AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

[Madian#4] A Noël on se permet bien des choses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : GekkuNeko
TES DOUBLES : Gabriel partage sa tête avec moi.
TON AVATAR : Cameron Riley Monaghan, le roux a tête d'ange
TES CRÉDITS : Avat' GekkuNeko ; Sign' FRIMELDA ; Gif' Tumblr & GekkuNeko ♥
TA DISPONIBILITE RP : Dispo pour cinq rp ♥️
+ Camian

Terminés :
+ Madian#2
+ Madian#3
+ Monrian#1
+ Monrian#2
+ Lylian#1
+ Fioian#1
+ Sioian

En attente :
RAGOTS PARTAGÉS : 324
POINTS : 1501
ARRIVÉE À TENBY : 01/03/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 24 ans (27 Août 1993)
CÔTÉ COEUR : Célibataire il n'y a que le sexe qui m'intéresse.
PROFESSION : Palefrenier depuis Janvier 2016.
REPUTATION : Le roux est arrivé il y a un an. Son passé revient à la charge ce qui peut faire parler bien des personnes mais il s'en fou assumant parfaitement ce qu'il est actuellement.



MessageSujet: [Madian#4] A Noël on se permet bien des choses Mar 27 Déc - 14:13




Brian & Madison
A Noël on se permet bien des choses

Noël, ça y est c'est passé et pour l'occasion, pour cette charmante fête le ranch va organiser un bal avec les employés ainsi que quelques clients du ranch. Autant dire que je compte être présent, ces derniers temps je suis assez souvent tout seul donc ce moment avec plein de monde me fera le plus grand bien. Puis, avec ce qu'il s'est passé récemment entre Madison et moi c'est à dire sa curiosité sans failles à propos de ma personne je compte être présent histoire de lui dire deux mots. Rien de bien méchant, rien de tout ceci juste j'aimerais bien comprendre pourquoi je l'obsède à ce point, pourquoi elle se prend la tête autant envers ma personne. Vis à vis d'elle j'ai tenté d'être un bon gars mais ça n'a pas bien fonctionné, j'ai tenté a bien des reprises de la soutenir, de la comprendre, de l'aider quand elle avait besoin d'aide mais visiblement ça ne fonctionne pas très bien, à chaque fois que je tente le moindre truc ça foire et elle se fou de ma gueule ou alors elle me dit que je suis un gros con ce que je suis fort probablement. Sera-t-elle là ce soir ? Peut-être bien. Je serais étonné du contraire vu tout le temps qu'elle passe à l'écurie j'imagine qu'elle sera là ce soir, on verra bien. En tout cas je m'ose à espérer qu'elle y sera, ce serait pas mal au moins je pourrais avoir cette fameuse conversation avec elle et pour le coup je dois bien reconnaître que plus vite c'est fait mieux je me porterais. Bon, je ne tiens pas non plus à bousiller sa soirée, j'aimerais juste comprendre pourquoi elle s'obstine à ce point envers un mec qu'elle ne connait pas du tout et surtout pourquoi ça l'obsède à ce point de savoir ce qu'il m'arrive. Nous sommes loin d'être des amis donc c'est précisément à cause de tout ceci que je me questionne au sujet de cette nana. Mais pour l'heure aucune importance, vêtu d'une tenue que j'ai jugée être convenable pour un bal je discute avec quelques uns de mes collègues quand je la vois arriver elle aussi, je la fixe longuement, hésitant un instant à aller à sa rencontre mais finalement après un moment je me tourne vers mes collègues. « Je reviendrais plus tard. » Dis-je à leur attention tandis que je les laisse et me rends vers Madison avec un léger sourire planté sur mes lèvres. « Salut. » Lançais-je d'une voix douce tandis que je la détaille longuement de mes yeux foncés...


_________________


       
       

           

               

           

           Parce que ce fût toujours toi.
Et quoi que je dise ou fasse ça ne changera pas.
Mon bonheur au quotidien, mon amour, celui que je veux quoi qu'il advienne.
   ©️ Frimelda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Madian#4] A Noël on se permet bien des choses Dim 1 Jan - 22:17

C’était la troisième fois que j’avais l’occasion de participer à la soirée de Noël organisée au ranch où je m’entraînais. Lors de mon premier Noël, compte tenu que je ne connaissais pas grand-monde, ça n’avait pas été la soirée la plus excitante. Puis, l’année dernière, j’avais passé un moment exceptionnel et cette année, pour être franche, je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Pendant un bon moment, je m’étais montrée enthousiaste à l’idée de me rendre à cette fameuse soirée, mais là, depuis quelques jours, je me sentais plutôt partagée, pour une seule et unique raison, une seule et unique question; est-ce que Brian serait là ? Depuis ce fameux incident dans les écuries de la dernière fois, je ne lui avais pas parlé, essayant de l’éviter autant que possible. C’était complètement ridicule comme comportement, j’en étais parfaitement consciente, mais pour être franche, je ne savais comment faire autrement. Je savais si peu à quoi m’en tenir que chaque fois que je le voyais ne serait-ce que de dos, je gardais un goût amer dans la bouche de nos précédentes rencontres qui, sommes toutes, s’étaient déroulées alors qu’il n’y avait personne autour de nous. Mais là, dans le cadre de cette soirée ? Franchement, je ne savais pas du tout quoi penser. Pire encore, tout cela m’avait perturbée pendant si longtemps qu’il avait fallu, au bout du compte, que je parvienne à me convaincre que mes craintes étaient complètement stupides. Je connaissais d’autres gens que Brian qui seraient à cette soirée, alors qu’importe s’il était là ou non, je trouverais bien de quoi m’occuper. Après tout, c’était lui le nouveau, et pas moi. Poussée par ces idées, au moment venu, je m’étais préparée pour la soirée. Après avoir pris une douche, je m’affairai à obtenir un résultat final convenable, soit une robe noire courte, une coiffure simple, mais élégante, et un maquillage un peu plus évident qu’à mon habitude de même que des ballerines noires aux pieds. Parce que je voulais bien faire un effort et jouer les coquettes, j’avais des limites à souffrir pour être belle, quand même. Une fois que je fus prête, ma mère alla me déposer au ranch pour la soirée. Enfin, je conduis jusqu’au ranch plutôt, c’était la condition pour ne pas être obligée d’y aller à pied. Heureusement, puisque je prenais de l’expérience et que le chemin de l’appartement au ranch était celui que je connaissais le mieux, le tout se fit sans embûche. J’arrivai donc à temps à la soirée, et après avoir mentionné à ma mère que je la préviendrais au moment venu pour qu’elle vienne me chercher, j’entrai dans le bâtiment principal du ranch, aménagé pour la soirée. À l’entrée, je laissai mon manteau, puis je me rendis dans la salle principale, regardant autour pour voir qui était déjà présent. Mais avant que je ne puisse me diriger vers qui que ce soit, une personne surgit devant moi, cette personne à qui je ne voulais pas parler. Heureusement, celui-ci ne semblait pas être méfiant de quelconque façon. Je dus admettre que cela me laissa perplexe, mais quand je regardai vite fait les gens autour et que je compris qu’il n’avait probablement pas envie de se chamailler et moi non plus, je soupirai discrètement, puis je lui répondis, aussi poliment que possible:  « Salut. » sans ajouter quoi que ce soit par la suite. Puisque je ne pouvais nier que j’avais envie d’ajouter un truc, lui demander si je pouvais l’aider en quelque chose ou quoi, mais puisque je sentais la situation délicate, je me ravisai, même si je ne pouvais nier que je trouvais tout cela déjà particulièrement désagréable alors que nous avions échangé deux mots. J’espérais juste que cela n’allait pas durer, ou s’arranger, parce que je la dernière chose que je voulais, c’était voir ma soirée gâchée à cause de tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : GekkuNeko
TES DOUBLES : Gabriel partage sa tête avec moi.
TON AVATAR : Cameron Riley Monaghan, le roux a tête d'ange
TES CRÉDITS : Avat' GekkuNeko ; Sign' FRIMELDA ; Gif' Tumblr & GekkuNeko ♥
TA DISPONIBILITE RP : Dispo pour cinq rp ♥️
+ Camian

