AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

We used to be friends a long time ago + Josh&Thomas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Spencer, Eleanor & Rhys
TON AVATAR : Pedro Pascal
TES CRÉDITS : valtersen (avatar) narcosource (gifs)
TA DISPONIBILITE RP : Libre : 0/3
(William - Josh - Aloy)
RAGOTS PARTAGÉS : 1421
POINTS : 2962
ARRIVÉE À TENBY : 15/07/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 41 ans (24 Octobre 1975)
CÔTÉ COEUR : Son cœur et ses pensées sont occupés par une jolie anglaise
PROFESSION : Flic
REPUTATION : On murmure qu'après quelques bavures soigneusement dissimulées, sa carrière est sur le point de prendre un tournant fâcheux.



MessageSujet: We used to be friends a long time ago + Josh&Thomas Mar 14 Juin - 21:27

Thomas aimait penser qu’il faisait toujours le nécessaire pour protéger ses amis. Même si c’était contre le gré de ces derniers. Il était d’ailleurs intimement convaincu que c’était ça l’amitié. Dire les vérités que l’autre ne voulait pas entendre et agir en cas de besoin au lieu de regarder la personne qu’on estimait prendre les mauvaises décisions sans rien faire. Surtout que certaines personnes avaient besoin d’être protégées d’elles même. Et il suivait ce principe de franchise avec une absolue rigueur. C’était peut être parce qu’il était flic mais il ne connaissait que ce mode de fonctionnement. Et il n’y avait jamais dérogé. Même si le prix était parfois lourd à payer. C’était à cause de ce principe qu’il était fâché avec Josh Dwyer. Un pompier qu’il appréciait pourtant beaucoup. Le combattant du feu avait mis sa vie en danger en retournant sur le terrain malgré son épaule défaillante et Thomas avait dû faire le nécessaire pour le protéger… Forcément, il n'avait pas apprécié et ils avaient eu une importante dispute. Depuis, ils ne se reparlaient plus. Cependant, le Néo-Zélandais avait un autre principe. Il ne laissait jamais tomber un ami, quelques soient les circonstances. Alors quand il attrapé le fils mineur de Josh en train de boire avec d’autres jeunes de la ville, il n’avait pas hésité une seconde avant de décider de les couvrir malgré la dispute qui les divisait. Il avait donc convaincu son partenaire de fermer les yeux sur la présence de Soan parmi la bande, lui assurant qu’il allait ramener lui-même le garçon à son père. Inutile de conduire l’adolescent au poste et d’ouvrir une procédure où il récolterait sûrement une mention sur son casier judiciaire. Ce n’était qu’un petit délit, rien de bien grave… Le partenaire du vieux flic était jeune et se référait à ses opinions les yeux fermés. C’étaient toutes ces raisons qui faisaient que Thomas était actuellement en train de conduire un adolescent plus que revêche au domicile paternel. Le quadragénaire avait bien essayé d’engager la conversation sans prendre l’air trop moralisateur mais en vain. Il fallait dire que Soan ne le connaissait pas vraiment, il passait peu de temps chez son père. Et désormais, il y avait peu de chances pour que Josh parle de lui en bien…. C’est donc avec un certain soulagement que le flic se gare devant la maison du Dwyer. Quoique tout est relatif. Il appréhende tout de même le face à face avec le pompier… Essayant de cacher cette nervosité, il appuie sur la sonnette et rapidement, le propriétaire des lieux vient ouvrir.

« Salut Josh… Je crois que celui-ci est le tien. »

Dit-il avec un pâle sourire en désignant l’adolescent boudeur à ses côtés d’un signe de tête. Il  essayait vraiment de prendre la situation entière le plus légèrement possible mais il ose à peine croiser le regard du pompier. Surtout qu’il ne fallait surtout pas que ce dernier pense que Thomas s’était amusé à coffrer son fils pour se venger. Il entreprend donc de s’expliquer pour dissiper le plus rapidement possible tout malentendu.

« Je l’ai trouvé en train de boire de l’alcool avec quelques amis le long de la plage… Les petits jeunes ne faisaient pas grand-chose de mal donc je me suis dit qu’il ne méritait pas une nuit en cellule de dégrisement. Je l’ai simplement raccompagné chez toi.»

Il a un regard tolérant pour Soan. Il était très laxiste sur ce genre d’infractions. Et pas seulement parce qu’il a un passif avec l’alcool. Il était peut être bourré de principes, mais il ne considérait pas encore comme un vieux con. Il fallait bien que la jeunesse s’amuse et il peinait à considérer les fêtes sur la plage ou sur la jetée comme véritablement nuisibles. Tant qu’il s’agissait de s’amuser gentiment sans que tout le monde frôle le coma éthylique… Il n’y avait pas mort d’homme. Et en l’occurrence, Soan ne semblait pas trop chargé. Bon le fait qu’il soit mineur était un peu gênant mais il comptait sur Josh pour faire une morale digne de ce nom à son fils…

_________________

"It’s good to be scared, it means you still have something to lose.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: We used to be friends a long time ago + Josh&Thomas Ven 8 Juil - 15:27

