AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

My touch is black and poisonous ◘ Faith Scarlet Swanson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : arwiie
TES DOUBLES : Lawrence O. Hardy
TON AVATAR : Jennifer Lawrence
TES CRÉDITS : avengedinchains & crackintime
TA DISPONIBILITE RP : en cours: Gabriel
à venir: Kainoa - Sameen -Greg
RAGOTS PARTAGÉS : 527
POINTS : 641
ARRIVÉE À TENBY : 11/08/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans
CÔTÉ COEUR : Terrifiée par l'attachement, elle a abandonné l'amour de sa vie. Alors qu'elle cherchait à la reconquérir, cette dernière est partie définitivement.
PROFESSION : Psychomotricienne.
REPUTATION : Les Swanson...une riche famille qui s'est toujours considérée comme supérieure. J'ai presque envie de dire que le terrible accident de leur enfant n'était qu'une punition méritée! Cependant la jeune Faith n'a jamais semblé se sentir à l'aise dans leur univers. Plus libertine et sauvage. Irrespectueuse aussi, vu son départ précipité et le mal qu'il a causé.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: My touch is black and poisonous ◘ Faith Scarlet Swanson Jeu 11 Aoû - 21:48



Faith Scarlet Swanson
27 ans ♣ Psychomotricienne ♣ Célibataire ♣ A vécu à Tenby jusqu'à ses 25 ans et revient après deux ans d'absence
TÉMÉRAIRE – DÉTERMINÉE – CHARMEUSE – SENSUELLE – FONCEUSE – TRAVAILLEUSE – INTELLIGENTE – SÉDUCTRICE – MANIPULATRICE – PASSIONNÉE – CONFIANTE – ARROGANTE – POLIE – JOUEUSE – AMBITIEUSE


« Entrez, entrez. Installez-vous et faites comme chez vous, surtout ! Un thé, peut-être ? » Tout en vous tendant une tasse de thé, Mrs Lloyd fronce légèrement les sourcils pour vous demander : « Dites-moi, c'est la première fois que je vous invite chez moi, il me semble. Comment cela se fait-il ? Vous n'êtes pas bien intégré à notre communauté, peut-être ? Rassurez-moi tout de même, vous n'êtes pas quelqu'un d'important ? » Tout en vous proposant des biscuits d'un geste, elle ajoute en riant : « Ou bien, vous n'aimez pas les vieilles radoteuses dans mon genre ! »

16 mai 2006

« Merry a toujours autant de grâce tu ne trouve pas? J'aurais cru que mettre bas aurait eu un impact négatif sur sa condition, mais il n'en est rien, elle a conservé son niveau. Elle m'impressionnera tou La phrase de ma mère est interrompue par son cri horrifié. Je la vois passer sous la barrière et courir sur le terrain d'entrainement. Il faisait bon ce jour là. Elle portait une jolie robe à fleurs et un chapeau dont le nœud avait voleté sous la légère brise durant la journée. Mais à présent qu'elle court aussi rapidement que ce que sa santé fragile lui permet, le chapeau s'envole et tombe sur le sol poussiéreux. Exactement comme mon frère il y a quelques minutes. Une haie un peu trop haute au goût de Merry, un mauvais dosage et ses pattes qui se prennent dans l'obstacle. Malgré tout son bon vouloir et les gestes précis d'Adriel, la jument s'est effondrée sur le flanc et sur les jambes de ce dernier. Appelez de l'aide!!!»


