AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

I'll go anywhere with you + Kainoa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Thomas, Lenny, Rhys & Trystan
TON AVATAR : Holland Roden
TES CRÉDITS : Lolitaes (avatar) & petramaximoff (gifs) & Anaëlle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libre (0/3)
En cours : Kainoa - Hope - Lizzie - Nate

RAGOTS PARTAGÉS : 3692
POINTS : 3095
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans. (03/05)
CÔTÉ COEUR : Fiancée à Kainoa. Elle va accoucher de leur premier enfant en Novembre.
PROFESSION : Coiffeuse au chômage.
REPUTATION : Est-ce que le gros caillou qu'elle porte au doigt est là pour nous faire oublier qu'elle a l'air enceinte ? Ces jeunes... Ils sont obligés de tout faire rapidement de nos jours...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: I'll go anywhere with you + Kainoa Jeu 7 Avr - 17:07



KAINOA & SPENCER

"I travel light and my bags are packed
Just as long as I'm where you're at
I'm gonna have a real good view
I'll go anywhere"


M « erci de m’emmener, c’est adorable. Surtout que mon vol est tôt. » Murmure Spencer en tournant sa tête vers la droite pour regarder Kainoa. Elle ne voit que son profil, puisqu’il est bien logiquement concentré sur la route. Elle en profite donc pour le mater en douce, s’émerveillant de la joie que lui procure le simple fait de contempler son visage. Elle en profite aussi pour se mordre la lèvre, histoire de ne pas laisser échapper de petit rire. Il fallait qu’elle joue sa comédie jusqu’au bout. Il serait dommage de gâcher sa surprise tout de suite. Alors quand elle est sûre que son hilarité est sous contrôle, elle reprend la parole d’une voix contrite. « Je sais qu’on avait dit qu’on passerait du temps ensembles après ta thèse, c’est vraiment un mauvais timing, je suis désolée. » Ils sont momentanément à l’arrêt alors elle pose sa main sur celle du Baxter, par-dessus la boîte de vitesse. Car le pauvre était présentement persuadé qu’il l’emmenait à l’aéroport de Swansea pour qu’elle prenne un avion en direction de Londres, histoire d’enterrer la vie de jeune fille de sa meilleure amie d’enfance pendant ce qui devait être leur tout premier week-end ensemble depuis bien longtemps. « Je me rattraperai, promis. » Ajoute t-elle, toujours dans son rôle. Ce qui allait se passer était bien différent de la version qu’elle avait servie à son merveilleux petit copain, bien sûr. Elle n’avait pas d’amie à Londres et surtout aucune envie de s’éloigner de Kainoa maintenant qu’il avait du temps à lui consacrer. Il la rendait tellement heureuse ! C’était sans doute pour cela que le côté malicieux de la rousse ressortait de plus en plus souvent. Elle retrouvait sa joie de vivre, la fille enjouée qu’elle avait été avant d’épouser Ben… Kai est bien trop gentil pour lui faire des reproches mais elle sent qu’il essaye de cacher sa déception. Le trajet se déroule donc dans cette ambiance particulière et Spencer se mord la lèvre de plus en plus souvent pour ne pas tout révéler trop tôt.

Mais quand ils arrivent enfin sur le parking de l’aéroport, elle n’y tient plus. « Chéri, tu peux prendre ma valise dans le coffre s’il te plaît ? » Demande t-elle avec un léger sourire. D’ordinaire, elle n’aurait pas embêté Kai et aurait pris sa valise elle-même, mais elle a besoin qu’il ouvre le coffre pour qu’il voit que celui-ci contenait une deuxième valise. Elle lui laisse quelques secondes avant de faire le tour de la voiture à son tour pour être plus explicite au besoin. Elle saisit donc la poignée de la valise de Kai, qu’elle avait réussi à préparer en catimini grâce à la complicité du colocataire de celui-ci et lui tend dans un nouveau sourire. « N’oublie pas ta valise à toi. » Dit-elle avec malice, voyant qu’il affiche déjà une expression perplexe. Il est inutile de maintenir plus de suspense que nécessaire, elle se rapproche de lui pour passer ses bras autour de son cou. « Je n’ai pas d’amie à Londres qui va se marier. Et toi, tu mérites des vacances vu comme tu as travaillé dur cette année… » Elle lâche Kai pour sortir deux billets d’avion de sa poche. L’un d’eux portait bien entendu le nom du Baxter. Elle lui tend, constatant que son cœur bat à la chamade. « Joyeux Anniversaire… Avec un peu d’avance. Et félicitations pour ta thèse aussi. » Dit-elle, presque timidement. Pour la première fois depuis qu’elle avait organisé tout cela, elle envisage la possibilité que ça ne puisse pas lui plaire. C’était le risque quand on ne consultait absolument pas la personne. « Ma famille possède une maison de vacances à San Marinella en Italie… J’ai réussi à l’emprunter pour un long week-end. J’ai pensé qu’on pourrait y aller. Juste nous deux.» Ainsi elle n’avait eu que les billets d’avion à payer et elle était tombée sur une offre plutôt intéressante avec une compagnie aérienne low cost. Sinon, elle n’aurait jamais pu organiser un voyage comme ça. Prendre des congés avait été aussi un cauchemar car Maxine lui avait rappelé qu’elle en avait déjà pris en janvier et la semaine dernière pour aller à la soutenance de thèse de Kai mais elle avait réussi. Et puis au final, la perspective de quelques jours au soleil avec son merveilleux petit-ami valait tous ces tracas pratiques. Restait plus qu’à espérer que l’idée l’enthousiasmerait autant qu’elle…

copyright Bloody Storm

_________________

That's some type of love ❥ When the world's on fire, we won't even move. There is no reason if I'm here with you. When were old and gray And our faces changed, There won't be a moment, when my heart don't feel the same. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: I'll go anywhere with you + Kainoa Jeu 5 Mai - 6:49


Encore un peu endormi, Kainoa se concentrait sur la route. Dans la petite voiture, une chanson entraînante résonnait, ce qui l’aidait toujours à chasser le sommeil loin de lui. La vérité, c’était qu’il n’avait pas beaucoup dormi la nuit passée. Après plusieurs semaines durant lesquelles il avait carburé au café, il était encore un peu décalé. Et surtout, il s’était réveillé assez naturellement, se contentant de se tourner vers sa petite amie et d’écouter sa respiration d’un air attendri. Il aurait bien voulu pouvoir prendre quelques jours tranquilles avec elle, à flemmarder, à manger, à regarder des films, ne serait-ce que pour passer du temps avec elle. Il avait toujours l’impression de l’avoir bien trop délaissée, pendant la dernière ligne droite de ses études. En réalité, cette impression n’avait fait que se renforcer après sa soutenance de thèse. Bien entendu, le soulagement et la joie avaient été totales. Mais il s’était aussi rendu compte que pendant un certain moment, il n’avait quasiment vécu que pour ça. Le jeune homme avait fêté dignement l’obtention de son doctorat avec sa famille et ses amis, mais pas autant qu’il l’aurait voulu avec Spencer. Plusieurs jours s’étaient déjà écoulés, durant lesquels il avait partagé son temps entre le repos et les visites des uns, ainsi que les tentatives des autres pour le saouler suffisamment pour qu’il oublie les mathématiques élémentaires. Il n’avait pas besoin de grand-chose, au fond. La bouteille de champagne débouchée avec ses soeurs, ainsi que les idées de son frère, étaient largement suffisantes. Maintenant, il n’aspirait qu’à un peu de tranquillité, comme s’il voulait se rattraper après toutes les journées surchargées qu’il avait dû affronter. Il ressentait aussi le désir de montrer à sa sublime rouquine qu’il pouvait désormais lui consacrer beaucoup plus de temps, comme elle le méritait amplement.

