AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

I don't deserve your love but you give it to me anyway + Kainoa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Thomas, Lenny, Rhys & Trystan
TON AVATAR : Johanna Brady
TES CRÉDITS : Castamere (avatar) & petramaximoff (gifs) & Anaëlle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libre (0/3)
En cours : Nate - Malone
A venir : Isla
RAGOTS PARTAGÉS : 3801
POINTS : 3297
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans. (03/05)
CÔTÉ COEUR : Elle vient de rompre ses fiançailles, ce qui lui a brisé le cœur.
PROFESSION : Elle n'a pas terminé la fac de droit, elle aimerait bien reprendre maintenant que sa fille est née.
REPUTATION : Elle a accouché d'une belle petite fille le 10 novembre ! Toutes nos félicitations ! Et aussi beaucoup de courage car elle a l'air d'être partie pour l'élever seule. Je me demande ce qui se passe avec le fils Baxter... Ils avaient l'air si heureux...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: I don't deserve your love but you give it to me anyway + Kainoa Jeu 8 Déc - 22:48

You're everything I need
And when I walk away
You take off running and come right after me
It's what you do
And I don't deserve you

Il est une heure du matin et Spence fixe les chiffres lumineux du radio-réveil posé sur la table de chevet avec une angoisse grandissante. Bientôt, il serait l’heure de se glisser hors des draps et de disparaître. Une nouvelle fois. La rousse avait l’impression de ne faire que ça en ce moment : fuir. Sans que cela n’arrange ses problèmes d’une quelconque manière. Elle était toujours dans une impasse, affublée d’un mari qu’elle détestait mais qui ne voulait pas la laisser partir. Il n’abandonnerait pas, elle le sentait. Il avait besoin qu’elle soit sa chose, qu’elle soit à sa merci. Il ne reculerait devant rien pour qu’elle reste sienne, pour que jamais elle ne lui échappe. Il était prêt à tout, même à blesser ceux qu’elle aimait. Il se sentait intouchable et peut être bien qu’il l’était. Il avait toujours une longueur d’avance sur elle, doté d’une intelligence redoutable. Il était flic, il savait comment ne pas laisser de preuves, comment ne pas se faire attraper. Il lui avait même dit qu’il avait un alibi pour la nuit où il avait tabassé Kainoa, comme pour prouver sa toute puissance… Très précautionneusement, elle se retourne pour vérifier qu’il dort toujours. C’est le cas. De toute façon, elle est fermement décidée à fuir. Advienne que pourra. Avant-hier soir, quand Nate et Kainoa étaient venus à sa porte, elle était convaincue que c’était une très mauvaise idée. Mais depuis, elle avait eu le temps de réfléchir. Et en vingt-quatre heures, la donne avait considérablement changée. Confrontée à un déclic, la Evans avait retrouvée son envie de se battre. La flamme intérieure que Ben avait éteinte, la première fois qu’il avait levée la main sur elle, s’était rallumée, peut être même plus ardente. L’amour, voilà pourquoi elle allait se battre. C’était peut être cliché mais c’était comme ça. Nate lui avait balancé qu’elle ne savait pas ce qu’était l’amour et peut être qu’il avait raison. Peut être qu’elle venait de le découvrir. Et maintenant, elle aussi était prête à tout pour gagner cette lutte sordide.

C’est pour ça qu’elle avait fait boire Ben un peu trop ce soir, jouant la comédie de l’épouse résignée à la perfection. Et ça avait marché. Une heure plus tard, elle est dans la rue, son sac sur l’épaule, et il dort toujours. Elle l’a berné. Elle n’en revient pas. Elle continue d’ailleurs à se retourner avec une certaine frénésie, persuadée qu’il va débouler d’un instant à l’autre. Ce n’est pas la seule peur qu’elle nourrit d’ailleurs. Sa plus grande question demeure de savoir si Kainoa et Nate seront vraiment au rendez-vous qu’elle leur a fixé. Non pas qu’elle n’avait pas foi en eux mais la confrontation avec eux l’autre jour avait été si rude qu’elle aurait pu comprendre qu’ils abandonnent. Elle était un cas, une pauvre fille, elle s’en rendait compte maintenant… Vicky se glisse souplement devant elle, tous phares éteints et Spence a l’impression qu’elle va défaillir de soulagement. Sans demander son reste, elle se glisse dans l’habitacle, à l’arrière. « Merci…merci d’être venus. » Leur dit-elle, la gorge nouée. Elle ne méritait pas leurs efforts, c’était plutôt clair… Nate regarde droit devant lui, la mâchoire serrée, visiblement toujours en colère. Kai n’est pas plus bavard, même dans la nuit, Spencer peut voir qu’il est livide. Il a l’air exténué. Le conducteur de la Porsche accélère et ils quittent Liverpool à une vitesse bien au dessus de la limite. Dans un silence de mort. Mais Spencer n’est pas oppressée. Au contraire. Chaque kilomètre qui l’éloigne de Ben est un soulagement. Elle respire de mieux en mieux. Elle avait été si bête de penser que revenir ici et céder était la bonne solution…

La route est longue mais Nate ne prend pas beaucoup de pauses. Il est sans doute pressé de se débarrasser de Kai et d’elle. C’était déjà un miracle que les deux hommes qui se détestaient pourtant cordialement aient eu envie de s’associer pour son bénéfice. Et en réponse, elle avait été ingrate. Pas étonnant qu’il ait envie d’en finir avec ce qui la concernait. D’ailleurs, une fois qu’il les a déposés devant chez eux, il démarre pied au plancher, toujours sans avoir décroché un mot. Et pour la première fois depuis leurs adieux déchirants à l’hôpital, Spence et Kai se retrouvent en tête à tête, dans l’allée de leur garage. La rousse ose à peine le regarder. Et pourtant, c’était à elle de rétablir le contact entre eux. Il avait déjà assez fourni d’efforts comme ça. Sauf que rien ne lui vient. « Je ne sais même pas quoi te dire… » Finit-elle d’ailleurs par avouer. Alors qu’elle avait largement eu le temps d’y réfléchir pendant le trajet. Mais il y avait certaines situations qui devenaient bien trop compliquées… « Si ce n’est que… Je suis désolée. Je suis tellement désolée. » Encore et toujours, elle sent ses yeux s’humidifier. Elle lâche son sac au sol, allant vers Kainoa pour enserrer sa taille de ses bras et coller sa tête contre son torse. Priant pour qu’il ne reste pas de marbre. « Je suis désolée… Je suis désolée… Je suis désolée. » Répète t-elle comme une litanie. Encore et encore.

_________________

That's some type of love ❥ Isn't she lovely ? Isn't she wonderful ? Isn't she precious ? Less than one minute old. God gave a present to me, made of flesh and bones. My life, my soul. You make my spirit whole. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: I don't deserve your love but you give it to me anyway + Kainoa Ven 9 Déc - 2:27



