AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Pumped up kicks (+) NIA, MILO & CALEB

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Kainoa + Mona + Sean.
TON AVATAR : Max Irons.
TES CRÉDITS : Isleys + Minori.
TA DISPONIBILITE RP : 1/4
(Ana-Sofia - Nia - Lexia)
À venir : Rhys - Gwen flash-back.
RAGOTS PARTAGÉS : 5222
POINTS : 5523
ARRIVÉE À TENBY : 05/11/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 y.o. (18.02.90)
CÔTÉ COEUR : Marié à Ana-Sofia.
PROFESSION : Vétérinaire.
REPUTATION : J'ai toujours trouvé qu'il avait la tête sur les épaules. Alors pourquoi diable un mariage aussi précipité avec une femme peu recommandable ?!



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Pumped up kicks (+) NIA, MILO & CALEB Ven 13 Mai - 9:50


« Je sais pas encore comment me comporter si je me retrouve face à lui... Je sais, c'est idiot et j'en suis vraiment désolé... Mais... Je te promets d'essayer de revenir le plus vite possible. » Echo pouvait-elle l'entendre ? Caleb n'en avait aucune idée. Mais il se plaisait à le croire, notamment parce que ça lui insufflait un peu d'espoir, parce que ça le rendait un peu moins triste, parce que ça lui donnait l'impression que tout n'était pas perdu. De toute façon, il parlait bien à son petit frère qui ne faisait plus partie de ce monde depuis bientôt deux ans... Alors pourquoi ne s'adresserait-il pas à une jeune femme qui était dans le coma, une jeune femme qui comptait pour lui ? Sans forcément se voir régulièrement, ni être les meilleurs amis du monde, Echo et Caleb avaient trouvé un soutien l'un en l'autre quand Rhys avait fini par disparaître de leur vie. Ce manque, ils avaient cherché à le combler autrement, comme s'ils trouvaient un peu de Rhys chez cette autre personne qui l'aimait. La blonde était devenue sa confidente et il l'avait épaulée au mieux quand elle avait divorcé. Elle était intelligente, cultivée et profondément gentille. Comment la vie pouvait-elle s'acharner à ce point contre les personnes qui étaient bonnes ? Une fois de plus, Caleb était révolté par l'injustice incroyable de l'existence humaine, cette loterie qui s'amusait avec ceux qui méritaient d'être en bonne santé et de mener une vie longue, prospère et heureuse. Ce drame ravivait des cicatrices à peine formées, le renvoyant à ses souffrances passées, à ses doutes quasi-existentiels et à ses craintes profondes. Encore une fois, il réalisait que la vie était trop courte, qu'elle pouvait s'interrompre d'un instant à l'autre et qu'en attendant, il fallait prendre soin de ceux qu'on aimait. Et si une horreur pareille arrivait à Nia ? À Paige ? À ses parents ? À Lizzie ? Comment se remettre d'une deuxième épreuve aussi cruelle ? Il avait déjà eu tellement de mal à faire le deuil de Dan... Il n'y était jamais vraiment parvenu. Et si ça arrivait à Rhys ? Un frisson parcourut l'échine du jeune homme. Il ne pourrait jamais se pardonner d'avoir été dur avec celui qui avait été son meilleur ami pendant plus de quinze ans. Comme à l'accoutumée, les drames de l'existence l'incitaient à réfléchir profondément, le poussant aussi à se retrancher dans une vague de tristesse qui mettait un peu trop de temps à s'écraser.

Pour ne pas s'enfoncer dans la déprime qui menaçait son esprit, Caleb décida de passer un coup de fil à sa petite amie. Comme elle n'était pas vraiment occupée, ils convinrent de se retrouver à l'appartement de la jeune femme. Profitant du temps relativement ensoleillé, il décida de continuer son trajet à pied. Quelques minutes lui suffirent pour rejoindre le centre-ville, qui était relativement animé en ce samedi après-midi. Il avait déjà prévenu Nia qu'il ne reviendrait sûrement pas avant le début de la soirée. Il savait dans quel état il se retrouvait après être allé à l'hôpital, aussi préférait-il prendre son temps avant de rentrer chez lui, pour que sa petite sœur ne se fasse pas de souci à son sujet. Parfois, il allait voir Lizzie, d'autres fois, il allait prendre un verre avec Malone et Laze, mais le plus souvent, il faisait un tour avec Paige. Mais en arrivant chez cette dernière, il comprit pourquoi elle n'avait pas vraiment envie de bouger de son appartement. Ses sœurs n'étaient pas là et c'était elle qui avait la garde de Nathan. Le petit grandissait bien, allant sur ses huit mois d'après sa tante. Comme d'habitude, le Gallois était content de voir le bébé et, après avoir serré la brunette dans ses bras, il attrapa Nathan pour le faire voler au-dessus de lui. Ça se ressentait déjà à la naissance de Dan puis à celle de Nia, Caleb aimait beaucoup les enfants. Parfois, quand il se retrouvait avec Nathan, Mila ou encore Ethan sur ses genoux, il se surprenait à vouloir le sien. Avant, cette idée ne lui aurait pas effleuré l'esprit parce qu'il n'avait pas les moyens d'élever un enfant et qu'il se trouvait un peu trop jeune (ou immature), mais maintenant que sa situation avait changé, il y pensait de temps à autre... Et aussitôt, il tentait de se reprendre, avec la drôle d'impression qu'il était en train d'attraper une maladie contagieuse. Après tout, même s'ils savaient qu'ils voulaient fonder leur propre famille un jour, Paige et lui n'en avaient jamais vraiment discuté... Ou du moins, de tels "projets" leur semblaient encore bien loin. Ce n'était donc pas le moment de s'attarder sur de telles pensées, d'autant plus que, malgré son attachement aux enfants, le vétérinaire se demandait parfois d'où lui sortaient de telles envies. Était-ce précisément l'impression que la vie ne faisait parfois pas de cadeaux et qu'il valait mieux la vivre pleinement avant qu'elle ne soit brisée d'une quelconque manière ? Mais comment alors imposer une existence aussi aléatoire à un merveilleux petit être humain ?

Quoi qu'il en soit, après avoir passé un bon moment en compagnie de Paige et de Nathan, Caleb se souvint que c'était ce soir-là qu'il était censé se consacrer à l'achat en ligne des billets de retour de ses parents, avant de les appeler sur Skype. Il se résolut donc à ne pas trop s'attarder, même si c'était toujours difficile de dire au revoir à sa petite amie. Il les embrassa tous les deux une dernière fois avant de quitter l'appartement, rejoignant sa propre maison en quelques minutes. Il fit tourner la clé dans la porte, alluma la lumière dans le vestibule et fut accueilli par une Roxy aussi excitée que d'habitude. « Je suis là ! J'avais oublié que je devais faire un truc pour papa et maman » cria-t-il à l'adresse de sa sœur, entendant la télévision en fond sonore. Il se pencha pour donner quelques caresses à son berger allemand avant de se redresser pour rejoindre Nia au salon. Debout devant le canapé, elle avait l'air anxieuse, ce qui inquiéta aussitôt l'aîné des Donovan. « Tout va bien, ma puce ? » Son regard se posa alors sur la table basse, sur laquelle reposait deux bières. « Oh, tu as invité quelqu'un ? » Un soupçon soudain, basé sur l'expression affolée de Nia mais aussi sur une conversation qu'ils avaient eu quelques semaines auparavant, effleura son esprit. Sans ouvrir la bouche, il regarda attentivement autour de lui et finit par suivre Roxy, qui s'était éloignée. Il la retrouva très vite : elle remuait la queue devant le placard à balais. Un peu brusquement, il ouvrit la porte et se retrouva nez-à-nez avec un adolescent qu'il connaissait. Caleb haussa des sourcils étonnés. « Bonsoir Milo » dit-il très calmement, comme si c'était tout à fait naturel de le trouver planqué. « Je pense que ce serait mieux pour toi de sortir de là. » Inspirant profondément, il tourna les talons et prononça une seule phrase, sur un ton toujours aussi posé, mais qui n'admettait aucune réplique. « Nia, dans la cuisine, tout de suite. » Une fois qu'ils se retrouvèrent tous les deux, il referma soigneusement la porte et se tourna vers elle, l'air sévère, les bras croisés sur le torse. « Depuis combien de temps tu me mens et tu me prends pour un idiot ? »

