AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

this is the past and now, we're in present. (kainoa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

MODO ♣ Au service de Mrs Lloyd


TON PSEUDO : knight.
TES DOUBLES : daniel & adriel.
TON AVATAR : tylerHOTposey ♥
TES CRÉDITS : shyia & annaelle & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : ouvert.

Billie, Spencer, Mona.
RAGOTS PARTAGÉS : 4550
POINTS : 5460
ARRIVÉE À TENBY : 26/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 22ans. (04.11.1994)
CÔTÉ COEUR : mona ♥
PROFESSION : avocat chez carter&carter, râleur à temps partiel.
REPUTATION : " tout lui réussi. il a un bon travail, de l'argent, plein d'ami, une petite amie, une magnifique petite fille et il voyage beaucoup. je suis sûre qu'il y a un truc qui cloche, ce n'est pas possible d'avoir une vie aussi calme pour un jeune homme de 22 ans et ce, même s'il a énormément mûrit. "


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: this is the past and now, we're in present. (kainoa) Lun 10 Oct - 16:57

Time to let the past go.
Kainoa & Malone
Les amis c’est comme les lunettes, ça donne l’air intelligent, mais ça se raye facilement et puis, ça fatigue. Heureusement, des fois on tombe sur des lunettes vraiment cool !

« Ma petite princesse ... » Assis sur le fauteuil dans le salon de Grace, je prends ma petite fille des les bras pour un énième câlin. Au début ça marche assez bien mais j'ai de plus en plus de mal à la lâcher et elle, elle a de plus en plus de mal à rester en place. Elle finit par écarter mes bras et partir vers ses jouets. « Eh, tu pourrais au moins faire semblant que je te manque déjà. » m'écriais-je en rigolant. Mila grandit, tellement vite et c'est difficile d'y faire face. Alors que d'habitude, elle s'accroche à ma jambe pour éviter de me faire partir trop vite, voilà qu'elle n'a limite plus besoin de moi. Elle est trop éveillée pour son âge et ça me fait peur. Ou c'est simplement moi qui ne suit pas près à la laisser grandir et qui me braque des détails exagérés. C'est perturbant. « Appelle moi si t'as un soucis. Comme d'habitude ... » Je me suis levé et j'ai pris mes sacs, faisant le tri dans les derniers objets qui ne sont pas à moi. Mes derniers mots à la maman sont désespérants pour deux personnes qui ont récemment enterrés la hache de guerre et pour de bon. Je suppose qu'il faudra un peu temps pour m'habituer à ne plus .. La détester. La princesse revient très vite pour s'accrocher à ma jambe une dernière fois, comme si elle avait lu dans mes propres pensées. Elle ne reste par contre par longtemps et il ne m'en faut pas plus pour me faire prendre la porte et partir travailler.

Le bureau est toujours un endroit aussi perturbant. J'ai du mal à y remettre les pieds sans revoir la scène mais j'ai au moins la peur qui s'est effacée. Je passe les pas des grandes portes du bureau avec moins d'appréhension, juste un peu de tristesse pour avoir laisser ma fille ailleurs qu'à la maison. « Bonjour papa. » Ça aussi, c'est quelque chose de très perturbant. Depuis que j'ai mis les pieds en dehors de chez mes parents je n'aurais jamais cru pouvoir prononcé ce mot un jour. Mais je lui dois beaucoup, surtout quand il me laisse ma chance dans son propre bureau. Je rentre dans le sien, prêt à bosser le fameux dossier sur lequel il n'a voulu que moi. Je prends un siège et je m’assois en face de lui puis je mets la mallette sur la table et sors les papiers qu'il m'avait confier. « Zut. » dis-je en évitant de dire trop d'insultes. Je ne trouve rien nul part et je panique à l'idée de les avoir perdu. Puis je me souviens de mes derniers gestes. « Je reviens ... J'ai oublié ... Un truc. » tentais-je de dire le plus professionnellement possible. Je sors du bureau, relaxe mais dès que je ne suis plus à la vue de mon père, je me mets à courir à toute vitesse.

Je finis par prendre mon temps car de toutes manières, qu'on commence dans une demi heure ou dans une heure, ça ne changera pas le fait qu'on a pas respecté nos délais. J'arrive devant chez Grace et sort de la voiture, croisant les doigts pour que mon dossier soit dans un sac de Mila. Je suis tellement tête en l'air, c'est impressionnant. Je frappe à la porte de son appartement et attends plus impatient que ce que je pensais. « J'ai oublié ... » dis-je alors que la porte s'ouvre. Je passe ma main dans ma nuque, mauvaise habitude que j'ai prise dès que j'ai fais une bêtise. Mais je m'arrête net quand je lève la tête. « Kainoa. » C'est bien la dernière personne à laquelle je m'attendais. Je ne saurais même plus dire quand nous nous sommes vu pour la dernière fois et encore moins parler. Il fait parti de ces gens qui sont là sans être là et à part le qualifier de petit copain de ma cousine, je n'ai rien à dire à ce garçon. « Salut princesse. » dis-je en jouant avec le nez de la petite qui est dans ses bras. J'arque un sourcil, je sais qu'il est ami avec la maman mais je ne peux m'empêcher de ne pas aimer qu'un inconnu s'occupe de la petite. « Je peux rentrer ? J'ai oublié quelque chose dans le sac de Mila. » finis-je par demander en le désignant un peu plus loin. Que les hostilités commencent, comme à chaque fois.

Made by Neon Demon

_________________

LIVING IN PARADISE
this thing I started feeling in my heart, when I first saw you, has become bigger and bigger until I could recognize that it was pure love. you are a very complete woman and your beauty is whole. you are beautiful before my eyes and beautiful to my heart.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd


TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: this is the past and now, we're in present. (kainoa) Mar 11 Oct - 5:13


Les yeux rivés sur l’écran de son ordinateur portable, Kainoa étouffa un bâillement. Dès que Spencer était partie travailler, il s’y était mis, lui aussi. Il était content de pouvoir, de temps à autre, bosser à maison. Bien sûr, il devait toujours se rendre régulièrement à Swansea, voire à Cardiff. Mais rien que quand il pouvait y échapper une ou deux fois par semaine, c’était déjà pas mal. Alors ce n’était pas lui qui allait se plaindre, d’autant plus qu’il devrait avoir terminé quand Spencer rentrerait à la maison. Comme ça, il aurait plus de temps à se consacrer à elle… Il avait l’impression qu’ils s’adaptaient de mieux en mieux l’un à l’autre. Bien entendu, la vie de couple n’était pas toujours toute rose, mais c’était avec elle et personne d’autre qu’il voulait en affronter les difficultés et en savourer les nombreuses joies. Alors il ne regrettait définitivement pas de lui avoir proposé qu’ils emménagent ensemble. Leur avenir se précisait petit à petit, d’autant plus avec la dernière conversation sérieuse qu’ils avaient eue au sujet de la famille qu’ils voulaient fonder. Oui, tout semblait très prometteur et le jeune homme se surprenait à apprécier ce qu’il ne considérait habituellement pourtant que comme des détails. Par exemple, il posait un regard attendri sur la façon dont sa bien-aimée avait décoré et aménagé leur nid d’amour… Lui s’était contenté de suivre ses instructions à la lettre, non seulement parce que la disposition des meubles ne lui importait guère, mais aussi parce qu’il voulait vraiment lui faire plaisir. Quoi qu’il en soit, il aimait beaucoup son nouveau chez-lui, principalement parce qu’elle y était, avec lui. Il était probable qu’ils organiseraient bientôt la crémaillère, parce que la pile de cartons avait bien diminué et que l’endroit était décent pour recevoir du monde. C’était d’ailleurs une bonne nouvelle, parce que Kai tenait à ce que sa grande soeur et son filleul soient présents pour la petite fête. Elle lui avait annoncé tout récemment qu’ils allaient déménager en Irlande, dans la ville où Lon’ avait vécu. Bien entendu, le Baxter n’avait plus besoin de son aînée comme quand il était encore un petit garçon. Il n’en demeurait pas moins vrai qu’il avait forcément un pincement au coeur à l’idée de les voir moins souvent… Connor grandirait loin de lui ; malgré leurs visites, ce ne serait plus la même chose.

