AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

I'll choose you over and over again (+) SPENCE & KAI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: I'll choose you over and over again (+) SPENCE & KAI Mar 28 Juin - 5:11


Un travail plus qu’intéressant, une merveilleuse petite amie, des parents qui ne faisaient pas trop de vagues ces temps derniers… En ce moment, la vie était plutôt sympathique avec Kainoa. Du moins, il pensait avoir au moins quelques semaines (voire quelques mois) de « répit », ce qui lui donnait la possibilité de s’adapter tranquillement à ses nouveaux horaires, tout en consacrant suffisamment de temps à Spencer qui était loin d’être en forme. Ce n’était pas évident pour lui, parce qu’il travaillait deux nuits complètes dans la semaine à Cardiff, avant d’avoir droit à un jour de récupération, puis d’enchaîner deux journées à l’antenne de Swansea. Mais il ne lui était pas venu à l’esprit de se plaindre, pour la simple et bonne raison qu’il avait obtenu ce pour quoi il avait travaillé pendant des années. Et puis il avait de la chance d’exercer dans le domaine qui le passionnait… Alors tout ce qu’il avait à faire, c’était apprendre à bien gérer son emploi du temps, parce qu’il ne voulait pas que sa petite amie ou encore ses soeurs ne se sentent délaissés. Il trouvait qu’il avait déjà des horaires plus flexibles que quand il était toujours à la fac, alors il avait bien l’intention de se fixer un programme qui conviendrait aussi à ses proches. Néanmoins, pour l’instant, alors que le jeune homme venait à peine de commencer, il y avait encore matière à s’améliorer. Mais au moins, il se sentait remonté à bloc, suffisamment pour espérer réussir à remonter le moral de sa petite amie aussi. Sauf que bien sûr, les choses ne se passaient jamais comme prévu et que, pile quand il pensait qu’il était enfin un peu tranquille, il avait l’impression qu’une nouvelle bombe lui était tombée sur la tête.

L’avant-veille, Kai avait prévu de retrouver Spencer chez elle, puis ils étaient censés aller manger des pizzas sur la plage. Rien d’exceptionnel, mais un programme qui convenait tout à fait au Baxter… Sauf qu’alors qu’il était plongé dans un profond sommeil avant leur rendez-vous (l’un des inconvénients de son travail, c’était aussi les horaires décalés), la sonnette de l’appartement avait retenti. Il avait mis un moment à émerger, mais devant l’insistance de la personne se trouvant derrière la porte, il s’était résolu à aller ouvrir. Il avait les cheveux en bataille, il avait à peine enfilé un débardeur et il avait certainement une tête à faire peur, mais il s’en fichait pas mal. D’ailleurs, la vue d’une revenante eut le même effet qu’un sceau d’eau glacée sur sa tête. Sous le choc, il avait finalement préféré annuler son rendez-vous avec sa petite amie ou plutôt, le repousser. Mais une fois remis de ses émotions, quelques heures plus tard, quand il avait essayé de la joindre, il n’y était pas parvenu. Il tombait sur son répondeur et ses textos semblaient tout à fait inutiles. Définitivement inquiet au bout d’une journée entière sans obtenir aucune nouvelle de sa part, il était allé travailler de nuit avec l’esprit tout sauf tranquille. Dans le train, sur le chemin du retour, Kainoa s’était endormi comme à l’accoutumée et, un peu requinqué par sa sieste, il était juste allé se rafraîchir chez lui avant de se pointer devant la porte de l’appartement de Spencer. Il sonna, puis jeta un coup d’oeil à sa montre. Il était à peine plus de huit heures. Il aurait pu croire qu’elle était allée coiffer quelqu’un à domicile, sauf que justement, il savait très bien que ce n’était pas le cas, alors il n’avait pas l’intention de bouger avant de savoir ce qui se passait.

L’astrophysicien appuya à nouveau sur le bouton de la sonnette. Puis comme la porte ne s’ouvrait pas, il se résolut à parler dans le vide, espérant qu’elle l’entendait. « Mon coeur, c’est moi. » Quelle entrée en matière stupide ! Si elle avait regardé dans le judas, elle savait parfaitement que c’était lui. Cette pensée était encore moins rassurante. « Je sais que t’es là… J’ai eu Thelma au téléphone. Elle m’a dit que tu n’avais pas l’intention de bouger de la journée, mais elle n’a pas voulu me donner de détails. » Il poussa un profond soupir, frottant ses yeux cernés. Mais ce n’était pas la fatigue physique qui le préoccupait le plus. Il avait besoin de comprendre pourquoi Spencer ne répondait pas au téléphone et il avait déjà suffisamment l’impression d’avoir tardé, alors il comptait bien insister jusqu’à ce qu’elle daigne lui fournir une explication logique. « Chérie, est-ce que tu peux m’ouvrir, s’il te plaît ? Je voudrais qu’on discute… Je sais que tu vas déjà pas bien en ce moment et je déteste quand on se parle pas pendant aussi longtemps, on dirait qu’on est en froid et… » Kai s’interrompit, réalisant qu’il était inutile d’aller plus loin sans savoir si la rouquine l’écoutait derrière la porte. D’ailleurs, si les voisins de palier le voyaient comme ça, ils risquaient assurément de le prendre pour un dingue… Mais ce n’était pas très important à ses yeux et de toute façon, il ne voyait pas vraiment ce qu’il pouvait faire d’autre. « Bref, je reste là, je t’attends. » Il s’adossa contre le mur, juste à côté de la porte, et se laissa glisser pour se retrouver assis par terre. Tant pis pour l’honneur, il se faisait trop de souci…

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Thomas, Lenny, Rhys & Trystan
TON AVATAR : Johanna Brady
TES CRÉDITS : Castamere (avatar) & petramaximoff (gifs) & Anaëlle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libre (0/3)
En cours : Nate - Malone
A venir : Isla
RAGOTS PARTAGÉS : 3811
POINTS : 3297
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans. (03/05)
CÔTÉ COEUR : Elle vient de rompre ses fiançailles, ce qui lui a brisé le cœur.
PROFESSION : Elle n'a pas terminé la fac de droit, elle aimerait bien reprendre maintenant que sa fille est née.
REPUTATION : Elle a accouché d'une belle petite fille le 10 novembre ! Toutes nos félicitations ! Et aussi beaucoup de courage car elle a l'air d'être partie pour l'élever seule. Je me demande ce qui se passe avec le fils Baxter... Ils avaient l'air si heureux...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: I'll choose you over and over again (+) SPENCE & KAI Jeu 30 Juin - 21:49

« A ce soir mes amours. » S’exclame Spencer d’un ton qu’elle veut enjouée tandis qu’elle dépose un baiser sur la joue potelée d’Ethan. Mais le regard concerné que le lui lance Thelma lui prouve bien qu’elle n’est pas dupe. Heureusement pour la rousse, sa colocataire n’a pas le temps de s’attarder, elle doit filer prendre sa garde et déposer Ethan à la crèche avant. Spencer aurait pu garder le bambin puisqu’elle passait ses journées à ne rien faire depuis que son salon avait brûlé mais pourtant, elle n’avait pas proposé. Sans doute parce qu’au fond, elle espérait quand même retrouver une activité rapidement… Enfin, ça ne serait pas pour aujourd’hui. Dès que la porte se referme sur la mère et le fils, elle pousse un léger soupir et laisse tomber les apparences, se voûtant face à sa tasse de thé et son petit déjeuner quasiment inctact. Ça n’allait pas fort, pas étonnant que Thelma n’ait eu aucun mal à le deviner. Elle avait envie de rien faire. L’inactivité lui pesait. Et surtout, elle lui donnait tout le loisir de ruminer sur ce qui n’allait pas dans sa vie… Et en ce moment, la liste était longue… Trop longue. Et soldée par un ajout récent qui prenait la forme du coup de grâce. Un revers dont elle n’était pas certaine de se remettre. Kainoa, son Kainoa. Il l’avait trahie malgré toutes ses promesses. Rien qu’à l’idée, elle sent ses yeux s’humidifier. Evidemment, c’est à ce moment précis que sonnette de la porte d’entrée retentit. Spencer inspire, réajuste son kimono de soie par-dessus sa nuisette, frotte ses yeux, se redonne une contenance. Elle sait que ce n’est pas Thelma qui revient, elle n’aurait pas sonné sinon. Il est donc important de maintenir les apparences. Dubitative, elle jette un coup d’œil par le judas. Comme si elle s’était brûlée, elle recule soudainement. Car e n’était nul autre que l’objet de ses tourments qui se tenait derrière la porte.

Indécise, elle ne fait plus un bruit. Elle n’a pas envie de le voir, de voir sa gueule d’ange, d’entendre ses probables excuses. Elle a envie de faire la morte, de le laisser repartir et de se vautrer dans son chagrin. Mais d’un autre côté, elle a envie d’ouvrir la porte et de lui dire ce qu’elle pense de sa façon de faire. Comme si la femme humiliée et la femme en colère luttait en elle… Son indécision doit durer plus longtemps que ce qu’elle imagine, car bientôt un deuxième coup de sonnette retentit. Et sa voix aussi. Aussitôt, elle sent son cœur tomber dans sa poitrine, les papillons s’envoler dans son ventre. Comment cette voix pouvait lui faire autant d’effet alors qu’elle voulait la détester si fort ? Il n’est pas long à comprendre qu’elle est là et qu’elle n’a pas l’intention d’ouvrir. Il parle et elle écoute mais elle n’esquisse un geste. Les réponses se bousculent dans sa tête mais elle n’a pas la force de les formuler. Les secondes s’écroulent, elle tend l’oreille, s’attendant à l’entendre repartir mais il semble rester derrière la porte. Elle entend même un léger froissement qui lui donne l’impression qu’il s’est adossé à cette dernière. Elle n’ose pas s’approcher pour vérifier. Il faut dire qu’elle commence à se sentir ridicule, plantée dans son entrée comme ça. Et finalement, elle n’y tient plus. Il faut qu’elle le chasse. Surtout qu’il a terminé sa petite tirade en avouant son intention de ne pas bouger. Les mots sortent de sa bouche, incontrôlés, hachés. Elle parle d’une voix forte pour qu’il entende même de l’autre côté de la porte. « Tu as l’impression qu’on est en froid ? C’est comme ça que tu appelles ça ? » Ils n’étaient pas en froid comme s’ils avaient eu une petite dispute et qu’ils ne se parlaient pas par fierté. Non, il s’était moqué d’elle et maintenant, il avait encore le culot de jouer les innocents, faisant mine de ne pas comprendre ce qui se passait, allant même jusqu’à insinuer qu’elle se faisait sans doute une petite crise à cause de son mal-être actuel… « Je n’ai pas envie qu’on discute. Et encore moins de t’ouvrir. » Elle croise les bras, se rapprochant à nouveau de la porte, presque malgré elle. Elle comprenait mieux l’attitude étrange de Thelma désormais. La traîtresse. Et finalement, elle ne peut pas résister. Malgré sa colère, elle ne parvient pas à jouer les princesses des glaces qui laisse mariner le gars sans un mot. « Tu vois, je veux bien être patiente mais j’ai mes limites. J’ai toujours essayé de ne pas me plaindre, de me dire que chaque fois que tu étais trop occupé, c’était pour la bonne cause, que c’était pour ton boulot… Jusqu’à ce que je découvre que tu te foutais de moi. Dis moi, Kainoa, c’était comment l’autre soir, avec Sunshine ? Elle n’est pas dispo aujourd’hui pour que tu viennes frapper à ma porte ? »


