AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

lizzie ∇ happy birthday ♫

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: lizzie ∇ happy birthday ♫ Sam 9 Avr - 0:29

lizzie ∞ aldaric
Neuf avril ; un jour différent des autres. Il y avait vingt-six ans maintenant naissait une jolie blonde, absolument adorable et presque semblable à un ange. Oui, aujourd’hui c’était l’anniversaire de Lizzie ! La jolie tatouée dont on est persuadé qu’elle ne saurait faire de mal à une mouche. Cette fille qui lui avait sauvé la mise une fois ou deux, avec qu’il avait failli couchée… et qui finalement était devenue une alliée de taille. Il ne lui parlait pas beaucoup de ses problèmes car elle semblait en avoir pas mal ces temps-ci, il ne voulait pas l’embêter davantage, mais un seul message d’elle suffisait à le faire sourire. Sa bonne humeur et son attitude positive étaient contagieuses… Tout à fait le genre de personnes dont il avait besoin dans son entourage.
Il y avait un moment qu’ils ne s’étaient pas vus. Lizzie lui avait envoyé un message quelques jours auparavant et tous deux avaient prévu de sortir un de ces jours. Aldaric comptait bien lui couper l’herbe sous le pied et aller la voir de lui-même, une sorte de surprise pour son anniversaire ! Il aurait pu se contenter d’un simple SMS… Mais il devait avouer qu’elle lui manquait un peu. C’était bizarre comme sensation car au fond ils ne se connaissaient pas beaucoup. Disons qu’il avait largement besoin de son sourire pour se vider la tête et ne plus penser à Ian – ni à Ana… Ni à l’alcool, éventuellement. Tellement de choses à oublier et si peu de moyens pour le faire !

On ne pouvait décemment pas se rendre chez une fille le jour de son anniversaire les mains vides. Bizarrement, depuis qu’Aldaric avait une petite fille, il s’était pris d’affection pour les ours en peluche. Il ne lui fallut donc pas longtemps pour craquer sur un nounours tout blanc et tout doux… En espérant que ça lui ferait plaisir ! Il n’était pas très doué pour les cadeaux, d’autant qu’il ne connaissait pas beaucoup ses goûts. Mais le psychologue était persuadé qu’il restait une grosse part enfantine chez cette jeune fille, une certaine innocence – il espérait qu’elle avait su la garder malgré tous ses malheurs.
Mais un nounours, ce n’était pas suffisant ! Et comme il ne pouvait pas amener de champagne… Aldaric crut se souvenir qu’elle aimait bien le chocolat. Il lui en prit une boite qu’il accompagna d’un joli bouquet… en fait, comme s’il voulait lui faire la cour. Il n’avait pourtant aucune arrière-pensée et voulait juste faire ressentir à Lizzie que c’était sa journée !

Il était donc chargé de présents pour elle quand il frappa à la porte. C’était possible qu’il en ait un peu trop fait... Mais qu’est-ce qu’il ne donnerait pas pour voir un si beau sourire ? Assurément, il était tout autant accro à celui de sa fille et elle finirait probablement pourrie gâtée avec lui.
Quand Lizzie ouvrit, elle put à peine distinguer sa tête, cachée par le nounours… Il se décala alors un peu pour lui sourire. « Joyeux anniversaire ! Je suis passé faire quelques courses… bon je n’ai pas eu le temps de faire de papier cadeau, mais j’ai réussi à ne pas manger les chocolats sur la route alors ça compense un peu ? »
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew, ana-sofia, deborah, nate, jesse & yevgeniya
TON AVATAR : béatrice martin
TES CRÉDITS : shyia (avat) penny (gif signat)
RAGOTS PARTAGÉS : 2452
POINTS : 3792
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 yo (09.04.90)
CÔTÉ COEUR : perdue
PROFESSION : tutrice à l'université de swansea
REPUTATION : elle vient de faire une fausse couche, elle est éteinte depuis



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: lizzie ∇ happy birthday ♫ Sam 9 Avr - 13:56

I've been with you such a long time
You're my sunshine
And I want you to know
That my feelings are true

Vingt-six ans. J'ouvre les yeux, un sourire mi-amusé, mi triste à cette pensée de mon âge qui ne va pas s'arrêter par enchantement et je m'étire en baillant bruyamment. Je me lève du lit et je me traîne jusqu'à la cuisine/salle à manger dans laquelle je découvre un petit déjeuner de roi. Ca n'a rien d'étonnant qu'Enael se souvienne de mon anniversaire, mais l'attention qu'il me porte me touche profondément et je ne me fais pas prier pour le lui faire comprendre en lui sautant dans les bras. C'est une belle façon de se réveiller que d'être entourée par de bonnes personnes, généreuses et aimantes. Intérieurement, je me demande si Oscar aura le culot de m'envoyer un message pour me souhaiter un bon anniversaire. J'espère qu'il ne le fera pas. Parce que c'est déjà assez difficile de ne pas penser à lui sans qu'il ne me rappelle son existence. Parce que je me pose encore trop de questions sur la vie que nous aurions pu avoir s'il n'avait pas fauté. Parce que je me demande toujours si ce n'est pas de ma faute s'il est allé voir ailleurs. Ca doit être de ma faute, après tout… Avec mon accident de voiture, l'attente de la greffe, la greffe, les préparatifs du mariage… Je peux comprendre qu'il ait pris peur, mais je ne peux pas l'accepter. Il m'a trahit. Il m'a fait du mal. Je dois l'oublier et le rayer de ma vie. Mais ce n'est pas chose facile. Chaque fois je me rappelle que je vieillis - encore plus aujourd'hui - et que ma vie est trop décousue. Elle part dans tous les sens. Vingt-six ans et personne avec qui partager ma vie, pas de travail fixe et pas même mon propre chez moi.
Je ne pourrais être plus reconnaissante envers Caleb et Enael d'avoir proposé de m'héberger en attendant que je retombe sur mes pattes et que je puisse penser et réfléchir à me prendre un nouveau logement.
De peur de recevoir un message de mon ex-fiancé, je laisse mon téléphone dans un coin de la chambre en mode vibreur, préférant fuir la réalité.
La matinée se passe sans embuche, au final, et j'embrasse la joue de mon frère pour lui dire au revoir alors qu'il va au travail, mais également pour le remercier. Il prend soin de moi, il m'aide, il me fait sourire.

