AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

We're free to be the greatest here tonight. Fiona

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew • nate • ana-sofia • lizzie • deborah • yevgeniya
TON AVATAR : brett dier
TES CRÉDITS : lloyd d'amour (avat) penny (gifs)
RAGOTS PARTAGÉS : 717
POINTS : 1630
ARRIVÉE À TENBY : 01/06/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 yo (13.06.1989)
CÔTÉ COEUR : lylou
PROFESSION : journaliste / blogueur
REPUTATION : le fils griffiths, un modèle de réussite ! cela dit, à son âge, il devrait peut-être penser à se trouver une femme et se poser au lieu de voyager aux quatre coins du globe



MessageSujet: We're free to be the greatest here tonight. Fiona Dim 18 Déc - 19:35

Somebody told the stars you're not coming out tonight
And so they found a place to hide

J'ouvre difficilement les yeux et le radio-réveil m'indique que nous entrons enfin dans le début de soirée. Le décalage horaire, je remarque que j'ai bien plus de mal à m'en remettre quand je voyage du côté asiatique que du côté américain. Deux jours déjà que je suis rentré de mon long séjour en Chine et j'essaye doucement mais sûrement de récupérer un certain rythme. Pour le moment, c'est lamentable, mais au moins, j'ouvre les yeux alors qu'il n'est pas trois heures du matin, ce qui signifie un net progrès, le but étant d'avoir retrouvé un rythme normal pour les fêtes de Noël. C'est faisable.
Qui sait, c'est peut-être mon inconscient qui me réveille car ce soir, c'est le soir de notre soirée avec Fiona. La blonde est déjà bien conciliante de me supporter dans sa maison alors qu'elle pourrait avoir un colocataire nettement plus présent et nettement plus amusant, alors je ne risque pas de louper notre première soirée depuis un bon moment déjà. Car voilà deux jours que je suis rentré, mais c'est tout juste si j'ai croisé la jeune femme dans la maison alors que je me traînais comme un zombie dans les couloirs à des heures pourtant jugées normales.
On s'approche des 18h et je m'extirpe du lit sans ressentir la moindre fatigue. Ce soir, je m'interdis de ne pas être en forme. Je passe sous la douche rapidement et je profite d'être debout à une heure raisonnable pour lancer une lessive avec mes vêtements ramenés de mon voyage. Je retourne dans ma chambre, je m'habille assez simplement et je rejoins ma colocataire dans la pièce à vivre. « 'Morning sunshine ! » Lâche-je avec entrain, désirant faire une grande entrée, peu importe l'heure qu'il est en réalité. Je m'approche de la jeune femme, un sourire espiègle sur le visage et un cadeau caché derrière mon dos. J'arrive à son niveau et je lui tends le petit paquet qui contient une boite de thé traditionnelle du grand pays chinois. « J'étais tellement dans le coaltar depuis deux jours que j'ai complètement oublié de t'offrir ton cadeau. »

Je pars dans la cuisine pour me servir un grand verre d'eau et je retourne vers la jolie blonde. Excité comme une puce de retrouver réellement Fiona et Tenby je tape dans mes mains et je m'assois sur le canapé. « T'as vu, j'ai réussi à me lever ! Pour rien au monde je ne louperais l'une de nos soirées. » Dis-je, fier de moi, et pas qu'un peu. Sourire ravageur, je prends une gorgée de mon verre d'eau posé à présent sur la table basse et je lui demande le plan de la soirée. « On se fait quoi ce soir alors ? Soirée cool à la maison devant un film ou tu préfères sortir ou bien on fait les deux ? » Quoi que nous choisissions, quoi qu'elle préfère, je sais que ça me conviendra parce que de toute façon, je veux juste passer une bonne soirée avec la Miller et je sais qu'elle le sera, peu importe si nous restons devant un film ou si nous partons danser jusqu'au bout de la nuit, car clairement, je suis loin d'être fatigué. C'est ça de vivre constamment avec du décalage horaire et d'être hyperactif, même si je suis soigné. Chose que la Galloise ignore encore, comme tout le monde en ville à l'exception de ma famille. Un secret que je dois garder coûte que coûte pour ne pas entacher la très chère réputation des Griffiths qui sont persuadés qu'ils seraient regardés autrement si on venait à apprendre que l'aîné a besoin d'un traitement pour vivre. Le fils prodige, pas si prodige que ça.

_________________

and now we are alive
Stop and take your time to notice things and make those things you notice matter. •• ALASKA



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Eléa, Gwen, Emrys & Lexia
TON AVATAR : Claire Holt
TES CRÉDITS : ava - tearsflight ; signa - anaëlle ; gif profil - tumblr
TA DISPONIBILITE RP : 0/2 : Josh
RAGOTS PARTAGÉS : 1900
POINTS : 3804
ARRIVÉE À TENBY : 17/11/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : It's not the fall that kills you, it's the sudden stop
PROFESSION : Aromathérapeute (spécialiste en pharmacie)


MessageSujet: Re: We're free to be the greatest here tonight. Fiona Lun 9 Jan - 21:51


