AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

monkeys for a baby boy ∞ kainoa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: monkeys for a baby boy ∞ kainoa Sam 14 Mai - 16:22

« Maintenant, on va chercher Kainoa et après, on va au zoo ! » Evie récupéra l'enfant dans ses bras, glissa le sac qui contenait les affaires de Connor sur son épaule et quitta la maison en verrouillant la porte derrière elle. Le petit garçon semblait en forme malgré son épisode de fièvre intense une semaine auparavant et gigotait dans tous les sens, visiblement heureux de partir en voiture. La jeune femme l'embrassa sur le nez et sur le front, sourit en le positionnant dans son siège auto à l'arrière. Elle s'assura que le bébé était bien attaché avant de refermer la porte et de se rendre du côté conducteur. La poussette se trouvait encore dans la voiture et elle n'eut donc pas à s'en charger pour l'instant, s'assurant simplement d'avoir son appareil photo et son porte-feuilles. Elle mit le moteur en marche, jeta un coup d'oeil au bambin qui s'agitait à l'arrière avant de quitter l'allée pour rejoindre la route.

« Tu vas voir, poussin, je suis sûre que tu vas adorer ça. Il y aura des girafes, des lions et même des singes ! » Elle reporta son attention sur la route, bifurqua pour rejoindre la rue où habitait ses frères. Elle stationna la voiture devant l'immeuble, envoya simplement un message à Kainoa afin de lui dire qu'ils étaient arrivés et qu'ils l'attendaient. Evie préférait de pas prendre le risque de se retrouver face à face avec Anthony, même s'il était encore tôt pour que son plus jeune frère soit déjà levé. Son regard se posa sur l'enfant qui jouait derrière avec la peluche qu'elle avait pris la peine d'emmener pour le distraire et un sourire fier vint étirer ses lèvres. Connor grandissait à vue d'oeil, il avait déjà commencé à marcher, avait même prononcé quelques mots et ne cessait jamais de gazouiller pour montrer à ses parents qu'il était un petit garçon très intelligent. Lorsqu'il comprit que sa mère l'observait, le petit leva la tête vers elle et se mit à rire, soudain gêné d'avoir été ainsi dérangé dans ses jeux. Il laissa tomber sa peluche et fronça les sourcils, visiblement mécontent. Evie n'eut qu'à étirer le bras pour la lui rendre, non sans s'amuser un peu aux dépens de son fils d'abord.

Rapidement, la silhouette de son frère apparut du côté passager et elle déverrouilla les portes pour le laisser entrer en affichant un grand sourire. Elle le prit dans ses bras et se mit à rire lorsque Connor s'excita soudain de voir son parrain, à grands coups de bras dans les airs et de cris enjoués. « Je pense qu'il y a un petit monstre qui est content de te voir ! » fit-elle en riant avant de remettre le moteur en marche, heureuse de voir que son fils et son frère s'entendaient aussi bien tous les deux. Bien sûr, Connor était encore petit et il avait tellement de monde dans sa vie qu'il ne pouvait pas se permettre de se montrer timide avec les gens. Or, leur relation était tout de même fort agréable à voir. « Comment tu vas ? » demanda-t-elle à son frère avant de prendre la route qui les emmènerait à la sortie de Tenby, au parc zoologique.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: monkeys for a baby boy ∞ kainoa Dim 15 Mai - 23:06


Après son week-end idyllique en Italie, Kainoa ne s'était pas reposé sur ses lauriers. Il aurait peut-être mérité de s'octroyer une pause, mais ce n'était pas comme s'il pouvait se le permettre. Il avait certes terminé ses études ; néanmoins, ce n'était pas pour autant que sa route était toute tracée. La filière qu'il avait choisie était l'une des plus sélectives et même si Kainoa avait une idée bien précise de ce qu'il voulait faire, il n'était pas encore sûr d'être recruté cette année-là. Au pire, il se retrouverait dans un lycée, à enseigner la physique et la chimie. Comme un certain nombre de ses camarades de promotion qui s'étaient accrochés jusqu'au bout, il avait déjà passé son agrégation, alors qu'il était en plein dans ses études. C'était nécessaire pour obtenir une habilitation à diriger des recherches, obligatoire pour devenir enseignant-chercheur. Néanmoins, même s'il était probable qu'il le ferait un jour, les métiers de l'enseignement n'étaient pas ceux qui le tentaient le plus. Il n'était pas sûr d'avoir la pédagogie nécessaire - la patience, oui, mais le reste ? Il arrivait à peine à se faire respecter de Deborah, la fille de Thomas. Alors s'il se retrouvait avec une classe entière d'adolescents sur les bras, il ne donnait pas cher de sa peau... Avec le temps, il gagnerait certainement en expérience, mais ce n'était pas celle qui l'intéressait le plus. Enseigner dans le supérieur était peut-être moins risqué, dans le sens où il aurait au moins affaire à des personnes relativement passionnés, qui avaient choisi la physique comme domaine. Mais il s'agirait aussi d'étudiants à peine moins âgés que lui... Il fallait qu'il apprenne à faire preuve d'autorité et c'était peut-être pour ça qu'il avait l'impression que ce métier n'était pas vraiment pour lui. Il s'y résignerait s'il n'avait pas le choix, mais pour l'instant, le Gallois attendait une réponse du Centre National de Recherches Scientifiques, basé à Cardiff. Dossier détaillé, entretien personnel, tout y était passé... Le jury de sélection devait maintenant trancher et, bien entendu, un large choix de nouvelles recrues s'offrait à eux. Pour un bon nombre d'entre eux, c'était la crème de la crème. Kainoa, lui, pensait surtout que c'était ce qui l'épanouirait le plus. Il avait donc été bien occupé à se préparer et, dorénavant, il guettait tous les jours sa boîte e-mail, ainsi que son téléphone portable qu'il avait pourtant toujours eu tendance à délaisser. Cette période d'attente l'angoissait, ce qui le poussait à aller courir ou faire du vélo pendant plusieurs heures, tous les jours. Peu de choses pouvaient le détendre autant. Son directeur de recherches lui avait assuré qu'étant donné sa petite expérience au Chili, il avait de bonnes chances d'être recruté en priorité. Mais on ne le changeait pas : il avait toujours douté de tout quand il s'agissait de lui-même, alors ce n'était pas maintenant qu'il partirait trop confiant. S'il ne décrochait pas ce poste, il aurait alors un peu de temps pour se préparer à endosser un rôle qui l'effrayait plus, avant la prochaine rentrée scolaire.

Les yeux fixés sur son ordinateur portable, le Baxter surveillait une fois de plus sa boîte mail, à la fois plein d'espoir et de crainte - ça en devenait maladif. La sonnerie de son téléphone portable le fit sursauter et, fronçant légèrement les sourcils, il réalisa que le temps avait filé bien plus vite qu'il ne l'aurait pensé. C'était bel et bien le prénom de sa sœur aînée, avec laquelle il avait rendez-vous, qui venait de s'afficher sur l'écran de son antiquité de téléphone. Aussitôt, Kainoa se leva, fourra l'objet dans la poche de son jean avec son portefeuille, referma l'écran de son précieux ordinateur portable et attrapa un sweat-shirt par précaution avant de refermer la porte de son appartement derrière lui. Il se pressa pour ne pas faire attendre sa sœur et son neveu et, quelques secondes plus tard, il entrait dans une des voitures garées devant son immeuble. « Bonjour ! » lança-t-il joyeusement, passant les bras autour de la taille de sa sœur. Puis il se tourna immédiatement vers son neveu, un sourire étalé jusqu'aux oreilles. « En voilà un qui va beaucoup mieux qu'il y a quelques jours ! Hello, mon bonhomme. » Même si c'était sûrement quelque chose de tout à fait naturel, le jeune homme ressentait toujours autant de plaisir (voire de fierté) en constatant à quel point Connor était heureux de le voir. Mais ce n'était probablement pas aussi vrai que l'inverse. Sans hésiter, il se pencha vers le bébé pour le chatouiller et ce dernier se mit à rire, posant ses petites mains sur les siennes pour essayer de les repousser. Rigolant à son tour, Kainoa lui pinça doucement une joue, avant de s'asseoir correctement pour boucler sa ceinture de sécurité. Evie s'engagea alors sur la chaussée, prenant aussitôt de ses nouvelles, même s'ils étaient en contact assez régulièrement. « Je vais bien, merci. Je suis même pas fatigué ! J'attends juste ma réponse... » Il n'avait pas besoin de donner des détails. Il avait suffisamment parlé à ses sœurs de ses projets, de ses envies et de ses craintes pour qu'elles les connaissent par cœur. « Et toi ? J'ai bien compris que le petit champion était à nouveau en pleine forme... Mais tu as pu récupérer, toi ? » Evie faisait une bien meilleure mère que la leur et, même s'il n'en avait jamais douté, Kainoa éprouvait de l'admiration à chaque fois qu'il le constatait. Un jour, lui aussi donnerait à son propre enfant tout ce dont il avait manqué. « En tout cas, ça me fait plaisir d'être avec vous. » Il trouvait encore qu'ils ne passaient pas assez de temps ensemble. Mais maintenant qu'il avait un emploi du temps moins chargé, il espérait bien pouvoir se rattraper un peu. Son filleul grandissait à une vitesse tout bonnement ahurissante. « Et Lon', il va bien ? » L'astrophysicien prenait toujours des nouvelles du compagnon de sa sœur et ce n'était même pas juste pour être poli. Ils n'avaient peut-être pas l'occasion d'être ensemble tant que ça, mais il l'appréciait et il se sentait toujours désolé en pensant aux conflits régnant au sein de sa famille. Mais c'était un moment joyeux et il était hors de question de le gâcher en ramenant sur le tapis des querelles qui n'en finissaient pas. De toute façon, il était d'humeur relativement légère, soudain bien moins stressé depuis qu'il était entré dans la voiture.

