AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Leave out all the rest (+) NOAH & LYLOU

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Kainoa + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Haley Lu Richardson.
TES CRÉDITS : HJS ♥ + Blasphemy.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Emrys - Fiona - Rhys - Jesse & Daniel)
À venir : Spencer - Billie - Matthew.
RAGOTS PARTAGÉS : 7229
POINTS : 1953
ARRIVÉE À TENBY : 21/02/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans (17.07.93)
CÔTÉ COEUR : Elle sort avec Jesse.
PROFESSION : Pilote de transport dans la Royal Air Force.
REPUTATION : La pauvre, la vie ne l'a pas vraiment gâtée... Mais elle a de la chance d'avoir quelqu'un d'aussi gentil que Jesse. Vous croyez que ça va tenir, eux deux, avec leurs voyages respectifs ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Leave out all the rest (+) NOAH & LYLOU Dim 5 Juin - 9:51


En quelques jours seulement, le rythme de la vie de Lylou avait pris une tournure routinière qu’elle trouvait particulièrement désagréable. Passer plusieurs heures par jour dans une chambre froide et terriblement impersonnelle, voir son frère quotidiennement alors qu’elle était habituée à son absence depuis des années, devoir gérer le profond chagrin de ses parents… Jusqu’ici, elle tenait le coup uniquement pour Echo, parce qu’elle se languissait littéralement de la retrouver, de se blottir dans ses bras alors qu’elle n’était pas câline pour deux sous, de pouvoir à nouveau débattre avec elle sur une oeuvre littéraire qu’elles n’interprétaient pas de la même manière… L’espoir l’aidait à ne pas s’effondrer, pour le moment. Mais elle avait aussi besoin de se laisser aller, tous les jours, quand elle était toute seule. Sinon, elle accumulait trop de pression et elle avait peur d’exploser : ça risquait fort de n’être la joie pour personne de son entourage. Alors malgré son envie à la limite contrôlable de camper à proprement parler devant le lit de sa grande soeur, la jeune fille s’efforçait de rester raisonnable, de garder une hygiène de vie qui l’aiderait rester physiquement en forme le plus longtemps possible. Elle essayait de dormir huit heures par nuit même si elle était rongée par les regrets et le remords, elle s’obligeait à continuer à se nourrir d’une manière relativement saine et surtout, elle s’entraînait tous les jours à la course ou à la boxe. Déjà, c’était nécessaire si elle voulait garder sa place dans l’armée de l’air… Les exigences pouvaient être assez élevées. Aucune concession n’était possible, il fallait qu’elle reste en forme - sinon, elle se serait sûrement laissée aller. Mais elle constatait aussi que c’était un excellent moyen de se défouler. Après avoir dépensé des calories, elle se sentait toujours mieux… Ce n’était certes pas la consolation qu’elle recherchait désespérément, mais c’était déjà ça. Alors elle s’acharnait, parce qu’en-dehors du sommeil, elle n’avait trouvé aucun échappatoire. Elle courait au moins une heure par jour, suivant une trajectoire qui la relaxait un peu : elle partait du côté de la plage, puis longeait les falaises et parcourait une petite partie du chemin de randonnée. Ce n’était peut-être pas le cadre le plus idyllique qui soit, mais c’était le sien et c’était déjà très beau.

Une fois son jogging terminé, Lylou se défoulait sur son punching-ball. C’était peut-être l’un des objets auxquels elle tenait le plus, à la maison. Elle avait une petite salle où elle s’entraînait, que ses parents n’avaient jamais dérangée. C’était un peu son coin personnel, où elle aimait s’isoler au moins quelques minutes quotidiennement… Mais ce jour-là, la benjamine des Blake n’avait même pas besoin de rechercher la solitude qu’elle trouvait salvatrice, de temps à autre. Ses parents étaient à l’hôpital depuis un bon moment déjà, la laissant dans leur demeure. Elle pouvait donc enfin relâcher la pression, sans avoir besoin de cacher toute sa peine et de taire ses angoisses profondément ancrées. Aucun de ses proches n’aurait été surpris d’apprendre qu’elle s’était immédiatement rendue devant son punching-ball, se déchaînant alors à proprement parler. Toute sa colère, toute son amertume, toute sa rancoeur y passaient. On aurait presque dit qu’elle cherchait à punir ainsi la vie qui ne faisait pas beaucoup de cadeaux. Comme ça, elle se sentait un peu moins impuissante. Pourtant, ce sentiment était bien illusoire et, au fond, cette activité ne l’aidait pas beaucoup à se calmer, du moins pas avant un certain moment. En attendant, elle laissait toute sa fureur et autres sentiments négatifs sortir. Les larmes s’y mêlèrent aussi, sans qu’elle puisse les retenir - ou alors peut-être qu’elle n’essayait pas vraiment. Après tout, elle n’avait pas souvent l’occasion de se laisser un peu aller… Elle s’acharnait ainsi depuis quelques minutes quand la sonnerie de la porte d’entrée retentit. Pendant deux ou trois secondes, Lylou fut tentée de ne pas aller ouvrir. Elle avait horreur d’être dérangée pendant ses séances d’entraînement, à combien plus forte raison quand elle pleurait… Mais et si c’était Rhys ? Elle ne savait pas si son frère avait une clé de la maison. Et s’il était arrivé quelque chose à Echo et que personne n’avait réussi à la joindre sur son téléphone portable ? Paniquée, imaginant aussitôt le pire, la demoiselle attrapa sa serviette et, tout en se précipitant vers l’entrée, essuya d’une main rageuse son visage, espérant ainsi effacer toute trace de tristesse. Elle ouvrit un peu trop brusquement, se retrouvant alors face à quelqu’un qu’elle n’avait plus vu depuis longtemps. « Noah ? » s’exclama-t-elle, incrédule. Elle était en sueur et elle portait encore l’un de ses gants de boxe, mais c’était loin d’être sa première préoccupation. « Qu’est-ce que tu fais là ? Est-ce que c’est mon frère qui t’envoie ? Mes parents ? Quelque chose a changé pour ma soeur ? » Tant de questions, qui prouvaient bien son anxiété constante - il ne lui était même pas venu à l’esprit que Noah pouvait être venu pour autre chose que la mauvaise nouvelle qu’elle redoutait plus que tout.

_________________


When people ask what I see in you, I just smile and look away because I'm afraid if they knew, they'd fall in love with you too ♥️


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Leave out all the rest (+) NOAH & LYLOU

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP abandonnés-