AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Grand galop improvisé | Madison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Grand galop improvisé | Madison Mar 20 Sep - 15:28

Cette journée a tout pour être un dimanche comme Norah les aime. Elle profite du beau temps pour prendre l’air, et surtout prendre du temps pour elle. La jeune femme a tendance à ne pas compter les heures qu’elle passe à travailler sur son exploitation, et elle doit admettre que c’est un travail aussi passionnant que chronophage. Alors, pour ne pas s’enfermer dans cette activité et prendre le risque de finir folle, elle a décidé de s’accorder au moins une journée complètement “off” dans sa semaine.

C’est ainsi qu’aujourd'hui, elle peut profiter pleinement de ses compagnons à quatre pattes, et notamment ses équidés. Après avoir passé un peu de temps avec eux, elle décide de seller son dernier arrivant, un jeune et beau pur sang gris clair réformé de course qu’elle a sauvé de l’abattoir il y a quelques mois, et qu’elle adore. Malgré son tempérament fougueux, Norah est toujours sereine lorsqu’elle monte sur son dos. Elle lui fait confiance, au point de ne même pas mettre de bombe sur sa tête.

Une fois à cheval, la maraîchère part aujourd’hui se balader dans les alentours, puisque Tenby offre un large choix de sentiers agréables, notamment celui qui longe la côte. C’est d’ailleurs celui ci qu’elle rejoint, profitant du paysage avec plaisir, et également accompagnée de Shadow, son border collie toujours partant pour une balade.

Tout se passe à merveille, mais cela ne dure malheureusement pas. En effet, un gros bruit de moteur au loin effraye son pur sang, particulièrement craintif, et il fait un écart avant de partir en complètement vrille. Surprise, Norah finit par chuter malgré son bon niveau équestre. Bloquée au sol par une intense douleur au bras et au dos, la brune ne peut que lâcher un juron en voyant l’équidé s’éloigner au grand galop, impuissante. Son chien aussi semble ne pas savoir quoi faire, et préférant sa maîtresse au cheval, il reste avec elle et pousse quelques aboiements de détresse, comme si cela pouvait l’aider… Une fois le choc passé, Norah tente de se relever malgré la douleur, espérant pouvoir remettre la main sur son cheval bien que la tâche lui paraisse quasi impossible à ce moment précis…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Grand galop improvisé | Madison Ven 23 Sep - 15:16

Depuis le début de l’année scolaire, j’avais été soumise, à mon grand étonnement, à une réalité qui, auparavant, ne m’avait jamais rattrapée de la sorte. En effet, puisque j’avais toujours pris le temps de faire attention à ma propre condition physique par les entraînements que je faisais avec Wildfire de façon régulière, je n’aurais jamais cru qu’un relâchement dû à un début d’année scolaire plutôt ardu viendrait me mettre des bâtons dans les roues à ce point. Effectivement, lorsque le week-end dernier, je voulus prolonger mon entraînement, histoire de me préparer aux éventuelles compétitions, probablement plus importantes que jamais dans mon cas, il m’avait fallu malgré tout arrêter avant que je le veuille vraiment, non pas parce que mon étalon était épuisé, mais parce que moi, j’avais l’impression que je n’en pouvais plus. Au début, je n’y compris rien, puis quand on me rappela gentiment que le cavalier devait aussi être en forme, je compris que je m’étais peut-être relâchée ces derniers temps et que là, les cours de sport au lycée ne seraient pas suffisants pour rattraper le coup. Aujourd’hui donc, plutôt que de me rendre au ranch, j’avais décidé de changer un peu mes méthodes, même si cela ne me faisait pas essentiellement plaisir. Vêtue d’une tenue de sport toute simple, baskets aux pieds, j’étais sortie de chez moi avec mes écouteurs sur les oreilles, mon IPod dans ma main droite, et j’avais commencé à faire du jogging. Le but de cet exercice ? Essayer de me rendre un peu plus endurante, même si clairement, ce ne serait pas suffisant. Mais après tout, c’était quand même mieux que rien du tout, non ? De plus, Tenby proposait des sentiers non loin de la maison qui rendaient la chose un peu plus agréable. Ce fut d’ailleurs vers un de ces sentiers que je me dirigeai, sentier qui, aux premiers abords, me sembla plutôt désert. Par contre, je réalisai bien rapidement que ce n’était là qu’une simple première impression au moment où, comme sorti de nulle part, un cheval arriva au grand galop. Que faisait-il ici ? Je n’en avais aucune idée, je ne savais même pas que c’était possible de les emmener en ces lieux. Autrement, je l’aurais fait bien avant aujourd’hui, moi qui déplorait tout le temps de ne pas pouvoir aller ailleurs que sur le terrain d’entraînement du ranch. Quoiqu’il en soit, ce ne fut pas très compliqué de voir - pour moi en tout cas - que le cheval était en fuite, vu qu’il n’y avait pas de cavalier, alors qu’il avait été scellé au préalable. Ne pouvant pas laisser passer l’équidé sans faire quoi que ce soit, je pris le risque de me planter devant lui, dans l’espoir de faire en sorte qu’il freine sa course. Heureusement, l’effet de surprise fonctionna, et prudemment, dès que je le pus, j’attrapai l’animal par la crinière pour tenter de le maîtriser aussi bien que possible. Évidemment, ce ne fut pas simple - et je compris encore mieux pourquoi je devais me remettre en forme - mais au bout du compte, je parvins à le calmer un peu, du moins, assez pour stopper sa course. Gentiment, je tentai de lui dire:  « Hey… Tout doux… Que se passe-t-il ? Tu es perdu ? » Bien sûr, ce n’était pas ainsi que j’allais y parvenir, surtout que ce cheval ne semblait pas être des plus dressés, mais j’allais quand même tenter le coup, en espérant juste ne pas me faire blesser dans le processus, bien évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Grand galop improvisé | Madison Jeu 29 Sep - 12:02

