AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Everything is going to be okay - BAXTER + THOMAS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : JANE◊SMITH
TES DOUBLES : Jean McKinnon ; Sam Powells ; Eirian Kleefin ; Brianna Harris
TON AVATAR : Zoey Deutch
TES CRÉDITS : ava par Merenwen ; gif profil © ? tumblr
TA DISPONIBILITE RP : Baxter et Thomas - Miro - Bal de St Valentin
RAGOTS PARTAGÉS : 6107
POINTS : 1585
ARRIVÉE À TENBY : 12/03/2013


ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans
CÔTÉ COEUR : célibataire romantico-rêveuse
PROFESSION : employée à la librairie Blackwell's
REPUTATION : elle est gentille, intelligente, dommage qu'elle ne se soit pas donné la peine de réussir !



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Everything is going to be okay - BAXTER + THOMAS Dim 30 Oct - 1:32

Bien sûr qu’Abbey était inquiète, malgré les propos rassurants de Spencer. Elle avait à peine fermé l’œil de la nuit : des dizaines de questions l’avaient tenue éveillée. Qui avait fait du mal à Kainoa ? Pourquoi à son frère ? Dans quel état le trouverait-elle le lendemain ? Le message de la petite-amie de son ainé, la Baxter l’avait relu des dizaines de fois ; elle le connaissait presque par cœur. Et, malgré tous ses efforts pour se focaliser sur le positif, elle n’avait réussi qu’à s’interroger davantage sur ce que Spencer n’y disait qu’à moitié. Sonné, des points de suture, la nuit en observation : la famille d’Abbey avait un passif suffisant pour qu’elle comprenne que son grand frère avait été sérieusement amoché. Si bien qu’elle n’avait qu’une hâte : celle de le retrouver et de s’assurer par elle-même qu’il allait bien.

Elle faisait donc les cent pas dans son salon, alors qu’elle attendait Anthony, qui devait passer la chercher pour qu’ils se rendent à la clinique ensemble. Bien entendu, connaissant le barman, elle s’était assurée qu’il s’était réveillé ce matin et n’avait pas eu de panne d’oreiller. Le tout de manière détournée, bien entendu, en lui demandant s’il pensait qu’ils devraient prévoir des vêtements propres pour Kainoa, ou encore s’ils pourraient s’arrêter dans un café au passage afin de ramener un petit-déjeuner digne de ce nom à leur frère. Anticiper ce genre de détails aidait Abbey à ne pas succomber à la panique, à ne pas s’écrouler pour pleurer. Kainoa lui avait demandé de ne pas pleurer, alors elle ne le ferait pas. En tout cas, elle était déterminée à ne pas verser une seule larme. Finalement, Anthony arriva et la libraire ne se fit pas prier pour le rejoindre en bas. Comme elle l’avait voulu, ils s’arrêtèrent pour prendre des muffins et trois cafés. Si elle était incapable de manger quoi que ce soit, tant son estomac était noué, Abbey se jeta sur la boisson chaude. Elle avait bien besoin de caféine, après sa nuit agitée.

Ils arrivèrent à la clinique et on leur indiqua à l’accueil que Kainoa serait bientôt réexaminé afin de pouvoir sortir. Comme la demoiselle insista, on les autorisa à aller le voir. Bien malgré elle, Abbey se rappela la dernière fois qu’elle avait arpenté ces couloirs pour aller au chevet de son ainé, après son accident de voiture. La perspective de le voir dans un état similaire ne la réjouissait pas. Mais, au moins, elle s’y était largement préparée. Ils arrivèrent devant la porte de la chambre qu’on leur avait indiquée. Abbey hésita un instant, avant de se tourner vers Anthony et lui demander rapidement :

« Tu peux y aller en premier ? Je… »

