AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

From Here To Eternity | Mona

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller


TON PSEUDO : Jyôka Ryu
TES DOUBLES : aucun
TON AVATAR : Scott Eastwood
TES CRÉDITS : avatar : arwene, gif profil : penny, signature : Sun, lyrics : Coldplay
TA DISPONIBILITE RP : Disponible (Evie - Fiona)
RAGOTS PARTAGÉS : 177
POINTS : 517
ARRIVÉE À TENBY : 13/01/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 28

MessageSujet: From Here To Eternity | Mona Lun 11 Avr - 19:42



Robb était assis sur une banquette du Five Arches Tavern, en train de siroter son bon verre de single malt « Dalmore » qui lui avait coûté un certain prix. Il était comme ça : il ne préférait pas boire beaucoup, mais boire quelque chose de bon. Cela venait probablement de son éducation au sein d’une des familles de distillateurs les plus célèbres d’Ecosse. Dès qu’il en a eu l’âge, son père l’avait initié à l’art de la dégustation. En effet, pour reprendre l’entreprise familiale, il fallait bien que Robb soit fiable et qu’il connaisse le bon goût des spiritueux proposés à la fois par son entreprise et par la concurrence. Sa famille avait élevé la fabrique d’alcool en rang d’art à Inverness, et il n’était pas question que leur futur héritier ne vienne gâcher tout cela. Cette expérience forcée l’avait au final aidé à trouver un job à Tenby, où il devint vendeur dans un magasin de spiritueux, et où il pouvait faire profiter les gens de son expertise. L’ingestion du whisky faisait remonter des souvenirs à l’Ecossais, des souvenirs qu’il préférait parfois oublier, mais il ne pouvait s’empêcher de satisfaire à cette petite tradition de boire une bonne boisson maltée de temps à autre. En outre, il appréciait l’ambiance de ce pub. Ce côté un peu vieillot et traditionnel. Pour couronner le tout, le patron du bar avait eu la bonne idée de diffuser quelques événements sportifs. Robb était donc devenu un des habitués de ce genre de rassemblements. Il appréciait l’ambiance des supporters qui encourageaient leur équipe en criant à tue-tête, bien qu’il soit d’un naturel calme, et qu’il préférait bien souvent regarder les matchs de football, de boxe ou de rugby en silence.

Son regard vagabonda dans la salle du pub, et il remarqua la présence de Mona. Il ne lui avait pas beaucoup parlé jusqu’à présent, mais il se souvenait encore de leur première « rencontre ». Mona était l’une des seules habitantes de Tenby à lui avoir adressé la parole, et à être passé au-delà de son côté mystérieux quelque peu inquiétant. En fait, elle était plus intriguée par sa Harley Davidson qui était parquée à l’extérieur. Robb trouvait son attitude un peu bizarre : mine de rien, il était une bonne dizaine d’années plus âgé qu’elle, et pourtant, elle n’avait pas hésité à venir lui parler. Il appréciait son côté naïf, un peu enfantin. Cela lui rappelait l’insouciance des jeunes, et cela le projetait dix ans en arrière. De cette façon, ils avaient déjà fait un peu connaissance ; Robb avait également capté au détour de la discussion que Mona venait d’une famille relativement aisée. Ce dernier point le ramena directement à sa propre situation. Le voilà en face d’une personne qui vivait assez bien le fait de venir d’une famille riche, sans se préoccuper des inconvénients. Lui l’avait pourtant plutôt mal vécu. Si, bien sûr, il n’avait manqué de rien dans sa jeunesse, la pression constante que lui mettait sa famille sur son statut d’héritier le pesait. Et il se voyait bien mal se plaindre, avec les finances dont il disposait. Durant son adolescence, il s’était sans arrêt trouvé dans une sorte d’impasse. Durant cette soirée, Mona et lui avait quelque peu échangé, principalement sur le tour du monde de Robb. Ils n’avaient pas eu l’occasion de tout aborder (parce que cela aurait pris des lustres), mais la jeune fille se trouva fortement intéressée par ce passé de globe-trotteur. Finalement, la soirée s’était finie calmement et Mona était partie rejoindre ses amies lorsque Robb avait décidé de rentrer chez lui. Robb la croisait encore parfois lors de ses sorties dans les quelques bars de Tenby. Il cherchait à se forger de nouvelles relations, de nouveaux amis. Et quoi de mieux que de fréquenter les lieux publics de la ville pour cela. Pourtant, il n’avait jamais vraiment reparlé à Mona. Même s’il avait trouvé leur première rencontre assez intéressante, il préférait la laisser avec ses amies plus jeunes avec qui elle sortait. Finalement, ils se croisaient parfois, se saluaient, mais rien de plus… Ce soir ne faisait pas exception. Robb avait commandé son deuxième verre de whisky, un Glenfiddich pour changer un peu, lorsque Mona entra dans le pub. Il la salua d’un geste de la tête, et lui sourit furtivement. Quelques instants plus tard, il reposa les yeux sur le journal des sports qu’il était en train de lire et laissa la jeune fille à ses occupations avec ses amies.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd


TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Kainoa + Caleb + Sean + Josh.
TON AVATAR : Chloe Bennet.
TES CRÉDITS : Sassenac (avatar) + Bat'Phanie + Irish Coffee ♥
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Cassandre - Cody - Appel Spencer)
A venir : Malone
RAGOTS PARTAGÉS : 5176
POINTS : 4119
ARRIVÉE À TENBY : 13/01/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : Dix-neuf ans (2.12.97)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Malone.
PROFESSION : Elle travaille à mi-temps au cabinet des Carter et, autrement, elle fait beaucoup de baby-sitting volontaire.
REPUTATION : Un peu timide et très maladroite, mais polie et sympathique, stable dans sa relation amoureuse. Mais elle a l'air de compter un peu trop sur son petit ami, vous ne croyez pas ?


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: From Here To Eternity | Mona Jeu 5 Mai - 8:56


Pas de bêtises. C’était le « mot » d’ordre de la soirée, une devise que Mona avait bien l’intention de respecter. Elle devait simplement retrouver trois copines, d’abord dans un restaurant, puis elles se rendraient ensemble dans un bar. Ces dernières venaient de terminer leurs partiels et voulaient donc fêter la fin de l’année universitaire dignement. Elles avaient invité Mona et c’était avec plaisir que celle-ci avait répondu présente, même si elle ne faisait plus partie du même monde qu’elles depuis plusieurs mois déjà. La jeune Taylor aurait pensé qu’une telle soirée la rendrait un peu nostalgique, voire la ferait regretter d’avoir laissé tomber la fac. Après tout, même si ce n’était pas trop son truc, il y avait quand même de bons côtés, comme les camarades de promotion et les fêtes. Dans la formation qu’elle suivait, à Cardiff, ce n’était évidemment pas la même ambiance. Tout le monde était relativement sympathique, mais elle avait plus l’impression d’être une gamine qu’autre chose. Elle était de loin la plus jeune et ce n’était pas aussi amusant que d’être entourée de personnes de son âge. Mais le programme la passionnait bien plus que la littérature du Moyen-Age, ce qui renforçait son sentiment d’avoir fait le bon choix. Voilà pourquoi elle appréciait encore plus sa soirée, toute contente de retrouver ses trois copines qu’elle ne voyait plus tellement, entrant dans le bar sans oublier ses bonnes résolutions. Après tout, ces dernières semaines, elle n’avait pas été très raisonnable… Le sale coup qui lui était tombé sur la tête l’avait laissée complètement démoralisée et à plusieurs reprises, Mona avait eu tendance à se tourner vers l’alcool pour y trouver un refuge. Bien entendu, elle savait que c’était une très mauvaise idée… C’était un véritable soulagement de pouvoir oublier ses soucis pendant quelques heures, mais les lendemains étaient de plus en plus horribles et elle ne voulait plus imposer ça à Malone, ni à quoi que ce soit d’autre. D’ailleurs, elle allait un peu mieux, maintenant. Elle avait fini par comprendre que, puisqu’elle n’y pouvait absolument rien, tout dépendait désormais de son état d’esprit. Elle s’efforçait donc de faire preuve d’optimise et, à vrai dire, son voyage d’une semaine, bien loin de la grisaille galloise, l’avait pas mal aidée. C’était une idée de Malone, en plus, une idée absolument merveilleuse. Ils avaient donc passé quelques jours en amoureux, aux Bahamas, ce qui leur avait fait un bien fou, à tous les deux. En revenant à Tenby, la petite brune était en pleine forme. Ces ondes positives ne l’avaient toujours pas quittée et elle espérait bien qu’il en serait ainsi le plus longtemps possible.

Au Five Arches Tavern, l’ambiance était encore relativement calme, pour un bar. Mona aimait bien ce coin. Elle préférait le pub qu’elle fréquentait avec Milo quand ils allaient tous les deux passer quelques jours à Londres ; mais celui-là n’était pas mal non plus, surtout pour un bled paumé. Elle y était déjà venue un bon nombre de fois depuis qu’elle avait dix-huit ans, que ce soit avec son petit ami, son frère jumeau ou un groupe plus conséquent. Elle reconnaissait donc quelques visages familiers dans le coin, qu’elle saluait au passage d’un sourire amical. Son regard finit alors par se poser sur une silhouette plus ou moins connue. Il s’agissait de Robb Elric, un homme avec lequel elle avait sympathisé un petit moment auparavant. Ils n’étaient pas des amis proches, loin de là, mais elle avait bien apprécié leur conversation et décida de s’arrêter pour lui dire bonsoir. Elle s’excusa donc auprès des filles pour s’approcher de lui. « Salut ! » Elle ne savait pas toujours très bien comment se comporter avec les personnes qui étaient plus âgées qu’elle mais pas trop non plus… Ils ne devaient pas avoir plus de dix ans d’écart, à peu près comme avec Shea. « Tu vas bien ? » Elle renonça finalement à lui tendre la main, trouvant ce geste un peu formel. Elle s’assit simplement à côté de lui, avant de réaliser, un peu gênée, qu’il ne l’avait pas invitée à le faire. « Tu attends quelqu’un ? » D’un geste de la tête, Mona lui montra ses copines. « Je suis venue avec ces filles, parce que leurs examens sont enfin terminés… Moi, j’accompagne juste. » Et Robb avait l’air bien seul mais ça, elle n’était pas encore assez maladroite pour le soulever directement à haute voix. Seulement, comme si la vie voulait lui prouver qu’elle n’était pas née sous une bonne étoile, elle ne put empêcher la gaffe d’arriver… Alors qu’elle venait de commander à boire, elle fit malencontreusement tomber son verre par terre en le portant à ses lèvres. Embarrassée, elle-même finit par manquer d’équilibre et se retrouva au sol, les mains en premier pour tenter d’amortir sa chute. Malheureusement, les débris de verre étaient éparpillés et l’un d’entre eux s’enfonça dans sa chair. Le cri de douleur sortit très spontanément. « Merde ! »

_________________

can't take my eyes off you
I had dreams before him, plans and other things... Now he is in my dreams, plans, goals and everything else. ▬ And if it's quite alright I need you baby.

