AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Your love has found its way to my heart (+) Jesse & Lylou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd


TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Kainoa + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Haley Lu Richardson.
TES CRÉDITS : HJS ♥ + Blasphemy.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Emrys - Fiona - Rhys - Jesse & Daniel)
À venir : Spencer - Billie - Matthew.
RAGOTS PARTAGÉS : 7229
POINTS : 1953
ARRIVÉE À TENBY : 21/02/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans (17.07.93)
CÔTÉ COEUR : Elle sort avec Jesse.
PROFESSION : Pilote de transport dans la Royal Air Force.
REPUTATION : La pauvre, la vie ne l'a pas vraiment gâtée... Mais elle a de la chance d'avoir quelqu'un d'aussi gentil que Jesse. Vous croyez que ça va tenir, eux deux, avec leurs voyages respectifs ?


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Your love has found its way to my heart (+) Jesse & Lylou Sam 3 Déc - 4:38


Fatiguée par le long vol qu’elle venait d’effectuer, Lylou se frotta les yeux. Elle avait réussi à dormir, mais uniquement grâce aux médicaments qu’elle avait pris. Parce que sinon, la nuit, c’était un véritable cauchemar… Elle arrivait rarement à sombrer dans les bras de Morphée pendant au mois trois heures d’affilée. Car elle ne cessait de penser. Rhys, son bébé, Echo, Lizzie… Alors si pour passer une nuit un tant soit peu correcte, elle devait avaler des cachets, elle le faisait (sans rechigner, pour une fois). Son médecin traitant lui avait bien précisé quelles étaient les doses à respecter pour sa taille et son poids et elle prenait soin de s’en tenir à la lettre, parce qu’elle ne voulait pas non plus rester trop faible en journée. Non, il fallait encore qu’elle s’occupe de ses parents, qu’elle leur prépare à manger, qu’elle aille voir Rhys… Sauf que la jeune femme avait beau avoir un mental fort, elle avait de plus en plus l’impression que ses nerfs allaient lâcher. Alors finalement, elle avait pris sa décision, non sans en avoir discuté avec ses parents au préalable. Elle avait besoin de prendre l’air. De partir. De penser à autre chose. De s’occuper aussi un peu d’elle-même, si elle ne voulait pas finir par faire une dépression nerveuse et par devenir un fardeau pour les membres de sa famille. Elle n’avait donc pas quitté Tenby sur un coup de tête… Mais sa destination, en revanche, était toute trouvée. Elle n’avait même pas besoin de se poser la question. Car elle n’avait pas envie d’aller passer quelques jours toute seule dans une destination de rêve, ni même se dorer la pilule au soleil… Non, tout ce qu’elle voulait, c’était voir Jesse. Il lui manquait horriblement, en ces temps extrêmement troublés. Et elle savait que même s’il ne pouvait pas faire grand-chose pour l’aider, sa présence lui serait déjà d’un grand réconfort. Alors elle avait acheté un billet d’avion pour la Chine, direction le mont Hua, l’une des cinq montagnes sacrées du pays. Ou du moins, c’était là-bas que Jesse faisait son reportage… Mais elle s’était précisément envolée pour la province de Shaanxi, son avion se posant sur l’aéroport d’une piste se trouvant dans une ville dont elle aurait bien eu du mal à prononcer le nom. Le vol n’avait pas été de tout repos, car les turbulences avaient été nombreuses. Mais bien évidemment, Lylou n’avait pas peur de l’avion.

Elle eut l’impression de passer un temps fou à attendre son tour pour passer la douane et la sécurité. Mais une fois les formalités d’usage passées, elle ne se sentit pas pour autant soulagée. Car elle se retrouvait maintenant en terre totalement inconnue. Et elle avait beau avoir l’habitude de voyager dans des contrées lointaines, ce n’était jamais facile d’arriver dans un pays possédant une langue et une coutume très différentes des siennes. Mais elle réussit à se débrouiller pour trouver un taxi et lui indiquer l’adresse de l’endroit où elle voulait se rendre. Elle n’aurait pas su dire s’il s’agissait d’un motel, d’une auberge de jeunesse, d’un hôtel… Et au fond, ce n’était pas très important. Elle voulait seulement aller là où se trouvait Jesse. En attendant, la Blake pouvait profiter pour jeter des coups d’oeil partout autour d’elle. Sauf que bien vite, ses yeux fermèrent à nouveau… Elle ne se réveilla qu’en entendant la voix insistante  et l’accent prononcé du chauffeur de taxi. Après s’être excusée, Lylou le paya avec la monnaie échangée à l’aéroport et le remercia d’avoir sorti du coffre sa valise. Puis elle se tourna vers l’établissement où Jesse était censé être logé, espérant de tout coeur qu’elle ne s’était pas trompée. Prise d’un doute, elle vérifia à nouveau dans les textos que son petit ami lui avait envoyés, avant de pousser un soupir de soulagement. Elle était à peu près certaine d’être au bon endroit. Elle entra donc et se dirigea droit vers la réception. Elle avait réservé une chambre, elle aussi… Car elle préférait prendre ses précautions. En effet, elle n’avait pas prévenu Jesse de son arrivée. Elle voulait lui faire une surprise. Et pour ne pas laisser une part trop large aux imprévus, il valait mieux être un minimum prudente. Après avoir décliné son identité, elle réussit aussi à obtenir du réceptionniste qu’il lui confirme qu’un certain Griffiths, un Britannique, logeait bel et bien là. Avec un sourire, Lylou décida d’aller prendre une douche. Mais elle ne s’attarda pas, parce qu’elle voulait être certaine que Jesse tombe sur elle quand il rentrerait de sa journée de travail. Alors elle resta assise dans l’un des sofas de la réception, guettant son arrivée. C’était long… Aussi, dès qu’il franchit la porte, elle se leva pour courir vers le jeune homme et lui sauter au cou. « Jesse ! » Elle se blottit contre lui, avant de relever la tête pour l’embrasser.

_________________


When people ask what I see in you, I just smile and look away because I'm afraid if they knew, they'd fall in love with you too ♥


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller


TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew • nate • ana-sofia • lizzie • deborah • yevgeniya
TON AVATAR : brett dier
TES CRÉDITS : lloyd d'amour (avat) penny (gifs)
RAGOTS PARTAGÉS : 649
POINTS : 1504
ARRIVÉE À TENBY : 01/06/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 yo (13.06.1989)
CÔTÉ COEUR : lylou
PROFESSION : journaliste / blogueur
REPUTATION : le fils griffiths, un modèle de réussite ! cela dit, à son âge, il devrait peut-être penser à se trouver une femme et se poser au lieu de voyager aux quatre coins du globe


MessageSujet: Re: Your love has found its way to my heart (+) Jesse & Lylou Dim 4 Déc - 10:28

I found it very hard to stay away
As we reminisce on precious moments like this
I'm glad we're back together 'cause I missed your kiss

La journée se termine et ce n'est pas plus mal car petit à petit, je n'ai plus qu'un objectif en tête : rentrer et passer un temps indéfini sous de l'eau chaude afin de contrer les courbatures qui petit à petit se font sentir dans tout mon corps. Je m'étais pourtant bien entraîné pour cette randonnée, mais il faut croire qu'elle était bien plus difficile que ce à quoi je m'imaginais et qu'elle détient très justement son titre de sentier de randonnées le plus dangereux du monde. La randonnée, je l'ai faite il y a quelques jours, mais c'est seulement maintenant que les muscles réagissent face à l'effort. En bas de la montagne, je prends quelques nouveaux clichés qui pourront alimenter l'article et je remballe mes affaires. La journée s'est traduite par la rédaction de l'article, principalement, mais également par une visite plus approfondie de Xi’An. L'ordinateur et l'appareil photo rangés dans le sac à dos, je peux repartir en direction du village où je séjourne. Là encore, ça demande quelques efforts pour retrouver la bonne ligne de bus, l'attendre accroupi sur les talons comme la coutume l'exige, et je sors les quelques mots de chinois que je connais pour acheter le billet et pour remercier de chauffeur.
Quelques minutes plus tard, j'arrive à la réception de l'hôtel et la surprise est telle qu'il me faut quelques secondes pour comprendre ce qui est en train de se passer. Moi qui m'attendais à échanger deux mots avec le réceptionniste avant de monter dans ma chambre, j'entends mon prénom prononcé avec urgence par cette voix familière que j'aime tant et bien vite je me retrouve à l'étreindre fortement. Lylou. Elle que je croyais être à des milliers de kilomètres est dans mes bras et il ne me faut pas longtemps pour lui rendre son baiser. C'est tellement bon de la voir et j'ai l'impression de ne pas être capable de la lâcher.
« Lou, mais… Tu es là depuis quand ? » Demande-je, amusé par la situation. Cependant, je suis tellement content de la voir que je ne lui laisse pas le temps de répondre, m'emparant à nouveau de ses lèvres. Ce n'est qu'après que je constate les regards désapprobateurs des quelques Chinois dans le hall. Il est vrai que ce peuple reste très pudique et que les marques d'affection aussi explicites ne sont pas les bienvenues en public. Alors avant d'empirer la situation, je m'écarte de Lylou et je la prends par la main.  « Attends… On va monter. » Se tenir par la main, en revanche, est permis dans le pays et ce même quand les personnes ne sont pas en couple. Je lâche une excuse en mandarin au réceptionniste quand nous arrivons à son niveau et nous continuons le chemin jusqu'au couloir qui mène aux chambres.
Je referme la porte derrière nous et je peux reprendre où j'en étais, c'est-à-dire à contempler ma merveilleuse petite-amie et surtout, me délecter de cette adorable surprise à laquelle je ne m'attendais vraiment pas. Je la serre à nouveau dans mes bras, comme pour m'assurer qu'il ne s'agit pas d'un rêve et je m'imprègne de l'odeur de ses cheveux. « Je suis si content de te voir ! Tu m'as tellement manqué. » Avoue-je dans un murmure. Nous venons de vivre notre première séparation depuis que nous sommes en couple et il se trouve que c'était difficile à supporter même si je suis pourtant habitué à partir en vadrouille depuis bien des années. Un dernier baiser furtif et je m'écarte pour poser mon sac à dos sur la chaise de bureau de la chambre. C'est à ce même moment que je me rends compte de l'état de la pièce. J'y séjourne depuis quelques semaines déjà et le moins que l'on puisse dire, c'est que je me suis approprié les lieux. Des feuilles volantes en grand nombre sur lesquels j'ai inscrit des idées pour le travail, d'autres sur lesquelles je dessine les mises en page du blog ou encore la liste des cadeaux de Noël que je compte offrir. Le genre de feuilles brouillonnes qui traduisent ma solitude de ses derniers jours et une hyperactivité tout juste gérée. Par chance, il n'y a pas trop de vêtements entassés, juste des gobelets de café qui s'empilent sur la table de nuit. « Si j'avais su que tu viendrais, je t'assure que j'aurais fait du rangement. » Dis-je en rigolant, espérant qu'elle ne tiendra pas compte du désordre dans lequel je l'accueille. « Alors dis moi… Comment tu vas ? Tu as fait bon voyage ? »

_________________

and now we are alive
Stop and take your time to notice things and make those things you notice matter. •• ALASKA



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd


TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Kainoa + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Haley Lu Richardson.
TES CRÉDITS : HJS ♥ + Blasphemy.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Emrys - Fiona - Rhys - Jesse & Daniel)
À venir : Spencer - Billie - Matthew.
RAGOTS PARTAGÉS : 7229
POINTS : 1953
ARRIVÉE À TENBY : 21/02/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans (17.07.93)
CÔTÉ COEUR : Elle sort avec Jesse.
PROFESSION : Pilote de transport dans la Royal Air Force.
REPUTATION : La pauvre, la vie ne l'a pas vraiment gâtée... Mais elle a de la chance d'avoir quelqu'un d'aussi gentil que Jesse. Vous croyez que ça va tenir, eux deux, avec leurs voyages respectifs ?


