITS : Lolitaes (avatar) & petramaximoff (gifs) & Anaëlle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libre (0/3)
En cours : Kainoa - Hope - Lizzie - Nate

RAGOTS PARTAGÉS : 3678
POINTS : 3064
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans. (03/05)
CÔTÉ COEUR : Fiancée à Kainoa. Elle va accoucher de leur premier enfant en Novembre.
PROFESSION : Coiffeuse au chômage.
REPUTATION : Est-ce que le gros caillou qu'elle porte au doigt est là pour nous faire oublier qu'elle a l'air enceinte ? Ces jeunes... Ils sont obligés de tout faire rapidement de nos jours...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Your love was handmade for somebody like me (+) Spence & Kai Mer 29 Mar - 20:58

« Je t'aime aussi… » La réponse de Kainoa fuse, immédiate. Face à Paris qui s’étend sous ses pieds, Spencer sent son sourire s’élargir. Elle aimait la façon dont il avait répondu, sans même prendre le temps d’y réfléchir. Comme si, ça relevait de l’évidence. Bien qu’en réalité, l’évidence n’était pas ce qui les caractérisait le mieux. Non, rien n’avait été facile pour eux, ils s’étaient battus pour leur couple. Et c’est peut être ce qui donnait l’impression à la rousse qu’ils étaient plus forts et plus unis que jamais malgré l’énorme secret qu’elle cachait encore au jeune homme. Justement parce qu’elle se répugnait à détruire l’osmose qu’ils venaient tout juste de retrouver… « En fait, je t’aime bien plus que tout au monde. » Ajoute soudainement le Baxter. Elle sent les bras de ce dernier la faire doucement pivoter et elle s’attend à recevoir un baiser de sa part, mais à la place, il plante son regard dans le sien, attrapant ses deux mains pour lui délivrer quelques paroles supplémentaires. C’est drôle parce que ce qu’il déclare rejoint presque mot pour mot ce qu’elle était en train de penser… Elle hoche donc la tête, les yeux brillants quand il lui dit qu’ils sont plus heureux que jamais malgré leurs tempêtes. Il lui adresse alors un sourire éclatant et à cet instant, dans la lumière du soleil couchant, il est beau comme un dieu. Bien sûr, il l’était toujours mais à cet instant précis, il a l’air si… Heureux. Il rayonne littéralement… Il reprend ensuite la parole. Elle est un peu étourdie et surprise par tout son discours, peu habituée à l’entendre s’exprimer aussi longuement et aussi sincèrement. Mais bien entendu, elle est très heureuse qu’il le fasse. Elle sent son corps et son cœur se réchauffer un plus à chaque nouvelle phrase. Il était en train de rendre l’instant un peu plus magnifique. C’était donc cela, la magie de la ville des amoureux ? Elle est aisément prête à le croire. Émerveillée, elle reçoit chaque mot comme le cadeau qu’il est. Jamais personne ne l’avait aimée comme Kainoa l’aimait, c’était une certitude. Elle état bénie. Incroyablement bénie.

