AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

You know I'm no good. Gwen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Lexia & Dylana
TON AVATAR : Katerina Graham
TES CRÉDITS : ava - amantia, gif profil - penny <3, signa - anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/2: Penny - Daniel - Nate ; à venir : Caleb (flashback) - Sean (appel)
RAGOTS PARTAGÉS : 1676
POINTS : 3316
ARRIVÉE À TENBY : 13/12/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans
CÔTÉ COEUR : Libre comme l'air
PROFESSION : Chanteuse, danseuse, musicienne, boxeuse et menteuse professionnelle


MessageSujet: Re: You know I'm no good. Gwen Jeu 5 Jan - 20:22



Gwen fusilla Andrew du regard lorsqu’il lui répliqua qu’il ne la prenait pas pour une idiote. En même temps, il ne pouvait rien faire d’autre qu’éluder la question parce qu’elle sentait pertinemment bien que les deux lui cachaient quelque chose. Elle n’insista cependant pas pour le moment et préféra prendre son mal en patience. Tout vient à point à qui sait attendre. La métisse n’en apprit par moins des informations tout aussi intéressantes quant au mécano : les mensonges et les simulations étaient un art dûment maitrisé chez lui. Il lui décrivit une anecdote plutôt amusante sur sa façon de jouer les acteurs et il considérait d’ailleurs que mal connaître une personne permettait de mieux se glisser dans le rôle. Tout était une question de point de vue. « Mais si tu ne supportes pas la personne, l’interprétation est digne d’un Oscar quand même. » La chanteuse avait plus ou moins deviné dans la manière qu’Andrew avait de parler de Penny qu’il ne l’appréciait... pas vraiment. Quand Gwen évoqua Nate, il lui servit des propos qui arrachèrent un franc sourire à la métisse. Les attitudes du rockeur ne l’étonnaient plus. Il restait égal à lui-même, toujours tout dans l’excès – elle ne croyait pas si bien dire par rapport aux excès. La Galloise retenait toutefois une information de taille : le naïf cousin qu’il était ignorait tous des manigances de sa cousine, ce détail pourrait certainement servir à la chanteuse si le Miles revenait essayer de se pavaner devant elle. Son monde s’écroulerait définitivement s’il l’apprenait entre son ex qui le fuyait comme la peste, Glastonbury qui lui échappait, et puis sa cousine qui lui mentait... Gwen n’avait pas l’intention d’en parler, davantage pour ‘protéger’ ce qu’il restait de la réputation d’Andrew qu’autre chose, mais elle ne se gênerait pas pour remettre Nate en place par quelques allusions bien acérées s’il recommençait à la narguer dans les mois à venir. Pour le moment, il la laissait tranquille au vu de leur dernier affrontement, mais pour combien de temps ? « Il me semble que c’est de famille d’être un peu à côté de leurs pompes. » D’être un peu fous en somme, entre une mytho et un mégalo, ils étaient servis. La métisse ferma quelques instants les yeux et se perdit dans ses pensées, si bien qu’elle finit par fredonner un air. Andrew la trouvait inépuisable, ce qui la fit d’autant plus sourire. Il lui demanda ensuite si elle comptait retourner à Londres vu qu’elle envisageait de mettre un terme à sa fausse relation avec Rhys. « Non. » Répondit la chanteuse sans hésiter. « Pas maintenant. Rhys traverse une période difficile et il est hors de question que je le laisse. » Expliqua-t-elle dans un premier temps, car il s’agissait bien là de la première raison, avant de poursuivre sur sa lancée. « Et puis, étonnamment, j’ai quelques projets en lien avec la musique qui se concrétisent dans le coin, alors plus besoin de me chercher un faux prétexte pour rester. » Gwen n’avait pas spécialement envie de retrouver son enfer londonien alors qu’elle repartait enfin du bon pied. Elle travaillait juste assez pour payer son logement en pratiquant la danse et la boxe, respectivement ses deuxième et troisième passions. Elle écrivait et composait quelques chansons qu’elle était en mesure d’enregistrer dans le studio de radio local avec l’aval du patron puisqu’elle s’entendait bien avec lui ; elle pouvait même de temps en temps animer une chronique à l’antenne. Gwen vivait aussi entourée de ses proches, elle avait diminué ses addictions notamment par rapport à la drogue. Elle ne côtoyait plus ce qui se passait clandestinement dans les rues de la capitale. Autrement dit, elle ne jouissait pour le moment que d’avantages en restant à Tenby. Aucune raison de partir. « Tu as peur que je disparaisse ? » Souffla la métisse en guise de taquinerie. Le ton léger était retrouvé maintenant que la tension électrique et tout sentiment de frustration s’étaient évanoui. La jeune femme avait eu besoin de quelqu’un en mesure de pouvoir la contrer pour se défouler et qui n’avait pas peur de l’affronter ou de lui faire mal. Ça lui avait diablement fait du bien de se vider de la sorte, elle n’avait plus ressenti ce sentiment d’allégresse depuis longtemps. Andrew lui demanda ensuite où il pouvait aller se rincer le visage et elle lui indiqua les vestiaires de la salle d’un signe de tête. Lavabos, douches, il trouverait tout ce qu’il lui faudrait.