Fiona rentra de son après-midi en compagnie des chevaux au haras. Elle passait souvent au manège dans la semaine mais s’éternisait plus longtemps lors de ses jours de congé. Elle profitait de la détente et de la relaxation que la présence des animaux lui apportait. La jolie blonde revint donc sereine de sa petite escapade et elle fila sous la douche une fois arrivée chez elle. Elle essaya de faire le moins de bruit possible car son colocataire n’était pas encore réveillé, rien d’anormal vu le décalage horaire qu’il avait vécu. Il s’absentait les trois quarts du mois cependant il revenait toujours de temps en temps de sorte que Fiona avait à la fois l’impression de pouvoir toujours jouir de la tranquillité de sa solitude tout en vivant avec une autre personne quelques jours par mois. Les deux colocataires avaient instauré une habitude dès l’emménagement de Jesse, celle de se réserver une soirée ensemble dès qu’ils en avaient l’occasion, environ une fois par mois. En général, il lui racontait ses voyages et ses péripéties à l’étranger tandis que la pharmacienne lui résumait son quotidien bien moins palpitant en quelques mots et se concentrait généralement sur les nouveautés de Tenby afin de le tenir à jour. Ils se complétaient plutôt bien entre sérieux et déconnades selon les moments. Fin prête, la jolie blonde sortit de la salle de bains et partit s’habiller à l’aise dans sa chambre. Pas besoin de grands chichis, un autre avantage de vivre avec le Griffith, ce n’était pas un de ces pompeux maniérés qui l’auraient vite agacée. Déjà propriétaire de la maison malgré son jeune âge, Fiona n’avait pas proposé cette colocation à n’importe qui non plus.

Puisque les fêtes approchaient, elle avait décidé d’organiser un petit quelque chose en rapport avec les fêtes. Le sapin naturel avait été dressé quelques jours avant le retour de Jesse et quelques guirlandes lumineuses pendaient à l’extérieur de la résidence. Ils pourraient ainsi passer une soirée sympa et dans le thème de cette fin d’année que Fiona voulait un peu plus douce que ce qu’elle n’avait commencé. Toutefois, Jesse se réveillerait-il un jour ? Telle était la véritable question de la soirée. La jeune femme descendit ensuite dans la cuisine et prépara des mini-croissants apéritifs et diverses autres petites gourmandises dont ils pourraient se remplir devant un bon film ou peu importe. Elle lui réservait toutefois quelques surprises pour plus tard dans la soirée. Alors que le début de soirée s’annonçait, Fiona se servit un verre de vin et s’installa dans le salon afin de regarder l’actualité du jour. Jesse ne mit plus longtemps à pointer le bout de son nez. « Evening’ darling ! » Elle lui rendait toujours joyeusement un de ces surnoms ridicules. Il lui tendit alors un cadeau ramené de Chine entre les mains. Elle l’ouvrit et découvrit une boîte de thé traditionnelle chinois. L’attention toucha la jeune femme. « Oh merci, ça va être super pratique. Tout le monde boit tout le temps du thé ici. Il doit être super bon venant de là-bas. » Lâcha-t-elle ravie, passant outre l’information qu’ils ne s’étaient quasiment pas croisés pendant deux jours. « Tu as récupéré du décalage un peu ? » S’enquit-elle. « Au fait, ton cadeau à toi attend sous le sapin. » Ajouta ensuite la pharmacienne en souriant. Il s’agissait d’une pièce importante pour l’objectif d’un appareil photo, qui donnerait plus de finesse et de qualité encore à ses clichés. Elle n’y connaissait pas grand-chose donc elle s’était faite conseillée par un professionnel surtout vu que Jesse était journaliste/blogueur, elle ne pouvait pas se manquer. Au pire, il pourrait toujours l’utiliser dans le cadre de ses loisirs et non pas pour le travail.

« Te lever oui, sorti de tes rêves, je ne sais pas. Tu pourrais aussi bien être somnambule là. » Il ne fallait pas la chercher sans la trouver sur la répartie taquine. Fiona n’hésita ensuite pas pour lui répondre à son interrogation suivante. « Je préférerai rester ici si ça ne t’embête pas, mais no worries, je t’emmènerai quand même quelque part en fin de soirée. » Petit clin d'oeil à la clef. Fière de son petit effet de mystère et surtout certaine qu’il serait surpris dans le bon sens quand il découvrirait ce qui l’attendait, la jeune femme dressa la table basse devant eux afin d’installer ce qu’elle avait préparé et que les deux colocataires puissent se mater un film ou peu importe ce qu’il voudrait regarder, confortablement mis dans le canapé avec à manger à portée de leurs mains. « Si tu veux mettre quelque chose ou juste parler, it’s up to you. Mais tu dois avoir pas mal de choses à me raconter avec ton voyage. Dis-moi tout, comment ça s’est passé ? »

_________________

We'll find a way
And everytime I try to fly, I fall without my wings, I feel so small. I guess I need you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew • nate • ana-sofia • lizzie • deborah • yevgeniya
TON AVATAR : brett dier
TES CRÉDITS : lloyd d'amour (avat) penny (gifs)
RAGOTS PARTAGÉS : 717
POINTS : 1630
ARRIVÉE À TENBY : 01/06/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 yo (13.06.1989)
CÔTÉ COEUR : lylou
PROFESSION : journaliste / blogueur
REPUTATION : le fils griffiths, un modèle de réussite ! cela dit, à son âge, il devrait peut-être penser à se trouver une femme et se poser au lieu de voyager aux quatre coins du globe



