AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Bonfire heart (+) MALONE & MONA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Kainoa + Caleb + Sean + Josh.
TON AVATAR : Chloe Bennet.
TES CRÉDITS : Sassenac (avatar) + Bat'Phanie + Irish Coffee ♥
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Cassandre - Cody - Appel Spencer)
A venir : Malone
RAGOTS PARTAGÉS : 5176
POINTS : 4119
ARRIVÉE À TENBY : 13/01/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : Dix-neuf ans (2.12.97)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Malone.
PROFESSION : Elle travaille à mi-temps au cabinet des Carter et, autrement, elle fait beaucoup de baby-sitting volontaire.
REPUTATION : Un peu timide et très maladroite, mais polie et sympathique, stable dans sa relation amoureuse. Mais elle a l'air de compter un peu trop sur son petit ami, vous ne croyez pas ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Bonfire heart (+) MALONE & MONA Lun 16 Mai - 8:03


Posant enfin son bagage par terre, Mona poussa un soupir de soulagement et se laissa tomber sur son lit. Elle était fatiguée, pas forcément physiquement mais plutôt parce que le week-end avait été riche en émotions - et pas dans le bon sens du terme. Abréger son séjour à Londres, c'était encore la meilleure "solution" qu'elle ait trouvée. De toute façon, Shea n'avait pas spécialement envie de s'attarder là-bas et vu l'ambiance chez leur père, Mona ne voyait aucune raison de rester si sa sœur aînée rentrait à Tenby. Elle avait donc pris l'avion sans regret, mais le cœur serré en repensant à la déception de ses parents. Mais tant pis, ils s'y feraient. Contrairement à beaucoup d'adolescentes, Mona ne cherchait pas à défier l'autorité parentale, ni même à leur prouver qu'elle pouvait s'en sortir sans eux. Non, tout ce qu'elle voulait, c'était faire ce qu'elle aimait. Et si pour ça, il fallait qu'elle sorte un peu du moule, qu'elle aille à contre-courant de ce qui était conventionnel aujourd'hui, alors elle le ferait, même si elle n'avait rien d'une fille anti-conformiste. Chercher à atteindre l'un de ses rêves en paix, n'était-ce pas un objectif tout à fait louable ? Ses géniteurs n'étaient peut-être pas d'accord avec la nature de ces rêves, mais sa décision était prise et elle espérait vraiment qu'elle ne reviendrait pas en arrière. Et même si elle était peinée qu'ils aient mal pris son choix de vie, Mona devait aussi admettre qu'elle se sentait soulagée d'avoir dit la vérité. Elle n'aurait plus besoin de leur raconter des histoires et elle avait soudain l'impression d'être libérée d'un poids. Néanmoins, il était inutile de préciser qu'elle ne revenait pas très en forme de son week-end à Londres et sa sœur Paige l'avait compris dès qu'elle les avait accueillies. Mona avait gentiment refusé sa proposition de se goinfrer de pâtisseries. Elle avait plutôt envie de se reposer un peu. Shea était chez Rafael, Paige avait décidé de faire un tour avec Caleb et la jeune fille pouvait donc flemmarder tranquillement dans sa chambre.

Après une petite sieste, elle se sentait un peu mieux. Elle était un peu plus positive parce qu'à Tenby, elle n'avait nullement l'impression d'être étouffée par le joug parental. Ici, la vie pouvait reprendre son cours normal, sa formation allait bientôt s'achever et personne n'était là pour lui dire qu'elle faisait une grossière erreur et qu'elle se mordrait très vite les doigts d'avoir laissé tomber la fac. Alors, essayant de ne pas penser davantage à ses aventures londoniennes, Mona s'extirpa de son lit et commença à ranger ses affaires. Elle n'avait pas emmené grand-chose, aussi ne mit-elle pas longtemps avant de pouvoir coincer à nouveau sa valise vide sous son lit. Puis elle prit une douche et, se sentant plus fraîche, elle pouvait enfin pointer le bout de son nez dehors. Elle mourait d'envie de voir Malone. Elle n'avait passé que trois jours loin de lui, mais c'était déjà beaucoup pour elle. Maintenant, elle avait l'habitude de le voir presque tous les jours, même si ce n'était que pour quelques minutes. Il n'était même pas au courant qu'elle avait avancé son retour, pour la simple raison qu'elle voulait lui faire une surprise. Alors elle enfila un legging et une jolie robe, lâchant ses cheveux et prenant quelques minutes pour se pomponner. Enfin, elle ouvrit la porte du réfrigérateur. Paige avait effectivement laissé de quoi ravir leurs estomacs, avec des brownies et des tartelettes de différentes saveurs. Mona en plaça quelques-uns dans un petit plat, pour que Malone puisse en profiter aussi. S'il y avait une chose dont elle était sûre, c'était bien que son petit ami n'était pas difficile quand il s'agissait de manger. Elle était donc certaine de lui faire plaisir et cette pensée lui apporta un léger sourire aux lèvres. Jetant un coup d'œil à la pendule de la cuisine, la petite Anglaise songea que le jeune homme était probablement en train de ramener Mila chez sa maman à l'heure qu'il était (elle connaissait à peu près ses habitudes). Elle envoya donc un texto à Laze pour mettre au point son plan. En effet, si elle voulait faire une surprise à Malone, elle n'oubliait pas qu'il ne vivait pas seul et ne voulait pas prendre un quelconque risque. Le militaire lui répondit qu'il n'était pas chez eux.

Sans s'attarder, Mona se mit donc en route, deux paquets à la main, sifflotant joyeusement l'une de ses chansons préférées. En se promenant dans le centre-ville de Tenby, elle fut une fois de plus frappée par le contraste entre la petite bourgade et sa ville natale. Elle avait beau adorer Londres, elle trouvait quand même des avantages à la petite ville. La familiarité de ses habitants était agréable et elle avait l'impression de respirer un peu mieux. Non, Tenby ne manquait pas de charme et c'était ce qu'elle se répétait alors qu'elle arrivait devant chez son petit ami. Elle sonna d'abord et, comme personne ne répondait, elle en déduisit que c'était désert. Elle sortit alors le double de la clé qu'il lui avait confié en cas de besoin (heureusement qu'elle ne l'avait pas oubliée). Une fois à l'intérieur, la jeune Taylor commença à mettre le couvert sur la table, disposant joliment les pâtisseries et arrangeant le tout. Il en engloutirait probablement la moitié en quelques secondes, mais elle avait quand même envie que ça présente bien. Puis elle rejoignit la chambre de Malone et posa sur son lit le cadeau emballé qu'elle lui avait ramené de Londres. À chaque fois qu'elle partait, elle lui ramenait quelque chose, presque comme si elle se sentait coupable de s'éloigner de lui. Mais elle n'avait pas oublié que la prochaine fois, ils étaient censés prendre l'avion tous les deux. Le temps que ses parents digèrent un peu, puis elle commencerait à planifier leur escapade... En attendant, elle était bien décidée à profiter de leurs retrouvailles. Elle remit un peu d'ordre pour s'occuper, mais Malone tardait décidément à rentrer chez lui. Et si c'était une mauvaise idée de débarquer sans prévenir ? Et s'il avait une soirée de prévue ? Non, il le lui aurait dit, même si elle n'était pas dans les parages. Heureusement, alors qu'elle était assise sur le canapé, elle crut reconnaître le bruit du moteur de sa voiture et elle se leva d'un bond pour se précipiter à la fenêtre. Elle ne s'était pas trompée : il était bel et bien là !

Néanmoins, le sourire de Mona disparut assez rapidement quand elle constata qu'il n'était pas seul. Une fille descendait aussi de la voiture, mais qui ? Elle était de dos et Mona n'arrivait pas à l'identifier. Elle n'était pas sûre de la connaître, d'ailleurs... Le réseau d'amies de son copain était tellement vaste ! À plusieurs reprises, un sentiment qu'elle détestait s'était emparé d'elle, lui tordant l'estomac, lui serrant le cœur et envahissant son cerveau. C'était précisément ce qui se produisait encore aujourd'hui, notamment quand Malone enlaça la fille en question. L'avait-il invitée chez lui ? Heureusement, elle finit par s'éloigner, marchant d'un bon pas vers les commerces du centre. Mona l'observa pendant quelques instants, intriguée et, surtout, admirant non sans dépit sa silhouette de rêve. La clé tourna alors dans la serrure et elle réalisa qu'il fallait qu'elle bouge. Mais elle n'était plus d'humeur à faire la fête à son petit ami : son enthousiasme était soudain retombé. Elle se força néanmoins à se planquer derrière le sofa, avant de se redresser en criant « Surprise ! » dès qu'il entra dans la pièce. Cependant, le cœur n'y était pas vraiment et elle finit par adopter involontairement sa position de fille mécontente, les poings sur les hanches. « Quelle femme au physique de mannequin fréquentes-tu en mon absence, Malone Carter ? » Mona n'avait pas voulu s'adresser à lui d'un ton suspicieux, mais elle n'arrivait pas à faire comme si de rien n'était.

_________________

can't take my eyes off you
I had dreams before him, plans and other things... Now he is in my dreams, plans, goals and everything else. ▬ And if it's quite alright I need you baby.

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : knight.
TES DOUBLES : daniel & adriel.
TON AVATAR : tylerHOTposey ♥
TES CRÉDITS : shyia & annaelle & tumblr.
RAGOTS PARTAGÉS : 4630
POINTS : 5525
ARRIVÉE À TENBY : 26/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 25ans. (04.11.1991)
CÔTÉ COEUR : en couple avec Mona depuis un moment maintenant.
PROFESSION : avocat, fêtard, motard, musicien, photographe, il m'est assez difficile de rester en place et de me contenter d'un seul métier.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Bonfire heart (+) MALONE & MONA Lun 16 Mai - 16:17


truth, truth, truth.
On pourrait croire qu'en finissant ses études, qu'en finissant son mémoire et qu'en choisissant de s'arrêter sur ce bout de chemin, la route serait désormais tranquille. Que de contraire. C'est bien sûr agréable de se dire que je n'ai plus d'aller retour à faire de l'université, que je n'ai plus à passer des heures sur des travaux écrits alors que la princesse pleure à côté de moi. Le truc, maintenant, c'est le travail. Je me souviens que quand je suis entré à l'université, je m'étais juré de faire tout tout seul, de me lancer dans ma propre carrière et non celle du fils Carter ; sauf qu'à un moment, il faut se rendre à l'évidence. Le circuit des avocats n'est pas fermé mais il est très compétitif et c'est très dur de se lancer tout seul dedans. C'est pour ça que j'ai fini par rejoindre le cabinet de papa même si se différencier de lui ne sera pas une chose facile. Jusqu'ici ça se passe bien, je commence au même niveau que n'importe qui et j'ai même eu droit à une espèce de petit baptême de la part de mes collègues. Le bureau est calme aujourd'hui, ça m'effraie presque. Beaucoup se sont précipités en vacances avant que celles d'été n'arrivent et ne remplissent les hôtels que de familles avec des gosses qui courent partout. Je les comprends, je comprends leurs décisions mais ce que j'aime moins, c'est que je me retrouve avec une grosse partie de leur boulot. De la paperasse, principalement. Je n'ai pas eu d'affaires correctes depuis que je me suis occupé du cas Spencer/Lizzie. Je desserre la cravate de mon cou et détache un bouton, déterminé à faire passer l'heure qu'il me reste assez vite. J’emmènerais ce que je peux à la maison, le tri de papier peut se faire devant un film, sur mon canapé, avec une bière et un paquet de chips. Au diable la diététique quand il s'agit de travail.

« Eh Malo, tu me dépose ? » me demande une voix féminine. Je suis alors à l'arrière de la voiture, abaissé pour déposer le tas de feuille dans le siège de Mila. J'ai eu peur, concentré sur ce que je faisais et me cogne la tête contre le toit, ce qui me laissera sûrement une belle bosse. Je me frotte la tête en me relevant, tire une grimace face à la douleur. « Yep. » dis-je simplement, plus concentré par la douleur que par la jeune fille en elle même. Klara est au même niveau que moi, a également fini ses études cette année mais elle vient de Londres. Sa grand-mère s'entend bien avec ma mère, ce qui l'a mena à mon père, etc etc. Elle rentre du côté passager et je m'assois derrière le volant quelques secondes plus tard. Je démarre la voiture. Le chemin n'est pas long et heureusement. J'adore Klara mais elle me fait le même coup à chaque fois en me parlant de son copain qui est resté à Londres et qui lui manque. Ca me fait penser que je n'ai toujours pas eu de nouvelles de Mona. Partie chez ses parents, je ne voulais pas l'embêter mais le fait qu'elle ne m'ait pas envoyé de sms de la journée me tracasse. Deux jours que je ne l'ai pas vu. Et c'est trop. A la base, le moment où je rentre à la maison est celui ou je lui envoie un sms pour me retrouver. Mais là, je vais juste me contenter de rentrer seul, de manger des cochonneries seul et de trier mes papiers seuls devant un film. Stupide de préférence. Ce programme est déprimant.

