AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Believe in yourself, it's almost succeed. (rylee)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : knight/cha.
TES DOUBLES : malone & daniel.
TON AVATAR : tomSEXYausten.
TES CRÉDITS : nephilim & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : open. (trystan, lexia)
RAGOTS PARTAGÉS : 891
POINTS : 498
ARRIVÉE À TENBY : 23/08/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 32ans (16/05)
CÔTÉ COEUR : pensée qui me fait battre le coeur plus vite, ça n'en est qu'à ce stade pour l'instant.
PROFESSION : graphiste spécialisé dans la conception de sites internet et d'affiches pour la ville. professeur d'équitation pour les élèves qui en valent le coup.
REPUTATION : " on le connaissait pour son manque de discrétion avant qu'il ne finisse en chaise roulante. mais une baguarre dans un bar, c'est quand même loin de lui ressembler. mais qu'est-ce qui lui ai passé par la tête ? "



MessageSujet: Believe in yourself, it's almost succeed. (rylee) Jeu 3 Nov - 19:36

Je vous aime... J’aimerais mieux pas ; mais j’y arrive pas.

Un moment comme un autre, une routine qui s'installe. J'ai eu droit à quelques jours de congé pour deuil mais je ne peux jamais rester bien loin de la cuisine. Je dois aller faire des courses mais j'arrive à faire quelque chose de plus ou moins correct avec ce qu'il restait dans le frigo. J'ai l'esprit ailleurs, cuisine sans réellement cuisiné. J'essaie de me vider l'esprit mais c'est difficile de ne pas diriger mes pensées vers Echo. Il fallait s'y attendre, il y avait quand même une chance sur deux pour que ça finisse par arriver et pourtant, ça m'est tombé dessus. C'est venu si soudainement, sans crier gare et surtout, comme une gifle dans la figure. Si la plupart du temps j'ai réussi à m'en sortir c'est en me demandant ce qu'elle ferait, ce qu'elle me murmurerait à l'oreille pour pouvoir gérer au mieux mes émotions. Non, plus rien. Petit à petit, je vais commencer à me demander si tout ce que je vais me dire, c'était bon. Je vais commencer à me demander si tout ce que je fais, ce serait assez bien pour elle. Je continue de m'embrouiller l'esprit, encore et encore, incapable de faire le deuil correctement. Une odeur de presque brûlé m'arrive aux narines et me sors de mes pensées, me poussant à me concentrer à nouveau sur la cuisine. C'est presque prêt et Rylee, qui m'attends depuis un moment doit sûrement mourir de faim dans la pièce à côté. J'ai trouvé de quoi l'occuper en attendant, et pour pouvoir avoir un moment seul, mais si je la fais rester ici, ce n'est sûrement pas pour faire comme si je voulais le contraire.

C'est encore une fois difficile de se différencier des cuisines alors que je chipote depuis quelques minutes sur la manière dont les aliments sont alignés sur l'assiette. L'esprit plus vide et cette fois plus serein, je les prends toutes les deux en main pour me diriger vers le salon. Je les pose sur la table basse entre les couverts et remarque avec satisfaction que Rylee m'a déjà servi du vin. Je bois une gorgée avant de déposer un bisou sur sa joue. « Alors, tu as choisi quoi pour finir ? » demandais-je en regardant la télévision avec insistance. Je n'avais jamais fais ça avant, m'asseoir devant un film pour manger mais je commençais à vraiment aimer cet espèce de petit rituel. L'écran change de couleur pour un film que je ne connais absolument pas. Je n'ai pas peur de tomber sur une bêtise au vu de ses goûts mais je suis toujours intrigué. « Attends. » dis-je en mettant le film sur le pause. Une idée, soudaine, me traverse l'esprit. C'est imposant, risqué et surtout, absolument pas calculé mais ça fait un moment que la vie m'envoit certains signes. Il est temps d'avancer. « Emménage avec moi. » Je m'empare de son regard, je veux lui montrer que je suis sérieux. « Je sais que c'est soudain, pas réfléchi, que ça me ressemble pas .. Mais le décès d'Echo m'a montré qu'il fallait arrêter de trop réfléchir. On est deux adultes, on s'apprécie, on sort ensemble depuis des mois ... Emménage avec moi. » finis-je par dire dans un demi sourire.