Ce n’est pas la première chute de cheval que vit Norah, loin de là. Mais cela fait tout de même plusieurs mois que cela ne lui est pas arrivée, et elle ne s’attendait pas à ce que cela change aujourd’hui. Depuis quelques semaines, elle trouvait son pur sang Spirit plus calme et serein qu’avant -même si tout est relatif- alors elle ne s’attendait pas à ce qu’il prenne soudainement peur comme il l’a fait. C’est sûrement l’effet de surprise d’ailleurs qui l'a faite chuter douloureusement. Ce qui l’embête plus que la douleur sur le moment, c’est le fait de voir son cheval partir au galop sans aucun contrôle. A ce rythme là, elle craint qu’il aille très loin et surtout qu’il se blesse, s’il tente de traverser une route, ou même s’il finit par se prendre une patte dans ses rênes…

Inquiète, Norah tente de se lever rapidement pour suivre sa trace mais est vite stoppée dans son élan par la douleur. Sur le bord du sentier se trouvent quelques petits rochers, et avec la chance qu’elle a, c’est dessus qu’elle est tombée… Son dos a pris un coup, et elle aura certainement de gros bleus, mais le plus grave est sans doute l’état de son bras droit. Il a été le premier à toucher le sol, et en jetant un coup d’oeil à son avant bras, déjà gonflé sous les écorchures, Norah craint qu’il soit cassé. Elle essaye cependant de ne pas y penser, ne perdant pas de vue sa mission prioritaire. Après quelques instants, la brune finit donc par se remettre sur ses pieds et commence à marcher rapidement pour suivre la trace de Spirit. Elle est incapable de courir vu son état, mais tente tout de même de se déplacer le plus rapidement possible.

La maraîchère le retrouve finalement plus vite que ce qu’elle avait imaginé, et surtout avec de la compagnie. Une jeune femme a visiblement réussi à l’arrêter, et même à l’attraper. Norah pousse un léger soupire de soulagement face à cette situation, réalisant que cela va sûrement se finir d’une meilleure manière que ce qu’elle avait imaginé. Elle s’approche, doucement cette fois, de la brune située près de la tête de son cheval. Même si elle n’a ni bombe ni cravache, son pantalon et ses bottes d’équitation permettent sans doute à l’inconnue de comprendre rapidement que Norah est la propriétaire du pur sang. La maraîchère préfère tout de même se présenter, ce qui lui semble la moindre des choses.

“Bonjour.. Et merci d’avoir rattraper mon cheval.”
Commence Norah, un peu embarrassée par la situation. Elle va sans doute passer pour une cavalière irresponsable… Mais après tout, c’est sans doute un peu ce qu’elle est. “Je suis impressionnée que tu aies réussi à l’attraper et le calmer un peu, il se méfie beaucoup des Hommes en général ! Tu t’y connais avec les chevaux ?” Demande-t-elle en caressant doucement l’encolure de Spirit, avec sa main droite puisque son autre bras n’est pas vraiment en état de faire quoi que ce soit… “Au fait, je m’appelle Norah, et lui c’est Spirit.” Se présente-t-elle dans un fin sourire amical.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Grand galop improvisé | Madison Dim 2 Oct - 20:25

