AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

[Madian#2] On touche pas les femmes!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller


TON PSEUDO : GekkuNeko
TES DOUBLES : Gabriel partage sa tête avec moi.
TON AVATAR : Cameron Riley Monaghan, le roux a tête d'ange
TES CRÉDITS : Avat' GekkuNeko ; Sign' FRIMELDA ; Gif' Tumblr & GekkuNeko ♥
TA DISPONIBILITE RP : Dispo pour quatre rp ♥
+ Monrian
+ Sioian

Terminés :
+ Madian#2
+ Madian#3
+ Monrian#1
+ Lylian#1
+ Fioian#1

En attente :
RAGOTS PARTAGÉS : 217
POINTS : 1498
ARRIVÉE À TENBY : 01/03/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans (27 Août 1993)
CÔTÉ COEUR : Célibataire mais le brun avec qui je partage ma maison me plaît beaucoup plus que je ne l'aurais imaginé.
PROFESSION : Palefrenier depuis Janvier 2016.
REPUTATION : Le roux est arrivé il y a un an. Son passé revient à la charge ce qui peut faire parler bien des personnes mais il s'en fou assumant parfaitement ce qu'il est actuellement.


MessageSujet: [Madian#2] On touche pas les femmes! Lun 8 Aoû - 15:46

Brian & Madison
On touche pas les femmes !

Ce weekend je l'ai attendu avec grande impatiente, faut dire qu'en ce moment c'est la grosse saison pour l'équitation, y a pleins de gamins venant de centre aéré ou alors des gamins étant inscrits ici. Même des adolescents en fait, j'en crois pas mal tous les jours et pour le coup et bien oui je suis épuisé et puis j'ai très sérieusement mal à la tête, à force d'entendre ces gamins hurler à longueur de temps disons que ça a finit par me soûler et pour le coup je compte bien profiter au maximum de mon weekend de trois jours afin de me reposer et donc de penser à tout autre chose. Cependant, pour le cas présent je n'ai aucune envie de rester enfermé à la maison, j'ai beau apprécier le calme de ma maison il est clair que passer une journée enfermé ça ne me dit rien, demain peut-être, je verrais bien... Alors, tandis que j'acquiesce à cette pensée je pose mon regard sur mon iPhone et observe l'heure : quinze heures et quelques bon allez je m'habille et me mets en chemin. Attrapant des vêtements dans mon dressing je les enfile et acquiesce devant mon miroir lorsque j'admire mon reflet puis je souris en signe que ma tenue me convient et je quitte ma demeure. Me baladant dans la ville à pied je me retrouve à faire une petite balade quand tout à coup j'entends un type gueuler sur une demoiselle, je fronce les sourcils n'appréciant définitivement pas ce que je vois puis je grimace en reconnaissant la demoiselle qui se fait agresser par ce gros con : Madison, petite demoiselle que j'ai rencontré y a quelques temps à mon boulot. Je fonce presque immédiatement vers eux et pousse le type en le dévisageant longuement. « Mon pote tu vas te calmer tout de suite c'est moi qui te le dis. On touche certainement pas les femmes, t'as cru que tu avais tous les droits ben crois moi tu les a définitivement pas. » Lâchais-je d'un ton plus que menaçant tandis que le gars commence à grogner puis se jette sur moi et me cogne au niveau du visage. En l'espace de quelques secondes je le pousse et me retrouve au-dessus de lui, lui mettant un gros coup au visage, de toute évidence ce fût plus que suffisant pour que le type se calme car juste après il s'est levé en jurant puis il s'est barré comme ça l'air de rien. « C'est ça, casse toi trouillard. » Hurlais-je à son attention tandis que des personnes me fixent visiblement mal à l'aise ou peut-être même choquées. Me concernant je ne leur apporte aucune importance, elles ne la méritent pas, puis j'avoue, j'en ai l'habitude de ce genre de regards, ces personne qui se mêlent pas de leurs affaires, j'aime pas ça, c'est tout. Alors, tandis que je tente de me calmer je pose mon regard sur la brune en affichant un petit sourire. « Tu vas bien ? Il t'a rien fait ? » Demandais-je d'une voix douce tout en la fixant intensément. Ben oui je n'ai aucune raison de lui parler froidement après tout elle ne m'a absolument rien fait, elle...