[Désolée pour le retard  ]


Cela fait maintenant quelques jours que les lycéens sont en vacances ; Josh est bien placé pour le savoir puisque c’est la raison pour laquelle son fils a posé ses valises chez lui pour deux semaines. Une nouvelle qui aurait pu réjouir le pompier, si leur relation n’était pas si tendue… Depuis que Soan a commencé sa crise d’adolescence, père et fils n’arrivent malheureusement jamais à s’entendre très longtemps. La preuve, hier ils se sont déjà pris la tête puisque le simple fait que Josh lui demande un service peut visiblement être source de dispute… Du coup ce soir, l’ambiance est particulièrement froide, et après un repas silencieux, l’adolescent est directement monté dans sa chambre, sans doute pour avoir la paix. De son côté, Josh décide d’aller courir un peu, histoire de se changer les idées tout en profitant du joli coucher du soleil. De toute façon, son fils est assez grand pour rester une heure tout seul. Du moins c’est ce que le pompier s’imagine, peut être un peu trop naïf sur ce coup là… En rentrant, il lance un “je suis rentré !” qui ne reçoit aucune réponse, ce qui ne surprend pas vraiment Josh vu l’humeur du gamin. Il prend alors une bonne douche puis enfile un short assez ample avant de se diriger vers le salon. Au passage, il entrouvre quand même la porte de la chambre de Soan, et en apercevant une forme humaine sous la couette, il en conclut qu’il doit déjà dormir. C’est donc serein qu’il se pose finalement dans le canapé pour regarder un film. Son choix s’arrête finalement sur Jurassic World, mais après quelques minutes, il met un instant en pause pour aller se chercher une bière fraîche. C’est alors qu’il entend sonner à la porte. Surpris, Josh se demande qui cela peut bien être à une heure si tardive. Il enfile un des tee-shirts propres restés dans le bac à linge sur la table du séjour avant d’aller ouvrir. Sa surprise ne fait qu’augmenter en voyant Thomas sur le seuil de la porte.

“Salut…”

Répond il sans enthousiasme, avant d’enfin se préoccuper de la personne qui l’accompagne. Le pompier se fait alors rapidement une idée de la situation, et ne peut s’empêcher de fusiller du regard l’adolescent, qui préfère lui fixer le sol. Le regard du blond revient ensuite vers le flic lorsqu’il reprend la parole. Sur le coup, Josh se sent vraiment con. Comment a-t-il pu penser que son fils pourrait être sage, ne serait-ce qu’un soir ? Il a eu trop confiance en lui… Ce qui est sûr, c’est qu’il ne compte pas se faire avoir deux fois, et qu’il n’aura plus de scrupules à se montrer sévère avec lui. Il regarde l’adolescent, et prend un maximum sur lui pour ne pas trop montrer sa colère avant de prendre la parole.

“Tu remercies Mr Weston de t’avoir ramené et tu montes dans ta chambre. On reparlera de ça demain.”

Lui ordonne-t-il sèchement. L’adolescent obéit sans rien redire pour une fois, sans doute parce qu’il se rend compte qu’il a assez fait de conneries pour la journée. Une chance pour lui sans doute, Josh n’a aucune envie de régler cette histoire devant le policier, et songe donc qu’il faut mieux reporter les remontrance au lendemain, lorsqu’il sera moins énervé et que le gamin n’aura plus d’alcool dans le sang. Une fois seul avec le Thomas, Josh ne se sent pas vraiment à l’aise.

“T’étais pas obligé de lui faire un traitement de faveur tu sais…”

Fait-il finalement remarquer, ne comprenant pas vraiment pourquoi Thomas s’est montré clément avec lui. Après tout, même s’ils ont été amis, ça fait pas mal de temps que Josh ne lui adresse plus la parole alors il ne lui en aurait pas voulu de mettre son fils en garde à vue comme il l’aurait sans doute fait avec n’importe quel autre jeune… C’était peut être une façon de lui montrer que malgré leur éloignement, leur amitié compte toujours pour Thomas ? Ou alors une façon que Josh se sente redevable vis à vis de lui ? Le pompier n’en sait rien, mais il décide de ravaler un peu sa fierté pour se montrer un peu plus sympa que d’habitude avec lui.

“Tu veux rentrer deux minutes ? J’allais me prendre une bière.”


Dernière édition par Josh Dwyer le Mar 23 Aoû - 12:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Spencer, Eleanor & Rhys
TON AVATAR : Pedro Pascal
TES CRÉDITS : valtersen (avatar) narcosource (gifs)
TA DISPONIBILITE RP : Libre : 0/3
(William - Josh - Aloy)
RAGOTS PARTAGÉS : 1421
POINTS : 2962
ARRIVÉE À TENBY : 15/07/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 41 ans (24 Octobre 1975)
CÔTÉ COEUR : Son cœur et ses pensées sont occupés par une jolie anglaise
PROFESSION : Flic
REPUTATION : On murmure qu'après quelques bavures soigneusement dissimulées, sa carrière est sur le point de prendre un tournant fâcheux.



