AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Strange birds + Nia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Spencer, Thomas & Eleanor
TON AVATAR : Sam Claflin
TES CRÉDITS : killer from a gang (avatar) anaelle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libres : (2/3)
En cours : Lylou - Lizzie -

RAGOTS PARTAGÉS : 1441
POINTS : 2640
ARRIVÉE À TENBY : 16/02/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (24/08)
CÔTÉ COEUR : Il a enfin gagné celui de Lizzie.
PROFESSION : Il prétend être médecin et avoir fait une pause après un voyage humanitaire. En réalité, il n'a pas de boulot et arrondit ses fins de mois en faisant des parties de poker truquées.
REPUTATION : Il a l'air de reprendre un peu goût à la vie, non ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Strange birds + Nia Sam 9 Avr - 16:24


NIA & RHYS

"You’ve always loved the strange birds
Now I want to fly into your world
My wounded wings still beating
I walk the halls invisibly,
I climb the walls, no one sees me,
No one but you.



Midi. La cloche retentit, brisant le silence qui régnait jusqu’à maintenant aux alentours du lycée. Rapidement, des adolescents pressés de quitter les lieux se dirigent vers la grille, formant un afflux continu.  En voyant ces visages inconnus défiler devant lui, Rhys comprend que son plan est un peu bancal. Il avait pensé retrouver Nia, la petite sœur de Caleb dans ce flot mais il comprenait maintenant que c’était impossible. Ne serait-ce parce que ça faisait des années qu’il ne l’avait pas vue et qu’elle avait forcément dû changer en grandissant. S’il n’était pas certain de la reconnaître alors qu’elle était en face de lui, peu de chance qu’il la trouve dans une foule en mouvement. A supposer qu’elle soit déjà là. Elle pouvait très bien ne pas avoir cours ou être sortie plus tôt. Le gallois avait choisi de venir un mercredi à midi en se disant que c’était le créneau le plus approprié mais il n’avait aucune idée de ce que pouvait être l’emploi du temps de la petite Donovan. Et ce n’est pas comme s’il pouvait demander des renseignements à son grand frère… En tout cas, le blond choisit d’utiliser une autre méthode et il attrape le bras de la première fille qui passe. « Salut, est-ce que tu sais où est-ce que je peux trouver Nia Donovan ? » La fille, qui a plusieurs piercings sur le visage le dévisage quelques instants, essayant sans doute de deviner ses intentions. Il était vrai qu’il y avait de quoi être méfiant. Le visage de Rhys n’était pas connu à Tenby et il pouvait paraître étrange qu’un adulte comme lui recherche une adolescente. Il insiste donc. « Je suis un ami de son frère. Caleb. » Le nom du vétérinaire semble agir comme un sésame, le visage de la jeune fille se détend instantanément et elle a un signe de tête imperceptible en direction de la grille. « Essayez par là-bas, le petit groupe à droite. » « Merci. » Murmure le Blake en la relâchant. Avec une certaine appréhension, il se dirige vers le petit groupe désigné, se demandant si Nia a désormais elle aussi le visage recouvert d’anneaux. La dernière fois qu’il l’avait vue, ce n’était qu’une gamine. Et elle était si mignonne ! Il espérait que les ravages de l’adolescence ne l’avaient pas trop frappée. Heureusement, quand il se rapproche, il découvre qu’il n’en est rien. Il y a deux filles parmi les adolescents regroupés près de la grille et il sait d’office que la brune avec la crinière bouclée n’est pas celle qu’il recherche. Nia, c'est forcément l'autre fille. Elle a bien grandi et a effectivement changée mais il reste quelque chose de reconnaissable en elle. Peut être que c’est cette expression angélique qui n’est là que pour cacher un caractère bien affirmé. Ou ce doux sourire qui n’est pas sans rappeler celui de son grand frère… Et elle est toujours mignonne. « Nia ? » Demande t-il tout de même avec une pointe d’interrogation dans la voix quand il l’interpelle. Il est presque certain que c’est elle, mais il y a une place pour l’erreur. Il lui adresse un sourire qu’il veut rassurant. « Je suis Rhys. Rhys Blake. Tu te rappelles de moi ? » Il espérait que oui, même s’il la prenait clairement au dépourvu. Enfin, au moins elle avait moins de raisons que les autres de lui en vouloir et elle pouvait être les retrouvailles les plus agréables qu’il ferait ici. « Est-ce que tu aurais quelques minutes à m’accorder ? » Insiste t-il, peu désireux de discuter devant ses potes.

copyright Bloody Storm

_________________

When she’s okay, then i’m alright.When she’s awake, I’m up all night. Nothing really matters. I see her face, and in my mind i seize the day. Whenever she’s nearby it’s like nothing really matters. She completes me. How she reads me, right or wrong it’s so clear she’s all that i need. I know what it feels like swimming through the stars when i see her, and i don’t need air cause i breathe her. (BY ANAELLE)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Strange birds + Nia Lun 11 Avr - 11:50

rhys ∞ nia
Chaque jour d’école l’approchait un peu plus des vacances d’été. Elle allait devoir passer par l’examen finale pour être libre mais Nia le sentait plutôt bien. Elle s’inquiétait plutôt pour Deborah qui avait manqué toute une semaine de cours et pas la plus stratégique ! Ils avaient, à ce moment-là, rattrapé pas mal de cours manqués et elle en avait par conséquent manqué plus que d’habitude. Mais la jeune fille s’engageait à aider sa meilleure amie et à lui expliquer ce qu’elle ne comprendrait pas… si toutefois elle-même avait compris.
Nia avait été tellement soulagée de recevoir son message après toute cette semaine qui lui avait parue une éternité. Après coup elle n’aurait jamais dû mal prendre les suspicions de Thomas. C’était tout Nia… être égoïste sans trop s’en rendre compte et réaliser après que son comportement n’était pas le bon. Elle songeait à lui envoyer un message pour lui dire qu’elle était désolée mais il lui faisait un peu peur, le père Weston… surtout que ça ne devait pas être le moment de le déranger. C’était un père de famille et sa fille avait disparu ; il avait probablement espéré que Nia l’aide à se cacher, elle aurait dû comprendre son insistance et lui répondre sans se braquer. Enfin… toute cette histoire était terminée et même si Deborah était probablement punie pour les trente ans à venir, elle était rentrée.