Terminés :
+ Madian#2
+ Madian#3
+ Monrian#1
+ Monrian#2
+ Lylian#1
+ Fioian#1
+ Sioian

En attente :
RAGOTS PARTAGÉS : 324
POINTS : 1501
ARRIVÉE À TENBY : 01/03/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 24 ans (27 Août 1993)
CÔTÉ COEUR : Célibataire il n'y a que le sexe qui m'intéresse.
PROFESSION : Palefrenier depuis Janvier 2016.
REPUTATION : Le roux est arrivé il y a un an. Son passé revient à la charge ce qui peut faire parler bien des personnes mais il s'en fou assumant parfaitement ce qu'il est actuellement.



MessageSujet: Re: [Madian#4] A Noël on se permet bien des choses Jeu 5 Jan - 13:12




Brian & Madison
A Noël on se permet bien des choses

Elle m'obsède, elle me rend dingue, elle hante mes pensées depuis ce qu'il s'est produit la dernière fois et pour dire les choses comme elles sont ça m'effraie au plus haut point. Depuis la dernière fois je ne la comprends plus, un coup elle va m'en mettre plein la gueule, me faire clairement comprendre qu'à ses yeux je suis une grosse merde sans cœur et sans la moindre importance, et, la seconde d'après elle va venir vers moi et essayer de comprendre ce qu'il se passe dans ma vie. Je ne sais plus quoi penser de cette minette, un coup elle est agressive et je la déteste pour la personne insociable qu'elle semble être, et, la minute suivante elle m'obsède et me pousse, involontairement ou pas, à me poser des questions à son sujet. C'est l'effet Madison cette minette je ne la comprends pas et justement le plus terrifiant dans cette histoire c'est que j'aimerais bien la comprendre. Pourquoi ? Ça franchement j'en sais rien et justement j'aimerais bien comprendre pourquoi je m'intéresse autant à elle, pourquoi elle m'intéresse à ce point. Je ne sais plus où j'en suis et je pense qu'il en est de même pour elle parce qu'un coup elle va me haïr de toutes ses forces, me faire comprendre à sa façon que je n'en vaux pas la peine et ensuite elle va venir vers moi pour chercher des réponses. Madison est un mystère, un mystère que je veux découvrir plus en profondeur, c'est flippant. En général je m'en fou des gens, ou tout du moins, auparavant quand j'étais encore sur Vegas je m'en foutais des gens mais elle je ne sais pas il y a ce petit truc qui m'obsède chez elle, cette petite chose qui fait que j'ai envie de la connaître, de la découvrir. C'est compliqué dans ma tête. Néanmoins, malgré mes troubles intérieurs au sujet de cette Demoiselle je vais quand même vers elle et je la salue, pas de manière chaleureuse ou trop amicale, nous sommes loin d'être potes, mais je la salue quand même tout en la dévisageant de mes yeux foncés. « Je suis content de te voir. » Dis-je simplement à l'adolescente tout en la fixant intensément avec un léger sourire planté sur mes lèvres. « Je n'ai pas eu l'occasion de te remercier, si on peut dire, pour ce que tu as fais précédemment dans l'écurie. Donc je le fais maintenant : merci. » Ajoutais-je à la minette tout en la dévisageant avec un léger sourire. Pour moi, le fait est de la remercie c'était quand même important parce qu'en fin de compte elle a fait beaucoup ce jour-là, sans même s'en rendre compte en plus, rester présente alors qu'elle me hait, sans doute, pendant que j'étais défoncé, ça elle l'ignore aussi je pense, c'est beaucoup. Elle se rend pas mal de ce qu'elle a fait, je pense pas donc que je la remercie c'est la moindre des choses.


_________________


       
       

           

               

           

           Parce que ce fût toujours toi.
Et quoi que je dise ou fasse ça ne changera pas.
Mon bonheur au quotidien, mon amour, celui que je veux quoi qu'il advienne.
   ©️ Frimelda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Madian#4] A Noël on se permet bien des choses Mer 11 Jan - 20:18

