AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Tell me all about you baby

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
Anonymous
Invité

Tell me all about you baby - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tell me all about you baby Tell me all about you baby - Page 2 EmptyJeu 12 Mai - 21:03

TELL ME ALL ABOUT YOU BABY × ft. Willelmina & Falko
Comme si ça pouvait me déranger qu'elle m'ait un jour traité de cliché. Ce n'était pas comme si je pouvais lui en vouloir franchement. A l'époque elle ne me connaissait pas du tout. Et puis bon ... Il faudrait être con pour ne pas confirmer que j'étais un sacré cliché dans mon genre. Mais j'assumais complètement. Quoi que du coup, on ne pouvait pas dire que j'en étais vraiment un. Un mec vraiment cliché, serait con comme un pied. Or, j'étais loin d'être con justement. Tu m'aimes comme jamais, maintenant ? Je ne pouvais m'empêcher d'être tout content à cette idée. C'est con, mais vrai. L'idée qu'elle puisse m'aimer vraiment très fort ... Putain, j'aimais trop ça. Ca me faisait tout drôle. C'était la première fois que quelqu'un m'aimait à ce point là. M'aimait tout court en fait ! Et ça faisait beaucoup de bien. Après une sacré partie de jambes en l'air, je ne pu m'empêcher de mentionner Tic et Tac. Ces deux adorables et magnifiques petits seins que j'aimais tant. Que j'aimais regarder, pincer, tâter, empoigner, masser, embrasser, lécher ... Bref, j'aimais leur en faire voir de toutes les couleurs. Mais Willel n'aimait pas les petits noms que j'avais choisis juste pour eux ! C'est beaucoup trop long ! Par contre, c'est vrai qu'ils sont putain de magnifiques. Je me redressai un peu pour pouvoir lorgner dessus d'ailleurs. Les petits seins de ma chérie. Difficilement, j'étais peut-être bien en train de tenter de lui faire entendre que je l'aimais. Mais j'étais vraiment pas doué pour ça. Le mieux serait vraiment que je le lui dise de façon claire et net. Quel coincé je faisais, sérieusement !

Je m'installai à ses côtés pour discuter plus sérieusement, tout en fumant une clope. Je souris quand elle en attrapa une. J'aimais bien la regarder fumer. Je la trouvais super sexy. Je fronçai un peu les sourcils à ses questions. Pas parce qu'elles me dérangeaient -pas du tout-. Mais parce que je réfléchissais sérieusement à ce qu'elle pouvait entendre par là et ce que je pouvais répondre. J'aime vraiment ce que je fais ... Ca peut sembler bizarre de dire ça ... Mais c'est de l'argent très facile. Et j'aime cet univers ... Je compte arrêter genre pour mes quarante ans ou un truc comme ça. Et aller vivre dans un pays chaud, acheter une maison et y couler des jours heureux sans avoir à bosser davantage. Je fous un paquet de fric de côté pour ça. Je dardai un regard sérieux sur elle et eus un petit sourire. T'y ouvriras ta propre école de danse et tu continueras de faire tes ballets. Tu seras une super star mais on vivra caché dans notre petite maison planquée dans un coin, dans un pays pas très connu. Parce que ouais, je comptais vraiment la garder cette nana là, et je n'hésitais pas à le lui faire savoir. Je ris de bon coeur quand elle fit mine de presque se sentir inférieure à moi. C'était une sacré connerie ça. Elle n'était pas et ne serait jamais inférieure à moi. Elle était tellement géniale, tellement top. N'importe quoi ! Sérieux, ce qu'il faut pas entendre ! Les gens, dans mon monde, sont cons comme pas permis. C'est pas ton cas du tout. Ca m'a fait un bien fou de te rencontrer. T'es intelligente, cultivée et t'as du répondant. Et ce n'était pas pour rien que j'étais tombé amoureux fou d'elle ! Je me tendis un peu quand elle émit l'idée que je veuille un jour changer de vie. Mais me détendis aussitôt quand elle continua en affirmant qu'elle ne me changerait jamais. Ouais, je le savais. J'avais confiance en elle. Tu sais, d'habitude je me fiche totalement de ce que les gens pensent de moi. Mais putain, toi, c'est ... Je soupirai et attrapai sa main libre pour la lui poser sur mon torse, à hauteur de mon coeur qui battait vite et fort. Y'a que ton avis qui compte pour moi. J'entremêlai nos doigts toujours posés sur mon coeur et plantai mon regard dans le sien. Tout ce que je ressens avec toi et pour toi, je l'avais jamais ressenti avant. Mon coeur battait encore plus vite. Et encore un peu et je serais même en train de rougir. Est-ce que c'était assez clair ? Je détournai les yeux et tentai de passer ma gêne dans la clope que je portai de nouveau à mes lèvres.
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité

Tell me all about you baby - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tell me all about you baby Tell me all about you baby - Page 2 EmptyVen 13 Mai - 21:26



❝Falko x Willelmina

♡ Tell me all about you baby

Je rougissais quand Gabriel demanda si je l'aimai comme jamais. J'enfouis timidement mon visage dans l'oreiller pour tenter de masquer ma gène grandissante. Non mais il me mettait vraiment dans dessus dessous celui la. Je relevai le visage de l'oreiller.

Arrête de te moquer de moi.

J'espère qu'il n'allait quand même pas trop s'amuser du fait que j'étais amoureuse de lui. C'était déjà assez difficile comme ça d'avoir des sentiments à sens unique pour qu'il se moque encore de moi. Oh je sais qu'il ne le faisait pas méchamment, mais quand même... Ça me mettait assez mal à l'aise. J'étais encore une fois toute rouge quand il affirma qu'ils étaient magnifique. Et quand il m'appela sa chérie, je cru que mon cœur allait exploser. Je ne sais pas si il se rend bien compte de l'impact que ce genre de mot à sur moi. Je lui fis comprendre par un langoureux baiser. Tellement intense que nous étions finalement tremblant tout les deux. Je reculai en souriant. C'était très fort. Après ça nous allumions chacun une cigarette. Je ne fume pas souvent mais la j'en ai envie. Et puis je l'écoute avec énormément d'attention me parler de l'avenir qu'il imagine. Certaines choses me plaisent beaucoup, d'autres beaucoup moins. Je souris quand il parle de ses quarante ans.

Oh c'est pour bientôt alors ?

Je me moquai un peu de lui la mais c'était gentil. Et puis pour une fois que c'est moi. Mon cœur se met à battre très fort. J'allais lui demander si je pouvais venir avec lui dans me pays chaud ou il rêve de finir sa vie mais il parle avant que je n'ai pu poser la question. Un large sourire étire mes lèvres.

Oh alors je suis prévue dans les plans? J'allais justement te demander si je pouvais venir aussi. Mais... Tu sais... Avec ce que tu fais, tu ne crains pas de prendre une lourde peine de prison? Ou... ou que quelqu'un s'en prenne à toi. Et si un mec te tue, je vais faire comment moi, pour vivre sans toi?

Putain j'étais vraiment trop amoureuse. Ah point que je n'envisage plus ma vie sans lui. C'était complètement insensé, il était tout pour moi. N'empêche je ne peux m'empêcher de sourire quand il parle d'un avenir avec moi, ou j'ouvrirai mon école de danse et tout ça. Ça me faisait rêver. Après ça, je me sentais quand même bien bête à côté d'un mec pareil. Il tenta de me rassurer mais bon...

Je ne parle pas des gens de ton monde, je parle de toi et moi. Y'a carrément un fossé entre nous.

Et je ne me sentais vraiment pas à la hauteur. Mais j'étais vraiment prête à supporter le sentiment d'infériorité si c'était pour rester auprès de lui. Je ne pu que sourire cependant quand il dit qu'il me trouvait intelligente. Je savais qu'il le pensai. Mais il l'était bien plus que moi. Il m'explique ensuite que d'habitude, l'avis des gens n'a absolument aucune importance pour lui. Mais ce que moi je pense de lui, c'est très important à ses yeux. Il disait que ce que je pensai était tout ce qui comptait pour lui. De nouveau un large sourire étire mon visage.