Les heures s’égrenaient à une lenteur incroyable. Kainoa n’avait jamais vu le temps passer aussi lentement… Les yeux horriblement cernés, les nerfs à vif, il n’avait pas dormi correctement depuis plusieurs jours, ni même mangé suffisamment. Pourtant, il ne ressentait pas encore les signaux que son cerveau lui envoyait. Non, il était préoccupé par sa seule et unique mission, celle d’arracher Spencer aux griffes de Ben. Alors quand elle lui avait envoyé un texto pour lui fixer un rendez-vous, acceptant ainsi de quitter Liverpool et de rentrer avec Nate et lui, il avait ressenti un peu de soulagement… Mais bien entendu, il n’aurait l’esprit en paix que quand elle serait en sécurité, auprès de lui. En attendant l’heure des retrouvailles, le jeune homme s’efforça de se reposer un peu. Il avait payé une chambre dans un motel, le plus près possible de la rue dans laquelle Ben vivait. Néanmoins, il n’y avait mis les pieds que tardivement, ne pouvant s’empêcher de rôder non loin de la maison de cette ordure… Il fallait rester aux aguets, forcément. Il ne s’était résolu à prendre son mal en patience que quand sa petite amie lui avait confirmé qu’elle comptait bien s’en aller. Jusqu’au dernier moment, il avait craint qu’elle change d’avis. Il s’était pointé au coin de la rue bien avant l’heure, pour être certain de ne pas la manquer. Nate aussi était arrivé en avance et, sans prononcer le moindre mot, Kai était monté dans la Porsche, s’asseyant côté passager. De toute manière, il était plutôt inutile qu’ils s’adressent la parole… Ils savaient tous les deux pourquoi ils étaient là. Tout ce qu’il leur restait à faire, c’était attendre. Rongeant son frein, le Baxter jetait régulièrement des coups d’oeil à sa montre et ne cessait de scruter l’obscurité. La vision d’une chevelure rousse le fit quasiment défaillir de soulagement. Leur plan avait fonctionné… Il fallait désormais fuir Liverpool le plus vite possible. Mais Nate n’avait pas besoin qu’on le lui rappelle et, quelques secondes plus tard, la voiture et ses trois passagers aux relations chaotiques s’éloignaient dans la nuit. Pour la première fois en plusieurs jours, Kainoa se sentit suffisamment en confiance pour se laisser aller et s’endormir. Sa chérie était juste là, derrière lui… Dans quelques heures, ils retrouveraient leur chez-eux et leur intimité. Rien d’autre n’avait d’importance à l’instant précis…

« Merci. » Ce fut le seul mot qu’il adressa à Nate mais, de toute façon, il n’était même pas sûr que ce dernier l’ait entendu. Il était déjà reparti à toute vitesse, ce qui n’était pas plus mal. Le Gallois se tourna vers Spencer, qui gardait la tête baissée. Après toutes ces émotions, il ne savait pas par où commencer… Il avait envie de la prendre dans ses bras, de lui assurer que tout irait bien, mais il avait même peur de lui faire mal. Mais quand elle s’approcha pour se blottir contre lui, il oublia bien vite ses craintes. Elle pleurait en répétant qu’elle était désolée et son coeur se serra dans sa poitrine. Délicatement, il l’entoura de ses bras protecteurs, la berçant légèrement contre lui. Puis il embrassa le sommet de son crâne. Une fois. Deux fois. Trois fois… Respirant l’odeur de ses cheveux et les caressant au passage. Parce qu’il avait bien cru qu’il pourrait la perdre. Parce que cette crainte aurait pu le rendre fou… « Chut » souffla-t-il, cherchant avant tout à la calmer. Pourtant, il avait conscience que ça ne servait pas à grand-chose. Alors au lieu de ça, il se contenta de la garder dans ses bras, comme s’il avait peur qu’elle s’en aille à nouveau. Ce ne fut qu’au bout de plusieurs minutes qu’il décida de bouger. « On retourne dans notre maison… » murmura-t-il, s’écartant légèrement pour pouvoir ramasser le sac de l’Anglaise au sol. Il garda un bras autour de sa taille et ils franchirent le pas de la porte ensemble, Kai prenant bien soin de la verrouiller et d’enclencher le système d’alarme. « Tu as besoin de te reposer. Va prendre une douche si tu veux… Ou t’allonger directement… Je vais t’apporter une tasse de thé et de quoi grignoter. » Il déposa un baiser sur son front, avec la drôle d’impression d’agir comme un automate. Puis il se dirigea vers la cuisine, s’efforçant de chasser de son esprit toute pensée négative. Au lieu de s’attarder, il s’activa, déjà pressé de retrouver Spencer. Et au bout de quelques minutes, il la rejoignait à l’étage, avec un petit plateau qu’il posa sur la table de chevet. « Tiens, ça peut te faire du bien… » Il se déshabilla et enfila un jogging avant de s’installer auprès d’elle, dans leur lit. Et enfin, il posa ses lèvres contre les siennes, un bras autour de sa taille. « Je t’aime… Et tout ce que je veux, c’est ton bonheur. » L’astrophysicien avait encore beaucoup de choses à dire et pas mal de questions qui le préoccupaient, mais ça, c’était l’essentiel.

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Thomas, Lenny, Rhys & Trystan
TON AVATAR : Johanna Brady
TES CRÉDITS : Castamere (avatar) & petramaximoff (gifs) & Anaëlle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libre (0/3)
En cours : Nate - Malone
A venir : Isla
RAGOTS PARTAGÉS : 3801
POINTS : 3297
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans. (03/05)
CÔTÉ COEUR : Elle vient de rompre ses fiançailles, ce qui lui a brisé le cœur.
PROFESSION : Elle n'a pas terminé la fac de droit, elle aimerait bien reprendre maintenant que sa fille est née.
REPUTATION : Elle a accouché d'une belle petite fille le 10 novembre ! Toutes nos félicitations ! Et aussi beaucoup de courage car elle a l'air d'être partie pour l'élever seule. Je me demande ce qui se passe avec le fils Baxter... Ils avaient l'air si heureux...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: I don't deserve your love but you give it to me anyway + Kainoa Dim 11 Déc - 11:46

You're everything I need
And when I walk away
You take off running and come right after me
It's what you do
And I don't deserve you

Il ne faut qu’un instant pour que les bras de Kainoa se referment autour des épaules de Spencer et celle-ci pousse un long soupir de soulagement. Visiblement, elle n’avait pas encore atteint la limite : celle où il cessait de lui pardonner ses faux pas. Il la berce gentiment, déposant des petits baisers dans ses cheveux. Cette douceur est la bienvenue après le cauchemar des derniers jours et elle s’abandonne avec plaisir dans les bras du Baxter, laissant enfin un peu retomber la pression. Elle met toutefois du temps à véritablement se calmer. Il lui faudrait du temps pour effacer les séquelles de cette horrible situation. En espérant qu’elle y arrive… Mais l’homme qui la serrait contre lui l’aimait, et rien que pour cela, ça valait le coup de se battre pour ne pas se laisser sombrer… « Oui chez nous… » Murmure t-elle faiblement quand Kainoa lui dit qu’il est temps qu’ils rentrent chez eux. Il était vrai qu’il faisait particulièrement froid dehors. Et qu’il n’était pas non plus très prudent de rester à l’extérieur. D’ailleurs, dès qu’ils ont franchi la porte d’entrée, Kainoa verrouille soigneusement la porte, enclenchant le système d’alarme. Ce dernier avait creusé un trou dans le budget du jeune couple quand ils s’étaient installés mais à présent la rousse ne le regrettait pas une seconde. Il lui fallait au moins ça pour mieux respirer et tenter de trouver le sommeil… Le gallois se retourne ensuite auprès d’elle, lui déposant un petit baiser sur le front, lui proposant d’aller se reposer pendant qu’il lui prépare quelque chose à grignoter. C’est très gentil mais Spence a envie de protester. Il doit être aussi fatigué qu’elle, et il n’a certainement pas à se mettre à son service. Mais avant qu’elle n’ait pu dire quoi que ce soit, il est déjà parti en direction de la cuisine. Il se comportait de manière douce avec elle mais… il n’était pas comme d’habitude. Il y avait quelque chose qui clochait. Il avait l'air... ailleurs.