Malheureusement, ce n’était pas encore possible. Quand elle lui avait annoncé qu’elle se rendait à Londres pour le week-end, au mariage d’une de ses amies, Kainoa s’était efforcé de cacher sa déception. Il n’était pas très bon à ce jeu-là, restant encore désespérément transparent à ses yeux. Pourtant, il ne voulait pas qu’elle se sente mal. Après tout, elle avait accepté sans broncher qu’il passe la majorité de son temps à Swansea, à travailler, plutôt de rester auprès d’elle. Il aurait donc été injuste de sa part de lui demander plus que ce qu’il avait été capable de lui donner. Alors, bien entendu, il n’avait absolument rien dit. Il arrivait même à se réjouir qu’elle sorte, qu’elle laisse ses craintes de côté et passe à nouveau la frontière anglaise. Simplement, il se sentait triste parce qu’elle allait lui manquer. C’était peut-être stupide, parce qu’un week-end, ce n’était pas grand-chose… Mais il n’avait pas envie de se séparer d’elle, pas encore, pas aussi tôt. Seulement, il ne l’aurait jamais exprimé à haute voix, bien sûr. Il faisait bonne figure, autant que possible. Alors, quand elle le remercia encore une fois, il esquissa un sourire. « Ne t’inquiète pas, c’est normal… » Si elle savait ! L’astrophysicien aurait été capable de faire bien plus pour sa bien-aimée. « Je suis content de passer encore un peu de temps avec toi. » Il savait déjà qu’il aurait du mal à la lâcher, à l’aéroport ; mais au moins, il aurait profité encore un peu de son sourire, de la serrer dans ses bras et de l’embrasser une dernière fois.

Le trajet passa un peu trop vite à son goût et déjà, il garait la voiture dans le parking. « Bien sûr que je peux prendre ta valise. » C’était même la moindre des choses. Deux secondes plus tard, Kainoa avait ouvert la porte du coffre et il eut la surprise de se retrouver face à deux bagages. Il réprima un sourire, se répétant que les femmes avaient décidément besoin de beaucoup d’affaires. Puis il reconnut alors sa valise et fronça légèrement les sourcils, mais ça ne l’intrigua pas plus que ça. Après tout, elle avait peut-être besoin d’un autre bagage et ça ne le dérangeait pas de tout partager avec elle. Néanmoins, le ton malicieux de Spencer attira son attention. Il posa un regard interrogateur sur elle, tandis qu’une idée un peu folle lui traversait l’esprit. Est-ce qu’elle voulait qu’il l’accompagne à Londres ? Mais, alors qu’elle passait les bras autour de son cou et s’expliquait, le Gallois comprit très rapidement que c’était encore mieux que tout ce qu’il aurait pu imaginer. Osant à peine y croire, il baissa des yeux émerveillés vers sa petite amie. Trop surpris, il n’avait pas encore ouvert la bouche, mais il ne put retenir une exclamation de joie. « T’es vraiment sérieuse ? » Sans hésiter, il l’entoura de ses bras et la souleva du sol pour la faire tournoyer un peu dans les airs. « T’es une pure merveille ! » Il avait du mal à trouver les mots pour s’exprimer. Il la reposa au sol, entourant sa taille, l’enveloppant d’un regard empli de tendresse. « Qu’est-ce que j’ai fait pour mériter autant d’amour ? » Il se pencha pour l’embrasser longuement. Peu lui importait qu’ils soient dans un endroit public, il ne voyait qu’elle. « Je sais même pas comment te remercier… Je suis sûr que je vais adooorer l’Italie. » Il n’y était jamais allé… Alors avec elle, ça sonnait comme un doux rêve. De toute façon, elle aurait pu l’inviter dans une cabane miteuse qu’il aurait été heureux. Débordant de reconnaissance, il l’attira encore un peu plus contre lui et enfouit son visage dans sa chevelure flamboyante. « J’espère que tu t’es pas ruinée pour moi, hein… ? »

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Thomas, Lenny, Rhys & Trystan
TON AVATAR : Holland Roden
TES CRÉDITS : Lolitaes (avatar) & petramaximoff (gifs) & Anaëlle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libre (0/3)
En cours : Kainoa - Hope - Lizzie - Nate

RAGOTS PARTAGÉS : 3692
POINTS : 3095
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans. (03/05)
CÔTÉ COEUR : Fiancée à Kainoa. Elle va accoucher de leur premier enfant en Novembre.
PROFESSION : Coiffeuse au chômage.
REPUTATION : Est-ce que le gros caillou qu'elle porte au doigt est là pour nous faire oublier qu'elle a l'air enceinte ? Ces jeunes... Ils sont obligés de tout faire rapidement de nos jours...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: I'll go anywhere with you + Kainoa Dim 8 Mai - 20:35

Après son mariage raté, Spencer avait longtemps pensé qu’elle ne pourrait plus jamais former un couple avec quelqu’un. C’était pour cela qu’elle avait tant tergiversé avant de franchir le pas avec Kai. Mais à présent, elle se rendait compte qu’elle avait été inutilement réticente. Deux mois qu’ils formaient un couple et la rousse avait l’impression que tout était merveilleux. Les choses se passaient simplement entre eux, il n’y avait pas d’attentes, pas de pression, juste le plaisir d’être ensembles quand il le pouvait. Et même si c’était moins souvent qu’’ils ne l’auraient voulu, ils faisaient bonne figure au lieu de partir dans des disputes sans fin et de s’adresser des reproches. Spencer acceptait sans broncher l’emploi du temps rempli de Kai et il n’avait fait aucune remarque alors qu’il pensait qu’elle partait pour ce qui aurait pu être le premier week-end tous les deux. Il avait fait même une remarque mignonne  sur le fait qu’au moins, l’emmener à l’aéroport lui donnait plus de temps à passer avec elle. Oui décidément, il était le bon choix. Une impression qui est renforcée pour la rousse, quand elle a terminé son petit manège et qu’elle révèle enfin la vérité à l’ancien étudiant. De la joie à l’état pur, c’est ce qu’elle peut lire sur le beau visage de Kai. Sans crier gare, il la soulève dans ses bras pour la faire tournoyer dans les airs. Elle lâche un petit rire à la fois et surpris et ravi tandis qu’il la qualifie de pure merveille. Heureusement qu’elle a ses bras autour du cou de l’astrophysicien car son équilibre est on ne peut plus précaire et elle a vite le tournis. Mais elle a confiance en Kai, et elle sent bien son étreinte ferme autour de sa taille. Et elle retrouve bien rapidement la terre ferme sans encombre. Le monde tourne légèrement mais elle trouve son point d’ancrage dans les prunelles azurées de son amoureux. « Tu es toi, c’est tout. » Réplique t-elle quand il lui demande ce qu’il a fait pour mériter son amour. Ils se regardent quelques instants avant que Kainoa ne se penche pour capturer ses lèvres. Elle se laisse faire bien volontiers, se perdant comme toujours dans les sensations exquises que les baisers du gallois font naître en elle. « Et moi, j’ai hâte de te faire découvrir. » Parvient-elle à articuler quand ils se séparent pour reprendre leur souffle.