Mais à l’instant précis, Kainoa était relativement loin de ces préoccupations. Car quand il travaillait, il se laissait difficilement déconcentrer - après tout, il avait de l’entraînement, avec ses longues études. Et même quand il eut terminé, il eut un peu de mal à déconnecter. Après avoir fait un tour dans le réfrigérateur où sa ravissante rouquine laissait toujours quelque chose pour lui, le Gallois décida d’aller faire un tour. Prendre un peu l’air lui ferait du bien, d’autant plus qu’il appréciait le charme de Greenhill Avenue. Autre avantage non négligeable, il vivait près d’un certain nombre de personnes dont il était relativement proche, y compris Grace. En passant devant sa maison, il pensa à lui faire une visite surprise. Comme d’habitude, il fut très bien accueilli. Après tout, il connaissait la blondinette depuis qu’elle était haute comme trois pommes… Il était aussi heureux de la voir que de retrouver Mila. Il prit rapidement cette dernière dans ses bras, la soulevant pour qu’elle fasse l’avion. Sans préciser qu’il venait à peine de grignoter, il accepta aussi volontiers les gâteaux proposés par Grace, qu’il partagea plus ou moins en cachette avec Mila. Ils échangèrent quelques nouvelles tandis qu’il s’amusait avec la petite demoiselle, avant que Grace ne lui demande finalement si elle pouvait les laisser pendant une bonne demi-heure, le temps qu’elle aille faire les courses. Kai acquiesça immédiatement - de toute manière, il aimait beaucoup garder Mila, ça lui arrivait, de temps à autre. Alors une fois que la jeune maman fut partie, il se consacra entièrement à elle, à la faire rire. Néanmoins, quelques minutes plus tard, la sonnette de la porte d’entrée retentit. Surpris, l’astrophysicien se releva en attrapant Mila dans ses bras, se demandant si Grace avait oublié ses clés. Mais en ouvrant, il se retrouva nez-à-nez avec… Le papa de Mila. « Malone » répondit-il un peu bêtement. Mila avait poussé un cri de joie en tendant les bras, ce qui fit sourire Kainoa malgré lui. Quelque part, ça lui donnait envie… « Bien sûr » fit-il, revenant à la réalité et s’écartant pour laisser passer le Carter. C’était une situation un peu bizarre, qui mettait forcément Kai mal à l’aise. « Euh… C’est Grace qui m’a demandé si je pouvais m’occuper d’elle pendant un petit moment… » précisa-t-il, comme s’il se sentait obligé de se justifier.

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MODO ♣ Au service de Mrs Lloyd


TON PSEUDO : knight.
TES DOUBLES : daniel & adriel.
TON AVATAR : tylerHOTposey ♥
TES CRÉDITS : shyia & annaelle & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : ouvert.

Billie, Spencer, Mona.
RAGOTS PARTAGÉS : 4550
POINTS : 5460
ARRIVÉE À TENBY : 26/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 22ans. (04.11.1994)
CÔTÉ COEUR : mona ♥
PROFESSION : avocat chez carter&carter, râleur à temps partiel.
REPUTATION : " tout lui réussi. il a un bon travail, de l'argent, plein d'ami, une petite amie, une magnifique petite fille et il voyage beaucoup. je suis sûre qu'il y a un truc qui cloche, ce n'est pas possible d'avoir une vie aussi calme pour un jeune homme de 22 ans et ce, même s'il a énormément mûrit. "


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: this is the past and now, we're in present. (kainoa) Mer 12 Oct - 1:53

Time to let the past go.
Kainoa & Malone
Les amis c’est comme les lunettes, ça donne l’air intelligent, mais ça se raye facilement et puis, ça fatigue. Heureusement, des fois on tombe sur des lunettes vraiment cool !

La haine est un sentiment fort. Comme l'amour en fait. En ce moment même, il n'y a rien de particulier qui traverse mon esprit. Le Baxter me rend totalement indifférent, sauf peut-être pour la partie où je me suis tracassé quand il a ouvert la porte avec la petite. C'est comme une horrible scène qui se reproduit encore et encore dans ma tête avant que je me rappelle que ce mec là, ce n'est pas Demian. Ma conscience se calme alors mais ne peut cacher son étonnement. « Malone. » Ca ressemble à la scène d'un vieux film ou même d'un vieux western. C'est comme si nous nous préparions mentalement à un duel, se demandant qui allait frapper le premier et qui allait mourir le premier. J'en ai presque oublié mon propre sang qui tend directement les bras quand elle se rend compte de qui a sonné à la porte. « Hey little princess !» Je ne résiste jamais quand elle me tend les bras d'une manière aussi adorable. Sans gênes de ce point de vue là, je m'approche du Baxter pour pouvoir prendre Mila dans mes bras sans pour autant la faire tomber. Je lui fais un énorme câlin, comme si je ne l'avais pas vu depuis des jours puis demande à Kainoa si je peux rentrer prendre mes affaires. « Bien sûr. » Je trouve stupide d'avoir demandé l'autorisation mais on ne peut pas revenir en arrière, malheureusement.« Merci. J'ai du travail qui m'attend et ... » dis-je avant de m'arrêter net. A quoi je joue en lui racontant tout ça parce que je ne cherche ni à me justifier, ni à papoter avec lui comme si j'étais son meilleur ami. Je détourne l'attention en jouant avec Mila, l'aidant à faire des bruits avec sa bouche qui l'amuse énormément.

Je n'hésite alors plus à rentrer mais ça me fait encore bizarre d'avoir du demander à un inconnu pour rentrer dans l'appartement de la mère de ma fille. Mais peu importe, j'oublie tous les petits détails et fonce sur le sac directement. Je pose Mila à côté et fouille dans les derniers sacs que j'ai ramené un peu plus tôt. « Euh… C’est Grace qui m’a demandé si je pouvais m’occuper d’elle pendant un petit moment… » Il se justifie, ce qui me prouve qu'il est aussi mal que moi. « Pas de soucis. » répondais-je du tac au tac. Je sors tout, un à un mais désespère de plus en plus quand je vois le fond du sac se rapprocher de ma main. Ca faisait bien longtemps que je n'avais plus été aussi tête en l'air et je me donne des gifles mentalement pour avoir choisi le pire des jours. Je ne peux plus me montrer déterminé à ce moment de la journée alors j'abandonne et me mets à tout ranger. A nouveau. « Après tout, si vous êtes amis, c'est normal. » Mes amis aussi me donnent un coup de main quand j'en ai besoin. J'arrive à m'arranger avec mes horaires mais il faut bien que je travaille de temps en temps. Ma famille est là pour moi aussi mais quand je pense à celle de Grace, je me dis que c'est mieux qu'elle appelle des amis. Je me relève et continue de réfléchir à où est-ce que j'aurais pu mettre ce dossier. Ce n'est que quand je vais vers le salon, sans lieu direct où terminer, que je remarque une couleur bien particulière, que je connais assez, déposé sur la table basse. « Elle est prévoyante ... Elle ne confierait pas Mila à n'importe qui. » Des fois, j'ai l'impression qu'elle agit comme une petite maman avec moi. Elle a du se douter que j'allais revenir très vite et qu'il valait mieux que tout soit prêt. Ce geste me fait sourire tandis que je reporte mon attention sur le garçon pas loin de moi. Elle a confiance en lui, Spencer ne m'en dit que du bien ... Même Laze est ami avec lui alors pourquoi pas moi ? Je pense qu'il est temps de mettre des vieilles querelles de côté, encore plus celles qui remontent à l'adolescence. « On peut ... Parler ? J'ai un peu de temps devant moi. » Déterminé, je n'ai pas non plus envie de l'attaquer s'il n'a pas envie qu'on discute ne serait-ce qu'un peu.

