AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Sometimes, you just need great moments | Kainoa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Eléa, Gwen, Lexia & Dylana
TON AVATAR : Claire Holt
TES CRÉDITS : ava - tearsflight ; signa - anaëlle ; gif profil - tumblr
TA DISPONIBILITE RP : 0/2 : .. - à venir : Josh
RAGOTS PARTAGÉS : 1929
POINTS : 3831
ARRIVÉE À TENBY : 17/11/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : It's not the fall that kills you, it's the sudden stop
PROFESSION : Aromathérapeute (spécialiste en pharmacie)


MessageSujet: Sometimes, you just need great moments | Kainoa Ven 8 Juil - 17:37


Après sa journée à la pharmacie, Fiona envoya un message à Kainoa pour voir si celui-ci était disponible. Entre ses occupations et sa petite amie, le jeune astrophysicien avait des journées bien remplies. L’aromathérapeute l’avait compris et lui avait donné tout naturellement son espace pour consolider sa relation, néanmoins parfois, elle avait besoin de le retrouver de temps en temps pour passer une soirée avec lui comme avant, d’autant qu’ils s’étaient promis de se voir plus régulièrement malgré leurs agendas chargés. Récemment, la vie de Fiona avait été chamboulée de bien des façons et Kainoa avait été aux premières loges pour y assister. Elle ne lui avait rien caché de l’évolution de l’histoire qui entourait son amnésie. La jolie blonde avait consommé deux autres fois de la drogue – malgré que son ami soit contre ce fait - au cours des derniers mois et avait retrouvé les quelques souvenirs nécessaires pour se rappeler des faits entourant son agression, comme si sa mémoire s’était « débloquée » aux contacts de ces substances puissantes. Elle n’était toutefois pas tombée dans une dépendance et avait aussitôt arrêté par après. Grâce à ce dont elle s’était souvenue, Fiona avait compris que l’agression dont elle avait été victime au supermarché, ce qui avait causé sa perte de mémoire, n’avait pas été un braquage de supérette fortuit mais complètement ciblé sur elle. Vers la fin de ses études deux années auparavant, elle avait découvert par hasard dans un des labos de l’université qu’un professeur, avec la complicité d’un brillant étudiant, avait créé une drogue alternative par rapport à ce qui existait déjà sur le marché, une drogue addictive et deux fois plus dangereuse que la normale. Disons qu’ils avaient laissé quelques traces inopportunes sur les lieux même s’ils ne la fabriquaient pas sur place à la base… Quand ils ont su qu’elle était au courant, ils s’en étaient pris à elle mais n’avaient pas réitéré leur attaque quand ils avaient appris qu’elle avait survécu et qu’elle était amnésique. Elle avait reconstitué le puzzle et les avait retrouvés avec l’aide d’Ana, qui involontairement, avait été un instrument utilisé dans la mise en circulation de ce produit dangereux. Depuis, la mexicaine l’avait aidée à arrêter ce réseau, du moins, à stopper la distribution de cette drogue, et Fiona s’était ensuite tournée vers la police pour avancer l’affaire de son agression et du même coup faire arrêter ceux qui s’en étaient pris à elle et qui étaient un danger pour la société. Ils resteraient enfermés jusqu’à ce qu’un procès s’ouvre pour juger leurs actes. En attendant, Fiona pouvait reconstruire sa vie et aller de l’avant tout en se sentant à nouveau en sécurité. Depuis que la jolie blonde avait commencé à récupérer des souvenirs, d’autres lui étaient également revenus. Il semblait que sa mémoire était sur le bon chemin pour revenir petit à petit, avec les années, même si la jeune femme ne récupérerait jamais probablement tout son passé. C’était le point positif. Et depuis que tout ce tapage s’était calmé dans sa vie, Fiona avait aussi envie de retrouver celui qui l’avait soutenue dans cette histoire pour une soirée plus légère et tranquille. Le contenu du message qu’elle lui avait envoyé proposait un bowling à Kainoa à condition que son ami soit libre. Elle n’eut d’ailleurs pas longtemps à attendre la réponse positive du Baxter. Il était rare que les deux se retrouvent au pied levé ces derniers temps, en général, ils devaient prévoir avant, mais il fallait croire que toute imprévisibilité n’avait pas complètement disparu entre eux. Fiona avala un en-cas léger et se changea pour s’habiller de façon plus décontractée, un joli haut, un short et des baskets cool avant de se rendre au bowling local pour y retrouver son ami de toujours. Thèmes du soir : bonne ambiance et détente.

_________________

We'll find a way
And everytime I try to fly, I fall without my wings, I feel so small. I guess I need you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Sometimes, you just need great moments | Kainoa Mer 13 Juil - 0:46


Après une longue nuit passée au centre de recherches à Cardiff, Kainoa s’était, comme toujours, endormi dans le train. Il fallait croire que les affaires de vol pourtant assez courantes ne lui avaient pas encore coupé le sommeil… En plus, le court trajet entre la gare et son appartement ne l’empêchait pas de retomber comme un piquet dans son lit. En étudiant et en travaillant de nuit depuis longtemps déjà, le jeune homme avait pris l’habitude de tirer profit du moindre moment de répit qui lui était accordé. Il avait donc passé une bonne partie de la journée à dormir, jusqu’à ce que la sonnerie de son téléphone signalant la réception d’un sms finisse par le tirer de son sommeil béni. Il fallait croire qu’il avait suffisamment récupéré, puisque d’habitude, il n’avait pas le sommeil léger. Ouvrant les yeux sans vraiment de difficulté, il attrapa son portable qui était posé sur sa table de chevet. Pendant de nombreuses années, il avait craint d’être réveillé à cause d’une urgence concernant l’un de ses proches. Il fallait dire qu’à cinquante ans passées, son père ne semblait pas encore lassé de ses frasques… Et même si les choses s’étaient calmées ces temps derniers (ou plutôt, il se forçait à apprendre à s’en détacher), certaines habitudes avaient la vie dure. Kai ouvrit donc tout de suite le message, qui provenait de Fiona. Mais heureusement, il ne s’agissait pas d’une mauvaise nouvelle ni d’un appel à l’aide. Il poussa un soupir de soulagement en constatant qu’elle désirait tout simplement passer un peu de temps avec lui. Elle proposait un bowling en début de soirée, après son travail, s’il était libre. En effet, il n’avait rien programmé de spécial… Il ne bossait pas, puisqu’il basculait à ses horaires de journée, à l’annexe de Swansea (ça l’arrangeait parce que c’était plus près, mais c’était aussi moins intéressant que d’être dans un grand observatoire très bien équipé). Alors, sans tarder, il pianota quelques mots à l’adresse de la blondinette pour accepter la sortie. Non seulement il se sentait coupable de ne pas la voir plus souvent (il semblait que c’était l’histoire de sa vie), mais surtout, il avait très envie de lui faire plaisir. Il s’était tenu informé de près en raison des événements qui s’étaient enchaînés dans la vie de Fiona, mais en ce qui concernait un simple moment de détente, ils ne s’étaient plus retrouvés depuis un bon moment.