Cependant, malgré son ravissement, son cerveau féminin trouve le moyen de faire un peu d’analyse. Elle se demande en effet où le Baxter veut en venir avec ce discours qui ne semble pas si spontané que cela. Etait-il au courant de quelque chose ? Bien sûr, comme la fleur bleue qu’elle est, elle envisage aussi une autre option notamment quand Kainoa lui dit qu’il veut passer le reste de sa vie à ses côtés. Elle sent alors son cœur s’emballer et se mettre à battre à la chamade. Il bat, il bat, prenant toute la place dans sa poitrine, comme s’il se gonflait d’espoir. Un espoir qui n’est pas déçu. Lorsque Kai arrive à ce qui ressemble à la fin de sa déclaration, il lâche sa main pour attraper quelque chose dans sa poche. Elle retient son souffle tandis qu’elle voit un écrin apparaître dans sa main. Et il met un genou à terre. Respire Spence. » Se morigène t-elle alors. Il manquerait plus qu’elle s’évanouisse… C’était hors de question. Elle voulait vivre ce moment pleinement. C’était leur moment. Celui qu’ils raconteraient à leurs enfants et leurs petits enfants… C’est cette pensée qui ramène la rousse sur le droit chemin, lui rappelant que ce moment, elle était déjà en train de l’entacher par son mensonge… Car l’enfant était déjà en chemin. Elle devait dire quelque chose avant qu’il ne soit trop tard… « Serena Spencer Kingston, veux-tu me faire l’honneur de devenir ma femme ? » Elle sent les larmes lui monter aux yeux, touchée par le fait qu’il ait utilisé son vrai patronyme. Comme s’il l’acceptait toute entière avec son passé. « Je… je… oui. Je veux devenir ta femme. » Bafouille t-elle dans ce qui ressemble à un rire de pure joie, teintée d’une réelle émotion.  Puis elle rassemble un peu ses esprits pour être plus loquace. « Tout ce que tu viens de dire… Je le ressens aussi. Tu es tout pour moi. Tu ne m’as jamais abandonnée malgré toutes les épreuves, malgré toutes les complications... Tu es loyal, honnête, généreux. Tu es tout ce dont je pouvais rêver... Tu es l’amour de ma vie. Je le sais. Je le sens. Alors accepter de devenir ta femme ne fera rendre officiel quelque chose que j’ai compris depuis longtemps. Moi aussi je veux passer le reste de ma vie à tes côtés Kainoa. Et plus encore si c’était possible. » Elle s’arrête quelques instants. Dans un monde parfait, elle aurait fini ce qu’elle avait à dire et ils en seraient tout à leur happy end. Mais ils n’étaient pas dans un monde parfait et il était temps qu’elle affronte son mensonge et le déni dans lequel elle s’était plongée. Elle ne pouvait décemment pas accepter de devenir sa femme et de continuer à lui mentir. « Mais avant que tu ne me passes cette magnifique bague au doigt… Je dois t’avouer quelque chose. Quelque chose qui pourrait bien te faire changer d’avis… » Elle y était. Au moment fatidique. A celui qui allait tout gâcher. Mais il n’était vraiment plus temps de reculer. « Kainoa… Je suis enceinte. Enceinte de ton enfant. » Mieux valait le préciser en souvenir d’un justement très mauvais souvenir berlinois.

_________________

That's some type of love ❥ When the world's on fire, we won't even move. There is no reason if I'm here with you. When were old and gray And our faces changed, There won't be a moment, when my heart don't feel the same. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Your love was handmade for somebody like me (+) Spence & Kai Sam 13 Mai - 6:41


Maintenant que Kainoa avait officiellement fait sa demande, il sentait le stress monter en lui autant que s’il s’agissait d’adrénaline. Une foule de questions se bousculaient dans sa tête : et si elle trouvait que c’était trop tôt ? Et si cet engagement lui faisait peur, à elle qui avait déjà vécu une si mauvaise expérience ? Si elle lui demandait d’attendre encore un peu, il pourrait assurément le faire. Mais si c’était encore pire que ça ? Pourtant, au-delà de la surprise, une émotion bien plus positive semblait se lire sur le visage de Spencer. Quelque chose qui ne fit que se confirmer quand, après quelques balbutiements, elle accepta la demande la plus importante qu’il ait jamais faite de toute sa vie. Le soulagement envahit alors Kai, mais ce ne fut rien comparé au bonheur qu’il ressentit. Il s’apprêtait déjà à se relever pour la soulever dans ses bras et la faire voleter dans les airs, regrettant de ne pas avoir embauché un photographe pour immortaliser ce moment absolument unique dans leur vie. Mais il comprit que sa bien-aimée ressentait à son tour le besoin de s’exprimer, aussi attendit-il docilement, toujours agenouillé devant elle. De toute façon, tout ce qu’elle disait était un pur enchantement. Bien entendu, il savait qu’elle l’aimait. Il le lisait dans son regard et tout ce qu’elle faisait pour lui en était une preuve tangible. Mais l’entendre le dire ainsi, c’était une chose bien différente. « Accepter de devenir ta femme ne fera que rendre officiel quelque chose que j’ai compris depuis longtemps. » Touché, ému, le jeune homme hocha lentement la tête en signe d’approbation. Ils étaient sur la même longueur d’ondes. Ils voulaient la même chose. C’était tellement magique, tellement marquant, tellement précieux qu’il était désormais à court de mots. Pourtant, il fallait bien qu’il dise quelque chose. Il ne pouvait pas rester là, à l’admirer d’un air béat, après tout ce qu’elle lui avait dit. « Tu fais de moi le plus heureux des hommes » murmura-t-il, les yeux levés vers les siens. Rien n’aurait pu être plus parfait. Il aurait voulu pouvoir prolonger ce moment à l’infini. Et comme pour sceller la promesse qu’ils venaient de se faire mutuellement, Kainoa attrapa délicatement la main de la jeune femme pour lui glisser sa bague de fiançailles sur l’annulaire gauche, où une alliance trouverait ensuite sa place.