Nia avait réalisé à quel point sa meilleure amie comptait et elle avait la ferme intention de le lui dire plus souvent. A elle, à Caleb… à Milo même. La vie lui montrait une seconde fois que tout pouvait s’arrêter d’un coup et qu’on ne disait jamais assez aux gens qu’on les aimait. Oui Deborah était revenue mais il aurait très bien pu lui arriver quelque chose, ou alors elle pouvait repartir… C’était assez déprimant de se dire que tout son monde pouvait disparaître en un rien de temps. Elle essayait de ne pas trop le montrer par peur d’être égoïste mais c’était plus fort qu’elle…

Elle discutait avec deux trois personnes devant le lycée, prenant pour une fois son temps. Nia avait prévu de réviser aujourd’hui et plus elle repoussait, mieux c’était… Alors qu’elle s’apprêtait finalement à rentrer, un homme vint les interrompre. Il prononça son prénom et elle arqua un sourcil… Nia dût fouiller dans sa mémoire pour se rappeler où elle avait déjà vu ce visage. C’était Rhys ! Elle se souvint avoir entendu qu’il était revenu dans le coin mais jamais elle n’aurait cru qu’il viendrait la voir. Nia l’avait toujours bien aimé ce garçon. Elle avait un peu de mal à se rappeler des quelques moments passés avec lui, étant jeune à cette époque… Mais elle se souvenait de son petit attachement d’enfant pour lui. Il était parti et Nia avait simplement mis ça dans un coin de sa tête, essayant plutôt d’épauler Caleb dans cette épreuve qu’autre chose.
Perturbée par le fait de le retrouver – surtout elle ne se souvenait pas qu’il était aussi mignon ce type ! – elle oublia de lui répondre et laissa un blanc suite à sa demande. Finalement Nia hocha la tête, dit au revoir à Deborah et suivit Rhys un peu plus loin. « Je suis désolée… je ne sais pas quoi dire là ! » Elle se sentait un peu coupable d’être si contente de le revoir. Nia savait que Caleb et lui ne se parlaient plus, elle n’avait jamais su pourquoi cependant. « Si on m’avait dit que Rhys Blake viendrait me chercher à la sortie du lycée ! Et surtout que tu me reconnaîtrais après tout ce temps… » Ils se posèrent sur un petit muret non loin du lycée. Elle le regarda longuement pour être certaine de ne pas rêver. Nia n’était pas totalement dupe, elle était presque certaine que la discussion à venir concernerait Caleb. Mais tant mieux ! A l’époque elle avait été trop jeune pour se mêler de leurs affaires mais désormais… si elle pouvait les aider, elle les ferait – et même si personne ne voulait de son aide d’ailleurs. « Je t’écoute ! De quoi tu voulais me parler ? » Elle prendrait des nouvelles après, s’il avait plus de temps à lui accorder. Commençons par les choses sérieuses !
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Spencer, Thomas & Eleanor
TON AVATAR : Sam Claflin
TES CRÉDITS : killer from a gang (avatar) anaelle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libres : (2/3)
En cours : Lylou - Lizzie -

RAGOTS PARTAGÉS : 1441
POINTS : 2640
ARRIVÉE À TENBY : 16/02/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (24/08)
CÔTÉ COEUR : Il a enfin gagné celui de Lizzie.
PROFESSION : Il prétend être médecin et avoir fait une pause après un voyage humanitaire. En réalité, il n'a pas de boulot et arrondit ses fins de mois en faisant des parties de poker truquées.
REPUTATION : Il a l'air de reprendre un peu goût à la vie, non ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Strange birds + Nia Lun 18 Avr - 16:21


NIA & RHYS

"You’ve always loved the strange birds
Now I want to fly into your world
My wounded wings still beating
I walk the halls invisibly,
I climb the walls, no one sees me,
No one but you.



Rhys scrute le visage de Nia à la recherche du moindre signe qui indiquerait qu'elle l'a reconnu mais il ne voit rien qui indique que c'est le cas. L'adolescente se contentait de hausser les sourcils et de le regarder avec une certaine surprise. Il y a un moment de flottement un peu long tandis qu'elle semble réfléchir à la situation. Rhys attend le verdict, un peu nerveux. Il ne stressait pas pour rien normalement mais le fait que tous les amis de Nia le dévisagent de la sorte n'aidait pas. Heureusement, cette dernière accepte finalement de le suivre et ils s'éloignent un peu de la foule de lycéens pour le plus grand soulagement du gallois. Il a un petit rire amusé quand Nia s'exclame qu'elle ne sait vraiment pas quoi lui dire. La franchise désarmante de l'adolescente a au moins le mérite de briser un peu la tension et la gêne. " Je comprends ! Et ne t'excuse pas, je débarque un peu à l'improviste." Parvient à répondre le blond quand il s'est remis de son hilarité. Toutefois, il ne se départit pas de son sourire. Peut être parce que Nia n'a pas montrée la moindre trace d'hostilité à son égard. Peut être parce que pour la première fois depuis qu'il était revenu ici, les choses allaient bien se passer. Ou alors était-ce tout simplement parce qu'il était content de la revoir ? Nia symbolisait des souvenirs heureux de son passé. " Et moi, si on m'avait dit que la petite Nia Donovan deviendrait une si jolie fille..." Rétorque t-il en reprenant ses habitudes de charmeur né pour faire écho à la réplique presque émerveillée de l'adolescente. Il est troublé par la façon dont elle a utilisé son patronyme en entier, comme s'il était une sorte de légende. Mais au fond, il aime ça, susciter l'admiration chez les gens. Même quand il ne le méritait pas. " ... Je l'aurai totalement crû." Poursuit-il, se disant que si Caleb l'entendait baratiner sa sœur, il le tuerait probablement. " Tu as toujours été mignonne, donc même si tu as changée, je n'ai eu aucun mal à te reconnaître." Termine t-il dans un sourire. Il ne pensait pas à mal en utilisant ces belles paroles. Elles étaient même sincères. Les Donovan avaient décidément des bons gênes...