Ce sont les derniers mots dont je me souviennes. Et ensuite, bien entendu, il y eu l’hôpital, l'amputation de la jambe gauche. Plus tard il y eu la prothèse et les tentatives de rééducation. Mais le fauteuil roulant reste indispensable. J'ai ajouté cette dernière phrase sans pouvoir cacher mon dépit. Adriel est un battant et depuis cet accident il n'a eu de cesse de se montrer patient et courageux. J'ai vu des patients en vouloir au monde entier parce que c'est plus simple d'admettre que son malheur n'est dû qu'au hasard. D'autres avaient tellement peu foi en leurs capacités qu'ils étaient les seuls freins à leur progression. Mais mon frère a toujours eu un comportement exemplaire face à cette épreuve. Et pourtant, rien ne semble pouvoir l'aider. 10 ans maintenant qu'il se bat contre son corps. Réalisant que je sers les dents au point de me faire mal à la mâchoire, je me détends et reporte mon attention sur Madame Lloyd. Et voici donc la triste épreuve qui déchira la famille Swanson. Vous savez, voir la carrière de mon frère s'écrouler ainsi que la souffrance morale et physique qu'il subissait, cela a causé pas mal de troubles au sein de notre foyer. Mon père s'est réfugié dans le travail et ma mère dans l'alcool. Mêlant un peu les deux je bois le soir jusqu'à danser sur le bar, et travaille en journée jusqu'à ne plus avoir le temps de penser à quoi que ce soit d'autre que mes patients. Je me retiens de peu de prononcer cette phrase là. 1 an et demi d'absence n'a pas suffit à me faire oublier la mauvaise habitude qu'à prise madame Lloyd d'user des petits secrets de ses voisins. Personnellement, cette épreuve m'aura touchée d'un point de vue pratique puisque j'ai fait de la rééducation mon métier. Au début, je nourrissais le naïf espoir de pouvoir un jour venir en aide à Adriel. Mais je crois finalement que voir la plupart des patients retrouver l'usage de leurs membres, me soulage de la frustration de voir mon frère coincé dans son fauteuil. Quant aux patients condamnés à vivre avec des restrictions, je m'efforce de leur rendre la vie la plus simple possible. Soulager les maux des autres, c'est ce que j'aime dans mon métier. Cependant je dois bien admettre que cela m'aide aussi. A dire vrai, les choses ne sont pas si roses. J'en dis déjà beaucoup parce qu'il est indéniable que la famille Swanson est en lambeaux et que mon choix de carrière n'est pas anodin, mais il y a plus que je ne veux bien l’admettre. Si j'ai choisi la voie de la médecine, si je rêvais d'aider mon frère, ce n'était pas purement charitable. Certes le bien de mon frère m'a toujours inquiété, mais trouver la solution à ses maux m'aurait enfin donné grâce aux yeux de nos très chers parents. Eux qui ont toujours difficilement caché leur préférence pour mon aîné, auraient été enchantés de me voir aider ce dernier. De me voir enfin exceller dans un domaine qui pouvait avoir un intérêt à leurs yeux. Considérant que je me suis suffisamment étalée sur ce sujet délicat et n'ayant de toute façon plus la capacité d'en parler sous peine d'envoyer valser les petits sablés d'un revers de la main, je bois quelques gorgées de thé en feignant m’intéresser à la décoration du salon. Déposant méticuleusement ma tasse, j'aborde un sujet plus léger.  Je ne sais même plus comment j'en suis arrivée à vous raconter tout cela déclarais-je en forçant un rire enjoué. Oh, oui, cela me revient, je vous expliquais que oui je suis importante si l'on se réfère à mon nom de famille. Mes origines américaines, le job de mon père à l'ambassade, les galas, les interviews à l'occasion! Mais, et c'est là que je voulais en venir, je me suis un peu désintéressée de tout ce monde de paillettes suite aux difficultés de mon frère. J'ai considéré qu'il y avait plus important dans la vie que l'argent et la popularité. En soit, c'est véridique, l'accident d'Adriel aura été un déclic. J'ai des responsabilités, une vie plus ou moins droite et honorable. Mais il n'empêche que profite de la vie est mon mantra au quotidien. Par contre, là où je mens, c'est que je n'ai pas renoncé à la vie que m'offrait le nom de Swanson. Mes parents m'ont petit à petit fait comprendre que je n'étais pas tout à fait la fille dont ils rêvaient.


« Je crois déceler un drôle d'accent chez vous, à moins que mes biscuits soient trop secs... Rappelez-moi d'où vous venez, déjà ? Cela fait longtemps que vous vivez à Tenby ? »