Mais la voix de sa dulcinée l’interrompit. Surpris, il leva à nouveau le regard vers elle. Elle semblait soudain avoir besoin d’une bonne dose de courage. Pourtant, lui était animé, d’une certaine façon, d’une foi inébranlable. « Rien de ce que tu pourras m’avouer ne risquerait de me faire changer d’avis. » De ça, il en était absolument certain. Il la connaissait suffisamment pour savoir qu’il ne pouvait pas s’agir de quelque chose de bien grave, ou alors que ça concernait uniquement le passé, un événement qui ne pourrait pas affecter leur future vie à deux. Sur ce point-là, il se trompait. La vérité éclata dans le ciel parisien, telle une bombe inattendue pour lui. Hébété, il cligna des yeux. « Qu… Quoi ? Tu en es sûre ? » Elle l’était probablement. Sauf qu’en lui, un cocktail détonnant d’émotions s’agitait. La stupeur, parce que c’était clairement la dernière chose à laquelle il se serait attendu. La peur, parce que ses craintes d’échouer n’étaient pas si enfouies que ça. Mais aussi, de la joie, parce que même s’il ne pensait pas que ça arriverait si tôt, il savait que c’était ce qu’il voulait pour l’avenir. Un mariage. Des enfants. Bref, une famille qu’ils formeraient, d’abord tous les deux, puis avec leur marmaille. « Je… » Comment lui exprimer tout ça ? Il lui fallut un petit moment pour réagir, mais il finit par se dire que les actes étaient peut-être plus importants que les paroles. Alors il lui enfila doucement la bague, se redressa et posa délicatement une main sur son ventre. « Ma chérie… Je t’aime. J’ai très envie d’avoir des enfants avec toi. C’est vrai que… Que c’est plus tôt que prévu. Et sûrement que… Ce qui s’est passé à Berlin t’a fait peur, ça se comprend. Et oui, je suis… Sous le choc, enfin très surpris, mais… C’est une bonne nouvelle pour toi, non ? En fait, j’en suis sûr. Alors c’est aussi une bonne nouvelle pour moi. C’était ce qu’on voulait tous les deux pour plus tard et… Toi à Liverpool, ça m’a beaucoup fait réfléchir, tu sais. J’ai cru te perdre à tout jamais et quand je t’ai retrouvée, j’ai réalisé que… La vie est trop courte et il peut se passer tellement de choses. J’ai envie d’en profiter à fond avec toi et de laisser toutes mes craintes de côté. » Il passa ses bras autour d’elle et l’attira contre lui. Ce n’était pas exactement ce qu’il avait imaginé. Mais il était heureux. « Tu en es à combien… Le deuxième mois, j’imagine ? Tu l’as appris quand ? »

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Thomas, Lenny, Rhys & Trystan
TON AVATAR : Holland Roden
TES CRÉDITS : Lolitaes (avatar) & petramaximoff (gifs) & Anaëlle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libre (0/3)
En cours : Kainoa - Hope - Lizzie - Nate