_________________

On peut donner bien des choses à ceux que l’on aime. Des paroles, un repos, du plaisir. Tu m’as donné le plus précieux de tout : le manque. Il m’était impossible de me passer de toi, même quand je te voyais tu me manquais encore.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Pumped up kicks (+) NIA, MILO & CALEB Dim 15 Mai - 0:36


caleb ∞ nia ∞ milo
Caleb devait rentrer tard ce soir, Nia avait choisi d’inviter Milo pour qu’ils passent un moment ensemble. C’était assez risqué car son frère ne savait pas encore qu’ils sortaient ensemble tous les deux mais elle comptait lui en parler très bientôt ! De toute façon elle savait à peu près à quelle heure il devrait rentrer, Milo n’aurait qu’à partir un peu plus tôt et le tour serait joué.
Assis sur le canapé, ils regardaient un film avec une bière à la main. Il en fallait peu pour faire plaisir à Nia, à vrai dire elle se sentait toujours bien quand ils étaient ensemble. Elle n’était pas certaine de pouvoir dire que c’était de l’amour, autant de son côté que de celui de Milo mais ça s’en approchait et ça pourrai très prochainement le devenir. Alors certes, ils n’avaient pas su franchir le pas pour le moment… Du moins, Nia n’y arrivait pas. Elle pensait toujours trop à Nate dans ces moments-là et perdait tous ses moyens, repoussant ce pauvre Milo. Peut-être que ce soir c’était l’occasion de lui montrer qu’elle y tenait vraiment, et que ce n’était pas lui le problème ? D’autant que maintenant il était au courant pour elle et Nate, Nia ne voulait pas qu’il s’imagine des choses, qu’il pense qu’elle était plus attirée par le musicien que par le lycéen ou même qu’elle finirait par retomber dans ses bras…

Alors qu’elle cherchait le courage nécessaire pour faire le premier pas – le pauvre avait arrêté d’essayer à force qu’elle ne le repousse – la voix de Caleb retentit dans la maison. Nia sursauta et regarda l’heure ; merde il était en avance ! Allez savoir pourquoi Nia commença à paniquer… Elle poussa Milo à se lever et à se cacher dans le placard à balais. C’était peut-être excessif comme réaction car il pouvait simplement être venu en ami, mais elle se souvenait avoir parlé de sa relation avec Milo à son frère. Il allait forcément comprendre… Et Nia n’était pas prête à tout lui dire. Elle aurait voulu choisir le moment, attendre qu’ils soient juste tous les deux et éventuellement attendre de tomber amoureuse. Ce qu’elle ne comprenait pas, c’était que plus elle attendait et plus Caleb le prendrait mal. Ca faisait déjà quelques semaines qu’ils étaient ensemble après tout…
« Tiens saluuut Caleb, t’es en avance… » Elle se mordit la lèvre. Ca se voyait à sa tête que ça n’allait pas et Roxi finit de l’enterrer vivante. En effet, elle se dirigea vers le placard où s’était caché Milo et Caleb ne tarda pas à l’en faire sortir. Nia croisa les bras, mal à l’aise et appréhendant la réaction de son frère. Il se montra ferme et ne lui donna d’autres choix que de le suivre dans la pièce d’à côté. Elle jeta un petit regard désolé à Milo avant de le rejoindre.

Ses mots furent assez durs. Nia n’aurait pas songé qu’il le prenne aussi mal… Elle aurait vraiment dû lui en parler avant qu’une telle situation ne se produise. « Dis pas des trucs comme ça ! Je ne te prends pas pour un idiot… Et je… j’te mens pas vraiment non plus. » Bon d’accord, peut-être un peu. Elle avait souvent utilisé Deborah comme alibi pour aller dormir chez son petit-ami. Mais ce n’était peut-être pas le bon moment pour le lui dire… « C’est vrai, Milo et moi on… on est ensemble. Mais je t’en avais un peu parlé alors tu aurais pu te douter que ça allait arriver… C’est vrai quoi, je ne vois pas ce qu’il y a de si dramatique, c’est pas la peine de t’énerver… » Elle se mordit la lèvre. « J’aurais dû t’en parler je sais, je comptais le faire bientôt… Mais je voulais être sûre que ce soit sérieux avant de présenter vraiment un garçon à mon grand frère ! » Pour le coup ce n’était même pas une fausse excuse. « Tu m’en veux beaucoup… ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Pumped up kicks (+) NIA, MILO & CALEB Mar 17 Mai - 20:23

Après les cours aujourd'hui, Milo n'est pas rentré chez lui. Il a plutôt suivi sa petite amie chez elle, puisque son frère n'était visiblement pas là et qu'elle avait donc la maison pour elle seule une bonne partie de la soirée. L'adolescent n'a pas eu à réfléchir avant d'accepter la proposition, toujours ravi de passer du temps avec sa petite amie. Etre en couple, c'est encore tout nouveau pour lui mais il découvre petit à petit à quel point cela peut être appréciable. La seule difficulté à laquelle il doit faire face à vrai dire, c'est celle de devoir se montrer particulièrement patient en ce qui concerne le sexe... D'ailleurs il commence à se poser des questions à cause de ça. Est ce qu'elle le trouve vraiment attirant ? Est ce que, contrairement à ce qu'elle dit, ce serait pas lui le problème ? L'assurance à toute épreuve de Milo commence peu à peu à s'envoler... Mais ce soir, il a décidé de ne pas se prendre la tête, juste profiter de la compagnie de Nia sans tenter quoi que ce soit.

C'est ainsi qu'ils se retrouvent posés dans le canapé devant un film, sirotant tranquillement une bière. Jusqu'au moment où quelqu'un rentre. Comme Nia, Milo comprend vite qu'il s'agit de Caleb, sans doute revenu plus tôt que prévu... Le lycéen devine à l'air paniqué de Nia que son frère n'est pas au courant pour eux deux, et ne fait pas d'histoire pour se planquer dans le placard comme le lui demande sa petite amie, même s'il n'apprécie pas l'idée plus que ça. Il n'y reste finalement pas longtemps, puisque malgré son silence absolu, Caleb le repère et ouvre la porte.

"Salut Caleb..!"

Répond il dans un léger sourire, pas vraiment à l'aise dans cette situation. Il sort de sa cachette, alors que Caleb s'adresse à sa sœur, de manière assez autoritaire pour qu'elle lui obéisse et lui suive dans la cuisine. L'adolescent ne sait pas vraiment quoi faire, cherche un instant une réponse dans les yeux de Roxy, qui s'est finalement assise à côté de lui. Sale bête, c'est sûrement elle qui a balancé sa planque ! Enfin, Milo ne lui en tient pas rigeur, et lui caresse la tête avant d'avancer vers la cuisine, songeant qu'il pourrait peut être essayé d'arranger les choses. Il finit donc pas entrer dans la pièce, quitte à interrompre la conversation.

"Tu sais Caleb, faut pas en vouloir à Nia pour ça... C'est moi qui me suis invité, et je me rend compte que c'était peut être pas une bonne idée..."

Explique l'adolescent. C'est pas tout à fait vrai puisque c'est Nia qui lui a proposé de venir, mais si ce mensonge peut arranger les choses pour elle, autant essayer ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Kainoa + Mona + Sean.
TON AVATAR : Max Irons.
TES CRÉDITS : Isleys + Minori.
TA DISPONIBILITE RP : 1/4
(Ana-Sofia - Nia - Lexia)
À venir : Rhys - Gwen flash-back.
RAGOTS PARTAGÉS : 5222
POINTS : 5523
ARRIVÉE À TENBY : 05/11/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 y.o. (18.02.90)
CÔTÉ COEUR : Marié à Ana-Sofia.
PROFESSION : Vétérinaire.
REPUTATION : J'ai toujours trouvé qu'il avait la tête sur les épaules. Alors pourquoi diable un mariage aussi précipité avec une femme peu recommandable ?!



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Pumped up kicks (+) NIA, MILO & CALEB Ven 20 Mai - 3:27


En rentrant tranquillement chez lui après avoir passé plusieurs heures à l'extérieur, Caleb s'attendait à passer une soirée sans encombre, occupée simplement à tenir la promesse faite à ses parents. En résumé, il aurait pensé à tout, sauf à un lycéen caché dans le placard à balais, dont la présence avait été signalée par une chienne un peu trop empressée. Une fois les premières secondes d'incrédulité passées, la première réaction de Caleb avait été de s'éloigner avec Nia. Il ne lui laissa pas le choix, pour la simple raison qu'une discussion s'imposait. Une fois dans la cuisine, il n'éleva pas la voix. Il ne le faisait que très rarement en temps normal, et jamais quand il s'adressait à sa petite sœur. Néanmoins, il n'en demeurait pas moins autoritaire et, d'une certaine manière, c'était peut-être presque pire. À peu près tout, de l'expression de son visage à la pose qu'il adoptait, traduisait le mécontentement qu'il éprouvait. « Jeune fille, crois-moi, si je m'énervais vraiment, je n'aurais même pas envie de parler. » Cependant, il n'appréciait pas qu'elle minimise les faits, même si c'était une réaction tout à fait naturelle. « Nia, cacher la vérité, c'est mentir. » Loin de lui l'idée de lui faire une leçon de vie (il ne se sentait pas assez irréprochable pour ça), mais il estimait important qu'elle comprenne certaines choses. En leur absence, il s'efforçait de se conduire vis-à-vis d'elle comme ses parents l'aurait souhaité. Oh, bien sûr, il avait assoupli certaines règles, notamment sur l'heure de retour après une soirée et les permissions de nuit chez les copines. Il n'avait donc pas l'impression d'être un grand frère tyrannique, ou quoi que ce soit dans le genre. C'était peut-être précisément la raison pour laquelle il n'appréciait pas du tout qu'elle fasse des choses derrière son dos. Elle avait beau lui dire qu'elle voulait s'assurer que c'était sérieux avant de lui présenter quelqu'un, le jeune homme ne trouvait pas que c'était une raison valable pour omettre une information aussi importante. « Qu'est-ce que tu appelles sérieux ? Pour s'en rendre compte, il faut laisser passer du temps, Nia. Alors dis-moi, vous êtes ensemble depuis combien de temps ? » En ce qui concernait les relations amoureuses, il était relativement bien placé pour parler, au moins dans le sens où il avait forcément bien plus d'expérience qu'elle. Quoi qu'il en soit, il espérait vraiment que cette fois, elle serait un peu plus honnête avec lui. Comme ses parents se plaisaient parfois à le répéter, ce n'était pas à un vieux singe qu'on apprenait à faire la grimace. D'ailleurs, maintenant que le ridicule de la situation lui sautait aux yeux, Caleb ne se souvenait pas d'avoir eu besoin de recourir à des subterfuges quand il sortait avec une fille. Il fallait dire qu'il avait eu pas mal de chance. Sa mère et lui ayant à peine dix-huit ans d'écart, ils étaient assez proches et autant elle que son mari avaient été plutôt cool avec leur fils aîné. Il n'avait pas vraiment besoin de tours de passe-passe pour sortir et faire comme tous les adolescents. Ses parents lui faisaient confiance et d'ailleurs, ils n'avaient pas forcément eu raison, Lizzie pouvait en témoigner. Ils étaient peut-être tout simplement trop occupés avec leurs deux cadets. 