Je ne pense que du bien de toi rassure toi. Je n'aime pas ta vie, je n'aime pas ce que tu fais, mais je t'aime toi. Oui, bien sur j'aimerai te voir changer de vie, d'activité, mais pas de personnalité. Même si parfois tu es vulgaire, brut, voir indélicat, ça fait parti de toi, et j'aime ça, c'est naturel, c'est authentique, c'est toi, et ça je ne le changerai pour rien au monde. Quand à ce que tu fais... Ce n'est même pas parce que c'est mal... Enfin si un peu. Mais c'est surtout parce que j'ai peur pour toi. Je vis dans l'angoisse qu'il t'arrive quelque chose... Mais comme je te l'ai dis, je n'essayerai pas de te changer.

Et bien, en voilà une longue tirade. Je me suis carrément lancé dans un monologue la... Il prend ma main et la pose sur son cœur, puis il entremêle nos doigts. Il bat fort, trrs fort, presque comme le mien... Oh mon dieu... Non, ne t'emballe pas Willy. Puis après ça je l'écoute me dire qu'il n'a jamais ressenti ce qu'il ressent pour moi. Je le regarde dans les yeux, intensément, sans rien dire. Est ce qu'il tente de me dire que... Non, impossible. Pourtant je sais que c'est déjà un pas énorme pour lui...

Merci! Merci mon amour, pour tout ça.

Il détourne le visage et tire sur sa clope. Je me colle à lui et dépose un baisers je son épaule.
made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité

Tell me all about you baby - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tell me all about you baby Tell me all about you baby - Page 2 EmptyMar 17 Mai - 14:36

TELL ME ALL ABOUT YOU BABY × ft. Willelmina & Falko
J'aimais vraiment l'entendre me dire à quel point elle pouvait m'aimer. Et plus elle me le disait et me le répétait, plus j'étais tenté de lui rendre enfin la pareille. Parce que bordel, j'étais sacrément amoureux d'elle moi aussi. Sauf que je n'étais pas assez courageux pour le lui dire. Ce qui était très con. D'autant plus qu'elle devait déjà bien s'en douter, non ? Depuis le temps ... Et puis bon, si je n'étais pas amoureux d'elle, je n'aurais pas accordé une chance à notre couple. Enfin c'était logique pour moi. Mais j'ignorais bien ce qu'il en était pour elle. Je me moque pas de toi bébé. Jamais à ce sujet en tout cas. Non vraiment. Je ne voulais pas qu'elle se sente bête ou niaise de me faire part de l'étendue -incroyable- de ses sentiments pour moi. J'étais toujours très sérieux quand il était question de ça. Même quand je la taquinais un peu sur le fait qu'elle était amoureuse d'un sacré cas quand même. Je n'en revenais toujours pas de la chance que j'avais à ce sujet là ... Comme ça arrivait très souvent, j'en vins à parler de ses seins que j'affectionnais tout particulièrement. En réponse à ses propos, je les appelai "les petits seins de ma chérie". Je n'étais pas du genre à donner des petits surnoms super affectueux et tout ça. Mais j'essayais de me lâcher, au moins pour lui faire peu à peu prendre conscience de combien je pouvais l'aimer, moi aussi. J'étais en train de lui parler de mes projets d'avenir, quand elle me fit bien remarquer que mes quarante ans, c'était pour bientôt. Je lui lançai un regard noir. Dis donc, tu te moques de mon âge, gamine ? Répliquai-je sur un ton qui se voulait quant à lui, menaçant. Evidemment qu'elle se moquait. On faisait que ça, se charrier l'un l'autre.

Je fus quand même très surpris quand elle m'avoua avoir été sur le point de me demander si elle pouvait venir. Comme si elle avait besoin de poser la question ! C'était évident qu'elle faisait partie de mes plans. Je ne pouvais plus envisager quoi que ce soit, sans qu'elle soit à mes côtés ... T'es sérieuse ? Tu pensais vraiment que je comptais me tirer sans toi ? T'es pas encore au courant que je compte te garder coûte que coûte ? Je la taquinais un peu, mais en même temps j'étais très sérieux. Je n'envisageais pas de me séparer d'elle. Ni maintenant ni jamais. Putain, ce que je l'aimais cette nana là ... T'en fais pas pour la prison. Je suis assez malin pour toujours m'en sortir avec des peines assez minimes. Dans le pire des cas ... Je prendrai la fuite et ma retraite un peu plus tôt que prévu. Une fois à l'étranger, ils ne pourront rien faire contre moi. Je prenais sans doute les choses à la légère. Mais je devais bien avouer que maintenant que je l'avais dans ma vie, je trouvais les choses un peu plus graves que par le passé. Comme l'idée d'être tué. Avant, je m'en foutais. Mais maintenant, je me demandais effectivement comment elle affronterait une telle chose. Ca non plus, ça n'arrivera pas. Je sais me défendre. Lui promis-je quand même, sans l'ombre d'une hésitation. Je roulai des yeux quand elle mentionna le soit disant fossé entre nous. Sous entendant par là que j'étais mieux qu'elle ou je ne sais quelle connerie du genre. Putain, ce qu'il ne fallait pas entendre. Raconte pas de connerie. Si l'un vaux mieux que l'autre entre nous, c'est bien tôt. Et je ne veux plus jamais t'entendre dire le contraire !

Je lui avouai quand même plus ou moins mon bonheur de l'entendre dire des choses si positives sur moi. C'était la première fois que l'avis de quelqu'un comptait vraiment pour moi. Je ris un peu quand elle mentionna mes "quelques" défauts que, bizarrement, elle aimait bien aussi. Et j'aimais apprendre qu'elle se fichait un peu du fait que je vendais de la drogue. Que le seul truc qui la dérangeait là dedans, c'est que je me mettais en danger. Willy, t'es vraiment faite pour moi. T'es au courant ? Lâchai-je très sérieusement, en guise de conclusion. Mais je le pensais vraiment là. Elle était parfaite en tous points. Jusqu'à ne pas me juger sur mes activités pourtant illégales. Dire que je te prenais vraiment pour une petite fille sage au début ... Mais une petite fille sage aurait juste été choquée et outrée d'apprendre mes activités et aurait prit la fuite. Elle n'avait jamais réellement la fuite. Elle était toujours là. Et elle était amoureuse de moi. Et encore une fois, je tentai de lui faire réaliser combien j'étais amoureux d'elle. Je m'en voulais d'être aussi hésitant et peu doué dans ce domaine. Et elle me remercia. Elle me remerciait ? Sérieux ? Pourquoi ? Parce que je l'aimais ou parce que je tentais de le lui faire comprendre ? Est-ce qu'au moins elle saisissait ? Si au moins je lui disais de façon claire et net, je n'aurais plus de doute là dessus ... Quand elle déposa un baiser sur mon épaule, je me penchai pour écraser ma clope dans le cendrier, pour revenir près d'elle et enrouler mon bras autour de ses épaules. J'attirai son visage pour qu'elle le repose sur mon torse et enfouis le mien dans ses cheveux. Son odeur m'arracha d'ailleurs un bref grognement de plaisir. Est-ce qu'au moins tu sais que je suis amoureux de toi ? Ouais, c'était une drôle de façon de le lui annoncer, si elle l'ignorait encore. Mais c'était juste du Gabriel tout craché en fait. Et tant qu'à faire, sans avoir à affronter son regard en même temps.
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité

Tell me all about you baby - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tell me all about you baby Tell me all about you baby - Page 2 EmptyMar 17 Mai - 20:14



❝Falko x Willelmina

♡ Tell me all about you baby

Je savais bien que Gabriel ne se moquait pas réellement de moi.
Pas du tout même. Il n'était peu être pas vraiment amoureux de moi mais je sais qu'il ne jouait pas avec mes sentiments et qu'il prenait cela très au sérieux. Et je savais que jamais il ne me ferai le coup de se moquer de moi ou de mes sentiments pour lui. Je le regarde avec un grand sourire.

Oui je le sais ça.

J'avais quand même assez confiance en lui. Puis nous en revenions à nous chamailler comme toujours. Ça faisait vraiment parti de nous, de notre histoire, c'était une partie importante de la complicité entre nous. Je ne me vexai pas quand il me taquinai et lui non plus quand je m'en prenais gentiment à lui. Il me charria d'ailleurs ma poitrine et je nom qu'il leur donnait, et moi je l'embêtait avec son âge.

Je suis pas une gamine! C'est toi le papy!