_________________


       
       

           

               

           

           Parce que ce fût toujours toi.
Et quoi que je dise ou fasse ça ne changera pas.
Mon bonheur au quotidien, mon amour, celui que je veux quoi qu'il advienne.
   © Frimelda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Madian#2] On touche pas les femmes! Jeu 11 Aoû - 22:17

Brian & Madison
On ne touche pas les femmes

Contrairement à ce que bien des gens pouvaient penser, l’été était loin d’être la bonne saison pour l’équitation, pas dans le cas des gens qui s’entraînent en vue d’éventuelles compétitions, comme c’était mon cas. Pour les autres, oui, le temps était idéal, le soleil était de la partie, le temps n’était pas trop frais et l’écurie était ravie d’accueillir une tonne de touristes qui pouvaient monter et se promener sur les chevaux qui ne devaient pas s’entraîner pour une raison ou une autre. Mais pour les autres comme moi qui prenaient l’équitation au sérieux, pas comme un jeu en tout cas, c’était loin d’être une partie de plaisir. De tranquille sur mon terrain d’entraînement, limite seule avec Wildfire, je me retrouvais entourée d’une tonne de gamins qui comptaient que sur leur cheval pour les conduire, qui allaient trop lentement, qui babillaient excessivement, venant briser l’ambiance habituellement calme et un peu sauvage du ranch, dans le sens où on oubliait rapidement la ville et ses environs, ce qui était, sommes toutes, plutôt rafraichissant. Mais là, tout cela était gâché, et aujourd’hui probablement plus que jamais à mes yeux. Compte tenu que je me devais d’être plus préparée que jamais, parce que c’était ma dernière année de lycée et que l’université approchait, que je voulais toutes mes chances pour être dans une équipe, je m’entraînais autant que possible. Voilà pourquoi je me rendis au ranch malgré tout aujourd’hui, sauf que malheureusement, je n’y restai pas aussi longtemps que je l’aurais voulu. Rapidement, un groupe de vacanciers s’étant payé une visite et un tour à cheval eut tôt fait de m’embêter. Non pas en me parlant nécessairement, mais par leur comportement, et le fait qu’ils ne cessaient de me regarder, ce qui avait pour effet de particulièrement me gêner. Une personne ou deux, je pouvais faire avec, mais plusieurs, ce n’était juste pas possible. Frustrée, j’avais rentré Wildfire dans son box, à l’abri des regards curieux, puis j’étais partie vers la ville, à pied. Normalement, j’aurais dû rentrer chez moi, mais ma mère m’avait demandé d’aller faire une ou deux courses. De plus, je devais admettre que cela ne me gênait pas vraiment, puisque ça me permettrait de me calmer un peu. Enfin, c’est ce que je crus jusqu’au moment où un de mes camarades de classe choisisse de m’aborder. Déjà, à la base, je ne l’appréciais pas particulièrement, mais de plus, il me semblait différent, pas dans son état normal, en tout cas. Tout naturellement, je voulus l’éviter, passer mon chemin, reprendre ma route sans vraiment m’en occuper. Je le fis poliment, mais visiblement, pas assez pour que ça lui convienne, parce que sans que je comprenne pourquoi, il commença à me hurler dessus. Légèrement étonnée, je ne bougeai pas, mais je ne fus pas horrifiée non plus. Ce qui m’horrifia le plus, ce fut que soudainement, une tierce personne vint s’en mêler, faisant des remontrances à ce mec. Sitôt, je voulus intervenir en disant:  « C’est bon, ça vaut pas… » sauf que mes propos s’étouffèrent dans un cri de stupeur quand soudainement, ce mec de ma classe se jeta sur l’autre, celui que je reconnus soudainement comme étant Brian, cet employé du ranch un peu maladroit avec qui les choses s’étaient terminées sur une note plus qu’étrange. Quelques coups furent échangés, puis finalement, ce fut mon collègue qui partit en courant et en pleurnichant, me laissant soudainement seule avec Brian qui se tourna vers moi, me posant une question à laquelle j’aurais pu répondre tout banalement, mais à la place, ce fut avec colère que je lui dis:  « Merde, ça ne va pas la tête !? De quoi tu te mêles, bordel !? Je ne t’ai rien demandé ! » Apparemment, l’envie m’avait prise de passer toute ma frustration de la journée sur lui, mais en même temps, il en était en partie la cause; peut-être que lui était fier de son coup, mais moi, je détestais qu’on me prenne pour la petite demoiselle en détresse. Au pire, j’aurais pu le cogner moi-même, cet abruti, je n’avais pas besoin de quelqu’un d’autre pour le faire. Mais ça, clairement, Brian ne l’avait pas compris, et venait de solidement cogner dans mon orgueil et amour-propre et ça, j’espérais qu’il n’en était pas trop fier.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller


TON PSEUDO : GekkuNeko
TES DOUBLES : Gabriel partage sa tête avec moi.
TON AVATAR : Cameron Riley Monaghan, le roux a tête d'ange
TES CRÉDITS : Avat' GekkuNeko ; Sign' FRIMELDA ; Gif' Tumblr & GekkuNeko ♥
TA DISPONIBILITE RP : Dispo pour quatre rp ♥
+ Monrian
+ Sioian

Terminés :
+ Madian#2
+ Madian#3
+ Monrian#1
+ Lylian#1
+ Fioian#1

En attente :
RAGOTS PARTAGÉS : 217
POINTS : 1498
ARRIVÉE À TENBY : 01/03/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans (27 Août 1993)
CÔTÉ COEUR : Célibataire mais le brun avec qui je partage ma maison me plaît beaucoup plus que je ne l'aurais imaginé.
PROFESSION : Palefrenier depuis Janvier 2016.
REPUTATION : Le roux est arrivé il y a un an. Son passé revient à la charge ce qui peut faire parler bien des personnes mais il s'en fou assumant parfaitement ce qu'il est actuellement.


MessageSujet: Re: [Madian#2] On touche pas les femmes! Sam 13 Aoû - 15:01

Brian & Madison
On touche pas les femmes !

S'il y a bien une chose que je ne supporte absolument pas sur cette Terre ce sont les mecs qui se croient tout permis et qui osent taper sur les filles quand bon leur semble. Ma foi, je ne suis pas macho mais il y a des choses qui ne se font clairement pas et ça oui ça fait partie des choses que je ne cautionne pas. Aucune femme ne mérite de se faire taper sur la gueule ou encore de se faire traiter comme la pire des merdes par un homme. Enfin bon, moi c'est ainsi que je pense. Et pourtant j'ai grandis à Las Vegas et là-bas disons que les femmes sont tout autant cinglées que les hommes et bien non, je garde un certain respect pour la femme et à mon sens il n'est pas normal de lever la main sur une femme même si elle est un petit peu trop désagréable dans ses mots. Mais, encore une fois ce n'est que mon avis sur la chose et clairement si demain je vois un type s'en prendre à une femme dans la rue il est clair que je m'approcherais pour essayer de calmer cet espèce de gros con. Donc oui lorsque je vins à voir Madison au loin en train de se faire jeter bien comme il faut par un type je me suis immédiatement inquiété en me demandant tout de même si la situation allait s'envenimer. J'aurais pu rebrousser chemin, la laisser se démerder avec le gars mais clairement ce n'est pas mon truc de faire de telles choses je suis alors allé vers elle en recommandant au type de la laisser tranquille. Mais voilà il m'a sauté dessus et je lui ai fais la peau, c'est pas un mioche d'un mètre soixante et qui fait cinquante kilos tout mouillé qui va me faire mal, clairement pas. Alors, une fois face à elle je la fixe intensément et lui demande si elle va bien, au début c'est vrai je m'attendais à ce qu'elle me remercie mais pas du tout, ce n'est absolument pas ça qu'il s'est passé. Elle s'est mise à me gueuler dessus en jurant, je la fixe alors quelque peu choqué par son comportement. « T'es sérieuse là ? Dans ta logique je suis censé laisser un type s'en prendre comme ça à une femme comme si de rien était ? » Soufflais-je sans pour autant monter le ton, pour le coup ouais elle me surprend pas mal par ses agissements. Quoi ? C'était son gars le petit con là ? J'espère que non une fille comme elle mérite mieux qu'un gringalet comme ce petit con a qui je viens d'arranger le portrait.

_________________


       
       

           

               

           

           Parce que ce fût toujours toi.
Et quoi que je dise ou fasse ça ne changera pas.
Mon bonheur au quotidien, mon amour, celui que je veux quoi qu'il advienne.
   © Frimelda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Madian#2] On touche pas les femmes! Jeu 18 Aoû - 2:19