Nia se laisse ensuite tomber sur un petit mur, visiblement prête à lui accorder le temps qu'il lui avait demandé. Il s'installe à côté d'elle, la dévisageant d'un œil nouveau. Elle n'en avait sans doute aucune idée mais elle venait de lui apporter beaucoup en ne le repoussant pas. En dehors de Gwen, elle était la première personne qui lui accordait du réconfort depuis son retour de Tenby. Alors quand elle lui demande ce qu'il lui veut, il se sent un peu mal. Car l'idée qu'il avait derrière la tête, c'était plus ou moins de l'utiliser pour se rapprocher de son grand-frère... " Et bien... Comme tu l'as remarqué, je suis parti depuis longtemps. Et pendant longtemps...Sans vraiment donner de nouvelles." Commence t-il d'un ton hésitant, son sourire disparaissant quand il comprend qu'il aurait toujours son absence à justifier, peu importe la personne qu'il avait en face de lui. Mais après tout... On récoltait ce qu'on semait, alors il se force à poursuivre. " Et je commence à comprendre l'erreur que j'ai faite. Alors j'essaie de me dire qu'il n'est pas trop tard et que je peux essayer de retrouver les personnes importantes de mon passé." Explique t-il le plus succinctement possible. " Je ne sais pas si tu te rappelles, mais on s'entendait super bien toi et moi quand on était plus jeunes. J'étais pas loin de te considérer comme une petite sœur. Alors, je me disais que ça serait sympas qu'on se revoit. Je me suis souvent demandée ce que tu étais devenue, comment tu allais..." Il pourrait encore continuer longtemps comme ça, mais pour le moment, il attend déjà une première réaction de la principale intéressée.

copyright Bloody Storm

_________________

When she’s okay, then i’m alright.When she’s awake, I’m up all night. Nothing really matters. I see her face, and in my mind i seize the day. Whenever she’s nearby it’s like nothing really matters. She completes me. How she reads me, right or wrong it’s so clear she’s all that i need. I know what it feels like swimming through the stars when i see her, and i don’t need air cause i breathe her. (BY ANAELLE)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Strange birds + Nia Sam 23 Avr - 2:33

rhys ∞ nia
Se retrouver en tête à tête avec Rhys était pour le moins inattendu. Elle ne put s’empêcher de penser à Caleb et culpabilisa même. Nia n’avait pas entendu toute l’histoire mais il lui semblait bien que son frère et lui étaient en froids… Si Rhys était parti aussi longtemps d’un autre côté, ça pouvait se comprendre. Du coup elle se demandait comment il le prendrait s’il apprenait que Nia et Rhys avaient passé un moment ensemble. Malgré ça elle choisit de ne pas l’envoyer balader car s’il avait probablement fait une erreur en partant – et sans doute beaucoup d’autres que Nia ne connaissait pas – tout le monde avait le droit à une seconde chance. C’était peut-être même une occasion à saisir pour le réconcilier avec son frère. Elle se demanda vaguement s’il ne lui parlait pas dans ce but, d’ailleurs… D’un côté elle osait espérer qu’il s’intéresse vraiment à elle. Et de l’autre, si tel était le cas, même blessée elle l’aiderait probablement, juste pour voir son frère heureux.

Le compliment de Rhys la fit légèrement rougir. Elle lui offrit un grand sourire en guise de remerciement, absolument gênée par de telles paroles sortant de sa bouche. Gamine elle n’avait jamais vraiment vu à quel point il était mignon… Mais maintenant qu’elle l’avait devant elle ! S’il n’était pas parti si vite, Nia serait probablement passée par la phase Je suis amoureuse du meilleur ami de mon frère. C’était peut-être mieux que Rhys ait échappé à ça… « C’est gentil de me dire ça. Mais regarde-toi, voyons ! Je crois que tu as fait craquer toutes les filles qui se trouvaient devant le lycée. » Elle y compris, mais c’était un secret.

Nia l’écouta attentivement, prête à lui donner une seconde chance sans hésitation. Elle avait toujours admiré Rhys, sans trop savoir pourquoi. Il lui racontait toujours plein d’histoires impressionnantes et à l’époque elle adorait ça. Elle avait d’abord eu peur qu’il ne lui vole son frère mais cette phase-là n’avait pas été très longue. C’était toujours un peu compliqué quand quelqu’un était trop proche de Caleb – aujourd’hui plus que jamais. « Waw. Je ne pensais pas être une personne importante du passé. » dit-elle le plus sincèrement du monde. Nia était petite à l’époque et elle ne s’était vraiment pas rendue compte d’un tel attachement. A moins qu’il n’essaie de l’amadouer pour obtenir son aide ? C’était une hypothèse que Nia ne voulait pas envisager. Il avait l’air sincère, après tout. « Mais oui, c’est vrai qu’on s’entendait bien tous les deux ! En même temps, t’avais pas beaucoup le choix, j’étais souvent avec Caleb. » qu’elle conclut avec un petit sourire. « Bah écoute… Ca va. J’ai presque fini le lycée ! Enfin j’espère. » Nia ne savait pas s’il était au courant pour Dan, mais elle n’osa pas en parler. Ce n’était pas le moment de pourrir l’ambiance. « Je ne sais pas trop ce que je vais faire après mais si tu savais comme j’ai hâte ! » Il y avait toujours une sorte d’étincelle dans ses yeux quand elle pensait à la fin du lycée. Cet endroit était devenu pour elle un véritable calvaire !

« Mais toi, raconte-moi plutôt ton voyage. Ca fait longtemps que tu es parti, tu as dû voir et faire plein de choses vraiment intéressantes ! Puis tu fais quoi dans la vie maintenant ? » Parler de Caleb c’était encore un peu tôt alors elle prenait son mal en patience. Elle savait juste qu’ils ne s’étaient pas encore revus, sinon Caleb le lui aurait forcément dit. Puis avec un peu de chance il aborderait le sujet tout seul !
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Spencer, Thomas & Eleanor
TON AVATAR : Sam Claflin
TES CRÉDITS : killer from a gang (avatar) anaelle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libres : (2/3)
En cours : Lylou - Lizzie -

RAGOTS PARTAGÉS : 1441
POINTS : 2640
ARRIVÉE À TENBY : 16/02/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (24/08)
CÔTÉ COEUR : Il a enfin gagné celui de Lizzie.
PROFESSION : Il prétend être médecin et avoir fait une pause après un voyage humanitaire. En réalité, il n'a pas de boulot et arrondit ses fins de mois en faisant des parties de poker truquées.
REPUTATION : Il a l'air de reprendre un peu goût à la vie, non ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Strange birds + Nia Jeu 28 Avr - 11:18


NIA & RHYS

"You’ve always loved the strange birds
Now I want to fly into your world
My wounded wings still beating
I walk the halls invisibly,
I climb the walls, no one sees me,
No one but you.