Perturbée, la rousse va quand même prendre une douche. Après un si long voyage, elle en rêvait. Elle ne s’attarde pas néanmoins, comprenant qu’elle allait devoir parler avec Kainoa. Elle s’enveloppe donc un peignoir, rejoignant rapidement la chambre pour s’installer sur le lit. Elle resserre bien les pans de son vêtement, peu désireuse de faire l’étalage de ses ecchymoses. Quelques minutes plus tard, Kainoa la rejoint effectivement, avec une tasse de thé. Reconnaissante, elle s’en empare, se laissant gagner par l’odeur du breuvage et la chaleur qui émane de la tasse. Encore réchauffée par la douche, elle avait l’impression que son corps courbaturé venait de glisser dans un cocon douillet. En même temps… Elle était anglaise, rien que le mot thé était une source de réconfort pour elle. « Merci mon amour. » Devenant presque timide à l’emploi du petit nom, se demandant si elle en avait encore le droit de l'employer et toujours torturée par la question de savoir comment il se sentait vis-à-vis d’elle à l’heure actuelle. Quoique… une nouvelle fois, il passe un bras protecteur autour de sa taille et cette fois-ci, ce sont ses lèvres qu’il vient poser sur les siennes. La rousse se raidit à ce contact, un peu plus intimes que les autres, se rappelant avec dégoût qu’elle avait dû en embrasser un autre que lui. Le plus doucement possible pour ne pas le froisser, elle se recule. Elle est effarée de sa réaction mais elle n’y peut rien. Ben détruisait tout ce qu’il touchait, tout ce qu’elle aimait. Néanmoins, il y avait encore quelques certitudes qu’elle avait. « Moi aussi je t’aime… Encore plus maintenant que je sais ce que tu es prêt à faire pour moi… » Elle se mord la lèvre, car il y a un mais, il y a toujours un mais. « Mais je ne sais pas… Je ne sais pas comment tu peux me pardonner ma fuite. Et comment moi… Je peux me pardonner… ça » Doucement, elle lève une main, caressant les ombres qui striaient encore le visage de son amoureux. « Moi aussi, je veux que tu sois heureux et en ce sens…. Tu mérites une fille plus équilibrée. Une fille qui a moins de casseroles. Une fille moins…endommagée. » Dit-elle en commençant à mettre des mots sur comment elle se sentait. Car endommagée, elle l’était. Foutue, démolie, limite folle. Car sinon, comment expliquer son comportement des derniers jours ?

_________________

That's some type of love ❥ Isn't she lovely ? Isn't she wonderful ? Isn't she precious ? Less than one minute old. God gave a present to me, made of flesh and bones. My life, my soul. You make my spirit whole. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: I don't deserve your love but you give it to me anyway + Kainoa Lun 12 Déc - 5:04


« Pas de quoi, c’est normal. » C’était la moindre des choses, après tout ce qu’elle avait traversé… Kainoa aurait vraiment voulu pouvoir faire plus. Malheureusement, une fois encore, il se sentait extrêmement limité. Elle s’était fait frapper à plusieurs reprises par un psychopathe et même s’ils avaient réussi à la ramener à Tenby, il restait persuadé qu’il avait lamentablement échoué dans son rôle. Ce n’était pas faute d’essayer, pourtant… Et maintenant, il faisait de son mieux pour lui assurer de son soutien. Sauf que quand elle s’écarta après qu’il eut posé ses lèvres contre les siennes, Kai comprit qu’il y avait un fossé qu’il pourrait difficilement combler. Pourrait-il un jour effacer l’ombre des malheurs qu’elle avait vécus, le fantôme de Ben ? Avec le temps et des efforts, peut-être… Mais pour l’instant, si tôt après avoir été horriblement maltraitée par l’homme qu’elle avait épousé, c’était assurément impossible. Honteux, le Gallois baissa la tête et finit par s’écarter lui-même, pour ne pas lui donner l’impression qu’il lui mettait la pression ou quoi que ce soit dans le genre. Il laissa tomber sa tête sur son oreiller, le coeur encore en lambeaux, parce qu’il ne savait pas quoi faire pour réparer les choses, ni même si c’était possible de le faire. Pourtant, il voulait y croire, profondément… Encore plus quand elle lui disait à son tour qu’elle l’aimait. En réalité, il n’en doutait pas. Mais effectivement, les choses étaient beaucoup plus compliquées que ça… « Ce n’est pas de ta faute si je me suis retrouvé à l’hôpital. Tu ne peux pas tout prendre sur tes épaules, Spencer. » Bien entendu, c’était plus facile à dire qu’à faire. Lui-même avait souvent tendance à s’accabler de tous les maux, notamment quand il s’agissait de sa famille. Mais là-dessus, il n’en démordrait pas. Il s’était fait tabasser par un fou furieux, voilà tout. Spencer n’aurait pas pu deviner que ce genre d’horreurs pouvait arriver. « Bon, écoute… On a tous nos fissures, nos faiblesses, nos failles. Certains plus que d’autres, c’est vrai. Mais je n’ai pas envie d’une autre fille que toi. Tu es la seule… Spencer, tu l’as peut-être pas compris, mais c’est avec toi que j’ai envie de faire ma vie. » Il pensait que c’était clair, vu qu’ils avaient déjà parlé de fonder une famille, même si ce n’était pas dans l’immédiat… Ce qui s’était passé n’avait pas changé la donne.

Doucement, il posa une main sur la sienne, entremêlant leurs doigts. Il avait presque une impression d’irréalité… Pourtant, c’était chez eux, c’était leur maison. Et il avait ce pour quoi il se serait battu jusqu’au bout, c’est-à-dire que sa bien-aimée avait été libérée de l’emprise de son connard d’ex-mari. Elle était auprès de lui et c’était l’essentiel. Sauf que maintenant que c’était arrivé… Il ne pouvait s’empêcher de craindre la suite. Pas par rapport à Ben. Mais parce que Spencer était brisée… Qui ne l’aurait pas été ? Et surtout, comment lui apporter le soutien nécessaire ? « En revanche… Il y a bien une chose que tu peux faire. » Lentement, il tourna la tête vers son visage, comme pour capter sa réaction. Parce qu’il avait vraiment besoin qu’elle aille dans son sens. « S’il te plaît… Ne refais plus jamais ça. Plus jamais. J’ai vraiment été malade d’inquiétude. J’ai cru que… J’ai cru plein de choses vraiment, vraiment flippantes. » Sa voix s’était mise à trembler, preuve supplémentaire, si besoin était, qu’il disait la vérité. « Je veux plus que tu t’en ailles comme ça… Plus jamais. Je t’en supplie. Je sais que tu as peur et c’est normal. Je sais que tu voudrais qu’il y ait une solution idéale et qu’il n’y en a pas. Mais je sais aussi que… Que c’est possible de s’en sortir. Je te dis pas que ce sera facile, mais je sais qu’on peut le faire. Toi et moi, ensemble. Alors s’il te plaît, même dans tes grands moments de doute, accroche-toi à moi. Parle-moi… Tu sais que tu peux tout me dire. Et puis… Tu me fais confiance, hein ? » Il inspira profondément, parce qu’il n’était pas sûr que la suite plairait à sa petite amie. Mais tant pis. Les circonstances étaient exceptionnelles, la situation était extrême et il fallait forcément qu’il prenne des dispositions en conséquence. La sécurité de Spencer comptait encore plus que son approbation. « Quand on était dans la voiture, j’ai envoyé un texto à Thomas. Il sait qu’on est rentrés… Et une voiture de patrouille va circuler régulièrement devant la maison, au moins pendant quelques jours. Et demain, enfin… Plus tard, il va venir nous voir. Il peut nous aider… Je te promets qu’on peut lui faire confiance. Et je pense vraiment que le recours aux moyens légaux est la moins mauvaise option. » Il caressa la joue de la rouquine. « On va s’en sortir… Tous les deux. Je te laisserai pas tomber… Ça au moins, je peux te le promettre. »

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Thomas, Lenny, Rhys & Trystan
TON AVATAR : Johanna Brady
TES CRÉDITS : Castamere (avatar) & petramaximoff (gifs) & Anaëlle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libre (0/3)
En cours : Nate - Malone
A venir : Isla
RAGOTS PARTAGÉS : 3801
POINTS : 3297
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans. (03/05)
CÔTÉ COEUR : Elle vient de rompre ses fiançailles, ce qui lui a brisé le cœur.
PROFESSION : Elle n'a pas terminé la fac de droit, elle aimerait bien reprendre maintenant que sa fille est née.
REPUTATION : Elle a accouché d'une belle petite fille le 10 novembre ! Toutes nos félicitations ! Et aussi beaucoup de courage car elle a l'air d'être partie pour l'élever seule. Je me demande ce qui se passe avec le fils Baxter... Ils avaient l'air si heureux...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: I don't deserve your love but you give it to me anyway + Kainoa Sam 17 Déc - 23:27

You're everything I need
And when I walk away
You take off running and come right after me
It's what you do
And I don't deserve you