Le trajet se déroula en quelques minutes seulement et, une fois dans le parking du parc zoologique, Kainoa descendit rapidement pour détacher le petit garçon qui s'impatientait déjà. « Tu viens avec tonton, p'tit gars ? » Il le prit dans ses bras et l'embrassa sur une joue, avant de le faire voltiger dans les airs. Connor adorait ça et, après avoir poussé des petits cris joyeux, il s'était mis à rire à nouveau, ce qui était on ne peut plus contagieux. Il le fit redescendre, mais sans le lâcher, le tenant d'un seul bras au niveau du torse, avant de se tourner vers son aînée d'un air interrogateur. « Tu comptes prendre sa poussette ? Je suis sûr qu'il a envie de marcher... Et quand il sera fatigué, il a un parrain pour le porter sur son dos, sur ses épaules, en kangourou... Bref, comme monsieur le voudra ! » Elle se tenait devant le coffre de l'automobile et il s'en approcha. « Laisse, je vais prendre aussi son sac, ça me dérange pas. »

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: monkeys for a baby boy ∞ kainoa Mer 8 Juin - 0:20

« C'est fou comme les bébés récupèrent vite. » ajouta-t-elle avec un petit sourire alors qu'elle jetait un coup d'oeil à son fils, tellement expressif. Lonán était retourné en Irlande pendant quelques jours afin de s'occuper de certaines choses en lien avec le décès de la femme qui avait partagé sa vie pendant un petit moment, mais les quelques jours d'absence du papa s'étaient avérés difficiles à vivre pour Evie étant donné que le petit garçon avait fait beaucoup de fièvre toute la fin de semaine. Exténuée et surtout inquiète, la mécanicienne avait finalement appelé Hawke afin qu'il examine l'enfant, avait préféré ne pas avertir Lonán pour ne pas trop l'angoisser et le pousser à mettre un terme à son voyage en terres irlandaises. Retrouver sa famille lui avait fait du bien et il était revenu beaucoup plus serein, sans doute parce qu'il avait finalement laissé derrière lui une partie de sa vie. Si son amoureux peinait parfois à accepter la place qu'avaient tous les Baxter au sein du coeur de la brune, Evie devait admettre que ce n'était pas nécessairement facile tous les jours de vivre avec le fantôme de Mara par-dessus son épaule, comme si cette dernière surveillait le moindre de ses faits et gestes, comme si elle lui rappelait que Lonán et elle ne se seraient jamais rencontrés s'il était resté en Irlande. La jeune femme savait que Lonán aurait préféré être au courant de l'état de santé de son bébé, mais elle lui avait répété que ça n'aurait servi à rien de l'inquiéter alors qu'il se trouvait à plusieurs de vol de Tenby.

Les prunelles azurées du petit garçon s'étaient illuminées lorsqu'il avait entendu la voix de son parrain et Evie sourit en les voyant tous les deux, charmée par leur complicité. Ils étaient beaux à voir lorsqu'ils se trouvaient tous les deux et la jeune maman s'émerveillait à chaque fois devant la vivacité d'esprit de son poupon. Connor ronchonna d'ailleurs lorsque Kainoa s'installa correctement à l'avant, battit des pieds quelques secondes afin d'exprimer son mécontentement, mais s'intéressa rapidement à la peluche qui se trouvait à ses côtés.

« S'ils ne te prennent pas, ils ne savent pas ce qu'ils manquent ! » lâcha la brune, persuadée que son frère aurait une réponse positive de la part du comité. Après tout, ils ne pourraient jamais trouver mieux que lui, elle en était certaine à cent pour cent.

« Ça va, je me repose. »

Evie sourit en haussant légèrement les épaules, bien décidée à ne pas laisser ses doutes et ses craintes assombrir cette journée ensoleillée. Elle était fatiguée, bien sûr, mais elle rattraperait bientôt le sommeil perdu des derniers jours, quitte à laisser Connor entre les mains de son papa pendant quelques heures. « Je suis contente que tu sois là, aussi. » ajouta-t-elle, enthousiaste, avant de glisser sa main sur celle de son frère pour la presser doucement de son pouce. « Et je pense que Connor est très heureux, aussi. N'est-ce pas, poussin ? » L'enfant releva la tête en entendant son prénom, se mit à rire avant de se mettre à gigoter dans son siège. « Il va bien. Il est revenu d'Irlande il y a une semaine. » Soudain un peu distraite, Evie se concentra sur la route pendant quelques secondes, jusqu'à ce que le cri joyeux de son petit garçon se mette à résonner dans l'habitacle de la voiture. Kainoa n'était pas vraiment au courant des problèmes qui régnaient au sein de son couple et Evie n'avait pas nécessairement envie de lui en parler maintenant, retrouvant rapidement son sourire lorsqu'elle posa les yeux sur l'enfant dans le rétroviseur.

Lorsqu'elle gara la voiture dans le stationnement, Evie sourit en voyant Kainoa s'empresser de récupérer le petit monstre qui se trouvait à l'arrière et qui poussait déjà des cris d'impatience en battant des bras et des jambes. « Je suis persuadée qu'il va bien s'entendre avec les singes ! » admit Evie en riant alors que l'enfant cessait de gigoter afin de permettre à Kainoa de le détacher. Elle suivit des yeux leurs jeux, s'amusa en secouant légèrement la tête, sourire léger aux lèvres. « Il ne fait encore que quelques pas d'affilée avant d'abandonner. Je pense que je vais quand même prendre la poussette, juste au cas où. Je vais mettre le sac juste en dessous. » précisa-t-elle finalement en le remerciant toutefois pour sa proposition. Elle connaissait suffisamment son fils pour savoir qu'il voudrait peut-être se laisser promener en poussette une partie du trajet et que l'emmener avec eux pourrait sans doute leur permettre d'éviter une crise de la part du bambin. Elle laissa toutefois Kainoa porter l'enfant pour le moment après avoir ébouriffé les cheveux du petit garçon. Tous ensemble, ils se dirigèrent vers les guichets et Evie paya pour deux billets adultes, refusant catégoriquement que son frère paie alors qu'elle l'avait invité à les accompagner. « C'est pour la réussite de ton doctorat, tu vois ? » fit-elle avec un sourire avant de saisir la petite main de Connor pour la passer sous la vitre et ainsi permettre à la dame qui se trouvait derrière d'y apposer une étampe. Lorsqu'ils eurent également les leur, ils se retrouvèrent au sein du parc zoologique, sans vraiment savoir par où commencer. « Et si on visitait la savane ? » proposa-t-elle avec un sourire avant de fouiller dans le sac du petit garçon pour y trouver une minuscule casquette qu'elle planqua sur la tête de son fils pour le protéger du soleil.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: monkeys for a baby boy ∞ kainoa Mer 8 Juin - 8:25


Quelques jours auparavant, Kainoa était passé chez Evie et il avait trouvé son neveu malade, ronchon au possible. Il avait essayé de s’occuper de lui, mais il n’avait l’air d’avoir envie de personne d’autre que de sa maman, ce qui était sûrement normal. Alors il était juste resté dans la maison pour prêter son concours à sa soeur aînée, lui emmenant ce dont elle avait besoin, faisant chauffer les biberons ou préparant le bain, puis improvisant vaguement un dîner très simple. En résumé, il avait fait de son mieux pour se rendre utile, histoire de soulager Evie. Il était revenu le surlendemain… Et aujourd’hui, il était enchanté de constater que son petit monstre de neveu semblait en pleine forme. Néanmoins, c’était la brunette qui ne semblait pas encore s’en être remise. Elle avait encore de grandes cernes sous les yeux et, malgré sa joie de passer un moment avec l’une comme avec l’autre, le jeune homme regretta alors de ne pas lui avoir proposé de prendre Connor pendant qu’elle-même restait tranquillement à la maison. Il savait qu’elle aurait hésité, parce qu’elle avait encore du mal à le confier à quelqu’un d’autre. Mais Kai aussi savait être persuasif quand il le voulait… Sauf que là, il n’y avait pas pensé à temps. Elle avait beau affirmer qu’elle se reposait, il était certain qu’elle ne le faisait pas encore suffisamment. Et c’était peut-être normal… Combien de jeunes femmes n’étaient pas constamment fatiguées tant que leur enfant était en bas âge ? Oui, sauf que le frère qu’il était se faisait du souci. Il se promit d’en toucher un mot à Abbey, parce qu’elle aurait sûrement une idée pour soutenir un peu mieux leur aînée. En attendant, il allait faire ce qu’il pouvait pour qu’elle se fatigue le moins possible.

Tout naturellement, ils échangeaient quelques nouvelles, qui n’étaient pas très nombreuses étant donné qu’ils s’étaient vus relativement peu de temps auparavant. Kainoa apprit ainsi que le compagnon d’Evie était rentré d’Irlande et il hocha la tête en signe d’assentiment, pensant immédiatement que c’était une bonne chose parce qu’elle ne serait plus seule à la tâche. Connor avait beau avoir un an déjà, l’aîné des fils Baxter avait parfois encore l’impression que toute cette situation était nouvelle pour lui. Il s’était toujours efforcé de porter ses fardeaux tout seul pour ne pas alourdir ceux de sa grande soeur… Mais depuis qu’elle était en couple, il ne savait pas toujours très bien quelle était sa place. Si ça n’avait tenu qu’à lui, il se serait fait le plus discret possible, attendant que ce soit elle qui propose quelque chose pour déranger le moins possible. Mais un jour, elle lui avait presque passé un savon parce que justement, il ne se manifestait pas assez. Alors il avait essayé d’acquérir un point de vue un peu plus équilibré, même s’il hésitait encore assez souvent dès que son « beau-frère », pourtant gentil, était dans les parages. De toute façon, aujourd’hui, ils étaient bien loin de toutes ces préoccupations. Ils allaient passer une bonne journée ensemble ensemble et, si l’astrophysicien était déjà content, l’enthousiasme de son neveu ne faisait qu’augmenter le sien. Même le fait que sa soeur insiste pour payer les deux billets d’entrée n’entacha nullement sa joie. « C’est dingue comme tu trouves toujours un prétexte pour m’inviter » la taquina-t-il. Ce n’était que la stricte vérité, elle avait à chaque fois une bonne raison pour payer à sa place. Et autant dire que, même si ça l’embarrassait toujours autant, il manquait de courage pour la contredire, comme s’il avait encore neuf ans.