Je ris de bon cœur. Gabriel n'avait vraiment rien d'un papy. Bien que nous ayons une dizaine d'année d'écart, il n'y avait pas d'écart de génération entre nous. Je me montrai même parfois plus mature que lui. Mais ça m'amusai beaucoup généralement et ça me plaisais. J'adore tout ce qu'il était. Il était vraiment parfait pour moi. Et je l'écoute parler de l'avenir, et je suis tellement heureuse de constater que j'en fait parti...

Me garder coûte que coûte? Ouais! Ça me va comme plan pour tout le reste de la vie. Et pour le truc du pays chaud et de l'école de danse, à aussi ça me tente carrément! On ne se séparera plus jamais alors ?

Mon cœur battait encore plus for à cette idée. Plus jamais séparés lui et moi, rien ne pouvait me convenir plus que ça comme plan. Je ne savais pas si un jour il aurait envie de se marier ou d'avoir des enfants, moi j'en avais toujours rêver, mais aujourd'hui, parce que moi, tout ce que je voulais, c'était lui. En revanche le sujet que nous abordions après était beaucoup moins drôle, et qui me faisait mal et peur. Mais nous devions en parler.

Tu ne peux pas me dire de ne pas m'en faire Gaby... Je ne doute pas du fait que soit très malin, mais tu ne pourra pas toujours t'en sortir par une pirouette... Et je sais aussi que tu sais te défendre... Mais si un mec t'attaque par derrière, ou si quelqu'un t'attaque avec une arme, ou alors à plusieurs... Je sais que tu es fort, mais tu n'est pas invincible non plus. Et moi j'ai vraiment peur de te perdre... Parce que t'es tout pour moi...

Il était vraiment tout pour moi. Et notre discussion dériva ensuite sur qui était mieux que l'autre mais finalement ça ne menait à rien. J'acceptais de ne plus jamais dire que c'était moins bien que lui. Puis nous changions de sujet. Et de nouveau il fit battre mon cœur plus vite et me met dans tout mes états. J'étais faite pour lui? Jamais je n'y avait penser. Je pensai que lui était fait pour moi ça c'est certain. Mais que moi je sois faite pour lui... Je n'y ai jamais pensé de cette façon...

Tu le penses sérieusement? Je crois aussi très sincèrement que toi tu es fait pour moi.

Je souris à la suite de ses propos et je fis non de la tête quand il affirma qu'au début il pensait que je n'était qu'une petite fille sage. Je l'étais peu être un peu. Mais je vivais vraiment depuis que je le connaissais. Je me lâchai plus et je profitai de la vie plus pleinement. Et quand il me fit une espèce de déclaration, je fondai comme neige au soleil et je le remerciai d'au moins essayer. C'était très important pour moi de savoir qu'il ressentais au moins un minimum de choses pour moi. Il écrase alors sa clope et j'en fais de même, puis il m'attire contre lui, dans ses bras réconfortant, quand il me dit quelque chose à laquelle je ne m'attendais pas du tout. Je ne bougeai pas, je ne parlai pas, je ne relevai pas le visage vers lui. J'essayai juste d'assimiler ce qu'il avait dit. Puis quand je réalisait enfin, des larmes coulèrent sur mes joues. Une première, qui tomba sur son torse, puis une seconde. C'est la qu'il me prit par les épaules pour me soulever et me faire reculer légèrement. Mon regard humide croisa le sien. Je souris entre mes larmes silencieuses.

Oh t'en fais pas, ce sont des larmes de joie tu sais... Je ne pensai pas... Enfin je ne savais pas que tu... Je ne me doutais pas que...

Ben qu'il était amoureux de moi tout simplement. J'avais encore un peu de mal à réaliser.

Je pensai que tu étais avec moi comme pour me faire une sorte de faveur, je pensai que le truc du couple et tout ça, tu le faisais uniquement pour me faire plaisir.

Je séchais mes larmes avant de planter de nouveau mon regard dans le sien.

Tu sais... Comme tu aime une personne aussi fort que moi je t'aime... savoir que c'est réciproque c'est... c'est... j'ai même pas de mot...
made by MISS AMAZING.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité

Tell me all about you baby - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tell me all about you baby Tell me all about you baby - Page 2 EmptyMar 17 Mai - 21:27

TELL ME ALL ABOUT YOU BABY × ft. Willelmina & Falko
Même si nous passions notre temps à nous taquiner tous les deux -enfin c'était surtout moi qui n'arrêtais pas de la charrier- je voulais qu'elle sache que j'avais quelques limites. Pour preuve, n'avais-je pas cessé de la taquiner dès le premier jour, concernant sa passion pour la danse ? En plus, depuis, elle avait réussi à me prouver que ce n'était pas du tout ringard, contrairement à ce que j'aurais pu penser. Bref, pour tout le reste, on pouvait se taquiner. Comme notre différence d'âge. Elle n'hésitait pas à me rappeler que j'étais plus âgé qu'elle. Franchement, je m'en fichais, parce que je vivais bien mon âge. Principalement parce que je ne le faisais pas et que je ne me comportais vraiment pas comme un type de trente balais. Tant que je suis un papy qui assure au lit, ça me va ! J'avais l'art de toujours tout ramener au cul, c'est vrai. Et ce n'était pas prêt de changer. Surtout en ayant pour petite amie, une nana aussi bandante. Carrément bandante ! Je n'étais peut-être pas très mature, mais je n'étais pas du tout effrayé par l'avenir. Et moins encore par le fait que Willel allait en faire partie. Je n'en doutais pas. Et ça me faisait pas du tout peur ! Oh non plus jamais. Je suis trop accro ! Assurai-je même, sans hésiter une seule seconde. Il allait bien falloir qu'elle réalise, à un moment ou à un autre, que j'étais super attaché à elle. Pire que ça même ! Je ne pouvais envisager ma vie sans elle. Je l'aimais bien trop pour ça et rien ne pourrait changer tout ça. Toutefois, je fis un peu la moue quand elle me fit part de ses craintes concernant les dangers que je prenais à exercer un tel "métier". Je pouvais comprendre qu'elle ait peur, bien sûr. Mais je ne voulais pas qu'elle s'en fasse autant pour moi. D'accord ... Je sais que tu auras toujours peur pour moi ...Et je n'étais foutrement pas habitué à ça. Mais en acceptant de tenter une relation de couple avec elle, j'acceptais tout ce qui allait avec. A savoir, avoir toujours une personne qui s'inquiéterait pour moi. Je ne pouvais pas oublier ce genre de détail. Je ferai encore plus attention à tout ça, ok ? Pour toi ... J'ai pas l'habitude qu'on s'en fasse pour moi. Et il faut que j'y pense davantage maintenant.

N'empêche que j'étais toujours aussi surpris qu'elle soit aussi parfaite pour moi. Dire qu'au départ je la voyais comme un parfait petit ange qui refusait tout contact avec le monde de l'illégalité. Et aujourd'hui, il s'avérait qu'elle acceptait entièrement toute cette part là de ma petite personne. Sans me poser de question ni trop s'en faire, à part des craintes pour ma vie. Elle était parfaite. Elle était pour moi. Juste pour moi ! Je le pense même de plus en plus ! Lui confirmai-je donc, avec une certaine joie. Et puis finalement, après quelques paroles difficiles pour lui faire réaliser que j'étais amoureux d'elle, je fini par le lui dire de façon on ne peut plus claire. C'était plus simple quand elle ne me regardait pas. Ca atténuait ma gêne de le lui dire aussi clairement. Mais son silence me gêna horriblement. Quand même ... Quand elle, elle me disait qu'elle m'aimait, je faisais en sorte qu'elle ne se sente pas trop gênée de me le dire, en ayant quelques gestes tendres par exemple. Mais en sentant ses larmes couler sur mon torse, je me figeai pour de bon. J'avais fait une connerie ? Je fini par affronter son regard, pour en être certain. Elle n'aimait pas que je l'aime ? Non, elle était juste trop heureux de l'entendre en fait. Ce qui me surprit. Donc, de toute évidence, elle était à mille lieux d'imaginer que je puisse être amoureux d'elle. Ce qu'elle était bête parfois ! Quand elle émit l'idée que j'étais avec elle pour lui faire une sorte de faveur, je levai carrément les yeux au ciel. Ce qu'il faut pas entendre. T'es vraiment givrée ! Sérieux Willel, je veux bien faire des tas de trucs qui me plaisent pas forcément, juste pour te faire plaisir. Mais ça !? Evidemment que j'ai accepté de tenter une relation de couple, avec la fidélité et tout le tralala, parce que j'étais déjà amoureux de toi à ce moment là. Je pensais vraiment que tu l'aurais compris toute seule. Je soupirai doucement en la regardant s'essuyer le visage et eus un petit sourire à ses mots. J'en savais quelque chose ouais. Je te l'ai pourtant dis j'sais pas combien de fois, que j'adore être avec toi. Et si je t'ai pas dis ces mots plus tôt, c'est parce que je pensais que tu savais. Et que tu comprenais que j'suis juste pas doué pour ça. D'ailleurs, je pense que j'aurais du mal à te le dire aussi souvent que toi tu me le dis. Mais ça ne veut pas dire que je ne t'aime pas autant que toi. Je suis vraiment fou de toi putain. Je passai une main en travers de ses yeux pour lui cacher la vue. Et ne me regarde pas aussi intensément quand je le dis. J'suis trop gêné. Ricanai-je en gardant ma main sur ses yeux. Sans prévenir, j'en profitai pour déposer un baiser claquant sur ses lèvres.
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité

Tell me all about you baby - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tell me all about you baby Tell me all about you baby - Page 2 EmptyMer 18 Mai - 21:20



❝Falko x Willelmina

♡ Tell me all about you baby

Je ris à la plaisanterie de mon Gabriel. Je lui donnait un petit coup de coude en riant. Il assurait au lit, ça c'est vrai, c'est peu de le dire même. J'adore le sexe depuis que je suis avec lui. On s'éclate vraiment et je me lâche de plus en plus. En plus j'ai l'impression qu'il prend vraiment son pied avec moi aussi. Il assure carrément! Mais je n'ose pas encore dire ce genre de choses à voix haute. Mais je suis certaine que ça viendra. Et mon cœur s'emballe plus sérieusement encore quand il affirma être accro à moi. Je lui souris avant de déposer un baiser claquant sur sa joue. Il me met dans tout les états. Et je ne suis pas encore au bout de mes peines.

Moi aussi je suis trop accro à toi.

Et pas qu'un peu dis donc. J'étais carrément folle de ce mec la. Puis nous en venions à parler de son métier. Si je n'avais en effet pas l'intention d'essayer de le change ou de lui demander s'arrêter, je ne pouvais cependant pas cesser de m'inquiéter et d'avoir peur pour lui, et j'étais heureuse qu'il l'accepte. Je le serrai fort dans mes bras quand il dit qu'il allait quand même faire plus attention à tout ça. Je poussai même un soupir de soulagement.

Oh Gaby merci. C'est tout ce que j'avais besoin d'entendre.

En réalité, pour être vraiment tranquille j'avais besoin qu'il cesse tout ça et se trouve un petit boulot tranquille. Mais je sais que ça c'est impossible. Parce que de toute façon si il devait choisir entre son métier et moi, il est évident qu'il allait choisir son métier sans l'ombre d'une hésitation. Enfin je rougis de nouveau quand il dit penser de plus en plus que je suis faite pour lui.

Vraiment? Qu'est ce qui te fait dire ça?

Ça m'intriguai beaucoup. Qu'est ce qui lui faisait dire qu'il pensait de plus en plus que j'étais faite pour lui? Et ce que je m'y prenais vraiment bien avec lui? J'en avais l'impression en tout cas. Et ensuite, quand il m'avoua être amoureux de moi, j'en étais tellement émue et heureuse que je ne pu retenir quelques larmes de joie. Il me déplace pour me faire le regarder et je le rassure sur la raison de mes larmes. Il semble de détendre. Je lui explique comment je voyais les choses jusqu'à maintenant, à savoir qu'il était avec moi pour me faire plaisir. Il trouvait ça ridicule et il était déjà amoureux de moi quand nous nous sommes mît ensemble. Et il pensai que je le savais déjà.

Non je ne le savais pas je... je sais pas... Je suis juste moi... Juste Willel...

Je l'écoutais ensuite me donner d'autres explications. Je souriais toute seule comme une idiote et j'adorai ça.

Je sais, je sais que tu as du mal avec ça, avouer tes sentiments et tout ça, et je sais que ce que tend entrain de faire la, c'est déjà un gros effort pour toi. Alors t'en fais pas pour ça, je ne vais pas attendre à ce que tu me le dise encore. Je le sais maintenant, c'est tout ce dont j'avais besoin. Ou mon amour...

Je me jette carrément dans ses bras. Je le serre fort et l'embrasse.

Je sais que tu adore être avec moi, mais il y'a une différence... un monde, entre adorer être avec quelqu'un et être amoureux...

Je ris fille une gosse quand il pose sa main sur les yeux et me demande de ne pas le regarder comme ça. J'élève sa main.

Non! Laisse moi te regarder mon amour. T'es trop beau. Et t'es amoureux de moi! Laisse moi voir ça.

Je me regarde de nouveau dans les yeux avec beaucoup d'intensité. Je l'embrasse encore et encore. Et je recouvre son visage de baiser. Je l'aime tellement...
made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité

Tell me all about you baby - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tell me all about you baby Tell me all about you baby - Page 2 EmptyLun 23 Mai - 18:22

TELL ME ALL ABOUT YOU BABY × ft. Willelmina & Falko
Lui avouer que j'étais super accro à elle, ce n'était pas trop compliqué en soit ça. Pas autant que de lui dire de façon plus claire, que j'étais amoureux d'elle. Peut-être que ça allait venir. Chaque chose en son temps ! C'est vrai ? Tu peux plus te passer de moi et tout ? Bien sûr que j'en étais plutôt conscient dans l'ensemble. Mais j'aimais trop l'entendre me dire ce genre de chose, il fallait bien l'admettre. C'était plaisant. Surtout de la part de la femme dont on était amoureux. Je m'en rendais bien compte maintenant que je vivais ça avec elle ! Et du coup, je devais apprendre certains trucs. Comme le fait de faire attention à ma survie, sérieusement. Jusqu'à présent, je n'avais peur de rien et je me fichais royalement de l'idée de me faire tuer. Mais maintenant que quelqu'un comptait pour moi et sur moi, je ne pouvais plus du tout voir les choses de la même façon. Je serais donc plus prudent à l'avenir. Pour elle ! Et je ne me fis pas prier pour lui en faire la promesse. Et elle savait que je n'étais pas du genre à lancer des paroles en l'air comme ça. Je lui souris pour toute réponse quand elle me remercia, et vins glisser le revers de mon index sur sa joue. Je ne voulais pas qu'elle se ronge d'inquiétude à chaque fois que j'étais dehors pour bosser. Continuant sur le chemin difficile des confessions quant à mes sentiments pour elle, j'assurai que j'étais persuadé maintenant, qu'elle était faite pour moi. Je fis un peu la moue quand elle voulut en savoir plus. C'était tellement difficile pour moi de parler de mes sentiments. Mais je devais apprendre à le faire, pour elle ! Parce que t'es capable de m'aimer et m'accepter comme je suis. Autant mes activités que mon immaturité et tout le reste. Et tu as su me cerner mieux que personne avant toi. Je sais pas ... Y'a plein de trucs. Mais je suis vraiment bien avec toi. Et il était évident que je ne regrettais pas le moins du monde d'avoir laissé une chance à notre couple. Tout au contraire !