Elle ne voulait pas avouer qu’elle avait peur, même pas à son grand-frère. Elle peinait tout juste à se l’avouer mais elle croisa les bras contre sa poitrine, prit une grande inspiration puis entra à la suite du blond dans la chambre. Protégée par la silhouette de son ainé, Abbey eut le temps d’accuser le coup lorsqu’elle découvrit Kainoa sur le lit d’hôpital. Elle resta toutefois un instant en retrait, le temps de calmer ses tremblements. Heureusement, Anthony savait parfaitement faire distraction et, dès qu’elle se sentit à peu près prête, la libraire s’avança jusqu’au lit de Kai, lui adressa un sourire pour lui lancer :

« Hey… Comment tu vas ? »

Sa gorge était nouée, et Abbey se devinait pâle. Mais elle tenait le coup. Elle aurait aimé toucher son frère, prendre sa main, caresser son front, l’embrasser pour lui apporter un peu de réconfort. Sauf qu’elle craignait surtout de réveiller la douleur. Alors, elle préféra s’abstenir.

_________________

Why can't you just kiss me?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Casanthony
TES DOUBLES : Le doux et tendre Miro
TON AVATAR : Wyatt Nash
TES CRÉDITS : Tag (avatar) & Irish Coffee aka notre charmante et schizo Penny Collins (gif) <3
TA DISPONIBILITE RP : Eirian - TC ;
Cassandre - Être sobre...;
Leo - Les copains d'abord ;
B+T - Hôpital ;

RAGOTS PARTAGÉS : 3840
POINTS : 1200
ARRIVÉE À TENBY : 16/03/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 24 ans.
CÔTÉ COEUR : En couple avec Eirian, sa belle amie d'enfance.
PROFESSION : Ancien dealer, il a pris sa retraite après être sorti d'une cure forcée. Il est le nouveau gérant du Three Mariners.
REPUTATION : « J'avais l'habitude de le voir courir les jeunes femmes, mais maintenant, je suis forcée de constater qu'il semble s'être amélioré... Il est en couple depuis plusieurs mois déjà, ça stabilise forcément un homme… » Mrs Lloyd



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Everything is going to be okay - BAXTER + THOMAS Dim 27 Nov - 8:41


Après s’être fait réveiller plus d’une fois par Abbey, qui voulait s’assurer qu’il ne soit pas en retard, l’empêchant ainsi de véritablement se rendormir, le jeune homme était passé prendre sa sœur chez elle. Tel qu’elle lui avait demandé la veille, ils s’étaient arrêtés prendre des cafés et des muffins en vitesse, avant de se rendre à l’hôpital.

Encore dans les vapes, peu habitué de se lever si tôt, Anthony suit Abbey à travers les couloirs. S’il se traine un peu les pieds, sa sœur, elle, marche d’un pas décidé vers la chambre de Kainoa. Après avoir convaincu l’une des employées de l’établissement de les laisser le voir un moment, elle semble toutefois hésiter, puisqu’elle s’arrête net devant ladite chambre. Le blond enlace les épaules délicates de sa sœur de son bras gauche et la serre contre lui. « Tu peux y aller en premier ? Je… » Il hoche la tête, avant d’embrasser sa petite tête brune. « Si tu veux… » qu’il répond simplement, en prenant les devants.

Toujours très discret, le musicien ouvre grand la porte et entre, souriant. « On fait la grasse matinée ? » Rapidement, il se retrouve aux côtés de son grand-frère, allongé sur le lit d’hôpital, encore à moitié endormi. « Y en a qui ont d’la chance » Il marque une pause, afin de prendre une nouvelle gorgée de son café, avant de reprendre. « Mademoiselle, m’a réveillé ce matin à… euh… tôt. » Souriant, la mine encore endormie, Anthony se tourne vers Abbey. La jeune femme, visiblement nerveuse, est restée à l’écart, les bras contre la poitrine. « Sinon, je t’ai pas dit, mais ça te va bien ce nouveau nez. Bon, j’suis encore le plus beau, mais t’es pas trop mal non plus, tu sais. » À nouveau, le blond sourit à son ainé. Il choisit ce moment pour prendre sa main, à défaut de pouvoir le serrer contre lui pour l’instant. « Dis, tu t’es pas fait poser une gigantesque paire de seins aussi, par hasard ? J’t’avoue que j’ai encore du mal à faire la différence entre des vrais et des faux, parfois… » qu’il lance pour détendre un peu l’atmosphère. Et s’il le taquine au sujet de ses supposées chirurgies esthétiques, il faut bien admettre qu’Anthony aurait largement préféré le retrouver à l’hôpital pour un peu de botox, plutôt que des points de suture.