Nia demeurait plutôt calme, impassible. Impossible de deviner ce qui pouvait tramer sous ce joli minois. Ce qu'elle pouvait bien penser de Rhys. En tout cas, si elle est comme les autres, mécontente de son retour, elle ne laisse rien paraître. Elle accepte même le compliment de Rhys dans un sourire timide et dans un rougissement charmant. Et elle lui en fait un à son tour. Il prend un air dégagé, comme si ce n'était pas important mais secrètement, il est ravi. C'était un de ses gros défauts, il avait besoin d'attirer l'attention pour se sentir exister. Même si c'était celle d'une poignée de lycéennes. " C'est gentil aussi mais... Je m'en fiche des autres filles maintenant que j'ai l'attention de celle qui compte !" Réplique t-il en essayant tout de même de ne pas trop avoir l'air de flirter en disant ça. Nia méritait certes toutes les flatteries mais il ne voulait pas installer une situation gênante entre eux. Surtout qu'il n'avait pas la prétention de penser qu'il pouvait la séduire en quelques paroles seulement. Elle avait l'air d'être une fille qui savait garder la tête froide. Et puis, jolie comme elle était, elle devait sans doute être en couple... La petite sœur de Caleb l'écoute attentivement quand il fait son laïus et laisse échapper une exclamation ravie quand il la qualifie de personnes importante du passé. Elle a l'air sincèrement contente et Rhys se rend compte qu'il n'a pas trop intérêt à jouer avec des émotions sincères. Il confirme donc mais sans trop en rajouter. De toute façon, s'en tenir à la vérité était faisable. Parce que pour une fois, il ne mentait pas. " Oui, une personne importante du passé. Je te considérais vraiment comme ma seconde petite sœur... J'adore la mienne mais elle a toujours été si indépendante ! Toi tu me laissais t'occuper de toi et j'aimais beaucoup ça." De toute façon, il n'a pas besoin d'en faire des tonnes parce que Nia va clairement dans ce sens. Elle se rappelle qu'elle était beaucoup avec Caleb à l'époque, soulignant qu'ils avaient ainsi guère d'autre choix que de passer du temps ensembles. Le blond a un petit rire teinté de nostalgie. " On était comme ça avec Caleb, on faisait semblant d'être agacés quand nos mères nous disaient d'emmener nos petites sœurs au cinéma mais au fond, ça nous dérangeait pas... Je crois que des fois, les gens pensaient que j'avais été adopté par les Donovan."

Ce voyage dans le passé est émouvant. Aussi agréable que désagréable. Il était certes toujours réconfortant de se rappeler des bons souvenirs mais dans la situation de Rhys, ça lui donnait aussi pleine mesure de ce qu'il avait perdu. Alors, il est soulagée quand Nia revient au présent, acceptant de lui dire comment elle allait. Elle lui arrache un nouveau sourire. " Oh allez, je suis sûr que tu as de bonnes notes !" Il se permet de la taquiner un peu, se sentant tout à coup très joyeux. Car en répondant à ses questions, Nia venait d'implicitement accepter son offre. Elle voulait bien renouer avec lui, lui offrant ainsi la première vraie raison de se réjouir de son retour dans sa ville natale. " La petite Nia qui finit le lycée, que le temps passe vite !" Dit-il toujours rieur. Il était vrai que ça ne le rajeunissait pas, lui donnant une idée de tout ce qui avait pu se passer pendant son absence. " Je te comprends tu sais... Je détestais le lycée aussi. Je crois que c'est l'endroit où je me sentais le moins libre..." Lui qui détestait l'autorité, il savait de quoi il parlait... Mais il devait avouer qu'il n'avait pas vécu non plus un calvaire. Il avait ses deux meilleurs amis et globalement, il avait de bonnes notes... S'intéressant sincèrement à l'adolescente assise à ses côtés, il se permet de creuser un peu sa réponse. " Sérieusement, tu ne sais pas quoi faire après ? Même pas une petite idée ? Tu es douée en quoi ?"

Nia lui retourne la question avec un sincère intérêt et le sourire du blond s'élargit un peu plus si possible. " Oh la la, ne me lance pas sur mes voyages. Je risque de devenir intarissable !" Et oui, il avait bien potassé ces guides de voyages pour sortir un maximum de mensonges convaincants et il était prêt à assommer n'importe quel interlocuteur de détails pour mieux faire passer ses mensonges. " Moi, je suis plus ou moins médecin. J'ai fais mes années à l'université et mon internat donc j'ai le droit d'exercer mais comme j'ai aussi fais pas mal d'humanitaire, j'ai pris un peu de retard. Il faudrait que je bosse encore deux ou trois ans en hôpital pour terminer une spécialité. Mais je t'avouerai que pour le moment, j'ai surtout besoin de me reposer. Alors j'ai pris un peu de temps pour moi. Pour revenir ici. " Encore un petit discours qu'il avait répété avec Gwen. Il ne considérait pas Nia comme une gamine stupide, alors il lui mentait avec autant de soin qu'aux adultes. Il le lève soudainement. " Tu dois aller quelque part ? Parce que je me dis que ça serait sympa qu'on aille manger un bout tous les deux ! On aura le temps de discuter comme ça ! C'est moi qui invite !" Dit-il en faisant malgré tout un peu les yeux doux à Nia pour qu'elle cède.

copyright Bloody Storm

_________________

When she’s okay, then i’m alright.When she’s awake, I’m up all night. Nothing really matters. I see her face, and in my mind i seize the day. Whenever she’s nearby it’s like nothing really matters. She completes me. How she reads me, right or wrong it’s so clear she’s all that i need. I know what it feels like swimming through the stars when i see her, and i don’t need air cause i breathe her. (BY ANAELLE)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Strange birds + Nia Sam 21 Mai - 0:11

