AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

there's nothing to do with a worry friend. (caleb)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Sam B. Martins
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : knight.
TES DOUBLES : daniel & adriel & liam & erin.
TON AVATAR : nicoSEXYtortorella ♥
TES CRÉDITS : croco & tumblr & ju d'amour.
TA DISPONIBILITE RP : open. (lula, lula/ivy/max, lula's birthday)

RAGOTS PARTAGÉS : 5153
POINTS : 7300
ARRIVÉE À TENBY : 26/04/2014
there's nothing to do with a worry friend. (caleb) Giphy
ÂGE DU PERSONNAGE : 30ans. (30.09.1988)
CÔTÉ COEUR : célibataire de longue date, puceau en secret.
PROFESSION : sniper pour l'armée galloise à la retraite.
REPUTATION : un exemple a suivre ce jeune homme, tout simplement. même si je ne l'imaginais pas se transformer en garde du corps, encore moins pour Lula Landry. ca risque d'être drôle a observer.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

there's nothing to do with a worry friend. (caleb) Empty
MessageSujet: there's nothing to do with a worry friend. (caleb) there's nothing to do with a worry friend. (caleb) EmptyJeu 5 Jan - 1:22


caleb & malo

what's happening?


Tower Bridge, tour de Londres, Big Ben, London Eye ... J'ai toujours été du genre vacances tranquilles, profitant de la chaleur des pays exotiques pour ne rien faire et me reposer toute la journée. J'ai bien sûr visiter quelques pays mais jamais autant que j'ai pu visiter Londres. Je dois mettre ça sur le dos de Mona mais pour une fois, j'ai l'impression d'avoir réellement vécu un superbe voyage. Pour une fois. La frénésie des rues, les énormes magasins, le défilé de la nouvelle année, les feux d'artifice, le baiser de minuit et tant d'autres détails que je garde dans un coin de ma tête. Cette fois, je me suis rendu compte qu'on a pas besoin de faire des heures et des heures d'avion pour pouvoir profiter d'une ville extraordinaire. Je regrette de ne pas avoir été dans la capitale anglaise plus tôt. Je regrette de ne pas avoir écouter ma petite amie sur les merveilleuses surprises que nous réservaient sa ville d'enfance. C'est comme si je n'avais pas été préparé à ça. Parce que ce n'était pas un simple voyage comme le Costa Rica, la Sicile ... On passe notre temps à nous emmener dans des destinations de rêve sans s'être concentré sur nos origines à nous. Je me suis remis en question ce week-end et la prochaine fois, je me suis juré de me dévoilé autant la prochaine fois, l'emmenant dans des endroits dans lesquels j'allais toujours quand j'étais gamin. Parce que j'ai beau avoir de belles origines, il n'en reste pas moins que j'ai grandi ici.

Le retour à la réalité est dur mais obligatoire. Après un passage éclair dans une ville pareille, après avoir fais le tour de sa famille et gentillement remercié ses grands-parents de nous avoir accueilli, ce sont quelques heures de voitures qui nous attendaient avant d'être enfin à la maison. J'ai profiter de ce long moment pour rallumer mon portable ; assez des fêtes gâchées par les besoins des autres ou par le travail. Cette fois, je m'offrais des vacances plus que méritées. « Endors toi. Je peux survivre sans soucis. » A la tête de Mona qui tente tout ce qu'il faut en papotant pour rester éveillée, je me suis dis que je pourrais la rassurer et ainsi pouvoir la laisser dormir un peu. Je suis plus résistant que ce qu'on peut penser. Puis j'ai à méditer, seul, alors qu'elle m'a parlé des dernières rumeurs circulant dans la ville. Habitué à ça de sa part, j'ai pris l'habitude de ne rien écouter mais malheureusement, il y a un nom trop commun à mon oreille pour que j'ignore ce qui a pu arriver. Caleb .. Se marier. Regardant la route devant moi, je tente d'abord d'avaler le nom de sa futur femme avant de revenir sur les raisons qui ont pu le pousser à ça. Je le connais assez et c'est louche. Je le connais assez et c'est beaucoup trop bizarre pour que je laisse passer ça sans y mettre mon grain de sel. Ca ne peut pas être vrai, il ne peut pas avoir oublié Paige aussi vite. J'ai mal à la tête à trop penser mais au moins, ça a eu le don de faire passer le temps plus vite.

J'aime être dans mon salon, chez moi. Mais je tourne en rond, trop perturbé. C'est un fameux début d'année que je dois affronter et pourtant, je m'étais promis de ne plus me laisser aussi affecter par ce qui arrive à mes amis. Difficile. Et si c'était vrai ? Et s'il avait eu le coup de foudre .. Pour cette fille. Et s'il l'avait vraiment demander en mariage sans arrières pensées ? Les idées me traversent l'esprit et me donnent la nausée. J'avais mis mon passé derrière moi, surtout après la discussion avec Grace mais le nom de Reyes apparaissant de nouveau me perturbe comme avant. Merde. « Je reviens vite mon amour. Il faut juste que j'aille trouver un ami. » Pour lui remettre les idées en place ? A quoi ça servirait, mis à part à nous disputer. A comprendre, juste comprendre. Pas forcément avec des explications mais je veux juste qu'il m'annonce, les yeux dans les yeux, que tout est vrai. J'enfile une veste mais je ne prends pas la voiture. La rue n'est pas loin et très franchement, j'ai assez rouler pour aujourd'hui. L'air frais est cassant, laissant de douloureuses traces sur mon visage qui m'obligent à garder les yeux grands ouverts. J'arrive devant la porte de Caleb assez rapidement. « J'ai deux solutions qui s'offrent à moi. Je pourrais te casser ce pot sur la tête en espérant que ça puisse te faire perdre la mémoire. » Cette pointe d'ironie qui me caractérise me fait largement sourire. « Ou alors je vais aller me saouler dans un bar pas loin en me demandant ce qui a bien pu t'attirer .. Chez elle. » finis-je par dire, l'air dégoûté.
AVENGEDINCHAINS

_________________

    thinkin' about you ♒︎ can't help but wondering if this is the last time that I'll see your face. is it tears or just the fucking rain? wish I could say something ... something that doesn't sound insane, but lately I don't trust my brain. you tell me I won't ever change, so I just say nothing. endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
Invité

there's nothing to do with a worry friend. (caleb) Empty
MessageSujet: Re: there's nothing to do with a worry friend. (caleb) there's nothing to do with a worry friend. (caleb) EmptyJeu 5 Jan - 7:16