Anthony se tasse un peu vers la gauche lorsque sa cadette se décide à les approcher. Elle questionne alors Kainoa et le grand blond tend l’oreille, véritablement intéressé par la réponse que le patient leur donnera, bien qu’il sache déjà ce que leur aîné leur répondra... Ce n’est certainement pas de sa bouche, qu’ils pourront avoir une idée précise de sa condition. Kai souhaitera sans doute les rassurer, ne pas les inquiéter. Loin d’être plaignard, il ne leur avouera qu’à mots couvert comment il se sent et à quel point il peut avoir mal.


_________________


You're the sunshine in my life
the one who makes me smile & Everytime I look at the picture, I see what I could be & I can't help but smile. There's only you and me & I swear the fireworks were crazy. It all means nothing without u. Oh it's true. You're the sparkle in my eyes♥️ .unbreakable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Spencer, Eleanor & Rhys
TON AVATAR : Pedro Pascal
TES CRÉDITS : valtersen (avatar) narcosource (gifs)
TA DISPONIBILITE RP : Libre : 0/3
(William - Josh - Aloy)
RAGOTS PARTAGÉS : 1422
POINTS : 2977
ARRIVÉE À TENBY : 15/07/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 41 ans (24 Octobre 1975)
CÔTÉ COEUR : Son cœur et ses pensées sont occupés par une jolie anglaise
PROFESSION : Flic
REPUTATION : On murmure qu'après quelques bavures soigneusement dissimulées, sa carrière est sur le point de prendre un tournant fâcheux.



MessageSujet: Re: Everything is going to be okay - BAXTER + THOMAS Ven 2 Déc - 11:31

Ce matin-là, Thomas était arrivé en sifflotant au travail mais il avait vite déchanté. Car son collègue était venu directement vers lui avec les mauvaises nouvelles, l’abordant de la sorte. « Dis-moi, Weston… Le nom du jeune qui vient souvent te voir, c’est bien Kainoa ? » Le Néo-Zélandais s’était figé immédiatement. Il y avait très peu de chance pour que cette question soit posée de manière anodine aussi tôt le matin. Surtout que son collègue avait l’air d’avoir guettée son arrivée. « Oui, Kainoa Baxter… » La tête du moustachu est déjà presque ailleurs tandis qu’il retourne dans son esprit les hypothèses probables. Dans tous les cas, ce n’était pas bon, tout cela sous-entendait que le Baxter avait des ennuis… « Oui, je me disais aussi que ce n’était pas un nom courant non plus… En tout cas pour que tu saches, on a reçu un appel cette nuit… Il a été agressé, on est allés prendre sa plainte à l’hôpital. » Thomas pose ses mains sur le dosser de sa chaise, sentant ses phalanges en serrer le dossier sous le coup de l’émotion. Aussitôt la question fuse entre ses lèvres. « Il est à l’hôpital ?! C’est grave ? » « Non, il est conscient et parle… Il a juste pris une bonne raclée quoi… Tu veux lire la plainte ? » Thomas hoche la tête positivement, à moitié rassuré. Evidemment, le Baxter était victime. Peu de chances que les choses aillent dans un autre sens… Le quadragénaire sait déjà qu’il va abuser de la gentillesse de son collègue, mais il ne peut pas ne pas demander. Il a besoin d’aller voir Kainoa en personne. « Ok… Je lis la plainte et j’essaye d’aller le voir… Mais j’avais les auditions de témoins ce matin pour l’affaire Gardner, est-ce que tu pourrais les faire à ma place ? Je te revaudrai ça bien sûr… Si tu veux, je prends ta place samedi soir, comme ça, t pourras aller voir le match… » Thomas avait aussi très envie de voir ce fameux match mais il avait aussi des priorités dans la vie. Et Kainoa en faisait parti. Son collègue le comprend d’ailleurs très bien. « Pas de problème, vas-y. Je sais que tu aimes bien ce gamin. A toute à l’heure. »