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller


TON PSEUDO : Jyôka Ryu
TES DOUBLES : aucun
TON AVATAR : Scott Eastwood
TES CRÉDITS : avatar : arwene, gif profil : penny, signature : Sun, lyrics : Coldplay
TA DISPONIBILITE RP : Disponible (Evie - Fiona)
RAGOTS PARTAGÉS : 177
POINTS : 517
ARRIVÉE À TENBY : 13/01/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 28

MessageSujet: Re: From Here To Eternity | Mona Ven 13 Mai - 20:09


Robb passait une soirée calme, attablé au fond du pub en train de lire son journal des sports. Ce soir, le tenancier du bar avait prévu de programmer un match du championnat anglais de football sur le projecteur dont il disposait. L’Ecossais était amateur de ce côté café sportif du Five Archers Tavern, et il lui arrivait régulièrement d’y passer pour y regarder les événements sportifs importants en profitant d’une bonne ambiance, plutôt que de rester chez soi seul devant la télévision. Cette stratégie allait parfaitement de pair avec son envie de se forger de nouvelles relations à Tenby, lui qui était resté assez discret depuis son arrivée il y a trois ans.

Tranquillement installé et sirotant son deuxième whisky, Robb vit entrer Mona accompagnée d’un groupe d’amies. Tout d’abord, il lui adressa un sourire poli et laissa la jeune femme s’installer sur une table un peu plus loin. Il reposa à peine les yeux sur son journal quand il fut surpris par l’arrivée de Mona qui était venue le saluer. Les deux personnes ne connaissaient pas depuis très longtemps, mais avait bien sympathisé lors de leur dernière sortie. Toutefois, le Highlander remarqua quelques légères hésitations de la part de Mona lorsqu’il s’agissait de savoir comment s’adresser à lui. Il en était de même pour Robb, qui évitait de se montrer trop proche d’une fille qui avait dix ans de moins que lui. Il craignait aussi de passer pour quelqu’un de ringard, lui qui pourtant se considérait encore comme « jeune ». Finalement, elle décida de s’asseoir quelques instants à côté de son nouvel ami et lui demanda de ses nouvelles. « Je vais très bien », rétorqua l’Ecossais. Il lui adressa un nouveau sourire, mais ne savait pas comment orienter la conversation. Il resta donc silencieux pendant un moment, avant que son interlocutrice ne poursuive : « Tu attends quelqu’un ?», demanda-t-elle. « Non, je suis juste passé pour voir le match, j’aime bien l’ambiance de ce pub. Je m’y sens à l’aise. Et puis, c’est toujours mieux que de rester chez soi ! », confia Robb. Par la suite, le marchand d’alcool jeta un regard vers le groupe d’étudiantes qui accompagnait Mona. La jeune femme informa ensuite Robb que celles-ci venait juste de terminer leurs examens et qu’il fallait bien fêter cette occasion. L’Ecossais fut par contre davantage surpris quand Mona lui annonça qu’elle ne faisait que les accompagner. « Ah bon ? Tu as arrêté tes études ? », s’interrogea-t-il. En effet, la dernière fois qu’ils s’étaient vus, elle était toujours étudiante en littérature. Ceci avait d’ailleurs alimenté un de leurs sujets de conversation, puisque Robb était également un lecteur assidu et s’y connaissait assez bien dans ce domaine.

La conversation continuait lorsque soudain Mona fit tomber le verre que le serveur du pub venait de lui apporter. Le récipient heurta violemment le sol. Surprise, la brune perdit l’équilibre et fut ensuite blessée par l’un des débris qui s’était enfoncé dans sa main. Immédiatement, Robb accourut vers la blessée et analysa sa main. Un des serveurs vint également apporter son aide, alors qu’un autre se dépêcha de ramasser les débris de verre éparpillés sur le sol pour éviter d’autres accidents. Le blondinet se mit à pratiquer les premiers soins. « Tu n’aurais pas un peu d’alcool à 90° et un bandage ? », demanda-t-il au serveur d’un ton sévère, sans doute à cause du stress. L’employé s’exécuta et rapporta dans la minute ce dont Robb avait besoin. Celui-ci se décida à retirer délicatement le morceau de verre coincé dans la chair de Mona, mais il fut tout de même surpris par l’afflux de sang qui s’ensuivit. Peu après,  il aida son amie à se redresser (elle était jusqu’à maintenant allongée sur la banquette en cuir où se trouvait auparavant Robb). Le serveur prit alors la parole : « Est-ce que je dois appeler une ambulance ? » Robb répondit du tac-au-tac : « Non, ça ira, je vais l’emmener à l’hôpital à moto… Ça sera plus rapide. » Il termina donc le bandage sommaire et aida Mona à marcher pour se rendre à l’extérieur. Alors qu’il voyait celle-ci en train de se tordre de douleur, il essaya de la rassurer : « Ne t’inquiète pas, ça va aller… » Ils sortirent du bar et arrivèrent en vue de la Harley Davidson orange que la jeune fille avait déjà remarquée bien longtemps auparavant. « Ça ira, tu supporteras le trajet en moto ? Tiens-toi bien. Je conduirai doucement… » Robb voulut tout d’abord rassurer sa patiente. Il installa Mona sur la place arrière du bolide et pris les commandes. Il fit vrombir le moteur quelques secondes  et prit ensuite la route à une allure modérée (contrairement à son habitude) pour se rendre à l’hôpital le plus proche. La soirée avait décidemment pris une tournure inattendue.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd


TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Kainoa + Caleb + Sean + Josh.
TON AVATAR : Chloe Bennet.
TES CRÉDITS : Sassenac (avatar) + Bat'Phanie + Irish Coffee ♥
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Cassandre - Cody - Appel Spencer)
A venir : Malone
RAGOTS PARTAGÉS : 5176
POINTS : 4119
ARRIVÉE À TENBY : 13/01/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : Dix-neuf ans (2.12.97)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Malone.
PROFESSION : Elle travaille à mi-temps au cabinet des Carter et, autrement, elle fait beaucoup de baby-sitting volontaire.
REPUTATION : Un peu timide et très maladroite, mais polie et sympathique, stable dans sa relation amoureuse. Mais elle a l'air de compter un peu trop sur son petit ami, vous ne croyez pas ?


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: From Here To Eternity | Mona Sam 14 Mai - 7:03


« Oui, ce pub est cool ! Pas autant que ceux de Londres, mais il se défend bien. » Assise à côté de Robb, Mona n'avait aucune intention de l'ennuyer toute la soirée, d'autant plus qu'elle connaissait l'importance des rencontres sportives pour les hommes qui étaient de véritables passionnés. Elle voulait seulement prendre un peu de ses nouvelles, avant de rejoindre ses copines qui fêtaient leur réussite étudiante. « Ah, euh, oui... J'aime bien la littérature, c'est pas le problème... Mais je crois que je suis pas vraiment faite pour rester assise dans un amphi, ni même derrière un bureau tout court. Du coup, en ce moment, je suis partie sur un tout autre projet... Dont je rêve depuis longtemps en vrai. » Elle aurait néanmoins préféré lui éviter les détails ennuyeux. Sa vie n'était pas très intéressante, pas forcément marquée d'événements forts, mais ça lui convenait assez comme ça. D'ailleurs, comme la suite de la soirée allait encore le prouver, sa maladresse et sa malchance lui causaient suffisamment d'ennuis pour qu'elle n'ait pas à se plaindre d'une certaine routine. Par terre, la main en feu, maudissant une fois de plus les fées qui s'étaient penchées sur son berceau à sa naissance, Mona se mordit presque violemment la lèvre inférieure pour ne pas jurer davantage. Malgré la douleur, elle se souvenait encore que ça n'avait absolument rien d'élégant... Elle sentait un liquide chaud couler le long de sa paume, preuve évidente, si besoin était, qu'elle ne saignait pas qu'un peu. Quelle gourde elle faisait ! Déjà, Robb avait quitté son fauteuil pour se précipiter vers elle, la mine anxieuse. Pour le rassurer un peu, Mona s'efforça de lui adressa un sourire, mais ça devait plus ressembler à une grimace qu'autre chose. De toute façon, Robb s'intéressait uniquement à sa main. Il eut beau la saisir avec délicatesse, la jeune fille se crispa un peu. Un serveur s'était approché à son tour et Robb lui donnait des instructions. Elle n'avait pas tout compris, mais ce n'était pas ce qui la préoccupait le plus. En-dehors de la douleur qui commençait à irradier un peu plus haut, elle se rendait compte qu'elle avait involontairement attiré l'attention de la quasi-totalité des clients présents dans le bar. Certains faisaient les curieux en venant rôder un peu plus près, d'autres se redressaient sur leur siège pour voir ce qui se passait. Une couche de rouge supplémentaire s'étala sur le visage de Mona, qui avait horreur de se faire ainsi remarquer et d'être le centre de l'intérêt général, surtout quand ça n'avait absolument rien de glorieux. Elle s'efforça néanmoins de n'y prêter aucune attention et, d'une certaine manière, Robb l'y aida. En effet, le serveur étant revenu avec ce qu'il avait demandé, l'Écossait commença à s'occuper de sa blessure. Il retira le morceau de verre qui squattait la chair de la main de Mona, qui ferma les yeux en se mordant les lèvres plus fort pour retenir un petit cri. Ce passage avait beau être absolument nécessaire, il n'en était pas moins extrêmement désagréable... Le sang s'en donna ensuite à cœur joie et la benjamine des Taylor fronça légèrement les sourcils, se demandant vaguement si elle devait se nouer un tissu quelque part pour ralentir le saignement, comme dans les films. Bien entendu, comme elle concurrençait sa grande sœur Paige pour le titre de la fille la plus maladroite que la Terre ait jamais portée, Mona avait l'habitude des bobos plus ou moins graves et elle avait même appris quelques techniques pratiques pour se soigner toute seule. Malheureusement, dans le feu de l'action, elle oubliait à peu près tout... Elle avait de la chance que Robb soit là et ait de bonnes réactions, même si elle se serait peut-être passée de s'allonger sur la banquette. Elle voulut protester, mais elle n'osa pas, en raison de la gentillesse dont il faisait preuve à son égard. Heureusement, le serveur fit un geste de la main pour éloigner ceux qui se tenaient trop près, leur faisant comprendre que Mona avait besoin d'air.