MessageSujet: Re: We're free to be the greatest here tonight. Fiona Sam 14 Jan - 21:56

Somebody told the stars you're not coming out tonight
And so they found a place to hide

Fiona ouvre délicatement le petit paquet que je lui offre et le cadeau a l'air de lui plaire, ce qui me ravit. Je hoche la tête avec vigueur à sa remarque car en effet, l'amateur de thé que je suis à su être conquis par le thé traditionnel chinois même si ce dernier ne se prépare pas exactement de la même façon.
« Uhm… j'ai l'impression d'avoir beaucoup de mal à m'en remettre cette fois. Encore plus que lorsque j'étais allé au Brésil pour les JO.  » Je hausse les épaules sans parvenir à trouver une raison logique à cette difficulté, puis j'ajoute sans pour autant être sûr de moi. « C'est probablement parce que mon séjour en Chine était bien plus physique et fatiguant que celui au Brésil… » Après tout, c'est la seule explication qui fait sens. Au pire, ce n'est pas très grave et je profite de cette semaine de congés pour me remettre tranquillement de mes aventures chinoises. Mes yeux se posent sous le sapin aux mots de la blonde et un sourire enfantin éclaire mon visage probablement plus que nécessaire. Il faut dire que je ne m'attendais pas vraiment à avoir un cadeau de la part de la Miller, alors la surprise est vraiment adorable. Je prends le paquet et le déballe avec une grande délicatesse. Il ne me faut pas longtemps pour comprendre de quoi il s'agit et surtout pour exprimer mes remerciements à la jeune femme en venant l'enlacer. « Oh merci, Fiona ! C'est un super cadeau ! Dès demain je le teste et que tu le veuilles ou non, tu seras le modèle de mes photos. » Je la gratifie d'un clin d'oeil amusé et je m'écarte pour retrouver ma place sur le canapé avec ma colocataire. Toutefois, sa remarque qui se veut taquine me fait rire et je me dois de la contredire. Je me relève et je me mets dans la position de l'arbre avant d'ajouter. « Ah ouais ? Et dis moi, un somnambule ferait ça ? » Je tiens la pose quelques secondes pendant lesquelles je reste parfaitement stable puis je ne tarde pas à retrouver le confort du canapé en m'affalant brutalement.
La pharmacienne m'informe de son désir de rester tranquillement à la maison et je hoche la tête, pas déçu de ce planning, bien que très intrigué par cette note finale qu'elle ajoute. Je l'interroge du regard, les sourcils froncés et un sourire sur les lèvres, mais je ne formule pas ma question à voix haute car je sais qu'elle ne me répondra rien et que je dois prendre mon mal en patience. Ce n'est pas dans ma nature d'être patient, mais je vais m'efforcer de faire le test toutefois et de chronométrer combien de temps je parviens à ne pas lui poser la question.
Je constate que cette dernière s'est appliquée à cuisiner pour notre petite soirée et encore une fois, je l'en remercie après avoir fait honneur à quelques unes de ses oeuvres. « Oh c'est trop bon ! Sache que ta cuisine m'a manqué. Merci d'avoir tout préparé. » Au moins, la nourriture détourne facilement mon attention quant à la question qui me brûle les lèvres et je vois en cela un avantage.
« Et bien, tu as raison, j'ai des trucs à raconter. Je peux t'assurer que je sais pourquoi ce mont est considéré comme le plus dangereux du monde. Pendant la randonnée, je n'ai pas fait le fier à certains points. Cela dit, c'était magnifique et même si j'étais crevé, c'était génial. En y repensant, je crois que c'est mon plus gros reportage en Asie… Il y avait beaucoup de travail, mais plus il y en a et plus je suis heureux alors bon… Je ne me plains pas. » Ce sont de merveilleux souvenirs qui m'envahissent la tête et pourtant, ce n'est même pas le meilleur souvenir que je garde de ce voyage. « Et puis… Lylou est venue me rejoindre. » que je confesse, avec un sourire de crétin sur le bout des lèvres. « Elle a passé quasiment deux semaines avec moi là-bas alors je l'emmenais avec moi dès que je pouvais et on a passé un week-end à Pékin. C'était fantastique. » Je fais mon récit, des étoiles dans les yeux et je presque nostalgique d'être déjà rentré tellement je passais un bon moment avec ma petite-amie. « Si jamais ça te dit, j'ai dû prendre un millier de photos, je t'en monterais quelques unes. » Je reprends quelques amuse-bouches que je déguste avant de reporter mon attention sur ma colocataire.  « Et toi, alors ? Avec le froid, ça va, pas trop de malades ? Les journées à la pharmacie ne sont pas trop épuisantes ? Des clients sont venus vous apporter des chocolats pour les fêtes ? Je parierais sur Mrs Harrisson, Mr Walsh ou sur Mrs Lloyd avec ses gâteaux secs. »

