AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Because of you I'm ashamed of my life because it's empty {Gaby&Willel}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Because of you I'm ashamed of my life because it's empty {Gaby&Willel} Sam 24 Sep - 17:45

Because of you I'm ashamed of my life because it's empty × ft. Willelmina & Falko
Je préférais ne pas trop réfléchir pour l'instant. Ne pas trop penser à tout ce que j'allais devoir faire et changer, pour partager ma vie avec celle que j'aimais. J'abandonnais absolument tout ce que j'avais toujours connu, derrière moi. J'effaçais toute ma vie passé. Mais ça ne me faisait pas peur du tout. En tout cas, pas autant que le fait de perdre Willel. C'était elle ma vie. Peu importe où et de quelle façon. L'essentiel, c'était d'être avec elle. Elle m'accordait une dernière chance. Et j'avais plutôt intérêt de ne pas la faire foirer. Je souris de la voir se dérider un peu. Juste assez pour échapper un bref rire qui faisait plaisir à entendre. Elle commençait à aller un peu mieux. Je souris également quand elle mentionna sa grand-mère qui avait plaidé ma cause, puis qu'elle mentionna notre futur appartement. C'était évident que nous allions vivre ensemble. Je ne connaissais rien ni personne ici. Alors forcément, j'espérais bien ne pas finir seul comme un con. Et de toute façon, c'était une chose qui me faisait rêver depuis longtemps mais à laquelle je n'avais trop osé penser à cause de ma vie justement. Je ne l'aurais mise que plus encore en danger.

Il faudra que je pense à la remercier alors ... C'était bien la première fois que j'envisageais de remercier une personne. Mais pour le coup, elle venait carrément de me sauver la vie. L'entendre me dire qu'elle m'aimait, suffit à faire battre mon coeur plus vite. Dans le taxi, je glissai ma main dans la sienne et la serrai très fort. C'était tellement bon de l'avoir retrouvé. Je ne voulais plus jamais la laisser tomber comme ça. Plus jamais la perdre. Je doutais de pouvoir m'en remettre sinon. Pour de bon cette fois ci. J'ai aucune idée de ce que je vais faire de ma vie. Avouai-je tout bas, sur un ton songeur. C'est vrai ,je n'avais jamais rien fait d'autre que de la revente de drogues. A la rigueur, je pourrais retaper des meubles, en customiser et des trucs comme ça ... Mais nous étions en Russie là. Je n'avais aucune idée de comment étaient les gens, leurs styles, leurs goûts. Aucune idée de quoi que ce soit en fait. J'espérais qu'elle n'allait pas trop me laisser me démerder seul, pour me punir. Ce n'était pas trop son genre normalement ...
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Because of you I'm ashamed of my life because it's empty {Gaby&Willel} Lun 26 Sep - 19:23



❝Falko x Willelmina

♡ Because of you I'm ashamed of my life because it's empty

J'avais vraiment du mal à croire que Gabriel et moi étions vraiment entrain de nous retrouver. Il etait la, ici, en Russie, il était venu pour moi. Et il restait, pour moi. Il acceptait de tout abandonner pour moi. C'était la preuve d'amour la plus éloquente qui soit. Il ne pouvait pas me faire plus plaisir. Après une discussion, je décide de l'emmener chez ma grand-mère. Je n'allais clairement pas le laisser tout seul dans un pays qui lui est tout à fait inconnu. Mais de toute façon ce n'est que pour un temps. Nous prenons donc un taxi et je donne l'adresse de la maison de ma grand-mère. Il serra fort ma main dans ma voiture.

Gabriel... Tu peux faire tellement de choses... Tu es tellement intelligent. Tu peux faire ce que tu veux. Et si tu reprenais tes études? Ma carrière de danseuse et l'argent que tu as de côté nous permettraient largement le temps de tenir plusieurs années. Il n'y a pas un domaine qui t'intéresse? Où tu peux fabriquer des meubles... Il y'a tellement de possibilités... Tu peux tout faire. Je crois tellement en toi.

Il fallait que j'arrête. Évidement je pensai tout ce que je venais de lui dire. Mais je n'avais pas vraiment l'intention de rester en Russie. J'espère que je n'était pas entrain de lui donner de faux espoirs. Mais après tout, si il est prêt à tout recommencer ici, dans un pays qu'il ne connaît pas, peu être que quand nous rentrerons à Tenby, il sera aussi prêt à commencer une nouvelle vie. Je ne sais pas encore comment tout cela ça se passer. J'y réfléchirai plus tard car là nous arrivions à destination. Nous déchargions sa valise avant d'entrer dans la maison. Ma grand-mère m'attendait dans l'entrée. Elle eut un sourire à la fois attendrit et satisfait. Elle m'embrasse chaleureusement et me dit que j'ai fait le bon choix. Puis elle fait un signe de la tête à Gabriel.