Pendant ce temps, Robb désinfectait la plaie avec de l'alcool à quatre-vingts dix degrés et la petite Anglaise tentait de retenir des grimaces de douleur. Ce n'était pas la première fois qu'elle passait par là, mais ce n'était jamais une partie de plaisir. Elle fut donc soulagée quand le jeune homme termina en lui faisant un bandage, avant de paniquer en entendant parler d'ambulance. Une ambulance, carrément ? Non, elle ne voulait pas que quiconque appelle une ambulance... Ce n'était pas si grave que ça, elle n'avait pas besoin d'aller à l'hôpital. C'était du moins ce dont elle tentait de se convaincre, mais elle sentait bien que sa douleur n'était pas seulement extérieure. Elle avait l'impression de s'être tordu le poignet... Elle avait vraiment fait fort ! Poussant un soupir de résignation, Mona renonça une fois de plus à émettre une quelconque protestation et s'appuya sur Robb pour regagner la sortie. Ses copines s'étaient pressées autour d'elle et la brunette s'efforça de les rassurer en quelques mots, ajoutant qu'elle leur donnerait de ses nouvelles dès qu'elle serait vue par un médecin. Elle leur adressa un tout petit sourire, avant de prendre place sur la Harley Davidson qu'elle avait déjà remarquée (non sans une admiration certaine). Elle en aurait tellement voulu pouvoir en profiter en d'autres circonstances... Après s'être demandé comment elle devait se tenir par rapport à Robb, qu'elle ne connaissait pas vraiment, Mona haussa les épaules et passa son bras qui n'était pas handicapé autour de la taille de son sauveur. Elle ne n'aurait pas forcément osé le faire en temps normal, mais elle était blessée, elle avait bien le droit de s'accrocher à quelqu'un, non ? Pendant le trajet, elle ne put retenir quelques larmes qui menaçaient de couler depuis qu'elle était tombée devant le comptoir. Heureusement, en raison de l'allure modérée de Robb, le trajet dura plusieurs minutes et une fois arrivée devant l'hôpital, elle s'était calmée. En descendant du bolide, elle essuya furtivement ses joues, réalisant alors qu'elle n'avait pas prononcé le moindre mot. « Merci beaucoup, c'est vraiment sympa de ta part... » Elle avait une toute petite voix, preuve qu'elle était gênée en raison de tout ce qu'il faisait pour elle. Mais sans s'attarder davantage, ils franchirent les portes des urgences et elle se présenta à l'accueil, où une hôtesse un peu revêche lui donna un formulaire à remplir avant de lui demander de s'asseoir pour patienter. Mona revint vers Robb, baissant les yeux vers sa main bandée. « Je suis droitière... Tu veux bien écrire pour moi, s'il te plaît ? » Elle s'assit près de lui, déclinant son nom, ses prénoms, sa date de naissance, son numéro d'assurée (elle dut faire un énorme effort de concentration pour s'en souvenir précisément), puis le laissant raconter l'incident en quelques mots. Elle rapporta ensuite le formulaire à l'employée, qui lui assura qu'elle serait prise en charge bientôt. Se laissant à nouveau tomber à côté de son compagnon d'infortune de la soirée, Mona lui adressa un sourire désolé. « Excuse-moi d'avoir gâché ta soirée, vraiment... » Un match, c'était autrement plus passionnant qu'emmener une gamine aux urgences. « T'es pas obligé de rester hein... Je devrais sûrement appeler mes sœurs ou mon copain, mais j'ai pas vraiment envie d'ameuter toute la population. J'attendrai d'avoir vu le médecin, comme ça je pourrais les rassurer directement. »

_________________

can't take my eyes off you
I had dreams before him, plans and other things... Now he is in my dreams, plans, goals and everything else. ▬ And if it's quite alright I need you baby.

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller


TON PSEUDO : Jyôka Ryu
TES DOUBLES : aucun
TON AVATAR : Scott Eastwood
TES CRÉDITS : avatar : arwene, gif profil : penny, signature : Sun, lyrics : Coldplay
TA DISPONIBILITE RP : Disponible (Evie - Fiona)
RAGOTS PARTAGÉS : 177
POINTS : 517
ARRIVÉE À TENBY : 13/01/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 28

MessageSujet: Re: From Here To Eternity | Mona Mer 18 Mai - 19:29


Après avoir correctement installé Mona à l’arrière de la moto, Robb prit le guidon de sa Harley Davidson orange, fit vrombir le moteur quelques instants (ce qui, par ailleurs, faisait dégager une légère odeur d’essence qu’il appréciait particulièrement, mais ce n’était pas vraiment le moment d’y penser…), et conduit directement la blessée vers l’hôpital le plus proche. Heureusement, il connaissait le chemin, pour l’avoir déjà emprunté quelques fois, et put même se permettre de prendre quelques raccourcis qui n’auraient certainement pas été possible d’emprunter avec une énorme ambulance.

Alors qu’il roulait à allure modérée pour ne pas aggraver davantage la situation de Mona, il sentit la main valide de celle-ci s’accrocher à sa taille. En temps normal, Robb aurait pu trouver ce geste déplacé, principalement à cause de la différence d’âge entre les deux, mais il s’agissait ici d’un évènement spécial, et il fallait bien que Mona se tienne à quelque chose pour ne pas tomber du véhicule ! Sur la route, il sentit que la jeune fille ne put se retenir de laisser couler quelques larmes. Elle avait été en effet bien courageuse pour ne laisser transparaître que très peu de choses après sa chute. Robb comprenait que sa passagère avait maintenant besoin de relâcher la pression. Il tenta alors de la rassurer : « Tiens bon, on y est presque ! Tout va bien se passer ! ». Ils arrivèrent quelques minutes plus tard en vue de l’hôpital de Tenby, et la brunette pouvait enfin descendre du bolide pour se diriger vers le guichet des urgences. Robb la retenait toujours : c’est à ce moment que Mona se rendit compte qu’elle n’avait pas encore remercié son sauveur, sans doute prostrée par la douleur, se dit Robb. Elle le remercia alors franchement, ce à quoi l’Ecossais rétorqua : « C’est normal, ne t’inquiète pas pour moi… » Il l’assista jusqu’au guichet des urgences où les deux amis furent accueillis par une infirmière quelque peu acariâtre. Le marchand d’alcool lui adressa sans hésiter un regard très désapprobateur, qui signifiait clairement qu’il valait mieux se montrer plus hospitalier vis-à-vis de son amie. L’hôtesse reprit alors son calme et tendit à Mona un formulaire à compléter. La jeune fille regarda alors son compagnon avec embarras, lui expliquant qu’elle était droitière et qu’elle se retrouvait donc dans l’impossibilité d’écrire pour l’instant. Robb saisit donc le formulaire et un stylo, et compléta la feuille en suivant les instructions que Mona s’était mise à dicter. Quand il eût fini, il lança pour détendre l’atmosphère : « Tu as vu ? J’ai bien fait de rester finalement ! » Elle partit donc  remettre le formulaire à l’employée puis vint se rasseoir brutalement près de l’Ecossais, sans doute épuisée par la fatigue. Après une petite pause, elle lui présenta ses excuses pour avoir « gâché » sa soirée. Elle savait que Robb avait prévu de regarder le match de football au pub, et connaissait l’importance que ce genre d’activité pouvait avoir pour certains hommes. Le jeune brun ne lui en tint cependant pas rigueur : « Ce n’est pas bien grave, tu sais, ça ne reste qu’un match de foot. En plus, ce n’est pas mon équipe préférée qui jouait », ajouta-t-il pour la détendre. Par la suite, elle se sentit également obligée de signifier à Robb qu’il n’était pas obliger de rester à ses côtés. Finalement, ils se connaissaient très peu, mais le Highlander ne voulait pas la laisser avant de s’être assuré que tout allait bien. Question de principe ! « On ne laisse pas les gens dans la mouise », se dit-il. Il répondit : « Je resterai jusqu’à ce que je sois sûr que tu ailles bien. Ce n’est pas nécessaire d’ennuyer tes proches pour l’instant. Comme tu dis, attends d’avoir vu le médecin pour les rassurer. Moi, je reste là en attendant, si tu as besoin d’aide. »

Quelques instants plus tard, le médecin sortit de la salle de consultations et appela Mona. Celle-ci se leva doucement, et prit la direction du cabinet médical, non sans se retourner encore une fois vers Robb. « Bon courage ! Je t’attends ici, à plus tard ! », rassura-t-il. Alors que la jeune fille venait de le quitter, l’Ecossais en profita enfin pour reprendre son souffle, et poussa un franc soupir. Lui aussi avait ressenti la pression quand il s’était occupé de la blessée, mais il s’efforcer de ne rien laisser paraître. Finalement, il se rassit doucement sur le banc de la salle d’attente, et consulta le résultat du match qu’il devait regarder sur son téléphone. Le score était encore de 0-0. « Bah, au moins, je n’ai rien raté, il a l’air bien ennuyeux ce match », pensa-t-il alors qu’il attendait toujours le retour du médecin et son verdict.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd


TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Kainoa + Caleb + Sean + Josh.
TON AVATAR : Chloe Bennet.
TES CRÉDITS : Sassenac (avatar) + Bat'Phanie + Irish Coffee ♥
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Cassandre - Cody - Appel Spencer)
A venir : Malone
RAGOTS PARTAGÉS : 5176
POINTS : 4119
ARRIVÉE À TENBY : 13/01/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : Dix-neuf ans (2.12.97)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Malone.
PROFESSION : Elle travaille à mi-temps au cabinet des Carter et, autrement, elle fait beaucoup de baby-sitting volontaire.
REPUTATION : Un peu timide et très maladroite, mais polie et sympathique, stable dans sa relation amoureuse. Mais elle a l'air de compter un peu trop sur son petit ami, vous ne croyez pas ?


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: From Here To Eternity | Mona Sam 21 Mai - 9:38


Plus les minutes passaient et plus Mona se répétait qu'elle était bien contente que Robb ait été dans les parages quand elle avait une fois de plus démontré son manque d'adresse élémentaire. Oh, bien sûr, elle aurait pu se débrouiller toute seule... Après tout, elle n'était plus une petite fille, elle apprenait à assumer les conséquences de ses bêtises. Mais il fallait avouer que ça lui facilitait quand même beaucoup la vie quand quelqu'un se dévouait aussi spontanément pour l'aider. En plus, Robb avait fait plus que lui filer simplement un coup de main. Il avait réagi vite et bien, s'arrangeant pour se fournir en matériel nécessaire, lui procurer les premiers soins et enfin la conduire à l'hôpital. Et encore, ce n'était pas tout, puisque arrivés, il continua à l'aider, restant à ses côtés, la rassurant et remplissant le formulaire à sa place. D'ailleurs, s'il n'avait pas été là, elle aurait peut-être eu un peu de mal avec l'hôtesse d'accueil. Son jeune âge lui causait parfois des soucis, dans le sens où il était assez difficile d'être pris au sérieux par les adultes. Elle espérait bien que ce ne serait pas le cas du médecin urgentiste. Elle n'osait pas souvent se manifester, de peur de provoquer un esclandre, mais dans certains cas, c'était nécessaire. Au moins, elle était accompagnée par quelqu'un de plus âgé, ce qui représentait forcément un avantage pour elle. « Oui, merci d'être resté » murmura-t-elle timidement. S'il s'agissait de quelqu'un qu'elle connaissait un peu mieux, elle aurait probablement été moins gênée. Mais là, parce qu'elle n'avait pas l'habitude de le côtoyer, elle était forcément assez embarrassée. Elle tint donc à s'excuser, c'était la moindre des choses. Heureusement, Robb la rassura en quelques mots. En plus, il ne semblait même pas dire ça pour lui faire plaisir... Il avait vraiment l'air de ne pas avoir été dérangé tant que ça. Mona se sentit un peu rassérénée, mais pas non plus complètement, parce qu'elle lui prenait quand même du temps. Mais elle se promit de lui rendre ça un jour. Elle ne savait pas encore très bien comment, mais elle se débrouillerait pour trouver quelque chose. Elle en parlerait peut-être à Malone, histoire qu'il lui donne deux ou trois idées. Comme ça, elle en profiterait pour lui faire le récit détaillé de son accident, parce qu'elle savait pertinemment qu'il le lui demanderait. Elle pourrait aussi lui dire qu'elle était montée sur une Harley Davidson ; il serait forcément jaloux. Bien entendu, elle aurait préféré que ce soit un épisode un peu plus glorieux, mais bon... Au moins, elle pouvait se vanter d'avoir un nouvel ami qui possédait ce genre d'engin, la classe par excellence. Car oui, même s'ils n'étaient pas très proches, ce qu'il faisait pour elle à l'instant précis la touchait. Tout le monde ne serait pas resté jusqu'au bout, aussi lui adressa-t-elle à nouveau un sourire un peu timide. Elle avait envie de faire la conversation, ne serait-ce que pour qu'il ne s'ennuie pas trop, et pour qu'elle pense à autre chose qu'à la douleur qui lui transperçait la main. Mais alors qu'elle envisageait de lui poser des questions à propos de son équipe de football préférée, une infirmière sortit et prononça à haute voix son nom de famille. Mona se leva immédiatement pour la suivre, jetant un coup d'œil à Robb. « À tout de suite alors ! »