Les retrouvailles avec Kainoa étaient douces-amères. Douces parce que Spencer était heureuse d’être à nouveau aux côtés de l’homme qu’elle aimait mais amères parce que la rousse se sentait aussi complètement exténuée et déprimée. Les derniers jours avaient été la réalisation de ses pires cauchemars et elle n’était pas très optimiste à propos de l’avenir… Sans compter qu’elle se sentait coupable, terriblement coupable. Elle avait toujours l’impression d’être en train de faire du mal à Kai malgré la constance avec laquelle il lui prouvait son amour… Il s’était fait battre à cause d’elle, elle l’avait quitté en pleine nuit, elle l’avait repoussé quand il avait voulu l’embrasser… Et même encore maintenant qu’il semblait prêt à lui pardonner avec la générosité qui le caractérisait, elle lui mentait encore… Elle ne méritait tout simplement pas son amour. Le malaise de la rousse s’accentue donc, alors même que Kainoa était en train de lui dire d’arrêter de culpabiliser et de ne pas prendre tout sur ses épaules. Sauf que quand il lui livre le fond de sa pensée, elle ne peut plus rester de marbre. Encore une fois, il vient de lui livrer une belle déclaration d’amour. Elle repose sa tasse de thé sur le plateau posé sur le lit, se penchant au dessus du jeune homme qui s’était allongé pour continuer leur conversation. « Je ne doute pas une seule seconde de ton amour et de toutes les promesses que tu m’as faites. Je sais que tu m’aimes… Mais ça ne veut pas dire que tu dois tout accepter… » Doucement, elle vient recouvrir la main du gallois de la sienne. « Moi aussi je veux finir ma vie avec toi… Mais je ne veux pas non plus qu’il t’arrive quelque chose. Surtout si c’est de ma faute. C’est pour ça que je suis partie l’autre nuit… Et c’est pour ça que je te dis tout ça maintenant. Peut être que je ne suis pas en mesure de t’offrir cette vie dont nous rêvons tous les deux. Alors que tu la mérites. Oh oui, je ne connais personne qui mérite plus d’être heureux que toi… Mais le futur… Il ne sera certainement pas ce que tu imaginais » Ce sont des mots réalistes, presque durs. Mais ils sont aussi vrais. Et prononcés avec une immense tendresse. Parce que même si elle semble lui offrir une porte de sortie, elle l’aime. Elle l’aime et c’est pour ça qu’elle veut le laisser partir. Il n’a pas à gérer cette histoire avec Ben, ni le reste… Spencer devait apprendre à assumer les erreurs qu’elle faisait.

Sauf que Kainoa ne semblait pas vouloir s’enfuir. Il entremêle ses doigts aux siens, lui parlant une nouvelle fois de l’avenir, cherchant à capter son regard. Elle entend le désespoir dans sa voix quand il essaye de lui arracher une promesse et pour la première fois depuis le début de cette triste aventure, elle essaye d’imaginer ce qu’il avait traversé à partir du moment où il avait découvert qu’elle s’était volatilisée… Alors, elle promet. Elle lui doit bien ça. Qui plus est, elle n’a pas envie de le quitter. Elle reste convaincue que c’est lui qui finira par le faire de toute façon… Bien que le fait qu’il demande cette promesse soit le signe que pour le moment, il n’était pas découragé par les casseroles qu’elle traînait et tous les mauvais coups qu’elle lui faisait. « Je te le promets… Je ne le ferai plus. Je ne disparaitrais plus comme ça… C’est sans doute la chose la plus stupide que j’ai faite. Pardonne-moi… Pour ça aussi. » Mais son Kainoa, pourtant peu bavard d’ordinaire, a encore des choses à dire. Ses mots ont un fort impact sur Spencer d’ailleurs. Il y a tant de ferveur dans la voix du gallois, tant d’amour et de conviction qu’elle est prête à croire tout ce qu’il dit. Sauf qu’elle sait aussi qu’il ne fait pas des promesses à la légère. Il ne mentirait pas pour la rassurer. « Oui, j’ai confiance en toi… » Murmure t-elle quand il lui pose la question, ne comprenant pas où il veut en venir. Mais il reprend son laïus, et elle est vite fixée. Cependant, elle ne se met pas en colère à propos de sa décision unilatérale… Elle sait au fond d’elle qu’il a fait la bonne chose.

« Les moyens légaux… » Répète d’elle, essayant de toutes ses forces de considérer l’option tandis que la main de Kainoa vient doucement caresser sa joue, comme pour la faire céder. C’est maintenant que tout bascule. Peut être que c’est à cause de la fatigue ou bien à cause de la magnifique preuve de soutien que Kai vient de lui offrir mais elle prend enfin une décision différente de la précédente. Elle inspire profondément. « Je… Je veux bien essayer. Je veux dire… les flics d’ici… Et en particulier Thomas… Ils ont l’air honnêtes. Peut être qu’ils accepteront de me croire. Je… oui, je vais leur parler. Je crois que si tout devient public… ça pourrait le décourager… Il a toujours tenu à sa réputation…. » Elle hausse les épaules, désabusée. Il n’y avait pas vraiment d’autres solutions. Mais elle ne veut pas transmettre son découragement à Kainoa. Elle s’allonge à son tour, sur le côté pour faire face à ce dernier. « Toi et moi…ensembles. » Répète-t-elle comme une incantation en le regardant dans les yeux, toujours touchée au plus profond de son cœur par les paroles de son amoureux. Elle avait envie d’y croire vraiment. Alors lâchement, elle décide de faire comme si c’était le cas. Juste pour ce soir. On verrait demain pour la suite… Et comme il vient de lui dire qu’elle peut lui parler, elle décide de se livrer un peu plus, essayant de lui rendre un peu de la foi qu’il plaçait en elle. Et puis, elle a besoin de parler pour exorciser ses démons. « Je veux m’en sortir… Mais tu as raison… J’ai peur. Vraiment peur. A tel point que… c’est comme si je n’arrivais pas à respirer. Et retourner là-bas… Je ne suis pas restée longtemps avec lui mais… j’ai l’impression d’être redevenue celle que j’étais avant d’arriver ici. » Elle hésite un peu à infliger la suite de sa confession mais elle avait vraiment envie de se raccrocher à lui comme il lui avait suggéré. « Et les coups… c’est douloureux…Vraiment. Mais le pire, c’est la sensation d’être une moins que rien… une femme apeurée qui finit par se dire qu’elle a mérité ce qui lui arrive… Que le plus simple, ça serait encore de se laisser faire… J’avais crû avoir laissé Serena derrière moi… mais c’était faux. Au fond, je suis et je resterai sa victime. »

_________________

That's some type of love ❥ Isn't she lovely ? Isn't she wonderful ? Isn't she precious ? Less than one minute old. God gave a present to me, made of flesh and bones. My life, my soul. You make my spirit whole. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: I don't deserve your love but you give it to me anyway + Kainoa Dim 18 Déc - 7:41


« Ça ne veut pas dire que tu dois tout accepter. » Pendant quelques secondes, Kainoa médita sur les propos de Spencer. Bien sûr, il savait qu’elle avait raison… Ou du moins, en théorie. Parce qu’il savait aussi que, pour elle, il était prêt à accepter énormément de choses. Il se demandait encore comment il avait pu tomber amoureux d’elle aussi vite et surtout, aussi profondément, alors qu’il s’était presque promis, après son amère déception, de ne pas chercher à se caser avant plusieurs années. Et puis il suffisait qu’il pose son regard sur elle pour avoir la réponse à sa question… Elle était sa comète, tout simplement. Tombée du ciel au moment où il ne s’y attendait pas et éclairant sa vie avec tout autant de puissance. Comme un signe du destin, alors qu’il n’adhérait nullement à ce genre de théories. Elle était généreuse, profondément gentille, tournée vers les autres, travailleuse, patiente, modeste, pacifique, bienfaisante, très douce… Il continuait à en apprendre plus sur ses nombreuses qualités au quotidien. Et pour ne rien gâcher, elle était vraiment à tomber par terre. Définitivement, elle possédait ce petit quelque chose qui la rendait différente des autres femmes, peut-être aussi parce qu’elle ne s’en rendait pas compte et que ça faisait tout son charme. En réalité, il n’aurait tout simplement pas pu ne pas s’attacher à elle à ce point. Oui, il était normal d’aimer ainsi une femme comme elle… Alors maintenant, il était hors de question qu’il décide de la laisser tomber. Pas alors qu’elle avait tellement besoin de quelqu’un à ses côtés. Pas alors qu’elle avait traversé autant d’épreuves… Pas alors qu’ils s’aimaient vraiment. Non, tant qu’elle voulait bien de lui, il ne comptait pas lui fausser compagnie. Il l’avait déjà dit, mais ça ne pouvait pas faire de mal à Spencer de l’entendre à plusieurs reprises… « Je ne vais nulle part » souffla-t-il en la regardant dans les yeux, comme elle s’était penchée au-dessus de lui. En réalité, il était peut-être moins pessimiste (ou moins réaliste) qu’elle. Il avait envie de croire qu’un bel avenir ensemble les attendait. Peut-être pas tout de suite… Ils avaient des choses à régler et des plaies à refermer. Mais au final, ils fonderaient ensemble une magnifique famille, il en était persuadé… Et si elle ne l’était pas pour l’instant, il avait bien assez la foi, sur ce coup-là, pour eux deux.