Les effets du Nouvel An se faisaient encore sentir, puisque Caleb avait du mal à sortir du cirage. Comme beaucoup de monde, il aimait fêter le renouveau du mois de janvier dignement, c’est-à-dire avec une bonne quantité d’alcool. Mais cette année-là, c’était particulier. Cette année-là, il avait surtout bu pour oublier. Oublier que sa meilleure amie et son meilleur ami avaient perdu leur bébé à naître. Oublier que sa mère était gravement malade. Oublier qu’il allait se marier. Car si pour beaucoup, le mariage était synonyme de joie, d’espoir et d’avenir… Pour lui, c’était à peu près tout l’inverse. Il n’y pensait pas quand il était occupé, au travail, ou encore avec des personnes qu’il aimait. Mais dès qu’il se retrouvait seul, que ce soit chez lui, au volant ou bien n’importe où ailleurs, il avait du mal à faire taire cette petite voix qui lui soufflait qu’il s’apprêtait à commettre une énorme erreur. Mais il y parvenait quand même. Parce qu’il n’avait pas le choix. Et parce qu’il restait concentré sur son objectif. Petit à petit, il avait appris à encaisser les réactions d’autrui. Entre le choc des uns, la colère des autres et les tentatives répétées de ses proches pour l’amener à mieux réfléchir, le jeune homme avait l’impression de subir précisément les assauts dont il n’avait guère besoin. Mais en même temps, il pouvait les comprendre… Comment aurait-il réagi, à leur place ? Probablement aussi mal. Il ne pouvait donc pas décemment leur en vouloir, puisqu’il cachait à tout le monde la véritable raison de toute cette histoire abracadabrante. Mais ça ne rendait pas les choses plus faciles pour autant. Parfois, il avait presque envie de hurler, rien que pour qu’ils arrêtent d’essayer de le faire fléchir dans sa décision. Et au lieu de ça, il continuait à jouer la comédie, le mec super amoureux, absolument certain de ce qu’il voulait. En plus, ça fonctionnait assez bien… Malgré l’air d’incrédulité qui se peignait sur le visage de ceux qui le connaissaient le mieux, ils avaient fini par accepter son choix, probablement parce qu’il ne demandait pas leur avis et encore moins leur permission. S’ils avaient la moindre idée de ce qui se passait réellement, ils seraient peut-être un peu plus compatissants… Mais justement, il ne pouvait rien dire. Sinon, ils essayeraient encore plus de lui mettre les bâtons dans les roues, de le convaincre qu’il y avait forcément une meilleure option - surtout sa mère. Il ne pouvait vraiment pas se le permettre.

Alors Caleb continuait à faire de son mieux pour rendre sa pseudo-histoire d’amour crédible. Et effectivement, il n’avait pas lésiné sur les moyens… Il avait fait sa demande de mariage en public, en profitant du feu d’artifice du Nouvel An. Bien entendu, ce n’était pas passé inaperçu : exclamations par-ci, photos par-là, applaudissements ailleurs… Exactement ce qu’il voulait - et Ana aussi, par la même occasion. Malheureusement, il avait eu beaucoup de mal à gérer la suite. Car il y avait une chose qu’il avait oubliée, c’était qu’il n’avait pas prévenu tous ses amis… Il en avait déjà parlé à Lizzie, mais les autres l’avaient tous appelé ou lui avaient envoyé un texto. Et il s’en était un peu voulu de leur donner l’impression de les laisser de côté. S’il s’agissait d’un mariage d’amour, il ne l’aurait assurément pas fait… Mais il se servait du prétexte du coup de foudre et de la rapidité de l’avancée de leur relation pour excuser son oubli. Bien entendu, ce n’était pas forcément valable… Mais il fallait bien qu’il trouve quelque chose. Sauf qu’il avait quand même l’impression de se retrouver avec pas mal de monde à dos, notamment la famille de Paige, qui s’indignait assurément qu’il puisse épouser une autre femme qu’elle aussi rapidement après leur rupture. Tant pis… Il ne le faisait pas de gaieté de coeur. C’était un véritable sacrifice et, quand il gardait ça à l’esprit, ça l’aidait à moins culpabiliser. Du moins, c’était vrai une fois qu’il prenait le temps de se poser et de réfléchir un minimum… Mais sur le moment, c’était bien difficile. Et dès qu’il ouvrit la porte de sa maison, le Gallois comprit que c’était encore quelque chose qui allait lui tomber sur la tête. Parce qu’il se retrouvait nez-à-nez avec Malone. Son ami, oui… Mais aussi celui de Paige. « Salut. » Il se pencha pour calmer Roxy qui l’avait reconnu et était toute contente de le voir. « J’ai une autre solution… Et si tu ne faisais aucun des deux ? Tu pourrais juste entrer et… » Même s’il avait tout sauf envie de discuter en profondeur des choses, Caleb ne se sentait juste pas le coeur d’abandonner Malone dans son entrée. « Par contre, mec, je peux pas te laisser dire des choses pareilles… C’est de ma future femme dont tu parles. Elle a beaucoup de qualités et j’aimerais vraiment que tu apprennes à les voir. »
Revenir en haut Aller en bas
Sam B. Martins
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : knight.
TES DOUBLES : daniel & adriel & liam & erin.
TON AVATAR : nicoSEXYtortorella ♥
TES CRÉDITS : croco & tumblr & ju d'amour.
TA DISPONIBILITE RP : open. (lula, lula/ivy/max, lula's birthday)

RAGOTS PARTAGÉS : 5153
POINTS : 7300
ARRIVÉE À TENBY : 26/04/2014
there's nothing to do with a worry friend. (caleb) Giphy
ÂGE DU PERSONNAGE : 30ans. (30.09.1988)
CÔTÉ COEUR : célibataire de longue date, puceau en secret.
PROFESSION : sniper pour l'armée galloise à la retraite.
REPUTATION : un exemple a suivre ce jeune homme, tout simplement. même si je ne l'imaginais pas se transformer en garde du corps, encore moins pour Lula Landry. ca risque d'être drôle a observer.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

there's nothing to do with a worry friend. (caleb) Empty
MessageSujet: Re: there's nothing to do with a worry friend. (caleb) there's nothing to do with a worry friend. (caleb) EmptyDim 8 Jan - 23:25


caleb & malo

what's happening?


Je n'ai pas envie de penser à Paige. Je n'ai pas envie de penser à une de mes meilleures amies devant la porte d'un de mes meilleurs amis. C'est loin d'être une histoire de camp à prendre et je ne veux pas avoir à le faire. J'ai juste besoin ... Je ne sais pas ce dont j'ai besoin. Peut-être de le voir en vrai, peut-être de voir l'expression de son visage, quand il me regardera dans les yeux, pour me dire qu'il est fou de cette fille et que c'est la seule et unique raison pour laquelle il fait ça. Je frappe chez lui, les palpitations de mon cœur augmentant au fur et à mesure. Cal me salue quand il me voit et se penche pour calmer son chien qui semble visiblement content de me voir. Mais je passe par dessus les détails et lui pose directement les questions qui me brûlent la langue. « Excuse moi. » Je m'emporte trop vite, comme d'habitude. Je reprends ma respiration et tente un sourire qui vire rapidement en grimace. « Tu me connais, je m'emporte toujours trop vite. » C'est sûrement la seule raison pour laquelle le Donovan est devant moi, tout calme. Vu sa tête, il devait s'attendre à ma visite et j'espère que dans sa tête, ce n'est pas seulement à cause de Paige. Je me demande si il est au courant des anciennes fréquentations de sa future femme, de son travail ... Mais je me dis que si je lui demande, je vais plus l'énerver qu'autre chose. Et je n'en ai pas envie, pas plus que lui qui a envie que je lui fasse un sermon. « Je te promets de rentrer et de discuter calmement. » dis-je avant de rentrer et de directement partir m'installer dans son fauteuil.