Mais il y en a un autre qui me fait sourire, aussi… Et c'est quand j'ouvre la porte alors que je suis seule dans l'appartement d'Ena et que je n'attends aucune compagnie que je le vois. Ou plutôt que je l'aperçois derrière ces fleurs et cet ours en peluche absolument adorable. Mon sourire s'élargit et mes yeux pétillent face à cette présence et à ces quelques cadeaux. Aldaric. Pour une surprise, c'en est une belle et je m'émerveille encore un peu avant de réagir.
« Oh mon dieu, Aldaric ! » Je me mords la lèvre, un peu gênée devant autant de bienveillance et j'ouvre la porte pour le laisser entrer. Je referme derrière lui et je l'aide en le débarrassant de la gerbe de fleurs. « C'est trop ! Il ne fallait pas. »
Dis-je par modestie alors que ces cadeaux me font vraiment plaisir. Je le guide jusque dans la cuisine où je prends un vase sur une étagère. Je le rempli d'eau et je les place à l'intérieur, profitant de ces quelques secondes pour sentir leur parfum délicieux. Il pose la boîte de chocolats et je prends le nounours blanc et le serre contre mon coeur, un sourire enfantin au visage. Et puis je lui saute dans les bras pour lui exprimer ma gratitude et mes remerciements.
« Merci ! Merci ! C'est trop adorable. Et Les fleurs sont magnifiques. » Après quelques secondes, je le lâche enfin , gardant toutefois une main sur son avant-bras. « Je ne m'attendais pas à te voir, mais tu n'imagines pas comme ça me fait plaisir. Et tu es tout pardonné pour l'absence de papier-cadeau, voyons. D'ailleurs que dis-tu de goûter ces fameux chocolats autour d'une bonne boisson chaude pour te récompenser de ta retenue ? Plutôt thé ou café pour toi ? »

_________________


« high hopes »
You could be my unintended choice to live my life extended, you could be the one I'll always love, you could be the one who listens to my deepest inquisitions © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: lizzie ∇ happy birthday ♫ Lun 11 Avr - 0:32

lizzie ∞ aldaric
C’était peut-être un peu déplacé, de se rendre chez Lizzie pour lui offrir tout un tas de cadeaux. Etaient-ils des amis, des connaissances ? Aldaric n’aurait pas su dire mais il éprouvait tout un tas de choses pour la jolie blonde. Elle était, sans même le savoir, un véritable pilier… Pourtant ils ne se voyaient pas souvent. Le simple fait de savoir qu’il existait une personne comme elle le consolait un minimum dans les pires moments. Elle était douce, bienveillante… Rien à voir avec d’autres personnes qu’il avait rencontrées, mais là on ne citera personne – Ana… C’était un peu par égoïsme qu’Aldaric venait la voir d’ailleurs. Il aurait très bien pu se contenter de lui envoyer un message… Mais il avait besoin de se changer les idées, et c’était une des raisons – cependant pas la principale – qui l’avait poussé à lui apporter tout ça aujourd’hui. Cela dit il ne comptait absolument pas parler de lui ni de ses problèmes ! Aldaric était bien décidé à lui faire passer la meilleure journée de sa vie, même si c’était bien ambitieux et que d’autres personnes s’y employaient sans doute mieux que lui. Le simple fait de la voir sourire le remettrait de bonne humeur et lui permettrait d’affronter les magouilles de Ian, son caractère… bref, le quotidien quoi.

Apparemment, il avait visé juste avec ses cadeaux ! La jolie blonde ne tarda pas à le gratifier de l’un de ses beaux sourires, ce qui le fit sourire à son tour. C’était contagieux… Au moins autant que quand elle était triste. « Bien sûr qu’il fallait ! On n’a pas vingt-six ans tous les jours, et j’ai vingt-six ans de cadeaux à rattraper. » Il aurait adoré la connaître plus tôt. Les choses se seraient peut-être passées différemment si Lizzie avait fait partie de sa vie avant… « En vrai je suis un peu déçu tu sais, mes cadeaux sont basiques… Je ne te connais pas assez, il va falloir remédier à ça ! » Du moment qu’elle appréciait l’intention, c’était déjà ça ! Elle s’occupa rapidement de mettre les fleurs dans l’eau.

Il fut ravi de cette petite étreinte et la serra donc quelques secondes dans ses bras. Il n’avait jamais eu beaucoup d’amis… alors il essayait de chérir les quelques exceptions et appréciait chaque moment passé avec eux. Aldaric n’était pas très tactile de base mais ces temps-ci il avait tellement besoin d’affection… D’autant que, comment refuser un câlin à une bouille pareille ? Impossible. « Je suis vraiment content qu’elles te plaisent. Et aussi d’avoir réussi à te surprendre ! C’était le but. On avait prévu de se voir de toute façon… j’ai juste un peu avancé la date qu’on avait prévue. Je suis partant pour goûter, mais fais gaffe je risquerais de tout manger… Plutôt café, tu sais bien que je ne viens pas d’ici moi ! »

Aldaric finit par s’installer sur le canapé, il attendit patiemment que Lizzie l’y rejoigne. « Alors, dis-moi tout. Qu’est-ce qu’il se passe dans la vie de Lizzie en ce moment ? J’espère que les nouvelles sont bonnes. » Ou en tout cas meilleures que les précédentes… Il ne comprenait pas qu’on puisse faire du mal à une fille comme elle. Son visage d’ange donnait envie de la protéger… « Ca fait plaisir de revoir ton sourire en tout cas. Même s’il est gravé dans ma tête, c’est toujours mieux en vrai. » On aurait pu croire qu’Aldaric la draguait mais il ressentait un attachement tel que ce n’était même pas envisageable. Rien à avoir avec ce baiser échangé l’autre fois.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew, ana-sofia, deborah, nate, jesse & yevgeniya
TON AVATAR : béatrice martin
TES CRÉDITS : shyia (avat) penny (gif signat)
RAGOTS PARTAGÉS : 2452
POINTS : 3792
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 yo (09.04.90)
CÔTÉ COEUR : perdue
PROFESSION : tutrice à l'université de swansea
REPUTATION : elle vient de faire une fausse couche, elle est éteinte depuis



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: lizzie ∇ happy birthday ♫ Lun 11 Avr - 21:17

I've been with you such a long time
You're my sunshine
And I want you to know
That my feelings are true