_________________

and now we are alive
Stop and take your time to notice things and make those things you notice matter. •• ALASKA



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Eléa, Gwen, Emrys & Lexia
TON AVATAR : Claire Holt
TES CRÉDITS : ava - tearsflight ; signa - anaëlle ; gif profil - tumblr
TA DISPONIBILITE RP : 0/2 : Josh
RAGOTS PARTAGÉS : 1900
POINTS : 3804
ARRIVÉE À TENBY : 17/11/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : It's not the fall that kills you, it's the sudden stop
PROFESSION : Aromathérapeute (spécialiste en pharmacie)


MessageSujet: Re: We're free to be the greatest here tonight. Fiona Dim 15 Jan - 16:16


« Physique ? » Reprit Fiona lorsque Jesse compara son voyage entre le Brésil et la Chine. Il la remercia ensuite pour son cadeau, ravi à l’idée de le tester dès le lendemain. La jolie blonde était moins emballée par celle de servir de modèle, mais après tout pourquoi pas ? Ce serait marrant à essayer. Son colocataire tenta ensuite une figure acrobatique afin de lui prouver qu’il n’était pas en mode somnambulisme. « Non, en effet. Bien qu’on ait déjà entendu parler de certaines capacités sous l’emprise du sommeil ou même de l’hypnose. » Fiona aimait bien glisser cette petite précision pour avoir le dernier mot, toujours dans un ton léger bien sûr. Ils s’installèrent ensuite dans le salon, les papilles de Jesse voulant clairement se réhabituer à la cuisine locale après avoir ingurgité la gastronomie chinoise ces dernières semaines. Le journaliste lui raconta ensuite quelques détails de son voyage. « Tu me montreras tes photos aussi ? C’est quand même un peu le but. » Jesse lui expliqua que sa petite amie était aussi venue le rejoindre et qu’elle était restée deux semaines avec lui. « C’est génial ça, vous avez bien dû vous amuser. Si je ne me trompe pas, c’est assez récent vous deux ? » La jolie blonde marqua une pause avant d’en demander plus à propos de la culture chinoise. Jesse lui proposa, comme elle l’avait laissé entendre, de lui montrer quelques photos, ce serait bien plus parlant qu’une description verbale. « On peut les faire défiler sur l’écran si tu as la carte de ton appareil. » Suggéra-t-elle. Ainsi, il pourrait lui parler des différents endroits, commentaires à l’appui tant que tout était frais dans sa mémoire. « Je te montrerai celles de mon voyage en Inde un jour. Je suis partie là-bas avec un ami, il y a quelques années, et c’est vraiment un des meilleurs souvenirs que je garde – dans ceux que j’ai gardé. Tu n’y es pas encore allé il me semble ? » Après quelques amuse-bouche, Jesse lui retourna ensuite la question quant aux dernières nouvelles dans la vie de la jeune femme. « Si, ça n’arrête pas de se bousculer, je crois que tout le village est bien venu au moins une fois. » Répondit-elle en souriant par rapport à sa remarque sur le froid. « Et tu as une de ces intuitions ! Mrs Lloyd est venue avec ses fameux biscuits secs. » Fiona sourit de plus belle avant de reprendre ses propos plus sérieusement. « Et sinon pas grand-chose, je n’ai pas une vie de grande aventurière. Le travail et tout le reste roule. » Résuma-t-elle en quelques mots, peu désireuse de s’attarder sur la question. Elle n’aimait pas trop parler d’elle. En vérité, elle avait eu une année assez mouvementée et n’était pas mécontente de retrouver un peu d’accalmie. « Pas de grosses nouveautés à Tenby non plus, à ma connaissance. »

_________________

We'll find a way
And everytime I try to fly, I fall without my wings, I feel so small. I guess I need you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew • nate • ana-sofia • lizzie • deborah • yevgeniya
TON AVATAR : brett dier
TES CRÉDITS : lloyd d'amour (avat) penny (gifs)
RAGOTS PARTAGÉS : 717
POINTS : 1630
ARRIVÉE À TENBY : 01/06/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 yo (13.06.1989)
CÔTÉ COEUR : lylou
PROFESSION : journaliste / blogueur
REPUTATION : le fils griffiths, un modèle de réussite ! cela dit, à son âge, il devrait peut-être penser à se trouver une femme et se poser au lieu de voyager aux quatre coins du globe



MessageSujet: Re: We're free to be the greatest here tonight. Fiona Dim 15 Jan - 18:34

Somebody told the stars you're not coming out tonight
And so they found a place to hide