MessageSujet: Re: We used to be friends a long time ago + Josh&Thomas Sam 23 Juil - 18:52

[Pas grave ]

 Josh salue Thomas avec une politesse froide, lui démontrant ainsi que ces sentiments vis-à-vis de lui n’ont pas évolués depuis leur dernière dispute. Cependant, ce masque se fissure vite quand il remarque qui se tient aux côtés du flic. Un éclair de colère passe au travers du regard du blond bientôt remplacé par une résignation agacée. Il somme Soan de remercier Thomas d’un air sévère, ce que l’adolescent fait du bout des lèvres. Sans doute qu’il pense déjà à la discussion que son père lui a promis pour le lendemain. Ou bien, il n’apprécie peut être pas de se faire sermonner comme un gamin par Thomas et Josh alors qu’il doit se sentir adulte. L’adolescence était un âge compliqué, le Weston en savait quelque chose, il avait son propre spécimen à la maison… Quoiqu’il en soit, Soan prend bientôt congé d’eux, remontant dans sa chambre en traînant les pieds. Josh et Thomas se retrouvent seuls sur le pas de la porte et ils se taisent quelques instants, visiblement gênés. C’est finalement le pompier qui rompt le silence avec une remarque pour le moins surprenante. Visiblement, celui-ci avait du mal à accepter l’idée de s’être fait aider par celui qu’il considérait sûrement comme un ennemi. Ou alors, c’était ce qui se rapprochait le plus de remerciements pour lui...

« Je n’étais pas obligé mais ça me semblait la bonne chose à faire. »

Réplique Thomas sereinement. Il aurait pu dire qu’on ne laissait pas le fils d’un ami tomber ou qu’il avait eu envie de l’aider en souvenir du bon vieux temps, mais vu l’état actuel de leur relation, cela aurait semblé un peu malvenu. Le silence est toutefois oppressant alors il reprend la parole sans réfléchir.

« Et puis, Soan n’a pas à payer pour nos différends. »

Il le pensait sincèrement. Quel genre de personne aurait-il été s’il s’était vengé de Josh sur l’adolescent, abusant ainsi du pouvoir que lui conférait sa fonction ? Et puis si jamais Deborah avait un jour un soucis, il était persuadé que Josh l’aiderait sans même y réfléchir. Le Weston s’en veut tout de même un peu d’avoir évoqué leur dispute aussi textuellement mais Josh ne semble pas lui en tenir rigueur. A vrai dire, il surprend Thomas  pour la deuxième fois de la soirée en l’invitant à entrer. Il est évident que ce dernier ne peut pas refuser une chance de recoller les morceaux mais il se sent plein d’appréhension à l’idée ce qu’ils pourraient bien se dire s’ils buvaient un coup ensembles car le pompier semblait toujours lui en vouloir. A vrai dire, il avait même dû se sentir obligé de proposer au regard du service que Thomas venait de lui rendre. D’ailleurs, il le formule à voix haute, reprenant la formule de Josh dans un mimétisme presque comique.

« Tu n’es pas obligé de proposer, tu sais… » Il était cependant que le flic ne pouvait pas refuser une occasion de recoller les morceaux. A vrai dire, l’amitié de Josh lui manquait terriblement.   « Cela dit, la soirée à patrouiller a été longue, je boirai bien quelque chose avant de repartir. Si tu as un soda pour moi, ça ne serait pas de refus… »  

Il essaye d’adopter un ton léger mais il se sent un peu hypocrite de faire la conversation comme si rien n’était plutôt que de parler du sujet qui a détruit leur amitié. Pourtant, il ne voit pas comment aborder celui-ci.  Surtout que c’était plutôt délicat vu que comme dans toute bonne dispute qui se respectait, ils étaient tous les deux persuadés d’avoir raison. Alors ne voulant pas laisser un trop long et surtout gênant silence s’installer entre eux, il se retrouve une nouvelle fois à badiner, se sentant comme une Mrs Lloyd en puissance.

« Soan est avec toi pour toutes les vacances ? »

_________________

"It’s good to be scared, it means you still have something to lose.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: We used to be friends a long time ago + Josh&Thomas Mar 23 Aoû - 13:07

Même si comme tout parent, Josh a un amour inconditionnel pour son fils, il faut avouer que l’adolescent a parfois le don de le mettre hors de lui. C’est le cas ce soir où, en plus de faire des conneries, il arrive à se faire prendre par le seul flic avec qui Josh à un problème… Pour éviter d’avoir une dispute avec son fils devant Thomas, Josh se contente de l’envoyer dans sa chambre et, pour une fois, le garçon obéit sans chercher plus loin. Une fois seul face au policier, ce n’est pas un merci qui sort en premier de la bouche de Josh, mais simplement une remarque qui reflète son incompréhension face au comportement du flic. Pourquoi a-t-il été sympa avec Soan ? C’est sûrement ce que font les amis, mais pouvaient-t-ils encore se considérer comme tel ? Pour Josh non, un ami n’aura pas agi comme Thomas l’a fait avec lui après sa blessure…

“Merci.”