Ce fut donc assez ragaillardi que le Baxter s’extirpa de ses draps pour aller se débarbouiller. L’eau l’aida à se réveiller complètement, puis il se dirigea naturellement vers la cuisine. Comme d’habitude, il avait faim. Malheureusement, les placards n’étaient jamais très remplis chez eux. Alors il fouilla dans le réfrigérateur, découvrant des restes de pizza qu’il mit aussitôt à chauffer. Il mangea tranquillement devant son ordinateur portable, suivant avec enthousiasme les aventures de la sonde Juno, lancée en août 2011 et arrivée à peine quelques jours auparavant en orbite autour de Jupiter. Bien évidemment, tout ça l’intéressait au plus haut point… Mais une fois qu’il eut terminé son repas tout sauf diététique, Kainoa se força à se concentrer sur quelque chose qui n’avait rien à voir avec son travail. Quelques tâches ménagères l’attendaient, y compris les courses. Une fois qu’il eut terminé ce qui était fastidieux (et que son temps de digestion fut passé), il décida d’aller faire un jogging. Il courut pendant à peu près une heure, puis il revint à son appartement parce que c’était l’heure de se préparer avant de rejoindre Fiona. Il fila sous la douche et y resta quelques minutes avant d’opter pour une tenue décontractée. Un jean et un T-shirt feraient largement l’affaire. Ce n’était peut-être pas très élégant, mais il aurait reconsidéré sa tenue uniquement s’il avait rendez-vous au restaurant avec Spencer. En-dehors de cette circonstance, il avait plutôt envie de se sentir à l’aise. Avant de partir pour le bowling, le Gallois avala néanmoins des chips qu’il avait ramenées du supermarché. Puis, tranquillement, il parcourut les quelques mètres à peine qui le séparait de la plupart des commerces. La jolie blonde était déjà sur place et, en la voyant, le visage de Kai s’éclaira d’un sourire. « Salut toi ! » Il l’entoura de ses bras et la serra quelques instants contre lui, faisant mine de l’étouffer pour la faire rire. « J’espère que je t’ai pas fait attendre ? Sinon, je suis désolé. » Evie avait toujours eu l’habitude de lui dire que c’était malpoli de faire patienter une fille. « En tout cas, ça me fait plaisir de te voir. » Il avait beau savoir que les malfaiteurs qui avaient agressé sa meilleure amie étaient en prison, il ne pouvait s’empêcher de s’inquiéter pour elle. Mais il ne voulait pas gâcher l’ambiance, aussi se prêta-t-il assez rapidement au jeu de la soirée. Il se pencha vers les boules, avant d’en soulever une qui lui paraissait convenir à Fiona. « Les dames d’abord… »

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Eléa, Gwen, Lexia & Dylana
TON AVATAR : Claire Holt
TES CRÉDITS : ava - tearsflight ; signa - anaëlle ; gif profil - tumblr
TA DISPONIBILITE RP : 0/2 : .. - à venir : Josh
RAGOTS PARTAGÉS : 1929
POINTS : 3831
ARRIVÉE À TENBY : 17/11/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : It's not the fall that kills you, it's the sudden stop
PROFESSION : Aromathérapeute (spécialiste en pharmacie)


MessageSujet: Re: Sometimes, you just need great moments | Kainoa Lun 18 Juil - 17:46


Kainoa ne tarda pas à arriver devant le bowling et l’accueillit dans ses bras pour une étreinte chaleureuse. Comme toujours, les deux meilleurs amis ne se voyaient pas très souvent ces derniers temps. À croire que c’était effectivement l’histoire de leur vie. « Du tout. Je me suis dit que tu devais te préparer psychologiquement à ramasser la pâtée. » Plaisanta Fiona à propos du bowling. « Je suis contente de te voir aussi, c’est vrai que nous n’avons pas trop eu l’occasion de nous voir à l’improviste dernièrement. » Sur ces mots, ils entrèrent à l’intérieur, troquèrent leur chaussures contre celles de l’endroit et s’installèrent à une piste pour commencer une première partie. Lui mettant une boule d’un poids moyen entre les mains, Kainoa invita Fiona à lancer le premier coup. « Tu l’auras voulu. » Répondit-elle en souriant, bien loin de se douter qu’elle réussirait vraiment sa tentative. La jolie blonde se concentra sur les quilles et avança en centrant bien la boule et fixant le point de destination. Celle-ci traça adroitement son chemin jusqu’au strike final. L’aromathérapeute se tourna en souriant toujours de surprise et en bondissant avant de rejoindre les sièges derrière la piste. « On devrait venir ici plus souvent ! » La partie serait vite achevée car le bowling se pratiquait souvent à plusieurs mais elle n’était pas mécontente de se retrouver juste avec lui. Fiona commanda deux sodas tandis que Kainoa jouait à son tour. La jolie blonde tourna la tête au moment où la boule percuta les quilles. « Joli coup ! » Après cette petite mise en jambe, la jeune femme ne retourna pas immédiatement sur la piste pour sa deuxième tentative mais s’enquit des dernières nouvelles du côté des Baxter. « Toute la petite famille va bien ? Et toi donc ? » Il lui avait déjà dit ce qu’il en était par téléphone et elle n’ignorait pas les quelques – vagues – tensions qui avaient dernièrement éclaté dans son couple, cependant il y avait peut-être eu du nouveau entretemps. Quant aux Baxter, Fiona prenait toujours de leurs nouvelles via Kainoa ou Evie. La jolie blonde écouta la réponse de son ami puis sirota une gorgée du verre qu’on venait de leur apporter. « Quand tu vois le chemin parcouru en un an pour toi comme pour moi, qui aurait cru à un tel bilan ? » Trêve de sérieux, elle se releva pour jouer son deuxième coup, moins réussi que le premier puisque seule la moitié des quilles tomba.

