AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Fire meet gasoline. Enael & Malone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Lizzie Mathesson-Blake
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew, brendan, deborah, nate, jesse & yevgeniya
TON AVATAR : béatrice martin
TES CRÉDITS : shiya (avat) - penny (gif)
TA DISPONIBILITE RP : Fire meet gasoline. Enael & Malone CRiM9NA
RAGOTS PARTAGÉS : 3006
POINTS : 4821
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2015
Fire meet gasoline. Enael & Malone Tumblr_inline_mxdy1fXPSb1rys58m
ÂGE DU PERSONNAGE : 29 yo (09.04.90)
CÔTÉ COEUR : mariée à rhys
PROFESSION : prof au lycée de tenby
REPUTATION : elle est la preuve que tout peut s'arranger, pas vrai ?


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Fire meet gasoline. Enael & Malone Empty
MessageSujet: Fire meet gasoline. Enael & Malone Fire meet gasoline. Enael & Malone EmptyDim 28 Aoû - 22:16

I hope you understand
And your love
Is standing next to me

Une après-midi aux fourneaux, tout ce qu'il me fallait. Ca ne me dérange pas de cuisiner. En fait, dans de telles circonstances, je peux même aller jusqu'à dire que ça me détend. Parce que ces derniers jours furent difficiles tant ils ont été chargés en émotions, mais à présent, il est temps que j'annonce la grande nouvelle à mon grand frère. J'ai déjà fait parvenir une lettre à Lukas, lui annonçant ce qu'il en est, même si je n'ai toujours pas eu de réponse. Et puis, Malone est au courant, tout comme Caleb ou bien évidemment Rhys. La famille avant tout, que je me disais, bien que je craignais cet instant où j'aurais à l'avouer à Enael. Pourtant, viendra un temps où je ne pourrais plus le cacher, d'autant plus que les nausées ont déjà commencées et qu'il risque de s'inquiéter s'il me voit vomir voire il m'obligerait à consulter un médecin alors que je sais parfaitement de quoi il s'agit. Je prends sur moi, sort du four le gratin que je viens de faire. Je m'active, je dresse la table et je reprends la cuisine. Je suis contente de ne pas être toute seule pour annoncer ma grossesse à mon frère. Pas que j'aie peur de sa réaction, mais ce serait mentir que de dire que je n'appréhende pas.
De plus, le fait qu'il ait passé les dernières semaines enfermé en isolement n'arrange pas les choses. Qu'est-ce qu'il va se dire ? Que sa soeur se tape le premier venu alors que lui est en train de moisir dans le fond d'une cellule ?
Oui, heureusement que Malone sera présent car je crois bien que je serais incapable de lui révéler la vérité toute seule. La vérité… C'est un concept bien beau, d'ailleurs. Parce qu'il est hors de question que je lui raconte comment les choses se sont passés. A tout le monde, je dis que Rhys est un ami d'enfance, que les choses se sont faites plus ou moins naturellement même si nous ne sortons pas ensemble. Je ne cache pas le fait que la grossesse n'était pas planifiée, bien sûr, mais je cache le fait que la seule raison pour laquelle je me suis jetée sur le Gallois était pour me remettre de mon ex un peu plus facilement.
Je prépare une salade, et puis quand le tout est prêt, je m'éclipse dans la salle de bain pour me doucher et me préparer. Quand je me retrouve devant le miroir, j'ai déjà l'impression d'avoir grossi, mais je sais éperdument que ce n'est qu'une impression. Ou alors c'est parce que j'ai un peu abusé des muffins la veille. A deux mois, on ne peut pas distinguer grand chose. Et ça, pendant encore quelques semaines. Je me mords l'intérieur de la joue, me maudissant de penser à l'avenir alors que je sais à quel point cette grossesse est risquée.

Le rendez-vous, il a lieu chez Enael puisque j'occupe son appartement depuis ma séparation d'avec Oscar. J'aurais pu proposer d'aller dîner en extérieur, mais vu la teneur de l'annonce que j'ai à faire, je préfère que nous restions en cercle fermé. Et puis, ce sera bien de voir mon frère à nouveau entre ces quatre murs, car il est vrai que ces derniers temps, sans lui, c'était atrocement vide.

Je suis à nouveau dans la cuisine quand j'entends la porte d'entrée s'ouvrir. C'est sans doute eux. Sans attendre une seconde de plus, je me précipite vers le hall d'entrée et je saute dans les bras de mon frère, littéralement. Les retrouvailles sont dures depuis le temps que je ne l'avais pas vu… Ensuite, j'enlace mon cousin, peut-être avec plus de retenue.
« Coucou vous deux. » que je lance, tout sourire, ne quittant pas mon frère du regard pour essayer de jauger son humeur du jour. Essayer de savoir si c'est le bon moment de se lancer dans les aveux ou si nous avons meilleur temps d'attendre encore. « J'ai fait à manger pour un régiment, vous avez intérêt d'avoir faim ce soir ! » que j'ajoute, en m'esclaffant.

_________________


« each day is valentine's day »
My funny valentine, sweet comic valentine. You make me smile with my heart. Your looks are laughable, unphotographable, yet you're my favorite work of art .bizzle

Fire meet gasoline. Enael & Malone 994868865:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
Invité

Fire meet gasoline. Enael & Malone Empty
MessageSujet: Re: Fire meet gasoline. Enael & Malone Fire meet gasoline. Enael & Malone EmptyLun 29 Aoû - 15:58