Je me gare devant mon chez moi, heureux que le travail ne soit pas à l'autre bout du pays de galles. Je sors le premier et vais ouvrir à mon amie en parfait gentleman dont ma mère m'a appris les manières. Je prends quelques minutes pour finir la discussion, rigole deux ou trois fois et lui précise que c'était un plaisir après les millions de merci. Elle me prend dans ses bras, me fait la bise et puis part en criant qu'elle me revaudra vraiment ça un de ces jours. Un dernier signe de la main puis je prends mon tas de paperasse à l'arrière de la voiture. J'ai du mal à mettre la clé dans la serrure mais la détermination me donne un sacré coup de main et j'arrive enfin à hauteur du salon. « Surprise ! » dit Mona en apparaissant je ne sais où. Elle n'a pas crier ni rien, donc je ne suis pas mort de trouille. Le coeur ne semble pas y être mais j'avoue ne pas trop y  faire attention. Je dépose tous mes trucs sur la table et enlève ma veste. Je m'apprête à prendre ma petite amie dans mes bras mais sa moue boudeuse m'arrête. « Quelle femme au physique de mannequin fréquentes-tu en mon absence, Malone Carter ? » Je penche la tête, intrigué par sa remarque. Ce ton, je le connais assez bien mais cette fois, je ne comprends pas. Je me mets alors à réfléchir, cherche à comprendre ce que j'ai fais de travers. Puis je repense à Klara, la seule fille qu'elle a pu voir depuis ma maison. « Oh, tu parle de la fille que j'ai déposé ici ? » demandais-je pour être sûr, même si la réponse semble presque évidente. Je vais dans la cuisine me prendre une bière, bénit Laze pour avoir fais le plein puis retourne près de la Taylor. « Elle est cool mais elle a passé le trajet à me parler de son petit copain qui lui manque. » J'ai d'ailleurs failli l'étrangler quelques fois et je me dis que c'est peut-être à cause de ça que je n'ai jamais fais attention à son physique. « Tu m'as manqué aussi mon amour. » dis-je alors en déposant un baiser rapide sur ses lèvres.


AVENGEDINCHAINS

_________________

thanks for the memories
plonge au cœur de moi, au fond de mes abîmes, de mes abîmes, dis-moi ce que tu vois. plonge au cœur de moi. et quand tout me dessine, tout me dessine, je veux renaître en toi. ▬ viens, écris sur ma peau les mots que je n’ose pas. même au bord du KO si je tombe retiens-moi.


Dernière édition par I. Malone Carter le Mer 18 Mai - 23:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Kainoa + Caleb + Sean + Josh.
TON AVATAR : Chloe Bennet.
TES CRÉDITS : Sassenac (avatar) + Bat'Phanie + Irish Coffee ♥
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Cassandre - Cody - Appel Spencer)
A venir : Malone
RAGOTS PARTAGÉS : 5176
POINTS : 4119
ARRIVÉE À TENBY : 13/01/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : Dix-neuf ans (2.12.97)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Malone.
PROFESSION : Elle travaille à mi-temps au cabinet des Carter et, autrement, elle fait beaucoup de baby-sitting volontaire.
REPUTATION : Un peu timide et très maladroite, mais polie et sympathique, stable dans sa relation amoureuse. Mais elle a l'air de compter un peu trop sur son petit ami, vous ne croyez pas ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Bonfire heart (+) MALONE & MONA Mer 18 Mai - 2:21


Ce n'était pas du tout comme ça que Mona avait imaginé ses retrouvailles avec Malone. Si tout s'était déroulé normalement, elle se serait précipitée dans ses bras et il aurait été agréablement surpris qu'elle soit de retour un peu plus tôt que prévu. Seulement, même si elle voulait vraiment y travailler, elle n'avait jamais été douée pour cacher ses sentiments. Et pour le coup, s'il était content à la base, la joie de Malone risquait de vite diminuer en constatant que Mona n'était plus forcément de très bonne humeur. Après s'être débarrassé de ses affaires, il s'approcha pour passer ses bras autour d'elle, mais il sembla juger plus prudent de s'arrêter en voyant l'expression de son visage. Sans faire plus de mystères, elle lui posa une seule question qui, à ses yeux, était bien suffisante pour qu'il comprenne quelle était la raison de son état actuel. Malheureusement, ce n'était visiblement pas le cas du jeune homme, qui prit l'air intrigué qu'elle connaissait bien. Il n'y avait pas à dire : les femmes et les hommes venaient vraiment de deux planètes différentes. Le silence durant un petit moment puis, au bout de quelques secondes, le Carter formula à son tour une question, laquelle ne fit pas plaisir à Mona. « Ah parce qu'en plus, tu en côtoies beaucoup des comme ça, quand je suis pas là ? » Ce n'était peut-être pas ce qu'il voulait dire, mais c'était exactement comme ça qu'elle le prenait. La pointe de jalousie qu'elle éprouvait ne risquait pas de s'atténuer ainsi. Elle essayait pourtant de ne pas tout interpréter, parce qu'elle savait qu'ils n'avaient pas forcément la même manière de penser, mais c'était difficile... D'ailleurs, elle n'était pas fière d'elle, quand elle réagissait ainsi. Ils étaient ensemble depuis environ huit mois et ils étaient plutôt bien. Évidemment, ils n'étaient pas d'accord sur tout, mais c'était le lot du commun des mortels. Jusqu'ici, il ne lui avait donné aucune raison de douter de lui et il prenait bien soin d'elle - même Milo, malgré toute sa mauvaise foi, le reconnaissait plus ou moins. Mais Mona restait encore une jeune fille qui n'avait pas assez confiance en elle-même et, par conséquent, avait l'impression de ne rien mériter d'aussi beau et d'aussi pur qu'un amour sincère et désintéressé de la part d'un homme qu'elle trouvait tout bonnement formidable. Elle avait encore besoin d'être rassurée régulièrement et, visiblement, Malone en avait l'habitude. Loin de se mettre ne serait-ce qu'un tout petit peu en colère, il ne sembla même pas se vexer de son attitude, ni s'émouvoir plus que ça qu'elle réagisse ainsi. Au contraire, avec tout le calme et la désinvolture du monde, il se retira dans la cuisine pour farfouiller dans son réfrigérateur. « Tu pourrais au moins rester dans les parages et faire semblant m'écouter quand je te parle » protesta la jeune Anglaise, plus pour la forme qu'autre chose. Ça ne l'énervait pas. En réalité, elle trouvait qu'une réaction aussi tranquille était plutôt bon signe. S'il avait quelque chose à se reprocher, ne se serait-il pas emporté, lui reprochant de le "fliquer" à souhait ? En l'occurrence, il semblait plus attendre que la mini-crise passe, comme s'il trouvait que c'était la meilleure solution, comme s'il savait très bien qu'elle finirait par se calmer un peu.

Malone daigna quand même revenir auprès d'elle, une bière déjà décapsulée à la main. Effectivement, ça l'aiderait peut-être à passer ce mauvais moment. Sans s'embarrasser plus que ça, il finit par lui dire que la fille en question n'avait pas arrêté de parler de son copain. Au moins, il lui expliquait sans détours ce qu'il en était... Mona se sentit tout à coup très bête. La preuve en était que le rouge commençait à s'étaler sur ses joues. « Ah... » Honteuse, elle ne voyait pas très bien ce qu'elle pouvait répondre d'intelligent, d'autant plus qu'il s'employait à la rassurer au moyen d'une seule phrase et d'un baiser rapide. « Tu m'as manqué aussi... » marmonna-t-elle dans sa barbe, penaude. Lentement, elle laissa tomber sa tête sur le torse de Malone, comme si elle cherchait à cacher son visage, telle une enfant prise en flagrant délit de bêtise. Elle se sentait mal de lui avoir encore une fois infligé son sentiment d'insécurité, qui n'avait fait que décupler ces dernières semaines. Mais il n'y était pour rien dans l'histoire. Les résultats de ses examens médicaux, ainsi que la longue réprimande de son père qui n'avait pas pu s'empêcher de la comparer à d'autres filles évidemment plus méritantes qu'elle, avaient eu raison du peu d'assurance qu'il lui restait. « Je suis désolée, je voulais pas t'agresser. » Mona avait toujours le visage enfoui contre la chemise de son petit ami, ce qui pouvait rendre ses propos difficiles à capter. Mais elle savait qu'il saisissait l'essentiel. Depuis, il devait avoir l'habitude de décrypter les phrases embrouillées. Néanmoins, elle savait qu'il fallait qu'elle apprenne à se défaire de cette mauvaise habitude en faisant un effort pour se redresser, le regarder dans les yeux et parler à haute et intelligible voix, même quand elle était dans l'embarras. Seulement, elle ne s'y sentait pas encore prête. « Le week-end a été difficile... C'était encore pire que ce que je pensais. Mais c'est pas une excuse, je sais. » Pour régler les malentendus ou les conflits et faire en sorte qu'il y en ait le moins possible, la petite brunette savait qu'il fallait qu'elle s'ouvre à lui et qu'elle exprime un minimum ses sentiments. Sinon, il risquait fort de ne pas comprendre où était le problème et elle ne pouvait pas décemment lui en vouloir. Alors, prenant son courage à deux mains, elle l'entraîna vers le sofa et s'y laissa tomber à côté de lui. L'air sérieux, elle se força à ne pas baisser la tête, à soutenir son regard. « C'est pas que j'ai pas confiance en toi, c'est juste que... Des fois, j'ai peur que tu les trouves plus intéressantes que moi. » Une fille dans toute sa splendeur, à embêter un petit ami pourtant adorable. En réalité, les craintes de Mona étaient bien plus profondes que ça et depuis sa conversation ratée avec ses deux parents, elle était à fleur de peau. Le résultat n'était donc pas très brillant et si elle ne parlait pas ce qu'elle ressentait, il faudrait une dose extrême de perspicacité et de discernement pour comprendre ce qui se cachait derrière une attitude puérile. Mais le mieux était encore de tout oublier... Et ne jamais ressortir ses angoisses, de vieilles compagnes dont elle rêvait de se débarrasser. « Attends, je crois que j'en ai autant besoin que toi. » Sans lui demander la permission, la jeune Taylor attrapa la bouteille de bière et en but une gorgée. Quelques mois auparavant, elle n'en appréciait pas vraiment le goût, mais depuis, les choses avaient bien changé.

_________________

can't take my eyes off you
I had dreams before him, plans and other things... Now he is in my dreams, plans, goals and everything else. ▬ And if it's quite alright I need you baby.

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : knight.
TES DOUBLES : daniel & adriel.
TON AVATAR : tylerHOTposey ♥
TES CRÉDITS : shyia & annaelle & tumblr.
RAGOTS PARTAGÉS : 4630
POINTS : 5525
ARRIVÉE À TENBY : 26/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 25ans. (04.11.1991)
CÔTÉ COEUR : en couple avec Mona depuis un moment maintenant.
PROFESSION : avocat, fêtard, motard, musicien, photographe, il m'est assez difficile de rester en place et de me contenter d'un seul métier.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Bonfire heart (+) MALONE & MONA Sam 21 Mai - 15:23


truth, truth, truth.
Je ne suis pas le plus romantique du pays, ce n'est par exemple pas mon genre d'aller chanter la sérénade à une fille sous le fenêtre pour lui déclarer mon amour. Par contre, je suis du genre a espérer plus des retrouvailles entre ma petite amie et moi. J'étais si heureux de voir que Mona était revenue mais son expression du visage a tout gâché et je suis alors passé du bonheur à l'interrogation et à l'inquiétude. En quelques secondes, la preuve que les hommes et les femmes ne viennent pas de la même planète fut irréfutable, je ne comprenais vraiment pas de quoi la jeune femme pouvait bien parler. Je comprends seulement au bout de quelques minutes que Klara est au coeur de la discussion. « Ah parce qu'en plus, tu en côtoies beaucoup des comme ça, quand je suis pas là ? » Je crois que le message est passé de travers et ça me fatigue de penser que nous ne sommes pas en train de parler la même langue pour l'instant. Je pense à de nombreuses choses à répliquer mais inutile d'engendrer une dispute. La fatigue n'arrange rien. Je pars alors dans la cuisine chercher un remontant. Entre la journée de travail et les incertitudes de la Taylor, j'ai besoin de quelque chose qui me fera garder l'esprit sur terre et ainsi éviter des paroles que je regretterais par la suite. « Tu pourrais au moins rester dans les parages et faire semblant m'écouter quand je te parle. » s'écrie-t-elle du salon. « J'arrive. » m'empressais-je alors de crier, moins calme que ce que je pensais.