Et puis contre toute attente, j'avouai être amoureux d'elle. Je ne réalisais que maintenant, qu'elle n'était pas du tout consciente de ça. Ca me surprenait vraiment. Je pensais qu'elle l'aurait saisit depuis le temps quand même ! Je ne pu retenir un léger rire amusé et attendri à sa réponse. Eh bien "Juste Willel", tu es une fille assez incroyable et bien pour moi, pour que je ressente toutes ces choses pour toi. La taquinai-je avec un petit sourire. "Juste Willel". A croire qu'elle n'était ... Pas grand chose. Bon sang, elle n'avait aucune idée de tout ce qu'elle était en réalité. Et de tout ce qu'elle représentait. Je la vis sourire de toutes ses dents alors que je tentais de lui en dire un peu plus. Je voyais à quel point elle était heureuse et touchée en cet instant. Et j'adorais ça. Ca me faisait un bien fou de la voir ainsi et de savoir que c'était grâce à moi du coup. Non, je compte te le dire à nouveau. Peut-être dans le noir quand tu ne me verras pas ... Je ris moi même à cette idée bizarre. Mais je sais comme c'est chouette de l'entendre. J'ai adoré que tu continues de me le dire même quand j'étais incapable de te rendre la pareille. Ca m'a rassuré. Et je pense que ça m'a aidé à te le dire enfin. Vraiment. Et du coup, j'espérais vraiment qu'elle allait continuer. Surtout maintenant en sachant que ses sentiments étaient carrément partagés. Je gémis de surprise et de plaisir quand elle me sauta dessus pour me prendre dans ses bras. Je la serrai fort contre moi. Je sais pas ... j'ai jamais autant aimé être avec une personne. Je suis bien, tout le temps, avec toi. Par contre, je rougis un peu quand elle insista pour me regarder. J'affichai une moue enfantine sur le coup. Je suis toujours beau d'abord ! Pas seulement quand je t'avoue mes sentiments. Et je fis plus encore la moue du coup. Mais qui disparut dès qu'elle commença à déposer plein de baisers sur mon visage. Je souris, soupirai de bien être et laissai même échapper un petit grognement. J'adore quand t'es heureuse. J'adore quand t'es incontrôlable. J'adore quand tu me sautes dessus. Putain ... Putain je t'adore. Putain je t'aime. Cette fois, ils ne s'échappèrent pas de ma bouche. Mais je le pensais très fort. Et la façon que j'avais de la serrer fort contre moi, tremblant légèrement et le coeur battant la chamade, le disait pour moi.
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité

Tell me all about you baby - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tell me all about you baby Tell me all about you baby - Page 2 EmptyLun 23 Mai - 20:15



❝Falko x Willelmina

♡ Tell me all about you baby

Je fermais fort les yeux et fit oui de la tête comme une fillette de cinq ans.  C'était ma réponse quand il le demanda si j'étais vraiment accroc à lui et je ne pouvais plus me passer de lui. Je me sentais parfois tellement enfantine quand j'étais avec Gabriel. Mais j'aimai ça, j'étais moi même, et j'avais l'impression que ça lui plaisait aussi. J'aime bien quand on se taquine et tout ça, mais j'aime aussi quand nous parlons plus sérieusement comme maintenant. Alors qu'il me promet de faire plus attention à lui maintenant. Ça me rassure vraiment. J'avais besoin de cette promesse et j'avais surtout besoin qu'il la tienne. Il était trop important pour moi et je refusai de le perdre. Et maintenant voilà qu'il me disais que j'étais faite pour lui. Il ne pouvait pas me dire des choses comme ça et ensuite risquer sa vie. Il avait intérêt de faire plus attention à lui!

Oh je n'irai pas jusqu'à dire que j'accepte tes activités. Je les tolère parce que je sais que de toute façon tu n'arrêteras pas donc je n'ai pas trop le choix. C'est soit je les tolère, soit je sors de ta vie et ça... non, c'est pas possible. Enfin pour tout le reste oui, je l'accepte vraiment. Je t'aime comme tu es!

Et même si j'aimerai qu'il arrête de vendre de la drogue, je ne voulais surtout pas qu'il change. Je ne voulais pas qu'il essaie de ressembler à ce qu'il croyait être mon style de mec. Je n'avais pas de style. C'était lui mon style de mec. Lui tel qu'il était. C'était de lui que j'étais amoureuse et uniquement lui. Je l'embrassai encore quand il affirme que j'étais une fille incroyable. Et ensuite il alla même jusqu'à me dire qu'il était amoureux de moi. Ce n'était pas un "je t'aime" mais c'était tout comme, surtout venant de Gabriel. Je pense qu'il va lui falloir encore un peu de temps avant de me dire je t'aime. Mais j'espère que ça viendra tôt ou tard. J'éclatai de rire quand il affirma qu'il pourra encore me dire qu'il est amoureux de moi quand on sera dans le noir.

Non mais t'as de ces idées toi alors. T'es le meilleur mon bébé. Enfin, je continuerai de te le dire, mais te sens pas obligé de le dire en retour. Je sais que tu le pense et ça me suffit. Je suis amoureuse de toi Gaby, tellement amoureuse. Jte jure si tu pouvais voir dans mon cœur... tu flipperais carrément la...

Je ris légèrement. Mais je le pensai vraiment. Qu'il savais à quel point je l'aime je crois qu'il flipperait et partirait en courant. Enfin je crois... Il n'arrivait vraiment pas à dire ne serait-ce que "je l'ai jamais aimé quelqu'un comme toi" il le tourne en disant "je n'ai jamais autant aimé ÊTRE avec avec personne". Je ris légèrement.

Moi aussi je suis bien avec toi mon trésor, tellement bien. J'ai l'impression qu'avec toi je suis vraiment moi même... Je ne me cache pas... Je suis naturelle. Ça fait un bien fou.

Il fit un peu la moue quand je dis qu'il était beau. Il répliqua qui était toujours beau. Il sourit de nouveau quand je lui fit plein de bisous.

Oui toujours beau. Le plus beau du monde. Et c'est toi qui me rend heureuse et incontrôlable.

Je lui saute dessus et il me serre fort dans ses bras. Je vois son regard, et je sens son cœur qui bat la chamade tout cotre moi. Et ainsi il n'a pas besoin de mot.

Moi aussi je t'aime.

Il n'y a air rien de plus à ajouter. Je le comprend, sans avoir besoin de mot, et je crois qu'il n'y a pas de plus belle preuve d'amour. Je me recule alors légèrement pour le regarder.

Gaby?... Écoute... Si ça va trop vite tu peux me le dire... Et tu peux dire non. Mais la semaine prochaine c'est mon anniversaire, et on fait toujours un petit truc avec mes parents, un petit repas,... j'aimerai que tu sois la, et que... enfin... tu rencontres mes parents. Si tu veux on peux leur dire qu'on est juste amis...
made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité

Tell me all about you baby - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tell me all about you baby Tell me all about you baby - Page 2 EmptyLun 23 Mai - 20:45

TELL ME ALL ABOUT YOU BABY × ft. Willelmina & Falko
En tout cas, tu t'en accommodes et tu ne m'as jamais fait la leçon. Et ça me suffisait. Tant qu'elle ne passait pas son temps à me gronder et à me faire remarquer que ce n'était pas bien et tout ça, ça m'allait très bien ! Je finis quand même par faire un immense pas en avant, en lui avouant mon amour pour elle. Et elle fut super touchée de m'entendre dire toutes ces choses. Ca me plaisait beaucoup de la voir se mettre dans de tels états. C'était beau. Tellement beau ... J'émis l'idée de le lui répéter quand on serait dans le noir et ça eut le don de la faire rire. Ca aussi c'était beau : son rire. Mais quoi ? Au moins j'aurais pas ton regard tout perturbant sur moi ! Je lui tirai carrément la langue pour détendre un peu l'atmosphère. Et puis juste parce que c'était tout moi de me comporter comme un gamin, tout simplement. Non ... Je suis sûr que ça me ferait pas peur. Quand j'ai compris tes sentiments pour moi ... Ca m'a fait du bien. T'as pas idée comment ... Vraiment, ça m'avait mit dans tous mes états, au point de me faire rougir. Et au lieu de fuir, j'étais resté. Et pas qu'un peu !

