AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Simple touch sets me on fire {Ned & Stuart & Peter}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Simple touch sets me on fire {Ned & Stuart & Peter} Mar 9 Aoû - 22:27

Tu venais, en une seule nuit, d’assouvir deux de tes fantasmes. Allongé sur le dos, un sourire collé sur le visage, les mains jointes derrière ta tête, tu observes le plafond, pleinement satisfait. De chaque côté de toi, tes deux conquêtes de la nuit dorment encore à poings fermés, malgré le jour qui percent à travers des larges fenêtres de ta chambre, aux rideaux blancs pourtant fermés, pour conserver encore un peu d’intimité et d’obscurité. Tu te redresses, appuyé sur tes mains, balayant du regard chaque silhouette nue, musclée et dessinée, qui est encore si douce, si parfaite à tes côtés. Finalement, tu sors du lit, en tenue d’Adam, t’étirant bruyamment pour finalement te diriger vers la salle de bains jouxtant ta chambre, dont la porte est entièrement ouverte, simplement pour soulager ta vessie. Lorsque tu reviens, tes deux compagnons de la veille semblent se réveiller doucement, affligés d’un mal de tête oppressant dû aux quantités d’alcool que vous avez pu consommer chez toi, dans ton salon, dans une parfaite intimité. Tu dois probablement être le seul à te sentir en pleine forme, sans une once de migraine. Il faut dire que tu as l’habitude de l’alcool. Certains pourraient dire que tu as un problème, que tu devrais réduire ta consommation, mais tu les enverrais simplement chier, prétextant que tu es là pour vivre, pas pour devenir un abstinent frustré.

Tu n’as aucune honte à reconnaître que tu as profité de la proximité de tes deux fantasmes de Tenby pour les faire boire plus que de raison, noyant leur vigilance dans des conversations animées avec soin. Tu n’es pas du genre à lésiner sur les moyens lorsque tu veux véritablement quelque chose. Et ce que tu souhaitais depuis ton arrivée ici, c’était d’avoir ces deux types dans ton lit. Tu n’avais pas songé à te les faire en même temps, mais une chose en amenant une autre, la perspective d’accoupler tes deux fantasmes t’a particulièrement plus. Tu as mené la danse comme tu sais si bien le faire. Il faut dire que tu n’es pas un débutant en matière de sexe. Au-delà de ton goût prononcé pour cette pratique, c’est surtout ton passif d’acteur de film pour adulte qui t’a permis de devenir aussi doué. Sans vouloir être trop présomptueux, tu es tout à fait conscient de tes capacités. C’est d’ailleurs un talent qui plaît particulièrement à ton épouse, bien que votre mariage ne soit pas un mariage classique.

T’approchant du lit, prenant au passage un verre d’eau sur la petite table sur laquelle est disposé un plateau d’argent avec diverses boissons et verre en cristal, tu souris de plus belle en observant les visages qui sortent doucement du sommeil, les yeux qui clignent pour s’habituer à la lumière du jour. « Morning beautiful » Lâches-tu simplement, sur un ton joueur, la voix tout aussi souriante que ton visage. Tu irradies de satisfaction, même si tu sais pertinemment que les deux hommes présents en face de toi et qui sont désormais à ajouter à ton incroyablement longue liste de conquêtes, ne vont pas être d’aussi bonne humeur que toi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Simple touch sets me on fire {Ned & Stuart & Peter} Mer 17 Aoû - 23:13