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Your love has found its way to my heart (+) Jesse & Lylou Dim 4 Déc - 12:15


Dès que son regard s’était posé sur Jesse, le visage de Lylou s’était éclairé. Et instinctivement, elle sut qu’elle avait bien fait de prendre l’avion pour le rejoindre… Parce qu’il était capable de l’apaiser sans même faire quoi que ce soit. Parce que le seul fait de le voir faisait naître en elle des sensations qu’elle pensait avoir enfouies. Parce que sa réaction était exactement celle qu’elle attendait. Alors qu’il l’étreignait, un véritable sourire étira les lèvres de la jeune femme, ce qui était plutôt rare ces dernières semaines. Bien entendu, il était vraiment surpris de la voir. Elle s’apprêtait à prendre la parole quand il se pencha vers elle pour l’embrasser à nouveau, un baiser qu’elle prolongea volontiers. Et contrairement au Griffiths, elle ne prêtait pas beaucoup d’attention à ce qui se passait autour d’eux… En réalité, elle aurait bien voulu faire abstraction de tout le reste. Or, c’était précisément ce qu’il lui proposait en disant qu’ils allaient monter. Resserrant sa main dans la sienne, Lylou se contenta de hocher la tête en signe d’approbation. Elle entendit, non sans un certain étonnement, Jesse s’adresser en mandarin au réceptionniste. Il ne fallait pas lui demander de faire la même chose… Alors elle fit un vague sourire d’excuses. Elle était surtout pressée d’avoir son petit ami uniquement pour elle… Car c’était précisément la raison pour laquelle elle avait quitté son continent et effectué ce long voyage. Alors quand il referma la porte de sa chambre derrière eux, elle se sentit un peu soulagée. Maintenant, il n’y avait effectivement plus qu’eux d’eux. Blottie dans les bras de son amoureux, la brunette ne se lassait pas de cette étreinte. Accrochée à sa nuque, elle posa la tête contre son torse et ne s’en détacha légèrement que pour qu’il l’entende un peu mieux. « Si tu savais à quel point tu m’as manqué aussi… » Avant qu’ils ne forment un couple, Jesse était déjà une constante dans sa vie. Alors à combien plus forte raison maintenant, avec toutes les tribulations imposées par la vie. « Je suis arrivée en fin de matinée. Le temps de débarquer et tout… Et après, je t’ai attendu. » Elle releva la tête pour pouvoir observer son visage. Son beau visage. Elle posa une main sur sa joue. « J’étais fatiguée d’être loin de toi et… Et j’avais juste envie qu’on soit ensemble alors j’ai fini par sauter dans un avion. Et puis je voulais te faire une surprise, alors… »

Visiblement, Lylou avait réussi son petit effet. Non qu’elle en ait réellement douté, mais… C’était aussi le problème avec les surprises. Elles pouvaient ne pas être aussi bien accueillies qu’on l’espérait. « Et j’ai eu raison, hein ? » En tout cas, ça en avait tout l’air. Il avait seulement l’air gêné en raison du désordre qui régnait dans sa chambre. La militaire laissa échapper un petit rire. « C’est pas grave, je ferai du rangement pour toi. » Pas parce qu’elle s’y sentait obligée, mais seulement parce que… Elle était comme ça, voilà tout. Sans être particulièrement maniaque (ou du moins, c’était ce qu’elle clamait), elle appréciait de mettre de l’ordre même quand elle n’était pas chez elle, ce qui arrangeait ses amis. « Le voyage était… Long. Il y a eu des perturbations, mais rien de grave. Je t’avoue que c’est beaucoup plus intéressant d’être dans le cockpit que parmi les passagers ! » En revanche, elle avait volontairement esquivé l’une de ses questions. Elle n’était pas certaine d’avoir envie de lui dire qu’elle allait bien… Parce qu’elle n’avait pas envie de lui mentir. Et elle n’avait pas non plus envie de gâcher leurs retrouvailles. Alors, après s’être assise sur le bord du lit, elle lui tendit la main pour qu’il la rejoigne. Et dès qu’il l’eut fait, elle retrouva à nouveau la chaleur réconfortante de ses bras virils. Elle posa les deux mains sur son torse, s’accrochant légèrement à ses vêtements, comme si elle avait peur qu’il disparaisse soudain… « Et toi alors, comment tu vas ? Tu as l’air fatigué. Tu es sûr que tout se passe aussi bien que ce que tu me racontes sur Skype ? » C’était plus fort qu’elle, Lylou ne pouvait s’empêcher de s’inquiéter pour lui. Elle savait qu’il avait l’habitude des randonnées, des voyages et de son travail en général. Mais il ne fallait pas lui demander d’être rationnelle et surtout pas en ce moment. « J’ai réservé une chambre et j’y ai déposé mes affaires… Mais peu importe, ne compte pas te débarrasser de moi de sitôt » plaisanta-t-elle. De toute façon, elle n’avait absolument aucune envie de le lâcher et elle le lui prouva en se redressant de manière à poser à nouveau ses lèvres sur les siennes. Depuis le temps qu’elle en avait envie, elle n’allait pas s’en priver… Ils échangèrent un long baiser, à la fois doux et intense. Puis, posant le front contre celui du blondinet, la Blake reprit sa respiration. « Je suis vraiment contente d’être avec toi… »

_________________


When people ask what I see in you, I just smile and look away because I'm afraid if they knew, they'd fall in love with you too ♥


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller


TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew • nate • ana-sofia • lizzie • deborah • yevgeniya
TON AVATAR : brett dier
TES CRÉDITS : lloyd d'amour (avat) penny (gifs)
RAGOTS PARTAGÉS : 649
POINTS : 1504
ARRIVÉE À TENBY : 01/06/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 yo (13.06.1989)
CÔTÉ COEUR : lylou
PROFESSION : journaliste / blogueur
REPUTATION : le fils griffiths, un modèle de réussite ! cela dit, à son âge, il devrait peut-être penser à se trouver une femme et se poser au lieu de voyager aux quatre coins du globe


MessageSujet: Re: Your love has found its way to my heart (+) Jesse & Lylou Dim 4 Déc - 16:45

I found it very hard to stay away
As we reminisce on precious moments like this
I'm glad we're back together 'cause I missed your kiss

Bien vite on s'éclipse dans la chambre que je loue le temps de mon voyage en Asie et je me sens déjà bien mieux à l'abris des regards. Ça ne me dérange pas d'embrasser Lylou en public, je suis carrément fier d'avoir une femme aussi belle en guise petite-amie, d'autant plus que nous restons très corrects, mais je n'aime pas l'irrespect des coutumes des pays dans lesquels je voyage. Je suis le voyageur alors je m'adapte même si parfois ce n'est pas toujours facile tant les cultures peuvent être différentes. Ainsi, nous ne restons pas dans le lobby et c'est tout de suite plus agréable de la retrouver. A la tenir dans mes bras, je suis bien plus serein et j'ai l'impression que c'est pareil de son côté. Je caresse ses cheveux avec douceur et puis je la laisse répondre à mes questions. Pour sûr, c'est la meilleure surprise qu'elle aurait pu me faire et je hoche la tête à sa question.
« Oh que oui, tu as eu raison. » Et pour ne pas qu'elle en doute davantage, je resserre mon étreinte autour de sa taille et je dépose un baiser dans son cou.
Toutefois, quand je m'écarte, je m'excuse pour le désordre qui règne dans la pièce et la jeune femme me dit qu'elle fera le ménage. Je balaie sa proposition de la main, ne voulant pas qu'elle passe son temps à ranger mes affaires alors qu'elle doit être terriblement fatiguée à cause du voyage. Elle me raconte d'ailleurs comment s'est passé le vol et je hoche la tête en souriant. Bien sûr que pour elle qui est pilote, ça doit être étrange de ne pas avoir les commandes de l'appareil. Et il est vrai qu'un trajet aussi long peut être terriblement ennuyeux si on ne parvient pas à trouver le sommeil. Elle s'assoit sur le lit et je viens me flanquer à son niveau, l'enlaçant à nouveau. Je remarque qu'elle ne répond pas à l'une de mes questions, mais je comprends après coup que c'était inutile de la poser, surtout que je remarque à présent qu'elle a perdu du poids. Son visage a l'air fatigué, ses traits tirés et ses joues un peu plus creusées que d'habitude. Je me pince les lèvres quand elle ne me regarde pas, songeant à une solution pour l'aider à aller mieux, mais bien vite elle me retourne la question et je souris pour ne pas lui faire une mauvaise impression. « J'ai l'air fatigué ? Tu veux simplement me dire que j'ai une sale tête, avoue ! » Que je dis pour rigoler avant de l'embrasser sur la joue. « Non et bien je t'avoue que le Mont Hua, c'était bien plus difficile que ce que j'avais imaginé. » Je hausse les épaules, devant avouer mes faiblesse, mais acceptant sans sourciller ce fait et je poursuis. « Ok, j'avoue : je suis courbaturé de partout et j'ai l'impression que monter des escaliers est la tâche la plus difficile qui existe, mais à part ça, je vais bien, merci. » Je m'esclaffe et la Blake reprend en m'avouant qu'elle a réservé une chambre dans laquelle elle a déjà déposé ses affaires et ce qu'elle ajoute fait grandir un sourire mutin sur mes lèvres. « J'espère bien. »  Nous partageons un nouveau baiser et j'ai envie de le prolonger aussi longtemps que possible. « Moi aussi… » Lâche-je dans un murmure. Je caresse la joue de la demoiselle et je pose une question qui me semble importante. « Tu sais tu restes ici combien de temps ? » Aussi longtemps que possible, j'espère, même si je me doute bien que ce n'est pas possible et que c'était difficile pour elle de quitter sa famille pour venir me rendre visite.