« En tout cas, merci » fit-il simplement, sachant qu’elle balayerait ses propos d’un geste. Ils se retrouvèrent à l’intérieur et, comme à l’accoutumée, Kai laissa son regard se promener tout autour. Ce n’était pas sur lui qu’il fallait compter pour prendre une décision… Après tout, ils étaient là avant tout pour le petit champion et c’était à sa maman de voir où il valait mieux aller d’abord. Alors quand elle opta pour la savane, il approuva sans hésiter. « Allons dans la savane ! » Ils montèrent dans une petite voiture qui leur ferait faire le tour des larges enclos. Déjà tout excité, Connor poussa des petits cris en apercevant les premières girafes, puis il se leva sur les genoux de son oncle quand ils se retrouvèrent face aux lions. Kainoa n’arrêtait pas de rire, plus intéressé par les réactions du petit garçon que par les animaux à proprement parler. « Je suis sûr que s’il pouvait, il irait avec eux ! » Tenant fermement Connor qui s’époumonait et avait sûrement presque oublié leur existence, il se tourna à nouveau vers sa frangine. « Je sais que paraîtra un peu mal placé, venant de moi, mais… Tu arrives à dormir ? Tu devrais peut-être prendre quelques jours de congé, non ? Ou alors, comme je suis assez libre ces temps-ci, tu peux me le confier plus souvent… J’te promets d’être aussi doué qu’Abbey. Enfin, je pense pouvoir. »

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: monkeys for a baby boy ∞ kainoa Ven 1 Juil - 1:34

« Quand tu auras un véritable boulot dans ton domaine, je te laisserai payer en guise de félicitations ! » s'amusa-t-elle en lui offrant un sourire faussement innocent, ravie de constater qu'il n'allait pas essayer de la dissuader. De toute façon, Kainoa avait sans doute compris, avec le temps, qu'elle ne changerait pas d'avis et que ce n'était même pas la peine d'insister. Bornée comme elle l'était lorsqu'elle avait décidé quelque chose, mieux valait suivre son instinct et ne pas tenter de la contrarier si on ne désirait pas la mettre de mauvaise humeur. « Ça me fait plaisir. » avoua-t-elle avec un nouveau sourire, embrassant délicatement la joue de Kainoa alors qu'il la remerciait de l'invitation. Après tout, son frère avait accepté de les accompagner et c'était la moindre des choses qu'elle paie son entrée puisqu'il allait sans doute s'occuper de Connor autant qu'elle ce jour-là. Le plus important, de toute façon, c'était qu'elle en avait envie et que ça lui faisait plaisir.

Connor s'agita un peu dans les bras de Kainoa et Evie ébouriffa les cheveux de l'enfant avant d'embrasser son front rapidement, ne parvenant à capturer le regard azuré de son fils qu'une fraction de seconde alors qu'il tentait visiblement de tout voir ce qui se trouvait autour de lui. Le petit garçon avait maintenant atteint l'âge de s'émerveiller devant son environnement et ses parents étaient à chaque fois vraiment ravis de constater à quel point il était éveillé et intelligent pour un petit homme aussi minuscule.  

Puisque la voiture les ramènerait exactement au même endroit, Evie put laisser la poussette du bambin sur place et grimper aux côtés de son frère, glissant simplement le sac du petit garçon à ses pieds, au cas où. S'ils se faisaient voler la poussette, ils auraient au moins tout ce dont ils avaient besoin afin de poursuivre leur périple animalier. Elle ne put s'empêcher de rire aux réactions de Connor alors que ce dernier ouvrait grand les yeux devant les animaux du parc, le prenait parfois sur ses genoux lorsqu'il désirait regarder de l'autre côté. Son fils retrouvait toutefois assez rapidement les genoux de son oncle, visiblement heureux à l'idée d'avoir presque toute son attention pour lui tout seul. De toute façon, le bambin s'époumonait et s'extasiait vraisemblablement devant les lions et les autres animaux de la savane, si bien qu'Evie n'était pas vraiment certaine que ça changeait quelque chose en bout de ligne, qu'il soit avec eux ou avec des étranger. « Mais les lions, ça mange les petits poussins ! » ajouta-t-elle en chatouillant le cou du bébé. Connor mit quelques secondes avant de se tourner vers elle, se laissa tomber sur les genoux de Kainoa en repoussant sa main, non sans reporter rapidement toute son attention sur les animaux qui se trouvaient dans les enclos, tout autour d'eux.

Evie sourit à la question de son frère, appuya son dos contre le dossier de la petite voiture en haussant doucement les épaules lorsqu'elle comprit que Kainoa tenait fermement son fils. « Oh ne t'inquiète pas pour ça, je suis sûre que tu serais merveilleux. Regarde comme il t'aime ! » La mécanicienne replaça délicatement la casquette de son petit garçon, posa ses prunelles dans celles de Kainoa alors qu'elle ne pouvait pas s'empêcher de lâcher un bref soupir. « Et ne t'inquiète pas pour moi. Les deux dernières semaines ont été épuisantes, mais c'est normal avec un bébé malade. Maintenant qu'il va mieux, tout devrait rentrer dans l'ordre ! » ajouta-t-elle en pressant doucement l'avant-bras de son frère afin de lui faire comprendre qu'elle allait bien, ne serait-ce que pour le rassurer un peu.

« Par contre, si tu as envie de le prendre plus souvent chez toi, tu peux toujours proposer ! Je suis sûre que ça lui ferait plaisir de passer un peu plus de temps avec son parrain et c'est moins compliqué maintenant qu'il a grandi. » Connor leur faisait maintenant des nuits entières, la plupart du temps en tout cas ; il s'endormait vers 19h et ne se réveillait qu'à 5 ou 6h du matin, ce qui s'avérait être une bonne nuit de sommeil pour des parents fatigués. Captivé par les autruches qui avaient relevé la tête à l'approche des visiteurs qui troublaient leur journée, Connor se redressa sur les genoux de Kainoa et Evie sourit. « C'est un bon bébé. » avoua-t-elle avec un petit sourire rêveur. « Et toi, tu n'es pas trop stressé ? Ça se passe bien avec Spencer ? » demanda-t-elle finalement en tournant la tête vers lui, chassant d'un léger geste de la main un insecte qui s'était posé sur le petit bras du bambin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: monkeys for a baby boy ∞ kainoa Ven 1 Juil - 3:25


« Quand j’aurai trouvé un vrai boulot et touché mon premier salaire, je t’invite dans un restaurant digne de ce nom, c’est promis ! » De toute façon, Kainoa avait l’impression qu’il ne pourrait jamais rendre à Evie tout ce qu’elle avait fait pour lui. Petit garçon, il se débrouillait pour faire ses devoirs et pour balayer un peu la maison, puis en grandissant, à bricoler sans elle des repas aussi simples que des pâtes, une omelette ou encore de la purée de pommes de terre en sachets, ainsi qu’à lancer une machine à laver en évitant les erreurs les plus grossières ou encore à acheter le strict nécessaire en économisant le plus possible. Mais tout ça, c’était elle qui lui avait appris à le faire. C’était elle qui avait commencé à travailler dès qu’elle avait pu le faire. Et s’il l’avait également fait alors qu’il n’était encore qu’un lycéen, sa soeur aînée l’avait surtout bien aidé quand il avait pris son indépendance, après son entrée à la fac. Elle s’était portée garante pour son appartement, elle lui avait prêté de l’argent, elle l’avait aidé à emménager… Puis elle avait continué à lui faire des cadeaux même s’il protestait. Oui, s’il y avait une chose qu’il pouvait faire avec son premier salaire à part régler des factures, c’était bien inviter Evie dans un endroit ne serait-ce qu’un tout petit classe. C’était même la moindre des choses… Mais au final, il était probable que rien ne pourrait compenser tout ce qu’elle lui avait donné, pour la simple raison que ça ne se mesurait pas juste en termes d’argent. Alors le jeune homme faisait ce qu’il pouvait pour elle, voilà tout.