« Non, je te promets que non. Ne t’en fais pas pour ça, s’il te plaît. » Lui dit-elle gentiment quand il s’inquiète du prix de son cadeau. Léger nuage noir, l’argent restait toujours question délicate entre eux. Spencer gagnait mieux sa vie que Kai et même si les choses allaient probablement changer très vite, cela le gênait. « Et puis même si ça avait été le cas… Tu mérites que je me ruine pour toi. » Poursuit-elle en posant son front contre le sien tendrement. A vrai dire, le plus problématique avait été de reprendre contact avec sa famille pour obtenir les clés de la maison. Mais c’était un léger sacrifice et elle était prête à faire beaucoup pour son merveilleux petit ami. Un dernier baiser et elle glisse sa main dans la sienne pour qu’il aille prendre ce fameux avion. Il faut régler le problème du parking, effectuer l’enregistrement des bagages, se soumettre aux fastidieux contrôles de sécurité et patienter de longues minutes en salle d’embarquement mais Spencer fait tout cela avec le sourire aux lèvres. Ça faisait aussi longtemps qu’elle n’avait pas pris de vacances et celles-ci ressemblaient déjà à un rêve dans sa tête… Une fois qu’ils sont installés dans l’avion, Kainoa près du hublot, elle se blottit contre lui, lui donnant enfin quelques détails. «  On sera à une heure de Rome mais je pense quand même qu’on pourra y aller quelques fois. Par contre, on aura la plage à côté. Je pense qu’on pourra se baigner un peu, les températures sont plutôt bonnes d’après ce que j’ai vu. Peut être même dès ce soir, on ne devrait pas arriver trop tard. » Dit-elle, en rêvant déjà de sable fin. L’eau serait bien évidemment un peu fraîche, on n’était qu’en avril, mais elle en avait vraiment envie car le printemps tardait à arriver à Tenby… L’avion commence à rouler sur la piste et la rouquine se colle un peu plus contre son petit ami. C’était son petit secret, elle avait un peu peur lors des décollages mais toujours pas de quoi chasser le sourire qui s’éternisait sur ses lèvres.

_________________

That's some type of love ❥ When the world's on fire, we won't even move. There is no reason if I'm here with you. When were old and gray And our faces changed, There won't be a moment, when my heart don't feel the same. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: I'll go anywhere with you + Kainoa Lun 9 Mai - 10:46


Un rêve. Un nuage. Kainoa avait l'impression qu'il n'y avait pas d'autre explication. Alors qu'il croyait devoir se séparer à nouveau de sa dulcinée pour plusieurs jours, le voilà qui se retrouvait en réalité à embarquer avec elle vers une destination enchanteresse ! Comment était-ce seulement possible ? En à peine quelques secondes, Kai venait de passer d'une certaine tristesse à un bonheur difficile à égaler. Et, bien entendu, il ne se retenait pas de l'exprimer. Il avait toujours été assez expressif et spontané ; d'ailleurs, ce qu'il pensait se lisait presque sur son visage et c'était un point qu'il aurait volontiers changé, mais sur lequel il n'arrivait pas à travailler. Ceci dit, en l'occurrence, ça ne le dérangeait pas. Il voulait que Spencer sache à quel point la perspective de passer un week-end italien en amoureux l'enthousiasmait. Complètement emballé, il se laissa aller à des démonstrations qui n'étaient en réalité qu'un aperçu de ce qu'il éprouvait. Néanmoins, l'ombre de l'inquiétude passa assez rapidement au-dessus de lui, comme à l'accoutumée. Trop habitué à se serrer la ceinture, il conservait certains réflexes même dans des situations dans lesquelles il aurait mieux valu qu'il les abandonne pour préserver la magie du moment. Spencer le pressa donc de ne pas se faire du souci et, au ton de sa voix, il comprit qu'il valait mieux qu'il l'écoute, ne serait-ce que pour lui faire plaisir. Il n'avait pas envie de prendre le risque de gâcher sa joie. Alors quand elle posa le front contre le sien en affirmant que de toute façon, il méritait qu'elle se ruine pour lui, il n'osa pas la contredire. Bien entendu, il n'était pas d'accord avec elle, mais elle était tellement adorable qu'il ne pouvait tout simplement pas le lui dire. « T'es un amour. » Il n'aurait sans doute pas pu mieux exprimer ce qu'il ressentait. Tout émerveillé, il avait encore du mal à croire qu'elle lui avait prévu une telle surprise et surtout, à ce que ça voulait dire exactement. À cause de la manière dont sa dernière (sa seule, en réalité) histoire d'amour s'était terminée, le jeune homme avait pensé qu'il aurait du mal à accorder sa confiance à une femme. Mais avec Spencer, c'était tellement facile, tellement naturel. Ce n'était pas la première fois qu'elle lui prouvait qu'elle l'aimait, même si ce cadeau d'anniversaire était indéniablement l'un de ses plus beaux gestes.

Main dans la main, ils passèrent toutes les formalités habituelles dans un aéroport, ce qui leur prit un bon moment. Mais l'enthousiasme de Kainoa restait inaltérable et, plus bavard que d'habitude, il ne cessait de jacasser à propos de l'Italie. « J'adorerais visiter Rome ! Je rêve de visiter le Colisée, le Panthéon, de voir la fontaine de Trevi... Je suis sûr que mes sœurs feront une de ces têtes quand je leur raconterai ça ! » D'autant plus qu'à deux, cette escapade prenait des allures terriblement romantiques. « Et on ira à la plage tout le temps que tu voudras ! Tu crois qu'on pourrait tester le bain de minuit ? » Le Gallois n'avait pas tellement l'habitude de voyager - non qu'il n'en avait pas envie, mais il n'avait jamais eu les moyens de le faire. Les seules fois où il avait pris l'avion, c'était quand sa bourse universitaire lui en avait donné la possibilité : une fois pour un stage de quelques jours sur la côte Est des États-unis et la dernière fois au Chili, au mois de février. Il se rendait parfaitement compte qu'il lui restait un nombre incroyable d'endroits idylliques à visiter... Et d'ici quelques mois, avec un salaire plus conséquent, il pourrait envisager de découvrir certaines parties du monde avec sa bien-aimée. Cette idée le réjouissait au plus haut point, donnant encore plus de saveur à l'avant-goût de vacances qui planait dans l'air. Alors non, décidément, il était peu probable que quoi que ce soit puisse gâcher ces précieux instants qu'ils vivaient pleinement ensemble. Après s'être finalement installé près du hublot (place privilégiée qu'elle lui avait laissé), le Baxter passa un bras autour des épaules de sa rouquine avant de déposer un baiser tendre sur son front. La bouffée d'affection qu'il avait ressentie pour celle qui ne faisait pas les choses à moitié ne s'était certainement pas évanouie. « Tu y allais souvent en vacances quand tu étais petite ? » lui demanda-t-il avec douceur. Il savait qu'aborder ce sujet pouvait être délicat, parce que sa famille lui manquait forcément et que la nostalgie refaisait vite surface. Mais il savait aussi que ça pouvait lui faire du bien d'évoquer des souvenirs heureux ; en plus, il aimait continuer d'apprendre à connaître celle qu'il chérissait et ce qu'elle avait vécu. « En tout cas... Je suis vraiment heureux que tu m'y invites. Je sais même pas comment te dire merci... » Au cas où elle ne l'avait pas compris...

Dès que les réacteurs se mirent à vrombir, Kainoa tourna son visage vers le hublot. Il attira sa petite amie un peu plus contre lui, pour qu'elle puisse (entre autres) profiter de la vue. Après quelques minutes durant lesquelles il s'émerveilla du paysage, il regarda Spencer pour lui montrer quelque chose, avant de s'interrompre brusquement en s'apercevant qu'elle s'était endormie. Un sourire se dessina à nouveau sur ses lèvres. Elle avait l'air tellement paisible... Plus il y réfléchissait et plus il avait du mal à croire à sa chance. Il finit par s'assoupir à son tour, pendant une trentaine de minutes. Quand il ouvrit les yeux, la phase d'atterrissage n'était pas encore entamée. Toujours blottie contre lui, la femme qu'il aimait dormait encore tranquillement. Pour ne pas la réveiller, il bougea le moins possible, se contentant de coller à nouveau son nez au hublot dans l'espoir d'apercevoir quelque chose. Au fur et à mesure que l'appareil descendait, l'astrophysicien avait de plus en plus de mal à contenir son excitation. Finalement, une fois l'avion posé, il se résolut à sortir sa sublime Anglaise du sommeil. Il l'embrassa sur la tempe et passa une main sur sa joue. « Ma belle au bois dormant... Je peux te porter jusque dans un taxi, mais je suis pas sûr que t'en aies envie. » Quand elle ouvrit finalement les yeux, il affichait un sourire radieux, qui ne fit que s'élargir alors qu'il foulait le sol italien. Un peu intimidé néanmoins, en territoire inconnu, il la suivait plus qu'autre chose, ne lui lâchant pas la main. « J'ai bien appris quelques phrases utiles en espagnol, mais pas en italien, malheureusement... » Il lui adressa ensuite un regard complice, plein de tendresse. « Si, je sais dire... Ti amo. »