Au bout du compte, même si je le sentis quand même relativement agité, le cheval commença quelque peu à se calmer, venant ainsi me soulager de tout danger de le voir avoir envie de s’enfuir ou quelque chose du genre. Enfin, je n’écartais pas totalement l’éventualité, mais au moins, je pouvais passer à autre-chose, dans le sens où maintenant, je pouvais tenter de voir ce que j’allais faire. Celui-ci devait certainement avoir un propriétaire, ou un cavalier laissé derrière. Cependant, je n’en voyais aucun. S’était-il enfui d’une écurie à proximité dont je n’avais pas connaissance de son existence ? Ne sachant trop peu quoi faire, je restai donc plantée là pendant un instant qui, au bout du compte, ne fut pas très long, ce qui fut plutôt rassurant. En effet, une jeune femme, qui semblait visiblement secouée, s’approcha. En voyant sa tenue, je compris qu’elle devait être certainement liée à cette monture, et son premier propos ne fit que me confirmer ce fait. Dans un sourire que je voulus poli, je lui dis:  « Oh… C’est rien. » sans vraiment penser que peut-être, mis hors contexte, ce propos pouvait paraître un peu étrange, voire même arrogant. Évidemment, ce ne l’était pas du tout; j’avais l’habitude des chevaux, donc ça aurait été probablement juste égoïste de ma part de le laisser filer ainsi sans rien faire. Après, si je n’avais eu aucune connaissance, peut-être que je ne me serais pas prise ainsi, mais bon, là, je m’étais dit que ça aurait été simplement méchant de laisser l’animal filer sans tenter de faire quoi que ce soit. Et ça, heureusement, j’eus l’occasion de le rectifier quelque peu un bref moment après mon dernier propos, à savoir quand la jeune femme en vint à me poser probablement la question la plus appropriée dans le cas présent. En gardant un ton que je voulus plutôt neutre, je lui répondis:  « Je fais de l’équitation depuis que je suis toute petite, oui. », me disant que ce n’était pas le moment de me proclamer experte alors que je n’étais pas dresseuse, simplement cavalière. Cependant, alors que dans un premier temps, je me dis que je pouvais m’arrêter à cela, je décidai d’ajouter par la suite, dans un petit rire à la fois nerveux et amusé:  « Par contre l’étalon que j’ai pour habitude de monter est peu sociable et têtu, donc je suppose que ça m’a aidée pour le coup. » Enfin, peut-être pas non plus, je ne savais pas trop, d’où le fait que je gardai mon propos au stade de supposition, laissant alors la jeune femme se présenter. Là, mon sourire se fit un peu plus franc, puis je dis:  « Madison, enchantée. » Puis, dans un premier temps, mon intention fut de reporter mon attention sur l’animal, désormais un peu plus calme en raison de la présence de sa maîtresse. Cependant, je me retrouvai à regarder celle-ci plus attentivement, voyant plus clairement qu’elle ne semblait pas s’être sortie de sa probable chute indemne. Me disant que c’était plus important, je gardai mon attention sur Norah, puis je demandai, un air un peu plus concerné au visage:  « Vous êtes blessée ? » en me disant que c’était peut-être la question la plus plausible à lui poser dans un premier temps et que par la suite, je verrais selon sa réponse et je m’ajusterais en conséquence, dans la limite de ce que je pouvais faire, évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Grand galop improvisé | Madison Mer 5 Oct - 12:26

Norah est rassurée lorsqu’elle voit son cheval entre les mains d’une inconnue, visiblement douée avec les chevaux puisqu’elle a réussi à l’arrêter, et qu’il semble même relativement calme. La maraîchère s’approche doucement pour ne pas effrayer à nouveau l’animal, tout en remerciant la jeune femme pour son geste. La brune interroge naturellement l’inconnue et apprend rapidement que, comme elle s’en doutait, elle a l’habitude de côtoyer les chevaux.

“Je comprend mieux pourquoi Spirit s’est laissé approcher alors !”

Lance Norah dans un sourire sincère, consciente que son cheval ne se laisserait sûrement pas faire si une personne non expérimentée et pas spécialement à l’aise avec les équidés tentait de l’attraper. Sans être complètement cinglé, le jeune pur sang reste délicat à manipuler puisque le travail de Norah avec lui ne fait finalement que commencer.

“Ah oui, t’as dû être moins prise au dépourvu du coup ! Enfin, lui n’est pas forcément très têtu, il est juste jeune et encore très vert dans le travail…”

Explique Norah à propos de son cheval, toujours bavarde lorsqu’il s’agit de parler équitation, et plus particulièrement de son petit protégé. A la description de l’équidé qu’à l’habitude de monter l’adolescente, Norah comprend rapidement qu’elle doit avoir un bon niveau, et que c’est sûrement une passionnée.