Spoiler:
 

_________________

We'll find a way
And everytime I try to fly, I fall without my wings, I feel so small. I guess I need you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Sometimes, you just need great moments | Kainoa Mar 19 Juil - 3:34


« Je me suis préparé psychologiquement en allant courir un peu. C’est au moins un domaine dans lequel je suis pas trop à la traîne… » Il fallait dire qu’en-dehors de son travail et des exercices physiques auxquels il s’astreignait tous les jours, Kainoa n’avait aucune activité en particulier. « Pâtée ou pas, j’avais juste envie de passer un moment avec toi. Bon, essaye quand même de ne pas trop me faire honte, tu veux bien ? » Il lui adressa un clin d’oeil, preuve, si besoin était, qu’il ne faisait que plaisanter. En-dehors de l’école (ce qui représentait tout de même un gros morceau), il n’avait jamais beaucoup eu l’esprit de compétition. Et même, quand ils étaient plus jeunes, il lui arrivait de s’effacer pour laisser Fiona gagner à toutes sortes de jeux. Mais il se rappelait très bien que, quand elle s’en rendait compte, elle faisait la tête. Néanmoins, il n’était pas sûre que la blondinette s’en souvienne, elle… Si au début, le jeune homme prenait toutes les précautions du monde en évoquant le passé en sa présence, il était devenu plus détendu avec le temps. Il se plaisait même à lui raconter deux ou trois anecdotes, ne serait-ce que pour ramener sur le tapis les innombrables moments agréables qu’ils avaient passés ensemble. D’ailleurs, il avait constaté qu’il était l’une des rares, peut-être même l’une des seules personnes dont elle n’avait pas oublié grand-chose, ce qui ne manquait jamais de lui faire plaisir. C’était peut-être aussi ce qui avait renforcé leur relation, tandis qu’il s’appliquait à être présent pour chaque étape qui, espérait-il, la menait sur le chemin de la guérison. Mais ce soir-là, il n’était pas question de rendre l’atmosphère lourde ou d’aborder des sujets de conversation trop sérieux. Bien sûr, il était possible que ça vienne, plus tard… Toutefois, pour le moment, ils étaient simplement là pour se détendre ensemble. D’ailleurs, Kai s’en voulait un peu de ne pas avoir proposé lui-même une sortie à Fiona. Il l’avait accompagnée au commissariat à chaque fois, mais il ne s’était pas beaucoup occupé de l’aider à se divertir. En plus, ce n’était pas la première fois qu’il se perdait un peu dans tout ce qu’il avait à faire. Il avait de la chance qu’elle soit compréhensive. Alors ce soir-là, il allait lui donner ce dont elle avait besoin, c’est-à-dire un meilleur ami qui soit aussi là pour les bons moments.

Sans tarder, il lui mit dans les mains une boule et ce fut effectivement un succès. Le Baxter esquissa une moue approbatrice. « Tu m’impressionneras toujours, Blondie. » Heureusement, avec une boule plus lourde, il ne réussit pas trop mal son coup non plus. Sans être médiocre, il n’était pas forcément très doué à ce jeu. Il s’estimait déjà content qu’il n’y ait pas une différence trop importante entre lui et Fiona. « Tu veux venir ici plus souvent pour me ridiculiser, c’est ça ? Si tu peux essayer de faire semblant de perdre pour me laisser un peu d’honneur, je suis partant » plaisanta-t-il. Il croyait qu’elle était déjà prête pour son deuxième coup, mais elle lui demanda d’abord des nouvelles de la famille. « Oh, ça va, merci… Rien de particulier à signaler. J’ai vu Connor le week-end dernier. Ce petit déborde d’énergie, c’est incroyable ! » C’était peut-être quelque chose qu’il tenait d’Anthony… Parce que Kainoa, lui, était un peu plus calme - d’après les adultes de son entourage du moins. « J’apprends à décrypter son langage… Maintenant, je m’en sors mieux » affirma-t-il, non sans une pointe de fierté. Il fallait dire qu’il avait eu du mal, au début. Mais plus il passait du temps avec son filleul et mieux il le comprenait. « C’est quand, la dernière fois que tu as vu Evie ? » Il se doutait que ça ne datait pas de la veille, vu que tout le monde était plus ou moins pris dans ses activités quotidiennes. Mais il savait aussi qu’elles s’arrangeaient pour se retrouver de temps à autre. Il était d’ailleurs content que les tensions qui avaient existé entre elles se soient largement apaisées. C’était tellement mieux comme ça… D’ailleurs, elle avait raison. Ils en avaient parcouru, du chemin. Long, laborieux, difficile… Mais le résultat en valait la peine. « Je n’aurais pas cru non plus à un tel bilan, en tout cas. Toi, comment tu te sens ? » L’astrophysicien se leva, applaudissant à nouveau sa meilleure amie. Puis il lança à son tour. Ce n’était pas un sans-faute, mais ça allait quand même. Affichant un petit sourire, il se tourna à nouveau vers l’aromathérapeute. « J’ai une nouvelle à t’annoncer… » En voyant la tête qu’elle faisait, il ne put s’empêcher de rire. « Avant que ton esprit ne galope, je ne vais pas être papa. Enfin, pas encore en tout cas. » Affectueusement, Kai lui pinça la joue. « Je ne l’ai encore dit à personne, j’ai reçu la nouvelle il y a quelques heures, au boulot. Ils veulent m’envoyer en formation en Allemagne, pour trois semaines. Dès le mois prochain, en fait…  »

Spoiler:
 

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Eléa, Gwen, Lexia & Dylana
TON AVATAR : Claire Holt
TES CRÉDITS : ava - tearsflight ; signa - anaëlle ; gif profil - tumblr
TA DISPONIBILITE RP : 0/2 : .. - à venir : Josh
RAGOTS PARTAGÉS : 1929
POINTS : 3831
ARRIVÉE À TENBY : 17/11/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : It's not the fall that kills you, it's the sudden stop
PROFESSION : Aromathérapeute (spécialiste en pharmacie)


MessageSujet: Re: Sometimes, you just need great moments | Kainoa Dim 7 Aoû - 20:49