Le mal de tête avant toute chose. Un mal de tête terrible qui t’empêche de réfléchir correctement et qui domine tout : tu n’arrives pas à ouvrir les yeux et un grognement plus qu’un son humain sort de ta bouche alors que tu bouges légèrement entre les draps. Très légèrement parce qu’au moindre mouvement, ton corps réveille de nouvelles douleurs étranges, des douleurs diffuses que tu ne reconnais pas.
Tu as fait du sport hier avant de prendre cette cuite ? Parce que ce mal de tête, c’est l’alcool, tu en mettrais ta main à couper ! Ce n’était pas arrivé depuis… oh au moins depuis tes années d’université théologique, mais… Tu as dû exagérer hier, c’est tout, tu ne vois que ça. Ce qui n’explique ni les courbatures ni cette impression confuse que quelque chose ne va pas. Mais alors, pas du tout.
Tu bouges encore et arrives enfin à ouvrir les yeux : c’est difficile, pitoyable comme tentative, et tu les aurais probablement refermés si une voix ne s’était pas faite entendre. Une voix masculine que tu reconnais à peine. Cette fois-ci bien réveillé, tu ouvres les yeux et regardes autour de toi, ramenant ta main pour venir te frotter les paupières et chasser cette brume envahissante.
Ce n’est pas ta chambre, ce n’est pas ton lit et c’est un homme… entièrement nu qui se tient devant le lit. Nu !! Mais le pire de tout, c’est que tu sens bouger à côté de toi et le temps de tourner la tête, tu aperçois une tignasse blonde et tu reconnais parfaitement la personne.
- Oh mon d… !!
Tu te redresses brutalement, retenant à grand-peine le juron qui sortait de ta bouche et avisant le drap qui glisse sur ta peau nue elle aussi, tu l’attrapes et le ramène sur toi, avant de t’asseoir en regardant devant toi, ahuri. Véritablement ahuri.
Gueule de bois + deux hommes nus + toi aussi tout nu = un énorme péché à te faire pardonner de toute urgence en confession !!
Toi !! Comment as-tu pu, toi ! Non seulement t’es pasteur mais jusqu’à nouvel ordre, tu étais parfaitement hétérosexuel ! Tout cela n’est pas vrai, ce n’est qu’un rêve.
Tu passes une main lasse sur ton visage et finis enfin par aligner quelques neurones pour remettre un nom sur le visage qui te nargue, souriant et visiblement de bonne humeur alors que ta vie est en train de s’écrouler.
- Monsieur King, si vous pouviez trouver un pantalon à enfiler, cela m’arrangerait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Simple touch sets me on fire {Ned & Stuart & Peter} Jeu 18 Aoû - 9:41

C'est simple, tu ne te souviens plus de la soirée. Tu te souviens pas que tu as bu plus que de raison, ni que tu as été invité obligé à dormir chez ton patron, qui ne voulais pas te voir rentrer chez toi avec une gueule de bois. La blague. Quand tu te réveilles, t'es dans un lit douillet, chaud et moelleux. Tu ouvres difficilement les yeux, lançant un braillement à te décrocher la mâchoire. T'étais censé dormir dans le garage, du coup l'ambiance lumineuse de la chambre te paraît encore plus imposante et même incongrue. Et puis, le lit est gigantesque. Tellement grand d'ailleurs qu'il y a une seconde personne dans le lit, et ton patron devant toi. T'es surpris, un peu interloqué, tu sais pas trop comment réagir. Surtout que tu es nu, ce qui te surprends parce qu'en général tu garde quelque chose sur toi quand tu dors chez les gens. Histoire de ne pas gêner si jamais ils venaient à entrer dans la chambre où tu dors. Tu essayes, encore dans les brumes du sommeil, de cacher ta nudité mais c'est peine perdue : l'autre gars à déjà pris tout le drap. Du coup tu caches avec ta main, comme un gamin, alors que tu te rends compte petit à petit que les deux autres sont nus aussi. Le rouge te montes aux joues alors que le pasteur (d'ailleurs, que fait-il là?) demande à ce que ton patron enfile un pantalon. La scène te semble surréaliste, comme dans un rêve. Bien que, comme tout employé qui se respecte, tu n'as jamais imaginé te retrouver au lit avec ton patron, hétéro de surcroit. Que va en penser sa femme ? Tu espères qu'elle n'est pas jalouse, mais tu iras quand même t'excuser auprès d'elle de t'être endormi à côté de son mari. Tu te savais pas aussi bourré quand même, tu espérais avoir de la jugeote en suffisance pour ne pas boire de trop devant ton patron. Tu commences à te poser des questions, avec appréhension. Il va te virer, c'est sûr. Il t'as vu torché, il t'as vu nu, dans son lit avec un autre gars, il va te virer. C'est sûr, et ça te fais flipper. Tu voulais pas faire ça, tu voulais pas te retrouver dans cette situation compromettante. Alors tu essayes de te recroqueviller dans un coin, de chercher des yeux tes vêtements, que tu ne trouves pas. Du coup, plus le choix : tu vas foncer dans le garage pour aller t'habiller. T'ignores le fait que tu as mal un peu partout, et pas qu'à la tête. Tu te lèves en tanguant, pas certain de si tu arriveras jusqu'au bout de ta quête. « Oh Monsieur !! Je suis désolé, je vais vite retourner dans le garage ! » Tu lances, essayant quand même de mettre ta main sur tes chaussures. « Je suis désolé de m'être endormi ici, pardonnez moi s'il vous plais ! » Ton ton est suppliant, comme un enfant pris en faute.



