AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Hide my head i want to drown my sorrow ◘ Norah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : arwiie
TES DOUBLES : Haley R. Muray
TON AVATAR : Jennifer Lawrence
TES CRÉDITS : avengedinchains & astra
TA DISPONIBILITE RP : en cours: Gabriel
à venir: Kainoa - Sameen -Greg
RAGOTS PARTAGÉS : 645
POINTS : 811
ARRIVÉE À TENBY : 11/08/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans
CÔTÉ COEUR : Terrifiée par l'attachement, elle a abandonné l'amour de sa vie. Alors qu'elle cherchait à la reconquérir, cette dernière est partie définitivement.
PROFESSION : Psychomotricienne.
REPUTATION : Les Swanson...une riche famille qui s'est toujours considérée comme supérieure. J'ai presque envie de dire que le terrible accident de leur enfant n'était qu'une punition méritée! Cependant la jeune Faith n'a jamais semblé se sentir à l'aise dans leur univers. Plus libertine et sauvage. Irrespectueuse aussi, vu son départ précipité et le mal qu'il a causé.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Hide my head i want to drown my sorrow ◘ Norah Jeu 1 Sep - 16:49

Hide my head i want to drown my sorrow
All around me are familiar faces worn out places bright and early for their daily races going nowhere their tears are filling up their glasses no expression hide my head I want to drown my sorrow no tomorrow  ◘ tears for fears



Je revois très clairement la souffrance dans le regard de ma mère. Je me souviens aussi mon père faisant les cent pas l'air inquiet et questionnant chaque infirmière sur l'état de son fils. Mais c'est la douleur dans les yeux de maman qui m'a véritablement marquée. Peut-être aussi parce c'est à partir de ce moment que sa déchéance s'est entamée. Sa lente chute dans la dépression, l'alcool et la destruction de son couple et de sa réputation par des adultères à répétition. Quoi qu'il en soit, j'ai en mémoire ses yeux noisettes où cette habituelle lueur hautaine mais qui la rendait vivante, était comme éteinte. Pas une larme sur ses joues ni au creux de ses paupières, comme si elle était trop brisée ne serais-ce que pour pleurer. Je crois que si Adriel était décédé, elle n'aurait pas eu l'air plus dévastée. Ce qui me donne une preuve supplémentaire à ma théorie: elle pèse la valeur de ses enfants à la fierté qu'ils lui apportent. Privé de sa carrière de jockey, son fils prodige n'aurait guère plus de valeur à ses yeux. C'est sans compter sur la ténacité dont il ferait preuve et le nom qu'il se forgerait par lui même, mais à l'époque, dans ce couloir d’hôpital, Mélodie ne semblait pas concevoir qu'il puisse avoir un avenir florissant.

Ding Dong J’enfonce le bouton de la sonnette et abandonne mes souvenirs sur le seuil de la porte. La ferme de mademoiselle Daire. Je ne suis pas parvenue à retomber sur son prénom. Il faut dire que c'est son père qui m'a fait forte impression la seule et unique fois où j'ai eu l'occasion de croiser les membres de cette famille. Entre colère et passion, il a reproché mille et une choses à mon père qui, de cet air hautain qui ne le quitte jamais, n'a pas daigné admettre ses torts. Et ce fut une de ces nombreuses journées où j'eu honte de lui. Et malgré que je ne l'ai jamais admis puisqu'il est mon père et qu'à force de le décevoir, je me suis désespérément accrochée à lui, j'aurai préféré être la fille de Mr Daire. Le magasin est fermé aujourd'hui, c'est la raison pour laquelle je suis directement passée sur le coté de la ferme pour sonner à la porte d'entrée, mais je crains que la jeune maraîchère ne soit pas présente. Et d'un coté, cela me soulagerait car j'ai tout à coup l'impression de faire une erreur en venant ici. Je n'ai fait aucun mal de moi même, mais j'ai comme un tort ancré en moi à cause des agissements de mon père. Je n'ai jamais eu le courage de lui tenir tête, parce que je ne voulais pas lui donner une raison de plus de ne pas m’apprécier, mais je regrette aujourd'hui cette lâcheté. J'ai laissé des animaux souffrir pour un amour paternel que je n'aurai jamais obtenu. Un regret de plus finalement. Je commence à m'habituer à cette sensation de culpabilité.



made by pandora.