Jeune homme, bienvenue. Je suis ravie de vous accueillir ici. J'espère que... vous saurez prendre soin de ma Willel...

Elle me lança un regard amusé. Puis elle nous dit qu'elle nous laisse nous installer et qu'elle va faire des courses et retrouver ses amies. Je prend Gabriel par la main et l'entraîne à l'étage. Je ne savais pas si je devais l'installer dans ma chambre ou non... Nous n'étions pas sûr que... Enfin peu être que... Je n'en sais rien... Finalement dans un élan de panique, je décide de l'installer dans la chambre en face de moi. Ça ne me paraît pas naturel de nous retrouver aussi intiment, si rapidement. Je l'aide à installer ses affaires.

Bon, je vais préparer à manger. Tu peux te reposer un peu pendant ce temps.

J'allais donc à la cuisine préparer à manger. Puis nous dînions en parlant de notre avenir, de ce que nous allions faire ici. Puis il avait l'air vraiment crevé, et moi aussi, alors nous allions nous coucher. Mais je ne trouvais pas le sommeil. Il était la juste à côté et moi... Je décide d'aller dans sa chambre. Je toque et entre. Il est assis sur le rebord du lit. Il a l'air tellement triste.

Oh mon trésor... Je suis tellement stupide.

J'allais vers lui rapidement et m'assois sur ses genoux, enroulant mes bras autour de sa nuque, je le serre contre moi.

Je ne sais ce qui m'a pris... J'ai... Je... Je sais pas, j'ai eu peur. Je suis desolée.

Nous nous serrons très fort. J'embrasse son front, puis sa tempe. Puis je le fais basculer en arrière en m'allongeant sur lui. Je recule légèrement le visage pour le regarder.

Je peux dormir avec toi?

Je l'embrasse dans le cou. Puis nous nous redressons pour nous installer correctement dans le lit. Il retire son teeshirt et s'approche de moi. Je remarque immédiatement quelque chose.

Tu as un nouveau tatouage! Il est magnifique. J'adore.

Je déposai alors une pluie de baisers sur ledit tatouage.
made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Because of you I'm ashamed of my life because it's empty {Gaby&Willel} Lun 26 Sep - 21:31

Because of you I'm ashamed of my life because it's empty × ft. Willelmina & Falko
Je ne voulais pas que Willel s'imagine que j'avais maintenant des doutes. Mais je devais bien admettre que je commençais à me poser quelques questions. Je me demandais ce que j'allais bien pouvoir faire de ma vie puisque je ne connaissais que la vente de drogues. Autant dire que ce n'était pas vraiment un métier d'avenir ... Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle me rassura en quelques mots à peine. A l'entendre, tout semblait tellement simple. Peut-être que j'avais passé ma vie à me mettre des barrières pour m'empêcher, moi même, d'avancer. En tout cas, elle était là pour me guider et je devais bien admettre que ça faisait un bien fou. Je me sens un peu vieux pour reprendre mes études .. Avouai-je avec un petit sourire. Bon, je n'étais pas si vieux que ça. Et le fait est qu'on pouvait reprendre ses études à n'importe quel âge. Mais quand même, ça risquait d'être super bizarre de me retrouver dans un amphi blindé de merdeux. Et puis avant ça, il faudrait déjà que j'apprenne parfaitement le Russe, jusqu'à être pleinement bilingue. Sinon, ça risquait d'être très compliqué. C'est vrai que je pourrais faire un truc dans les meubles ... Mais je pense que les russes ont une approche totalement différente de la déco d'intérieur, que les gallois. Lui rappelai-je ensuite. Parce que je l'avais brièvement envisagé avant de me rétracter en songeant que nous n'avions, entre autres, pas du tout la même façon de vivre d'un pays à un autre.