_________________

and now we are alive
Stop and take your time to notice things and make those things you notice matter. •• ALASKA



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd


TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Kainoa + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Haley Lu Richardson.
TES CRÉDITS : HJS ♥ + Blasphemy.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Emrys - Fiona - Rhys - Jesse & Daniel)
À venir : Spencer - Billie - Matthew.
RAGOTS PARTAGÉS : 7229
POINTS : 1953
ARRIVÉE À TENBY : 21/02/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans (17.07.93)
CÔTÉ COEUR : Elle sort avec Jesse.
PROFESSION : Pilote de transport dans la Royal Air Force.
REPUTATION : La pauvre, la vie ne l'a pas vraiment gâtée... Mais elle a de la chance d'avoir quelqu'un d'aussi gentil que Jesse. Vous croyez que ça va tenir, eux deux, avec leurs voyages respectifs ?


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Your love has found its way to my heart (+) Jesse & Lylou Lun 5 Déc - 2:51


En recevant un baiser dans le cou, Lylou se mit à rire légèrement. Elle était assez chatouilleuse. Mais ce n’était pas pour autant qu’elle appréciait moins les gestes tendres de Jesse… Bien au contraire. Elle aimait qu’il lui caresse les cheveux, qu’il l’entoure de ses bras protecteurs et qu’il l’embrasse sur la joue. Avec lui, elle avait la sensation d’être spéciale. Et même si elle savait que ce n’était pas vrai (ou du moins, pas dans le sens premier du terme), ça n’en demeurait pas moins très agréable. En ce moment, elle avait encore plus besoin de se sentir entourée et de recevoir des marques d’affection. Or, avec Jesse, c’était précisément ce qu’elle avait… Et finalement, dans ses bras, peut-être qu’elle insultait un peu moins la vie dans son coeur. Car si elle avait parfois l’impression que tout lui avait été arraché, elle se rendait bien compte que ce n’était pas vrai. Elle avait encore ses parents, son grand frère, des amis géniaux… Et un petit ami qui était tout simplement merveilleux. Elle n’avait pas du tout l’impression de le mériter, mais elle comptait bien profiter de cette chance qu’elle avait. Alors elle restait collée à lui, pas seulement parce que ça lui faisait beaucoup de bien, mais aussi parce qu’elle voulait, en quelque sorte, rattraper le temps perdu. Même si elle s’était efforcée de ne pas trop le montrer, elle avait eu beaucoup de mal à le regarder s’éloigner de Tenby… En réalité, elle avait versé des larmes dès qu’il avait eu le dos tourné. Mais bien entendu, elle ne l’avait avoué à personne et elle ne voulait même plus y penser. Tout ce qui comptait, c’était qu’elle soit auprès de lui maintenant. En souriant, elle releva la tête vers lui alors qu’il plaisantait. « C’est vrai que c’est pas aujourd’hui que j’ai envie de prendre une photo avec toi » le taquina-t-elle. Puis, retrouvant un peu de sérieux, elle posa à nouveau une main sur sa joue, la caressant. « J’ai déjà dit que je sortais avec le beau gosse de Tenby, alors… » En réalité, elle ne le formulait pas ainsi. De toute manière, elle ne s’exprimait pas toujours très facilement… Mais c’était exactement ce qu’elle ressentait. Jesse n’avait absolument rien à envier aux autres hommes et, même si ce n’était pas pour ça qu’elle était tombée sous son charme, il était évident que ça n’enlevait rien à ses nombreuses qualités. Elle pouvait aisément faire une liste et en discourir pendant des heures.

« Alors si c’est plus difficile que ce que tu pensais, c’est que ça doit vraiment être quelque chose… Mais justement, c’est ça qui te stimule et te permet de te dépasser, non ? » Elle le connaissait suffisamment pour deviner aisément ce genre de choses. Car avant de sortir avec lui, elle avait déjà l’habitude se livrer à des sports extrêmes avec lui. D’ailleurs, c’était cette passion commune qui les avait rapprochés, à la base… « Et puis les courbatures, c’est pas trop grave. Tu vas vite les oublier quand tu auras atteint tous tes objectifs ! » Comme à l’accoutumée, Lylou était très fière du Griffiths, parce qu’il n’avait pas froid aux yeux et qu’il ne se laissait pas facilement abattre. Et si elle avait déjà entendu parler du mont Hua, elle avait fait des recherches un peu plus poussées quand il lui en avait touché deux mots. Son parc paysager avait été proclamé parc national bien avant leur naissance… Forcément, ça donnait envie. « Je pourrais t’accompagner ? Peut-être pas demain, parce que je vais forcément avoir du mal avec le décalage horaire… Mais après-demain ? » Car si elle restait coincée dans une chambre, la jeune femme serait assurément très malheureuse. Clairement, ce n’était pas son genre… Elle ressentait souvent le besoin de bouger, même si ce n’était pas pour faire grand-chose. C’était d’ailleurs pour ça qu’elle avait vite repris les entraînements de boxe. Elle ne supportait pas de rester inactive. Mais pour affronter une randonnée difficile… Elle savait qu’il fallait qu’elle reprenne d’abord des forces et notamment qu’elle mange un minimum. Sinon, ce n’était même pas la peine d’essayer. Mais au pire, elle avait un peu de temps devant elle. « Hum… Disons le plus longtemps possible ? J’ai rien prévu en particulier. J’ai pas acheté mon billet de retour pour l’instant, parce que j’espère bien pouvoir profiter un peu de toi. C’est juste… Si les nouvelles de la famille sont mauvaises que je reprendrai vite l’avion. » Mais honnêtement, elle ne pensait pas que ce serait le cas. Oh, bien sûr, ses proches étaient au plus mal… Mais ils avaient aussi très envie qu’elle se change un peu les idées, alors ce n’était sûrement pas eux qui l’appelleraient à la rescousse. « Sinon, je reste avec toi, si possible jusqu’à ce que tu rentres... C’est prévu pour quand ? » Elle passa une main dans ses cheveux, comme elle aimait beaucoup le faire.

_________________


When people ask what I see in you, I just smile and look away because I'm afraid if they knew, they'd fall in love with you too ♥


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller


TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew • nate • ana-sofia • lizzie • deborah • yevgeniya
TON AVATAR : brett dier
TES CRÉDITS : lloyd d'amour (avat) penny (gifs)
RAGOTS PARTAGÉS : 649
POINTS : 1504
ARRIVÉE À TENBY : 01/06/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 yo (13.06.1989)
CÔTÉ COEUR : lylou
PROFESSION : journaliste / blogueur
REPUTATION : le fils griffiths, un modèle de réussite ! cela dit, à son âge, il devrait peut-être penser à se trouver une femme et se poser au lieu de voyager aux quatre coins du globe


MessageSujet: Re: Your love has found its way to my heart (+) Jesse & Lylou Mar 6 Déc - 21:33

I found it very hard to stay away
As we reminisce on precious moments like this
I'm glad we're back together 'cause I missed your kiss

Que c'est bon de retrouver Lylou et de pouvoir profiter de sa présence. Je sais que ces dernières semaines n'ont pas été faciles pour elle et j'espère qu'elle parviendra à se changer les idées en profitant des magnifiques paysages chinois qui sont à présent à sa portée. Et c'est maintenant qu'une question me vient à l'esprit. Est-elle seulement déjà venue en Chine par le passé ? Il serait bon de le savoir pour ainsi savoir quoi faire les prochains jours. Je la regarde et je souris quand elle me taquine même si elle devait avoir raison concernant mon état de fatigue : le fait est que les journées sont longues et toujours remplies, mais je suis bien loin de m'en plaindre. C'est exactement ce dont j'ai besoin même si je dois toutefois toujours prendre mes comprimés contre les troubles de l'hyperactivité. J'y pense et je me dis qu'il faudra cacher les flacons qui pour le moment trainent dans la salle de bain pour ne pas que la Galloise les vois. J'ai une totale confiance en la jeune femme pourtant mes parents m'ont élevé en s'efforçant de cacher ma maladie à n'importe qui. Une habitude à laquelle je ne peux tout simplement pas renoncer. Une maladie dont j'ai appris à avoir honte et dont je ne peux pas me détacher de l'image négative.
« Le beau gosse de Tenby ? » Que je demande à la fois flatté et gêné. « Et moi il semblerait que je sorte avec la jolie aveugle de Tenby. » Que je reprends sur le même ton pour la taquiner à son tour, mais également parce que je n'arrive pas à accepter son compliment, même si ce dernier me va droit au coeur.
Je garde les bras autour d'elle et je hoche la tête à sa remarque suivante. « Oui, tu as tout à fait raison… Ca me pousse à me dépasser et même si sur le moment c'est difficile, j'adore ça. » Lylou me connait bien et de ce point de vue, nous nous ressemblons beaucoup. Ce n'est pas pour rien que nous avons longtemps été des partenaires dans les sports extrêmes et dans tout ce qui comporte des risques et de l'adrénaline. C'est donc pour cette raison que ça ne m'étonne pas quand elle se propose de m'accompagner dans mes prochaines excursions. Voilà une excellente idée ! « Bien sûr ! Pour mon reportage j'ai encore pas mal de sites à visiter : notamment à Xi'an, les remparts, la Grande pagode de l'oie sauvage, la tour de la cloche et la tour du tambour. Je serai très heureux si tu m'accompagnes. » Dire les choses telles qu'elles sont, un conseil que je lui avais donné il y a quelques mois et que je m'efforce à appliquer dès que j'en ai l'occasion. « Aussi, le week-end prochain, je comptais le passer à Pékin… Je n'ai encore rien réservé, mais c'est à 4h30 en train. Ca te dirait ? » Demande-je, la bouche en coeur sans vouloir non plus la forcer à faire des activités qu'elle ne veut pas. Si j'étais excité à la base par ce voyage, l'imaginer à deux est bien plus exaltant et j'imagine déjà toutes nos aventures dans ce grand pays. Et puis, pour savoir combien de temps je vais pouvoir profiter de sa présence, je lui pose la question et sa réponse me plait énormément et pour la peine, j'en profite pour lui donner un nouveau baiser sur la joue en tout me délectant du parfum de ses cheveux quelques secondes supplémentaires. « Génial ! A priori, j'ai encore deux semaines ici. Ils me laissent la semaine de Noël en congés parce qu'ils savent que c'est une semaine importante pour moi. » Pas la peine d'expliciter à la jeune femme pourquoi cette semaine de Noël me tient à coeur et je reprends. « Le Nouvel-An je dois le passer à Cardiff et la semaine qui suit ils me renvoient quelque part en Europe… Je ne sais plus en exactement. La Scandinavie je crois. » La Norvège il me semble, mais je ne veux pas dire de bêtise à la jeune femme et je préfère ne pas penser à mes prochains voyages loin d'elle et à la place, profiter du fait qu'elle se tienne là, juste dans mes bras. C'est en me tenant tout contre elle que je lui pose une nouvelle question. « D'ailleurs… Parlant de Noël… Je voulais t'inviter au réveillon chez mes parents. » Je me mords la lèvre. Cette question, je n'osais pas la lui poser parce que je ne savais pas à quel stade nous en étions dans notre relation, mais je suppose que si elle est capable de venir me faire une visite surprise sur un autre continent, elle est en mesure de pouvoir rencontrer mes parents, du moins, de manière officielle. « Enfin… Je sais que c'est beaucoup alors je te demande juste d'envisager la chose et d'y réfléchir. » Conclus-je, la gratifiant d'un sourire sincère.