Voilà quelques minutes au lieu de quelques jours – à cause d'un petit soucis – que je suis sortis de cet endroit froid et lugubre, je ressens encore ce froid qui caractérise les prisons, parfois j'ai l'impression de voir encore ses murs gris se rapprochent de moi, j'ai encore le goût de ses médicaments qui me fournissent chaque jour pour que je sois calme et pourtant... Pourtant je n'étais pas bien, ma sœur me manquait, je n'avais aucunes nouvelles d'elle, je leur en voulait et leur en veux encore, je sentais la colère en moi monter un peu plus chaque jour même shooter j'avais besoin d'elle mais elle n'etait pas là... Aujourd'hui alors que je respire de nouveau l'air libre, j'ai encore en moi toute cette colère qui m'anime un peu plus chaque jour mais je joue un jeu.. Je souris à tous, je dis que tout va bien, que le traitement que j'avais là-bas, je le prends encore même à petite dose mais ce n'est pas vrai... Je déteste le prendre, j'ai l'impression d'être dans un état second, je suis ce que je suis qu'on le veuille ou non... Alors que mon regard se pose une dernière fois sur ses mûrs vides, je soupire enfin la liberté, cela me fait du bien, comme si c'était écrit quelque part je reçois le premier sms de Malone qui vient d'apprendre ce qu'il s'est passé, je lui réponds... je ne sais pas si c'est une bonne chose mais je le fais, je me doute que les retrouvailles ne vont pas être de tout repos, il y aura tellement de questions pourtant, je n'ai rien fait du moins pas pour ce qui m'était reproché au départ... mais le reste c'est une autre histoire. Ils ont dit que je devais me faire soigner, que de parler seul n'était pas bon mais s'ils savaient que je ne parle pas seul mais je lui parle à lui... Heureusement qu'il était là malgré que les cachets qu'ils mettaient dans ma bouffe le faisait s'endormir pendant de longues heures.... mais il était là lui et les autres où étaient-ils ?
Un taxi se pointa pour me raccompagner en ville, je n'avais pas envie de rentrer de suite chez moi, je savais que Lizzie y était, elle serait là à m'attendre, elle avait préparé un repas – étrange – de famille avec Malone... Cela faisait des mois que mon repas, je le prenais entre 4 murs, des mois où je forçais à manger pour ne pas devenir faible, le peu d'activité que j'avais le droit c'était pour faire du sport. Je n'avais pas le droit de rentrer en contact avec les autres détenus, avec personne même, la seule qui venait me voir était cette psy que je devais encore voir après ma sortie.... Alors que je me trouvais en bas de la maison, je restais à regarder la porte sans bouger, j'avais une certaines gènes de rentrer chez moi, je tournais la tête de droite à gauche voyant certains regards. J'avais l'impression que tous me jugeaient mais ils ne savaient rien, je ne savais même pas s'ils savaient la vérité. Soudain, je vis Malone arriver, je vins à passer une main sur le visage avant de rattraper mon sac et de l'attendre, j'étais content de le voir mais surtout content qu'il ne m'ait pas vu là-bas... « Salut ! » Dis-je alors qu'il était à ma hauteur « Aller c'est partie » Murmurai-je avant de pénétrer dans le bâtiment puis dans l'appartement. Ça sentait bon alors qu'on pénétrait dans le logement, Lizzie avait du se donner du mal pour faire de ce moment un bon moment – du moins je le pensais – A peine rentrés, Lizzie sauta dans mes bras, je glissais mes bras autour d'elle glissant ma tête dans son cou prenant une bouffée d'air au creux de celui-ci puis je vins à la lâcher « Coucou vous deux. » Un léger sourire à ma sœur et je vins à poser mon sac dans un coin de la pièce faisant quelques pas à l'intérieur de l'appartement. Alors que je vivais ci, j'avais l'impression que c'était tout petit mais aujourd'hui, j'avais une tout autre vision « Je voyais l'appartement plus petit mais aujourd'hui, je vois que ce n'est pas le cas.. » avouais-je à demis-mots avant de me retourner vers ma soeur « J'ai fait à manger pour un régiment, vous avez intérêt d'avoir faim ce soir ! » Faim... Je ne sais même plus ce que cela voulait dire, là-bas je mangeais par nécessité c'était tout... « Tant que tu ne me sers pas ce qu'ils servaient tout me va » Je souriais une fois de plus à ma sœur, il y avait quelque chose de changer en elle mais je ne pouvais pas expliquer quoi pour le moment... mais très vite, j'avais l'impression d'étouffer, il fallait que j'ouvre au moins une fenêtre c'était plus fort que moi... « Quoi de neuf ? » Dis-je en ouvrant la fenêtre et allumant une cigarette.. Il fallait vite que je reprenne le dessus et surtout il ne fallait rien montrer à ma sœur et à Malone, je n'avais pas envie d'être fliqué à cause de tout ça...
Revenir en haut Aller en bas
Sam B. Martins
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : knight.
TES DOUBLES : daniel & adriel & liam & erin.
TON AVATAR : nicoSEXYtortorella ♥
TES CRÉDITS : croco & tumblr & ju d'amour.
TA DISPONIBILITE RP : open. (lula, lula/ivy/max, lula's birthday)

RAGOTS PARTAGÉS : 5153
POINTS : 7300
ARRIVÉE À TENBY : 26/04/2014
Fire meet gasoline. Enael & Malone Giphy
ÂGE DU PERSONNAGE : 30ans. (30.09.1988)
CÔTÉ COEUR : célibataire de longue date, puceau en secret.
PROFESSION : sniper pour l'armée galloise à la retraite.
REPUTATION : un exemple a suivre ce jeune homme, tout simplement. même si je ne l'imaginais pas se transformer en garde du corps, encore moins pour Lula Landry. ca risque d'être drôle a observer.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Fire meet gasoline. Enael & Malone Empty
MessageSujet: Re: Fire meet gasoline. Enael & Malone Fire meet gasoline. Enael & Malone EmptyMar 30 Aoû - 12:06


Explosive.
Ses yeux embués de larmes me font presque envie de la prendre avec moi. Mais je ne peux pas. « Papa doit aller voir tata Liz et tonton Ena. Je ne serais pas long, je te le promets. » Je regrette de lui avoir dis où j'allais, la princesse adore voir la Mathesson qui s'occupe super bien d'elle à chaque fois. Le mal est fais de toutes manières. « Gentille avec Kayla et les jumeaux ! » dis-je à Mila avec mon ton de papa le plus sérieux du monde. Un énième baiser et un remerciement de plus à la Cartwright plus tard, je peux enfin aller vers ma voiture pour partir affronter la soirée de ce soir. On ne fait pas assez souvent de repas de famille comme aujourd'hui et on devrait pas attendre de grandes nouvelles pour continuer à le faire. J'avais eu une Lizzie désespérée par sms qui m'annonce sa grossesse de manière explosive avant de me rappeler qu'il faut le dire à son frère. Ca fait longtemps que je ne sais plus comment parler au jeune homme, comme si les mois d'absence avaient fini par changer toute notre relation. Mais entre les membres d'une famille, jamais rien n'est acquis. Puis je me rappelle de la fois où je l'ai sauvé de la prison et tente, dans ma tête, d'emprunter à nouveau ce ton froid et dur avec lequel il m'a écouté. Je rentre dans ma voiture et mets le contact, des millions d'idées qui me passent par la tête.

Je saisis la canne posée sur le siège passager et sors de la voiture. Ena est déjà là. L'habitude commence à jouer et j'arrive au niveau de mon cousin assez vite. « Salut ! » me dit-il alors que j'arrive à sa hauteur. J'ai à peine le temps de répliquer qu'il nous fais déjà monté, visiblement pressé de rentrer chez lui. Il y a beau avoir de nombreux appartements dans ce bâtiment, je reconnaîtrais la cuisine que Lizzie nous prépare entre toutes. Dans sa condition, elle aurait dû éviter de se donner autant de mal pour se dîner. On aurait pu commander quelque chose ou même, j'aurais pu faire à manger moi même. Je souris, tout en y réfléchissant parce que s'il y a une chose dont je suis sûr, c'est qu'on ne pourra jamais la changer. Je fais mon possible pour suivre le Mathesson dans les escaliers, profitant du peu de douleur pour accélérer le mouvement. Ena passe la clé dans la porte et nous ouvre celle ci. Lizzie nous a entendu et elle débarque dans l'entrée pour sauter dans les bras de son frère. J'ai aussi droit à mon câlin. « Coucou vous deux. » J'observe mon cousin, beaucoup trop calme pour ne pas que je m'inquiète. « Salut ma cousine préférée! » dis-je en passant à côté d'elle en lui tirant la langue. J'adore lui faire cette petite blague, parce que de ce côté de la famille, entre les deux grands gaillards qui lui servent de frères, elle est la seule fille et donc la seule cousine. Je rentre dans l'appartement, fais quelques pas mais trouve vite ma place dans le fauteuil. Tandis que mon cousin, lui, a l'air de redécouvrir son appartement.

