AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

samuel ∇ walk into the lion's den.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: samuel ∇ walk into the lion's den. Ven 8 Avr - 17:12

samuel ∞ sevan
Tu peux le faire, tu peux le faire ! Qu’il se répétait depuis déjà une bonne quinzaine de minutes. Sevan avait un objectif bien précis en tête, aujourd’hui. Il n’avait jamais été très à l’aise avec les fauves que domptait Sam et n’avait même jamais voulu les approcher… Le blond savait parfaitement que ça décevait son amoureux – même s’il ne le disait pas. Il avait réellement envie de partager cette passion avec lui, de lui faire confiance ou plutôt de réussir à faire confiance à ces bestioles ! Les approcher ce serait un peu comme prouver à Sam qu’il faisait du bon boulot et que Sevan n’avait rien à craindre. C’était pour lui faire plaisir et aussi par fierté personnelle, parce qu’il n’acceptait pas d’avoir autant peur de quelque chose. S’il avait réussi à adopter un chat, pourquoi pas un lion ? Bon, ils n’avaient pas vraiment la même taille, ni les mêmes crocs… C’était là toute la difficulté.
Seulement il s’était peut-être un peu trop emballé à cette idée et n’avait pas énormément réfléchi à ses actes – pour ne pas se dégonfler. La démarche normale – et la seule acceptable d’ailleurs – aurait été de demander à Samuel de l’accompagner. Il était le seul à savoir s’en occuper et à pouvoir les calmer si quelque chose n’allait pas ! Mais non, Sevan n’avait pas voulu lui en parler. En fait, il avait eu trop peur de passer pour une mauviette au cas où il n’osait pas aller jusqu’au bout…

Pour être sûr de ne croiser personne, il s’était levé très tôt après avoir passé la nuit dans la caravane de son amoureux. C’avait été dur de le laisser repartir de son appartement mais en fin de compte, ils se voyaient presque tout autant que lorsque Sam squattait chez lui. Ils évitaient de trop s’afficher en tant que couple au cirque tant que le père Bennett n’était pas totalement à l’aise avec l’idée mais entre les quelques parois de cette caravane, ils étaient de nouveau libres ! Sevan s’était appliqué dans son travail pour ne pas attirer les foudres du père de Samuel et pour le moment, ça semblait aller. Eux qui avaient pensé un instant qu’il deviendrait peut-être son bouc émissaire… Ils avaient eu tort ! Enfin, jusqu’à ce qu’il ne décide d’aller rendre visite aux fauves, bien entendu…

Décrire la scène n’était pas forcément très utile. Imaginez juste un Sevan maladroit, angoissé et vraiment… vraiment idiot. Il eut au moins l’idée de leur ramener à manger ! Ce qui lui sauverait peut-être la vie… Ou pas.
Tout s’était passé très vite. L’adrénaline avait grimpé d’un coup alors qu’il ouvrait l'enclos. Déjà bien stressé, il avait sursauté en entendant du bruit, de peur d’être découvert. Sur le coup il lâcha la clé… impossible de la retrouver. Ses yeux balayèrent le sol un bon nombre de fois mais il dût se résoudre à arrêter les recherches quand les fauves s’approchèrent. Forcément, il avait le petit-déjeuner avec lui… Si près d’eux, il se retrouva totalement tétanisé et n’arriva pas à leur jeter la nourriture, comme s’ils pouvaient lui arracher le bras à chaque mouvement.
« Tout doux… » Il espérait que le père Bennett ne verrait pas ça... être incapable de rentre les fauves dans leur enclos mettait tout le monde en danger. D’un autre côté, il préférait qu’on le vire plutôt que de mourir dévoré par ces monstres – ou ce qui lui semblait être des monstres à ce moment précis !
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: samuel ∇ walk into the lion's den. Mar 12 Avr - 18:12

Sam dort encore d’un sommeil profond lorsque son réveil se met à sonner ce matin. Il tend machinalement la main pour l’éteindre avant d’ouvrir péniblement les yeux. C’est seulement lorsqu’il s’aperçoit qu’il est seul dans le lit  que son cerveau se réveille réellement, et brutalement. Hier il a passé la soirée avec son amoureux et il était là quand il s’est endormi, donc forcément le brun a un petit moment de panique en ne le voyant pas à ses côtés ce matin. Il se lève rapidement et se rend à la salle de bain pour s’assurer que le blond n’est pas simplement là. Mais Sam se rend vite à l’évidence : Sevan n’est plus là. Le dompteur de fauves se prépare alors rapidement et sort sans tarder pour retrouver son petit ami. Il est sans doute pas parti bien loin de toute façon. Peut être qu’il avait prévu de s’entrainer particulièrement tôt ?

C’est finalement après avoir fait le tour du cirque que Sam repère son amoureux à l’endroit le plus improbable qu’il soit : l’enclos de ses fauves. Son sang ne fait qu’un tour face à cette scène qu’il n’aurait jamais cru possible. Sevan, immobile devant la porte ouverte de l’enclos, avec les fauves qui s’approchent dangereusement de lui. Sam ne cherche pas à comprendre davantage la situation, et se hâte plutôt d’aller l’aider pour éviter un drame.

“Mais qu’est ce que tu fous sérieux ?!”

Demande-t-il d’un ton sévère sans vraiment attendre de réponse, avant de prendre le saut rempli de viande que Sevan tient dans la main pour jeter son contenu à l’intérieur de l’enclos et ainsi faire reculer ses animaux. Comme prévu, ils se jettent tous sur leur petit déjeuner, sans prêter davantage attention aux amoureux. Seul l’un des tigreaux s’intéresse encore à eux et arrive aux pieds du blond en le regardant d’un air intrigué.

“Va-t’en toi !”

Lance-t-il, d’une voix plutôt gentille cette fois, à l'attention de l'animal. Puisqu’il ne semble pas motivé à retrouver ses parents, Sam prendre finalement le bébé tigre dans ses bras pour l’emmener un peu plus loin dans l’enclos. Il revient ensuite au niveau de l'entrée et pose son regard dans celui de l’acrobate.

“Elle est où la clef ?”