_________________

and now we are alive
Stop and take your time to notice things and make those things you notice matter. •• ALASKA



Spoiler:
 


Dernière édition par Jesse Griffiths le Jeu 8 Déc - 0:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd


TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Kainoa + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Haley Lu Richardson.
TES CRÉDITS : HJS ♥ + Blasphemy.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Emrys - Fiona - Rhys - Jesse & Daniel)
À venir : Spencer - Billie - Matthew.
RAGOTS PARTAGÉS : 7229
POINTS : 1953
ARRIVÉE À TENBY : 21/02/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans (17.07.93)
CÔTÉ COEUR : Elle sort avec Jesse.
PROFESSION : Pilote de transport dans la Royal Air Force.
REPUTATION : La pauvre, la vie ne l'a pas vraiment gâtée... Mais elle a de la chance d'avoir quelqu'un d'aussi gentil que Jesse. Vous croyez que ça va tenir, eux deux, avec leurs voyages respectifs ?


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Your love has found its way to my heart (+) Jesse & Lylou Mer 7 Déc - 10:05


Après avoir lâché un petit rire, Lylou tira légèrement la langue à Jesse. Elle était un peu comme lui, elle était gênée quand elle recevait des compliments… Alors elle ne comptait pas insister. Elle préférait se concentrer sur ce que Jesse avait déjà fait depuis qu’il était arrivé en Chine et, bien évidemment, il n’avait pas été inactif. Mais ce qui intéressait encore plus la jeune femme, c’était le programme de son petit ami pour les prochains jours. Car si elle avait fait le déplacement jusqu’en Extrême-Orient, ce n’était évidemment pas pour rester tranquillement dans une chambre en l’attendant. De toute manière, elle en ressentait vraiment le besoin… Ces dernières semaines, elle était surtout restée auprès de ses proches. Maintenant, elle en avait besoin de se défouler. Rhys lui avait dit que ça lui ferait du bien de se changer les idées et elle était d’accord. Heureusement, en entendant ce que Jesse prévoyait, elle ne fut pas déçue… « Eh bien, sacré programme ! » Mais en réalité, ça n’avait absolument rien d’étonnant. Le journaliste était parfaitement capable de vivre à cent à l’heure, sans quoi il aurait sûrement déjà changé de métier. « En tout cas, je suis partante pour absolument tout… C’est vrai, qui ne rêve pas de faire 4h30 de train ? » plaisanta-t-elle, avant de déposer un baiser sur sa mâchoire. « Non mais plus sérieusement… Oui, ça me dirait bien qu’on aille passer un week-end là-bas ensemble. Ce serait dommage de manquer cette occasion ! On peut faire les réservations dès ce soir ou alors demain, si tu veux ? » Il s’y prendrait assurément mieux qu’elle, ne serait-ce que parce qu’elle se sentait un peu perdue dans ce pays. Elle avait peut-être l’habitude de voyager dans le cadre de son travail, mais ça n’avait absolument rien à voir, elle n’avait jamais à penser au transport ni même au logement. « D’ailleurs, je savais pas que tu parlais un peu la langue locale… Tu as appris comme ça, sur le tas, ou… ? » Lors de sa dernière mission, elle avait bien retenu quelques mots de polonais. C’était généralement le cas, quand elle séjournait quelques mois dans un pays étranger… Mais ce n’était vraiment pas grand-chose, puisqu’elle ne se mêlait pas tant que ça aux autres. Elle avait l’habitude de rester avec les militaires et encore, il lui arrivait de préférer la solitude. Bien évidemment, cette fois-ci, ça n’avait rien à voir…

« Deux semaines, c’est très bien ! Je veux dire, je pense pas être obligée de rentrer avant… Alors ça nous laissera du temps ensemble. » C’était probablement l’une des choses dont elle avait le plus besoin en ce moment. D’un côté, elle se disait que Jesse n’avait vraiment pas de chance d’être tombé sur quelqu’un qui perdait un être aimé quelques semaines à peine après qu’ils se soient mis ensemble… Et de l’autre, elle se disait égoïstement que sans lui, elle aurait eu encore plus de mal à affronter les épreuves de la vie. « Tu me donneras les détails de ton billet d’avion, comme ça, j’essayerai de me caler là-dessus. » Elle lui adressa un nouveau sourire, tout en l’écoutant parler de ses prochains voyages. « Oh, la Scandinavie… C’est génial ! On est allés en vacances en Finlande, quand j’avais… Je sais plus, peut-être quinze ans. Tu m’enverras plein de photos. Bon, à Cardiff, je pourrais y faire un tour aussi… » Parce qu’en réalité, même si elle n’avait pas encore reçu son ordre officiel de mission, elle savait déjà à quelle période à peu près elle devrait repartir travailler. Or, avant ça, elle voulait le voir autant que possible… En revanche, elle ne s’attendait pas à ce qu’il l’invite à passer le réveillon de Noël chez ses parents. Parce que justement, elle savait à quel point c’était important pour lui, pour eux tous… Surprise, elle haussa légèrement les sourcils. « Oh, tu… Tu es sûr ? Ça va pas les déranger ? Je veux dire… C’est encore moins un jour banal dans ta famille. » Elle n’était pas spécialement effrayée à cette idée, non. Elle préférait seulement s’assurer qu’elle ne perturbait pas une réunion familiale. D’ailleurs, en parlant de famille… « Le truc, c’est pas que c’est beaucoup, c’est aussi que… Ça va être le premier Noël sans ma soeur et… Le premier avec mon frère depuis des années, par la même occasion. Peut-être que… Enfin, le réveillon chez vous et le jour de Noël, je le passe dans ma famille, ça me paraît bien. » Elle était pensive. « Et puis pour ne pas que j’ai l’air trop perdue, il va falloir que tu me fasses réviser des chants et que tu me préviennes s’il y a des traditions auxquelles je pourrais ne pas m’attendre » précisa-t-elle en riant. « En tout cas… Je sais ce que ça veut dire pour toi, alors… Ça me touche que tu m’invites. » Sûrement encore plus qu’elle ne l’exprimait, aussi se redressa-t-elle légèrement pour s’emparer à nouveau de ses lèvres.

_________________


When people ask what I see in you, I just smile and look away because I'm afraid if they knew, they'd fall in love with you too ♥


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller


TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew • nate • ana-sofia • lizzie • deborah • yevgeniya
TON AVATAR : brett dier
TES CRÉDITS : lloyd d'amour (avat) penny (gifs)
RAGOTS PARTAGÉS : 649
POINTS : 1504
ARRIVÉE À TENBY : 01/06/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 yo (13.06.1989)
CÔTÉ COEUR : lylou
PROFESSION : journaliste / blogueur
REPUTATION : le fils griffiths, un modèle de réussite ! cela dit, à son âge, il devrait peut-être penser à se trouver une femme et se poser au lieu de voyager aux quatre coins du globe


MessageSujet: Re: Your love has found its way to my heart (+) Jesse & Lylou Ven 9 Déc - 18:38

I found it very hard to stay away
As we reminisce on precious moments like this
I'm glad we're back together 'cause I missed your kiss

Je parle brièvement de mes projets à la jeune femme, espérant qu'elle ne sera pas déçue et qu'elle veuille toujours m'accompagner. Comme toujours, elle ne refuse jamais une aventure et je suis heureux de constater qu'elle est tout à fait d'accord pour venir avec moi dans mon périple asiatique, même s'il s'agit de mon travail. Je l'embrasse une nouvelle fois, parce que la tentation est trop forte et parce que j'ai l'impression que je pourrais passer mon temps à l'embrasser puis je reprends de façon plus pragmatique.
« Parfait ! On fait comme ça et demain tu te reposes et moi j'en profites pour écrire mon article. » Parce que ce n'est pas le tout de s'amuser à vagabonder à droite et à gauche, il faut également et que mette à l'écrit chacune de mes expériences même si ce travail est bien moins amusant. « Je t'avoue que j'ai pris un peu de retard dans la rédaction, mais c'est comme ça que je fonctionne donc ce n'est rien d'alarmant. » Parce que la concentration d'une personne atteinte des troubles d'hyperactivité est quasi inexistante quand il s'agit du travail, je suis toujours obligé de mettre les bouchées doubles juste avant ma deadline. Un rythme, certes, très incertain, mais dont mes patrons n'ont pas l'air de se plaindre. Pas encore du moins. Lylou me pose une question sur mes notions de mandarin et je me décolle d'elle pour faire un peu de rangement et notamment enlever toutes les feuilles volantes et tous les livres qui trainent sur le lit. Je pose tout sur le bureau, mais je garde le livre sur la langue dans les mains. « J'avais acheté ça un peu avant le départ. C'est utile pour les bases, après, je n'ai clairement pas le temps de potasser pour apprendre les graphies. » Pas le temps et pas la concentration nécessaire non plus. « Après, pour les sites peu touristiques, où j'ai besoin de la langue impérativement, j'ai une traductrice/interprète avec moi, Xiaowen. » Parce que l'anglais n'est pas toujours parlé partout, un peu d'aide d'une personne native est la bienvenue.
On enchaîne et j'explique à Lylou que je compte reprendre l'avion d'ici deux semaines puis que je devrais repartir peu de temps après. « Bien sûr ! Je t'enverrai une photo par jour si tu veux. Et puis pour Cardiff, oui tu es la bienvenue ! »
Passer les fêtes de Noël loin de ma famille est quelque chose d'absolument inimaginable et c'est un peu parce que cette fête compte autant pour moi que je demande à la demoiselle de m'y accompagner. C'est un mouvement délicat, surtout qu'elle a sa propre famille, mais j'ai envie de faire les choses bien avec Lylou et j'ai envie de la présenter à mes parents dans de bonnes conditions. Eux qui désespèrent de me voir trouver quelqu'un, ils comprendront certainement que c'est du sérieux avec la Blake si elle participe au réveillon avec nous. « Non, ça ne les dérangera pas du tout. » Que je dis pour la rassurer. Il est vrai que c'est une grande étape, mais j'ai envie que mes parents apprennent à connaître cette magnifique jeune femme qui m'offre le privilège de l'appeler ma petite-amie. « Oui, je comprends. » Dis-je compréhensif quand elle évoque sa soeur et son frère. « Ca marche ! Tu auras un briefing entier. Et puis je ne crois pas qu'on ait des traditions particulières. » Ajoute-je, pensif… Quand on vit les traditions depuis tant d'années et qu'elles deviennent la norme, on a du mal à savoir ce à quoi les autres entendent par "traditions". « Enfin, à part la messe de minuit, cela va de soit. » continue-je, toujours perdu dans mes pensées. Je me mords la lèvre inférieure en pleine réflexion, mais bien vite, les lèvres de la jeune femme viennent s'en emparer et je lui rends son baiser avec encore plus de passion. « Et moi ce qui me touche, c'est que tu aies traversé des milliers de kilomètres pour me voir. » Murmure-je entre deux baisers en la tenant tendrement au niveau des hanches.