« Kainoa, tu penses qu’on peut trouver quel type de réponses dans les astres ? » Demanda soudainement Fiona alors que son ami venait de lui parler de son sport quotidien. Sa question était impromptue mais pas dénuée d’intérêts, elle était toujours ainsi, spontanée à souhait, irréfléchie parfois. « Je veux dire, hormis l’aspect scientifique, et je ne parle pas forcément de croyances populaires non plus. Mais toi, par exemple, tu savais que c’est ce qui ferait partie de ta vie, c’est venu de ta passion, ce n’était pas scientifique. Alors à quoi les associes-tu ? » Ses élucubrations pouvaient s’avérer compliquées, pourtant Fiona se sentait d’humeur à approfondir le sujet et à avoir l’avis du Baxter sur la question. La discussion se voulut ensuite plus légère puisque les deux amis rigolèrent sur le déroulement de la partie de bowling. Tout comme elle, son meilleur ami était ravi de pouvoir passer un moment plus calme ensemble. « Tu ne me fais jamais honte, même quand tu galères à viser les quilles, je ne peux pas être plus fière de toi. Bon ok, peut-être pas dans ces moments-là, mais tu n’es pas obligé de le savoir. » Répondit-elle, toujours sur le ton de la taquinerie.

Après avoir commandé un soda, ils s’installèrent pour débuter la partie. La jolie blonde le regarda sourire de plus belle, elle adorait le voir heureux. La pharmacienne lança le premier coup, plutôt réussi, suivi de Kainoa qui ne s’en sortit pas trop mal non plus. « Parfait, je ferai juste semblant alors. » Fiona prit ensuite des nouvelles de sa famille. En digne parrain, son ami s’attarda davantage sur Connor. « Récemment. » Répondit la jeune femme lorsqu’il lui demanda quand elle avait revu Evie. « J’ai vu ton frère aussi. » Crût-elle bon d’ajouter afin de ne pas donner l’impression de toujours favoriser l’aînée Baxter. Les deux amis étaient aussi contents du bilan de leur année écoulée, ils avaient bien avancé. Ils jouèrent ensuite chacun leur deuxième coup puis Kainoa balança qu’il avait une nouvelle à lui annoncer. Devant le regard surpris de la jeune femme, il ne put retenir un rire lui précisant qu’il n’allait pas encore être père. « Tu gèrerais de toute façon. » Répliqua-t-elle en tirant la langue. Heureusement, il ne tarda pas à lâcher le vrai morceau, en primeur pour elle apparemment : il partait en formation en Allemagne pour quelques semaines, dès le mois suivant. « C’est génial ça ! » S’exclama-t-elle, contente pour lui. « Tu voyages beaucoup avec ça… C’est une spécialisation pour ton travail alors ? » Fiona s’assit à côté de lui et un sourire étira ses lèvres afin de le charrier à nouveau. « Tu sais dire quelques mots en allemand au moins ? Sinon, il va falloir t’y mettre. »

Elle l’écouta avec attention, amusée et but une gorgée de son soda, avant de reprendre sur sa lancée. « Tu envisages d’y emmener Spencer si elle accepte ? » Après sa réponse, Fiona se leva ensuite pour aller lancer son troisième coup, toujours emboîtée par Kainoa, un essai bien réussi cette fois. « Congrats ! » Elle le prit alors à son propre jeu et laissa planer quelques secondes de silence lorsqu’il revint près d’elle. « J’ai moi aussi une nouvelle à t’annoncer. Et non, je ne vais pas devenir maman non plus au cas où la question te traverserait l’esprit aussi. »

_________________

We'll find a way
And everytime I try to fly, I fall without my wings, I feel so small. I guess I need you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Sometimes, you just need great moments | Kainoa Sam 13 Aoû - 1:13


« Parce qu'une partie des réponses aux grandes questions de l'univers, c'est pas suffisant pour toi ? » plaisanta Kainoa. Néanmoins, la question de Fiona était intéressante et méritait une réponse réfléchie. « J'aurais bien aimé qu'on soit dehors pour parler de ça... C'est quand, la dernière fois qu'on est allés regarder les étoiles ensemble ? Tu peux me le dire aussi, si tu trouves ça assommant » poursuivit-il, sur un ton toujours aussi léger. En réalité, c'était principalement un emploi du temps chargé qui l'empêchait de programmer ce genre de choses. « Si tu veux, un de ces jours, enfin une de ces nuits, je t'emmènerai à l'observatoire. Tu verras, c'est presque comme prendre une fusée pour une autre planète tellement on a l'impression d'être dans un tout autre univers. » Le jeune homme s'assit pendant quelques instants. « Ça ne t'a sûrement pas échappé, mais j'étais un petit garçon assez rêveur. Et quand j'ai compris que rien n'était rose sur la Terre, j'ai décidé de lever la tête vers ces luminaires. Dans mon esprit d'enfant, c'était tellement brillant et tellement beau qu'il ne se passait forcément que de bonnes choses là-bas... Bien sûr, j'ai vite appris ce qu'il en était réellement. Mais ça n'empêchait pas mon imagination de galoper. J'aimais croire que là-haut, vers d'autres horizons, tous les gens étaient heureux et en paix. Ils avaient une apparence différente, des coutumes différentes, un mode de vie différent, mais contrairement aux humains, ils n'étaient capables ni de méchanceté, ni de violence, ni de cruauté. Tu sais, dans ma tête, c'était un peu comme dans Peter Pan... Un monde meilleur. Alors je n'arrêtais pas d'observer, de me documenter. Je n'espérais pas m'envoler ni échapper à mon quotidien comme Wendy, mais le temps que je passais à rêvasser m'empêchait de me concentrer sur mes propres problèmes à la maison. À ce moment-là, j'étais dans un univers que je m'étais créé et crois-moi, c'était plutôt cool. J'avais même un ami imaginaire, il s'appelait John. » S'il ne s'adressait pas à Fiona, Kai aurait assurément eu peur de se couvrir de ridicule. Mais c'était sa meilleure amie et il lui avait déjà raconté des choses bien plus flippantes. En plus, il était sûr qu'elle écoutait attentivement. « J'avais un carnet dans lequel je notais toutes mes aventures. Je l'ai encore aujourd'hui... Quelque part dans mes cartons. Je me rappelle qu'Evie était la seule à pouvoir l'ouvrir. En grandissant, je ne l'ai plus jamais feuilleté, même si je l'ai gardé précieusement... Comme un bon souvenir, tu vois, une belle photo. Et par la suite, je n'ai jamais arrêté de m'intéresser aux étoiles. J'avais des motifs différents, c'est sûr... Mais c'est parti de là et ensuite, tout le reste est venu, l'aspect scientifique, les merveilles à découvrir, les questions à se poser... Tout ça. Donc sans mes rêveries de petit gars, j'en serais peut-être pas là aujourd'hui, je sais pas trop. »