Alors que Caleb s'apprêtait à répondre à la dernière question formulée par sa benjamine, la porte s'ouvrit doucement. Surpris, il haussa les sourcils. Il ne s'attendait pas à ce que Milo débarque... D'ailleurs, il n'appréciait que très moyennement que sa conversation avec sa petite sœur soit ainsi interrompue. Il estimait que c'était quelque chose qu'ils devaient régler entre eux. Néanmoins, il s'efforça de ne pas avoir l'air trop agacé. Milo avait de la chance d'être le petit frère de Paige, sinon, Caleb aurait sûrement moins hésité à se montrer plus ferme. À l'instant précis, c'était exactement ce qui le retenait de placer une remarque bien sentie : il n'avait aucune envie de recevoir un sermon de sa petite amie. À ses yeux, c'était pire, bien pire que de se faire remonter les bretelles par un grand frère sur-protecteur. Un homme qui n'avait jamais affronté les foudres de sa bien-aimée n'avait pas encore vraiment vécu. « Je lui en veux pas. » Le Gallois devait au moins reconnaître ça au jeune Taylor : pour essayer d'innocenter Nia, il se mouillait. Pas mal, pour un petit gars. Même si le manège ne passait pas inaperçu au yeux de Caleb, c'était bien tenté. Il ne releva cependant pas à haute voix, préférant se concentrer sur l'essentiel. Résigné à s'adresser à deux personnes plutôt qu'à sa seule petite sœur, il poussa un nouveau soupir. « Bon, ouvrez bien vos oreilles, tous les deux. Le problème, c'est pas d'en vouloir à quelqu'un ou pas. C'est pas non plus que vous soyez ensemble. » Comme Nia l'avait si bien précisé, il l'avait plus ou moins prévu. Seulement, il ne s'attendait pas à ce que ça se passe de cette manière. Mais ce n'était pas pour autant qu'il était en colère à proprement parler contre sa sœur. L'idée qu'elle ait pu penser ça lui déplaisait assez, d'autant plus qu'il avait largement passé l'âge de bouder pour des raisons futiles. La réalité était bien plus complexe que cela et elle échappait sans doute à deux adolescents. « Nia, est-ce que je dois te rappeler que nos parents t'ont confiée à moi quasiment les yeux fermés ? Qu'est-ce que je suis censé leur dire s'ils découvrent que, plus d'une fois, je suis passé complètement à côté de la plaque ? » Depuis quelques mois, il avait noté les gros efforts qu'elle faisait, notamment pour être relativement assidue en classe. Malheureusement, il n'y avait pas eu que des points positifs pendant la durée de leur colocation à deux. Comme toutes les filles de cet âge-là, elle avait fait des bêtises et ramasser les pots cassés par derrière n'avait pas été chose aisée, loin de là. « Pour prendre soin de toi comme il se doit, j'ai besoin de savoir ce qu'il se passe dans ta vie, au moins au minimum. » Ce fondement-là étant énoncé, il pouvait aller un peu plus loin, s'exprimer un peu plus sur le sujet. « Contrairement aux apparences, je suis pas un monstre. J'aurais juste aimé que tu... Que vous me fassiez un peu plus confiance. » Caleb touchait là du doigt le cœur du problème, laissant entrevoir en partie ce qu'il ressentait, alors qu'il ne le faisait pas si souvent que ça. Oui, il était blessé de penser que sa petite sœur puisse lui cacher des informations importantes sur sa vie, quelles que puissent bien en être les raisons.

_________________

On peut donner bien des choses à ceux que l’on aime. Des paroles, un repos, du plaisir. Tu m’as donné le plus précieux de tout : le manque. Il m’était impossible de me passer de toi, même quand je te voyais tu me manquais encore.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Pumped up kicks (+) NIA, MILO & CALEB Mar 24 Mai - 22:11


caleb ∞ nia ∞ milo
Plutôt qu’en colère, Caleb avait surtout l’air déçu. Et ça attristait Nia car c’était loin d’être la première fois qu’elle le décevait ces temps-ci. A croire qu’elle était vraiment incapable de faire autrement, de le rendre fier, de lui donner un peu de confiance en lui quant à son rôle de grand frère. Elle s’en était voulu de cacher cette relation à Caleb et d’ailleurs elle culpabilisait aussi par rapport à Milo, comme si elle avait eu honte de lui – alors que ce n’était absolument pas le cas. Maintenant qu’il la mettait face à ce mensonge elle se sentait encore plus mal et ne savait pas quoi dire pour arranger les choses. Tout ce qu’elle dirait de toute façon ne ferait qu’aggraver la situation, comme toujours… Et même si Nia le savait, elle ne put se résoudre à rester silencieuse. Elle voulait coûte que coûte défendre son point de vue et surtout minimiser sa connerie. « Moins d’un mois. » s’empressa-t-elle de dire. « Beaucoup moins d’un mois… Deux semaines. » Elle se mordit la lèvre. « Après ce qu’il s’est passé avec Nate j’me suis dit… que c’était délicat de t’en parler. Que tu allais… je sais pas, avoir peur que je refasse une connerie… Et tu aurais sans doute raison de penser ça. » Mais sa phrase pouvait porter à confusion alors elle s’empressa d’ajouter : « Mais il ne s’est rien passé entre lui et moi ! Promis… »

Elle avait cru que Milo attendrait sagement dans la pièce d’à côté mais il préféra prendre part à la discussion. Nia connaissait son frère, elle savait d’avance que ça ne lui plairait pas mais il ne fit aucune remarque à ce sujet. La jeune femme croisa les bras et s’empêcha presque de regarder Milo. Elle se sentait comme prise au piège, obligée de s’expliquer face aux deux garçons en même temps. Et ça, bah elle ne l’avait pas vraiment prévu. Déjà que Milo faisait un peu la tête parce qu’elle n’arrivait pas à aller plus loin avec lui, maintenant qu’il savait que Caleb n’avait toujours pas été mis au courant de cette relation…
« Je t’assure que j’allais t’en parler. Bientôt… Mais il s’est passé plein de choses entre temps. Deborah qui a fait sa fugue, les exams qui arrivent… » C’était à la fois un prétexte et la réalité. Elle se sentait submergée par tout ça sans compter son angoisse grandissante quant à l’avenir. « Dis pas ça… je te fais confiance… Tu sais bien à quel point je t’aime, ton avis est le plus important ! Je ne t’ai jamais présenté de garçon Caleb et même si je t’ai déjà parlé de Milo… Oui, je voulais attendre un peu avant de rendre ça officiel. » Elle regarda un moment son petit-ami et soupira. « Je… j’ai foiré, là. Autant pour l’un que pour l’autre. Milo, j’suis vraiment désolée… J’aurais dû le dire à Caleb, j’ai pas honte de sortir avec toi. Je pensais bien faire en attendant mais je me suis encore trompée… » Les larmes lui montaient bêtement aux yeux, elle ne savait pas faire face à ce genre de situation. « C’est pas toi qui joue mal ton rôle Caleb. C’est moi qui déconne sévère. J’ai beau essayer, essayer… Je suis bonne à rien. »

Là tout de suite elle aurait voulu se réfugier dans les bras de l’un ou de l’autre, mais elle sentait bien que ce n’était pas le moment. Elle regarda Milo et sourit tristement. « Milo est très gentil avec moi. Faut pas s’en faire pour ça… »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Pumped up kicks (+) NIA, MILO & CALEB Jeu 2 Juin - 13:16