RAGOTS PARTAGÉS : 3678
POINTS : 3064
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans. (03/05)
CÔTÉ COEUR : Fiancée à Kainoa. Elle va accoucher de leur premier enfant en Novembre.
PROFESSION : Coiffeuse au chômage.
REPUTATION : Est-ce que le gros caillou qu'elle porte au doigt est là pour nous faire oublier qu'elle a l'air enceinte ? Ces jeunes... Ils sont obligés de tout faire rapidement de nos jours...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Your love was handmade for somebody like me (+) Spence & Kai Dim 14 Mai - 19:30

« Tu fais de moi le plus heureux des hommes » Réplique Kainoa une fois que Spencer a accepté sa demande en mariage et que les deux amoureux se sont un peu remis de leurs émotions.  Doucement, il glisse la bague à son doigt et la rousse s’autorise quelques instants pour la contempler. Il lui fallait réunir son courage pour ce qui allait suivre… Si seulement comme dans un film, le clap de fin pouvait être maintenant… Ils auraient enfin leur fin heureuse… Mais c’était la vraie vie et Spencer devait cesser de faire l’enfant et prendre son courage à deux mains. Elle commence donc à doucement préparer son fiancé à ce qu’il va suivre et il lui donne l’espoir que peut être, la situation n’était pas si catastrophique que ce qu’elle imaginait. Car encore et toujours, il est en train de la rassurer, lui disant qu’il n’y a rien de ce qu’elle peut dire qui le ferait changer d’avis. Les minutes à venir allaient confirmer ou infirmer cette déclaration… Elle se lance donc. Sans fioritures, ni détour inutile, elle lui annonce qu’elle attend son enfant. Dès l’instant où les mots franchissent ses lèvres, elle se sent mieux. Lui dire était la bonne chose à faire, elle ne parvenait pas à comprendre pourquoi elle n’avait pas réalisé cette vérité avant…  Pourtant, elle reste inquiète et étudie anxieusement la réaction de Kai. Bien sûr, ce qui prime, c’est la stupeur. L’ébahissement le plus complet. A nouveau, le Baxter perd ses mots. « Oui… Je suis sûre, j’ai fais plusieurs tests. » Murmure doucement la rousse pour lui laisser le temps d’assimiler la nouvelle. Elle lui laissera tout le temps dont il a besoin, elle comprend que ça doit être un fameux choc… Elle peut d’ailleurs voir une foule d’émotions traverser les yeux du gallois.

Mais finalement, comme souvent, il a la bonne réaction. Elle allait épouser un homme bien cette fois-ci, et c’était sur l’entière base de cette conviction qu’elle était prête à se lancer dans ce nouveau rêve. Il y avait peu de chance que ce mariage tourne au cauchemar comme le premier. Parce que presque instinctivement, Kai pose une main sur son ventre lui délivrant des paroles libératrices. « C’est une bonne nouvelle pour toi, non ? En fait, j’en suis sûr. Alors c’est aussi une bonne nouvelle pour moi (…) Toi à Liverpool, ça m’a beaucoup fait réfléchir… La vie est courte… J’ai envie de profiter avec toi à mes côtés. » Il attire Spencer à lui et elle se blottit dans ses bras avec bonheur. C’est plus fort qu’elle, elle pose ses deux mains sur ses joues, sentant le poids de sa nouvelle bague à son doigt. Ses yeux rencontrent ceux de son futur mari. « Tu fais de moi la plus heureuse des femmes en disant cela… » Elle embrasse ses lèvres avec tendresse, n’oubliant pas qu’elle doit répondre à sa question. Ils doivent cependant prendre le temps de parler et mieux s’installer confortablement car cela risquait de durer un peu. Elle l’entraîne donc près d’un banc et il s’installe côte à côte. Il était temps qu’elle achève sa confession. « Je suis bien consciente que j’aurai dû te le dire à la minute où je l’ai su. Mais ce n’était pas prévu… Et comme on en avait parlé juste avant… J’avais peur que tu crois que je t’avais fais un enfant contre ton avis, dans le dos. Je te jure que ce n’est pas le cas. Même si c’est à quoi ça ressemble. Je suis désolée de te « forcer » la main. Je sais que tu voulais attendre » Elle fait une petite pause, se retrouvant elle aussi à poser une main sur son ventre. « Je suis enceinte de deux mois… » Elle laisse un plus long s’installer pour laisser le temps au Baxter de réagir à ce délai. Mais une partie d’elle a envie de réagir à ce que Kainoa lui a dit avant qu’ils ne s’assoient. « Je le prends effectivement comme une bonne nouvelle. Une merveilleuse nouvelle. Je veux être maman plus que tout au monde. Et comme je te l’ai dit l’autre jour, je veux que ce soit toi le père de mes enfants. Alors je suis très contente que tu le prennes comme ça. Moi aussi j’ai envie de vivre ma vie avec toi. Et de commencer maintenant. Je suis vraiment très heureuse, très heureuse. Je veux devenir Madame Baxter et donner ton nom à notre enfant. »