Si je devais tout avouer à cette chère grand-mère, si elle était ce que l'on peut appeler une dame de confiance, j'aurais bien des choses à lui avouer concernant ce sujet. La raison de mon retour n'est autre que la superbe Rylee Baxter, cet ange tombé du ciel qui hante mes nuits et mes jours. Le souvenir de nos ballades le long de la mer me donne des frissons près de deux ans après. Je me damnerais pour retrouver le souvenir de ses baisers. Les nuits pleines de fougues que nous passions sont de ces souvenirs que l'on chéri comme un trésor. Cette femme est la seule dont je suis véritablement tombée amoureuse, du moins à un âge suffisamment raisonnable que pour ne pas trouver la force de passer à autre chose. Mon premier amour se nommait Vérity et nous nous sommes aimées les deux mois de vacance qu'elle passait à Tenby. La séparation fut douloureuse, le cœur déchiré je ne me croyais plus capable d'aimer à nouveau. Mais ce n'était malgré tout, qu'une amourette d'adolescentes de 16 ans. En ce qui concerne Rylee les choses sont bien différentes. Je n'avais pas eu l'intention de l'aimer. Jouer avec ses sentiments parce que j'avais trop souvent vu les miens meurtris. Assouvir les envies et pulsions d'une soirée trop arrosée. Entretenir, peut-être, une amitié voire une relation de sex-friend. Mais ne surtout pas s'attacher. Mais cela avait été plus fort que moi. Deux ans d'une relation passionnée et...Il est préférable de ne pas repenser à tout cela. Pourtant c'est la raison de mon retour à Tenby et me concentrer sur toute cette histoire va bientôt devenir inévitable. Je décide malgré tout de me détourner de mes réflexions pour répondre à mon hôte. C'est étonnant parce que, comme je vous l'ai dit, si mes parents sont originaires de Washington, personnellement je suis née à Tenby et y ai toujours vécu. Cependant, peut-être ais-je adopté l'accent de mes parents par un simple mécanisme de mimétisme...je ne saurais le dire. Ou cette année à l'étranger aurait-elle eu raison de mon accent purement anglais? La Thaïlande, Cuba, Hawaï, le Maroc, la Norvège et finalement l'Espagne. Petit florilège de pays. Je n'avais pas planifié ce micro tour du monde, mais lorsque j'ai quitté Tenby pour m'installer chez une amie à Londres, je savais qu'il me fallait faire quelque chose de grand, quelque chose de suffisamment magique que pour me faire oublier ma belle. Cela s'est avéré impossible et c'est la raison de ma présence ici, mais je me devais de le tenter. Mary, l'amie qui m'hébergea quatre mois durant, me permit de faire le tri dans mes priorités, et il s'avéra que voir du paysage devenait vital. J'ai toujours eu ce besoin de découvrir de nouveaux horizons, rencontrer de nouvelles personnes, apprendre de nouvelles cultures. Me sentir libre de la société oppressante dans laquelle je suis plongée depuis mon enfance. Après six mois de préparatifs, mon programme était bouclé et j'étais partie pour ce fabuleux voyage. Il m'apprit plus que tout ce que j'aurai pu rêver, mais l'objectif ne fut jamais atteint. En effet, il ne se passa un jour sans que je n'ai envie de partager toutes ces découvertes avec Rylee. Quoi qu'il en soit, j'ose espérer retrouver assez vite ma place dans cette ville, mais aussi mes repères et mon accent puisque vous m'apprenez qu'il a changé! J’apprécie beaucoup cette ville et je ne peux plus me permettre de partir vu la forte dégradation de la santé de maman... expliquais-je en forçant la tristesse dans ma voix. Afficher quelques temps un air abattu sur mon visage et je sais pouvoir considérer ce sujet comme clôt. C'est préférable car je n'aime guère devoir faire mine de me préoccuper de Mélodie Swanson quand en réalité je ne lui souhaite rien de bon.

Après quelques commentaires sur vos origines et la beauté de la ville de Tenby, Mrs Lloyd pose une main sur la vôtre et vous interroge à nouveau : « Ah si vous saviez quel bien cela me fait d'être en compagnie de quelqu'un d'aussi... frais que vous ! A votre âge, j'avais des rêves plein la tête, et je n'ai pu en réaliser qu'une infime partie ! Mais plutôt que de vous endormir avec mes histoires, parlez-moi des vôtres, de projets, ou même, de vos rêves les plus fous... »

Vous savez, avec ce voyage et ce long dépaysement, j'en ai réalisé un de considérable, de rêve je veux dire, et donc pour les quelques mois à venir j'espère pouvoir vivre paisiblement. M'occuper de ma génitrice, trouver un petit appartement, un travail à plein temps à l’hôpital. Profiter des petits plaisirs de Tenby comme les promenades sur la digue et les fêtes populaires. Renouer contact avec les habitants. Boire le thé avec des personnes d'influence conclus-je en lui adressant un clin d’œil. Discours bien rodé. Je crains d'ailleurs qu'il ai manqué de naturel. J'ai répondu trop rapidement et sur un ton trop monotone. Il faut dire que je me suis préparée à ce genre d'interrogations. Pourquoi revenir après avoir tourné les talons si soudainement? Qu'est-ce qui m'attirait encore dans cette petite ville isolée? Pour ne pas risquer de me trahir en parlant de ma jolie bien aimée dont je ne sais me passer, j'ai préparé quelques arguments agréables à entendre et que peu auraient envie de remettre en question. Je décide d'improviser afin d’effacer cet air perplexe du visage de Mrs Lloyd. Mais, si je dois tout vous avouer, je voudrais aussi renouer contact avec Adriel. Voyez-vous il m'a reprochée d'être partie en abandonnant tout ce que j'avais, tout ce que mes parents avaient pu m'apporter. Je dois admettre que j'ai été un peu ingrate et j'ai bien l'intention de retrouver ma place dans leur cœur même si je ne suis pas faite pour la vie qu'ils ont à me proposer. Signe de tête entendu et compatissant de la part de mon hôte. Mission noyer le poisson réussie. Adriel, c'est lui qui m'héberge le temps de retrouver un appartement. Il était hors de question que j'accepte la proposition de mes parents de retourner m'installer chez eux, même pour quelques jours! Et ce bien que ça aurait été dans le sens de mon alibi selon lequel je reviens au chevet de ma mère. Cela nous fait du bien à Adriel et moi de vivre ensemble. Notre relation ne c'était pas aussi dégradée que ce que je viens d'expliquer à la plus grande commère de Tenby. Cependant il est vrai que depuis son accident notre complicité à des hauts et des bas. Nous avons un nombre infini de désaccords, mais nous nous efforçons de ne pas les aborder afin de conserver un semblant de famille puisqu'à part nous deux et nos parents, tous les Swanson vivent aux Etats Unis.