Made by Neon Demon

_________________

LIVING IN PARADISE
this thing I started feeling in my heart, when I first saw you, has become bigger and bigger until I could recognize that it was pure love. you are a very complete woman and your beauty is whole. you are beautiful before my eyes and beautiful to my heart.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd


TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: this is the past and now, we're in present. (kainoa) Mer 12 Oct - 3:45


Bien évidemment, Kainoa ne s’était absolument pas attendu à tomber sur Malone. Grace lui avait raconté que leur relation s’était quelque peu améliorée, qu’ils réussissaient à mieux s’entendre en tant que parents et il avait très content de l’apprendre. En revanche, entre lui et Malone, c’était une histoire… Pas parce qu’il lui en voulait toujours, non. Après tout, les tensions remontaient à leur adolescence, autrement dit à plusieurs années en arrière. Le jeune homme avait eu quelque mal à suivre ce qui s’était passé (ou ne s’était pas passé) entre le Carter et sa benjamine, à l’époque où ils étaient au lycée. Tout ce qu’il savait, c’était que le grand frère qu’il était ne pouvait pas ne pas sentir son coeur se briser quand Abbey était en proie à un quelconque chagrin. Alors quand elle lui avait avoué qu’il était possible que Malone ait raconté des bêtises au sujet de la famille Baxter en général, il avait compris que le courant ne passerait forcément pas entre eux. De toute manière, dès qu’il s’agissait de sa petite soeur, il ne parvenait plus à être objectif. Dans le cas d’Abbey, tout ce qui se racontait à propos des grands frères se vérifiait à son sujet. Bien entendu, par la suite, toute cette histoire s’était tassée et Kai n’y avait plus prêté la moindre attention. Après tout, il avait bien d’autres sujets de préoccupation… Mais c’était là que Malone avait mis Grace enceinte et, s’il avait encore une fois éprouvé de la difficulté à comprendre pourquoi ils avaient fini par se détester autant, c’était tout naturellement qu’il avait pris le parti de la blondinette. De toute manière, il l’avait toujours connue, elle. Il ne semblait donc définitivement pas être fait pour devenir le meilleur ami de Malone, quand bien même il n’avait jamais été quelqu’un de méchant, ni même de rancunier. D’ailleurs, il n’avait jamais cherché à lui montrer qu’il désapprouvait sa conduite avec deux femmes auxquelles il tenait tant. Il fallait dire aussi que, même s’ils vivaient dans une petite ville, ils ne se croisaient pas tant que ça. Alors il ne s’agissait pas d’une haine ou d’une amertume quelconque dans le coeur, mais plutôt d’une absence de relation tout court. Mais ça, c’était avant. De l’eau avait coulé sous les ponts depuis, ils avaient grandi, noué d’autres liens… Alors non, Kainoa ne ressentait plus aucune animosité vis-à-vis du jeune homme.

Après tout, ces histoires-là commençaient à dater… Abbey avait bien évolué depuis et Grace elle-même renouait avec Malone. Alors pourquoi aurait-il voulu se terrer dans une espèce de tension palpable qui, au fond, ne lui ressemblait même pas ? Il avait oublié depuis un bon moment tout ce qui faisait qu’il n’était pas porté vers Malone. Sauf qu’il ne l’avait pas vraiment exprimé à haute voix… Il lui avait bien envoyé quelques textos, plusieurs mois auparavant. Mais sinon, ils ne s’étaient jamais vraiment parlé, même depuis que l’avocat s’était rapproché de Spencer. Et maintenant qu’il se retrouvait face à lui, l’astrophysicien le regrettait un peu… Parce qu’il devait avoir l’air idiot, les bras ballants parce que Mila préférait tout naturellement être avec son papa, sans savoir s’il était censé dire quelque chose ou juste faire le meuble. Finalement, il prononça une seule phrase, ne serait-ce que pour expliquer sa présence ici, avec la petite princesse. La réponse de Malone le rassura quelque peu, quand bien même il ne paraissait pas particulièrement enchanté. Mais il avoua finalement à demi-mot que si Grace lui avait confié Mila, c’était parce qu’elle devait avoir une bonne raison d’avoir confiance en lui. Certes, il ne l’avait pas dit comme ça, mais c’était ce que Kai avait l’impression de décrypter… Ou alors il croyait ce qu’il voulait entendre, mais c’était un autre débat. De toute manière, il était peu probable que Malone s’attarde pour lui faire la conversation, alors il allait attendre tranquillement que ce dernier ait trouvé ce dont il avait besoin avant de quitter les lieux, probablement non sans un certain soulagement. Mais à sa grande surprise, son interlocuteur lui demanda s’ils pouvaient parler. La question le laissa un peu perplexe, mais il n’en répondit pas moins dans la foulée, ne serait-ce que parce qu’il ne voulait pas paraître malpoli. « Bien sûr… Pas de problème. » Il avait l’impression de ne rien savoir quoi dire d’autre, mais il allait bien falloir qu’il se débrouille pour mieux faire. C’était peut-être l’occasion ou jamais… ? Il ne pouvait s’empêcher pour autant d’appréhender, parce qu’il avait horreur des confrontations en tout genre. « Tu sais, je t’ai pas remercié face à face… Alors… Merci pour ce que tu as fait pour Spence. Tu comptes beaucoup pour elle, alors… C’est important aussi pour moi. »

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MODO ♣ Au service de Mrs Lloyd


TON PSEUDO : knight.
TES DOUBLES : daniel & adriel.
TON AVATAR : tylerHOTposey ♥
TES CRÉDITS : shyia & annaelle & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : ouvert.

Billie, Spencer, Mona.
RAGOTS PARTAGÉS : 4550
POINTS : 5460
ARRIVÉE À TENBY : 26/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 22ans. (04.11.1994)
CÔTÉ COEUR : mona ♥
PROFESSION : avocat chez carter&carter, râleur à temps partiel.
REPUTATION : " tout lui réussi. il a un bon travail, de l'argent, plein d'ami, une petite amie, une magnifique petite fille et il voyage beaucoup. je suis sûre qu'il y a un truc qui cloche, ce n'est pas possible d'avoir une vie aussi calme pour un jeune homme de 22 ans et ce, même s'il a énormément mûrit. "


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: this is the past and now, we're in present. (kainoa) Jeu 13 Oct - 1:23

Time to let the past go.
Kainoa & Malone
Les amis c’est comme les lunettes, ça donne l’air intelligent, mais ça se raye facilement et puis, ça fatigue. Heureusement, des fois on tombe sur des lunettes vraiment cool !