Et sur le chemin, je l'écoute me faire sa dernière remarque. Future femme. Les mots qui sortent de sa bouche me donnent presque envie de vomir mais quand j'entends le mot qualité associé à elle, j'ai presque envie de rigoler. Je me retiens, évitant de le vexer. Elle doit en avoir, j'en suis sûr. Je pars toujours du principe qu'il y a du bon en tout le monde ; et il vaut mieux le faire quand tu exerce un métier comme le mien. Mais je ne veux pas les voir. Je peux faire tous les efforts qu'il faut je ne pourrais jamais les voir. Rien que de voir son visage me rappellera constamment ce poing que j'ai pris dans la figure, ces décisions de gamins prisent beaucoup trop vite, ce partage d'un moment si intime qu'est l'arrivée de ma petite princesse. Je ne remets pas la faute sur ses épaules loin de là, mais être le petit chien du drogué et m'enfoncer dès qu'elle en a eu l'occasion ne me pousse pas à voir du bon en elle. « J'espère que tu sais à quel point je tiens à toi. » précisais-je avec une grande conviction. Comme pour n'importe lequel de mes amis, je serais prêt à tout pour lui. « Mais je ne peux pas, je n'y arriverais pas. » lui dis-je en baissant la tête, presque honteux. « Et s'il te plaît, ne commence pas avec les je comprends ta réaction, c'est aussi ton ami. » C'est peut-être mal sorti. Pas comme je l'avais prévu en tous cas. « Je veux dire ... Bien sûr que ça me déçois. Je pense qu'il y a d'autres moyens pour tourner la page. Mais en plus d'avoir un passif avec ta future femme, comme tu dis, je ne te reconnais pas et ça, franchement, ça me fou la trouille. » finis-je par lui avouer, le cœur battant toujours aussi vite.
AVENGEDINCHAINS

_________________

    thinkin' about you ♒︎ can't help but wondering if this is the last time that I'll see your face. is it tears or just the fucking rain? wish I could say something ... something that doesn't sound insane, but lately I don't trust my brain. you tell me I won't ever change, so I just say nothing. endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
Invité

there's nothing to do with a worry friend. (caleb) Empty
MessageSujet: Re: there's nothing to do with a worry friend. (caleb) there's nothing to do with a worry friend. (caleb) EmptyLun 9 Jan - 7:30


Quand Malone s’excusa, Caleb leva une main en l’air pour lui signifier qu’il n’avait pas à le faire. Un autre que lui aurait pu avoir une réaction plus excessive… De toute façon, Caleb connaissait suffisamment Malone pour savoir que ses idées n’étaient pas vraiment sérieuses. C’était sa manière à lui d’exprimer son étonnement et son désappointement… Et s’il commençait à s’excuser, il était probable que le Donovan se sentirait encore plus mal. Il était déjà désolé de devoir mentir à l’un de ses meilleurs potes, à un homme qu’il connaissait d’aussi loin qu’il s’en souvienne et qui ne l’avait jamais, jamais lâché. Malone était quelqu’un de fidèle, d’intègre, de droit. En plus des éventuelles répercussions si Caleb lui confiait son secret, ce dernier ne pouvait s’empêcher de se demander si l’opinion que son ami avait de lui ne s’en trouverait pas modifiée. Après tout, ce qu’il allait faire était illégal, tout simplement. On était peut-être loin des grands crimes, mais il n’en demeurait pas moins vrai qu’il s’apprêtait à enfreindre purement et simplement la loi. Que pourrait bien dire Malone ? Il serait peut-être impressionné que Caleb soit disposé à aller aussi loin pour que sa mère reçoive les soins médicaux dont elle avait tant besoin. Mais il pourrait aussi très bien désapprouver la méthode employée. Ce serait compréhensible, mais c’était précisément ce dont Caleb n’avait pas besoin. Il voulait se sentir épaulé et soutenu par ses proches, quand bien même la situation était étrange, quand bien même ce mariage était pour le moins précipité. Pour toutes ces raisons et tant d’autres, il préférait donc se taire. C’était la moins pire des options, même si ça lui coûtait. D’ailleurs, non sans surprise, il s’était découvert un certain talent à mentir. Il avait l’habitude de ne le faire que quand il jugeait ça nécessaire ; mais maintenant, c’était presque devenu une routine. Et même s’il n’aimait pas ça, il espérait, quelque part, qu’il finirait par s’y faire, malgré le fait que ça voudrait alors dire que sa conscience ne fonctionnait plus comme avant. Tout ce qui comptait, pour l’instant, c’était que les autorités (l’immigration) puissent avaler cette histoire. Alors il y mettait du sien, même si ça lui coûtait. Et malgré le choc qu’il avait causé, malgré la désapprobation évidente de son entourage, il avait été surpris de comprendre qu’ils seraient là quand même.

Par exemple, Malone lui promettait une discussion calme et c’était déjà beaucoup. « Merci… » souffla Caleb, s’écartant pour le laisser passer avant de refermer la porte. Tandis que Malone s’installait dans un fauteuil, Caleb passa à la cuisine pour décapsuler deux bières. Ce n’était peut-être pas une conversation anodine, mais ça ne voulait pas dire qu’ils devaient s’en priver, si ? En revenant au salon, il tendit une bouteille à Malone et s’assit dans le sofa. « Je sais que si tu ne tenais pas à moi, tu ne serais pas là. Et… La réciproque est vraie » précisa-t-il, toujours aussi doué pour exprimer ses sentiments et son attachement à un autre homme. Il écouta son ami s’exprimer jusqu’au bout, sentant son coeur se serrer quand il comprit comment celui-ci se sentait vis-à-vis de lui. Il ne pouvait pas y rester insensible, malgré toutes ses résolutions. Sans trop savoir par où commencer, il inspira profondément. « Peut-être que je t’en demande trop. Tu as le droit de ne pas l’aimer, je respecte ça. Juste… Essaye de ne pas trop me le faire sentir, d’accord ? J’ai… J’ai du mal quand quelqu’un la critique en ma présence, c’est tout. S’il te plaît… Je ne te demande rien d’autre. » C’était peut-être du baratin, mais il fallait que son pseudo-amour sonne réel, au moins un minimum. « Et puisque tu ne veux pas que je te sorte des phrases sur le fait d’être partagé entre deux amis… Alors je ne le ferai pas. C’est promis. De toute façon… Ce n’est pas très utile d’en parler. » Justement, il ne voulait pas revenir sur son histoire avec Paige. C’était trop douloureux d’avoir été obligé d’y renoncer définitivement. « Et… Je suis désolé de te décevoir. » Il avait parlé à voix basse et avait dû faire un gros effort pour ne pas baisser la tête. Les adultes étaient censés se regarder dans les yeux. Pourtant, même s’il aurait dû s’y attendre, le vétérinaire était vraiment peiné d’apprendre ce que le Carter ressentait. Mais il fallait qu’il passe par-dessus pour pouvoir être convaincant. « Je sais que ça me ressemble pas… Ça fait longtemps que tout le monde dit que j’ai la tête sur les épaules. Mais, mec, cette fille… Elle est entrée dans ma vie comme un vrai tourbillon. Peut-être qu’elle m’éblouit, oui… Mais je sais pas, t’as jamais eu le coup de foudre pour quelqu’un ? Ça m’est tombé dessus ! J’essaye pas de tourner la page. Il y a vraiment quelque chose de spécial entre elle et moi. »
Revenir en haut Aller en bas
Sam B. Martins
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : knight.
TES DOUBLES : daniel & adriel & liam & erin.
TON AVATAR : nicoSEXYtortorella ♥
TES CRÉDITS : croco & tumblr & ju d'amour.
TA DISPONIBILITE RP : open. (lula, lula/ivy/max, lula's birthday)