_________________

That's some type of love ❥ Isn't she lovely ? Isn't she wonderful ? Isn't she precious ? Less than one minute old. God gave a present to me, made of flesh and bones. My life, my soul. You make my spirit whole. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: I'll choose you over and over again (+) SPENCE & KAI Ven 1 Juil - 3:00


Alors qu’il commençait à désespérer, assis par terre comme quelqu’un qui faisait la manche, Kainoa sursauta en entendant la voix de Spencer. Sa Spencer. Sauf qu’elle ne parlait pas comme d’habitude… Elle avait haussé le ton et il avait comme l’impression que ce n’était nullement à cause de la porte qui les séparait. Il se mordit la lèvre inférieure, comprenant que c’était encore pire que ce qu’il pensait. Ce n’était pas une simple baisse de morale… Elle était bel et bien fâchée contre lui, en témoignait le fait qu’elle n’ait ni envie de discuter, ni de lui ouvrir. Il prit soin de ne pas l’interrompre, non seulement parce qu’il savait ce dont une femme en colère était capable, mais aussi parce qu’il était attentif au moindre indice qu’elle pourrait laisser échapper. En fin de compte, il n’avait même pas besoin d’essayer de lire entre les lignes… La jeune femme finit par lui révéler purement et simplement la raison de son attitude. Merde. Le Baxter réprima un juron, sautant sur ses jambes pour être à nouveau debout cette porte qu’il avait bien envie de faire disparaître. Comment avait-il pu ne pas comprendre ce qui mettait sa petite amie dans cet état ? Il aurait dû faire le lien… Maintenant qu’elle le mettait en évidence, c’était logique. Une fois de plus, Kai maudit la petitesse de cette ville qui était pourtant chère à son coeur. Il ne fallait pas plus de quelques heures pour que tout le monde soit au courant d’une information prétendument croustillante… Pourquoi n’avait-il pas deviné ? Il avait souvent eu l’impression que, dès qu’il ne s’agissait pas de mathématiques ni de physique, il lui manquait une case que l’immense majorité des gens avaient, à savoir la compréhension des certaines choses élémentaires de la vie quotidienne. Il ne comptait plus le nombre de fois où ses proches s’étaient arraché les cheveux en raison de ça. Et maintenant, c’était Spencer qui en faisait les frais… Parce que s’il avait saisi le pourquoi du comment avant, il se serait déjà précipité ici, sans la moindre hésitation. Plus de vingt-quatre heures après, c’était déjà bien pire et il en prenait conscience. Dépité, il se triturait les doigts en baissant la tête comme un petit garçon pris en faute, cherchant désespérément ses mots. Le silence commençait à s’éterniser et s’il ne disait rien, elle perdrait définitivement patience.

« Je suis désolé » finit-il par souffler, sans savoir où commencer. « Je voulais pas te faire de la peine » poursuivit-il, parce qu’il lui semblait important de le rappeler malgré tout. « C’est pas ce que tu crois. » Le jeune homme préféra s’abstenir de le lui promettre, même si c’était la stricte vérité, parce qu’il avait peur qu’elle ne lui renvoie sa promesse à la figure. « C’est vraiment pas ce que tu crois » insista-t-il néanmoins, pris d’une folle envie de se justifier. C’était pourtant bien difficile de le faire alors qu’il ne la voyait pas et qu’il était condamné à le faire derrière une maudite porte… « Je n’ai pas demandé à la revoir. Je n’ai pas cherché à le faire. Elle s’est pointée devant chez moi, c’est tout. Oui, j’étais avec elle, j’ai écouté ce qu’elle avait à me dire même si je n’en avais pas très envie. Mais pas plus. Ensuite, je lui ai demandé de ne plus revenir. Je n’ai nullement l’intention de la revoir. » Kainoa espérait sincèrement que la rouquine se rappellerait que, de toutes les personnes qu’elle connaissait, il était assurément celui qui savait le moins mentir. Même quand il préparait une surprise pour elle, il avait du mal à faire comme si de rien n’était… « Il ne s’est rien passé entre elle et moi. Et si j’ai préféré annuler notre rendez-vous, ce n’était pas parce que je préférais être avec elle. C’était juste parce que j’étais en colère et que je ne voulais pas que tu me voies dans cet état. J’ai estimé qu’il était injuste de te l’imposer, parce que tu n’as pas à ramasser les pots cassés du passé. » Il inspira profondément, se demandant si elle était toujours là ou si elle avait préféré aller à l’étage, tout simplement. Quoi qu’il en soit, dans le doute, il poursuivrait. Il était bien décidé à aller jusqu’au bout. « Dès que je me suis calmé, j’ai cherché à te joindre. Je t’aurais dit tout de suite qu’elle était venue. Je n’avais pas l’intention de te le cacher. Mais j’imagine qu’à ce moment-là, c’était déjà trop tard… » Presque avachi contre la porte, l’astrophysicien se sentait totalement impuissant. « Si je suis là, c’est parce que c’est toi que j’ai envie de voir. Pas elle, pas une autre… Juste toi. » Il n’aurait pas pu être plus sincère… Mais comment pouvait-il le lui prouver dans l’immédiat ? « Chérie, tu veux bien m’accorder une chance de m’expliquer ? S’il te plaît… » Sans grande surprise, la voix de Kai était devenue suppliante. Il n’était néanmoins pas sûr qu’elle apprécie encore le petit surnom, sauf que c’était sorti tout seul, par habitude.

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 


Dernière édition par Kainoa Baxter le Dim 3 Juil - 7:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Thomas, Lenny, Rhys & Trystan
TON AVATAR : Johanna Brady
TES CRÉDITS : Castamere (avatar) & petramaximoff (gifs) & Anaëlle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libre (0/3)
En cours : Nate - Malone
A venir : Isla
RAGOTS PARTAGÉS : 3811
POINTS : 3297
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans. (03/05)
CÔTÉ COEUR : Elle vient de rompre ses fiançailles, ce qui lui a brisé le cœur.
PROFESSION : Elle n'a pas terminé la fac de droit, elle aimerait bien reprendre maintenant que sa fille est née.
REPUTATION : Elle a accouché d'une belle petite fille le 10 novembre ! Toutes nos félicitations ! Et aussi beaucoup de courage car elle a l'air d'être partie pour l'élever seule. Je me demande ce qui se passe avec le fils Baxter... Ils avaient l'air si heureux...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: I'll choose you over and over again (+) SPENCE & KAI Sam 2 Juil - 19:07

Au début, seul le silence répondit à la question de Spencer, qui avait plus pris la forme d’une attaque qu’autre chose, elle devait bien l’avouer. Mais des bruits derrière la porte lui indiquèrent que Kainoa était toujours là et qu’il avait entendu les mots qu’elle avait prononcés. Et finalement, il retrouve l’usage de la parole, lui disant qu’il était désolé et qu’il ne voulait pas lui faire de peine. Touchée, la rousse se rapproche encore de la porte, posant son front contre cette dernière. L’espoir s’empare alors d’elle. C’est dangereux, mais c’est plus fort que sa raison. Parce que l’image d’un Kainoa batifiolant avec son ex pendant qu’elle l’attend, cette image qui l’a hantée pendant ces deux derniers jours ne cadre définitivement pas avec celle de l’homme qu’elle aime. Kainoa était bon, honnête, gentil. D’ailleurs, elle n’entend que de la sincérité dans sa voix. Sauf qu’ensuite, ça se gâte légèrement. Ce n’est pas ce que tu crois. N’était-ce pas là la phrase de tous les hommes qui se faisaient attraper en flagrant délit d’infidélité ? Elle se mord la lèvre, frappée par sa propre dureté. Pourquoi était-elle incapable de lui faire confiance ? De lui laisser le bénéfice du doute ? Après tout, Nate gravitait aussi autour d’elle et Kainoa se montrait d’une grande patience à ce sujet… Au fond, c’était peut être ça le problème. Le Baxter était tellement l’homme idéal à ses yeux qu’elle peinait à croire que leur relation était réelle, qu’elle était digne de lui. Et c’était comme si elle s’amusait à tout saccager pour se prouver qu’elle avait raison… Cette révélation lui fait peur et elle se promet d’écouter attentivement ce que le gallois a à dire. Il lui sert d’ailleurs une histoire satisfaisante, prenant bien garde d’expliquer tout en détails. Elle a envie de le croire. Elle a envie de penser que Sunshine a débarqué à sa porte et qu’elle ne lui a pas laissé le choix. Qu’il avait effectivement annulé leur rendez-vous pour s’en débarrasser. Qu’il ne l’avait pas prévenue, elle, pour l’épargner. Oui, ce sont des explications logiques. Et pourtant…  Le doute subsiste chez la rousse. Sans doute parce qu’elle avait entendu le récit des retrouvailles de du fils Baxter et de son ex de la bouche de tout le monde sauf du principal intéressé…

Elle n’a toujours pas esquissé un geste pour ouvrir. Le ton de Kainoa se fait alors plus suppliant. Peut être que c’est un effet de son imagination, mais elle a l’impression d’entendre son souffle à travers le battant de bois. Il a l’air de vraiment souffrir. Au moins autant qu’elle. Alors n’y tenant plus, elle déverrouille la porte. Malgré sa colère, elle ne supportait pas d’entendre son petit ami la supplier ainsi. Elle ne prenait aucun plaisir, le faire mariner derrière la porte plus longtemps ne serait rien d’autre qu’une revanche mesquine. Elle tire le battant, faisant face à Kai. « Tu aurais dû me le dire tout de suite. Dans le texto dans lequel tu annulais. Parce que là, je t’assure que c’est suspect de mon point de vue. » Les yeux brillants, elle essaye de le regarder de manière à ce qu’il pense qu’elle n’était pas si facile que ça à amadouer mais comme lui, elle ne sait pas mentir. Elle ne sait pas jouer. Et puis au fond, elle a cédé au moment où elle a ouvert la porte. Ou bien quand il a affirmé qu’elle était la seule qu’il avait envie de voir. Elle n’en savait rien. Elle était faible. Elle relève le menton, désireuse d’aller au fond des choses. « Mais admettons que je te crois. Que je crois que c’est elle qui est venue chez toi, que tu as paniqué et que tu n’as pas voulu me le dire. C’est dur mais je peux essayer. Sauf que je ne comprends quand même pas pourquoi tu as pris le temps de discuter avec elle… Tu aurais pu la planter, lui dire qu’on avait rendez-vous, ça aurait été la plus belle revanche que tu aurais pu prendre sur elle. Mais non, c’est moi que tu as laissée. Pourquoi Kainoa ? Pourquoi tu avais tellement envie d’entendre ce qu’elle avait à dire ? Et ne me sers pas ta colère en excuse, si tu avais vraiment été en colère, tu ne lui aurais même pas ouvert ta porte. Tu vois c’est facile, c’est ce que j’ai fais aujourd’hui. » C’était bien fidèle à sa nature de masochiste. Poser des questions dont elle ne voulait pas forcément connaître les réponses. Même si au fond, elle avait déjà l’impression que c’était le cas. Elle fait d’ailleurs le jeu des questions réponses toute seule. « Je sais que tu l’aimais encore quand elle a rompu avec toi. Mine de rien, ça doit jouer. Tu voulais peut être vérifier si tu avais encore des sentiments pour elle ? » L’anglaise regarde le beau visage de son petit ami, cherchant à y déceler un signe qui indiquerait qu’elle se rapprochait de la vérité. Finalement, elle regrette d’avoir ouvert la porte. Parce que c’était moins facile d’être en colère face à ces traits qu’elle chérissait. Elle continue néanmoins, animée par une force qui la dépasse,. « La situation ne te paraît pas familière ? Tu sais moi qui t’attends pendant que tu es avec une autre ? C’était déjà le cas quand tu étais avec Ana au Chili et maintenant, ça recommence avec Sunshine. J’ai toujours l’impression d’être ton second choix, Kai. Et ça me tue. Parce que toi… Toi, tu es mon premier choix. » Dit-elle en sentant les larmes couler le long de ses joues. Pathétique jusqu’au bout.

