AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Nothing is without effort. (feat Miro)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : hiljaisuus/hjs aka grumpy overlord.
TES DOUBLES : Magnùs Hadsen.
TON AVATAR : Rufus Sewell.
TES CRÉDITS : hjs (avatar), Penny love ♥, tumblr (gifs) & Cody (speedy).
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Aloy, Jimmy, William & Penny . (4/4)
A venir : Kainoa.
RAGOTS PARTAGÉS : 5591
POINTS : 4058
ARRIVÉE À TENBY : 09/10/2016

OH MY GOD
ÂGE DU PERSONNAGE : quarante-huit ans.
CÔTÉ COEUR : Aloy ♥.
PROFESSION : Doyen de l'université de Swansea.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Nothing is without effort. (feat Miro) Mer 12 Oct - 4:06


let's find a way to work together.

La journée vient à peine de commencer et tu es déjà exténué, enfin, particulièrement fatigué, ne pas avoir dormi cette nuit ne t'apporte pas d'aide. Tu es resté bloqué sur des dossiers, ceux des nouveau professeurs & autres intervenants qui n'étaient pas présents l'année dernière. Tu devais tout revoir afin de prendre les rendez-vous et tout organiser. Tu as même de l'avance, ta secrétaire commence à connaître ta façon de travailler. Ce n'est pas compliqué, tu ne fais que ça. Tu avances, tête baissée et tu boucles tout dans les temps. Elle a déposé une liste sur ton bureau ainsi qu'un café qui vient de la boutique en face de l'université. Même pas le temps de la remercier qu'elle est déjà dehors, fermant la porte de ton bureau. Tu ronges tes ongles, fermant un énième dossier avant de te lever, de t'emparer du café et de tes cigarettes. Il est temps que tu sortes de là, que tu prennes l'air et que tu profites de cette fraîcheur matinale pour trouver un regain de force. Tu allumes ta cigarette devant le bâtiment principal et tu bois ton café. Pour le moment, tout le monde ne sait pas qui tu es, la majorité des étudiants ne lisent pas les mails généraux, il faut se l'avouer. Dès qu'ils voient le titre, ils suppriment et puis c'est terminé et quant bien même, qui va porter son attention sur ta photo ? Bref, ce n'est pas réellement le sujet. Tu tires sur ta cigarette, profitant de cette épaisse fumée qui malgré l’accélération de ton cœur te permet de retrouver un semblant de calme et d'apaisement et Dieu sait que tu en as besoin. Cette journée s'annonce plutôt longue. Même si tu n'as qu'un seul rendez-vous ce matin, l'après-midi quant à elle est beaucoup plus chargée. Tu as trois heures de cours et deux réunions en fin de journée, tu t'imagines déjà dans ton lit à peine arrivé chez toi. Cette idée te fait largement sourire. Après avoir expulsé ta fumée, tu bois ton café d'une traite et tu jettes le gobelet dans la poubelle a plus proche. Tu t'affaires à terminer cette cigarette rapidement et tu remontes dans ton bureau, jetant un coup d’œil à ta montre, vérifiant que tu n'es pas en retard pour ton rendez-vous. Tout va bien, tu es à l'heure. La porte de ton bureau reste même ouverte afin qu'il ne soit pas obligé de vivre ce moment assez awkward que de toquer à une porte et d'attendre une réponse avant de rentrer.

Installé à ton bureau, tu passes tes deux mains dans tes cheveux avant de tenter de mettre un peu d'ordre face à toute la paperasse que tu as devant toi, tu fais rapidement deux piles de papiers déjà signés et vérifiés et... les autres. La secrétaire repasse une nouvelle fois avec deux enveloppes, rien d'important dit-elle. Ton fronces les sourcils avant de reprendre ton stylo en main et de jouer avec un instant, te perdant rapidement dans tes pensées. C'est la belle vie, tu es le boss, tu as les responsabilités et tu gères. Un sourire apparaît sur ton visage et tu te détends, appuyant ton dos sur ton magnifique fauteuil en cuir. C'est toujours avec ce sourire que tu sors de ton bureau, impatient de rencontrer les nouveaux collaborateurs. Les mains dans les poches, tu déambules dans le couloir de ton étage et tu te poses devant le tableau d'affichage et lis les dernières nouvelles. La communauté étudiante est particulièrement active dans cette université et ça fait plaisir à voir, tous les étudiants s'investissent et créent, que ce soit des groupes de jeux comme des groupes de soutient. La seule chose qui peut, te poser des problèmes ou pas, c'est leurs demandes de locaux afin de pouvoir exercer leurs passions et autres. C'est d'ailleurs en partie à cela que tu as rendez-vous avec un sculpteur aujourd'hui, ton premier de la journée, vous avez des choses à voir, la mise en place de la salle, du matériel, des dates des cours donnés etc, à voir si on parle de bénévolat ou autre. Ça reste intéressant et tu as hâte de le rencontrer.


