AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

One coffee at the time [Pv Tyliane]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: One coffee at the time [Pv Tyliane] Jeu 8 Sep - 16:15


Je fixe ma tasse de café sans un mot, sans personne avec qui parler. Assis seul à une petite table. Le brouhaha ambiant de l'endroit ridiculement bondé ne semble pas m'incommoder, ne semble pas dévier mon attention du breuvage dont un mince filet de fumée vient s'échapper même si à l'occasion je lève les yeux. Il faut admettre que la température peu clémente de la journée pousse assurément à vouloir se réfugier et le réconfort que les boissons chaudes peuvent apporter ne peuvent être de refus pour personne. Jeunes enfants aux sourires radieux si heureux d'avoir droit à ce petit plus pour bien débuter leurs journées ou personnes pressées d'attraper un café avant d'aller travailler à cet emploi qu'ils aiment ou qui les répugnent plus que tout en ce monde. Étudiants qui aspirent réussir leurs examens ou qui profitent simplement d'un peu de temps pour eux avant de replonger leur nez dans leurs livres. On trouve réellement de tout. Une réalité qu'on tend à oublier lorsqu'on est simple touriste dans une ville. On ne voit pas la population qui évolue et vit sa vie. On ne voit que ce qu'on aspire nous montrer. Les attractions touristiques, les points forts de la ville qu'il faut absolument visiter, les endroits à éviter. Et pourtant moi je vois parce que ça fait parti de mon travail de voir.

Rien n'est plus inspirant que la vie en soit. Le regard en coin que la jeune femme jette à l'homme bien habillé qui attend patiemment son café. Un regard qu'il ne remarque pas parce qu'il est trop occupé à discuter avec l'employée qui semblent plus que désintéressée, à la limite de simplement lui lancer son café à la figure. L'enfant qui profite d'un instant d'inatention de ses parents pour glisser un muffin dans sa poche, qui profite de l'abondance pour ne pas se faire remarquer. Les amoureux qui se font les yeux doux malgré la présence de leur ami, ami dont la jeune fille caresse distraitement la jambe du bout du pied même si ce n'est pas à lui qu'elle lance des regards mielleux. Il est si aisé d'imaginer des scénarios, de les porter à l'écrit. Si aisé d'imaginer les pires atrocités tout comme la plus grande des beautés en observant la vie elle-même. Et pourtant, l'inspiration n'y est pas. Elle n'y ait plus depuis quelques semaines déjà. Ce vieux carnet de cuir défraîchît qui trône loin de moi n'est qu'un souvenir de cette époque où je savais encore quoi écrire. Et pourtant...

Je fixe la forme de lait que l'employée a réalisé dans mon breuvage pour ajouter cette petite touche finale qui ne perdure qu'une fraction de seconde, tout comme le sourire qui vient étirer mes lèvres juste avant que je ne porte la tasse à mes lèvres pour apprécier une infime gorgée de la caféine dont mon corps vient se délecter. Qu'est-ce qui me rend si heureux? Heureux même si ma joie n'est pas nécessairement des plus expressive en ses instants. Là est la question. Parfois il suffit d'un minime détail et dans mon cas il n'a suffit que d'un minime coup de fil pour m'annoncer ma liberté. Mon avocat qui m'annonce que tout est en règle pour mon divorce et que je n'aurai plus à entendre parler de cette folle furieuse qui a fait de mon existence un enfer. Je ne pense pas à ce que moi je lui ai fait. Je ne le veux pas. Je veux simplement profiter de mon café, profiter de ma liberté, et profiter de cette nouvelle vie qui commence pour moi. Mes jeunes années ne sont pas encore derrière-moi et je compte bien me le prouver.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: One coffee at the time [Pv Tyliane] Ven 9 Sep - 17:05