RAGOTS PARTAGÉS : 5153
POINTS : 7300
ARRIVÉE À TENBY : 26/04/2014
there's nothing to do with a worry friend. (caleb) Giphy
ÂGE DU PERSONNAGE : 30ans. (30.09.1988)
CÔTÉ COEUR : célibataire de longue date, puceau en secret.
PROFESSION : sniper pour l'armée galloise à la retraite.
REPUTATION : un exemple a suivre ce jeune homme, tout simplement. même si je ne l'imaginais pas se transformer en garde du corps, encore moins pour Lula Landry. ca risque d'être drôle a observer.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

there's nothing to do with a worry friend. (caleb) Empty
MessageSujet: Re: there's nothing to do with a worry friend. (caleb) there's nothing to do with a worry friend. (caleb) EmptySam 14 Jan - 0:00


caleb & malo

what's happening?


Je suis impulsif. Dès qu'il arrive quelque chose à un de mes proches, c'est la panique et j'agis le plus souvent sans trop réfléchir. C'est exactement ce qui est arrivé quand j'ai débarqué chez Caleb, l'esprit préoccupé. Mais peu importe, je ne pouvais ni voulais faire marche arrière et quitte à être là, autant exposé mon point de vue quant à sa future erreur. Même si je suis sûrement loin d'être le premier à lui avoir parlé de la sorte. Je m'excuse de m'être comporté comme une furie et rentre pendant qu'il part nous chercher deux bière dans sa cuisine. Installé de son fauteuil, j’accueille la boisson avec grand plaisir. « Je suppose que je suis content .. Que tu ne l'ai pas oublié. » Trop de sentiments tuent les sentiments. Peu doué dans l'expression, je me dis qu'il vaut mieux s'arrêter là et pars directement dans le vive du sujet. Connaît-il vraiment Reyes ? Sait-il avec qui elle passait son temps à traîner ? Je ne suis pas sûr ou il est simplement plus aveugle que ce que je pensais. « Excuse moi mais ... Oui. » Oui il m'en demande trop. Je retournerais ciel et terre pour lui, me battrais, me ferait enfermer mais là, jouer le faux ne me ressemble pas et je n'ai pas envie que ça commence. « Je ne vais pas m'éterniser sur le pourquoi. Ni même dire un seul mot dessus. » dis-je avant de boire quelques gorgées de bière. « Mais je te le promets. Je te promets de faire ce qu'il faut pour que tu ne vois rien. » Si seulement ça tiens un minimum. Croisant les doigts pour que tout se termine vite mais pas trop mal, j'imagine un bon nombre de plans qui me permettraient d'avoir la paix. Un bref signe de la main, un sourire forcé et je pars avant qu'un mot de travers ne sorte. Jusque là, je pense que ça peut marcher.

« Merci. Et je n'ai pas envie de remuer le couteau dans la plaie alors bon, fermons le sujet tout de suite. » Je suis le premier à savoir à quel point il a souffert, à quel point il n'avait pas envie que cette histoire se termine. Et c'est bien pour ça que je me retrouve devant lui à me poser vingt milles questions, à me demander s'il n'y a pas de meilleurs moyens de tourner la page sur son ex petite amie. « Non .. Je ne voulais pas dire ça comme ça. » répondais-je alors qu'il réagit à ma dernière phrase. Le mot déçu devait être trop poussé et il est sorti de ma bouche sans que j'en ai le contrôle. Mais comment est-ce que ça devait sortir ? Y avait-il un autre mot que déception pour lui expliquer mon ressenti du moment ? Je réfléchis, tente de trouver ce qui sera parfait et ce qui n'aura pas l'air de brisé le cœur du Donovan. Puis avant que je n'ai la moindre réaction, pendant que je suis assis devant lui à me demander ce qui se trame dans sa tête, c'est Caleb qui trouve les mots justes pour m'expliquer ce qui lui arrive. Jusque la partie mariage, tout me semble si commun, si familier. Porté par une haine pour une personne qu'en fait, je connais à peine, je me suis laissé allé dans un tourbillon d'émotion qui m'a poussé à m'interroger sur lui. « Mona. » dis-je à voix basse, comme si je répondais à sa question. Je n'ai jamais su expliquer ce phénomène du coup de foudre, me contentant de connaître la définition et de faire semblant d'y croire quand des amis m'en parlait. Jusqu'à ce qu'elle rentre, dans la pièce et que j'aperçoive son magnifique visage. Je revois la scène, encore et encore, partageant les mêmes sentiments de l'époque là, tout de suite. Et plus je continue, plus je comprends l'histoire de mon ami. « Vieux .. Être avec quelqu'un d'autre c'est tourner la page. » précisais-je, même si ce n'est pas le point le plus important. « Je ne nie pas qu'il n'y ait rien entre vous. Je ne nie pas cette alchimie qui vous unit même si ... Le concept est encore trop nouveau pour que j'y crois à 100%. Tu l'aime, t'es amoureux, tu veux passer le reste de ta vie avec elle, ok. Mais pourquoi le mariage ? Je veux dire, tu la connais depuis quoi, un mois et tu va me faire croire que tu sais tout ce qu'il faut sur ta futur femme ? Loin de moi les leçons de morale, mais il faudrait peut-être faire les choses à l'endroit. » Je reprends ma respiration et réponds au début de sa phrase. « Tu as la tête sur les épaules, peu importe ce que tu en pense. C'est bien pour ça qu'on se pose des questions mais qu'on te soutient quand même. » finis-je par lui dire, souriant à moitié. Une marque de soutien bien présente et bien utile alors que je commence à trop ressembler à mon père.