_________________

I'm short of breath standing next to you. I'm out of my depth at this altitude. Like the world makes sense from your window seat.
You are beautiful. Like I've never seen.
What a Face:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : L'Homme avec un grand H ?
TES DOUBLES : Antho le magnifique.
TON AVATAR : Thom Morell
TES CRÉDITS : ©Magma
TA DISPONIBILITE RP : En cours :
- Abbey

À venir :
- Liam
RAGOTS PARTAGÉS : 645
POINTS : 288
ARRIVÉE À TENBY : 09/03/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans.
CÔTÉ COEUR : À prendre.
PROFESSION : Artiste peintre et sculpteur.
REPUTATION : « Le moins qu'on puisse dire, c'est que Miro sait se faire discret. Il ne fait pas de vagues, préférant apparemment passer son temps dans son atelier plutôt qu'à papoter avec ses voisins ou à se mêler des affaires des autres. Peut-être que cela le met à l'abri des rumeurs... » Mrs Lloyd



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Nothing is without effort. (feat Miro) Mar 18 Oct - 4:29


let's find a way to work together.


Malgré qu’il soit représenté par une jeune équipe ambitieuse, membres d’une prestigieuse agence parisienne, Miro garde la tête froide et les pieds bien au sol. Il tient à choisir, lui-même, les projets, ou encore les causes, auxquelles s’associer. Certes, ces gens ont véritablement à cœur l’éclosion de la carrière de peintre et de sculpteur de Miro. Et s’il les a choisis, signant un contrat exhaustif de cinq ans avec eux, c’est également parce qu’ils ont à cœur l’épanouissement de l’homme, permettant ainsi à l’artiste de prendre part à des projets divers, qui lui plaisent, sans trop discuter… comme celui-ci qui l’emmène au bureau du doyen de l’université de Swansea, ce matin-là.

Les cheveux bouclés, légèrement en bataille, une barbe mi-longue qu’il a soigneusement taillée pour l’occasion et un large sourire aux lèvres, c’est ainsi que Miro atteint le cadre de porte du doyen. Grande ouverte, il tend tout de même le bras afin d’y toquer. « Bonjour. Monsieur Jenkins ? » Vide, il ne le réalise que lorsqu’une voix se fait entendre derrière lui. Il se tourne, amusé. « Bonjour! Miro Morelli! » qu’il lance candidement, attendant un signe avant de véritablement suivre le quadragénaire dans l’élégant bureau. Il se félicite, d’ailleurs, d’avoir rapidement enfilé, sur un haut à manche longue à grand col bleu marin, son veston en tricot texturé, ajusté et décontracté, de la même couleur. Vêtu d’un pantalon lisse de couleur blanc sablé, ledit veston lui permet d’avoir une allure plus adéquate.

L’invitant finalement à entrer, l’homme fait déjà bonne impression au grand brun qui ne se fait pas prier pour le rejoindre. Il prend place sur un siège face à celui en cuir dans lequel le doyen Jenkins est confortablement installé. S’il est mieux préparé habituellement, Miro ignore pourtant tout de l’entente prise par son équipe avec le responsable de l’établissement. « Je serais honnête avec vous, Monsieur le doyen, je ne sais pas exactement ce que vous recherchez… C’est encore vague pour moi, à savoir s’il s’agit d’une unique conférence ou d’une série d’ateliers, ou même d’une simple présence lors d’un évènement, mais l’idée de travailler auprès de vos étudiants m’emballe ! » qu'il lance, enthousiaste. L'idée d'une classe effervescente, des jeunes passionnées, encore fidèle à eux-mêmes, explorant les genres et les mouvements. Les techniques, aussi. Et le parisien se revoit à leur âge, poussé par Evelyn, une amie de ses grands-parents, à troquer ses graffitis et la peinture à aérosol orange et noir pour des toiles, du fusain et/ou de la peinture à huile. C'est sans doute pour cela, qu'il apprécie tant ce type de projet. Il aime travailler auprès des plus jeunes, encourager et donner au prochain.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : hiljaisuus/hjs aka grumpy overlord.
TES DOUBLES : Magnùs Hadsen.
TON AVATAR : Rufus Sewell.
TES CRÉDITS : hjs (avatar), Penny love ♥, tumblr (gifs) & Cody (speedy).
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Aloy, Jimmy, William & Penny . (4/4)
A venir : Kainoa.
RAGOTS PARTAGÉS : 5591
POINTS : 4058
ARRIVÉE À TENBY : 09/10/2016

OH MY GOD
ÂGE DU PERSONNAGE : quarante-huit ans.
CÔTÉ COEUR : Aloy ♥.
PROFESSION : Doyen de l'université de Swansea.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Nothing is without effort. (feat Miro) Mer 19 Oct - 23:12


let's find a way to work together.