« J'ai fait à manger pour un régiment, vous avez intérêt d'avoir faim ce soir ! » Je regarde ma cousine d'un air presque indigné. « Tu ne me pose pas réellement la question hein ? » J'éclate de rire. Je suis content d'avoir réussi à détourner la conversation parce que la seule remarque qui me venait en tête, c'est qu'elle devrait faire attention à elle et pas à nous. Puis avec Ena qui nous rappelle l'endroit dans lequel il était depuis quelques mois, je me dis qu'un peu de rigolade ne pourrait pas faire de mal. Je le regarde, perplexe. C'est difficile de faire pire de toutes façons. Je connais l'état de toutes ces prisons ou de ces centres .. Je me dois de connaître les endroits où j'enverrais des gens pour le reste de ma vie. Ah ce travail. Il aurait du m'aider à ne pas l'enfermer et il aurait encore plus du m'aider à ce que ni Liz ni moi n'ayons peur de lui annoncer la jolie nouvelle. J'aurais tellement voulu être au courant, je m'en veux presque de n'avoir rien fais pour lui. « Quoi de neuf ? » Mon cousin ouvre la fenêtre, s'allume une cigarette. J'interroge ma cousine du regard, me demande si on ne ferait pas mieux de tout raconter maintenant pour que la pilule passe plus facilement. Mais la décision n'est pas la mienne. Aujourd'hui, je suis le soutien, le pilier sur lequel tenir pour ne pas se sentir tomber. Je serais peut-être aussi les muscles, au cas où ça dérape. En attendant, il faut lui répondre quelque chose sinon, il va sentir que quelque chose ne va pas. « Moi ça va. Je me remets doucement même si je dois encore me trimballer cette canne de la même manière que grand-père. » Je ris nerveusement, je ris jaune. J'ai toujours été optimiste mais là, le sarcasme est ma seule arme. « Et toi Ena comment tu te sens ? Je veux dire, à part ton message, je n'ai pas eu grand chose comme description. » demandais-je pris dans la spirale. Un moyen, également, de tâter le terrain et de voir l'état de son humeur.

AVENGEDINCHAINS

_________________

    thinkin' about you ♒︎ can't help but wondering if this is the last time that I'll see your face. is it tears or just the fucking rain? wish I could say something ... something that doesn't sound insane, but lately I don't trust my brain. you tell me I won't ever change, so I just say nothing. endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lizzie Mathesson-Blake
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew, brendan, deborah, nate, jesse & yevgeniya
TON AVATAR : béatrice martin
TES CRÉDITS : shiya (avat) - penny (gif)
TA DISPONIBILITE RP : Fire meet gasoline. Enael & Malone CRiM9NA
RAGOTS PARTAGÉS : 3006
POINTS : 4821
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2015
Fire meet gasoline. Enael & Malone Tumblr_inline_mxdy1fXPSb1rys58m
ÂGE DU PERSONNAGE : 29 yo (09.04.90)
CÔTÉ COEUR : mariée à rhys
PROFESSION : prof au lycée de tenby
REPUTATION : elle est la preuve que tout peut s'arranger, pas vrai ?


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Fire meet gasoline. Enael & Malone Empty
MessageSujet: Re: Fire meet gasoline. Enael & Malone Fire meet gasoline. Enael & Malone EmptyJeu 1 Sep - 22:48

I hope you understand
And your love
Is standing next to me

Ca me fait bizarre de retomber nez à nez avec mon grand frère. Je me rends compte à quel point il m'a manqué ces derniers mois et surtout comment l'appartement était vide sans lui. Le temps était long, seule, mais autant dire que ça m'a laissé le temps de réfléchir à ce que je devais faire par rapport à ma grossesse. La poursuivre, tout simplement. Je ne peux pas me permettre d'être inconsciente et me moquer des différents risques qui pourraient mener à des conséquences désastreuses, mais pour le moment, je les garde pour moi. Au final, même Malone n'est pas au courant de la gravité de la situation. Seuls Caleb et Rhys savent, avec les médecins de l'hôpital. Même si évidemment, il sait quelques uns des risques, il n'est pas idiot et comme tous mes proches il sait qu'un rejet de greffe est possible, mais il ne sait pas les autres fins possibles. Des fins plus tragiques auxquelles je n'aime pas penser. Et ce soir, je ne vais pas y penser. J'ai assez de pain sur la planche rien que pour annoncer à mon grand frère qu'il va à nouveau être tonton. Quand je me jette dans ses bras, je me rends compte que j'aurais pu rester là pendant des heures et des heures. Comme lui a besoin de moi, j'ai besoin de lui. Terriblement besoin de lui. Et ce soir, c'est également de Malone dont j'ai terriblement besoin. Avec un peu de chance, le garçon m'aidera à rendre l'annonce plus facile. J'y crois. J'ai l'espoir. Encore et toujours. J'essaye de positiver. J'essaye d'être optimiste. Comme toujours.
« Bien sûr que non, je sais que tu es un estomac sur pattes. » que je rétorque à Malone dans un éclat de rire. je lui tape sur l'épaule, amicalement et je m'écarte pour me rapprocher un peu d'Enael. Lui me gratifie d'un sourire et rien que pour ça, je remarque qu'il fait de nombreux efforts. Des efforts que j'apprécie. « Ne t'en fais pas, ça n'aura rien à voir avec ce que tu avais là-bas. » Je ne peux même pas dire le mot. Cela dit, c'est une mauvaise idée d'aller vers lui parce que ce dernier s'éloigne en direction de la fenêtre pour finalement se griller une cigarette. Etre fumeuse passive ne m'a jamais dérangé jusque là. Mais ça, c'était avant ça. Avant que je sois enceinte. D'un geste de la main, je balaie la fumée de cigarette quand elle arrive vers moi et je m'écarte, retournant vers mon cousin.
J'échange quelques regards interrogateurs avec le Carter, cherchant à savoir ce que je dois dire, ce que je dois faire et au final, c'est mon frère qui brise le silence, reprenant la parole en posant une question d'une simplicité enfantine. D'ailleurs, le choix de réponse possible à cette question me laisse dans l'embarras. Quoi dire ?
C'est d'abord le jeune papa qui répond, me laissant un peu plus de temps pour réfléchir. « Qui sait, peut-être que tu vas lancer une nouvelle mode avec cette canne ? » que je dis pour essayer de détendre l'atmosphère. Je me doute bien que ce n'est pas facile pour Malone de parler de cet incident. Il retourne la question à mon frère et je hoche la tête, voulant moi aussi connaître la réponse à cette question. « Pas grand chose de mon côté… J'aide toujours maman avec le cabinet de temps en temps… » Enael m'offrait une ouverture, mais je fus incapable de la prendre. Je me mords l'intérieur de la joue, sachant pertinemment que ce petit manège ne peut pas durer éternellement. « Mais… Il y a quelques choses dont il faut que je te parle, Ena… Et je crois qu'il vaut mieux que tu sois assis pour l'entendre. » Conclus-je. Assis, et accessoirement, loin de tout ce qui peut représenter un danger pour lui-même ou pour nous.