_________________

and now we are alive
Stop and take your time to notice things and make those things you notice matter. •• ALASKA



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd


TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Kainoa + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Haley Lu Richardson.
TES CRÉDITS : HJS ♥ + Blasphemy.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Emrys - Fiona - Rhys - Jesse & Daniel)
À venir : Spencer - Billie - Matthew.
RAGOTS PARTAGÉS : 7229
POINTS : 1953
ARRIVÉE À TENBY : 21/02/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans (17.07.93)
CÔTÉ COEUR : Elle sort avec Jesse.
PROFESSION : Pilote de transport dans la Royal Air Force.
REPUTATION : La pauvre, la vie ne l'a pas vraiment gâtée... Mais elle a de la chance d'avoir quelqu'un d'aussi gentil que Jesse. Vous croyez que ça va tenir, eux deux, avec leurs voyages respectifs ?


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Your love has found its way to my heart (+) Jesse & Lylou Sam 10 Déc - 6:56


« Figure-toi qu’en fait, je suis plutôt contente que tu fonctionnes comme ça et que tu aies pris un peu de retard… Comme ça, tu pourras rester avec moi demain. » Parce que si Lylou savait qu’elle ne serait pas en état de partir en randonnée le lendemain, elle était aussi très contente d’apprendre que Jesse avait largement de quoi s’occuper ici. En temps normal, elle n’était pas du genre à détester la solitude… Mais elle se doutait qu’elle finirait par broyer du noir en passant des heures entières dans un pays étranger, sans son petit ami. De toute manière, il n’en fallait pas beaucoup pour qu’elle se mette à ressasser les pensées négatives… Les choses aurait difficilement pu se passer différemment, surtout qu’en attendant le retour de Jesse, elle avait traîné sur Internet et était tombée sur le dernier post Internet de Rhys. Et quelque part, elle se sentait coupable de s’éloigner alors que les jours étaient aussi mauvais pour sa famille… C’était probablement égoïste de vouloir se changer les idées . Pourtant, quand son regard se posait sur son petit ami, elle réussissait à oublier un petit peu de tout ce qui lui déchirait le coeur. Elle s’attendrissait immédiatement et la plupart des personnes qui la connaissaient se seraient sûrement un peu moquées d’elle. « J’aurais bien voulu pouvoir t’aider, mais désolée, tu sais que c’est pas mon domaine. » En réalité, elle n’avait pas l’impression de savoir faire grand-chose. Elle était capable de se surpasser quand elle s’entraînait, comme pour son travail. Mais en-dehors de ça… Par exemple, elle n’était pas sûre de pouvoir parler ne serait-ce que quelques mots de mandarin. Pourtant, elle avait été confrontée à d’autres langues compliquées. Sauf que celle de ce pays lui paraissait vraiment difficile, aussi exprima-t-elle une partie de son admiration au Griffiths. Ce dernier se leva pour lui montrer un livre, auquel la jeune femme jeta un coup d’oeil, écoutant en même temps ses explications. « Je crois qu’à ta place, j’aurais pris l’interprète en tout temps… » avoua-t-elle en riant. « Mais c’est bien, c’est autre chose pour lequel tu peux apprendre à te surpasser ! » Même si, évidemment, c’était beaucoup moins passionnant qu’un sport extrême ou que les voyages en eux-mêmes. « En tout cas, c’est clair que je t’envie, pour ta prochaine expédition… Mais bon, Cardiff, c’est bien aussi » plaisanta-t-elle.

De toute façon, tant qu’elle était avec lui, elle était contente. Et puis au moins, elle connaissait la capitale… Elle pourrait facilement s’occuper pendant qu’il travaillerait. Et en attendant, elle avait visiblement de quoi se concentrer sur autre chose… Parce que la surprise d’avoir été invitée au réveillon de Noël par Jesse avait rapidement été remplacée par une certaine crainte de mal faire les choses. Dans une autre famille, elle ne se serait sûrement pas fait trop de souci… Car même si elle voulait bien faire les choses en rencontrant les parents de son petit ami, elle n’était pas non plus très facilement effrayée de nature. Non, là, le truc, c’était plutôt qu’elle avait peur de faire quelque chose qu’il ne fallait pas, ou encore d’oublier quelque chose auquel elle aurait dû penser, en ce jour si particulier pour cette famille chrétienne. C’était sûrement le jour le plus important de l’année, non ? Forcément, ce rappel lui mettait un peu la pression. Alors elle n’hésita pas à lui demander de la faire, en quelque sorte, réviser tout ça. Parce qu’il était fort probable qu’elle en aurait besoin. Elle tenait à ne mettre personne dans l’embarras, que ce soit les membres de la famille Griffiths ou elle-même. « La messe de minuit, oui… Ne t’en fais pas, je serai… Euh… Habillée comme il faut. » En réalité, elle avait bien d’autres questions à lui poser. Est-ce qu’elle était censée connaître les chants par coeur ? Prononcer quelques mots aussi à table, alors que c’était précisément la dernière chose dont elle avait envie ? Répéter une prière ou simplement écouter ? Mais elle se répéta qu’elle avait encore un peu de temps avant d’y penser et de se préparer en conséquence. Et surtout, elle préférait se concentrer plutôt sur la pensée que si le journaliste l’avait invitée, ça voulait forcément dire quelque chose… Ça voulait dire que c’était sérieux. Non qu’elle en doutait, mais ils n’avaient pas vraiment mis des mots là-dessus et c’était toujours agréable à constater. Alors elle n’hésita pas à l’embrasser et, quand il lui rendit son baiser, elle sentit son rythme cardiaque s’emballer et des papillons voler au creux de son estomac. « J’aurais pu faire plus… » Elle se blottit encore plus contre lui, les bras accrochés autour de son cou et les mains dans ses cheveux. « Je vais payer la chambre que j’ai réservée, mais… J’ai envie de rester avec toi, ce soir… »

_________________


When people ask what I see in you, I just smile and look away because I'm afraid if they knew, they'd fall in love with you too ♥


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller


TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew • nate • ana-sofia • lizzie • deborah • yevgeniya
TON AVATAR : brett dier
TES CRÉDITS : lloyd d'amour (avat) penny (gifs)
RAGOTS PARTAGÉS : 649
POINTS : 1504
ARRIVÉE À TENBY : 01/06/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 yo (13.06.1989)
CÔTÉ COEUR : lylou
PROFESSION : journaliste / blogueur
REPUTATION : le fils griffiths, un modèle de réussite ! cela dit, à son âge, il devrait peut-être penser à se trouver une femme et se poser au lieu de voyager aux quatre coins du globe


MessageSujet: Re: Your love has found its way to my heart (+) Jesse & Lylou Mar 13 Déc - 22:45

I found it very hard to stay away
As we reminisce on precious moments like this
I'm glad we're back together 'cause I missed your kiss

En effet, je vais pouvoir rester avec elle demain et je m'en réjouis par avance également. Même si je vais devoir travailler et vaincre le syndrome de la page blanche duquel je suis souvent victime à l'approche des deadlines, je sais que sa présence me fera passer un meilleur moment, même si nous devons rester dans le coin pour me laisser le temps d'écrire.
« Tu crois que tu vas pouvoir me supporter deux semaines de suite ? » Demande-je, un sourire taquin sur les lèvres alors que par cette question, je constate que c'est la première fois que nous allons passer autant de temps ensemble. Un peu comme nos premières vacances de couple, même si au final, l'humeur n'est pas vraiment aux vacances et que je doive tout de même prendre de mon temps pour travailler. C'est peut-être un test… Une façon de voir si nous allons être capables de nous entendre et d'évoluer dans l'espace de l'autre. Le maximum de temps que nous avons passé ensemble, c'était probablement à Oxford, quand j'étais venu la voir alors qu'elle s'était bagarrée avec la femme de l'un de ses collègues. Ce jour où nous avons partagé un premier baiser exquis qui fut suivis par d'autres tout aussi délicieux. « Ne t'en fais pas, c'est mon travail, c'est à moi de gérer. » Ajoute-je pour ne pas qu'elle s'inquiète. Si j'ai du retard, c'est uniquement ma faute et elle n'a pas à essayer de m'aider car clairement, je ne pourrais jamais lui venir en aide dans son métier à elle. Même dans les jeux vidéos, les engins les plus difficiles à piloter sont les avions, alors je n'ose même pas imaginer toutes les commandes en vrai. Je lui dépose un bref baiser sur la joue et je rigole à ses révélations.  « Arff tu sais, c'est aussi pour m'occuper quand je suis tout seul ou pendant une insomnie. Je n'ai rien à faire alors je m'occupe en essayant d'apprendre quelques mots. » Un haussement d'épaules plus tard, je repose le livre sur la table de chevet. Les insomnies sont courantes, surtout avec des voyages où le décalage horaire est aussi intense, alors parfois, on ne lutte pas et on trouve de quoi passer le temps intelligemment. C'est ça ou le footing nocturne.
Peu à peu, j'évoque le réveillon de Noël et l'invitation qui s'en suit. C'est un peu une première pour moi car je n'ai jamais invité qui que ce soit d'extérieur à la famille pour cette occasion, mais je me dis qu'avec Lylou, je n'ai pas de soucis à me faire. Je sais qu'elle fera les choses bien et le plus important surtout, j'ai vraiment envie de l'avoir avec moi pour cette soirée, même si je vois d'ici la tête que fera ma petite soeur en apprenant que j'ai une invitée. Mes parents eux, au contraire, risquent d'être forts contents et j'espère juste qu'ils ne diront rien de potentiellement gênant. « Si jamais tu mets une robe, pense juste à un châle pour te couvrir les épaules… » Dis-je par précaution, mais sans pour autant la forcer à quoi que ce soit. De simples conseils. Tout comme je m'attellerai aux révisions des prières un peu plus tard. « Tu seras parfaite, je le vois d'ici. » Et plus j'y pense, plus j'ai hâte d'y être, même si je compte bien me délecter de chaque minute passée en sa présence jusqu'au réveillon. « Ils vont t'adorer, mes parents. » Poursuis-je afin de lui donner un peu plus de confiance en elle et surtout pour qu'elle évite de se faire du soucis pour cette soirée.