Lui demande-t-il en constatant qu’elle n’était pas restée dans la serrure. Il finit par la retrouver par terre, cachée dans l’herbe, et verrouille la grille. C’est seulement maintenant que le danger est définitivement écarté que Sam cherche à comprendre ce qu’il s’est passé dans la tête du blond.

“Qu’est ce qui t’aies passé par la tête franchement ? Pourquoi t’as fait ça sans rien me dire ?”

Dans un autre contexte, Sam aurait été ravi de voir Sevan s’intéresser à ses fauves, mais là l’inquiétude l’empêche clairement de pouvoir se réjouir de quoi que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: samuel ∇ walk into the lion's den. Mar 12 Avr - 19:36

samuel ∞ sevan
N’importe qui aurait immédiatement su que cette idée était tout sauf bonne. Déjà que de les voir dans leur enclos lui donnait des frissons mais les savoir en liberté et si proches de lui, c’était forcément pire… S’il avait été capable de raisonner à ce moment-là, il se serait probablement insulté de débile. Mais la peur le paralysait, autant les membres que le cerveau pour le coup… A se demander si son cerveau n’avait pas été paralysé avant de venir ici, parce qu’il fallait quand même être sacrément con pour faire ce qu’il venait de faire. Ca partait d’une bonne intention pourtant ! Mais allez dire ça aux fauves. Eux, ils voyaient la nourriture et forcément ça les intéressait. D’autant qu’ils devaient sentir la peur, ces bêtes-là !
Sevan était pourtant quelqu’un d’assez courageux d’habitude, qui savait réagir dans les situations d’urgence et avait de plutôt bons réflexes. Mais là, ce que n’importe qui aurait pu le faire, à savoir leur donner la viande contenue dans le seau, il n’était pas capable de le faire. Sevan ne savait pas pourquoi il avait si peur des fauves. Il n’avait jamais eu de mauvaise expérience avec eux, pourtant… Une chose était sûre : il n’était pas encore prêt à affronter sa peur ! Peut-être que les choses auraient été différentes s’il avait demandé à Samuel de l’accompagner… Il avait eu trop peur de passer pour un froussard devant son amoureux. Mais il valait peut-être mieux passer pour un froussard que d’être dévoré par des lions non ? Allez savoir comment Sevan avait pris cette décision…

Comme d’habitude, Super Samuel arriva juste au bon moment ! Il prit la nourriture des mains de Sevan pour la donner à ses fauves et ainsi les éloigner d’eux. Un petit tigre sembla réticent à les suivre et resta un moment près du couple. Il était mignon, celui-là… Mais Sevan avait eu tellement peur que même ce bébé ne lui inspirait pas confiance et qu’il lança un regard de détresse à son amoureux pour qu’il le fasse partir. Il était toujours admiratif quand il voyait Sam prendre un bébé tigre dans ses bras, ou même s’approcher aussi près de ces grosses bêtes. Mais là c’était plus du soulagement que de l’admiration et aussi beaucoup de… honte. Il réalisait petit à petit sa connerie qui aurait réellement pu être dramatique si Samuel n’était pas arrivé à temps.

Le dompteur lui posa une question, question que Sevan n’arriva pas à comprendre. Il était encore un peu trop sonné… Ce ne fut que quand il se mit à chercher la clé que le blond comprit de quoi il venait de parler. L’enclos fermé, Sevan pouvait enfin respirer… Enfin, ce qu’il fallait pour supporter les éventuelles remontrances de son petit-ami. Ses jambes se mirent à trembler, il préféra se jeter dans les bras de son amoureux plutôt que de répondre à sa question – aussi parce qu’il n’était pas sûr de pouvoir articuler correctement. Quelques larmes au coin de ses yeux, il le serra très fort contre lui pendant un long moment.

« Je voulais… que tu sois… fier… » dit-il avec un peu de mal. « Faire un effort pour toi… Désolé… » Il espérait que cette histoire resterait entre eux. Mais la sœur de Samuel avait tout vu… Et parce qu’elle en voulait encore à Sevan et Samuel, elle choisit d’aller raconter ce qu’il venait de se passer au père Bennett.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: samuel ∇ walk into the lion's den. Mar 12 Avr - 22:06

Depuis que Sevan a rejoint la troupe de cirque, Sam a toujours essayé de partager avec lui son univers, en lui montrant que les fauves ne sont pas de simple bêtes dangereuses. Mais il a fini par se faire à l’idée que le blond ne serait jamais à l’aise avec ces gros chats vu son blocage, et il avait donc lâché l’affaire, songeant que si un jour Sevan changeait d’avis et voulait essayer de les approcher, il lui demanderait de toute manière. Sauf qu’il se trompait. Il s’en rend compte aujourd’hui, puisque son amoureux lui fait une énorme frayeur en décidant d’approcher ses animaux seul, sans le prévenir. Heureusement, le brun arrive à temps pour éviter le pire et sauver la situation. C’est encore sous le coup de la peur qu’il questionne son petit ami, de manière plutôt autoritaire. En même temps, il y a que quoi l’engueuler vu ce qu’il vient de faire ! Mais en guise de réponse, Sevan lui offre simplement un câlin. D’abord surpris, Sam le sert finalement fort contre lui, simplement heureux qu’il soit sain et sauf malgré son idée plutôt suicidaire.

"Mais imagine si j'étais pas arrivé maintenant, il se serait passé quoi ?" Ne peut s'empêcher de lui faire remarquer Sam. Au mieux, les fauves se seraient jetés sur son bras pour récupérer la bouffe, et au pire... ça aurait clairement pu aller très loin ! Et puis, si c'était pas Sam mais son père ou quelqu'un d'autre qui était passé par là à ce moment là par exemple ? Sevan n'a vraiment pas réfléchi pour le coup...

“T’aurais dû m’en parler, j’aurais été content de t’accompagner tu sais !”

Ajoute-t-il, plus calmement. Il se rend compte que cet acte irresponsable partait d’un bon sentiment. Mais il est déçu du coup, parce qu’il ne peut même pas se réjouir de ce moment, de l’effort que Sevan a essayé de faire pour lui. Samuel relâche son étreinte et laisse échapper un soupir, la pression commençant doucement à redescendre.