C'est vraiment une bonne surprise de trouver Aldaric sur le pas de la porte et même s'il n'avait pas les bras aussi chargés, je l'aurais tout de même accueilli avec autant de chaleur. J'ai l'impression qu'il va mieux depuis le premier soir où nous nous sommes adressés la parole quand j'ai dû le reconduire chez lui et c'est un vrai régal de voir son état s'améliorer de jour en jour. C'est loin d'être parfait, c'est sûr, mais est-ce que ça peut l'être ? Je pensais que le bonheur était facile d'accès à un moment de ma vie, mais plus le temps passe et plus je commence à penser que la balance est réglée pour ne pas que notre joie soit trop visible. Cependant, je reste positive, optimiste et je continue de sourire à la vie. J'essaye, du moins. Je profite de ces petits instants heureux, un peu comme aujourd'hui, comme cette visite inopinée de mon ami qui n'aurait pas pu me faire plus plaisir. Très vite, je l'emmène dans l'appartement qu'il découvre pour la première fois étant donné que mon emménagement avec Enael est très récent.
« Tu me connais suffisamment pour avoir choisi des fleurs que j'adore et des chocolats dont je ne ferais qu'une bouchée. Crois moi, c'est suffisant ! » Je dépose les fleurs dans l'eau et laisse le vase sur le plan de travail. Probablement qu'Enael se demandera d'où elles proviennent et je ferais de mon mieux pour ne pas lui mentir, même si je sais d'avance qu'il n'appréciera pas que je parle à un homme, surtout quand je me souviens à quel point il m'avait mise en garde contre Oscar. Si j'avais suivi ses conseils, alors j'aurais encore le coeur intact, mais avec lui c'est toujours difficile de savoir s'il est sérieux ou simplement trop protecteur.
Je profite d'être dans la cuisine pour préparer un café au psychologue en plaçant une dosette dans la machine et je mets de l'eau à bouillir pour me préparer un thé. « Pour m'avoir surprise, c'est le cas de la dire, tu es doué à ce jeu là. C'est parti pour le café. » Je le gratifie d'un nouveau sourire et d'un clin d'oeil avant de jeter un sachet de thé dans ma tasse d'eau fumante. Je suis Aldaric dans le salon avec les deux tasses dans les mains et je dépose son café en face de lui tandis que je m'installe à côté de lui, repliant mes jambes sous mon corps. La boite de chocolats est devant nous sur la table basse et je l'entame la première en choisissant un chocolat qui a tout l'air d'être à la noisette. « Uhm… Trop bon. » que je lâche dans un soupire de satisfaction. Je me retourne vers le trentenaire et je le regarde, toujours en souriant.« Arrête donc ! Sacré charmeur. » dis-je, en sentant mes joues rougir quand il me complimente à nouveau avant de reprendre plus sérieusement. « Et bien, je crois que oui, les nouvelles sont plutôt positives. Mon frère aîné est sorti de l'hôpital… Il est dans un centre de rééducation à quelques heures d'ici, et même s'il me manque terriblement, je suis contente qu'il aille mieux. Sinon… De mon côté, ça va bien je crois. J'ai enfin mis ma robe de mariée en vente sur Internet donc avec un peu de chance, j'arrêterai bientôt de dévisager l'armoire comme si elle abritait la bouche de l'Enfer. » Un petit rire nerveux s'échappe de mes lèvres. C'est toujours difficile d'en parler, mais je le dois bien à Aldaric. Après tout, lui aussi s'était ouvert à moi alors que son fiancé avait mis les voiles et que j'étais venue le réconforter. Caleb s'était bien évidemment proposé de me débarrasser de toutes ces tâches fastidieuses pour l'annulation du mariage, mais j'avais tenu à le faire moi-même pour me rappeler à quel point l'adultère d'Oscar m'a fait souffrir et à quel point je ne devais pas retomber dans ses filets. « Et toi alors ? C'est peut-être mon anniversaire, mais ce n'est pas une raison pour que je monopolise la conversation. Comment tu vas, toi, sincèrement ? »

_________________


« high hopes »
You could be my unintended choice to live my life extended, you could be the one I'll always love, you could be the one who listens to my deepest inquisitions © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: lizzie ∇ happy birthday ♫ Mer 13 Avr - 0:28

lizzie ∞ aldaric
Aldaric se sentait chanceux que Lizzie apprécie ses cadeaux : il avait choisi un peu les fleurs au hasard, ainsi que le nounours… Visiblement il avait eu de bonnes intuitions ! Il se sentait aussi chanceux de ne pas être tombé sur le nouveau colocataire de la blonde, le fait qu’un homme arrive avec autant de cadeaux pour une fille ça pouvait paraître un peu bizarre. « Dis-moi quelles sont tes fleurs préférées, pour l’année prochaine. Je compte bien faire de ma visite d’aujourd’hui une petite tradition ! » C’était assez difficile pour lui de parler de l’avenir et de se projeter un an plus tard. Il avait tenté de se suicider et personne ne pouvait vraiment dire s’il allait recommencer ou non, lui-même ne savait pas trop quoi en penser. Mais il essayait de faire des efforts et de se trouver des projets ! Pour l’heure, il avait trouvé un petit boulot pour s’occuper et allait prêter main forte à sa cousine pour sa petite exploitation. Il ne savait pas trop s’il était fait pour un travail manuel mais c’était l’occasion de tester et de peut-être se découvrir de nouvelles compétences.

« Tu ne pensais quand même pas que j’allais oublier ton anniversaire non ? Donc la surprise n’en est pas tellement une ! En fait, la prochaine fois je me pointerais un jour lambda pour te souhaiter un joyeux non-anniversaire. » Et là, surprise assurée ! Parce que faire des cadeaux le jour d’un anniversaire, c’était vraiment banal en fin de compte. Il remercia la jeune femme pour le café et en but quelques gorgées. Il fallait reconnaître qu’un peu de whisky là-dedans n’aurait pas été de refus… mais il se retint de faire la réflexion, même pour rire. Même s’il savait que ses visites régulières aux Alcooliques Anonymes finiraient par se savoir dans tout Tenby, il préférait garder ça un minimum secret tant qu’il pouvait. Question de fierté… Même si Lizzie avait probablement pu remarquer une ou deux fois qu’il était un peu trop porté sur l’alcool. « Je ne suis pas un charmeur ! Puisque j’aime les hommes… tu peux être sûre que quand je te complimente c’est sincère et pas dans le but de te draguer. » Il n’était plus très à l’aise avec le fait d’être gay – et ne l’avait jamais été au final – mais en compagnie de Lizzie il avait beaucoup de mal à broyer du noir, et tant mieux d’ailleurs ! Elle avait un effet antidépresseur sur lui. « C’est vrai, ils sont pas dégueulasses ? » Même son vocabulaire était différent en sa présence ! Disons qu’il se détendait. Aldaric se pencha alors pour attraper un chocolat au hasard et put confirmer qu’il ne s’était pas trompé en les achetant. En règle générale il n’en raffolait pas et n’en prendrait sûrement pas plus d’un ou deux, mais ils n’étaient pas mauvais !

Lizzie commença à lui donner quelques nouvelles, Aldaric l’écouta attentivement. Il était plutôt content que les choses tournent ainsi et qu’elle commence à se sortir de tous ses malheurs. « Je suis soulagé pour ton frère. Il te manque maintenant mais les retrouvailles n’en seront que plus belles non ? Si jamais tu as besoin de quelqu’un pour t’emmener le voir un de ces jours, n’hésite pas. » Il fit la moue. « Je suis encore désolé pour ton mariage. Je suis sûr que tu aurais été magnifique… » Ce n’était peut-être pas la bonne stratégie pour la faire sourire. Il évitait toutes les astuces de psychologue dans sa vie personnelle, reconnaissant que ça manquait parfois un peu de naturel. « Mais c’est bien que tu ailles de l’avant. Et je suis fier de toi. » C’était toujours plaisant d’entendre ça ! Il le pensait réellement en tout cas. « Je pense vraiment que tu trouveras quelqu’un de bien, un jour. Je sais que c’est une phrase bateau mais tu le mérites tellement plus que les autres… C’est bien simple, si toi tu ne trouves pas, je ne vois pas qui pourrait. » Et autant dire que le prochain subirait un interrogatoire… mais probablement pas de la part d’Aldaric, il y avait d’abord la famille de Lizzie pour ça.
Dans le fond ça leur faisait un nouveau point commun… Un rêve de mariage qui s’envolait.