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Simple touch sets me on fire {Ned & Stuart & Peter} Ven 2 Sep - 10:33

Tu t’amuses des réactions des deux hommes en face de toi. Le choc, la surprise, le déni, tu peux lire un peu de tout sur leur visage encore fatigués et affligés des restes d’alcool. Toi, tu as juste cet air arrogant, triomphant, jubilant de ta victoire de la veille. À la base, ton coup n’était pas spécialement prévu, mais il faut croire qu’une conversation animée et beaucoup trop de verres d’alcool de qualités ont fait le reste. Sans que tu es eu à faire trop d’efforts, tu as pu frôler les peaux nues, embrasser les chairs et prendre tout le plaisir que tu pouvais prendre. Sans aucune gêne, sans aucun remords, profitant de la faiblesse de tes adversaires. Charognard en puissance lorsqu’il s’agit d’assouvir tes fantasmes. Le pasteur réagi le premier tandis que tu bois tranquillement ton verre d’eau en tenu d’Adam. Tu n’as jamais été pudique, encore moins devant tes conquêtes, quelles qu’elles soient. Cependant, il te demande d’enfiler un pantalon, ou du moins quelque chose, passablement gêné. « Si vous insistez » Lâches-tu simplement avec un petit sourire, te dirigeant vers ton dressing pour attraper un caleçon et un pantalon de jogging. Tu reviens ensuite dans la pièce, pour constater que Ned est lui aussi en train d’émerger. Tes yeux se perdent sur la silhouette athlétique du grand blond maladroit qui te sers d’assistant et dévorent chaque parcelle de chair mise à nue. Tu pourrais remettre le couvert, tu pourrais presser tes lèvres contre les siennes, saisissant le pasteur au passage pour leur montrer qu’avec ou sans alcool, tes prouesses sont toujours aussi visibles. Mais tu comprends que la chose n’est pas réellement à envisager finalement. Tu as eu ton moment, tu devras t’en contenter, du moins pour l’instant. Ned est dans le déni, persuadé de s’être simplement endormi. Pourtant les courbatures qu’il pourra ressentir témoignerons pour toi de vos exercices nocturnes. Tu souris en coin en l’entendant. Toujours gêné, toujours perdu, mais diablement attirant. « Ne t’en fais pas Ned, tu es pardonné » Lâches tu, avec cette même mine amusée et satisfaite. Finalement, te dirigeant vers le bout du lit, tu les observes tout les deux, hagards, perdu et terriblement gênés. « Allons ne faites pas cette tête là, c’était un grand moment » Dis-tu, triomphant, un air satisfait et arrogant sur le visage. Une lueur amusée dans le regard. « Permettez-moi au moins de vous offrir un petit déjeuner. Vous préférez du café ou du thé pasteur ? Car je sais que Ned est davantage porté sur le café » Renchéris tu, tout à fait normalement, comme si tu n’avais rien à te reprocher. Puis pour ce qui est de Ned, tu as accepté de le loger, avec un grand sourire d’ailleurs. La perspective d’avoir ton assistant toujours dans le coin, qui plus est au vu de son corps bien trop tentant que tu observes régulièrement sans gêne, bien qu’il ne remarque rien, était une chose particulièrement alléchante. Il ne te manquait que le pasteur à ajouter à ta liste, lui tournant régulièrement autour à coup de sous entendus appuyés. C’est désormais chose faite, pour ton plus grand plaisir égoïste.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Simple touch sets me on fire {Ned & Stuart & Peter}

Revenir en haut Aller en bas

Simple touch sets me on fire {Ned & Stuart & Peter}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP abandonnés-