Made by Neon Demon

_________________

LA MORT DES AMANTS


I'm selfish, impatient and a little insecure. I make mistakes, I am out of control and at times hard to handle. But if you can't handle me at my worst, then you sure as hell don't deserve me at my best. © FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Believe in yourself, it's almost succeed. (rylee) Lun 7 Nov - 13:01

Ce soir, c’est une soirée comme beaucoup d’autres. Elle ne diffère pas de celle que doivent vivre la plupart des habitants de la bourgade. Tu es confortablement installée dans le canapé, à regarder l’écran télévisé. Armée de ta télécommande, tu enchaines les visions différentes devant tes yeux. Tu as alors déjà repéré deux ou trois films intéressants, tandis que tu laisses Rafael préparer le repas. Généralement, tu essaies de dénicher une perle rare afin que vous soyez les deux pleinement satisfaits. Ici, il y a une comédie romantique, un thriller et un dramatique. Il ne te faut guère longtemps afin de te décider pour le second. Selon toi, il est le plus adapté à Rafael. Et puis, tu n’apprécies pas trop les drames en général. Vous en avez eu suffisamment dernièrement, avec le décès de la fille Blake. Tu te remémores encore l’enterrement et tu frissonnes. Pour te consoler ou te rassurer, tu attrapes instinctivement la croix en or enchaînée à ton cou. Un signe religieux.

Tu entends alors ton petit-ami s’agiter dans la cuisine. Les odeurs qui s’en émanent te font saliver. Il faut dire qu’il est plutôt doué. Après tout, ce n’est pas ton chef au sein du restaurant pour rien. Ca t’amuse, lorsque tu y penses. Vous avez cette complicité particulière : douce et tendre. Tu apprécies vraiment. Et, une fois qu’il daigne apparaître avec vos assiettes remplies, tu ne peux t’empêcher de sourire jusqu’aux oreilles. « Mmmh. Ca sent super bon ! » T’exclames-tu, enjouée, tandis qu’il te rejoint au salon. Tu avais déjà préparé la table. Dans votre couple, c’est devenu un petit rituel du soir. Et vous aimiez en profiter ensemble aussi souvent que vous le pouviez. Avec le travail, ce n’était pas toujours possible. Cependant, cela rendait ces moments encore plus importants à tes yeux. D’ailleurs, ces derniers se régalent déjà en visualisant le plat si bien disposé. Rafael te dépose un baiser sur la joue et tu te sens encore plus niaise que d’habitude. Il te demande alors quel est ton choix du film de la soirée. « Un thriller ! » Réponds-tu, enthousiaste. Il avait l’air assez sympathique et divertissant. Typiquement ce que tu appréciais. En plus, tu avais la chance de déguster un succulent repas, préparé avec amour par ton petit-ami. Quoi de mieux ?

Ceci dit, Rafael semble soudainement vouloir effectuer une annonce particulière. Il te demande d’attendre, attrape la télécommande et met le tout sur pose. Tu le regardes, interloquée. « Euh, ok. » Répliques-tu, curieuse et apeurée. Généralement, ce genre de moment n’annonçait pas de sublimes nouvelles. Tu les redoutais, même. Toutefois, rien n’avait changé entre vous et vous paraissiez heureux ensemble. Alors, tu essayais de relativiser en respirant profondément. Tes yeux scrutent le visage de Rafael afin de tenter de le sonder – en vain. Ces secondes te paraissent interminables. Puis, enfin, il lâche la bombe. Il te demande, aussi directement que possible, d’emménager avec lui. Tes yeux s’écarquillent. « Emm… » Balbuties-tu. C’est abrupt et irréfléchi.

Il t’explique les raisons qui le motivent. Tu souris, de plus en plus, même si la tristesse est légère dans son discours – en parlant d’Echo, sa défunte amie. Les arguments sont valables : vous êtes deux adultes, qui sortent ensemble depuis des mois et vous vous appréciez. Après quelques secondes de réflexion seulement, tu hoches la tête. « Oh… je… Oui ! Bien sûr que oui ! J’adorerais ! » T’exclames-tu subitement avec émotions. Aussitôt, tu décides de te lover dans ses bras et tu l’enlaces avec tendresse. Tu as presque les larmes aux yeux, tant le bonheur te submerge. Et, ensuite, tu l’embrasses avec douceur sur les lèvres. Un baiser qui veut en dire plus long que les mots.