Lâche-t-il tout de même suite à la répond de Thomas. Même s’il garde toujours leur différend dans un coin de sa tête, Josh doit reconnaître que le flic s’est montré sympa avec lui ce soir alors, même s’il aurait préféré ne pas avoir à faire ça, il trouve cela normal de le remercier. Si c’est d’abord Soan que Thomas a aidé, ils savent l’un comme l’autre que c’est Josh qui aurait pu avoir des problèmes puisque son fils est encore mineur…

C’est sans doute parce que Thomas s’est montré sympa ce soir que Josh fait naturellement de même, en lui proposant une bière. Il se sentirait ingrat de lui claquer la porte au nez maintenant, et puis une bière ne l’engage pas à grand chose.

“Je sais, mais ça me semble la bonne chose à faire.” Répond Josh dans un sourire amusé, reprenant lui aussi volontairement la formule de son ancien ami. Il le laisse entrer avant de refermer la porte derrière lui et se diriger vers la pièce de vie. Il s’arrête au frigo pour sortir une canette de coca et une bière avant de s’asseoir sur le canapé, à côté de Thomas, et lui tendre sa boisson. Il boit quelques gorgées de bière avant de répondre du flic.

“Nan, juste pour deux semaines. Il est arrivé y’a seulement trois jours et je galère déjà, alors j’imagine même pas s’il restait toutes les vacances !”

Fait-il remarquer dans un léger rire, pour essayer de dédramatiser la situation alors qu’au fond, il vit assez mal les conflits permanents avec son fils depuis qu’il est entré dans l’adolescence. Il boit un peu de bière avant de reprendre la parole.

“Et toi, ça se passe bien avec ta fille ? Elle a à peu près le même âge que le mien c’est ça ?”

Le questionne Josh, ne sachant finalement pas grand chose sur Deborah, puisqu’elle est arrivée à Tenby alors qu’ils étaient déjà en froid. D’ailleurs, malgré sa rancune, le pompier se surprend à être presque déçu de n’avoir aucune idée de ce qu’il a pu se passer dans la vie de Thomas ces dernières années, alors qu’ils étaient plutôt proches avant. Est ce qu’ils peuvent rattraper le temps perdu ? Pas sûr, s’ils continuent de faire comme si tout allait bien alors qu’ils savent l’un comme l’autre que ce n’est pas tout à faire le cas...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Spencer, Eleanor & Rhys
TON AVATAR : Pedro Pascal
TES CRÉDITS : valtersen (avatar) narcosource (gifs)
TA DISPONIBILITE RP : Libre : 0/3
(William - Josh - Aloy)
RAGOTS PARTAGÉS : 1421
POINTS : 2962
ARRIVÉE À TENBY : 15/07/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 41 ans (24 Octobre 1975)
CÔTÉ COEUR : Son cœur et ses pensées sont occupés par une jolie anglaise
PROFESSION : Flic
REPUTATION : On murmure qu'après quelques bavures soigneusement dissimulées, sa carrière est sur le point de prendre un tournant fâcheux.



MessageSujet: Re: We used to be friends a long time ago + Josh&Thomas Lun 29 Aoû - 10:53

“Merci.” Un mot tout simple mais qui démontre que Josh n’était pas excessivement fier. Il était certain que d’autres ne se seraient pas embêté à remercier sincèrement Thomas. Et ce dernier n’aurait sûrement rien dit car il n’était définitivement pas en position. Le coup qu’il avait fait à Josh était suffisant pour justifier une certaine rancœur… Mais le pompier passe au dessus de cela pendant un bref instant et ça donne de l’espoir à Thomas. Il se dit que peut être, ils pouvaient transformer ce moment en quelque chose de plus durable.

« De rien. »

Ce qui ressemble à un sourire naît sur les lèvres de l’officier Weston, mais conscient de sa chance, il le réprime bien vite. Sauf que c’est impossible car quand Thomas se hasarde à son tour à poser une question, Josh reprend à son tour mots pour mots sa formule de tout à l’heure avec un sourire amusé et l’humour qui le caractérise habituellement. Le flic rigole mais au fond il n’en mène pas large. Ça lui rappelle trop leur ancienne complicité, quelque chose qu’il avait détruit en passant derrière le dos de son ami. Il ne se risque d’ailleurs pas à essayer de croiser le regard du blond, conscient que ce dernier risquait de le détourner. Il comprenait bien que Josh avait cette offre uniquement pour le remercier, pas pour réparer leur amitié… Il suit néanmoins le Dwyer à l’intérieur, malgré tout content de profiter un peu de sa compagnie même si c’était bien sûr très différent. Il se pose sur son canapé, le remerciant quand il lui tend un coca. Josh prend place à ses côtés avec une bière et Thomas ressent à nouveau la nostalgie. Combien de fois avaient-ils fait ça à la fin de leurs services respectifs ? Sauf qu’aujourd’hui, ils n’allaient pas refaire le monde.