Il grimaça quand Lizzie lui demanda de ses nouvelles, à son tour. Aldaric ne voulait vraiment pas parler de lui, mais il ne voulait pas lui mentir non plus… Il haussa les épaules. « En ce moment ? J’en sais trop rien. Récemment on s’est servi de moi comme d’un objet de vengeance. C’était… plutôt intéressant. » Il essayait de prendre la chose avec humour. De toute façon le psychologue ne prévoyait pas d’en dévoiler plus… Toute cette histoire l’énervait tellement.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew, ana-sofia, deborah, nate, jesse & yevgeniya
TON AVATAR : béatrice martin
TES CRÉDITS : shyia (avat) penny (gif signat)
RAGOTS PARTAGÉS : 2452
POINTS : 3792
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 yo (09.04.90)
CÔTÉ COEUR : perdue
PROFESSION : tutrice à l'université de swansea
REPUTATION : elle vient de faire une fausse couche, elle est éteinte depuis



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: lizzie ∇ happy birthday ♫ Mer 13 Avr - 23:30

I've been with you such a long time
You're my sunshine
And I want you to know
That my feelings are true

« J'aime beaucoup l'odeur des roses, mais mes fleurs préférées sont probablement les lys. » Dis-je avec sincérité en me mordant la lèvre inférieure. Avec une pointe de nostalgie, je me souviens d'Oscar, et de la fleur - un lys justement- qu'il avait glissé dans mes cheveux lors du mariage d'Alexander. C'était notre premier rendez-vous officiel aux yeux de tous et accessoirement la journée où nous avons franchi le point de non-retour. Un pincement au coeur, je me force tout de même à esquisser un sourire vers mon compagnon inattendu. Sans m'en rendre compte, je remarque que cette visite était tout ce dont j'avais besoin. Aldaric me change les idées et surtout, il me fait me sentir bien dans ma peau, ce qui dernièrement était un challenge assez difficile à surmonter. Avec lui, je me sens bien et c'est peut-être parce que je sais que justement il n'y a aucune ambiguité et que nous n'avons pas besoin de nous mentir l'un l'autre... Peut-être parce que je l'ai vu au pire de sa forme et parce que nous avons échangé un baiser quand nous étions tous les deux perdus. De toute façon, on ne peut même pas se mentir, on le ressentirait.
En réalité, si je suis étonnée de la visite du Français, c'est justement parce que je ne croyais pas qu'il se souviendrait de mon anniversaire. Je n'ose toutefois pas lui faire part de cette information. Après tout, Aldaric a une vie mouvementée, alors je ne pensais pas qu'il prendrait le temps de s'intéresser à moi, cette pauvre petite blonde au look un peu trop marginal et un peu trop gentille. Je m'esclaffe à ses mots et je le vois goûter l'un des chocolats, un sourire aux lèvres. Il a l'air d'apprécier, mais pas d'en raffoler. Cependant, je ne me gêne pas pour piocher à nouveau dans la boîte et tant pis pour les kilos en trop avant l'été. « Pas dégueulasse ? Tu rigoles, ce sont des tueries. » Que je dis la bouche pleine avant d'attaquer les sujets plus sérieux et plus sensibles pour répondre aux questions du psychologue. Je souris timidement quand il évoque Luka, mais mes yeux s'agrandissent que il me propose de m'emmener aller le voir. Je ne m'attendais pas à autant de générosité de la part du brun et cela ne rend sa proposition que plus touchante.  « Oh merci, Aldaric… C'est très généreux. Merci ! » Je garde sa proposition dans un coin de ma tête, car même si je ne veux pas déranger le trentenaire outre mesure, j'aimerais beaucoup revoir Luka et sachant que je ne conduis plus depuis mon accident de voiture, son offre peut être très attrayante. On poursuit les sujets qui fâchent et j'ose même mentionner mon projet de mariage avorté sans trop avoir envie de pleurer. Une bonne chose, en somme, et à la remarque d'Aldaric, je hausse les épaules.  « Je ne sais pas… Mais au final, ce n'est pas plus mal que ce soit passé comme ça. Je veux dire, quand on épouse quelqu'un on est censé pouvoir traverser toutes les épreuves et là… C'était déjà trop pour lui. Je sais que ça a été difficile pour lui aussi, mais… » Je baisse les yeux sans réussir à terminer ma phrase. « Dans la richesse et la pauvreté, la santé et la maladie qu'ils disent… » que je dis à voix haute sans même m'en apercevoir. Je hausse les épaules à nouveau et je relève la tête un sourire triste sur le visage avant de refaire face à Aldaric. Comment lui dire que je croyais avoir trouvé le bon ? Et que me voilà à vingt-six ans, fraichement célibataire avec une santé fragile. Pourtant ses mots tendres et gentils me serrent la gorge. J'ai des difficultés à être d'accord avec le psychologue, mais je n'en dis rien, ne voulant pas le vexer.
Désireuse de changer de sujet pour que je ne fonde pas en larmes devant mon ami, je lui retourne la question, espérant avoir des nouvelles réjouissantes de son côté. Toutefois, ce qu'il me dit me fait froncer les sourcils et je laisse bouche bée. Je ne sais pas si je dois prendre littéralement ce qu'il me dit, mais clairement, je sens une pointe d'ironie quand il dit que c'était une expérience intéressante. Autant dire que ça ne doit pas être très plaisant. « On s'est servi de toi ? » Demande-je tout de même parce que j'ai du mal à saisir l'importance de ses propos, mais pour dédramatiser un peu l'ambiance qui devient chargée, je lui lance un coussin dessus après avoir vérifié que son café était posé sur la table basse.

_________________


« high hopes »
You could be my unintended choice to live my life extended, you could be the one I'll always love, you could be the one who listens to my deepest inquisitions © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: lizzie ∇ happy birthday ♫ Jeu 14 Avr - 15:24

lizzie ∞ aldaric
« Des lys, c’est noté ! J’essaierais de m’en souvenir. Et si jamais j’oublie, je te donne l’autorisation de me frapper. » dit-il avec un petit sourire. Il y avait en réalité peu de chances qu’il oublie un détail pareil. Aldaric était réellement heureux d’apprendre à la connaître un peu plus et il avait plutôt bonne mémoire en général. La preuve, il n’avait pas oublié son anniversaire ! Pourtant il avait de quoi être ailleurs. Il faisait réellement passer Lizzie avant tout le reste… Le psychologue n’arrivait pas à comprendre cet attachement alors qu’ils se connaissaient peu et passaient si peu de temps ensemble. Il se sentait d’ailleurs un peu con parce qu’elle ne ressentait probablement pas la même chose à son égard. Enfin… il avait déjà l’habitude de l’amour à sens unique alors l’amitié, il s’y ferait sans doute aussi ! Il ne comptait de toute façon pas lui parler de ça, ça pourrait être mal interpréter et elle n’avait pas tant besoin de savoir qu’il se rattachait vraiment à elle. C’était sans doute parce qu’elle avait été présente à un moment où personne d’autre ne l’était… Et puis son sourire, il n’aurait de cesse de répéter qu’il était contagieux et addictif.