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Thomas, Lenny, Rhys & Trystan
TON AVATAR : Holland Roden
TES CRÉDITS : Lolitaes (avatar) & petramaximoff (gifs) & Anaëlle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libre (0/3)
En cours : Kainoa - Hope - Lizzie - Nate

RAGOTS PARTAGÉS : 3692
POINTS : 3095
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans. (03/05)
CÔTÉ COEUR : Fiancée à Kainoa. Elle va accoucher de leur premier enfant en Novembre.
PROFESSION : Coiffeuse au chômage.
REPUTATION : Est-ce que le gros caillou qu'elle porte au doigt est là pour nous faire oublier qu'elle a l'air enceinte ? Ces jeunes... Ils sont obligés de tout faire rapidement de nos jours...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: I'll go anywhere with you + Kainoa Mar 17 Mai - 22:34

Spencer avait craint un instant que Kai ne lui en veuille pour sa mauvaise blague mais apparemment, le gallois était juste content de partir avec elle. Il n'avait fait en fait aucune remarque sur le fait qu'elle l'avait roulé, préférant la remercier plusieurs fois, et en lui donnant les surnoms les plus tendres. Mais au cas où, elle préféra formuler ce qui ressemblait un peu à des excuses. " C'est gentil de dire ça, surtout avec ma mauvaise blague. Désolée de t'avoir berné comme ça..." Elle le gratifia d'un rapide baiser sur les lèvres pour se faire pardonner mais elle n'en fit pas trop. Déjà parce que s'il voulait arriver en Italie, ils allaient devoir arrêter de se bécoter mais aussi parce qu'elle s'en serait voulue d'empêcher Kai de parler alors qu'il lui livrait avec un enthousiasme non feint la liste des lieux qu'il avait envie de visiter quand ils seraient arrivés. Quand il parle du Colisée et du Panthéon, Spencer fait une petite moue pour le plaisir de le taquiner. "Oh, ça fait beaucoup de vieilleries... Il nous faudra quelques arrêts shopping pour compenser."  Il est évident qu'elle plaisante. Elle a beau ne pas être très portée sur la culture, elle sait tout de même reconnaître la beauté quand elle la voit. Et elle est capable d'apprécier la finisse de l'architecture de la fontaine de Trévi ou du Panthéon. Et puis, on disait souvent que Paris était la ville des amoureux mais Rome l'était tout autant. La rousse avait véritablement hâte de parcourir les rues de la Cité Éternelle en compagnie de son amoureux. Et quand ils iraient à la fameuse fontaine, elle savait quel vœu elle allait formuler... En parlant de romantisme... Kainoa semblait exactement sur la même longueur d'ondes qu'elle, car il suggéra aussi quelques bains de minuit. Spencer lui adressa un sourire complice, tandis qu'ils se plongeaient petit à petit dans un univers qui n'appartenait qu'à eux. " A vrai dire, si on ne le teste pas, je serai très très déçue..." Lui répliqua t-elle en lui faisant les yeux doux. Parmi les nombreuses angoisses qu'elle avait - car oui, elle était presque toujours angoissée - elle avait aussi eu peur que l'Italie paraisse fade à son amoureux, vu qu'il était allé au Chili, il y avait à peine deux mois mais les propos de ce dernier l'avaient définitivement rassurée. Il ne lui restait donc plus qu'à savourer l'instant présent. " Et au risque de te décevoir, tes sœurs sont au courant... Il m'a bien fallu un peu d'aide pour régler les détails pratiques." Où trouver son passeport par exemple...

En effet, ils avaient beau être désormais un couple, Spence ignorait encore des choses à propos de son bien-aimé. Et la réciproque est vrai car une fois qu'ils sont confortablement installés dans l'avion, Kai entreprend de lui poser des questions sur son enfance. " Oh oui, j'y allais presque tous les étés !" S'exclame t-elle avec une joie légèrement teintée de nostalgie. " On y retrouvait mon oncle, ma tante et mes cousins. C'était toujours deux semaines où j'avais l'impression d'être au paradis. Et puis, comme ça, j'ai quelques bases en Italien, on ne sera pas perdus ! " Elle pourrait s'étendre de longues heures sur ses souvenirs d'enfance mais elle ne veut pas barber Kai. Bien qu'elle soit très sensible au fait qu'il lui pose la question. Elle a l'impression qu'il s'intéresse vraiment à elle, à son histoire... Elle est tellement bien avec lui ! Si bien qu’elle se cale confortablement dans ses bras malgré les passagers autour d’eux et  qu'elle finit par se relaxer complètement, sentant ses paupières se fermer tout à coup. Elle entend vaguement la voix chaude de Kai lui glisser quelque chose mais elle sombre déjà dans les méandres du sommeil. Elle était si fatiguée… Elle s'était levée très tôt ce matin pour être sûr que son plan était bel et bien en train de fonctionner…

Elle fut réveillée par un tendre baiser, comme souvent, quand elle s’endormait en présence de Kai. Elle sourit en entendant ses paroles, totalement réveillée à présent. L’excitation et l’impatience reprenant déjà leurs droits. Certes, elle était venue ici très souvent mais jamais avec quelqu’un qui faisait battre son cœur aussi fort que l’astrophysicien. Ils débarquèrent donc très joyeux et enthousiasmes, toujours dans leur bulle. Spencer menait la danse puisqu’elle connaissait les lieux. Mais pendant qu’ils attendaient le taxi qu’elle avait commandé au préalable, il reprit la main, faisant une déclaration qui coupa le souffle de la rousse quelques instants. Il l’avait dit avec un tel naturel… Et pourtant, ces deux petits mots pleins de sens suffisaient à la faire chavirer. Sauf que contrairement à la première fois où il l’avait dit, elle n’hésita pas à répondre en soutenant son regard. «  Ti voglio bene anch'io. » L’ambiance était ainsi posée et quand le taxi arriva enfin, ils eurent le droit à quelques regards courroucés du chauffeur tandis qu’ils restaient collés l’un à l’autre sur la banquette arrière, se bécotant franchement par moment. Spencer avait l’impression d’être une adolescente attardée mais elle s’en fichait, elle était juste heureuse. Toutefois, elle retrouve une certaine timidité quand ils sont déposés devant la bonne adresse. « Bon ce n’est pas aussi luxueux que certaines villas aux alentours mais on devrait quand même y être biens… » Dit-elle en montant un escalier en pierre et en dépassant une pancarte qui indiquait fièrement « villa dominico ». La maison était en effet de dimensions modestes mais comme ses congénères, elle possédait un certain charme et avait l’avantage d’être près de la mer. La coiffeuse entreprit d’ouvrir la porte, avec une certaine émotion. C’était un lieu de son enfance et ce n’était pas rien… Elle se retourna vers Kai, le regardant avec tendresse. « Je te fais une petite visite ? Ou tu as des besoins plus urgents ? Tu as peut être faim, il est tard… » S’il y avait bien une chose que la rousse savait, c’est que son petit génie avait bon appétit et qu’il avait besoin d’être nourri en conséquence pour rester opérationnel. Or, le voyage avait pris du temps et il n’avait encore rien mangé…

_________________

That's some type of love ❥ When the world's on fire, we won't even move. There is no reason if I'm here with you. When were old and gray And our faces changed, There won't be a moment, when my heart don't feel the same. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: I'll go anywhere with you + Kainoa Ven 20 Mai - 10:28