Non sans appréhension, Mona arriva dans une pièce aux murs blancs, le cliché typique des chambres d'hôpital. Sur la demande de l'infirmière, elle s'allongea sur un lit plus ou moins caché derrière un paravent. À son plus grand soulagement, le médecin urgentiste était tout à fait sympathique, s'arrangeant pour la détendre au moyen d'une plaisanterie. Elle se sentit donc assez vite à l'aise, avant même qu'il se penche pour examiner sa main. Il ne prit d'ailleurs pas beaucoup de temps, approuvant d'un signe de tête le bandage de fortune déjà mis en place. Il l'enleva, fronça légèrement les sourcils et donna quelques instructions à l'infirmière. Mona se retrouva donc avec un nouveau pansement, tandis qu'il lui expliquait qu'elle en aurait pour une quinzaine de jours au minimum avant que la plaie ne cicatrise. Tout en rédigeant une ordonnance pour lui prescrire des médicaments, il poursuivit sur sa lancée en lui révélant qu'elle devrait porter une attelle pendant au moins trois semaines, pour son poignet. Il confirma donc les soupçons de la jeune Taylor, qui avait presque l'impression de s'être déboîté quelque chose. Pourtant, elle avait l'habitude des douleurs... Mais le soir, elle pourrait s'endormir en prenant du Codoliprane. Mona écouta attentivement le médecin, avant d'avaler les cachets qu'il lui donnait déjà. Puis il lui dit qu'il allait la raccompagner à l'extérieur, affirmant qu'il dirait deux ou trois mots à la personne qui l'avait accompagnée. Mona n'osa pas dire qu'il ne s'agissait ni d'un membre de sa famille, ni de son petit ami. Sans protester, elle le suivit et quelques secondes plus tard, ils rejoignaient Robb dans la salle d'attente. D'ici peu de temps, elle aurait peut-être retrouvé un peu de couleurs. Mais en attendant, elle s'obligea à lui offrir un sourire pour qu'il ne s'inquiète pas. S'asseyant à nouveau à côté de lui, elle ne prêta qu'une attention distraite au professionnel de la santé qui les mettait en garde contre les dangers d'une telle chute, particulièrement lorsque des débris de verre étaient éparpillés au sol. Bien sûr, ç'aurait pu être pire. Il fallait seulement qu'elle veille à désinfecter et à bander soigneusement sa plaie tous les jours, ainsi qu'à porter son attelle même en dormant. C'était un peu handicapant, mais c'était nécessaire. Une fois qu'il eut terminé, la brunette remercia le médecin qui les quittait, avant de se tourner vers son sauveur de la soirée. « Désolée, il avait l'air tellement décidé à te voir... Il a dû croire que t'étais soit mon grand frère, soit mon copain, du coup, j'ai rien dit... » Elle jeta un coup d'œil à sa main droite. « Mais tu vois, je m'en sors pas si mal ! Je me suis tordu le poignet, y'a pire... » Vu son niveau de maladresse, qu'elle n'ait pas encore perdu un membre relevait presque du miracle. « Alors, tu as eu des nouvelles de ton match ? » Elle se doutait bien qu'en son absence, il avait eu largement le temps de surfer sur Internet et de consulter le score. Elle n'était pas fan de football, mais elle avait des frères et aussi un copain, alors elle savait ce que c'était. « En tout cas, merci encore... C'est vraiment gentil de ta part. Si tu veux, je te paye un verre ? Pas forcément maintenant hein... Juste histoire de me rattraper. Quand tu veux. » En réalité, ça ne suffirait sûrement pas à lui prouver à quel point elle lui en était reconnaissante, mais c'était déjà un début, non ? Il fallait bien commencer quelque part.

_________________

can't take my eyes off you
I had dreams before him, plans and other things... Now he is in my dreams, plans, goals and everything else. ▬ And if it's quite alright I need you baby.

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller


TON PSEUDO : Jyôka Ryu
TES DOUBLES : aucun
TON AVATAR : Scott Eastwood
TES CRÉDITS : avatar : arwene, gif profil : penny, signature : Sun, lyrics : Coldplay
TA DISPONIBILITE RP : Disponible (Evie - Fiona)
RAGOTS PARTAGÉS : 177
POINTS : 517
ARRIVÉE À TENBY : 13/01/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 28

MessageSujet: Re: From Here To Eternity | Mona Ven 27 Mai - 18:32


Assis tranquillement en plein milieu de la salle d’attente, Robb attendit le verdict du médecin. Mona venait d’entrer dans son cabinet, et l’Ecossais espérait que celui-ci lui offre un accueil plus chaleureux que la femme qui lui servait de secrétaire médicale. Il avait dû réagir afin de remettre les choses au point, après que l’infirmière ait parlé à Mona sur un ton assez dédaigneux. Robb n’appréciait particulièrement pas les personnes qui jugeaient les gens sur leur âge. Il était certain que l’infirmière avait pensé que Mona avait certainement trop peu, et que c’était pour cette raison qu’elle s’était retrouvée dans cet état.  Le Highlander avait donc dû user de sa prestance naturelle et avait bien fait comprendre à l’hôtesse d’accueil qu’il valait mieux adopter un ton différent. Et pourtant, il n’aimait pas agir comme cela : Robb étant quelqu’un d’assez discret, il n’aime pas se mettre en avant. En tout cas, c’était raté pour cette soirée, car tous les yeux étaient tournés vers lui lorsqu’il appliquait les premiers soins à la blessée, dans le bar. Il repensait à tous ces moments de la soirée, alors qu’il se trouvait en plein silence au milieu de l’hôpital. Il était tout de même satisfait de pouvoir goûter à un petit moment de repos, puisque toutes ses actions avaient provoqué chez lui un peu de stress. Le marchand d’alcool consulta de nouveau les résultats sportifs sur son téléphone, et remarqua qu’il n’avait rien raté de particulièrement intéressant.

Alors qu’il allait être à deux doigts de s’assoupir, la porte du cabinet médical se rouvrit soudainement et il vit sortir Mona, affublée d’une attelle au poignet, ainsi que le médecin responsable. Celui-ci détailla à Robb les précautions à prendre dans de tels cas, et les prévint encore des dangers des débris de verre, etc. L’Ecossais n’avait pas appris grand-chose (il avait déjà suivi une formation de secourisme, ce qui, en plus de lui donner les connaissances qui l’avait aidé à pratiquer les premiers soins sur sa nouvelle amie, l’avait informé de tels risques). Il n’osa toutefois pas interrompre le docteur, et fit mine de l’écouter religieusement, alors que Mona s’était assise près de lui et ne prêtait pas énormément d’attention au discours. Lorsque le médecin eut fini son petit laïus, la jeune femme s’approcha de Robb et s’excusa encore une fois, mais le soigneur avait fortement insisté pour voir le Highlander. Peut-être pensait-il que Robb était le frère de Mona, ou son copain ? C’est justement ce qui était également venu à l’idée de la brunette, et elle en fit la remarque à l’Ecossais. « Ah oui, ton grand frère… » murmura-t-il. « Remarque, tu me fais un peu penser à ma petite sœur… ». Robb lui-même fut étonné par la dernière phrase qu’il venait de prononcer. Lui qui n’avait plus de contacts avec sa famille depuis plus de dix ans, avait commencé à parler de sa sœur sans crier gare. Il pensait pourtant en avoir fini avec tout cela, mais il ressentait toujours comme un manque à combler, surtout quand il s’agissait de sa sœur. Elle représentait pour lui le membre de sa famille qui lui manquait le plus, puisqu’ils étaient très proches. Il y repensait parfois, mais essayait toujours tant bien que mal de chasser cela de son esprit. Alors qu’il avait marqué quelques secondes de silence en se ressassant le passé, Robb fut ramené au présent par Mona qui lui demandait s’il avait eu des nouvelles du match de foot qu’il comptait regarder au pub. « Oui, je suis allé voir sur Internet quand tu étais avec le médecin. Ne t’inquiète pas. Le score est de 0-0 à la fin, donc ça ne devait pas être très palpitant à regarder. Je n’ai rien raté… Je dirai même que j’ai eu droit à plus d’action en t’emmenant ici », rigola-t-il. Après tout ce qu’elle avait enduré, Mona avait certainement envie de rire un peu, et le Highlander pensait  qu’il était de bon ton de détendre un peu l’atmosphère. Pour elle et pour lui, qui s’efforçait de ne plus penser à sa famille.

Alors qu’ils empruntaient le chemin de la sortie de la clinique, et s’apprêtaient à rejoindre la Harley Davidson, Mona remercia le marchand de spiritueux encore une fois, et lui proposa d’aller boire un verre un de ces quatre. « Bonne idée ! », rétorqua Robb. « Mais, il vaudrait mieux attendre que tu ailles mieux… J’espère qu’il ne t’a quand même pas donné une dose de cheval, de ses médicaments… »

« En tout cas, j’ai passé une soirée plus animée que je ne le pensais ! » conclut Robb, qui aidait en même temps la blessée à monter sur son bolide orange. « Mais bon, j’espère que ce sera plus calme la prochaine fois ! », ajouta-t-il alors qu’il tournait les clés de sa moto pour mettre le contact.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd


TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Kainoa + Caleb + Sean + Josh.
TON AVATAR : Chloe Bennet.
TES CRÉDITS : Sassenac (avatar) + Bat'Phanie + Irish Coffee ♥
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Cassandre - Cody - Appel Spencer)
A venir : Malone
RAGOTS PARTAGÉS : 5176
POINTS : 4119
ARRIVÉE À TENBY : 13/01/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : Dix-neuf ans (2.12.97)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Malone.
PROFESSION : Elle travaille à mi-temps au cabinet des Carter et, autrement, elle fait beaucoup de baby-sitting volontaire.
REPUTATION : Un peu timide et très maladroite, mais polie et sympathique, stable dans sa relation amoureuse. Mais elle a l'air de compter un peu trop sur son petit ami, vous ne croyez pas ?


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: From Here To Eternity | Mona Sam 28 Mai - 8:46


Même si, bien évidemment, elle ressentait toujours la douleur, Mona commençait enfin à se sentir un peu mieux. Elle avait été légèrement nauséeuse, mais ainsi prise en charge et rassurée, elle était plus tranquille, commençant tout doucement à ranger cet incident dans le rang les nombreux autres qui lui étaient arrivés auparavant. C’était loin d’être la première fois qu’elle atterrissait aux urgences… Mais c’était la première fois que quelqu’un qui ne faisait pas partie de ses proches l’y conduisait. C’était probablement la raison pour laquelle elle se sentait aussi gênée, d’autant plus que le médecin urgentiste s’était visiblement mépris sur la nature du lien qui les unissait (ou, plus précisément, le lien qui ne les unissait pas). « Ta petite soeur aussi a le chic pour tomber et se faire mal en toutes circonstances ? » demanda-t-elle à Robb en rigolant. Ce n’était pas possible d’en arriver à ce point… Néanmoins, Mona regretta sa plaisanterie dès qu’elle perçut l’onde de tristesse qui semblait émaner de Robb. Elle n’était peut-être pas douée pour grand-chose, mais ça, ressentir relativement vite les émotions d’autrui, ce n’était pas compliqué pour elle. Mais en la circonstance, que pouvait-elle bien faire ? Poser une main qu’elle voulait réconfortante sur son épaule ? Elle ne le connaissait même pas suffisamment pour deviner la raison exacte de sa tristesse… Tout ce qu’elle savait, c’était qu’il avait beaucoup voyagé. Ça l’avait peut-être éloigné de sa famille ? En tout cas, aujourd’hui, il vivait à des centaines de kilomètres d’eux. Alors peut-être qu’ils lui manquaient, tout simplement, comme les siens lui manquaient aussi. « En tout cas… Mon grand frère aurait été moins patient et compréhensif que toi » finit-elle par avouer d’une voix douce, autant parce que c’était vrai que pour lui dire une parole gentille. Robb s’était avéré être un sauveur exemplaire, il n’y avait rien à dire là-dessus. Le grand frère de Mona aurait fait tout ce qu’il fallait pour elle, bien évidemment, peut-être même en mettant la pression au personnel médical… Mais il avait aussi une nette tendance à la gronder un peu, comme s’il lui reprochait un manque d’attention élémentaire. Et à ce moment-là, il était inutile de protester qu’elle ne faisait pas exprès d’être aussi maladroite. Elle se contentait de le laisser parler, sans broncher. Elle pouvait comprendre qu’à force, c’était fatigant pour les autres. Heureusement qu’elle n’aurait pas à imposer involontairement ça à Robb une deuxième fois… Du moins osait-elle l’espérer. « Tu te rendras compte qu’avec moi dans les parages, il y a toujours un peu d’action » ajouta-t-elle en riant de bon coeur. Comme on disait, mieux valait en rire qu’en pleurer… Avec le temps, elle avait appris à relativiser. Et avec quelqu’un comme l’Ecossais, c’était plutôt facile, à vrai dire.