_________________


« each day is valentine's day »
My funny valentine, sweet comic valentine. You make me smile with my heart. Your looks are laughable, unphotographable, yet you're my favorite work of art .bizzle

Fire meet gasoline. Enael & Malone 994868865:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
Invité

Fire meet gasoline. Enael & Malone Empty
MessageSujet: Re: Fire meet gasoline. Enael & Malone Fire meet gasoline. Enael & Malone EmptyLun 5 Sep - 8:34

Enfin de retour à la maison, cela allait me faire un bien fou, j'allais retrouvé ceux que j'aimais et surtout j'allais la retrouver, elle était ma vie, tout ce qui m'avait manqué. Alors que je me trouvais en bas de chez moi, j'hésitais pendant quelques secondes à rentrer dans le bâtiment. C'est l'arrivée de Malone qui m'obligea à prendre conscience qu'il valait mieux rentrer assez vite. Une fois à l'intérieur, ma sœur sauta dans mes bras, je profitais de ce moment pendant quelques secondes avant de laisser la place à Malone « Salut ma cousine préférée ! » J'eus un léger rictus avant de faire rapidement le tour de l'appartement du regard, j'avais l'impression de le redécouvrir pourtant je le connaissais par cœur. « Tu ne me pose pas réellement la question hein ? » « Bien sûr que non, je sais que tu es un estomac sur pattes. » Je regardais silencieusement la scène alors que les deux s'étaient mis à rire. Je vins à sourire à ma sœur tout en lui répondant, les repas de la prison n'étaient pas vraiment ce qu'on pouvait dire du 4 étoiles mais bon c'était mieux que rien parfois... « Ne t'en fais pas, ça n'aura rien à voir avec ce que tu avais là-bas. » Une nouvelle fois je la remercie d'un sourire, il faut que je reprenne mes marques, que je fasse abstraction de tout ce qu'il s'est passé là-bas... Alors que je m'éloigne de ma sœur, je veux savoir comment ça va pour eux, mais surtout ce qu'il s'est passé pendant que j'étais là-bas. Je finis par ouvrir la fenêtre et allume une cigarette, j'en ai besoin à ce moment précis, je n'avais jamais été un gros fumeur... Mais c'était avant... « Moi ça va. Je me remets doucement même si je dois encore me trimballer cette canne de la même manière que grand-père. » « Qui sait, peut-être que tu vas lancer une nouvelle mode avec cette canne ? » Je souris à la remarque de ma sœur alors que j'observe Malone, j'avais lu dans le journal ce qu'il s'était passé pour lui et s'il n'y avait pas eu ces cachets pour faire de moi une ''loque humaine'', j'aurai été capable de passer ma colère que quelqu'un.... « Et toi Ena comment tu te sens ? Je veux dire, à part ton message, je n'ai pas eu grand chose comme description. » Je soupirais une fois de plus « ça va... un peu perdu mais ça va... » Qu'est-ce qu'il voulait que je dise, qu'en réalité à l'intérieur de moi, j'étais comme une cocotte prête à exploser ce n'était pas facile et puis je m'étais juré de cacher mon état à tous !. « Tu sais, il n'y avait pas grand chose à dire... j'étais enfermé dans une cellule capitonné 23h sur 24 shooter par des médicaments... je n'avais qu'une heure ou je pouvais sortir dans une cours seul car jugé trop instable ou dangereux pour les autres... La bonne blague quand on voit certains qui vivent là-bas.... » Peut-être avaient-ils raison au fond, personne même pas moi pouvait savoir qui j'étais réellement en grosse crise surtout s'il n'y avait pas Malone et Lizzie pour me ''contrôler''. Voilà que j'avais parlé vaguement de ''là-bas'', ils n'avaient pas besoin d'en savoir plus... Même à mon pire ennemi, je ne souhaiterai qu'il se trouve enfermer entre 4 mûrs. « Pas grand chose de mon côté... J'aide toujours maman avec le cabinet de temps en temps... » Mon regard se posait sur ma sœur, je ne savais pas trop quoi penser à ce moment précis. C'était certainement le fait qu'elle parle de notre mère... cette femme qui n'avait pas pris de mes nouvelles depuis.... bien longtemps.... Où bien était-ce moi qui ne lui en avait pas donné mais cela revenait au même pour moi... J'avais toujours cette impression d'être un pariât à leurs yeux. « Mais.. Il y a quelques choses dont il faut que je te parle, Ena... Et je crois qu'il vaut mieux que tu sois assis pour l'entendre. » Je fronçais les yeux à cette phrase, alors que je tirais une nouvelle bouffé de ma cigarette, je n'aimais pas cela et si... soudain tout était un peu plus claire – du moins pour moi – si Malone était là, ce n'était pas que pour venir rendre visite à son cousin fraîchement sortit de prison... Non c'était tout autre chose... Ce qu'elle devait me dire... N'allait pas me plaire, je le ressentais au plus profond de moi « Je suis bien debout... » Je n'avais pas envie de m'asseoir, je l'avais été trop de fois en prison. « Je t'écoute... Ou plutot vous écoute car si Malone est là, ce n'est pas que pour mes beaux yeux... N'est-ce pas ! » Je n'étais pas stupide...
Revenir en haut Aller en bas
Sam B. Martins
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : knight.
TES DOUBLES : daniel & adriel & liam & erin.
TON AVATAR : nicoSEXYtortorella ♥
TES CRÉDITS : croco & tumblr & ju d'amour.
TA DISPONIBILITE RP : open. (lula, lula/ivy/max, lula's birthday)

RAGOTS PARTAGÉS : 5153
POINTS : 7300
ARRIVÉE À TENBY : 26/04/2014
Fire meet gasoline. Enael & Malone Giphy
ÂGE DU PERSONNAGE : 30ans. (30.09.1988)
CÔTÉ COEUR : célibataire de longue date, puceau en secret.
PROFESSION : sniper pour l'armée galloise à la retraite.
REPUTATION : un exemple a suivre ce jeune homme, tout simplement. même si je ne l'imaginais pas se transformer en garde du corps, encore moins pour Lula Landry. ca risque d'être drôle a observer.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Fire meet gasoline. Enael & Malone Empty
MessageSujet: Re: Fire meet gasoline. Enael & Malone Fire meet gasoline. Enael & Malone EmptySam 10 Sep - 1:25


Explosive.
Quoi de neuf, une phrase qui passe presque inaperçu à travers la pièce, on pensait qu'Enael serait le dernier à parler de nous trois. « Qui sait, peut-être que tu vas lancer une nouvelle mode avec cette canne ? » Elle en rigole parce qu'elle sait que ce n'est pas facile. Mais comme d'habitude, elle avait été d'un grand soutien pour moi. Ca me fait plaisir de lui retourner la pareil. Le brun doit être au courant de ce qui s'est passé et pourtant, il ne réagit pas. C'est pour un mieux de toutes façons. « Ca se pourrait. C'est bon pour marcher et ce truc là peut faire bien plus de dégâts que ce qu'on pense. Je devrais peut-être penser à une reconversion. » ajoutais-je mort de rire. J'imagine le truc, la scène où je lance ma propre marque et même une pub. C'est ridicule mais ça fait du bien après des tensions comme telles. Je reporte mon attention sur Ena et tâte un peu le terrain, lui demande comment il va. « Ca va... un peu perdu mais ça va... » Comme une bombe qui fait tic tac dans une petite cellule, prête à exploser à n'importe quel moment. « Tu sais, il n'y avait pas grand chose à dire... j'étais enfermé dans une cellule capitonné 23h sur 24 shooter par des médicaments... je n'avais qu'une heure ou je pouvais sortir dans une cours seul car jugé trop instable ou dangereux pour les autres... La bonne blague quand on voit certains qui vivent là-bas... » C'est vague, bref et assez complet. J'ai bien envie de lui répondre quelque chose mais rien ne me vient à l'esprit. Je ne suis pas sûr que quelque chose comme j'aurais aimé être là puisse le réconforter, même un peu. Ou je t'aurais sorti de là ou même n'importe quoi d'autre. Je n'ai pas mon cousin devant moi, j'ai un mec détruit par une prison et des tonnes de médicaments. Et je ne sais plus comment m'adresser à lui alors qu'avant, on ne se serait jamais arrêté de parler. « Pas grand chose de mon côté… J'aide toujours maman avec le cabinet de temps en temps… » Lizzie a pris la parole seule alors que je suis plongé dans mes propres pensées à trier ce que mon cousin venait de nous raconter. Je bouge mes yeux de la table et fixe ma cousine qui se trouve un peu plus loin. J'essaie d'attraper son regard mais ses yeux sont ailleurs. Je trouve que cette conversation vire presque au ridicule parce qu'on sait tous les trois que quand on se rassemble pour un dîner, c'est que quelqu'un à quelque chose à dire. J'essaie de voir si elle veut aller plus loin mais aucune réaction alors je me contente de lui répondre un truc. « Je ne savais pas ça ! J'espère que ma tante ne te torture pas trop. » finis-je par dire en rigolant, plus décontracté.