« Trois jours seulement ?! Et il connaît déjà tous les bons coins de Tenby ? Ce n’est pas ton fils pour rien. »

C’était grâce à Soan qu’ils étaient côte à côte sur ce canapé et il semblait naturel que ce soit leurs enfants respectifs qui leur permettent d’avoir une conversation un peu suivie. Malgré ses résolutions, Thomas n’avait pas pu s’empêcher de plaisanter à nouveau, incapable de parler à Josh comme si c’était un étranger pour lui. Et puis, cet humour peu forcé était peut être meilleur que de longs silences.

« Tu sais, peut être que les jours suivants seront un peu plus calme. Il prend peut être juste la température. Ce sont encore des gosses au fond, ils nous testent pour voir nos limites. Je sais que Debra fait encore ça de temps en temps alors que ça fait un an qu’elle est à la maison. »

C’était tout le Weston, ça, incapable de tenir une conversation sans mentionner sa fille. Mais de toute façon, Josh avait posé des questions à propos de la demoiselle, ce qui était dangereux, car ça risquait de donner un prétexte au flic pour devenir intarissable sur le sujet.

« Oui à peu près, elle vient d’avoir 18 ans. C’est vrai que ça a été très chaotique les premiers temps où elle est venue habiter à la maison mais elle m’avait promis qu’elle partirait dès qu’elle serait majeure et elle ne l’a pas fait finalement. Du coup, je me dis que dans un certain sens, je n’ai pas tout raté. C’est vrai qu’on s’est un peu amélioré sur la fin. »

Il semblait étrange à Thomas que Josh ne puisse pas connaître Debra car ils étaient tous les deux des composantes importantes de sa vie. Enfin, jusqu’à leur dispute dans le cas du pompier… Comme le Néo-Zélandais semblait un peu inquiet pour Soan, Thomas se permet de continuer, utilisant son expérience.

« Mon conseil serait de serrer les dents et d’attendre que l’orage passe. Il ne faut pas leur montrer que tu as peur ou que tu es dépassé. »

Puis il décide soudainement d’arrêter de faire le malin et de dire la vérité : Au concours de réussite parentale, il était bon dernier.

« Enfin, je dis ça mais elle a quand même fugué le mois dernier alors au fond, je n’en sais rien. J’aimerai qu’il y ait une méthode secrète. »

_________________

"It’s good to be scared, it means you still have something to lose.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: We used to be friends a long time ago + Josh&Thomas Mar 30 Aoû - 19:19

En laissant Thomas rentrer chez lui, Josh se surprend à ressentir une certaine nostalgie du temps où ce genre de situation était courante, et qu’ils buvaient des bières en parlant de tout et de rien. Pour être honnête, cette époque manque au pompier parfois, mais après tout ce n’est pas lui qui a mis fin à tout ça… A son sens en tout cas, c’est le comportement de Thomas qui les a inévitablement éloignés. Malgré sa rancune, Josh lui prouve tout de même que de l’eau a coulé sous les ponts puisqu’il y a un an ou deux, il lui aurait certainement fermé la porte au nez… Une fois posés tous les deux dans le canapé, ils discutent naturellement de leurs progénitures, sans doute parce que c’est ça qui les a mené à cette situation. Josh sourit à la remarque du policier.

“Parfois, il me rappelle moi à son âge… Et malheureusement, Je crois pas que ce soit une bonne chose !”

Lance le pompier dans un léger rire, tentant de relativiser et ne pas se montrer trop pessimiste concernant le comportement de son fils. Après tout, lui aussi faisait des conneries à l’adolescence, et pourtant il a réussi à devenir quelqu’un de bien aujourd’hui, alors il espère que cela pourra être la même chose pour Soan. En attendant qu’il grandisse, il n’a plus qu’à essayer de limiter ses bêtises sans trop se le mettre à dos. Une mission pas évidente, mais de toute façon imposée au pompier…

“Ouais, j’espère que t’as raison…”

Songe Josh, ayant sincèrement envie de croire qu’il n’aura pas à se prendre la tête avec son fils tous les jours. S’il savait que Thomas avait récupéré la garde de sa fille, il est tout de même étonné d’apprendre qu’elle est avec lui depuis un an déjà. Encore un rappel que leur relation n’est clairement plus comme avant, puisqu’à l’époque il aurait certainement suivi tout cela de près alors qu’aujourd’hui, il en vient à demander quel âge elle a, puisqu’il ne sait finalement rien sur elle. Il l’a déjà vu parce qu’elle traine avec son fils quand il vient passer ses vacances ici, mais c’est tout…

“Y’a pas de raisons que t’aies tout raté. Et puis si elle reste alors qu'elle est majeure, ça veut bien dire qu’elle tient à toi.” Fait remarquer Josh. Lui est à peu près convaincu qu’une fois majeur, il ne reverra pas son fils. Ou en tout cas, pas avant plusieurs années, quand il se sera assagi. Cette idée l’attriste, surtout qu’il a l’impression d’être complètement impuissant face à tout ça… “Mais du coup, ta fille a fini le lycée ? Elle reste quand même à Tenby avec toi ?” S’interroge Josh, pour éviter de se lamenter sur son sort, et parce que malgré sa situation avec Thomas, il se rend compte qu’il a réellement envie de savoir à quoi ressemble sa vie aujourd'hui. Le blond boit un peu de bière en écoutant le conseil de son invité.