« Oh, mais ne le traumatise pas avec les petits poussins » rigola-t-il, tout en baissant à nouveau les yeux vers Connor. De toute manière, le garçonnet n’avait pas l’air de beaucoup s’intéresser à ce que les adultes disaient. Il était bien trop captivé et enthousiasmé par ce qui l’entourait, ce qui faisait invariablement sourire son oncle. « Je suis sûr que j’étais comme ça aussi. » Il n’y avait qu’à voir, encore aujourd’hui, sa capacité à s’émerveiller, qui était bien plus élevée que la norme pour quelqu’un de son âge. D’ailleurs, il s’était fait charrier de nombreuses fois à ce sujet, mais ce n’était pas très important à ses yeux. « Il ne peut pas m’aimer autant que je l’aime, ce petit monstre » assura Kai en riant. Il avait toujours eu un faible pour les enfants. Oh, certainement pas autant que ses soeurs… Mais contrairement à certains de ses potes, il n’était nullement rebuté par l’idée de s’occuper d’un bébé. Après tout, à l’âge de six ans, il emmenait déjà sa petite soeur au parc. Alors si en plus le bébé en question faisait partie de sa famille, il était bien difficile pour lui d’y résister. Ce fut donc avec plaisir (mais aussi avec surprise) qu’il apprit que la mécanicienne était disposée à lui laisser Connor pour quelques heures. Elle l’avait déjà fait, mais pas si souvent que ça. « Sérieux ? » demanda-t-il, encore un peu étonné. « Non mais ouais, ça peut se faire, surtout en ce moment, je suis libre… Je vais programmer une journée où je pourrais me consacrer entièrement à lui, d’ici la semaine prochaine et je te redis ça, ok ? Comme ça, tu n’auras pas à le déposer à la crèche. »

Son aînée avait aussi entrepris de le rassurer, affirmant que même si elle était fatiguée, elle commençait à récupérer. Forcément, ça n’avait pas été une partie de plaisir, surtout que son compagnon n’était pas là… Mais l’astrophysicien la croyait quand elle lui assurait que maintenant que Connor était guéri, ça irait mieux. « Enfin, au cas où, tu peux m’appeler. » Il était capable de veiller une nuit entière dans un observatoire sans flancher, alors il pouvait bien le faire pour sa famille. « Mais oui que c’est un bon bébé… Alors j’espère que les suivants vont lui ressembler, sinon, ça va te faire un sacré changement. » Bien entendu, il la taquinait en évoquant d’autres enfants. Il n’était pas contre l’idée, mais il était parfaitement conscient qu’il valait mieux attendre au moins un peu. En tout cas, c’était ce qu’il pensait, lui. Enchaîner les bébés comme ses parents l’avaient fait, il l’imaginait assez mal. Il n’était pas sûr qu’il saurait où donner de la tête… Ceci dit, il n’avait peut-être qu’à faire l’exact opposé de ses géniteurs et ça fonctionnerait. « Oh, tu me connais, je suis stressé tant que j’attends une réponse… Mais non, ça va, pas trop non plus, t’en fais pas. Enfin… Moins que quand je dois passer un entretien, c’est sûr, vu qu’après, il n’y a pas grand-chose que je puisse faire. » Comme ils passaient devant une colonie de suricates, Connor parut plus qu’intrigué par ces petites bêtes. « Je te présente Timon » lui souffla Kainoa, amusé par la tête du bambin. « C’est un grand classique de Disney, alors c’est même plus important qu’apprendre à repérer la Grande Ourse. » Il se tourna à nouveau vers sa soeur. « Oui oui, tout se passe bien avec Spencer, merci… C’est un amour ! Je serais bien resté en Italie plus longtemps… Et toi, ça ne t’a pas fait trop bizarre d’être toute seule pendant quelques jours ? »

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: monkeys for a baby boy ∞ kainoa Sam 2 Juil - 4:15

« Je peux bien l'appeler comme je veux ! D'ici dix ans, c'est lui qui me demandera de ne plus l'embrasser sur le front et de ne plus lui dire que je l'aime devant ses amis. Laisse-moi profiter un peu pendant que je peux ! » ajouta-t-elle en riant à son tour, ébouriffant cette fois les cheveux de son frère pour le taquiner. Après tout, son petit garçon grandissait déjà bien assez vite ! Il y a deux jours, il avait même refusé qu'elle le berce et était allé s'installer dans un coin du salon avec sa couverture afin de boire son biberon tranquillement, comme un grand, laissant sa maman attristée de voir à quel point il devenait déjà indépendant. C'était normal, bien sûr, puisque le développement de l'enfant voulait justement qu'ils commencent doucement à vouloir faire les choses tout seuls lorsqu'ils atteignaient un an, mais ce n'était pas plus facile à accepter pour la mécanicienne, d'autant plus qu'elle savait pertinemment que son petit garçon allait bientôt entrer dans la fameuse passe du deux ans. « Quand tu avais son âge, je ne sais pas trop, étant donné que je n'étais pas très grande non plus. Mais je t'assure que tu as toujours été très curieux. » expliqua-t-elle avec un sourire ravi en posant ses prunelles azurées dans celles de son frère. Kainoa lui avait toujours posé beaucoup de questions, questions auxquelles Evie n'avait malheureusement pas toujours de réponses en sachant qu'elle n'était pas bien plus âgée que lui, mais auxquelles elle tentait toujours de trouver des réponses, quitte à devoir se rendre à la bibliothèque municipale pour fouiller dans les bouquins.

« Bien sûr que je suis sérieuse ! Tu sais bien que je te fais entièrement confiance et puis, quand il est en parfaite santé, il bouge beaucoup, mais il est plutôt facile à vivre. » Elle ne put s'empêcher de sourire lorsqu'il assura qu'elle pouvait lui téléphoner si elle avait besoin d'aide, hocha simplement la tête avant de lui promettre qu'elle le ferait. Lorsque Connor avait été malade, quelques jours auparavant, et que Lonán s'était trouvé en Irlande, Evie devait admettre que son frère s'était surpassé pour lui rendre la vie plus facile et pour l'aider avec des tâches qui ne la répugnaient pas d'ordinaire, mais qui s'avéraient peser lourd sur ses épaules avec le manque de sommeil récurent. Il s'en était très bien sorti, d'ailleurs, et Evie n'avait pas manqué de le remercier puisqu'il lui avait beaucoup allégé la tâche en se montrant présent pour elle et pour son petit monstre de fils. « Tu me vois déjà avec d'autres bébés ? » demanda-t-elle, soudain curieuse alors qu'elle haussait un sourcil surpris et amusé à la fois. Après tout, Evie y avait beaucoup pensé, elle aussi, encore plus depuis que Lonán lui en avait parlé il y a quelques mois, mais elle s'était promis d'attendre un peu afin qu'ils puissent mieux gérer leur vie déjà chamboulée par l'arrivée d'un premier bébé alors qu'ils n'avaient jamais vraiment eu le temps de faire d'abord le point sur leur vie de couple. « C'est drôle que tu m'en parles parce que ... Lorsque tout ira mieux, ça pourrait être dans nos projets. Pas tout de suite, hein ! » murmura-t-elle alors que ses joues rougissaient un peu sous l'aveu.

Elle sourit à son frère lorsque ce dernier la rassura un peu en lui expliquant que c'était toujours stressant d'attendre une réponse, hocha simplement la tête en pressant doucement son bras de sa main. Maintenant qu'ils étaient tous adultes, les préoccupations étaient différentes et même s'il tentait de la convaincre du contraire, Evie aimait bien se dire qu'il avait encore besoin d'elle de temps en temps.

« Plus important que la Grande Ourse, t'es sûr ? Et ça se dit astronome ! » blagua-t-elle en riant avant de se pencher un peu sur le côté pour observer les petites bêtes, elle aussi. « C'est bien, en tout cas ! Tu m'en feras d'abord un amateur de Disney avant de le corrompre. » ajouta-t-elle, amusée, alors qu'elle venait chatouiller le ventre de son fils du bout des doigts. « Ça doit être super beau, c'est vrai ! Je suis contente que ça se passe bien entre vous deux, tu le mérites amplement ! » lâcha-t-elle, un peu rêveuse à l'idée de savoir son frère heureux. On avait beau dire ce qu'on voulait, la solidarité féminine passerait toujours en dernier avec les hommes de sa vie et Evie se positionnerait toujours de leur côté, qu'ils soient ou non en tort, d'ailleurs. « C'était un peu étrange, oui. Surtout de le savoir si loin, en fait. Et ... » Elle se mordit la lèvre, reprit sa position initiale aux côtés de son frère. « Il a dû replonger dans un tas de souvenirs, je me demande parfois si sa terre natale lui manque. » Elle n'attendait pas vraiment une réponse de la part de son frère, elle poussa simplement un léger soupir avant de pointer des zèbres qui broutaient plus loin, attirant ainsi l'attention de son fils.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: monkeys for a baby boy ∞ kainoa Dim 3 Juil - 4:04


« Dans dix ans, il sera déjà aussi terrible que ça ? » Kainoa fronça légèrement les sourcils, éprouvant quelques difficultés à se plonger dans un avenir qui lui paraissait aussi lointain. Dans dix ans, son filleul aurait donc onze ans. C’était peut-être un peu tôt pour une crise d’adolescence même minime, non ? Ceci dit, ce n’était pas comme si le jeune homme avait un quelque référent en la matière. Lui, il aurait bien aimé que sa mère l’embrasse plus souvent sur le front et lui dise plus régulièrement qu’elle l’aime… Malheureusement, même dans ses bons jours, il ne fallait pas trop en demander. Mais bien sûr, Kai s’abstint de rappeler tout ça. Moins il parlait de ses parents et mieux il se portait. D’ailleurs, Evie n’avait certainement pas besoin de voir le passé refaire surface, même en paroles. Ce n’était pas comme si elle n’avait pas traversé les mêmes épreuves que lui… Et puis l’essentiel était qu’aujourd’hui, ils s’en étaient plutôt bien sortis. Elle avait fondé sa propre famille dont elle prenait soin, il avait décroché le diplôme de ses rêves… Pendant des années, la consolation de l’aîné des fils Baxter avait été une fratrie soudée. Certes, sa famille n’était pas conventionnelle, mais ils étaient quatre et ils se serraient les coudes. Malheureusement, ce n’était plus le cas aujourd’hui. Mais au moins, Kainoa restait relativement proche de ses deux soeurs, même s’il ne les voyait pas aussi souvent qu’il l’aurait voulu. Il savait qu’il pouvait se tourner vers elles ou vers son petit frère en cas de besoin, et ils savaient que la réciproque était vraie. Sa relation avec Anthony s’était nettement améliorée depuis plus d’un an, alors que c’était un peu plus tumultueux avant. Et même si, au milieu de ce beau monde, le jeune homme aurait bien aimé être le contrepoids, il s’en était révélé incapable. Alors de son côté, il faisait ce qu’il pouvait, c’est-à-dire en continuant à bien s’entendre avec l’une comme avec l’autre. Et à l’instant précis, heureusement, il pensait à tout sauf à ça. Il était juste tout content de se retrouver en bonne compagnie, avec sa grande soeur et son neveu qu’il adorait. Il passait un très bon moment avec eux. De toute manière, peu importait ce qu’ils pouvaient bien faire, l’essentiel était d’être ensemble.