Il me fallut faire un effort surhumain pour ne pas hausser ou froncer les sourcils au moment où Brian en vint à me dire qu’il était content de me voir. Pour tout dire, c’était probablement la dernière chose que je m’attendais à l’entendre dire à mon adresse. Enfin, à moins qu’il soit désireux de faire bonne figure devant une partie de ses employeurs qui, précédemment, n’étaient pas là pour voir le drame qui s’était tramé entre nous deux. En mon sens, j’estimais que c’était une bonne chose, parce que même si la présence d’une figure d’autorité en ces lieux aurait peut-être pu secouer Brian alors qu’il était affalé par terre, l’air de ne vouloir rien faire, je me doutais bien que ça n’aurait pas été l’idéal me concernant, puisque pour sûr, on ne m’aurait pas regardé de façon bien admirative, vu mon comportement que, je l’admettais, n’avait pas été idéal. Non pas que je regrettais totalement mes mots, mais plutôt parce que je détestais ne pas me sentir en contrôle, et c’était ainsi que je m’étais sentie, à chaque fois, avec Brian. Définitivement, c’était lui qui me posait problème en bout de ligne, mais ça, je ne me voyais pas vraiment lui dire, pas pour le moment en tout cas. Plus encore, la vérité était que je ne savais pas quoi dire, tout simplement. Restant là, comme une idiote, je lui laissai inévitablement l’occasion de reprendre la parole par la suite. Puis, comme pour nullement me venir en aide, le jeune homme en vint encore une fois à tenir des propos qui ne firent pas trop de sens dans ma tête. Parce que quand je me remémorais ce fameux moment, dans les écuries, je ne faisais que le revoir lui, devant Wildfire, tandis que ce dernier était particulièrement énervé contre sa personne. Je le revoyais assis par terre, en train de pleurnicher sitôt que j’eus le dos tourné. Et puis, même si cette partie, je tentais de ne pas trop y songer, parce qu’elle me paraissait encore plus floue que le reste, je ne voyais pas en quoi elle méritait tant un remerciement. Embêtée pour le coup, je ne sus faire autrement que d’avoir un semblant de rire nerveux, rire qu’heureusement, je sus réprimer plutôt rapidement, mais ce fut avec moins de maîtrise de moi-même que je me retrouvai à lui dire, dans un haussement d’épaules:  « Pourquoi ? Je n’ai rien fait de spécial… » Enfin, oui, j’avais fait un truc qui changeait de mes habitudes, à savoir que j’avais piétiné mon orgueil pour lui dire que j’avais espoir de revoir ce mec gentil de notre première rencontre, mais encore une fois, je ne faisais pas du tout le rapport entre ces remerciements et tout cela. Peut-être étais-je stupide au fond, je me savais un peu naïve et bornée par moments, mais c’était si peu clair que là, je n’avais pas su le garder pour moi-même. Heureusement, peu de gens semblaient avoir remarqué notre conversation, alors j’avais plus de chances de m’éviter des questions, et c’était très bien comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : GekkuNeko
TES DOUBLES : Gabriel partage sa tête avec moi.
TON AVATAR : Cameron Riley Monaghan, le roux a tête d'ange
TES CRÉDITS : Avat' GekkuNeko ; Sign' FRIMELDA ; Gif' Tumblr & GekkuNeko ♥
TA DISPONIBILITE RP : Dispo pour cinq rp ♥️
+ Camian

Terminés :
+ Madian#2
+ Madian#3
+ Monrian#1
+ Monrian#2
+ Lylian#1
+ Fioian#1
+ Sioian

En attente :
RAGOTS PARTAGÉS : 324
POINTS : 1501
ARRIVÉE À TENBY : 01/03/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 24 ans (27 Août 1993)
CÔTÉ COEUR : Célibataire il n'y a que le sexe qui m'intéresse.
PROFESSION : Palefrenier depuis Janvier 2016.
REPUTATION : Le roux est arrivé il y a un an. Son passé revient à la charge ce qui peut faire parler bien des personnes mais il s'en fou assumant parfaitement ce qu'il est actuellement.



MessageSujet: Re: [Madian#4] A Noël on se permet bien des choses Ven 13 Jan - 12:25




Brian & Madison
A Noël on se permet bien des choses

Il arrive parfois que l'on soit obligé de mettre notre fierté de côté pour savoir remercier une personne quand elle a fait quelque chose que l'on juge être important à nos yeux. Moi c'est le cas en ce moment je remercie Madison parce que voilà ce qu'elle a fait la dernière fois en venant vers moi comme elle l'a fait ça précédemment personne ne l'a fait et c'est justement ça qui me pousse à penser que cette nana est différente des autres. Bien évidemment je ne suis pas toujours ce type tout gentil qui va vers les autres et les remercier tout comme m'excuser je n'aime pas nécessairement ça. Pourtant avec elle je ne sais pas il y a ce petit truc qui fait que d'une certaine façon je ne l'aime pas spécialement beaucoup et d'un autre côté il y a ce petit truc qui fait que je me dis qu'elle est différente, plus intéressante que la plupart des nanas que j'ai pu rencontrer par le passé. C'est sûr que lorsqu'on met Madison à côté des nanas de Las Vegas elles n'ont absolument rien à voir. Madison et elles c'est le parfait opposé. Là-bas je n'ai croisé que des filles faciles, des nanas qui couchent sans se prendre la tête, elles couchent, elle s'amusent et puis c'est tout. Elle, c'est une fille de caractère, elle ne semble pas être une nana chaudasse comme celles que je croisais auparavant. Un monde nous sépare l'un de l'autre et pourtant elle et moi on se croise assez régulièrement je ne vais pas m'en plaindre parce que ce soir j'ai des remerciements à faire. Remerciements d'ailleurs qu'elle ne semble pas nécessairement comprendre vu qu'elle me fait savoir qu'elle n'a absolument rien fait de spécial après avoir ricané un bref instant. « Toi c'est ce que tu penses oui. Mais pas moi. Jusqu'à présent jamais personne ne s'est préoccupé de moi quand j'étais dans l'état dans lequel je me trouvais précédemment et ça ton geste pour moi il compte. Pour toi il était peut-être normal ou simple mais pas à mes yeux et c'est pour ça que je te remercie. » Expliquais-je à la brunette tout en la fixant longuement de mes yeux foncés avec un léger sourire planté sur mes lèvres. Je ne cherche même pas à en dire plus, je me contente simplement de lui dire ce que je pense parce que c'est la vérité voilà tout...