_________________

That's some type of love ❥ Isn't she lovely ? Isn't she wonderful ? Isn't she precious ? Less than one minute old. God gave a present to me, made of flesh and bones. My life, my soul. You make my spirit whole. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: I'll choose you over and over again (+) SPENCE & KAI Dim 3 Juil - 8:17



Sa cause était peut-être désespérée. Mais Kainoa était prêt à supplier sa petite amie jusqu’au bout, aussi pathétique que ça puisse être. Il ne voulait pas la perdre. Il refusait même cette idée, particulièrement si c’était à cause d’une erreur stupide de sa part, encore plus si c’était parti dans un horrible malentendu. Il ne savait pas si elle était disposée à lui accorder le bénéfice du doute, mais il fallait qu’il essaye de l’obtenir, de toutes ses forces. Et si elle ne voulait vraiment pas le voir maintenant, alors il reviendrait dans la soirée, puis le lendemain… Jusqu’à ce qu’ils puissent au moins avoir une discussion digne de ce nom. Il ne pouvait pas juste laisser tomber comme ça. Elle, lui, eux deux… C’était trop beau pour être gâché. Et soudain, il entendit le bruit du verrou qui était tiré et il comprit qu’il avait une chance de s’expliquer. La petite bulle d’espoir qui existait déjà en lui se mit à enfler. Spencer avait bel et bien ouvert la porte. Et dès que le jeune homme posa les yeux sur elle, son sentiment de culpabilité se renforça. Elle avait les yeux rouges et tirés… Et tout ça, c’était de sa faute. Il n’avait certes pas fait exprès, mais le résultat était strictement le même. Se mordant la lèvre inférieure, il s’efforça de soutenir son regard, même s’il éprouvait l’envie folle de fixer ses vieilles chaussures. Les bras croisés sur la poitrine, elle était probablement bien plus impressionnante qu’elle ne le croyait. Alors, à nouveau, il l’écouta sans l’interrompre. Il fut tenté d’intervenir, à plusieurs reprises même, pour préciser un point ou carrément en réfuter un autre. Mais il se mordit la langue, parce que la moindre des choses, c’était de se montrer attentif jusqu’au bout. Il lui devait bien ça… Kai attendit donc qu’elle ait fini sa tirade, même si presque chacun des mots de la rouquine avait sur lui l’effet d’un coup de massue. Il ne méritait rien d’autre, de toute façon. Et finalement, ce fut plus fort que lui, il baissa à nouveau la tête. C’était trop dur de la regarder dans les yeux, de lire la déception, la souffrance, le doute… Il avait un mal fou à l’affronter, ce qui n’avait rien d’étonnant vu les conflits qu’il avait toujours connus dans sa famille et qu’il prenait soin d’éviter comme la peste depuis. Il ne releva la tête que quand elle se tut finalement. Et à ce moment-là, il ne put que remarquer les larmes qui coulaient le long des joues de sa bien-aimée.

Le Gallois eut l’impression que son coeur se brisait. Tant pis si elle le repoussait, il fallait qu’il esquisse un geste pour la réconforter. Alors il posa les mains sur ses joues, essuyant avec une infinie douceur les perles d’eau salée. « Je suis tellement désolé… » C’était certes redondant, mais c’était aussi tellement vrai ! « S’il te plaît, écoute-moi. Je me rends bien compte que j’ai foiré. Je sais qu’il peut m’arriver d’être très nul, je sais que des fois je ne comprends rien à rien… Tu as raison, j’aurais dû te le dire tout de suite… Crois-moi, je regrette de ne pas l’avoir fait. Vraiment. » Ce n’était pas quelque chose qu’il voulait annoncer par sms, mais Kainoa n’avait pas envie d’avoir l’air de se justifier. Il semblait pourtant que c’était plus fort que lui. « Si je l’ai laissée entrer, c’est parce que j’étais sous le choc, si je l’ai écoutée, c’est parce que je suis faible, pas pour autre chose. Parce que malgré tout ce qu’elle m’a fait, je voulais pas être méchant… » Après tout, le Baxter n’était pas seulement qualifié de « gentil », mais surtout de « trop gentil ». Risquait-elle de lui sauter à la gorge à cause de ce qu’il venait de dire ? Comme s’il venait d’être brûlé, il laissa soudain tomber ses mains le long de son corps, très penaud. « Non, tu sais quoi ? Oublie ce que je viens de dire. Je ne veux pas essayer de me trouver des excuses bidons. J’ai été le plus parfait des idiots, voilà tout. Je te demande pardon, cent fois, mille fois. » S’il avait tort, il avait tort, point barre… Il était absolument inutile d’essayer d’argumenter, de lui faire comprendre qu’il s’était effectivement senti chamboulé ou quoi que ce soit d’autre. Il n’était pas sûr qu’elle approuve l’idée, mais au moins, elle saurait qu’il ne cherchait pas à se défendre outre mesure. Néanmoins, bien évidemment, même s’il reconnaissait pleinement ses erreurs, il savait qu’il devait encore la convaincre que ses motivations n’étaient pas celles qu’elle redoutait. Oui, il aimait encore Sunshine quand elle l’avait quittée, c’était évident… Mais pour lui, c’était encore plus évident qu’aujourd’hui, il ne l’aimait plus. « Je peux seulement t’assurer que ce n’était pas pour vérifier que j’avais encore des sentiments pour elle. Les seuls qu’il me reste encore à son égard, ce sont l’amertume et la rancoeur. » Comment aurait-il pu en être autrement, après tout le mal qu’elle lui avait infligé ? « C’est ce que je lui ai dit. Je ne l’ai pas laissée parler longtemps. Après, je lui ai demandé de partir.  Et je lui ai dit aussi que j’avais quelqu’un dans ma vie. Quelqu’un d’absolument merveilleux, j’ai même précisé. » Kai avait ressenti de la peine quand Spencer avait évoqué le Chili et Ana, parce qu’à ce moment-là, il ne savait même pas qu’elle éprouvait des sentiments amoureux pour lui. Il avait aussi été touché qu’elle lui assure qu’il était son premier choix, pour la simple raison que par moments, il se sentait plus que menacé précisément par l’ex de la jeune femme. Et même s’il avait souvent eu envie de lui ouvrir son coeur à ce sujet, il savait que ce n’était bien évidemment pas le moment. Il fallait d’abord qu’il la rassure, elle, aussi s’y employa-t-il. « Tu es arrivée dans ma vie alors que je ne croyais plus à grand-chose. Je pensais que je ne connaîtrai plus l’amour, que je n’aurai jamais la chance d’avoir une femme adorable à mes côtés… Et là, tu as tout illuminé. Comme une comète qui se transformerait en étoile. » L’astrophysicien qu’il était n’aurait peut-être pas pu trouver de comparaison plus appropriée. Décidé à aller jusqu’au bout, il s’approcha un peu d’elle, caressant à nouveau sa joue. « Mon coeur, tu n’es pas mon premier choix. Tu es mon unique choix. Si je ne suis pas avec toi, je n’ai envie d’être avec personne d’autre. Je t’aime toi, seulement toi. »

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Thomas, Lenny, Rhys & Trystan
TON AVATAR : Johanna Brady
TES CRÉDITS : Castamere (avatar) & petramaximoff (gifs) & Anaëlle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libre (0/3)
En cours : Nate - Malone
A venir : Isla
RAGOTS PARTAGÉS : 3811
POINTS : 3297
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans. (03/05)
CÔTÉ COEUR : Elle vient de rompre ses fiançailles, ce qui lui a brisé le cœur.
PROFESSION : Elle n'a pas terminé la fac de droit, elle aimerait bien reprendre maintenant que sa fille est née.
REPUTATION : Elle a accouché d'une belle petite fille le 10 novembre ! Toutes nos félicitations ! Et aussi beaucoup de courage car elle a l'air d'être partie pour l'élever seule. Je me demande ce qui se passe avec le fils Baxter... Ils avaient l'air si heureux...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: I'll choose you over and over again (+) SPENCE & KAI Mar 5 Juil - 20:53

La tête baissée, Kainoa était penaud, peinant à soutenir le regard de Spencer. Parce qu’elle l’avait pris en faute ? Ou tout simplement parce qu’il ne supportait pas les disputes comme il le lui avait avoué un jour ? Elle préférerait bien entendu la deuxième option. Même si ça faisait d’elle la mégère qui faisait des scènes pour rien… Une mégère qui a vite fait de fondre en larmes. Ces dernières roulent sur ses joues sans qu’elle ne puisse rien y faire. L’expression de son mal-être actuel sans doute. Cela semble faire réagir Kainoa qui sort de sa léthargie et soudain ses mains sont partout sur le visage de Spencer, essuyant ses larmes, repoussant ses mèches en pagaille. Un geste si tendre qu’elle n’a pas la force de le repousser. Ni même l’envie. Elle l’aimait, c’était une certitude. Quoiqu’il ait pu faire avec Sunshine, elle l’aimait. Aussi pathétique que cela puisse être. C’était la seule information qui occupait son esprit à cet instant. Elle ne voulait pas le perdre. Sa fierté ne comptait plus. Elle était prête à pardonner, elle s’en rendait compte. La seule option inenvisageable à ses yeux, c’était qu’il la quitte pour une autre… Sauf qu’il n’y avait peut être pas besoin d’être aussi extrême. Car le Baxter n’a pas vraiment l’attitude d’un homme infidèle. S’il ne supportait pas de la voir pleurer, il n’était sûrement pas capable de la blesser si cruellement. Et puis, comme toujours, il joue cartes sur table, faisant preuve d’une transparence totale. C’est ce qui le sauve aux yeux de la rousse. Il n’invente pas de belles fables, d’excuses toutes faites, il reconnaît qu’il a mal agi. Les mots qu’il prononce sont beaux, spontanés et font leur œuvre, apaisant le cerveau torturé de l’anglaise, chassant les idées noires et la paranoïa. Tout bascula en un instant. Celui où elle décide de le croire. Elle pose son front contre le sien, tandis que ses mains à lui encadrent toujours son visage. « Tu me tues, tu le sais ça ? » Dit-elle en faisant référence de manière plutôt obscure à ce qu’il vient de dire. Bien sûr, il ne pensait pas à mal, jamais. Elle avait bien compris qu’il n’appréhendait pas les relations humaines comme le commun des mortels et qu’il ne voulait pas la blesser mais elle se demandait jusqu’à où cette compréhension pouvait aller. Car à chaque fois, c’était elle qui finissait par pleurer. Elle pousse un petit soupir, éloignant leurs visages, plantant ses yeux dans les siens. Elle était en train de rendre les armes, mais elle le faisait avec une certaine mauvaise grâce. « Pense un peu à moi la prochaine fois, s’il te plaît. Je ne veux pas être cette fille qui te fait des scènes en permanence, qui tourne complètement parano pour rien, qui n’a aucun indice à propos de ce qui se passe…. Il faut que tu me parles. Tu ne me fais pas confiance ? »