Je reviens alors, ma bière en main. J'ai l'impression que vu la tête que tire ma copine, je ne suis pas prêt de m'en sortir aussi facilement. Je sors alors mes dernières cartes, lui raconte que la fille en question m'a bassiné avec son copain tout le trajet. « Ah... » Rouge presque tomate, Mona semble alors gênée par ses propos. Je souris, parce qu'on dirait une petite fille qui vient de se faire attraper en train de faire une bêtise et c'est super mignon. Je l'embrasse rapidement, lui dis qu'elle m'a manqué aussi. « Tu m'as manqué aussi... » marmonne-t-elle tout bas. Je m'installe à ses côtés et au bout de quelques secondes, son visage est enfoui dans ma chemise. Je caresse son visage de ma main libre, tente de lui montrer que son insécurité n'est pas une mauvaise chose. Je suis juste content de m'en sortir de plus en plus vite, parce que je pense qu'on ne devrait pas perdre de temps à se disputer et juste profiter l'un de l'autre. « Je suis désolée, je voulais pas t'agresser. » La phrase est embrouillée mais je pense avoir saisi l'essentiel. Je ne suis pas du genre à vite râler ou à être rancunier, surtout avec elle. Je souris, la rapproche avec la main que j'ai de libre avant de prendre une gorgée de ma bouteille. « Tracasse pas. En plus, tu ne m'as pas du tout agressé ou alors tu reste trop gentille même quand tu agresse les gens. » Ce n'était pas spécialement une tentative pour détendre l'atmosphère vu que je le pensais vraiment mais ça marche, pour moi en tous cas.

« Le week-end a été difficile... C'était encore pire que ce que je pensais. Mais c'est pas une excuse, je sais. » J'ai conscience d'avoir des parents un peu compliqués mais au moins, quand je me décide à leur parler, ils m'écoutent. Mona m'avait prévenu que l'épreuve allait être difficile mais je pensais qu'elle s'en sortirait mieux que ça. J'affiche une mine triste, je déteste la voir dans cet état. « Oh, désolé. » répondais-je simplement. Il n'y a pas grand chose à dire de plus, ça changerait rien à sa perception. « C'est pas que j'ai pas confiance en toi, c'est juste que... Des fois, j'ai peur que tu les trouves plus intéressantes que moi. » C'est de ma faute, à nouveau. Je sais qu'elle s'inquiète assez vite et pourtant, je ne change pas mes habitudes. Après, je devais avouer que je n'avais pas prévu qu'elle rentre plus tôt. C'est devenu une habitudes, la brune se pose des questions puis je rattrape le coup en m'exposant un peu. « Attends, je crois que j'en ai autant besoin que toi. » La Taylor relève la tête et attrape ma bouteille sans ma permission pour en boire une gorgée. « Eh ! » dis-je en rigolant. Je suis surpris, je me souviens encore de la grimace qu'elle a tirée la première fois qu'elle a bu une gorgée de bière. Je suppose que les choses changent, surtout quand on se sent aussi déprimée que Mona. « Allez, viens là. » Je profite du fait que la brune ait la bouteille en main. Je me penche et j'attrape ses jambes que je pose sur les miennes, l'obligeant à se rapprocher. Je passe mon bras autour de ses épaules et reprend la bouteille qui m'appartient. « Tu veux me raconter ? » dis-je en prenant mon rôle de petit ami très au sérieux. J'ai d'autres idées qui me passent par la tête, un peu moins orthodoxes que de simplement parler de ce qui s'est mal passé. Mais ce sera le plan b, juste le plan b.

AVENGEDINCHAINS

_________________

thanks for the memories
plonge au cœur de moi, au fond de mes abîmes, de mes abîmes, dis-moi ce que tu vois. plonge au cœur de moi. et quand tout me dessine, tout me dessine, je veux renaître en toi. ▬ viens, écris sur ma peau les mots que je n’ose pas. même au bord du KO si je tombe retiens-moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Kainoa + Caleb + Sean + Josh.
TON AVATAR : Chloe Bennet.
TES CRÉDITS : Sassenac (avatar) + Bat'Phanie + Irish Coffee ♥
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Cassandre - Cody - Appel Spencer)
A venir : Malone
RAGOTS PARTAGÉS : 5176
POINTS : 4119
ARRIVÉE À TENBY : 13/01/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : Dix-neuf ans (2.12.97)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Malone.
PROFESSION : Elle travaille à mi-temps au cabinet des Carter et, autrement, elle fait beaucoup de baby-sitting volontaire.
REPUTATION : Un peu timide et très maladroite, mais polie et sympathique, stable dans sa relation amoureuse. Mais elle a l'air de compter un peu trop sur son petit ami, vous ne croyez pas ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Bonfire heart (+) MALONE & MONA Dim 22 Mai - 22:39


Très vite, Mona comprit qu'elle faisait fausse route, son esprit galopant un peu trop vite. En effet, ce n'était pas la première fois que ça lui arrivait. Malone était bel et bien l'homme qui comblait son cœur, mais il était aussi très bien entouré, ne manquant pas d'amies toutes plus jolies les unes que les autres, ni d'anciennes conquêtes encore plus à tomber par terre. Elle le savait déjà avant de se mettre officiellement en couple avec lui et elle s'efforçait de travailler sur elle-même, sur sa personnalité, pour ne pas trop l'embêter. Mais c'était difficile et, de temps à autre, il lui arrivait de piquer des crises de jalousie. En règle générale, ce n'était pas trop difficile à gérer, parce qu'elle se maîtrisait toujours relativement bien en public et qu'elle n'était pas vraiment colérique de nature. Il suffisait souvent de la rassurer en quelques mots et de lui faire un câlin... Et elle regrettait de s'être emportée pour rien. C'était précisément ce qui se passait aujourd'hui. Embarrassée, elle se contentait de se tenir contre Malone, tandis qu'il caressait son visage de la main. Il était toujours tellement patient avec elle... Mais si un jour, il s'en lassait ? Si un jour, il décidait que c'était trop ? Même pour elle, ça finissait par devenir fatigant... Elle n'avait pas envie d'être une fille trop possessive, celle qui paniquait à la moindre apparition et s'angoissait en réalité pour pas grand-chose. Il fallait vraiment qu'elle fournisse de gros efforts sur ce point-là... Et d'une certaine manière, Mona savait comment elle pouvait faire pour empêcher certains doutes de s'insinuer perfidement dans son esprit. Pour ça, elle avait besoin d'un minimum de coopération de sa part. D'ailleurs, elle y pensait depuis un bon moment déjà, de plus en plus convaincue que ça pouvait l'aider à ne pas virer encore plus paranoïaque. Mais était-ce le bon moment d'en parler ? Probablement pas. Ils venaient à peine de se retrouver et méritaient un moment tranquille, tous les deux... En outre, elle était un peu sur les nerfs à cause des reproches incessants de son père. Non, définitivement, mieux valait qu'elle soit un minimum détendue avant d'aborder un tel sujet. Et mieux valait ne pas lui donner encore plus l'impression qu'elle lui sautait à la gorge, à peine débarquée de Londres. Heureusement, Malone n'avait pas du tout l'air de lui en vouloir. Il paraissait même soulagé... Comme elle le connaissait bien maintenant, Mona devinait qu'il était tout simplement content qu'elle n'ait pas continué dans son délire. Est-ce qu'elle était si impressionnante que ça ? Non, bien sûr que non... Il était juste heureux de pouvoir profiter d'elle sans se prendre la tête, ce qui était tout à fait normal. Cette joie était partagée, malgré les questions inquisitrices qu'elle lui avait imposées... Il était seulement dommage qu'elle ne soit pas au meilleur de sa forme. Son week-end l'avait épuisée, plus émotionnellement que physiquement. Elle n'avait pas encore revu Milo depuis son retour précipité à Tenby, mais elle lui avait déjà raconté au téléphone à quel point ça s'était mal passé. Au moins, lui la soutiendrait toujours... Et à l'instant précis, elle avait son petit ami pour la consoler. Elle ne pouvait définitivement pas lui enlever ça, jusqu'ici, il était là dans les bons comme dans les mauvais moments. Et la réciproque était vraie.

Doucement, le jeune Carter avait ramené les jambes de la brunette sur les siennes. Elle se retrouva donc un peu plus contre lui et elle en profita pour poser une main sur son torse et enfouir la tête dans son cou. Déjà, il avait accepté ses excuses, visiblement sans difficulté. Il ne râla même pas trop quand elle s'empara de sa bouteille de bière, alors qu'il rêverait probablement d'aller en chercher une autre dans les dix minutes qui suivraient. Il était tout simplement désolé pour elle, ça se voyait. Il savait très bien que quelque part, elle recherchait encore l'approbation de ses parents... Sans forcément l'obtenir. Alors que lui, il n'était peut-être pas très proche des siens, mais justement, il n'allait certainement pas se soucier à outrance de leur avis. Il s'était détaché d'eux depuis un moment déjà... Et c'était précisément ce qu'il fallait qu'elle arrive à faire. De toute façon, après ce à quoi elle avait eu droit, ce ne serait pas forcément très difficile, du moins dans les jours à venir. Elle était suffisamment déprimée pour ne pas avoir envie de leur parler... Et pour rechercher encore plus l'affection et le soutien de son copain. Alors, quand il lui montra qu'il était prêt à l'écouter attentivement, elle esquissa un sourire. « Oui, bien sûr que j'ai envie de te raconter... » De toute façon, elle ne lui cachait rien. Enfin, rien d'important en tout cas. « Mais... Pas tout de suite. » Elle bougea légèrement, prenant à nouveau la bouteille de bière à moitié pleine sans lui demander la permission et la posant par terre, un peu plus loin. Puis elle releva la tête, plongeant les yeux dans les siens, le regard intense et un sourire malicieux étirant ses lèvres. « Là, tout de suite... Il y a d'autres choses que j'ai envie de te faire au lieu de te parler. » Au cas où ce n'était pas suffisamment clair, elle se déplaça pour s'asseoir les cuisses de Malone, face à lui. Elle positionna ses jambes d'un côté et de l'autre, de manière à être à califourchon sur lui. Puis elle posa les mains sur les épaules du jeune homme, sans cesser de le fixer. Elle n'avait pas peur qu'il la repousse, pour la simple raison qu'il ne disait jamais non à des étreintes endiablées. Alors, sans hésiter, elle l'embrassa, le premier vrai baiser qu'ils échangeaient depuis son retour de Londres. Leur échange gagna rapidement en intensité, tandis qu'elle collait son corps contre le sien. Mais elle finit par mettre fin à leur baiser, pour mieux rebondir. « Est-ce que t'ai déjà dit que tu es encore plus sexy que d'habitude, quand tu portes une chemise ? Ça fait tellement... Maître Carter. Ça me donne envie de te sauter dessus. » Il avait déjà desserré sa cravate, mais elle entreprit de la lui retirer entièrement. Puis elle s'occupa des boutons de sa chemise, un à un. En même temps, elle s'était penchée pour déposer des baisers humides dans son cou. « J'espère que tu as trouvé le temps long, en mon absence... » Mona se redressa pour se débarrasser vite fait bien fait de la robe qu'elle portait, se retrouvant ainsi déjà en sous-vêtements. Alors qu'une de ses mains se perdait dans les cheveux de son homme, l'autre glissait lentement le long de son torse, atterrissant sur la boucle de sa ceinture, qu'elle commença à défaire. « Laisse-moi te montrer à quel point tu m'as manqué... »

_________________

can't take my eyes off you
I had dreams before him, plans and other things... Now he is in my dreams, plans, goals and everything else. ▬ And if it's quite alright I need you baby.