“T’as sans doute raison, mais c’est plus facile à dire qu’à faire… J’ai trop de mal à pas m’emporter quand il fait des conneries, et il le sait très bien…”

C’est sans doute ça son problème. Il manque cruellement de patience, et quand son fils le cherche, il le trouve et cela donne souvent des disputes particulièrement intenses. Entre le père qui ne supporte pas de ne pas se faire respecter et le fils qui refuse toute autorité, forcément ça passe pas…

“Sérieux ? Elle est partie longtemps ? T’as dû flipper…”

Lance Josh en apprenant que Deborah avait fugué. Thomas semblait pas trop mal s’en sortir avec elle pourtant, alors il est surpris d’apprendre ça. Cela dit, il ne le juge pas pour autant, conscient qu’il est lui aussi bien loin d’être un modèle en tant que parent...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Spencer, Eleanor & Rhys
TON AVATAR : Pedro Pascal
TES CRÉDITS : valtersen (avatar) narcosource (gifs)
TA DISPONIBILITE RP : Libre : 0/3
(William - Josh - Aloy)
RAGOTS PARTAGÉS : 1421
POINTS : 2962
ARRIVÉE À TENBY : 15/07/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 41 ans (24 Octobre 1975)
CÔTÉ COEUR : Son cœur et ses pensées sont occupés par une jolie anglaise
PROFESSION : Flic
REPUTATION : On murmure qu'après quelques bavures soigneusement dissimulées, sa carrière est sur le point de prendre un tournant fâcheux.



MessageSujet: Re: We used to be friends a long time ago + Josh&Thomas Mer 21 Sep - 21:46

« Au moins tu es sûr que c’est le tien ! » Réplique Thomas avec un sourire mi figue mi raisin quand Josh lui dit que Soan lui fait se rappeler de lui-même au même âge. « Et puis, si tu étais pareil, tu as plus facile pour deviner ses petites combines et le prendre à son propre jeu. » Poursuit-il, désireux de pouvoir rassurer Josh un peu plus sérieusement. Comme il l’aurait fait auparavant quand ils étaient encore très bon amis. Les problèmes du pompier étaient alors les siens. Hélas, c’était une époque révolue. Même si le flic avait une fâcheuse tendance à l’oublier. Sans doute parce qu’ils sont dans ce canapé, côte à côte, comme si rien n’était. C’est pourquoi, il ose une question un peu personnelle. « Tu ne m’as jamais dit… Tu étais comment, toi, à son âge ? Tu as fais beaucoup de conneries ? »  Josh ne semblait pas non plus nourrir un inquiétude folle à propos du futur de Soan alors Thomas s’était permis de changer de sujet. Il était de toute façon vrai que la bêtise de la soirée de l’adolescent restait très minime et qu’il était inutile d’en faire une montagne…

Et puis, au final, par un curieux retournement de situation, c’est Josh qui se met à rassurer Thomas sur ses talents de père. Le Weston hoche la tête avec reconnaissance en entendant son ancien ami avancer des arguments plutôt convaincants. Puis il entreprend de répondre aux questions du blond, constatant avec étonnement que ce dernier ignorait tout de sa fille. Le temps avait fait son œuvre, distendant leurs liens et parvenant à leur faire croire que c’était normal. « Non… A vrai dire, Debra redouble sa terminale. Ça a été une année difficile pour elle, avec le décès de sa mère et son déménagement… » Et aussi un père totalement largué mais il préférait mettre en avant les autres excuses. Les commères le montraient déjà assez du doigt comme ça à cause de la fugue… « Et puis, elle a été refusée dans l’université de ses rêves… Alors c’est peut être mieux qu’elle recommence pour pouvoir présenter un meilleur dossier la prochaine fois. » Des excuses encore des excuses. A la fin, il finit même par carrément dévier le sujet une nouvelle fois et en sens inverse. « Et Soan, ça se passe comment pour lui de ce coté là ? »

