AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

In too deep | Ellie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: In too deep | Ellie Lun 29 Aoû - 18:05

Malgré un entraînement particulièrement intense en matière de fêtes avec de nombreux verres descendus à chaque soirée, Milo ne tient toujours pas mieux l’alcool. Ou alors, il a trop soif pour réussir à s’arrêter de boire à temps… En tout cas, une chose est sûr : il finit souvent mal, et ne se rappelle pas toujours de la manière dont se terminent les soirées. C’est ainsi qu’il s’est déjà retrouvé à se réveiller dans un chambre qu’il ne connaissait pas, ou même sur la plage une fois… Mais cela ne lui a évidemment pas servi de leçon. Au contraire même, il trouve la fête encore plus drôle quand elle se termine en n’importe quoi ! Sa petite amie n’est pas forcément de son avis là dessus, et se montre souvent plus raisonnable que lui, mais il n’a pas changé pour autant. Après tout, tant qu’il ne finit pas dans le lit d’une autre fille, il a bien le droit de faire ce qu’il veut et s’amuser pas vrai ?

S’amuser, c’est ce qu’il a d’ailleurs fait ce soir. Avec un peu trop d’excès comme toujours. Il faut dire qu’une soirée avec ses anciens potes de lycée avec alcool à volonté, un peu de drogue, et personne pour lui dire d’y aller doucement, c’est le combo fatal. Une chance pour lui, la soirée se déroule à seulement deux rues de son appartement et lorsque les flics arrivent au milieu de la nuit pour mettre fin à la fête, visiblement trop bruyante au goût des voisins, l’adolescent réussi à retrouver le chemin de chez lui.

Même s’il met au moins deux fois plus de temps qu’à l’aller pour faire le trajet, il arrive à l’appartement en un seul morceau, et entre en tentant d’être discret. Il enlève rapidement ses pompes avant de directement se diriger vers sa chambre puisqu’il n’est pas en état de faire quoi que ce soit d’autre que se coucher. S’aidant des murs pour ne pas tomber dans le couloir, il ouvre la première porte qui lui tombe sous la main, et qu’il est persuadé d’être sa chambre. Il fait nuit mais il ne songe même pas à allumer la lumière, souhaitant simplement s’allonger au plus vite sur son lit au fond de la pièce. Mais à peine a-t-il fait trois pas dans la chambre qu’il trébuche contre un gros truc poilu et grognant se trouvant par terre. L’adolescent perd alors l’équilibre et après une vaine tentative pour se raccrocher à quelque chose, il tombe violemment en travers du lit tout en lançant quelques jurons, agacé par cet imprévu. Sentant alors quelque chose bouger sous la couette, il tourne la tête sur le côté et tombe nez à nez avec sa colocataire, sans comprendre une seconde ce qu’il est en train de se passer.

“Ellie ?! Qu’est ce que tu fous là ?” Articule-t-il, sa façon de parler et son haleine ne laissant pas de doute sur son état d’ébriété.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: In too deep | Ellie Jeu 1 Sep - 19:11




 



Ellie & Milo
"It's way too early for this shit"  
Assister au lever du soleil dans mes grandes bottes de caoutchouc et ma salopette jaune. Le voir se coucher à travers la visière de mon casque de livraison... Encore une journée où je n'aurais eu le temps de ne rien faire d'autre que travailler. Deux jobs dont les horaires ne se marient pas du tout. L'un commençant bien trop tôt et le second se terminant bien trop tard. Je ne sais pas combien de temps encore je pourrais supporter ce rythme de vie.
Une fois de plus, c'est donc exténuée que je rentre et déprimée de voir le peu d'heures qu'il me reste à dormir avant d'enchaîner à nouveau.
J'ai à peine le temps de m'autoriser à boire une tisane au jardin, appréciant l'air frais sur mon visage et le calme de la nuit naissante. L'été apporte toujours ses cigales qui font la compétition avec les mouettes au loin. C'est apaisant.
Aethelwulf profite lui aussi sans ménagement. Je dois rire seule alors que je l'observe chasser les moustiques comme un fou, courant et sautant partout. Un petit moment de quiétude que je savoure avant d'aller me coucher. Pour oublier le bourdonnement de mon scooter qui me fait la tête comme un seau en fin de service.