rhys ∞ nia
Rhys savait y faire pour charmer les filles. Ou alors… il savait y faire pour charmer Nia, ce qui en soit n’était pas très difficile. Quelques belles paroles, une gueule d’ange… Il était vrai qu’elle pouvait être assez naïve avec les garçons, ça lui avait déjà joué quelques tours. D’un autre côté, son innocence donnait une chance de plus à Rhys de ne pas se faire jeter. Nia n’était pas du genre méfiante et à scruter les moindres détails pour détecter d’éventuels mensonges. Elle devrait peut-être s’y mettre… Mais c’était triste d’en arriver là, de se dire que chaque personne qui lui parlait était susceptible de lui mentir. Elle se posait déjà assez de questions sur elle-même, ce n’était pas pour s’en poser sur les autres. « Pour une fois que je vais pouvoir rendre jalouses toutes les autres ! » Nia plaisantait à moitié, certaines seraient capables de l’envier car Rhys avait voulu lui parler à elle. Ah, le lycée… époque où les hormones prennent le pas sur le cerveau.
Le blond avait le même âge que son frère pourtant il intimidait la lycéenne. Peut-être parce qu’elle ne l’avait pas vu depuis longtemps et qu’en partant ils avaient coupé tout contact. Il avait un air sérieux, une certaine prestance qui était plutôt impressionnante. « Malheureusement je ne suis toujours pas indépendante, mh… » Elle fit la moue. Nia savait qu’elle avait encore tout d’une gamine. Impulsive, secrète, révoltée, égoïste. Elle essayait de faire des efforts mais les résultats escomptés arrivaient rarement. Quelle douce période qu’était l’adolescence… Pauvre Caleb, père avant l’heure ! « Mais je ne pense pas que tu veuilles encore t’occuper de moi maintenant ! » Nia choisit finalement de prendre les choses avec humour. Cette phrase sonnait un peu bizarrement… ce qui la fit rire davantage. « Oh c’était toujours chouette d’aller au cinéma avec vous ! Ca me manque, tout ça. » Revoir Rhys c’était forcément un peu de nostalgie. Il avait passé beaucoup de temps à la maison à l’époque, difficile effectivement de le dissocier de la fratrie. Elle ne comprenait pas comment tout ça avait pu cesser… Ca l’attristait énormément en y repensant. C’était un peu comme si Deborah et elle cessaient de se parler du jour au lendemain.

Nia semblait bien moins enjouée quand ils commencèrent à parler du lycée et de son avenir. C’était un peu un sujet tabou car contrairement à ses camarades, Nia n’avait absolument aucun projet pour l’année prochaine. Caleb et elle n’en parlaient pas beaucoup, il ne lui mettait pas beaucoup la pression car il devait se douter que ça n’avait rien de facile. Mais plus le temps passait, plus les examens approchaient… Et plus elle culpabilisait. « Oui, ça va… Mes notes sont pas si mal. » L’année dernière elle était passée assez proche du redoublement et avait fait en sorte que ça ne se reproduise pas. Au fond ça aurait retardé l’échéance du « qu’est-ce que je vais faire dans ma vie ? » mais Caleb aurait été déçu. Oui, ce que ses parents pouvaient en penser ça ne l’importait pas tellement, c’était son avis qui comptait le plus. Ca n’avait pas toujours été le cas… mais maintenant que Dan n’était plus là, les choses avaient changé. « On ne t’a jamais dit qu’il ne fallait pas rappeler à une dame quand elle prenait de l’âge ? » qu’elle dit en frappant doucement son épaule. Bon d’accord, c’était lui que ça vieillissait le plus dans l’histoire mais elle aimait bien le taquiner. « Dans quel endroit est-ce que tu te sens le plus libre, aujourd’hui ? » Elle était curieuse d’apprendre à connaître le Rhys d’aujourd’hui. D’autant que leurs discussions à l’époque étaient beaucoup plus légères, ils étaient aussi beaucoup plus jeunes. L’adolescente haussa finalement les épaules. « Il y a certaines matières qui me plaisent au lycée mais rien qui ne me tente vraiment pour plus tard… Tu sais j’ai pas l’impression d’être douée en grand-chose. » Elle n’était pas une artiste, ni une surdouée, un peu comme si rien ne l’animait dans la vie. Elle n’avait pas tellement de buts… si ce n’était survivre à la mort de son grand frère et à l’éloignement futur de Caleb. Bah oui, il finirait bien par s’installer avec sa copine un jour ou l’autre. « C’est un peu comme une course contre la montre, le temps est contre moi ! » Nia essaya de ne pas montrer que ça la touchait énormément. Elle angoissait à propos de l’avenir, elle avait peur de jouer encore à la tanguy dans dix ans, peur de voir partir Deborah pour une université plus loin… Peur de tellement de choses.

L’adolescente préféra orienter la conversation sur Rhys et sur ce qu’il devenait. Elle fut assez surprise d’entendre qu’il était médecin… Ou presque. En y réfléchissant bien, oui elle le voyait dans cette branche, pourquoi pas. Jamais en tout cas elle ne remit sa parole en cause, selon elle il n’y avait aucune raison pour que Rhys la mène en bateau. Il avait l’air tellement sincère ! « Médecin, sérieusement ?! Là je suis impressionnée ! Et je comprends, c’est important de prendre un peu de temps pour soi. Les études c’est bien mais c’est bien aussi de revenir aux sources. Tenby t’a manqué à ce point-là ? » C’était compréhensible. Même si cette ville pouvait parfois nous sortir par les yeux, Nia serait triste de la quitter définitivement. Elle avait vécu tant de choses par ici…
Elle fut surprise par l’invitation de Rhys, mais plutôt contente ! La jeune femme se releva aussi et lui sourit. « Ca marche, on peut aller manger quelque part. Je vais juste prévenir Caleb que… je rentrerais un peu plus tard. » Elle ne donnerait pas plus de détails, ne sachant pas trop où en étaient les deux hommes. « Par contre je refuse que tu m’invites, par principe, mais c’est très gentil de proposer ! »

Elle suivit Rhys dans un petit restaurant pas très loin. Une fois qu’ils furent tous les deux attablés, Nia décida enfin de lancer le sujet qui lui brûlait la gorge. « Je ne sais pas vraiment si je devrais en parler mais… est-ce que tu comptes revoir Caleb ? Je suis peut-être un peu trop curieuse… »
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Spencer, Thomas & Eleanor
TON AVATAR : Sam Claflin
TES CRÉDITS : killer from a gang (avatar) anaelle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libres : (2/3)
En cours : Lylou - Lizzie -

RAGOTS PARTAGÉS : 1441
POINTS : 2640
ARRIVÉE À TENBY : 16/02/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (24/08)
CÔTÉ COEUR : Il a enfin gagné celui de Lizzie.
PROFESSION : Il prétend être médecin et avoir fait une pause après un voyage humanitaire. En réalité, il n'a pas de boulot et arrondit ses fins de mois en faisant des parties de poker truquées.
REPUTATION : Il a l'air de reprendre un peu goût à la vie, non ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Strange birds + Nia Sam 4 Juin - 15:26


NIA & RHYS

"You’ve always loved the strange birds
Now I want to fly into your world
My wounded wings still beating
I walk the halls invisibly,
I climb the walls, no one sees me,
No one but you.