Il lui répond rapidement, embarquant le dossier au passage, le parcourant rapidement. Son état de nervosité ne s’améliore pas avec ce qu’il découvre. Une agression lâche et plutôt violente sur un Kainoa qui ne le méritait définitivement pas… Le flic fonce donc à l’hôpital, désireux de réconforter son petit protégé qui devait être particulièrement perturbé par les faits… Déjà renseigné sur le service par les détails contenus dans la plainte, il se rend au bon endroit, cherchant le visage du Baxter en regardant dans les chambres. Il trouvait toujours très étrange cette manie qu’avaient les hôpitaux de laisser les portes ouvertes… Et finalement, ce n’est pas Kainoa qu’il voit en premier mais une silhouette tout aussi familière qui s’engouffre dans une chambre. Abbey. On pouvait dire ce qu’on voulait des parents Baxter mais pour ce qui était de la fratrie… Ils se serraient toujours les coudes quand il le fallait. Hésitant à l’idée de déranger le frère et la sœur, le Weston fait encore quelques pas dans le couloir et décide finalement de signaler sa présence quelques minutes plus tard. Sauf que quand il passe son visage dans l’entrebâillement de la porte, il voit aussi que Anthony est là. Le blond lui cache la vue du lit mais il entend Kainoa discuter avec Abbey. Il tape un petit coup bref sur la porte. « Salut ! Je venais voir Kai mais je ne savais pas que vous seriez là… » Dit-il en s’adressant aux deux Baxter. « Je vais aller prendre un café et vous laissez un peu de temps entre vous. » Il ne voulait pas gêner ce moment en famille… Abbey et Anthony se sont retournés à l’entende de sa voix et il peut voir que les deux Baxter ont l’air plutôt perturbés. Enfin, Thomas connait plus Abbey que Anthony mais de toute façon la pâleur de la jeune femme parle pour elle. Elle a l’air vraiment inquiet. Une vision qui peine Thomas. Il aimait beaucoup la jeune libraire, presque comme une fille, même s’il ne le dirait jamais à voix haute pour ne pas blesser Debra. Il avait envie d’aller passer un bras réconfortant autour de son épaule mais encore une fois, il ne voulait pas dépasser les limites alors il reste sur le seuil, prêt à s’éclipser dès qu’ils lui auront répondu.

_________________

"It’s good to be scared, it means you still have something to lose.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Everything is going to be okay - BAXTER + THOMAS Sam 3 Déc - 3:17