« Curieux, je veux bien te croire… Il faut dire que ça n’a pas beaucoup changé. » Oh, Kai ne l’était pas dans le sens où il voulait écouter les commérages ou en apprendre davantage sur la vie privée d’autrui. Mais il s’intéressait à énormément de choses et, secrètement (ou pas), il espérait que son neveu serait aussi comme ça. Sans avoir de grandes idées pour lui, il avait déjà envie de l’aider à faire ses devoirs et de l’initier à des domaines plus passionnants les uns que les autres. Et même s’il ne pouvait pas encore le faire, il était heureux que son aînée lui assure qu’elle avait entièrement confiance en lui pour ce qui était de garder son bébé. « J’en parlerai aussi à Spencer… Elle a un petit garçon chez elle, le fils de Thelma, mais comme elle adore Connor et les enfants en général, je suis sûr que ça lui fera plaisir. » D’ailleurs, l’astrophysicien ne connaissait pas beaucoup de femmes qui n’aimaient pas les enfants… Dans l’immédiat, il était capable de n’en citer qu’une seule. Mais les autres étaient toutes gagas des petites bouilles, à des degrés différents bien sûr. En ce qui concernait Evie, elle avait toujours été maternelle. Ce n’était sans doute pas très étonnant, vu qu’elle avait pris soin d’eux en grandissant… « Eh bien… Oui, je te vois avec d’autres bébés, enfin au moins un, mais je voulais pas forcément dire maintenant, quoi… » Sur le moment, il disait plus ça pour la taquiner, mais il fut surpris de constater qu’effectivement, sa soeur et son compagnon y pensaient bel et bien. « Lorsque tout ira mieux, tu veux dire quand vous vous serez un peu mieux habitués à votre rôle de parents ? J’imagine que le premier, ça doit être stressant comme tout. » Il fut rassuré de constater qu’un agrandissement de la famille n’était néanmoins pas prévu dans l’immédiat. Non qu’il ait son mot à dire, mais il trouvait que cette attitude posée bien meilleure. Et puis il fallait profiter un peu du petit Connor, non ? « T’es une maman merveilleuse, de toute façon. » Son fils était un petit chanceux et c’était tant mieux ! « Le corrompre, carrément ? Tout de suite les grands mots hein ! » se mit-il à rire, avant d’acquiescer avec un sourire quand elle prononça à nouveau quelques mots au sujet de Spencer. Mais déjà, le tour semblait terminé… Connor s’agitait à nouveau pendant qu’ils descendaient de la voiturette. Kainoa le posa à terre tout en se penchant pour rester près de lui. Il le regarda faire quelques pas, émerveillé. Puis, alors que le garçonnet s’emballait un peu trop, il le rattrapa avant qu’il ne s’écrase contre le sol. « T’inquiète pas, p’tit gars, tonton est là. » Il se tourna à nouveau sa grande soeur, retrouvant un air un peu sérieux. « Tenby te manquerait à toi aussi, non ? Ou peut-être que tu appréhendes un peu qu’il ait du mal à quitter à nouveau son chez-lui ? Honnêtement, ça m’étonnerait, quand même… »

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: monkeys for a baby boy ∞ kainoa Sam 6 Aoû - 16:23

« Bien sûr qu'il sera aussi terrible que ça, dans dix ans. Toi non plus, tu ne voulais plus de bisou de ta grande soeur devant les autres, à cet âge-là. » le taquina-t-elle avec un sourire amusé. « Mais tu as toujours été beaucoup plus démonstratif qu'Antho. » ajouta-t-elle finalement en replongeant un peu dans ces souvenirs qu'elle adorait. Evie s'était beaucoup amusée à les serrer dans ses bras et à les couvrir de bisous malgré leur réticence, que ce soit parce qu'elle en avait envie ou parce que ça lui plaisait de les contrarier. Puisqu'elle avait pris le rôle maternel qui leur avait fait défaut depuis toujours, elle considérait que ce genre de taquinerait était un droit acquis et elle s'était efforcée de leur offrir tout l'amour que leurs parents n'étaient pas en mesure de leur donner. Heureusement, ses frères et sa soeur le lui rendaient assez bien en général. La relation de confiance et d'amour qu'elle avait toujours entretenue avec eux semblait s'être effritée au fil du temps, mais Evie espérait sincèrement - et sans doute un peu naïvement - que tout allait finir par s'arranger. Si Kainoa et Abbey lui avaient pardonné, Evie savait pertinemment que ce n'était plus tout à fait pareil entre eux, que ce n'était pas toujours facile de leur faire comprendre qu'elle serait toujours là pour eux et qu'ils pouvaient lui faire confiance, comme lorsqu'ils étaient petits. Avec Antho, elle avait beau espérer, elle savait que c'était perdu d'avance et qu'il ne lui pardonnerait jamais sa bévue. Parce qu'il était macho, égoïste et borné. Evie ignorait si elle lui manquait, mais même si c'était le cas, elle était persuadée que son frère ne l'avouerait jamais, histoire de protéger son égo démesuré. En tout cas, Evie tentait de se convaincre qu'elle vivait bien sans lui, mais elle se voilait la face et elle détestait se dire qu'ils avaient tiré un trait sur leur relation fraternelle pour de bon.

Elle secoua légèrement la tête afin de chasser ces sombres pensées de son esprit, profita du calme apparent du petit garçon pour replacer la casquette qui tombait maintenant devant ses yeux. « De toute façon, en tant que scientifique, c'est sans doute l'une de tes plus belles qualités. » ajouta-t-elle avec un petit sourire léger, persuadée que la curiosité intellectuelle était un pré-requis pour réussir dans un domaine de recherche scientifique aussi intense que le sien. Elle sourit lorsque Kainoa affirma qu'il la voyait bel et bien avec d'autres petits monstres, se mordit légèrement la lèvre en repensant à la conversation qu'elle avait eue avec Lonán quelques mois auparavant.

Les propos suivants de son frère la laissèrent pensive quelques secondes et elle finit par hocher légèrement la tête.

« Entre autres. Ce n'est pas toujours facile et on se disputait beaucoup, jusqu'à il n'y a pas si longtemps. On essaie vraiment d'arranger les choses. »

Kainoa la connaissait suffisamment pour savoir qu'elle ne devait pas être de tout repos au sein d'un couple. Evie peinait souvent à accorder sa confiance aux gens, avait cette fâcheuse habitude de ne compter généralement que sur elle-même et maintenant qu'elle devait réfléchir en couple, ce n'était pas toujours simple. « Mais j'aimerais bien que mes enfants ne soient pas trop éloignés en âge afin qu'ils soient proches, un peu comme nous quatre. » expliqua-t-elle sans savoir si son frère pouvait vraiment comprendre leur précipitation. Elle était persuadée qu'il était en mesure de saisir l'envie qu'elle avait de voir sa famille unie et même si la dynamique de leur fratrie avait beaucoup changé ces derniers temps, Evie était heureuse de constater que Kainoa et Abbey lui avaient pardonné. « Je fais de mon mieux. Mais tu es gentil. » Elle glissa délicatement ses doigts sur le bras de son frère, déposa un baiser sur sa joue sans quitter le petit garçon des yeux.

Elle quitta d'ailleurs le petit train en même temps que les autres, s'amusa de la complicité qui liait Connor à Kainoa et laissa faire son frère lorsqu'il déposa l'enfant au sol pour le regarder marcher. À deux doigts d'intervenir lorsqu'elle comprit qu'il allait se casser la figure, Evie soupira de soulagement en voyant Kainoa le rattraper. « Bien sûr que Tenby me manquerait. C'est pour ça que je me pose la question parfois. J'ai beau l'aimer de toutes mes forces, j'ai peur que ce ne soit pas suffisant. En plus, tu me connais, je ne suis pas la femme la plus démonstrative de la planète en amour ... » Elle haussa les épaules avec un léger sourire, récupéra la poussette qu'elle avait laissée là. « Connor ? Tu veux aller dans la poussette, mon coeur ? » demanda-t-elle lorsqu'elle eut l'attention du petit garçon. L'enfant secoua la tête violemment, recula même de quelques pas. « Tu peux aller voir tonton Kainoa alors et lui demander s'il veut bien te porter ! » Évidemment, Connor était encore trop petit pour le lui demander en mots, mais il s'approcha de lui maladroitement et tendit les bras. Evie ne put s'empêcher de sourire et s'approcha d'eux en traînant la poussette devant elle, persuadée que son petit bonhomme finirait bien par vouloir s'y installer. « Et si on faisait la jungle, maintenant ? » proposa Evie avant de tendre un biberon d'eau au petit garçon, qui s'empressa d'en prendre plusieurs longues gorgées.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: monkeys for a baby boy ∞ kainoa Ven 12 Aoû - 23:48