Cette conversation avec Nia était rafraîchissante, et Rhys était amusé par le fait de retrouver les petits dramas du lycée. Il eut un petit rire quand la petite sœur de Caleb lui affirma qu’il était en train de rendre ses copines jalouses juste par sa présence. Encore une fois, elle le flattait. Même s’il se disait qu’elle pouvait les rendre jalouse de bien d’autres façons… Mais il ne le dit pas à voix haute, sentant qu’il était temps d’arrêter leur badinage vu qu’ils parlaient à présent de choses plus sérieuses. « Tu es jeune, tu as encore le temps. » Répliqua t-il quand Nia lui avoua avec une petite moue qu’elle était bien moins indépendante que sa propre petite sœur. Il était vrai que Lylou avait quitté la famille très jeune et surtout très sûre de ce qu’elle voulait faire. Mais au fond, Rhys était presque jaloux de Caleb pour ça. Il n’avait jamais pu s’occuper de sa sœur comme le vétérinaire le faisait… Mais il ne laissa rien paraître de son amertume, continuant à plaisanter avec Nia. L’air de rien, ils avaient gardé une certaine complicité. « Oh non, je n’ai plus l’intention de m’occuper de toi. Je ne saurai pas y faire, je n’étais déjà pas un baby-sitter exceptionnel quand tu étais gamine, mais maintenant que tu as grandis, ça serait encore pire… » Petits enfants, petits soucis. Grands enfants, grands soucis. Le gallois n’avait aucune idée de comment gérer les tourments de l’adolescence et il souhaitait bien du courage à son ancien meilleur ami pour ça. Même s’il ne s’étendit pas trop là-dessus pour ne pas vexer Nia. En revanche, il partageait les regrets de cette dernière. « Ça me manque aussi… Mais qui sait, peut être qu’on se refera ça un jour… » C’était le moment idéal pour parler de Caleb et de leur dispute, car c’était son plan depuis le début mais il n’y parvient pas. Ce n’était pas aussi simple qu’il  l’aurait voulu…

Alors ils revinrent à Nia même si elle ne semblait pas très désireuse de parler d’elle-même. Il pouvait comprendre, l’avenir, c’était effrayant à cet âge là. Alors, il répond à ses taquineries, voyant que visiblement, elle n’avait guère envie de s’étendre sur le sujet de ses notes. « Si c’est vrai, pardonne-moi, je suis un goujat ! » Lui dit-il avec un sourire contrit quand elle s’offusque à propos de son âge alors qu’elle est bien trop jeune pour faire ce genre de remarque. Par contre, il doit réfléchir un peu plus à la réponse qu’il va faire à la question qu’elle lui pose ensuite. Il ne pouvait guère répondre la vérité sans exposer ses mensonges alors il continue son numéro de médecin humanitaire au grand cœur. Au fond, il n’a honte de rien. « Sans doute quand je suis le terrain…Loin du monde, loin des grandes villes, loin des gens et de leur petit égoïsme. Quand je suis seul face à la nature et que je fais quelque chose qui me tient à cœur. » Il a mis tant de passion dans cette faute réponse qu’il y croirait presque. Et Nia semble accepter ce qu’il dit, livrant à son tour quelques détails intimes à propos de sa vie. Pour la deuxième fois depuis le début de leur conversation, il se rend compte que le sujet de son orientation la perturbe vraiment. Le Blake ne peut s’empêcher de lâcher un petit rire quand elle lui dit que le temps joue contre elle. « Tu parles vraiment comme une grand-mère, Donovan. En fait, tu ne fais pas ton âge, c’est pour ça que tu n’aimes pas en parler ! » Malgré cette taquinerie, il profite qu’ils sont assis côte à côte sur ce petit muret pour donner un petit coup d’épaule réconfortant à la jeune fille. « Tout le monde est doué en quelque chose. Toi y compris. Tu ne voulais pas faire de la musique quand tu étais petite ? » Il croyait aussi se souvenir qu’elle voulait voyager et aider les gens mais il n’était plus certain. Tout cela remontait à tellement longtemps… Bien vite, l’adolescente réoriente la conversation sur Rhys. Elle a l’air sincèrement impressionnée par les bobards qu’il lui sort d’ailleurs… Alors il n’en fait pas trop, gardant les détails de son internat imaginaire pour lui, préférant rebondir sur le fait de savoir si Tenby lui avait manqué. Il sort d’ailleurs un petit discours tout aussi aberrant que le précédent. « Oui, j’ai beau être allé partout dans le monde, cette ville m’a manquée. Ses habitants surtout. J’ai eu beau faire des rencontres formidables, rien ne vaut la famille et les amis. Et puis, c’est chez moi ici. A force, je me sentais déraciné loin d’ici. » Ça au moins, ce n’était pas un mensonge. Si on exceptait Gwen, ses années londoniennes avaient été très noires, très solitaires…

Nia accepte ensuite d’aller manger avec lui mais elle refuse tout net qu’il l’invite. Bon joueur, il céde sans trop insister. « Tu vois que tu es indépendante ! » Glisse t-il cependant avec une certaine malice. Ils choisissent donc un petit resto près du lycée, Rhys se disant qu’il ne veut pas écorner le budget de Nia. Un mensonge qu’il se délivrait à lui-même car l’état de ses finances à lui n’était pas très glorieux non plus. Et c’est quand ils sont confortablement installés, que Nia lui fait le second cadeau de la journée. Non seulement, elle avait accepté son retour sans rancune mais en plus, elle venait de lancer le sujet qui tenait à cœur du blond d’elle-même. Il aurait pu l’embrasser tellement il était content. Mais il commence plutôt par la rassurer. « Non, ce n’est pas indiscret… C’est justement quelque chose dont je voulais discuter avec toi. » Autant être un peu franc car au final, il n’aimait pas avoir l’impression de se servir de la jeune fille sans vergogne pour arriver à ses fins. Il se racle la gorge et commence donc les confessions. « Hum… A vrai dire, j’ai déjà été voir Caleb… Il ne t’en pas parlé ? Quoique ce n’est pas étonnant, ça ne s’est pas très bien passé. On s’est disputé. Comme tu t’en doutes, il m’en veut de ne pas avoir donner de nouvelles quand j’étais loin… »