Pour la première fois de ma vie, je me sentis un peu gêné face à une personne. Ce fut en tout cas bien ce que je ressenti quand je me retrouvai face à la grand mère de ma petite amie. Elle avait l'air tellement douce, gentille et ouverte. Et en même temps, solide et perspicace. D'ordinaire, personne ne m'impressionnait ni me faisait ressentir quoi que ce soit -à part Willel bien sûr-. Mais pour le coup, j'étais un peu ... perturbé. Sans doute parce que maintenant, je voulais faire les choses vraiment bien avec elle. Je ne demande qu'à apprendre ... Avouai-je avec sincérité. Et un début de rougeur sur les joues, pour couronner le tout. Je me raclai la gorge et me grattais l'arrière du crâne en espérant que tout ça allait passer inaperçu. Ouais, je me sentais mal pour tout ce que j'avais fait à celle que j'aimais et j'espérais pouvoir me racheter pleinement. Alors que nous montions à l'étage pour nous installer, elle fit un virage à 180 degrés avec une certaine brusquerie, pour m'indiquer ma chambre qui se trouvait en face de la sienne. Je pouvais comprendre qu'elle ne se sente pas prête à ce qu'on soit de nouveau aussi près l'un de l'autre. Et pourtant, mon coeur se serra. Je la sentais encore terriblement distante et ça me faisait un peu peur. Je ne pris pas vraiment le temps de me reposer. Je tournais trop en rond quand j'étais seul alors je la rejoignis et mis la table pendant qu'elle terminait de préparer le repas. Après celui ci, ce fut donc chacun dans sa chambre. J'avais beau être crevé, je savais que je n'allais pas trouver aussi facilement le sommeil. Parce que tout ça me travaillait terriblement. Je ne savais pas pendant combien de temps notre relation allait rester à ce stade là. J'étais dans un pays totalement inconnu, sans en connaître la langue, sans boulot. Et avec une petite amie qui hésitait entre être distante et être proche de moi. Finalement, elle me rejoignit et je fronçai les sourcils alors qu'elle venait s'installer sur moi en se traitant de stupide. Non ... Pourquoi tu dis ça ? Voilà, c'était ça. Elle ne savait plus où elle en était de tout ça. De nous. De moi. Ne sois jamais désolée avec moi Willel. Je sais très bien que tu es perdue. Et que c'est de ma faute. Je souris un peu sous ses baisers et enroulai mes bras autour d'elle pour la serrer fort contre moi. J'avais beau ne pas être très tactile ni très câlin, j'étais en train de devenir accro à toutes ces démonstrations de tendresse. Je me contentai d'un hochement positif de tête pour répondre à sa question. Et quelle question ! Comme si ça se posait vraiment ça. Nous nous allongeâmes donc l'un contre l'autre et je retirai mon tee shirt pour me mettre plus à l'aise. Un tatouage est toujours beau quand il a un sens. Et ses baisers m'arrachèrent un long frisson de bien être. Elle se rallongea et je m'étendis contre elle, tête sur l'oreiller et une main caressant son visage. Est-ce que j'ai le droit de t'embrasser ou est-ce que je dois encore attendre ? Plutôt que de tourner en rond dans ma propre tête et me faire du souci à propos de tout et rien, autant lui poser directement la question, non ?
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Because of you I'm ashamed of my life because it's empty {Gaby&Willel} Mar 27 Sep - 18:23



❝Falko x Willelmina

♡ Because of you I'm ashamed of my life because it's empty

J'avais tellement d'idées sur ce que Gabriel pouvait bien faire de sa vie. Il y avait tellement de possibilités qui s'offrent aujourd'hui à lui. Il est capable de tout. J'avais vraiment confiance et foi en lui. Il pouvait tout réussir. Il n'avait pas l'air emballé par l'idée de faire des meubles non plus à cause de la différence de culture.

Tu n'est pas trop vieux pour reprendre des études enfin. Et puis tu pourrais les reprendre à un niveau assez avancé, tu es tellement intelligent... Et pour ce qui est des meubles, tu peux analyser pendant quelques quel types de matériaux et de style aiment les gens d'ici et te lancer ensuite. De toute façon tu as le savoir faire...

Enfin nous avions encore le temps d'y penser. Nous avions tout notre temps maintenant. Je savais bien que ma grand-mère n'aurait absolument rien contre le fait d'accueillir Gabriel pendant quelques temps. C'est elle qui l'a inciter à retourner vers lui. Allez savoir pourquoi, elle l'aimait bien. Elle le trouvait sincère et touchant malgré sa façade disait-elle. Elle semblait même ravie de le voir débarquer avec moi. Elle nous annonce ensuite qu'elle sortait. Cela nous permettait de nous retrouver Gabriel et moi. Du moins c'est ce que je pensai... Mais sans savoir pourquoi, je faisais carrément un blocage pour le coup. Je ne l'installait pas dans ma chambre mais dans celle en face. Et à partir de la, le reste de la soirée fut un peu étrange et froid. Comme si nous étions mal à l'aise à un premier rendez-vous. C'était presque comme si on ne se connaissait pas. Et c'était en grande partie de la faute si nous étions dans cette situation.

Finalement nous allions donc nous coucher chacun de notre côté. Mais je ne parvins pas à trouver le sommeil. Et je pense qu'il ne doit pas être au mieux non plus de son côté. A sa place... je serai dans une telle détresse. Dans ce pays inconnu, avec une petite amie distante, sans roue de secours. Je ne pouvais pas le laisser penser qu'il était resté pour rien. Il fallait que j'aille le rassurer, j'en avais besoin. Le savoir mal me mettait mal moi aussi. Je le rejoint alors dans sa chambre. Comme je l'imaginais il ne dormait pas. Il était assit sur le rebord du mot et semblait réfléchir. J'allais m'assoir sur ses genoux et le prenait dans mes bras.