AVENGEDINCHAINS

_________________

    thinkin' about you ♒︎ can't help but wondering if this is the last time that I'll see your face. is it tears or just the fucking rain? wish I could say something ... something that doesn't sound insane, but lately I don't trust my brain. you tell me I won't ever change, so I just say nothing. endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
Invité

there's nothing to do with a worry friend. (caleb) Empty
MessageSujet: Re: there's nothing to do with a worry friend. (caleb) there's nothing to do with a worry friend. (caleb) EmptyDim 15 Jan - 9:55


Le soulagement se lit dans les yeux de Malone quand Caleb se ramena avec deux bières comme s’il s’agissait d’une soirée tout à fait anodine. Tout de suite, ça donnait un caractère moins formel à leur discussion… Tout de suite, ça détendait un peu l’atmosphère. C’était exactement ce que Caleb recherchait, d’ailleurs. Et au bout de quelques minutes à peine, il avait déjà l’impression qu’une sorte de compromis avait été trouvé. Car à défaut de réussir à amener Malone à voir les qualités d’Ana-Sofia, il avait au moins obtenu de lui qu’il ne la critique pas en sa présence. C’était déjà ça (même si en vrai, il s’en fichait pas mal). Non, en fait, ça représentait même plus… Parce que Caleb savait parfaitement qu’en plus d’adorer Paige, Malone détestait Ana-Sofia. Il se doutait même qu’il y avait de bonnes raisons derrière cette haine farouche et avait sa petite idée là-dessus… Alors que son ami soit prêt à faire des efforts, même si au final tout ça n’était pas réellement important, c’était touchant, oui. « Merci… » se contenta-t-il de souffler, sans toutefois exprimer tout ce qu’il ressentait à ce sujet. En réalité, il était à peu près sûr que Malone l’avait déjà deviné. De toute façon, c’était bien clair dans l’esprit du Donovan… Il se sentait vraiment mal de devoir lui imposer ça. Il n’était pas très fier de lui, depuis le début. Tout son entourage s’en faisait pour lui. Et pour se décharger un peu du fardeau de la culpabilité, il se forçait à se répéter qu’il faisait la seule chose à faire et que s’il en avait seulement la possibilité, il dirait la vérité à tout le monde. Malheureusement, c’était loin d’être aussi simple que ça. Alors oui, bien sûr que Caleb avait l’impression de décevoir Malone, à tel point qu’il s’excusa à ce sujet. Mais malgré la réponse de ce dernier, Caleb sentait (ou du moins, se sentait obligé de croire, dans une étrange démarche d’autoflagellation) qu’il n’avait pas tapé très loin de la réalité. Il se contenta d’esquisser un vague sourire triste, sans répondre. Car en fait, il n’y avait plus grand-chose à dire à ce sujet. Malone était loin d’être la seule personne déboussolée dans toute cette histoire. Il avait sûrement choqué à peu près tout Tenby. Mais au fond, ça, ce n’était pas très important. Il se souciait seulement du ressenti des personnes qui lui tenaient vraiment à coeur et, bien entendu, Malone en faisait partie depuis longtemps déjà.

« Oui, je me doutais que tu allais répondre ça… Alors tu vois ce que je veux dire. » Il était ironique de se dire qu’en réalité, la seule personne pour laquelle Caleb avait jamais ressenti le coup de foudre était précisément Paige. Ironique mais surtout extrêmement désolant… « Je vois ce que tu veux dire. Personne s’y attendait, c’est clair. Les choses s’enchaînent à une vitesse carrément incroyable. Mais c’est justement parce que… Je sais pas, je le sens, que c’est elle, la bonne, voilà tout. J’ai toujours plus ou moins su que je voudrais me marier un jour. Mais j’aurais pas pensé que ça deviendrait une telle… Ouais, une évidence. J’ai l’impression que c’est la seule chose à faire. Alors à quoi bon attendre ? La vie est trop courte, on a malheureusement eu l’occasion de le constater, toi et moi… » Derrière tout son discours d’amour passionné, Caleb se sentait exactement comme un gamin à qui on remontait les bretelles. Et même si la perplexité de Malone était tout à fait normale, même s’il était sûrement animé des meilleures intentions du monde, il ne savait sans doute pas à quel point sa réaction et celle des autres rendait les choses plus difficiles encore pour Caleb. Le jeune homme avait raison de dire que, malgré tout ce qu’ils avaient à redire à propos de son mariage, ils le soutenaient quand même d’une façon ou d’une autre. Mais ils ne pouvaient s’empêcher d’exprimer leur point de vue et d’essayer de le faire changer d’avis. Ils faisaient ça pour lui… Et en d’autres circonstances, le vétérinaire aurait pu mieux apprécier un tel souci vis-à-vis de sa personne. Mais là, c’était un peu compliqué. « Le truc, c’est que… Enfin, je pensais pas t’en parler, à la base… Disons que… Je la connais depuis plus d’un mois. Enfin… Pour être un peu plus clair… Entre elle et moi, ça fait un petit moment déjà… » Il détestait ce qu’il disait et toutes ses implications. Mais ça faisait partie du plan pour rendre cette histoire d’amour plus crédible et il s’efforçait de s’y tenir. Sauf que quelque part, il avait presque envie que tout le monde ne le croie pas sur parole… Parce que ça voudrait dire qu’ils refusaient de remettre en question son attachement à Paige, qu’ils pensaient qu’il valait mieux que ça. Pourtant, il ne méritait pas non plus de telles pensées… Il ne méritait pas que quelqu’un le défende à ce point, étant donné ce qui s’était passé avec Juliette en Chine.
Revenir en haut Aller en bas
Sam B. Martins
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : knight.
TES DOUBLES : daniel & adriel & liam & erin.
TON AVATAR : nicoSEXYtortorella ♥
TES CRÉDITS : croco & tumblr & ju d'amour.
TA DISPONIBILITE RP : open. (lula, lula/ivy/max, lula's birthday)

RAGOTS PARTAGÉS : 5153
POINTS : 7300
ARRIVÉE À TENBY : 26/04/2014
there's nothing to do with a worry friend. (caleb) Giphy
ÂGE DU PERSONNAGE : 30ans. (30.09.1988)
CÔTÉ COEUR : célibataire de longue date, puceau en secret.
PROFESSION : sniper pour l'armée galloise à la retraite.
REPUTATION : un exemple a suivre ce jeune homme, tout simplement. même si je ne l'imaginais pas se transformer en garde du corps, encore moins pour Lula Landry. ca risque d'être drôle a observer.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

there's nothing to do with a worry friend. (caleb) Empty
MessageSujet: Re: there's nothing to do with a worry friend. (caleb) there's nothing to do with a worry friend. (caleb) EmptyMar 24 Jan - 22:06


caleb & malo

what's happening?


