AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

The Island | David

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: The Island | David Mar 11 Oct - 0:50

« Merde, merde, merde ! »

Mais, n’est-ce pas notre Irlandais préféré qui jure ? Ah si. En même temps, il avait une bonne raison pour une fois. Il était venu sur Saint Catherine’s Island pour prendre des photos du fort et de l’île en général, dans le but d’écrire un article pour la rubrique tourisme. C’était apparemment un endroit qui n’était pas très populaire même pour les habitants de Tenby, il s’était dit qu’il était donc bien placé pour en faire la promotion, avec son point de vue de presque touriste. Il n’avait pas emmené sa stagiaire, ayant besoin de prendre un peu d’air.

Et en réalité, il ne regrettait pas ce choix. L’île était tout simplement splendide. Armé de son appareil photo, il avait arpenté les chemins la traversant en mitraillant. Il avait passé un long moment assis sur la plage, à juste profiter. Comme quoi, il pouvait se montrer un peu romantique quand il s’y mettait… Même le temps gris et pluvieux n’avait pas entamé la légère bonne humeur qu’il ressentait à ce moment-là.

Sauf que, comme à chaque fois que sa curiosité était réveillée, il perdait la notion du temps. Il s’était seulement rendu compte au bout d’un moment que la lumière avait bien diminué. Et quand il s’était rendu près de la route pour rentrer sur Tenby, la mer l’avait déjà recouverte. Et c’est pourquoi il était en train de pester. Passer une nuit sur cette île, ce n’était pas franchement dans ses plans, ni dans ses fantasmes. Clairement pas.

Il se rendit au fort, espérant qu’il y aurait quelqu’un pour l’aider. Mais visiblement, les autres personnes sur l’île avaient eu l’idée de rentrer chez elles avant de se retrouver coincées. Pour ne rien arranger, il se mit à pleuvoir. Se sentant un peu malheureux, il entra dans le hall du fort, là où se trouvaient les guichets, pour se mettre à l’abri.

« Il y a quelqu’un ? »


Il pouvait toujours essayer… mais si on lui répondait, il y avait plus de chance que ce soit un fantôme qu’un vivant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: The Island | David Ven 14 Oct - 0:02


Ce fort était une merveille d'architecture à n'en point douter. Si plus tôt dans la journée je m'étais rendu sur l'île sans réelles attentes autre qu'arriver à stimuler cette toujours absente inspiration visiblement rudement mise à l'épreuve par les événements des dernières semaines, force fût de constater qu'il y avait bel et bien matière à trouver quelque chose d'intéressant en ses lieux. L'île en soit ne m'avait pas réellement impressionné pour le peu de temps que j'avais passé à m'y balader. Je m'y étais davantage senti comme un touriste que comme une personne y étant simplement venu pour en profiter, mais il faut dire que c'est encore un peu ce que j'étais, un touriste. Je n'avais pas encore réussi à réellement m'intégrer en ses lieux, à clamer que c'est ici que je vis désormais. Je m'y sentais comme un voyageur égaré ne sachant pas réellement où laisser ses pas le porter, comme une personne stationnaire temporairement qui ne savait pas si oui ou non elle allait rester, car au final ici ou ailleurs ça ne semblait pas faire de réelle différence. Discours qui serait tout autant véridique ailleurs qu'ici alors au final le résultat serait le même tant que je ne me serai pas trouvé un nouveau point d'attache comme mon ex-femme qui était mon point d'attache à l'Écosse, la raison pourquoi j'y retournais toujours inévitablement même si je m'égarais pour voyager à l'occasion.

Tout comme ce fort est devenu mon point d'attache sur cette île dès lors que j'y ai mis le pied. C'est à peine si j'avais remarqué la luminosité décroissante qui laissait lentement place à l'obscurité lorsque j'y suis entré, à peine si j'ai pensé à la marré qui pouvait remonter. Je me suis simplement laissé annihiler par mon besoin pressant de dessiner en mon esprit chaque parcelle de cet endroit qui a fait germer une idée dans ma tête soudainement avide de voir les détails de ma pensée se développer. Ça en devint presque maladif, presque malsain, et je me suis finalement simplement posé dans un coin tranquille avec cet éternel calepin qui ne me quitte jamais pour gribouiller rapidement quelques idées, mais surtout tenter de vaguement dessiner l'intérieur de cet endroit pour ne pas l'oublier lorsque j'aurai besoin d'avoir sous la main un plan plus détaillé comme celui que je me plais à imaginer pour ce potentiel futur récit. Il suffira de voir si au moment de faire quelque chose de plus concret j'arrive à tirer quelque chose de tout ce que je vais avoir noté.

Puis cette voix est venue raisonner à mes oreilles. Une voix d'homme qui a attisé ma curiosité. Est-ce que j'aurais dû être parti? Était-ce un garde faisant la dernière tournée de l'endroit avant la tombée de la nuit? Rangeant mon calepin et mon crayon dans ma poche je me suis levé pour me diriger vers l'origine de la voix et constater de moi-même de quoi il retourne réellement. D'amblé, la personne sur qui je suis tombé n'avait en rien l'allure d'un garde de sécurité quelconque, mais je pouvais toujours me tromper.

« Oui? »

Il était surtout trempé de la tête au pied et la première chose à laquelle j'ai pensé est que je suis tout sauf équipé pour rentrer chez moi sous la pluie. Bien. C'est un retour qui serait agréable. Surtout sans savoir l'heure qu'il est. Je ne supporte tout simplement pas d'avoir une montre et j'avais oublié mon portable chez moi. Quand les malheurs s'enchaînent... mais c'est visiblement de ça dont j'avais besoin pour enfin permettre à ma tête de s'activer un peu.

« Vous avez l'heure? »
Revenir en haut Aller en bas

The Island | David

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP abandonnés-