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : knight.
TES DOUBLES : daniel & adriel.
TON AVATAR : tylerHOTposey ♥
TES CRÉDITS : shyia & annaelle & tumblr.
RAGOTS PARTAGÉS : 4630
POINTS : 5525
ARRIVÉE À TENBY : 26/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 25ans. (04.11.1991)
CÔTÉ COEUR : en couple avec Mona depuis un moment maintenant.
PROFESSION : avocat, fêtard, motard, musicien, photographe, il m'est assez difficile de rester en place et de me contenter d'un seul métier.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Bonfire heart (+) MALONE & MONA Mer 25 Mai - 0:48


truth, truth, truth.
Le soutien. Quelque chose qui m'a manqué pendant des années quand je vivais chez mes parents, non pas par mauvaise volonté mais plutôt parce que mes parents étaient rarement à la maison. J'allais chez les Cartwright ou encore chez un membre de ma famille mais rien n'égale le soutien et la protection que te procure tes propres parents. Au bout d'un moment, ça ne m'a plus manqué et encore plus quand je me suis rendu compte que je n'aurais carrément rien de la part de mon père. Je comprends Mona même si la jeune femme est un peu plus vieille que le moi qui a subi ses parents soit disant parfait. Et c'est pour ça que quand je rentre et que je fais face à sa surprise qui a mal viré, je m'énerve pas ou ne prends pas la mouche. Un mauvais weekend peut arriver à tout le monde et même si s'en prendre aux autres n'est pas une solution, ce n'est pas impardonnable. Heureusement, ça ne dure pas longtemps et après avoir été chercher une bière dans la cuisine, je m'installe à côté d'elle. Je lui explique tout rapidement et le bonheur de nos retrouvailles peut revenir sans obstacle. « Oui, bien sûr que j'ai envie de te raconter... » me répond-elle assez vite. Cet élan de confiance n'est pas nouveau mais je suis toujours content quand ça arrive. « Mais... Pas tout de suite. » Je répond par un simple signe de tête, je ne l'oblige pas non plus à me déballer tout d'un coup ; surtout que ce ne serait pas trop de profiter de nos retrouvailles de manière joyeuse, évitant les ondes négatives ne serait-ce qu'un petit peu.

Elle reprit à nouveau ma bière et en bu quelques gorgée mais cette fois, la brune dépose la bouteille par terre. Son regard intense se lève et s'empare de mon regard tandis qu'un sourire malicieux orne ses lèvres, laissant sous entendre que Mona a une idée derrière la tête. « Là, tout de suite... Il y a d'autres choses que j'ai envie de te faire au lieu de te parler. » Je comprends immédiatement ce qu'elle veut dire entre son langage corporelle et les petits tics qui la trahissent. Je commence à m'inquiéter parce qu'elle se confie plus rapidement d'habitude mais oublie le tout assez vite quand elle place ses jambes de chaque côté et se retrouve à califourchon sur mes genoux. Toutes espèces de force et de résistance tombent à la seconde ou la jolie brune s'est rapprochée alors que j'étais déterminé, pour une fois, a essayé de ne pas avoir d'étreinte enflammée aussi directement. Mais au diable les bonnes manières surtout quand c'est elle qui en demande. Mona est en pleine confiance, prends les rennes et s'empare de ma bouche pour un baiser qui prend de l'intensité en quelques fractions de secondes. Je pose mes mains dans le bas de son dos tandis que mes joues prennent des couleurs et que mon rythme cardiaque augmente considérablement. « Est-ce que t'ai déjà dit que tu es encore plus sexy que d'habitude, quand tu portes une chemise ? Ça fait tellement... Maître Carter. Ça me donne envie de te sauter dessus. » Ses paroles me donnent des frissons et me font l'effet d'une bombe. J'avais déjà toute l'attirance physique de base pour ma petite amie mais pour le coup, j'ai juste envie de lui sauter dessus. Mona enlève ma cravate, entreprends de déboutonner ma chemise tout en déposant des baisers dans mon cou. « Oh .. Je .. Retiens. » Je ferme les yeux, peine à dire les quelques mots qui m'échappent. « J'espère que tu as trouvé le temps long, en mon absence... » Je souris en pensant qu'heureusement que j'ai eu le boulot pour m'occuper l'esprit pendant ces trois jours. « Je commence à me dire que c'était plus long que ce que je pensais. » La jolie brune se relève et se débarrasse de sa robe vite fais, saccadant encore plus ma respiration. Je n'ose pas penser à la couleur de mon visage, de peur d'être gêné d'un coup. Ses mains se baladent, une dans mes cheveux et l'autre sur mon torse. Le chemin finit sur la boucle de ma ceinture. « Laisse-moi te montrer à quel point tu m'as manqué... » Je n'ai pas besoin de plus pour m'enflammer pour de bon. Peu envieux de me retrouver nu dans mon salon, sous peine que Laze puisse rentrer n'importe quand en plus du reste, j'emmène la Taylor à l'étage du haut, laissant une partie de nos vêtements sur le chemin.

***

« Je ne sais pas toi mais moi, j'ai faim. » dis-je en rigolant alors que j'essaie de respirer à nouveau normalement. Chaque personne a sa manière de suivre une relation intime et même si je pense qu'aucune en particulier est la bonne, je considère que la phrase que je venais de lâcher, sans réfléchir, manquais de classe. « Je fouille dans la cuisine ou tu veux qu'on commande ? » Je suis dans lancée et il est assez dur de m'arrêter. Je dirais pas non à une douche aussi. Je me rapproche encore de Mona, pose un baiser sur son front. Même si j'ai passé un très bon moment, la réalité frappe à nouveau d'un coup et je commence à vraiment m'inquiéter pour ma petite amie. Jamais elle n'a évité de discussion par ce moyen et je suis en train de me dire que son père avait peut-être été trop loin dans ces propos. Je ne sais pas ce que je dois faire, parce que j'ai aussi peur d'être le gars collant et curieux que celui qui s'en fou. « Tu sais que je serais toujours là pour toi, hein ? » C'est un peu trop mélodramatique, mais je n'ai pas trouvé d'autres manières de m'exprimer. « Je m'inquiète pour toi, j'espère juste que ça s'est quand même bien terminé avec tes parents. » Une pensée optimiste, sûrement trop avancée pour la discussion.

AVENGEDINCHAINS

_________________

thanks for the memories
plonge au cœur de moi, au fond de mes abîmes, de mes abîmes, dis-moi ce que tu vois. plonge au cœur de moi. et quand tout me dessine, tout me dessine, je veux renaître en toi. ▬ viens, écris sur ma peau les mots que je n’ose pas. même au bord du KO si je tombe retiens-moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Kainoa + Caleb + Sean + Josh.
TON AVATAR : Chloe Bennet.
TES CRÉDITS : Sassenac (avatar) + Bat'Phanie + Irish Coffee ♥
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Cassandre - Cody - Appel Spencer)
A venir : Malone
RAGOTS PARTAGÉS : 5176
POINTS : 4119
ARRIVÉE À TENBY : 13/01/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : Dix-neuf ans (2.12.97)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Malone.
PROFESSION : Elle travaille à mi-temps au cabinet des Carter et, autrement, elle fait beaucoup de baby-sitting volontaire.
REPUTATION : Un peu timide et très maladroite, mais polie et sympathique, stable dans sa relation amoureuse. Mais elle a l'air de compter un peu trop sur son petit ami, vous ne croyez pas ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Bonfire heart (+) MALONE & MONA Mer 25 Mai - 5:48


Alors qu’elle s’employait à lui témoigner son amour d’une manière de plus en plus empressée, Mona eut le plaisir de constater que Malone n’était en rien indifférent. Son souffle s’emballait, le rouge s’étalait sur ses joues et elle avait même senti que les battements de son coeur s’accéléraient. Ce n’était bien évidemment pas la première fois que ça arrivait, mais elle était toujours ravie de voir qu’elle lui plaisait et qu’il n’apposait absolument pas la moindre résistance quand elle s’amusait à le séduire d’une manière aussi peu subtile. Les hommes pouvaient être tellement faibles… Mais en l’occurence, Mona était toute contente de son petit effet. Alors qu’elle continuait à lui murmurer des mots doux, elle sourit intérieurement en remarquant qu’il avait les yeux fermés et du mal à formuler une phrase correcte sans s’interrompre.  D’ailleurs, elle-même n’était pas vraiment en reste… Ses gestes devenaient précipités, pour la simple raison que le désir se faisait de plus en plus fort. Après tout, elle ne l’avait pas vu pendant trois jours… Bien entendu, ce n’était absolument pas un délai long en soi, mais maintenant, elle avait l’habitude d’être avec lui quasiment au quotidien. En véritable squatteuse, elle vivait presque autant avec lui qu’avec ses soeurs et, bientôt, Laserian finirait par lui réclamer un loyer à elle aussi. Mais à l’instant précis, Mona pensait à tout sauf à son petit ami dont elle avait un peu trop envie. Enflammée, elle avait même oublié la possibilité que le colocataire en question débarque sans crier gare, au risque de s’en mordre les doigts après coup. Elle poussa donc un petit cri de surprise quand Malone la souleva soudain, se mettant ensuite à rire et s’accrochant à lui comme à une bouée de sauvetage, pressée d’arriver dans la chambre du jeune homme.

***

Allongée sur le dos, Mona reprenait peu à peu son souffle quand Malone ouvrit à nouveau la bouche, en premier. Ses propos, sonnant d’une manière tout à fait naturelle, la firent rire. « Chéri, sans vouloir te vexer, le contraire m’aurait étonnée. » Elle avait l’impression qu’il avait tout le temps faim et que c’était l’une de ses phrases préférées. Pourquoi ne grossissait-il pas ? Ça viendrait peut-être avec l’âge… Mais ce n’était pas grave, elle était certaine de le trouver toujours attirant. « Dommage, moi qui voulais continuer un peu » feignit-elle de protester, plus pour l’embêter qu’autre chose. Elle accueillit avec plaisir le baiser qu’il posait sur son front, profitant de l’occasion pour se blottir contre lui, posant la tête sur son bras étendu et une main sur son torse. Et, alors qu’elle ne s’y attendait pas le moins du monde à cet instant-là, elle l’entendit s’inquiéter à nouveau à son sujet. Attendrie, elle attrapa sa main pour entremêler ses doigts aux siens. « Oui, je sais, merci… » Elle se rapprocha encore de lui, finissant à moitié allongée sur lui. « Ça s’est pas très bien terminé, non… Mais ça leur passera, j’en suis sûre. » Bien évidemment, elle aurait préféré un peu plus de soutien, mais elle ne pouvait pas non plus trop leur en vouloir. Ils venaient juste de recevoir la nouvelle, il fallait peut-être simplement leur laisser le temps d’accuser le coup. « T’es un amour » affirma-t-elle avant de soulever la tête pour déposer un baiser sur ses lèvres. « Et comme t’es un amour… J’ai apporté des pâtisseries pour toi. Sois rassuré, c’est pas moi qui les ai faites » plaisanta-t-elle. « Pour manger quelque chose de plus consistant, on peut commander, si tu veux. Fais-toi plaisir. » Elle avait bien envie d’une pizza, mais elle savait que si elle le lui disait, il risquait de mettre de côté ce que lui-même voulait. « En attendant, j’ai envie d’une douche. Tu m’as fait transpirer… Rejoins-moi si tu veux. » Elle n’avait même pas besoin de le préciser, d’ailleurs. Sans attendre la réponse, Mona se leva pour se diriger vers la salle d’eau.

Quelques minutes plus tard, fraîche et vêtue d’une nouvelle tenue (elle laissait toujours des affaires chez lui), Mona ramassait en riant les vêtements qu’ils avaient éparpillés en rejoignant la chambre, preuves de leur empressement commun. Heureusement que Laze n’était pas rentré entre-temps… Au lieu de les mettre dans le panier à linge sale, elle préféra lancer directement une machine à laver, se rappelant sans peine qu’il valait mieux ne pas compter sur un garçon pour ça. Puis elle redescendit à la cuisine, où Malone se trouvait déjà. Il avait plus ou moins dressé la table. « Alors, t’as commandé quoi ? Du coup, maintenant, j’ai la dalle aussi… » Elle s’approcha de lui pour passer les bras autour de son cou, toujours à la recherche de câlins. « Tu sais, pour mes parents… Je me disais juste que… Qu’il valait peut-être mieux les laisser digérer encore un peu avant de leur dire que j’ai un copain. Deux bombes dans le même week-end, ça fait beaucoup hein ! » Elle leva les yeux vers lui pour lui adresser un sourire. « Je serai toujours la petite dernière, peut-être qu’ils s’y attendent pas encore… Et j’ai pas envie qu’ils mélangent tout… Mais… J’ai envie aussi de te les présenter. Au fond, ils sont pas méchants hein… Disons dans le courant de l’été, on se fait quelques jours à Londres, ça te va ? »

_________________

can't take my eyes off you
I had dreams before him, plans and other things... Now he is in my dreams, plans, goals and everything else. ▬ And if it's quite alright I need you baby.