« Physique dans le sens escalades, randonnées, parcours très difficiles. » Je m'étais moi-même déjà entraîné de longues heures avant de faire ce voyage et je m'en suis félicité une fois sur place en découvrant les aptitudes requises pour faire ce séjour. Toutefois, je rattrape mes heures de fatigue à présent de retour à Tenby et ça, la jeune femme en a été témoin. Je retourne vers Fiona et lorsqu'elle me fait part de ses doutes quant à mon état, je me lance dans une figure qui requiert équilibre et stabilité. Cependant, il en faut plus pour convaincre la blonde et je ris de bon coeur à sa réflexion.
On s'installe et on pioche dans la nourriture qu'elle a gentiment préparé, probablement lorsque je dormais. « Oui… Oui c'est plutôt récent, ça fait environ trois moi. » Que je dis en essayant de me souvenir de cette journée où nous avons finalement décidé de déclarer nos sentiments l'un à l'autre à Oxford. « D'ailleurs… Je voulais te demander, est-ce que ça te dérange si elle venait de temps en temps passer la nuit ici ? » Cette question me gêne, mais je ne peux clairement pas inviter la Blake sans avoir l'accord de Fiona au préalable.
Aux conseils de la blonde je hoche la tête et je vais chercher la carte mémoire de mon appareil photo pour m'exécuter. Voilà qui est bien plus pratique pour illustrer mon récit et lui faire comprendre un peu mieux la beauté des paysages. Il y a quelques photos de Lylou aussi dans le lot, devant les montagnes, les lacs ou devant les plus grands monuments de la capitale chinoise. Fiona fait référence à son amnésie partielle et je ne sais pas comment je dois répondre à cela et même si je dois répondre à sa remarque. Pour le moment, je me contente d'ignorer ce propos et de reprendre la conversation sur nos voyages respectifs. « Oh oui, tes photos d'Inde, j'aimerais beaucoup les voir. J'y suis allé une fois en Inde. À Chandigarh et plus précisément pour un article sur le Rock Garden, mais malheureusement à l'époque, je n'avais pas pu me permettre de rester très longtemps. » J'en garde également de bons souvenirs, même si je suis toujours déçu de ne pas avoir pu y rester assez longtemps pour visiter les alentours et les villes plus grandes.
A présent, nous parlons du quotidien de Fiona et je rigole quand elle m'avoue que j'avais raison concernant Mrs Lloyd. Toujours aussi typique cette bonne vieille dame. Un sourcil arqué, je demande très naïvement. « Et par hasard… Tu n'en aurais pas gardé quelques uns ? J'ai un peu honte, mais je raffole de ses gâteaux. » Il faut dire que je suis un estomac sur pattes et qu'il n'y a que très peu de choses dont je ne raffole pas. Elle poursuit et un sourire se dessine sur mes lèvres quand elle sous-entend qu'à Tenby, il n'y a pas grand chose à faire. Ce n'est pas pour rien que je suis obligé d'aller au bout du monde pour faire mon travail et trouver des activités palpitantes. « Oui, ça ne m'étonne pas… Et sinon, j'ai le droit d'avoir un indice sur là où tu comptes m'emmener plus tard ? » Que je demande, un sourire angélique sur les lèvres. La curiosité est un vilain défaut, mais dans ma profession, on se doit de l'être, n'est-ce pas ? Alors je tente ma chance, même si je suis persuadé que Fiona prendra un malin plaisir à me faire mariner encore un peu.

_________________

and now we are alive
Stop and take your time to notice things and make those things you notice matter. •• ALASKA



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Eléa, Gwen, Emrys & Lexia
TON AVATAR : Claire Holt
TES CRÉDITS : ava - tearsflight ; signa - anaëlle ; gif profil - tumblr
TA DISPONIBILITE RP : 0/2 : Josh
RAGOTS PARTAGÉS : 1900
POINTS : 3804
ARRIVÉE À TENBY : 17/11/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : It's not the fall that kills you, it's the sudden stop
PROFESSION : Aromathérapeute (spécialiste en pharmacie)


MessageSujet: Re: We're free to be the greatest here tonight. Fiona Dim 12 Fév - 19:19