Je lui souris quand elle m'affirma qu'elle aussi, elle était bien avec moi. Et qu'elle était tout à fait elle. Ca me rassurait. Parce que cette nana là, je l'adorais depuis le début. Enfin, plus ou moins en tout cas. Les débuts avaient été assez chaotiques. Totalement naturelle ouais. Avec ton petit grain de folie à peine refoulé et tout le tralala. C'est vrai, en ma compagnie elle semblait totalement se lâcher. Comme si elle se retenait la plupart du temps et qu'elle était assez à l'aise en ma compagnie pour enfin tout libérer. Je fus carrément ravi quand elle confirma que j'étais le plus beau du monde. A ses yeux bien sûr. Et ça me suffisait. Ca faisait un bout de temps que je faisais tout ce que je pouvais pour qu'elle me trouve beau. Sans déconner, j'étais carrément revenu à ma couleur de cheveux naturelle pour elle. Et j'avais porté un costume bordel ! Mon coeur s'emballa encore quand elle me souffla qu'elle m'aimait, elle aussi. Comme si elle avait entendu les trois fameux petits mots, directement de ma bouche. Je lui souris encore. Maintenant, elle savait. Et elle savait précisément ce que signifiait mon regard planté dans le sien et la raison des battements frénétiques de mon coeur. Ce n'était pas uniquement du bien être, de la joie ou de l'excitation. C'était de l'amour. Pour elle et rien que pour elle. Je fronçai les sourcils quand elle retrouva un ton bien plus sérieux et se recula légèrement. Mais je fus bien aussitôt rassuré et amusé même. Putain vingt deux ans ? Tu vas commencer à être trop vieille pour moi, bébé. Ouais, tout moi quoi. Je crois que c'est mieux de commencer par me présenter comme étant ton meilleur ami. Je suis pas certain qu'ils soient en mesure de m'accepter de sitôt. Autant y aller mollo, hein ? C'était pour elle que je faisais ça, bien sûr. Je me fichais de l'avis des gens sur mon compte. Mais leur avis comptait forcément pour elle. Et je ne voulais pas qu'elle se retrouve trop rapidement dans une mauvaise situation, entre ses parents et moi. Attend ... Tes parents, toi et moi ? Ca va pas être bizarre ? Enfin je veux dire ... Ils vont rapidement comprendre non ? Enfin ça me dérange pas du tout. Je ferai ce que tu voudras. Sérieux, je ferais tout ce qu'elle voudrait. Je pourrais carrément devenir sa chose. Je viens comme je suis ou je cache les tatouages et la moto ? Demandai-je très sérieusement. Je ne voulais pas jouer un rôle qui n'était pas le mien. Mais je ne voulais pas tout gâcher trop vite avec ses parents non plus.
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité

Tell me all about you baby - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tell me all about you baby Tell me all about you baby - Page 2 EmptyLun 23 Mai - 21:58



❝Falko x Willelmina

♡ Tell me all about you baby

Je levais un sourcil perplexe en regardant mon petit ami. J'avais même un petit sourire malicieux au coin des lèvres.

Mon regard perturbant? Mais de quel regard tu parles.

Et je lui fis mon regard le plus intense possible rien que pour l'embêter encore. Parce que j'adore l'embêter et le taquiner. C'est ce que je préfère faire avec lui... Enfin non, plus maintenant, il y'a un autre truc que j'adore. Nous passions ensuite un bon moment à parler de mes sentiments et pour lui, à l'avouer les siens. C'est vrai que ça me faisait beaucoup de bien. Je savais maintenant qu'il était amoureux de moi aussi et je crois que je serai désormais un peu plus en confiance et je pourrait plus me lâcher. Je ne serai pas tout le temps entrain de me dire que je dois le faire toute petite si je veux qu'il reste avec moi.

Mon petit grain de folie à peine refoulé? J'adore ta façon de parler de moi!

Ça me faisait vraiment du bien que nous mettions ainsi nos sentiments à plat. Je sais que c'est difficile pour Gabriel et que ça n'est pas dans ses habitudes. Je sais que ça n'arrivera pas souvent alors j'en profite. Et je compris quand a sa façon, dans avoir besoin de mot, il me dit qu'il m'aime. Non décidément pas vraiment besoin de mots entre nous. Bon même si j'espère secrètement qu'il va me dire je t'aime un jour. Je décide cependant de quand même changer de sujet pour l'inviter à mon anniversaire. Mais ça signifiait aussi rencontrer mes parents. Et je ne sais pas si il est prêt pour ça. Je le pinçait doucement à ses propos.

Heeey! C'est toi qui est trop vieux d'abord. J'espère que tu ne vas pas finir par me remplacer par une gamine de seize ans! Sinon... Pfff jte laisserai jamais faire ça.

Je le tuerai avant! Ou alors la gamine par qui il voudra me remplacer. Mais de toute façon je suis certaine qu'il ne fera pas ça, parce que maintenant je sais qu'il est amoureux de moi. Mais nous redevenions plus sérieux quand il était question de mes parents et d'une éventuelle rencontre.

Oui ça me va. Moi non plus je n'ai pas trop envie de les brusquer. Mon meilleur ami ça me va. Il faut juste que t'arrête de me regarder comme t'es entrain de le faire la.

J'éclatais de rire. Je prenais si visage dans mes mains en lui volant un rapide baiser.

Non je pense sincèrement que ça va aller. Mais si tu ne te sens pas d'agir avec moi juste comme un ami, on peut leur dire la vérité aussi.

Il me posa ensuite une question à laquelle je réfléchi un instant pour savoir exactement quoi répondre.

Évidement, je veux que tu sois toi même. Moto et tatouages y compris. Je ne veux pas te changer. Juste... évite les grossièretés devant ma mère, elle à horreur de ça. Et... je ne te précise pas d'éviter de mentionner ton métier...

Ça c'était quand même un minimum. Si mes parents savent que je fréquente un dealer de drogue, que je suis amoureuse de lui, que je couche avec lui, ils vont carrément m'envoyer au couvant. Mais Gabriel était aussi un garçon plein d'humour et surtout très intelligent. Je suis certaine qu'on peut passer une bonne soirée tout les quatre.
made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité

Tell me all about you baby - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tell me all about you baby Tell me all about you baby - Page 2 EmptyLun 23 Mai - 22:33

TELL ME ALL ABOUT YOU BABY × ft. Willelmina & Falko
Mais quelle ... Ah bon sang, elle savait déjà comment me rendre dingue ! Et maintenant qu'elle savait que j'étais amoureux d'elle, elle me semblait vraiment bien en mesure d'en jouer. Bien sûr, pas pour me faire du mal ni me faire du tort. Mais quand même, elle pouvait me rendre dingue et maintenant, elle en était consciente. C'est ça, moque toi de moi ... Je lui lançai en retour un regard qui se voulait sévère. Mais elle savait que je ne le serais jamais tout à fait avec elle. Je ne l'avais même jamais été dans le fond. Elle ne m'avait jamais vu énervé contre elle ni rien de ce genre. Et je doutais que ça arrive un jour. Ouais ... Quand t'es avec moi, tu te lâches complètement. Comme si tu craignais pas du tout d'être jugée. Et tu sais que tu le seras jamais. Pas par moi en tout cas. J'aime trop que tu te lâches. Et j'en étais heureux. C'est vrai qu'elle était totalement elle avec moi. Quand elle mentionna son anniversaire qui approchait, je commençai par la taquiner à ce sujet. Parce que des conversations trop sérieuses, sans aucune petite taquinerie, ce n'était pas du Falko ! Ouais ! J'suis un vieux qui aime les petites jeunes, que veux-tu ... En fait, nous n'avions que dix petites années de différence. Ce n'était pas grand chose en fin de compte. Et ça se voyait à peine. Voir pas du tout pour ce qui était de nos comportements. Du mien, principalement. Vu que je me comportais comme un gamin. Au point où, parfois, c'était elle l'adulte d'entre nous deux.