« Mais… Il y a quelques choses dont il faut que je te parle, Ena… Et je crois qu'il vaut mieux que tu sois assis pour l'entendre. » Il fronce les sourcils tandis qu'il prend une autre bouffée de poison. Fini les discussions ou le fait de rattraper le temps, on passe aux choses sérieuses et aux discussions qui ennuient. Il n'est pas bête, il sait que je suis là pour le contrôler au cas où il dérape. Même si à part me faire encore plus mal, je ne pourrais pas faire grand chose. « Je suis bien debout... » Son ton est froid et dur. Je crois que ni ma cousine ni moi n'avons envie de le contredire. Ca arrivera bien assez tôt. « Je t'écoute... Ou plutot vous écoute car si Malone est là, ce n'est pas que pour mes beaux yeux... N'est-ce pas ! » Je roule mes yeux et m’affaisse contre le dos du fauteuil, épuisé alors que le repas n'avait même pas encore commencé. J'aurais pu être là pour lui et depuis longtemps mais Ena a fait comme d'habitude, il s'est débrouillé seul et a fait n'importe quoi. J'aurais pu servir de soutien depuis longtemps et faire de cette soirée un moment plus agréable. « Ena, ne fais pas comme si je n'étais jamais là pour toi non plus. Je suis sûr que j'aurais pu t'éviter la prison si tu m'avais appelé. » Je remets les choses en place mais ce n'est quand même pas le sujet. Puis je mets mon trop plein d'émotions sur le coup de la fatigue et des médicaments. Ma tension trop haute à mon goût, je reprends ma respiration et parle sur un ton un peu plus normal. « Mais oui, je suis là pour soutenir Liz et stp, tu reste calme et tu écoute. » Pourquoi est-ce que je mentirais ou pourquoi est-ce que je voudrais détourner la vérité. J'ai trop pris l'habitude de vouloir préserver les autres en passant autour du pot mais c'est fini maintenant. Il faut croire que me faire tirer dessus m'a fait me rendre compte que merde, on a qu'une seule vie et on a pas besoin de se la gâcher pour préserver les bons sentiments. « Ce n'est pas facile, pour personne. Alors on va profiter de ce petit moment en famille pour les bonnes nouvelles et le bonheur à l'état pure. » dis-je dans une tentative comique, tentant de me convaincre par la même occasion.

AVENGEDINCHAINS

_________________

    thinkin' about you ♒︎ can't help but wondering if this is the last time that I'll see your face. is it tears or just the fucking rain? wish I could say something ... something that doesn't sound insane, but lately I don't trust my brain. you tell me I won't ever change, so I just say nothing. endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lizzie Mathesson-Blake
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew, brendan, deborah, nate, jesse & yevgeniya
TON AVATAR : béatrice martin
TES CRÉDITS : shiya (avat) - penny (gif)
TA DISPONIBILITE RP : Fire meet gasoline. Enael & Malone CRiM9NA
RAGOTS PARTAGÉS : 3006
POINTS : 4821
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2015
Fire meet gasoline. Enael & Malone Tumblr_inline_mxdy1fXPSb1rys58m
ÂGE DU PERSONNAGE : 29 yo (09.04.90)
CÔTÉ COEUR : mariée à rhys
PROFESSION : prof au lycée de tenby
REPUTATION : elle est la preuve que tout peut s'arranger, pas vrai ?


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Fire meet gasoline. Enael & Malone Empty
MessageSujet: Re: Fire meet gasoline. Enael & Malone Fire meet gasoline. Enael & Malone EmptyLun 12 Sep - 18:27

I hope you understand
And your love
Is standing next to me

On essaye de faire une atmosphère légère avec Malone, rigolant doucement et souriant dès que l'occasion se présente, mais toujours, il y a la dure réalité qui vient nous frapper. Cette réalité étant que mon frère vient de passer des mois en prison. Seul, sans visite autorisée, sans distraction… Quand ce dernier raconte brièvement son séjour derrière les barreaux, je me mords l'intérieur de la joue pour me forcer à ne pas fondre en larmes en l'imaginant là-bas. Ils ont enfermé mon grand frère… Je sais éperdument que ce n'est pas la première fois qu'on me l'avait enlevé, la première fois étant une hospitalisation dans un institut psychiatrique, mais cette fois, c'est différent. Cette fois, je n'avais pas la possibilité de le voir. Cette fois, c'était dans une prison, avec des personnes pas forcément bienveillantes… Je déglutis, mal à l'aise face à ce récit. Pourtant, c'est la réalité et il faut que j'y fasse face. C'est difficile, mais ce n'est pas pour moi que ce fut le plus dur alors je prends sur moi et j'adresse un regard rempli de compassion envers Enael. Alors quand je prends la parole à mon tour pour raconter mon quotidien sans grand intérêt à côté de l'Enfer qu'Ena vient de vivre, je ne me sens pas bien. Je ne sais plus vraiment où regarder et encore une fois, j'ai envie de faire machine arrière car je sais que plus le temps passe et plus il me sera difficile de faire l'annonce au grand brun. Heureusement que Malone est là. D'ailleurs, c'est lui qui me sort de mes pensées en réagissant à ma remarque. « Si, ça m'arrive de temps en temps, pendant les semaines les plus chargées. C'est du secrétariat, mais au moins, ça me fait un peu d'argent en attendant de trouver un poste fixe dans une école. » Car même si j'ai dû mettre de côté mes envies professionnelles à cause de ma santé, je n'oublie pas mon rêve d'avoir ma propre classe et d'être institutrice. « Et non, elle ne me torture pas, c'est tout juste si elle fait attention à moi, en fait. » Que je dis en souriant même si c'est la stricte vérité. Depuis toujours, nos parents n'ont jamais été présents, et ce qui s'apparente le plus à un père pour moi, c'est Luka. Cependant, je ne vais pas me plaindre car cette dernière me permet tout de même de travailler pour elle même si je n'ai pas le diplôme requis.

Avant de flancher et de changer radicalement d'avis, je me lance pour faire ma révélation à Enael en lui sommant de s'assoir, ce qu'il refuse. Je reste bouche bée, un moment, pas très sûre de moi pour finalement m'assoir sur le sofa. « Comme tu veux. Moi je vais m'assoir en tout cas. » Que je dis, un petit sourire sur les lèvres. Les deux hommes discutent et je me maudis d'avoir mêlé mon cousin à cette histoire. Peut-être qu'en fait, j'aurais dû faire l'annonce toute seule. Après tout, le bébé, c'est mon entière responsabilité, alors je devrais faire face à cette situation toute seule… Mais non… Il me soutient, comme il dit à Enael. Je les regarde, soupire pour me donner un peu de courage et reprends à la suite de Malone, une fois que le calme est demandé.  « Bon… C'est parti… Ena… Ce que je voulais te dire c'est que… Je suis… Enceinte. De huit semaines. Et pour devancer tes questions… Non, je n'ai pas de petit-ami et non… Ce n'était évidemment pas planifié. » Que j'avoue pour finalement garder les lèvres pincées et plonger mon regard dans celui du Gallois, dans l'espoir d'y déceler une réaction positive, ou du moins, pas explosive.