Le bleu des yeux du jeune homme est en train de la faire chavirer, comme toujours. Elle lutte encore un peu. « Et puis merde, tu avais tous les droits d’être méchant avec elle, elle le méritait. Tu te rappelles de comment elle t’as fait te sentir ? Dans quel état tu étais quand on s’est rencontrés ? » Spencer ne jurait pas souvent mais les propos de Kai la faisait bondir. Mais le fait qu’elle soit en train de défendre les intérêts de son petit ami était une preuve supplémentaire que sa colère était en train de s’évaporer progressivement. A vrai dire, la déclaration par laquelle Kainoa avait terminé ses excuses l’avait désamorcée aussi sûrement qu’une preuve matérielle qu’il ne s’était rien passé avec son ex. Il ne pouvait pas mentir quand il lui disait de telles choses. Ou alors, il n’y avait plus d’espoir pour ce monde et pour l’amour en général… « Je te crois. Et j’accepte tes excuses. » Souffle t-elle radoucie, après un instant de silence. Doucement, elle pose ses lèvres sur les siennes, laissant la douceur des lèvres de son petit-ami effacer la peine qu’elle avait ressentie ces derniers jours. Un moment doux amer qui risque de devenir amer tout court avec les prochains mots qu’elle prononce ensuite. « Et je te présente les miennes. Parce que… C’est un peu hypocrite ce que je viens de faire… Considérant que j’ai revu Nate, moi aussi… » Elle pose ses mains sur celle de Kai, les faisant doucement glisser de son visage. La peur qu’il s’énerve et qu’il serre un peu trop fort ce dernier entre ces doigts ? C’était injuste pour lui mais certaines vieilles habitudes avaient la peau dure. Le débit de ses paroles s’accélère tandis qu’elle se justifie le plus rapidement possible. « Quand tu es partie au Chili, j’étais un peu dépitée… Je l’ai embrassé. Mais ce n’était rien du tout. C’est là que je me suis rendue compte que c’était toi que je voulais. Je ne plaisantais pas quand je disais que tu étais mon premier choix. Je t’ai choisi à ses dépens. Parce que moi aussi je t’aime. Je t’aime de tout mon cœur, de toute mon âme. » Elle n’avait pas de belles métaphores en rapport avec l’astronomie à faire mais elle aussi était sincère. Elle espérait que le verdict de Kainoa lui serait favorable quand même, comme le démontre le regard suppliant qu’elle lui lance tout à coup.


_________________

That's some type of love ❥ Isn't she lovely ? Isn't she wonderful ? Isn't she precious ? Less than one minute old. God gave a present to me, made of flesh and bones. My life, my soul. You make my spirit whole. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: I'll choose you over and over again (+) SPENCE & KAI Mer 6 Juil - 6:29


Alors qu’il n’y croyait plus que difficilement, Spencer posa son front contre celui de Kainoa. La tendresse du geste surprit ce dernier, qui sursauta un peu avant de fermer les yeux. Elle était toujours en colère, bien sûr… Mais elle semblait s’adoucir petit à petit, même si elle n’en avait pas encore tout à fait fini. D’ailleurs, le sentiment de honte que le jeune homme éprouvait n’était pas près de s’évanouir, bien au contraire. Il devait avoir l’air de plus en plus désarmé… Conscient de ses défauts et de ses faiblesses, il préféra ne rien répondre, du moins jusqu’à ce qu’elle lui pose une question qui le désarçonna. Il ne doutait pas de la réponse et il n’aurait pas pensé qu’elle le ferait… Mais vu les circonstances, c’était sûrement compréhensible. « Si, bien sûr que je te fais confiance. » Pour lui, le problème ne se situait pas là. Mais il n’exprima pas sa pensée à haute voix, pour la simple raison qu’il n’avait pas l’impression d’être en position de dire quoi que ce soit. Elle avait tous les droits de lui faire des reproches, lui n’avait qu’à encaisser sans broncher et surtout, à en tirer des leçons pour l’avenir. Il était peu probable qu’une telle situation se présente à nouveau… Mais à défaut de tout comprendre tout de suite et tout seul, il s’efforçait au moins de prendre de la graine suite à ses mésaventures. Il avait vraiment envie de s’améliorer… Parce qu’elle méritait bien tous les efforts du monde. S’ils n’étaient ensemble que depuis le mois de février, Kai était attaché à la rouquine depuis un bon moment déjà. Un peu trop attaché, peut-être. Il se projetait déjà avec elle dans l’avenir, sans que ce soit forcément voulu. Alors évidemment, il ne voulait plus penser au passé… Pourtant, ce fut précisément ce à quoi Spence le renvoya, faisant référence à la manière dont Sunshine l’avait traité. « Oui, tu as raison, je m’en souviens. » D’ailleurs, il aurait bien voulu l’oublier… Car ce n’était ni de la rancoeur ni de l’amertume qu’il voulait éprouver à l’égard de son ex, mais uniquement de l’indifférence. Il souhaitait que les souffrances passées ne soient plus en mesure de l’affecter. Et à ce moment-là, il aurait la plus belle victoire qui soit. Au fond, il ne doutait pas vraiment qu’avec le temps, ce serait ce qui se passerait… Surtout qu’il avait la chance d’avoir trouvé une femme qui était aussi irrésistible qu’adorable.

Alors quand elle lui assura qu’elle le croyait et qu’elle acceptait ses excuses, puis qu’elle posa ses lèvres sur les siennes, le Gallois sentit son coeur s’emballer. Une vague de soulagement déferla en lui, tandis que les fameux papillons s’agitaient dans son estomac. Il ne savait pas s’il pouvait la remercier aussi simplement et spontanément qu’il l’aurait voulu, alors il préféra capturer plus fermement ses lèvres. Pendant quelques horribles minutes, il avait bien cru qu’il risquait de la perdre… Alors il ne voulait plus la lâcher. Mais quand elle mit fin à leur baiser, il comprit que leur conversation n’était plus tout à fait terminée. Et pour une fois, il saisit assez rapidement où elle voulait en venir. Mais c’était au tour de sa petite de s’exprimer plus longtemps, aussi l’écouta-t-il sans rien dire, même si bien évidemment, tout ne lui faisait pas plaisir dans son discours. Kainoa se mordit légèrement la lèvre inférieure, maudissant encore une fois son incapacité à cacher ses sentiments. Désireux de dédramatiser toute cette histoire, il commença par passer ses bras autour de Spencer. « Allez, viens là. » Il l’attira contre lui, espérant se montrer rassurant. Mais ce n’était pas suffisant et il le savait. « Tout ce qui s’est passé avant qu’on soit ensemble n’a absolument aucune importance. Je ne pourrais pas décemment t’en vouloir… Comme tu l’as si bien dit, je sais comment tu as pris le fait que je sois allé au Chili avec Ana. » Il n’aimait pas ce qu’il entendait, du moins pas la première partie… Mais ce qui comptait, c’était le présent. C’était eux deux, maintenant et plus tard. Et justement, à ce sujet, il fallait qu’il lui ouvre un peu plus son coeur. S’il ne le faisait pas, elle finirait par comprendre que quelque chose clochait. « Je t’aime encore plus… Mais chérie, je ne peux pas commencer à te mentir maintenant. On était déjà ensemble quand tu t’es déplacée à Swansea pour le voir et… Et non, ce n’est pas parce que je ne dis rien que ça ne me fait rien. » Il aurait bien voulu qu’elle reste blottie dans ses bras, ne serait-ce que pour qu’elle ne puisse pas voir les expressions de son visage. Mais il savait que pour une discussion qui restait aussi sérieuse, il valait mieux qu’ils soient bien installés. Alors à regret, le Baxter se détacha de sa dulcinée et il l’entraîna vers le divan. Il la laissa s’asseoir d’abord, puis il prit place à côté d’elle. « C’est ce qui m’amène à te demander… Est-ce que tu as déjà regretté ton choix ? Celui de rester avec moi ? » Il leva une main en l’air pour qu’elle ne réponde pas dans l’immédiat. « Attends, laisse-moi finir. Je sais que je suis pas toujours facile à vivre. Enfin, on est d’accord, je n’ai d’yeux que pour toi, je ne crie pas… Ok. » Tout le monde disait qu’il avait bon caractère, mais ce n’était pas là où il voulait en venir. « Ce que je veux dire, c’est que je me doute que c’est pas forcément agréable à gérer… Pour reprendre ton expression, tu te tues à m’expliquer après coup pourquoi telle ou telle attitude n’était pas la bonne. Et aussi… Ça ira mieux quand je m’y serai habitué, mais pour le moment, j’apprends encore à gérer mes horaires. Je t’assure que pour toi, je voudrais tout faire. Mais… » Les mots de Kai moururent au fond de sa gorge. Il savait ce qu’il voulait dire, mais il avait du mal à mettre des mots sur ses pensées trop nombreuses, comme à l’accoutumée. Alors à la place, il posa une main sur celle de la jeune femme, se forçant à soutenir son regard même s’il craignait la suite. « J’ai besoin de savoir si tu es heureuse ou pas avec moi… Parce que c’est tout ce qui compte. Ton bonheur. »

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Thomas, Lenny, Rhys & Trystan
TON AVATAR : Johanna Brady
TES CRÉDITS : Castamere (avatar) & petramaximoff (gifs) & Anaëlle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libre (0/3)
En cours : Nate - Malone
A venir : Isla
RAGOTS PARTAGÉS : 3811
POINTS : 3297
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans. (03/05)
CÔTÉ COEUR : Elle vient de rompre ses fiançailles, ce qui lui a brisé le cœur.
PROFESSION : Elle n'a pas terminé la fac de droit, elle aimerait bien reprendre maintenant que sa fille est née.
REPUTATION : Elle a accouché d'une belle petite fille le 10 novembre ! Toutes nos félicitations ! Et aussi beaucoup de courage car elle a l'air d'être partie pour l'élever seule. Je me demande ce qui se passe avec le fils Baxter... Ils avaient l'air si heureux...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: I'll choose you over and over again (+) SPENCE & KAI Dim 10 Juil - 19:17