Après cet échange amoureux, tu te sens un peu mal à l’aise. Ce n’est pas dans tes habitudes de te laisser aller à de tels élans affectifs. Avec Rafael, tu avais toujours tenté de rester calme et prudente. Aujourd’hui, tes craintes se dissipaient un peu plus que la veille. « Alors comme ça, tu m’apprécies ? » Amusée, tu lui mets un petit coup de coude très doux dans les côtes. Histoire de blaguer un peu sur votre relation. Parce que malgré tout, vous ne vous parliez que rarement de vos sentiments.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : knight/cha.
TES DOUBLES : malone & daniel.
TON AVATAR : tomSEXYausten.
TES CRÉDITS : nephilim & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : open. (trystan, lexia)
RAGOTS PARTAGÉS : 891
POINTS : 498
ARRIVÉE À TENBY : 23/08/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 32ans (16/05)
CÔTÉ COEUR : pensée qui me fait battre le coeur plus vite, ça n'en est qu'à ce stade pour l'instant.
PROFESSION : graphiste spécialisé dans la conception de sites internet et d'affiches pour la ville. professeur d'équitation pour les élèves qui en valent le coup.
REPUTATION : " on le connaissait pour son manque de discrétion avant qu'il ne finisse en chaise roulante. mais une baguarre dans un bar, c'est quand même loin de lui ressembler. mais qu'est-ce qui lui ai passé par la tête ? "



MessageSujet: Re: Believe in yourself, it's almost succeed. (rylee) Mar 22 Nov - 1:44

Je vous aime... J’aimerais mieux pas ; mais j’y arrive pas.

C'est rassurant. Je ne connais pas grand chose de mon ancienne vie ici, à Tenby mais là, j'ai presque l'impression d'être à nouveau dans mon petit appartement de la capitale anglaise. Pas avec la même fille ni avec les même envies mais rien ne vaut des petits rituels qui te rappellent l'endroit d'où tu viens. Je m'agite en cuisine, comme d'habitude alors que je me dis que je devrais laisser faire la brune de temps à autre. Ne serait-ce que pour lui montrer que je sais qu'elle le fait bien. Mais ce sera pour un autre soir. « Mmmh. Ca sent super bon ! » Je traverse la cuisine avec deux assiettes en main et arrive rapidement dans le salon. « C'est toujours bon signe ça. » Je dépose les assiettes sur la table qu'elle avait mise dans le salon. Un petit rituel comme je les aime et dont j'ai pris l'habitude. J'ai rarement mélangé nourriture et cinéma, préparant souvent des plats qui ne peuvent pas être mangé assis dans un fauteuil. Avant de m'asseoir, je m'approche de la télévision. « Un thriller ! » « C'est vraiment pour toi hein. Je ne comprendrais jamais ce que tu leur trouve à ces films .. » A part du stress et de la nervosité. Deux sentiments que j'ai toujours cherché à enfouir très loin pour faire mon travail du mieux que je peux. Je prends un des films dont elle m'a cité le nom une centaine de fois et le met dans le lecteur. Mais je ne laisse pas longtemps à la télévision, mettant le film sur pause avant même qu'il ne commence. Au niveau des génériques. « Euh, ok. » Ça y est, je l'ai fais. J'ai prononcé les mots qui voulaient sortir de ma bouche depuis un moment déjà. Alors que Rylee me jette un regard des plus intrigué j'arrive à lui demander d'emménager avec moi. C'est soudain, c'est brutal et totalement inattendu. C'est comme si j'avais quelque chose à me reprocher et c'est ma dernière envie. Mais tant pis, je l'ai fais. Et j'en suis quand même heureux. Alors j'attends, j'attends une quelconque réaction de sa part alors que je l'ai prise par surprise. Je n'ose même pas imaginer ma réaction si ça avait été le cas contraire. « Emm… » Ce n'est pas ce à quoi je m'attendais. Je sais qu'elle est plus loquace que ça et que la suite arrivera au moment voulu. Je prends le verre de vin sur la table et l'avale d'une traite. Au moins, je serais un peu moins tendu avec un peu de rouge dans le sang.