Estimant que l'ambiance devait redevenir un peu plus légère après ses confidences, le Baxter se leva pour tendre à nouveau une boule à la blondinette. Ils lancèrent quelques coups, plus ou moins réussis, avant qu'il ne se décide à lui annoncer la bonne nouvelle - non sans faire une blague au passage. Quand elle répondit qu'il gèrerait comme papa, Kainoa se contenta de hausser vaguement les épaules. Il n'en était pas aussi certain, mais il ne voulait pas se lancer dans un débat. « C'est pas vraiment une spécialisation, mais c'est pour le travail, oui. Je n'y aurais pas été envoyé si je n'étais pas allé au Chili au mois de février... Grâce à la plus jolie des blondes » précisa-t-il en lui adressant un clin d'œil. « Je ne sais dire que bonjour, s'il vous plaît, merci, au revoir... Et aussi je t'aime. Mais je vais peut-être m'habituer assez vite... Regarde l'espagnol, j'avais appris quelques rudiments. D'ailleurs, à ce sujet, je pourrais être amené à retourner dans l'hémisphère sud à l'avenir. Tu sais, ils ont vraiment les meilleurs sites du monde, dans certains déserts... Mais bon, l'avenir nous le dira. Je savais que dans ce métier, je pourrais être amené à voyager beaucoup et l'idée ne me déplaît pas, loin de là. Je n'ai jamais vraiment bougé de Tenby, après tout... Mais maintenant que ça devient réel, je n'aime pas tellement laisser mes proches comme ça derrière moi. Ça va encore si ce n'est pas pour très longtemps. » Il lui pinça affectueusement la joue, comme pour lui montrer qu'elle faisait partie des personnes qu'il venait d'évoquer. « Mais du coup, trois semaines, ça ferait un peu beaucoup pour Spencer... Elle essaye de trouver du travail alors je voudrais pas que le mien soit un obstacle à ce qu'elle aille dans ce sens. Et puis elle s'ennuierait un peu quand je serai en formation, je pense. Bon, comme je te le disais, c'est tout récent, je ne l'ai annoncé à personne donc... Après, ça me dérange de passer trois semaines loin d'elle, c'est certain, surtout qu'elle ne va pas tellement bien depuis quelques mois. J'aurais aimé pouvoir faire plus pour elle, mais... Mais je suis pareil, il me faut plus qu'une relation amoureuse épanouie pour avoir vraiment le moral au top, alors... Enfin, je m'égare dans les propos, tu sais à quel point ça ne ressemble à rien, quand j'ai du mal à rassembler mes pensées. » Kai eut un rire un peu gêné, constatant qu'il avait toujours beaucoup de facilités à s'exprimer en présence de la Miller. Autant il pouvait être silencieux quand il y avait des inconnus, autant il pouvait devenir trop bavard quand il s'agissait des personnes qui le connaissaient par cœur. « Mince, je suis déçu, j'aurais bien aimé avoir un petit blond ou une petite blonde à chouchouter... » Il lui adressa un sourire, reposant une boule pour pouvoir mieux se concentrer sur elle. « Je suis toute ouïe ! J'espère qu'il s'agit d'une bonne nouvelle ? »

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Eléa, Gwen, Lexia & Dylana
TON AVATAR : Claire Holt
TES CRÉDITS : ava - tearsflight ; signa - anaëlle ; gif profil - tumblr
TA DISPONIBILITE RP : 0/2 : .. - à venir : Josh
RAGOTS PARTAGÉS : 1929
POINTS : 3831
ARRIVÉE À TENBY : 17/11/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : It's not the fall that kills you, it's the sudden stop
PROFESSION : Aromathérapeute (spécialiste en pharmacie)


MessageSujet: Re: Sometimes, you just need great moments | Kainoa Sam 1 Oct - 23:45


« Il y a bien d’autres branches scientifiques pour assouvir cette soif de savoir. » Rétorqua Fiona sur un ton tout aussi léger après la première plaisanterie de Kainoa. Lorsqu’il mentionna d’ailleurs une évidence qu’ils n’avaient plus fait depuis longtemps – observer les étoiles ensemble, elle saisit la balle au bond. « Tiens oui, c’est une idée ça, on pourrait se l’organiser la prochaine fois et essayer de repérer les plus connues ? » Renchérit-elle. Le Baxter suggéra donc de l’emmener à l’observatoire un jour pour mettre cette idée en pratique dans le meilleur milieu qui soit. Il retrouva ensuite sa place et s’attela à répondre la question qui les avait mené sur ce sujet. Il expliqua que son choix de se tourner vers les astres était en quelque sorte lié au fait qu’il n’aimait pas ce qui se passait dans ce monde à l’époque de l’enfance. L’espace lui avait ouvert les portes d’une imagination infinie. Fiona croyait entendre le discours pacifiste prononcé à chaque début d’épisode de Star Trek – elle avait forcément eu droit à cette série en trainant avec Kainoa, ce qui la fit sourire de plus belle. Tout comme dans le scénario (parallèle qui se déroulait uniquement dans la tête de la blonde), il avait rêvé de mondes en paix et heureux, une comparaison qu’il ramena plutôt à Peter Pan. Ces échappatoires l’avaient aussi aidé à s’évader par rapport à ce qui se passait chez lui, une situation que Fiona pouvait tout autant comprendre puisque ses parents avaient plusieurs fois accueilli certains des rejetons Baxter quand les circonstances l’exigeaient parfois – et même à force quand la situation ne l’exigeait pas. Kainoa lui révéla d’ailleurs l’existence d’un ami imaginaire, elle ne se souvenait pas qu’il lui en ait déjà parlé, mais peu importe, elle aimait toujours découvrir de nouvelles choses même sur ceux qu’elle pensait connaître le mieux. Fiona n’interrompit pas son meilleur ami et écouta la suite. Enfant, l’astrophysicien s’était constitué un carnet où il avait relaté toutes les histoires qu’il vivait, un carnet qu’il avait toujours aujourd’hui dans des cartons, tel un souvenir précieux. En grandissant, son intérêt pour les étoiles avait pris une autre dimension mais n’avait cessé de prendre de l’ampleur. Le côté scientifique et tout le reste étaient venus par la suite. Kainoa conclut le sujet par le point de départ : sans ses rêveries, il n’aurait peut-être pas emprunté la même voie. Fiona resta silencieuse, touchée qu’il ait pris le temps de si bien tout lui expliquer, émue aussi sans doute par les véritables motifs qui avaient donné naissance à cette passion. « Je n’ai pas les mots après tout ce que tu viens de dire, mais je trouve ça génial, qu’en dépit des circonstances, tu te sois trouvé un moyen de t’évader par moment et que grâce à ça, tu te sois trouvé à la fois une passion et une vocation. C’est fou comme parfois, tout le reste de ta vie peut-être tracé par quelques moments bien précis. » Enfin, son meilleur ami pourrait lui dire qu’elle parlait en connaissance vu qu’elle aussi avait traversé un événement qui avait tout changé pour elle (agression), mais elle ne voulait pas ternir sa belle histoire en revenant toujours à la même chose ou en retombant dans une négativité inutile dans le contexte. Au contraire, elle revint sur un point particulier de ce qu’il avait dit. « Je ne savais pas pour ton ami imaginaire, mais si ça peut te rassurer, beaucoup d’enfants en ont eu un et je ne trouve pas ça bizarre du tout, surtout s’il a disparu depuis. Il est peut-être parti visiter les astres lui. » Ajouta-t-elle sous forme d’humour afin que la discussion prenne un tour plus léger.