« Et dites-moi, au risque de paraître trop curieuse, je me demandais... Côté cœur, c'est comment ? Vu votre sourire, je suis certaine qu'il n'y a aucun soucis à avoir de ce côté-là, cela dit. » achève-t-elle en riant.

Mon interlocutrice rit de bon cœur et moi je ne parviens même pas à sourire pour garder la face. Entendre ces mots, voir le sujet ouvertement mis sur la table, percevoir les potentiels mensonges que je vais devoir fournir, m'obligeant à renier des sentiments que j'avais enfin décidé de respecter et d'admettre plutôt que de les enfouir comme une honte... Tout cela me fait beaucoup de mal et je ressens soudain l’oppression de ce genre d'interrogatoire. Autour d'un thé dans la chaumière d’une vieille femme, toutes les questions jusqu'aux plus indiscrètes semblent justifiées. Mes phalanges blanchissent tandis que je sers les mains sur ma petite tasse de porcelaine. M'obligeant à me détendre, je prends le temps d'une gorgée pour formuler des propos acceptables et suffisamment sincères, sans pour autant en dévoiler trop. Voyez-vous, et j'ose espérer que cela ne vous posera pas de problème car nous aurions alors un différend insurmontable, je suis attirée par les femmes. J'ai découvert cette homosexualité dès mon adolescence, mais ai été incapable de l'avouer à mes parents avant mes 23 ans. Au début, je n'arrivais même pas à me l'admettre à moi même. J'avais honte de ces sensations, parce qu'elles signifiaient être différente. Sortir du cadre. Décevoir une fois de plus mes géniteurs. Oups, j'en ai trop dit...Ce sujet qui me fait mal, ce sujet qui m'aura rongée jusqu'à l'os, torturée des années durant. Et si, aujourd’hui, j'assume parfaitement mon homosexualité, la relation à mes parents et leur regard plein de jugements sur l'ensemble de mon existence, reste un thème douloureux. Ce que je veux dire, c'est que j'avais peur qu'ils me rejettent à cause de mon orientation sexuelle. J'ai donc tenté de me faire changer, mais vous savez, ce n'est pas comme les épinards qu'on fait manger aux enfants. Ce n'est pas "tant que tu n'as pas goûté tu ne peux pas savoir que tu n'aime pas". Ce n'est pas quelque chose qu'on pourrait influencer. Dès lors, je n'ai pas lutté longtemps. Par contre, l'avouer à mes parents, je ne l'ai fait qu'une fois que j'ai eu une relation stable. Je vous épargne leur réaction...mais ce n'était pas grave assurais-je avec un léger rire détendu. Jolie façade. Tout le contraire de ce bouillonnement intérieur qui ne demandait qu'à s'extérioriser. Crier, hurler, avouer. Que si j'avais osé aborder le sujet avec mes parents ce n'était pas pour une relation stable, mais pour la plus merveilleuse femme au monde. Celle pour qui j'aurai pu tout faire, y compris ce qui m'a toujours paru être la pire des épreuves: parler à mes parents. Crier, hurler avouer. Qu'ils avaient eu une réaction si irrespectueuse et ridicule que j'avais honte d'être leur sang et leur chaire. Crier, hurler, avouer. Que non ça n'était pas rien, qu'une fois de plus ils m'avaient jetée au sol et piétinée, avec leurs mots et leurs jugements. Crier, hurler, avouer. Toutes ces choses que je n'ai jamais dites à personne. Qui me rongent de l'intérieur mais contre lesquelles je ne peux rien faire.