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : knight.
TES DOUBLES : daniel & adriel.
TON AVATAR : tylerHOTposey ♥
TES CRÉDITS : shyia & annaelle & tumblr.
RAGOTS PARTAGÉS : 4630
POINTS : 5525
ARRIVÉE À TENBY : 26/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 25ans. (04.11.1991)
CÔTÉ COEUR : en couple avec Mona depuis un moment maintenant.
PROFESSION : avocat, fêtard, motard, musicien, photographe, il m'est assez difficile de rester en place et de me contenter d'un seul métier.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Bonfire heart (+) MALONE & MONA Jeu 26 Mai - 1:10


truth, truth, truth.
Je suis une contradiction quand il s'agit de nourriture ; j'aime manger mais j'aime autant faire attention et ne pas me retrouver avec du ventre alors que je n'ai pas encore atteint les 30 ans. Ce que je sais, par contre, c'est que j'ai toujours faim après un effort comme celui-ci et c'est de manière naturelle que je l'exprime à voix haute, la respiration saccadée. « Chéri, sans vouloir te vexer, le contraire m’aurait étonnée. » Je lui tire la langue en guise de réponse et ne vais pas plus loin, parce que je sais qu'elle a raison. Il est dur de faire la différence entre avoir faim et entre avoir envie de nourriture mais très franchement, c'est loin d'être mon tracas sur le moment. « Dommage, moi qui voulais continuer un peu. » me dit Mona alors que je me rapproche pour déposer un baiser sur son front. J’accueille sa protestation en rigolant. Elle se blottit, passe sa tête au dessus de mon bras et pose une de ses mains sur mon torse. « Fais gaffe, je vais finir par te prendre au sérieux. » ajoutais-je à nouveau mort de rire. Mais fini les bavardages et les blagues, alors que j'ai un moment pour penser, la perspective du mauvais weekend qu'elle a passé chez ses parents me frappe en pleine figure. Je n'hésite pas à l'exprimer à haute voix même si j'ai tourné ma langue avant de dire quoi que ce soit. « Oui, je sais, merci… » La brune joue avec mes doigts, se rapproche encore pour finir à moitié allongée sur moi. Ca coulait de source mais il faut une piqûre de rappel de temps à autre. « Ça s’est pas très bien terminé, non… Mais ça leur passera, j’en suis sûre. » Le temps, il n'y a pas mieux comme remède. Je considère ça comme de la torture parfois mais le final en vaut le coup. J'espère qu'il en vaudra le coup pour la Taylor car même si je ne m'entends pas avec mes parents, je ne souhaite la même chose à personne. « J'en suis sûr aussi. Puis de toutes façons, s'ils te résistent aussi peu que moi ils ne tiendront pas longtemps. » C'est peut-être pas passé de la manière voulue. « Fin, tu vois ce que je veux dire. » Le sourire aux lèvres, un petit rire m'échappe. Je me penche pour poser un baiser sur ses lèvres, cette fois, terminant cette partie de conversation pour cette partie de la soirée.

« T’es un amour. » Cette fois, c'est la brune qui lève la tête pour atteindre ma bouche. Je profite du contact, comme à chaque fois. Je suis de plus en plus tenté par sa proposition de tout à l'heure. « Et comme t’es un amour… J’ai apporté des pâtisseries pour toi. Sois rassuré, c’est pas moi qui les ai faites. » Ca sent le Caleb à plein nez et sur le moment, j'envie ma copine de partager un appartement avec Paige et donc, avec l'énorme talent que mon ami a pour la pâtisserie. « Merciiiiiii. » dis-je en empruntant la voix d'un petit garçon le jour de Noël. Pas très convaincant. « Pour manger quelque chose de plus consistant, on peut commander, si tu veux. Fais-toi plaisir. » Ce n'est peut-être pas une bonne idée qu'elle me laisse choisir, j'ai autant envie d'italien, de mexicain et de chinois. Dans le pire des cas, je commanderais les trois et ça fera des restes pour les jours qui suivent, nous évitant des courses. « A tes risques et périls. » plaisantais-je. « En attendant, j’ai envie d’une douche. Tu m’as fait transpirer… Rejoins-moi si tu veux. » Mona n'attend pas ma réponse, se lève et quitte la pièce. « Je te rejoins. » Ce n'est pas une question d'envie mais plus de volonté. J'ai l'impression de ne plus sentir mes jambes. Je finis quand même par sortir du lit après quelques minutes et la rejoins sous le jet d'eau chaude.

Je l'ai rejoins dans la douche mais je ne suis pas resté longtemps. Je suis sorti, j'ai enfilé un truc rapide et sors de la chambre en me disant que je ramasserais les vêtements un peu plus tard. Je prends le téléphone et commande, me laisse emporter. Je croise les doigts pour que tout arrive au plus vite et mets un semblant de table en attendant. Si j'avais été seul, j'aurais tout installé dans le salon et je me serais enfilé la nourriture devant un film ; je veux juste avoir l'air plus ou moins bien élevé devant ma petite amie. Le temps que je me dise que j'avais trop vécu en bande, la sonnette de la porte résonne trois fois d'affilé. J'ai le temps de tout mettre sur la table avant l'apparition de Mona. « Alors, t’as commandé quoi ? Du coup, maintenant, j’ai la dalle aussi… » Ca tombe bien, j'ai envie de dire. « Hum .. Chinois, Mexicain .. Et des pizzas. » dis-je un peu gêné face à mes caprices. « Je sais ce que tu pense mais dis toi que c'est une espèce de cadeau pour fêter ton retour. » J'explose de rire, incapable de contrôler ma bêtise. C'est pas un cadeau ou en tous cas pas pour elle. Je ne sais pas ce qui m'a pris mais tant pis, les livreurs sont arrivés en un temps record et tout est déjà sur la table. « Tu sais, pour mes parents… Je me disais juste que… Qu’il valait peut-être mieux les laisser digérer encore un peu avant de leur dire que j’ai un copain. Deux bombes dans le même week-end, ça fait beaucoup hein ! » me dit-elle en passant ses bras autour de mon cou. Mona lève ses yeux, me sourit. « Je ne suis pas pressé de les rencontrer. » Il y a beaucoup de peur dans mes propos mais avec ce que j'entends de la bouche de la Taylor, c'est plus de colère pour le coup. Il est inutile de préciser que je n'ai pas envie de me disputer avec eux la première fois que je les vois, surtout quand je crois personnellement au vieux dicton de la première impression. « Je serai toujours la petite dernière, peut-être qu’ils s’y attendent pas encore… Et j’ai pas envie qu’ils mélangent tout… Mais… J’ai envie aussi de te les présenter. Au fond, ils sont pas méchants hein… Disons dans le courant de l’été, on se fait quelques jours à Londres, ça te va ? » « On fera comme ça. Je ne veux pas que tu stresse, je sais que tu n'as pas honte de moi ou quoi que ce soit. » Je prends son visage entre mes mains, plonge son regard dans le mien. « Enfin, je crois. » dis-je en explosant de rire. Je me mets à table, juste en face de Mona. « Alors, par quoi on commence ? » Je suis concentré, j'ai faim et si je pouvais, je mangerais tout en même temps.

AVENGEDINCHAINS

_________________

thanks for the memories
plonge au cœur de moi, au fond de mes abîmes, de mes abîmes, dis-moi ce que tu vois. plonge au cœur de moi. et quand tout me dessine, tout me dessine, je veux renaître en toi. ▬ viens, écris sur ma peau les mots que je n’ose pas. même au bord du KO si je tombe retiens-moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Kainoa + Caleb + Sean + Josh.
TON AVATAR : Chloe Bennet.
TES CRÉDITS : Sassenac (avatar) + Bat'Phanie + Irish Coffee ♥
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Cassandre - Cody - Appel Spencer)
A venir : Malone
RAGOTS PARTAGÉS : 5176
POINTS : 4119
ARRIVÉE À TENBY : 13/01/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : Dix-neuf ans (2.12.97)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Malone.
PROFESSION : Elle travaille à mi-temps au cabinet des Carter et, autrement, elle fait beaucoup de baby-sitting volontaire.
REPUTATION : Un peu timide et très maladroite, mais polie et sympathique, stable dans sa relation amoureuse. Mais elle a l'air de compter un peu trop sur son petit ami, vous ne croyez pas ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Bonfire heart (+) MALONE & MONA Jeu 26 Mai - 8:48


Suite à la taquinerie qu’elle lui avait lancée, Mona répondit à Malone d’un simple sourire malicieux, qui voulait bien dire qu’il pouvait tout à fait la prendre au sérieux. Elle qui avait peur d’avoir gâché leurs retrouvailles, finalement, tout était bien qui finissait bien… Toute heureuse à cette pensée, la jeune fille aurait bien voulu prolonger un peu ce moment en restant blottie contre lui. Mais elle ressentait aussi le besoin de prendre une douche, alors elle se résolut à se détacher de lui. « Mon coeur… Je suis peut-être la petite dernière de mes parents, mais personne n’est aussi peu résistant que toi à mes prétendus charmes. C’est plutôt une bonne nouvelle, en fait ! » Elle lui tira à nouveau la langue, avant de lui lancer une simple invitation. Filant sous la douche, elle le laissa se remettre un peu de ses émotions et finalement, il pointa le bout de son nez peu après. Il ne resta néanmoins pas longtemps sous le jet, alors que Mona préféra se prélasser pendant de longues minutes. L’eau chaude lui faisait du bien… D’ailleurs, elle aimait l’eau tout court, c’était son élément, là où elle se sentait le plus à l’aise. Mais comme son estomac criait famine, elle finit par sortir, optant pour quelque chose de simple et confortable, étant donné qu’ils restaient à la maison. Peu après, elle débarquait dans la cuisine.

Immédiatement, de bonnes odeurs vinrent lui chatouiller les narines, ce qui réveilla encore plus son estomac affamé. Se dirigeant aussitôt vers lui, elle lui demanda ce qu’il avait commandé et se mit à rire de bon coeur en entendant sa réponse. Chinois, mexicain et pizzas… Il avait fait fort ! « La prochaine fois, si c’est trop dur de choisir, je peux le faire à ta place » l’embêta-t-elle. En réalité, elle s’en fichait. Il pouvait bien faire ce qu’il voulait, il aurait au moins quelque chose à manger pour le lendemain, voire le surlendemain. Et par la même occasion, son colocataire aussi serait content. « Je devrais peut-être m’absenter plus souvent, j’adore être accueillie avec plein de bouffe ! » En tout cas, c’était une vision amplement plus réjouissante que celle de son petit ami accompagné d’une femme tout bonnement splendide, aussi innocents soient-ils. « En tout cas, béni sois-tu d’avoir pris des pizzas ! » Il la connaissait bien… Il savait probablement qu’elle pouvait en manger tous les jours et qu’elle l’aurait fait sans la moindre hésitation si ce n’était pas aussi mauvais pour la ligne. Heureusement qu’elle avait la natation pour se rattraper, alors elle comptait bien en profiter. Mais même si elle avait retrouvé le moral (et donc l’appétit), Mona ne pouvait pas se contenter de faire comme si de rien n’était. Elle avait bien compris que son copain s’inquiétait pour elle. Il s’inquiétait quand elle lui parlait de ce qui la rendait triste, oui… Mais il se faisait encore plus de souci quand elle ne disait rien, ce qui était tout à fait compréhensible. Alors elle s’efforça de le rassurer, tout en lui exposant plus ou moins ses plans, ou du moins la manière dont elle voyait les choses. Elle n’était pas vraiment sûre qu’il partage son point de vue, mais les mains qu’il posa sur son visage la rassurèrent tout de suite. « Bien sûr que non, j’ai pas honte de toi ! » lança-t-elle en lui donnant une tape sur l’épaule.