En sortant à l’air libre, la jeune Taylor inspira de grandes bouffées d’air frais, ce qui l’aidait toujours à se sentir encore mieux. En réalité, ce qui l’embêtait le plus dans l’histoire, ce n’était même pas qu’elle devrait s’habituer au port d’une attelle… Elle l’avait déjà fait, dans le passé. Ce qui la dérangeait vraiment, c’était qu’elle ne pourrait pas aller à la piscine pendant un certain laps de temps. Pour un autre, ce n’était peut-être pas très grave. Mais pour elle qui ne manquait jamais d’aller nager au moins deux fois par semaine, cet empêchement prenait les allures de la plus horrible des punitions. Néanmoins, elle aurait bien le loisir d’y réfléchir (et de chercher une solution pour pratiquer quand même certains exercices) plus tard. Pour l’instant, elle tenait surtout à montrer à Robb qu’elle n’était pas que reconnaissante en apparence et en paroles. Elle voulait aussi faire un geste pour lui, parce que c’était la moindre des choses, parce que ça lui paraissait normal, mais aussi parce qu’il était tellement sympathique que passer du temps avec lui était bien agréable. Quand il lui répondit que c’était une bonne idée d’aller boire un verre un de ces quatre, Mona lui adressa un grand sourire. Elle prenait mentalement note et, d’ici quelques jours, elle serait sûrement en état pour mettre à exécution ce plan. « Je sais pas trop ce qu’il en est pour ces médicaments, mais… Je t’en donnerai des nouvelles ! » Il l’aida à monter sur la moto et elle s’accrocha à son épaule quand il s’installa à son tour. « Je te promets que je vais faire de mon mieux pour que ce soit plus calme la prochaine fois » affirma-t-elle avec un sourire. En quelques mots, elle lui expliqua comment se rendre chez elle et le trajet ne leur prit pas beaucoup de temps. En descendant, elle dut faire un effort pour retirer son casque à l’aide de sa seule main valide. « Si tu veux monter un peu, ma grande soeur est en haut, avec mon neveu… Et surtout, le copain de mon autre soeur a encore laissé des pâtisseries au frigo. Si jamais ça te tente, sinon, je te laisse mon numéro et tu m’envoies un texto quand t’es disponible pour aller prendre un verre ! » Elle ne voulait pas se montrer insistante avec quelqu’un qu’elle ne connaissait pas tant que ça… Elle cherchait simplement à être gentille, comme elle avait tendance à le faire avec tout le monde alors que ce n’était pas forcément une bonne idée.

_________________

can't take my eyes off you
I had dreams before him, plans and other things... Now he is in my dreams, plans, goals and everything else. ▬ And if it's quite alright I need you baby.

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller


TON PSEUDO : Jyôka Ryu
TES DOUBLES : aucun
TON AVATAR : Scott Eastwood
TES CRÉDITS : avatar : arwene, gif profil : penny, signature : Sun, lyrics : Coldplay
TA DISPONIBILITE RP : Disponible (Evie - Fiona)
RAGOTS PARTAGÉS : 177
POINTS : 517
ARRIVÉE À TENBY : 13/01/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 28

MessageSujet: Re: From Here To Eternity | Mona Mar 31 Mai - 19:14


Robb était au guidon de son Harley Davidson et conduisait plutôt prudemment, ce qui était étonnant de sa part. En effet, s’il avait l’apparence d’un homme particulièrement calme et posé, son comportement changeait du tout au tout lorsqu’il prenait possession de son bolide. Il se changeait alors en véritable démon de la route, n’hésitant pas à accélérer grandement, et à s’aventurer dans des étendues inconnues. On pouvait dire qu’il en avait fait voir à sa moto ! Cependant, celle-ci se trouvait toujours dans un excellent état du fait du grand soin qu’il en prenait. Pourtant, il n’était pas question de se prendre pour Valentino Rossi ce soir-là. Il s’était plutôt métamorphosé en ambulancier de fortune, et raccompagnait alors Mona Taylor, qui se tenait à lui de sa seule main valide. Pour une fois, il prit les virages plutôt prudemment, et avait choisi l’itinéraire le plus sécurisé pour se rendre jusque chez elle.

Avant de monter à moto, la jeune fille était même d’humeur de plaisanter sur la soirée quelque peu particulière qu’ils venaient de passer. Effectivement, l’Ecossais ne s’attendait pas à se retrouver à l’hôpital, lui qui avait plutôt prévu quelque chose de plutôt calme. Cependant, il n’en était pas à se plaindre, bien au contraire. Il se dit que finalement, il serait sans aucun doute resté encore seul dans son coin au pub, alors qu’ici, il avait eu l’occasion de parfaire une relation amicale avec quelqu’un qu’il avait rencontré vite fait auparavant. En quelque sorte, c’était entre autres l’une des raisons pour lesquelles il était resté à Tenby. Il appréciait l’ambiance de cette petite ville, et désirait nouer des liens avec ses habitants, mais le problème est qu’il était légèrement asocial (ou plutôt timide), et qu’il hésitait parfois à se lancer. Cela allait mieux depuis quelques temps, toutefois. Cette ville galloise l’avait peu à peu forcé à s’ouvrir.

Quelques minutes plus tard, ils arrivèrent à destination. Mona éprouvait quelques difficultés à enlever son casque à une seule main, et Robb lui fut de nouveau d’une grande aide. Les deux nouveaux amis s’étaient donc accordés pour se rejoindre dans les prochains jours afin d’aller boire un petit verre (dans une ambiance plus calme, espérait Robb), en attendant que la jeune femme ne soit plus trop sous l’effet de ses médicaments. Mais, celle-ci tenait absolument à le remercier et l’invita à se reposer quelques instants chez elle. « Si ça ne te gêne pas, avec plaisir ! », répondit le Highlander. Elle lui avait également proposé quelques pâtisseries laissées au réfrigérateur par le copain de sa sœur. « Je n’en demandais pas tant ! Merci ! », rétorqua-t-il. Mona l’accompagna donc à l’intérieur, non sans que le marchand d’alcool ne lui demande plusieurs confirmations quant au fait que cela ne lui posait pas de problème. Il avait toujours peur d’ennuyer les gens quand ils se trouvaient dans leur sphère privée, et ne voulait pas passer pour un boulet. D’accord, il avait bien aidé Mona aujourd’hui, mais les deux jeunes ne se connaissaient encore que très peu. Il allait finir par faire connaissance avec une partie de la famille Taylor, ce qui ne le dérangeait pas bien sûr, mais il aurait certainement préféré que cela se passe dans un autre contexte, sans une blessée en prime.  Cette famille était très connue dans Tenby, et même Robb, qui ne s’était pas encore mêlé grandement à la population locale en avait entendu parler, mais il n’avait pas encore rencontré de membre, excepté Mona. Et pourtant, cette famille nourrissait de fortes ressemblances avec la sienne. Elle était assez aisée et populaire dans la région, et comptait un certain nombre de membres. Tout cela aurait pu lui faire remonter un élan de nostalgie, mais il n’en était rien. Il préférait en effet oublier sa situation familiale personnelle. Cependant, il trouvait intéressant que Mona n’avait pas vécu de la même façon que lui le fait de venir d’une grande famille aisée, et avait préféré en retirer les avantages, plutôt que la pression qui s’en suivait.

Au final, Mona l’invita à s’installer sur le divan du salon, et partit chercher la part de la pâtisserie qu’elle lui avait promis. Ils s’installèrent alors calmement (quel paradoxe par rapport à la situation d’il y a quelques dizaines de minutes) et purent reprendre leur conversation commencée au pub.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd


TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Kainoa + Caleb + Sean + Josh.
TON AVATAR : Chloe Bennet.
TES CRÉDITS : Sassenac (avatar) + Bat'Phanie + Irish Coffee ♥
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Cassandre - Cody - Appel Spencer)
A venir : Malone
RAGOTS PARTAGÉS : 5176
POINTS : 4119
ARRIVÉE À TENBY : 13/01/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : Dix-neuf ans (2.12.97)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Malone.
PROFESSION : Elle travaille à mi-temps au cabinet des Carter et, autrement, elle fait beaucoup de baby-sitting volontaire.
REPUTATION : Un peu timide et très maladroite, mais polie et sympathique, stable dans sa relation amoureuse. Mais elle a l'air de compter un peu trop sur son petit ami, vous ne croyez pas ?


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: From Here To Eternity | Mona Mer 1 Juin - 4:56


L’invitation était déjà lancée par Mona, assez spontanément d’ailleurs. En arrivant à Tenby, elle était un peu plus réservée… Après tout, à Londres, on y faisait peut-être plus de rencontres, mais on n’invitait pas aussi facilement les gens chez soi. Mais dans cette petite ville où tout le monde se connaissait, et avec un petit ami bien plus ouvert qu’elle, Mona avait appris elle aussi à combattre un peu sa timidité. Il semblait que l’installation à Tenby avait eu le même effet sur Thelma, qui était moins renfermée par rapport aux personnes de l’extérieur. Au final, malgré ses inconvénients, la bourgade leur apportait aussi quelques bienfaits… Elle s’était fait assez vite aux coutumes locales et visiblement, c’était aussi le cas de Robb - ou alors il était juste trop poli pour oser refuser. Mais alors qu’elle le conduisait chez elle, Mona comprit qu’en réalité, il était surtout embarrassé à l’idée de déranger les occupantes de l’appartement. « Non, ne t’inquiète pas ! Mes soeurs sont super sympas et chez nous, c’est assez rarement vide… Enfin, pour l’instant, il n’y en a qu’une seule qui est là. » Nathan dormait probablement et Shea risquait de lui passer un savon s’ils faisaient trop de bruit, mais la jeune fille doutait franchement que ce soit le cas. Elle ne le connaissait peut-être pas très bien, mais Robb n’avait en rien l’air de quelqu’un d’exalté. Depuis le début de la soirée, il était parfaitement calme, alors qu’il aurait pu facilement paniquer. Alors en ce qui concernait l’excès d’effets sonores indésirables, elle ne se faisait pas trop de souci.