Perdu dans tes pensées et plus particulièrement, dans ton monde, tu prends quelques longues secondes avant de te rendre compte que quelqu'un se dresse devant toi, quelqu'un qui souhaite te parler. Ton regard, presque vitreux se pose sur le jeune homme, élancé, arborant un sourire débordant. Quelqu'un de bonne humeur, excellent. Tu secoues légèrement ton visage pendant que ton cerveau te fait comprendre ces derniers mots prononcés. « Enchanté Miro! » Tu réponds à son sourire avant de lui montrer ton bureau d'un signe de la main. Tu n'es pas encore à proprement parlé toi-même, tu es encore un peu perdu. En espérant que rien ne soit prit comme un manque de respect. Plus tard, tu arriveras à répondre à tout même avec un manque de sommeil. Cela dit, celui-ci ne doit pas être un excuse pour tout ce que tu fais & dis. Sifflotant légèrement, tu glisses sur ton siège de roi et tu lui fais signe de s'installer en face de toi, pas question qu'il reste debout, surtout qu'une longue discussion vous attend tous les deux. Tu as bien l'intention de tout lui présenter ce matin afin que tout soit réglé dans les plus brefs délais et qu'il puisse commencer à travailler dès maintenant. Comme tu l'as toujours dis, le plus tôt sera le mieux.

Tu glisses ta main gauche sur ton menton légèrement piquant tout en portant l'entièreté de ton attention sur ses mots, en effet, il en dit des choses et elles sont intéressantes. Tout cela va te permettre de lui proposer toutes tes idées. Cependant, avant de prendre la parole, tu ouvres ton dossier qui est sous ton nez. Tu pinces tes lèvres un instant avant de replonger ton regard sur ton interlocuteur. « Premièrement, Lloyd, pas de monsieur le doyen, nous allons collaborer tous les deux par la suite, je vais vous épargner ça dès maintenant. » Tu accompagnes tes paroles d'un léger rire, espérant le mettre un peu à l'aise, même s'il ne semble pas nerveux. « En ce qui concerne le reste, nous avons beaucoup de sujets à aborder. Cependant, si je veux généraliser, j'aimerai vous proposer un poste, certainement le premier de la sorte. » Ton regard se fait plus sérieux, tu fronces même les sourcils, réfléchissant à la suite de tes mots, pas question de lui faire peur, mais ici, il faut être le plus clair possible. « Ce que je voudrai, c'est vous engager en tant que professionnel, pas en tant que professeur, cependant vous allez certainement avoir une part d'éducation à gérer. Enfin, pour être précis, j'aimerai énormément, que vous partagiez votre passion avec des étudiants qui l'ont aussi. » Tu te stoppes une nouvelle fois, mais pour lui offrir un calendrier, un emploi du temps, comprenant les cours des étudiants en art et autres, qui sont concernés en majorité par la sculpture. « Je dirai, un cours toutes les deux semaines, de trois heures maximum. » Tu pinces l'arrête de ton nez un instant avant de te rappeler la suite. « Ah et si c'est possible, et surtout, si vous êtes intéressé, j'ai quelques professeurs qui font des conférences artistiques, et je pense que ça serait profitable pour tous le monde si vous pouviez les rejoindre. » C'est certainement le point un peu plus complexe, les conférences, elles ne seront certainement pas qu'ici, il y aura des voyages, mais il ne faut pas croire qu'ils en font tout le temps. Non, d'autant plus que le domaine de la sculpture, c'est peu commun, du coup, si il acceptait, il n'aurait peut-être qu'une semaine sur une année entière de concernée, rien de bien encombrant. Il faut se dire aussi que tout est payé, le voyage, le logement et l'intervention. C'est gagnant-gagnant. Lloyd glisse ses deux mains sous son menton, marquant un pause, celle-ci bien plus longue afin de le laisser réfléchir un petit moment avant d’enchaîner immédiatement. « Pour le reste, si évidemment vous êtes intéressez par ma proposition, nous allons y venir par la suite, je parle biens matériel, salle etc... » Tu marques la fin de ta phrase par un geste de ta main droite. Tu espères être clair dans ce que tu viens de dire, tout cela est nouveau pour toi qui étais celui qui recevait les demandes, maintenant, c'est toi qui les émets. C'est toit le nouveau patron ici et toutes les décisions que tu vas prendre vont avoir un impact pour cette université que tu as bien décidé à pousser dans l'excellence. L'école Londonienne n'a pas eu qu'une mauvaise influence sur toi. Tu es en quête de ce qu'il y a de meilleur pour les étudiants, en général et non pas pour simplement les meilleurs. C'est là que tu te désolidarises de ce que tu as vu et surtout vécu à Londres. Cette poussée gigantesque pour la crème des étudiants et les autres... eux, n'avaient rien et devaient se battre. Tu ne pouvais pas tous en faire des cas personnels comme tu as pu le faire avec une certaine étudiante dont tu te rappelles à la perfection, certes pour d’autres raisons que son travail, m'enfin, tu étais là pour elle quand elle a eu besoin d'un professeur à ses côtés. Tous n'ont pas eu sa chance. C'est pourquoi maintenant, tu vas faire de ton mieux afin qu'ici, tous les étudiants puissent avoir les mêmes conditions de travail et de réussite vis à vis de l'université, après les personnes elles-mêmes vont faire la différence.


_________________

I'm short of breath standing next to you. I'm out of my depth at this altitude. Like the world makes sense from your window seat.
You are beautiful. Like I've never seen.
What a Face:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Nothing is without effort. (feat Miro)

Revenir en haut Aller en bas

Nothing is without effort. (feat Miro)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP abandonnés-