C’était encore plus le cas quand elle lui promettait ce qu’il avait désespérément besoin d’entendre. Elle ne disparaîtrait plus. Il poussa un profond soupir de soulagement, comme si l’une de ses pires craintes s’envolait, allégeant ainsi son coeur meurtri… « Merci » murmura-t-il. Et il se sentit un peu plus rassuré encore quand, finalement, sa rouquine accepta sa proposition. C’était la toute première fois qu’elle acceptait de considérer les moyens légaux pour se sortir de cette terrible situation… Kai bloqua sa respiration pendant quelques secondes, ayant presque peur d’avoir mal compris. Mais non… Elle avait vraiment cédé. Elle allait parler à Thomas, ce qui suffisait à insuffler plus d’espoir dans l’esprit du Baxter. « Si tu veux, je resterai avec toi. Et si tu es plus à l’aise pour t’exprimer toute seule… Je t’attendrai dans la pièce d’à côté. On fera comme tu préfères, chérie. » C’était déjà un miracle qu’elle veuille bien se tourner vers la police, et pour cause… Alors il s’efforçait de l’apaiser autant que possible. Et quand Spencer commença à lui parler à coeur ouvert, il comprit que la première chose à faire, c’était de se taire. Comme ça, il pourrait mieux l’écouter… Il ne détourna pas son regard du sien, même s’il sentait son coeur s’effriter à chacun des mots qu’elle prononçait. Il était peut-être très malheureux de l’entendre s’exprimer ainsi, mais il voulait surtout qu’elle se sente libre de se confier. Parce que la communication, c’était la base d’un couple solide… Le seul véritable souci, c’était qu’il ne savait pas très bien quoi dire, ni même quoi faire. « J’ai tellement d’estime pour toi que ça pourrait suffire pour le monde entier » finit-il par souffler. « Mon coeur… Tu ne resteras pas sa victime. Je sais que c’est difficile à croire et je sais aussi que je ne peux pas panser toutes tes blessures. Mais un jour, avec le temps et avec tout ce qu’on construit ensemble… Tout ça, ce sera du passé. Définitivement. » Délicatement pour ne pas lui faire mal, il passa un bras autour de ses épaules et l’attira à lui. « Je suis là, moi. Je t’aime de tout mon coeur. Et on va écrire un tout nouveau livre, tous les deux. » Il l’embrassa sur le front, avec toute la tendresse du monde. « Et je pourrai très bien t’écouter toute la nuit… Parce que j’ai envie que tu me parles. Mais si tu as besoin de dormir maintenant… Demain, je serai encore là et les jours d’après aussi. N’en doute jamais, ma puce. »

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Thomas, Lenny, Rhys & Trystan
TON AVATAR : Johanna Brady
TES CRÉDITS : Castamere (avatar) & petramaximoff (gifs) & Anaëlle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libre (0/3)
En cours : Nate - Malone
A venir : Isla
RAGOTS PARTAGÉS : 3801
POINTS : 3297
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans. (03/05)
CÔTÉ COEUR : Elle vient de rompre ses fiançailles, ce qui lui a brisé le cœur.
PROFESSION : Elle n'a pas terminé la fac de droit, elle aimerait bien reprendre maintenant que sa fille est née.
REPUTATION : Elle a accouché d'une belle petite fille le 10 novembre ! Toutes nos félicitations ! Et aussi beaucoup de courage car elle a l'air d'être partie pour l'élever seule. Je me demande ce qui se passe avec le fils Baxter... Ils avaient l'air si heureux...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: I don't deserve your love but you give it to me anyway + Kainoa Sam 24 Déc - 14:32

Kainoa continue de repousser fermement toute tentative de Spencer pour qu’il s’éloigne d’elle. Et au fond, elle en est contente. Parce que si elle le voulait en sécurité, elle ne pouvait pas non plus imaginer sa vie sans lui. Il était son roc, son pilier. Il lui offrait toujours son soutien lorsqu’elle en avait besoin. Encore ce soir, il la ramenait doucement à la vie, lui permettant de se rappeler qu’elle avait une maison à Tenby et qu’elle pouvait y être en sécurité. Et il était certain qu’elle allait avoir besoin de lui. Plus que jamais dans la tourmente qu’allait être les prochains mois... C’était égoïste de le garder près d’elle, mais il était parvenu à la faire fléchir avec sa sincérité et ses promesses. « Je ne vais nulle part » C’est plus fort qu’elle. Elle prend ses mots et les grave près de son cœur, pour qu’ils lui tiennent chaud aux pires heures de la nuit. Elle espérait qu’il s’en souviendrait dans un futur proche, quand elle serait à nouveau obligée de mettre leur amour à l’épreuve. « Merci… » Souffle t-elle simplement pour le moment en le regardant dans les yeux. Elle espérait que ses iris feraient ce que ses cordes vocales ne pouvaient pas faire pour le moment : exprimer toute la reconnaissance et l’amour qu’elle ressentait pour lui à cet instant précis. Elle ne se rend pas compte que c’est presque comique et que Kainoa lui a glissé le même mot quand elle aussi lui a fait la promesse de ne plus disparaître… Les choses avançaient. Chacun avaient été en mesure d’exprimer ce qu’il ressentait. Quand on les connaissait, on savait pourtant que ce n’était pas facile pour eux. Mais c’était la seule façon qu’ils avaient de fortifier leur couple, ils le savaient aussi. Alors, Spencer fait en sorte de continuer les progrès, réfléchissant réellement à un moyen de se débarrasser de Ben légalement. Il allait falloir qu’elle aille au commissariat demain et qu’elle commence enfin à sortir du silence.

« Je crois… je crois que j’aimerai que tu sois là demain. Sauf si c’est trop pour toi. » Dit-elle désireuse de lui offrir une porte de sortie au cas où. Elle le pensait toujours, il n’avait pas à tout endurer. Même si pour le moment, il le faisait de manière exemplaire. A tel point, qu’elle s’allonge face à lui, commençant à lui parler à cœur ouvert comme il le lui avait demandé. C’est difficile de mettre des mots sur son calvaire, mais c’est aussi un bon entraînement pour demain. Et puis, c’est libérateur. Sans compter que sans surprise, la réponse de Kainoa est on ne peut plus apaisante. Avec toute la tendresse du monde, il lui dit en effet qu’il a beaucoup d’estime pour elle et que même si elle a du mal à le croire maintenant, elle sera en mesure de guérir. Puis il la prend délicatement dans ses bras, lui murmurant des paroles d’amour toujours plus belles. C’est même trop pour une seule femme… Alors, elle se relâche totalement, rampant sur le lit pour se rapprocher de lui le plus possible. Elle se fond littéralement dans ses bras, enfouissant son visage contre le tissu doux de son t-shirt. Un contact rassurant. Elle se sentait enfin en sécurité. Elle en a les larmes aux yeux. « Ce n’est plus si difficile à croire quand je t’entends parler comme ça. Je sais qu’avec toi… Je pourrai réussir. J’avais réussi. Tu me rends heureuse. Tu te rappelles tout ce que je t’ai dis à l’hôpital ? C’était vrai. Tu es le seul qui a donné un sens à ma vie. En fait… je n’avais même pas l’impression de vivre avec toi. » Il lui baise tendrement le front et elle enroule ses bras autour de ses hanches, détachant légèrement son visage de son épaule pour reprendre, non sans respirer copieusement son odeur. « Je n’ai pas besoin d’un nouveau livre… tu es déjà ma fin heureuse. » Ils pourraient tous les deux tomber endormis, enlacés de la sorte, comme les deux amants d’une tragédie. C’est d’ailleurs ce que lui propose Kainoa, de prendre un peu de repos.