“En plus je suis sûr qu’ils vont te faire encore plus flipper maintenant…”

Fait remarquer le dompteur, songeant qu’au lieu de vaincre sa peur, Sevan n’a sans doute fait que la renforcer vu ce qu’il s’est passé… Enfin s’il veut les approcher maintenant que Sam est là, il l’accompagnera bien sûr, mais il se doute bien que son amoureux va vouloir garder ses distances avec eux.

“Me refais plus jamais de frayeur comme ça, s’te plait…” Souffle-t-il finalement avant de venir embrasser son amoureux. Il a cru mourir de peur en voyant son petit ami tétanisé si près de ses fauves, et surtout sans aucune barrière entre eux...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: samuel ∇ walk into the lion's den. Mer 13 Avr - 23:00

samuel ∞ sevan
C’était légitime que Samuel hausse un peu le ton. Il s’était inquiété pour Sevan… Et cette connerie aurait réellement pu coûter la vie à plusieurs personnes. A cette pensée il frissonna. La culpabilité commençait doucement à se mêler à la honte… Des fauves en liberté, même dressés, pouvaient se révéler être de terribles prédateurs. Si Samuel n’était pas arrivé, peut-être qu’ils se seraient invités dans les caravanes ou bien qu’ils seraient allés vers le centre-ville. C’était en somme le genre de scénarios catastrophes qu’on avait dans les films, mais il y avait toujours un héros pour empêcher le pire ! Eh bien aujourd’hui, le héros c’était Sam. Si la situation n’avait pas été si critique d’ailleurs Sevan aurait trouvé ça très sexy, mais il était bien trop perturbé pour penser à des trucs pareils. « Tu sais aussi bien que moi ce qu’il aurait pu s’passer… Inutile de mettre des mots dessus… » Il retrouvait petit à petit ses esprits mais se sentait surtout de plus en plus mal en réalisant sa bêtise. « J’aurais pas dû, je sais… Et je sais aussi que t’aurais été ravi de m’accompagner… Mais je… j’étais pas sûr d’en être capable et je ne voulais pas avoir l’air d’un trouillard… » Au final il aurait mieux fait. Accompagné de Samuel il aurait sûrement pu vaincre sa peur, plutôt que de la renforcer comme il venait de le faire !

Il répondit à peine au baiser de son amoureux, lui serra plutôt la main très fort. « Promis, je ne le ferais plus jamais… La prochaine fois, s’il y en a une… Ce sera avec toi… » Sevan posa sa tête contre son torse et ferma les yeux, faisant de son mieux pour calmer sa respiration. « On dort ensemble ce soir hein… ? » Il ne pourrait jamais s’endormir seul après avoir vécu un truc pareil ! « Ici ou chez moi, j’m’en fous… » Mais au final, il n’allait pas tant avoir le choix que ça.
La sœur de Samuel était donc allée répéter la bêtise de Sevan à son père. Elle avait toujours une certaine rancœur contre le blond et était plutôt contente d’enfin pouvoir prendre sa revanche, après laquelle ils pourront peut-être reprendre de bons contacts. Il n’y avait pas de mots pour dire à quel point le père Bennett était furieux ! En voyant sa réaction d’ailleurs, la jeune femme regretta un moment d’avoir tout balancé, comme si elle avait un mauvais pressentiment quant à la sanction que son père prendrait. Et elle avait raison de s’inquiéter…
Le père Bennett ne tarda pas à rejoindre les deux amoureux. En voyant cet air furax sur son visage, Sevan eut le réflexe de se détacher de Samuel. Puisqu’il n’était pas trop en phase avec leur couple, les deux amoureux essayaient de garder leurs distances en sa présence. Pourtant, il aurait voulu tenir sa main pour affronter les remontrances de Bennett Senior, car apparemment, il était au courant de la grosse bourde de l’acrobate…

Sa grosse voix raisonna rapidement dans la pièce. « J’ai eu vent de ton insouciance Sevan ! Comment tu as pu faire un truc pareil ?! Je ne peux pas garder dans ce cirque des gens qui mettent la vie des autres en danger. Je ne veux plus de toi ici ! » Comme un coup de couteau en plein cœur. Sevan avait très vite eu l’impression de faire partie de la famille… Mais depuis qu’on le savait en couple avec Samuel les choses étaient différentes. Il ne fallait pas forcément relier ce licenciement avec le coming-out de Sam, car il était vrai que sa connerie était énorme… Mais ce n’était pas impossible que la sanction soit bien plus grave que prévue à cause de son amour inconditionnel pour le dompteur.
En tous les cas… Sevan en eut le souffle coupé. Le cirque c’était sa passion, sa vie. Même le visage de Jane s’était décomposé en entendant des mots aussi durs. Elle en voulait à Sevan, mais pas au point de le faire virer !

Des larmes montèrent aux yeux de Sevan, il implora son patron – et anciennement son père de cœur. « Vous ne pouvez pas faire ça ! J’vous en prie ! Le cirque c’est toute ma vie ! Je… j’ai fait une connerie, je sais… Mais je réalise à quel point c’était con ! Je ne le ferais plus jamais… » Supplications qui ne semblaient pas avoir beaucoup d’effet.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: samuel ∇ walk into the lion's den. Sam 16 Avr - 13:40

A entendre Sevan, il semble finalement réaliser l’ampleur qu’aurait pu avoir son idée si Sam n’était pas arrivé à temps. Il explique alors ce qui l’a poussé à agir ainsi et même si Sam comprend un peu mieux ce qu’il s’est passé dans la tête du blond, il ne peut s’empêcher de penser qu’il a été bien trop imprudent, même si ça partait d’une bonne intention. Enfin, vu la frayeur que s’est faite Sevan, il a sans doute été assez puni sans que Sam ne le sermonne davantage.

“T’aurais pas eu l’air d’un trouillard…”


Se contente-t-il d’ajouter. En plus, pour le côté “ne pas passer pour un trouillard” au final, c’était plutôt raté vu qu’il est resté tétanisé devant l’entrée de l’enclos… Mais il n’a en aucun cas baissé dans l’estime de Sam lorsqu’il l’a vu dans cette situation. Après tout, chacun à ses peurs et ses faiblesses, il n’y a pas de honte à ça selon lui. Le brun est ensuite rassuré par les mots de son amoureux, et l’enlace naturellement quand il vient poser sa tête sur son torse.