copyright Bloody Storm

_________________

When she’s okay, then i’m alright.When she’s awake, I’m up all night. Nothing really matters. I see her face, and in my mind i seize the day. Whenever she’s nearby it’s like nothing really matters. She completes me. How she reads me, right or wrong it’s so clear she’s all that i need. I know what it feels like swimming through the stars when i see her, and i don’t need air cause i breathe her. (BY ANAELLE)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Strange birds + Nia Sam 25 Juin - 18:25

rhys ∞ nia
Nia se sentait peut-être un peu coupable de parler ainsi avec Rhys. Ils discutaient de tout et de rien, aucune rancœur, aucune tension… Elle se demandait comment Caleb le prendrait s’il les voyait comme ça. D’un autre côté leurs problèmes, ça n’était pas ses affaires. Elle n’avait pas à s’en mêler et même si elle le ferait forcément à un moment ou à un autre… C’était son choix d’accepter à nouveau Rhys dans sa vie – aussi longtemps son passage durerait. Elle n’excluait pas l’idée qu’il finirait probablement par repartir et pour ça, elle mettrait des barrières. Hors de question de trop s’attacher à ce souvenir d’enfance… sauf s’il lui assurait qu’il ne quitterait plus Tenby. « Oh non arrête, tu n’étais pas un mauvais baby-sitter ! Mais c’est vrai que de s’occuper d’une adolescente, c’est pas la même chose… J’suis pas facile à vivre tous les jours, je te donnerais bien du mal ! » Nia avait conscience de ses fautes et aussi du fait qu’elle ait un peu déraillé à la mort de Dan. Mais Caleb était là pour la maintenir à flot et pour l’empêcher de couler. Disons qu’elle aurait pu être une adolescente beaucoup plus insupportable, là elle était juste… perdue. « Oui, peut-être. » Elle sentit qu’il aurait voulu aborder le sujet qui lui tenait à cœur ; son frère. Mais Nia comprenait qu’il ait un peu de mal et se promit de le faire d’elle-même après, pour lui faciliter la tâche. Elle n’était pas totalement bête… et la jeune fille se doutait que s’il était là, en train de lui parler, c’était en partie pour ça.

Rhys savait captiver les publics. Sa manière de parler que ce soit de son travail, de ce qui lui plaisait… En aucun cas elle ne pourrait se douter qu’il était en train de lui mentir. Pour elle, c’était un gars bien et ça l’avait toujours été. Elle ne se méfiait pas parce qu’elle le connaissait depuis qu’elle était toute petite, un peu comme un repère. « Je crois que je pourrais t’écouter parler pendant des heures ! Seul face à la nature… Tu sais que ça ferait un titre génial pour un film ? » dit-elle pour le taquiner. « Ici c’est vrai que tu es loin des grandes villes. Mais de l’égoïsme des gens, par contre… J’en suis pas persuadée. Enfin, j’espère que tu vas rester un moment quand même ! »
Elle lui fit une grimace alors qu’il la traitait de grand-mère. Il n’avait peut-être pas tort… Nia ne s’en était jamais rendue compte ! Elle alla même jusqu’à frapper son épaule. « Je parle comme une grand-mère et toi comme un prof d’histoire, on fait la paire comme ça ! » Nia était à la fois trop gamine et trop mature. Les deux côtés se battaient en duel mais il fallait admettre que les gamineries prenaient souvent – trop souvent – le dessus. Après tout, elle n’était encore qu’une ado. « Oui, c’est vrai ! Je voulais faire de la musique et j’en fais, d’ailleurs. De la guitare… Mais tu sais, je ne suis pas sûre que mes parents seraient ravis que je pense à la musique comme choix de carrière. C’est vrai que… ça me plairait. » Nia se sentit un peu bête de n’y avoir jamais pensé. Faire de la musique son métier ? C’était un projet ambitieux et elle y réfléchirait. Mais selon elle, le talent n’y était pas. Du moins, Nia n’était pas nulle mais pas non la plus douée pour autant. Elle était… banale, en fait.
« C’est bizarre, cette ville peut être oppressante, parfois… Pourtant on a du mal à la quitter. » Il semblerait qu’elle partage ce sentiment avec Rhys. C’était peut-être pour ça qu’elle n’avait pas pu suivre ses parents dans leur tour du monde. « En tout cas je suis contente de te revoir dans les parages. » Mais ça, il avait dû le comprendre.

Ils se retrouvèrent finalement dans un petit restaurant non loin du lycée. « Oui, quand je le veux bien ! » Ce repas en tête à tête pourrait bien faire jaser les commères de Tenby alors si en plus elle se laissait inviter… De toute façon, ça la mettait souvent mal à l’aise. Que ce soit son copain qui le fasse, à la rigueur. Mais Rhys, c’était assez étrange. Elle nota toutefois que c’était gentil à lui de proposer.
Elle choisit assez vite de parler de Caleb. Ce sujet qui leur brûlait les lèvres à tous les deux. Rhys ne lui apprit rien quand il lui indiqua que les deux anciens amis s’étaient déjà revus. Caleb lui avait vaguement envoyé un sms pour le lui dire… « Si, il me l’a dit. Enfin… il m’a juste envoyé un message mais il n’avait pas trop envie d’en parler. J’aimerais beaucoup te demander ce qu’il s’est passé entre vous mais si tu ne veux pas me le dire, surtout… t’en fais pas. Je comprendrais ! » Nia se mordit la lèvre. « Qu’est-ce que je peux faire pour vous aider ? Cette situation m’attriste vraiment, je me souviens à quel point vous étiez proches tous les deux… Et je trouve ça vraiment dommage de gâcher ça. Si je peux être utile… Même si je ne garantie pas que Caleb m’écouterait. » Il le prendrait même plutôt mal si elle jouait l’agent double ! Mais Nia était prête à tout.
On vint prendre leurs commandes, après tout on réfléchissait mieux avec le ventre plein !
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Spencer, Thomas & Eleanor
TON AVATAR : Sam Claflin
TES CRÉDITS : killer from a gang (avatar) anaelle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libres : (2/3)
En cours : Lylou - Lizzie -

RAGOTS PARTAGÉS : 1441
POINTS : 2640
ARRIVÉE À TENBY : 16/02/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (24/08)
CÔTÉ COEUR : Il a enfin gagné celui de Lizzie.
PROFESSION : Il prétend être médecin et avoir fait une pause après un voyage humanitaire. En réalité, il n'a pas de boulot et arrondit ses fins de mois en faisant des parties de poker truquées.
REPUTATION : Il a l'air de reprendre un peu goût à la vie, non ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Strange birds + Nia Dim 3 Juil - 13:54


NIA & RHYS

"You’ve always loved the strange birds
Now I want to fly into your world
My wounded wings still beating
I walk the halls invisibly,
I climb the walls, no one sees me,
No one but you.