_________________


« each day is valentine's day »
My funny valentine, sweet comic valentine. You make me smile with my heart. Your looks are laughable, unphotographable, yet you're my favorite work of art .bizzle

Fire meet gasoline. Enael & Malone 994868865:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
Invité

Fire meet gasoline. Enael & Malone Empty
MessageSujet: Re: Fire meet gasoline. Enael & Malone Fire meet gasoline. Enael & Malone EmptyLun 19 Sep - 8:41

Je ne savais plus trop quoi penser de tout ça, mon esprit était encore enfermé dans ce monde gris et sans âme mais qu'est-ce que ça me faisait du bien d'être enfin à la maison parmi les miens. Je souriais à ma sœur alors qu'elle parlait de la canne de notre cousin« Ca se pourrait. C'est bon pour marcher et ce truc là peut faire bien plus de dégâts que ce qu'on pense. Je devrais peut-être penser à une reconversion. » un nouveau sourire s'afficha sur mes lèvres, c'était assez comique comme situation et malgré le fait que je soit mal ça me faisait du bien. Je répondais maintenant à mon cousin sur le fait de comment je me sentais. Pour une fois, je ne pouvais dire réellement la vérité, je ne voulais pas les inquiéter tout simplement. J'écoutais les réponses de ma famille avant que je commence à trouver étrange que Lizzie me demande de m'asseoir... Tout d'un coup tout vint à devenir plus clair pour moi« Comme tu veux. Moi je vais m'assoir en tout cas. » Je soupirais tout en tirant sur ma clope avant de détourner le regard« Ena, ne fais pas comme si je n'étais jamais là pour toi non plus. Je suis sûr que j'aurais pu t'éviter la prison si tu m'avais appelé. » Je levais les yeux au ciel « Et ça aurait changé quoi ? Je n'ai jamais dit que tu n'as jamais été là.. Mais franchement cette fois-ci tu n'aurais rien pu faire, j'ai vite été mis hors de cause concernant l'incendie mais pas pour le reste... » Je tirais sur ma clope avant de l'éteindre et de jeter le mégot par la fenètre. « Mais oui, je suis là pour soutenir Liz et stp, tu reste calme et tu écoute. » Je soupirais sans répondre, j'en étais persuadé mais ce que je me demandais c'était ce qu'ils avaient de si important à me dire pour qu'ils soient deux... Je n'aimais pas ça du tout.. « Ce n'est pas facile, pour personne Alors on va profiter de ce petite moment en famille pour les bonnes nouvelles et le bonheur à l'état pure. » Mon regard se posa une nouvelle fois sur mon cousin, je ne comprenais pas ce qu'il voulait dire par une bonne nouvelle, cela faisait pas mal de temps que je n'avais pas eu de bonnes nouvelles... C'était une étrange sensation... « Bon… C'est parti… Ena… Ce que je voulais te dire c'est que… Je suis… Enceinte. De huit semaines. Et pour devancer tes questions… Non, je n'ai pas de petit-ami et non… Ce n'était évidemment pas planifié. » J'écoutais ma sœur avec attention alors que plus elle parlait, plus ma mâchoire se crispa à la nouvelle non attendu qu'elle venait de dire, j'avais l'impression qu'elle venait de lâcher une bombe, une bombe qui venait de me détruire un peu plus et ce rire qui raisonnait en moi... Le mal reprenait le reste de sa part, il était en moi me prenant par les entrailles... Je restais à l'observer sans rien dire, j'essayais de contrôler ma respiration pour ne rien faire voir mais j'avais envie d'hurler... J'avais l'impression qu'elle m'avait trahi, qu'elle avait profité de mon enfermement pour passer une étape de sa vie... Au pire je pouvais comprendre ou essayait de comprendre si elle avait un petite ami mais là.... Elle n'avait personne, ils n'étaient pas ensemble et c'était qui ce type, c'était qui celui qui avait mis ma sœur enceinte... A ce moment précis, je ressentais une haine profonde pour ce type qui avait mis ma princesse enceinte, je restais persuader que maintenant j'allais la perdre ou peut-être que c'était déjà fait, j'avais perdu l'une des seules raisons qui me faisait rester ''normal''... Je baissais la tête tout en passant une main sur mon visage, j'essayais de ne rien faire voir, j'essayais de rester calme mais je n'y arrivais pas, j'avais du mal à me concentrer sur quelque chose de positif pour ne pas faillir.... Je levais la tête venant reposer mon regard sur ma sœur, je ne savais pas quoi dire, je ne savais pas quoi faire pour ne rien faire voir... Et pourtant j'avais envie de tout casser, j'avais envie d'hurler, je leur en voulais... Voilà je leur en voulais et même plus encore... « Ok.... » J'attrapais mon paquet de cigarettes et l'ouvris avant de le refermer en repensant au fait qu'elle était enceinte.... « Il s'appelle comment ? » dis-je assez sèchement mais j'avais besoin de savoir.. Peut-être parce que je voulais m'assurer qu'il était un type bien ou non... je lâchais un nouveau soupire puis j'attrapais mon sac et alla dans ma chambre, il fallait que je m'éloigne d'eux... Je ne voulais pas leur faire de mal, je savais aujourd'hui de quoi j'étais capable en cas de crises... Dans ma chambre je fis les cent pas essayant de me calmer avant de tout balancer ce qui se trouvait sur la commode...
Revenir en haut Aller en bas
Sam B. Martins
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : knight.
TES DOUBLES : daniel & adriel & liam & erin.
TON AVATAR : nicoSEXYtortorella ♥
TES CRÉDITS : croco & tumblr & ju d'amour.
TA DISPONIBILITE RP : open. (lula, lula/ivy/max, lula's birthday)

RAGOTS PARTAGÉS : 5153
POINTS : 7300
ARRIVÉE À TENBY : 26/04/2014
Fire meet gasoline. Enael & Malone Giphy
ÂGE DU PERSONNAGE : 30ans. (30.09.1988)
CÔTÉ COEUR : célibataire de longue date, puceau en secret.
PROFESSION : sniper pour l'armée galloise à la retraite.
REPUTATION : un exemple a suivre ce jeune homme, tout simplement. même si je ne l'imaginais pas se transformer en garde du corps, encore moins pour Lula Landry. ca risque d'être drôle a observer.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Fire meet gasoline. Enael & Malone Empty
MessageSujet: Re: Fire meet gasoline. Enael & Malone Fire meet gasoline. Enael & Malone EmptyMar 4 Oct - 1:57