Quand le médecin qui s’était occupé de Kainoa lui avait expliqué qu’il était obligé de passer la nuit en observation, ce dernier en avait conclu qu’il dormirait forcément mal. Pourtant, ça n’avait pas été le cas… Il aurait effectivement pu se retourner dans tous les sens s’il n’avait pas eu droit à des médicaments qui l’avaient sonné. Au final, il avait donc enchaîné les heures sommeil sans problème et c’était une infirmière qui l’avait involontairement réveillé assez tôt le matin, quand elle était passée pour vérifier son état et contrôler sa perfusion. Puis une autre dame était passée pour lui servir son petit-déjeuner, auquel il n’avait pas touché. Après cette petite visite, il n’avait plus réussi à se rendormir. Mais ce n’était pas pour autant qu’il n’était plus dans les vapes et, quand la porte s’ouvrit et qu’il entendit la voix de son petit frère, il crut d’abord qu’il rêvait. Sauf que ça paraissait un peu trop réel et Kai finit par ouvrir un peu mieux les yeux. Aussitôt, son visage s’éclaira d’un sourire (un peu pâle, ceci dit).  « Hey… » Bien entendu, Anthony n’en ratait pas une pour le taquiner. Au moins, il savait détendre l’atmosphère… « Je crois que je me serais bien passé de cette grasse matinée-là » avoua-t-il. Puis il serra la main de son cadet dans la sienne, même s’il n’avait pas beaucoup de forces. Ce n’était pas très souvent, qu’ils avaient des contacts physiques, en-dehors de leurs accolades masculines… Probablement par pudeur mal placée. Mais dans certaines circonstances, le reste était vite oublié. « Idiot » sourit l’aîné des fils Baxter aux plaisanteries de son frère. « Comment elle a réussi à te convaincre alors ? Elle t’a acheté avec des muffins ? » reprit-il sur le même ton.

Abbey s’était approchée à son tour, visiblement émue. Kainoa s’efforça de lui adresser un grand sourire, pour qu’elle s’inquiète le moins possible. « Salut ma puce. » Il lisait l’anxiété dans son regard… Mais au moins, elle n’avait pas les yeux rouges. « Merci d’avoir apporté le petit-déjeuner. » Il n’était pas sûr d’avoir faim, mais il ne voulait pas l’avouer, parce que ce n’était jamais bon signe chez lui. « Ça va, je crois… J’ai pas encore eu la visite du médecin. Mais je dois sortir aujourd’hui, alors c’est que ça va, hein ? J’ai un peu mal, mais c’est pas grand-chose. » En réalité, ses côtes étaient très sensibles. Mais il ne voulait pas les angoisser… Au lieu de ça, il tendit son autre main vers celle d’Abbey. Et au final, ce fut encore une autre voix qu’il entendit, à savoir de Thomas. Son sourire s’élargit un peu plus. « Bonjour… Viens, entre. » Comment était-il au courant de sa présence ici ? Spencer l’avait-elle averti ? Ou alors Abbey s’en était-elle chargée ? L’avait-il appris par les policiers qui l’avaient interrogé dans la nuit ? « Oh, vous êtes tous là… Merci d’être venus. » Sa famille. Car il n’estimait pas avoir besoin de ses parents et ce depuis de nombreuses années déjà. En réalité, il ne manquait que sa grande soeur… Mais elle était bien loin et ce n’était pas plus mal. Au moins, elle ne savait rien de ce qui s’était passé et elle n’aurait donc pas de souci à se faire. Sinon, il savait qu’elle aurait été aussi mal en point que leur cadette. Il espérait donc que personne ne l’avait prévenue, parce qu’elle était capable de prendre un avion pour quitter l’Irlande et rappliquer à Tenby.  « Spencer… Elle n’est pas revenue ? » C’était la seule qui manquait à l’appel. Et si Kai n’avait pas envie qu’Anthony, Abbey et Thomas croient que leur présence comptait pour du beurre (bien au contraire), il ne pouvait s’empêcher de se demander si sa petite amie s’était bien remise de ses émotions. Elle n’avait pas pu s’empêcher de pleurer et il espérait qu’elle soit en train de dormir.

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : JANE◊SMITH
TES DOUBLES : Jean McKinnon ; Sam Powells ; Eirian Kleefin ; Brianna Harris
TON AVATAR : Zoey Deutch
TES CRÉDITS : ava par Merenwen ; gif profil © ? tumblr
TA DISPONIBILITE RP : Baxter et Thomas - Miro - Bal de St Valentin
RAGOTS PARTAGÉS : 6107
POINTS : 1585
ARRIVÉE À TENBY : 12/03/2013


ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans
CÔTÉ COEUR : célibataire romantico-rêveuse
PROFESSION : employée à la librairie Blackwell's
REPUTATION : elle est gentille, intelligente, dommage qu'elle ne se soit pas donné la peine de réussir !