« J ’ai du mal à le croire… Pour le coup, j’ai presque envie de voir ça. » Réplique Rhys d’un ton taquin quand Nia lui fait savoir qu’elle lui donnerait du mal s’il devait s’occuper d’elle. A ses yeux, l’adolescente était adorable. Elle n’avait pas idée de la joie qu’elle lui apportait en l’acceptant à nouveau dans sa vie. Comme si elle était incapable de rancune… De toute façon, tout cela n’était que pure hypothèse. A 17 ans, la jeune fille n’avait pas besoin qu’on s’occupe d’elle. Et quand bien même c’était le cas, Caleb devait faire ça très bien… Entre deux blagues, les deux gallois rattrapent un peu le temps perdu et parlent de leurs ambitions respectives. Même si Nia n’oublie jamais trop longtemps de taquiner Rhys. Le blond a un petit rire incrédule quand elle parle de film.   « En fait, ça existe déjà, c’est Man VS Wild ! Et puis bon, je n’ai pas la prétention de penser que ma vie pourrait faire l’objet d’un film. Tu sais, il y a beaucoup d’européens qui ont choisi de sortir de leur zone de confort et d’aider ceux qui ont moins de privilèges à la naissance… Je n'ai rien fait d'exceptionnel. » Il pouvait jouer la carte de la fausse modestie et continuer son rôle de baroudeur au grand cœur autant qu’il voulait,  en réalité, si sa vie avait l’objet d’un film, le titre aurait forcément contenu les mots looser, raté ou mythomane. Heureusement, Nia ne peut le deviner et la bonne humeur de l’adolescente l’empêche de trop s’apitoyer sur lui-même. Il lui adresse un sourire radieux malgré le coup de poing vigoureux qu’elle vient de lui donner dans l’épaule. « Oui, j’ai envie de rester… Surtout que comme tu dis, on fait une bonne paire. Même si prof de géographie serait plus approprié. » Ce n’était même pas de la flatterie intéressée, elle était la première personne qui lui donnait envie de rester, qui ne lui faisait pas sentir que Tenby n’était plus sa maison, qu’il n’était qu’un étranger ici.

Rhys est un peu narcissique mais il essaye de se soigner alors il écoute avec grand intérêt ce que Nia a à dire à propos de son futur à elle. La jeune fille est indécise, ce qui est normal  à son âge. Mais il a peur qu’il y ait un peu plus que ça, qu’elle ne croit pas assez en elle, qu’elle gâche son talent par manque de confiance en elle. Pour la première fois depuis le début de leur conversation, il adopte un ton plus grave. « Il ne faut pas que tu renonces à tes rêves, tu sais. Parce que sinon, après tu auras des regrets toute ta vie. Si c’est ce qui te plaît, il faut que tu essayes d’en discuter avec tes parents. Tu t’en fiches de ce qu’ils veulent. S’ils t’orientent mal, c’est pas eux qui auront à aller tous les jours faire un boulot qui ne les intéressent pas… » Ok, il parlait peut être de plus en plus comme un prof, la Donovan avait raison. Mais il savait quel mal ça faisait de renoncer à ses rêves. Il était même le mieux placé pour en parler. Malheureusement. « Tu me joueras quelque chose à la guitare, à l’occasion ? J’adorerai t’entendre ! » Dis-il pour balayer un peu le sérieux de ce qu’il venait de dire. Ce resto avec Nia était en tout cas une très bonne idée. Il était content de pouvoir discuter de tout et de rien avec elle, même s’il ne perdait pas son objectif principal de vue. Caleb avait fait quelques apparitions éphémères dans la conversation mais une fois qu’ils furent attablés, il en devient logiquement le centre. Nia aborde le sujet avec un tact qui est tout à son honneur. « Tu es vraiment adorable… Mais je pense que tu es assez grande pour que je te dise tout. Et puis, tu ne pourras pas m’aider si je ne te dis rien… On s’est disputé. Assez violemment. Tu t’en doutes. C’est pour ça qu’il n’a pas voulu t’en parler, c’est pénible pour nous deux, je pense. Il a été blessé par mon silence et moi… J’ai été un peu trop fier pour encaisser tous ses reproches. » Sans s’en rendre compte, il imite Nia en se mordant la lèvre d’un air pensif. C’était dur de confesser à quel point il avait été idiot mais bon, il y avait bien un point sur lequel il pouvait ne pas enjoliver la vérité. « J’ai vraiment très envie de me réconcilier avec lui donc j’accepterai bien ton aide… Mais je ne sais pas si c’est très juste de ma part de t’impliquer là dedans. Et puis, je ne sais pas si c’est une bonne idée que tu lui parles de moi, il se sentirait manipulé. A vrai dire, je ne sais pas ce que nous pourrions faire pour réparer ce gâchis que j’ai crée. Quelle serait la bonne approche. Il a le droit de m’en vouloir, tu sais. Cela dit, tu dois être la personne qu’il aime le plus au monde alors si quelqu’un peut faire un miracle, ce serait toi. Qu’est-ce que tu me conseillerais toi ? » Il s'en remettait à elle, encore une preuve qu'il avait bien compris qu'il n'avait plus une gamine en face de lui mais une jeune fille pleine de sagesse.

copyright Bloody Storm

_________________

When she’s okay, then i’m alright.When she’s awake, I’m up all night. Nothing really matters. I see her face, and in my mind i seize the day. Whenever she’s nearby it’s like nothing really matters. She completes me. How she reads me, right or wrong it’s so clear she’s all that i need. I know what it feels like swimming through the stars when i see her, and i don’t need air cause i breathe her. (BY ANAELLE)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Strange birds + Nia

Revenir en haut Aller en bas

Strange birds + Nia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP abandonnés-