Alors que je fais mon maximum pour le convaincre que je peux y arriver, ma tête me crie tu peux le faire depuis tout à l'heure, visiblement moins convaincue. Très franchement, je ne sais pas de quoi est fais l'avenir. Il suffit que je tombe sur eux le seul jour où tout ira de travers pour tout envoyer bouler, même ma promesse. Je tente de remettre de l'ordre dans mes pensées mais malheureusement, je le fais parfois à voix haute et à la fin, je finis par lui faire du mal. Et peu importe ce qu'il arrive, ce n'est pas ce que je veux. Loin de là. Même si je dois finir avec Reyes dans mon entourage proche, je ne serais jamais capable de faire ou dire du mal de Cal juste pour le faire. « Je crois. » Son discours sur le coup de foudre est assez touchant et me pousse à penser à ma petite amie et à l'effet qu'elle m'a fait dès qu'elle est apparue, dès qu'on s'est retrouvé dans la même pièce. « Je t'avoue que ... Tu me connais, je ne suis pas un grand romantique de base alors je n'ai jamais pensé à notre rencontre de la sorte. » Un petit rire sort de ma bouche tandis que je me dis que pour une fois, l'atmosphère semble plus détendue entre nous. Sûrement parce que pour une fois, on est sur la même longueur d'onde. Même si, je n'y crois toujours pas. « T'as toujours été le type à marier. » ajoutais-je en rigolant tout autant, poussant la bonne atmosphère à rester plus longtemps. Le Donovan, c'est celui sur lequel on parie quand on se demande qui va se marier le premier ; j'ai longtemps penser la même chose pour les enfants mais j'ai fini par le dépasser là dessus. « Ce n'est pas ... » Parce qu'on est entouré par la mort ou la séparation qu'on doit finir par avoir peur de tout. Mais ça, on le sait tous. « Je ne sais pas Cal. » Tout ce qu'il me dit sonne tellement vrai et tellement faux à la fois, c'est compliqué de ne pas plonger tête la première. « Ce n'est pas que je ne te crois pas. Fin, un petit peu quand même. C'est compliqué, j'ai du mal à m'y faire parce que oui, c'est très rapide. » finis-je par dire, l'esprit ailleurs.

Je me fige. « A la base. » Plus vexé que ce que je pensais, plus touché que ce que j'aurais voulu. Modèle pour un nombre de chose basique, je redescend sur terre quand Caleb daigne finir sa phrase. C'est comme un coup de poignard, un coup de couteau en plein milieu du cœur qui fait mal, très mal. Je ne comprends pas les raisons mais je les respectent. « Je vais faire semblant de ne pas être vexé car après, si j'avais du te parler de toutes mes conquêtes ... Voilà. » Un rire jaune sort de mes lèvres tandis que je finis la bière à toute vitesse. Je suppose qu'avec un peu d'alcool dans le sang, la discussion passera un peu mieux. Je n'en reviens pas qu'il puisse presque remettre notre amitié en cause, au point de ne pas me parler d'une petite copine quelconque. Mais bon, loin l'envie de vouloir me concentrer là dessus, je finis par oublier le peu qui s'est passé pour continuer dans ma lancée. Quitte à avoir une manière de penser, autant la pousser jusqu'au bout. « Tu t'en es vite remis. » J'ai du mal à y croire, mal à croire qu'autant d'attachement pour une fille puisse disparaître à toute vitesse. Surtout de sa part. Une fille qui passe et qui s'en va à très vite oui, mais une nouvelle copine avec laquelle tu veux te marier non. Qui plus est cette fille là. « Excuse moi, je ne voulais pas le dire de cette manière. On dirait un reproche. » précisais-je peu de temps après, par peur d'une prise de bec pour incompréhension. « Je n'ai rien contre ça, loin de là. Tu pourrais être sorti avec elle au bout de deux jours, très franchement je m'en fou. Les ruptures, c'est compliqué et comme on dit, c'est dans les bras d'une autre qu'on s'en remettra. » Je reprends ma respiration. « Tu m'as fais un beau discours sur le coup de foudre, un dans lequel .. Bref, disons que je te crois sur cette histoire. Quand est-ce que tu compte sauter le pas ? » De si grandes phrases, de si grands discours pour finir par lui dire la même chose, pour finir par lui dire que je ne comprendrais sûrement jamais ce qui lui arrive. C'est une décision trop rapide, trop peu réfléchie et ce, même si la vie est courte ou même si c'est le coup de foudre. Penser que c'est la bonne ne fait pas d'elle la bonne. Mais les bagarres, je n'en veux plus. Les bagarres, j'ai eu mon compte et j'en ai marre. Alors je vais me contenter de le soutenir ou en tous cas, de faire du mieux que je peux.

AVENGEDINCHAINS

_________________

    thinkin' about you ♒︎ can't help but wondering if this is the last time that I'll see your face. is it tears or just the fucking rain? wish I could say something ... something that doesn't sound insane, but lately I don't trust my brain. you tell me I won't ever change, so I just say nothing. endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
Invité

there's nothing to do with a worry friend. (caleb) Empty
MessageSujet: Re: there's nothing to do with a worry friend. (caleb) there's nothing to do with a worry friend. (caleb) EmptyJeu 26 Jan - 6:03


« Pas un grand romantique de base. » Caleb sourit en entendant Malone parler ainsi de lui-même. Le jeune homme n’avait pas tort. Caleb le connaissait depuis longtemps… Et il avait eu écho d’un certain nombre de ses conquêtes, que ce soit par Malone lui-même ou tout simplement parce que Tenby était un bled paumé où tout finissait généralement par se savoir. D’ailleurs, Caleb se souvenait de sa surprise quand il avait entendu dire que Malone sortait officiellement avec Mona (il ne savait plus par qui il l’avait appris, par lui ou par Paige, au choix). Même les plus belles histoires d’amour se finissaient parfois en drames, mais celle de son ami durait encore. Et à leur âge, c’était pas mal du tout… « J’imagine qu’on devient jamais vraiment de grands romantiques. Enfin, en tout cas, j’imagine que du point de vue des demoiselles, on a toujours beaucoup de progrès à faire. Mais je sais que tu as beaucoup changé. Tu t’es posé dans une relation stable et c’est déjà quelque chose d’énorme. » Bien sûr, Caleb aussi était passé par le stade où il ne cherchait à faire rien d’autre qu’à s’amuser. Mais ça n’avait pas duré très longtemps, en réalité. Il avait déjà entretenu plusieurs relations sérieuses, qui s’étaient malheureusement toutes terminées. Alors au fond, il n’était pas certain d’être l’homme que son pote décrivait… « Le type à marier, je sais pas. Le type à finir par se marier un jour, oui, j’imagine. » Il avait dit ça sur le ton de la plaisanterie. Parce qu’il allait peut-être se marier, oui, mais dans le cas présent, ça ne voulait pas dire grand-chose. Il savait que les dames plus âgées du village se plaisaient à répéter qu’il était un bon parti, notamment quand elles évoquaient filles ou petites-filles de leur entourage immédiat. Mais force était de constater qu’au final, aucune des femmes qu’il avait aimées n’était restée auprès de lui. Maintenant qu’il se mariait, c’était uniquement parce qu’Ana avait besoin d’un homme ayant la nationalité britannique. Non, sérieusement, Caleb se demandait s’il n’y avait pas quelque chose qui clochait vraiment chez lui. Lizzie lui avait peut-être défendu de penser ça, elle lui avait peut-être interdit de songer qu’il pourrait finir vieux et seul… Et pourtant, c’était plus fort que lui. Il finirait au moins entouré de ses fidèles amies les bêtes, une perspective qui avait assurément quelque chose de pitoyable.