Assis sur ce petit mur de brique, j'attendais patiemment que mon ''rendez-vous'' arrive. Aujourd'hui, j'étais l'appât, j'étais celle qui allait tout mettre en œuvre pour arrêter cet homme qui était la cause d'agression mais aussi de trafic de drogue. Je ne ressentais pas peur, au contraire, j'étais sereine même si mes pensées vagabondées vers mes deux enfants qui étaient à la maison avec une jeune fille au paire que je venais d'engager. Je soupirais légèrement alors que je vins à jetais un dernier coup d'oeil à ma montre, elle affichait 23h15, c'était assez tard pour un rendez-vous mais on n'avait pas eu le choix.. Après tout c'était le mieux pour ne pas se faire remarquer par les flics non ? Après un léger coup d'oeil autour de moi, je laissais mon regard se poser sur une voiture qui venait de s'engager dans la ruelle. C'était l'heure, il était temps pour moi de mettre tout en œuvre pour avoir le maximum de détail sur l'homme quitte à jouer un peu. J'attrapais mon sac et après un rapide coup d'oeil à ma tenue, juste ce qu'il faut pour être sexy sans être trop provocante, un jean avec un top assez décolté, des chaussures à talon, une petite veste cintrée et le tour était joué, je savais très bien que pour certains hommes c'était suffisant... La voiture s'arrêta alors que je venais de faire pareil au beau milieu de la route, aujourd'hui, je voulais acheter de la drogue et en savoir un peu plus. Pendant plus de 20 minutes, nous échangeâmes nos points de vue, le regard de l'homme en direction de mon décolté me faisait comprendre qu'il appréciait et puis c'était tout aussi simple avec lui. Je ne pensais pas que cela allait être aussi facile, pour ma première mission depuis ma reprise mais pour le moment tout allait comme je le voulais. J'attendais patiemment que cet homme m'en dévoile un peu plus sur ses affaires, j'employais les bons mots pour y arriver bien que ce n'était pas simple tout le temps mais je m'en fichais, j'étais persuadée que tout allait bien se passer. Il m'avait fallu 2h avant d'avoir un nom, avant de connaître l'un des responsables de la livraison de marchandise, cela allait nous permettre d'avancer un peu. Encore quelques échanges et il était temps pour moi de partir afin de laisser place à mes collègues, pour le moment, c'était tout ce que je pouvais faire et cela n'avait pas été de tout repos malgré tout. Quelques temps après, je me retrouvais au commissariat, la nuit n'était pas encore terminée, il me restait encore quelques heures avant de pouvoir enfin rentrer à la maison et profiter des deux jours de repos que j'avais droit. Le reste de la nuit fut assez calme, j'avais rempli les documents concernant l'arrestation du trafiquant, j'avais préparé la suite avec une demande d'intervention pour le prochain et voilà qu'il était temps d'aller patrouiller pendant 2h après tout était fini, après, j'allais pouvoir me poser et ne plus penser au travail. La patrouille terminée et quelques fiches à remplir, voilà qu'il était temps pour moi de quitter mon lieu de travail et de rentrer à la maison. Ceci-dit, une envie de café vint à être plus fort que ma raison, j'avais besoin de café pour rester encore un peu éveillée. Alors que je marchais dans les rues, voilà que je me trouvais devant un petit café que je connaissais bien, leur café était bon et parfois leurs viennoiseries aussi. Debout devant le comptoir, je passais ma commande sans prêter au départ aux personnes m'entourant, je n'avais qu'une hâte avoir mon café et le boire tranquillement malgré le brouhaha était supportable de bon matin peut-être était-ce là le fait que je n'avais pas encore dormi même si la fatigue n'avait pas encore pointé le bout de son nez. Alors qu'on me donnait mon café, je tournais la tête pour la poser dans la salle du petit café, je soupirai légèrement avant d'afficher un léger sourire en reconnaissant un homme qui avait le nez plongé sur sa tasse de café. J'attrapais ma tasse avant de m'avancer lentement vers l'homme. « Salut ! Une envie de café de bon matin ? » Je restais à le fixer pendant quelques instants avant de boire un peu de mon café. Cet homme avait tout pour plaire à une femme, en plus il était serviable, il m'avait été d'un grand secours quand les enfants avait été insupportable et que j'avais eu besoin d'aide « Contente de te revoir David ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: One coffee at the time [Pv Tyliane] Lun 12 Sep - 2:59