Je n'aurais jamais pensé resté ici. Je pensais que j'allais retourner le sac de Mila, prendre mes affaires et disparaître avant d'avoir dis ouf. Mais c'était sans compter la présence autre que celle d'une petite blonde dans son appartement. Je ne m'attendais pas à le trouver ici, je m'attendais encore moins à devoir lui faire face ... D'aussi près. C'est perturbant et même gênant. Pour nous deux. « Bien sûr… Pas de problème. » Je n'ai pas l'impression que Kainoa soit très enchanté par ma demande. Mais je m'en fou. Au pire, je dirais ce que j'ai à dire et puis je partirais. Mais au moins, ce ne sera plus coincé dans le fond de mon cerveau. « Merci. Il y a vraiment des choses .. Que je voudrais dire. » précisais-je avant d'aller m'asseoir dans le salon de l'appartement. J'allais en venir au fait, directement mais le Baxter prend la parole à ma place. « Tu sais, je t’ai pas remercié face à face… Alors… Merci pour ce que tu as fait pour Spence. Tu comptes beaucoup pour elle, alors… C’est important aussi pour moi. » Je souris, toujours aussi mal à l'aise quand on me remercie. C'est normal, j'aurais pu faire la même chose pour n'importe qui à ce moment là. C'est juste que je suis content que ce soit tombé sur la jolie rousse. « Elle est de la famille maintenant. » Et je le pense totalement. Je m'en fou de savoir si mes cousins pensent de la même manière, pour moi elle est presque au même niveau que Lizzie. « Fin, tu vois ce que je veux dire. » ajoutais-je, sachant qu'il me comprendrais sur ce coup là. Même si elle n'avait pas été la soeur de la Mathesson, je crois que j'aurais finis par l'adopter d'une manière ou d'une autre. « Pas de soucis. Je suis content d'avoir pu aider. » Quitte à avoir des ressources qui permettent de pouvoir faire ses recherches, autant que ça puisse servir à quelqu'un de mon entourage. Au moins, son histoire d'adoption aura eu le don de nous rapprocher tous les deux. Et ça, c'est le truc que je regrette le moins.

Non pas que je déteste les mercis mais je pense que j'en ai eu assez pour le travail que j'ai fourni. Ça me fait plaisir de l'entendre de sa bouche parce qu'on a aucune relation tous les deux et ça veut donc dire que mon travail peut vraiment changer des vies. « En fait, tu va croire que je remonte à trop loin mais je veux que tout soit clair. » Je change complètement de sujets mais j'en ai besoin. Je précise quand même qu'il ne faut pas forcément faire attention à ce que je dis ou au ton que j'emprunte, ce sont vraiment des vieilles rancœurs. « Mon père ... Je vais éviter de dire ce que je pense de lui. Je suis parti de chez moi dès que j'en ai eu l'occasion parce qu'il aimait ramené des filles à peine plus âgée que moi pour tromper ma mère sous mon nez. » Assis dans le fauteuil de mon ex petite amie, je suis en train de me demander pourquoi je me libère autant en face d'un inconnu. Comme si j'étais chez mon psychologue. Après tout, il n'y a pas grand monde qui connaisse cette histoire et je viens d'en rajouter une à la liste, juste pour me justifier. « En bref, mon père est un c***ard dont j'ai honte alors est-ce qu'on peut me dire pourquoi est-ce que je me serais amusé à raconter des stupidités sur le tien ? » J'élève un peu la voix, tape du poing sur mon genoux. Je respire normalement tout de suite après mais me rends compte que j'ai été trop loin dans ma manière de discuter. « Désolé ... Je ne voulais pas levé la voix ou quoi que ce soit. C'est juste que ta sœur ne m'a même pas laissé parlé la dernière fois qu'on s'est vu alors ... Ça fait du bien de se lâcher. » précisais-je en me rappelant la dernière discussion que j'ai eu avec la cadette. Si au moins un pouvait le savoir et le comprendre, je pourrais peut-être mieux m'en sortir avec cette famille.

Made by Neon Demon

_________________

LIVING IN PARADISE
this thing I started feeling in my heart, when I first saw you, has become bigger and bigger until I could recognize that it was pure love. you are a very complete woman and your beauty is whole. you are beautiful before my eyes and beautiful to my heart.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd


TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: this is the past and now, we're in present. (kainoa) Jeu 13 Oct - 7:55


Puisque Malone s’était assis, Kainoa hésitait quelque peu à faire de même. Après tout, il ne s’agissait pas d’une conversation tout à fait normale avec un ami de longue date… Mais il fallait bien commencer quelque part et, ne serait-ce que pour ne pas paraître malpoli, il finit par prendre place à son tour sur le sofa, en face de son interlocuteur. Tranquillement, Mila s’était remise à jouer. Et clairement, elle était la seule personne de la pièce à n’avoir absolument aucun souci. Kai l’enviait, à l’instant précis… Bien loin de leurs problèmes, elle était tout à fait à son aise et s’était d’ailleurs quelque peu détachée d’eux. Elle se concentrait plutôt sur ses poupées et ce n’était pas plus mal, vu que l’ambiance n’était pas forcément détendue. Néanmoins, le Baxter décida de commencer par dire quelque chose de gentil, qui lui tenait à coeur aussi. De toute manière, tout ce qui concernait Spencer était important pour lui. Alors quand Malone lui répondit qu’elle était de la famille, ses lèvres s’étirèrent en un sourire plus franc. Il aurait bien voulu dire que si ça se trouvait, un jour, ils feraient vraiment tous partie de la même famille. Mais vu les tensions qu’il y avait eu entre eux dans le passé, il valait peut-être mieux éviter de dire ce genre de choses. Ils étaient loin d’en être arrivés là… D’ailleurs, c’était peut-être même pire que ce que Kainoa pensait. En effet, le Carter exprima clairement son désir de mettre les choses au clair, revenant par là-même sur ce qui s’était passé… Ou ne s’était pas passé, au choix. Il avait pris un ton déterminé, commençant par évoquer son père et ses charmantes infidélités. Kai en gardant un visage impassible - pas parce que ça ne lui faisait ni chaud ni froid, mais bel et bien parce que lui-même avait donné avec son cher père. Il était capable de citer de mémoire un nombre un peu trop important d’incidents, plus ou moins graves, qui étaient arrivés par sa faute. Mais bien évidemment, ce n’était absolument pas le sujet. D’ailleurs, il ne voyait vraiment pas où Malone voulait en venir (de toute façon, il n’était pas doué avec les conversations tout court). Fronçant légèrement les sourcils, il ne saisit le sens de ce récit que quand Malone renvoya le sujet à propos de son propre père… Et le moins qu’on puisse dire, c’était qu’il ne l’avait pas fait d’une façon délicate.

Surpris, l’astrophysicien haussa légèrement les sourcils. Effectivement, ça se voyait qu’il avait quelque chose à dire et qui avait l’air de lui peser sur le coeur… Mais si c’était comme ça qu’il voyait une discussion, c’était assez mal parti. En effet, il avait élevé la voix et avait tapé du poing sur son genou. Kainoa préféra rester silencieux, pour la simple raison que ce n’était pas de cette façon qu’il envisageait une conversation entre deux adultes. Ou sinon, ils ne recherchaient pas exactement la même chose… Car il n’avait pas spécialement voulu revenir sur le passé. Après tant d’années, à quoi bon ? Il était à peu près certain que c’était une mauvaise idée, ne serait-ce que parce que ça ne règlerait pas forcément les choses de la meilleure façon. Heureusement, l’avocat parut se rendre compte qu’il y avait quelque chose qui clochait, puisqu’il entreprit de s’excuser. Il évoqua aussi Abbey et ce fut à ce moment-là que Kai comprit que tout n’était pas vraiment mis à plat entre eux. « Franchement… Si t’avais envie de te lâcher… Je préfère effectivement que tu le fasses avec moi, plutôt qu’avec ma petite soeur. » De toute façon, il avait l’habitude de servir de punching-ball - il fallait croire que ça pouvait lui arriver même avec les personnes dont il n’était pas proche. « J’ai aucune idée de pourquoi t’aurais eu envie de faire ça. Et le pire, tu sais ce que c’est ? C’est que t’aurais peut-être eu raison. Peu de rumeurs circulant au sujet de mon père sont fausses. Il ne s’est pas bâti une sale réputation sans raison. » Il n’avait même pas spécialement eu envie de revenir là-dessus. En revanche, il voulait que Malone comprenne que ce n’était pas le plus important, loin de là. « Et puis c’était il y a tellement longtemps… Aujourd’hui, ça ne veut plus dire grand-chose, tout ça. » Mais puisque Malone semblait vouloir se justifier, il cherchait peut-être aussi à saisir pourquoi le courant n’était jamais passé entre les Baxter et lui ? Kainoa ne savait pas trop, en réalité. Mais il pouvait peut-être s’expliquer, ou du moins essayer, malgré tout. « Honnêtement… C’est pas vraiment ce qui a retenu mon attention. T’as une petite soeur, je crois ? Enfin, tu sais ce que c’est… J’agis pas forcément de manière très rationnelle quand il s’agit de la mienne. Quand elle a de la peine, j’ai de la peine aussi, c’est aussi simple que ça… Mais… C’est du passé. »  