Brian & Madison
On ne touche pas les femmes

Je savais que je n’étais pas la plus grande, ni la plus forte. Mais ça, ça ne m’avait jamais dérangée, parce qu’en équitation, plus légère j’étais, mieux c’était pour les courses ou même pour les sauts d’obstacles. Cependant, cela ne m’avait jamais empêchée de me défendre avant aujourd’hui, parce que j’étais capable de le faire, parce que même si j’étais une fille, j’étais capable de repousser ces idiots qui pouvaient m’embêter parfois, que ce soit par leurs mots, leur physique ou juste en raison du fait qu’ils respiraient. Ça, je tenais ça de ma mère, ma mère qui, en tant que policière, ne se laissait pas marcher sur les pieds non plus, ce que j’avais toujours trouvé admirable chez elle. Quoiqu’il en soit, le mode « princesse en détresse », c’était trop peu pour moi. Je trouvais que ça faisait faible, et que c’était encore plus dégradant que n’importe quelle autre forme de sexisme. Inutile de mentionner que dans cette ligne de pensées, ce fut plus qu’insultant pour moi d’entendre Brian et ses principes. Peut-être voulait-il être serviable, mais clairement, et qu’importe dans quelle situation, il ne savait clairement pas s’y prendre, pas me concernant, en tout cas. Pire encore, quand il tint les petits mots « une femme », cela me mit encore plus en colère, si bien que je vins à lui dire:  « Et si j’avais eu une queue entre les jambes, t’aurais fait quoi, hein ?! » Voilà probablement le propos qui résumait le plus ma pensée du moment précis. Parce que de mon côté, c’était ainsi que je voyais la chose, à savoir que si j’avais été un mec, de ce que je comprenais, il aurait été plutôt du genre à rester à côté et ne rien faire, voilà tout. Et ça, si ce n’était pas du sexisme, je me demandais ce que c’était. Pire encore, pour le coup, je le prenais personnel, ce qui me poussa à ajouter par la suite:  « Et puis je suis capable de me défendre moi-même ! Si ça n’avait pas été de toi, il n’y aurait pas eu de problème ! Mais non, il a fallu que tu montres que tu étais un gros dur en sortant les poings ! T’es content maintenant ? » En vérité, me concernant, je m’en moquais pas mal s’il était content ou pas. De mon côté, ça ne changeait rien, sauf peut-être le fait que s’il s’en montrait vraiment fier, alors à mes yeux, il apparaitrait pour encore plus con que je ne le pensais en ce moment. Comment avais-je pu croire pendant un instant qu’en fait, il était juste maladroit et gentil ? Non, à présent, dans ma tête, c’était juste un crétin, et moi j’étais encore plus stupide de lui avoir laissé le bénéfice du doute au ranch. Heureusement que je n’avais pas accepté son invitation à dîner, c’était à croire qu’il aurait pu asperger le serveur d’eau pour une connerie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller


TON PSEUDO : GekkuNeko
TES DOUBLES : Gabriel partage sa tête avec moi.
TON AVATAR : Cameron Riley Monaghan, le roux a tête d'ange
TES CRÉDITS : Avat' GekkuNeko ; Sign' FRIMELDA ; Gif' Tumblr & GekkuNeko ♥
TA DISPONIBILITE RP : Dispo pour quatre rp ♥
+ Monrian
+ Sioian

Terminés :
+ Madian#2
+ Madian#3
+ Monrian#1
+ Lylian#1
+ Fioian#1

En attente :
RAGOTS PARTAGÉS : 217
POINTS : 1498
ARRIVÉE À TENBY : 01/03/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans (27 Août 1993)
CÔTÉ COEUR : Célibataire mais le brun avec qui je partage ma maison me plaît beaucoup plus que je ne l'aurais imaginé.
PROFESSION : Palefrenier depuis Janvier 2016.
REPUTATION : Le roux est arrivé il y a un an. Son passé revient à la charge ce qui peut faire parler bien des personnes mais il s'en fou assumant parfaitement ce qu'il est actuellement.


MessageSujet: Re: [Madian#2] On touche pas les femmes! Sam 20 Aoû - 11:48

Brian & Madison
On touche pas les femmes !