« C'est cool que je puisse voir le coin où tu passais tes vacances quand tu étais petite ! » Kainoa n'avait connu Spencer que l'année passée, alors autant dire qu'ils avaient des choses à rattraper l'un sur l'autre. Elle n'évoquait pas souvent son passé, que ce soit parce que sa famille lui manquait ou parce que ça lui rappelait des mauvais souvenirs dans la foulée. Mais il avait envie d'en apprendre toujours plus sur elle, sur son enfance, son adolescence et même ses difficultés de jeune adulte. Il partait du principe que plus il en savait, mieux il la comprendrait et moins il ferait d'erreurs vis-à-vis d'elle. Cependant, il n'était pas intrusif de nature et il tenait aussi à respecter son jardin secret. Pour sa part, même s'il se trompait probablement, il n'avait pas l'impression qu'elle ait beaucoup de choses à savoir à propos de lui. Issu d'une famille modeste, doté de parents très spéciaux, passionné de physique et de mathématiques, largué par la fille qu'il avait aimée pendant huit ans, pas très porté sur l'alcool, un peu lent à la détente en ce qui concernait le second degré, pratiquant un peu de sport tous les jours, anti-drogues au possible... Au fond, la liste était vite faite. Spencer ne savait pas tout, mais elle connaissait l'essentiel à son sujet. C'était sans doute aussi l'avantage d'avoir été amis pendant plusieurs mois avant de former un couple : les langues s'étaient déliées plus facilement, il lui avait confié des choses qu'il n'aurait peut-être pas révélées s'il était tout de suite tombé amoureux d'elle. Quoi qu'il en soit, il avait bien l'intention de faire de son mieux pour que leur relation reste naturelle, spontanée, tranquille. Pour l'instant, il n'avait même pas besoin de faire d'efforts. Après plusieurs semaines de relation, ils en étaient encore à la magie des débuts et il espérait bien que ça dure le plus longtemps possible.

Après le décollage et une fois sa petite amie endormie dans ses bras, Kainoa garda le visage collé au hublot, sans pour autant bouger pour ne pas la déranger. C'était comme s'il voulait s'imprégner du paysage, alors qu'il ne s'agissait encore que de la grisaille galloise. La vérité, c'était qu'il était heureux comme un gosse de prendre l'avion - surtout en aussi bonne compagnie. Tout petit, comme beaucoup de garçons, il rêvait de piloter l'un de ces appareils géants. Bien sûr, alors qu'il était encore jeune, il s'était passionné pour un autre domaine, auquel il s'était accroché jusqu'à obtenir son diplôme final. Il n'en restait pas moins vrai qu'il était tout excité quand il s'agissait de monter dans l'un de ces grands oiseaux mécaniques, peut-être parce qu'il n'en avait pas l'habitude. Quand il était adolescent, il enviait tous ses copains qui s'envolaient pour des destinations de rêve pendant les vacances. Même un road trip pour aller n'importe où, tant qu'il ne restait pas à Tenby, lui aurait convenu. Alors quand il avait eu la chance énorme de se rendre au Chili, il arrivait à peine à y croire, jusqu'à ce qu'il foule enfin le sol de Santiago du Chili. Et maintenant que sa petite amie lui offrait un voyage en Italie, il avait l'impression d'être beaucoup trop gâté. En moins de trois mois, deux séjours dans des pays qui donneraient envie à n'importe quelle personne, c'était plus que ce qu'il n'aurait jamais espéré. S'il n'y prenait pas garde, Kainoa pourrait finir par y prendre goût. Une fois qu'il aurait un emploi stable et fait certains gros achats nécessaires, il pourrait peut-être y songer et offrir un présent tout aussi beau à Spencer. La liste des endroits qu'il mourait d'envie de voir était assez longue et, sans qu'elle lui ait donné autant de détails, il avait une idée assez précise de ce qui plairait ou pas à sa rouquine. Il voulait que ce soit encore plus enchanteur pour elle que ça ne l'était pour lui. Et en programmant dans sa tête une gamme d'activités différentes auxquelles ils pourraient se livrer en Italie, il n'oubliait pas qu'ils n'aimaient pas forcément le mêmes choses. Lui faire plaisir était sa priorité.

Une fois l'avion au-dessus des nuages, le jeune homme s'obligea presque à fermer les yeux. L'envie de rester éveillé toute la durée du trajet ne manquait pas, mais ils s'étaient levés tôt et il voulait être en pleine forme à son arrivée. Finalement, le sommeil fut donc le bienvenu, lui permettant de récupérer un peu de sa courte nuit. Néanmoins, avant d'atterrir en terre étrangère, il avait déjà les yeux bien ouverts et se tenait à nouveau presque accroché au hublot - au risque de faire rire le personnel navigant commercial, mais il ne s'en préoccupait guère. Ce n'était peut-être pas très classe, pas très "adulte", mais tant que Spencer ne lui en faisait pas la remarque, il n'avait pas l'intention de changer de position. Il était bien trop enthousiaste et s'il y avait une seule chose qu'il avait gardée de son enfance, c'était bien cette capacité à s'émerveiller très facilement. Mais en l'occurence, il ne le faisait pas pour de la pacotille. Le peu qu'il voyait du pays lui donnait déjà très envie de continuer son exploration. Alors que l'avion se posait, son impatience ne fit que grandir et, tandis qu'ils débarquaient, il fit même à l'Anglaise une brève déclaration d'amour en italien. C'était sorti très spontanément, aucun besoin de se forcer pour ça. Malheureusement, quand sa dulcinée lui répondit dans la même langue, il ne saisit pas un seul mot et se mit à rire. « Par contre, il va falloir que tu traduises, mon ange... Je suis un ignorant sur ce coup-là. » Il l'embrassa sur le front, avant de se mettre à la suivre. Comme à chaque fois qu'il était dans un lieu inconnu, il se sentait un peu intimidé et il se contentait de rester derrière elle. Elle appela un taxi, tandis qu'il s'étonnait encore des bases qu'elle possédait dans une langue étrangère. Lui-même n'en connaissait aucune à proprement parler et il pouvait s'estimer heureux de ne pas avoir à se débrouiller tout seul. Il s'estimait heureux de ne pas être seul, tout simplement... Bien sûr, il aurait profité du voyage, mais avec sa chère rouquine, chacune de ses joies était décuplée. En arrivant devant la villa où elle passait une partie de ses étés, la jeune femme murmura quelques mots qui s'apparentaient presque à des excuses. Le Baxter, lui, aurait bien voulu partager une telle demeure avec sa famille pendant les vacances. « Tu sembles oublier que pour moi, à peu près tout est luxueux ! » Attendri de lire l'émotion dans les yeux de sa petite amie, il porta les valises à l'intérieur et, lorsqu'elle s'approcha de lui, posa les mains sur ses hanches. « J'adore quand tu me bernes dans ce sens-là, en tout cas. » Il se pencha pour l'embrasser, une fois de plus. Il ne s'en lassait jamais... Encore heureux ! « Euh... On fait comme tu veux. Tu me connais, j'ai toujours envie de passer à table... Mais je fais mes confessions, l'hôtesse de l'air m'a apporté des chips et petit paquet de cookies pendant que tu dormais. C'est déjà un lointain souvenir, mais on n'est pas à quelques minutes près, alors tu peux me montrer d'abord. » Comme pour l'en convaincre, il lui attrapa la main et l'entraîna un peu plus loin, avant de la suivre. L'endroit était superbe et Kainoa était particulièrement impressionné par la proximité de la mer. À plusieurs reprises, il émit un sifflet d'admiration. « C'est parfait, t'es parfaite... » Alors qu'ils finissaient le petit tour des lieux, le jeune homme se pencha pour soulever sa bien-aimée, qu'il porta jusque dans la cuisine comme le précieux trésor qu'elle était pour lui. « Alors, pour faire les choses à fond, on mange des pizzas ? Ou des pâtes ? J'ai l'impression que je pourrais avaler un bœuf... » Mais en début de soirée, ou le lendemain matin, il aurait sans doute envie de faire au moins une heure de sport... Sauf qu'il ne voulait pas que Spencer reste toute seule. Mais le sport, ce n'était pas vraiment son truc, aussi tenta-t-il une sorte d'alternative. « Si je vais courir tout à l'heure, tu veux pas m'accompagner à vélo ? Tu me montreras les jolis coins et... Promis, on s'arrêtera dès que tu voudras. On peut louer des vélos dans le coin, non ? »