« N'empêche que je racontais quand même à tout le monde que j'avais la meilleure et la plus jolie des grandes sœurs » s'empressa-t-il de préciser, histoire de contrebalancer un peu. « Ceci dit, si ça se trouve, je suis démonstratif juste parce que je suis l'opposé de papa. » C'était peut-être même l'un des buts ultimes de la vie de Kainoa, ne pas ressembler à son père. Il lui était arrivé à plusieurs reprises de faire des cauchemars à ce sujet quand il était plus jeune et, s'il n'en avait pas parlé à Evie, il savait qu'elle le connaissait suffisamment pour deviner que c'était l'une de ses craintes. « Quand on voit à quel point le temps a filé entre nos doigts, est-ce que tu peux y croire ? J'ai l'impression que c'est hier que tu avais réussi à économiser de l'argent pour m'offrir mon premier planétarium... Enfin remarque, à l'époque, on pensait pas vraiment la même chose, puisqu'on avait hâte de s'en aller. » Mais au-delà de leurs difficultés, ils gardaient aussi quelques bons souvenirs de leur enfance et de leur adolescence. Le plus souvent, il s'agissait de moments à quatre. Et si aujourd'hui, tout ça pouvait avoir un arrière-goût amer, le jeune homme refusait de s'apitoyer là-dessus. À l'instant précis encore, ils créaient de nouveaux souvenirs à chérir. « Qui sait, dans quelques années, on se retrouvera peut-être avec une famille beaucoup plus grande encore. » Ce n'était qu'une supposition, mais Kai ne pensait pas être très loin de la vérité. En outre, Evie lui confirmait bel et bien qu'elle voulait d'autres enfants. Ce n'était pas très étonnant, elle avait tellement d'amour à donner... Mais elle lui expliqua aussi que les choses n'avaient pas été faciles avec son compagnon ces derniers temps. Le Baxter resta silencieux, digérant l'information. Il savait que chaque couple traversait ses difficultés ; lui-même était passé par là. Mais bien évidemment, il n'espérait que le meilleur pour sa sœur... Il aurait souhaité que sa vie conjugale soit plus tranquille. Néanmoins, comme il n'avait pas réalisé que ça n'allait pas fort entre Evie et Lonán, ce n'était peut-être pas mauvais signe, si ? Mais alors qu'il essayait de se rassurer, Kainoa devinait que ce n'était pas forcément le cas. Beaucoup semblaient s'entendre à merveille en apparence, alors qu'il en était autrement dans l'intimité. Instantanément, il posa une main sur l'avant-bras de la jeune femme, où il effectua une légère pression. « J'imagine que tout le monde a ses hauts et ses bas... Et qu'il faut travailler quotidiennement à vie pour une relation réussie. De toute façon, c'est ce que tu veux, n'est-ce pas ? » C'était toujours un sujet délicat à aborder. Si lui-même voulait évoquer ses soucis liés à son couple, il ne se tournerait pas vers ses sœurs. Il avait peur qu'elles ne soient pas suffisamment objectives, ou alors qu'elles prennent les choses trop à cœur, alors il préférait s'ouvrir à Fiona. Quoique... Il savait que sa meilleure amie non plus ne serait pas très impartiale. En tout cas, puisqu'il savait que ce n'était pas facile de parler de tout au sein d'une famille, Kai tenait simplement à rappeler à Evie qu'il serait à ses côtés quoi qu'il arrive. « Si tu as besoin de te confier ou même d'autre chose... Je suis là. »

Leur conversation était devenue sérieuse, mais ça ne les empêchait pas de passer un bon moment. Et puis Connor, avec toute l'insouciance du monde, les interrompait régulièrement. Bien entendu, son parrain aimait se consacrer à lui. Il ne rechignait jamais à le suivre de très près quand il s'avançait sur des pieds encore hésitants, ni à la soulever aussi aisément que s'il s'agissait d'une poupée de chiffons. Il aurait été difficile de rester insensible à son adorable bouille et aux petits bras qu'il levait vers lui, de toute façon. De toute façon, Kainoa voulait profiter au maximum de son neveu, qu'il ne voyait pas si souvent que ça. « Je peux porter tata Abbey, tata Spencer ou tata Fiona, alors avec toi, ça devrait être bon, hein ? » s'amusa-t-il. Il installa le gamin sur ses épaules, tout en gardant fermement ses mains dans les siennes pour être sûr qu'il ne tombe pas. Ce dernier s'enthousiasmait en poussant de petits cris, parce qu'il était plus grand que tout le monde et qu'il avait une bien meilleure vue sur les alentours. Sa joie était contagieuse. « On va aller jouer à Tarzan ! » Ils se dirigèrent alors tous vers la jungle. Un parcours à travers les arbres était proposé et Kai entra dans une petite cabane en bois pour satisfaire les désirs de Connor. Enfin, ils atteignirent les grands espaces réservés aux singes. Leurs mimiques et leurs cris semblèrent beaucoup amuser le bout de chou. « Heureusement que tu es trop petit pour avoir droit à un cours sur l'évolution » plaisanta l'oncle, adressant un clin d'œil à sa sœur. « Ça va, il a l'air à l'aise, là-haut ? J'ai pas l'impression qu'il veuille descendre, en tout cas. » Il profita de ce que Connor soit profondément intrigué par les signes pour s'adresser à nouveau à Evie. « C'est vrai que c'est bien quand ils n'ont pas beaucoup d'années d'écart, ils peuvent jouer ensemble et tout... Mais ça te donne pas beaucoup de répit, j'imagine. Je sais pas comment maman faisait, si ça se trouve, c'est entre autres pour ça qu'elle a pété les plombs assez rapidement. » Connor commençait déjà à s'agiter et l'astrophysicien croyait savoir pourquoi. « Désolé, champion, on peut pas s'approcher plus ni les nourrir. Par contre, regarde, là-bas, on peut regarder des extraits du Livre de la Jungle... » Il le fit glisser et, le tenant d'un seul bras contre lui, s'approcha de l'écran géant. « Pour l'instant, les images le captivent, mais je suis sûr qu'il tiendra pas longtemps, hein ? En plus, je pense qu'il va bientôt avoir faim. Tu lui as emmené quoi, comme goûter ? »

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: monkeys for a baby boy ∞ kainoa Jeu 18 Aoû - 20:24

Evie sourit lorsque Kainoa les replongea tous les deux dans d'anciens souvenirs d'enfance, glissa délicatement sa main sur la sienne afin de presser doucement ses doigts. « Tu n'es pas du tout comme lui, en effet. Et tu ne seras jamais comme lui. » Elle appuya sa tête contre l'épaule de son frère pendant quelques secondes, sans toutefois lâcher son garçon des yeux alors que ce dernier était néanmoins venu s'asseoir sur les genoux de Kainoa pour observer plus calmement les animaux qui défilaient devant lui. Il ne donnait pas à Evie l'impression d'être fatigué, mais il semblait tout simplement concentré. « Tu l'as encore ? » demanda-t-elle, curieuse, alors qu'elle se détachait de lui pour le regarder et caresser les cheveux pâles du bambin. Toutefois, elle demeura songeuse quelques secondes lorsqu'ils discutèrent de la relation de couple de la mécanicienne et elle écouta attentivement son frère lorsque ce dernier ouvrit la bouche pour la rassurer. Ils avaient quitté le petit train et Connor cherchait maintenant l'attention des adultes alors qu'Evie l'avait déposé au sol. « Bien sûr que c'est ce que je veux. » lâcha-t-elle d'abord avec douceur alors qu'un sourire venait étirer ses lèvres à la seule pensée de son compagnon. Kainoa avait raison, évidemment, et elle savait depuis longtemps que ce n'était pas toujours facile d'être en couple, qu'ils se devaient de travailler fort afin de conserver cette complicité qui les caractérisait tant. La flamme était toujours là, entre Evie et Lonán, mais ils se disputaient souvent parce que la mécanicienne n'avait pas autant de temps à lui consacrer qu'il l'aurait voulu ou parce qu'elle défendait toujours Anthony malgré le fait qu'ils ne se parlaient plus - ou presque plus - depuis presque deux ans maintenant, par exemple. « Je l'aime vraiment, Kai'. Mais j'ai parfois du mal à le lui montrer. » ajouta-t-elle finalement en se mordant légèrement la lèvre. Elle ne pouvait pas en vouloir à son compagnon de douter parfois des sentiments qu'elle avait pour lui alors qu'elle peinait à lui dire vraiment ce qu'elle ressentait.

« C'est vraiment gentil à toi. Je suis là aussi, si tu as besoin de moi. » ajouta-t-elle en lui offrant un sourire, jetant un coup d'oeil au petit garçon qui s'était élancé vers Kainoa pour que ce dernier le prenne dans ses bras. Elle voulait qu'il sache que malgré le fait qu'elle soit maman et qu'elle ait quelqu'un dans sa vie, elle serait toujours là pour lui, pour eux. C'était sans doute normal qu'ils préfèrent s'arranger seuls et lui laisser son espace maintenant qu'elle avait fondé sa propre famille, mais Kainoa, Anthony et Abbey feraient toujours partie de sa famille, comme Lon' et Connor, et elle les aimerait toujours autant, même si leurs relations changeaient un peu au fil du temps. Evie sourit à nouveau lorsque Connor se mit à crier, perché sur les épaules de son parrain. « Ne crie pas, poussin. Tiens-toi bien et reste assis ! » En tant que véritable casse-cou, le bambin voulut se redresser sur les épaules de Kainoa, mais le ton et le regard de sa mère l'en dissuadèrent. Les gens qui se trouvaient autour d'eux sourirent à la vue du gamin émerveillé et Evie secoua légèrement la tête, rieuse.