“Bien sûr qu’on dort ensemble.”

Confirme le dompteur. Mais leur étreinte est finalement de courte de durée, puisqu’ils voient le père de Sam s’approcher, et le dompteur préfère reprendre des distances avec son amoureux pour éviter d’énerver davantage son géniteur, qui semble déjà bien remonté. A croire que quelqu’un lui a parlé de l’incident qui vient de se produire ? Ils en ont malheureusement la confirmation lorsque le dirigeant du cirque prend la parole, sans cacher sa colère. Sam tombe des nues en entendant le verdict de son père. Il sait qu’il peut se montrer dur parfois, mais il s’attendait tout de même pas à ça. Il en reste même sans voix quelques instants, alors que Sevan prend la parole. Il ne cherche pas à nier sa bêtise et même si c’est honorable d’assumer, cela ne va sans doute pas arranger son cas pour autant…

“Papa, tu crois pas que tu vas trop loin là ?! Personne n’a été blessé !”

Souligne Sam, même si c’est peut être pas le meilleur argument… D’ailleurs ni lui ni Sevan ne semble convaincre le père Bennett, toujours particulièrement énervé.

“Parce qu’il aurait fallu qu’il y ait des morts pour que t’admette qu’il est complètement irresponsable ?!” Lance-t-il à son fils, avant de s’adresser à Sevan. “Et je peux faire ce que je veux, je te rappelle que c’est moi le patron ici ! Alors quand je dis que je veux plus te voir, t’as plutôt intérêt à me prendre au sérieux. Maintenant je vais retourner bosser, et il faut mieux pour toi que je te recroise plus ici.”

Le brun a du mal à réaliser ce qu’il entend. Sevan a toujours bien bossé au cirque, et il trouve la réaction de son père particulièrement injuste. Lui qui avait peur qu’il s’en prenne à son amoureux après l’annonce de son coming out, il ne s’imaginait pas que cela pouvait prendre de telles proportions. Car oui, pour Sam les deux événements sont forcément liés, et cela l’attriste particulièrement. Alors que son père s’apprête à repartir, et ne semble définitivement pas vouloir revenir sur sa décision, Sam reprend la parole.

“C’est injuste ce que tu fais ! Si Sevan doit partir, moi aussi je m’en irai.”

Un argument un peu désespéré, mais sincère et qui pourrait peut être faire changer les choses ? Son père s’arrête pour lui faire face.

“Si tu préfères lâcher ta famille et gâcher ta carrière pour un gamin qui te fait croire que tu peux aimer les hommes, à toi de voir…”

Lâche le père de famille avant de reprendre son chemin. Sam ne s’attendait pas vraiment à cette réponse, qui le laisse un instant bouche bée. Partagé entre la colère, la tristesse et le sentiment de ne rien contrôler, le brun se sent indéniablement mal...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: samuel ∇ walk into the lion's den. Sam 16 Avr - 14:21

samuel ∞ sevan
Sevan ne voulait définitivement pas croire que le père Bennett s’emportait autant à cause de leur couple. Il avait cru en effet que ce dernier serait plus dur avec lui lors des entraînements, plus exigeants aussi… Il s’était en réalité montré silencieux tous ces derniers temps et Sevan l’avait simplement évité du mieux possible. Le blond aurait pu nier sa connerie mais ça n’aurait servi à rien car son patron semblait plutôt bien informé. Il avait donc bel et bien entendu quelqu’un quelques instants plus tôt, d’où le fait qu’il ait subitement lâché les clés… qui était aussi cruel pour le dénoncer ?

Avec le temps, Sevan avait cru que sa place ici était définitive et qu’il l’avait même durement gagnée. Il n’aurait pas pensé entendre ces mots-là un jour… et ne savait absolument pas quoi faire. L’implorer ne servait à rien, puis niveau fierté ça faisait un peu mal de se mettre à genoux… Sam tenta de prendre sa défense, chose qui fit grimacer Sevan. Oui, c’était touchant et il appréciait mais le blond ne voulait pas qu’il se dispute avec son père à cause de lui. Forcément, ça ne rata pas… Il ne sut pas quoi répondre aux mots du patron et jugea qu’il était probablement mieux de se taire maintenant. C’était un homme ferme et qui était très difficile de convaincre… surtout ces temps-ci.
Il allait s’en aller. Sevan devait-il rajouter quelque chose ? Présenter encore des excuses ? En fait, Samuel parla à sa place. « C’est injuste ce que tu fais ! Si Sevan doit partir, moi aussi je m’en irai. » Waw… si ça, c’était pas une belle preuve d’amour ! Le blond écarquilla les yeux en entendant ses mots et secoua la tête, prêt à le faire changer d’avis. Il n’en eut cependant pas le temps car cette phrase ne plut absolument pas à Bennett Senior, qui s’empressa d’embrayer sur un autre sujet : leur couple. Les deux choses étaient donc bel et bien liées… Plus que de la tristesse, les paroles du père révoltèrent Sevan. Là, il ne s’agissait plus que d’un simple licenciement. Il s’agissait de conserver une relation père/fils, confrontée à l’ignorance d’une autre génération. Alors il oublia cinq minutes sa peine, essuya ses larmes et s’empressa de lui couper la route. Sevan se mit devant lui, un air plus sévère sur le visage. « Je ne peux pas vous laisser dire ça ! Il y a quelque chose que vous ne comprenez pas Monsieur Bennett. Je n’ai jamais forcé votre fils à sortir avec moi, nous sommes très heureux ensemble. Je ne dois pas me remettre en question et IL ne doit surtout pas le faire non plus. C’était très courageux de sa part de vous annoncer la nouvelle. Il voulait simplement faire partager son bonheur avec vous, il pensait que vous étiez assez ouvert d’esprit pour ça ! Sérieusement, vous bossez dans un cirque. On a dû vous critiquer dans la vie, vous devriez savoir ce que ça fait ! Est-ce que le fait de sortir avec moi fait de lui quelqu’un de mauvais ? Il travaille toujours aussi bien ici à ce que je sache. Vous avez juste peur de la différence et probablement peur que je lui fasse du mal. Mais sachez que pour lui je donnerais absolument toute ma vie ! Être gay ça n’est pas bizarre, on est absolument comme tout le monde. Je veux me marier plus tard, sûrement fonder une famille, bref avoir une vie stable comme la plupart des gens. Et je veux faire tout ça avec lui. » Il reprit finalement un peu de son souffle. Tout le long il avait fixé le père Bennett dans les yeux, avec on ne savait trop quel courage… « Je ne suis pas viré. Je démissionne. Je ne cautionne pas qu’un père traite son fils de cette façon, vous devriez être là pour lui. Il avait tellement peur de vous décevoir ! Moi en tout cas je suis fier de lui et fier d’être son copain. » Puis finalement, il regarda Samuel. « Je refuse que tu t’en ailles pour moi, Sam. T’en fais pas… on… continuera à se voir dehors. Le cirque c’est autant ta vie que la mienne, je ne veux pas que tu fasses ça pour moi. »