_________________

Break my bones, I'll live
Infect me with your love and fill me with your poison. Take me, break me, wanna be your victim, ready for abduction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : nate, ana-sofia, lizzie, deborah, jesse et yevgeniya
TON AVATAR : luke grimes
TES CRÉDITS : angel180886 (avat) | penny (gif) | astra + tumblr + lloyd (signat)
RAGOTS PARTAGÉS : 8096
POINTS : 2951
ARRIVÉE À TENBY : 16/11/2013


ÂGE DU PERSONNAGE : 31 yo (10.11.85)
CÔTÉ COEUR : mcgreen
PROFESSION : mecano
REPUTATION : il n'est toujours pas retourné en prison celui-là ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: You know I'm no good. Gwen Sam 7 Jan - 22:55

We don't need no protection
Come alone
We don't need attention

Peut-être bien que nos prestations étaient dignes d'un Oscar... Je n'en sais trop rien, je suis juste soulagé que toute cette mascarade soit terminée, mais aussi ne plus avoir à être en contact avec la Collins. Cette fille est une pourriture et pourtant, après des années en prison, je n'aurais jamais cru pouvoir qualifier qui que ce soit de ce nom. Je hausse les épaules, peu convaincu une première fois, pis une seconde fois avec beaucoup plus de conviction quand elle parle de la famille Collins/Miles. « Carrément. » Que je me permets même d'ajouter. Si j'avais su qu'elle gagnerait une voiture de luxe, certainement je ne lui aurais pas détruit sa Vauxhall à coups de batte de cricket sous le coup de la colère et de la frustration. Quoique... La rage qui m'animait à cet instant me rendait aveugle et incapable de faire le moindre discernement.
La curiosité me pousse à poser une question à la jeune femme et elle n'a même pas besoin de réfléchir avant de me répondre, ce qui est bon signe en soi, je suppose. Je n'ai même pas besoin de la regarder qu'elle m'explique déjà les raisons de sa décision. C'est logique, dans le fond. C'est vrai que Rhys a besoin de soutien et de ce que j'ai vu, j'ai cru comprendre que Gwen était bien placée pour ce rôle même si au final elle n'est pas réellement sa petite amie. Sa présence à l'enterrement d'Echo avait été très précieuse pour tous les proches de la défunte, mais plus particulièrement pour sa famille qui a su apprécier son intervention. De plus, elle ajoute un détail assez intéressant et je souris devant cette bonne nouvelle. « Oh félicitations alors, je suppose ! » La musique ou quelque chose que je ne comprends pas bien que ça ne me dérange pas. Je n'y connais pas grand chose, alors je préfère ne pas lui demander de quel acabit sont ses projets car je risquerais de ne pas retenir ou simplement de ne pas saisir ses propos. A la place, j'y vais sur les compliments. « Les autres vont enfin pouvoir profiter de ton talent. Les chanceux. Tu vas continuer à jouer de temps en temps au Three Mariners ? » Sa dernière remarque me fait rire bien qu'il y ait un peu de vrai dans ses paroles : même si je ne le formule pas à voix haute, je n'ai pas spécialement envie de voir la Martins s'en aller pour Londres.