Il ne me faut pas longtemps pour m'emparer à nouveau de ses lèvres et je suis à deux doigts de nous faire basculer quand je me reprends soudainement. Quand j'entends ce qu'elle dit, j'ai tout sauf envie de me détacher de son étreinte. Pourtant, il le faut pour la promesse que j'ai fait il y a quelques temps déjà. C'est une donnée à laquelle je n'avais pas vraiment encore pensé jusque là, mais qui vient se glisser dans mon esprit de façon plutôt violente. Elle est tout contre moi au point que je sente le souffle de sa respiration sur ma peau. « J'ai envie que tu restes aussi. » Réponds-je avec sincérité même si je me décolle doucement. Je me mords la lèvre et je me relève du lit. « Faut que… que j'aille me doucher. » Conclus-je assez abruptement avant de passer la porte pour me rendre dans la salle de bain. Je fixe le reflet dans le miroir quelques secondes, cherchant à penser à cette situation qui ne m'étais encore jamais arrivée. C'est bien facile de tenir une promesse célibataire… Maintenant, c'est autre chose. Une douche froide, voilà ce dont j'ai besoin. Littéralement. Je fais couler l'eau, et je laisse mes muscles se détendre au contact de l'eau, cherchant le soulagement qu'apporte une bonne douche après une longue journée de randonnée. Je ne reste pas très longtemps dans l'eau, ne souhaitant pas faire attendre la demoiselle trop longtemps. Je me sèche rapidement les cheveux et le corps et j'en profite pour ranger mon traitement dans les tiroirs sans plus de tentatives pour les dissimuler. J'enfile un pantalon de jogging pour rejoindre la jeune femme dans la chambre et comme si de rien n'était, je reprends la parole. « Dis, je me demandais… Tu étais déjà venue en Chine auparavant ? »

_________________

and now we are alive
Stop and take your time to notice things and make those things you notice matter. •• ALASKA



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd


TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Kainoa + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Haley Lu Richardson.
TES CRÉDITS : HJS ♥ + Blasphemy.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Emrys - Fiona - Rhys - Jesse & Daniel)
À venir : Spencer - Billie - Matthew.
RAGOTS PARTAGÉS : 7229
POINTS : 1953
ARRIVÉE À TENBY : 21/02/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans (17.07.93)
CÔTÉ COEUR : Elle sort avec Jesse.
PROFESSION : Pilote de transport dans la Royal Air Force.
REPUTATION : La pauvre, la vie ne l'a pas vraiment gâtée... Mais elle a de la chance d'avoir quelqu'un d'aussi gentil que Jesse. Vous croyez que ça va tenir, eux deux, avec leurs voyages respectifs ?


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Your love has found its way to my heart (+) Jesse & Lylou Mer 14 Déc - 21:48


« C’est vrai que deux semaines, ça va être chaud… Je vais voir ce que je peux faire ! En attendant, toi, essaye d’y survivre » plaisanta Lylou, avant de lui adresser un clin d’oeil. Parce qu’assurément, ne serait-ce que pour l’embêter, les membres de sa famille se seraient accordés pour dire qu’elle n’était pas forcément facile à vivre au quotidien. Et en des circonstances moins dramatiques, Jesse aurait probablement déjà eu droit à de nombreuses taquineries de leur part. « Ce serait difficile de ne pas apprécier du temps passé en ta compagnie » finit-elle par avouer. Elle savait qu’elle n’était pas forcément objective… Mais en même temps, comment aurait-il pu en être autrement ? Son petit ami était l’être humain le plus gentil au monde - personne ne pourrait lui enlever cette certitude absolue. « Et puis je suis pressée de te montrer mes talents de randonneuse » affirma-t-elle en riant un peu. Parce qu’en réalité, elle n’était pas si bien entraînée que ça… Elle faisait peut-être du sport, mais elle n’avait plus fait de longue marche en montagne depuis un bon moment. Alors forcément, elle avait un peu peur d’être plus un boulet qu’autre chose. Mais il était probable qu’il ne le lui ferait jamais ressentir, ou du moins pas sérieusement. De toute façon, elle comptait bien essayer de repousser ses limites, elle aussi. D’ailleurs, ça lui semblait moins compliqué que les révisions déjà prévues pour le réveillon de Noël… « Ne t’inquiète pas pour ça, ma tenue sera très correcte. C’est au moins quelque chose que je savais déjà » affirma-t-elle sincèrement, avec un sourire. De toute façon… Ce n’était pas non plus comme si sa penderie débordait de vêtements indécents. Elle n’avait même pas tant de robes que ça et malheureusement, ses uniformes prenaient au moins la moitié du placard. Peu de risques donc qu’elle porte quelque chose de choquant… Mais elle ne serait pas non plus allée jusqu’à avoir autant confiance que Jesse. « Euh… Peut-être pas parfaite, mais je vais faire de mon mieux. » Parce que oui, en tant que sa petite amie, elle avait forcément envie de plaire aux parents du jeune homme. Et à sa petite soeur aussi, d’ailleurs, même si elle avait aussi de gros doutes sur sa capacité à y arriver… « Merci, c’est toi qui es adorable de me dire ça. » Elle se redressa un peu pour l’embrasser tendrement sur la joue.

Finalement, à sa grande déception, Jesse se détacha d’elle. « Je vais aller chercher mes affaires » décida-t-elle, lui caressant la joue avant de tourner les talons. Elle n’avait pas emmené tant de choses que ça, aussi n’avait-elle pas besoin d’aide pour porter son sac… Et finalement, elle se dit qu’elle méritait bien douche, elle aussi. Quelques minutes plus tard, elle était néanmoins déjà de retour dans la chambre du Griffiths. L’eau l’avait un peu réveillée, mais elle restait fatiguée par son long voyage, aussi s’étendit-elle sur le lit en attendant Jesse. Quand ce dernier ressortit de la salle de bain, il lui posa une question qui la fit sourire. « Non, jamais… Je suis déjà allée en Afghanistan et aussi à Singapour parce qu’on a une base militaire aérienne là-bas, mais c’est la première fois en Chine. » De toute façon, en-dehors de ses missions, elle ne voyageait pas beaucoup. Elle ne voyait déjà pas tellement sa famille, alors… « Donc tu peux tout me faire découvrir ! Enfin, peut-être pas ce soir, hein… Quoique, on peut commencer par la cuisine ? » suggéra-t-elle, parce que son estomac criait famine. Heureusement, ce n’était pas Jesse qui allait la contredire sur ce point-là et ils passèrent commande. Un bon moment (et une discussion animée) plus tard, ils étaient tous les deux installés devant l’ordinateur portable de Jesse et un film sur lequel ils étaient tombés d’accord. Avec ses rouleaux de printemps végétariens et ses nouilles sautées aux légumes, Lylou était comblée. « Tiens, il faut que tu goûtes… Je t’assure que c’est trop bon ! » Une fois qu’elle eut fini de manger, elle donna carrément ce qu’il lui restait à son petit ami, avant de s’installer plus près de lui. Le film, un thriller, la maintint éveillée jusqu’au bout… « Je m’attendais pas à cette fin » murmura-t-elle, avant de commencer à s’activer pour ranger un peu le lit. Elle jeta les plats vides avant de se diriger vers la salle d’eau. « Je vais me brosser les dents. » Il la rejoignit et il était étonnant de constater à quel point un moment aussi simple pouvait devenir marrant avec lui. En se couchant, la brunette avait le sourire jusqu’aux lèvres. Ce fut donc tout naturellement qu’elle se blottit dans la chaleur de ses bras, avant de l’embrasser tendrement. Ce qu’ils partageaient était délicieusement magique… Et, d’une manière très  spontanée, son baiser ne tarda pas à devenir de plus en plus passionné.

_________________


When people ask what I see in you, I just smile and look away because I'm afraid if they knew, they'd fall in love with you too ♥


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller


TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew • nate • ana-sofia • lizzie • deborah • yevgeniya
TON AVATAR : brett dier
TES CRÉDITS : lloyd d'amour (avat) penny (gifs)
RAGOTS PARTAGÉS : 649
POINTS : 1504
ARRIVÉE À TENBY : 01/06/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 yo (13.06.1989)
CÔTÉ COEUR : lylou
PROFESSION : journaliste / blogueur
REPUTATION : le fils griffiths, un modèle de réussite ! cela dit, à son âge, il devrait peut-être penser à se trouver une femme et se poser au lieu de voyager aux quatre coins du globe


MessageSujet: Re: Your love has found its way to my heart (+) Jesse & Lylou Sam 17 Déc - 15:31

I found it very hard to stay away
As we reminisce on precious moments like this
I'm glad we're back together 'cause I missed your kiss

Et nous vivons notre première soirée en Chine ensemble. Une soirée qui sera suivie par beaucoup d'autres jusqu'à la fin du voyage et qui seront toutes grandioses. Je peux le sentir d'ici. Je sors de la douche et je sais que ça m'aura remis les idées en place. Elle répond à ma question en m'avouant qu'elle n'est jamais venue en Chine par le passé et je hoche la tête. Ainsi, nous allons avoir de quoi nous occuper pour nos prochains jours ici et ça rend sa venue encore plus excitante. Avant ce voyage, j'étais déjà venu en Chine, mais jamais aussi longtemps et jamais à cet endroit. Il faut dire que c'est le troisième plus grand pays au monde et donc qu'il y a de quoi faire au niveau des visites. Ce qu'elle propose est très intéressant et je n'attends pas plus longtemps pour passer commande. On s'installe et on déguste nos mets typiques devant un film et j'ai même le privilège de finir le plat de la jeune femme. « Uhm je confirme ! C'est excellent. » Je n'ai pas spécialement l'habitude de manger de la nourriture végétarienne, plus par fainéantise qu'autre chose, alors je me régale d'autant plus avec ce que Lou me fait goûter. On regarde le film jusqu'au bout, mais je ne suis toujours pas fatigué, bien trop heureux d'avoir la Galloise avec moi pour penser à dormir. Cependant, ça ne doit pas être le cas pour elle qui en plus, doit souffrir d'un terrible jetlag. On se retrouve dans la salle de bain et puis dans la chambre. Elle m'embrasse et je le lui rends tout aussi tendrement. Je pourrais la garder dans mes bras pendant des heures et des heures. Rester là, avec elle, avec cette impression que le temps s'est arrêté.