“De même. Je crois que t’as sauvé ma journée !”

Répond la brune dans un fin sourire quand Madison se présente. Sans elle, Norah aurait sans doute perdu des heures à tenter de rattraper son cheval, en galérant à cause de son bras douloureux notamment. D’ailleurs, la jeune femme s’inquiète pour elle. Même si ce n’est pas dans ses habitudes de se plaindre, la maraichère préfère se montrer honnête.

“Je crois que mon bras a pris un sale coup oui…” Avoue-t-elle. “Est ce que par hasard tu aurais le temps pour m’aider à ramener mon cheval jusqu’à chez moi ?” Demande-t-elle après une petite hésitation, ayant un peu l’impression d’abuser de la gentillesse de l’inconnue. “Te sens pas obligée d’accepter hein, je me débrouillerais autrement si tu peux pas !” Se sent elle donc obligée d’ajouter, même si en réalité, elle ne se sent pas vraiment capable de ramener Spirit seule. Elle est incapable de remonter dessus maintenant, et même en le tenant en main, elle craint de le lâcher si jamais il fait un écart...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Grand galop improvisé | Madison Sam 8 Oct - 18:52

Un petit sourire quelque peu soulagé apparut sur mes lèvres au moment où la jeune femme fit le lien entre le fait que j’avais réussi à rattraper son cheval et mon expérience avec ceux-ci, bien contente de voir que je ne m’étais pas trompée en faisant ce lien au préalable. Enfin, en ce qui concernait de l’attraper, pour sûr, cela avait fait une différence, mais après, au niveau du caractère, je n’en étais pas totalement convaincue, parce que clairement, la situation n’était pas la même. Et ça, mon interlocutrice me le confirma lorsqu’elle m’expliqua que son cheval n’avait pas mauvais caractère, mais qu’il était jeune et inexpérimenté. Par le même fait, elle n’écarta toutefois pas la possibilité que cela m’ait aidé, mais malgré tout, je décidai de ne pas passer de commentaire bien développé à ce sujet, voire même ne pas passer de commentaire du tout. Ma pseudo-hypothèse était confirmée, que pouvais-je vraiment ajouter de plus ? Et puis, il fut pas mal plus pertinent, en mon sens, de finalement connaître le nom de la jeune femme, faire connaissance, puis lui sourire de façon plus franche au moment où elle en vint à dire que je venais de sauver sa journée. Dans un petit rire, je me permis même de lui dire:  « C’est pas grand-chose ! Je me serais bien mal vue le laisser aller plus loin ainsi… » Et ce propos, il ne saurait être plus sincère. Ce n’était pas une surprise que le fait de faire de l’équitation m’avait rendue plus sensible au contact des chevaux et que par conséquent, j’y portais une attention particulière, comme je l’avais fait plus tôt. Mais là, ce fut envers la jeune femme que je portai mon attention par la suite, remarquant sa difficulté à se mouvoir de façon que je pourrais considérer comme naturelle. Ce fut avec peu de surprise, mais un air quand même un peu décontenancé et triste pour Norah, que j’accueillis la nouvelle comme quoi son bras avait pris un coup. Peut-être était-il cassé ? Je n’étais pas une experte, malheureusement, je ne saurais le dire, mais cassé ou pas, serait-elle vraiment en mesure de reprendre le contrôle de son cheval ? Avant même que je ne pose la question, j’eus réponse à celle-ci au moment où la jeune femme me demanda si je pouvais lui venir en aide, en venant à mentionner que si cela ne me convenait pas, elle pourrait toujours le faire seule. Avec peu d’hésitation, je vins à lui dire par la suite:  « Oh non, ça ne me dérange pas du tout ! » Ce n’était quand même pas comme si je ne pourrais pas faire mon jogging sur le chemin du retour, et puis, je serais bien méchante de la laisser à son sort alors que je savais que je pouvais venir en aide. Enfin, il restait juste à savoir quoi faire, mais ça, je ne tardai pas à régler la question en demandant:  « Vous voulez que je fasse quoi ? » Après, cela ne me gênerait pas de monter sur son dos, mais encore fallait-il qu’il se laisse faire. Mais ça, j’étais persuadée que Norah saurait mieux me le dire que moi je saurais le déterminer.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Grand galop improvisé | Madison

Revenir en haut Aller en bas

Grand galop improvisé | Madison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP abandonnés-