Il allait peut-être bien regretter tout ça, un peu plus tard. Pour le moment, il était juste absolument révolté contre l’attitude de son père. Lui-même avait peu de famille, il fallait la conserver autant que possible. « Je vous ai toujours considéré comme un père. Vous ne vous êtes jamais montré aussi con avec moi alors que vous savez que je suis gay, pourquoi lui mener la vie dure à lui ? C’est quoi la différence ? »
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: samuel ∇ walk into the lion's den. Dim 17 Avr - 12:47

Annoncer son couple à ses parents a été une véritable épreuve pour Sam, et leur réaction n’avait rien arrangé… Mais il était passé par dessus ça, pensant peut être naïvement que le temps améliorerait les choses. Il y a cru. Jusqu’à aujourd’hui… Il comprend que même si jusqu’à maintenant son père n’est pas revenu sur le sujet sensible, ce n’est pas pour autant qu’il a digéré la nouvelle. Du coup forcément, il profite de la moindre erreur de Sevan pour le faire payer particulièrement cher. Le dompteur tente de le raisonner, en vain. Son père est un homme particulièrement borné, alors cela risque d’être difficile de le faire revenir sur sa décision… Alors Samuel sort finalement son argument ultime, en faisant comprendre à son géniteur que si Sevan doit partir, il suivrait. Sa réponse lui fait l’effet d’un coup de massue. En entendant ce genre de remarque, il a l’impression de revivre le moment de son coming out. Sauf que là Sevan est avec lui, et il ne peut donc pas le protéger des mots particulièrement durs de son père à leur sujet…

Blessé, Sam n’a même plus envie de se battre. Il a plus envie de voir la gueule de son paternel aujourd’hui. Mais c’est finalement Sevan qui réagit, et n’hésite pas à couper la route du père Bennett pour lui dire ses quatre vérités. Le brun est étonné que son amoureux ose affronter son patron de la sorte, et touché par le discours qu’il lui tient. Même s’il n’a jamais douté de l’amour de Sevan, de tels mots sont toujours agréables à entendre, surtout dans une situation critique comme celle qu’ils sont en train de vivre. Le blond semble refuser l’idée que Sam quitte le cirque lui aussi… Mais comment pourrait il rester dans de telles conditions ? Il n’en a même pas envie. Pas sans lui. Il est encore un peu plus surpris par les dernières paroles de son petit ami. Qui aurait cru qu’il traiterait un jour son patron de con ? Pas Sam en tout cas, même si pour le coup, c’est clair que son père ne mérite pas d’autres adjectifs.

“Fous moi la paix, je t’ai dit que je voulais plus te voir.”

La seule chose que son père trouve à répondre, avant de bousculer légèrement Sevan afin de poursuivre sa route. Peut être que les mots de l'acrobate finiront par faire leur chemin dans la tête du directeur du cirque ? Sam l’espère, même si cela doit mettre quelques jours. De toute façon, il n’a pas envie de lui parler davantage aujourd’hui. Il sait que ça ne servira à rien, et que cela risque simplement de le blesser davantage. Alors il ne le retient pas quand il part, et préfère se diriger vers son petit ami, pour le prendre dans ses bras.

“Merci…”

Souffle-t-il sans réfléchir. Il a toujours été là pour lui, et encore plus aujourd’hui, Sam est chanceux d’avoir un petit ami comme lui. Le brun se détache finalement un peu de son amoureux pour pouvoir le regarder.

“Tu sais, il changera peut être d’avis quand il se sera calmé…”

Fait-il remarquer. Il a envie d’y croire, parce que l’idée que Sevan quitte le cirque et abandonne son rêve à cause de lui l’attriste bien trop.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: samuel ∇ walk into the lion's den. Dim 17 Avr - 19:46

samuel ∞ sevan
L’acrobate avait réellement cru que ses mots pouvaient changer quelque chose. Il s’était montré courageux, avait tenu tête au père Bennett et avait même employé des mots un peu difficiles à son encontre… Si le résultat n’était pas celui escompté et qu’il était bel et bien viré, Sevan pouvait être fier de s’être comporté ainsi plutôt que de l’avoir supplié pendant trois heures en pleurant. Il avait plus ou moins gardé la face… Même si maintenant que le patron partait, il avait de nouveau une furieuse envie de pleurer, l’adrénaline retombait peu à peu. C’était fini… Mais non, Sevan ne devait pas pleurer devant son amoureux.
Samuel finit par s’approcher pour le prendre dans ses bras. C’était encore plus difficile de ne pas pleurer avec ce contact… Le blond ferma les yeux et tenta d’inspirer et d’expirer calmement pour éviter la crise. Il ne réalisait pas encore ce que tout ça signifiait, c’était trop abstrait… Et surtout, il se demandait qui avait pu parler de ça au patron. La fautive avait observé la scène de loin sans oser dire quoique ce soit ; elle non plus ne s’était pas attendue à ce qu’il vire Sevan. Une certaine culpabilité commença à pointer le bout de son nez… si bien qu’elle se promit d’aller parler à son père une fois qu’il serait enclin à écouter.