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Thomas, Lenny, Rhys & Trystan
TON AVATAR : Holland Roden
TES CRÉDITS : Lolitaes (avatar) & petramaximoff (gifs) & Anaëlle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libre (0/3)
En cours : Kainoa - Hope - Lizzie - Nate

RAGOTS PARTAGÉS : 3692
POINTS : 3095
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans. (03/05)
CÔTÉ COEUR : Fiancée à Kainoa. Elle va accoucher de leur premier enfant en Novembre.
PROFESSION : Coiffeuse au chômage.
REPUTATION : Est-ce que le gros caillou qu'elle porte au doigt est là pour nous faire oublier qu'elle a l'air enceinte ? Ces jeunes... Ils sont obligés de tout faire rapidement de nos jours...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: I'll go anywhere with you + Kainoa Dim 22 Mai - 18:44

Après des années difficiles, il y a avait quelque chose d’absolument merveilleux dans le fait de pouvoir apprécier les petits plaisirs simples de la vie. Revenir sur un lieu chargé de souvenirs d’enfance heureux avec l’homme qu’elle aimait, donnait à penser à Spencer qu’elle allait pouvoir enfin trouver un peu de paix. Et plus encore. Les moments qu’elle allait passer avec Kainoa sur la côte italienne deviendraient des souvenirs qu’elle chérirait, elle en était certaine. De toute façon, il était temps qu’elle  laisse le passé derrière elle et qu’elle se tourne vers l’avenir. Et à ce moment précis, l’avenir pour elle, c’était nul autre que ce garçon qui avait passé leur vol à regarder par le hublot d’un air ravi. Cette faculté à s’émerveiller pour les belles choses, celles qu’on ne pouvait pas forcément acheter, c’était l’une des nombreuses qualités qu’elle aimait chez lui. De toute façon, elle l’aimait tout court et elle ne s’était pas privée de lui dire déjà une fois aujourd’hui, même si ça avait été en italien. « Ça veut dire que je t’aime aussi. Qu’est-ce que je pourrai bien avoir envie de te répondre d’autre ? » Avait-elle répondu avec une immense tendresse quand Kai lui avait avoué qu’il a besoin d’une traduction. En effet que dire d’autre à cet homme fantastique qui était parvenu à voler son cœur ? Qui lui prouvait à chaque moment à quel point il était parfait ? En effet, une fois qu’ils étaient arrivés à la villa, il s’était comporté en parfait gentleman, portant tous les bagages jusqu’à l’intérieur, balayant les excuses de Spence en décrétant que l’endroit convenait tout à fait. Désormais rassurée sur ce point, elle peut donc se laisser bercer par ses bras et ses mots, l’esprit léger. Ils discutent alors de la suite du programme et parviennent à un petit compromis même si chacun veut faire plaisir à l’autre. « Bon ok, alors une petite visite rapide et après, je nous bricolerai un truc à manger. » Glisse t-elle quand Kai lui fait comprendre qu’il n’est pas encore affamé. Main dans la main, ils font donc le tour des lieux. Ça ne leur prend pas beaucoup de temps mais la rousse glisse de temps à temps une anecdote à propos de certains endroits. Kai semble totalement impressionné par la terrasse qui donne un petit aperçu de la mer.

Le gallois continue de toute façon à être très démonstratif. A la fin du tour, il soulève Spence pour la conduire à la cuisine, la faisant rire par ses déclarations. « Ha ! Je savais que tu mentais et que tu avais faim ! » Lui dit-elle avec un sourire en coin en regagnant la terre ferme. « Par contre, je suis désolée de te décevoir mon amour, mais on ne pourra pas manger quelque chose d’aussi sophistiqué tant qu’on n’aura pas fait un peu de courses. Je ne plaisantais pas quand je parlais de bricoler quelque chose pour le repas. » La villa était en effet inoccupée depuis un certain temps et c’étaient les nouveaux arrivants qui devaient faire les courses à chaque fois. Mais la coiffeuse a l’avantage de connaître la prévoyance et les cachettes de son oncle et finit par trouver une boîte de ravioli dans un placard. « Bon finalement c’est quand même assez typique. » Elle envoie son petit-ami mettre la table sur la terrasse pendant qu’elle réchauffe la boîte de conserve. Un petit quart d’heure plus tard, ils sont à table, profitant de températures clémentes malgré le vent qui soulève les boucles rousses de l’anglaise. Et une fois que l’estomac de Kainoa est apaisé, il formule une proposition qui s’apparente à un nouveau compromis. Elle prend son temps pour répondre, y surtout pour y réfléchir. Elle détestait faire du sport. Vraiment. Elle était en Italie. Son premier instinct était d’aller prendre le soleil sur la plage et de tremper ses pieds dans la mer. Mais la vie de couple était faite de compromis. Il était normal que Kai ait envie de voir les environs. Et puis, il lui fallait sa dose de sport quotidienne. « On peut faire ça oui… Une fois qu’on aura fait les courses parce que je ne veux pas me nourrir de conserves pendant toute la semaine. Et puis, on aura pas besoin de louer de vélo, mon oncle en a laissés plusieurs dans le garage. » Finit-elle par accepter. Ce n’est pas un si gros sacrifice que cela pour elle. Chaque moment passé avec Kai était agréable, même s’il y avait du sport dans l’équation….

Deux heures plus tard, le frigo et les placards étant remplis après une petite excursion à l’épicerie locale. Descendre au village et remonter les courses avait épuisée Spencer, même si Kainoa avait bien évidemment porté les plus gros sacs. Néanmoins, elle n’est pas du genre à reprendre ses promesses. Surtout que la saison touristique avait déjà commencé alors les plages et les commerces au bord de l’eau étaient complètement bondés. Du coup, la rousse n’avait rien contre le fait d’aller dans des endroits moins connus, plus sauvages. Elle sort donc le vélo du petit garage, bien décidée à emmener Kai plus à l’intérieur des terres, sur les petits sentiers où elle jouait aux gendarmes et aux voleurs avec ses cousins. Le gallois est prêt, en tenue. Heureusement que Evie avait bien rappelé à Spence de prendre les affaires de sport de son petit frère dans la valise… « On est partis ! »   Claironne la coiffeuse avec le plus d’enthousiasme possible dans sa voix, une fois qu’elle a enfourché sa monture. Elle y allait certes à reculons mais un autre point qu’elle appréciait dans sa relation avec Kai. Il l’obligeait à s’ouvrir un peu, à changer ses habitudes. Et pour lui, elle était prête à tous les efforts. Et peut être que finalement, elle apprécierait cette balade…

_________________

That's some type of love ❥ When the world's on fire, we won't even move. There is no reason if I'm here with you. When were old and gray And our faces changed, There won't be a moment, when my heart don't feel the same. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: I'll go anywhere with you + Kainoa Lun 23 Mai - 4:41