« Vous avez bien raison, si seulement j'avais trente ans de moins... Enfin, je divague. Vous ai-je parlé de ma fille ? Elle vit à Cardiff et étudie... » Vous vous perdez bientôt sous les détails de la vie de la fille de Mrs Lloyd et plusieurs photos encadrées que la petite vieille se plaît à vous commenter, jusqu'à ce que finalement, elle se rassoie pour vous demander : « Et vous alors, vous diriez que vous êtes proche de votre famille ? »

L'âge ou la fatigue, je ne sais pas trop d'où vient le problème, mais mon amie je dois vous avouer que votre mémoire est en déroute! déclarais-je avec un sourire complice. Je ne me préoccupe plus de la vexer puisqu'elle semble s'acharner à aborder des sujets qui me rebutent. Eh bien comme je vous l'ai dit, notre famille a beaucoup souffert de l'accident de mon frère. Mais c'était il y a dix ans et depuis les choses ont évoluées plus ou moins positivement. Mon frère et moi avons pris notre envol, nous vivons des vies bien différentes et nos relations avec nos parents sont elles aussi différentes. S'il a toujours été plus fusionnel, de mon coté je me fais plus discrète mais entretiens des relations tout aussi sincères avec  nos parents. Ce mensonge qui me revient spontanément. Je me souviens ma mère qui, avant chaque réception me répétait de ne pas insinuer qu'il y avait du favoritisme, comme j'aimais le faire en privé. D'ailleurs, il n'y a qu'avant ces repas officiels qu'elle niait et tentait rapidement de me convaincre que j'étais aimée, le reste du temps elle ne se cachait pas qu'Adriel la rendait bien plus fière. Qu'importe, ces faux-semblants m'arrangent bien aujourd'hui que ma relation avec elle est le seul prétexte que j'ai pour justifier ma présence à Tenby! Quant à nos proches en Amérique, nous ne les avons vu qu'une fois et je n'en garde pas un souvenir mémorable. Voyez vous mes parents sont tous les deux enfants uniques et leurs parents sont décédés sauf la mère de ma mère. Du coup à part ma grand mère et quelques oncles et tantes, il n'y a personne de proche avec qui entretenir des relations. Mais ce n'est pas plus mal, la culture américaine me plait bien moins que l'anglaise avouais-je, souhaitant détendre l'atmosphère, voyant l'heure de mon départ approcher.

« Mais dites-moi, il se fait tard ! Je n'ai pas vu le temps passer en votre compagnie... Je vais malheureusement devoir vous congédier, j'ai encore mille choses à faire. Sachez que ma porte vous est grande ouverte si vous voulez papoter un peu, à moins que mes histoires vous ait endormi ! » lance-t-elle avec entrain. « Comme vous m'êtes sympathique, laissez-moi vous mettre en garde : les gens par ici ne sont pas toujours aussi sympathiques que ce qu'ils prétendent. Ou du moins, pas par pur générosité. Ce que vous dites à certains un jour pourra se retourner contre vous le lendemain ! Enfin, pas d'inquiétude, vos secrets seront à l'abri avec moi. »

Mettre fin à cette conversation. Il était temps. Je l'aurai fait moi même si Mrs Lloyd ne m'y avait pas invitée. Pas que j'ai grand chose à faire de ma soirée, habituellement je serais descendue boire un verre dans un des bars populaires de Tenby, quitte à aller dans le centre ville voisin pour trouver un peu plus d'ambiance, mais par respect pour Adriel et sa famille, je m'abstiens de sortir plus d'une à deux fois par semaine tant que je suis sous son toit. Tout d'abord pour ne pas les réveiller avec le vacarme caractéristique accompagnant une personne alcoolisée qui tente d'être discrète. Ensuite parce qu'il est mon grand frère et qu'avec sa vie d'homme accomplit, je me sens ridicule à passer des nuits de déchéance alors que je voudrais qu'il soit fier de moi et que je culpabilise de ne pas être aussi adulte que lui. Du coup je vais rentrer et sans doute bouquiner ou stalker Rylee sur les réseaux sociaux. En tous cas je trouverai toujours mieux à faire que ruminer mon passé et mes cicatrices avec Mrs Lloyd. Bien que sincèrement, si elle n'avait pas un don pour toucher les cordes sensibles, j’apprécierais sa compagnie. Elle n'est pas méchante et sa connaissance des petits secrets de tout Tenby pourrait m'être utile, moi qui ai quelques envies de vengeance et qui suis en quête désespérée d'un moyen d'en savoir plus sur l'année et demi tout juste écoulée, de Rylee. J'ai vécu suffisamment ici pour m'habituer à cette drôle de manie des habitants de cette ville. Cependant, si avant mon départ j'en savais beaucoup sur beaucoup de monde, à présent je ne sais même plus à qui je peux faire confiance, ni même de qui me méfier. Je marque une pause dont je n'ai pas véritablement conscience. Tout juste le temps de réaliser que ce que j'ai dit spontanément est une vérité à laquelle je n'avais pas été confrontée. Beaucoup de choses ont évoluées depuis mon départ, des personnalités ont surgit, d'autres se sont effacées. Des relations se sont créées, des réputations se sont faites. Des secrets furent révélés, d'autres furent plus enfouis encore. Toutes des choses avec lesquelles je vais devoir me familiariser si je veux retrouver mon intégrité au sein de cette ville et, qui sait, retrouver ma belle. Je vous dis à bientôt, et je ne vois pas du tout de quels secrets vous voulez parler! conclus-je avec un sourire complice avant de tourner les talons. Les cheveux au vent et quelques gouttes de pluie me ruisselant sur le visage. Tenby, son climat et tout le reste m'avaient manqué.