Parce que... T'as besoin de moi et je fais n'importe quoi. Je ne sais pas pourquoi je réagis ainsi alors que tu viens de... de me faire la plus belle preuve d'amour qui soit...

Et moi j'étais encore entrain de le repousser. J'étais tellement désolée. J'eus alors un tas de gestes tendres à son égard pour tenter de lui apporter du réconfort et de le rassurer. Il accepta évidement que je dorme avec lui et nous nous allongions ensuite. Et tandis qu'il retirait son teeshirt, je découvrais son nouveau tatouage et ne manquait pas de le complimenter. Il était magnifique.

Oh vraiment? C'est quoi le sens? Il est tellement différents de tout les autres que tu as...

Il vint s'allonger tout contre moi et caressa mon visage. Puis il me demanda s'il pouvait m'embrasser. Je plantai mon regard dans le sien, en rougissant, puis je baissais les yeux, j'eu un petit sourire timide en rougissant de plus belle.

Oui, bien sûr que tu as le droit.

La seconde d'après, ses lèvres étaient sur les miennes. Tout un tas de souvenirs remontent alors en moi. Notre rencontre, notre premier baiser, notre première fois, son premier "je t'aime". Je tremblait tandis que ses lèvres jouaient avec les miennes. Je posai une main sur sa joue. Nous étions tout les deux tremblants. Et je le sentais ému.

Mon amour...

Je roulais sur lui pour intensifier encore notre baiser. J'en tremblais encore plus. Je glissai à présent mes doigts dans ses cheveux. J'en avais les larmes aux yeux. Je ne voulais plus jamais que ça s'arrête.
made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Because of you I'm ashamed of my life because it's empty {Gaby&Willel} Jeu 29 Sep - 18:58

Because of you I'm ashamed of my life because it's empty × ft. Willelmina & Falko
J'étais soulagé que Willel prenne autant à coeur mon éventuel avenir. En soit, ça pouvait sembler logique vu que c'était elle qui m'avait demandé de rester en Russie. Mais elle n'y était pas obligée non plus, vu que tout ça était justement de ma faute du coup. Enfin bref, la question ne se posait pas vu qu'elle avait apparemment bien des idées pour moi. Et ça me rassurait un peu. J'avais ainsi un peu moins la sensation d'être seul et perdu dans ce nouveau pays. C'est vrai, tu as raison. C'est le fait de n'avoir aucune idée de ce qui va arriver maintenant et de ne pas connaître tout ça, qui me fait un peu peur. Ce n'était pas simple du tout, pour moi, d'admettre mes peurs. Mais je me sentais maintenant le devoir de davantage me livrer auprès de Willel. Nous avions partagé tellement de choses et vécu tant de trucs ensemble, que ça me semblait une évidence désormais. Il fallait que je fasse tout pour être enfin un mec bien pour elle. Sans trop changer de personnalité non plus. Parce qu'elle était quand même tombée amoureuse de moi, tel que j'étais. Recoller les morceaux allait être assez compliqué quand même. Parce qu'elle semblait avoir pas mal de réserves encore. Ce que je comprenais, bien sûr. Mais ça ne m'empêchait pas d'avoir mal. Alors quand elle fini par me rejoindre dans la chambre, je ne pu cacher mon profond soulagement. Je me sentais soudainement beaucoup mieux ! C'est pas grave bébé. T'as juste besoin de temps et je peux le comprendre ... Je ne veux pas que tu t'en veuilles. Surtout pas, alors que tout était de ma faute quand même ...

Finalement, nous nous retrouvâmes étendus l'un contre l'autre, dans mon lit. Elle découvrait pour la première fois, mon nouveau tatouage. Le véritable amour. Celui qui vous change à jamais. Celui qui vous rend vraiment heureux, vous fait sentir vivant et vous complète. Lui répondis-je avec beaucoup de tendresse dans la voix. Et également dans la caresse délicate que j'offrais à sa joue. Celle là même qui rougit quand je demandai l'autorisation pour l'embrasser. J'en mourais d'envie mais je ne voulais pas la brusquer. Elle avait déjà eut du mal à me rejoindre dans cette chambre alors j'allais éviter d'en rajouter. J'aimais la voir toute timide comme ça. C'était le cas au début, quand nos rapports s'étaient faits de plus en plus intimes. Et c'était également parfois le cas, quand je faisais des blagues perverses qui la mettaient mal à l'aise. T'es tellement belle ... Soufflai-je d'une voix à peine avant que mes lèvres ne trouvent enfin les siennes. Voilà, c'était exactement le genre de contact qui m'avait tellement manqué. Cette tendresse. Et surtout, cette évidence entre nous. Mon baiser demeura très tendre, très lent. Je prenais vraiment mon temps, comme si j'étais en train de la redécouvrir. Il prit un peu d'ampleur tant nous semblions tous les deux presque désespérés. Elle logea une main sur ma joue, avant de rouler pour s'allonger sur moi. Ce qui eut le don de m'arracher un bref grognement d'aise. Je t'aime ... Soufflai-je tout contre sa bouche, sans vraiment cesser de l'embrasser. Je glissai mes mains dans son dos et les fis disparaître sous son haut pour la caresser à même la peau. Elle était brûlante et frissonnante à la fois. Je perdis un peu mon souffle dans ce baiser fiévreux et les émotions qui allaient avec. Je du donc déserter sa bouche pour respirer de nouveau. Mais ce fut pour les glisser sur sa joue, sa mâchoire et puis son cou, sans cesser de déposer des baisers appuyés et chauds. Je t'aime ... Répétai-je encore une fois. Comme si je tentais de rattraper toutes les fois où je n'avais pas eus le courage de le lui dire. Parce que j'avais un véritable souci avec les sentiments et que ça me mettait trop mal à l'aise. Ma barbe naissante frotta contre son cou tandis que mon visage se perdait dans ses cheveux. Son odeur m'avait terriblement manqué, elle aussi.
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Because of you I'm ashamed of my life because it's empty {Gaby&Willel} Dim 2 Oct - 17:35