Ils reprirent ensuite la partie de bowling le temps de quelques coups avant de prendre une nouvelle pause. Kainoa lui annonça qu’il partait quelques semaines en Allemagne en rapport avec son travail, c’est-à-dire qu’ils ne se verraient pas encore pendant un moment même si Fiona était évidemment contente pour lui. Elle demanda d’ailleurs de plus amples informations mais ce n’était pas lié à une spécialisation, plutôt au séjour effectué au Chili. L’aromathérapeute lui rendit son clin d’œil et essaya de voir si le Baxter se débrouillerait en allemand. Il ne connaissait que quelques mots, évidemment, elle n’en rata pas une pour le taquiner. « Tu connais le je t’aime ? Tiens, tiens. » Nouveau sourire. Il lui expliqua qu’il serait peut-être amené à retourner aussi dans l’hémisphère sud à l’avenir et qu’il risquait donc de beaucoup voyager prochainement mais c’était à prédire dans un tel métier. Ce n’était pas à Tenby qu’il pourrait beaucoup avancer. « Et Spencer en pense quoi de tout ça ? Vous avez déjà parlé de vos projets futurs ensemble ou pas du tout encore ? » Fiona préférait connaître l’opinion de sa petite amie, plutôt que d’en dire trop sur le manque qu’elle-même risquait de ressentir si son meilleur ami partait trop souvent malgré qu’elle soit fière de lui. Kainoa avait tout de même très bien compris ce qu’elle voulait dire, puisqu’il lui pinça affectueusement la joue, laisser ses proches derrière lui serait tout autant difficile. Pour l’Allemagne, Kainoa n’avait pas encore annoncé la nouvelle à sa petite amie, d’un côté il était partagé entre l’envie de la voir mais de l’autre, il ne voulait pas la forcer à mettre sa vie entre parenthèses à chaque fois que lui partait (pour l’essentiel de ce qu’il lui expliqua). Il s’inquiétait surtout parce qu’elle n’était pas au top depuis quelques mois. « Je t’en prie, prends le temps qu’il te faut, si tu as besoin d’en parler. Quelque chose ne va pas avec elle ? » C’était sans doute lié au fait que le salon de coiffure où elle bossait avait brûlé ou peut-être à ces rumeurs stupides qui circulaient en ville à propos d’un rockeur et elle et auxquelles Fiona avait préféré ne pas réagir puisque ces histoires ne la regardaient en rien. « Et toi, tu es sûr d’avoir le moral au top en ce moment ? »

Sachant pertinemment que Kainoa détestait que la conversation se concentre sur lui, la jolie blonde lui avoua qu’elle devait elle aussi lui annoncer quelque chose, même s’il ne s’agissait pas d’une grossesse ou quoique ce soit. « Tu sais mieux que personne que j’ai traversé une période difficile, je ne savais pas à qui je pouvais vraiment faire confiance ou non, ce qui me donnait des problèmes pour m’attacher que ce soit en amitié ou m’engager dans des relations, on a bien vu le désastre de celle que j’ai eue avec Priam… Bref on ne va pas refaire l’histoire, tu sais déjà tout. » Résuma-t-elle pour commencer. « C’est plutôt deux nouvelles en une. Maintenant qu’on a retrouvé ceux qui m’ont fait ça, que c’est plus ou moins réglé, je me sens revivre à nouveau, j’ai des souvenirs qui ne sont pas liés à ça qui commencent à revenir aussi, enfin bref, ça se remet petit à petit, je me sens mieux et donc je suis sûrement plus ouverte de façon générale. » Elle amenait un peu la conversation sur la suite logique de son évolution et donc celui de son bien-être, puisque tout s’emboîtait parfaitement au fur et à mesure. « Tout ça pour en venir qu’il se pourrait que j’ai rencontré quelqu’un qui pourrait m’être bénéfique, je ne sais pas vraiment si c’est une forte amitié ou si ça pourrait être plus tu vois ? Enfin, je ne suis plus une ado mais c’est quelqu’un qui ne connaît pratiquement rien de moi, avec qui il est facile d’agir et d’être, mais j’ai peur d’un autre côté que mon passé puisse l’effrayer. Enfin, je ne sais pas où j’en suis par rapport à lui, je suis perdue. Et tu me connais, hors de question que j’en parle tant que je ne suis pas sûre. » Elle souhaitait l’avis de Kainoa sur la question, lui qui savait comment elle fonctionnait. Pensait-il qu’elle était prête ? Que ce serait une bonne chose ? Fiona n’avait pas forcément envie de tout déballer sur l’identité de celui qui pouvait éventuellement l’intéresser, elle préférerait formuler les choses ultérieurement si tout ceci devenait plus concret. Elle avait toujours eu le don (dans le mauvais sens du terme) de se poser trop de questions, ce qui lui avait déjà maintes fois desservi mais elle était ainsi, en apparente confiante, néanmoins toujours remplie de doutes et parfois peu sûre d’elle, des vulnérabilités qu’elle ne laissait entrevoir qu’à ses plus proches comme au Baxter.