Elle suivit Kainoa et Connor avec la poussette et le sac qu'elle avait glissé juste en dessous, sourit lorsque l'enfant s'émerveilla devant les singes. Elle donna un petit coup de poing à Kainoa lorsque ce dernier tenta une nouvelle fois de corrompre son fils, se mit à rire et jeta un rapide coup d'oeil à Connor afin de répondre à la question de Kainoa. « Il a l'air trop à l'aise. » ajouta-t-elle en riant. Evie devint sérieuse pendant quelques secondes lorsque son frère parla de leur mère, haussa finalement les épaules en se mordant la lèvre. « Je ne sais pas trop. Peut-être. » Bien malgré elle, Evie en voulait à leur mère pour ce qu'elle n'avait pas été en mesure de leur offrir au cours de leur vie d'enfants et d'adolescents. Ça n'avait plus beaucoup d'importance, maintenant, mais c'était sans doute l'une des raisons pour laquelle la mécanicienne avait tant de mal à accorder sa confiance aux gens qu'elle aimait pourtant de tout son coeur, ou qu'elle peinait tellement à exprimer en mots ses sentiments.

Connor commença à s'agiter et Evie fouilla dans le sac qu'elle avait emmené afin de trouver un biberon de jus d'orange qu'elle avait préparé le matin même et qui avait pu être gardé au froid grâce à quelques ice packs. Elle le tendit à son fils alors que ce dernier se trouvait encore dans les bras de Kainoa et le petit garçon le prit aussitôt, appuyant sa tête calmement contre le torse de son parrain. « Il peut rarement rester tranquille plus de quelques minutes, c'est hallucinant toute l'énergie qu'il a. » Elle replaça la casquette de l'enfant sur sa tête et jeta un coup d'oeil aux images qui défilaient devant eux. « J'ai emmené des sandwichs au fromage pour lui, ce sont ses préférés. » ajouta-t-elle avec un nouveau sourire. C'était facile à manger et malgré le fait qu'il soit encore très maladroit, Connor ne risquait pas d'en mettre partout. Ils n'auraient qu'à l'installer dans la poussette pour qu'il puisse déguster tranquillement son repas. Évidemment, Evie avait également préparé des sandwichs pour eux aussi - à la viande, néanmoins - puisque la nourriture s'avérait toujours trop chère dans ce genre d'endroits. « On pourra acheter des glaces comme dessert. » proposa-t-elle en jetant un coup d'oeil au petit garçon qui regardait les images en buvant son jus, bien collé contre son oncle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: monkeys for a baby boy ∞ kainoa Lun 22 Aoû - 9:35


« Oui, j'ai toujours le planétarium que tu m'avais offert. En vrai, je crois que j'ai gardé... À peu près tout ce qui a un rapport avec les étoiles, les planètes et l'univers en général. Je te montrerai certains cartons, si tu veux... C'est presque flippant. » Évoquer les souvenirs d'enfance entre Baxter avaient un goût doux-amer. C'était mignon de se rappeler de certains détails, certains moments qu'ils avaient partagé quand ils étaient petits... Mais il y avait aussi des épisodes qu'il valait mieux oublier, même si chacun d'entre eux savait que c'était comme une marque au fer, qui ne s'effaçait jamais vraiment. Les séquelles étaient là, enfouies quelque part, à la fois liées au passé et à l'avenir. Mais c'était moins difficile de les affronter tout seul... Et quand Evie affirmait que Kainoa ne deviendrait jamais comme leur père, il aurait bien voulu la croire sur parole. En tout cas, parfois même inconsciemment, il était toujours allé dans la direction opposée de celle prise par leur géniteur. Mais ce n'était peut-être pas suffisant... Pas pour le rassurer, en tout cas. Néanmoins peu désireux de s'étaler sur des confidences tout sauf joyeuses et intéressantes, le jeune homme se contenta d'esquisser un sourire reconnaissant. Passer un moment avec sa grande sœur lui faisait toujours du bien. Il se souvenait encore du temps où il allait spontanément vers elle quand quelque chose n'allait pas. Il s'efforçait toujours de ne pas être encombrant, parce qu'elle avait déjà bien assez de soucis pour son âge. Mais quand il n'allait pas bien, il la rejoignait systématiquement pour un câlin. Par la suite, la tendance s'était inversée. Quand il avait pris de l'âge et qu'il était devenu plus grand et plus costaud, il s'était mis à protéger sa sœur et à la pousser à venir vers lui à la moindre difficulté. Aujourd'hui encore, il y aurait peu de choses qu'il n'aurait pas faites pour elle. Et en sentant la tête d'Evie se poser doucement sur son épaule, Kai se surprit à se dire que finalement, les choses n'avaient peut-être pas vraiment changé. Puis son regard s'attarda à nouveau sur son filleul. Oui, les choses avaient changé. Un bout de chou était venu agrandir la famille, pour leur plus grand bonheur. C'était le premier, mais ce n'était pas le dernier - en comptant l'aînée, mais aussi probablement les autres. Sauf que visiblement, la vie conjugale d'Evie n'était pas aussi calme que ce que l'astrophysicien aurait cru. Il n'était de toute façon pas très bon pour comprendre et interpréter ce qui n'avait rien à voir avec les mathématiques, mais il n'aurait jamais pensé que ça en était arrivé à ce point, avec beaucoup de disputes. « Tu... Tu as peut-être peur que ça se termine ? Qu'il te laisse un jour ? C'est normal d'avoir peur de montrer son attachement au début, mais après... Je sais pas. C'est sûr que ça dépend beaucoup aussi de la personnalité. Je suis désolé, je suis pas un très bon conseiller. Je sais juste écouter. »

Une fois de plus, ce fut Connor qui les arracha à une conversation devenue sérieuse. Installé sur les épaules de son parrain, il ne cessa pas pour autant de piailler, bien au contraire. Mais il se calma un peu devant l'écran rediffusant Le Livre de la Jungle, visiblement intrigué par les animaux qui parlaient. En plus, il avait un biberon dans les mains, ce qui aidait sûrement beaucoup. Kainoa ne pouvait s'empêcher d'être attendri quand il le voyait ainsi collé à lui. Son innocence et sa candeur avaient de quoi rendre jaloux les adultes et surtout, de quoi donner farouchement envie à ceux de son entourage de le protéger à tout prix. Avec douceur, le fils Baxter posa une main sur la tête du petit garçon, avant de l'embrasser sur le front. « Qu'est-ce que tu dirais d'aller ensuite s'installer sur un banc pour qu'il puisse manger ? » En réalité, c'était sûrement lui-même qui avait faim, mais il ne voulait pas l'avouer. Et puis de toute façon, Connor avait fini son biberon et recommençait à bouger dans tous les sens, ce n'était donc pas une bonne idée de rester les bras croisés devant un dessin animé. « Attends, qu'est-ce que tu dirais de l'emmener un peu sur l'aire de jeux ? Ça va l'amuser et il dépensera pas mal d'énergie. » Une fois l'accord d'Evie obtenu, il accompagna le petit garçon tandis que la maman s'asseyait sur un banc, profitant des quelques rayons de soleil. À aucun moment Kai ne s'éloigna de son neveu. Il le poussa sur la balançoire sans s'écarter de lui, déclenchant les cris enthousiastes de ce dernier. Puis il lui tint la main sur le mini-toboggan à chaque glissade, pour être sûr qu'il ne se fasse pas mal. Finalement, Connor parut fatigué et ils retournèrent tous les deux auprès d'Evie. Cette fois, le bébé ne protesta pas quand elle l'installa dans la poussette. Elle sortit alors les sandwiches, non seulement pour lui, mais aussi pour les deux adultes. « T'es définitivement la meilleure » sourit son cadet. Il avait l'habitude des attentions de ses sœurs et de celles de sa petite amie, mais ça ne l'aidait pas beaucoup à apprendre à se débrouiller tout seul. Bien entendu, loin de lui l'idée de se plaindre. Il avait beaucoup aimé sa journée. « En tout cas c'était super de passer un moment avec vous. Il faudrait que ça arrive plus souvent... » Au moins, juste après leur pause sur le banc, il réussit à payer quelque chose, à savoir les glaces. « Pour vous remercier ! C'était trop cool. » Définitivement, il fallait qu'il s'arrange pour être plus souvent avec eux - être ensemble faisait du bien à tout le monde.

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: monkeys for a baby boy ∞ kainoa Mer 24 Aoû - 4:26

Evie avait doucement acquiescé lorsque Kainoa lui avait proposé de lui montrer les boîtes où il rangeait tout ce qui avait un lien de près ou de loin avec les étoiles et les planètes. D'aussi loin qu'elle se souvienne, son frère avait toujours été passionné par l'univers et par le ciel étoilé. Elle devait souvent lui demander de rentrer une fois la nuit tombée puisqu'il aurait pu rester à l'extérieur pendant des heures en espérant avoir la chance d'apercevoir une étoile filante. Elle ne comptait d'ailleurs plus les fois où elle avait dû sortir pour le ramener à l'intérieur en lui promettant de regarder avec lui les étoiles pendant le week-end, l'obligeant ainsi à se mettre au lit avant d'éteindre la lumière et de laisser apparaître les planètes et les étoiles fluorescentes qu'ils avaient collées au plafond. Elle était tout de même contente de voir qu'il avait gardé le planétarium qu'elle lui avait offert, même si elle n'avait jamais eu les sous pour lui acheter un télescope en sachant pertinemment que c'était ce dont il avait toujours rêvé enfant. Les télescopes, c'était cher et comme leurs parents avaient toujours peiné à mettre de l'argent de côté sans tout dépenser, surtout leur père, les cadeaux de Noël et les cadeaux d'anniversaire n'étaient jamais bien gros, mais c'était l'intention qui comptait.

Elle se mordit la lèvre lorsque Kainoa lui demanda si elle peinait à s'attacher vraiment à Lonán et à lui montrer qu'elle tenait à lui parce qu'elle avait peur de le perdre. Il avait sans doute vu juste, mais la mécanicienne secoua la tête avec un sourire désolé. « J'ai surtout peur de ne pas être celle qu'il lui faut. Mais tu sais quoi ? Ne parlons pas de ça pour l'instant, d'accord ? Ça ira. » Elle pressa doucement le bras de son frère afin de le rassurer sur son état d'esprit, peu décidée à discuter longtemps de la relation qu'elle entretenait avec Lon'. Ils devaient régler certaines choses, bien sûr, mais Kainoa n'avait pas à savoir tout ça puisque de toute façon, Evie savait qu'il ne serait jamais objectif dans l'histoire. Elle était sa grande soeur, après tout, c'était normal qu'il prenne pour elle, mais Evie n'avait pas envie qu'il se mette à détester son amoureux, il n'était clairement pas coupable dans cette histoire. Evie l'était.