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Because of you I'm ashamed of my life because it's empty {Gaby&Willel} Lun 3 Oct - 20:29

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Because of you I'm ashamed of my life because it's empty {Gaby&Willel} Sam 8 Oct - 14:40

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Because of you I'm ashamed of my life because it's empty {Gaby&Willel} Sam 8 Oct - 19:02

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Because of you I'm ashamed of my life because it's empty {Gaby&Willel} Dim 9 Oct - 15:29



❝Falko x Willelmina

♡ Because of you I'm ashamed of my life because it's empty

Il avait juste besoin de me graver dans sa peau. Mon cœur battait fortement à ses mots. Je me rend compte un peu plus à chaque moment à quel point il m'aime. J'adore ressentir ça. J'adore me sentir aimée et désirée. J'adore sentir qu'il a besoin de moi, autant que j'ai besoin de lui. Et oui, ça me donne beaucoup de confiance en moi, ou du moins, plus que d'habitude. Je veux repartir sur de nouvelles bases pour la suite de notre relation. Désormais les choses ne serons plus comme avant. Je vais m'imposer, que ça lui plaise ou non. Je ne dis pas que je veux le dominer, simplement être équitable. Jusqu'à maintenant, il avait le pouvoir sur moi, mais ça, c'est terminé. Je ne laisserai plus jamais quelqu'un avoir une telle emprise sur moi, pas même Gabriel. Même si tout cela ne change en rien les sentiments et l'amour que j'ai pour lui.

Je le prouve d'ailleurs ensuite lors de nos ébats passionnés, sur je ne suis plus tout à fait comme avant. J'ai décidé de me secouer un peu à présent. En tout cas, pendant ce moment, ça a semblé lui plaire. Ça a été incroyable. Gabriel est complètement sans dessus dessous, comme moi avant. Et j'adore lui faire ressentir ça. Il reste d'ailleurs un bon moment assez sonné. Je souris quand il se plaint de son dos.

Oh je pense que tu l'a bien mérité.

Est ce que je venais vraiment de lui lancer un pic? Ok, la je ne me reconnaissait plus vraiment. Il fallait que je me calme un peu. Il affirma ensuite à quel point il avait aimé ce qui venait de se passer. Mon cœur s'accélère encore. Gabriel resta dans tout ses états jusqu'à ce que je l'entraîne avec moi sous la douche, ou je lui prouve encore par mon attitude, et par un baiser, que j'ai un peu changé. Quand il fit remarquer que quelque chose avait changé en moi, que je ne cachais plus mon corps comme avant, je plantais mon regard dans le sien en souriant.

Ouais et bien, j'ai décidé de ne plus être une petite chose fragile et timide. Et ce, dans tout les domaines. J'en ai marre d'être toujours celle avec qui on s'amuse, de qui on se moque et j'en passe. C'est mon tour de jouer!

J'avais dit ça sur un ton mi-figue mi-raisin. Mon but n'était nullement de faire peur à Gabriel, simplement de mettre les choses au clair des le début. Nous finissions alors par sortir de la douche pour rejoindre mon lit et je lui avouais mon petit manège. Heureusement il ne le prit pas trop mal. Lui aussi avait un peu changé je trouve. À l'inverse de moi, il semblait avoir un peu loin confiance en lui. Il affirma qu'il m'a fait énormément de mal et que c'était normal que je ne lui fasse pas encore pleinement confiance.

Oui c'est vrai. Mais je t'ai pardonné. Je t'ai sincèrement pardonné Gabriel. Pour ce qui est de la confiance... ça reviendra certainement... avec le temps, et des efforts....