_________________

❝ too good at goodbyes❞ I'm never gonna let you close to me even though you mean the most to me 'cause every time I open up, it hurts so I'm never gonna get too close to you even when I mean the most to you in case you go and leave me in the dirt. sam smith
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hide my head i want to drown my sorrow ◘ Norah Lun 5 Sep - 23:27

Comme souvent, Norah se lève en même temps que le soleil ce matin. Si pour certains, se réveiller à une heure si matinal s’apparente à de la torture, cela ne pose aucun problème à la maraîchère. C’est même particulièrement facile les jours comme celui ci, où il n’y a pas un nuage dans le ciel et qu’elle n’a même pas besoin de manteau quand elle sort sur son exploitation. Elle commence toujours en allant nourrir ses quelques animaux, qu’elle affectionne particulièrement. S’occuper de ses trois équidés pourraient lui prendre seulement quelques minutes, mais elle aime prendre le temps de les chouchouter un peu, et traîne souvent un petit moment en leur compagnie. Entre ceux qui ont été maltraités par leurs anciens propriétaires et celui qu’elle a sauvé de la boucherie, ils méritent bien un peu d’amour. Après cette mission agréable, la brune part faire un footing pour se maintenir en forme tout en profitant du beau temps et permettant à son chien de se défouler un peu.

C’est finalement qu’en milieu de matinée que Norah s’attaque à la partie la plus ingrate du boulot. Celle qu’elle fait seulement par obligation : la paperasse. C’est la condition obligatoire pour pouvoir être son propre patron. Un sacrifice qu’elle est prête à faire pour pouvoir faire fonctionner son exploitation, et travailler dans un domaine qui lui tient à cœur. C’est pour cela qu’elle se met au boulot sans essayer de repousser l’échéance, mais simplement en se concentrant pour être efficace et ne pas passer sa journée assise à son bureau alors qu’il fait si beau dehors. Elle y parvient plutôt bien puisqu’elle arrive à se débarrasser du sale boulot avant de manger son déjeuner. Après avoir rapidement avalé un salade et une pomme en guise de dessert, elle s’apprête à aller se changer pour enfiler un jean qui ne craint rien avant de sortir travailler parmi les légumes.

La jeune femme est alors arrêtée dans son élan par le bruit de la sonnette de sa porte d’entrée. Étrange, elle n’attend personne. Elle n’est cependant jamais contre une visite surprise de la part de ses proches, alors elle ne réfléchit pas davantage avant d’aller ouvrir pour savoir de qui elle s’agit. La brune se retrouve finalement face à une jeune femme, qu’elle ne pense pas connaître. Son visage lui semble familier, mais elle n’arrive pas à se remémorer d’où elle le connait, alors elle a simplement dû la croiser dans le coin… Tenby est une petite ville après tout.

“Bonjour ! Je peux vous aider ?” Demande-t-elle, un sourire amical inscrit sur le visage.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : arwiie
TES DOUBLES : Haley R. Muray
TON AVATAR : Jennifer Lawrence
TES CRÉDITS : avengedinchains & astra
TA DISPONIBILITE RP : en cours: Gabriel
à venir: Kainoa - Sameen -Greg
RAGOTS PARTAGÉS : 645
POINTS : 811
ARRIVÉE À TENBY : 11/08/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans
CÔTÉ COEUR : Terrifiée par l'attachement, elle a abandonné l'amour de sa vie. Alors qu'elle cherchait à la reconquérir, cette dernière est partie définitivement.
PROFESSION : Psychomotricienne.
REPUTATION : Les Swanson...une riche famille qui s'est toujours considérée comme supérieure. J'ai presque envie de dire que le terrible accident de leur enfant n'était qu'une punition méritée! Cependant la jeune Faith n'a jamais semblé se sentir à l'aise dans leur univers. Plus libertine et sauvage. Irrespectueuse aussi, vu son départ précipité et le mal qu'il a causé.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Hide my head i want to drown my sorrow ◘ Norah Dim 25 Sep - 15:35