Je monte donc finalement dans ma chambre, retire mes vêtements avec lassitude tout en les parsemant sur le sol alors que je me dirige vers mon lit pour m'y laisser enfin tomber, nue.
Je me glisse sous les draps après avoir tapoté la tête de mon chien essoufflé et m'endors rapidement au son de sa respiration. N'ayant que le temps de fermer les yeux.
Je me laisse envelopper par un sommeil qui, je le sais, sera bien trop court. Et même bien plus court que ce que j'avais prévu...
Alors que je suis perdue dans des rêves idiots, quelque chose vient me troubler. Un bruit dont je ne parviens pas à déterminer l'origine. Est-il réel ? Fait-il partie de mon rêve ?  Tout en dormant je fronce un peu les sourcils. C'est finalement Aethelwulf qui me donne la réponse en se mettant à aboyer. Là, il n'y a plus de doutes. J'ouvre mes yeux en sursaut à l'instant où une masse plutôt lourde me tombe dessus.
Tirée de ma torpeur, je réagi impulsivement face à cette intrusion. Par réflexe, je quitte mes draps en trombe pour me jeter sur la silhouette écroulée en travers de mon lit. J'agrippe le tissu de son haut pour placer mon avant bras contre son cou, ne laissant pas le temps à l'intrus de réagir. "Qu'est ce que tu veux?" Je grogne d'un ton menaçant. La pièce étant plongée dans le noir et mes yeux ne voyant pas encore clair, je n'identifie pas tout de suite mon colocataire. Ma première pensée est de croire en un cambrioleur ou en tout cas une menace.
C'est finalement quand celui-ci ouvre la bouche, me faisant grimacer sous l'odeur, que je réalise qu'il s'agit de Milo.
Perplexe, je le lâche immédiatement. Réalisant alors que je me tiens nue sur lui, je me recule pour attraper mon drap et le dresser devant mon corps "Milo ?!" Son visage commence enfin à m'apparaître clair. Je suis interloquée, ne comprenant pas bien ce qu'il fout là. "C'est plutôt moi qui devrais te poser la question !" Je réplique plutôt agacée par son culot. J'allume alors la lampe de chevet, histoire de pouvoir le voir mieux, et mes yeux se plissent un peu sous la lumière. Si l'odeur vendait déjà plutôt bien la mèche, ce que je vois ne fait que confirmer ce que je soupçonnais Son visage crie l'abus d'alcool, voir abus d'autres substances. Chose que je désapprouve et qui me fait lâcher un soupir exaspéré.
Saisissant mon portable pour avoir une idée de l'heure, ce que j'y lis me laisse effarée. Il me reste une heure de sommeil... Une heure qu'il vient de me gâcher et ça m'enrage.
Rapidement je fais taire mon chien avant de porter sur mon colocataire un regard des plus noir. "Je suis supposée me lever dans une heure Milo ! Tu fais vraiment chier. Casses-toi !"
Une main tenant toujours le draps, je dirige l'autre vers ma porte pour la pointer du doigt.


 


Dernière édition par Ellie Lankova le Lun 5 Sep - 7:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: In too deep | Ellie Dim 4 Sep - 23:53

Alors qu’il pensait pouvoir dormir tranquillement jusqu’au lendemain matin, Milo se retrouve agressé à peine posé sur son lit. Il se débat en chercher à repousser le bras de son agresseur avant de tourner la tête et reconnaître sa colocataire dans la pénombre. Il la questionne, perplexe et aussi un peu rassuré qu’il ne s’agisse que d’elle et non pas d’un mec chelou rentré par effraction. Même si la situation lui passe complètement au dessus, il ne manque pas de jeter un œil à la jolie brune lorsqu’elle s’écarte, et constate dans un fin sourire qu’elle semble nue ou très peu habillée derrière son drap. Dommage qu’il n’y ait pas plus de lumière pour qu’il puisque profiter davantage de cette agréable vue… Le cerveau absorbé par cette vision, il ignore complètement sa réflexion et finit par reprendre la parole, à côté de la plaque.

“Tu m’as attendu à poil dans mon lit parce que tu voulais qu’on couche ensemble ?”

Demande-t-il sans aucune retenue et de manière on ne peut plus directe et franche puisque c’est la seule explication qu’il trouve à cette situation. Si la subtilité n’est déjà pas son fort en tant normal, Ellie peut constater à ses dépends ce soir que c’est encore pire lorsqu’il a trop picolé. Il tente de se redresser pour s’asseoir sur le lit, une tâche pas si évidente vu comment sa tête tourne. La brune en profite pour allumer la lumière.

“Putain mais éteins ça !”