J'ai eu besoin d'un bref délai avant de me rappeler le nom de la jeune femme étant venue m'aborder avec tant de familiarité. Un bref délai pour me rappeler où je l'avais croisée. Il faut dire que malgré le fait que je ne sois pas dans les environs depuis très longtemps j'avais rencontré plusieurs personnes dans un laps de temps assez condensé et il n'était donc pas toujours aisé de me souvenir aussi rapidement que je l'aurais espéré le point d'origine d'une rencontre s'étant vraisemblablement produite. Mon temps de réflexion n'a tout de même pas été des plus longs avant que je me souvienne de la jeune femme ou plutôt la jeune maman qui avait eu besoin d'aide avec ses deux jeunes enfants.

« Tyliane, content de te revoir aussi. Prend place je t'en pris. »

Je lui ai pointé la chaise vacante près de moi avant de brièvement reprendre le fil de mes pensées. Des enfants. Voilà bien l'un des points qui fût motif de maintes discussions avec mon ex-femme. J'ai toujours voulu avoir des enfants. Je le savais depuis bien longtemps, depuis les toutes premières années de notre mariage. Les enfants ont toujours pour moi été synonyme d'un accomplissement d'existence. La preuve tangible que notre cœur a déjà suffisamment aimé quelqu'un pour accepter de nouer son ADN au sien pour l'éternité en créant cette petite chose fragile ayant besoin d'être dorloté et guidée. Mon ex-femme pour sa part avait des poussés de boutons dès lors que quelqu'un prononçait le mot bébé. Aller savoir pourquoi. Elle ne supportait simplement pas les enfants et que ce soit les siens ou ceux des autres ne changerait absolument rien à la donne. Elle n'en voulait pas et n'était assurément pas prête à souffrir neuf mois de son existence pour expulser une petite chose qui passerait la majeure partie de son temps à hurler. À bien y repenser, c'était sans doute une bonne chose que je n'aie jamais réussi à la convaincre de céder. Je ne crois pas que je l'aimais assez et mes maintes aventures peuvent assurément en témoigner.

Ça ne m'a cependant pas empêché de porter main forte à la jeune femme étant en ses instants venu me trouver lorsque je l'avais vu en difficulté avec ses petits anges qui s'étaient visiblement fait pousser des cornes. La chose n'avait que raviver cette flamme depuis un moment en moi étouffée pour me rappeler que le temps continuait de passer et avec lui mes chances d'arriver à accomplir ce rêve de jeunesse que j'avais dû mettre de côté. Plus je laisserais le temps passer et moins j'aurais de temps à partager avec une peut-être future progéniture que j'aurais aidé à engendrer. Souriant à cette mince pensée j'ai pris une nouvelle gorgée de café avant de continuer.

« Je ne peux pas commencer ma journée sans un peu de café. Je crois que j'en ai un peu trop abusé et maintenant je ne peux simplement plus m'en passer. Et de ton côté? Une envie irrésistible à combler ou une nécessité? »

Dans un cas ou dans l'autre un peu de compagnie ne pouvait pas me faire de mal et la jeune femme étant plus que sympathique je ne pouvais qu'apprécier davantage sa présence en ses instants. Il était toujours bon de croiser un visage plus familier dans une foule d'inconnue suffisamment imposante pour nous engloutir à tout instant.

« Tes enfants vont bien? Ils t'ont laissé un peu de répit depuis la dernière fois? »

Je ne pouvais que l'espérer pour elle. Même si je ne pouvais pas réellement jauger de la charge de travail que cela pouvait représenter, je ne pouvais que me douter que la chose n'était sans doute pas de tout repos. Surtout s'ils étaient souvent dans l'état qui venait les animer lorsque je les ai pour la première fois rencontré. D'adorables gamins tout de même qui ont à coup sûr enclenchés mon horloge biologique. Il ne faut pas croire que ce n'est qu'une métaphore pour les femmes qui voient leurs corps gagner en années et la possibilité d'engendrer s'évaporer trop rapidement.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: One coffee at the time [Pv Tyliane]

Revenir en haut Aller en bas

One coffee at the time [Pv Tyliane]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP abandonnés-