AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

(M) PLUS QUE. MOINS QUE. COMPLIQUE.♣ LIBRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: (M) PLUS QUE. MOINS QUE. COMPLIQUE.♣ LIBRE Lun 10 Oct - 20:32

Seward Henshawe
  « To hell with them. Nothing hurts if you don’t let it. »


 


  ÂGE : 38 ans ; PROFESSION : ancien avocat véreux reconvertit dans la gestion du patrimoine historique de la région, ses méthodes sont plus que douteuses ; ÉTAT CIVIL : divorcé, grand récidiviste des relations amoureuses amères, convaincu du genre, il papillonne désormais ; PROPOSITIONS D'AVATAR : matthew goode ;

  cynique, sarcastique, éloquent, classieux, effronté, ambitieux, déterminé

 
— Seward est un produit de la région ayant déserté le coin, jugé "ennuyeux" dès que l'occasion lui a été donné pour n'y revenir qu'après avoir pris un peu de bouteille.
  — Il a ses convictions, par exemple, il peut être capable de grands gestes nobles comme capable du pire, sans que le moindre scrupule ne vienne titiller sa conscience pourrie jusqu'à la moelle. Mais, lui, on le prend avec tous ses défauts ou on ne le prend pas du tout. Il s'en moque.
  — Pour lui, des valeurs comme l'amitié et la famille peuvent se révéler plus que surfaites. Il n'accorde que très peu sa confiance, cependant, on trouve en lui un appui inespéré. Seward est une surprise à laquelle on ne s'attend pas du tout.


 

  Carter Allen - i don't know how, i don't know why, i just did- Personnage joué
 
Lorsque Seward débarqua un jour au musée, il fut accueilli par le scepticisme légendaire de Carter, qui lui offrit une poignée de main glaciale et une conversation austère ; sa complète et non feinte indifférence, chose qui lui plut, particulièrement. Et qui contre toute attente lui rappela également à quel genre de spécimen il allait devoir à nouveau s’acclimater, après avoir passé quelques années de l’autre côté de l’atlantique à jouer les grands contestataires en costume trois pièces. Lorsque Carter apprit que l’endimanché, avec son élégance british salement éclaboussée par la grossièreté Yankee allait jouer les prolongations dans un bureau adjacent au sien, elle se découvrit cardiaque et essuya quelques troubles du rythme. Ils passèrent plusieurs mois à s’éviter. Enfin, Carter en fit un point d’honneur. Seward, lui, nettement plus adulte décida de ne pas en prendre ombrage. Cette nana n’était qu’une mal baisée de plus qui projetait sa frustration sur lui. Il la trouva très attirante. Même si la seule raison qui motivait  leurs échanges verbaux était une envie profonde de le narguer, Seward l’accueillait toujours avec bonhomie et emphase, se moquant ouvertement de ses airs pète-secs, dépassés. Carter éludait la moindre de ses questions, Seward se contentait de la coiffer au poteau lorsque la compétition prenait place entre eux. Et puis, un jour ou plutôt un soir, tout déflagra entre eux, les mots dépassèrent la pensée. Ils dégueulèrent, avec quelques traits d’esprit, tous ce qu’ils avaient accumulé sur le cœur. Ils décidèrent d’enterrer la hache de guerre, fumant un « cigare » de la paix. Ce qui devint bientôt un rituel auquel ils s’adonnaient avec expectation. Aujourd’hui, ils s’allient pour faire de Tenby une grande destination touristique, écumant les petits coins pour en faire l’éloge, écrivant un guide. Ils s’en vont, dans le coupé cabriolet vieux jeu de Seward à l’aventure, vivant des péripéties, côte à côte. Et comme ça, sans qu’ils ne s’en rendent compte, la rivalité qui laissa place à la camaraderie se transforme inexorablement en un sentiment plus fort qui perturbe sensiblement leur dynamique. Putain, aucun des deux ne s’y attendait. Aucun de leur orgueil, surtout. Et les battements de cœur irréguliers,  une chose qu’ils ne sauraient souffrir. Qu’ils se refusent. Pourtant, les occasions manquées s’amoncèlent librement, sans qu’aucun n’ai les tripes d’y faire barrage. Ils ferment les yeux ou détournent le regard.

 

 


 

Fiche © Whispers down the lane
   Avatars © Fluorescent Adolescent & belladone ; Icones © VENDETTA

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: (M) PLUS QUE. MOINS QUE. COMPLIQUE.♣ LIBRE Lun 10 Oct - 20:37

Attentes



Avant tout, merci d'être arrivé(e) jusque là.
Avatar : avatar négociable. Matthew goode serait parfait. Mais, en toute franchise, le lien me motive plus que la bouille choisie. c'est pour ça que je préfère qu'il soit négociable.
Qualité: je pense qu'on sait tous à quoi se tenir niveau RP ( conjugaison, orthographe). Question quantité, nombre de post par semaine, je pense que ça se fait en fonction de l'IRL.
Le but, c'est de ne pas se prendre la tête.
Lien : non négociable, après, on peut rajouter des choses, c'est l'intérêt, de pouvoir modifier les choses. Rien n'est vraiment gravé dans le marbre.
mot de la fin : saches que si tu prends le scénario, ma gratitude dépassera tout entendement
 
alors, n'attends plus rien et viens nous rejoindre  Wink
Revenir en haut Aller en bas

(M) PLUS QUE. MOINS QUE. COMPLIQUE.♣ LIBRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: Archives scénarios et fiches diverses-