Evie hocha d'ailleurs la tête lorsque Kainoa proposa de se rendre à l'aire de jeu puisque visiblement, l'enfant avait besoin de courir et de dépenser un peu son énergie. Après tout, le film d'animation l'avait captivé pendant un moment, mais le petit garçon s'était rapidement ennuyé, c'était donc une bonne chose de bouger un peu et de l'emmener ailleurs. Un peu fatiguée toutefois, la mécanicienne s'installa sur un banc non loin des modules de jeux afin de regarder Kainoa et Connor qui s'amusaient ensemble. Elle ferma même les yeux quelques secondes, profitant de la chaleur des rayons du soleil sur sa peau alors qu'elle savait que son fils était en sécurité avec son oncle. Elle n'ouvrit les yeux que lorsque le petit garçon se dirigea vers elle, suivi de près par son parrain. Connor tendit d'ailleurs rapidement les bras pour qu'elle le prenne et Evie l'attrapa pour le déposer sur ses genoux, laissant le petit garçon presser sa tête contre son buste. Elle l'installa finalement dans la poussette avant de lui donner son sandwich au fromage, qu'elle coupa en petits morceaux. Elle sourit lorsque Kainoa la complimenta, haussa simplement les épaules avant de prendre une bouchée de son sandwich. « C'est pas grand chose, tu sais ! » ajouta-t-elle en riant alors qu'elle jetait un coup d'oeil au bébé qui venait d'enfouir deux bouchées en même temps dans sa bouche. « Fais attention mon coeur. Mange lentement, sinon, tu vas t'étouffer ! »

Elle sourit et reporta son attention sur Kainoa lorsque son fils retira un morceau de sandwich de sa bouche. « Tu sais que tu peux passer à la maison quand tu veux. Tu n'as qu'à m'appeler ou à m'envoyer un message avant si tu as peur de déranger, mais Lon' est toujours content de te voir. » Lorsque Kainoa voulut payer les glaces, Evie s'obstina quelques secondes, mais comprit que c'était peine perdue et finit par abandonner en le remerciant d'un baiser sur la joue. Connor eut même droit à sa propre glace pour la première fois et Evie sourit en la lui tendant, persuadée qu'il allait en faire couler un peu partout. Tant pis ! « C'est vrai que c'était bien ! » ajouta-t-elle avec un sourire alors qu'elle se positionnait derrière la poussette, prête à repartir. Elle tendit d'ailleurs un biberon d'eau au petit garçon, replaça la glace dans ses mains pour limiter les dégâts. « Tu voulais voir autre chose ? » demanda-t-elle à Kainoa en prenant une bouchée de sa glace avant de reporter son attention sur son fils qui venait de se mettre à pleurer. Une partie de sa boule de crème glacée était tombée par terre et Evie déposa un peu de la sienne sur le cornet du bébé pour le calmer. Connor se mit à hurler en se frottant les yeux et elle finit par lui retirer son cornet des mains pour le nettoyer un peu. Il était fatigué. Le début de la journée avait été intense pour lui et puisqu'il avait récemment été malade, Evie constatait peu à peu que son petit monstre avait moins de patience. Elle avait moins de patience, elle aussi, et elle s'empressa de le nettoyer en lui maintenant les bras et la tête. « Connor, s'il te plaît. » Elle poussa un soupir, ferma les yeux quelques secondes avant de se redresser pour bercer un peu l'enfant dans la poussette. « Je pense qu'il est fatigué. » ajouta-t-elle en se mordant légèrement la lèvre, soulagée de voir qu'il commençait à se calmer maintenant qu'elle lui avait redonné sa peluche et sa couverture.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: monkeys for a baby boy ∞ kainoa Mar 30 Aoû - 0:42


Quand Evie voulut changer de sujet, Kainoa se contenta de hocher la tête en signe d'assentiment. Après tout, il comprenait. Ce n'était pas tant le fait que parler de la relation amoureuse de sa sœur puisse être un peu gênant. Mais il savait que lui-même n'aimait pas spécialement s'ouvrir à ce sujet quand il s'agissait de ses frangines. Il trouvait ça assez embarrassant, pas seulement parce qu'elles n'étaient pas forcément objectives, mais aussi parce que certains détails n'étaient pas évidents à raconter aux membres de sa famille. Quoique, ça passait beaucoup plus facilement avec Anthony... Mais c'était sûrement tout à fait normal. Ça passait aussi plus facilement avec des personnes de l'extérieur. Mais de toute manière, le jeune homme n'éprouvait pas forcément le besoin de se confier. Alors il pouvait parfaitement comprendre qu'Evie n'ait pas spécialement envie de s'étaler, aussi respecta-t-il sa volonté sans problème. De toute façon, ne pas parler des sujets qui fâchent était une "solution" qui lui convenait à merveille. C'était sans doute quelque chose qu'il fallait qu'il travaille, justement, puisqu'il savait très bien que contourner les soucis ne les faisait pas disparaître. Mais il était difficile de changer des années de personnalité façonnée par des conflits familiaux persistants, que sa sœur connaissait mieux que quiconque. « En tout cas, si un jour ça ne va pas... Tu sais où me trouver. » Kai se doutait qu'il n'était pas forcément la première personne vers laquelle elle se tournerait, mais il voulait lui rappeler qu'en cas de besoin, il était toujours présent. Elle ne voudrait peut-être pas venir chez lui de peur de se retrouver face à leur frère, mais ils pouvaient toujours trouver une alternative. Bien entendu, il préférait aussi penser que la nécessité ne se présenterait jamais et que tout finirait toujours par s'arranger. Malheureusement, lui qui avait vécu une longue relation qui s'était brisée en l'espace de quelques semaines, était assez bien placé pour savoir que le pire pouvait arriver même aux couples qui paraissaient soudés. Finalement, il était donc plutôt content de ne pas devoir s'appesantir là-dessus, comme si le fait de ne pas s'étaler pouvait améliorer les choses. En tout cas, au moins, l'ambiance légère serait maintenue. Après tout, ce n'était pas si souvent qu'ils se créaient des occasions pour se retrouver. Il fallait donc en profiter un maximum et c'était précisément ce qu'ils faisaient. Connor aussi, puisque il s'employait avec joie à engloutir son sandwich, si bien que sa mère fut obligée d'intervenir. « Tu voudrais pas devenir comme ton parrain, hein, à devoir faire beaucoup de sport pour dépenser tout ce que tu manges ! » Bien entendu, le Baxter plaisantait à moitié. Pour lui, le sport n'était certainement pas une corvée. Loin du cliché de l'intellectuel concentré uniquement sur le fruit de ses pensées, il trouvait au contraire que l'exercice physique l'aidait à améliorer ses capacités de réflexion. D'ailleurs, c'était plutôt connu. Et au fond, il espérait bien que son neveu finisse par penser comme lui.

Mais d'ici là, ils avaient le temps. À l'heure actuelle, c'était le moment pour tout le monde de se restaurer et Kainoa s'en donnait à cœur joie, comme à l'accoutumée. De toute façon, il n'était pas très difficile à contenter. Son palet n'avait jamais été éduqué comme celui d'un enfant élevé dans l'aisance matérielle. Ce n'était plus mal, vu qu'il se satisfaisait d'à peu près tout, tant qu'il avait une certaine quantité à se mettre sous la dent. Forcément, son aînée n'avait pas pu oublier. Après tout, c'était elle qui préparait  les repas à la maison, dès qu'elle avait été en âge de le faire. Lui ne l'avait que secondée, puis avait rapidement perdu l'habitude de cuisiner quand il avait quitté le foyer. Il ne connaissait que les bases, ce qui ne faisait que renforcer son appréciation et sa reconnaissance quand quelqu'un d'autre lui préparait à manger (même quand ce n'était rien de très élaboré), qu'il s'agisse de sa petite amie, de ses sœurs ou encore d'une de ses amies. « Eh bien merci quand même, comme tu vois, je m'en réjouis beaucoup ! » Après le repas, Connor sembla s'impatienter un peu. Quand il se mettait à pleurnicher, son parrain savait qu'il avait besoin de faire sa sieste. « Non, non, je voulais rien voir en particulier... Juste être un peu avec vous. Je vais sûrement passer la semaine prochaine aussi... T'en fais pas, j'appelle avant. » Il ne lui serait pas venu à l'esprit de débarquer sans crier gare. Quand sa sœur était célibataire, c'était différent, il était plus spontané. Là, il s'était adapté, c'était dans l'ordre naturel des choses. « Je crois qu'on ferait mieux de rentrer, oui » confirma-t-il en voyant que la mécanicienne aussi commençait à fatiguer. Il se pencha vers le bout de chou pour lui caresser la joue, avant de se mettre derrière la poussette pour que sa sœur puisse marcher tranquillement. « Je vais peut-être passer faire coucou à Abbey avant de rentrer. Il est encore tôt. » Le trajet se déroula sans encombre, le petit s'étant finalement endormi dans son siège auto. Pour lui dire au revoir, Kai l'embrassa sur le nez. Puis il entoura Evie de ses bras. « Merci encore pour aujourd'hui... On s'appelle bientôt ! »

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: monkeys for a baby boy ∞ kainoa

Revenir en haut Aller en bas

monkeys for a baby boy ∞ kainoa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-