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MODO ♣ Au service de Mrs Lloyd


TON PSEUDO : knight.
TES DOUBLES : daniel & adriel.
TON AVATAR : tylerHOTposey ♥
TES CRÉDITS : shyia & annaelle & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : ouvert.

Billie, Spencer, Mona.
RAGOTS PARTAGÉS : 4550
POINTS : 5460
ARRIVÉE À TENBY : 26/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 22ans. (04.11.1994)
CÔTÉ COEUR : mona ♥
PROFESSION : avocat chez carter&carter, râleur à temps partiel.
REPUTATION : " tout lui réussi. il a un bon travail, de l'argent, plein d'ami, une petite amie, une magnifique petite fille et il voyage beaucoup. je suis sûre qu'il y a un truc qui cloche, ce n'est pas possible d'avoir une vie aussi calme pour un jeune homme de 22 ans et ce, même s'il a énormément mûrit. "


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: this is the past and now, we're in present. (kainoa) Jeu 13 Oct - 23:32

Time to let the past go.
Kainoa & Malone
Les amis c’est comme les lunettes, ça donne l’air intelligent, mais ça se raye facilement et puis, ça fatigue. Heureusement, des fois on tombe sur des lunettes vraiment cool !

Je n'ai jamais pensé aux personnes qui avaient un soucis avec moi. Même dans le monde le plus beau et le plus parfait, il existera toujours cette petite pointe de mauvais dans un coin. Mais c'est là que je me rends compte que j'ai accumulé trop ces dernières années, parce que j'ai toujours apprécié cette famille mais à cause de bêtises, nos liens s'en sont trouvés réduit à néant. Sauf avec les cousines. « Franchement… Si t’avais envie de te lâcher… Je préfère effectivement que tu le fasses avec moi, plutôt qu’avec ma petite soeur. » Le ton du grand frère qui n'aime pas ça, je comprends tellement pour le coup. Il avait l'air de vouloir me faire lâcher ma vieille rancœur sur lui, juste lui. Mais je n'en ai pas besoin, je n'ai pas besoin de tout lui envoyer à la figure et de lui demander après si on est bon ou non. « Non mais .. Oui. Fin .. » Je cherche les mots qu'il faut pour tenter de faire sortir quelque chose de correct de ma bouche. Les liens sont tendus mais pas à ce point. « Ne prends pas ce que je viens de faire pour un truc que je fais à chaque fois hein. » Je ne lève jamais le poing et je m'énerve encore moins. Ou en tous cas, pas au point d'en arriver à tout envoyé en l'air. Je n'aime pas qu'on m'en veuille mais je ne cherche pas non plus par tous les moyens à bien me faire voir. J'ai compris il y a bien longtemps que tu ne peux pas plaire à tout le monde.

J'explique alors mon point de vue, joignant une petite histoire qui raconte à quel point mon père est aussi merdique que le sien. « J’ai aucune idée de pourquoi t’aurais eu envie de faire ça. Et le pire, tu sais ce que c’est ? C’est que t’aurais peut-être eu raison. Peu de rumeurs circulant au sujet de mon père sont fausses. Il ne s’est pas bâti une sale réputation sans raison. » On prend toujours les ragots pour des mensonges alors que la plupart du temps, ils sont basés sur des faits réels. Les on dit peuvent empoisonnés une vie mais parfois, il suffit juste de penser à la manière dont les gens en sont arrivés à penser ça. Ne jamais remettre la faute sur les autres avant d'avoir réfléchi sur soi même. « On a eu moins ça en commun. » chuchotais-je avant d'afficher une mine désolé, pas totalement sûr que le jeune homme en face de moi m'ait entendu. Comme quoi, la citation ça n'arrive pas qu'à nous peut prendre tout son sens, même avec des inconnus. « Et puis c’était il y a tellement longtemps… Aujourd’hui, ça ne veut plus dire grand-chose, tout ça. » C'est ce que j'ai essayé de me dire, que ça ne comptais plus. C'est ce que j'essaie de me dire la plupart du temps. Et j'avoue que maintenant, je me demande pourquoi j'ai demandé à lui parler, parce que ça prends de moins en moins de sens au fil des minutes. « Je sais bien. Je n'aime juste pas qu'on m'accuse d'avoir fais un truc alors que c'est le contraire. J'ai plus 15 ans. » précisais-je, sans être spécialement convaincu par ce que je raconte.

« Honnêtement… C’est pas vraiment ce qui a retenu mon attention. T’as une petite soeur, je crois ? Enfin, tu sais ce que c’est… J’agis pas forcément de manière très rationnelle quand il s’agit de la mienne. Quand elle a de la peine, j’ai de la peine aussi, c’est aussi simple que ça… Mais… C’est du passé. » Je me suis pris la tête en essayant de comprendre pourquoi malgré cet entourage commun, Kainoa et moi ne nous sommes jamais spécialement entendu ou parler. J'ai réfléchi parce que il y a tellement de personnes qui l'apprécie autour de moi que je ne voyais pas pourquoi je ne pourrais pas en faire de même. « Oh ... Je croyais que c'était un tout. » Un tout accumulé en des années, une rancœur qui finit par te dévorer de l'intérieur. Sauf que ça semble beaucoup trop calme pour pouvoir être ça, ce qui me laisse échapper un énorme soupir de soulagement. « Oui j'en ai une. Et j'ai beau vouloir l'étrangler, je comprends ce que tu veux dire. Personne n'a le droit de lui faire de la peine. » lui répondais-je en souriant à moitié. Les relations de famille sont tendues mais personne n'a le droit de faire du mal à Billie. « Je ne vais pas m'excuser. Ça sert à rien parce que de toutes façons je l'ai fais. J'étais jeune et stupide et j'ai fais n'importe quoi. Tu l'as dis toi même, c'est du passé mais si tu pouvais trouver la force de passer par au dessus, ce serait top. » Je me connais, je n'aurais sûrement pas été aussi calme que lui si je m'étais retrouvé en face de moi même. Je dois juste espérer que ça continue et qu'il est la force de mettre la peine que j'ai causée de côté pour commencé ... Un truc qui ressemble à une amitié.