Aldaric sentit son amie vraiment heureuse suite à sa proposition, ça pouvait se voir dans ses yeux. L’emmener voir son frère lui ferait plus que plaisir et il avait de toute façon pas mal de temps à tuer. Il était cependant persuadé qu’elle n’oserait jamais lui demander… Le psychologue tenta donc de la rassurer par avance. « Rien ne me ferait plus plaisir que de t’y emmener. Alors surtout tu n’hésites pas d’accord ? Le temps en famille c’est quelque chose de précieux. » C’était une chose qu’on comprenait quand on perdait un membre de sa famille. Aldaric s’était dit qu’il avait raté plein de choses avec son frère quand celui-ci était mort… et on ne pouvait malheureusement jamais revenir en arrière. Pour cette raison il était d’autant plus content que ça aille mieux avec sa cousine Norah. La vie était trop courte pour rester fâcher contre quelqu’un de son sang. Ou même ses amis… C’était une vision un peu bisounours en somme. « Et puis ça me rendrait service en plus, ça me permettrait de bouger un peu. » ajouta-t-il pour terminer de la convaincre.
« C’est peut-être un peu dur ce que je vais te dire. Mais il vaut mieux que ça se finisse avant le mariage plutôt que trois mois après… Ca t’évite d’être classée dans la catégorie des divorcées et ça te permet de garder le plus beau jour de ta vie pour l’homme qui le méritera vraiment. Je sais que pour toi, c’était lui. Malheureusement les gens ne sont pas toujours ceux qu’ils prétendent être… » Il se mordit la lèvre. « Je me rends compte que je ne dois pas énormément te remonter le moral, là… Mais dans l’idée, je sais juste que tu mérites mieux. » Il avait peut-être un peu perdu la main en tant que psychologue… Mais en réalité réconforter une amie c’était plus difficile que de réconforter quelqu’un qu’on ne connaissait pas ; il avait trop peur de dire des bêtises.

Il était un peu réticent quant au fait de raconter ses dernières mésaventures. Aldaric avait du mal à digérer et puis surtout, parler de lui alors que c’était la journée de Lizzie… c’était pour cette raison qu’il avait choisi de répondre avec ironie, histoire de mettre de la distance avec cette histoire et de rapidement passer à autre chose. Mais la jeune femme sembla demander quelques précisions supplémentaires… Avant de lui balancer un coussin ! Pris au dépourvu, il se retrouva un peu sonné, attrapa finalement l’oreiller pour le lui renvoyer. « Mais quel âge tu as en vrai ?! » qu’il dit en riant de bon cœur. Elle avait eu la bonne idée pour le détendre un peu. C’était censé être une journée joyeuse, bordel ! « Tu sais quoi ? J’ai pas trop envie de parler de ça. C’est pas la journée… et puis ça me torture assez comme ça. Est-ce que tu me donnes l’autorisation de te kidnapper pour le reste de la journée ? Je me suis renseigné et j’ai trouvé un endroit qui pourrait bien te plaire ! »
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew, ana-sofia, deborah, nate, jesse & yevgeniya
TON AVATAR : béatrice martin
TES CRÉDITS : shyia (avat) penny (gif signat)
RAGOTS PARTAGÉS : 2452
POINTS : 3792
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 yo (09.04.90)
CÔTÉ COEUR : perdue
PROFESSION : tutrice à l'université de swansea
REPUTATION : elle vient de faire une fausse couche, elle est éteinte depuis



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: lizzie ∇ happy birthday ♫ Ven 15 Avr - 21:41

I've been with you such a long time
You're my sunshine
And I want you to know
That my feelings are true

Il veut faire les choses bien et je lui souris parce que c'est agréable de se sentir choyée. Pourtant, il n'a pas besoin d'en faire autant et je ne risque pas de le frapper si jamais il venait à oublier mon amour pour les lys. La conversation est encore légère et je commence déjà à m'empiffrer de chocolats en répondant aux questions du psychologue et en me livrant sur l'état actuel de me vie. Même si ce n'est pas le summum du bonheur, je n'ai pas à me plaindre : Luka est en vie après des mois dans le coma et même s'il est loin, je sais qu'il n'est là bas que pour son bien-être et surtout, pour revenir encore plus en forme. Je souris et j'explique la situation à mon ami quand ce dernier me propose de m'emmener le voir si besoin. Je le remercie, mais il insiste quand il devine que je ne risque pas de le lui demander même si j'en ai terriblement envie. Je le regarde dans les yeux et il peut voir que les miens pétillent à l'idée de rendre visite au soldat. Mon sourire s'élargit  « D'accord, je n'hésiterai pas. » que je lui promets. Je me demande si Aldaric est tenté par l'expérience étrange qu'est de rencontrer mes frères et je préfère encore lui éviter ce traumatisme autant que possible. Luka n'est pas le problème en soit, il faut juste qu'Aldaric soit au courant de ce qui l'attend : un homme pas forcément sympathique et un peu bougon sur les bords. Celui avec lequel il vaut mieux qu'il ne tombe pas face à face est bien Enael. Déjà qu'il est un peu possessif à la base avec moi, il s'enflamme clairement quand il s'agit d'autres hommes, même si je ne suis pas impliquée romantiquement avec. Oui, autant accorder un sursis au trentenaire en lui évitant de rencontrer mes grands frères pour le moment.  « Oui, c'est mieux comme ça. C'a m'évite de payer un divorce. » Dis-je en essayant de détendre l'atmosphère en ne gardant que la dimension financière du mariage et en enlevant l'amour. « En plus, légalement, j'aurais été obligé de venir en aide à sa mère si besoin, alors que ce n'est pas la femme la plus aimable du monde. » Je force un sourire pour dédramatiser la situation. Si je ne me marie pas, j'essaye justement de voir les aspects négatifs du mariage pour ne pas que la tristesse prenne le dessus.