_________________

That's some type of love ❥ When the world's on fire, we won't even move. There is no reason if I'm here with you. When were old and gray And our faces changed, There won't be a moment, when my heart don't feel the same. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Your love was handmade for somebody like me (+) Spence & Kai Lun 22 Mai - 8:58


Dans son esprit fourmillant d’idées, Kainoa s’était préparé à toutes les réactions possibles et imaginables. Néanmoins, il ne s’était certainement pas attendu à ce que Spencer lui annonce qu’elle était enceinte. Ils allaient avoir un bébé. Les mots tournoyaient dans son cerveau, tentant d’imprimer cette subite réalité. Leur famille allait s’agrandir plus tôt que prévu. Tandis qu’ils s’asseyaient sur un banc pour discuter, il fallait qu’il s’efforce de réprimer son imagination, qui partait dans tous les sens. Parce qu’il voulait se concentrer sur des questions plus pratiques, comme à l’accoutumée. Sa bien-aimée venait de lui confirmer qu’elle était certaine d’être enceinte, étant donné qu’elle avait fait plusieurs tests. Il hocha la tête en signe d’assentiment, ayant bien d’autres questions à lui poser. Mais avant qu’il en ait eu le temps, elle poursuivit. Elle lui apporta la précision qu’il voulait en disant qu’elle était enceinte de deux mois, mais surtout, elle lui expliqua pourquoi elle ne lui en avait pas parlé plus tôt. Les sourcils de Kai se froncèrent presque imperceptiblement. « Tu pensais vraiment que j’aurais pu croire que… Que tu l’aurais fait exprès, pour me forcer la main ? » Inévitablement, son esprit le ramena à ce qui s’était passé à Berlin et à la plus horrible altercation qu’ils aient jamais eue. Puis il se souvint aussi d’une conversations sérieuse qui s’était déroulée alors qu’ils avaient encore la tête dans les cartons, emménageant dans leur nouvelle petite maison. D’une certaine façon, il pouvait comprendre qu’elle ait appréhendé de lui en parler, craignant sans doute une nouvelle réaction qui n’était pas exemplaire. Et d’un autre côté, il ne pouvait s’empêcher de se sentir un peu blessé parce qu’à bien y réfléchir, ça voulait dire qu’elle lui cachait la vérité depuis à peu près un mois. Peut-être qu’il ne pouvait que s’en prendre à lui-même, mais ça ne rendait pas les choses plus agréables pour autant. « J’aurais juste… Préféré que tu m’en parles tout de suite. Je t’aurais pas fait de reproches, tu sais… » Il planta son regard dans le sien, comme pour qu’elle puisse lire la sincérité dans ses yeux. Il fallait avouer qu’il était un peu perturbé et finalement, s’il y avait eu un photographe, il aurait peut-être mieux valu qu’il se tienne dans l’ombre pendant quelques instants.