J'aime bien passer du temps avec elle, même si lorsque nous étions au stand de tir, je n'étais plus vraiment sûr de moi. « Tout le monde disparaît à un moment ou à un autre. J'ai appris à ne pas avoir peur de ça. » Me contente-je de répondre, mi-amusé et mi-nostalgique. La dernière personne en date à être partie, c'est Evie, et dans le fond, ce n'est peut-être pas plus mal comme ça... Elle ne saura jamais la vérité sur moi et elle gardera l'image précieuse qu'elle avait de son collègue, pourtant bien éloignée de la réalité.
Un rappel à l'ordre de l'état de mon visage me fait prendre conscience qu'il faut que j'aille me passer rapidement sous l'eau. Je demande ma direction à celle qui semble très bien connaître les lieux et je m'y rends d'un pas vif. Mon reflet dans la glace me fait rire, mais pour sûr, ça ne serait pas le cas s'il s'agissait d'une autre personne que Gwen. Je reste au dessus du lavabo, me passe de l'eau froide sur le visage pour effacer les quelques marques de notre altercation même si la plaie à l'arcade risque d'être visible quelques jours.
Je retourne dans la salle principale et je récupère mon T-shirt en boule dans un coin. Je l'enfile et je viens me flanquer à Gwen, sur son banc. Les coudes sur les genoux, je reprends après avoir vérifié d'avoir bien mes clés dans ma poche de jeans. « Tu veux que je te ramène à ta voiture ? » Avec une voleuse aussi douée, il faut savoir être vigilant et maintenant je sais à qui j'ai affaire.

_________________


❝ Falling away with you ❞

All of the love we left behind watching the flash backs intertwine, memories I will never find. So I'll love whatever you become and forget the reckless things we've done. I think our lives have just begun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Lexia & Dylana
TON AVATAR : Katerina Graham
TES CRÉDITS : ava - amantia, gif profil - penny <3, signa - anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/2: Penny - Daniel - Nate ; à venir : Caleb (flashback) - Sean (appel)
RAGOTS PARTAGÉS : 1676
POINTS : 3316
ARRIVÉE À TENBY : 13/12/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans
CÔTÉ COEUR : Libre comme l'air
PROFESSION : Chanteuse, danseuse, musicienne, boxeuse et menteuse professionnelle