Kainoa affirma qu’il faisait confiance à Spencer mais loin de la rassurer, cette assertion la désarçonna un peu plus. Non pas qu’elle pensait qu’il était en train de mentir mais il y avait quelque chose qui dérangeait la rousse dans sa réponse. Comme s’il ne lui disait pas tout… Elle se mord cependant la lèvre, peu désireuse d’insister inutilement alors qu’ils sont sur la voie de la réconciliation. Elle ne veut pas prendre un chemin différent alors qu’elle est en train de se rendre compte qu’elle a fait une scène pour presque rien à propos de Sunshine. Cependant, ils avaient malheureusement encore des points à régler et cette fois, ce sont les torts de Spencer dont il faut discuter. Elle a peur de la réaction de son petit ami pour ce qu’elle va lui annoncer alors avant, elle l’embrasse de manière presque désespéré, comme si l’union de leurs lèvres pouvait la protéger de ce qui va suivre. Mais finalement, elle se lance, avec l’espoir que la vérité la libérera. Et au début, elle se dit que ça peut marcher. Kainoa l’attire en effet à lui, la serrant tendrement dans ses bras. Elle l’enlace aussi, posant sa tête sur son épaule, se laissant bercer par les mots qu’il lui adresse. Il ne lui en veut pas pour le baiser avec Nate, il comprend son égarement au moment où ce dernier a eu lieu. Un accès de tolérance généreux qu’elle salue en enfouissant son visage plus profondément dans son cou tandis que le soulagement commence à l’envahir… Sauf que Kainoa répond à sa déclaration d’amour en y apportant une nuance, ce qui n’est jamais bon. Bientôt, il lui annonce qu’il sait qu’elle est allée voir un concert du Miles à Swansea. Inutile de demander comment, à Tenby rien ne restait secret bien longtemps… La coiffeuse se raidit, sentant son sentiment de bien-être s’estomper aussi vite qu’il était venu. Voilà, elle sentait bien qu'il lui cachait encore des trucs... « Tu vois, c’est exactement ça que je te reproche. Le concert a eu lieu, il y a trois semaines. Donc ça doit faire un petit moment que tu sais. Et tu ne m’en parles que maintenant. Pourquoi ?! Je te jure, c’est trop frustrant. » Elle le relâche, effectivement frustrée. Ce manque de communication, c’était horripilant. Qu’est-ce que Kainoa avait dû penser quand il avait su qu’elle allait à Swansea ? Combien de temps avait-il passé à essayer d’imaginer ce qu’elle avait bien pu fabriquer avec son ex ? Pourquoi ne lui avait-il pas tout simplement posée la question ?

En tout cas, les choses deviennent un peu trop tendues pour qu’ils continuent à laver leur linge sale sur le pallier. Le Baxter lui prend bientôt la main pour l’entrainer sur le divan. Elle tique un peu car elle ne l’a toujours pas autorisé à entrer mais elle sait qu’il y a des sujets plus importants sur lesquels ils doivent se concentrer. Un en particulier. Spencer ressent un besoin absurde de se justifier alors qu’elle avait été totalement réglo ce soir là, refusant le baiser que Nate avait essayé de lui donner dans cette ruelle sombre. « C’est ce que j’essayais de te dire, il y a deux minutes. Que je l’ai revu. Je ne parlais pas du moment où tu étais au Chili. » Elle ne voulait pas qu’il la prenne pour une menteuse. C’était juste qu’elle n’avait pas réussi à aborder le sujet de la soirée à Swansea alors qu’elle lui avait jamais raconté ce qui s’était passé pendant le Chili. Voilà pourquoi elle avait dû reprendre depuis le début. Elle aurait dû le faire bien plus tôt d’ailleurs. Car comme elle le craignait, Kainoa avait eu le temps de se faire une idée totalement faussée de la situation. Car la question qu’il lui pose ensuite, la révolte. Elle ouvre la bouche pour répliquer vivement, mais il l’en empêche, continuant son petit discours absurde. Elle a envie de hurler tout du long mais elle le laisse finir, réduite au silence. Au moins, elle a le temps de préparer une réponse digne de ce nom. « Non, je ne regrette pas mon choix ! Ne redis jamais ça ! » Elle est véritablement effarée par ce qu’il vient de dire. « Nate et moi, c’est différent de toi et Sunshine. On a été amis, pas seulement amants. Mais quand je t’ai donné la préférence alors que c’est lui qui s’est occupé de moi quand je suis arrivé à Tenby et qui a recollé les morceaux pendant le Chili, ça a semblé injuste. J’ai perdu mon meilleur ami et j’ai du mal à m’en remettre. C’est pour ça que je suis allée à Swansea. Mais tu n’as plus à t’inquiéter. Il ne veut plus de moi dans sa vie. » Enfin si, il voulait d’elle dans sa vie mais d’une façon qu’elle ne pouvait pas lui offrir. Et ça la tuait. Autant que l’idée de le perdre. C’était comme si une partie d’elle lui était arrachée. Mais il était aussi particulièrement injuste de pleurer sur Nate devant Kainoa alors qu’il faisait preuve d’autant de compréhension. Elle regarde la main de son petit ami posée sur la sienne et la serre avec force, comprenant qu’il a besoin d’être réconforté. « Je le répète, je t’aime et je suis heureuse avec toi. » Elle enlace leurs doigts, réfléchissant à ce qu’il vient de dire encore quelques instants. « Et oui, peut être que tout n’est pas parfait entre nous mais je ne me suis jamais attendu à ce que ça le soit. Aucun couple ne peut être parfait. Ce sont nos débuts, il faut juste qu’on fasse quelques ajustements. Que ce soit à propos de notre façon de communiquer ou de nos horaires respectifs. Si on veut que ça marche, ça marchera. » Elle relève leurs mains enlacées et se penche légèrement pour déposer un baiser sur celle du Baxter. « Mon bonheur, il est avec toi. Je n’en doute pas. Et puis, j'aime ce qu'on a. Perfection ou non. »

_________________

That's some type of love ❥ Isn't she lovely ? Isn't she wonderful ? Isn't she precious ? Less than one minute old. God gave a present to me, made of flesh and bones. My life, my soul. You make my spirit whole. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: I'll choose you over and over again (+) SPENCE & KAI Mer 13 Juil - 10:50


À la fois exaspéré et scandalisé, Kainoa retint difficilement un profond soupir. Est-ce qu'elle était vraiment en train de lui faire des reproches alors que c'était à son tour de donner un minimum d'explications ? Pourquoi la situation tournait-elle encore en sa défaveur, comme si tout était toujours de sa faute ? Pourquoi le rembarrait-elle ainsi alors qu'il faisait enfin l'effort de s'exprimer ? Certes, c'était avec beaucoup de retard... Mais ça représentait quand même un léger progrès à ses yeux, puisque s'ils n'étaient pas allés aussi loin dans leur discussion ce soir-là, il n'aurait peut-être jamais abordé le sujet. Il était comme ça, profondément : il avait une nette tendance à faire l'autruche. Encore une fois, parce que les hurlements à répétition de ses parents qui ne se battaient pas que verbalement l'avaient traumatisé, il estimait avoir eu son compte pour toute sa vie. Il craignait de répéter les mêmes erreurs, aussi préférait-il souvent taire ses sentiments. Alors, fidèle à lui-même, le jeune homme se mordit la langue pour ne pas répliquer quelque chose qui pourrait aggraver la situation et qu'il regretterait assurément par la suite. Il voulait éviter d'attiser la flamme, quitte à s'écraser, quitte à refouler très loin son sentiment d'injustice criant. Au fond, ce n'était pas le plus important. Il tenait bien plus à la paix qu'à la possibilité qu'il avait de se justifier. Néanmoins, il savait aussi qu'il ne pouvait pas ne rien dire. Après tout, n'était-ce pas précisément ce qu'elle lui reprochait, de ne pas communiquer suffisamment ? Mais il y avait aussi les formes à mettre ; il était bien décidé à rester posé et à tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler. « J'aurais préféré que ça vienne de toi, c'est tout. J'attendais que tu m'en parles... Et quand j'ai vu que ça ne venait pas, j'ai abandonné l'idée. Je me suis dit que c'était pas la peine de mettre ça sur le tapis... Je voulais pas te prendre la tête. » Au fond, ses raisons n'étaient pas mauvaises. Ils étaient juste différents l'un de l'autre, voilà tout. Ils n'avaient pas les mêmes réactions et c'était peut-être en partie ce qui faisait la complémentarité d'un homme et d'une femme... Mais qui pouvait aussi, malheureusement, provoquer des malentendus.

Quoi qu'il en soit, après avoir exprimé sa frustration, Spencer commença à s'expliquer un peu plus. Elle sembla ensuite s'indigner de sa question, mais elle paraissait aussi avoir compris pourquoi il l'avait posée. Contrairement à lui, elle savait faire preuve de discernement et elle s'employa à le rassurer. Kai n'était pas d'accord avec tout ce qu'elle avait dit, mais il était sensible à ses efforts pour lui procurer, à son tour, un peu de réconfort. Alors il resserra l'emprise qu'il avait autour de sa main. « Je suis désolé que ça te rende malheureuse. » Parce que, même si l'idée lui déplaisait au plus haut point, ce n'était que la stricte réalité. Et malgré le fait qu'il ne puisse pas être triste de voir que la relation de sa petite amie avec son ex se soit étiolée à ce point, il n'aimait pas la voir dans cet état. « Je sais ce qu'il a fait pour toi, ok ? J'ai conscience que... C'est un peu comme si je lui devais quelque chose. Il a pris soin de toi quand je ne le faisais pas encore, quand on n'était encore que des inconnus l'un pour l'autre. Et crois-moi, ça m'est arrivé d'y penser. » Le Baxter préféra passer outre la différence qu'elle avait évoquée avec lui et Sunshine. Malgré la manière presque tragique dont les choses s'étaient terminées entre eux, il l'avait quand même connue à l'école primaire. Et il avait tout de même passé huit ans de sa vie à sortir avec elle... Forcément, c'était quelque chose. Mais il se doutait bien que s'il le lui disait, sa rouquine risquait fort de ne pas apprécier. « C'est juste que... Je voudrais pas que ça serve d'excuse à une relation un peu trop fusionnelle. J'aime pas être jaloux, mais je crois que j'aurais eu un peu de mal si vous étiez restés aussi proches... » Elle voulait qu'il s'exprime, elle était servie... Pourtant, loin de l'aider à se sentir mieux, il avait plutôt l'impression d'être en train de remuer le couteau dans la plaie. « Mais tu me connais. Je sais encaisser sans broncher... Sauf que j'ai bien compris ce que tu attendais de moi. Ok, je vais faire un effort pour améliorer la communication. Mais je voudrais que toi aussi, tu me dises ce genre de choses, s'il te plaît... » Kainoa n'avait pas vraiment apprécié qu'une ancienne camarade de classe, encore en extase après le concert, lui dise sans détour qu'elle avait vu sa petite amie là-bas. Spencer avait sûrement ressenti la même chose, ces deux derniers jours... Mais maintenant, il avait juste envie d'oublier tout ça. Il ne voulait que le passé pourrisse le présent et l'avenir. « Moi aussi, j'aime ce qu'on a... Et oui, je veux que ça marche. » Non seulement il ne voulait pas se bagarrer, mais en plus, il avait aussi envie de la tenir plus près de lui. Alors, même s'il était encore un peu bouleversé, il passa un bras autour de ses épaules, désireux d'effacer ce qui s'était passé. De son point de vue, les seules choses qui devaient rester, c'étaient les leçons à en tirer. « Je peux rester un peu avec toi ? » Même s'il ne savait pas quoi dire, l'astrophysicien avait besoin de la présence de sa dulcinée pour se remettre de ses émotions. Tendrement, il l'embrassa sur le front.