Made by Neon Demon

_________________

LIVING IN PARADISE
this thing I started feeling in my heart, when I first saw you, has become bigger and bigger until I could recognize that it was pure love. you are a very complete woman and your beauty is whole. you are beautiful before my eyes and beautiful to my heart.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd


TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: this is the past and now, we're in present. (kainoa) Ven 14 Oct - 5:58


Heureusement qu’après avoir un peu haussé le ton, Malone s’était calmé tout de suite. Parce que Kainoa ne voyait vraiment pas en quoi c’était nécessaire et, si la « conversation » avait dû se poursuivre sur ce ton-là, il y aurait assurément mis fin. Ce n’était pas son genre de débattre sur rien, particulièrement quand c’était aussi inutile que peu constructif. Alors quand  le brun se justifia plus ou moins en affirmant qu’il n’était pas du genre à s’énerver, il préféra ne rien répondre. Mieux valait laisser ça de côté et tenter d’imaginer qu’après des années de relations tendues (ou de relations inexistantes, peut-être) avec une partie de la famille Baxter, il avait soudain laissé échapper sa frustration. Pour mettre les choses à plat (et c’était ce que son interlocuteur semblait vouloir), il était préférable de se concentrer sur l’essentiel. Et Kai commença par lui expliquer qu’en réalité, les rumeurs ayant circulé au sujet de son père n’avaient aucune importance particulière pour lui. Bien entendu, il aurait bien voulu qu’au lycée et dans tout Tenby en général, personne ne sache comment était son père. Mais en vain… Et même si la personne ayant colporté des ragots sur les Baxter n’avait rien arrangé à la situation de ces adolescents qui n’avaient pas eu une vie facile, ce n’était pas pour autant qu’il aurait cherché à se venger, ou quoi que ce soit d’autre. D’ailleurs, ce n’était pas le fond du problème et il tenta bien de le montrer à Malone, d’autant plus qu’ils avaient eu largement le temps de grandir depuis et de faire un bout de chemin. Mais ce dernier semblait toujours heurté par ce qui s’était passé, ou plutôt ne s’était pas passé. « Je ne sais pas pour les autres, je ne voudrais pas parler pour eux, surtout que la dernière fois qu’on en a discuté, tu devais effectivement avoir quinze ans… » Autrement dit, ça faisait un bail. Et entre-temps, ils avaient eu bien d’autres sujets de conversations intéressants. Avec son frère et ses soeurs, il n’était plus revenu sur cette histoire désagréable. « Mais en tout cas, perso, je t’accuse de rien. Si tu me dis que c’était pas toi, je veux bien te croire, vu que je comprends pas quel intérêt il y aurait à mentir aujourd’hui. Et même si ç’avait été toi… On a tous fait des trucs débiles quand on était ados. » Après tout, lui-même avait bien vendu de la drogue… Alors inutile de parler de passé « clean ».

Le jeune homme essaya alors d’aborder le fond du problème ou du moins, ce qui l’avait été à l’époque. Il parla donc franchement d’Abbey, qui était probablement la personne au monde qu’il aurait voulu le plus préserver, protéger et chouchouter. Elle était l’une de ses plus grandes faiblesses et, quand bien même il aimait autant chacun des membres de sa fratrie, il savait qu’il aurait toujours plus envie de la défendre, elle, face à d’inévitables difficultés. C’était un sentiment très spécial, que seul un grand frère pouvait totalement comprendre. Il n’hésita d’ailleurs pas à le souligner en renvoyant le Carter à sa propre petite soeur. Le léger sourire qui se dessina sur les lèvres de ce dernier fit comprendre au Baxter qu’en effet, il saisissait. « C’est ça… Aujourd’hui encore, j’ai beau savoir qu’elle a grandi, elle restera toujours la petite dernière… Et j’aurai toujours envie de sortir mes griffes si un homme osait lui faire de la peine. » Sauf qu’il était probable qu’il n’en saurait absolument rien. Ou du moins, il préférait tout simplement croire qu’il ne se passait vraiment rien. « Mais comme je l’ai dit tout à l’heure, on fait tous des trucs débiles quand on était ados… Et quoi qu’il ait pu se passer, Abbey est devenue une merveilleuse jeune femme dont je suis très fier. » Autrement dit, il ne trouvait pas ça très logique de continuer à rester sur une histoire qui, aujourd’hui, n’avait plus aucun impact sur sa benjamine. « C’est vrai que je te l’ai pas dit carrément… Peut-être aussi parce qu’on se voit jamais, malgré nos nombreuses connaissances en commun… Mais je suis déjà passé par-dessus. Sinon, j’aurais pas réussi à t’envoyer des textos la dernière fois. Je sais pas faire l’hypocrite… Alors si je t’en voulais toujours, j’aurais pas pu t’écrire. » C’était aussi simple que ça et Kainoa espérait bien que ce seul fait prouverait à Malone qu’effectivement, il avait effacé toute trace d’amertume depuis longtemps. Certes, il n’avait jamais pris le temps de l’en avertir… Après tout, à quoi bon ? Il se voyait mal l’aborder dans la rue pour lui assurer que ses bêtises d’adolescent étaient reléguées aux oubliettes car le délai de prescription était dépassé. Et il n’avait manifesté aucune hostilité qui aurait pu laisser croire le contraire. « J’ai dit aussi à Spence que t’étais le bienvenu à la maison, même si elle avait pas besoin de mon avis pour ça. »

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MODO ♣ Au service de Mrs Lloyd


TON PSEUDO : knight.
TES DOUBLES : daniel & adriel.
TON AVATAR : tylerHOTposey ♥
TES CRÉDITS : shyia & annaelle & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : ouvert.

Billie, Spencer, Mona.
RAGOTS PARTAGÉS : 4550
POINTS : 5460
ARRIVÉE À TENBY : 26/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 22ans. (04.11.1994)
CÔTÉ COEUR : mona ♥
PROFESSION : avocat chez carter&carter, râleur à temps partiel.
REPUTATION : " tout lui réussi. il a un bon travail, de l'argent, plein d'ami, une petite amie, une magnifique petite fille et il voyage beaucoup. je suis sûre qu'il y a un truc qui cloche, ce n'est pas possible d'avoir une vie aussi calme pour un jeune homme de 22 ans et ce, même s'il a énormément mûrit. "


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: this is the past and now, we're in present. (kainoa) Lun 17 Oct - 1:27

Time to let the past go.
Kainoa & Malone
Les amis c’est comme les lunettes, ça donne l’air intelligent, mais ça se raye facilement et puis, ça fatigue. Heureusement, des fois on tombe sur des lunettes vraiment cool !

Je me sens un peu stupide, comme si je n'avais rien compris au fond. « Je ne sais pas pour les autres, je ne voudrais pas parler pour eux, surtout que la dernière fois qu’on en a discuté, tu devais effectivement avoir quinze ans… » Je m'en doutais tellement, comme s'ils allaient passés leur temps à discuter de moi et de la manière dont ils allaient se venger. Personnellement, c'était de même pour moi et si Kainoa ne sortait pas avec Spencer, j'aurais pu continuer à les ignorer jusqu'à la fin de ma vie. « Mais en tout cas, perso, je t’accuse de rien. Si tu me dis que c’était pas toi, je veux bien te croire, vu que je comprends pas quel intérêt il y aurait à mentir aujourd’hui. Et même si ç’avait été toi… On a tous fait des trucs débiles quand on était ados. » Les pères ne sont pas des exemples à suivre dans cette ville de toutes façons. « Je suis content que tu le prenne comme ça. » C'est la spécialité quand tu es jeune dans cette ville, tu fais des conneries qui tournent parfois mal et tu finis par les regretter toute ta vie. Et si tu n'essaie pas de les mettre dans un côté de ta tête, ça finira par te bouffer. « Et je suis content que ce soit clair, de ce point de vue là en tous cas. » dis-je en affichant un sourire, crispé malgré moi.