Mais Spencer est encore trop nerveuse pour dormir. Maintenant, qu’elle a commencé à parler, c’était comme si elle ne pouvait plus s’arrêter. « Je ne sais pas comment j’ai pu en douter… » Dit-elle penaude quand il lui renouvelle une nouvelle fois sa volonté d’être là pour elle. «Tu es toujours là pour moi… Alors je veux tout partager avec toi. Tu sais, je ne te l’ai jamais dit mais mon vrai nom ce n’est pas Spencer Evans… En vérité, je m’appelle Serena… Serena Kingston. Spencer c’est le prénom de mon père et aussi mon second prénom. Evans, c’est le nom de jeune fille de mon père. Je voulais rester connectée un peu à ma famille quand je suis partie de Liverpool… » Elle monte doucement l’un de ses mains derrière la nuque de Kainoa, y déposant de légères caresses. Elle se réhabituait doucement à celui qu’elle aimait. « Je ne sais plus trop quel nom porter maintenant… » Confesse t-elle tout en traçant de légers arc de cercles sur la peau de Kainoa. Mais inlassablement, ses mains viennent à nouveau caresser les hématomes sur ses pommettes. « Par contre, je sais que pour tout ce que tu viens de dire, la réciproque est vraie… tu peux m’en parler. Toi aussi, tu as subis une terrible épreuve. Et je ne veux pas que tu essayes de me ménager… » Ajoute t-elle en suivant le fil de ses pensées.

_________________

That's some type of love ❥ Isn't she lovely ? Isn't she wonderful ? Isn't she precious ? Less than one minute old. God gave a present to me, made of flesh and bones. My life, my soul. You make my spirit whole. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: I don't deserve your love but you give it to me anyway + Kainoa Lun 26 Déc - 7:22


Quand Spencer le remercia, Kainoa se contenta de plonger à son tour son regard dans le sien, comme s’il essayait à la fois d’y lire quelque chose et de lui faire passer un message… En tout cas, les choses se passaient déjà mieux. Ils s’efforçaient de tout mettre à plat, même si rien n’était facile. Mais c’était aussi nécessaire et plus ils parlaient, plus Kai avait de l’espoir pour l’avenir et plus il croyait en leur couple… Bien entendu, il le faisait déjà avant. Mais ces quelques jours avaient été tellement éprouvants que, sans se mettre à douter de tout, il avait bel et bien craint que plus rien ne pourrait redevenir comme avant. Et si aujourd’hui, elle ne paraissait pas plus certaine à ce sujet, alors il voulait justement essayer de lui insuffler une énergie nouvelle. Il savait qu’il ne pourrait jamais effacer ce qu’elle avait vécu, ni guérir ses traumatismes en un claquement de doigts. Mais il demeurait persuadé qu’avec une bonne dose d’amour et de tendresse, avec le temps, tout était possible. Alors la première chose à faire, c’était de lui assurer son soutien sans réserve. Voilà pourquoi il lui proposa tout naturellement de rester à ses côtés au commissariat, quand elle ferait le récit aux flics et plus particulièrement à Thomas de tout ce qu’elle avait enduré. Il n’était pas certain qu’elle en ait envie, ceci dit… Mais apparemment, si, sauf qu’elle voulait toujours lui offrir, en quelque sorte, une porte de sortie. « Je serai là. » Comment est-ce que ça pourrait seulement être trop pour lui ? Bien sûr, il ne pourrait pas rester de marbre quand sa bien-aimée rentrerait dans les détails. Ce n’était tout simplement pas possible… Oui, assurément, ce serait une véritable torture pour son coeur, tout comme pour son cerveau. Mais franchement, il n’était pas le plus à plaindre. Non, ce n’était pas lui qu’il fallait essayer de préserver… Alors c’était sans la moindre hésitation qu’il affirmait préférer rester auprès d’elle, puisqu’elle en manifestait le désir. Et petit à petit, il continuait à faire de son mieux pour la rassurer, pour qu’elle se sente en sécurité avec lui… C’était tout sauf évident, mais il se sentit un peu récompensé quand, à son tour, Spencer exprima un peu plus de confiance dans le futur. Elle réaffirmait aussi son amour pour lui et c’était presque plus que ce qu’il n’espérait. Parce que les propos qu’elle tenait étaient véritablement touchants et lui allaient droit au coeur…

« Et moi je ne peux pas m’imaginer sans toi… Ce ne serait pas une vie. » Soulagé de constater qu’elle se rapprochait petit à petit de lui, il passa une main dans ses magnifiques cheveux. Elle s’était blottie dans ses bras, le visage enfoui contre son T-shirt. Plus elle parlait et plus il la sentait se détendre, malgré tout ce qui avait bien se passer. « Tu es adorable… Mais ce n’est pas une fin, ma chérie. C’est juste un début heureux. Les plus belles années restent à venir, je te le promets. » Mais pour ça, il fallait d’abord faire table rase du passé. Ou au moins en parler… Et c’était ce que Spencer s’attelait à faire. Enfin, Spencer… Elle venait justement de lui faire une révélation de taille à propos de son identité. Pendant quelques secondes, il resta muet, sous le coup de la surprise. Il ne savait pas très bien quoi dire… Sûrement parce que c’était nouveau pour lui et qu’il avait besoin de temps pour s’y habituer. Mais encore une fois, il s’efforçait de mettre de côté son propre ressenti. Alors il finit par formuler une réponse qui lui paraissait convenable mais, surtout, qui était sincère. « Serena, c’est un très joli prénom. Mais bien moins que celle qui l’a reçu à la naissance… » Il lui adressa un nouveau sourire, tandis qu’elle posait les mains sur son visage. Pour lui, c’était une manière détournée de lui dire qu’il ne voulait pas l’influencer dans sa décision, même s’il avait du mal à s’imaginer l’appeler autrement que Spencer. Mais il finirait sûrement par s’y faire… Et il n’avait pas spécialement envie de s’étendre sur ce qu’il pouvait bien penser. C’était vrai pour beaucoup de choses, d’ailleurs. Dans l’épreuve ou pas, Kainoa n’était pas très porté sur l’expression de ses émotions quand il s’agissait uniquement de lui-même. Certaines choses ne changeaient pas… Alors ce fut tout naturellement qu’il éclipsa gentiment la proposition de sa compagne. « T’es un amour, mais… Je te veux juste toi. Je n’ai pas besoin de parler de… Enfin, de décortiquer tout ça. Ce n’est pas moi qui en ai le plus bavé, alors pourquoi je devrais le faire ? » Ce n’était pas très logique à ses yeux. Il était possible qu’il se mente à lui-même, mais c’était vraiment ce qu’il pensait. « Mais peut-être que toi… Peut-être que tu as d’autres choses à me dire ? Parce que… Moi aussi j’ai envie que tu partages tout avec moi. Qu’on partage tout ensemble. J’ai envie de me sentir encore plus proche de toi… »

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Thomas, Lenny, Rhys & Trystan
TON AVATAR : Johanna Brady
TES CRÉDITS : Castamere (avatar) & petramaximoff (gifs) & Anaëlle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libre (0/3)
En cours : Nate - Malone
A venir : Isla
RAGOTS PARTAGÉS : 3801
POINTS : 3297
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans. (03/05)
CÔTÉ COEUR : Elle vient de rompre ses fiançailles, ce qui lui a brisé le cœur.
PROFESSION : Elle n'a pas terminé la fac de droit, elle aimerait bien reprendre maintenant que sa fille est née.
REPUTATION : Elle a accouché d'une belle petite fille le 10 novembre ! Toutes nos félicitations ! Et aussi beaucoup de courage car elle a l'air d'être partie pour l'élever seule. Je me demande ce qui se passe avec le fils Baxter... Ils avaient l'air si heureux...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: I don't deserve your love but you give it to me anyway + Kainoa Sam 7 Jan - 9:45