« Peut-être c’est pas suffisant. » finit-il par répondre. Il se détacha doucement des bras de son amoureux et se frotta la nuque. « Je sais qu’on devait dormir tous les deux ce soir mais je… je crois que j’ai besoin d’être un peu seul, là. Surtout, je t’interdis de quitter le cirque pour moi, c’est clair ? La famille c’est important. » Il se sentait un peu hypocrite à dire ça, lui qui avait été de très mauvaise humeur après que sa mère l’ait appelé le jour de son anniversaire. Mais justement ! La famille Bennett était unie. Ou plutôt… elle avait toujours eu l’air de l’être. Ils traversaient une mauvaise passe ces temps-ci mais ça finirait probablement par s’arranger. En fait, Sevan songeait même à disparaître car c’était à cause de lui tout ça. S’il n’avait jamais avoué ses sentiments à Sam, il ne se serait jamais rien passé entre eux… Pour le moment il avait surtout besoin de réfléchir. Réfléchir à ce qu’il pourrait faire de sa vie, réfléchir aussi à la façon de réconcilier père et fils. Même si son boulot était très important pour lui, il prenait très à cœur leur relation et ne voulait pas tout gâcher.
Sam, c’était l’homme de sa vie et il en était persuadé. Mais si son père n’acceptait jamais leur amour ? Il ne voulait pas être celui qui ruinait une famille.

« Je vais rentrer chez moi… encore désolé pour toute cette pagaille, ma connerie, d’exister même… » Il haussa les épaules. « Je t’appelle demain, ça marche ? » Il embrassa le coin de ses lèvres et fila chercher ses affaires dans la caravane de Sam.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: samuel ∇ walk into the lion's den. Lun 18 Avr - 15:26

Si Sevan a sans doute manqué un peu de courage face aux fauves de Samuel, il se rattrape bien face au père de son petit ami. Il a beaucoup de cran de dire tout ce qu’il pense au gérant du cirque, et Sam est particulièrement fier de lui d’oser agir ainsi. Le dompteur est donc encore plus déçu par son père quand il entend sa réponse… Peut être qu’il a besoin d’encore un peu de temps pour revenir sur sa décision ? Sam tente d’y croire, même si cela devient difficile. Depuis qu’il a fait son coming out, il va de deception en déception avec son père... C’est la gorge nouée que Sam vient finalement prendre son amoureux dans ses bras. Sevan ne mérite pas ce qui lui arrive. Il ne mérite ni de perdre son travail, ni d’avoir un tel beau père, et cela attriste le brun qu’il ait à subir tout ça.

“Pourquoi..?” Lâche le dompteur sans réfléchir, un peu surpris par l’annonce de son petit ami. Il peut comprendre que Sevan soit secoué par tout ce qu’il vient de se passer bien sûr, mais il est peiné à l’idée de devoir mettre des distances entre eux, ne serait ce que pour ce soir. “Tu peux pas m’interdire ça…” Ajoute-t-il ensuite, ne pouvant pas lui mentir sur ce point. Il peut pas lui promettre de rester dans le cirque. A vrai dire, Sam ne sait pas encore vraiment ce qu’il va faire à présent… Sans doute parce qu’il a espoir que son père change d’avis dans les jours à venir, et que tout finisse par s’arranger.

“Dis pas ça…” Souffle le dompteur de fauves quand Sevan s’excuse. Il semble vraiment mal, et Sam ne sait pas vraiment comment arranger les choses. “Ok…” Répond-il un peu dépité à sa dernière question. Il a pas envie qu’il s’en aille, mais Sevan semble vraiment avoir envie d’être seul, sans doute pour faire le point, alors Sam doit respecter ça pas vrai ? Il le laisse s’éloigner, prenant sur lui pour ne pas laisser sortir les larmes qui commencent à lui monter aux yeux. Il aperçoit alors Jane, qui se dirige vers lui. C’est sans doute la culpabilité qui la pousse à raconter à son frère sa bêtise. Elle explique qu’elle ne pensait pas que ça se finirait comme ça, et promet d’aller voir leur père pour arranger les choses. Mais cela ne suffit pas à calmer la colère de Sam, qui ne peut s’empêcher de l’engueuler pour son comportement particulièrement égoïste. La conversation tourne court, et alors que Jane repart voir leur père, Sam lui se dirige vers sa caravane pour voir son amoureux avant qu’il s’en aille. Il entre et trouve le blond en train de faire ses affaires.

“Faut pas que tu culpabilises pour tout ça... Ça arrive à tout le monde de faire des erreurs, et concernant notre couple, c’est mon père et son étroitesse d’esprit le problème, pas nous.” Fait remarquer le brun avec sincérité. C’est sans doute difficile de demander à Sevan de ne pas s’en vouloir, pourtant Sam est convaincu qu’il n’y ait pour rien dans cette histoire. D’accord, il a été imprudent avec les fauves, mais si le père Bennett n’avait pas été en colère pour leur couple, il lui aurait pardonné cette erreur, Sam en est persuadé.

“C’est Jane qui lui a dit…” Lâche-t-il ensuite. “... Elle pensait pas que mon père s’emporterait à ce point… Elle m’a dit qu’elle allait parler à mon père pour essayer d’arranger les choses…” Explique Sam, espérant redonner un peu d’espoir à Sevan concernant son avenir. Pour sa part, la nouvelle n’a fait qu’augmenter son sentiment de culpabilité par rapport à tout ça. S’il n’avait pas caché son couple si longtemps, il n’y aurait jamais eu de quiproquo avec Jane, et elle n’aurait pas eu envie d’agir ainsi aujourd’hui… Mais malheureusement, il est trop tard pour revenir en arrière.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: samuel ∇ walk into the lion's den. Lun 18 Avr - 22:45

samuel ∞ sevan
« Eh bien si, je te l’interdis. Tu gâches déjà bien assez ta vie à cause de moi, on ne va pas en rajouter hein. » Sevan était catégorique. Ce serait certes une très belle preuve d’amour si Samuel quittait le cirque à son tour, mais l’acrobate lui en voudrait. Ou alors il faudrait qu’il quitte le cirque simplement parce qu’il ne voulait plus y travailler et qu’il avait perdu la passion, pas parce que Sevan n’y travaillait plus. « Si tu veux on en reparlera mais pour le moment c’est non, compris ? » Il lui arrivait de se montrer ferme. C’était assez rare… tout comme c’était rare qu’il soit autant de mauvaise humeur ; les deux allaient de pair.
Quitter le cirque pour de bon lui faisait peur mais il tenait à le faire seul, ce pour quoi il laissa Samuel pour aller récupérer quelques affaires dans sa caravane. Il n’aimait pas que les gens le voient faible… Encore moins quand il s’agissait de son amoureux. S’il avait plus ou moins réussi à ne pas pleurer jusque-là Sevan n’était pas sûr d’y arriver encore longtemps et hors de question que Sam ne voit ça ; pas après un moment où il s’était montré si autoritaire et courageux avec le patron.