Incapable de tenir plus longtemps, la brunette finit par s’installer à table. « Tu commences par ce que tu veux, mais moi, je crève d’envie d’une pizza ! » Elle se pencha pour en attraper un morceau et, sans plus de cérémonie, mordit dedans à pleines dents. Puis elle lui adressa un sourire éclatant, avant de replier les jambes sous elle-même. « Merci pour le repas… » Elle n’oubliait jamais de le remercier, qu’il s’agisse d’une grande chose ou d’une petite chose. Malgré le fait qu’elle soit née avec une cuillère en argent dans la bouche, elle avait appris que c’était la moindre des choses. « Et toi alors, ça a été, ces trois jours ? Tu récupères Mila quand ? » Bien sûr, ils s’étaient parlé au téléphone… Elle n’aurait pas tenu sans entendre le son de sa voix. Mais il avait peut-être des détails, des anecdotes, des faits amusants à raconter. Le repas se déroula ainsi, dans la bonne humeur, ponctué de conversations joyeuses, de plaisanteries et de rires. Mona aimait l’ambiance qu’il y avait entre eux, le fait qu’ils s’entendent aussi bien. « Dis, il fait pas trop trop froid, on va se promener sur la plage après ? Et puis comme ça, on pourra digérer… » Elle lui fit les yeux doux, tout en sachant pertinemment qu’il n’aimait pas lui dire non. Sauf raison impérieuse, il cherchait toujours à lui faire plaisir, ce qui avait le don de l’attendrir infiniment. Néanmoins, à la fin de leur dîner, elle avait un peu peur de gâcher la suite de la soirée avec ce qu’elle s’apprêtait à lui dire… Seulement, elle savait qu’il fallait que ça finisse par sortir, un jour ou l’autre. « Chéri, j’avais envie de te parler d’un truc aussi… » Elle se racla la gorge, repoussant définitivement le plat de pizza. « C’est en rapport avec tout à l’heure… Tu sais… Quand je me suis échauffée pour rien… » Elle se força à lever les yeux vers lui. « Des fois, je me demande si je réagis pas comme ça parce que… Parce que je sais pas ce qui s’est passé entre toi et une telle ou une autre… »

_________________

can't take my eyes off you
I had dreams before him, plans and other things... Now he is in my dreams, plans, goals and everything else. ▬ And if it's quite alright I need you baby.

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : knight.
TES DOUBLES : daniel & adriel.
TON AVATAR : tylerHOTposey ♥
TES CRÉDITS : shyia & annaelle & tumblr.
RAGOTS PARTAGÉS : 4630
POINTS : 5525
ARRIVÉE À TENBY : 26/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 25ans. (04.11.1991)
CÔTÉ COEUR : en couple avec Mona depuis un moment maintenant.
PROFESSION : avocat, fêtard, motard, musicien, photographe, il m'est assez difficile de rester en place et de me contenter d'un seul métier.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Bonfire heart (+) MALONE & MONA Ven 27 Mai - 0:21


truth, truth, truth.
Je sais que Mona se retient de se moquer de moi mais je trouve sa retenue assez drôle.« La prochaine fois, si c’est trop dur de choisir, je peux le faire à ta place. » Elle n'est pas sérieuse, mais il est bon que ça arrive des fois. « Je crois que c'est une bonne idée. » Non pas par rapport à mon portefeuille, mais plutôt à ma ligne. Si je m'écoutais avec mon estomac, ce serait comme ça tous les jours. « Je devrais peut-être m’absenter plus souvent, j’adore être accueillie avec plein de bouffe ! » C'est le genre d’accueil qui me plaît tout autant. « Il est hors de question que tu t'en ailles de cette maison à partir de .. Maintenant. » Et je ne suis on ne peut plus sérieux. Elle m'a trop manqué et ces retrouvailles sont trop parfaites pour que je m'imagine y mettre fin. « En tout cas, béni sois-tu d’avoir pris des pizzas ! » Mona s'extasie sur les cartons de pizzas avant d'entreprendre de me rassurer. Je suis toujours inquiet pour elle et son bien être, inquiet quand elle me parle de quelque chose qui la rend triste mais encore plus inquiet quand elle ne dit rien. Je commence à être rassuré mais deviens vite nerveux quand elle programme une rencontre, bien plus tard dans l'année, avec ses parents. « Bien sûr que non, j’ai pas honte de toi ! » C'est toujours bon à savoir.

La brune s'installe en face tandis que je regarde la nourriture avec concentration et en me demandant par quoi je vais commencer. « Tu commences par ce que tu veux, mais moi, je crève d’envie d’une pizza ! » J'avais oublié la grande histoire d'amour entre Mona et la pizza. Mon subconscient, peut-être un peu moins. La jeune fille en train de manger m'inspire encore plus et je me décide sur les plats chinois, toujours la première impression. Elle entreprend de me remercier pour le repas et je réponds avec un sourire, comme d'habitude. C'est un truc qu'elle a depuis le début de notre relation et je n'ai jamais compris pourquoi. Mais je n'ai pas cherché plus loin, chacun a ses habitudes. « Et toi alors, ça a été, ces trois jours ? Tu récupères Mila quand ? » On s'était déjà parlé au téléphone mais j'avais omis quelques détails comme le fait que je m'ennuie à chaque fois que la Taylor n'est pas en ville. Puis de toutes façons, je n'avais rien d’alléchant en tête. « Ca été. Il y en a beaucoup qui ont pris leurs vacances maintenant donc je me suis tapé beaucoup de paperasse. Rien de réjouissant. » C'est le genre de repas que j'aime, ceux où l'on parle et où l'on mange sans se tracasser du temps. « Et pour Mila ... Dans 2 jours. » J'ai du faire un calcul pour être sûr que je ne raconte pas de bêtises. C'est en même temps un rappel à l'ordre qui m'annonce que même si c'est un bonheur d'avoir la princesse à la maison, tout mon planning est perturbé. « Dis, il fait pas trop trop froid, on va se promener sur la plage après ? Et puis comme ça, on pourra digérer… » Mona me fait les yeux doux mais elle sait que je ne peux rien lui refuser de toutes façons. J'aime bien me balader au bord de l'eau, je trouve ça assez romantique et puis ça permet de prendre de grandes bouffées d'air frais. « Avec grand plaisir. » dis-je en affichant mon plus beau sourire. Malgré mes envies de bonne soirée, j'avoue que balancer ma petite copine dans l'eau est assez réjouissante. Je garde ça dans un coin de ma tête tandis que Mona reprend la parole. Je finis mon plat mexicain alors que le ton qu'elle prend me rend nerveux, au point de presque ravaler de travers. « C’est en rapport avec tout à l’heure… Tu sais… Quand je me suis échauffée pour rien… » Je sens qu'elle lève les yeux vers moi et j'en fais donc de même. Je pousse les boîtes plus loin, je n'ai plus vraiment l'appétit. « Des fois, je me demande si je réagis pas comme ça parce que… Parce que je sais pas ce qui s’est passé entre toi et une telle ou une autre… » Oh, ça. Je me doutais que ça allait refaire surface un de ces quatre. Je m'assois comme il faut et croise les bras, pensif. « Peut-être. » répondais-je plus froid que ce que je l'aurais voulu. « Tu sais que tu n'as qu'à demander. J'ai honte de moi mais j'assume ce que j'ai fais. » J'aimerais éviter mais si ça peut la faire se sentir mieux, je ne vais pas faire de chichi. Ma respiration se saccade, je suis visiblement nerveux. « Ca remonte à loin, c'est du à de mauvaises interprétations et au fait que j'exprime assez mal ma colère. Et si je ne t'ai rien dis, c'est parce que j'avais peur que ton regard sur moi change ... » Je baisse la tête une bonne fois, visiblement honteux.

AVENGEDINCHAINS

_________________

thanks for the memories
plonge au cœur de moi, au fond de mes abîmes, de mes abîmes, dis-moi ce que tu vois. plonge au cœur de moi. et quand tout me dessine, tout me dessine, je veux renaître en toi. ▬ viens, écris sur ma peau les mots que je n’ose pas. même au bord du KO si je tombe retiens-moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Kainoa + Caleb + Sean + Josh.
TON AVATAR : Chloe Bennet.
TES CRÉDITS : Sassenac (avatar) + Bat'Phanie + Irish Coffee ♥
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Cassandre - Cody - Appel Spencer)
A venir : Malone
RAGOTS PARTAGÉS : 5176
POINTS : 4119
ARRIVÉE À TENBY : 13/01/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : Dix-neuf ans (2.12.97)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Malone.
PROFESSION : Elle travaille à mi-temps au cabinet des Carter et, autrement, elle fait beaucoup de baby-sitting volontaire.
REPUTATION : Un peu timide et très maladroite, mais polie et sympathique, stable dans sa relation amoureuse. Mais elle a l'air de compter un peu trop sur son petit ami, vous ne croyez pas ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Bonfire heart (+) MALONE & MONA Ven 27 Mai - 8:52


« J’aime savoir que je t’ai manqué. » Malone le lui disait assez régulièrement, il n’était pas avare en mots d’amour… Mais plus il y en avait, mieux c’était et Mona était toujours heureuse de l’entendre exprimer ce genre de choses. Comme une plante qui avait besoin d’eau et de soleil, elle avait besoin qu’il lui dise régulièrement à quel point elle comptait pour lui. Elle en faisait donc de même de son côté, bien qu’elle sache parfaitement qu’ils ne ressentaient pas toujours les choses de la même manière. Ça n’avait pas l’air de lui déplaire non plus, c’était l’essentiel. D’ailleurs, il y avait dans leur relation pas mal d’aspects auxquelles Mona était attachée. Par exemple, même s’il leur arrivait de se prendre la tête, le courant passait quand même très bien entre eux et elle avait parfois l’impression qu’ils discutaient et rigolaient ensemble comme s’ils se connaissaient depuis des années. Sauf quand l’un ou l’autre avait quelque chose sur le coeur, tout se passait naturellement, sans pression. C’était sûrement l’avantage du temps. Ils ne formaient pas un couple depuis si longtemps que ça, mais plus les semaines et les mois s’écoulaient et plus leur relation se renforçait, autant grâce aux bons moments passés tous les deux qu’aux épreuves qu’ils avaient déjà réussi à surmonter en se tenant figurément parlant la main. Bien sûr, ils apprenaient toujours à se connaître, mais ils en savaient déjà pas mal sur les goûts, les attentes et les particularités l’un de l’autre. C’était notamment ce qui leur permettait de s’adapter à l’autre. Et puis il fallait avouer qu’ils n’avaient pas un caractère bien compliqué, tous les deux. En tout cas, ils étaient relativement gentils et chacun cherchait à rendre l’autre heureux, ce qui était tout de même la base dans un couple. La preuve en était que Mona n’avait même pas besoin d’argumenter pour convaincre Malone de l’emmener faire un tour sur la plage… Il accepta immédiatement, affichant même le beau sourire qui la faisait toujours craquer. « T’es le meilleur ! » s’écria-t-elle avec enthousiasme, sans la moindre hésitation. Il méritait bien tous ses compliments.