Après quelques instants, la partie reprit de plus belle, Fiona avait réussi un strike mais avait mal géré ses autres coups si bien que Kainoa l’avait bien rattrapée et finalement dépassée au terme du jeu. « Non mais c’est quoi cette chance de débutant ?! Je vais te faire retourner dans tes livres ! » Lança-t-elle d’une moue faussement boudeuse avant de le gratifier d’un sourire. Elle le félicita pour sa dextérité et lui proposa ensuite de quitter les lieux ensemble. « On va prendre un peu l’air ? » Ils troquèrent les chaussures vertes et rouges bizarres du bowling contre les leurs et retrouvèrent l’air libre. La jolie blonde tenait à parler d’un sujet à l’abri des oreilles indiscrètes. Alors qu’ils marchaient dans la rue commerçante, calme en cette fin de soirée, l’aromathérapeute se jeta à l’eau. « Je ne sais pas si tu as eu des nouvelles d’Ana dernièrement ? Je n’en ai pas parlé mais elle m’a beaucoup aidé pour résoudre mon affaire… Elle a été l’élément clef en fait… Et depuis plus de nouvelles, elle se terre chez elle et refuse de voir quiconque veut l’approcher. Enfin si, la seule fois où j’ai eu un signe de vie c’est quand j’ai menacé d’aller voir les flics pour signaler sa disparition si elle ne répondait pas. Elle m’a assuré que tout allait bien mais j’en doute vraiment. Je t’avoue que je m’inquiète beaucoup. Et s’il lui était arrivé quelque chose ? » Elle avait déballé tout d’un bloc sans s’arrêter, un effet que l’inquiétude avait sur elle car même si les deux filles n’étaient pas les meilleures amies du monde, Fiona ne lui voulait que du bien. Le fait qu’Ana et elle s’entendent en soi relevait déjà probablement du miracle mais inutile de revenir sur ce point. « Tu penses que tu pourrais aller la voir ou faire quelque chose ? Vous avez un lien un peu spécial, tu pourras peut-être l’atteindre là où tout le monde échoue… » Puisque la mexicaine refusait de se laisser approcher, la blonde avait trouvé un autre moyen de parvenir à ses fins.


Spoiler:
 

_________________

We'll find a way
And everytime I try to fly, I fall without my wings, I feel so small. I guess I need you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Sometimes, you just need great moments | Kainoa Dim 2 Oct - 9:01


« Ce serait avec plaisir ! Si tu ne me connaissais pas aussi bien, je t’aurais prévenue que c’est assez risqué d’accepter de s’embarquer avec moi dans une séance d’observation des étoiles… Mais je crois que tu le sais déjà. » Après tout, ce ne serait pas la première fois que Fiona et Kainoa se livreraient à ce genre d’activités. Ils avaient déjà l’habitude de le faire quand ils étaient enfants. « Promis, je te soufflerai pas toutes les réponses » la taquina-t-il. Bien évidemment, il connaissait la plupart des cartes du ciel par coeur. C’était même la base de son métier d’astrophysicien, sinon, il n’aurait pas réussi à poursuivre des études aussi poussées, ni à décrocher un travail au centre national de recherches scientifiques. Mais ce n’était pas pour autant qu’il ne prenait pas plaisir à des activités plus basiques. Il avait beau être habitué à du matériel sophistiqué et à des phénomènes aussi complexes que passionnants, il appréciait toujours d’être allongé sur l’herbe, loin des lumières de la ville, pour laisser ses yeux se perdre dans la voûte céleste. Il était peu probable qu’il puisse s’en lasser un jour. « Comme au bon vieux temps, on amènera plein de choses à manger et tu me raconteras aussi tous tes secrets » ajouta-t-il en plaisantant. Il avait remarqué que les femmes avaient tendance à s’ouvrir plus facilement dans un tel contexte, c’est-à-dire en privé et quand il faisait sombre. Mais ce n’était pas non plus comme s’il avait partagé ce genre de moments privilégiés avec beaucoup de femmes. Ses soeurs y avaient eu droit, bien entendu - il était même probable qu’elles s’en seraient volontiers passé. Les autres étaient Fiona, Ana et Spencer. Néanmoins, la plupart du temps, il l’avait fait seul. La sensation de s’envoler vers un autre univers n’en était alors que décuplée. « Oui… C’est vrai… Comme quoi, si je n’avais pas ressenti le besoin d’imaginer un monde meilleur que le nôtre, je ne serais peut-être pas devenu astrophysicien. J’aurais peut-être essayé la carrière de footballeur professionnel » blagua-t-il, avant de se mettre à en rire lui-même. Il avait beau être fan de ce sport, il n’aurait jamais été assez bon pour pouvoir vivre de ça. « En tout cas, c’est sympa de ta part de ne pas essayer d’utiliser ce bon vieux John contre moi. C’est même cool de penser que ouais, lui a rejoint les étoiles et cet autre univers passionnant. »

Poursuivant sur son travail, le jeune homme évoqua alors sa formation à venir, à Berlin. « Bien sûr que je sais dire ‘je t’aime’ en allemand ! En fait, je crois que je sais traduire cette phrase dans un peu trop de langues européennes, je me demande d’où ça peut bien venir. Les films romantiques de mes soeurs, peut-être. » Il haussa légèrement les épaules. « Spencer… Eh bien, elle s’en accommode comme elle peut. Je sais bien que c’est pas toujours facile pour elle, mais elle se plaint rarement et elle m’encourage beaucoup. C’est une perle, je t’assure. Et on parle un peu projets, mais… Sans plus, pour l’instant. Mais je suis à peu près sûr que ça va venir. Petit à petit, je me suis mis à penser que… Enfin, je crois vraiment que c’est elle, la bonne… » Bien entendu, aussi sincère qu’il soit, Kai ne s’exprimait pas ainsi en compagnie de tout le monde. Il avait plus de facilités à s’ouvrir avec Fiona - forcément, puisqu’elle était sa meilleure amie. « Non, non, ça va, je t’assure… Disons que même si j’ai grandi ici, je suis pas toujours un pro pour gérer les commérages, mais… Non, t’en fais pas, merci. On se porte bien, elle et moi. » Si la blondinette pouvait partager quelque chose de semblable avec quelqu’un, alors le Baxter serait très heureux pour elle. Et ce qu’elle disait semblait aller précisément dans ce sens. « Rencontré quelqu’un qui pourrait t’être bénéfique ? » répéta-t-il, avec un sourire espiègle. Mais il retrouva rapidement son sérieux. « C’est normal d’être perdue et d’avoir un doute quand c’est un ami. Je suis passé par là avec Spencer… Essaye de tâter discrètement le terrain, peut-être ? Je t’aurais bien dit de me le présenter comme ça, pour que je puisse essayer de deviner s’il ressent quelque chose pour toi. Malheureusement, tu sais que je suis vraiment pas doué avec ce genre de choses. » Il posa une main sur son épaule. « Prends ton temps… Et tiens-moi au courant, d’accord ? En attendant, si tu veux me parler de lui, ne te gêne surtout pas. » Les deux amis sortirent alors du bowling pour aller prendre l’air et Fiona évoqua une toute autre personne. « Non, je n’ai pas eu de nouvelles d’Ana… Je lui parle beaucoup moins depuis que… Enfin bref. Je savais pas qu’elle s’enfermait chez elle, c’est vrai que c’est bizarre. » Son naturel inquiet revenait au galop. « Oui, je vais essayer d’aller la voir bientôt et je te redirai ça. »