Spencer avait réellement eu peur que Kainoa éprouve de la rancune à son égard, vu comme elle avait géré la situation avec Ben, mais visiblement, il n’en était rien. Au contraire, il multipliait les serments et les promesses, finissant même par contaminer la rousse. Il lui avait redonné un peu d’espoir. Un peu de confiance en l’avenir. Avec lui, elle pouvait définitivement effacer le passé. Il avait raison, c’était le début, pas la fin. Pour la première fois de sa vie, elle était prête à essayer de se défaire du carcan de son précédent mariage. Déjà parce qu’elle voulait plus que tout, une vie sereine et heureuse avec Kainoa mais aussi parce qu’à présent, elle ne pouvait plus ne penser qu’à elle et être prête à sacrifier sa vie sans sourciller. Car elle n’était pas seule… Et tout commençait demain, quand soutenue son merveilleux petit ami, elle irait faire sa déposition, se défaisant de deux longues années de silence. Elle a le vertige rien que d’y penser mais la présence du Baxter à ses côtés l’aide à gérer son angoisse et à se focaliser sur leur conversation présente plutôt que sur les affres de demain. Une conversation qui n’est pas forcément simple car quand elle lui révèle qu’il ne connaissait pas son véritable patronyme, Kainoa reste légitimement interdit quelques instants. Sa main arrête de caresser les cheveux de Spence tandis qu’un léger silence vient s’installer entre eux. Puis il lui fait un petit compliment léger, voulant sans doute démontrer qu’il ne veut pas rendre les choses les plus dramatiques qu’elles ne le sont. La Evans parvient même à esquisser un sourire. « C’est gentil de dire ça… Je ne sais pas pourquoi je ne te l’ai pas dit plus tôt… Sans doute parce que j’aimais penser que Serena et Spencer étaient deux personnes différentes… J’étais un peu dans le déni, je l’avoue. » Toute sa fuite à Tenby n’avait été que ça : du déni. Car au fond d’elle, elle avait toujours su que son mari finirait par la retrouver. Elle n’avait fait que reculer l’échéance en bonne lâche qu’elle était. Elle avait laissé la peur diriger sa vie mais c’était désormais terminé.

« Ce n’est pas concours pour savoir qui en a le plus bavé… Mais il t’est arrivé quelque chose de violent aussi… ça ne serait pas choquant que tu ais besoin d’en parler. » Murmure t-elle d’une voix douce quand il refuse de s’épancher sur l’agression que lui avait fait subir Ben. Puis, elle se racle la gorge. « En tout cas… J’ai été très surprise de te voir avec Nate… ça me touche que vous ayez laissé vos différents de côté pour venir me chercher. Vraiment. Je sais que ça a du être difficile pour vous deux. » Elle pouvait être aussi affirmative. La tension qui avait régné dans la voiture avait été tout bonnement insupportable, il était impossible de ne pas l’avoir ressentie. En même temps, les deux hommes se détestaient cordialement, et ça n’avait pas l’air parti pour s’arranger… « Mais peut-être que toi… Peut-être que tu as d’autres choses à me dire ? Parce que… Moi aussi j’ai envie que tu partages tout avec moi. Qu’on partage tout ensemble. J’ai envie de me sentir encore plus proche de toi… » Tandis que Spencer vagabondait dans ses pensées, Kainoa avait repris la parole. Comme auparavant, les mots étaient gentils mais la rousse se sentit soudain très mal à l’aise. Peut être était-ce la formulation mais elle avait l’impression que Kainoa sentait qu’elle lui cachait encore quelque chose. Et même si ce n’était pas le cas, alors les intentions du gallois étaient bien plus pures que les siennes. Elle en était malheureuse. Car elle ne pouvait pas tout partager avec lui. Il y avait quelque chose qu’elle n’osait absolument pas lui dire. Elle ne faisait pas d’excès d’hypocrisie quand elle lui avait dit qu’elle était persuadée qu’il y avait des limites à sa compréhension. Non, elle ne pouvait pas. Alors finalement, elle est lâche une nouvelle fois. « Je… je… » A sa grande honte, elle feint (plutôt mal) un bâillement. « Ça y est, ce coup là, je suis fatiguée. Demain, je te raconterai encore… Parce que j’ai revu ma famille aussi. Mais je crois qu’on a tous les deux besoin de dormir maintenant. Bonne nuit, chéri. » Peu désireuse de continuer à le regarder dans les yeux dans ces conditions, elle se retourne soudainement de l’autre côté pour éteindre la nouvelle et remonter la couverture jusqu’à son menton. Dépitée, elle ferme les yeux. Demain, il serait temps de penser à ce qu’elle allait bien pouvoir faire de ce nouveau problème épineux.

_________________

That's some type of love ❥ Isn't she lovely ? Isn't she wonderful ? Isn't she precious ? Less than one minute old. God gave a present to me, made of flesh and bones. My life, my soul. You make my spirit whole. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: I don't deserve your love but you give it to me anyway + Kainoa Dim 8 Jan - 3:51


Sans rien dire, Kainoa préférait écouter Spencer s’exprimer. Pendant longtemps, quand quelqu’un s’ouvrait à lui, il avait cru qu’il fallait forcément qu’il réponde quelque chose. Mais il avait fini par comprendre qu’il valait mieux être attentif, tout simplement. Et il trouvait ensuite un peu moins difficile de prononcer quelques mots rassurants. Mais en l’occurrence, il n’était pas tout à fait certain qu’il y ait quelque chose d’un tant soit peu approprié à dire. Il resserra sa main dans la sienne, peut-être pour que sa bien-aimée soit absolument certaine qu’il ne lui en voulait pas. Il aurait préféré qu’elle lui parle avant de son véritable prénom, mais ça n’allait pas plus loin. Parce que s’il avait été dans sa situation, s’il avait dû fuir un lourd passé et quelqu’un qui lui faisait peur, il ne savait pas comment il aurait réagi. Il aurait sûrement moins bien rebondi qu’elle… « Dans le déni ou pas, tu peux être fière de toi. En tout cas, moi, je le suis. Parce que, chérie, regarde un peu tes progrès… Tu as trouvé la force de tout recommencer, tu t’es construit une nouvelle vie et tu t’es vite créé un cercle avec des personnes qui t’aiment énormément. Et demain, tu vas faire un énorme pas en avant, au commissariat. Tu te sens peut-être coupable, tu as peut-être l’impression d’avoir été faible… Mais moi, au contraire, je te trouve admirablement forte. Et même si ce n’est pas ce que tu penses, alors je le fais bien assez pour nous deux. » Il avait l’impression de ne pas avoir autant parlé depuis une éternité, surtout qu’il mettait des mots sur ce qu’il pensait sincèrement. En même temps, il avait tellement envie de lui communiquer tout l’amour qu’il ressentait pour elle… Oui, au fond, rien d’autre n’avait d’importance que ce sentiment qui était parfaitement capable de dépasser l’entendement humain. C’était sûrement la raison pour laquelle il n’aurait pas pu la blâmer pour quoi que ce soit. Il était bien trop soulagé qu’elle ait accepté de rentrer avec lui et de se tourner vers la police, bien trop heureux qu’ils se soient retrouvés et qu’elle soit auprès de lui. Il n’avait besoin de rien d’autre que sa présence et c’était peut-être aussi pour ça qu’il n’avait pas très envie de s’étaler sur ce que lui-même avait traversé. Il avait l’impression qu’il oublierait ça plus facilement s’il n’en parlait pas et Spencer devait même le deviner… « Merci, chérie. Je sais que je peux tout te dire. »