« Je vois. Tu resteras un éternel globe-trotter. » Répondit Fiona lorsque Jesse lui mentionna les parcours difficiles qu’il avait effectué au cours des dernières semaines en Chine. Il lui parla alors de sa relation encore toute fraîche avec Lylou et lui demanda si elle pouvait venir passer la nuit de temps à autre dans la maison. « Bien sûr, tu es ici comme chez toi. Tu invites qui tu veux du moment que ce ne sont pas des gens qui détruisent tout. » Répliqua-t-elle sur le ton de l’humour afin de le mettre à l’aise. Il n’était déjà présent qu’une semaine en tout et pour tout, elle serait bien chiante en plus de l’empêcher de voir qui il voulait sur une si courte période. Les deux colocataires échangèrent ensuite sur différents voyages qu’ils avaient effectué notamment en Inde. La jolie blonde ne se rappelait pas de tous les détails mais Jesse reconnaîtrait sûrement bien des endroits si elle lui en montrait les photos un jour. Il était lui-même allé une fois dans le pays pour un article, cependant il n’avait pas eu la chance de pouvoir rester très longtemps. Ils rattrapèrent aussi le quotidien de Tenby. Il ne s’était pas passé grand-chose en son absence ou en tout cas pas à propos des proches de Jesse directement. Mrs Lloyd avait juste apporté des gâteaux à la pharmacie, très intéressant comme anecdote. Fiona se rendit compte que sa vie devait paraître bien ennuyeuse à côté de l’existence aventureuse de son colocataire. Elle vivait son train-train quotidien, travaillait, allait s’occuper de son cheval, elle s’ouvrait de plus en plus aux autres à nouveaux mais ça s’arrêtait là. Pas étonnant de vouloir du calme comme la jolie blonde en attendait après avoir vécu une agression, une amnésie partielle et ensuite toute une histoire derrière pour découvrir ceux qui lui avaient fait ça. La pharmacienne ne s’en plaignait pas et ne se posait nullement en victime à réconforter, néanmoins ce genre d’événement marquait et il fallait du temps pour rebondir, c’est pourquoi elle ne refusait pas un peu de calme plat dans sa vie, d’autant qu’elle se cherchait toujours et entamait plus ou moins quelque chose avec Robb. Baby step. « Non, ils ont déjà tous été mangés. » Répondit la jeune femme à la supplique de Jesse. Il n’était pas le seul à être un estomac sur pattes et elle ne parlait pas d’elle mais de son ‘ami’ écossais. Les deux colocataires entreprirent de regarder les photos du voyage de Jesse même si le journaliste ne put retenir bien longtemps sa curiosité à propos de ce qu’elle lui avait réservé pour la suite de la soirée. « Aucun. Ce ne serait plus une surprise sinon. On ira après les photos. » Fiona était intransigeante sur ce point, elle ne lâcherait pas le morceau. Elle se leva pour aller leur chercher une nouvelle salve de petits encas et elle revint ensuite regarder le reste des magnifiques photos de son buddy reporter. Au terme des clichés et de longues discussions sur leurs voyages mutuels, la jolie blonde estima que l’heure était venue. La nuit noire était tombée depuis un moment déjà vu le soir d’hiver et se prêterait tout à fait au moment. « Prêt ? » S’enquit-elle en se dirigeant dans le vestibule pour enfiler veste, écharpe et bonnet. La soirée était plus que propice puisqu’en plus il ne neigeait pas.

_________________

We'll find a way
And everytime I try to fly, I fall without my wings, I feel so small. I guess I need you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew • nate • ana-sofia • lizzie • deborah • yevgeniya
TON AVATAR : brett dier
TES CRÉDITS : lloyd d'amour (avat) penny (gifs)
RAGOTS PARTAGÉS : 717
POINTS : 1630
ARRIVÉE À TENBY : 01/06/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 yo (13.06.1989)
CÔTÉ COEUR : lylou
PROFESSION : journaliste / blogueur
REPUTATION : le fils griffiths, un modèle de réussite ! cela dit, à son âge, il devrait peut-être penser à se trouver une femme et se poser au lieu de voyager aux quatre coins du globe



MessageSujet: Re: We're free to be the greatest here tonight. Fiona Dim 19 Fév - 23:19

Somebody told the stars you're not coming out tonight
And so they found a place to hide

C'est un soulagement de savoir que Fiona est d'accord pour que Lylou vienne passer quelques nuit à la maison. Cela dit, je doute que ce soit très souvent étant donné que nous passons tous les deux les trois-quarts de notre temps à l'extérieur. Je remercie Fiona chaleureusement, comme il se doit. Je ne sais pas si elle se rend compte de ce qu'elle m'offre, mais je m'empresse de lui faire comprendre à quel point c'est important pour moi. Se voir avec la Blake devient de plus en plus difficile et même si nous communiquons presque quotidiennement grâce aux nouvelles technologies, j'ai envie de profiter au maximum du peu de temps que nous pouvons passer ensemble à Tenby. Savoir que Fiona veut bien que ma petite amie passe une nuit par ci par là à la maison revient à m'enlever un poids de mes épaules. C'est une très bonne nouvelle, mais dans le fond, ça ne m'étonne pas venant de ma colocataire, elle a toujours été formidable et très compréhensive. Voilà une constance !
J'expose mes photos du voyage et malgré tout, j'ai déjà hâte d'être à ma prochaine destination pour pouvoir vivre de nouvelles aventures.
A grands regrets, la blonde m'informe qu'il n'y a plus de gâteaux secs de Mrs Lloyd et peut-être que ce n'est pas plus mal tout compte fait, car s'il y a quelque chose dont je me suis aperçu en Chine, c'est qu'ils ne sont pas très doués pour la nourriture saine. Heureusement, là-bas, les sorties quotidiennes et le sport qui accompagnait de manière générale me permettait de ne pas prendre de poids, or à Tenby, on se prend vite au mode de vie sédentaire.
La curiosité réveillée, j'essaye tant bien que mal de soutirer des informations à la jeune femme pour savoir où elle compte m'emmener, mais rien n'y fait, elle ne veut pas cracher le morceau. Il faut terminer le récit des photos avant, alors c'est ce que je fais. Je bois un nouveau verre d'eau également et bientôt, j'arrive au dernier cliché que je commente très brièvement pour me permettre de découvrir ma surprise un peu plus tôt.
C'est enfin l'heure, et je me mords la lèvre tellement je ne tiens plus en place. Je suis la Miller avec empressement et je l'imite dans ses gestes, enfilant à mon tour le nécessaire pour contrer le froid hivernal de la région.
« Toujours !  » Réponds-je, fier. S'il y a bien quelque chose pour lequel je suis toujours prêt, c'est bel et bien les sorties, quelles qu'elles soient. C'est un peu ça le métier de journaliste. Toujours être prêt pour aller chercher les informations, même si concrètement, je ne suis pas un journaliste qui s'occupe des scoops et des informations locales où il faut être le premier sur les lieux. Non, mon métier est bien moins pesant même si m'occuper des scoops ne m'aurait pas déranger. C'est juste que j'ai eu l'opportunité de travailler dans la rubrique qui concerne les voyages et les sports extrêmes. Mes passions.
Je m'habille chaudement, peut-être même plus que ma colocataire car dernièrement j'ai été habitué à des températures un peu plus chaude en Asie. Autant dire que le retour en Europe fut un choc de ce point de vue. Nous sortons de la maison et je ferme la porte dernière nous. Encore une fois, je ne peux pas m'empêcher de continuer à poser des questions. Il faut que j'en sache plus, c'est l'instinct, le métier qui refait surface. Chassez le naturel, il revient au galop. « Alors c'est où ? C'est loin ?  » Je remonte mon écharpe presque jusqu'à mon nez.  « Il faut prendre la voiture pour y aller ?  »