_________________


       
       

           

               

           

           Parce que ce fût toujours toi.
Et quoi que je dise ou fasse ça ne changera pas.
Mon bonheur au quotidien, mon amour, celui que je veux quoi qu'il advienne.
   ©️ Frimelda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Madian#4] A Noël on se permet bien des choses Dim 22 Jan - 23:46

Alors que les précisions de Brian auraient dû avoir pour effet de m’éclairer et ainsi, me sentir plus confortable face à ses remerciements, celles-ci eurent plutôt l’effet contraire. Je n’étais pas stressée ou quoi que ce soit du genre, mais en fait, je ne sus pas plus comment réagir suite à ses dires. Pendant un instant, j’eus limite l’impression que je me sentais coupable de ce qui s’était passé, parce que même si oui, j’avais porté attention à son état, si on pouvait le dire ainsi, il n’en demeurait pas moins que je n’avais pas été des plus sympathiques. J’avais bien vu qu’il allait mal, il ne fallait pas être des plus perspicaces pour s’en rendre compte, mais après, le mieux que j’avais trouvé à faire, c’était dans un premier temps de le railler et ensuite, de ne pas être des plus tendres avec lui. Après, je ne niais pas que peut-être maladroitement je lui avais fait comprendre que je m’en faisais quelque peu sur sa condition en insistant pour savoir ce qui se passait, mais après, ce n’était pas évident, ce n’était pas gentil, j’en venais même à me dire que ça ne méritait pas la considération du jeune homme au bout du compte. Mais si lui l’avait considéré et même limite apprécié, que pouvais-je faire ? Le contredire et refuser son remerciement ? Ça ne ferait qu’envenimer les choses et dans ce contexte de fête, je doutais fort que ce soit la meilleure des idées, parce que non seulement, ça m’affecterait et ça affecterait Brian mais de plus, ça viendrait affecter tout le monde, et je refusais que qui que ce soit vienne se mêler des rapports tumultueux que nous pouvions entretenir. Au final, je me tournai vers la seconde solution, qui me plaisait la moins, mais qui était sommes toutes la plus logique, soit d’accepter ses remerciements sans protester. De ce fait, je lui dis dans un haussement d’épaules:  « Eh bien… De rien… », n’étant pas en mesure d’être aussi à l’aise que je n’aurais voulu l’être, ce qui me laissa plutôt perplexe et particulièrement embêtée. C’était à un tel point qu’alors que j’aurais pu terminer mon propos de cette façon, j’eus l’étrange sentiment que ce n’était pas suffisant, et détestant ce genre de situation, ce fut sans réfléchir, en réaction à ce que je ressentais, que j’ajoutai:  « Juste… Ne recommence pas, s’il te plait. » Cela ne vit certainement pas m’aider à passer pour moins idiote, et en vérité, je savais parfaitement que Brian faisait ce qu’il voulait avec sa vie, mais le point était que si jamais ça se reproduisait, alors je n’allais pas insister, parce que j’aurais compris que ça ne valait pas le coup de m’attarder sur lui. Pourquoi ? Non pas parce que cela me rendrait triste, mais parce que je n’avais plus envie de vivre une situation comme celle-ci où j’étais si partagée entre plein d’émotions que je ne savais plus sur laquelle miser au final.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : GekkuNeko
TES DOUBLES : Gabriel partage sa tête avec moi.
TON AVATAR : Cameron Riley Monaghan, le roux a tête d'ange
TES CRÉDITS : Avat' GekkuNeko ; Sign' FRIMELDA ; Gif' Tumblr & GekkuNeko ♥
TA DISPONIBILITE RP : Dispo pour cinq rp ♥️
+ Camian

Terminés :
+ Madian#2
+ Madian#3
+ Monrian#1
+ Monrian#2
+ Lylian#1
+ Fioian#1
+ Sioian

En attente :
RAGOTS PARTAGÉS : 324
POINTS : 1501
ARRIVÉE À TENBY : 01/03/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 24 ans (27 Août 1993)
CÔTÉ COEUR : Célibataire il n'y a que le sexe qui m'intéresse.
PROFESSION : Palefrenier depuis Janvier 2016.
REPUTATION : Le roux est arrivé il y a un an. Son passé revient à la charge ce qui peut faire parler bien des personnes mais il s'en fou assumant parfaitement ce qu'il est actuellement.



MessageSujet: Re: [Madian#4] A Noël on se permet bien des choses Mar 24 Jan - 13:45




Brian & Madison
A Noël on se permet bien des choses

Parfois il faut savoir mettre de côté sa fierté et remercier des personnes qui nous sont venu en aide comme Madison l'a fait précédemment pour moi lorsqu'elle est venue à ma rencontrer et m'a apporté son soutient. Bien évidemment ce jour-là où j'ai été dans une situation pour le moins pathétique elle n'a pas été seulement gentille envers ma personne elle a été aussi mauvaise mais je pense que c'est dans son caractère à cette fille. Elle est gentille naturellement mais elle a un sale caractère, ce n'est pas si dérangeant que ça en fin de compte. Derrière cette fille gentille se cache une femme avec un caractère pour le moins impressionnant et ça justement ça peut avoir tendance à me faire stresser par moment parce que même si j'ai été un gros con à certains moments avec elle il n'en reste pas moins que plus le temps passe plus je me rends compte que cette Demoiselle a de nombreuses qualités et elle arrive à me changer d'une certaine façon. Auparavant j'étais un enfoiré pur et dur et quoi que je faisais je restais cet enfoiré, avec elle c'est différent, il y a ce petit quelque chose qui fait qu'elle me pousse vers la bonne voie. Néanmoins je ne sais pas, avec mes soucis de drogue qui reviennent je pense qu'il va falloir que je me méfie parce que cette fille honnêtement elle a beau avoir un côté très humain en elle je me méfie quand même un peu. Pour l'heure elle ne se doute pas un seul instant de ce qu'il m'arrivera, de ce que je vais vivre ou ressentir prochainement si je ne me calme pas avant qu'il ne soit trop tard. Mais si elle venait à découvrir quel homme j'étais je pense qu'elle ne m'adresserait plus jamais la parole. Alors lorsque je vins à entendre ses mots je baisse la tête en me mordillant la lèvre inférieure comprenant bien qu'elle faisait allusion à ma crise de la dernière fois, gêné pour le coup je ne dis rien pendant quelques secondes en essayant de trouver quoi dire puis au bout d'un petit temps qui a sans doute dû paraître une éternité je relève la tête. « Je ferais de mon mieux pour ne pas refaire une crise comme celle de la dernière fois oui.. » Dis-je à la brunette tout en m'osant à croire que ce sera suffisant et qu'on pourra changer de sujet, passer sur quelque chose de plus joyeux que cette foutue crise causée par la drogue même si ce dernier point elle l'ignore je pense. « En attendant sache que ce type que tu as vu la première fois. C'est moi et ce type qui a voulu te protéger la seconde c'est moi aussi, je suis protecteur, sans doute un peu trop con parfois mais c'est moi. Je suis comme ça, je ne cautionne pas qu'on fasse mal ou qu'on s'en prenne à quelqu'un. Et oui parfois je suis impulsif, ça fait partie de mon caractère mais je suis comme ça Madison et ce jour-là j'ai pas cautionné du tout que ce type s'en prenne à toi comme si t'étais une vulgaire fille. Alors désolé si je t'ai froissé ce jour-là mais j'ai fais ce que j'avais à faire. » Avouais-je à la brunette afin de mettre au clair les choses, qu'elle puisse éventuellement comprendre pourquoi j'ai fais ça bien que puisse évidemment être compliqué pour elle qui a un fort caractère. « Je ne suis pas un mauvais bougre, du moins j'ai changé comparé à avant, à l'homme que j'étais auparavant. Celui que tu vois maintenant c'est moi et je suis pas une mauvaise personne. » Expliquais-je à la brunette juste au cas où elle a des doutes et puis c'est vrai je m'ose à croire que tout ce que je lui dis c'est vrai parce que toutes les saloperies que j'ai pu faire auparavant c'est du passé, je suis différent maintenant, j'ai changé, j'ai grandis, j'ai évolué voilà tout...