Une fois de plus, l'impulsivité de Milo lui joue des tours. Comme souvent, il agit avant de réfléchir, et c’est ainsi qu’il se retrouve mêlé à une conversation entre frère et sœur. Il aurait mieux fait d’attendre sagement au salon, mais ça il s’en rend compte trop tard. Alors, il n’a plus qu’à assumer, et essaye de défendre sa petite amie, puisque c’était son idée première. Il se rend cependant vite compte que Caleb ne semble pas réellement en colère. Ou en tout cas, pas pour leur couple. Il le confirme d’ailleurs, en faisant comprendre à sa soeur qu’il est surtout déçu de ne pas avoir été mis au courant de la situation. Pour le coup, Milo est assez d’accord avec lui, et ne comprend pas vraiment le secret qu’a fait Nia de leur histoire. Bien sûr, il se garde de tout commentaire, ne voulant pas accabler sa petite amie. C’est finalement elle qui prend donc la parole pour s’expliquer. Ou plutôt pour donner quelques prétextes pour justifier ce secret... Enfin, peut être que Milo ne connait pas assez bien Caleb et la relation qu’il a avec Nia pour comprendre le choix de sa petite amie… Il préfère se convaincre de ça pour effacer l’idée plutôt blessante qu’elle puisse simplement avoir honte de sortir avec lui… Mais comme si elle lisait dans ses pensées, Nia vient finalement le rassurer à ce sujet, et s’excuse auprès de lui comme de son frère. La lycéenne semble mal en réalisant qu’elle n’avait pas forcément pris la bonne décision en cachant leur histoire à Caleb, mais pour le coup Milo n’a pas vraiment envie de la prendre dans ses bras pour la consoler. Peut être parce que, même s’il ne lui en veut pas vraiment, son ego en a pris un coup. Elle rassure Caleb à son sujet, et Milo espère que l’ainé Donovan va croire sa sœur sur ce point, puisque l’adolescent compte bel et bien se comporter au mieux avec Nia. Mais pour le moment, Milo se sent juste pas à sa place entre Caleb et Nia, et ne se voit de toute façon pas finir la soirée entre le frère et la sœur.

“Je crois que je ferais mieux de rentrer. Désolé pour la mauvaise surprise Caleb… On se voit demain Nia.”

Termine-t-il en adressant un léger sourire se voulant rassurant à sa petite amie, puisqu’ils se verront forcément au lycée de toute façon. Pour une fois, il préfère ne pas trop la ramener, et les laisser terminer leur discussion tranquillement, sans lui. Il sort donc de la pièce pour récupérer ses affaires dans le salon avant de quitter la maison pour retrouver son appartement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Kainoa + Mona + Sean.
TON AVATAR : Max Irons.
TES CRÉDITS : Isleys + Minori.
TA DISPONIBILITE RP : 1/4
(Ana-Sofia - Nia - Lexia)
À venir : Rhys - Gwen flash-back.
RAGOTS PARTAGÉS : 5222
POINTS : 5523
ARRIVÉE À TENBY : 05/11/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 y.o. (18.02.90)
CÔTÉ COEUR : Marié à Ana-Sofia.
PROFESSION : Vétérinaire.
REPUTATION : J'ai toujours trouvé qu'il avait la tête sur les épaules. Alors pourquoi diable un mariage aussi précipité avec une femme peu recommandable ?!



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Pumped up kicks (+) NIA, MILO & CALEB Ven 3 Juin - 6:20


Dans sa manière d’essayer de se défendre et de se justifier, Caleb reconnaissait bel et bien sa petite soeur. Sur cet aspect-là, elle avait toujours été comme leur frère Dan, tenant à exposer son point de vue avec force d’arguments si c’était possible. Caleb se souvenait encore du ton que leur père employait pour passer un savon à Dan, qui avait sans conteste été le plus indiscipliné des deux garçons. Quand il se faisait remonter les bretelles, l’aîné, lui, avait toujours fait profil bas, pas forcément parce qu’il était d’accord ou vraiment désolé, mais plutôt pour que le mauvais moment passe aussi vite que possible. D’ailleurs, dans ses bêtises, il avait toujours été assez discret, ce qui relevait presque du miracle dans une petite bourgade - un « talent » dont il n’y avait vraiment pas de quoi être fier. Quoi qu’il en soit, aujourd’hui, alors qu’il se retrouvait presque à la place de ses parents, il se rendait bien mieux compte de la difficulté à prendre soin d’une adolescente. En quelque sorte, c’était sûrement formateur, pour l’avenir… Mais pour l’instant, ça le déstabilisait plus qu’autre chose. Et il n’arrivait pas à se dire qu’il n’était qu’un débutant en la matière, à être un minimum indulgent avec lui-même. Il voulait tellement que sa petite soeur mène la vie la plus heureuse possible que lui-même commettait des impairs, que ce soit dans la façon de la reprendre, de lui laisser certaines libertés ou même de l’entourer d’affection. Il n’avait jamais été dans son intention de la culpabiliser, mais plutôt de la faire raisonner, de lui faire comprendre ce qui était acceptable et ce qui l’était moins.

En raison des petites protestations de Nia, Caleb apprit donc qu’elle ne fréquentait Milo que depuis deux semaines, ce qui le rassura un peu. Mais quand même, c’était deux semaines de trop… Il préférait qu’elle lui confie tout spontanément, sans attendre, même si, lui qui était capable d’être si secret, était horriblement mal placé pour l’exiger. Il se plaisait assez à penser que comme c’était sa petite soeur, ce n’était pas pareil, c’était normal qu’elle vienne plus facilement vers lui que l’inverse. Mais au fond, il savait que c’était faux, qu’il fallait aussi qu’il apprenne à s’ouvrir. Néanmoins, pour l’instant, ce n’était pas le problème. Il avait des préoccupations plus urgentes à traiter, d’autant plus quand il entendait qu’elle avait peur qu’il ne compare cette situation au fâcheux incident concernant Nate. Indigné, il ouvrit la bouche pour répliquer, mais il n’en eut pas le temps… Elle avait déjà repris, continuant à plaider sa cause en promettant qu’il ne s’était rien passé avec Milo. Caleb leva une main pour l’arrêter, fermant les yeux. Il était certes plus que rassuré de savoir qu’elle ne s’était pas précipitée, ce qui était forcément une preuve de sagesse, mais il n’était pas non plus sûr d’avoir envie d’être au courant des détails. Il avait déjà eu du mal à s’en remettre quand elle lui avait avoué pour Nate… Et même si c’était très différent d’être en couple, il ressentait ce besoin assez commun de ne surtout pas penser à ce genre de choses en ce qui la concernait. Son rôle à lui se limitait à lui donner des conseils, à lui faire des rappels, voire à l’avertir si nécessaire.

En présence de Milo, le vétérinaire préféra limiter la casse, ne sachant absolument pas ce que sa soeur lui avait déjà raconté et ne tenant pas à s’immiscer dans ses affaires-là. Cette discussion, les Donovan pourraient l’avoir plus tard, c’était nettement préférable. En attendant, il se contenta de parler de confiance, parce qu’à ses yeux, c’était exactement ce dont il était question. Nia tenta aussitôt de le rassurer, avant d’essayer de faire la même chose avec Milo, ce qui le toucha - preuve supplémentaire qu’il n’était pas en colère, que c’était autre chose. Tout en s’expliquant, les larmes lui montaient aux yeux et Caleb sentit son coeur de grand frère fondre, comme à l’accoutumée. Cependant, avant qu’il ait eu le temps de faire le moindre geste, Milo avait repris la parole, s’excusant avant de prendre congé. Le Gallois s’apprêtait à lui dire qu’il pouvait rester, au point où ils en étaient… Ces gamins-là avaient décidément un don pour faire en sorte qu’il se sente coupable. Mais il préféra quand même se taire, parce qu’il avait bien envie de mettre les choses à plat avec Nia. Il esquissa donc un mini-sourire à l’adresse de Milo, avant de se tourner à nouveau vers sa petite soeur. Il s’approcha d’elle pour la prendre dans ses bras, comme tant de fois auparavant. « Tu sais… Je suis assez mûr pour faire la différence… Coucher avec quelqu’un comme ça et être en couple, c’est pas du tout la même chose. » Il était bien placé pour le savoir, mais il ne tenait guère à exposer ses péripéties passées à sa soeur cadette. « Je suis content qu’il soit gentil avec toi. Vraiment. Et tu sais que si ça changeait un jour, tu peux me le dire… » Il n’était pas sûr d’adopter une réaction très raisonnable, mais après tout, c’était normal, non ? « Je veux que ton bonheur. Et je veux qu’on soit bien aussi, tous les deux… J’ai besoin de savoir ce qui se passe pour toi, ok ? Pas pour faire le flic, mais pour prendre soin de toi comme il faut. » Il espérait qu’elle comprenait. « Et arrête de dire que tu es bonne à rien, c’est faux. Mais essaye d’arrêter de me faire angoisser, hein ? »