C’était sûrement un peu idiot de lui assurer qu’elle pouvait s’exprimer librement alors que lui-même avait du mal à en faire autant, mais pour Kainoa, ce n’était pas vraiment pareil. Il voulait prendre soin d’elle, tout simplement. Et il trouvait ça logique que ça aille plutôt dans ce sens, surtout qu’il ne pouvait pas vraiment se mettre à sa place… Mais à défaut de pouvoir faire ça, il était prêt à un tas de choses pour elle. Alors quand elle évoqua le fait qu’il se soit associé à Nate, le Baxter esquissa un sourire. Ça en faisait partie, aussi ne comptait-il pas s’étendre sur ce que avait pu lui coûter ou pas. Ce qui comptait vraiment, c’était ce qui en était résulté. Il avait bien fait d’aller vers Nate, quand bien même ils ne s’entendraient jamais. Au moins, sa merveilleuse rouquine était rentrée à la maison. C’était l’essentiel. « J’aurais pu faire beaucoup plus pour te retrouver. » C’était la stricte vérité. Et Kai aurait sûrement pu s’étendre davantage, pour qu’elle n’ait aucun doute à ce sujet. Mais en réalité, il était à peu près certain qu’elle l’avait déjà compris, sans quoi elle ne l’aurait pas autant remercié en quelques minutes. Il préféra lui dire que si elle avait encore d’autres choses à partager avec lui, elle pouvait le faire. Peut-être qu’il appréhendait des révélations, peut-être qu’il craignait qu’elle ait quelque chose à lui dire… Mais en fait, il avait surtout envie qu’ils resserrent leurs liens après une telle épreuve. Sauf que visiblement, cette fois, Spencer tombait bel et bien de sommeil. Hochant la tête de haut en bas pour lui montrer qu’il comprenait, il l’embrassa sur le front. « Bien sûr… On a tout notre temps pour parler. Tu as besoin de dormir. Bonne nuit, mon amour. » Le coeur serré en la voyant se tourner vers le côté opposé du lit, il hésita quelques instants à se rapprocher d’elle. Elle avait peut-être besoin d’espace. Mais finalement, il ne tint pas plus longtemps qu’une dizaine de secondes. Doucement, il passa un bras autour de sa taille, collant son torse au dos de sa chérie. Puis il déposa un baiser sur son épaule qui était pourtant couverte. Il ne ferma pas tout de suite les yeux, peut-être parce qu’il se laissait désormais envahir par la crainte de ne pas réussir à la protéger. Mais il s’apaisa un peu en constatant que la respiration de Spencer devenait régulière et en se concentrant sur le fait qu’ils étaient ensemble. Demain serait un jour meilleur.

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Thomas, Lenny, Rhys & Trystan
TON AVATAR : Johanna Brady
TES CRÉDITS : Castamere (avatar) & petramaximoff (gifs) & Anaëlle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libre (0/3)
En cours : Nate - Malone
A venir : Isla
RAGOTS PARTAGÉS : 3801
POINTS : 3297
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans. (03/05)
CÔTÉ COEUR : Elle vient de rompre ses fiançailles, ce qui lui a brisé le cœur.
PROFESSION : Elle n'a pas terminé la fac de droit, elle aimerait bien reprendre maintenant que sa fille est née.
REPUTATION : Elle a accouché d'une belle petite fille le 10 novembre ! Toutes nos félicitations ! Et aussi beaucoup de courage car elle a l'air d'être partie pour l'élever seule. Je me demande ce qui se passe avec le fils Baxter... Ils avaient l'air si heureux...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: I don't deserve your love but you give it to me anyway + Kainoa Dim 15 Jan - 11:53

« J’aurais pu faire beaucoup plus pour te retrouver… Tu as trouvé la force de tout recommencer, tu t’es construit une nouvelle vie et tu t’es vite créé un cercle avec des personnes qui t’aiment énormément… Dans le déni ou pas, tu peux être fière de toi. En tout cas, moi, je le suis. » Les paroles que Kainoa avait prononcé il y a quelques minutes seulement, tournaient dans la tête de Spencer. Elle se les repassait en boucle, essayant de les graver profondément dans son esprit. Car elles étaient bien trop précieuses pour être oubliées. Elles lui donneraient de la force quand elle en aurait besoin, dans les moments les plus sombres de sa vie. Car elles lui rappelleraient ce qu’elle n’était pas seule. Que par un miracle qu’elle ne comprendrait sans doute jamais, Kainoa l’aimait. Qu’il était prêt à tout pour la garder à ses côtés. Qu’il était fière d’elle, qu’il était prêt à accepter son passé et ses casseroles… A cette pensée, elle a envie de rallumer la lumière, de se retourner, de regarder son merveilleux petit ami dans les yeux et d’enfin lui dire la vérité toute entière. Mais il y a cette petite voix insidieuse dans son esprit qui lui souffle que ce qu’elle avait dit plus tôt dans la soirée était plein de bon sens : Le Baxter avait sans doute des limites dans ce qu’il  pouvait accepter. Et quand on savait qu’il avait expressément dit non ou plutôt pas maintenant à un certain sujet et qu’ils avaient eu une très longue discussion précisément sur ce point, elle ne voyait aucun moyen correct de lui avouer qu’elle avait finalement passé outre. Il allait croire qu’elle avait fait exprès, ce n’était pas possible autrement… Alors elle garde les yeux fermées, restant tournée de l’autre côté. Avouer à Kainoa qu’elle avait trahi sa confiance une nouvelle fois… ça lui paraissait aussi insurmontable que d’échapper à son psychopathe d’ex-mari. « Oui, on parlera demain… Merci pour tout ce que tu as dis. » Dit-elle d’une voix faussement ensommeillée.

Une poignée de secondes plus tard, elle sent un bras venir s’enrouler autour de sa taille et Kainoa qui vient se coller contre elle, déposant un baiser sur son épaule. Essayant d’oublier qu’elle était dans le lit d’un autre homme la veille, elle enroule son bras par-dessus celui du gallois, se blottissant contre lui. Ils s’endormaient souvent ainsi, en petites cuillères. Et ce soir, ça rassurait Spence encore plus que d’ordinaire. Elle ne pensait pas capable de s’endormir mais finalement, elle est épuisée. Le tourbillon de ses pensées devient soudainement flou tandis que sa respiration se calque sur celle de Kainoa. Elle tombe dans un profond sommeil. Hélas, il n’est pas sans rêves. Des images et des formes confuses défilent sous ses paupières, elle a du mal à en saisir la teneur, mais elle s’agite, apeurée. Les visages se superposent, toujours plus vite. Et soudain, elle entend un cri. Le sien ? En tout cas, elle est réveillée, assise sur le lit, en sueur. Elle passe sa main dans ses cheveux. Un cauchemar. Cela faisait des mois qu’elle n’avait pas été tourmentée par l’un d’eux. Elle essaye de retrouver une respiration normale en étant rationnelle. Tout allait bien. Elle était à Tenby, dans sa maison, Kainoa à ses côtés. Elle ne risquait rien. Elle était en sécurité. Elle jette un coup d’œil à son amoureux, assoupi. Il est beau comme ça, sans cette expression inquiète et tourmentée qu’elle lui avait vu à Liverpool. Elle lui caresse les cheveux. « Je suis désolée. » Oui, c’était plus facile de s’excuser quand il dormait. Il ne lui demandait pas pourquoi elle s’excusait au moins. Elle se penche et dépose un baiser sur sa joue, avant de se rallonger, le plus près possible de lui. Elle a envie de chercher la chaleur de ses bras, de sa main mais elle ne veut pas le réveiller, il devait être aussi épuisé qu’elle. Alors elle reste allongée à fixer le plafond, les yeux ouverts. Elle n’a pas envie de s’endormir si c’est pour faire à nouveau des cauchemars. Le chemin de la reconstruction serait long, elle le savait mais comme on le disait souvent, demain serait un autre jour.

SUJET TERMINE

_________________

That's some type of love ❥ Isn't she lovely ? Isn't she wonderful ? Isn't she precious ? Less than one minute old. God gave a present to me, made of flesh and bones. My life, my soul. You make my spirit whole. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: I don't deserve your love but you give it to me anyway + Kainoa

Revenir en haut Aller en bas

I don't deserve your love but you give it to me anyway + Kainoa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-