Les raisons finissent par suivre, trop impatient pour laisser un long silence s'installer. J'y vais avec mon cœur alors que je continue de m'en vouloir de continuer de lui mentir. Mais je m'en fou. Je veux juste lui prouver un amour que j'ai du mal à .. Assumer depuis un moment maintenant. J'aime être avec la Baxter, partager des doux moments comme cette soirée, travailler avec elle .. C'est le genre de relation saine dont j'ai besoin et je veux le vivre tous les jours, pas seulement une fois de temps en temps. « Oh… je… Oui ! Bien sûr que oui ! J’adorerais ! » Elle finit par me sauter dans les bras et je la serre aussi fort que je peux. Elle m'a fait peur, m'a rendu nerveux à l'idée d'une réponse négative mais ce n'était que de passage. Elle lève ensuite la tête et m'embrasse. Je lui répond avec joie tandis que tout est dis avec un seul geste. « Je suis tellement content que tu ais dis oui. » dis-je en profitant d'un petit arrêt. Je retourne à ses lèvres qui m’enivrent comme à chaque fois. Les élans affectifs ne nous ressemblent pas étant deux personnes assez blessé par les relations. Pourtant, cette fois, on s'est laissé allé et ça se voit à son visage, et sûrement au mien, que ça fait du bien une fois de temps en temps. « Alors comme ça, tu m’apprécies ? » Je reçois un petit coup et deviens assez gêné à l'idée d'en parler plus en profondeur. Le rouge me monte même aux joues. J'ai envie d'éviter le sujet mais après la déclaration, ça va être difficile. « Hum ... » Ce sont les seuls mots qui sortent de ma bouche. Je m'éloigne un peu, me redresse et passe ma main dans les cheveux. « Tu tiens vraiment à ce que je le redise ? » ajoutais-je en rigolant. J'ironise, parce que c'est mon moyen de défense quand je me sens mal à l'aise comme maintenant. Je pense au repas qui est en train de refroidir mais je ne veux pas la vexer en voulant me concentrer sur la nourriture au lieu de ce qu'elle raconte. Au pire, on réchauffera. « Oui je t'apprécie. Un peu trop même. » Un large sourire s'empare de mes lèvres et je me penche pour l'embrasser. Pas sur les lèvres cette fois mais plutôt sur la joue, avant de descendre un peu plus bas vers son cou.

Made by Neon Demon

_________________

LA MORT DES AMANTS


I'm selfish, impatient and a little insecure. I make mistakes, I am out of control and at times hard to handle. But if you can't handle me at my worst, then you sure as hell don't deserve me at my best. © FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Believe in yourself, it's almost succeed. (rylee) Ven 2 Déc - 14:14

Believe in yourself, it's almost succeed.

Le début de cette soirée ressemblait à celui de tant d’autres, passés en la compagnie de Rafael. Depuis les prémices de votre relation, qui avançait doucement, tu te sentais plutôt bien avec le jeune homme. Lentement, mais sûrement, vous aviez instauré des rituels de complicité et de tendresse, comme prendre le repas tous les deux devant la télévision, dans le salon. Cependant, vous discutiez tout de même lorsque les images défilaient. Il ne s’agissait pas là de combler un quelconque silence installé entre vous deux. Tu avais souvent de quoi lui raconter ta journée, bien qu’il ne fût pas rare que votre conversation dérive sur le travail, principalement. Vous étiez tous deux passionnés par la cuisine et en plus vous évoluiez dans le même restaurant : de quoi laisser vos langues se délier sur les conditions, les ragots et les ratés ou les meilleurs moments.

Cependant, sans jamais évoquer le sujet auparavant ni laisser sous-entendre quoique ce soit, Rafael te pose une question des plus sérieuses : il souhaite savoir si tu te sentais prête à emménager avec lui. Bien que cette idée t’ait traversé l’esprit à deux ou trois reprises, tu n’avais jamais réfléchi plus sérieusement à la question – car tu ne pensais pas qu’il était prêt à franchir ce cap-là, avec toi. Pourtant, cela ne t’empêche pas de sauter sur l’occasion et d’accepter sa requête, profondément heureuse et touchée qu’il ait envie de s’investir autant dans votre relation.