Ouais ça allait prendre un peu de temps avant que enne puisse lui faire confiance de nouveau. Puis il me sourit, pose d'une main sur la joue. Je frisonne légèrement. Je lui rend son sourire quand il dit qu'il veut vraiment vivre avec moi, ou que l'on soit.

Si tu veux, on peut rester ici quelques semaines, le temps de vraiment se retrouver et de... voir ce qu'on fera une fois rentré à Tenby. Peu être que rester un peu ici nous permettra de nous retrouver pleinement? Qu'est ce que t'en pense?
made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Because of you I'm ashamed of my life because it's empty {Gaby&Willel} Dim 9 Oct - 21:15

Because of you I'm ashamed of my life because it's empty × ft. Willelmina & Falko
Je ne savais vraiment pas comment j'étais supposé prendre ses paroles. Je l'avais bien mérité. Pourquoi, au juste ? Je n'avais pas du tout l'impression qu'elle parlait du contexte sexuel. Ca n'avait rien à voir avec le fait que nos ébats avaient été particulièrement torrides et tout ça. J'avais plutôt la sensation d'être puni pour tout le mal que je lui avais fait. Si je savais qu'elle m'en voulait encore un peu et qu'elle allait avoir du mal à me pardonner, je ne pensais quand même pas qu'elle irait jusque là. C'était ... Etrange. Tout était en train de devenir tellement étrange. Elle même était de plus en plus bizarre en fait. Elle me confirma la chose dans la douche. Elle comptait jouer. Jouer de quoi, jouer de qui, comment ça ? De moi ? Est-ce qu'elle allait se venger de moi et du mal que je lui avais fait ? A cette idée, mon coeur s'emballa. Et si elle m'accordait cette nouvelle chance, pour mieux me laisser tomber comme une merde ensuite ? Non elle ne pouvait pas. Elle m'aimait. Elle m'aimait, pas vrai ? Je n'avais aucune raison de mettre ses sentiments en doute. De douter d'elle tout court. Mais quand même, j'étais totalement perdu par cette nouvelle Willel. Je crois que c'était même un peu en train de m'effrayer. Est-ce que l'ancienne Willy avait disparu pour de bon ? Non, elle était toujours là. Elle avait juste besoin de temps pour se reconstruire. C'était normal. Je comprenais et j'acceptais parce que c'était entièrement de ma faute de toute façon.

En tout cas, je ne trouvais rien à redire. Et ça, c'était plutôt un fait très rare de ma part. Moi qui avais toujours le mot pour rire et pour détendre l'atmosphère. Heureusement, le sujet changea totalement, une fois que nous fûmes installés dans son lit. Elle m'avoua son petit stratagème pour savoir si elle pouvait de nouveau croire en mon amour pour elle ou non. Même si ça me peinait qu'elle ait si peu confiance en moi, je n'étais pas du tout surpris. Et je ne pouvais décemment pas lui en vouloir. Ca prendra le temps que ça prendra, mais je sais qu'on y arrivera. Que j'arriverai à te convaincre que je suis prêt à tout pour toi. Je la suivrais, où qu'elle aille. Et je lui répéterais à l'infini, à quel point je l'aime. Tout comme elle, cette séparation m'avait fait évoluer. Je me sentais plus à l'aise avec les démonstrations affectives et les mots d'amour. Parce que je savais que ça la rassurait. Parce que je savais qu'elle en avait besoin ... Des vacances pour se retrouver, donc ... Commentai-je avec un petit sourire. Je tirai la couette à nous comme je l'avais fait un peu plus tôt, dans l'autre lit. Et je vins me blottir contre elle, un bras autour de son corps. Je vote pour. Qu'on prenne le temps de se retrouver, sans tous les soucis qu'on retrouvera sans doute à notre retour à Tenby.
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Because of you I'm ashamed of my life because it's empty {Gaby&Willel} Mar 11 Oct - 19:58



❝Falko x Willelmina

♡ Because of you I'm ashamed of my life because it's empty

Je n'était pas méchante, ni meme froide ou sèche avec Gabriel. J'avais juste changer. Pourtant mes sentiments eux n'ont pas changés. Mais je risque d'avoir un peu plus de mal à les exprimer comme avant. J'étais, consciemment ou non, entrain de construire une carapace autour de moi. Alors que lui s'ouvrait de plus en plus, c'était l'inverse pour moi. Ce n'était pas non plus que je me refermais, mais j'étais moins à l'aise avec mes sentiments. Et après la douche, je lui avouais de quel façon je l'avait "manipulé". Il sembla passer outre assez rapidement. Je souris quand il me dit que ça prendra le temps que ça prendra pour que je lui fasse confiance de nouveau.

Je sais que t'es prêt à tout. Merci Gabriel. Je pense que j'aurai besoin de pas mal de temps oui. Mais si tu es la, ça ira.