Effectivement, Sevan fondit en larmes une fois qu’il eut passé la porte de la caravane. Trop d’émotions d’un coup, sans compter la frayeur qu’il s’était faite… Quatre ans qu’il faisait partie de ce cirque et qu’il avait eu l’impression de faire partie de cette famille. Ca faisait mal de se rendre compte qu’il s’était simplement trompé et qu’il n’était réellement qu’un employé ici. Tout ce qui ressemblait à de la famille finissait toujours mal avec lui, définitivement… Comme s’il n’y avait pas le droit.
Le blond mit un moment à se calmer. Il se frotta si fort les yeux qu’ils devinrent rouges… Encore une fois, heureusement que Samuel ne voyait pas ça. Déjà que Sevan n’avait rien de viril… Il s’était un peu douté que son amoureux ne le laisserait pas seul bien longtemps. En effet, ce dernier le rejoignit finalement dans la caravane. Sevan aurait pu faire le gamin encore une fois, fuir pour ne pas lui montrer ses yeux rougis par les larmes… Mais disons que c’était difficile de se cacher dans une si petite caravane ! Et puis il savait bien que Samuel ne se moquerait pas. Quand il commença à parler, Sevan se retourna pour lui faire face. « Non, tout le monde ne risque pas sa vie et celle des autres en se montrant aussi con. Je crois que tu réalises pas bien… » Il fit la moue. « Je t’avais dit que je voulais être seul… » bougonna-t-il finalement, sans pour autant lui reprocher sa présence.

Il aurait pu s’énerver en entendant que c’était Jade la deuxième fautive de toute cette histoire. Mais Sevan n’avait même pas le cœur à ça… Alors il haussa les épaules. « Je ne lui en veux pas. Au moins maintenant, on est quittes elle et moi. » Ca l’avait blessé de perdre une amie comme elle, un peu comme une sœur qui plus est. Il espérait au moins qu’ils pourraient reprendre contact avec tout ça et tout laisser derrière eux. « De toute façon j’ai traité ton père de con, alors y’a plus grand-chose à faire. » Il regrettait à moitié. En vrai Sevan avait toujours adoré le père Bennett mais ça l’énervait tellement qu’il agisse comme ça avec son fils, alors que ce dernier était simplement heureux et lui-même.
Sevan soupira et se laissa tomber sur le lit, tout simplement fatigué. « J’arrive pas à croire ce qu’il vient de se passer. » A nouveau, les larmes lui montèrent aux yeux. « J’aimais tellement cet endroit. »
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: samuel ∇ walk into the lion's den. Mer 20 Avr - 13:55

“Je gâche rien du tout.” Rectifie Sam en fronçant légèrement les sourcils face aux paroles de Sevan. Il n’aime pas l’entendre parler ainsi. Même si Sevan semble en douter, le dompteur estime que son amoureux n’a apporté que des bonnes choses dans sa vie, et même aujourd’hui il continue de le penser. C’est son père le problème, pas lui…

“Ok…” Acquiesce-t-il simplement quand l’acrobate propose qu’ils reparlent éventuellement de ce sujet plus tard. Sam compte bien là dessus à vrai dire. Car même s’il n’a pas pris de décision définitive pour le moment, il n’exclut l’idée de quitter le cirque. Mais il faut mieux qu’ils discutent de ce sujet sensible au calme, une fois l’émotion retombée. Sam laisse ensuite son amoureux partir seul vers sa caravane, comme il lui l’a demandé, mais finit par le rejoindre quelques minutes plus tard, après une courte conversation avec Jane.

Quand il prend la parole et que Sevan lui fait finalement face, le dompteur remarque bien sûr les yeux rouges de son petit ami, mais préfère ne pas faire de remarque à ce sujet. A quoi bon enfoncer le clou ? La situation est déjà assez désagréable pour Sevan sans qu’il en rajoute…

“T’es pas con. Juste… imprudent.”

C’est vrai que l’erreur de Sevan était particulièrement grosse, mais au final personne n’a été blessé, donc elle aurait pu rapidement être oublié. Et elle aurait servi de leçon à l’acrobate en plus, il n’aurait jamais recommencé une telle connerie.

“T’as pas le droit de me virer de chez moi.”

Ajoute Sam en esquissant un sourire pour alléger un peu la situation, sans grande conviction. Au final, Sevan ne semble pas trop énervé de le voir malgré sa demande d’être seul, alors Sam reprend la parole pour expliquer le rôle de sa sœur dans l’histoire. Il est impressionné par le calme que garde Sevan en apprenant la nouvelle.

“Moi je trouve qu’elle a clairement abusé… Surtout que c’est plus à moi qu’à toi qu’elle aurait dû en vouloir. Je comprend pas ce qui lui est passé par la tête…”

Samuel est dégoûté que sa sœur ait eu un tel comportement envers son amoureux, surtout qu’il n’avait rien vu venir… Il se sent vraiment coupable pour ça. Après tout, c’est lui qui avait volé le coeur de Sevan et qui avait voulu cacher cette nouvelle aux autres, alors pourquoi ce serait au blond de payer pour ça ? Surtout qu’il paie cette erreur particulièrement chère… Ce qui est sûr, c’est qu’une fois la colère envers son père redescendu, Sam fera tout pour réparer les pots cassés.

“Il méritait pas mieux.” Fait remarquer le brun en toute sincérité. Par contre, c’est vrai que ça va peut être pas jouer en sa faveur pour la suite… Mais il ne perd pas espoir. Il ne peut pas se faire à l’idée que Sevan ne travaille plus ici de toute façon. Sam s’assoit finalement sur le lit, à côté de son petit ami.