_________________

On peut donner bien des choses à ceux que l’on aime. Des paroles, un repos, du plaisir. Tu m’as donné le plus précieux de tout : le manque. Il m’était impossible de me passer de toi, même quand je te voyais tu me manquais encore.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Pumped up kicks (+) NIA, MILO & CALEB Jeu 9 Juin - 21:30


caleb ∞ nia ∞ milo
Milo s’était éclipsé aussi rapidement qu’il les avait rejoints. Nia espérait qu’il ne lui en voudrait pas trop pour cette histoire et sentait qu’elle devrait encore s’expliquer avec lui plus tard. Mais pour l’heure… Oui, elle était assez soulagée de se retrouver seule avec son frère. Loin d’elle l’envie de le faire culpabiliser, malgré ça les larmes lui étaient montées aux yeux. Comme d’habitude… Elle avait l’impression de rendre la vie de Caleb plus difficile que jamais et à cause d’elle, l’estime qu’il avait de lui et de ses capacités en tant que « tuteur » ou même en tant que grand frère s’amenuisait jour après jour. Pourtant Nia avait l’impression d’avoir fait un tas d’efforts. Elle était retournée en cours, aurait probablement son bac, n’avait plus vraiment revu Nate… Et ça la décourageait de réaliser qu’elle faisait malgré ça erreur sur erreur. Il y avait bien longtemps selon l’adolescente qu’elle n’avait plus été la cause de son sourire, qu’elle ne l’avait plus rendu fier… C’était peut-être une impression mais eux deux c’était dispute sur dispute, explication sur explication. Elle savait bien que c’était de sa faute et que Caleb n’avait jamais été en tort avec elle. Même quand elle avait gueulé à propos de Gwen… au final Nia s’était juste montée la tête toute seule.
Parfois l’adolescente souhaitait disparaître pour lui donner des vacances. Si Deborah avait su le faire elle en serait capable elle aussi…

Mais c’était le genre d’idées qui disparaissait de sa tête quand Caleb la prenait dans ses bras. C’était plus rare, plus intense à chaque fois et ces contacts lui manquaient atrocement. Ce fut comme la goutte d’eau qui fit déborder le vase, les larmes coulèrent le long de ses joues sans qu’elle ne puisse les retenir. Elle le serra aussi fort que possible de peur qu’il ne l’abandonne… C’était stupide mais Nia se disait qu’à force de le fâcher, ça finirait par arriver. « Toi t’es assez mûr pour faire la différence… pas moi. » répondit-elle finalement quand les sanglots se furent un peu calmés. Elle avait compris que Milo ne sortait pas avec elle pour de mauvaises raisons mais Nia n’avait jamais eu de copain, elle avait eu du mal à faire la part des choses. Il y avait eu cette histoire avec Jayden, celle avec Nate… Les deux l’avaient déçu et elle n’aurait pas voulu présenter à Caleb un garçon qui peut-être la décevrait aussi. Milo c’était le beau garçon populaire qui se foutait de tout et de tout le monde, qui aimait bien faire des blagues, le skate… Comment pouvait-il s’intéresser à elle ? Nia s’était trop posée la question, trop méfiée et maintenant elle se sentait bête. Ca faisait quelques jours qu’elle avait compris, en fait depuis la soirée de Deborah. Il tenait à elle pour de vrai, quoiqu’elle en pense. Et c’était réciproque. « Je sais qu’il faut que j’arrête de te cacher des choses, de me faire des films, de… J’sais pas, d’être moi je crois. Mais j’arrive pas à changer, à prendre les bonnes décisions. J’sais pas faire ça.... Surtout, ce que je veux c’est… c’est arrêter de gâcher ta vie. » Elle l’avait serré un peu plus fort à ses mots. C’était l’impression qu’elle avait. Finalement elle leva ses yeux humides vers lui. « Je m’en veux pour tout. Depuis que Dan est parti je… j’suis invivable et je le sais. Dis-moi comment je peux me racheter… Comment je peux rendre ton rôle de grand frère un peu moins difficile à supporter… Parce que je t’aime Caleb, tu le sais ça hein ? » Nia se rendait compte qu’elle ne le disait pas assez. On ne le disait jamais assez…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Kainoa + Mona + Sean.
TON AVATAR : Max Irons.
TES CRÉDITS : Isleys + Minori.
TA DISPONIBILITE RP : 1/4
(Ana-Sofia - Nia - Lexia)
À venir : Rhys - Gwen flash-back.
RAGOTS PARTAGÉS : 5222
POINTS : 5523
ARRIVÉE À TENBY : 05/11/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 y.o. (18.02.90)
CÔTÉ COEUR : Marié à Ana-Sofia.
PROFESSION : Vétérinaire.
REPUTATION : J'ai toujours trouvé qu'il avait la tête sur les épaules. Alors pourquoi diable un mariage aussi précipité avec une femme peu recommandable ?!



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Pumped up kicks (+) NIA, MILO & CALEB Ven 10 Juin - 4:30


Il suffisait de deux bras passés autour d’elle pour que Nia se mette à pleurer pour de bon. Elle aimait toujours autant les câlins que quand elle avait quatre ans, même si elle voulait parfois prétendre le contraire… C’était touchant de voir que sa petite soeur était aussi accrochée à lui, bien évidemment. Mais ça lui faisait aussi un peu peur, parce que… Il n’aimait pas penser au malheur (et surtout pas à celui de sa famille), mais si un jour il venait à disparaître, il se demandait qui serait là pour rattraper Nia. Elle était assez forte pour résister aux épreuves de la vie, quoi qu’elle puisse en penser. Mais retrouver le goût des petites choses, le bonheur au quotidien, ça, c’était une autre histoire. Caleb sentait les larmes de sa cadette inonder son T-shirt, mais c’était loin d’être ce qui le préoccupait. Il avait tiqué quand elle avait à nouveau ouvert la bouche. Intrigué, il réfléchit pendant quelques secondes à la signification de ses paroles, avant de se décider à lui poser directement la question. « Qu’est-ce que tu veux dire par… Tu n’arrives pas à faire la différence ? » Est-ce qu’elle voulait seulement faire référence à son inexpérience, ou est-ce qu’elle voulait parler d’autre chose ? Il y avait peut-être un autre problème qu’il n’avait pas saisi. Voilà encore une autre pensée qui risquait de le déprimer, parce que si c’était le cas, ça prouvait une fois de plus à quel point il était dépassé par les événements. Pourtant, lui-même avait été adolescent, seulement quelques années auparavant. Mais il n’avait pas l’impression d’être passé par tous ces stades que Nia affrontait un par un. Déjà, il n’avait pas encore connu l’horreur du deuil… Ensuite, entre un garçon et une fille, c’était bien différent. Et enfin, à ce moment-là (peut-être encore maintenant, sauf dans certains domaines en particulier), il n’était vraiment pas du genre à s’embarrasser de questions. Avec sa copine de l’époque du lycée, par exemple, il avait pris les choses vraiment comme elles venaient, ne se préoccupant pas outre mesure de ce qui ne marchait pas comme il l’aurait voulu. Il ne se prenait pas beaucoup la tête et ne se remettait pas (encore) en question, contrairement à Nia. Quand avait-elle cessé d’être la petite fille radieuse et émerveillée qui le faisait toujours rire ? Est-ce que c’était à la mort de Dan ou à l’entrée dans l’adolescence ? Tout ce que Caleb voyait maintenant, c’était qu’elle avait une nette tendance à s’accabler de tous les maux après chacune de ses bêtises.

« Tu ne gâches pas ma vie. Je t’interdis de dire ça. » Le jeune homme avait employé un ton ferme, presque dur, qui n’admettait aucune réplique, pire encore que quand il lui remontait les bretelles. Elle serait peut-être surprise, mais il n’admettait pas qu’elle puisse tenir ce genre de propos. Pire encore, l’idée qu’elle puisse penser une telle chose l’horrifiait. Alors là-dessus, il serait intraitable. « Il y a quelques jours encore, je disais à quelqu’un que tu es mon rayon de soleil. C’est toujours vrai depuis dix-sept ans… Presque dix-huit. » Il préféra ne pas dire que c’était à Rhys qu’il en parlé, parce qu’elle ne voulait pas qu’elle lui pose de questions, surtout que ce n’était pas du tout le sujet. « Dan aussi illuminait ma vie, bien sûr, je vois pas comment il aurait pu en être autrement, d’ailleurs… Mais toi, c’est pas pareil. » Parce qu’elle était une fille, Nia avait toujours été la plus chouchoutée chez les Donovan, de tout temps. D’ailleurs, ça ne lui avait peut-être pas forcément rendu service… Elle avait encore trop tendance à s’appuyer sur lui et, même si ça ne dérangeait absolument pas l’aîné de la famille de prendre soin d’elle dans tous les aspects de la vie, il se disait qu’il fallait peut-être qu’il lui apprenne à être un peu moins dépendante. Mais ce n’était pas évident pour lui non plus et, par peur de la voir grandir, par crainte qu’elle se casse la figure, il préférait encore qu’elle reste près de lui dans tous les sens du terme. Et puis comment pouvait-il faire autrement quand ses petits bras frêles le serraient presque désespérément, quand elle lui répétait qu’elle l’aimait ? « Oui, je sais. Moi aussi je t’aime. Au moins quelque chose qui ne changera jamais, dont tu ne devras jamais douter. Peu importe ce qui peut se passer… C’est inconditionnel. » Sa voix s’était radoucie. Mais au-delà de ces mots rassurants, il n’était pas sûr de savoir quoi lui dire, ni quoi faire. C’était bien simple, il avait l’impression de faire face à un problème sans solution… « Tu n’es pas invivable et tu ne dois pas arrêter d’être toi-même. Mais c’est sûr qu’on peut s’améliorer. » Il s’incluait là-dedans. « Déjà… Je veux pas que tu me caches des choses. Enfin, les trucs importants… Les copains, l’école, les sorties… Je suis pas le père Fouettard, mais j’imagine que je pourrais le devenir si je m’y sentais obligé. » Ce n’était pas une menace, mais plutôt un constat. « Ensuite… Continue à travailler à l’école et on pourra discuter de ce que tu veux faire plus tard. » Il releva sa tête vers la sienne. « Et enfin… Essaye d’arrêter de pleurer, ça me brise le coeur… »