Pourtant, le jeune homme ne voulait pas gâcher la joie de la femme qu’il aimait si profondément. Parce qu’en parlant de « merveilleuse nouvelle », elle rayonnait, littéralement. Alors à ce moment-là, Kainoa comprit qu’en plus de bouleverser leur existence, l’arrivée de leur bébé serait la meilleure chose qui pourrait leur arriver à tous les deux. Il comprit aussi que, plus encore qu’il ne l’avait imaginé, ce coucher de soleil parisien était un instant phare de leur vie commune. Un de ces instants-clés qui déterminent l’avenir et au-delà desquels aucun retour en arrière n’était possible. Ils allaient se marier. Ils allaient avoir un enfant. Pourquoi gâcher ce précieux moment avec ses états d’âme ? Plus tard, peut-être qu’il obtiendrait davantage d’explications. Plus tard, peut-être qu’il pourrait s’exprimer un peu plus à ce sujet. En attendant, il ne voulait pour rien au monde faire disparaître cette étincelle nouvelle qui venait de s’allumer dans les yeux de sa fiancée. Et puis il n’avait pas besoin de se forcer, ni de feindre une quelconque joie. Parce qu’il savait qu’un nouveau chapitre de sa vie était en train de s’écrire. Et surtout, parce qu’il savait que ce chapitre serait encore plus heureux que le précédent. Lentement, la main toujours posée sur le ventre de Spencer, il mêla ses doigts aux siens. « Madame Baxter » répéta-t-il, sur un ton enchanté. « Et bébé Baxter… » C’était ce qu’il voulait depuis longtemps. Et le fait que les événements s’enchaînent plus tôt que prévu n’allait pas amoindrir sa joie. Doucement, il se pencha vers sa future femme pour capturer ses lèvres, comme s’ils scellaient d’un baiser leur promesse et leur avenir ensemble. « Ça nous fait beaucoup de choses à fêter » murmura-t-il, visiblement ému. Il ne parvenait pas à détacher son regard d’elle. Le soleil s’était couché et, alors qu’il avait tout planifié de A à Z, il se retrouvait encore plus surpris qu’elle. Il avait du mal à se remettre de ses émotions. « Je t’aime. Je t’aime tellement. Et je te promets qu’on sera heureux. Tous les deux. Tous les trois. Et ceux qui viendront ensuite… » Parce qu’ils ne comptaient pas s’arrêter en si bon chemin, évidemment. « On peut commencer par célébrer. Est-ce que ma fiancée et la future maman de mon bébé a une envie particulière pour rendre ces instants encore plus inoubliables ? »

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Thomas, Lenny, Rhys & Trystan
TON AVATAR : Holland Roden
TES CRÉDITS : Lolitaes (avatar) & petramaximoff (gifs) & Anaëlle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libre (0/3)
En cours : Kainoa - Hope - Lizzie - Nate

RAGOTS PARTAGÉS : 3678
POINTS : 3064
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans. (03/05)
CÔTÉ COEUR : Fiancée à Kainoa. Elle va accoucher de leur premier enfant en Novembre.
PROFESSION : Coiffeuse au chômage.
REPUTATION : Est-ce que le gros caillou qu'elle porte au doigt est là pour nous faire oublier qu'elle a l'air enceinte ? Ces jeunes... Ils sont obligés de tout faire rapidement de nos jours...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Your love was handmade for somebody like me (+) Spence & Kai Lun 29 Mai - 21:38