Franchement, le fait est que l'on puisse me considérer comme un macho ou un sexiste je n'apprécie pas du tout. Auparavant oui je l'étais, auparavant il n'y avait pas de soucis, je pouvais mettre mes mains sur le corps d'un mec qui allait s'en prendre à une femme juste parce que c'était une femme. Mais là aujourd'hui je me suis senti obligé de le faire, Madison ne mérite clairement pas qu'on lui parle de cette façon et sur ce ton, il fallait bien que j'agisse, que je la défende de cette espèce de petit con. Maintenant c'est sûr quand je vois la façon qu'elle a de voir les choses c'est certain je me sens très mal, en fait, c'est encore pire que ça : je me sens con.... En fait si j'avais su qu'elle réagirait de cette façon je n'aurais rien fais, mais malgré tout je ne regrette rien, les mecs comme ce gars on ne sait jamais comment ils peuvent réagir donc me concernant j'estime avoir fais ce que j'avais à faire... Mais bon là pour le coup l'entendre me parler de cette façon oui pour le coup ça me fait quelque chose quand même parce que je m'attends à tout sauf à cette réaction, de toute évidence la demoiselle est persuadé qu'elle peut se défendre toute seule, donc oui visiblement j'ai niqué son orgueil ou son amour-propre ou son égo, j'en sais rien... Alors, lorsque je vins à entendre ses mots je me mordille la lèvre mal à l'aise. « Crois moi, si ç'avait été une autre personne homme ou femme je n'aurais absolument rien fais, je me serais contenté de fixer la scène et puis si ça aurait dégénéré je serais intervenu pour les séparer. C'est tout. » Lançais-je sans vraiment me rendre compte pour le coup que j'en ai sans nul doute un petit peu trop dis. Ben oui, Madison est l'une des seules personnes dans cette ville qui a bien voulu m'adresser la parole donc je souhaitais lui rendre service d'un sens et puis il faut bien l'avouer... Elle est très jolie. Alors, lorsqu'elle vint à continuer sur sa lancée je me mordille la lèvre mal à l'aise tout en baissant la tête. « Bon écoute pense ce que tu veux. T'as envie de me voir comme un gros con violent au lieu de me voir comme un type qui n'aime pas qu'on s'adresse aux gens comme ça ben écoute fais si ça te fait plaisir. Mais, moi clairement quand je vois quelqu'un s'en prendre aux personnes gentilles et douces comme toi et bien j'apprécie pas. J'aurais pensé que tu me remercierais, de toute évidence je me suis trompé. Tant pis pour toi. Mais c'est clair si jamais je revois encore un type s'en prendre à toi je recommencerais et tant pis si je m'en prends plein la gueule encore une fois. » Réponds-je tout en la fixant droit dans les yeux. Je ne suis pas un type violent ou désagréable, je ne suis pas un gros con je suis juste un type reconnaissant et si je peux aider une personne qui m'a donné de l'importance le temps d'une journée et bien soit je le ferais volontiers...

_________________


       
       

           

               

           

           Parce que ce fût toujours toi.
Et quoi que je dise ou fasse ça ne changera pas.
Mon bonheur au quotidien, mon amour, celui que je veux quoi qu'il advienne.
   © Frimelda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Madian#2] On touche pas les femmes! Dim 28 Aoû - 2:22

Brian & Madison
On ne touche pas les femmes

Vu l’air un peu interloqué - et idiot - du jeune homme après que je lui ait lâché ma réplique qui résumait grandement ma pensée sur ce qui venait d’arriver, je fus persuadée pendant un bref instant que j’avais visé dans le mile et que j’avais finalement réussi à lui faire comprendre que sa théorie, c’était complètement ridicule. Pour tout dire, j’en ressentais une certaine fierté, parce que j’étais d’avis que son opinion était réellement stupide, je ne disais pas cela pour avoir raison ou quoique ce soit du genre, bien loin de là. Mieux encore, cette petite victoire me fit quand même bien avec moi-même pendant un instant, me permettant de me calmer quelque peu par rapport à ce qui venait de se passer. Malheureusement, ce sentiment ne demeura pas présent bien longtemps, jusqu’à l’instant où Brian tenta, en quelques sortes, de justifier son geste, en m’expliquant à présent que si ça avait été une toute autre personne, il serait resté à l’écart, puis serait intervenu plus tard. En tout cas, pas avec de la violence. Par ces mots, il venait de se contredire grandement, mais je ne parvins pas vraiment à relever le ridicule de la situation dans l’immédiat. Pourquoi ? Parce que son affirmation m’avait fait trop froncé les sourcils pour ça, pour la simple et bonne raison que si jamais il ne l’aurait pas fait pour qui que ce soit d’autre, qu’importe ce qui se trouvait entre les jambes, pourquoi cette exception ? Parce que c’était moi ? Parce que je paraissais faible à ses yeux ? Parce que j’avais été gentille avec lui la dernière fois au ranch ? Inutile de mentionner que pour le coup, j’étais en train de lentement, mais sûrement le regretter. J’avais l’impression que c’était en train de se retourner contre moi et clairement, je n’aimais pas ce sentiment, mais pas du tout. Par contre, parce que je ne savais pas si je me faisais des idées ou même comment réagir à tout cela, alors je ne dis rien, me contentant de simplement rouler les yeux. Puis, Brian reprit de plus belle, en venant à me faire comprendre qu’au final, il n’avait vraiment rien compris. Au bout du compte, ce n’était pas une victoire de mon côté, bien loin de là. C’était une misérable défaite, parce que celui que j’avais devant moi prétendait tout savoir sans rien savoir, au fond. Pire encore, il se permettait de penser quelque chose de moi alors que ce n’était pas le cas. Moi, gentille et douce ? Si je n’avais pas été encore une fois furieuse, très certainement que j’aurais éclaté de rire, persuadée que c’était une blague. Mais je ne le fis pas, je me contentai de dire à la place:  « Arrête, tu ne me connais pas ! Pas du tout même ! Et puis si tu veux encore te faire engueuler, vas-y, ça me fera plaisir ! » En gros, je m’en moquais bien, il pouvait faire ce qu’il voulait, et moi, je ferais ce que je voudrais aussi. Et là, ce que je voulais faire, c’était de lui dire ma façon de penser, et je ne me gênai pas pour le faire en disant:  « Finalement t’es pas juste un petit nouveau, t’es juste un idiot. » Ce n’était pas vraiment dans mon habitude d’insulter les gens, mais là, je ne me voyais pas faire autrement. Il m’avait blessée au fond en me disant que j’étais faible, et le fait qu’il veuille recommencer malgré tout, c’était on ne peut plus insultant. Pour moi, c’est lui qui avais commencé, alors après tout, il était tout naturel que je lui rende la pareille au fond, quand on y pensait plus longuement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller


TON PSEUDO : GekkuNeko
TES DOUBLES : Gabriel partage sa tête avec moi.
TON AVATAR : Cameron Riley Monaghan, le roux a tête d'ange
TES CRÉDITS : Avat' GekkuNeko ; Sign' FRIMELDA ; Gif' Tumblr & GekkuNeko ♥
TA DISPONIBILITE RP : Dispo pour quatre rp ♥
+ Monrian
+ Sioian

Terminés :
+ Madian#2
+ Madian#3
+ Monrian#1
+ Lylian#1
+ Fioian#1

En attente :
RAGOTS PARTAGÉS : 217
POINTS : 1498
ARRIVÉE À TENBY : 01/03/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans (27 Août 1993)
CÔTÉ COEUR : Célibataire mais le brun avec qui je partage ma maison me plaît beaucoup plus que je ne l'aurais imaginé.
PROFESSION : Palefrenier depuis Janvier 2016.
REPUTATION : Le roux est arrivé il y a un an. Son passé revient à la charge ce qui peut faire parler bien des personnes mais il s'en fou assumant parfaitement ce qu'il est actuellement.


MessageSujet: Re: [Madian#2] On touche pas les femmes! Mer 31 Aoû - 13:29

Brian & Madison
On touche pas les femmes !

Pour le cas présent je ne sais pas vraiment comment me placer ni même quoi faire pour qu'elle se calme, je ne pensais pas à mal en essayant de l'aider aujourd'hui. Au contraire je voulais juste lui filer un coup de pouce c'est tout, aucunement mon idée de la mettre dans l'embarras ou encore de lui causer du tord ou quelque chose d'autre encore... Non, nullement mon intention, donc oui pour le coup je suis un peu choqué par sa réaction, chez moi à Las Vegas quand une personne s'en prend à une autre et que quelqu'un vint en aide à l'une d'elles il y a deux solutions soit ça finit en baston générale soit la personne que l'on a aidé nous remercie d'une façon ou d'une autre pour notre aide. Donc oui là pour le coup choqué je le suis, je ne voulais pas la froissé en agissant comme je viens de le faire et franchement je ne sais pas trop comment réagir quant aux mots durs de la demoiselle. C'est trop lui demander de me remercier puis de finalement passer à autre chose ? Que je sache ça ne va pas la tuer de me remercier de lui avoir évité de se faire casser la gueule par un type. Moi en tout cas c'est ainsi que je vois les choses mais de toute évidence la jeune voit les choses autrement, elle reste bornée et me prend pour une imbécile m'en foutant pleine la gueule pour mon geste. Et là pour le coup j'ignore carrément quoi lui dire quelque peu blasé et même blessé par son comportement qui est tout à fait immature. C'est ce genre de personne qu'elle est en définitive cette fille ? Une gamine immature et pathétique qui refuse d'admettre que parfois on a besoin d'aide et de soutient ? Et bien de toute évidence je me suis bel et bien trompé à son sujet et lorsqu'elle me fait clairement comprendre que je ne la connais pas je ne peux m'empêcher de sourire tout en acquiesçant. « Oui oui tu as tout à fait raison Madison je ne te connais pas, je pensais avoir en face de moi quelqu'un de sympathique et respectueux en définitive j'ai juste une sale gosse. Une mioche insupportable et surtout immature donc oui tu as entièrement raison je me suis trompé à ton sujet. » Réponds-je d'un air amusé tout en la défiant longuement du regard juste pour voir comment elle va réagir. Sans nul doute comme une gamine insupportable et immature c'est à dire en m'en mettant encore plein dans la gueule ce qui m'amuserait encore plus en définitive. Tant pis, je pensais être tombé enfin sur une bonne personne et bien je me suis trompé en fait. Alors, lorsque je vins à entendre ses nouvelles paroles je ris de plus belle tout en la dévisageant longuement. « Ouais idiot sans doute. Je sais pas ce qui est pire entre être un idiot ou une sale gosse immature et pathétique. Franchement j'hésite Madison, vraiment. » Crachais-je tout en la fixant intensément. Oh pour le coup elle a de la chance de ne pas être à Las Vegas en ce moment, à l'époque où j'y vivais ça se serait mal passé pour elle. Le ton qu'elle emploie avec moi là clairement si elle avait eu le même à l'époque ç'aurait été la fin de sa vie. Tant mieux pour elle, je ne suis plus à Vegas désormais et une fois que tout ceci sera terminé je pourrais passer à autre chose..