Une petite citation rigolote (ou pas)

TON PSEUDO : arwiie ; TON ÂGE : 19 ans - 1 mois ; TON PERSONNAGE EST : un scénario de Rylee Baxter  ; CONNEXION : 3/7j ; DOUBLE-COMPTE : Lawry Oswald Hardy ; COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM ? je ne m'en souviens plus depuis tout ce temps  ;UNE SUGGESTION POUR LE FORUM ? trouver une façon d'ajouter une journée au week-end

Code pour le bottin :

Code:
<span class="pris">Jennifer Lawrence</span> is Faith S. Swanson



Fiche ©️ Whispers down the lane
Bannière ©️ Poon



Dernière édition par Faith S. Swanson le Ven 12 Aoû - 1:38, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: My touch is black and poisonous ◘ Faith Scarlet Swanson Jeu 11 Aoû - 21:51

Je boude un peu que t'ai pris Jen  mais... Re-bienvenue quand même     héhé
Hâte de voir ce nouveau perso
Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : arwiie
TES DOUBLES : Lawrence O. Hardy
TON AVATAR : Jennifer Lawrence
TES CRÉDITS : avengedinchains & crackintime
TA DISPONIBILITE RP : en cours: Gabriel
à venir: Kainoa - Sameen -Greg
RAGOTS PARTAGÉS : 527
POINTS : 641
ARRIVÉE À TENBY : 11/08/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans
CÔTÉ COEUR : Terrifiée par l'attachement, elle a abandonné l'amour de sa vie. Alors qu'elle cherchait à la reconquérir, cette dernière est partie définitivement.
PROFESSION : Psychomotricienne.
REPUTATION : Les Swanson...une riche famille qui s'est toujours considérée comme supérieure. J'ai presque envie de dire que le terrible accident de leur enfant n'était qu'une punition méritée! Cependant la jeune Faith n'a jamais semblé se sentir à l'aise dans leur univers. Plus libertine et sauvage. Irrespectueuse aussi, vu son départ précipité et le mal qu'il a causé.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: My touch is black and poisonous ◘ Faith Scarlet Swanson Jeu 11 Aoû - 22:05

Par rapport à quoi?
Merchii
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : knight/cha.
TES DOUBLES : malone & daniel.
TON AVATAR : tomSEXYausten.
TES CRÉDITS : nephilim & tumblr.
RAGOTS PARTAGÉS : 889
POINTS : 483
ARRIVÉE À TENBY : 23/08/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 32ans (16/05)
CÔTÉ COEUR : célibataire qui se laisse aller avec la vie. de toutes façons, l'amour ça va et ça vient. mais dernièrement, son coeur est parti dans une direction innatendue.
PROFESSION : graphiste spécialisé dans la conception de sites internet et d'affiches pour la ville. professeur d'équitation pour les élèves qui en valent le coup.
REPUTATION : " le pauvre garçon. il est passé de fils d'ambasseur doué sur un cheval, propulsé par les paillettes et la popularité, beau à souhait et gendre idéal ... en type assis sur une chaise roulante à cause d'un accident. sa vie ne doit pas être facile et j'ai énormément de peine pour ce garçon très charmant. "



MessageSujet: Re: My touch is black and poisonous ◘ Faith Scarlet Swanson Jeu 11 Aoû - 22:14

Meme si toi et moi on va pas des masses s'apprécier, ré bienvenue Imane chou Avec la superbe Jen en plus

_________________

LA MORT DES AMANTS


I'm selfish, impatient and a little insecure. I make mistakes, I am out of control and at times hard to handle. But if you can't handle me at my worst, then you sure as hell don't deserve me at my best. © FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : arwiie
TES DOUBLES : Lawrence O. Hardy
TON AVATAR : Jennifer Lawrence
TES CRÉDITS : avengedinchains & crackintime
TA DISPONIBILITE RP : en cours: Gabriel
à venir: Kainoa - Sameen -Greg
RAGOTS PARTAGÉS : 527
POINTS : 641
ARRIVÉE À TENBY : 11/08/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans
CÔTÉ COEUR : Terrifiée par l'attachement, elle a abandonné l'amour de sa vie. Alors qu'elle cherchait à la reconquérir, cette dernière est partie définitivement.
PROFESSION : Psychomotricienne.
REPUTATION : Les Swanson...une riche famille qui s'est toujours considérée comme supérieure. J'ai presque envie de dire que le terrible accident de leur enfant n'était qu'une punition méritée! Cependant la jeune Faith n'a jamais semblé se sentir à l'aise dans leur univers. Plus libertine et sauvage. Irrespectueuse aussi, vu son départ précipité et le mal qu'il a causé.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: My touch is black and poisonous ◘ Faith Scarlet Swanson Jeu 11 Aoû - 22:16