Seize ans !? Berk, non, jamais ! Fallait pas déconner quand même ... Oh mon Dieu, tu ferais quoi pour m'en empêcher ? Non de toute façon, je n'avais aucune envie de la remplacer par qui que ce soit. Je l'aimais trop et j'étais trop bien avec elle. Il n'y avait rien à changer. Je ris à mon tour alors qu'elle éclatait de rire après sa petite remarque. Ok, j'ai tendance à te bouffer des yeux. Mais ça, je le faisais déjà quand on était amis je te signale. Depuis le premier jour. J'aimais trop la regarder. Elle me prit encore par surprise en me prenant le visage entre ses mains pour me voler un baiser. Hm, j'aimais trop cette spontanéité et ses gestes tendres ou sexuels ou ... Tous ses gestes à mon encontre en fait. Ca devrait aller. C'est pas comme si j'étais super tactile de toute façon. Juste les regards. Faut que je fasse attention à ça alors. Je prenais note. Eviter de trop la dévorer du regard. D'autant plus que ses parents allaient sans doute être très attentifs à moi. Et me regarder du coin de l'oeil pour me cerner. Je lâchai un "outch" spontané et eus une véritable grimace quand elle mentionna les grossièretés. Ok, je vais essayer de prendre sur moi. C'est dur. J'ai jamais ... Pas dis de gros mot en fait. Ca allait être compliqué. Même pas "putain" ou "merde" ? Ca m'échappe très souvent sans que je ne m'en rende compte ... Je pris le temps de réfléchir encore un peu à tout ça. Je vais essayer de me rappeler des bonnes manières aussi ... Bonjour, merci, ravi de vous rencontrer ... Aider à débarrasser la table ... Je dois ramener quelque chose ? Je me foutais de ce qu'ils pouvaient penser de moi et tout hein. Mais je ne voulais pas qu'ils interdisent leur fille de me voir.
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité

Tell me all about you baby - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tell me all about you baby Tell me all about you baby - Page 2 EmptyMar 24 Mai - 19:42



❝Falko x Willelmina

♡ Tell me all about you baby

J'avoue que je moquai gentiment de lui en lui faisant mon regard le plus intense. Si ça avait le pouvoir de le perturber c'était tant mieux, même si évidement je ne compte pas en jouer ou en abuser. C'est juste que j'aime lui faire de l'effet. Je ris encore quand Gabriel me lança ce regard qui se voulait sévère, mais on voyait clairement qu'il se retenait de sourire aussi.

Oh-oh, tu crois que ton petit regard sévère va m'impressionner?

J'aime vraiment trop notre relation et notre façon de nous comporter l'un avec l'autre. J'étais super heureuse avec lui. Il me rendait heureuse et amoureuse comme jamais. Et je lui fit bien comprendre à quel point il était génial et à quel point j'étais bien et à l'aise avec lui. Je lui dis combien j'étais moi-même quand j'étais avec lui, sans me prendre la tête. Et ça semblait beaucoup lui plaire. Puis nous parlions ensuite de mon anniversaire. Nous nous taquinions un peu sur nos âges. Je savais qui plaisantait en disant que j'étais bientôt trop vieille pour lui et de mon côté je l'accusait de me tromper avec une gamine de seize ans.

Oh je serai capable de beaucoup de choses pour t'en empêcher. Je t'enfermerai dans ma chambre, je t'attacherai au lit et je ne te laisserai plus jamais sortir. Alors profite du soleil pendant que tu le peux encore.

Puis nous redevenions un peu plus sérieux. Mon anniversaire était chaque année un moment familial. C'était important pour mes parents. Et nous avions les mêmes traditions chaque années. Le petit déjeuner d'anniversaire, le déjeuner d'anniversaire et le grand dîner d'anniversaire. Ma grand mère était présente quand c'était possible. Enfin c'était une journée importante. Et Gabriel aussi était important pour moi. Alors désormais jamais envie qu'il partage ça avec nous aussi. Parce qu'il faisait parti de ma vie et j'avais envie qu'il soit présent pour mon anniversaire. Même si je devais le considérer comme un simple ami devant eux.

Tu peux le dévorer des yeux, mes parents savent que leur fille est un petit canon.

J'éclate encore de rire. Puis nous parlons un peu de comment il devrait se comporte devant mes parents. Pour moi il devait être naturel, juste faire un peu attentions à son langage.

Oh et bien c'est toi qui voit mais si tu veux que ma mère te déteste, vas y, dis merde ou putain. Tu verra un peu le regard qu'elle va te lancer! Même ton regard sévère fait pale figure à côté de celui de ma mère.

Bon c'est vrai que je préfère qu'il évite de dire des gros mots devant mes parents. Je sais que pour lui c'est un peu difficile mais ce n'est quand même pas insurmontable.

Non non t'es pas obligé d'aller jusque-là. Je ne veux pas que tu changes ta façon de parler ou de te comporter. Je ne te demande pas de faire des courbettes, juste d'éviter les gros mots ça suffira.

Je n'étais quand même pas trop difficile la. Je ne lui demande pas la lune. Je ne lui demande pas de se comporter comme un artisto, mais d'éviter le côté grossier non plus.

Amènes-toi à l'heure ça suffira.

Je ris légèrement. Pour le coup j'avais super hâte d'être à mon anniversaire pour le partager avec tout les gens que j'aime autour de moi. Mes parents et Gabriel réunis ça allait vraiment être génial. Mais il manquerait quand même ma grand mère que j'aime tellement.

Bon... Si je te promet certaines choses je suis certaine que tu saura éviter les merde et les putain pendant une petite soirée. N'est ce pas? Des choses comme ça...

Je l'embrasse dans le cou.

Ou comme ça...

Je descend le long de son torse. Je remonte jusqu'à son visage.

Ou ça...

Je l'embrasse à en perdre haleine. Et de nouveau nous faisons l'amour. Finalement je sombre dans un profond sommeil dans ses bras. Le lendemain matin nous le faisons encore avant que je n'aille en cours. Et je n'arrête pas de penser toute la journée à mon anniversaire.
made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité

Tell me all about you baby - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tell me all about you baby Tell me all about you baby - Page 2 EmptyMar 24 Mai - 21:25

TELL ME ALL ABOUT YOU BABY × ft. Willelmina & Falko
Evidemment que non, ce regard n'allait pas m'impressionner. Je n'étais clairement pas à mon maximum là. Et j'étais certain qu'elle en était bien consciente en plus ! Tu sais très bien que tu me perturbes trop pour le moment, pour que j'arrive à te lancer un regard convaincant ... C'était tout ce dont j'étais capable en guise de défense, en effet. Et c'était mieux que rien ! De toute façon, je préférais plaisanter de tout et de rien avec elle, comme d'hab. Je le fis en me moquant ouvertement de son âge. Bébé ... au final, tes menaces sont super excitantes, t'es au courant ? Je rêve que tu m'attaches à un lit et fasse de moi ta chose, pour de vrai. Bon pas trop pour de vrai non plus. Il ne fallait pas trop déconner non plus, il y avait certaines limites. Mais nous fûmes finalement beaucoup plus sérieux en parlant de ses parents et du fait que j'allais donc me retrouver avec eux, pour le dîner d'anniversaire de ma petite amie. J'acceptais parce que c'était elle, que j'étais amoureux et que j'allais bien finir par rencontrer ses parents tôt ou tard. J'espérais juste pour elle qu'ils n'allaient pas trop me détester. Ce serait assez dommage de mon point de vu. Enfin, en même temps je verrais bien au moment venu. J'allais tâcher de ne pas dire de gros mot ni faire de grosse connerie. Je ris, moi aussi, quand elle se lança des fleurs. Elle était trop adorable quand elle était ainsi. J'adorais ! Ouais mais ils vont penser que je rêve juste de te sauter. Ce qui était d'ailleurs parfaitement vrai au début de notre relation. Désormais, je voulais et j'avais beaucoup plus que ça. Bon bon, je ferai attention. Pour toi, bien sûr !

Elle m'affirmait qu'elle ne voulait pas que je me force avec les bonnes manières et tout ça. Mais c'était bien le stricte minimum si je voulais une chance d'être accepté par ses parents, non ? Or, c'était bien là ce qu'elle désirait le plus ardemment me semblait-il. J'eus un grand sourire stupide et je fermai les yeux, quand elle parla de promesse et que ses lèvres glissèrent lentement dans mon cou. Ouais, c'était possible que ses promesses suffisent à me rappeler mentalement à l'ordre et à me calmer en toutes situations. En tout cas, je l'espérais. Je voulais être récompensé ! Bon, pas uniquement ça. Mais j'y tenais quand même. Je grognai finalement très fort quand elle m'embrassa à en perdre haleine. Je le lui rendis sans me faire prier et nous roulions aussitôt dans le lit pour une nouvelle étreinte torride. A la fin de laquelle on s'endormit dans les bras l'un de l'autre. Une autre étreinte au réveil, puis nous devions nous détacher l'un de l'autre pour toute la journée à venir. Et un peu plus que ça malheureusement. On trouva quand même le temps de se voir en attendant son anniversaire. Pour lequel j'arrivai à l'heure demandée. Je n'étais pas très ponctuel d'ordinaire, mais là j'avais fait attention. Je n'étais pas nerveux du tout à l'idée de rencontrer ses parents. Je priais juste pour qu'ils ne me jettent pas trop vite à la porte.
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité

Tell me all about you baby - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tell me all about you baby Tell me all about you baby - Page 2 EmptyJeu 26 Mai - 13:21



❝Falko x Willelmina

♡ Tell me all about you baby

Nous avions passé une très bonne soirée avec Gabriel. Entre taquineries et... autre chose, beaucoup d'autres choses. C'était vraiment super. Je ne regrettai pas du tout d'avoir accepté de passer la nuit chez lui. Et le lendemain matin, je ne le regrettai pas non plus. En plus, il avait accepter de venir à mon anniversaire en compagnie de mes parents et ça c'est vraiment super. Je suis trop heureuse et j'en suis excitée toute la journée et même tout le reste de la semaine jusqu'au jour de son anniversaire. Toute cette journée j'étais super excitée et légèrement anxieuse à l'idée qu'il arrive ici, en compagnie de mes parents.