_________________

On peut donner bien des choses à ceux que l’on aime. Des paroles, un repos, du plaisir. Tu m’as donné le plus précieux de tout : le manque. Il m’était impossible de me passer de toi, même quand je te voyais tu me manquais encore.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Pumped up kicks (+) NIA, MILO & CALEB Sam 25 Juin - 14:51


caleb ∞ nia ∞ milo
« Non je veux dire… enfin je m’exprime mal… J’ai jamais vraiment eu de copain alors je voulais être sûre que ça se passerait pas comme avec Nate… » Nia avait du mal à faire confiance aux garçons. Après tout, Jayden lui avait menti très longtemps alors pourquoi les autres ne le feraient-ils pas ? A vrai dire, le seul qu’elle était susceptible de croire sur parole c’était bien Caleb. Et encore… même avec lui, ça n’était pas toujours facile. Par exemple elle eut du mal à le croire quand il affirma qu’elle ne lui gâchait en rien la vie. Nia se rendait compte à quel point son comportement pouvait être insupportable parfois – souvent – et se disait qu’elle ne se supporterait pas une seconde si elle était à la place de Caleb. Cela dit, il avait l’air tellement sincère… Après tout ils étaient frère et sœur, soudés pour la vie peu importe ce qu’il s’y passait. Il allait falloir qu’elle s’y fasse et qu’elle arrête de penser que du jour au lendemain, elle pourrait perdre l’amour de son grand frère. « Je sais pas trop à partir de quand on peut dire que c’est sérieux… » Ils n’avaient pas évoqué de sentiments avec Milo et n’étaient même jamais allés plus loin que des baisers. Foutus blocages.
Nia se posait vraiment trop de questions au quotidien. Ca l’épuisait de se faire toujours tout un tas de films… Elle espérait que la spontanéité de Milo finirait par lui déteindre dessus car c’était tout ce qu’elle enviait. « Je suppose que quand le grand frère est au courant ça veut dire que ça l’est hein ? » Et ça l’angoissait peut-être un peu. Nia avait peur de s’attacher à Milo pour finalement être déçue. De toute façon il était trop tard pour ça…

« Mes amis m’engueulent à chaque fois que je parle de toi, ils en ont marre. Mais apparemment tu es pas mieux hein… » qu’elle dit finalement avec un petit sourire, rassurée par les paroles de son frère. Son héros. « A qui tu disais ça au juste ? » Elle était curieuse. « Il me manque tellement, tu sais… J’ai vraiment pas envie de te perdre, toi aussi. Et puis… j’aimerais bien redevenir celle que j’étais avant qu’il ne disparaisse. » Moins déprimée, plus souriante, plus agréable à vivre, moins sur le dos de Caleb. « Tu crois que c’est possible… ? » C’était selon elle la solution à tous leurs problèmes.
Caleb, lui, avait une autre solution. Ne plus rien lui cacher. Nia reconnaissait que c’était le plus raisonnable et que ce ne serait pas forcément le plus difficile à faire. Elle s’était toujours beaucoup confiée à lui après tout. « Promis, je vais essayer. Plus de secrets… Si tu veux tout savoir, j’ai déjà bu mais je ne fume pas. Comme ça, tout est dit ! » Elle embrassa sa joue. A ce jour elle ne pensait plus avoir aucun secret pour lui et mine de rien ça la soulageait d’un poids… Nia n’avait plus l’impression de le trahir. « On passe un peu de temps ensemble à chaque fois qu’on s’engueule… tu crois que ça pourrait se faire, cette fois encore ? Je suis bientôt en vacances alors… »
Elle avait préféré ne rien dire quant à son potentiel avenir. Ce n’était pas le moment d’en rajouter une couche… et peut-être qu’il pourrait l’aider à trouver sa voie quand elle sera prête à en parler.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Kainoa + Mona + Sean.
TON AVATAR : Max Irons.
TES CRÉDITS : Isleys + Minori.
TA DISPONIBILITE RP : 1/4
(Ana-Sofia - Nia - Lexia)
À venir : Rhys - Gwen flash-back.
RAGOTS PARTAGÉS : 5222
POINTS : 5523
ARRIVÉE À TENBY : 05/11/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 y.o. (18.02.90)
CÔTÉ COEUR : Marié à Ana-Sofia.
PROFESSION : Vétérinaire.
REPUTATION : J'ai toujours trouvé qu'il avait la tête sur les épaules. Alors pourquoi diable un mariage aussi précipité avec une femme peu recommandable ?!



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Pumped up kicks (+) NIA, MILO & CALEB Dim 26 Juin - 6:00


« Et maintenant, tu es sûre que ça ne se passera pas comme avec Nate ? » Caleb n’avait pas envie de croire que Milo finirait par blesser sa petite soeur, mais il était obligé de considérer cette éventualité. Après tout, il était bien placé pour savoir comment ça fonctionnait, un mâle… Et puis, qui que puisse être la personne en face (y compris le frère de sa petite amie), son rôle premier était de protéger Nia. C’était bien quelque chose qu’il ne risquait pas d’oublier ! Et en y réfléchissant bien, même si ce n’était pas malin et même si ça n’apportait absolument aucun solution, il ne regrettait pas vraiment d’avoir cogné Nate. Il avait vu juste sur un point : ce malencontreux épisode avait marqué Nia, plus qu’elle ne l’aurait cru au départ. D’une certaine façon, le manque de confiance était salutaire… Au moins, ça réduisait les risques qu’elle se fasse avoir. Et d’un autre côté, si elle voulait construire une relation, c’était tout de suite plus compliqué. Elle avait l’air d’hésiter, comme si elle ne savait pas trop où se situer, comme si elle ne savait pas comment agir, ni comment voir les choses de la bonne manière. Après tout, comme elle le disait si bien, elle n’avait jamais vraiment eu de copain… Il était assurément normal qu’elle s’en fasse un peu, en tout cas pour une fille. « Quand ce sera sérieux, tu le sauras. Tu ne te poseras plus la question, ce sera évident. » Le jeune homme tentait de rassurer sa cadette, mais ce n’était pas facile pour lui. Certes, il avait plus d’expérience, forcément… Mais il savait aussi qu’une femme, Lizzie par exemple, aurait été mieux placée pour la conseiller. C’était peut-être ce qui lui manquait un peu, en ce moment : une confidente qui serait plus âgée qu’elle.

« Je disais ça à Rhys » finit par marmonner Caleb entre ses dents. Depuis le retour du médecin, leur relation s’était un peu améliorée. Leur rencontre fortuite, dans le cimetière, s’était mieux déroulée que la première (en même temps, ce n’était pas bien difficile). Mais pour lui, l’évocation de son ancien meilleur ami restait encore délicate. Il avait l’impression d’avoir perdu non pas un, mais deux frères… « Il me manque aussi » souffla-t-il, à voix basse. C’était assurément une évidence, mais il préférait le répéter quand même. Et puis il s’agissait de Nia, pas d’une inconnue… « Le temps apaise toutes les douleurs, ma puce, même la pire. Elles ne disparaissent pas forcément, mais on apprend à vivre avec. Alors… Ça doit être possible, oui. » En tout cas, il l’espérait vraiment. Et dans sa tête, ses petites cellules grises s’agitaient pour tenter de trouver une solution. « Tiens, rappelle-toi des activités que tu aimais avoir avant. Ces derniers temps… Sauf pour aller avec Deborah, tu es restée un peu enfermée. Et puis c’est bientôt l’été, alors on peut s’arranger pour se programmer des trucs qui vont t’enthousiasmer à bloc ! Je suis pas sûr d’avoir plein de congés, mais au moins quelques jours… » Il se perdait un peu dans ses réflexions, mais il fut ramené à la réalité quand Nia poursuivit sur la lancée des confidences. « Papa et maman seraient enchantés de l’apprendre ! M’enfin, je suis pas vraiment surpris que t’aies déjà bu… Mais je préfère te prévenir que si tu fumes et que je viens à le savoir, tu vas t’en souvenir. » L’aîné des Donovan n’essayait pas de la menacer, mais il ne plaisantait pas non plus. Bien entendu, il se sentait un peu mal de lui dire ça alors que lui-même avait pris quelques joints en cachette, à l’époque… Mais tant pis, elle n’était pas obligée de le savoir et, quelles qu’aient été ses actions passées, il devait faire en sorte qu’elle ne déconne pas trop, point final. Il s’efforça donc d’oublier le fait que, s’ils avaient entendu cette partie de la conversation, Lizzie, Rhys et même Gwen lui auraient rigolé à la figure. Bonjour la crédibilité… Tant pis, même si c’était un peu hypocrite, il n’avait pas tellement le choix, au fond. Il fut quand même soulagé quand elle embraya sur autre chose, à savoir le temps qu’ils passaient ensemble. « Ouais, bien sûr que ça peut se faire ! De toutes nos idées, c’est même la moins compliquée à mettre en place… Tu penses qu’on pourrait aller voir les grands-parents à Londres ? Ils sont plus tout jeunes… Et puis on en profiterait pour se balader. » Caleb lâcha enfin Nia, puisqu’elle avait finalement cessé de pleurer. Il s’assit alors sur le comptoir. « Et puis papa et maman seront bientôt là… Ils veulent absolument être à la maison quand tu auras tes résultats. C’est pas pour te mettre la pression, je transmets juste le message. » Mais il se doutait que ça pouvait quand même la faire stresser. « Qu’est-ce que tu dirais de se commander des pizzas et de regarder un film ? Une soirée tranquille, je suis sûr que ça nous ferait du bien. »