Je lui souris de nouveau et caresse sa joue. Mon cœur bat comme à chaque fois. Je hoche la tête positivement quand il me demande si ce sont des vacances pour se retrouver en quelques sorte. C'est effectivement un peu le cas. Et je crois que ça lui fait vraiment plaisir. Il tire de nouveau la couverture sur nous et vient se blottir contre moi. J'enroule mes bras autour de lui.

Oh ne m'en parle même pas. J'ai aucune envie de retrouver ce qu'on avait avant, et tout ça qui allait autour. Je veux vraiment... une toute nouvelle relation. Tu comprends?

Ouais les choses allaient bel et bien changer maintenant. Mais ce n'est pas pour autant que je l'aime moins au contraire. Je le serre dans mes bras avant de reculer le visage pour qu'il me regarde.

Bon... maintenant je veux discuter un peu. Le sujet est un peu délicat, mais je vais le faire quand même.

Avant, j'aurai plutôt dis "si tu es d'accord Gabriel, j'aimerai qu'on discute un peu de ce qu'il s'est passé entre nous..." mais maintenant c'est "je veux discuter" et d'ailleurs j'ai décider d'adopter plutôt le "je veux" plutôt que le "j'aimerai".

Tout ce que tu m'a balancé ce jour là, c'était ce que je pensai déjà un peu de moi à la base. C'est étonnant que tu es visé si juste quand même non? Il n'y avait pas une petite part de vérité dans ce que tu m'a dit? Parce que t'avais réellement l'air de le penser sur le coup.

Meme dans ma façon de parler, j'étais beaucoup plus ferme, j'avais beaucoup plus d'assurance, et ça me plaisais beaucoup. J'aimais ce nouveau moi.
made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Because of you I'm ashamed of my life because it's empty {Gaby&Willel} Mer 12 Oct - 19:47

Because of you I'm ashamed of my life because it's empty × ft. Willelmina & Falko
Elle allait avoir besoin de "pas mal de temps". Ce n'était pas tout à fait ce à quoi je m'attendais non plus. Enfin, dans le fond je devais bien le savoir que ça allait certainement durer longtemps cette phase là. Mais l'entendre le dire clairement, rendait la chose beaucoup trop claire en fait. Elle allait avoir bien du mal à m'accorder de nouveau sa pleine confiance. Peut-être même jamais, qui sait ? Finalement, nous décidâmes de profiter encore un peu de n'être ici que tous les deux, avant de filer retrouver notre réalité à Tenby. Nous étions d'accord sur le fait qu'il nous fallait vraiment nous retrouver pleinement tous les deux. C'était même nécessaire, pour repartir sur de bonnes bases dans notre relation. Je ne voulais pas qu'on merde à nouveau. Enfin surtout moi, c'est vrai ... On reconstruira tout, je te le promets. Bon, je n'étais quand même pas trop certain de savoir ce qu'elle entendait par là. Je ne voulais pas perdre la passion entre nous. Autant les prises de bec que les étreintes torrides. Et je ne voulais pas non plus qu'elle change trop. Mais j'avais de plus en plus la sensation que ça, c'était déjà foutu. Elle n'arrêtait pas de me le prouver plus ou moins consciemment. Là encore quand elle annonça qu'on devait parler. Ce n'était pas une requête, c'était un fait. Presque un ordre.

Mon coeur se serra fort quand je compris où elle voulait en venir. Je ne voulais vraiment pas prendre le risque de lui faire à nouveau du mal. Mais je savais bien que le sujet était si sensible, que ça risquait bel et bien d'arriver malheureusement. Ou pas, je n'en savais rien. J'avais fait déjà tellement horrible, que je ne pensais pas pouvoir faire pire dans le fond. Non, je le pensais pas du tout ! Lui assurai-je avec conviction et sans l'ombre d'une hésitation. Il allait sans doute falloir du temps avant qu'elle ne me croit. Mais tant pis, je continuerais de le lui répéter aussi souvent que nécessaire. Mais je savais que c'était ce que, toi, tu pensais. C'est bien pour ça que j'ai utilisé tout ça ... Alors que quand on était ensemble avant tout ça, je faisais toujours tout ce que je pouvais pour la détromper. Parce qu'elle se sous estimait beaucoup trop à mon goût et que je voulais qu'elle arrête un peu avec ça. Mais sans non plus devenir une pimbêche trop sûre d'elle. Le but, c'était que tu me détestes. Mais c'était allé trop loin. Parce que dans la foulée, elle avait plus que jamais perdu confiance en elle. Et ça, je le regrettais amèrement.
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Because of you I'm ashamed of my life because it's empty {Gaby&Willel} Ven 14 Oct - 19:24