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Thomas, Lenny, Rhys & Trystan
TON AVATAR : Johanna Brady
TES CRÉDITS : Castamere (avatar) & petramaximoff (gifs) & Anaëlle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libre (0/3)
En cours : Nate - Malone
A venir : Isla
RAGOTS PARTAGÉS : 3811
POINTS : 3297
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans. (03/05)
CÔTÉ COEUR : Elle vient de rompre ses fiançailles, ce qui lui a brisé le cœur.
PROFESSION : Elle n'a pas terminé la fac de droit, elle aimerait bien reprendre maintenant que sa fille est née.
REPUTATION : Elle a accouché d'une belle petite fille le 10 novembre ! Toutes nos félicitations ! Et aussi beaucoup de courage car elle a l'air d'être partie pour l'élever seule. Je me demande ce qui se passe avec le fils Baxter... Ils avaient l'air si heureux...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: I'll choose you over and over again (+) SPENCE & KAI Jeu 14 Juil - 21:02

Spencer avait vite abandonné toute volonté de bouder comme une enfant derrière la porte. Kainoa était raisonnable, avec lui, il y avait toujours moyen de discuter. Elle n’avait donc aucune raison de continuer à s’enfoncer dans une attitude puérile. Cependant, ce n’était pas parce qu’ils avaient commencé à discuter et qu’ils étaient sur la voie de la réconciliation que cette dernière était acquise. A vrai dire, ils n’étaient pas d’accord et ne semblaient pas prêts à l’être mais chacun mettait un peu d’eau dans son vin pour améliorer la situation. Spencer trouvait inconcevable que Kainoa puisse comparer la situation avec Sunshine avec la visite qu’elle avait faite à Nate à Swansea. Et aussi qu’ils puissent même comparer leurs deux relations tout court. Quand Sunshine avait largué Kai, ils n’étaient pas devenus amis ensuite. Et puis, Spencer elle n’avait pas posé un lapin à Kai pour aller voir Nate. Mais le Baxter avait été suffisamment patient pour qu’elle arrête de le contredire. A vrai dire, quand il formula un blâme sur sa façon d’agir après sa confession, elle l’accepta car il était aussi fondé que mérité. « Tu as raison… Je suis désolée, c’est vrai que ça aurait dû venir de moi. Je suppose que moi non plus, je ne voulais pas te prendre la tête. » Elle l’avait déjà reconnu, elle avait été un peu hypocrite de faire des reproches à propos de Sunshine alors qu’elle avait elle aussi vu son ex. Elle avait honte de son attitude du jour et aussi honte d’avoir formé cet espèce de triangle avec Nate et Kainoa. C’était sans doute pour cela qu’elle n’avait pas eu le courage d’en parler. Mais ça n’excusait rien, bien au contraire. Surtout que bien involontairement, son merveilleux petit ami était en train d’accentuer sa culpabilité en se montrant si compréhensif et attentionné. En effet, dès qu’elle lui apprend que Nate l’avait rayée de sa vie, il s’abstient de se montrer trop triomphant, allant même jusqu’à exprimer de la compassion. « Merci. » Souffle Spencer, éberluée quand il lui dit qu’il est désolé. Kai ne se fâcha pas non plus quand elle lui expliqua le rôle important qu’elle attribuait au musicien, allant même jusqu’à le reconnaître. Mais il restait humain et sa tolérance connaissait comme lui des limites. Bien vite, il nuança son propos, lui avouant qu’il n’aurait probablement pas supporté que Nate reste dans sa vie.

Elle venait de lui faire une crise de jalousie, elle ne pouvait rien faire d’autre. « Je comprends… Mais bon, de toute façon, la question ne se pose pas. » Dit-elle avec un semblant d’amertume. Nate et elle avaient franchi le point de non retour. C’était triste mais vu ce que venait de dire Kainoa, c’était peut être mieux. Elle ne savait pas comment elle aurait géré les choses sinon… La discussion devenait inconfortable mais elle était nécessaire. Toutefois, elle semblait toucher à sa fin. Kainoa accepta de faire des efforts et lui demanda de faire de même. « C’est promis. » Jura t-elle en y mettant toute sa conviction. Bien qu’au fond d’elle, elle ne pensait pas que ce « genre de chose » se reproduirait. Elle aimait Kainoa et il était peu probable qu’elle puisse éprouver les sentiments contradictoires qu’elle avait pour Nate à l’égard de quelqu’un d’autre… Le Baxter affirma ensuite que comme elle, il voulait que leur relation fonctionne même s’il ne mit pas la même ferveur que Spencer dans ses mots se contentant d’approuver laconiquement ce qu’elle venait de dire à propos de son bonheur avec lui. Il semblait encore un peu en colère. Pourtant, ce fut lui qui brisa la tension qui régnait dans l’atmosphère et amorça un geste de paix en attirant doucement la rousse contre lui. Elle se laissa faire bien volontiers, posant sa tête sur l’épaule du gallois. Il déposa un baiser sur son front, lui demandant s’il pouvait rester. « Bien sûr. » Répliqua t-elle, oubliant que c’était elle qui lui avait interdit l’entrée de son appartement pendant de longues minutes. Elle resta silencieuse quelques instants, réfléchissant aux mots qu’ils venaient d’échanger. Ils ne se disputaient pas souvent mais quand c’était le cas, c’était plutôt intense. Pourtant l’ancienne coiffeuse n’était pas en train d’entretenir une quelconque rancune contre son copain, elle était plutôt dans la remise en question. Elle avait l’impression d’être la responsable de cette affreuse dispute et d’avoir sérieusement exagéré. D’ailleurs, enhardie par l’étreinte rassurante de Kainoa, elle osa finalement dire quelque chose à ce propos, désireuse de vraiment se réconcilier avec lui et de l’apaiser pour de bon. « Je suis désolée de t’avoir fait une scène. Je… En ce moment, je suis désagréable, je m’en rends compte. Ça ne va pas très bien mais je ne devrais pas passer mes nerfs sur toi. Pardonne-moi. » Ils avaient parlé de communication, elle venait de commencer à tenir sa promesse, mettant enfin des mots sur le mal-être qui la rongeait depuis des semaines.



_________________

That's some type of love ❥ Isn't she lovely ? Isn't she wonderful ? Isn't she precious ? Less than one minute old. God gave a present to me, made of flesh and bones. My life, my soul. You make my spirit whole. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: I'll choose you over and over again (+) SPENCE & KAI Ven 15 Juil - 5:30


Quand Spencer affirma qu’elle n’avait pas non plus voulu lui prendre la tête, Kainoa lui fit un bref signe pour lui montrer qu’il avait compris. Il était inutile d’en dire davantage… Non seulement elle avait saisi ce qu’il voulait dire, mais en plus, il acceptait son explication. Pourquoi ne l’aurait-il pas crue ? Après tout, passer sous silence des faits importants mais désagréables pouvait tout à fait se révéler être la spécialité du jeune homme. Alors il ne pouvait pas décemment lui en vouloir pour ça, même si c’était ce qu’elle lui avait reproché un peu plus tôt. Il fallait dire qu’il n’était pas un novice en matière de vie de couple et qu’il avait appris depuis longtemps à mettre de l’eau dans son vin. Et puis même quand certaines choses le chiffonnaient, il préférait les oublier pour se concentrer sur l’essentiel. Néanmoins, il voyait ce qu’elle voulait dire quand elle affirmait que c’était frustrant pour elle. Alors même si ce n’était pas évident pour lui, il avait compris la leçon. D’ailleurs, ils semblaient tous les deux sur la bonne voie pour se réconcilier. Chacun avait reconnu ses erreurs et présenté des excuses, ce qui était probablement l’une des clés pour avancer sainement. Avec le fait de mettre les choses à plat, c’était sûrement l’une des meilleures choses à faire. Et comme le moment le plus pénible semblait passé, Kai sentit le soulagement l’envahir peu à peu. Ce qu’il avait le plus redouté (qu’elle ne le croie pas, qu’elle le chasse de sa vie, qu’elle préfère son ex à lui) pouvait finalement être écarté et, avec les émotions contradictoires que cette conversation avait suscité autant chez l’un que chez l’autre, il n’avait juste plus envie d’y penser. Il l’aimait, elle l’aimait, ils s’aimaient… Cette vérité rentrait avec de plus en plus de force dans le cerveau de l’astrophysicien. Il lui était arrivé de douter de lui, mais elle avait réussi à le rassurer et même s’il ne le montrait pas, il lui en était reconnaissant. La promesse qu’ils venaient d’échanger était aussi très importante à ses yeux. Alors certes, ça lui faisait toujours un peu de peine de constater que sa petite amie était vraiment triste d’avoir perdu Nate, il comprenait aussi que c’était normal. Et il ne savait pas toujours sur quel pied danser, mais il avait au moins une certitude, celle qu’il voulait tout faire pour la rendre heureuse. Aussi, dans un geste qu’il espérait réconfortant, il passa avec douceur une main sur la joue de sa bien-aimée.