_________________

On peut donner bien des choses à ceux que l’on aime. Des paroles, un repos, du plaisir. Tu m’as donné le plus précieux de tout : le manque. Il m’était impossible de me passer de toi, même quand je te voyais tu me manquais encore.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Pumped up kicks (+) NIA, MILO & CALEB Dim 26 Juin - 15:23


caleb ∞ nia ∞ milo
« Sûre, c’est un bien grand mot… J’en sais trop rien. Mais j’ai envie d’y croire. C’est un garçon qui vaut vraiment le coup. Enfin il a l’air… Tu l’aimes bien toi hein ? » Il serait probablement difficile pour Caleb d’être objectif. Milo était le frère de sa petite-amie, il valait mieux qu’ils s’entendent bien. Mais à contrario c’était le nouveau copain de sa sœur et son naturel protecteur rendrait probablement son jugement plus subjectif. Elle espérait en tout cas que les deux garçons sauraient s’entendre malgré cette histoire, malgré sa bêtise et elle ferait même tout pour ! Après tout, Nia s’entendait très bien avec Paige. Que les choses se passent aussi bien entre Milo et Caleb lui tenait à cœur. De toute façon, son grand frère ne détestait que peu de monde… Nate devait avoir une bonne place dans cette petite liste. « Si tu dis que ce sera évident alors je veux bien te croire. » Elle lui sourit doucement. L’adolescente aurait pensé que tenir ce genre de conversations avec le vétérinaire serait bizarre… Mais au final il ne s’en sortait pas si mal que ça. « Tu vois, t’es pas si nul pour les conversations de filles. » qu’elle dit en frappant doucement son épaule. Le pauvre doutait toujours de ses capacités à s’occuper d’une adolescente…

Elle se figea un peu lorsqu’il prononça le prénom de Rhys. Son ancien meilleur ami… Celui-là même qui était venu la chercher à la sortie du lycée, l’autre jour. Elle s’était promis d’arranger les choses entre eux deux, tout du moins d’essayer. Mais après tout peut-être étaient-ils capables de se débrouiller tout seul… Nia ne savait même pas qu’ils s’étaient revus une seconde fois. « Puisque je dois tout te dire… Je l’ai vu, Rhys. En fait, il est venu me voir au lycée. Pour parler… de vous. » Elle s’était sentie un peu coupable d’ailleurs. L’accueillir à bras ouverts alors que Caleb lui en voulait énormément… Alors elle se confiait sans savoir que le vétérinaire était déjà au courant. « J’espère que tu m’en veux pas… Je comptais t’en parler de toute façon. »
Ils ne parlèrent que brièvement de Dan. Moins ils l’évoquaient, mieux c’était… Le sujet suivant enthousiasma davantage la jeune femme : les vacances. Plus de lycées, plus de réveil, plus de cours ! « C’est vrai que je sors plus énormément. » Elle voulait bien le reconnaître. « Milo avait commencé à m’apprendre le skate, on pourrait peut-être s’y remettre. » C’était un sport dangereux mais qui lui plaisait bien même si elle ne pensait pas être capable de se sentir à l’aise sur une planche à quatre roues. Au fond, tant que Milo était là pour l’aider à se relever, ça n’avait plus rien de très impressionnant. « Alors si tu n’as que quelques jours ne t’attends pas trop à te reposer, on va en profiter à fond ! »

« Papa et maman ne sont pas obligés de tout savoir… N’est-ce pas ? En plus j’ai jamais été vraiment bourrée non plus. A croire que j’ai été bien élevée. » Ou qu’elle avait déjà vu Caleb avec une gueule de bois phénoménale, ça dissuadait bien.
Peu importe le programme qui les attendrait, Nia voulait juste passer du temps avec son grand frère. Qu’ils se rapprochent une bonne fois pour toutes et qu’ils arrêtent de s’engueuler sans arrêt. Elle hocha la tête à sa proposition. « Oui, ça me va bien ! Ca fait longtemps que je les ai pas vus. Cela dit, pour les parents… t’étais pas obligé de me le dire ! » Nia était consciente qu’ils rentreraient bientôt mais elle n’avait pas pensé qu’ils voudraient absolument être là pour ses résultats. C’était logique, mais ça l’angoissait d’avance. D’autant qu’elle la voyait venir la conversation « qu’est-ce que tu veux faire de ta vie ? » et ils se prendraient sûrement la tête. « Tu crois que ça va être la troisième guerre mondiale si j’ai pas mon bac ? » Nia ne pensait pas spécialement que c’était mort mais elle préférait songer à toutes les éventualités. Au pire elle recommencerait… au moins ça lui laisserait le temps de réfléchir à un projet d’avenir.
« Oui ! Oui ça m’va bien. Ca fait longtemps. Tu veux regarder quoi ? » Elle se mit sur la pointe des pieds et embrassa sa joue. « Il faudrait peut-être que j’appelle Milo avant… »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Kainoa + Mona + Sean.
TON AVATAR : Max Irons.
TES CRÉDITS : Isleys + Minori.
TA DISPONIBILITE RP : 1/4
(Ana-Sofia - Nia - Lexia)
À venir : Rhys - Gwen flash-back.
RAGOTS PARTAGÉS : 5222
POINTS : 5523
ARRIVÉE À TENBY : 05/11/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 y.o. (18.02.90)
CÔTÉ COEUR : Marié à Ana-Sofia.
PROFESSION : Vétérinaire.
REPUTATION : J'ai toujours trouvé qu'il avait la tête sur les épaules. Alors pourquoi diable un mariage aussi précipité avec une femme peu recommandable ?!



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Pumped up kicks (+) NIA, MILO & CALEB Lun 27 Juin - 3:01


« Ouais, je l’aime bien, il est marrant. Mais tu sais, je le connais pas tant que ça… » Comme pour montrer une légère hésitation, Caleb haussa vaguement les épaules. En réalité, il n’avait absolument rien contre Milo. De ce qu’il avait entendu de Paige, c’était un garçon qui était pour le moins plein de ressources. Il n’aurait pas voulu être responsable d’un adolescent aussi peu soucieux des règles communes ; mais sinon, il le trouvait rigolo et, les fois où ils s’étaient croisés à l’appartement de Paige, le courant était plutôt bien passé. De toute façon, il était difficile pour le jeune homme de ne pas aimer quelqu’un. Dans la situation particulière, il préférait néanmoins rester prudent. Un grand frère ne baissait jamais sa garde, c’était la règle numéro un - c’était peut-être précisément ce qui l’empêchait d’avoir un point de vue objectif. Loin de lui l’idée de vouloir rendre la vie dure à Milo et au couple qu’il formait avec Nia (ce mot sonnait encore d’une manière assez étrange à ses oreilles), mais il comptait bien garder un oeil sur eux, voilà tout. Pour l’instant, ça semblait se passer plutôt bien… Mais de toute manière, c’était toujours comme ça, au début. Caleb tenait absolument à ce que Nia se souvienne que, s’il était là pour elle dans les bons moments, il le serait d’autant plus dans les mauvais. Il l’était déjà, d’ailleurs. « Enfin, si tu as des soucis, n’hésite pas… Je te promets que je peux être raisonnable, moi aussi. Et au pire, si je suis trop subjectif, Paige peut être très convaincante quand il s’agit de me faire changer d’avis, tu sais. » C’était probablement le cas de toutes les femmes vis-à-vis de leur petit ami, d’ailleurs. « Ouais, Lizzie aussi trouve que je suis pas trop nul pour les conversations de filles. Arrêtez, vous allez faire baisser mon taux de testostérone » plaisanta-t-il. Il fréquentait peut-être un peu trop de femmes et pas assez de potes, c’était tout à fait possible…