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Everything is going to be okay - BAXTER + THOMAS Jeu 29 Déc - 1:12

Abbey n’écoute pas vraiment les blagues qu’Anthony enchaine pour détendre l’atmosphère. Elle devine cependant, vu son flot de paroles, qu’il est tout aussi nerveux qu’elle. Il le montre simplement différemment. Finalement, alors que la conversation va bon train entre ses frères, la Baxter réussit à approcher du lit où Kainoa est allongé. Elle force un sourire qu’elle espère rassurant pour le saluer, puis prendre de ses nouvelles. La gorge horriblement nouée, elle doit encore prendre sur elle pour ne pas fondre en larmes. Mais elle a promis de ne pas le faire et elle ne compte pas briser la confiance de son ainé, pas alors qu’elle a décidé de venir à son chevet. Elle veut le soulager, pas le rendre coupable d’être dans cet état… Un grand poids quitte sa poitrine quand le blessé lui répond. Sa voix n’a pas changé, ce qu’il dit est cohérent – elle se sent rassurée. Comme d’habitude, il lui assure qu’il va bien sauf que, cette fois-ci, Abbey a bien du mal à le croire. Elle se pince les lèvres, s’abstenant de lui répondre, et hoche doucement la tête. Elle attrape la main qu’il lui tend et la serre dans la sienne, avant de se décider à ouvrir la bouche à nouveau, pour l’interroger :

« En parlant du médecin, tu sais quand… »

Mais elle est interrompue par quelques coups sur la porte. Peut-être le fameux médecin qui allait décharger Kainoa, songe-t-elle, ou un autre membre du personnel de la clinique. Elle se retrouve donc surprise quand elle découvre une silhouette familière. Son cœur fait un bond dans sa poitrine à la vue de Thomas. Elle n’a pas pensé à le contacter à propos de l’agression de son frère, encore moins envisagé de lui demander de les accompagner à son chevet. Elle réalise cependant qu’elle aurait dû, parce qu’elle se sent étrangement soulagée par sa présence. Elle serait bien allée l’accueillir avec une étreinte, si cela n’avait pas signifié s’éloigner autant du lit de Kainoa. Elle attend donc qu’il entre dans la chambre et soit plus proche pour le serrer dans ses bras. Elle profite de la proximité pour glisser doucement à son adresse :

« Merci d’être venu… » Et, lorsqu’elle le relâche, Abbey demande ouvertement : « Comment tu as su, pour Kai ? » Puis, se sentant coupable de ne pas l’avoir prévenu dès qu’elle a su la nouvelle, la libraire ajoute : « Je suis désolée, j’étais trop sonnée quand j’ai appris la nouvelle pour te contacter… »

Elle réalise qu’elle n’a pas non plus prévenu Evie, leur sœur ainée, et se demande quelle serait la meilleure façon de le faire. Laissant pour l’instant cette question de côté, la Baxter réalise seulement l’autre personne qui manque à l’appel, lorsque Kainoa la mentionne. Spencer ? Elle fronce légèrement les sourcils et se tourne vers son frère pour balbutier :

« Je… Je n’en sais rien. Elle est partie il y a longtemps ? »

Naïvement, et parce qu’ils sont là depuis moins de cinq minutes, Abbey imagine que la rouquine erre dans les couloirs de l’hôpital, à la recherche d’un café, de nouvelles, d’un peu d’air frais… Peu importe. Elle ne doit pas être bien loin, n’est-ce pas ?

_________________

Why can't you just kiss me?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Everything is going to be okay - BAXTER + THOMAS

Revenir en haut Aller en bas

Everything is going to be okay - BAXTER + THOMAS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP abandonnés-