Il ne fallut que quelques minutes à Spencer pour montrer les lieux à Kainoa. De temps à autre, elle marquait un arrêt pour évoquer un souvenir heureux ou une anecdote décalée. Il se mettait à rire à chaque fois, tout content d'en apprendre un peu plus sur la petite fille qu'elle avait été. Le visage de sa petite amie rayonnait, reflétant probablement sa propre joie. À ce moment-là, Kai réalisa qu'il voudrait probablement prolonger ce week-end à l'infini. Il n'avait jamais eu autant l'impression qu'ils étaient dans leur bulle, dans un espace et un monde privilégié qui n'appartenait qu'à eux. Comme lui, Spencer avait relégué au second plan tous ses soucis et ici, elle paraissait tout simplement lumineuse. Sa comète... Il ressentait encore et toujours cet élan de tendresse quand il la regardait, accoudée à la balustrade de la terrasse, son regard errant à l'horizon. Et dire qu'il n'avait pas commencé à cogiter pour savoir ce qu'il pourrait lui offrir en retour... Bien entendu, le jeune homme savait parfaitement que si la rouquine avait fait ça pour lui, ce n'était pas pour obtenir quelque chose en échange. Mais il n'en avait pas moins envie de lui faire plaisir, de lui donner autant de bonheur qu'elle le faisait. En plus, Spencer ne se contentait pas du strict minimum, loin de là. Au contraire, elle continuait à prendre les choses en main, se débrouillant pour leur préparer un repas avec les moyens du bord. Kainoa finit par lui avouer que de toute façon, il n'aurait sûrement pas tenu bien plus longtemps sans se nourrir. Mais, avant qu'il ait prononcé un seul mot, elle semblait l'avoir deviné. « Tu m'as démasqué ! » Il leva les mains en l'air, comme pour demander la miséricorde. Puis, en suivant ses instructions, il se mit à ouvrir les tiroirs pour prendre ce dont ils avaient besoin. Quelques instants plus tard, il se retrouvait sur la terrasse, pour mettre la table. Il était tellement absorbé par la beauté du cadre qu'il faillit se faire mal avec un couteau. Il se força alors à se concentrer un peu plus, avant de retourner dans la cuisine pour proposer son aide à sa petite amie. Néanmoins, il n'était pas sûr d'être très utile. Oh, bien sûr, quand il vivait encore chez ses parents, Evie lui avait inculqué les bases de la cuisine, qu'il ne pensait pas avoir vraiment oubliées. Mais depuis, il avait pas mal perdu la main... En emménageant dans son propre appartement, il avait trop la flemme pour préparer des repas corrects, surtout après une longue journée (ou une longue nuit) à la fac. Il mangeait certes beaucoup, mais assez mal. Quand son petit frère était venu vivre avec lui, ça ne s'était guère arrangé... Et la seule fois où il avait fait la cuisine pour Spencer, Abbey avait fait bien plus que l'aider. Il fallait peut-être qu'il songe à s'y remettre. En attendant, il était content que sa merveilleuse rouquine ne lui ait pas demandé de "bricoler" quelque chose, parce qu'il n'était pas sûr que l'inspiration lui serait venue pour quoi que ce soit de correct. Là, au moins, ils purent se mettre rapidement à table et Kai ne parla plus pendant quelques minutes, trop occupé à calmer sa famine grâce aux raviolis. Puis il s'arrêta, évaluant l'appétit de Spencer et attendant de voir s'il pouvait continuer sans taper dans sa part. Heureusement qu'elle savait déjà comment il mangeait avant qu'ils ne soient ensemble, sinon, il aurait sûrement eu honte et aurait mis un certain temps avant de se nourrir à sa faim en sa présence.

Une fois repu, le Gallois s'adossa contre sa chaise en poussant un soupir de satisfaction. Au bout de quelques secondes, il se redressa, se pencha vers elle et lui caressa le visage d'une main. « Merci pour le repas, chérie... » Mais comme il n'aimait pas beaucoup rester trop longtemps sans rien faire, il lança déjà une autre idée. Néanmoins, il n'était pas forcément convaincu, parce qu'il connaissait suffisamment sa petite amie (et les femmes en général, d'ailleurs) pour savoir que d'autres plans l'auraient emballée bien plus qu'une promenade à vélo. Mais après quelques secondes de réflexion, Spencer finit par accepter, en précisant toutefois qu'ils devaient d'abord remplir le réfrigérateur. Ce n'était certainement pas lui qui dirait non... « Je suis d'accord pour les courses ! De toute façon, je peux pas courir juste après avoir mangé... Mon estomac risquerait fort de mal le prendre. » Il se leva donc pour débarrasser la table et insista pour faire le peu de vaisselle qu'il y avait. Puis ils descendirent tous les deux au village pour acheter ce dont ils avaient besoin (et envie). Le regard de Kainoa se promenait partout, comme s'il voulait photographier chaque recoin avec ses yeux. Les couleurs, les vieilles maisons, le côté typiquement méditerranéen... Et une fois dans le supermarché, il dut se retenir de pas tout attraper. Faire les courses avec lui, c'était toujours un peu dangereux... Et encore, c'était pire quand il n'avait pas mangé. Mais finalement, il réussit à rester relativement raisonnable, même s'ils ressortirent avec de nombreux sachets. Spencer tint à en porter quelques-uns et, une fois de retour à la villa, ils rangèrent le tout dans les placards ou le réfrigérateur. Le Baxter se sentait en pleine forme, mais il était un peu inquiet pour sa bien-aimée, comme à l'accoutumée. Cependant, avant qu'il ait eu le temps de lui poser la question, elle lui disait déjà d'aller enfiler sa tenue de sport. Kainoa ne se le fit pas dire deux fois et il grimpa à l'étage, où il fut agréablement surpris de découvrir que sa valise était complète. Il se changea sans plus tarder et il redescendit pour sortir de la villa, découvrant alors Spencer qui poussait un vélo à l'extérieur du garage. Elle s'efforçait d'avoir l'air enthousiaste et, attendri, il se répéta qu'il était vraiment tombé amoureux de la bonne femme. Ils partirent donc tous les deux, elle en pédalant et lui en courant. Elle le conduisit vers l'intérieur des terres, où il avait presque l'impression de se retrouver dans un tout autre endroit. Il laissait ses yeux errer çà et là, appréciant la beauté des lieux, puis se posant toujours sur sa petite amie, comme pour guetter un quelconque signe d'affaiblissement physique. De temps à autre, ils s'arrêtaient et Spencer faisait office de guide touristique. Toujours avide d'apprendre et d'en savoir un peu plus sur elle par la même occasion, Kai buvait ses paroles. Et finalement, ils allèrent plus loin qu'il ne l'aurait pensé. Il décida alors qu'il valait mieux s'arrêter et, à bout de souffle, en nage, il le lui signala. Ils firent quelques minutes de pause et, après quelques étirements, l'astrophysicien avait retrouvé un sourire éclatant. Il s'approcha d'elle et déposa un bref baiser sur ses lèvres, avant de reculer d'un pas. « Tu as été la plus impressionnante de nous deux ! Allez, viens, laisse-moi abréger tes souffrances... C'est moi qui te reconduis. » Il s'assit sur la selle du vélo et lui tendit un bras pour l'aider à monter. Puis il vérifia qu'elle était correctement installée sur le guidon, avant de remettre en place l'une de ses mèches rebelles. « Par contre, je te déconseille juste de trop t'appuyer sur moi... Comme tu peux le constater, le footing a été efficace, j'ai beaucoup transpiré. » Ils refirent ainsi tout le chemin en sens inverse et, assurément, Spencer appréciait bien plus la promenade comme ça. Une fois qu'ils arrivèrent devant la porte de la villa, il était probable qu'ils partageaient la même envie. « Tu m'en voudrais beaucoup si je te jette à l'eau, mon cœur ? » demanda-t-il en riant, tandis qu'il l'aidait à descendre avant de ranger le vélo dans le garage.