Elle ouvrit donc la porte au marchand d’alcool, lui prit son manteau pour l’accrocher et le conduisit dans le salon. « Installe-toi, je reviens tout de suite. » En premier lieu, Mona alla toquer à la porte de la chambre de Shea pour la prévenir qu’elle avait invité quelqu’un à manger un bout. Sa grande soeur se contenta de murmurer quelques mots d’assentiment, avant de retourner à son film. Refermant la porte derrière elle, Mona passa alors voir son neveu, qui était aussi son filleul. Comme elle l’avait deviné, il était dans les bras de Morphée et probablement depuis un moment déjà. Attendrie, elle lui caressa la joue, avant de rejoindre le petit coin cuisine de l’appartement. Farfouillant dans les tiroirs, elle en ressortit deux petites assiettes, ainsi que des couverts et une bière pour Robb, qu’elle disposa sur un plateau. Puis elle ouvrit la porte du réfrigérateur, trouvant sans peine ce qu’elle cherchait, des parts de tarte au citron. Pendant quelques secondes, après avoir proposé à Robb de monter prendre une pâtisserie, elle avait eu peur que quelqu’un ne soit passé avant elle. Dans cet appartement, tout ce qui était sucré ne durait jamais bien longtemps… Heureusement qu’il restait quelque chose, puisqu’elle put apporter le tout au salon, posant le plateau sur la table basse. « Bon appétit ! » lança-t-elle joyeusement, avant de prendre place à son tour sur le divan. « Tu apprendras qu’ici, il y a toujours quelque chose à manger… » plaisanta-t-elle, avant de réaliser qu’en fait, elle n’était pas très loin de la vérité.

Sans plus de chichis, la petite Anglaise s’empara de sa cuillère et prit un morceau de tarte au citron. Sa gourmandise ne lui faisait jamais défaut. « Alors, qu’est-ce que tu en penses ? » Elle ne connaissait pas vraiment les goûts de l’Ecossais, mais elle se disait que comme il avait beaucoup voyagé et qu’il était aussi issu d’une famille très aisée, il avait sûrement eu l’occasion de fréquenter d’excellents restaurants. C’était d’ailleurs un point qui l’avait immédiatement intriguée : Robb avait roulé sa bosse, ce qui l’intéressait au plus haut point. Mona avait toujours aimé découvrir d’autres villes, d’autres pays et d’autres cultures, mais elle ne l’avait jamais fait toute seule, elle était toujours avec ses parents, ses frères ou ses soeurs ou, maintenant, avec son petit ami. Et elle l’avait encore moins fait telle une aventurière, avec un sac à dos et sans vraiment savoir où elle passerait la nuit. Donc après lui avoir posé des questions sur sa Harley Davidson, c’était l’une des premières choses qu’elle avait aimé écouter de son nouvel ami, ses récits de voyage. Tout naturellement, elle revint donc sur ce sujet de conversation. « Alors ? Est-ce que tu as des projets d’évasion ou ces temps-ci, ou tu comptes plutôt rester dans le coin ? » C’était bientôt l’été, alors il avait sûrement des envies d’ailleurs, tout comme elle… Elle n’avait pas encore commencé à programmer ses vacances, mais elle savait que ça n’allait pas tarder et elle comptait bien bouger et en profiter au maximum. Aller voir ses parents à Londres, s’envoler pour une destination exotique avec Malone, prévoir autre chose avec Milo…

_________________

can't take my eyes off you
I had dreams before him, plans and other things... Now he is in my dreams, plans, goals and everything else. ▬ And if it's quite alright I need you baby.

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller


TON PSEUDO : Jyôka Ryu
TES DOUBLES : aucun
TON AVATAR : Scott Eastwood
TES CRÉDITS : avatar : arwene, gif profil : penny, signature : Sun, lyrics : Coldplay
TA DISPONIBILITE RP : Disponible (Evie - Fiona)
RAGOTS PARTAGÉS : 177
POINTS : 517
ARRIVÉE À TENBY : 13/01/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 28

MessageSujet: Re: From Here To Eternity | Mona Sam 4 Juin - 21:50


Les deux nouveaux amis entrèrent donc silencieusement dans l’appartement. Robb était légèrement tendu. En effet, il ne lui arrivait pas souvent de se rendre chez les gens à l’improviste, et puis il ne connaissait pas Mona tant que cela. D’après ce qu’il avait compris, une bonne partie de sa famille vivait dans cet appartement et il s’en serait particulièrement voulu s’il s’avérait qu’il les gênait. Heureusement, l’Ecossais fut rapidement rassuré par la jeune fille Taylor qui lui signifia qu’il arrivait souvent que les autres membres de la fratrie invitent leurs amis ; de ce fait, l’appartement n’était que très rarement vide. Son hôte finit donc par l’installer dans le salon, après avoir pris son blouson pour l’accrocher. Elle lui demanda également de patienter  quelques instants, le temps qu’elle aille lui chercher de quoi manger et boire, comme elle lui avait promis. Elle profita également de ce moment pour parcourir l’appartement à la recherche des habitants, pour leur dire qu’elle était bien rentrée. Pendant ce temps, Robb se trouvait toujours dans le salon, assis tranquillement sur le canapé. Il balaya la pièce du regard ; il ne trouvait pas cette attitude particulièrement polie, mais c’était toujours mieux que d’aller farfouiller sur son smartphone. Il n’eut cependant pas dû attendre très longtemps, puisque Mona arriva quelques minutes plus tard, accompagnée d’une tarte au citron et d’une bonne bière. L’Ecossais n’avait pas explicitement demandé une boisson, mais Mona avait bien deviné : le marchand d’alcool avait bien besoin d’un petit remontant après cette folle soirée.

Poliment, Robb laissa Mona se servir en premier, puis s’empara d’une part de tarte. La jeune fille lui rappela une nouvelle fois que l’homme n’avait pas à s’en faire, et que, chez elle, il y avait toujours quelque chose de disponible dans le frigo. C’est vrai que cet appartement a l’air très animé », trouva Robb. « Ce n’est pas trop difficile de vivre avec toutes ces personnes dans le même endroit ? », demanda-t-il. Pour quelqu’un qui avait passé les dix dernières années en solitaire, la vie en communauté revêtait un je-ne-sais-quoi de secret. Lui-même vivait encore seul dans son appartement, et il ne se rendait pas encore compte ce que représentait de vivre avec quelqu’un.

Un peu plus tard, Mona demanda à Robb son avis sur cette fameuse tarte au citron. Bien que venant d’une famille aisée, l’Ecossais n’était pas très difficile en ce qui concerne la nourriture. Mais il fallait avouer que cette pâtisserie était particulièrement délicieuse, ce qui lui fit lâcher un compliment à la jeune brunette. La conversation continuait, et Mona ne put s’empêcher d’aborder le sujet de la moto de Robb. « Ah, j’ai bien vu qu’elle t’intéressait ! », plaisanta-t-il. Il est vrai qu’énormément d’habitants de Tenby avaient repéré l’Ecossais uniquement grâce à sa Harley Davidson. La jeune Taylor n’y faisait pas exception, mais c’est certain que cet engin attirait l’œil de tout le monde. Par après, la conversation dévia sur les voyages qu’il avait effectués durant la précédente décennie. Mona embraya directement sur ce sujet en demandant au marchand d’alcool s’il comptait repartir dans peu de temps, ou rester au Pays de Galles. « Non, j’ai décidé de m’installer ici pour de bon », rétorqua-t-il. Il anticipa la mine interrogative de son amie, et continua « C’est que… Quand tu as voyagé pendant longtemps comme moi, tu as besoin d’un moment pour te poser un peu… Les voyages, ça vaut le coup, mais c’est très crevant, surtout quand on part à l’aventure comme je l’ai fait, sans rien préparer. Après, je ne dis pas que je ne partirai plus jamais, mais pas aussi longtemps, et pas dans les mêmes conditions ».

L’Ecossais avait volontairement omis la raison de son départ. Seule Fiona, son amie fidèle, connaissait cette part de son passé, et cela devait rester comme tel. Il lui avait déjà été assez difficile de tout lui avouer, alors qu’ils avaient bâti une relation de confiance. « Et toi, tu n’as pas des envies d’ailleurs. Tu es très jeune, c’est le moment d’en profiter », interrogea Robb. Il sentait dans le ton employé par Mona que celle-ci avait certainement envie de s’évader quelque peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd


TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Kainoa + Caleb + Sean + Josh.
TON AVATAR : Chloe Bennet.
TES CRÉDITS : Sassenac (avatar) + Bat'Phanie + Irish Coffee ♥
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Cassandre - Cody - Appel Spencer)
A venir : Malone
RAGOTS PARTAGÉS : 5176
POINTS : 4119
ARRIVÉE À TENBY : 13/01/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : Dix-neuf ans (2.12.97)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Malone.
PROFESSION : Elle travaille à mi-temps au cabinet des Carter et, autrement, elle fait beaucoup de baby-sitting volontaire.
REPUTATION : Un peu timide et très maladroite, mais polie et sympathique, stable dans sa relation amoureuse. Mais elle a l'air de compter un peu trop sur son petit ami, vous ne croyez pas ?


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: From Here To Eternity | Mona Dim 5 Juin - 9:10


« Non, officiellement, il n'y a que mes deux grandes sœurs qui vivent ici... Avec mon neveu, le fils de l'aînée. En vrai, c'est sûrement lui qui fait cinquante pour cent de l'animation ici ! » Mona ne plaisantait qu'à moitié. Elle avait découvert autant les joies que les difficultés de la vie avec un bébé. En temps normal, ça l'aurait probablement découragée d'avoir les siens avant un bon moment. Mais malheureusement, elle n'avait pas l'impression d'être tout à fait normale... Chaque cri, chaque sourire, chaque exploit de son filleul lui rappelait avec force, après coup, qu'elle n'aurait certainement jamais le bonheur de devenir maman. Bien sûr, ça la rendait triste... Mais ça l'incitait aussi à profiter de chaque moment passé avec Nathan et Ethan, les deux petits chenapans qui ravissaient son cœur depuis plusieurs mois. « Dommage qu'il dorme, sinon, tu l'aurais vu ! » Elle n'était pas sûre que Robb aime les enfants, mais elle oubliait souvent que les hommes n'étaient pas aussi gagas des petites bouilles. Ou alors elle ne comprenait pas comment c'était possible de ne pas craquer devant celles de ses neveux. « Et puis ceux qui viennent régulièrement ici, ce sont principalement mon copain, celui de ma grande sœur et des amis... Donc non, ça me dérange pas du tout ! » En réalité, Mona détestait viscéralement la solitude. Elle avait toujours besoin de se sentir entourée, ce qui était plutôt une bonne chose dans une famille aussi nombreuse que la sienne. C'était Milo qui avait plus ou moins fui leur compagnie, redoutant sans doute qu'en partageant à nouveau le quotidien de ses trois sœurs réunies, elles ne finissent par lui taper tout bonnement sur les nerfs. « Et toi, tu habites tout seul ? » demanda-t-elle alors, non sans une certaine curiosité. Puis elle se mordit légèrement la lèvre inférieure. Il fallait sérieusement qu'elle apprenne à réfléchir avant d'ouvrir la bouche, parce que ce défaut pouvait vraiment lui causer du tort... « Désolée, je voulais pas être indiscrète » s'empressa-t-elle de s'excuser, tentant de se rattraper. Pour être sûre de ne pas dire de bêtises pendant au moins quelques secondes, la jeune fille prit un morceau de tarte au citron. Elle avait vraiment un faible pour tout ce qui était sucré et elle espérait bien que son invité apprécie autant qu'elle le dessert. Heureusement, il n'en dit que du bien et Mona se promit de le répéter à Paige. Elle ne désespérait pas de réussir à cuisiner elle aussi un jour, même si pour l'instant, elles étaient assez mal parties. La flemmardise les poussait toujours à commander ou à se contenter de grignoter absolument n'importe quoi, que ce soit avec ses sœurs ou avec Malone. Mais en public, ou face à quelqu'un qu'elle ne connaissait pas très bien, elle refrénait toujours sa gourmandise, histoire de n'effrayer personne.