Explosive.
L'atmosphère est légère. En tous cas, quand Lizzie et moi on prends la parole. Ena jette un froid à chaque fois et même si je comprends que ça n'a pas été facile pour lui dans cette prison, la vie de nous a pas fais de cadeaux non plus. Alors il faut la prendre de manière positive et voir tout ce qui a de bon derrière. On se sent mal à l'aise et bien en même temps, le moment fatidique qui approche à grand pas. Je suis là, je suis là pour l'aider à laisser les mots s'échapper ou contrôler le moindre dérapage. Comme je peux. « Si, ça m'arrive de temps en temps, pendant les semaines les plus chargées. C'est du secrétariat, mais au moins, ça me fait un peu d'argent en attendant de trouver un poste fixe dans une école. » répond ma cousine. Je suppose que c'est ce que j'aurais fais aussi pour éviter de me retrouver sans argent ou juste avec celui de mes parents. Puis le secrétariat, quand t'es enceinte, c'est beaucoup moins stressant que d'être institutrice. Je respire un peu plus lentement, soulagé. « J'espère que tu trouveras vite. Tu es tellement douée avec les enfants que je ne te vois pas coincée derrière un bureau longtemps. » lui dis-je très sincèrement. Je vois comment elle se débrouille avec Mila et je me dis qu'elle fera une magnifique prof, ainsi qu'une magnifique mère. « Et non, elle ne me torture pas, c'est tout juste si elle fait attention à moi, en fait. » Dans cette famille, ils sont froids. Gentil de temps en temps, prenant toujours soin de nous mais c'est tout, ça s'arrête là. J'ai cru que je rigolais en posant ma question à la Mathesson mais en fait, pas du tout. « C'est de famille .. C'était soit la torture, soit l'ignorance.» dis-je en exprimant mes pensées tout haut. Mais la conversation s'arrête là. C'est mieux, il ne faut pas qu'on tourne autour du pot toute la soirée. Il est malin mon cousin, il sait très bien qu'on lui cache quelque chose. Il l'exprime même à voix haute ce qui a eu le don de m'énerver. « Et ça aurait changé quoi ? Je n'ai jamais dit que tu n'as jamais été là.. Mais franchement cette fois-ci tu n'aurais rien pu faire, j'ai vite été mis hors de cause concernant l'incendie mais pas pour le reste... » Ena marque un point et pourtant, je n'ai pas envie de me laisser faire. « Ca aurait changé qu'au moins, j'aurais essayé ! Puis tu ne te serais peut-être pas retrouvé dans cet état devant nous. » bafouillais-je un peu. Mais je ne vais pas plus loin, ne voulant guère enfoncer le clou, Liz qui doit lui parler étant déjà bien suffisant.

J'ai dis ce que j'avais à dire, presque sûr de l'avoir au moins calmé. Maintenant, je ferme ma bouche et laisse les autres parler. Mes cousins discutent brièvement et tandis que le Mathesson ne veut pas bouger, Liz elle va s'asseoir sur un siège. Elle me regarde, cherchant sûrement une once de courage avant d'enfin se lançer. « Bon… C'est parti… Ena… Ce que je voulais te dire c'est que… Je suis… Enceinte. De huit semaines. Et pour devancer tes questions… Non, je n'ai pas de petit-ami et non… Ce n'était évidemment pas planifié. » Ce n'est pas ma nouvelle, ce n'est en rien mes affaires et pourtant, mon cœur manque de sortir de sa cage thoracique jusqu'à ce qu'elle finisse sa phrase. Je bloque sur la table, les fauteuil, les murs .. Tout sauf les deux membres de ma famille. Je sais que je suis là en soutien et pourtant, malgré le fait qu'on soit tous proches, je ne me sens pas du tout à ma place. Le silence n'engage rien de bons et je me prépare mentalement à tout ce qui pourrait arriver. « Ok... » Je lève la tête dans sa direction. Il est calme, très calme. Trop calme. J'attends l'explosion qui arrive mais j'ai l'impression que ça dure une éternité. « Il s'appelle comment ? » Je ne veux pas que la jeune femme prenne la parole, elle est capable de le dire et j'ai peur pour Rhys. En tous cas pour l'instant. Il n'est pas en mesure d'entendre ne serait-ce que le prénom. « Ça importe peu pour l'instant cousin. » répliquais-je très calmement. Je l'ai peut-être dis d'une voix trop basse, je n'ai pas l'impression qu'il m'ait entendu. Ce n'est pas grave. Ena s'en va, quitte la pièce. Peut-être qu'il a appris la maîtrise là bas, ce qui ne serait pas plus mal. « Je ne sais pas trop .. Mais on peut dire que ça ne s'est pas trop mal passé. » Je rigole à moitié, persuadé qu'on aurait pu faire pire. « Tu crois qu'on devrait le laisser digérer avant d'aller le voir ? » finis-je par demander, peu sûr. Comme je l'ai dis depuis longtemps, j'ai l'impression que pour l'instant, pas moyen de comprendre mon cousin. Comme si j'avais perdu ces vieilles habitudes avec lui, celles qui me permettaient de le voir comme une personne normale. Et ça me fait peur.

AVENGEDINCHAINS


Spoiler:
 

_________________

    thinkin' about you ♒︎ can't help but wondering if this is the last time that I'll see your face. is it tears or just the fucking rain? wish I could say something ... something that doesn't sound insane, but lately I don't trust my brain. you tell me I won't ever change, so I just say nothing. endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lizzie Mathesson-Blake
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew, brendan, deborah, nate, jesse & yevgeniya
TON AVATAR : béatrice martin
TES CRÉDITS : shiya (avat) - penny (gif)
TA DISPONIBILITE RP : Fire meet gasoline. Enael & Malone CRiM9NA
RAGOTS PARTAGÉS : 3006
POINTS : 4821
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2015
Fire meet gasoline. Enael & Malone Tumblr_inline_mxdy1fXPSb1rys58m
ÂGE DU PERSONNAGE : 29 yo (09.04.90)
CÔTÉ COEUR : mariée à rhys
PROFESSION : prof au lycée de tenby
REPUTATION : elle est la preuve que tout peut s'arranger, pas vrai ?


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Fire meet gasoline. Enael & Malone Empty
MessageSujet: Re: Fire meet gasoline. Enael & Malone Fire meet gasoline. Enael & Malone EmptyVen 7 Oct - 12:45