Hide my head i want to drown my sorrow
All around me are familiar faces worn out places bright and early for their daily races going nowhere their tears are filling up their glasses no expression hide my head I want to drown my sorrow no tomorrow  ◘ tears for fears



Le jour des 18 ans de mon frère, mon père l'a réveillé aux aurores et lui a bandé les yeux. Il a commencé à le guider vers l'extérieur de la maison. Comme le bruit m’avait réveillée j'ai voulu les suivre, curieuse de savoir où ils se rendaient dans ce contexte si mystérieux, mais ma mère m'avait retenue par le col et ordonné de regarder de loin. J'étais donc montée sur le balcon du troisième étage pour les observer. Il l'a emmené dans le fond du parc, où mon père se faisait construire un bureau et une salle des archives. Ils pénétrèrent dans le bâtiment et je n'eu plus rien à espionner jusqu'à ce qu'ils en sortent une heure plus tard. Mon frère qui sautillait d'enthousiasme se mis à courir à toute vitesse vers la maison pour annoncer la nouvelle. Cette construction n'avait rien à voir avec le travail de mon père. Aldaric avait reçu un manège pour son 18ème anniversaire. Il faisait de l'équitation depuis quelques années déjà. Il avait décidé lui même de rejoindre le centre équestre de la ville, mais mes parents s'en étaient réjouis et l'avaient encouragés à prendre du galon dans ce sport si noble à leurs yeux. C'est ainsi qu'il a commencé à envisagé une carrière comme jockey et que mes parents ont décidé de lui en donner les moyens. 4 étalons, 2 juments. Tous descendants de grandes lignées. Aldaric n'avait plus qu'à faire son choix! Il avait un talent certain pour ce sport, mais c'est surtout sa relation avec les animaux qui lui donnait cette capacité à les gérer et à les guider. Autant mon père ne voyait qu'un intérêt financier en nos équidés, autant mon frère les considérait comme de véritables amis. Je considère d'ailleurs que la crainte qu'il nourrit à présent envers les chevaux, est une des plus tragiques conséquence de son accident. Certes son handicap vient en premier sur la liste, mais avoir perdu ce lien magique qui l'unissait à son cheval est un sort funeste. Quant à moi, j’appréciais beaucoup le spectacle des animaux en liberté, ou les soins qu'on leur conférait lorsqu'ils étaient dans leur box. Mais monter à cheval, mes parents me l'ont longtemps refusé. Et ce n'est que quelque mois avant l'accident d'Aldaric que j'eu droit à mes premières leçons. On comprend bien que mon apprentissage ne fut pas de longue durée puisque Mr Swanson eu bien vite fait disparaître nos montures après la chute de son fils.  

Aujourd'hui, si je viens frapper à la porte de Miss Daire, ce n'est pas seulement pour revoir Merry, je dois bien l'admettre. Voir de mes propres yeux que nos anciens animaux de compagnie sont en bonne santé, me tient à cœur, il n'y a pas de doute là dessus. Cependant, ma présence ici trouve aussi ses racines dans ce passé compliqué. Suite à l'accident, j'ai pris peur et une crainte injustifiée des chevaux a grandit en moi. Les approcher derrière une barrière, ce n'est pas un problème. Mais sans une protection d'une quelconque nature, je crains bêtement que des coups de sabots se perdent. Monter à nouveau n'est donc même plus envisageable. Et pourtant, c'est une phobie que je trouve bien tragique! Bonjour ! Je peux vous aider ? Une voix douce me sort de mes pensées. Je lève la tête et reconnait plus ou moins les traits de la jeune fille aperçue dans le parc de ma maison d'enfance il y a des années de cela. Son sourire joviale me fait presque regretter d'être ici. J'ai honte de devoir expliquer à cette femme de bien, qui est mon père et que ses actes sont le motif de ma présence. Bonjour, je suis Faith Swanson, je ne sais pas si vous vous souvenez de moi...Ma famille n'a pas bonne réputation ici, mais je tiens tout de suite à vous expliquer que je ne suis pas comme mon père. Je regrette très sincèrement ses agissements et c'est la raison de ma présence... J'avais envisagé de tourner autour du sujet un moment histoire qu'elle ai le temps de me juger moi même avant de me lier aux préjugés qu'elle doit avoir sur ma famille, mais la sincérité s'est imposée plus vite que la raison. Je n'ai pourtant pas été très précise et je ne sais pas si elle se souvient des actes dont je parle. Je décide pourtant de ne pas en dire plus, craignant assez sa réaction.