_________________


       
       

           

               

           

           Parce que ce fût toujours toi.
Et quoi que je dise ou fasse ça ne changera pas.
Mon bonheur au quotidien, mon amour, celui que je veux quoi qu'il advienne.
   ©️ Frimelda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Madian#4] A Noël on se permet bien des choses Mer 1 Fév - 23:21

Depuis la dernière fois que j’avais parlé à Brian - parce que je l’avais vu plusieurs fois sans me décider à lui adresser la parole - et bien des fois, je m’étais posée bien des questions en ce qui le concernait. Je m’étais demandée quoi penser, ce que je devais croire et au final, je n’avais jamais réussi à avoir réponse à mes questions, me retrouvant à me casser la tête en ayant l’impression d’aller nulle part, de ne pas m’éclaircir l’esprit de quelconque façon, juste l’embrouiller encore plus. Inutile de mentionner que c’était un état d’esprit particulièrement pénible à supporter, si bien qu’au final, j’avais pris la décision je lâcher prise, essayer de ne plus y songer, trouver une façon d’aller de l’avant, me convaincre que cela n’allait pas changer ma vie. Après, peut-être que j’en avais mis un peu trop, dans le sens où j’en étais venue à me trouver stupide d’agir ainsi, mais j’avais trouvé un moyen de concilier le tout, jusqu’à aujourd’hui, où je me retrouvais encore tiraillée. Mais bien décidée à ne pas laisser tout cela gâcher ma soirée, j’avais décidé de ne rien dire, mais comme si Brian avait soudainement lu mes pensées que je tentais de garder les plus enfouies, il en venait à me sortir une explication qui venait, en quelques sortes, répondre à tout ce qui m’embêtait tant. Perturbée dans un premier temps, je décidai de l’écouter jusqu’au bout et ce, sans rien dire. Bien sûr, ce ne fut pas des plus simples pendant tout le temps de son discours, surtout quand il en vint à parler du moment où il avait frappé ce type sur la plage, ce moment qui, en mon sens, avait complètement changé ma perception de sa personne. À ce moment, j’aurais voulu lui dire que ça ne changeait pas l’idée que j’avais eue de lui à ce moment précis, et que rien ne saurait changer cela, mais je me pinçai les lèvres pour me forcer à me raviser, encore et toujours parce que nous étions dans une soirée et que je sentais que si je venais à répliquer, une solide argumentation allait s’ensuivre. Parce que même si au fond, je ne connaissais pas grand-chose de Brian, il n’en demeurait pas moins que j’avais bien deviné qu’il avait un sacré caractère et que moi aussi. Par conséquent, nous serions bien capables de tenir chacun notre bout, mais ce n’était pas le but ici et maintenant. Mais après, que pouvais-je dire ? J’eus quand même le réflexe de hocher la tête pour signifier que j’avais accusé réception de l’information, puis après, me rendant compte que j’étais quelque peu à court de mots, je dis:  « C’est… Bon à savoir. », terminant mon propos à l’aide d’un sourire nerveux trop peu convaincu. C’était ridicule comme réaction, je le savais, mais après, je ne m’attendais pas à cela et je ne savais pas trop comment me placer alors à mon avis, c’était le mieux que je pouvais faire pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : GekkuNeko
TES DOUBLES : Gabriel partage sa tête avec moi.
TON AVATAR : Cameron Riley Monaghan, le roux a tête d'ange
TES CRÉDITS : Avat' GekkuNeko ; Sign' FRIMELDA ; Gif' Tumblr & GekkuNeko ♥
TA DISPONIBILITE RP : Dispo pour cinq rp ♥️
+ Camian

Terminés :
+ Madian#2
+ Madian#3
+ Monrian#1
+ Monrian#2
+ Lylian#1
+ Fioian#1
+ Sioian

En attente :
RAGOTS PARTAGÉS : 324
POINTS : 1501
ARRIVÉE À TENBY : 01/03/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 24 ans (27 Août 1993)
CÔTÉ COEUR : Célibataire il n'y a que le sexe qui m'intéresse.
PROFESSION : Palefrenier depuis Janvier 2016.
REPUTATION : Le roux est arrivé il y a un an. Son passé revient à la charge ce qui peut faire parler bien des personnes mais il s'en fou assumant parfaitement ce qu'il est actuellement.



MessageSujet: Re: [Madian#4] A Noël on se permet bien des choses Sam 4 Fév - 11:46




Brian & Madison
A Noël on se permet bien des choses

Je suppose que ça doit lui faire tout drôle de me voir venir vers elle comme ça en lui balançant tous ces mots, je suppose que ça doit être bizarre tout simplement que je le fasse mais il fallait que je le fasse. C'est de cette façon que mes parents m'ont élevés, ils m'ont toujours dis de remercier les gens qui me viennent en aide, même si la main qu'ils tendent vers moi n'est pas celle que j'attendais à la base. Depuis toujours ils ont tenu à ce que le respect soit primordial et qu'on ai la décence de remercier les gens qui viennent vers nous et pour le coup en cet instant précis je suis reconnaissant envers eux qu'ils m'aient offert les bonnes valeurs et les bonnes manières à avoir avec les gens. Pourtant malgré tout ça je ne peux m'empêcher de me sentir mal face à la brunette, à l'évidence je n'ai pas toujours très bien agi avec elle et j'en suis bien conscient mais je suis comme ça, quand je perds le contrôle d'une situation soit je panique soit je commence à m'énerver au plus haut point. Elle m'a vu dans la première situation comme dans la seconde et dans ce cas comme dans l'autre je n'apprécie pas d'être dans cet état. Quoi qu'il en soit alors, tandis que j'acquiesce à cette pensée je pose mon regard sur elle sans dire le moindre mot puis je hoche la tête une fois encore en entendant ses mots en comprenant bien qu'elle ne sait pas trop quoi me dire. Je décide donc d'en rester là puis je souris. « Merci de m'avoir écouté Madison. » Dis-je d'une voix douce à la brunette tandis que je m'éloigne légèrement après un rapide geste de la main et me rends au bar. Bien évidemment si elle veut me suivre, me parler à son tour elle peut le faire je ne la repousserais pas mais ça m'étonnerait qu'elle le fasse, la brune ne savait pas quoi dire donc je doute qu'en l'espace de deux secondes elle aura trouvé un mot à me dire...