❝Falko x Willelmina

♡ Because of you I'm ashamed of my life because it's empty

Je ne pu que hocher la tête quand il affirma que nous allions tout reconstruire. J'avais encore un peu de mal à le croire c'est vrai. Et pourtant je le voulais, je le voulais vraiment, mais je n'y arrivait pas. Du moins pas encore. Mais je suis certaine qu'avec un peu de temps, et beaucoup d'efforts, les choses iront mieux. Puis quand nous étions installés dans mon lit, je mis un sujet plutôt délicat sur le tapis. Mais j'avais envie d'en parler. Il affirma avec beaucoup de conviction, qu'il ne pensait pas un traitre mot de ce qu'il m'avait dit ce jour là. Il assure que c'est parce qu'il savait que c'était ce que moi je pensai, et qu'il avait jouer la dessus. Le but était donc que je le déteste. Mouais...

Tu as utilisé mes propres faiblesses contre moi... Je me demande si c'est pire ou moins grave que si tu l'avais réellement pensé. Tu peux être quand même sacrément manipulateur et méchant. Tu m'apprendra à le devenir aussi?

J'avais dit ça avec un calme assez troublant. J'en était même presque amusé. Je ris légèrement.

Ça va, me regarde pas comme ça, je déconne.

Je montais sur ses cuisses à califourchon et passai mes bras autour de sa nuque. Je déposai un long baiser sur son front avant de planter mon regard dans le sien.

On va y arriver Gaby...

Je le serai fort contre moi. Je restai un moment ainsi dans ses bras. J'avais envie de lui dire que je l'aime... Mais étrangement, ça ne sort pas. Je n'arrive pas à prononcer ses mots. Est ce que je suis entrain de faire un blocage avec ça? Est ce que je n'arriverai plus jamais à lui dire je t'aime. C'est fou comme les rôles sont entrain de s'inverser. Nous passons encore une heure à discuter jusqu'à nous endormir dans les bras l'un de l'autre. Le lendemain matin au réveil, je le regarde avec tendresse avant de l'embrasser, et de lui dire bonjour en russe.

J'adore me réveiller auprès de toi. Tu as bien dormi?

Mon cœur battait la chamade. Ce fut un réveil particulièrement câlin et doux. Je l'aime tellement. Et la encore, je ne parviens pas à le lui dire...
made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Because of you I'm ashamed of my life because it's empty {Gaby&Willel} Ven 14 Oct - 22:06

Because of you I'm ashamed of my life because it's empty × ft. Willelmina & Falko
Je restai complètement con devant ses mots. Est-ce qu'elle était sérieuse ou est-ce qu'elle me faisait marcher ? Elle me rassura bien vite en affirmant qu'elle déconnait. Mais quand même, maintenant j'avais un peu le doute. J'ai jamais prétendu que j'étais quelqu'un de gentil. Me contentai-je finalement de lui faire remarquer. Parce que c'est vrai que je savais être méchant et manipulateur. Au tout début, je pensais même pouvoir la manipuler pour la faire craquer et tout le bordel. Mais en réalité, je m'étais vite épris d'elle. Et le résultat était celui que nous connaissions aujourd'hui. Je parvins à me détendre de nouveau quand elle vint s'installer à califourchon sur moi. Je lui souris un peu et hochai positivement la tête, en logeant mes mains sur ses hanches. Je me détendis tout à fait à son long baiser sur mon front. Je sais oui. J'en étais certain. Parce que nous étions suffisamment fou amoureux l'un de l'autre. Soit, elle ne me l'avait pas dit ça, qu'elle m'aimait. Mais ça ne m'effrayait pas. Pas encore tout du moins. Elle avait sans doute juste besoin d'être un peu plus en confiance à nouveau.

Finalement, nous nous endormîmes dans les bras l'un de l'autre, étroitement enlacés. Comme si nous craignions de voir l'autre disparaître. Et il y avait sans doute bien de ça là dedans. Tant et si bien, que le petit matin nous trouva approximativement dans la même position. Jambes et bras emmêlés et visages proches l'un de l'autre. Je gémis doucement de bien être et affiche un petit sourire paresseux quand je croisai son regard et que ses mots venaient faire battre mon coeur plus vite. Ca faisait du bien à entendre ça. Et ce matin, contrairement à toutes les autres fois, je n'eus aucun mal à me blottir davantage contre elle encore. Merveilleusement bien ... ca faisait longtemps ... Depuis la dernière fois où nous avions dormi ensemble à vrai dire. Mais cela allait de soit, non ? Et toi ? En tout cas, elle avait quand même l'air reposée là. Et ça faisait plaisir à voir. Je plantai de nouveau mon regard dans le sien en faisant courir le bout de mes doigts sur son visage.
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Because of you I'm ashamed of my life because it's empty {Gaby&Willel}

Revenir en haut Aller en bas

Because of you I'm ashamed of my life because it's empty {Gaby&Willel}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-