Je passe la journée à aider ma mère aux fourneaux. Elle adore cuisiner, surtout pour mon anniversaire. Et j'adore aider ma mère quand elle cuisine. C'était toujours cuisine russe pour ce joie particulier. Cet ce que je préférai. Et j'espère que Gabriel allait apprécier aussi. D'ailleurs il ne devrait pas tarder alors j'allais me préparer. J'ai raconter à les parents que j'ai rencontrer un garçon en ville avec qui je suis devenue très amie. Je leur explique même qu'il est le meilleur ami que j'ai jamais eu et que nous sommes très proches et donc je l'ai invité ce soir. J'ai aussi raconté qu'il bossait dans l'art. Ça cachait ainsi sa vraie profession et au passage ça pouvait "justifier" son côté un peu décalé.

Quand il arrivait, j'allais ouvrir la première. Je ne voulais pas qu'il se retrouve directement face à l'un de mes parents. Je préférai l'accueillir et faire ensuite les présentations. J'allais donc lui ouvrir d'un pas rapide. Il se tenait la, avec son petit sourire en coin. Il était très beau ce soir. Il est tout le temps très beau mais ce soir plus particulièrement encore. Je m'émerveille devant l'énorme bouquet de roses qu'il tient.

Oh Gaby... Elles sont magnifiques... Tu n'aurais pas du.

C'était un super beau cadeau d'anniversaire. Bon, c'est vrai que ça ne faisait pas très amical, ça faisait quand même très romantique un bouquet de roses, mais bon. Je me recule et invite Gabriel à entrer. Je récupère le bouquet de roses qu'il me tend. Mes parents sont dans la cuisine, alors je profite de nos quelques minutes seul à seul. Je l'embrasse tendrement pendant de longues secondes.

Voilà! Maintenant, amis!

Je ris légèrement je lui prend la main pour l'attirer avec moi mais je la lâche quand nous arrivions dans la cuisine.

Maman, papa, je vous présente Gabriel. Gaby, mes parents Vlad et Irina.

Ma mère eut un sourire et lui dit bonjour avec ce fort accent russe qu'elle conservait toujours. Elle parlait d'ailleurs très mal notre langue. Elle connaissait quelques bases pour se débrouiller un minimum. Et à la maison, nous parlions principalement en russe. Mon père en revanche, si il parlait en russe avec ma mère et parfois avec moi, il parlait très bien la langue courante du pays et il n'avait presque plus d'accent. Il travail à l'extérieur alors forcément il a apprit plus rapidement. Enfin, mon père était plus méfiant à l'égard de Gabriel. Mais bon mon père est toujours méfiant. Il lui tend quand même la main pour le saluer. Ça me fait plaisir de les voir se serrer la main, les deux hommes de ma vie. Mon père me regarde et regarde le bouquet que je tiens dans les mains.

C'est Gabriel qui vient de m'offrir ces fleurs. Elles sont belles n'est ce pas?

Ma mère me demande en russe si c'est ce jeune homme qui vient de m'offrir ces roses. Je lui répond que oui, et elle me lance un regard à la fois amusé et malicieux, l'air de dire "oh il y'a plus que de l'amitié entre vous ma fille". Je décide de détourner l'attention quand même alors je propose à tout le monde de passer au salon pour boire un verre avant de passer à table. Je vais déposer les roses dans un vase avant de les rejoindre.
made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité

Tell me all about you baby - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tell me all about you baby Tell me all about you baby - Page 2 EmptyLun 30 Mai - 20:21

TELL ME ALL ABOUT YOU BABY × ft. Willelmina & Falko
Je n'étais pas franchement stressé à l'idée de rencontrer les parents de Willel. Si ça se passait bien, tant mieux. Si au contraire ça se passait mal, je serais juste désolé pour ma petite amie. Et puis bon, j'aurais un peu peur de n'avoir plus le droit de la voir. Si moi je me foutais bien des interdits, je savais que ce n'était pas son cas à elle. Et puis il s'agissait de ses parents. Je n'avais pas été proche des miens mais elle, elle l'était des siens. Même si je ne comprenais pas, j'acceptais évidemment. Je ne fus pas trop surpris de la découvrir sur le pas de la porte quand elle m'ouvrit. Je m'attendais presque à des recommandations de dernières minutes. Elle était sans doute plus angoissée que moi par ce qui allait suivre ! Je n'allais pas jouer le mec bien et bon sous tous rapports. Je n'avais pas non plus enfilé des fringues qui n'étaient pas moi. Ma chemise épaisse à tissu écossais dont les manches étaient remontées au dessus des coudes, et un jean noir troué aux genoux. C'était moi, comme mes tatouages apparents, mes cheveux décolorés et ma paire de Rangers. J'eus tout de suite un sourire quand elle découvrit le bouquet de roses. Juste pour ton sourire, ça valait le coup. J'en devenais presque romantique tant j'étais parfois gaga devant elle, c'est dingue ... Mais j'assumais en plus ! J'entrai à sa suite dans la maison et fus pris par surprise quand elle vint m'embrasser. Mais je ne me fis pas prier pour lui répondre avec beaucoup de douceur, enserrant sa nuque délicate de l'une de mes mains. J'aurais pu continuer de l'embrasser encore longtemps, si elle ne s'était pas finalement détachée de moi. Amis, ouais. Fallait pas que j'oublie ça. Bon sang, ça allait être compliqué en fait.

Comme d'être gentil et agréable avec ses parents. Je ne les connaissais pas et ne pouvais donc pas juger. Mais je n'étais pas d'un naturel très sociable. D'autant plus que je vis bien vite que son père me jaugeait du regard, semblant se demander ce que je pouvais bien vouloir à sa chère et innocente petite fille. S'il savait ... Je ne le quittai pas des yeux et ne sourcillai pas quand on se serra la main. Je n'allais pas m'écraser et me faire tout petit, ce n'était pas mon genre. Sa mère en revanche, était bien plus amène. Souriante et le regard brillant. Elle me rappelait Willel. Enfin, Willel dans ses bons jours. Lors de notre rencontre et des jours suivants, elle avait été plutôt comme son père. Froide et distante. Et mauvaise aussi. Est-ce que c'était aussi ce qui m'attendait avec lui ? J'étais sans doute assez rôdé avec sa fille. Enfin, je verrais bien. Pour l'heure, Irina semblait ravie des fleurs offertes à sa fille alors que Vlad semblait toujours se poser bien des questions. Qu'importe ! Je les suivis dans le salon et pris place avec eux. Je décidai de ne pas trop prêter attention au père de Willel qui n'était pas très bavard et me concentrai plutôt sur Irina qui ne semblait pas parler notre langue. Je me permis donc quelques mots en Russe. Je ne m'y étais mis que depuis quelques semaines, pour faire la surprise à Willel. Alors je n'étais pas du tout bilingue bien sûr. Mais ces derniers jours, j'avais appris par coeur quelques phrases au cas où. Et ça m'était bien utile maintenant que j'étais en train de dire à Irina que j'étais content de les rencontrer et que leur fille ne jurait que par ses parents. Irina semblait surprise de m'entendre parler dans sa langue. Mais ça n'avait pas l'air d'être pour lui déplaire. Au contraire ! Quand Willel apparut dans la pièce, je lui adressai un regard malicieux. Je n'étais pas si mauvais que ça finalement.
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Tell me all about you baby - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tell me all about you baby Tell me all about you baby - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas

Tell me all about you baby

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-