« Bien sûr que je m'intéresse à elle ! Si j'étais pas aussi concentrée sur ma main blessée, j'aurais pensé à me prendre en photo dessus pour la montrer à tout le monde » affirma-t-elle. Comment ne pas être impressionné par un tel bolide ? Même pour une femme et pour un ignorant en la matière, c'était forcément remarquable, non ? Mais ce n'était pas la seule chose que Mona avait notée à propos de Robb. En-dehors de sa gentillesse, elle avait été captivée par le peu de ce qu'il lui avait raconté à propos de ses voyages. Elle l'admirait d'être parti ainsi, sans grande préparation, sans vraiment regretter ses attaches... C'est pourquoi elle continuait à lui poser des questions à ce sujet. Pour l'heure, elle apprit que l'Écossais avait décidé de se poser un peu. C'était sûrement une réaction normale après plusieurs années passées çà et là... « Et puis qui sait, peut-être qu'ici, tu rencontreras des personnes qui ne te feront pas regretter d'être resté dans le coin » souffla-t-elle, désirant que ce soit ce qui lui arrive, sauf si c'était définitivement un loup solitaire. Sans grande surprise, il finit par lui retourner la question, évoquant les envies d'ailleurs de la brunette. Cette dernière réfléchit pendant quelques instants, avant d'esquisser un sourire à la fois envieux et un peu gêné. « Si, bien sûr que j'ai envie de me promener un peu partout... Et puis soyons honnêtes, grâce à mes parents, j'aurais les moyens de le faire sans trop m'inquiéter d'être obligée de dormir sous un pont. » Ceci dit, pour elle qui n'avait jamais appris à se débrouiller toute seule, c'était peut-être le moment ou jamais de s'y mettre. Travailler comme serveuse ici, comme plongeuse là-bas, comme baby sitter ailleurs... Mais ce n'était pas quelque chose qu'elle avait envisagé sérieusement. Jusqu'ici, elle avait seulement pensé aux bons côtés. « Je rêve de visiter l'Islande, le Canada et la Nouvelle-Zélande... » Autrement dit, de bourlinguer sur trois continents différents. Mais malgré son jeune âge, c'était peut-être plus difficile que Robb ne le pensait, même en-dehors du fait qu'elle n'avait jamais été très indépendante. « Ou même de faire un peu le tour du monde, mais ce serait un peu compliqué... J'ai pas envie de laisser mon copain trop longtemps et il peut pas non plus partir, il a déjà une fille et il va commencer à travailler... » À tout juste dix-huit ans, on aurait presque dit qu'elle était rattrapée par des responsabilités qui n'étaient même pas les siennes. « Désolée, je parle déjà comme une vieille... » murmura-t-t-elle avec un sourire d'excuse. En revanche, il y avait une idée qui lui taraudait bel et bien l'esprit depuis un moment déjà. « Et de l'humanitaire, tu en as déjà fait ? Parce que... Je me suis toujours sentie privilégiée et... Comme j'ai un bon capital de côté... Je voudrais vraiment partager... Pas seulement en faisant des dons à des œuvres de charité, mais aussi... Oui, disons en allant un peu sur le terrain pour aider concrètement. Dans ma formation, j'ai une amie qui a fait ça et elle dit que ça l'a transformée de venir en aide aux autres. Mais je sais pas vraiment comment ça marche et d'ailleurs, j'en ai parlé à presque personne pour l'instant... »

_________________

can't take my eyes off you
I had dreams before him, plans and other things... Now he is in my dreams, plans, goals and everything else. ▬ And if it's quite alright I need you baby.

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller


TON PSEUDO : Jyôka Ryu
TES DOUBLES : aucun
TON AVATAR : Scott Eastwood
TES CRÉDITS : avatar : arwene, gif profil : penny, signature : Sun, lyrics : Coldplay
TA DISPONIBILITE RP : Disponible (Evie - Fiona)
RAGOTS PARTAGÉS : 177
POINTS : 517
ARRIVÉE À TENBY : 13/01/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 28

MessageSujet: Re: From Here To Eternity | Mona Mar 5 Juil - 21:46


Mona et Robb étaient bien installés dans le salon de l’appartement. L’Ecossais raffolait particulièrement de la tarte au citron qui lui avait été servie, et n’était pas avare en compliments vis-à-vis de son hôte. Au final, l’accident de la jeune fille avait réussi à briser la glace entre elle et le Highlander. Tous les deux auraient certainement préféré que la soirée prenne une autre tournure, mais elle se terminait relativement bien et Robb s’en montrait satisfait. Tout d’abord, celui-ci avait été interloqué par le nombre de personnes qui vivaient dans l’appartement. Pour quelqu’un qui habitait tout seul, et qui avait bourlingué en solitaire pendant plusieurs années, cela constituait une sorte de choc. Mona l’informa qu’en fait, ils n’étaient que quatre à vivre dans l’habitation, en comptant son neveu, mais qu’elle aimait aussi inviter ses amis. Robb se sentit alors un peu moins gêné qu’en entrant ; apparemment, les sœurs Taylor étaient habituées à recevoir des inconnus à toute heure. Le marchand d’alcool avait bien remarqué que sa nouvelle amie haïssait par-dessus tout la solitude, et ne put s’empêcher de faire un parallèle avec sa propre situation, d’autant plus que Mona avait également décidé de l’interroger là-dessus. « Oui, je vis seul », rétorqua-t-il simplement. « D’ailleurs, j’ai un comportement assez taciturne, tu as dû le remarquer…  C’est pour cette raison que j’ai mis du temps avant de m’intégrer à Tenby… Mais j’y travaille ! », assurait-t-il. Il remarqua ensuite que la jeune femme affichait un air gêné. Il avait vu juste, puisque celle-ci s’excusa ensuite pour son indiscrétion. « Ne t’inquiète pas ! Il n’y pas de mal, c’est vrai que j’ai l’air très secret, et ça donne envie aux gens de découvrir des trucs sur moi ! », ajouta-t-il en plaisantant.

Après avoir abordé le sujet de la moto orange de l’Ecossais (d’ailleurs, Robb ne put s’empêcher de rire à haute voix lorsqu’il vit la réaction de son interlocutrice. S’il avait déjà été remarqué grâce à son bolide, Mona était tout de même la première personne à montrer autant d’enthousiasme), celui-ci confirma vouloir rester en terre galloise pour quelques temps.  « Et puis qui sait, peut-être qu'ici, tu rencontreras des personnes qui ne te feront pas regretter d'être resté dans le coin », lança-t-elle. Cette remarque étonna particulièrement Robb. Il ne savait pas quoi répondre, et resta prostré quelques instants : « Oh, j’ai déjà rencontré de nombreuses personnes intéressantes ici », confirma-t-il. « Pour l’instant, on peut dire que je ne regrette pas mon choix ! ».

Peu après, Robb se décida à lancer un sujet qui l’intriguait depuis qu’il avait rencontré Mona. Elle venait également d’une famille riche, mais contrairement à lui, elle était encore en bon termes avec eux. Comme elle semblait avoir envie de voyager, l’Ecossais se demandait ce qui la retenait à Tenby. Elle lui affirma cependant son désir de partir, particulièrement en Islande, au Canada et en Nouvelle-Zélande. « Ce sont trois destinations magnifiques. Bon choix ! Et j’en sais quelque chose ! J’espère que tu arriveras à réaliser ça. », compléta Robb. Mais la brunette lui avoua ensuite que sa situation était trop compliquée en ce moment pour risquer de se lancer dans l’inconnu. Il fut particulièrement impressionné par cette révélation. Mona faisait preuve d’une énorme maturité, et d’un certain sens des réalités. Tout le contraire de Robb au même âge ! « Je suis subjugué par ton côté mature ! Tu réfléchis beaucoup avant d’agir… J’aurais peut-être dû faire la même chose à ton âge ! », avoua-t-il.

Preuve encore de son côté adulte, la jeune femme confia au vendeur de spiritueux son désir de se lancer dans l’humanitaire. Elle lui demanda par conséquent s’il avait déjà connu cela durant l’un de ses voyages. Robb n’était pas parti faire le tour du monde dans ce but, et donc il n’était pas vraiment organisé, mais il s’était retrouvé confronté à la réalité de la vie et ne pouvait rien faire d’autre qu’intervenir. Il lui expliqua : « J’ai voyagé dans des zones très pauvres, principalement en Afrique et en Amérique du Sud, et dans quelques coins en Asie aussi. Je t’avouerai que je n’étais pas parti dans le but d’aider ou de me lancer dans une ONG, mais quand tu te retrouves face à face avec la misère du monde, tu ne peux pas vraiment faire autre chose qu’intervenir. Donc oui, j’ai aidé à la construction de certains bâtiments en Afrique, ou ailleurs. Mais je n’avais rien organisé, c’est venu comme ça ». C’était la première fois que le barbu d’Inverness parlait des activités philanthropiques qu’il avait accomplies pendant son périple. Il n’aimait pas tirer la couverture à lui, et détestait viscéralement être considéré comme un héros. Pour lui, tout ce qu’il avait fait durant son voyage était normal. Au pire, il voyait ça comme un moyen d’expier ses péchés, de se racheter une conduite. Toutefois, il ne connaissait que très peu ce milieu au final, puisqu’il avait agi plutôt au feeling.  « Je pense que tu peux t’adresser à une organisation humanitaire. Ils pourront certainement t’aider. En tout cas, ils ne refuseront jamais quelqu’un  de motivé, je peux te l’assurer ». Il marqua une pause : «  C’est un beau projet ! N’hésite pas à m’en parler si tu as besoin d’aide ou de conseils, j’essaierai de t’aiguiller au mieux », proposa Robb.

La discussion prenait une tournure étonnante, et ce n’était pas pour déplaire à l’Ecossais, qui se voyait de plus en plus étonné par sa nouvelle amie au fil de la conversation.



Spoiler:
 

_________________


Lights will guide you home
When you get what you want, but not what you need. When you feel so tired, but you can't sleep. Stuck in reverse. And the tears come streaming down your face.When you lose something you can't replace. When you love someone, but it goes to waste, could it be worse? Lights will guide you home, and ignite your bones. And I will try to fix you. © by Sun  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd


TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Kainoa + Caleb + Sean + Josh.
TON AVATAR : Chloe Bennet.
TES CRÉDITS : Sassenac (avatar) + Bat'Phanie + Irish Coffee ♥
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Cassandre - Cody - Appel Spencer)
A venir : Malone
RAGOTS PARTAGÉS : 5176
POINTS : 4119
ARRIVÉE À TENBY : 13/01/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : Dix-neuf ans (2.12.97)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Malone.
PROFESSION : Elle travaille à mi-temps au cabinet des Carter et, autrement, elle fait beaucoup de baby-sitting volontaire.
REPUTATION : Un peu timide et très maladroite, mais polie et sympathique, stable dans sa relation amoureuse. Mais elle a l'air de compter un peu trop sur son petit ami, vous ne croyez pas ?