Râle-t-il en fermant les yeux, soudainement ébloui. C’est seulement quelques secondes plus tard, quand il réussit à rouvrir les yeux, que l’adolescent réalise que cette pièce ne ressemble en rien à sa chambre, et en tout point à celle d’Ellie. “Merde…” Souffle-t-il en constatant son erreur, alors qu’il commence à n’en plus pouvoir de ces aboiements qui résonnent dans sa tête et lui donnent encore plus mal au crâne. Heureusement, Ellie les fait cesser, mais c’est pour l’engueuler...

“C’est mort, je bouge plus d’ici.” Lui fait-il savoir, on ne peut plus sérieux et bien déterminé à ne plus bouger puisqu'il s'en sent bien incapable. D’ailleurs il se rallonge, à peu près dans le bon sens cette fois, toujours au dessus du drap. “On partage ton lit si tu veux.” Propose le brun dans sa grande générosité, pas forcément opposé à l’idée de rester en compagnie de sa jolie colocataire. De toute façon elle vient de dire qu’elle se levait bientôt, donc ça lui change pas grand chose qu’il reste, pas vrai ? (a)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: In too deep | Ellie Lun 26 Sep - 22:24




 



Ellie & Milo
"It's way too early for this shit"  
Si j'avais été assez gentille que pour me montrer compréhensive et ne pas en vouloir à Milo d'avoir ouvert la porte à mon frère l'autre matin, ce soir je risque de me montrer beaucoup moins commode... Je suis déjà plutôt à cran en ce moment, alors me faire réveiller en sursaut par une erreur d'ivrogne, ça a le don de me chauffer les nerfs. D'autant plus qu'il ne semble pas y voir de problème et il s'enfonce d'avantage en prenant ses aises et en s'amusant. Alcool ou pas il est bien gonflé et je me retiens pour ne pas lui foutre une gifle quand il tient des propos déplacés. "Touche moi et je te jure que je m'arrange pour qu'Aethel te pourrisse toute chance d'avoir encore des relations sexuelles à l''avenir." Je grogne. Impliquant que les crocs de mon chien pourraient facilement se retrouver sur ses boules si il tente quoi que se soit. Vaut mieux qu'il n'aille pas s'imaginer des choses juste parce que je suis nue. Si je le suis c'est simplement parce que je suis dans ma propre chambre où j'étais supposée être seule, avec personne pour me reluquer. "A se demander comment tu fais pour avoir une copine." J'ajoute en soupirant entre mes dents, exaspérée par son comportement.
C'est exactement pour ça que je n'aime pas les gens ivres et que je ne me bourre jamais la gueule moi même. On devient vraiment con quand on abuse de la boisson. Et visiblement même infidèle. C'est pathétique.

La lumière vient agacer les yeux de Milo et c'est tant mieux. Après tout, je ne vais pas non plus faire attention à son confort alors qu'il vient de me ruiner ma dernière et si précieuse heure de sommeil. Je lui ordonne de se barrer maintenant que la voie est éclairée, mais l'intrus se montre têtu. Il se fait roi et ignore mon ordre. "Pardon ?" Je lâche surprise et outrée quand il déclare qu'il ne partira pas. Non mais il se fout de moi ? Décidément il pousse vraiment sa chance et je risque de perdre définitivement ma patience.
Il s'installe à côté de moi et je vois rouge. "Tu te fous de ma gueule là Milo ?" Je sors de mes gonds. Quel culot.
Je quitte le lit en rage, ne me préoccupant pas le moins de monde de ma nudité "Ferme tes yeux trou de balle !" je glapis juste alors que je pars fouiller mon armoire pour enfiler un t-shirt et un jogging. Histoire de pouvoir l'affronter plus correctement car je sens qu'il va falloir que ça devienne un peu physique si je veux qu'il me laisse finir ma nuit ne paix. "Si tu crois que je vais te laisser squatter gentiment mon lit, tu te fourres le doigt dans l'oeil mon vieux." De retour au niveau du dit lit, j'agrippe le garçon pour le tirer en dehors. Mais son état de limace le rend difficile à bouger. "Sérieusement, dégages de là!" J'insiste alors que je tire toujours son bras pour le faire sortir.
Finalement, je décide de m'y prendre autrement et change de côté pour plutôt le pousser. Bien déterminée à le faire quitter ma chambre par n'importe quel moyen, pour qu'il me foute la paix. Parce que ce soir je n'ai pas du tout envie d'être compréhensive avec lui.  Je n'ai pas envie qu'on m'emmerde, et j'ai envie de pouvoir dormir encore un minimum.
Je soupire alors que je pousse de toutes mes forces le déchet humain échoué sur mes draps. Mais putain pourquoi il fallait que ça tombe sur moi... Pourquoi il faut que je paie les choix stupides des autres ?  