_________________

and now we are alive
Stop and take your time to notice things and make those things you notice matter. •• ALASKA



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Eléa, Gwen, Emrys & Lexia
TON AVATAR : Claire Holt
TES CRÉDITS : ava - tearsflight ; signa - anaëlle ; gif profil - tumblr
TA DISPONIBILITE RP : 0/2 : Josh
RAGOTS PARTAGÉS : 1900
POINTS : 3804
ARRIVÉE À TENBY : 17/11/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : It's not the fall that kills you, it's the sudden stop
PROFESSION : Aromathérapeute (spécialiste en pharmacie)


MessageSujet: Re: We're free to be the greatest here tonight. Fiona Jeu 30 Mar - 13:44



Alors que les deux colocataires sortaient de la maison, Jesse questionna une nouvelle fois Fiona sur leur prochaine destination. « Non pas besoin, ce n’est pas loin. » L’endroit où elle l’emmenait n’était qu’à quelques minutes à pieds. Ils marchèrent un instant avant de rejoindre la plage. La jolie blonde esquissa un sourire en observant Jesse. Le journaliste devait se demander si elle l’emmenait pour une simple balade hivernale le long de l’eau ou si elle avait concocté une idée tordue derrière ses faux airs innocents. La deuxième hypothèse était la bonne. Après tout, les deux amis s’étaient retrouvés ce soir pour célébrer les fêtes un peu en avance.

Elle s’avança derrière un lieu un peu plus reculé et en retira quelques paquets qu’elle avait dissimulé derrière une motte de sable plus surélevée. Rien n’avait bougé mais Tenby n’était pas non plus le patelin le plus fréquenté qui soit. « Un petit feu d’artifice artisanal ? » Proposa la pharmacienne en montrant les quelques fusées emballées. Le sable aux alentours ne serait évidemment pas le meilleur terrain pour les lancer, puisqu’il était friable et instable, mais certains chemins le long de la plage était bétonné et les deux amis pourraient les fixer plus solidement.

La jolie blonde espérait que Jesse apprécierait la surprise. Elle ne le connaissait pas encore suffisamment pour le deviner, cependant elle n’ignorait pas qu’il était un habitué aux activités peu ordinaires, surtout pour quelqu’un qui revenait d’un voyage en Asie aussi riche et rempli qu’avait été le sien. Fiona pensait tout de même qu’ils allaient bien s’amuser pour le reste de la soirée. La jeune femme commença à ouvrir un paquet et tendit une première fusée à Jesse. « A toi l’honneur. »

_________________

We'll find a way
And everytime I try to fly, I fall without my wings, I feel so small. I guess I need you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew • nate • ana-sofia • lizzie • deborah • yevgeniya
TON AVATAR : brett dier
TES CRÉDITS : lloyd d'amour (avat) penny (gifs)
RAGOTS PARTAGÉS : 717
POINTS : 1630
ARRIVÉE À TENBY : 01/06/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 yo (13.06.1989)
CÔTÉ COEUR : lylou
PROFESSION : journaliste / blogueur
REPUTATION : le fils griffiths, un modèle de réussite ! cela dit, à son âge, il devrait peut-être penser à se trouver une femme et se poser au lieu de voyager aux quatre coins du globe



MessageSujet: Re: We're free to be the greatest here tonight. Fiona Mar 11 Avr - 15:44

Somebody told the stars you're not coming out tonight
And so they found a place to hide