Encore ébranlé par ce qui s’était passé, Kainoa avait pris Spencer dans ses bras, mais il ne s’était pas vraiment rendu compte que la réponse qu’il avait donnée à son beau discours n’était pas digne de ce nom. Il commença à le réaliser uniquement quand elle lui souffla qu’elle était désolée d’avoir fait une scène. Un peu étonné, il se détacha un peu d’elle et prit son visage entre deux mains. Il l’observa pendant quelques secondes, admirant, comme à l’accoutumée, ces traits qu’il aimait tant. Décidant que c’était peut-être l’une des meilleures manières de lui faire comprendre qu’elle était toute pardonnée, il posa ses lèvres sur les siennes et l’embrassa délicatement. Puis il mit un peu plus d’ardeur dans ce baiser, avant de finalement poser son front contre le sien, les yeux fermés. Il voulait vraiment l’apaiser. « Ma puce, c’est moi qui suis désolé. » Il n’était juste en train d’essayer de la déculpabiliser, en plus… Il était vraiment sincère. Il était parfaitement conscient qu’à la base, il l’avait bien cherché, involontairement certes, mais quand même. « Et puis crois-moi, je voudrais tellement pouvoir faire plus pour être auprès de toi… » Le Baxter avait l’impression qu’il y avait toujours quelque chose pour manger une grande partie de son temps. D’abord ses études, puis la soutenance de sa thèse et enfin son nouveau travail… Tout s’était enchaîné. Pourtant, il voulait profondément croire qu’une fois ses premiers pas maladroits effectués, il réussirait à s’en sortir un peu mieux. La dernière chose qu’il voulait, c’était bien délaisser sa rouquine préférée. « Je ne peux remplacer personne de ton entourage, à mon grand regret, mais… Je veux vraiment que tu saches que tu peux compter sur moi. Que tu peux m’appeler même si je suis au travail, même si je dors pour récupérer mes heures de sommeil perdues, peu importe… Quand tu n’es pas bien, je ne suis pas bien non plus. » Il était aussi très difficile pour lui de la voir enchaîner déconvenues et pertes. Il avait l’impression de ne jamais être à la hauteur pour la soutenir, lui changer les idées et la chérir, tout simplement. « Pourquoi on se prendrait pas un week-end ? Même quelques heures en-dehors de la ville nous feront du bien, j’en suis sûr. » Avec tendresse, Kai passa une main dans les longs cheveux roux qu’il trouvait absolument parfaits. « On sera rien que tous les deux et je pourrai te chouchouter comme j’en ai envie… Qu’est-ce que tu en penses ? »

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Thomas, Lenny, Rhys & Trystan
TON AVATAR : Johanna Brady
TES CRÉDITS : Castamere (avatar) & petramaximoff (gifs) & Anaëlle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libre (0/3)
En cours : Nate - Malone
A venir : Isla
RAGOTS PARTAGÉS : 3811
POINTS : 3297
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans. (03/05)
CÔTÉ COEUR : Elle vient de rompre ses fiançailles, ce qui lui a brisé le cœur.
PROFESSION : Elle n'a pas terminé la fac de droit, elle aimerait bien reprendre maintenant que sa fille est née.
REPUTATION : Elle a accouché d'une belle petite fille le 10 novembre ! Toutes nos félicitations ! Et aussi beaucoup de courage car elle a l'air d'être partie pour l'élever seule. Je me demande ce qui se passe avec le fils Baxter... Ils avaient l'air si heureux...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: I'll choose you over and over again (+) SPENCE & KAI Sam 23 Juil - 18:01

A l’écoute des paroles de Spencer, Kainoa desserre son étreinte mais seulement pour prendre délicatement son visage entre ses mains. Ils se regardèrent quelques instants, la rousse commençant à se détendre. Car il n’y avait plus aucune contrariété dans le regard du jeune homme, juste l’expression d’une grande tendresse. Apaisée par constat et par la chaleur des paumes de ses mains sur ses joues, elle lui adresse un sourire, le premier de la journée. Alors gentiment, il pose ses lèvres sur les siennes et ils échangent un nouveau baiser. Un baiser teinté de douceur mais qui avait aussi le goût de retrouvailles. Spencer ne se lassait pas de goûter aux lèvres si douces du Baxter et bientôt, elle se laisse totalement aller, oubliant l’espace de quelques instants tout ce qui n’était pas eux. Elle passe ses bras autour de son cou, sa main se perdant dans sa chevelure mais il met fin à l’étreinte avant que celle-ci ne devienne trop passionnée. Il avait encore besoin de s’exprimer. Ce qu’il fait, son visage demeurant tout près du sien. Encore une fois, il fait preuve d’une grande indulgence envers elle, s’excusant à son tour. Elle se sent fondre quand il lui fait savoir de jolie façon qu’elle pouvait toujours compter sur lui. Un nouveau sourire s’épanouit sur ses lèvres. Elle est émue. A son tour, elle caresse délicatement son visage. « Arrête, je sais que tu fais de ton mieux. Et ça me suffit. Promis. Je savais à quoi je m’engageais quand nous avons commencé à sortir ensemble. Et… Je ne veux pas que tu te sentes coupable de vouloir réussir ou de t’occuper de ta carrière. Je ne veux pas que tu fasses de sacrifices pour moi. Je ne veux pas être celle qui te retient. Je veux que tu te sentes libre. » Elle disait vrai. Elle ne voulait pas se comporter comme une vieille épouse acrimonieuse qui ne savait faire que des reproches. Elle voulait qu’il vive sa vie, qu’il ne renonce rien pour elle. A ses yeux, aimer quelqu’un, c’était cela, le laisser réaliser ses rêves. Tant qu’il lui revenait, elle s’en contenterait. Elle nuance d’ailleurs son propos en le précisant, pour ne pas qu’il pense qu’elle le jetait. « Je ne dis pas que c’est facile et que je n’ai pas l’ennui de toi mais je comprends. Tant qu’on est ensembles, je suis heureuse. Et puis… Si tu devais être près de moi chaque fois que j’en ai envie, tu ne pourrais plus rien faire. Tu serai toujours ici, vingt-quatre heures sur vingt-quatre. » Ajoute t-elle avec plus de malice.

Elle se permet de réfléchir quelques instants avant de continuer. C’était compliqué d’expliquer la source de son mal-être actuel à celui qui l'aimait avec tant de dévotion depuis 5 mois. C'était le paradoxe, il la comblait mais ça ne suffisait malheureusement pas à la rendre totalement heureuse. Cependant, elle lui avait promis la franchise et elle n’était pas du genre à tenir ses promesses. « Tu es unique à mes yeux, tu sais…. Donc de toute façon, tu n’es pas interchangeable avec quiconque dans mon entourage… Mais merci pour ce que tu viens de dire.  Heureusement que je t’ai auprès de moi. Je ne sais pas ce que je ferai sinon. » L’appeler à tout moment. Une autorisation dangereuse qu’il venait de lui donner car elle n’avait pas menti quand elle avait dit qu’elle recherchait en permanence sa présence. Les journées où il n’était pas là étaient les plus longues de la semaine. Elle se retenait justement de l’appeler juste pour entendre sa voix. Elle dormait avec ce t-shirt plein d’équations qu’il avait laissé un jour chez elle, cherchant désespérément des effluves de son odeur. Elle était follement accro à lui  vrai dire. D’ailleurs, maintenant que les démons de leur dispute semblaient derrière eux, elle réduit encore un peu la distance entre eux, grimpant littéralement sur ses genoux pour se blottir contre son torse, non sans déposer un petit baiser sur ses lèvres. La proposition qu’il venait de lui faire était juste trop tentante mais elle se rappelle très vite qu’elle ne pouvait pas vraiment y succomber. Elle se mord la lèvre. « Je… ne peux pas me vraiment me permettre de partir en escapade. C’est un peu difficile pour moi, ce mois-ci. Financièrement, je veux dire. » Elle se sentait suffisamment à l’aise avec lui pour lui parler franchement de ses problèmes d’argent. Elle était partie presque sans rien de Liverpool et alors qu’elle venait à peine de remonter la pente, elle avait à nouveau tout perdu. Maintenant sans salaire fixe, elle devait faire très attention à toutes ses dépenses. « Et je me dis que mes problèmes seront toujours là quand je reviendrai. » Elle était défaitiste, déprimée. Elle voulait retrouver son job, ses entraînements avec Ana-Sofia, développer un lien avec sa sœur biologique, revoir sa famille adoptive, arrêter de culpabiliser vis-à-vis de Nate et tant d’autres choses encore mais tout cela lui glissait entre les doigts. Elle ne mentait pas quand elle disait que Kainoa était sa seule source de joie en ce moment. D’ailleurs, elle priait pour qu’il ne se lasse pas. Elle essaye d’ailleurs de terminer sur une note joyeuse. Elle enfouit son visage dans son cou, déposant un baiser sur la clavicule du jeune homme. « Mais je veux bien que tu me chouchoutes ce week-end. » Dit-elle d’une petite voix avant de se rendre compte que ce n’était pas très équitable. « Ou alors moi, je te chouchoute. Après tout, toi tu as passé la semaine à bosser alors que moi je suis restée à la maison. Tu dois être fatigué, non ? Demande t-elle tout à coup, pleine de sollicitude.  

_________________

That's some type of love ❥ Isn't she lovely ? Isn't she wonderful ? Isn't she precious ? Less than one minute old. God gave a present to me, made of flesh and bones. My life, my soul. You make my spirit whole. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: I'll choose you over and over again (+) SPENCE & KAI Dim 24 Juil - 20:06


En voyant le visage de sa dulcinée s'éclairer d'un sourire, Kainoa se détendit tout à fait. Il ne détachait pas son regard d'elle, fasciné par les reflets dans ses yeux, par la mèche rousse qui dansait en même temps que Spencer s'animait, par la beauté de ses traits... Une fois encore, il se répéta qu'il était en couple avec la plus sublime des femmes de la ville. En plus, il n'avait même pas l'impression d'avoir un point de vue subjectif. Il trouvait vraiment qu'elle avait quelque chose en plus, quelque chose qu'il n'arrivait pas à définir précisément, mais qui contribuait à le rendre aussi follement amoureux d'elle. Alors quand elle retrouvait sa joie, il ne pouvait que s'épanouir, d'autant plus qu'elle prononçait des paroles définitivement apaisantes. Il crut mourir de tendresse en l'entendant dire d'aussi belles choses. D'où avait-il eu le droit de sortir avec une femme aussi aimante ? Les dernières ombres de leur dispute disparaissaient et déjà, le jeune homme n'y pensait plus le moins du monde. Comment aurait-il pu le faire, alors qu'ils avaient mis les choses à plat et affirmé leur profond amour l'un pour l'autre ? Du coup, il continua sur sa lancée. « Tu sais que quand tu parles comme ça, je ne réponds plus de moi... » Il lui adressa un sourire malicieux, avant de déposer un baiser sur sa tempe. Effectivement, il avait très envie d'elle. De toute façon, elle pouvait bien être habillée comme un sac à patates qu'il la trouverait toujours aussi attirante. Mais ce n'était pas encore le moment de s'attarder sur ce genre de pensées, alors encore moins de passer à l'action. Ce qu'il voulait, c'était qu'elle soit rassurée jusqu'au bout. Il avait de la chance d'avoir une petite amie qui saisissait l'importance que revêtait à ses yeux le métier qui le passionnait tant, alors il avait envie qu'elle aussi comprenne ce qu'il en pensait, jusqu'au bout. « Et puis ne t'en fais... Devenir astrophysicien a toujours été mon rêve, oui. Mais maintenant, tu fais partie de mon rêve, chérie. Avec toi à mes côtés, c'est le paradis sur terre. » Venant d'un mordu des merveilles de l'univers, ça voulait dire beaucoup. Il avait aussi la sienne, de merveille... Comment les choses pouvaient-elles être aussi naturelles, aussi évidentes pour lui, alors qu'ils n'étaient ensemble que depuis quelques mois ? Kai n'en savait trop rien. C'était peut-être parce qu'ils s'étaient côtoyés pendant un moment avant de tomber dans les bras l'un de l'autre... Une forme d'attachement, basée sur la connaissance l'un de l'autre, existait déjà. Mais quoi qu'il en soit, quelle que puisse bien en être la raison, le Gallois avait de plus en plus l'impression qu'elle était celle qui l'accompagnerait jusqu'au bout. De toute manière, elle était déjà celle qui lui avait redonné à la fois confiance et espoir, qui comptaient parmi les plus belles choses, qui n'avaient pas de prix, qu'un être humain puisse posséder.