Le baiser se prolonge et se fait de plus en plus lascif si bien que je ne tarde pas à me retrouver sur Lylou, à la surplomber et à la désirer plus que jamais. Une partie de moi se réjouis de voir la jeune femme aussi entreprenante alors que l'autre, au contraire, me crie qu'il est temps de tout arrêter. Pourtant, ça a l'air tellement facile. Et tellement mécanique. Les gestes ne s'oublient pas et je caresse le corps de la brune pour la première fois de cette façon. C'est comme le vélo, ça ne s'oublie pas, mais bon sang qu'est-ce que c'est meilleur que le vélo ! On se perd dans les nombreux baisers qu'on se donne et quand je suis à bout de souffle, une main qui remonte dangereusement le long de sa cuisse, je dois m'arrêter brutalement.
Je me laisse retomber de l'autre côté du lit, le souffle coupé et je ferme les yeux quelques secondes, cherchant le courage quelque part en moi pour faire mon aveu à la Blake. « Je… Je n'peux pas. » lâche-je doucement. Je n'ai pas à avoir honte de ma foi, pourtant, à cet instant, j'ai clairement l'impression d'être le pire des catholiques quand je vois l'embarras dans lequel j'arrive à me mettre. « Ce n'est pas toi… Et ce n'est pas que je ne veux pas… Oh, qu'est-ce que j'aimerais pouvoir, Lou… » Dis-je, nerveusement. Mais au final, si, c'est un peu que je ne veux pas. Je ne veux pas, pas parce que je n'en ai pas envie, mais parce que je veux me préserver, cette fois. Je me redresse pour finir assis contre la tête de lit et je me mords la lèvre inférieure avant d'oser enfin lancer un regard à Lylou. « Je suis désolé… C'est certainement quelque chose dont on parle plus tôt dans une relation. » Parce que maintenant, j'ai également peur de la mettre dans l'embarras elle aussi. Il n'y a plus qu'une chose à faire : le dire vite comme quand on enlève un pansement. « En fait… J'ai décidé de ne plus faire l'amour… Jusqu'au mariage. »

_________________

and now we are alive
Stop and take your time to notice things and make those things you notice matter. •• ALASKA



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd


TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Kainoa + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Haley Lu Richardson.
TES CRÉDITS : HJS ♥ + Blasphemy.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Emrys - Fiona - Rhys - Jesse & Daniel)
À venir : Spencer - Billie - Matthew.
RAGOTS PARTAGÉS : 7229
POINTS : 1953
ARRIVÉE À TENBY : 21/02/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans (17.07.93)
CÔTÉ COEUR : Elle sort avec Jesse.
PROFESSION : Pilote de transport dans la Royal Air Force.
REPUTATION : La pauvre, la vie ne l'a pas vraiment gâtée... Mais elle a de la chance d'avoir quelqu'un d'aussi gentil que Jesse. Vous croyez que ça va tenir, eux deux, avec leurs voyages respectifs ?


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Your love has found its way to my heart (+) Jesse & Lylou Dim 18 Déc - 5:17


Bien plus vite que prévu, la passion éclipsa tout le reste. Pour une fois, Lylou avait arrêté de se poser des questions. Pour une fois, elle n’avait pas envie de réfléchir. Parce qu’elle était en compagnie du meilleur homme qui puisse exister, sans l’ombre d’un doute. Parce qu’elle lui accordait une confiance aveugle, parce que personne n’était plus doux que lui et parce qu’il était l’exception parmi la gente masculine. Non, elle ne voulait pas s’arrêter sur d’éventuelles réticences, ou encore sur la petite voix qui lui soufflait qu’il était peut-être trop tôt pour eux et qu’il valait mieux attendre un peu. Après tout, s’il y avait quelque chose qu’elle avait retenu de ces dernières semaines, c’était qu’il fallait profiter de la vie tant que c’était possible… Alors oui, tandis que Jesse s’était glissé au-dessus d’elle, tout ce qu’elle voulait, c’était se laisser aller aux sensations divines que lui procuraient ses baisers et ses caresses… Parce que clairement, elle adorait ça. Elle se cambra légèrement en laissant échapper un soupir de plaisir. S’accrochant aux épaules de son petit ami, elle continuait à l’embrasser langoureusement. Elle avait l'impression de perdre les pédales, mais dans le bon sens du terme. Ils n’en étaient pas encore bien loin, mais c’était déjà exquis… Alors qu’en serait-il de la suite ? La jeune femme s’apprêtait à enrouler ses jambes autour du bassin de Jesse quand brusquement, ce dernier s’arrêta. Qu’est-ce qui clochait ? Avait-elle fait quelque chose qui lui avait déplu ? Fronçant légèrement les sourcils, elle cherchait à comprendre pourquoi il s’était laissé tomber de l’autre côté du lit. Et quand il ouvrit la bouche, elle crut qu’elle pourrait arrêter de se triturer les méninges. Sauf que c’était tout le contraire… Parce que les propos du Griffiths étaient bien énigmatiques. Mais elle s’interdit de poser des questions et se tut pour l’écouter jusqu’au bout. Et enfin, l’aveu franchit ses lèvres et, grâce à quelques mots seulement, Lylou comprit très précisément de quoi il en retournait. Immédiatement, elle se sentit bien bête… Parce qu’elle aurait dû y penser avant. Parce que soudain, pas mal de choses lui revenaient en tête. Et parce qu’elle s’était rarement sentie aussi mal à l’aise de toute sa vie. Pour réduire le risque de dire de bêtises, elle prit quelques secondes pour digérer l’information avant de se décider à ouvrir à nouveau la bouche.

« Tu es vraiment différent de tous les autres hommes. Et… C’est ce que j’aime le plus chez toi. » Si elle s’était sentie moins embarrassée, la pilote de transport se serait blottie contre lui, ou aurait au moins posé une main sur la sienne. Mais elle avait déjà du mal à le regarder dans les yeux, alors… Oh, bien sûr, elle était surprise et elle se sentait un peu déçue. Parce qu’elle avait déjà beaucoup aimé ce qu’il lui avait offert et qu’elle était certaine que la suite aurait été exceptionnellement magique. Mais en réalité, ce n’était pas ça qui la préoccupait… « Et c’est moi qui suis désolée. » Parce que c’était elle qui avait commencé à l’embrasser d’une manière de plus en plus sensuelle. Parce qu’elle n’avait jamais voulu le mettre dans une position embarrassante. Sauf qu’elle était tellement gênée qu’elle n’arrivait pas à mettre des mots exacts sur ce qu’elle ressentait… En fait, elle avait juste très envie de disparaître dans le trou d’une souris. Mais bien évidemment, ce n’était pas possible. Il fallait qu’elle assume jusqu’au bout et, déjà, elle sentait qu’elle aurait du mal à faire comme si de rien n’était si elle n’obtenait pas les réponses aux questions qui lui trottaient dans la tête. Se mordant la lèvre inférieure, elle chercha ses mots pour formuler correctement ses propos. « C’est juste que… Enfin, je me demande… » C’était le moment où elle aurait dû se tourner vers lui, comme une discussion à coeur ouvert l’exigeait. Pourtant, elle n’y arrivait pas. Au lieu de ça, elle restait allongée de l’autre côté du lit, craignant encore d’aller jusqu’au bout de ses pensées… Ou plutôt, d’entendre les réponses qu’elle redoutait. « Si tu me trouvais pas assez… Belle ou… Pas assez attirante ou… Quoi que ce soit dans le genre… Je parle pas forcément pour aujourd’hui, d’ailleurs, c’est valable aussi plus tard… Tu peux être honnête, d’accord ? » Bien sûr, il lui avait dit que ça n’avait rien à voir avec elle. Mais, sûrement comme beaucoup de filles à sa place, elle ne pouvait s’empêcher de douter d’elle-même. Pas que dans ce sens, d’ailleurs… « Et puis… Franchement… Je sais pas, j’ai peur que tu me prennes pour une… Débauchée ? Délurée ? Je sais même pas quel mot employer. C’est juste que… Quand j’ai dit à mon frère qu’on était ensemble, il a dit que tu étais peut-être un peu trop droit pour moi et des fois… Je peux pas m’empêcher de me dire qu’il a peut-être raison. »

_________________


When people ask what I see in you, I just smile and look away because I'm afraid if they knew, they'd fall in love with you too ♥


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller


TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew • nate • ana-sofia • lizzie • deborah • yevgeniya
TON AVATAR : brett dier
TES CRÉDITS : lloyd d'amour (avat) penny (gifs)
RAGOTS PARTAGÉS : 649
POINTS : 1504
ARRIVÉE À TENBY : 01/06/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 yo (13.06.1989)
CÔTÉ COEUR : lylou
PROFESSION : journaliste / blogueur
REPUTATION : le fils griffiths, un modèle de réussite ! cela dit, à son âge, il devrait peut-être penser à se trouver une femme et se poser au lieu de voyager aux quatre coins du globe


MessageSujet: Re: Your love has found its way to my heart (+) Jesse & Lylou Dim 18 Déc - 15:38

I found it very hard to stay away
As we reminisce on precious moments like this
I'm glad we're back together 'cause I missed your kiss