Ils ont beau faire bonne figure, au final, les deux anciens amis expriment subtilement leur impuissance et une certaine détresse face à leur dépassement quand il s’agissait de leurs progénitures respectives. Un rictus désabusé naît d’ailleurs sur les lèvres de Thomas quand Josh parle un peu plus à propos de sa relation père-fils. « Garder son calme… Je connais. Ça semble tellement impossible quand ils semblent être passés maître dans l’art de la provocation. Debra le sait très bien. Avant la fugue, elle m’a fait le coup du tatouage… Et puis, elle a toujours la petite phrase qui fait mal. Comme si elle savait exactement où taper. » C’était bon de se confier et il s’en rend compte au fur et à mesure que son discours se fait plus fluide, plus long, plus élaboré. Encore une fois, il oubliait que la situation était censée être tendue entre Josh et lui. Il va d’ailleurs jusqu’au bout, évoquant ce qui a sans doute été l’épisode le plus pénible de sa vie. « D’ailleurs, voilà sa fugue, c’était suite à une grosse dispute où j’ai perdu mon calme. Alors tu as raison, c’est plus facile à dire qu’à faire… Elle est partie une semaine. La semaine la plus longue de ma vie. J’ai eu tellement peur de la perdre… » Il baisse la tête, encore terrassé par le souvenir. Et finalement, il continue, la voix déformée par la culpabilité. « D’une certaine façon, je suis très fort pour faire fuir les gens… Alors c’est gentil de me dire que je ne t’ai pas tout raté mais au final, je crois quand même que si. Regarde nous deux… quel gâchis… » Oui, il venait de jeter un froid mais tout à coup, ça lui paraissait absurde de faire comme si rien ne s’était jamais passé entre eux…

_________________

"It’s good to be scared, it means you still have something to lose.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: We used to be friends a long time ago + Josh&Thomas Dim 25 Sep - 23:52

“Ouais c’est vrai… Mais je dois admettre qu’il est quand même sacrément imaginatif !” Répond Josh dans un léger sourire, essayant de ne pas dramatiser la situation. Cela dit, même si le pompier est effectivement assez doué pour anticiper les combines de son fils, il se fait tout de même avoir parfois, sans doute à cause de la différence de génération… En tout cas, tant que Soan ne fait rien de réellement grave, Josh tente de ne pas trop s’inquiéter et se dire qu’il se calmera de lui même une fois la crise d’adolescence passée.

“Hm… Disons que j’ai toujours eu du mal à m’entendre avec ma mère, alors ça me plaisait de faire des conneries pour la mettre hors d’elle à l’époque…” Explique Josh de manière aussi brève qu’honnête. Même s’il n’en parle pas à tout va, c’est une partie de sa vie qu’il assume sans trop de problèmes. Il y a certains actes qu’il regrette mais il se dit que ce soit ses erreurs qui lui ont permis d’avancer et d’être qui il est aujourd’hui. En tout cas, à s’entendre parler, il réalise que Soan est sans doute exactement comme lui sur ce point, c’est sûrement pour faire enrager son père qu’il désobéit… Et le pire c’est que ça fonctionne plutôt bien. Sale gosse ! “Enfin, j’imagine que la plupart des gamins font des conneries à cet âge là en même temps…” Ajoute le blond, songeant que la crise d’adolescence devait être un passage compliqué pour tout le monde. Après certains font des bêtises plus graves que d’autres, et tous les ados ne connaissent pas les gardes à vue, contrairement à Josh… Mais l’essentiel, c’est qu’il n’ait pas terminé en prison, c’est ce qu’il se dit. Et il doit remercier son ex femme pour ça, puisque c’est elle qui l’a incité à se reprendre en main.

Il boit un peu de bière avant de s’intéresser à la fille de Thomas, puisqu’aussi étrange que cela puisse lui sembler à présent, il ne sait rien d’elle. Il l’a juste vu quelque fois quand elle trainait avec son fils, rien de plus. Les deux pères semblent traverser les mêmes galères, et cela rassure Josh quelque part. Lui qui a parfois l’impression que les autres parents s’en sortent tellement mieux que lui avec leur progéniture se rend compte que finalement ce n’est peut être pas le cas. Peut être que dans toutes les familles, il y a des moments compliqués, des disputes et des engueulades…

“Un tatouage carrément ?! Elle va loin !” S’étonne Josh, relativisant au passant sur les bêtises que fait son fils. Lui n’est pas encore allé jusque là, à sa connaissance… En même temps, il ne le voit que rarement, et il ne sait pas grand chose du comportement de Soan avec sa mère. En tout cas, ce n’est pas vraiment rassurant de savoir qu’il y a dans le coin un tatoueur assez peu scrupuleux pour tatouer un mineur sans autorisation parentale… Thomas lui raconte ensuite la fugue de Deborah, et Josh compatit sincèrement, oubliant quelques instants les rancunes qu’il éprouve et ayant simplement l’impression de retrouver un vieil ami. “Tu m’étonnes… Tu l’as retrouvé comment au final ?” Le questionne-t-il alors, curieux de savoir comment il s’y est pris. Enfin, c’est un flic en même temps, donc il est sans doute doué pour mener l’enquête… Et puis l’essentiel, c’est que cette histoire ait bien fini en tout cas.