« C’est vrai que c’est très rapide… Je t’en veux pas d’avoir du mal à t’y faire. Je comprends que tu aies besoin de temps. » Il était même possible que, pendant quelques semaines voire quelques mois, il fasse involontairement le vide autour de lui. Cette éventualité le chagrinait, mais il essayait de se mettre à la place de ses proches, désorientés et peut-être un peu en colère. Néanmoins, il savait que quelque part, il pouvait toujours compter sur Malone, qui ne l’avait jamais laissé tomber. Et bien sûr, dans la même famille, il y avait aussi et surtout Lizzie. Cette pensée réconfortait quelque peu le Donovan qui, bien que s’apprêtant à épouser une jeune femme, s’était rarement senti aussi seul de toute sa vie. Alors justement, il ne voulait pas offenser l’un de ses meilleurs alliés. Mais au milieu de toute cette histoire, c’était bien compliqué… « Je t’en ai pas parlé parce que… Parce que je sais à quel point tu aimes Paige. Je me doutais que ce serait pas forcément facile pour toi. » Pour le coup, il ne parlait même pas de prendre parti, ni de quoi que ce soit dans le genre. Mais forcément, le Carter aurait eu mal aux oreilles… En tout cas, c’était l’explication que Caleb mettait en avant et qui était tout à fait réaliste. Mais en vrai, s’il n’en avait pas soufflé un mot avant, c’était surtout parce que rien de tout ça n’avait existé. Sauf que Caleb gardait toujours une pensée en tête : plus il y avait de personnes qui connaissaient la vérité, plus les risques étaient élevés. Et si ce mariage foirait d’un point de vue légal, Ana-Sofia ne lui donnerait pas ce qu’elle avait promis. Sa mère ne recevrait pas les soins nécessaires, ce qui était le pire… Et tout ça n’aurait servi absolument à rien. Alors oui, il fallait qu’il s’efforce de donner le change jusqu’au bout. Parfois, ça ne lui posait pas trop de difficultés parce qu’il était capable d’être relativement impassible et inexpressif. Mais avec d’autres personnes, comme avec Malone, c’était moins évident. Une fois encore, Caleb sentit son coeur se serrer. « Tu t’en es vite remis. » S’il savait… « Je sais, c’est un peu bizarre. C’était pas du tout prévu. J’ai rien prémédité. Peut-être que j’avais besoin de… De me raccrocher à quelqu’un pour aller de l’avant. Et cette fille, elle est exceptionnelle, j’te l’promets. » Peut-être pas dans le sens commun du mot, ceci dit. « Je me marie dans deux semaines. On est en plein préparatifs. Et… Bien sûr, tu es le bienvenu… J’aimerais beaucoup que tu sois là. Mais si Mona n’est pas d’accord, je comprendrai que tu ne viennes pas. J’ai pas envie de causer des problèmes. »
Revenir en haut Aller en bas
Sam B. Martins
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : knight.
TES DOUBLES : daniel & adriel & liam & erin.
TON AVATAR : nicoSEXYtortorella ♥
TES CRÉDITS : croco & tumblr & ju d'amour.
TA DISPONIBILITE RP : open. (lula, lula/ivy/max, lula's birthday)

RAGOTS PARTAGÉS : 5153
POINTS : 7300
ARRIVÉE À TENBY : 26/04/2014
there's nothing to do with a worry friend. (caleb) Giphy
ÂGE DU PERSONNAGE : 30ans. (30.09.1988)
CÔTÉ COEUR : célibataire de longue date, puceau en secret.
PROFESSION : sniper pour l'armée galloise à la retraite.
REPUTATION : un exemple a suivre ce jeune homme, tout simplement. même si je ne l'imaginais pas se transformer en garde du corps, encore moins pour Lula Landry. ca risque d'être drôle a observer.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

there's nothing to do with a worry friend. (caleb) Empty
MessageSujet: Re: there's nothing to do with a worry friend. (caleb) there's nothing to do with a worry friend. (caleb) EmptyJeu 2 Fév - 18:50


caleb & malo

what's happening?


Le romantisme est une notion particulière avec laquelle je peux avoir du mal. Ce n'est un secret pour personne, surtout à Tenby. Je le rappelle quand même à mon ami, persuadé que ça l'aidera à comprendre pourquoi, en plus de certains détails, j'ai du mal avec la notion du mariage. « Je te le fais pas dire. Même si la mienne est assez sympa avec moi. » J'explose presque de rire, amusé par la chance que j'ai eu en tombant sur elle. « C'est gentil. » ajoutais-je à sa remarque. J'avais presque oublié les épreuves que j'ai traversé pour en arriver jusque là et très franchement, ça me fait énormément de bien d'être mis face à elles. Je finis par lui dire que dans ma tête, il a toujours été le type à marier. Ou en tous cas, par rapport à moi. Je suis en train de m'imaginer faire ma demande, pendant la cérémonie ou même juste après. Et même si je suis sûr que je serais à ma place avec Mona, je reste persuadé que ça ne me ressemble pas du tout. « Tu l'es plus que moi en tous cas. » finis-je par lui confier, toujours autant amusé.