_________________


       
       

           

               

           

           Parce que ce fût toujours toi.
Et quoi que je dise ou fasse ça ne changera pas.
Mon bonheur au quotidien, mon amour, celui que je veux quoi qu'il advienne.
   ©️ Frimelda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Madian#4] A Noël on se permet bien des choses Ven 17 Fév - 2:01

Était-ce ainsi que la discussion entre Brian et moi allait prendre fin ? Je ne lui demandai pas directement, ce serait complètement idiot de faire une chose pareille, et je n’insistai pas non plus, faisant en sorte qu’au final, Brian eut le champ libre pour s’éloigner, et faire en sorte qu’effectivement, cette conversation soit terminée. Je n’en fus pas nécessairement déçue, puisque pour tout dire, je n’étais pas certaine de ce que j’aurais pu lui dire par la suite. Je me disais que le sujet était clos entre nous deux, et après, je n’avais pas été suffisamment rapide pour trouver quoi lui dire, jugeant que parler de la pluie et du beau temps serait complètement idiot, et surtout hypocrite et ça, je n’y arrivais juste pas. Mais finalement, je n’eus pas à me casser la tête pour cela, et il me resta qu’à considérer le jeune homme tandis qu’il se rendait au bar, me laissant ainsi seule. Enfin, il était vrai que peut-être j’aurais pu le rejoindre, mais encore une fois, ça ne ferait que retourner voir mon problème précédent, sauter dedans à pieds joints, et ça ne faisait aucun sens à mon avis. Et puis, pour être franche, je ne me sentais pas vraiment complexée à l’idée d’être seule. Ce n’était pas comme si je ne connaissais personne en ces lieux, je connaissais même beaucoup plus de monde que lui, en fait. En tout cas, je le supposais fortement. De ce fait, je n’eus pas vraiment de difficulté à commencer à me fondre à la masse, saluant certaines personnes, faisant la bise à d’autres, je continuai ainsi jusqu’à ce que soudainement, l’animateur de la soirée annonce que c’était le début de la danse. Déjà ? Cela pouvait sembler particulier, mais effectivement, c’était maintenant. Ce n’était pas nouveau, c’était même très souvent ainsi que les choses se passaient. C’était la troisième fois que je venais à cette soirée et c’était la troisième fois que c’était comme ça, donc je ne fus pas vraiment surprise. Par contre, embêtée, effectivement, je le fus, parce que ce fut une chanson un peu plus douce qui fut lancée, attirant directement les couples sur la piste de danse. N’ayant donc inévitablement personne avec qui danser, je ne cherchai même pas à me mêler aux autres de quelconque façon, roulant les yeux au ciel avant de trouver une chaise pour m’y poser, sortir mon téléphone portable de mon petit sac à main, et parcourir mes messages, ou juste trouver une application quelconque pour passer le temps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : GekkuNeko
TES DOUBLES : Gabriel partage sa tête avec moi.
TON AVATAR : Cameron Riley Monaghan, le roux a tête d'ange
TES CRÉDITS : Avat' GekkuNeko ; Sign' FRIMELDA ; Gif' Tumblr & GekkuNeko ♥
TA DISPONIBILITE RP : Dispo pour cinq rp ♥️
+ Camian

Terminés :
+ Madian#2
+ Madian#3
+ Monrian#1
+ Monrian#2
+ Lylian#1
+ Fioian#1
+ Sioian

En attente :
RAGOTS PARTAGÉS : 324
POINTS : 1501
ARRIVÉE À TENBY : 01/03/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 24 ans (27 Août 1993)
CÔTÉ COEUR : Célibataire il n'y a que le sexe qui m'intéresse.
PROFESSION : Palefrenier depuis Janvier 2016.
REPUTATION : Le roux est arrivé il y a un an. Son passé revient à la charge ce qui peut faire parler bien des personnes mais il s'en fou assumant parfaitement ce qu'il est actuellement.



MessageSujet: Re: [Madian#4] A Noël on se permet bien des choses Dim 19 Fév - 9:54




Brian & Madison
A Noël on se permet bien des choses

Bon, au moins j'aurais discuté avec elle c'est déjà pas mal, au moins j'aurais mis les choses au clair avec la brune, je lui aurais dis ce que je pense et ressens à propos de tout ceci et de mon point de vue c'est tout ce qui compte. Mettre les choses à plat de temps en temps ça fait un bien de fou et là pour le coup je m'estime convaincu et plus que satisfait d'avoir une cette discussion avec elle. Oui ça fait du bien parce que depuis le début c'est tendu entre nous, depuis que je l'ai sauvée des griffes de ce gros con sans émotion positive à l'égard de Madison. De mon point de vue ce jour-là j'ai fais ce que j'avais à faire et comme je lui ai dis tout à l'heure si c'était à refaire je le referais volontiers tout simplement parce que je n'apprécie définitivement pas qu'on s'en prenne à une autre personne et qu'on puisse s'imaginer un seul instant que ça va rester sans la moindre conséquence. Il y a une profonde injustice et je ne tolère pas ça. Donc, je maintiens effectivement ce que je lui ai dis tout à l'heure à savoir que je l'ai fais et que si c'était à refaire je le referais que ça plaise ou non. Elle n'avait rien dit mais il n'y avait qu'à voir dans ses yeux que ça ne lui plaisait pas du tout mais je m'en fou, j'assume mon geste et s'il doit y en avoir un autre je le referais. Alors, tandis que je scrute longuement la jeune femme de loin alors qu'un mec du ranch que je reconnais de loin annonce que c'est le début du bal je fronce les sourcils ne me rappelant pas qu'il commence aussitôt puis une fois que la musique commença je me mordille la lèvre en voyant plusieurs couples s'approcher sur la piste de danse et se mettre aussitôt à danser chacun dans leur petite bulle amoureuse. Je continue de scruter Madison loin derrière dans son coin et m'approche soudainement d'elle avec pour idée de l'inviter à danser. Une fois devant elle je la scrute et souris tendrement. « Madison ? » Dis-je afin de capter son attention toujours en la scrutant longuement avec un sourire jonché sur mes lèvres, puis une fois qu'elle eut relevé la tête je tends ma main vers elle. « Tu veux danser ? » Proposais-je sur un ton joyeux en attendant son avis sur ma proposition tout en m'osant à croire qu'elle acceptera...