L'aveu est fait et je soupire de soulagement même si intérieurement, j'ai toujours peur de la réaction de la jeune femme. Le sexe, c'est important dans une relation et ça, même moi je ne peux pas le nier malgré la promesse que j'ai fait il y a quelques années maintenant. Je soupire et j'attends que Lylou me fasse un signe, qu'elle dise quelque chose et qu'elle m'aide par rapport à toute cette confusion dans laquelle je suis plongé. Le désir retombe d'un cran et ce n'est pas plus mal pour que nous puissions avoir cette conversation sans arrière pensées derrière la tête. Je la regarde et ses premiers mots me font sourire. Si quand elle commence, je ne sais pas de quelle façon prendre sa remarque, je suis entièrement soulagé quand elle ajoute que c'est quelque chose qui lui plait. Je me pince les lèvres, comblé de bonheur d'avoir une petite-amie aussi compréhensive et je souris, un peu niaisement. Puis elle s'excuse et cette fois je secoue la tête. Elle n'a absolument pas de quoi être désolée et ça, j'ai envie qu'elle le sache.
« Ne t'excuse pas… Tu n'as rien fait de mal. Absolument rien. C'est moi, j'aurais dû t'en parler plus tôt. » Et oui. Parce que même si c'est un sujet délicat à aborder, nous sommes assez grands et conscients pour avoir ce genre de conversation. Assurément, elle n'aurait pas pu le deviner toute seule car avoir la foi ne signifie pas nécessairement faire voeu de chasteté, d'autant plus que j'ai déjà eu des relations sérieuses quelques années auparavant et que j'ai d'ailleurs une ex petite-amie en commun avec son frère, chose à laquelle je préfère ne pas penser, même si ça ne change pas les faits.
Et la conversation n'est pas prête d'être terminée puisque Lylou enchérit, tout d'abord d'une manière énigmatique, puis lorsqu'elle reprend, j'en reste bouche bée. Connaissant la demoiselle depuis aussi longtemps, j'ai toujours su qu'elle était intègre et modeste, mais je n'aurais jamais pensé qu'elle pouvait douter d'elle à se point. Chose à laquelle il faut remédier immédiatement. La gêne passée, je me penche sur elle, la serre contre moi et l'embrasse sur l'épaule pour reprendre dans un murmure. « Je t'interdis de douter de toi. Tu es belle, tu es attirante, tu es tout ce qu'il y a de plus désirable et tu es tellement plus. Tu es intelligente, tu es courageuse, tu es intègre…  » Je pourrais ajouter qu'elle a toutes les qualités requises et pas uniquement celles pour plaire à quelqu'un, mais aussi celles qui font d'elle une personne exceptionnelle. Hélas, elle reprend sur une note moins enthousiaste et je ne sais pas comment m'y prendre pour y répondre. Je la relâche et je me remets dans ma position initiale, contre la tête de lit. Je digère ses paroles et surtout, je réfléchis aux bons mots pour lui faire comprendre qu'elle n'a absolument rien à se reprocher. En revanche, concernant les mots de Rhys, je ne sais pas comment les interpréter et il me faut y réfléchir davantage. « Je ne suis pas sûr de saisir ce que vous entendez par "droit", si ça concerne ma relation à la religion, ma famille ou autre chose… » Je hausse les épaules, dubitatif. « Et c'est vrai qu'on vient de milieux très différents… Je veux dire, tu es indépendante, tu fais un métier peu conventionnel pour une femme et je doute que mes parents accepteraient si jamais c'était Eleanor qui décidait de se lancer dans une telle carrière…   » Je me pince les lèvres avant de reprendre. « Est-ce que… Tu penses que ça pose un problème ?  » Je passe une main dans ses cheveux dans un ultime espoir de la rassurer, même si notre discussion semble loin d'être terminée. « Mais si ça peut te rassurer… Je ne t'ai jamais trouvé débauchée ou quoi que ce soit dans ce genre là. Jamais.  » Je lui souris et je cherche à reprendre les mots qu'elle a prononcé un peu plus tôt.
« Toi aussi tu es différente de toutes les autres femmes. Et c'est ce que j'aime chez toi.  »

_________________

and now we are alive
Stop and take your time to notice things and make those things you notice matter. •• ALASKA



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd


TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Kainoa + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Haley Lu Richardson.
TES CRÉDITS : HJS ♥ + Blasphemy.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Emrys - Fiona - Rhys - Jesse & Daniel)
À venir : Spencer - Billie - Matthew.
RAGOTS PARTAGÉS : 7229
POINTS : 1953
ARRIVÉE À TENBY : 21/02/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans (17.07.93)
CÔTÉ COEUR : Elle sort avec Jesse.
PROFESSION : Pilote de transport dans la Royal Air Force.
REPUTATION : La pauvre, la vie ne l'a pas vraiment gâtée... Mais elle a de la chance d'avoir quelqu'un d'aussi gentil que Jesse. Vous croyez que ça va tenir, eux deux, avec leurs voyages respectifs ?


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Your love has found its way to my heart (+) Jesse & Lylou Mar 20 Déc - 9:35



Le moment de surprise initiale était peut-être passé, mais pas encore l’embarras… Parce que Jesse avait beau lui dire qu’elle n’avait pas à s’excuser, Lylou ne parvenait pas à se débarrasser de l’idée qu’elle l’avait mis dans une position gênante. De toute façon, il fallait dire qu’en règle générale, à côté d’un petit ami aussi bourré de qualités, elle se sentait souvent assez diminuée… Mais elle s’efforçait de ne pas trop le montrer et surtout à l’instant précis, parce qu’elle ne voulait pas qu’il interprète mal sa réaction. Elle ne voulait pas qu’il pense que malgré ce qu’elle avait dit, son aveu pourrait changer quoi que ce soit entre eux. En réalité, elle aurait même voulu faire de l’ironie, en lui rappelant que de toute façon, l’abstinence était un mot qu’elle connaissait déjà très bien. Mais elle se sentait encore trop mal à l’aise pour tenter une touche d’humour, ou même pour s’étendre sur ses réels sentiments au sujet de la promesse qu’il avait faite… Ou du moins, pour l’instant. Sauf que vis-à-vis d’elle-même, elle se posait forcément des questions. Et au fond, ça n’avait peut-être pas forcément grand-chose à voir… Ses incertitudes seraient assurément ressorties à un autre moment. Heureusement, le Griffiths entreprit de la rassurer, d’abord par des gestes, en la serrant contre lui. Puis il lui murmura quelques mots qui la touchèrent plus encore qu’elle n’aurait pensé. Elle enfouit la tête dans le cou de Jesse, émue. « D’habitude, je déteste quand on m’interdit quelque chose, mais là… Là, je veux bien essayer de faire une exception » murmura-t-elle, tentant d’adopter le ton de la plaisanterie.

Si au moins ça pouvait s’arrêter là… Mais ç’aurait peut-être été trop facile. En tout cas, la jeune femme n’avait pas tout à fait fini de s’exprimer, parce qu’elle avait encore d’autres doutes, toujours vis-à-vis d’elle-même… C’était d’ailleurs quelque chose dont elle aurait voulu lui parler avant, sans jamais réussir à mettre des mots là-dessus, peut-être aussi parce qu’elle s’était rarement sentie aussi blessée par des paroles sortant de la bouche de son frère. « Je suis pas non plus sûre de saisir ce que lui entend par ‘droit’, en fait… Disons qu’on s’est… Disputés, alors j’ai pas eu l’occasion de lui demander des détails. Mais j’imagine que c’est par rapport à ta religion, oui. Sinon, je vois pas trop ce qui nous rend vraiment différents, toi et moi… » Elle esquissa un sourire en l’entendant poursuivre. « Je n’aimerais pas non plus que ta soeur se lance dans une telle carrière… » Les risques la dérangeaient moins pour elle-même que pour les autres, mais elle n’avait pas l’intention de s’étaler là-dessus. Ce n’était pas le sujet. « Si je pense que ça peut devenir un problème qu’on vienne de milieux très différents ? L’éducation et tout ? » Elle plissa légèrement les yeux, parce que ce n’était pas une question à prendre à la légère. Et justement, elle y avait déjà réfléchi. « Je pense que ça peut poser des difficultés supplémentaires à long terme… Mais je crois aussi, sincèrement, qu’il n’y a rien d’insurmontable tant qu’on y travaille tous les deux et qu’on communique bien. » Elle pencha un peu plus la tête vers lui, comme pour lui faire comprendre qu’elle appréciait encore plus ses gestes affectueux à l’instant précis. Autant que ses mots, en fait… Alors elle l’embrassa sur la joue, avant de lui murmurer à l’oreille. « Merci… J’avais besoin de l’entendre. »

Elle reprit sa position initiale, commençant alors à se triturer les doigts, signe évident de nervosité. « Alors… Tant qu’on est dans les confidences… Il faudrait peut-être aussi que je t’avoue quelque chose… » Elle se mordit légèrement la lèvre inférieure, bien décidée à ne pas le regarder. Ce serait encore plus difficile, sinon… Tant pis si ce n’était pas très mature. « Je te parle quasiment jamais de mon passé amoureux parce que… Parce que c’est encore douloureux. » Et peut-être aussi parce qu’elle avait peur qu’il soit blessé s’il savait qu’elle se sentait encore un peu coupable vis-à-vis du seul homme dont elle était tombée amoureuse avant lui. « Mais… C’est peut-être important pour nous deux aujourd’hui, alors… Voilà. Tu te souviens sûrement de Jay et de comment ça s’est… Terminé. Par contre, tu ne te rappelles peut-être pas, mais ça n’a pas duré très longtemps. Deux mois et demi à peine et encore, avec les missions et tout… » Mais aujourd’hui, elle portait toujours le fardeau de sa mort sur ses épaules. « Et en-dehors de lui, je n’ai jamais fréquenté personne d’autre. De toute façon… Mes collègues m’ont dégoûtée des hommes, alors ça fait des années que je suis méfiante de nature. Comme je le disais tout à l’heure… Toi, c’est pas pareil. Toi, tu es une exception au milieu de beaucoup de goujats. Parce que tu ne jouerais jamais avec les sentiments de quelqu’un et que… Avant ce soir, je savais déjà qu’il n’y avait pas que ça qui t’intéressait. Il n’y a qu’en toi que j’ai une confiance aveugle… » Elle s’emmêlait un peu les pinceaux, alors elle s’interrompit pour respirer profondément. « Ce que j’essaye de te dire depuis le début, c’est que… Sans religion et sans avoir fait de promesse… Bref, pour faire court, je n’ai jamais eu de relation intime avec quelqu’un. »

_________________


When people ask what I see in you, I just smile and look away because I'm afraid if they knew, they'd fall in love with you too ♥


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Your love has found its way to my heart (+) Jesse & Lylou

Revenir en haut Aller en bas

Your love has found its way to my heart (+) Jesse & Lylou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-