Ils y étaient, à l’instant fatidique. Spencer avait enfin tout dit à Kainoa. Et heureusement, les choses se passaient plutôt pour le moment. Le Baxter était forcément un peu déstabilisé mais il prenait sur lui et se montrait aussi prévenant et compréhensif que d’ordinaire. Il était toutefois un peu blessé par le silence prolongé de la rousse à propos de sa grossesse et essaya de l’exprimer, les sourcils légèrement froncés. « Je ne savais plus quoi croire Kainoa… Tu m’avais dit de manière claire que tu ne voulais pas d’enfants et moi je t’avais dit de manière tout aussi claire que j’en voulais le plus vite possible… Les apparences jouent un peu contre moi et le timing pour un accident est plus que douteux. Mais je te jure que ce n’est que ça… Un accident. » La rousse ne cherchait pas spécialement à se justifier, elle était juste contente de pouvoir enfin lui parler à cœur ouvert, de pouvoir enfin lui expliquer ce qui s’était passé dans son esprit pour qu’elle ait envie de garder le silence. Il semblait que les deux jeunes gens aient enfin compris qu’il fallait mieux dire ce qu’ils avaient sur le cœur plutôt que de le garder pour eux. Kainoa continue d’ailleurs à s’exprimer à ce sujet. Et même si le cœur de Spencer se serre en voyant qu’elle l’a déçu et blessé, elle est contente qu’il lui dise. Car cela lui laisse une occasion de s’excuser correctement. « Oui, j’aurai dû t’en parler tout de suite. Je suis vraiment désolée mon amour. Vraiment désolée. » Elle pose doucement une main sur sa joue, la caressant tendrement, son regard planté dans le sien. Il a l’air sincère quand il dit qu’il ne lui aurait pas fait de reproches et elle sent d’autant plus coupable. Encore une fois, elle avait pris peur pour rien. Mais après Ben, il lui faudrait sans doute encore un peu de temps pour croire qu’elle pouvait être aimée de manière aussi inconditionnelle et merveilleuse…

Encore qu’à cet instant présent, c’était palpable. Les mains des deux amoureux se rencontrent sur le ventre de Spence avant que leurs doigts ne s’entremêlent par-dessus celui-ci comme pour former un dôme protecteur. Connectés l’un à l’autre, connectés avec le bébé. Ils allaient être trois, former une famille unie et il n’y avait pas assez de mots pour que Spencer puisse même essayer de commencer à expliquer la joie pure et intense que cette pensée lui inspirait… Kainoa semble réaliser la même chose au même moment, prononçant des mots qui sonnent comme une musique aux oreilles de sa dulcinée. Madame Baxter… Le bébé Baxter… Le sourire de la rousse ne disparaît que parce que son futur mari capture ses lèvres avec douceur. « Moi aussi je t’aime, mon cher futur mari. » Murmure Spencer bien décidée à tester cette appellation le plus souvent possible. Elle l’embrasse à nouveau, ponctuant chaque petit baiser d’un nouveau « je t’aime. ». Puis un petit rire euphorique l’anime toute entière quand le Baxter retrouve l’usage de la parole pour lui faire une promesse. « Ceux qui viendront ensuite ? Combien tu en veux au juste ? » Elle rit de bon cœur. Ca par contre, ils n’en avaient jamais discuté. Mais ils avaient le temps. Et ce n’était pas le propos le plus important de Kai. « Tu n’as pas besoin de promettre… Je sais qu’on sera heureux. Je suis déjà heureuse. Incroyablement heureuse. » Ne serait-ce parce que Kainoa parlait désormais de fêter, la preuve qu’il ne mentait pas pour lui faire plaisir, au fond de lui, il pensait réellement que c’était une bonne nouvelle. Mais en même temps, elle ne l’aurait jamais imaginé dire qu’il ne voulait aucune place dans la vie de cet enfant. Il n’était pas du genre à fuir ses responsabilités… « Le bébé a envie de manger dans ce petit restaurant devant lequel nous sommes passés hier soir. Je crois qu’il aime la cuisine française. Mais ça ira aussi à la maman. » Murmure alors la jeune maman, non sans malice. Elle était heureuse, tout simplement. Finalement, le conte de fées avait bel et bien lieu.


_________________

That's some type of love ❥ When the world's on fire, we won't even move. There is no reason if I'm here with you. When were old and gray And our faces changed, There won't be a moment, when my heart don't feel the same. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Your love was handmade for somebody like me (+) Spence & Kai

Revenir en haut Aller en bas

Your love was handmade for somebody like me (+) Spence & Kai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-