I hope you understand
And your love
Is standing next to me

Je fais ma confession, les lèvres tremblantes et j'appréhende plus que jamais sa réaction. Je l'appréhendais déjà le jour où je lui ai avoué que j'étais fiancée et que j'allais me marier avec Oscar et j'avais eu raison car il ne lui avait pas fallu longtemps pour devenir violent. Heureusement, ce jour là, Luka était là pour le calmer car je ne pouvais pas faire grand chose depuis mon lit d'hôpital. Ce soir, c'est plus important que des fiançailles, c'est un bébé. Un changement radical dans une vie. Et j'ai la chance d'avoir Malone à mes côtés pour m'aider à lui faire avaler la pilule. Même si je ne veux pas voir la réaction de mon grand frère, je me force pour vérifier qu'il n'est pas sur le point de mettre son poing dans le mur ou ailleurs. Combien de fois, je l'ai retrouvé les mains en sang parce qu'il venait de se faire du mal à cause des voix dans sa tête… Je ne veux pas qu'un tel incident se reproduise donc je le regarde d'un oeil attentif bien qu'un peu craintif. Ce n'est pas dans ma condition que je peux faire grand chose pour l'aider de toute façon…
Les expressions de son visage sont de mauvais signes, mais il garde la face et au bout d'un certain temps, il me pose même une question. J'aurais dû m'en douter qu'il voudrait savoir l'identité de celui qui m'a mis dans cet état. Encore une fois, je m'en veux car j'ai peur qu'il pense que je me suis amusée à faire la traînée quand il pourrissait au fond d'une cellule en isolement. Je déglutis et j'hésite à lui répondre. Ne serait-ce pas dangereux de lui donner l'identité de Rhys ? Je ne sais pas. Mon cerveau part dans tous les sens et c'est finalement mon cousin qui prend la parole à ma place. Je lui lance un regard reconnaissant, un sourire soulagé sur les lèvres et je mime des remerciements. Je me retourne vers Enael et je confirme les dires de mon cousin. Oui, il vaut mieux ne pas donner cette information à mon frère.
« Oui, ce n'est pas important pour le moment… » Je me pince les lèvres et j'ajoute. « Mais c'est quelqu'un de bien. » Je pense que le brun aura du mal à considérer Rhys comme quelqu'un de bien après ça, mais j'essaye quand même de faire que les choses soient en sa faveur.
Probablement insatisfait pas nos réponses, le jeune homme tire sa révérence sans un mot et part dans sa chambre. Je déglutis mais je le laisse faire en silence. Je me relève enfin et je fais face au Carter. Je souris à ses paroles et je hoche la tête.  « Oui ça aurait pu être bien pire. » Pour remercier encore une fois le jeune homme de sa présence, je viens me blottir dans ses bras.  « T'as raison… Il faut lui laisser le temps de digérer la nouvelle. Merci encore d'avoir été là. Je n'aurais jamais pu lui avouer toute seule. » Je n'aurais jamais été aussi courageuse pour affronter le brun en face à face. Je suis soulagée que toute cette histoire soit terminée et surtout soulagée de ne pas avoir à mentir à mon frère sur mon état. De toute façon, il se serait bien évidemment poser des questions au bout d'un moment en me voyant prendre du volume.
Cependant, même si je suis dans l'optique de laisser Enael tout seul, le fracas que j'entends aussitôt me refait envisager la chose.  « Oh non… » Je suis incapable de le laisser seul. Prise par une peur viscérale que le trentenaire soit en train de se blesser par ma faute, je traverse la pièce en courant aussi vite qu'il m'est possible de courir et j'entre dans la chambre. J'ai peur de l'état dans lequel je vais le retrouver, et tout ce stress me fait monter les larmes aux yeux. Je me sens tellement coupable.  « Ena… S'il te plait… Je suis tellement désolée. C'était un accident, ce n'était pas censé arriver. » et avant que ça n'arrive, je ne m'étais jamais imaginer tomber enceinte. Du moins, pas avant quelques années. Dans un élan d'inconscience, je viens sauter une nouvelle fois au cou de mon frère, toujours en pleurant.  « Je sais que tu m'en veux… Mais je ne t'abandonnerai pas. Jamais. Tu sais que je t'aime, et ça ne changera pas. » Je le relâche, et je recule de quelques pas. « Tu peux me crier dessus si ça t'aide… Me dire ce que tu en penses… Moi, j'ai besoin de toi, j'aurais toujours besoin de toi… T'es mon grand frère… Mais si tu veux que je te laisse de l'espace… Si tu ne veux plus me voir et que je déménage de ton appartement… Alors je le ferai. »

_________________


« each day is valentine's day »
My funny valentine, sweet comic valentine. You make me smile with my heart. Your looks are laughable, unphotographable, yet you're my favorite work of art .bizzle

Fire meet gasoline. Enael & Malone 994868865:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
Invité

Fire meet gasoline. Enael & Malone Empty
MessageSujet: Re: Fire meet gasoline. Enael & Malone Fire meet gasoline. Enael & Malone EmptyLun 17 Oct - 15:52

La nouvelle venait de tomber, ma sœur était enceinte d'un type que je ne connaissais même pas et encore plus ils n'étaient pas ensemble. Je laissais mon regard pendant un instant sur ma sœur essayant de garder le contrôle de mon esprit mais il était là, je l'entendais rire aux éclats, je l'entendais me dire qu'une fois de plus j'allais me retrouver seul et ça je le savais c'était maintenant inévitable. Mon existence se résumait à vivre seul comme un paria, sans personne.... je n'arrive à rien dire de plus qu'un ''ok'' essayant de paraître calme mais en réalité, je boue de l'intérieur, je sens mon sang bouillir, j'ai l'impression que mon corps me brûle.. voilà que la seule chose que j'arrive à sortir à ce moment précis et de savoir le nom de ce type, j'ai besoin de le savoir « Ca importe peu pour l’instant cousin » je fronce les yeux, bien sûr que si c'est important pour moi, j'ai besoin de le savoir « Oui, ce n'est pas important pour le moment... » mon regard se pose rapidement sur ma sœur, voilà qu'elle suit les directives de notre cousin, je soupire « Mais c'est quelqu'un de bien. » tu parles... Quelqu'un de bien, personne ne sera assez bien pour ma sœur surtout dans cet objectif là. Je ne sais pas ce qui était le pire, la nouvelle qui dans un sens était une bonne nouvelle pour elle ou le fait qu'on me cache encore des choses. J'attrapais mon sac pour aller dans la chambre, j'avais besoin d'être seul surtout pour évacuer la colère que je ressentais au plus profond de moi. Une fois la porte fermée, je fis les cent pas dans ma chambre avant de virer d'un geste tout ce qu'il se trouvait sur la petite commode de la chambre. Ma tête va exploser, je le sens de plus en plus... Je ressens aussi ce besoin de détruire la moindre chose me rappelant qui je suis. Je me fige en attendant la porte s'ouvrir et baisse la tête sans me retourner « Ena… S'il te plait… Je suis tellement désolée. C'était un accident, ce n'était pas censé arriver. » je tourne légèrement la tête serrant les dents un peu plus alors que ma princesse se jette dans mes bras« Je sais que tu m'en veux… Mais je ne t'abandonnerai pas. Jamais. Tu sais que je t'aime, et ça ne changera pas. » Je ne sais même pas si je lui en veux réellement, peut-être un peu ou pas du tout mais je m'en veux de l'avoir abandonné, d'avoir été enfermé pour une chose que je n'avais pas commis à la base, j'aurai du essayer de rester calme, de ne pas frapper presque à mort ce type mais c'était plus fort que moi... Alors qu'elle se recule, je finis par poser mon regard sur elle tout en reprenant une respiration normal« Tu peux me crier dessus si ça t'aide… Me dire ce que tu en penses… Moi, j'ai besoin de toi, j'aurais toujours besoin de toi… T'es mon grand frère… Mais si tu veux que je te laisse de l'espace… Si tu ne veux plus me voir et que je déménage de ton appartement… Alors je le ferai. » Je reste un moment silencieux, c'est pesant bien trop pesant, je n'ai pas envie de faire du mal à ma sœur même verbalement, elle n'a pas besoin de cela, je sais que je peux me contrôler encore pendant un petit moment avant d'exploser complètement, je sais déjà comment et où aller... Mais pour l'heure, je me dois de la rassurer, de les rassurer car je sais que Malone n'est pas loin par contre je ne peux pas dire ce que j'en pense, c'est aller à l'encontre de ce que je souhaite pour ma princesse. « Tu vas rester ici et tu prendras ma chambre, elle est un peu plus grande avec le renforcement, tu pourras si tu le souhaites faire un petit coin pour... pour le bébé si tu comptes rester ici » il était vrai qu'elle pourrait vouloir son indépendance avec le bébé et si ce n'était pas le cas... J'aviserai à ce moment précis. Pour le moment, mon esprit était embrouillé, je n'arrivais plus à réfléchir correctement mais je faisais tout pour rester le plus calme possible pour elle... pour eux... « Pour le reste, ne fais pas de promesse que tu ne pourrais tenir Princesse. Un jour où l'autre, tu m'abandonneras comme tout le monde... » Je ne savais pas si c'était la vérité mais je me sentais obliger de le dire. Je me rapprochais d'elle avant de déposer un baiser sur son front alors que mon regard croisait celui de notre cousin « Je t'aime aussi » j'essayais de me montrer serein et rassurant pour tous même si au fond je ne l'étais pas...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Fire meet gasoline. Enael & Malone Empty
MessageSujet: Re: Fire meet gasoline. Enael & Malone Fire meet gasoline. Enael & Malone Empty

Revenir en haut Aller en bas

Fire meet gasoline. Enael & Malone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-