made by pandora.






désolée:
 

_________________

❝ too good at goodbyes❞ I'm never gonna let you close to me even though you mean the most to me 'cause every time I open up, it hurts so I'm never gonna get too close to you even when I mean the most to you in case you go and leave me in the dirt. sam smith
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hide my head i want to drown my sorrow ◘ Norah Jeu 29 Sep - 14:46

Spoiler:
 

Si Norah a encore pas mal de travail qui l’attend, elle prend tout de même naturellement le temps d’aller ouvrir la porte à la personne qui vient de sonner. Elle ignore de qui il peut s’agir, peut être quelqu’un pensant que la vente de produits de la ferme est ouverte aujourd’hui alors que ce n’est pas le cas ? Ou bien un de ses amis venu la surprendre ? En ouvrant, elle réalise qu’il ne s’agit pas de cette dernière supposition, et demande donc spontanément à la jeune femme la raison de sa venue. Elle se présente, et son nom de famille interpelle la maraîchère. Alors qu’elle cherche dans ses souvenirs d’où elle connait ce nom, c’est quand elle évoque son père que la mémoire de Norah achève son travail. Une image lui revient immédiatement en tête, celle du moment où son père, avec un bénévole du refuge, était venu chercher Merry pour la mettre hors de danger et donc hors des mains de son propriétaire. Cela fait pourtant des années, mais la scène était bien trop marquante pour que la brune puisse l’oublier.

“Vous venez vous excuser pour votre père alors que vous avez rien à vous reprocher ?”

S’interroge Norah, ayant du mal à saisir la démarche de Faith, surtout plus de dix ans après les faits. Si la fameuse jument maltraitée a passé quelques années au refuge, cela fait maintenant cinq ans que Norah l’a adopté et durant tout ce temps personne de la famille Swanson n’a pris la peine de la contacter pour avoir des nouvelles de Merry. Elle ne s’attendait pas à revoir le père un jour, et c’est tant mieux d’ailleurs, mais elle s’était dit que peut être le fils aurait eu envie de la revoir… Avec les années, elle s’était fait à l’idée que cette famille avait simplement dû tourner la page et ne voulait pas revoir l’animal qui leur rappelerait l’accident de leur fils. Alors c’est une réelle surprise pour elle de voir aujourd’hui cette jeune femme lui rappeler cette histoire.

“Qu’est ce que vous attendez de moi ?”

La questionne Norah, pour être sûre de bien comprendre la raison de la venue de Faith. Veut-elle revoir Merry, ou avoir simplement de ses nouvelles ? Ou alors tout autre chose ? La maraîchère ne saisit pas vraiment. En tout cas, elle n’a aucune animosité envers la jeune femme. Elle a sans doute une part de responsabilité dans la maltraitance de la jument dans la mesure où elle a dû s’en rendre compte et a préféré ne rien dire, mais elle n’est pas pour autant la principale coupable. Et puis, Norah ne connait pratiquement rien de sa vie, alors elle ne peut pas se permettre de la juger.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Hide my head i want to drown my sorrow ◘ Norah

Revenir en haut Aller en bas

Hide my head i want to drown my sorrow ◘ Norah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP abandonnés-