Après que tu aies laissé ta joie s’exprimer – en lui sautant au cou – il semble très heureux que tu aies dit « Oui ». Tu en profites alors pour espérer une confidence supplémentaire sur les sentiments de ton partenaire. Dans une tentative maladroite, tu essaies de connaître d’avantage ce qu’il ressent pour toi. Tu lui tends alors une perche, en lui demandant s’il t’appréciait sincèrement. Mal à l’aise, comme à son habitude, tu devines qu’il ne sera pas aisé pour lui de répondre. Il te demande si tu as vraiment envie qu’il répète, ce à quoi tu hoches la tête affirmativement avec un large sourire. Il affirme alors que c’est bien vrai, qu’il t’« apprécie ». Aïe. Ce n’est pas idéalement ce que tu souhaitais entendre. Aussitôt, ton petit palpitant fait un raté. L’échec est cuisant.

Ceci dit, Rafael tente de détendre l’atmosphère en t’embrassant sur la joue, puis dans le cou. Ca chatouille et tu sursautes. « Hi ! » Lâches-tu, en gigotant quelque peu. Tu tentes de dissimuler ta déception derrière un léger sourire. Toutefois, tu n’es pas prête à te laisser séduire par quelques bisous, aussi agréables fussent-ils. Tes yeux tristes se posent sur les assiettes, posées sur la table basse. Des plats gourmets qu’il avait cuisinés pour toi et lui. « Ca va refroidir. » Lances-tu, en guise de diversion. Tu espères ainsi qu’il ne remarquera pas à quel point tu peux avoir mal de son manque d’implication dans les mots. Bien sûr, tu devrais être heureuse qu’il t’ait demandé de passer à une autre étape, avec lui. Pourtant, tu ne peux pas t’empêcher de vouloir d’avantage de lui. Peut-être parce que tu te sens plus impliquée, émotionnellement ?

Tu t’extirpes alors avec douceur de ses bras, pour te positionner devant ton assiette. Les émanations te font saliver. Ca a l’air délicieux ! Et le visuel ne gâche rien à l’exquise odeur qui s’échappe. Ceci dit, tu ne peux t’empêcher de te poser plus d’une question. A commencer par celle-ci : « Ca ne va pas poser de problème ? Je veux dire, si on emménage ensemble... Shea pourrait être réticente, vis-à-vis de votre fils. » Dis-tu, sans oser le regarder dans les yeux et préférant te concentrer sur les délices de ton repas – que tu ne touches pas encore. Dans le fond, tu veux également savoir si cette décision est pleinement réfléchie ou impulsive. Parce que tu as déjà joué les « bouche-trous » et tu n’as aucunement envie de recommencer à être utilisée.

Made by Neon Demon

Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : knight/cha.
TES DOUBLES : malone & daniel.
TON AVATAR : tomSEXYausten.
TES CRÉDITS : nephilim & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : open. (trystan, lexia)
RAGOTS PARTAGÉS : 891
POINTS : 498
ARRIVÉE À TENBY : 23/08/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 32ans (16/05)
CÔTÉ COEUR : pensée qui me fait battre le coeur plus vite, ça n'en est qu'à ce stade pour l'instant.
PROFESSION : graphiste spécialisé dans la conception de sites internet et d'affiches pour la ville. professeur d'équitation pour les élèves qui en valent le coup.
REPUTATION : " on le connaissait pour son manque de discrétion avant qu'il ne finisse en chaise roulante. mais une baguarre dans un bar, c'est quand même loin de lui ressembler. mais qu'est-ce qui lui ai passé par la tête ? "



MessageSujet: Re: Believe in yourself, it's almost succeed. (rylee) Jeu 8 Déc - 16:02

Je vous aime... J’aimerais mieux pas ; mais j’y arrive pas.