C'est finalement au tour de mon compagnon de la journée de se mettre à broyer du noir quand je lui demande comment il va et je continue sur ma lancée pour ne pas que l'on se morfonde trop longtemps en envoyant un coussin sur lui. Je me mords la lèvre, ne sachant pas comment il va prendre cette attaque, mais je ne suis pas surprise quand il me le renvoie. Je rigole et je préfère ne pas répondre à sa question ironique concernant mon âge, jugeant qu'il est préférable de rigoler ensemble et de ne pas penser aux choses néfastes qui nous entourent. Je me calme et je le regarde quand il m'avoue finalement ne pas avoir envie d'étoffer sur le sujet qui fâche et je hoche la tête en signe de compréhension. « Je comprends. En tout cas, si un jour tu veux tout lâcher, tu sais où me trouver. » Dis-je avec un sourire encourageant. Je doute qu'il veuille un jour se confier à ce sujet, mais au cas où je lui laisse cette porte de sortie disponible. « Me kidnapper, carrément ? » ajoute-je en m'esclaffant alors que le brun semble vouloir mettre les voiles je ne sais où. J'y réfléchis une ou deux secondes, puis j'accepte sa proposition avec un haussement d'épaules. Pourquoi pas ! Ca nous fera du bien à tous les deux de sortir et au moins, j'arrêterai de picorer dans la boite de chocolats. « Permission de me kidnapper accordée, mais laisse moi juste enfiler autre chose. » Je m'éclipse dans ma chambre pour troquer ma tenue spéciale canapé pour des vêtements un peu plus appropriés pour une sortie en public. Un dernier coup de brosse dans les cheveux et je viens rejoindre Aldaric qui est resté au salon. « Alors, où est-ce que tu as prévu de m'emmener ? Tu m'intrigues… »

_________________


« high hopes »
You could be my unintended choice to live my life extended, you could be the one I'll always love, you could be the one who listens to my deepest inquisitions © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: lizzie ∇ happy birthday ♫ Sam 16 Avr - 17:32

lizzie ∞ aldaric
Lizzie avait entamé une procédure pour détendre l’atmosphère… Elle avait plutôt réussi son coup ! On pouvait se demander quel âge ils avaient, ces deux-là. Et ça n’allait pas s’arranger quand elle apprendrait la destination prévue pour leur petite escapade ! « C’est vrai, je peux ? » Il sourit comme un gamin quand elle lui donna la permission de le kidnapper et la laissa volontiers se changer – peu importe ce qu’elle portait de toute façon elle était rayonnante. « Est-ce que tu es de ces filles qui mettent trois ans pour se préparer ? » dit-il pour la taquiner, attendant patiemment dans le salon. Il fut ravi de constater qu’elle avait à peine pris dix minutes, ils pouvaient donc se mettre en chemin ! « Hey, c’est un kidnapping ! Je ne peux pas te dire où je t’emmène et normalement je devrais même te bâillonner. Mais je compte sur toi pour chanter dans la voiture, comme ça le temps passera plus vite. En plus je ne t’ai jamais entendue chanter ! »

Aldaric ne pensait pas prendre trop de risques en ne lui disant pas la destination. Il était persuadé que ça lui plairait ! Ce qui serait compliqué par contre : la contenir pendant tout le trajet ! Bon, en somme il n’y en avait pas pour trop longtemps, il ne voulait pas l’effrayer non plus. Le psychologue ne voulait juste pas faire les choses à moitié ! Il tenait à ce qu’elle se souvienne de cette journée longtemps et aussi à ce qu’elle passe une très bonne journée. Ca lui changerait les idées et ça changerait par la même occasion celles d’Aldaric ; il n’avait presque pas pensé à Ian depuis qu’il était avec Lizzie. « T’as de la chance, je pourrais te bander les yeux aussi. Mais j’ai pas ce qu’il faut en fait, donc… Il est probable que tu finisses par deviner sur la route. »
Il haussa les épaules puis monta dans sa voiture – après lui avoir ouvert l’autre portière. Il aimait prendre soin des gens et il fallait reconnaître qu’il n’y avait plus grand-monde dont il pouvait s’occuper de la sorte. Même si dans le fond Aldaric avait toujours peur d’en faire un peu trop avec la jolie blonde.

A peine une demi-heure de route les séparait du plan d’Aldaric. Ce qu’il avait prévu… c’était tout simplement de l’emmener dans une fête foraine, installée depuis peu ! C’était un peu cliché mais toutes les filles aimaient les fêtes foraines non ? Que ce soit dans le but de manger de bonnes choses, gagner des nounours géants – ou tout du moins essayer – ou même avoir peur sur des montagnes russes.
Il se gara, soudainement un peu anxieux que ça ne lui plaise pas. « Alors, qu’est-ce que t’en penses ? »
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew, ana-sofia, deborah, nate, jesse & yevgeniya
TON AVATAR : béatrice martin
TES CRÉDITS : shyia (avat) penny (gif signat)
RAGOTS PARTAGÉS : 2452
POINTS : 3792
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 yo (09.04.90)
CÔTÉ COEUR : perdue
PROFESSION : tutrice à l'université de swansea
REPUTATION : elle vient de faire une fausse couche, elle est éteinte depuis



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: lizzie ∇ happy birthday ♫ Lun 18 Avr - 15:55

I've been with you such a long time
You're my sunshine
And I want you to know
That my feelings are true

Je suis surprise quand j'entends Aldaric proposer une sortie. Même si c'est mon anniversaire, je ne m'attendais pas à m'extirper du canapé et encore moins à sortir de l'appartement. Toutefois, l'idée me tente fortement. J'ai passé du temps avec le psychologue et c'est dommage qu'à chaque fois, nous nous voyons à l'intérieur. Le temps n'est pas trop mauvais dehors, alors raison de plus pour prendre un bon bol de vitamine D. Je m'éclipse dans ma chambre afin d'enfiler des vêtements un peu plus présentables et je viens rejoindre Aldaric dans le salon après quelques minutes à peine. Curieuse, je lui demande où il compte m'emmener et sa réponse me fait à nouveau rire. Je lève les mains, comme en signe de renonciation et d'acceptation de la situation. Non, je ne saurais pas où il m'emmène, mais qu'importe. J'ai une confiance aveugle en Aldaric et je sais d'avance que nous allons passer un agréable moment. Je me demande si je vais à nouveau être la cible des ragots... Si parce que je passe du temps en compagnie du trentenaire, les mégères vont encore s'imaginer qu'il se passe quelque chose entre nous, comme quand ma relation avec Oscar venait de débuter. Avant de sortir de l'appartement, je prends un bout de papier pour mettre un mot à mon frère. Je reste laconique, expliquant simplement que je suis dehors et qu'il n'a pas à s'inquiéter de mon absence. Il faut toujours faire attention avec Enael, car le moindre moment inhabituel est susceptible de le déranger et de le faire s'inquiéter pour moi. C'est mon grand frère, après tout. Mais avec un peu de chance il comprendra que j'avais envie de prendre l'air le jour de mes vingt-six ans. Je prends mon sac à main et nous sortons de l'appartement que je referme à clé.
Nous montons en voiture et je suis les ordres d'Aldaric en me mettant à chanter en écho avec les musiques qui sont diffusées à la radio. J'aime bien sa conduite et c'est bien pour cette raison que je me permets de me lâcher autant, surtout étant donné que depuis mon accident de voiture, les trajets en voiture sont plutôt difficiles. Je n'ai jamais été aussi libre avec le brun, mais ce dernier exerce sur moi quelque chose qui me rend différente. Alors je me lâche, je chante, je rigole, je vis. « J'espère que tes oreilles ne saignent pas trop, mais fallait pas me dire de chanter, il va se mettre à pleuvoir. » Je m'esclaffe et je crois deviner où le Français a décidé de me kidnapper. Je souris à cette idée, mais je n'en dis pas plus. Etant native de la ville, je connais à peu près tous les chemins possibles et toutes les activités dont regorge la bourgade et ses alentours. Sans aucun doute, Aldaric a fait un bon choix en choisissant cette sortie.
Il se gare et comme prévu, nous sommes là où je l'avais prédis un peu plus tôt. Je le regarde alors qu'il me demande ce que j'en pense et je le gratifie d'un sourire qui se veut réconfortant et un peu taquin sur les bords. « J'en pense que je vais te mettre la pâtée ! mais aussi que tu n'as pas intérêt à me laisser seule à côté des machines à sous sinon je risque de finir endettée » Je rigole davantage et nous sortons de la voiture pour nous rendre au milieu de la fête. Il y a foule et j'attrape le bras du brun pour ne pas le perdre au milieu de toutes ces personnes. Je tombe nez à nez avec le stand de jeux d'arcade et je ne peux m'empêcher de tirer Aldaric par le bras pour le mener jusqu'aux machines de danse. « Prêt pour ton humiliation ? » Demande-je, mutine. Probablement qu'il ne s'attendait pas à voir mon âge mental diminuer d'une dizaine d'années en m'emmenant ici, pourtant, le pauvre va devoir me supporter.