En quelques secondes, on a finit sur la même longueur d'onde. C'est agréable de discuter avec quelqu'un qui me comprend, même si les souvenirs auxquels penser le sont un peu moins. « C’est ça… Aujourd’hui encore, j’ai beau savoir qu’elle a grandi, elle restera toujours la petite dernière… Et j’aurai toujours envie de sortir mes griffes si un homme osait lui faire de la peine. » Même un simple garçon qui lui tourne autour me rend malade. Et pourtant, je devrais m'habituer au fait qu'un jour, quelqu'un me la prendra et je n'aurais plus personne a étrangler. « Oh ... Je comprends tellement tes pensées en ce moment. » Je suis presque sûr que je n'entendrais pas les mots de la bouche de Billie mais si un jour je tombe sur un mec qui lui a brisé le coeur, je sais que ma carrière d'avocat prendra sûrement fin. « Mais comme je l’ai dit tout à l’heure, on fait tous des trucs débiles quand on était ados… Et quoi qu’il ait pu se passer, Abbey est devenue une merveilleuse jeune femme dont je suis très fier. » C'est bien de voir que tout s'est bien passé. Le mieux pour soi même, c'est de souhaiter le bonheur aux autres et même si la jeune femme m'a giflé la dernière fois qu'on s'est vu, j'ai toujours vu dans le positif. « Je suis heureux de l'apprendre, même si je me doutais que ce n'est pas un bête ado comme moi qui allait l'empêcher d'explorer tout son potentiel. » dis-je assez franchement. Sauf si j'avais été très méchant. Je ne me souviens plus, ça remonte à loin, je ne connais plus les détails depuis.

« C’est vrai que je te l’ai pas dit carrément… (...) Alors si je t’en voulais toujours, j’aurais pas pu t’écrire. » Comment est-ce que j'ai pu être aussi bête. Comment ai-je pu penser une seconde que Kainoa était du genre à faire semblant avec les autres. Mon point de vue sur les êtres humains a du s'obscurcir depuis quelques temps ou j'ai simplement fréquenté de mauvaises personnes. « Oh ... » Je bloque, laissant la nouvelle se digérer au plus vite. « Oh. » Je bloque une nouvelle fois mais moins longtemps. « Ca m'apprendra à ne jamais parler. » ajoutais-je en rigolant. Bien fait pour moi et ce truc typique des hommes de tout garder pour soi. « J’ai dit aussi à Spence que t’étais le bienvenu à la maison, même si elle avait pas besoin de mon avis pour ça. » La fin d'une guerre qui n'avait, apparemment qu'un seul sens ? Je me suis borné à croire que l'entièreté de cette famille m'en voulait alors que le mec en face de moi a toujours cherché à enterrer le passé. « C'est gentil. » Je ne sais pas trop ce que je peux répondre en plus, surtout avec cette fin de phrase. C'est sympa, juste sympa. « J'allais l'inviter à dîner un de ces soirs et si ça te dis, tu es la bienvenue. Ma copine sera là aussi. » Ce n'était pas dans mes plans futurs mais si le geste peut aider à faire un pas dans la bonne direction, j'applaudis mon idée. « Ca me fait plaisir tu sais ... Tu compte tellement pour Spence et je suis sûr que ça lui ferait plaisir de nous voir discuter. » Son sourire radieux face à la scène arrive dans un coin de ma tête et me fais presque rire. Ce n'est pas la seule raison pour laquelle je voulais parler avec le Baxter mais la jeune femme est la source principale de l'élan que j'ai eu il y a quelques minutes.« Je ne dis pas que nous sommes devenu les meilleurs amis du monde mais si un jour on arrive à parler de l'autre en utilisant le mot copain, ça me ferait super plaisir. » finis-je par ajouter, un sourire très sincère s'étirant sur le bout de mes lèvres.

Made by Neon Demon

_________________

LIVING IN PARADISE
this thing I started feeling in my heart, when I first saw you, has become bigger and bigger until I could recognize that it was pure love. you are a very complete woman and your beauty is whole. you are beautiful before my eyes and beautiful to my heart.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd


TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: this is the past and now, we're in present. (kainoa) Lun 17 Oct - 4:30


Finalement, la conversation se passait mieux que prévu. Le ton était revenu à la normale, les deux parties s’étaient expliquées et Kainoa avait affirmé clairement sa volonté de sortir le drapeau blanc. De toute manière, il n’avait jamais été du genre à chercher la querelle. Oh, bien entendu, il lui était arrivé d’être mêlé à des bagarres, notamment quand il était plus jeune… Mais, quand bien même ça paraissait facile de sortir cette excuse, il avait toujours de bonnes raisons. Il ne le faisait pas de gaieté de coeur, mais parce que c’était nécessaire, notamment quand on n’avait pas eu une vie aussi facile que la plupart des enfants. Et en règle générale, il était plutôt pour le fait de favoriser la paix, même si ça pouvait lui coûter. Or, en l’occurrence, il n’avait pas vraiment l’impression de faire beaucoup d’efforts dans ce sens… Après tout, quel était l’intérêt de continuer à entretenir une rancoeur qui remontait à son adolescence ? Il n’y en avait absolument aucun. Les années s’étaient écoulées, de l’eau avait coulé sous les ponts, chacun avait avancé à sa manière… Aujourd’hui, Abbey n’avait peut-être pas encore rencontré d’homme qui ravissait son coeur. Mais le célibat n’empêchait pas quelqu’un d’être heureux, si ? Le jeune homme était certain qu’un jour, elle finirait par tomber sur le bon. Elle avait encore largement le temps pour ça… Et en attendant, il profitait encore de sa benjamine, ce qui était un avantage non négligeable. « Non, en effet, aucun homme n’empêchera ma petite soeur d’exploiter tout son potentiel » affirma Kai sans détour, un sourire se dessinant sur ses lèvres. Ou du moins, il serait là pour y veiller… Anthony le ferait probablement encore plus que lui. Mais il préféra s’abstenir de le préciser, pour la simple raison qu’il venait tout juste de mettre les choses à plat avec Malone. Il ne voulait pas lui donner l’impression de lui donner des avertissements à peine déguisés en évoquant son petit frère et le côté encore plus sur-protecteur que ce dernier avait développé vis-à-vis d’Abbey. En plus, il était à peu près certain que le Carter s’en était déjà rendu compte. Et pour le moment, il semblait bien loin de tout ça. Il avait même esquissé un sourire, qui paraissait néanmoins encore un peu crispé - le Baxter n’aurait pas su le dire avec certitude, il était toujours aussi mauvais à ce type de décryptage.