_________________


       
       

           

               

           

           Parce que ce fût toujours toi.
Et quoi que je dise ou fasse ça ne changera pas.
Mon bonheur au quotidien, mon amour, celui que je veux quoi qu'il advienne.
   ©️ Frimelda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Madian#4] A Noël on se permet bien des choses Sam 25 Fév - 6:04

Regarder les autres danser alors que de mon côté, je n’avais pas de cavalier pour le faire, ce n’était pas la première fois que ça m’arrivait, et même si ce n’était pas la chose la plus joyeuse du monde, je commençais à m’y habituer. Je n’en étais pas au point de dire que c’était complètement stupide et m’en moquer totalement, mais disons que cela ne m’affectait pas plus. Après tout, je n’avais pas de petit-ami, je n’étais pas pressée d’en avoir un nécessairement, d’autant plus que la majorité des garçons de mon âge étaient particulièrement idiots, et même les plus vieux, si je me fiais à l’expérience que j’avais vécue avec Brian. Bon, je savais bien que celui-ci s’était excusé et tout, mais ça ne changeait rien que sa façon de penser n’était pas ce que j’estimais être la plus mature du monde. Enfin, je savais bien que moi non plus, je n’étais pas parfaite, mais bon, j’avais quand même le droit d’avoir mes opinions, connaître ma zone de confort et m’y faire. Et là, ma zone de confort résidait dans le fait que j’étais posée là, avec mon téléphone, ne m’attendant certainement pas à ce que quelqu’un m’interpelle soudainement, m’obligeant alors à lever le regard de mon téléphone. Je ne le rangeai pas toutefois, me disant que certainement, je n’aurais pas à me lever, mais je fus encore une fois prise de court quand je réalisai que non seulement, c’était Brian qui se trouvait devant moi mais que de plus, il était venu me voir pour me demander si je voulais danser. Puisque c’était une des premières fois que je me retrouvais devant une telle demande, je ne sus comment réagir. Ma conscience me disait que le mieux serait certainement de lui dire non, parce que danser obligerait à engager la conversation, à mettre ma main sur son épaule sûrement, le regarder… Serais-je capable de faire une chose pareille pendant le temps qu’il restait à cette chanson ? Dans ma tête, la réponse était non, mais au fond, une partie de moi avait quand même envie… En effet, personne n’était assise là, à ne rien faire… J’avais l’occasion de changer les choses, alors pourquoi pas ? Soupirant, je haussai les épaules, rangeai mon téléphone, et je fis:  « Ouais… » D’un air un peu plus nonchalant que Brian l’aurait probablement voulu, je pris sa main, puis je me levai de ma chaise, attendant ensuite de voir quoi faire, parce que j’étais si peu habituée que bon… Je ne savais même pas quoi faire. C’était pathétique, je le savais, mais je ne pouvais pas m’improviser experte comme ça, en un claquement de doigts.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : GekkuNeko
TES DOUBLES : Gabriel partage sa tête avec moi.
TON AVATAR : Cameron Riley Monaghan, le roux a tête d'ange
TES CRÉDITS : Avat' GekkuNeko ; Sign' FRIMELDA ; Gif' Tumblr & GekkuNeko ♥
TA DISPONIBILITE RP : Dispo pour cinq rp ♥️
+ Camian

Terminés :
+ Madian#2
+ Madian#3
+ Monrian#1
+ Monrian#2
+ Lylian#1
+ Fioian#1
+ Sioian

En attente :
RAGOTS PARTAGÉS : 324
POINTS : 1501
ARRIVÉE À TENBY : 01/03/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 24 ans (27 Août 1993)
CÔTÉ COEUR : Célibataire il n'y a que le sexe qui m'intéresse.
PROFESSION : Palefrenier depuis Janvier 2016.
REPUTATION : Le roux est arrivé il y a un an. Son passé revient à la charge ce qui peut faire parler bien des personnes mais il s'en fou assumant parfaitement ce qu'il est actuellement.



MessageSujet: Re: [Madian#4] A Noël on se permet bien des choses Lun 27 Fév - 9:14




Brian & Madison
A Noël on se permet bien des choses

Au cours de ma vie j'ai commis de très nombreuses erreurs toutes plus débiles les unes des autres mais je suis un être humain et comme beaucoup de personnes parfois il m'arrive de fauter. Bon, moi j'ai fauté beaucoup plus gravement que la majeure partie des personnes sur cette Terre mais on dit souvent qu'il n'est jamais trop tard pour tenter de se racheter, j'espère sincèrement que c'est vrai et que je pourrais me racheter pour mes nombreuses erreurs que j'ai pu commettre auparavant. Cependant, je dois bien admettre qu'aller voir Madison et m'être expliqué auprès d'elle face à tout ceci clairement c'était loin d'être une erreur, au contraire je m'estime même plutôt satisfait de l'avoir fais même si la brunette semblait plus mal à l'aise qu'autre chose. On verra bien ce qu'il se passera par la suite, je ne suis pas pressé mais je m'ose à croire que maintenant que tout ceci est bel et bien terminé je vais pouvoir aller de l'avant et voir jusqu'où toute cette histoire avec elle va me mener. Quand je vins alors à l'entendre accepter ma proposition pour danser je m'estime ravi même si elle semblait une nouvelle fois surprise par ma proposition. Comme quoi ce soir je lui aurais fais un certain effet : beaucoup de surprise, peut-être qu'avec un peu de chance j'aurais rattrapé le coup et que tout n'est pas nécessairement perdu. J'en vins à me dire que cette brune n'a pas un si mauvais fond que ça donc je veux me laisser la chance, la possibilité de voir jusqu'où je peux aller avec elle. Alors, une fois que je fus sur la piste de danse avec elle je place mes mains sur sa taille après avoir eu son accord en silence puis je la fixe longuement en attendant qu'elle se positionne comme elle le souhaite. « Je crois que ma dernière danse remonte a bien longtemps, bien trop longtemps. Si je suis pas nécessairement doué c'est donc normal. » Dis-je à la brunette histoire qu'elle sache que je suis loin d'être un expert et donc qu'elle ne s'étonne pas mais j'en avais envie de danser avec elle. Autrefois je dansais parfois avec ma mère, c'était sympa..