MessageSujet: Re: You know I'm no good. Gwen Dim 8 Jan - 15:11

Gwen se sentait soulagée sur plusieurs points par cette journée. La présence d’Andrew avait un effet apaisant sur elle malgré les circonstances particulières qui venaient de se produire. Le fait de pouvoir s’ouvrir à lui au sujet d’à peu près tout, comme au sujet de Rhys, et de pouvoir se défouler sur lui comme elle ne pouvait le faire avec personne d’autre l’avait complètement calmée. Elle était d’ailleurs contente qu’il n’ait pas retenu ses coups et n’ait pas pris de gants non plus, c’était exactement pour cette raison qu’elle appréciait d’autant plus sa compagnie. La métisse l’avait mis juste assez en colère pour qu’il démarre au quart de tour à la moindre occasion et il y avait répondu au-delà de ses espérances. Le meilleur côté était quand même quand la tension électrique entre eux retombait et qu’elle se rendait compte que rien n’avait changé par rapport à avant. Ils s’étaient affrontés, s’étaient défoulés et pouvaient tout à fait se parler normalement ensuite comme si rien ne s’était passé. Avec qui aurait-elle pu entretenir une telle relation aussi explosive et sereine à la fois selon les moments ? Personne. Personne d’autre qu’elle ne connaissait en tout cas. Épuisés par leur combat, les deux adversaires du jour se reposaient depuis quelques instants sur le banc et échangeaient leurs dernières nouvelles. Andrew n’avait pas non plus été avare en confidences surprenantes d’ailleurs. Le sujet Penny clos, ils dérivèrent sur les projets musicaux de Gwen. Elle avait enfin quelques plans concrets en route et elle ne comptait pour autant pas partir de Tenby puisque ceux-ci se déroulaient justement dans le coin. Le mécano la gratifia de quelques compliments et lui demanda si les gens pourraient continuer à la voir sur la scène du Three Mariners. La métisse répondit par la positive sans une once d’hésitation. « Oui, bien sûr. Tout a commencé là. J’y ai joué à mes débuts avec mon groupe quand j’étais ado et je crois bien ne jamais pouvoir m’en défaire même si je n’avais plus le temps un jour. » Et puis, cette ville, c’était son foyer, c’était tout. Gwen était sans attaches pour beaucoup de choses mais pas ça. En cela, elle différait d’Andrew qui ne comptait pas beaucoup de proches dans la région ni même tout court. L’Anglais réagit d’ailleurs dans ce sens à la remarque suivante de la chanteuse : il n’avait peur de voir disparaître personne et sûrement pas de les perdre. « C’est une triste façon de voir les choses. » Répondit la jeune femme. Être complètement seul était parfois… tragique, à ses yeux, parce qu’alors quel était le but de tout ceci ? De cette vie ? Gwen n’envisageait pas de philosopher à cette heure sur la question, néanmoins elle estimait que cette façon de voir les choses n’était pas très encourageante. Pourtant dieu seul savait qu’elle aimait par-dessus tout son indépendance. La question n’était pas là. La métisse se releva au même moment qu’Andrew et lui indiqua les vestiaires. Pendant qu’il s’absenta quelques minutes, elle enfila son haut par-dessus la brassière pour se couvrir à nouveau et elle rangea un peu le bordel qu’Andrew et elle avaient mis dans la salle en se battant. Elle reviendrait plus tard pour terminer le reste. La métisse mit ensuite sa veste et se rassit sur le banc en attendant le retour d’Andrew, comprenant qu’ils allaient tous les deux quitter les lieux sous peu. Il apparut et lui proposa justement de la ramener à sa voiture. Sans répondre, Gwen releva les yeux vers lui. Depuis un moment, elle avait envie de rattraper ce qui s’était passé la dernière fois. C’était dans ces moments-là qu’il ne fallait jamais hésiter. Suivre son instinct, ses intuitions. Alors qu’il était à côté d’elle, la chanteuse approcha son visage du sien et déposa ses lèvres sur celle du mécano dans un échange vif et passionné. La métisse ressentit un soudain frisson de vie pur et intense lui traverser le corps, des décharges électriques la parcouraient de toute part. Elle profita de l’instant jusqu’au moment où ils se détachèrent pour retrouver leur souffle. Gwen devinait la surprise d’Andrew, n’éprouvant aucun regret pour ce qui venait de se passer. La dernière fois était bel et bien rattrapée, la boucle bouclée pour aujourd’hui. La jeune femme préféra ne pas s’éterniser après ce moment et indiqua, malgré la fatigue qu’elle ressentait, qu’elle marcherait jusqu’à sa voiture. En effet, Gwen avait besoin de s’aérer un peu. « A bientôt. N’oublie pas d’éteindre et de refermer derrière toi en partant. » Souffla-t-elle une dernière fois avant qu’elle ne quitte définitivement les lieux.

Sujet terminé

_________________

Break my bones, I'll live
Infect me with your love and fill me with your poison. Take me, break me, wanna be your victim, ready for abduction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: You know I'm no good. Gwen

Revenir en haut Aller en bas

You know I'm no good. Gwen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-