 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: In too deep | Ellie Lun 3 Oct - 18:47

Malgré le milieu social aisé duquel il vient, Milo ne connait pas vraiment les bonnes manières. Ou plutôt, il les connait mais les met rarement en application, et encore moins quand il est saoul. Il peut se montre vulgaire et tenir des propos complètement déplacés sans aucune gêne. C’est sa colocataire qui en fait les frais ce matin, malheureusement pour elle… S’il avait été assez lucide pour contrôler un minimum ce qu’il faisait, le brun se serait sans doute simplement excusé de son erreur en entrant dans la mauvaise pièce et aurait continué son chemin jusqu’à la sienne. Après tout, il l’a déjà assez embêté dernièrement puisque, sans penser à mal, il a laissé rentrer son frère l’autre matin alors qu’il n’aurait pas dû… Le problème, c’est que l’alcool et les substances dont il a abusé toute la nuit l’empêchent clairement de réfléchir ou d’analyser la situation de manière normale. Il en vient même à faire des suggestions particulièrement douteuses, et visiblement pas du goût de la brune.

“Hey calme toi, je t’ai rien fait ! Et puis t’es pas mon genre de toute façon…” Répond il quand sa colocataire le menace sans trop qu’il comprenne pourquoi. Après tout, c’est elle qui vient dans son lit non ? “Sois pas aigrie, je suis sûre que tu vas finir par te trouver quelqu’un un jour toi aussi.” Lui souhaite-t-il avec bonté quand elle se permet une remarque sur le fait qu’il soit en couple. C’est vrai qu’objectivement, il ne mérite peut être pas sa petite amie vu le comportement immature qu’il a parfois… Ou tout le temps en fait. Mais, c’est ce qui fait son charme non ? (a) Il comprend enfin son erreur quand Ellie allume la lumière, et lui explose les yeux au passage. Mais au lieu de reprendre gentiment le chemin de sa chambre, l’adolescent ne bouge pas, et lui fait savoir qu’il compte passer sa nuit ici. A vrai dire, il se sent incapable de faire un pas de plus. Et puis, le matelas est confortable ici, alors pourquoi s’embêter à aller voir plus loin ?

“Vas-y, arrête de gueuler là !” Lâche-t-il en fronçant les sourcils, la voix de sa colocataire résonnant douloureusement dans sa tête. Elle peut pas juste lui foutre la paix et le laisser pioncer ? Elle abuse ! Surtout que ce n’est pas en râlant qu’elle fera plus bouger l’adolescent… Elle semble finalement le comprendre, puisqu’elle décide d’employer la méthode forte. Lorsqu’elle se lève du lit, Milo s’imagine qu’il va pouvoir enfin dormir tranquille, prenant tout de même le temps de mâter légèrement la jeune femme quand elle se lève, nue. Même en couple, il reste un homme, il ne peut pas lutter contre sa nature et fermer les yeux face à une jolie vue… (a) Une fois qu’elle commence à enfiler des fringues, Milo se désintéresse d’elle pour simplement essayer de trouver le sommeil. Mais il n’en a pas le temps puisqu’elle revient rapidement à la charge, bien motivée à le faire bouger. Milo ne fait cependant aucun effort et ne réagit même pas quand elle tente de le tirer du lit, trop à l’ouest pour ça. Sauf qu’elle trouve une technique relativement efficace quand elle décide de le pousser. Le brun finit par tomber lourdement au sol, ce qui lui fait lâcher un juron. Il se redresse alors, et tente de se lever, sans doute trop brusquement puisqu’il sent soudainement sa tête tourner et un haut le coeur arriver. Il a à peine le temps de s'agripper au lit qu’il régurgite une bonne partie de ce qu’il a avalé dans sa soirée sur les draps et l’oreiller de sa colocataire. Se sentant de plus en plus mal, il se rassoit à l’autre bout du lit et tente de respirer calmement. “Putain pourquoi tu me secoues comme ça là aussi ?” Grogne-t-il à l’égard de sa colocataire, comme si elle était responsable de ce qu’il vient de se passer.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: In too deep | Ellie

Revenir en haut Aller en bas

In too deep | Ellie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP abandonnés-