_________________


       
       

           

               

           

           Parce que ce fût toujours toi.
Et quoi que je dise ou fasse ça ne changera pas.
Mon bonheur au quotidien, mon amour, celui que je veux quoi qu'il advienne.
   © Frimelda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Madian#2] On touche pas les femmes! Ven 2 Sep - 18:25

Brian & Madison
On ne touche pas les femmes

Si j’avais dit que Brian ne me connaissait pas en affirmant que j’étais une personne douce et gentille, ce n’était pas parce que je voulais lui dire que j’étais une sale garce qui n’était pas capable de quelconque compassion. Je pensais même en avoir donné la preuve en quelques sortes, au ranch, quand j’avais bien vu que son statut de nouveau le laissait complètement paumé avec la façon de s’y prendre avec les chevaux. Et je l’avais fait parce que j’en avais envie, non pas parce que j’étais hypocrite et je voulais donner l’impression que je savais tout. Ça, ça irait complètement à l’encontre de ce que j’étais, comme le fait d’être douce et gentille l’était, à mon avis. Les filles douces et gentilles, qui battent des cils en souriant et qui se pensent adorables mais qui, en fait, refusent de se pencher pour ramasser un truc par terre de crainte de se casser un ongle, je détestais ça, alors me décrire ainsi, non, ce n’était pas me faire un compliment. Sympathique, généreuse ? Voilà des mots que je préférais, même si je me doutais bien qu’ils ne s’appliquaient pas tout le temps. En tout cas, là, tout de suite, je savais qu’ils ne s’appliquaient pas, et Brian ne faisait absolument rien pour que mon comportement change à un moment ou un autre. Parce que plutôt que de tenter de corriger le tir ou quoi que ce soit du genre, le jeune homme en vint à péter un câble à son tour, transformant ses propos en véritables insultes. Dans un premier temps, je ne sus pas vraiment si je devais en rire ou bien me sentir réellement insultée. Évidemment que son propos me blessait, même si au fond, je savais que je l’avais cherché. La différence résidait dans le fait que si jamais mon collègue de classe un peu défoncé avait tenu ces mêmes propos, je l’aurais limite trouvé plus crédible que Monsieur-je-défends-l’honneur-des-femmes-et-je-cogne-tout-ce-qui-bouge. Respectait-il les filles au moins, ou ce n’était qu’un air qui se donnait pour se faire passer pour le prince charmant qui arrive sur son cheval blanc ? Si la seconde option était la plus réaliste - et dans ma tête en ce moment, ce l’était - alors cela me signifiait qu’il n’était qu’un sale hypocrite et ça, je ne saurais le supporter. Et à ce la, à ses derniers dires, vint se mélanger une impression comme quoi il se trouvait vraiment meilleur que les autres, une arrogance mal placée que je ne saurais cautionner. Alors c’était une bonne chose maintenant, frapper les gens sans savoir ce qui se passait vraiment ? Et si jamais ce mec avait été mon petit-ami ? Ou bien atteint d’une maladie physique quelconque ? Il se serait retrouvé là comme un beau crétin - quoique là, tout de suite, je l’aurais limite souhaité - mais là, il pensait encore faire la bonne chose, non seulement en cautionnant ses gestes, mais en m’insultant par-dessus le marché. Ne sachant plus supporter son air pathétique, je fis quelque chose dont je ne fus pas fière par la suite, mais qui me fit le plus grand bien dans l’immédiat, c’est à dire que je fis le dernier pas me séparant de lui, et malgré la légère différence de taille entre nous, je parvins à lever ma main suffisamment haut pour la coller sur sa joue en une magnifique gifle. Puis, toujours en colère, toujours dégoûtée de voir qu’au fond, il n’était pas mieux que les autres, je lui dis:  « Bah reste le crétin que tu veux tant être et fiche-moi la paix, sale con. » , avant de tourner les talons, croiser mes bras sur ma poitrine, désormais bien décidée à ne plus perdre mon temps avec cet idiot et prête à quitter cet endroit avant que quiconque soit alarmée de ce qui se passait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller


TON PSEUDO : GekkuNeko
TES DOUBLES : Gabriel partage sa tête avec moi.
TON AVATAR : Cameron Riley Monaghan, le roux a tête d'ange
TES CRÉDITS : Avat' GekkuNeko ; Sign' FRIMELDA ; Gif' Tumblr & GekkuNeko ♥
TA DISPONIBILITE RP : Dispo pour quatre rp ♥
+ Monrian
+ Sioian

Terminés :
+ Madian#2
+ Madian#3
+ Monrian#1
+ Lylian#1
+ Fioian#1

En attente :
RAGOTS PARTAGÉS : 217
POINTS : 1498
ARRIVÉE À TENBY : 01/03/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans (27 Août 1993)
CÔTÉ COEUR : Célibataire mais le brun avec qui je partage ma maison me plaît beaucoup plus que je ne l'aurais imaginé.
PROFESSION : Palefrenier depuis Janvier 2016.
REPUTATION : Le roux est arrivé il y a un an. Son passé revient à la charge ce qui peut faire parler bien des personnes mais il s'en fou assumant parfaitement ce qu'il est actuellement.


MessageSujet: Re: [Madian#2] On touche pas les femmes! Lun 5 Sep - 13:24

Brian & Madison
On touche pas les femmes !

Je suis quelqu'un d'impulsif oui c'est juste, je l'admets sans problèmes, je suis un emmerdeur, je l'ai toujours été et je le serais sans doute toujours. Mais franchement mon côté emmerdeur ne m'a jamais dérangé, cela fait partie intégrante de mon caractère et je m'aime comme ça. Cependant c'est vrai pour le cas présent je me rends compte presque aussitôt après avoir balancé ces mots que j'ai été sans doute un petit peu trop loin. Oh, je ne regrette pas, certainement pas parce que la gamine a été elle-même plus que désobligeante dans ses mots à mon égard, toutefois pour le cas présent disons que je n'ai aucun remords. Sauf peut-être le remords de ne pas avoir été plus soft dans mes mots, oui ça j'aurais dû le faire mais j'assume. N'étant pas le genre de gars à se défiler lorsqu'il dit quelque chose il est clair que je ne vais pas rebrousser chemin et demander pardon. De toute façon je n'ai aucune excuse à faire, dans cette histoire ce n'est pas moi qui suis en tords mais plutôt elle. Je lui porte secours alors qu'elle se fait agresser par un petit con et la fille elle se permet de me gueuler dessus, elle se prend pour qui ? Faut arrêter parfois de se prendre pour ce qu'on est pas et voir que parfois l'aide qu'on nous tend est la bienvenue. Moi je sais le faire, elle aussi elle devrait savoir le faire, moi en tout cas c'est ainsi que je ressens le truc. D'aucune façon je ne suis un macho ou quelque chose dans le genre, je considère juste que chacun à sa place et franchement pour le cas présent oui je m'étais inquiété pour cette fille et je n'aurais peut-être pas dû vu comment cela s'est terminé. Toutefois c'est sûr après lui avoir dis tout ce que je pensais d'elle la fille me prouve encore une fois qu'elle est vraiment immature et pathétique en levant la main vers moi et m'en collant une, clairement je ne l'ai même pas sentie mais rien que le geste montre bien le niveau de la fille. Elle me balance alors une dernière phrase avant de s'éloigner, je souris alors comme un con dans la rue déçu de voir que Madison est aussi pathétique puis je m'en vais à mon tour allant me poser chez moi avec mes occupations beaucoup plus importantes qu'une petite salope comme elle...

FINI

_________________


       
       

           

               

           

           Parce que ce fût toujours toi.
Et quoi que je dise ou fasse ça ne changera pas.
Mon bonheur au quotidien, mon amour, celui que je veux quoi qu'il advienne.
   © Frimelda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Madian#2] On touche pas les femmes!

Revenir en haut Aller en bas

[Madian#2] On touche pas les femmes!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-