_________________


« high hopes »
You could be my unintended choice to live my life extended, you could be the one I'll always love, you could be the one who listens to my deepest inquisitions © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: lizzie ∇ happy birthday ♫ Ven 22 Avr - 21:18

lizzie ∞ aldaric
Il y avait très longtemps qu’Aldaric n’avait pas mis les pieds dans une fête foraine. Trop de travail, personne avec qui y aller accessoirement… S’y rendre avec la blonde le mettait réellement de bonne humeur. D’autant qu’elle s’était mise à chanter dans la voiture comme il le lui avait demandé, autant dire qu’Aldaric se moqua tout le long du trajet ! Rien de bien méchant puisqu’il poussa un peu la chansonnette aussi à certains moments… Un beau duo de casserole en somme. Il espérait juste que la jeune femme ne soit pas trop adepte des montagnes russes car il n’était plus certain d’avoir l’âge pour supporter autant de secousses… Une ou deux fois ça pouvait passer, mais plus il ne pouvait rien garantir ! « T’en fais pas, mes oreilles vont très bien ! Tu chantes pas si mal… de toute façon on te le pardonne parce que t’es mignonne. » On ne pouvait pas avoir toutes les qualités et encore, elle se débrouillait bien mieux que lui au final. Du moment qu’ils ne se retrouvaient pas à faire un karaoké devant du public, tout allait bien…

Ils arrivèrent à destination, Lizzie sembla apprécier la surprise. Il poussa donc un soupir de soulagement – bien qu’il s’en était douté de toute façon. « Me mettre la pâtée, tu crois ça ? Mon égo va souffrir si je comprends bien ! » Il rit de bon cœur. Aldaric aurait pu lui dire que de toute façon, il la laisserait gagner à à peu près tout ce qu’elle souhaitait… Mais il était persuadé que Lizzie avait un esprit de compétition bien caché et qu’une telle offre ne l’intéresserait pas le moins du monde. Au pire s’il venait à la battre à quelque chose – ce qui n’était pas sûr du tout – il se ferait pardonner en lui gagnant un autre nounours, histoire de tenir compagnie à celui qu’il lui avait offert tout à l’heure. « Promis pour les machines à sous, mais seulement si tu me laisses éloigné des barbes à papa sinon je risque de finir obèse. »
Dire que dans dix ans, il accompagnerait sûrement sa fille ici !

Aldaric se laissa volontiers guider par la jolie blonde ; c’était sa journée et donc à elle de choisir leur programme pour le reste de la journée. Il déchanta cependant quand elle lui montra un jeu de danse… Disons que s’il n’avait pas un balai dans les fesses, il n’en était pas loin ! Danser ce n’était clairement pas son truc, peut-être parce qu’il ne pratiquait jamais. Même plus jeune les boîtes de nuit ne l’avaient jamais intéressé. Mais Lizzie voulait danser, alors… Il râla un peu pour la forme malgré tout. « Je ne sais pas si on peut être prêt pour ça… Est-ce que tu te souviens de mon âge ? Je suis trop vieux pour ces conneries ! Je joue, seulement si tu promets de ne pas te moquer. »

Et il céda, forcément. Comment dire non à Lizzie ? Elle savait qu’il ne pouvait rien lui refuser, autant qu’elle en profite.
Sans grande surprise ce fut elle qui gagna, et de vraiment loin ! Mais Aldaric devait reconnaître qu’il s’était bien amusé lui aussi et qu’il avait tout oublié pour se concentrer sur sa défaite cuisante. Un peu essoufflé malgré tout… il n’avait plus l’habitude de bouger autant ! « J’admets ma défaite… mais au tir à la carabine, je suis le meilleur ! »

Lizzie et Aldaric c’était vraiment particulier. Ils n’avaient pas besoin de mots pour se dire ce qu’ils représentaient l’un pour l’autre ; leurs comportements parlaient pour eux. Une journée avec Lizzie c’était en général des rires, des rires et des rires. Tout le monde avait besoin d’une amitié comme ça.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew, ana-sofia, deborah, nate, jesse & yevgeniya
TON AVATAR : béatrice martin
TES CRÉDITS : shyia (avat) penny (gif signat)
RAGOTS PARTAGÉS : 2452
POINTS : 3792
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 yo (09.04.90)
CÔTÉ COEUR : perdue
PROFESSION : tutrice à l'université de swansea
REPUTATION : elle vient de faire une fausse couche, elle est éteinte depuis



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: lizzie ∇ happy birthday ♫ Ven 29 Avr - 8:49

I've been with you such a long time
You're my sunshine
And I want you to know
That my feelings are true