Néanmoins, ils avaient beau s’aimer, apprécier énormément la compagnie l’un de l’autre et voir leur relation s’épanouir « crescendo » au fil du temps, il n’en demeurait pas moins vrai qu’ils n’étaient pas toujours d’accord l’un avec l’autre et qu’il pouvait tout à fait y avoir des malentendus. Après tout, n’était-ce pas le lot de tout le monde ? Mona ne connaissait aucun couple parfait, sans vagues. Pour refouler sa tendance à se faire une montagne pour pas grand-chose, c’était exactement ce qu’elle se répétait. Pour deux personnes tout à fait différentes, il n’y avait rien de plus normal. Et justement, c’était là où il fallait apprendre à passer sur les travers, mais aussi à mettre calmement à plat les véritables problèmes. En fréquentant Malone, Mona apprenait et mûrissait petit à petit… Du moins, c’était ce qu’elle s’efforçait de faire, parce qu’elle avait soudain l’impression de se retrouver face à des difficultés d’adulte, qu’elle n’avait jamais connues auparavant. Alors elle s’efforça de présenter les choses correctement, même si elle ne savait pas toujours bien s’exprimer… Ce qui se confirma d’ailleurs par la réaction de Malone. Elle lui faisait peur, déjà. Involontairement, mais quand même. Le jeune homme avait repoussé son assiette, signe évident qu’il n’avait plus très envie de manger rien qu’à l’idée d’une discussion sérieuse. Elle aurait dû attendre encore un tout petit peu… Mais maintenant que c’était fait, il était trop tard pour revenir en arrière, aussi exprima-t-elle le fond de sa pensée. Puis, en entendant le ton de Malone, Mona se mordit légèrement la lèvre. Il n’aimait pas ça… Bien évidemment. Pourtant, il se reprit assez vite et, quasi-immédiatement, elle comprit pourquoi il réagissait ainsi. Non seulement il l’avouait à haute voix, mais en plus, ça se voyait dans son attitude, dans ses yeux fuyants, dans ses tics nerveux. Elle se sentit tout de suite mal pour lui. « Hey… » murmura-t-elle, avec autant de douceur que possible. Sans hésiter, elle se leva pour rapprocher sa chaise de lui. Pour se rapprocher de lui, tout simplement. « Je suis désolée, je cherche pas du tout à te mettre mal à l’aise, hein… » Elle attrapa sa main, la serrant dans la sienne, dans le but de le rassurer. « Pour être tout à fait honnête avec toi, à l’époque je sais pas ce qu’il en aurait été… Mais maintenant, tu sais, il y a très peu de choses qui pourraient changer mon regard sur toi. Vraiment très peu. » Elle songea à lui sortir deux ou trois possibilités loufoques pour détendre l’atmosphère, mais elle n’osa pas aller plus loin. Pas sûr qu’il apprécie… « Je t’aime trop pour que le passé puisse changer quoi que ce soit entre nous aujourd’hui. C’est juste que… Des fois… J’ai l’impression que… C’est idiot, mais… Je me sens mal parce que d’autres savent, ou je me sens mal parce que je me fais des idées pour rien du tout. » Elle chercha son regard. « Je te demande pas de tout me déballer maintenant… Que tu me dises que je n’ai qu’à demander, c’est déjà suffisant. Ça veut dire que tu es prêt à en parler si moi j’en ai envie et… Ça compte beaucoup pour moi. »

_________________

can't take my eyes off you
I had dreams before him, plans and other things... Now he is in my dreams, plans, goals and everything else. ▬ And if it's quite alright I need you baby.

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : knight.
TES DOUBLES : daniel & adriel.
TON AVATAR : tylerHOTposey ♥
TES CRÉDITS : shyia & annaelle & tumblr.
RAGOTS PARTAGÉS : 4630
POINTS : 5525
ARRIVÉE À TENBY : 26/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 25ans. (04.11.1991)
CÔTÉ COEUR : en couple avec Mona depuis un moment maintenant.
PROFESSION : avocat, fêtard, motard, musicien, photographe, il m'est assez difficile de rester en place et de me contenter d'un seul métier.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Bonfire heart (+) MALONE & MONA Sam 28 Mai - 0:03


truth, truth, truth.
Je resterais bien là, débout, ses bras autour de mon cou et mes mains sur ses hanches pour l'éternité. Une question d'être proche mais pas trop. « J’aime savoir que je t’ai manqué. » dit Mona alors que je lui interdisais de quitter cette maison. Du moins, sans moi.« Je peux peut-être encore te le montrer un peu plus tard. » dis-je en un sourire mesquin. J'aime cette nouvelle facette de ma personnalité qui est sortie depuis que la Taylor et moi formons un couple. Je n'hésite pas à lui dire combien je l'aime et encore moins à le montrer. Je n'avais jamais montré autant d'affection pour quelqu'un d'autre qu'un membre de ma famille. C'est tout nouveau et c'est revitalisant. La simplicité et la banalité pouvait nous définir. Ou presque. « T’es le meilleur ! » me dit-elle alors que j'accepte l'idée de la fameuse balade.

Un couple basique a une bonne relation. Il vit de bons moments, partage ses sentiments, vis des aventures extraordinaires. Mais à côté, ça se dispute et ça se chamaille, des fois pour des bêtises. Mona et moi remplissons le rôle à la perfection même si les plus grosses disputes se sont résumées à des crises de jalousie. Elles arrivent et repartent aussi vite, comme aujourd'hui. C'est pour ça que je suis étonné quand la Taylor revient dessus parce que nos habitudes sont d'un coup chamboulées. Je me sens peu à l'aise, sens même l'appétit s'envoler. Je tente de répondre au mieux à coup de voix tremblantes et de tics fuyants. « Hey… » J'entends qu'elle rapproche sa chaise mais ne bouge pas et laisse mon regard vaguer dans la pièce. « Je suis désolée, je cherche pas du tout à te mettre mal à l’aise, hein… » Mona pose sa main sur la mienne tandis que ce contact me réchauffe le cœur à lui tout seul. C'est pas tout à fait un mal aise, plutôt comme quelque chose qu'on aurait voulu garder pour soi et qui est probablement obligé de sortir. C'est un face à face avec la vérité, un face à face avec l'adolescence et ses problèmes. Je remonte en arrière rien qu'à y penser, baisse mon âge mentale, me sens plus en confiance ; en bref, je me sentais juste capable de tout et au dessus des règles. Je faisais ce que je veux quand je veux.

Je commence à me sentir mal. J'arrive à me taire pour la première fois, à pouvoir garder mes bêtises pour moi et j'ai l'impression que ça ne réussit pas à mon couple. Mais comment je pourrais dire à la brune, en face de moi, que les filles, je les jetais du jour au lendemain après avoir jouer avec leurs sentiments. Comment je pourrais lui dire que tout ça à commencer avec mon imbécile de père qui ne sait pas s'empêcher d'aller voir ailleurs sous l’œil limite bienveillant de ma mère. C'est personnel, des prises de tête pour peu et un caractère que j'ai rapidement enlevé à la naissance de Mila. « Je t’aime trop pour que le passé puisse changer quoi que ce soit entre nous aujourd’hui. C’est juste que… Des fois… J’ai l’impression que… C’est idiot, mais… Je me sens mal parce que d’autres savent, ou je me sens mal parce que je me fais des idées pour rien du tout. » Non ce n'est pas idiot, c'est tout a fait compréhensible. Je ferais pareil à sa place. « Je te demande pas de tout me déballer maintenant… Que tu me dises que je n’ai qu’à demander, c’est déjà suffisant. Ça veut dire que tu es prêt à en parler si moi j’en ai envie et… Ça compte beaucoup pour moi. » Je me sens soulagé avec ces dernières paroles. J'ai envie de répondre quelque chose mais les mots ne viennent pas. Je me contente alors de sourire. Je souris parce que pour une fois, c'est Mona qui a les mots qui rassurent. Je souris parce qu'avec ce mouvement, la jeune fille pourra deviner que je ferais ce qu'il faut quand il faut. Je me penche, l'embrasse. Longuement cette fois, comme des retrouvailles. « Bon, on va la faire cette balade ? » demandais-je alors que j'ai rompu le contact. « Je vais nous chercher des pulls, on ne sait jamais avec le vent. » ajoutais-je sans attendre sa réponse.

AVENGEDINCHAINS

_________________

thanks for the memories
plonge au cœur de moi, au fond de mes abîmes, de mes abîmes, dis-moi ce que tu vois. plonge au cœur de moi. et quand tout me dessine, tout me dessine, je veux renaître en toi. ▬ viens, écris sur ma peau les mots que je n’ose pas. même au bord du KO si je tombe retiens-moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Kainoa + Caleb + Sean + Josh.
TON AVATAR : Chloe Bennet.
TES CRÉDITS : Sassenac (avatar) + Bat'Phanie + Irish Coffee ♥
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Cassandre - Cody - Appel Spencer)
A venir : Malone
RAGOTS PARTAGÉS : 5176
POINTS : 4119
ARRIVÉE À TENBY : 13/01/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : Dix-neuf ans (2.12.97)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Malone.
PROFESSION : Elle travaille à mi-temps au cabinet des Carter et, autrement, elle fait beaucoup de baby-sitting volontaire.
REPUTATION : Un peu timide et très maladroite, mais polie et sympathique, stable dans sa relation amoureuse. Mais elle a l'air de compter un peu trop sur son petit ami, vous ne croyez pas ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Bonfire heart (+) MALONE & MONA Sam 28 Mai - 9:26


En voyant le visage de Malone se décomposer et sa tête se baisser presque automatiquement, Mona s’en voulut d’avoir encore une fois ramené un tel sujet sur le tapis. Elle était décidément incorrigible… Mais et si c’était précisément ce qu’il lui fallait pour avancer ? Sauf qu’à l’instant précis, elle n’en était soudain plus aussi sûre. Non, au fond, elle n’en doutait pas tant que ça… Seulement, elle se reprochait de raviver le passé, de rappeler à Malone ce qu’il préférait visiblement oublier. Surtout, elle n’aimait pas avoir l’impression de lui causer de la peine. Or, là tout de suite, il ressemblait à un petit garçon pris en faute, tout penaud. Ce n’était pas ce qu’elle voulait. Elle cherchait seulement à aplanir les choses… Mais tout d’un coup, ses raisons pour entamer une autre discussion sérieuse ne lui paraissaient plus aussi bonnes. Ou du moins, elle aurait dû faire preuve de plus de patience, attendre qu’ils aient bien profité l’un de l’autre après le week-end désastreux qu’elle avait passé à Londres, attendre un moment propice, tout simplement. Mais c’était précisément ça, le problème… Elle ne trouvait jamais le bon moment pour lui parler, pour exprimer à coeur ouvert ce qui la tracassait depuis un certain temps déjà. En plus de se faire du souci pour tout et n’importe quoi, elle se demandait aussi si ce qu’elle ressentait était normal. Est-ce que les autres filles étaient comme elle ? Mona n’avait pas vraiment d’élément de comparaison. Néanmoins, ce qu’elle avait vu du couple qu’avait formé sa soeur Shea avec Rafael était intéressant. Ils ne semblaient pas vraiment se prendre la tête, tous les deux… Ou alors, malgré le fait qu’elle squattait assez régulièrement chez eux, elle n’avait pas vu grand-chose. Mais avec sa soeur Paige, il ne lui semblait pas non plus avoir remarqué quelque chose de semblable, ou alors elle cachait relativement bien son jeu. Quant à sa cousine Thelma, Mona se souvenait à peine d’un certain James, qu’elle n’avait pas connu tant que ça. Quoi qu’il en soit, pour l’instant, elle n’était pas vraiment rassurée quant au fait que d’autres femmes puissent réagir comme elle. Aussi étrange que soit le concept, ça l’aurait quelque peu consolée. Mais ce n’était pas non plus le plus important. Tout ce qu’elle voulait, c’était limiter les dégâts vis-à-vis de l’homme qui occupait une place si importante dans son coeur. La jeune Taylor entreprit donc aussitôt de le rassurer, ou du moins d’essayer. D’abord, elle réduisit la distance qui les séparait. Ensuite, elle lui prit la main. Enfin, elle lui adressa les mots qui, espérait-elle, lui feraient comprendre qu’il n’avait rien à craindre. Elle fit de son mieux, adoucissant le ton de sa voix, cherchant à capter son regard, lui rappelant qu’elle l’aimait. Heureusement, tout ça eut l’air de fonctionner, puisque Malone finit par esquisser un sourire. C’était la meilleure des récompenses pour Mona. Elle n’avait besoin de rien d’autre, alors elle lui rendit son sourire. La seconde d’après, il se penchait en avant pour l’embrasser. Elle prolongea leur baiser sans se faire prier.

La discussion terminée, ce point réglé, Malone proposa de mettre à exécution leur plan d’aller se balader sur la plage. La brunette hocha la tête d’un air approbateur. « Je vais débarrasser la table en t’attendant. » En quelques minutes, elle avait tout rangé et elle rejoignait le jeune Carter dans l’entrée. Elle lui prit la main et l’entraîna sans hésiter, ayant retrouvé son enthousiasme habituel. Il faisait frais à l’extérieur, mais c’était très supportable. Les beaux jours pointaient le bout de leur nez… « Je viens de penser que du coup, on n’a pas touché au dessert… C’est pas grave, on a quelque en rentrant ! On n’a qu’à regarder un film avant de dormir… » Ce n’était peut-être pas un programme très recherché, mais Mona s’en satisfaisait très bien, surtout si elle était dans les bras de son petit ami - comme à l’instant précis, où elle sentait son bras autour d’elle. Ils avaient déjà longé les maisons et accédé à la plage. C’était l’un de ses endroits préférés au monde. « Dis, tu viendras nager avec moi, cet été ? » Elle lui faisait encore les yeux doux, mais cette fois, il y avait moins de chances que ça marche… Finalement, elle eut une autre idée. Ce n’était pas raisonnable et elle n’avait pas réfléchi pour peser le pour et le contre, mais tant pis ! Après tout, elle n’avait que dix-huit ans, autant en profiter. Alors, sans se soucier d’une éventuelle pneumonie ni même d’autre chose, Mona se détacha de Malone pour le fixer d’un air de défi, tout en souriant malicieusement. « Cap ou pas cap ? » lança-t-elle, avant de retirer son T-shirt, puis son jean. La plage était déserte, alors elle ne s’inquiétait pas de se retrouver en sous-vêtements. Elle courut ensuite vers l’océan, où elle se jeta pieds joints dans les flots. Elle en eut le souffle coupé… Il faisait froid, oui. Mais elle avait connu pire. Et elle aimait tellement l’eau… Elle n’attendait que ça, l’été.