Le premier indice est le suivant : ce n'est pas loin au point que nous n'avons pas besoin de prendre la voiture pour nous y rendre. Très bien. Surtout que je ne suis pas contre une petite marche nocturne ou matinale pour moi qui suis encore tout décalé à cause de mon voyage. Nous longeons le bord de mer et même si je me plains souvent du manque d'activités à faire dans la bourgade, je dois bien lui reconnaître son paysage sublime. La plage, je pourrais y errer des heures durant, à regarder les vagues qui s'écrasent sur le sable. A les entendre, aussi. Et puis il y a aussi la lune qui se reflète dans l'eau et qui confère à cette image, une chaleur en opposition avec le vent froid qui nous fouette le visage.
On avance et je vois Fiona qui s'écarte pour creuser quelque part et en extirper quelque chose que je ne distingue pas tout à fait. Est-ce qu'on se lance dans une carte au trésor ?
Apparemment non et la jolie blonde ne tarde pas à me dire de quoi il s'agit. Mon sourire s'élargit et mon seul regret est de ne pas avoir apporté mon appareil photo avec nous pour immortaliser l'instant.
 «  Qu'elle idée fantastique ! » Je m'extasie avec le sentiment de retomber en enfance le jour de la fête nationale. De nombreux souvenirs font surface et j'ai vraiment hâte de trouver un terrain stable pour pouvoir lancer ces quelques fusées. «  Attention, Fiona, si certains savaient ils diraient que ça commence avec des feux d'artifices artisanaux et que ça se termine avec des cocktails Molotov. » Dis-je pour la charrier.
Enfin, nous trouvons un emplacement parfait, toujours au bord de l'eau, pour lancer ces fusées. Elle me fait l'honneur de commencer et je ne cache pas ma joie. Clairement pas. Je me frotte les mains pour les réchauffer maintenant qu'elles sont hors de mes poches et je me mets à genoux pour préparer le premier lancé. «  Avec grand plaisir ! » Ca ne prend que quelques secondes et bien vite, j'en suis à demander un briquet à Fiona pour enflammer la mèche. Je me stoppe juste avant de l'enflammer et je me retourne vers ma colocataire. D'une façon assez spéciale, c'est comme si nous portions un toast. Nous sommes en train de célébrer, alors il faut dire ce pourquoi nous sommes reconnaissants. « A nous ! A cette vie colocation qui fonctionne si bien et à notre amitié ! Je suis sûr que nous avons encore de belles aventures qui nous attendent. Et merci encore pour cette belle surprise. » Sur ces mots, je me penche à nouveau et cette fois, je laisse partir la fusée qui éclate dans un son sourd et lointain au dessus de la mer.
Je laisse ma place à la Galloise, lui rends le briquet, et attends qu'elle lance à son tour une fusée.

_________________

and now we are alive
Stop and take your time to notice things and make those things you notice matter. •• ALASKA



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Eléa, Gwen, Emrys & Lexia
TON AVATAR : Claire Holt
TES CRÉDITS : ava - tearsflight ; signa - anaëlle ; gif profil - tumblr
TA DISPONIBILITE RP : 0/2 : Josh
RAGOTS PARTAGÉS : 1900
POINTS : 3804
ARRIVÉE À TENBY : 17/11/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : It's not the fall that kills you, it's the sudden stop
PROFESSION : Aromathérapeute (spécialiste en pharmacie)


MessageSujet: Re: We're free to be the greatest here tonight. Fiona Mer 19 Avr - 20:13


En arrivant sur la plage, Fiona attacha ses cheveux et réajusta son écharpe afin d’éviter que le vent ne s’engouffre dans son cou. La température était basse et pourtant pas si médiocre en cette période hivernale. Les deux colocataires avaient de la chance. La blonde avait hâte de découvrir la réaction de Jesse lorsqu’il comprendrait ce qui l’attendait. Elle lui révéla d’ailleurs rapidement la surprise : un feu d’artifice artisanal. Le journaliste s’extasia comme un enfant qui déballait son cadeau de Noël à l’avance même s’il n’en rata pas une pour charrier l’aromathérapeute.

Les deux compères s’éloignèrent des lieux afin de trouver un sol moins friable et plus adapté pour lancer les fusées. Fiona proposa à Jesse de commencer, il ne se fit pas prier deux fois. Il s’approcha pour allumer la première mèche et prononça quelques mots en l’honneur de cette soirée, soulignant cette vie de colocataire qui se passait à merveille ainsi que leur amitié. « A nous et à notre amitié. » Répondit-elle sobrement à ses propos, avec un large sourire néanmoins. La jeune femme ne s’exprimait jamais beaucoup sur ce genre de choses, elle n’en était pourtant pas moins d’accord avec ce qu’il avait dit. « Avec plaisir. » La première fusée éclata dans le ciel avec un bruit sourd, offrant un spectacle de couleurs chatoyantes. Le vent ne facilitait pas la tâche, alors il fallait bien viser. Fiona s’approcha à son tour et lança la deuxième.

Quelques fusées se succédèrent jusqu’à épuisement du paquet. Jesse et Fiona rigolèrent comme deux adolescents tout le temps qu’ils passèrent sur la plage, à courir tels deux gamins, à essayer de se prendre sur le dos l’un de l’autre (le journaliste avait plus de succès en la matière, bien évidemment) ; ils en profitèrent pour se lâcher et se laisser aller. Au bout d’une bonne heure, ils décidèrent de rentrer et de continuer à s’amuser au chaud afin de ne pas mourir complètement gelés. La nuit dura encore un bon moment, marquant une de leurs plus belles soirées ensemble et le ciment de leur super colocation.

Sujet terminé

_________________

We'll find a way
And everytime I try to fly, I fall without my wings, I feel so small. I guess I need you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: We're free to be the greatest here tonight. Fiona

Revenir en haut Aller en bas

We're free to be the greatest here tonight. Fiona

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-