La façon dont Aldaric s'occupe de moi pour mon anniversaire est inattendue bien que très agréable. Je n'en attendais pas autant de sa part, je n'en attends jamais autant de qui que ce soit, en fait, mais clairement le psychologue est parvenu à me changer les idées en quelques secondes à peine et je ne m'en sens que mieux. Petit à petit, il me fait oublier mes tracas, il va jusqu'à rendre le fait de prendre de l'âge moins effrayant quand on est dans ma situation. Pourtant, j'aurais de quoi avoir peur... Seule, sans travail, avec une santé fragile et le quart de siècle déjà dépassé... Mais non, la présence d'Aldaric balaie tout ça et ne me laisse que des pensées positives. Surtout, qu'encore une fois, il dit que je suis mignonne et je me retrouve à rougir. C'est idiot, je sais bien que ce ne sont pas les femmes qui l'intéressent, mais quand même, le poids de ses mots reste intact et un compliment reste un compliment. Je souris, un peu bêtement et quand nous arrivons à la fête foraine, j'ai l'impression que mon âge diminue de minutes en minutes et cette sensation ne fait qu'empirer quand je découvre les jeux d'arcade. Aimantée aux machines, je tire Aldaric par le bras pour l'emmener vers celles réservées à la danse, et avec un sourire en coin, je le défie de me battre. « Promis, je ne suis pas du genre moqueuse. » Lui dis-je, le sourire aux lèvres, attendant de le voir craquer et d'accepter de jouer une partie avec moi. Et il le fait ! Sans trop avoir à insister, le Daire se met sur la machine voisine et quelques minutes plus tard, les scores disent que je l'écrase à plate couture. Un peu essoufflée, je lui donne un petit coup à l'épaule. « Avoue, tu ne t'attendais pas à danser en m'emmenant là, hein ? » Je rigole et je l'écoute me proposer quelque chose de nouveau à faire. « Du tir ?  Alors là, je veux bien de croire, je n'ai jamais tiré de ma vie ! »
Mais il faut croire que le dicton disant qu'il y a une première fois à tout a raison puisque je me retrouve la carabine sous le bras à essayer de viser la cible. Je tire et le résultat est bien ridicule. J'ai l'impression d'être projetée en arrière quand la cartouche sort et je bien que je sois surprise la première fois, mes tirs ne sont pas meilleurs les fois d'après. Alors je passe l'arme à Aldaric et j'observe ce dernier s'en sortir superbement bien. « Et bien dis donc, tu as un passé de chasseur ou bien ? » Que je demande en m'esclaffant, toujours admirant la précision de ses tirs. Et forcément, avec des scores aussi bons, le forain n'a pas d'autre choix que de donner la plus grosse peluche du stand au psychologue. "Pour votre dame" qu'il dit, le forain, et je me sens rougir à nouveau, mais ce n'est pas pour autant que je viens lui dire que nous ne sommes pas ensemble alors que je récupère la peluche XXL. A quoi bon ? Et puis, ce n'est pas comme si c'était gênant d'être pris pour un couple avec le brun. On s'éloigne du stand et alors je le regarde, un peu gênée. « Tu pourras l'offrir à Amelia, si tu veux. » propose-je en souriant étant donné que c'était peut-être pour elle qu'il essayait de gagner le plus gros prix. Et puis, encore excitée par l'animation de la fête, je reprends, radieuse. « Je sais ce que tu as dis à propos de la barbe à papa, mais tu viens de te dépenser en dansant et puis… Une barbe à papa n'a jamais fait de mal, non ? » Demande-je, un sourire mutin  « En plus ça pourrait être pas mal pour aller sur la grande-roue, non ? »  

_________________


« high hopes »
You could be my unintended choice to live my life extended, you could be the one I'll always love, you could be the one who listens to my deepest inquisitions © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: lizzie ∇ happy birthday ♫ Mer 4 Mai - 23:05

lizzie ∞ aldaric
« Ca fait bien dix ans que je ne m’attends plus à danser nulle part… » En règle générale il n’avait jamais été trop porté sur la danse de toute façon. Aldaric avait toujours préféré les soirées tranquilles dans un bar à celles qu’on pouvait passer en boites de nuit. C’était peut-être une question de génération… Ou d’éducation tout simplement. Il était à peu près certain que Lizzie pensait de la même façon, son caractère doux ne collait pas à l’ambiance sordide qui se dégageait de ces endroits. « J’espère qu’on ne racontera pas trop dans Tenby que je ne sais pas danser… ma réputation est déjà pas mal faite ! Toi par contre tu te débrouilles vraiment bien, bravo, la victoire te revient largement. » Un mauvais perdant aurait affirmé qu’il avait fait semblant de perdre mais Aldaric laissait volontiers la victoire à celle qui le méritait. D’autant que Lizzie ne l’aurait pas cru s’il avait dit un truc pareil… Mais il allait pouvoir prendre sa revanche au stand de tir – bien que ce soit pour lui gagner un joli nounours, encore un.

Il s’amusa bien à la voir tirer, autant qu’elle avait dû rigoler en le voyant danser. Chacun son domaine à priori… Aldaric se saisit à son tour de la carabine et pour lui ce fut un jeu d’enfants. Il avait passé beaucoup de temps dans les fêtes foraines avec son petit frère et s’était vite pris au jeu… Lui qui n’était pourtant pas manuel. « Oh non, je préfère tirer sur des cibles que sur des animaux, je ne blesse personne ! » Il avait tendance à trouver la chasse barbare. Son père y était souvent allé, Aldaric n’avait jamais daigné l’y accompagner. Peut-être qu’avoir cette position sur la chasse n’était pas très virile, pas très homme, mais il s’en foutait totalement. Ayant bravé un bon nombre de ses principes, il fallait bien qu’il lui en reste quelques-uns tout de même…
Aldaric gagna grâce à son habileté une des plus grosses peluches du stand. Celles qu’on galérait à porter tout le reste de la journée… Par réflexe le forain la donna à Lizzie en l’affublant d’un petit surnom. Aldaric eut peur qu’elle en soit gênée – voire dégoûtée – mais elle sembla bien le prendre et ne le reprit même pas. Ils s’éloignèrent, Aldaric ne put s’empêcher de faire un petit commentaire. « Alors comme ça tu es ma dame ? » Il sourit doucement. « Qui te dit que je ne l’ai pas gagnée pour moi ?! Bon… Cette peluche est bel et bien pour toi. Je crois que Savannah me tuerait si j’en ramenais encore une à Amy, j’ai dû lui en offrir une dizaine déjà… Et puis c’est ton anniversaire ! »

Aldaric se mordit la lèvre quand elle parla de barbe à papa. « D’accord… mais juste une ! Si je t’en propose une deuxième surtout tu me frappes fort jusqu’à ce que j’oublie. » Comme c’était son anniversaire il ne put faire autrement que de l’inviter et lui paya sa barbe à papa. Tous les deux finirent sur la grande roue à discuter de tout et de rien, à essayer de se décider ce qu’ils pourraient faire comme la suite.
« En tout cas j’ai passé un très bon moment avec toi. J’avais vraiment besoin d’une journée comme celle-là et j’espère bien qu’on puisse refaire ça tous les ans. D’ailleurs, on n’est peut-être même pas obligé d’attendre ton prochain anniversaire. Y’a pas besoin d’occasion pour te faire plaisir ! » Un peu bêtement, il posa sa tête sur l’épaule de Lizzie et sourit comme un gamin. Il avait l’impression de perdre dix ans quand il se trouvait avec elle… C’était tellement agréable.

La fin de journée se passa aussi bien que le reste et il la ramena chez elle à une heure raisonnable, accompagnée de son nounours. « A bientôt Lizzie, prends soin de toi surtout ! »
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: lizzie ∇ happy birthday ♫

Revenir en haut Aller en bas

lizzie ∇ happy birthday ♫

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-