_________________

can't take my eyes off you
I had dreams before him, plans and other things... Now he is in my dreams, plans, goals and everything else. ▬ And if it's quite alright I need you baby.

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : knight.
TES DOUBLES : daniel & adriel.
TON AVATAR : tylerHOTposey ♥
TES CRÉDITS : shyia & annaelle & tumblr.
RAGOTS PARTAGÉS : 4630
POINTS : 5525
ARRIVÉE À TENBY : 26/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 25ans. (04.11.1991)
CÔTÉ COEUR : en couple avec Mona depuis un moment maintenant.
PROFESSION : avocat, fêtard, motard, musicien, photographe, il m'est assez difficile de rester en place et de me contenter d'un seul métier.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Bonfire heart (+) MALONE & MONA Dim 29 Mai - 1:03


truth, truth, truth.
Une discussion qui se termine bien pour finir. On a bien réagi tous les deux, à coups de phrases rassurantes et toutes mignonnes. Pour ma part, Mona m'avait à nouveau fais craquer comme les premières semaines de notre relation. En l'entendant parler, mon coeur s'était mis à battre à cent à l'heure tandis que le rouge me prenait aux joues. J'étais passé de la tête baissée, honteux, à ce sentiment de bonheur et de papillons dans le ventre. Quand elle a eut terminé, je n'ai pas jugé bon de rajouter quoi que ce soit. Si elle veut vraiment savoir ce que j'ai fais, je lui dirais. La, elle se contentait du fait de savoir que je le ferais. Je me penche alors pour l'embrasser, finis la conversation en beauté. Ses lèvres agissent comme une drogue, comme d'habitude. Je n'ai pas envie de la lâcher mais il le faut. « Je vais débarrasser la table en t’attendant. » La balade sur la plage, dont la brune parlait tout à l'heure, revient alors au sommet. « Merci. » Je la laisse ranger les affaires, je lui fais confiance pour le faire comme il faut, et fonce à l'étage du haut pour aller chercher quelque chose de chaud. Je tombe sur un pull que j'ai mis il y a peu pas loin de mon lit que je garde pour moi et je vais chipoter dans mon armoire pour trouver quelque chose de vraiment propre pour ma petite amie. Les affaires en main, je descends et la rejoins près de l'entrée.

Une brise d'air frais passe pile au moment où nous passons le pas de la porte de ma maison. Ca donne une impression de frais mais en fait, il ne fait pas si froid que ça. On sent les beaux jours d'été qui arrive et la température qui monte légèrement au fil des jours. « Je viens de penser que du coup, on n’a pas touché au dessert… C’est pas grave, on a quelque en rentrant ! On n’a qu’à regarder un film avant de dormir… » A commander chinois, mexicain et italien, mon estomac est largement rempli et même si l'idée de sucre me réjouissait, je ne suis pas sûr que mon ventre puisse supporter le moindre aliment en ce moment. « Tu sais bien que les films, on ne les regarde jamais. » dis-je en rigolant. Je m'approche et passe un bras autour de ses épaules. On est à peine sorti que le temps file déjà à toute vitesse. On a longé les maisons et on est arrivés sur la plage en quelques minutes seulement. Le bruit des vagues qui frappe sur les collines, l'eau qui brille sous l'éclat de la lune ou le contact frais du sable sur les pieds ... Autant de choses qui me font apprécier les balades nocturnes sur la plage. Rajoutons la bonne compagnie et le tour est joué pour la soirée parfaite. Je me sens bien, super bien. Je suis d'un coup revitalisé. « Dis, tu viendras nager avec moi, cet été ? » J'aime bien l'eau et j'aime voir à quel point ma petite amie est à l'aise dedans mais au point de nager avec elle, c'est une autre question. Elle est tellement douée, j'ai peur de me ridiculisée. Je ne peux pas résister à ses yeux doux longtemps. « Euh .. » ai-je à peine le temps de dire. Mona enchaîne, n'attend aucune réponse. Elle se détache et me regarde sur le ton de défi. Je sais ce qui lui passe par la tête et le mec raisonnable qui est en moi me répète que c'est la pire des idées vu la température. « Cap ou pas cap ? » Cette phrase est mauvaise pour ma santé physique et mentale. Cette phrase me pousse à repousser mes limites et à faire des choses dont je n'ai pas idées. Tant pis pour les bonnes résolutions, tant pis pour le probable rhume que je vais attraper. Je lui rends son regard de défi, profite de la vue alors que la Taylor se retrouve en sous vêtements. Je la regarde courir se jeter dans l'eau, éclate de rire en voyant le bonheur sur le visage de Mona.

J'enlève mon tshirt, une brise passant à nouveau au bon moment. J'ai envie, pendant un moment, de juste la regarder mais si je le fais, je vais sûrement entendre le mot poule mouillé durant les prochaines semaines. Mon haut part rejoindre les affaires de Mona puis j'enlève le bas pour le lancer au même endroit. Je marche vers l'eau mais finis par courir, me lançant la tête la première de la même manière que ma petite amie. Le contact du froid est immédiat, me brûle la peau. Je passe ma main dans mes cheveux, croise les bras en attendant de m'habituer à la température. « Au moins, si j'attrape froid, j'aurais mon infirmière à domicile. » dis-je en rapprochant de la brune. Je commence à m'habituer à la température mais c'est le contact de mes mains sur sa peau qui me réchauffe immédiatement. « Une autre raison pour que tu ne quitte plus la maison. » ajoutais-je, malicieux. Je me penche et l'embrasse pendant quelques minutes. Mon plan de tout à l'heure, gâché par le fait qu'elle se soit jeté dans l'eau toute seule, prends une autre tournure. Je romps le contact, toujours malicieux, la porte et la jette dans l'eau un peu plus loin. J'ai mal au ventre tellement je ris.

AVENGEDINCHAINS

_________________

thanks for the memories
plonge au cœur de moi, au fond de mes abîmes, de mes abîmes, dis-moi ce que tu vois. plonge au cœur de moi. et quand tout me dessine, tout me dessine, je veux renaître en toi. ▬ viens, écris sur ma peau les mots que je n’ose pas. même au bord du KO si je tombe retiens-moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Kainoa + Caleb + Sean + Josh.
TON AVATAR : Chloe Bennet.
TES CRÉDITS : Sassenac (avatar) + Bat'Phanie + Irish Coffee ♥
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Cassandre - Cody - Appel Spencer)
A venir : Malone
RAGOTS PARTAGÉS : 5176
POINTS : 4119
ARRIVÉE À TENBY : 13/01/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : Dix-neuf ans (2.12.97)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Malone.
PROFESSION : Elle travaille à mi-temps au cabinet des Carter et, autrement, elle fait beaucoup de baby-sitting volontaire.
REPUTATION : Un peu timide et très maladroite, mais polie et sympathique, stable dans sa relation amoureuse. Mais elle a l'air de compter un peu trop sur son petit ami, vous ne croyez pas ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Bonfire heart (+) MALONE & MONA Dim 29 Mai - 8:57


Au mois de mai, se jeter dans l’océan, de surcroît quand le soleil était déjà couché, c’était sûrement une des plus mauvaises idées que Mona ait pu avoir. Les risques qu’elle tombe malade étaient élevés… Sauf qu’à l’instant précis, la jeune fille ne voulait pas y penser. Elle voulait seulement s’éclater et lancer un défi à son amoureux. En effet, elle savait qu’y résisterait pas… Les hommes en général, d’ailleurs, elle y était habituée avec ses frères. Leur ego en prendrait un coup s’ils ne réagissaient pas, s’ils ne relevaient pas le défi. Et en l’occurrence, Mona ne se serait pas privée de répéter régulièrement à Malone qu’il n’avait pas réussi à la rejoindre dans l’eau, sous-entendant qu’elle était la plus résistante des deux. Bien entendu, c’était faux… Mais elle aimait tellement l’embêter. D’ailleurs, elle ne s’était pas trompée. Elle était dans la mer depuis à peine vingt secondes qu’il faisait une vague à côté d’elle. Le sourire de Mona s’élargit, tandis qu’elle s’empressait de l’éclabousser. Le bonheur à l’état pur ne résidait-il pas dans des choses aussi simples ? C’était sûrement une réflexion un peu trop philosophique pour elle, particulièrement à cet instant précis… Néanmoins, elle savait qu’elle n’avait besoin de rien d’autre, dans l’immédiat, pour être heureuse. Le seul hic, qui n’était pas des moindres, c’était que le froid était pénétrant. Il fallait seulement qu’ils ne s’attardent pas trop longtemps. De l’avis de la brunette, ils risquaient d’attraper plus qu’un simple rhume. « Tu voudras que je me mette en tenue d’infirmière aussi ? » demanda-t-elle malicieusement. Au fond, elle s’était peut-être encore trompée de voie… En effet, son petit ami faisait à peine un peu de fièvre qu’elle s’inquiétait déjà pour lui, sortant la trousse d’urgences que Thelma lui avait appris à préparer et à garder sur elle en toutes circonstances. Prendre soin de lui, ça, c’était quelque chose qu’elle savait faire. « Crois-moi, je compte pas quitter la maison, très cher… Je te l’ai pas encore dit, mais je dors avec toi ce soir. » Avec le temps, elle avait appris à ne plus lui poser la question. Il lui répondait invariablement qu’elle était toujours la bienvenue et qu’elle n’avait pas besoin de demander.

Alors qu’elle s’apprêtait à lui dire autre chose, le jeune homme se pencha pour l’embrasser. Elle posa les mains sur ses épaules, commençant à se laisser aller totalement, quand il la souleva brusquement pour la jeter dans l’eau un peu plus loin. En se relevant après sa douche glacée, elle plaça ses mains sur hanches, faisant mine d’être en colère contre lui. « Malone Carter, vous allez voir ce que vous allez voir ! » Sans hésiter, elle se jeta sur lui, exactement comme quand elle était petite et qu’elle jouait à la guerre avec ses frères, ses soeurs et ses cousins. Elle voulait lui faire plonger tout le corps dans l’eau, à défaut d’être capable de le porter pour le balancer aussi. Mais même ça, c’était difficile, aussi mit-elle tout son poids sur lui, réussissant à maintenir sa tête sous l’eau pendant quelques secondes… Ou sinon, c’était juste lui qui ne se débattait pas trop, histoire de lui laisser une chance. Mais, question de fierté, elle préférait ne pas penser à cette option. Après un laps de temps pas trop long, elle le laissa remonter à la surface, le sourire triomphant. Elle avait eu sa revanche… C’était bien suffisant. Alors, dès que Malone eut reprit son souffle, elle s’empara de ses lèvres. Puis elle se colla à lui, passant les bras autour de son cou, enroulant fermement les jambes autour de sa taille. Ça lui donnait des idées de bain de minuit pour l’été… En effet, l’imagination de la demoiselle s’emballait déjà, tandis que l’une de ses mains descendait lentement le long du dos nu du Carter. Leur étreinte devenait de plus en plus passionnée… Sauf que dans ces circonstances-là, ce n’était pas l’idéal. Finalement, Mona se détacha des lèvres de Malone à regret. « Tu me ramènes à la maison ? Si on continue, j’ai peur qu’on finisse à l’hôpital… » Elle se pencha pour lui mordiller un peu l’oreille. « Et puis… Au lieu de regarder un film… J’ai deux ou trois idées pour te réchauffer… » Elle était toujours accrochée à lui, refusant de s’éloigner davantage de l’homme dont elle était amoureuse.

_________________

can't take my eyes off you
I had dreams before him, plans and other things... Now he is in my dreams, plans, goals and everything else. ▬ And if it's quite alright I need you baby.

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Bonfire heart (+) MALONE & MONA

Revenir en haut Aller en bas

Bonfire heart (+) MALONE & MONA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-