C'est triste de se dire que notre premier "gros" lien est négatif Cha'
Mais on va bien s'amuser sur ce genre de RPs j'en suis sûre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: My touch is black and poisonous ◘ Faith Scarlet Swanson Jeu 11 Aoû - 22:29

Rebienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: My touch is black and poisonous ◘ Faith Scarlet Swanson Jeu 11 Aoû - 23:11

C'est parce que c'était mon premier choix pour le scénario de Maisie

Mais c'est pas grave...
Du moment que j'ai un lien avec toi
Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : arwiie
TES DOUBLES : Lawrence O. Hardy
TON AVATAR : Jennifer Lawrence
TES CRÉDITS : avengedinchains & crackintime
TA DISPONIBILITE RP : en cours: Gabriel
à venir: Kainoa - Sameen -Greg
RAGOTS PARTAGÉS : 527
POINTS : 641
ARRIVÉE À TENBY : 11/08/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans
CÔTÉ COEUR : Terrifiée par l'attachement, elle a abandonné l'amour de sa vie. Alors qu'elle cherchait à la reconquérir, cette dernière est partie définitivement.
PROFESSION : Psychomotricienne.
REPUTATION : Les Swanson...une riche famille qui s'est toujours considérée comme supérieure. J'ai presque envie de dire que le terrible accident de leur enfant n'était qu'une punition méritée! Cependant la jeune Faith n'a jamais semblé se sentir à l'aise dans leur univers. Plus libertine et sauvage. Irrespectueuse aussi, vu son départ précipité et le mal qu'il a causé.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: My touch is black and poisonous ◘ Faith Scarlet Swanson Jeu 11 Aoû - 23:26

Henn mince désoléeee
Ahh mais ça d'office puis de jolis sujets pour m'excuser de ce kidnapping de jolie actrice

Merci Sevan! :kaipourspencer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Lexia & Dylana
TON AVATAR : Katerina Graham
TES CRÉDITS : ava - amantia, gif profil - penny <3, signa - anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/2: Penny - Daniel - Nate ; à venir : Caleb (flashback) - Sean (appel)
RAGOTS PARTAGÉS : 1659
POINTS : 3232
ARRIVÉE À TENBY : 13/12/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans
CÔTÉ COEUR : Libre comme l'air
PROFESSION : Chanteuse, danseuse, musicienne, boxeuse et menteuse professionnelle


MessageSujet: Re: My touch is black and poisonous ◘ Faith Scarlet Swanson Jeu 11 Aoû - 23:26

Re

_________________

Break my bones, I'll live
Infect me with your love and fill me with your poison. Take me, break me, wanna be your victim, ready for abduction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : arwiie
TES DOUBLES : Lawrence O. Hardy
TON AVATAR : Jennifer Lawrence
TES CRÉDITS : avengedinchains & crackintime
TA DISPONIBILITE RP : en cours: Gabriel
à venir: Kainoa - Sameen -Greg
RAGOTS PARTAGÉS : 527
POINTS : 641
ARRIVÉE À TENBY : 11/08/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans
CÔTÉ COEUR : Terrifiée par l'attachement, elle a abandonné l'amour de sa vie. Alors qu'elle cherchait à la reconquérir, cette dernière est partie définitivement.
PROFESSION : Psychomotricienne.
REPUTATION : Les Swanson...une riche famille qui s'est toujours considérée comme supérieure. J'ai presque envie de dire que le terrible accident de leur enfant n'était qu'une punition méritée! Cependant la jeune Faith n'a jamais semblé se sentir à l'aise dans leur univers. Plus libertine et sauvage. Irrespectueuse aussi, vu son départ précipité et le mal qu'il a causé.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: My touch is black and poisonous ◘ Faith Scarlet Swanson Jeu 11 Aoû - 23:28

Re

_________________

So close no matter how far couldn't be much more from the heart forever trusting who we are and nothing else matters • Metallica
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: My touch is black and poisonous ◘ Faith Scarlet Swanson Ven 12 Aoû - 0:12

oh une faith il nous faudra un lien
rebienvenue à la maison
Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Spencer, Thomas & Eleanor
TON AVATAR : Sam Claflin
TES CRÉDITS : moonlight (avatar) anaelle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libres : (2/3)
En cours : Lylou - Lizzie - Prédiction (Fiona)