“Moi non plus… C’est juste l’enfer…”

Comment une journée aussi pourrie peut elle leur tomber dessus ? Sam ne s’y attendait pas, et aurait préféré que cela n’arrive jamais…  “Je veux pas que tu parles au passé…” Souffle Sam. ça lui fait mal d’entendre ça, il ne veut pas croire que la carrière de Sevan puisse s’arrêter de cette manière. “Je vais tout faire pour essayer d’arranger les choses, promis.” Il ignore s’il pourra changer la décision de son père, mais il est prêt à faire tous les efforts possibles pour que ce soit le cas.

“Tu veux toujours que je te laisse seul ?” Demande finalement Sam, pour ne pas imposer sa présence au blond s’il n’a vraiment pas envie de le voir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: samuel ∇ walk into the lion's den. Jeu 21 Avr - 23:12

samuel ∞ sevan
Sevan avait toujours eu horreur de la solitude. C’était même sa plus grande peur ; finir seul. Mais parfois on ressentait le besoin de s’isoler et de ne prendre rien qu’un peu de temps pour soi. Pour réfléchir, pour pleurer sans avoir peur du regard de l’autre. Pour frapper dans un mur quand on était un peu plus sanguin… Alors la demande de Sevan pouvait peut-être surprendre un peu quand on le connaissait bien, mais lui aussi avait besoin de tout ça parfois. Il passerait sûrement une soirée maussade à écouter de la musique déprimante bien à fond dans son casque et appellerait son amoureux quand il en aurait marre pour lui souhaiter une bonne nuit – s’il ne dormait pas déjà. « Non, tu peux rester… » finit-il par murmurer. Il s’allongea sur le lit et incita son amoureux à faire de même pour pouvoir se coller contre lui. Sevan posa sa tête sur son torse et ferma les yeux. « J’ai bien quelques minutes avant de rentrer après tout… » Il n’était plus à ça près. Et puis plus tard il rentrait et moins de chances il avait de croiser Noäm. Lui annoncer qu’il était viré, jamais de la vie… Sevan avait trop honte.

« Moi je pense qu’il vaut mieux ne plus parler de tout ça pendant quelques jours. Il va peut-être se calmer mais si tout le monde le saoule avec ça… Tu sais, j’ai pas envie qu’il se sente forcé de me réengager. C’était comme un père pour moi et… C’est dommage que ce ne soit pas réciproque. C’est un mal pour un bien, au moins je ne me fais plus d’idées à propos de ça. » Il haussa les épaules. « Juste un employé. Toi par exemple il ne te virerait jamais parce que t’es son fils et parce qu’accessoirement tu bosses hyper bien. En plus tu vas probablement prendre la direction du cirque un jour ou l’autre. » Il n’était pas jaloux, non. Mais Sevan avait réellement cru trouver une seconde famille en intégrant cette troupe. « Faut vraiment pas en vouloir à ta sœur… elle a pas réfléchi et puis elle était blessée. C’est plutôt chouette qu’elle ait compris qu’elle était allée trop loin. Je pense qu’elle culpabilise assez pour qu’on en rajoute… Je suis pas très rancunier tu sais. » D’ailleurs il pardonnerait très probablement à son patron s’il leur faisait des excuses à tous les deux. « Et comme je te connais, je sais que tu t’en veux aussi. Faut pas, okay ? C’est pas de ta faute, toi tu es juste parfait. » Il se redressa un peu pour embrasser ses lèvres.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: samuel ∇ walk into the lion's den. Dim 24 Avr - 22:41

Si Samuel est inquiet concernant l’état moral et émotionnel de son petit ami après ce qui vient de se passer, il l’est encore plus lorsque celui ci lui demande de le laisser seul. Alors forcément, il n’arrive pas à s’y tenir longtemps, et finit par le retrouver dans sa caravane avant qu’il parte. Finalement, le blond n’insiste pas pour qu’il s’en aille, alors Sam vient s’allonger à côté de lui. Il passe un bras autour de lui pour l’enlacer quand il vient se coller à son torse.

“Ouais t’as peut être raison, je vais attendre un peu avant d’essayer de lui parler…” Songe Sam. “Moi aussi je pensais… enfin je pensais pas qu’il pourrait aller jusqu’à te virer alors que pour tout le monde ici, t’es bien plus qu’un simple employé.” Le père Bennett a vraiment déçu le brun à ce sujet. Après tout, l’acrobate fait un peu partie de la famille ici… Tous ses frères et soeur, comme le reste de la troupe, seraient sans doute d’accord pour le dire ! Alors Sam espère que son père a seulement agi sur le coup de la colère et se rendra vite compte de la bêtise qu’il a faite…

“Ça c’est ce que lui veut. Enfin, avant d’apprendre pour nous en tout cas… Mais j’ai jamais dit que j’en avais envie.”

Explique le dompteur quand son amoureux évoque le fait qu’il serait sans doute à la tête du cirque un jour. Il sait que c’est l’avenir auquel le destinait son père, mais est ce qu’il a vraiment envie de ça ? Pas sûr… Enfin, ce n’est pas vraiment ce qui le préoccupe aujourd’hui de toute façon.

“C’est tout à ton honneur.”

Sam est admiratif du calme que réussi à garder Sevan concernant Jane, alors que lui a clairement du mal à ne pas en vouloir à sa soeur, ne serait ce qu’un peu. Mais Sevan a raison, après tout cela n’avance rien d’avoir de la haine envers qui que ce soit, ce n’est pas ça qui fait avancer.

“Clairement pas, mais c’est gentil de vouloir me le faire croire.” Répond le brun dans un léger sourire quand Sevan lui dit qu’il est parfait. S’il l'était, ils seraient sans doute pas dans cette horrible situation… Il adresse un regard amoureux au blond. “Je t’aime.” Souffle-t-il avant d’embrasser ses lèvres. Il profite encore un peu de la présence de son petit ami, avant que celui ci ne rentre finalement chez lui.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: samuel ∇ walk into the lion's den.

Revenir en haut Aller en bas

samuel ∇ walk into the lion's den.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-