Un moment comme un autre quand une envie soudaine me prend. Un moment comme un autre alors que je la fais attendre pour lui poser une question. Alors que les grands yeux de Rylee sont posés sur moi, j'hésite une seconde. Et si j'allais trop vite ? J'ai passé ces derniers mois à prendre des décisions sans spécialement y réfléchir et j'ai peur de regretter celle-ci, comme la moitié des autres. Je continue d'hésiter alors qu'en face de moi, une jeune femme extraordinaire me regarde et se demande ce qui peut bien clocher chez moi. Les mots sortent, enfin et c'est un visage totalement étonné que j'ai devant moi. Je sais que je ne suis pas quelqu'un d’émotionnellement ouvert mais je n'imaginais pas créer la surprise en lui posant une question du genre. Le doute s'efface petit à petit, laissant place à un énorme sourire et à un oui presque crié. Elle me saute même au cou et je la serre très fort, heureux d'une réponse aussi positive et enjouée. C'est bon, c'est parfait, c'est excitant .. C'est un de ses moments qui restera à jamais gravé dans ma mémoire, au point d'en oublier tout ce qui m'entoure pour l'instant. Fini le mal du pays, fini de repenser à ce baiser avec Shea, fini de faire des projets qui me prennent la tête. Là sur le moment, il n'y a que la Baxter qui compte. Mais ça devient plus compliqué. Elle répète ce que j'ai dis mot pour mot, me demande si je l'apprécie autant que je le raconte. Je suis sûr que c'est un test, une manière de me demander ce que je ressens pour elle alors que je ne suis même pas sûr. Elle me demande ce que je ressens pour elle alors que j'ai toujours du mal à me concentrer sur mes émotions, sauf en cuisine. Je tente quelque chose sous le coup de l'impulsivité mais ça ne marche pas des masses. C'est dommage à dire mais si elle veut rester à mes côtés, il va falloir qu'elle s'habitue au fait que je ne dirais pas je t'aime toutes les secondes. Je pensais qu'elle comprendrais vu son ancienne histoire et pourtant, quand je finis ma phrase, je remarque qu'elle est tendue et déçue. Ce n'est pas grave, je me rattraperais à un autre moment.

Je me penche et l'embrasse. Je commence par la joue et descend plus bas, de plus en plus lentement. La brune explose de rire, toujours aussi sensible du cou que d'habitude. Ce n'est pas la réaction à laquelle je m'attendais mais pour finir, je me laisse entraîner de bon cœur dans sa bonne humeur et m'amuse à la chatouiller pour de vrai. « Ce n'est pas grave. » Je continue et je m'amuse, comme un petit garçon qui ne veut pas qu'on lui enlève son jouet. Mais mes yeux finissent sur nos assiettes et mes vieilles habitudes reprennent le dessus. J'ai mis trop de temps à préparer ça pour simplement laisser refroidir la nourriture. Ça ne vaudra rien réchauffer. Alors j'abandonne la partie et m'avoue vaincu. « Tu as de la chance, tu as trouvé mon point faible. » tentais-je de dire en ironisant le moment. Je l'abandonne, peiné et me place devant l'assiette. Je bois une bonne gorgée de vin avant de m'attaquer au plat. La cuisine est une passion extraordinaire mais plus je vieillis, plus je me rends compte que manger rattrape le coup.

Pourquoi faut-il qu'on en revienne à mon ex ? C'est la même chose, comme à chaque fois. Je la mets de côté pour passer au dessus et elle revient comme une bonne grosse claque dans la figure. Sauf que la jeune femme a raison de me poser la question. Je ne sais pas trop comment y répondre, j'ai du mal à me mettre dans la tête de la Taylor depuis des mois maintenant. « Je t'avoue ... Que je n'en sais rien. » A quoi ça sert de mentir, de tourner autour du pot ? Je ne vais pas lui dire que tout ira bien alors que le lendemain du moment où elle emménage, une anglaise frappe à la porte, furieuse. Je ne vais pas lui dire que tout ira bien alors que si ça lui prend, l'aînée Taylor pourrait m'empêcher de voir mon fils. « Il faudra qu'elle s'y fasse hein. Vu ce qu'elle m'a fait et vu tout ce que j'ai fais pour être ici, près de notre fils. » finis-je par dire sur un ton assuré.

Made by Neon Demon

_________________

LA MORT DES AMANTS


I'm selfish, impatient and a little insecure. I make mistakes, I am out of control and at times hard to handle. But if you can't handle me at my worst, then you sure as hell don't deserve me at my best. © FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Believe in yourself, it's almost succeed. (rylee)

Revenir en haut Aller en bas

Believe in yourself, it's almost succeed. (rylee)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP abandonnés-