« C’est pas très étonnant, tu sais. Après tout, Rhys t’a toujours beaucoup aimée. » Le sujet était délicat, bien entendu. Caleb savait que les retrouvailles entre son ancien meilleur ami et sa petite soeur s’étaient forcément mieux déroulées que les leurs, puisque celui-ci lui en avait touché un mot. D’ailleurs, ils paraissaient tous les deux craindre un peu sa réaction et, soudain, il eut l’impression d’être un monstre déguisé. Est-ce qu’il était susceptible à ce point, pour qu’ils appréhendent de lui dire qu’ils s’étaient vus sans le prévenir à l’avance ? « Arrête, bien sûr que non, je t’en veux pas. Tu as le droit de voir les gens que je connais, tu es une grande fille… Bon, c’est sûr que je préfère savoir ce genre de choses. Mais en fait, il me l’a dit. On s’est retrouvés un jour, par hasard… » L’aîné des Donovan s’abstint de préciser qu’il était au cimetière, en plein milieu de la nuit. C’était sûrement injuste de sa part de lui demander d’être honnête avec lui, alors que lui-même se sentait parfois obligé de lui cacher des choses. Mais il estimait que c’était toujours pour son bien, alors au fond, il n’éprouvait pas tant de scrupules que ça. « C’est un peu compliqué entre lui et moi, mais ça ne regarde que lui et moi, justement. C’est pas parce que j’ai des problèmes relationnels avec quelqu’un que tu dois aussi en avoir, hein… En plus, je préfère te savoir avec Rhys qu’avec d’autres hommes qui ne m’inspirent aucune confiance. » Il ne pourrait sûrement pas s’empêcher d’éprouver une pointe de jalousie à la pensée que, contrairement à Rhys et lui-même, ils s’entendaient très bien, mais il savait pertinemment qu’il n’avait pas le droit de pousser le bouchon aussi loin. « De toute façon, je sais que je serai toujours ton favori. » Caleb avait adopté à nouveau un ton léger, pour montrer qu’il n’était pas vraiment sérieux. Oh, il savait que ce qu’il disait était vrai… Mais il avait ajouté ça plus pour la taquiner qu’autre chose. Il n’avait pas viré plus paranoïaque qu’il ne l’était déjà.

« Est-ce que Milo peut filmer quand tu fais du skate ? J’ai envie de me marrer un peu… »
l’embêta-t-il. Bien entendu, si elle se faisait mal, il serait le premier à courir pour lui venir en aide. C’était le cas quoi qu’elle puisse bien faire. « Oh non, papa et maman sont surtout pas obligés de tout savoir… S’il te plaît, épargne-les, parce que j’ai pas envie de passer trois heures à recevoir un sermon et à m’entendre dire que j’ai pas été assez vigilant ou quoi. » Le vétérinaire avait déjà suffisamment l’impression de ne pas avoir été à la hauteur, alors il comptait bien passer sous silence toutes les erreurs de parcours de leur cohabitation. « Oui, c’est ça, tu as même été mieux élevée que moi. Pour ma défense, maman allait encore à l’école quand elle m’a eu et elle a arrêté de travailler seulement quand elle est tombée enceinte de Dan, alors était occupée… » Bien entendu, ce n’était en rien une excuse. Il ne faisait que plaisanter à ce sujet. Retrouver le ton de la rigolade, c’était bien agréable… « Non, ça va pas être la troisième guerre mondiale. Ils vont être déçus, c’est sûr. Mais ils vont aussi t’aider à bien reprendre ton année. » Glissant du comptoir, Caleb se dirigea vers le téléphone. « Toujours la même chose pour toi, hein ? Sinon, j’ai bien envie de regarder The Imitation Game. Ça te tente ou je suis obligé de regarder une comédie romantique ? » Il se dirigea vers le salon. « Oui, va l’appeler et le rassurer. Je vais télécharger en t’attendant… Et en attendant les pizzas. »

_________________

On peut donner bien des choses à ceux que l’on aime. Des paroles, un repos, du plaisir. Tu m’as donné le plus précieux de tout : le manque. Il m’était impossible de me passer de toi, même quand je te voyais tu me manquais encore.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Pumped up kicks (+) NIA, MILO & CALEB Dim 3 Juil - 12:07


caleb ∞ nia ∞ milo
« Maintenant tu as une bonne raison d’apprendre à le connaître. Cela dit, vu ce que tu m’as dit à propos des parents de Paige, j’crois que j’ai pas hâte que ce soit sérieux au point de les rencontrer… » Tout comme elle n’avait pas tellement hâte que Milo rencontre ses propres parents. Elle savait que c’était une étape importante et que son père se montrerait très protecteur avec elle. Caleb n’avait jamais eu trop de problèmes avec ça mais c’était un garçon… « Je crois que je parlerais de Milo aux parents quand j’aurais les résultats de mes examens… On va faire une chose à la fois, hein ! » Mais cette fois elle ne ferait pas la même erreur qu’avec Caleb. Nia n’attendrait pas qu’ils découvrent tout seuls qu’elle avait un petit-ami. Ses parents partaient faire le tour du monde, ils rentraient et apprenaient que leur petite fille, la princesse de la famille, avait grandi au point de se trouver un petit-ami. Elle se mettait à leur place, ce ne serait pas forcément évident. Pourtant Caleb réagissait plutôt bien et c’était lui le plus protecteur avec elle ! « Je te promets de t’en parler si j’ai des problèmes. Du moment que tu évites de le frapper… » Nia comprenait pourquoi il s’était laissé aller aux poings avec Nate. Ca l’avait surprise sur le moment car ce n’était pas le genre de son frère mais avec le recul, elle comprenait. Il avait voulu défendre son honneur… C’était touchant. « Ton taux de testostérone n’a rien à craindre ! Au moins ça t’entraîne, je suis sûre que c’est une fille que tu auras plus tard. » Nia ne voyait pas son frère sans enfants. Ils n’avaient jamais beaucoup parlé de ce sujet et peut-être qu’elle se trompait complètement… En tout cas elle était persuadée que ce serait un père génial. S’occuper d’une adolescente c’était le plus difficile dans l’histoire et il ne s’en sortait pas si mal.

Elle fut soulagée que Caleb ne lui en veuille pas pour Rhys. « Je ne savais pas que vous vous étiez revus encore une fois… » Nia hésita à lui demander les détails. Comme son grand frère venait de le lui faire remarquer, cette histoire ne regardait qu’eux deux. Alors, plutôt que de lui demander les détails, elle se contenta plutôt de lui dire : « Tu sais, si tu veux en parler je serais toujours là pour t’écouter. Et bien sûr que t’es mon préféré ! T’es mon grand frère d’amour, tu le sais ça ? » Elle sourit et déposa un petit baiser sur sa joue. Il était mignon, Caleb… Mais si elle n’avait pas le droit de douter de son amour, il n’en avait pas le droit non plus.
« Pourquoi, tu veux te moquer ? C’est pas drôle… Est-ce que j’ai filmé moi quand tu ratais tes premiers gâteaux ? » Elle lui tira la langue. D’autant qu’elle était persuadée qu’à la moindre petite chute, Caleb accourait pour l’aider. « Arrête de douter de toi. Tu as été parfait dans ton rôle et très vigilant. C’est juste moi… J’ai un peu déraillé. Mais les parents vont revenir et tu vas reprendre ton rôle de grand frère, ça va te faire du bien. Tu n’auras plus besoin de jouer au flic… et j’aurais plus de raison de te cacher quoique ce soit. » Est-ce que ça se passerait de la même façon s’ils venaient à vivre ensemble dans le futur ? Nia espérait qu’avec le temps elle prendrait suffisamment de maturité pour que ça se passe mieux.
Elle préféra ne pas renchérir sur son bac. Nia ne faisait pas trop de plans sur la comète elle n’avait aucune idée de ses notes à venir. A la place, ils commencèrent à se prévoir une petite soirée posés devant la télé comme ils faisaient souvent. Nia lui tira à nouveau la langue. « Va pour The Imitation Game. J’ai pas que des goûts nuls tu sais ! » Et puis elle lui devait bien ça ! « Ouaip, toujours pareil pour la pizza. Allez, j’te laisse deux minutes le temps de l’appeler. » Elle lui fit un câlin rapide puis quitta la cuisine pour téléphoner dans la pièce d’à côté.

Milo ne semblait pas trop lui en vouloir, elle allait pouvoir se vider la tête et ne penser à rien pour ce soir.
La pizza ne tarda pas à arriver, ils se calèrent tous les deux devant un bon film. Elle passa la soirée la tête sur son épaule, persuadée que les choses allaient s’arranger entre eux deux. Une soirée comme ça c’était tout ce qu’il leur fallait.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Pumped up kicks (+) NIA, MILO & CALEB

Revenir en haut Aller en bas

Pumped up kicks (+) NIA, MILO & CALEB

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-