Forcément, ce fut d'une manière tout à fait spontanée que Kainoa proposa de l'emmener en week-end quelque part, histoire qu'ils puissent se retrouver et qu'elle oublie un peu ses soucis. Mais presque aussitôt, la rousse y opposa un argument qu'il ne connaissait que trop bien. Il voulut ouvrir la bouche pour répondre qu'elle n'avait pas à s'inquiéter, qu'il avait été payé et qu'il pouvait bien lui offrir ça. Toutefois, il y renonça... Pas seulement parce qu'il ne voulait pas risquer de la contrarier alors qu'ils venaient de se prendre la tête, mais surtout parce que c'était lui qui avait eu tellement l'habitude de marteler ça. Il était embarrassé à chaque fois qu'elle voulait l'inviter à manger dehors, même quand il était vraiment fauché. Et quand elle insistait, c'était encore pire... Il cédait uniquement pour lui faire plaisir. Alors oui, il était sûrement l'une des personnes les mieux placées pour comprendre les problèmes d'argent. Pourquoi l'aurait-il embêtée avec ça, même s'il lui aurait volontiers offert sur un plateau, si c'était possible, absolument tout ce qu'elle voulait ? Bien sûr, ayant vécu dans la privation, il avait tendance à économiser partout. Mais pour elle, rien n'était trop généreux. Et dans ce sens-là, ça lui paraissait plus normal que l'inverse... Sauf qu'il ne voulait pas le lui dire. En plus, il cédait du terrain assez facilement, aussi se contenta-t-il d'enfouir quelques instants son visage dans la superbe crinière de sa bien-aimée pour tenter de masquer un peu sa déception. Il ne voulait pas qu'elle se sente mal à l'aise, alors il fallait qu'il ravale ses sentiments. Heureusement, Spencer poursuivit assez rapidement et ses dires le réconfortèrent presque immédiatement. Comment aurait-il pu ne pas fondre alors qu'elle était là, assise sur ses genoux, blottie contre lui et la tête enfouie au creux de son cou ? « Non, c'est moi qui vais m'occuper de toi. » Elle le méritait largement. D'ailleurs, il avait déjà deux ou trois idées pour le faire... Sauf qu'à l'instant précis, une seule d'entre elles occupaient son esprit d'une manière persistante. « Je suis fatigué, c'est vrai... » Mais au lieu de se montrer raisonnable, le Baxter posa un doigt sous le menton de la femme qu'il aimait, avant de le soulever délicatement. « Pas trop pour ça, ceci dit. » Il l'embrassa et rapidement, son baiser gagna en fougue. Ravi de voir comment elle y répondait, il laissa ses mains s'égarer sous le haut de Spencer. Il adorait sentir la douceur de sa peau... Tout naturellement, il s'attarda sur sa poitrine généreuse, qui le faisait tant frémir. Il dégrafa alors son soutien-gorge, tandis que l'une de ses mains s'aventurait plus bas, sous le pantalon léger qu'elle portait. Sa bouche quitta les lèvres de Spencer pour se promener dans son cou, qu'il inonda de baisers, alors qu'il jouait un peu avec sa langue aussi. Les vagues de désir le submergeaient et son souffle se faisait plus saccadé. « Tu me rends complètement dingue... » La maintenant fermement contre lui par les hanches et faisant en sorte que les jambes de l'Anglaise entourent son bassin, Kai la souleva et quitta le canapé, se dirigeant vers la chambre de sa compagne. « Laisse-moi te montrer combien je te trouve désirable et à quel point je suis fou d'amour pour toi... Tu comprendras qu'il n'y a de place pour aucune autre femme dans ma vie. »

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Thomas, Lenny, Rhys & Trystan
TON AVATAR : Johanna Brady
TES CRÉDITS : Castamere (avatar) & petramaximoff (gifs) & Anaëlle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libre (0/3)
En cours : Nate - Malone
A venir : Isla
RAGOTS PARTAGÉS : 3811
POINTS : 3297
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans. (03/05)
CÔTÉ COEUR : Elle vient de rompre ses fiançailles, ce qui lui a brisé le cœur.
PROFESSION : Elle n'a pas terminé la fac de droit, elle aimerait bien reprendre maintenant que sa fille est née.
REPUTATION : Elle a accouché d'une belle petite fille le 10 novembre ! Toutes nos félicitations ! Et aussi beaucoup de courage car elle a l'air d'être partie pour l'élever seule. Je me demande ce qui se passe avec le fils Baxter... Ils avaient l'air si heureux...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: I'll choose you over and over again (+) SPENCE & KAI Jeu 28 Juil - 22:39

Spencer et Kai se détendirent en même temps. Ils avaient chacun dit ce qu’ils avaient à dire et ils travaillaient désormais à leur réconciliation. Bien qu’il n’y avait pas grand-chose à faire à vrai dire. L’anglaise et le gallois avaient toujours eu une compréhension mutuelle, une grande complicité. Instinctivement, ils surent que la dispute était terminée et l’ambiance devient plus folâtre. Installée sur les genoux de son petit ami, Spence l’écouta donner un sens ambigu à ses paroles avec un plaisir grandissant. Ils échangèrent un sourire complice tandis que leurs regards s’accrochaient. « Est-ce que j’ai l’air décidée à résister ? » S’entendit-elle dire quand Kainoa lui annonça qu’il ne répondait plus de lui si elle continuait à parler ainsi. Il y avait encore bien des choses qu’elle avait envie de lui susurrer à l’oreille mais elle se retint. Pas encore. Mieux valait laisser doucement monter la tension. Kai lui déposa un baiser sur la tempe, et elle ferma les yeux, ravie. Elle ne se lassait pas d’être aussi bien traitée. Le Baxter n’oubliait jamais d’être tendre et gentil avec elle, de lui rappeler qu’elle méritait d’être aimée. Elle avait encore du mal à le croire mais avec lui, c’était de plus en plus facile. Et juste au moment où elle se faisait cette réflexion, il lui coupa littéralement le souffle avec une nouvelle déclaration. Elle rouvrit les yeux, totalement émerveillée par ce qu’il venait de dire. « C’est vrai ? » Ce fut tout ce qu’elle pu murmurer sous le coup de l’émotion. L’entendre dire qu’elle était une partie de son rêve… C’était juste extraordinaire. Un sourire radieux éclaira le visage de la coiffeuse. Leurs visages étaient proches, impossible que Kainoa puisse manquer ce dernier. Une nouvelle fois, elle avait envie de lui dire qu’elle l’aimait, frappée par la force de cette vérité. Mais ça aurait été un peu répétitif. Elle troue quand même de quoi répliquer une fois que sa voix est revenue. « J’ai bel et bien l’impression d’être dans un rêve avec toi de toute façon. » A son tour, elle parsème le visage de son amoureux de petits baisers, appréciant au passage la caresse de son souffle sur ses joues. « Peut être que les quelques déconvenues que j’ai eu ces derniers temps étaient un retour de karma. Une manière d’équilibrer les choses et de compenser la chance insolente que j’ai eu en te rencontrant. » Elle ne croyait pas au destin mais elle bénissait le jour où elle était venue à Tenby sur un coup de tête. Cette décision avait changé sa vie et de la meilleure des façons. Enfin, elle parvenait à nouveau à vivre, à aimer. A se projeter dans le futur avec cet homme merveilleux qui illuminait son quotidien depuis plus d’une année.

Alors forcément, refuser cette petite virée avec lui fut une torture. Mais elle n’avait pas le choix. Elle devait être raisonnable. Même si comme elle venait de le dire, elle vivait un rêve avec lui, elle ne devait pas oublier que la réalité était là quelque part. Et pour le moment, sa réalité était qu’elle ne pouvait pas se permettre ce week-end même si elle en mourait d’envie. Heureusement, Kainoa ne parut pas mal le prendre. Elle imaginait qu’il lui aurait dit dans le cas contraire vu tout ce qu’ils venaient de se dire… De toute façon, elle eut bien vite des preuves bien plus concrètes de l’absence de ressentiment du jeune homme. Il eut vite fait de lui expliquer qu’il était fatigué mais pas trop pour ce qu’il avait en tête. Le temps était venu de cesser de parler. Une main en coupe sous le menton de Spence, il lui délivra un baiser passionné auquel elle eut vite fait de répondre. Elle était toujours consumée par ses baisers mais aujourd’hui, celui-ci avait une saveur nouvelle. Leur amour semblait renforcé par cette discussion. Ils étaient fous l’un de l’autre, et ils voulaient aller sans nul doute dans la même direction. Rien ne semblait pouvoir les arrêter. Tout doute balayé, Spencer ne voulait qu’une chose, sentir les courbes du corps parfait de son amant sous ses doigts, être le plus proche possible de lui. Lentement, il éveillait sa faim, baladant ses mains sur sa poitrine, faisant naître le désir au creux de son ventre. Frissonnante, elle s’abandonna entre ses caresses expertes, le laissant mener la danse… pour le moment. Et que dire des paroles grisantes qu’il prononçait pendant ce temps… Celles-ci décuplaient l’amour et l’excitation de Spencer, ravie d’entendre qu’elle était la seule qui comptait. C’était idiot mais ses vieux instincts possessifs avaient besoin de ces mots. « Ah parce que maintenant, c’est de ma faute ? » Murmura t-elle faussement indignée quand il lui murmura qu’il la rendait dingue. Il pouvait parler avec son corps d’apollon et sa gueule d’ange. C’était elle qui n’avait aucune chance de résister. Ses bras solides qui l’enserraient, sa bouche qui était partout, l’odeur familière de sa peau... Tout en lui l’attirait. Le piège était aussi parfait que délicieux. « Je suis tout à toi. Comme tu es à moi. » Haleta t-elle tandis qu’il la transportait en direction de la chambre à coucher. Cela clôturait l’entière discussion. Une promesse, un statut qu’ils allaient sceller par l’union de leurs deux corps. A vrai dire, ils ne quitteraient pas probablement beaucoup le lit du week-end, ce qui convenait parfaitement à la rousse. Elle n’avait pas menti, pour le moment, elle ne voulait que lui.


SUJET TERMINE

_________________

That's some type of love ❥ Isn't she lovely ? Isn't she wonderful ? Isn't she precious ? Less than one minute old. God gave a present to me, made of flesh and bones. My life, my soul. You make my spirit whole. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: I'll choose you over and over again (+) SPENCE & KAI

Revenir en haut Aller en bas

I'll choose you over and over again (+) SPENCE & KAI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-