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: From Here To Eternity | Mona Mer 6 Juil - 8:07


Quand Robb évoqua son côté taciturne, Mona se contenta d’esquisser un sourire. Après tout, ce n’était pas le premier à être dans ce cas, ce ne serait pas non plus le dernier… Alors elle haussa légèrement les épaules, comme si elle voulait lui montrer que ce n’était pas si grave que ça. « Je peux rien dire, je suis loin d’être la plus sociable des filles. J’ai du mal à aller spontanément vers ceux que je ne connais pas… Bon, c’est vrai que ça te surprendra peut-être parce qu’avec toi, c’était différent. Mais c’est pas de ma faute, ta moto est tellement voyante que je pouvais que m’approcher avec enthousiasme ! » Elle se mit à rire de sa propre bêtise. Au moins, le fait qu’elle n’ait pas été aussi réservée que d’habitude lui avait permis de faire la connaissance d’une personne charmante. En effet, la demoiselle avait beau être installée à Tenby depuis bientôt un an, il était difficile de dire qu’elle s’était fait plein d’amis. Elle n’avait pas un cercle particulièrement restreint, mais elle connaissait du monde surtout grâce aux membres de sa famille ou encore à son petit ami. Mais même quand ils sortaient en groupe, ou alors qu’ils organisaient une soirée chez l’un d’entre eux, elle avait tendance à rester très transparente. Robb était l’une des rares personnes, avec Clément et Cassandre, avec lesquelles Mona discutait sans qu’un de ses proches y soit pour quelque chose. Or, plus la conversation se prolongeait et plus la petite Anglaise se disait qu’il fallait qu’elle fasse plus d’efforts pour s’ouvrir à autrui. En effet, c’était tout ce qu’il y avait de plus agréable. Vu qu’une partie de la soirée s’était déroulée dans un hôpital, c’était tout de même remarquable, non ? Alors en plus de s’efforcer d’être une hôtesse un tant soit peu convenable (sa mère était assurément plus expérimentée et plus douée qu’elle dans ce domaine comme dans tant d’autres), Mona se livrait volontiers à des confidences, jeu auquel elle ne se prêtait pas forcément avec quelqu’un qu’elle connaissait pas très bien. D’ailleurs, en général, elle n’évoquait pas très souvent ses envies d’ailleurs, étant donné qu’elle ne pouvait pas vraiment les concrétiser aussi facilement qu’elle l’aurait voulu. Certes, elle n’était pas non plus vraiment mal placée pour le faire, mais elle expliqua un peu à Robb sa situation. Quand ce dernier lui répondit quelque chose à propos de maturité, la brunette sentit ses joues s’enflammer. « Oh, merci, c’est gentil… » Bon, elle n’était clairement pas d’accord avec lui… Justement, elle trouvait qu’elle avait encore une mentalité de petite fille et qu’elle n’était pas assez posée. Mais sa soeur aînée lui avait appris que quand quelqu’un lui faisait un compliment, il fallait apprendre à l’accepter et que la moindre des politesses était de le remercier. Rien n’était plus agaçant que de voir ses propos gentils être repoussés ; alors elle s’efforça de le mettre en pratique.

De toute façon, elle ne comptait pas s’attarder là-dessus. Les autres paroles de l’Ecossais l’intéressaient infiniment. « Alors comme ça, tu es allé en Islande, au Canada ET en Nouvelle-Zélande ? Ça devrait sûrement pas me surprendre, mais… Je trouve ça tellement cool ! C’est peut-être une question difficile, mais est-ce qu’il y a un pays en particulier, de ces trois-là, que tu as aimé plus que les autres ? » Ils n’avaient pas tous les mêmes goûts, pas forcément les mêmes préférences en matière de paysages, ils ne cherchaient pas forcément les mêmes choses en voyageant… Mais Mona demandait l’avis de Robb pour se faire une idée et, peut-être, réussir à arrêter un choix sur une destination. Ça non plus, ce n’était pas une tâche aisée. D’accord, c’était peut-être un problème de riche, mais c’était un problème quand même, non ? De toute manière, ses désirs égoïstes n’étaient pas les seuls qu’elle avait, heureusement. Au-delà de ses propres envies, la jeune Taylor était aussi intéressée par l’idée d’aider les autres, ceux qui en avaient plus besoin qu’elle. Elle ne l’avait pas eue naturellement, certes, elle lui avait été soufflée par quelqu’un… Mais depuis, elle lui trottait dans la tête. Or, Mona savait qu’elle était suffisamment têtue pour s’y accrocher. Et puis c’était pour la bonne cause, alors elle finit par en toucher un mot au jeune homme, en premier lieu pour savoir s’il en avait déjà fait l’expérience. Encore une fois, elle fut impressionnée par son parcours ou plutôt, par le coeur qu’il avait mis à l’ouvrage. Non seulement il était parti partout, mais en plus, il avait donné un coup de main partout… « La construction de bâtiments ? C’est génial, ça ! » Elle n’avait aucune compétence dans ce domaine, mais de toute façon, même les tâches ingrates ne la repoussaient pas spécialement. « C’est vraiment bien de pouvoir entendre ton expérience… Et tu sais quoi ? Tu as raison. Je vais essayer de me renseigner. Faire des recherches, lire des témoignages, ce genre de choses… Ça coûte rien, de toute façon. Et puis je te tiens au courant. Je suis sûre de pas te louper quand tu es en ville, de toute façon… » Elle lui adressa un autre sourire. « Tu n’es pas fatigué ? Tu voudrais autre chose à boire, peut-être ? »


Spoiler:
 

_________________

can't take my eyes off you
I had dreams before him, plans and other things... Now he is in my dreams, plans, goals and everything else. ▬ And if it's quite alright I need you baby.

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller


TON PSEUDO : Jyôka Ryu
TES DOUBLES : aucun
TON AVATAR : Scott Eastwood
TES CRÉDITS : avatar : arwene, gif profil : penny, signature : Sun, lyrics : Coldplay
TA DISPONIBILITE RP : Disponible (Evie - Fiona)
RAGOTS PARTAGÉS : 177
POINTS : 517
ARRIVÉE À TENBY : 13/01/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 28

MessageSujet: Re: From Here To Eternity | Mona Mer 6 Juil - 20:43


Robb fut quelque peu désarçonné par la remarque de Mona. Il ne la voyait absolument pas comme une personne asociale, bien au contraire ! Il faut dire que, comme elle lui avait avoué, elle s’était intéressée à lui principalement grâce à sa moto, et qu’elle avait eu du mal à cacher son enthousiasme.  « Oh tu sais, ça ne m’arrive pas si souvent que ça que les gens viennent me voir à cause de ma moto, c’est même plutôt le contraire, en fait ! J’ai l’impression qu’elle fait peur à certaines personnes… » En effet, l’Ecossais avait déjà eu à faire à certaines remarques concernant sa façon d’être ou son look. Il était déjà d’un tempérament distant, et la veste en cuir ainsi que la barbe de trois jours n’arrangeaient rien. D’ailleurs, il avait déjà pu le remarquer durant ses premiers jours dans la ville de Tenby. Il s’était alors senti observé et épié, mais personne n’avait osé venir lui parler. Jusqu’à il y a peu, il avait noué peu de contacts avec la population, et n’avait pas lutté contre son image. Mais tout cela était en train de changer ! D’ailleurs, cette soirée en était le parfait exemple. Si Robb avait déjà rencontré la jeune Anglaise auparavant, ces deux-là n’avaient jamais pris le temps d’avoir une vraie et longue conversation. Et celle-ci s’était révélée pleine de surprises ! Mona lui avait fait part de ses envies de voyager (ce qui visiblement n’arrivait pas souvent), et Robb l’avait même complimentée sur sa maturité lorsqu’elle lui expliquait ce qui l’empêchait de mener son projet à bien. Elle le remercia gentiment pour sa remarque, mais le marchand de spiritueux remarqua, grâce aux mimiques de la jeune fille, qu’elle n’était pas forcément en accord avec lui sur ce point. Et pourtant, ce compliment était tout ce qu’il y avait de plus sincère. Au même âge, Robb n’avait pas pu faire preuve d’autant d’intelligence et de réflexion et avait simplement claqué la porte du domicile familial, sans se préoccuper des conséquences. Au final, il vivait avec ce fardeau depuis plus de dix ans maintenant, et, s’il essayait de ne pas trop faire transparaître ses sentiments, il devait bien avouer que cette situation était parfois difficile à supporter.

Plus tard, Mona se décida à interroger le natif d’Inverness sur ses voyages. Elle accorda encore davantage d’attention (si cela était encore possible) quand il lui confia s’être rendu à la fois en Islande, au Canada et en Nouvelle-Zélande. Puis elle lui demanda quel endroit il avait préféré : « Oh, c’est vraiment une question difficile », avoua-t-il. « Je dirai la Nouvelle-Zélande, comme ça… Ce pays regorge de paysages splendides et de vastes plaines… Je dois dire que je n’ai pas trouvé mieux pour faire de la moto ! Et en plus, on a réellement l’impression d’être au bout du monde dans ce pays. » Puis, il s’empressa d’ajouter : « L’Islande, c’est très joli aussi, mais il y fait très froid. Le temps est encore pire qu’ici », rigola-t-il.

Robb fut une nouvelle fois surpris quand Mona aborda le sujet de l’humanitaire. La jeune fille avait vraiment l’air décidée. Tout son contraire, en somme. Il lui avait bien dit que lui aussi avait œuvré pour des associations caritatives pendant son voyage, mais il était loin d’y avoir réfléchi autant qu’elle ! Selon le discours de l’Anglaise, il s’agissait là d’un défi qui lui tenait véritablement à cœur, et ceci provoqua l’admiration de l’Ecossais. « Tu ne dois pas renoncer à ce projet », lança-t-il. « C’est rare les personnes comme toi qui désirent à ce point aider les gens ». Elle lui confirma ensuite qu’elle allait le tenir au courant afin qu’il sache si tout cela allait aboutir.

La soirée commençait à avancer sérieusement, même si Robb ne voyait clairement pas le temps défiler tant la discussion était intéressante. Mona lui proposa toutefois un autre verre, que l’Ecossais accepta poliment : « Allez, un dernier pour la route ! Qu’est-ce que tu as à boire ? » Le Highlander s’y connaissait particulièrement bien en alcools, de par son métier, mais aussi de par son statut d’ancien héritier d’une distillerie de whisky. Heureusement n’avait-il pas sombré dans l’alcoolisme durant ses sombres années. Sans doute une réminiscence de son éducation. On lui avait bien appris qu’il fallait déguster les boissons alcoolisées sans en abuser. De ce fait, il s’était créé chez lui une bonne réserve de whiskys qui comptaient parmi les meilleurs du monde. Il lui arrivait d’en savourer parfois un petit verre, mais sans plus. En outre, il se doutait que les personnes lambda ne pouvaient pas disposer d’une aussi belle cave que lui, et donc il avait appris à apprécier les délicates attentions de ses hôtes lorsqu’il était invité chez un ami. « Qu’est-ce que tu as de bon à me proposer ? », ajouta-t-il joyeusement.

_________________


Lights will guide you home
When you get what you want, but not what you need. When you feel so tired, but you can't sleep. Stuck in reverse. And the tears come streaming down your face.When you lose something you can't replace. When you love someone, but it goes to waste, could it be worse? Lights will guide you home, and ignite your bones. And I will try to fix you. © by Sun  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: From Here To Eternity | Mona

Revenir en haut Aller en bas

From Here To Eternity | Mona

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-