La dernière remarque du policier surprend le blond. Il ne s’attendait pas à ce qu’il remette le sujet sur le tapis, et en même temps ils ne pouvaient pas continuer de faire comme si de rien beaucoup plus longtemps… Josh le trouve assez dur avec lui même, mais ce qu’il dit semble plutôt vrai quelque part. “Tu dis ça comme si tu regrettais, mais en même temps tu te doutais des conséquences que tes actes auraient sur notre amitié dès le départ non ?” Cherche à comprendre Josh. Vu ce qu’il a fait, Thomas devait forcément se douter que le pompier le prendrait mal pas vrai ? Josh est plutôt d’accord pour dire que leur amitié a été gâché, sans doute bêtement, et il a toujours du mal comprendre pourquoi Thomas a fait ce choix à vrai dire...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Spencer, Eleanor & Rhys
TON AVATAR : Pedro Pascal
TES CRÉDITS : valtersen (avatar) narcosource (gifs)
TA DISPONIBILITE RP : Libre : 0/3
(William - Josh - Aloy)
RAGOTS PARTAGÉS : 1421
POINTS : 2962
ARRIVÉE À TENBY : 15/07/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 41 ans (24 Octobre 1975)
CÔTÉ COEUR : Son cœur et ses pensées sont occupés par une jolie anglaise
PROFESSION : Flic
REPUTATION : On murmure qu'après quelques bavures soigneusement dissimulées, sa carrière est sur le point de prendre un tournant fâcheux.



MessageSujet: Re: We used to be friends a long time ago + Josh&Thomas Jeu 6 Oct - 14:18

« Je veux bien le croire ! »

Dit Thomas en riant quand Josh lui dit que son fils est sacrément imaginatif quand il s’agit des combines. Le sourire du  flic s’élargit aussi quand il imagine un Josh plus jeune, bien décidé à tout faire pour faire tourner sa mère en bourrique. Mais il adopte soudainement une expression plus neutre, se demandant si c’est bien approprié de sourire alors qu’il ne sait pas si les problèmes entre sa mère et lui que son interlocuteur évoquent sont graves ou pas. Cela pouvait être la mésentente classique d’un ado avec ses parents mais ça pouvait être aussi plus sérieux. Et Thomas n’ose pas interroger Josh plus en avant vu que celui-ci s’est contenté d’une réponse brève. Alors, il fait preuve de prudence, se rangeant à l’avis du blond en concluant sur le sujet et n’insistant pas sur le reste.

« Oui en même temps, tu as raison, c’est l’âge qui veut ça… On nous prévient pourtant des dangers de l’adolescence mais il faut le vivre pour prendre la mesure de ce que c’est. »

Cela dit, ce n’était pas parce qu’ils étaient en train de le vivre qu’ils comprenaient forcément et surtout qu’ils avaient les bonnes solutions. Cela dit, ça fait du bien à Thomas de voir que Josh est aussi démuni que lui et bien vite, ils se retrouvent à vider son sac à propos de Debra. Tout y passe, le tatouage et la fugue. Josh s’intéresse d’ailleurs sincèrement aux faits et pose quelques questions à  ce sujet.

« Ouais carrément un tatouage… Au fond, c’était lié à la fugue, je crois. Enfin bref, je l’ai cherchée partout mais finalement, elle était repartie à Cardiff. Je ne pensais pas qu’elle était si loin au final. Et du coup, c’est la mère de l’ami chez qui elle se cachait qui m’a téléphoné. Bénie soit cette femme… Je crois que sa mère lui manquait en fait. »

Ils en sont carrément à parler à cœur ouvert alors Thomas ose tout à coup, évoquer un sujet beaucoup moins neutre et beaucoup moins fédérateur. C’était peut être idiot de sa part mais il avait l’impression que les choses étaient plus paisibles entre eux et que peut être, avec le recul qu’ils avaient désormais, ils pourraient rediscuter de leur différend dans ce même état d’esprit. Et son espoir s’agrandit quand Josh pose une question parfaitement sensée, de la manière la plus calme qui soit.

« Bien sûr que je regrette. Que tu ne fasses plus partie de ma vie, je veux dire. » Réplique tristement le flic, sirotant son soda pour éclaircir un peu ses idées qui commençaient déjà à s’embrouiller.

« Mais pour tout t’avouer, je n’ai pas pensé à notre amitié, à ce moment-là. Tout ce qui m’importait, c’était que tu arrêtes de te mettre en danger. C’était sûrement du déni de ma part de refuser de penser aux conséquences… Parce que c’est sûr qu’avec le recul, je vois bien que tu ne pouvais que m’en vouloir d’être passé derrière ton dos. Que je te perdrai à cause de ça. Que tu ne pourrais plus me faire confiance. »

Jamais il n’oublierait la lueur de trahison qu’il avait vu dans le regard de Josh quand celui-ci avait compris que c’était lui, Thomas, son soit disant ami qui était allé référer de la non guérison de sa blessure à son supérieur. Des années plus tard, le Néo-Zélandais se sentait toujours aussi pitoyable en repensant à son regard.

« Ce n’est pas une bonne excuse… Mais je ne pensais pas à mal. J’ai vu tellement de mes collègues mourir… Et tellement de pompiers aussi… Je ne voulais pas que tu t’ajoutes à la liste. Et comme tu refusais de m’écouter… Je n’ai pas vu d’autres solutions. »

_________________

"It’s good to be scared, it means you still have something to lose.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: We used to be friends a long time ago + Josh&Thomas

Revenir en haut Aller en bas

We used to be friends a long time ago + Josh&Thomas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP abandonnés-