_________________


       
       

           

               

           

           Parce que ce fût toujours toi.
Et quoi que je dise ou fasse ça ne changera pas.
Mon bonheur au quotidien, mon amour, celui que je veux quoi qu'il advienne.
   ©️ Frimelda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Madian#4] A Noël on se permet bien des choses Dim 5 Mar - 23:27

J’étais si peu habituée à me faire inviter à danser sur des rythmes plus doux et plus romantiques que c’était limite si je ne fus pas surprise, voire choquée, de sentir Brian poser mes mains sur ma taille. Mais un rapide coup d’oeil en coin me fit comprendre que c’était ainsi que les choses se faisaient, que ce soit un vieux couple, un jeune couple, ou juste pour deux amis qui avaient envie de se tenir compagnie, un peu comme le jeune homme et moi-même pour le coup. Enfin, je ne considérais pas que nous étions des amis, pas pour le moment en tout cas, mais c’était suffisamment comparable pour que je ne le repousse pas de quelconque façon, parce que je savais désormais que c’était moi qui passerait pour l’idiote de service. Gardant une certaine contenance, je me contentai de poursuivre ma discrète observation pour savoir quoi faire de mon côté. Puis quand j’eus une petite idée un peu plus précise, je posai mes mains sur les épaules visiblement plus musclées que je le pensais de mon cavalier, sans toutefois réduire la distance entre nous deux. C’est sûr que ça ne paraissait pas tout mignon et tout câlin, mais je me doutais bien que ce n’était pas le but, alors en mon sens, avec une bonne distance sans être toutefois à bout de bras, c’était parfaitement convenable à mon avis. Sitôt que je fus convenablement positionnée, je me retrouvai à bouger les pieds à peu près de la même façon que Brian, sans toutefois être parfaitement à l’aise, trahissant ainsi mon manque d’expérience. Craignant soudainement d’avoir l’air idiote devant le jeune homme, ce fut avec soulagement que je l’entendis me dire que lui non plus, il n’était pas des plus doués. À son propos, j’eus malgré moi un petit sourire, puis après un moment de silence pendant lequel je crus bon de réfléchir un peu plus mes propos, je lui répondis, dans un haussement d’épaules:  « Ce n’était pas comme si j’étais la plus douée… » À ce point, je me disais qu’il était inutile de prétendre que je m’y prenais bien, même si cela m’obligeait à marcher quelque peu sur mon orgueil. Mais bon, si dans le cas présent, ça pouvait détendre l’atmosphère et nous permettre de continuer cette danse sans trop de problème, ce n’était pas plus mal à mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : GekkuNeko
TES DOUBLES : Gabriel partage sa tête avec moi.
TON AVATAR : Cameron Riley Monaghan, le roux a tête d'ange
TES CRÉDITS : Avat' GekkuNeko ; Sign' FRIMELDA ; Gif' Tumblr & GekkuNeko ♥
TA DISPONIBILITE RP : Dispo pour cinq rp ♥️
+ Camian

Terminés :
+ Madian#2
+ Madian#3
+ Monrian#1
+ Monrian#2
+ Lylian#1
+ Fioian#1
+ Sioian

En attente :
RAGOTS PARTAGÉS : 324
POINTS : 1501
ARRIVÉE À TENBY : 01/03/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 24 ans (27 Août 1993)
CÔTÉ COEUR : Célibataire il n'y a que le sexe qui m'intéresse.
PROFESSION : Palefrenier depuis Janvier 2016.
REPUTATION : Le roux est arrivé il y a un an. Son passé revient à la charge ce qui peut faire parler bien des personnes mais il s'en fou assumant parfaitement ce qu'il est actuellement.



MessageSujet: Re: [Madian#4] A Noël on se permet bien des choses Mar 7 Mar - 11:05




Brian & Madison
A Noël on se permet bien des choses

De toute évidence que ce soit elle comme moi nous ne sommes pas essentiellement très doués pour la danse et ce n'est pas si grave, à la limite c'est même amusant je trouve de se retrouver là a danser tous les deux au milieu de la foule. Et d'un sens je m'estime ravi que mes collègues soient également sur la piste de danse avec diverses femmes sinon ils m'auraient sans doute questionné au sujet de ma relation avec Madison et je suis bien obligé d'admettre que je ne saurais pas vraiment quoi dire sur ce qu'il se passe véritablement entre nous. C'est une relation que je n'explique pas, un coup on s'en met plein la gueule tous les deux et un autre coup on s'entend bien et il y a une excellente communication entre nous deux. Du coup je ne sais jamais vraiment comment je dois me comporter avec elle de peur qu'elle réagisse mal et m'en envoie une bonne dans la gueule. Elle est tellement déroutante c'est absolument frustrant pour moi de ne jamais savoir comment je dois être avec elle, être naturel et lui parler comme si nous étions de vieux amis ou alors mettre une certaine distance entre nous. Je n'en sais rien et pour le coup c'est un peu dérangeant pour moi de ne pas savoir comment je dois lui parler. Alors, lorsque je vins à m'excuser pour mon manque de compétence dans le domaine qu'est la danse je souris en entendant ses mots puis je la fais tournoyer un bref instant et une fois qu'elle fût à nouveau devant moi j'acquiesce. « Du moment qu'on se marche pas sur les pieds tout ira bien je pense. N'est-ce pas ? » Dis-je amusé tandis que je la scrute longuement sourire amusé aux lèvres en prononçant ces quelques mots. Effectivement ce n'est pas en projet de faire ça mais bon on ne sait jamais, un faux mouvement et le pire est rapidement arrivé, heureusement pour le moment je déplace mes pieds comme il faut donc les siens ne devront pas avoir la moindre douleur pour le moment c'est tant mieux d'ailleurs...


_________________


       
       

           

               

           

           Parce que ce fût toujours toi.
Et quoi que je dise ou fasse ça ne changera pas.
Mon bonheur au quotidien, mon amour, celui que je veux quoi qu'il advienne.
   ©️ Frimelda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Madian#4] A Noël on se permet bien des choses

Revenir en haut Aller en bas

[Madian#4] A Noël on se permet bien des choses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP abandonnés-