RAGOTS PARTAGÉS : 1416
POINTS : 2579
ARRIVÉE À TENBY : 16/02/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (24/08)
CÔTÉ COEUR : Il a enfin gagné celui de Lizzie.
PROFESSION : Il prétend être médecin et avoir fait une pause après un voyage humanitaire. En réalité, il n'a pas de boulot et arrondit ses fins de mois en faisant des parties de poker truquées.
REPUTATION : Il a l'air de reprendre un peu goût à la vie, non ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: My touch is black and poisonous ◘ Faith Scarlet Swanson Ven 12 Aoû - 0:18

Re-bienvenue

Normal que tu ais piqué Jen, elle est super Et Faith a l'air de l'être tout autant, j'adore le début de ta fiche

_________________

When she’s okay, then i’m alright.When she’s awake, I’m up all night. Nothing really matters. I see her face, and in my mind i seize the day. Whenever she’s nearby it’s like nothing really matters. She completes me. How she reads me, right or wrong it’s so clear she’s all that i need. I know what it feels like swimming through the stars when i see her, and i don’t need air cause i breathe her. (BY ANAELLE)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Casanthony
TES DOUBLES : Le doux et tendre Miro
TON AVATAR : Wyatt Nash
TES CRÉDITS : Tag (avatar) & Irish Coffee aka notre charmante et schizo Penny Collins (gif) <3
TA DISPONIBILITE RP : Eirian - TC ;
Cassandre - Être sobre...;
Leo - Les copains d'abord ;
B+T - Hôpital ;

RAGOTS PARTAGÉS : 3825
POINTS : 1175
ARRIVÉE À TENBY : 16/03/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 24 ans.
CÔTÉ COEUR : En couple avec Eirian, sa belle amie d'enfance.
PROFESSION : Ancien dealer, il a pris sa retraite après être sorti d'une cure forcée. Il est le nouveau gérant du Three Mariners.
REPUTATION : « J'avais l'habitude de le voir courir les jeunes femmes, mais maintenant, je suis forcée de constater qu'il semble s'être amélioré... Il est en couple depuis plusieurs mois déjà, ça stabilise forcément un homme… » Mrs Lloyd



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: My touch is black and poisonous ◘ Faith Scarlet Swanson Ven 12 Aoû - 0:24

Ohh bah si t'aimes pas Raf, nous faudra un lien aussi charmant qu'moi
Et puis, bon, Antho est team Faith
Bref, rebienvenue ma jolie!

_________________


You're the sunshine in my life
the one who makes me smile & Everytime I look at the picture, I see what I could be & I can't help but smile. There's only you and me & I swear the fireworks were crazy. It all means nothing without u. Oh it's true. You're the sparkle in my eyes♥️ .unbreakable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : arwiie
TES DOUBLES : Lawrence O. Hardy
TON AVATAR : Jennifer Lawrence
TES CRÉDITS : avengedinchains & crackintime
TA DISPONIBILITE RP : en cours: Gabriel
à venir: Kainoa - Sameen -Greg
RAGOTS PARTAGÉS : 527
POINTS : 641
ARRIVÉE À TENBY : 11/08/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans
CÔTÉ COEUR : Terrifiée par l'attachement, elle a abandonné l'amour de sa vie. Alors qu'elle cherchait à la reconquérir, cette dernière est partie définitivement.
PROFESSION : Psychomotricienne.
REPUTATION : Les Swanson...une riche famille qui s'est toujours considérée comme supérieure. J'ai presque envie de dire que le terrible accident de leur enfant n'était qu'une punition méritée! Cependant la jeune Faith n'a jamais semblé se sentir à l'aise dans leur univers. Plus libertine et sauvage. Irrespectueuse aussi, vu son départ précipité et le mal qu'il a causé.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: My touch is black and poisonous ◘ Faith Scarlet Swanson Ven 12 Aoû - 0:36

Avec plaisir Charlie!

Owww merci Rhys, le compliment me fait très plaisir, venant de toi qui plus est

Antho sait choisir son camps
"L'ennemi de mon ennemi est mon ami"
Merci en tous cas :sianavoitromeo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: My touch is black and poisonous ◘ Faith Scarlet Swanson Ven 12 Aoû - 9:58

Rebienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: My touch is black and poisonous ◘ Faith Scarlet Swanson

Revenir en haut Aller en bas

My touch is black and poisonous ◘ Faith Scarlet Swanson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: Duck, duck, goose :: The early bird catches the worm-