:
 

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Eléa, Gwen, Lexia & Dylana
TON AVATAR : Claire Holt
TES CRÉDITS : ava - tearsflight ; signa - anaëlle ; gif profil - tumblr
TA DISPONIBILITE RP : 0/2 : .. - à venir : Josh
RAGOTS PARTAGÉS : 1929
POINTS : 3831
ARRIVÉE À TENBY : 17/11/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : It's not the fall that kills you, it's the sudden stop
PROFESSION : Aromathérapeute (spécialiste en pharmacie)


MessageSujet: Re: Sometimes, you just need great moments | Kainoa Dim 2 Oct - 12:20


Fiona esquissa un sourire lorsque Kainoa lui promit de ne pas lui souffler toutes les réponses dans le cas où ils observeraient les étoiles ensemble un soir. L’avantage serait que la jolie blonde pourrait réviser ses classiques en étant sûre d’obtenir la bonne réponse au final puisqu’elle aurait une encyclopédie spatiale sur jambes à ses côtés. L’astrophysicien n’en oubliait jamais le côté pratique pour autant – c’est-à-dire son estomac de baleine – en songeant qu’il leur faudrait des provisions pour tenir un bon moment. « N’espère pas profiter de la situation. » Répondit Fiona lorsque Kainoa espéra entendre tous ses petits secrets. Dans tous les cas, ce n’était pas comme s’il n’était pas déjà au courant de tout. Lorsqu’il blagua sur un autre choix de vocation possible, l’aromathépeute ne rata pas le coche pour le taquiner de plus belle. « Ah non ! Ne me dis pas que tu serais devenu un de ces pleurnicheurs qui se jettent à terre dès qu’ils reçoivent le moindre coup ! » Elle marqua une pause avant de réagir à la dernière partie de ce qu’avait dit Kainoa à propos de son ami imaginaire. « Qui a dit que je ne l’utiliserai pas contre toi un jour ? » Regard de connivence, plaisanterie terminée, la conversation dériva plutôt sur la formation en Allemagne de son meilleur ami. Il lui expliqua que Spencer le soutenait beaucoup et qu’ils prenaient leur temps pour parler projets ; le sujet n’avait pas été vraiment abordé mais Kainoa sentait qu’il ne décrocherait plus d’elle, qu’elle était la bonne pour reprendre ses mots. « Je suis contente pour toi. » Répliqua sobrement Fiona, ravie d’apprendre que tout se passait bien entre eux et qu’aucun nuage ne semblait se présenter à l’horizon, même si son ami avait eu l’air perturbé par les habituels commérages. À son tour, la jolie blonde lui parla de l’attachement qu’elle développait pour une personne, maintenant qu’elle se sentait mieux, cependant elle était perdue et loin de savoir où elle en était. Disons qu’elle ne souhaitait pas casser bêtement une amitié, sans être sûre au préalable de ce qu’elle ressentait ou non. Kainoa était passé par les mêmes doutes quant à Spencer et lui conseilla de tâter le terrain en toute discrétion avant de se lancer éventuellement. Il émit une autre idée, selon laquelle il aurait pu déterminer les sentiments de celui qui intéressait Fiona s’il n’avait pas été aussi peu doué en la matière. De toute façon, l’aromathérapeute n’aurait pas accepté une telle proposition. Comme elle l’avait formulé, elle n’était plus une ado et elle n’aurait pas usé du stratagème de passer par une tierce personne pour avoir des réponses. « C’est gentil, mais de toute façon, c’est mieux que je me fasse ma propre opinion directement. Comme tu l’as dit, je testerai discrètement et on verra bien. Et bien sûr que je te tiendrai au courant. » Ils sortirent ensuite du bowling et Fiona en profita pour parler d’un autre sujet qui l’inquiétait, c’est-à-dire d’Ana. Kainoa afficha un air surpris puisque la blonde était celle qui lui apprenait que la Mexicaine se terrait chez elle. Il n’avait pas eu de ses nouvelles non plus d’ailleurs, signe qu’il se passait vraiment quelque chose d’anormal, à moins qu’Ana ne se soit shootée à toutes sortes de substances et préférait vivre sa vie dans des hallucinations diverses et variées ; ça ne lui ressemblait pas. Son meilleur ami lui promit donc d’aller la voir bientôt, d’essayer en tout cas et de la tenir au courant. « Merci. » Ils trainèrent encore une bonne heure ensemble, à rigoler, parler de tout et de rien, et surtout de sujets plus légers avant de se décider à rentrer chez eux. Sur le chemin en direction de la maison de la jeune femme, Fiona partagea son sentiment général concernant leur moment passé ensemble. « Cette soirée était super, ça m’a fait du bien de te retrouver. » Ils s’appelaient souvent bien entendu, mais elle voulait dire le voir en chair et en os. « Profite-bien en Allemagne, même si on se donnera des nouvelles, et on se tiendra au courant pour tout ce dont on a parlé aussi. » Après une dernière étreinte avec Kainoa, ils se séparèrent sur ces entrefaites, Fiona toujours aussi ravie d’avoir pu passer un peu de temps avec lui.

_________________

We'll find a way
And everytime I try to fly, I fall without my wings, I feel so small. I guess I need you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Sometimes, you just need great moments | Kainoa

Revenir en haut Aller en bas

Sometimes, you just need great moments | Kainoa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-