Et quand il expliqua finalement à son interlocuteur qu’en réalité, il ne lui en voulait plus depuis déjà très longtemps, celui-ci sembla tellement surpris qu’il resta muet pendant quelques secondes. Kainoa eut alors l’impression qu’il aurait dû s’exprimer un peu mieux et surtout, un peu plus tôt… Le désaccord aurait alors pu éviter de s’éterniser, alors que lui-même pensait qu’il n’en était rien. Comme quoi, de simples malentendus pouvaient être à l’origine de pas mal d’autre choses… « Hum… Je suis pas très loquace non plus, alors… » D’ailleurs, ses proches le lui avaient reproché plus d’une fois. Il avait parfois du mal à s’ouvrir, alors s’ils étaient deux dans ce cas-là, il était probable que les choses ne se règleraient pas vite. En l’occurrence, il avait fallu des années et plusieurs personnes en commun dans leur entourage : les cousines Baxter, Spencer, Laze… Mais en l’espace de quelques minutes, l’astrophysicien avait l’impression qu’une étape énorme avait été franchie. Car en plus d’avoir enfin dit ce qu’ils pensaient réellement, ils faisaient chacun un pas l’un vers l’autre. En effet, Kai avait dit à Malone qu’il était le bienvenu à la maison. Et maintenant, c’était au tour de ce dernier de le lui rendre. Mais il allait encore plus loin, puisque sa proposition allait dans le sens d’un dîner à quatre et pas seulement d’une simple possibilité de venir, qu’il soit là ou pas. En résumé, le brun semblait vraiment tenir à faire la paix avec lui, ce qui ne manquait pas de le surprendre, mais dans le bon sans du terme. « Oh… Bien sûr. Avec plaisir. Et puis comme tu dis, je suis sûr que Spence sera enchantée, oui. » Un nouveau sourire naquit sur les lèvres de Kainoa. « J’ai eu l’occasion de rencontrer ta copine. Elle passe à la maison, des fois… Elle est marrante. Au début, elle était toute timide quand j’étais dans les parages… Et puis maintenant, quand elle a envie de parler, que ce soit en ma présence ou non, j’ai l’impression que plus personne ne peut l’arrêter » lança-t-il, riant intérieurement. Il était au moins certain que, si eux manquaient de sujets de conversation, Spencer comme Mona en trouveraient très bien à leur place. « En tout cas… Je suis sûr que ça peut se faire, oui. Je m’entends avec Laze, alors je vois pas pourquoi ça passerait pas avec toi ! En tout cas… Je suis content qu’on ait pu discuter. Et merci aussi de me laisser garder ta fille. »

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MODO ♣ Au service de Mrs Lloyd


TON PSEUDO : knight.
TES DOUBLES : daniel & adriel.
TON AVATAR : tylerHOTposey ♥
TES CRÉDITS : shyia & annaelle & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : ouvert.

Billie, Spencer, Mona.
RAGOTS PARTAGÉS : 4550
POINTS : 5460
ARRIVÉE À TENBY : 26/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 22ans. (04.11.1994)
CÔTÉ COEUR : mona ♥
PROFESSION : avocat chez carter&carter, râleur à temps partiel.
REPUTATION : " tout lui réussi. il a un bon travail, de l'argent, plein d'ami, une petite amie, une magnifique petite fille et il voyage beaucoup. je suis sûre qu'il y a un truc qui cloche, ce n'est pas possible d'avoir une vie aussi calme pour un jeune homme de 22 ans et ce, même s'il a énormément mûrit. "


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: this is the past and now, we're in present. (kainoa) Ven 21 Oct - 0:43

Time to let the past go.
Kainoa & Malone
Les amis c’est comme les lunettes, ça donne l’air intelligent, mais ça se raye facilement et puis, ça fatigue. Heureusement, des fois on tombe sur des lunettes vraiment cool !

M'exprimer. Je fais partie de ces gens qui parlent parfois sans réfléchir et pourtant, je fais aussi partie de ceux qui n'arrivent pas totalement à s'exprimer. Je peux dire ce que je pense, sous un coup d'impulsivité mais me confier sur des sentiments, pas moyen. Alors quand Kai me précise que mon histoire avec sa famille ne va pas plus loin qu'il ne m'en veux pas du tout, je me retrouve bouche bée. Si je m'étais décidé à avoir cette conversation bien plus tôt, je me serais éviter des tracas quant au bonheur de Spencer ou quant au fait de devoir faire semblant qu'il ne soit pas là quand on est dans la même pièce. « Hum… Je suis pas très loquace non plus, alors… » Ca me rassure mais ça ne facile rien. Je rigole, un peu jaune, face à sa remarque mais ne manque toujours pas de sourire, pour ne pas le vexer. Après tout, tant pis. De toutes façons, ce n'est pas comme si nous avions les moyens de revenir en arrière pour pouvoir changer le court de l'histoire. Même si c'est bien dommage.

Je me demande si j'ai bien fais de l'inviter aussi vite. En tous cas dès que les mots sont sortis. Je me disais que c'était peut-être trop rapide, je n'en sais rien. J'ai l'impression d'avoir dix ans de moins et de devoir tout faire pour éviter de dire à la personne en face de moi tu veux être mon ami? Mais le sourire de Kainoa m'enlève tous les doutes et je suis content de l'avoir fais, en fin de compte. « Oh… Bien sûr. Avec plaisir. Et puis comme tu dis, je suis sûr que Spence sera enchantée, oui. » Rien que d'imaginer le sourire qui naît sur les lèvres de ma cousine à la vue de cette nouvelle amitié suffit à me rendre heureux. « Parfait alors ! Je lui enverrais un sms. » dis-je en notant ça dans un coin de mon cerveau. « J’ai eu l’occasion de rencontrer ta copine. Elle passe à la maison, des fois… Elle est marrante. Au début, elle était toute timide quand j’étais dans les parages… Et puis maintenant, quand elle a envie de parler, que ce soit en ma présence ou non, j’ai l’impression que plus personne ne peut l’arrêter » Je souris encore plus fort, à plein dent. C'est comique, je pourrais oublié tout le début de la conversation et faire comme si rien n'était face à la discussion qui est en train de s'ouvrir. C'est simple et banal, comme des vieux copains. J'adore ça, j'aimerais tellement que ça soit la même chose avec tout le monde. « Ce n'est qu'une apparence. » affirmais-je en hochant la tête. J'y ai eu droit aussi à cette facette timide et maintenant ... Maintenant ça me fait craquer quand elle a son visage d'enfant face à mes amis ou ma famille. « Mais oui .. Quand elle commence elle ne s'arrête plus. Fais bien attention au nombre de mots qui sortent de sa bouche quand elle est avec Spencer. Tu va voir, c'est impressionnant. » finis-je par dire, toujours en rigolant. Quand j'y repense, je n'ai jamais considéré ce moulin à parole comme un défaut, trouvant même ça plutôt attachant. Je penche la tête et regarde dans le vide, repensant brièvement à ma copine et à ses qualités.

« En tout cas… Je suis sûr que ça peut se faire, oui. Je m’entends avec Laze, alors je vois pas pourquoi ça passerait pas avec toi ! En tout cas… Je suis content qu’on ait pu discuter. Et merci aussi de me laisser garder ta fille. » Laze, cette âme sœur. On se ressemble tellement que si ce qu'il dit est vraiment vrai oui, on pourra carrément s'entendre. « Cool. » Je n'ai rien de plus intelligent à sortir mais ça me vient naturellement. Je suis content et quand je suis content, je n'ai pas besoin de l'exprimer avec milles mots. Je souris à pleine dent, hésitant à faire un geste comme une poignée de main qui scellerait ça pour de bon. « Oh .. Je ne savais pas que ça arrivait. C'est que tu t'en occupe bien. » Je lui fais un clin d’œil, je me doutais complètement du contact entre ma fille et lui. Rien que quand je l'emmenais chez Spencer, j'étais presque sûr qu'il n'était jamais loin. « Je suis content aussi. Je continuerais bien mais je vais finir par me faire tuer au travail si je ne reviens pas plus vite. » Je me lève, pour marquer ma détermination. Je remets mon costume en place et je fais en sorte d'avoir l'air moins crispé quand je hausse la tête pour lui sourire. Après tout, on peut se considérer comme des copains maintenant et je souris aux copains. « A une prochaine. » dis-je en lui offrant une poignée de main. Un dernier petit bisou à la princesse et je passe le pas de la porte, enfin prêt à affronter une nouvelle journée de travail.

Made by Neon Demon

_________________

LIVING IN PARADISE
this thing I started feeling in my heart, when I first saw you, has become bigger and bigger until I could recognize that it was pure love. you are a very complete woman and your beauty is whole. you are beautiful before my eyes and beautiful to my heart.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: this is the past and now, we're in present. (kainoa)

Revenir en haut Aller en bas

this is the past and now, we're in present. (kainoa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-