Je m'en veux tellement de l'avoir dis de la sorte. Je sais qu'être avec quelqu'un d'autre, c'est la meilleure manière de s'en remettre mais là, c'est comme si j'avais mis Caleb dans le même sac alors qu'il est loin de faire partie de la moyenne. « Je vais m'en remettre hein. » De toutes façons, j'étais bien obligé. Ce n'est pas parce que j'ai débarqué chez lui pour lui dire qu'il fait une erreur que d'un coup, il aura une prise de conscience. Loin de là. C'est le garçon le plus intelligent et réfléchi que je connaisse, même s'il m'a dernièrement prouvé qu'il pouvait faire preuve d'un extrême romantisme. C'est là qu'il m'avoue qu'il n'allait pas m'en parler, à la base et moi qui pensais que la conversation virait au plus joyeux, je baisse les yeux, déçu. Mais je me relève et lui répond un truc qui me passe par la tête, rattrapant toute cette déception que j'avais fini par accumuler. « Je comprends. » Enfin je crois. Oui je suis très attachée à Paige mais je le suis tout autant à lui. « C'est parce que je ne l'apprécie pas des masses, ta copine. » précisais-je, en soulignant plus ce fait que les autres. Parce que si je dois râler sur les prochaines copines du Donovan, je ne suis pas sorti de l'auberge. Ça vire et je finis par aligner des mots que je regrette presque. Tu t'en es vite remis. Qui étais-je pour pouvoir en juger ? J'ai passé mon temps à enchaîner les filles quand j'étais ado, j'en ai mis une enceinte et la première a qui j'ai avoué mes sentiments s'est barrée à toute vitesse. Inutile que je me rappelle des moyens utilisés pour palier à ce manque. Mais peu importe. Je l'ai encore une fois mis dans le même sac que la moyenne alors que je continue de penser que ce n'est pas un type de ce genre là. Il faut que je m'y fasse. Soit il est réellement amoureux et il fait le plus beau geste qui existe, soit il y a une autre raison plus compliquée et il ne semble pas prêt à en discuter. Dans tous les cas, je sais qu'il a réfléchi. « Hum. » Exceptionnelle. Non. Cal devrait arrêter de me faire les éloges d'Ana-Sofia, je grimace à la moindre qualité qui peut sortir de sa bouche. « J'imagine. » Soit c'est un bon comédien, soit il a encore ce visage surpris du gars qui ne se rend pas encore compte de ce qui va se passer. « Peut-être. » Les phrases sont courtes, mais je n'ai rien de concret à lui dire. Peut-être que oui, il avait juste besoin de se raccrocher à une fille qui lui fera garder les pieds sur terre. « Je serais là. » lui assurais-je par la suite. Je serais là en bon ami, en soutien, mais je ne promets pas le bonheur absolu sur mon visage le jour J. « Mona ... Je ne crois pas qu'elle va me dire quoi que ce soit et quand bien même, je lui rappellerais que tu es un de mes meilleurs amis et que je ne lui laisse pas le choix. » Un petit sourire sur le coin des lèvres, un regard complice à mon ami. De toutes façons, ce n'est pas le genre de Mona de m'interdire quelque chose. « Par contre, elle ne viendra pas ... » Je ne lui ai pas demandé mais je ne pense pas que ce soit nécessaire. « Fin bon. Je vais te laisser. Je t'avoue que mon nouvel an à Londres m'a épuisé et t'as sûrement autre chose à faire que de me prouver quoi que ce soit. » finis-je par lui dire en me levant de son canapé.

AVENGEDINCHAINS

_________________

    thinkin' about you ♒︎ can't help but wondering if this is the last time that I'll see your face. is it tears or just the fucking rain? wish I could say something ... something that doesn't sound insane, but lately I don't trust my brain. you tell me I won't ever change, so I just say nothing. endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
Invité

there's nothing to do with a worry friend. (caleb) Empty
MessageSujet: Re: there's nothing to do with a worry friend. (caleb) there's nothing to do with a worry friend. (caleb) EmptyLun 20 Fév - 4:51


En acceptant la proposition un peu délirante d’Ana-Sofia, Caleb avait pesé le pour et le contre. Il avait essayé de réfléchir à toutes les éventuelles conséquences de ce geste, en l’espace de quelques minutes seulement. Parce qu’au fond, sa décision n’aurait probablement pas pu être différente. Et maintenant qu’il se retrouvait face à l’un de ses amis les plus chers, le jeune homme se rendait compte qu’il n’avait pas forcément pensé à tout. Il s’apercevait aussi et surtout que c’était une forme d’adversité à laquelle il aurait forcément droit de la part de la plupart de ses proches, au moins pendant quelques temps. Il était probable qu’aucun d’entre eux ne l’aurait vu avec Ana-Sofia… D’ailleurs, lui-même ne se serait plus vu avec quelqu’un d’autre que Paige. Mais malgré sa prise de conscience, Caleb ne regrettait pas son choix. Il ne s’attirerait peut-être pas l’approbation de tout le monde, mais ce n’était pas l’essentiel, d’autant plus qu’il savait que les meilleurs d’entre eux seraient toujours là pour lui même sans être d’accord avec ses choix… De toute façon, il avait les épaules larges. Il était suffisamment solide pour supporter les conséquences de ses actes en silence, sans broncher. Ce n’était pas comme s’il n’en avait pas vu d’autres.

Alors encore une fois, il préféra se taire. Au fond, que pouvait-il bien répondre à Malone ? Bien sûr qu’il savait que ce dernier n’appréciait pas sa prétendue petite amie ou, plutôt, prétendue fiancée. Bien sûr qu’il savait que Mona ne voudrait pas assister à son mariage, pour une question de loyauté vis-à-vis de sa grande soeur. Il ne voulait rien imposer à personne, même si c’était en quelque sorte ce qu’il faisait en ne décidant pas d’aller se marier en cachette quelque part comme le suggérait si bien Ana-Sofia. Il avait l’étrange impression qu’un tel mariage serait encore moins bien accepté par son entourage. Et quelque part, d’une manière égoïste, il avait envie d’être entouré des personnes qu’il aimait. Il avait l’impression que ça lui donnerait un peu plus de courage pour affronter l’avenir ou, du moins, il l’espérait. Pouvoir compter au moins sur quelques personnes chères à son coeur était assurément quelque chose qui lui mettait du baume au coeur, ce dont il avait bien besoin en ce moment, comme tant d’autres. « Merci, mec. » Aux yeux de Caleb, c’était largement suffisant. Du moins, c’était le mot qui résumait le mieux ce qu’il ressentait.

Le Carter se leva du canapé et le vétérinaire suivit le mouvement juste après. Peut-être que tout avait été dit. Quoi que… « On n’a pas besoin de se prouver quoi que ce soit. On est amis depuis assez longtemps, hein… » Il était vrai qu’il ne le disait pas souvent, mais il tenait beaucoup à Malone. Après tout, c’était quelqu’un qui avait toujours fait partie de son univers, quelqu’un qui ne lui avait jamais défaut au fil du temps. Et Caleb était à peu près certain que c’était quelque chose qui ne changerait pas. Sur le pas de la porte, il donna une grande claque dans le dos de Malone, ce qui, de sa part, représentait une marque d’affection derrière un geste viril. « On se fera une soirée avant, si tu veux. Un truc comme avant… Enfin, t’as compris ce que je voulais dire. J’ai l’impression qu’on est devenus un peu trop sages, alors… Il est temps qu’on aille s’amuser un peu. » Il lui adressa un sourire. « Dis bonjour à Mona de ma part, même si j’imagine qu’elle n’en veut pas forcément… Et on se voit bientôt alors ? »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


there's nothing to do with a worry friend. (caleb) Empty
MessageSujet: Re: there's nothing to do with a worry friend. (caleb) there's nothing to do with a worry friend. (caleb) Empty

Revenir en haut Aller en bas

there's nothing to do with a worry friend. (caleb)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-