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Thomas, Lenny, Rhys & Trystan
TON AVATAR : Holland Roden
TES CRÉDITS : Lolitaes (avatar) & petramaximoff (gifs) & Anaëlle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libre (0/3)
En cours : Kainoa - Hope - Lizzie - Nate

RAGOTS PARTAGÉS : 3692
POINTS : 3095
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans. (03/05)
CÔTÉ COEUR : Fiancée à Kainoa. Elle va accoucher de leur premier enfant en Novembre.
PROFESSION : Coiffeuse au chômage.
REPUTATION : Est-ce que le gros caillou qu'elle porte au doigt est là pour nous faire oublier qu'elle a l'air enceinte ? Ces jeunes... Ils sont obligés de tout faire rapidement de nos jours...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: I'll go anywhere with you + Kainoa Dim 29 Mai - 22:00

Spencer était curieuse de voir ce que donnait la vie commune avec Kainoa. Pour le moment, ils ne vivaient pas ensembles, et se voyaient quand ils avaient le temps. C’était facile, le plus souvent, ils allaient manger au restaurant ou se promener pour ne pas gêner leurs colocataires respectifs. Le train train du quotidien et les tracas des corvées n’avaient pas encore entaché leur couple. Mais là, ils allaient passer leurs journées entières ensembles et ils allaient forcément découvrir de nouvelles facettes de l’un et l’autre. Pour le moment, ça se passait très bien. Kainoa n’était pas un macho fini, il l’avait aidé de bonne grâce au moment du repas et des courses. Mais même si c’était injuste pour le Baxter, la rousse restait sur ses gardes. Son ex-mari aussi était charmant au début… Elle ne pouvait pas s’ôter de l’esprit l’idée que son bonheur était trop parfait pour être réel. Néanmoins, elle ne gâcha pas la bonne ambiance avec ses peurs qu’elle espérait irrationnelles, voulant que Kainoa profite au maximum de son week-end anniversaire. Et pour le moment, ça semblait être le cas. Il avait adoré découvrir le petit village de San Marinella et il était à présent ravi qu’ils partent faire une balade à vélo. Et son bonheur suffisait à celui de Spencer. Elle se prit même au jeu, pédalant avec entrain tandis que Kainoa courait d’une bonne foulée sur la côte italienne. Lui était en tenue de sport mais la jupe et les ballerines de la coiffeuse n’étaient guère adaptés à une telle activité, même si elle donnait un petit côté dolce è vita à la scène. Et la dolce è vita, c’était finalement ce qu’ils étaient en train de vivre, tandis qu’elle lui faisait découvrir les lieux.

Kainoa semblait infatigable, et Spencer admira secrètement sa forme physique. Il était aussi insatiable de curiosité à propos de la région et elle se trouva bientôt à jouer les guides touristiques, réunissant les souvenirs épars de son enfance. De toute façon, elle avait l’impression qu’elle aurait pu raconter n’importe quoi à Kai, il semblait boire ses paroles. Et il aimait aussi raconter n’importe quoi, car quand il considéra avoir terminé son footing, il s’arrêta, décrétant à l’anglaise qu’elle était la plus impressionnante d’eux deux. Elle eut un petit rire incrédule. « Pas besoin de me flatter, tu as déjà eu ce que tu voulais. » Râle t-elle pour la forme. Mais c’est de bonne grâce qu’elle lui rend son baiser et qu’elle le laisse monter sur le vélo pour qu’il les reconduise à la villa. Son homme a bien transpiré, forcément, comme il le lui annonce d’ailleurs mais elle ignore ses ordres, se laissant couler entre ses bras, ses fesses posées sur le guidon et son dos tout contre son torse. Elle se fiche de la sueur et elle n’est pas si fatiguée que ça, mais elle aime bien en rajouter pour se faire dorloter. Ils se remettent en route, et plus que jamais, ils ont l’air tout de sortir tout droit d’un film vieux film italien. La rousse apprécie d’ailleurs plus le retour que l’aller, simplement parce qu’elle est dans les bras de son petit-ami.

Et une fois qu’ils sont rentrés et que le vélo est rangé, Kainoa fait une nouvelle proposition. Cette fois-ci, la coiffeuse n’a pas besoin d’y réfléchir à deux fois. « Tu n’auras pas besoin de me jeter à l’eau, je compte bien le faire toute seule. Et puis, c’est moi qui devrait te poser la question… Tu pues Kainoa Baxter ! » Dit-elle en le taquinant légèrement. Elle regarde le soleil qui se couche derrière les nuages d’un air pensif. Leur déjeuner tardif, les courses et leur petite balade sportive avaient pris du temps et déjà l’air frais du début de soirée se faisait sentir. Pas le meilleur moment de la journée pour se baigner, après tout on était qu’en avril. Quoique… « ça ne sera pas un bain de minuit, il est trop tôt mais les touristes ont dû déserté les criques, ça devrait être sympa à cette heure-ci. Ils nous faut juste quelques affaires. » Elle va chercher des serviettes dans le placard de la salle de bain et leurs maillots dans les valises. A une heure plus tardive, elle se serait peut être passé du sien mais là, elle ne voulait pas se faire prendre en flagrant délit d’exhibitionnisme dans un pays dont elle ne connaissait pas les lois. Ils passent donc leurs maillots rapidement et elle prend aussi un plaid pour qu’il puisse s’installer sur le sable suite à leur baignade, qui risquait quand même d’être très courte. Après tout, Spencer était une grande frileuse. Quand ils sont prêts, ils partent à pieds en direction des criques. Celles-ci ne sont qu’à 500 mètres de la maison. Ils arrivent vite. Ils n’ont qu’à doubler quelques criques encore occupés par quelques téméraires pour en trouver une déserte. La rousse en est ravie. Car il y a bien une activité que Kai ne lui a pas proposée de faire et pour ce qu’elle a en tête, ils n’ont pas besoin d’être plus que deux. Elle fait donc tomber ses vêtements sur le sable, dévoilant le nouveau maillot de bain qu’elle s’était achetée pour l’occasion. Un petit deux pièces rouges qui mettait à peu près sa silhouette en valeur. Puis, elle se rapproche de son petit-ami pour l’enlacer, lui déposant un nouveau baiser sur les lèvres. Pouvant enfin le bécoter sans regards indiscrets. Le baiser se prolonge un peu mais elle s’écarte tout à coup brusquement. « Le premier à l’eau ? » Dit-elle en s’élançant avant qu’il n’ait le temps de réagir. Il allait sûrement la rattraper, il courait bien plus vite qu’elle. Et ce, sans doute même après un footing. De toute façon, dès qu’elle sent les premières vagues froide lui lécher les pieds, elle pousse un petit cri et ralentit. C’était tellement froid. Finalement, c’était une très mauvaise idée. Elle ne pouvait tout simplement pas…


_________________

That's some type of love ❥ When the world's on fire, we won't even move. There is no reason if I'm here with you. When were old and gray And our faces changed, There won't be a moment, when my heart don't feel the same. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: I'll go anywhere with you + Kainoa Mar 31 Mai - 8:45


Kainoa était peut-être fatigué par les kilomètres qu’il venait de parcourir, mais ça ne l’empêchait pas de continuer à ouvrir les yeux tout grands pour profiter du paysage. Il fallait dire que ça le changeait vraiment de Tenby… Et en plus, dans ce coin-là, il se sentait déjà en été, exactement comme sur un paysage de carte postale. Sachant qu’il ne reviendrait sûrement pas dans les parages de sitôt, il en profitait au maximum, encore plus quand sa petite amie était tout contre lui, le dos collé à son torse. En effet, elle n’avait pas le moins du monde tenu compte de ses conseils… Au début, il s’était senti un peu gêné parce qu’il était loin d’être propre, puis il avait fini par hausser légèrement les épaules. Après tout, c’était elle qui décidait et ce n’était sûrement pas lui qui allait se plaindre du fait qu’elle était dans ses bras ! D’ailleurs, il se disait assez régulièrement qu’il devait faire des envieux, à se promener avec une femme aussi magnifique. Ça lui donnait encore plus d’entrain pour pédaler, tandis qu’il les ramenait tous les deux vers la villa qu’ils occuperaient pendant ces quelques jours paradisiaques, veillant en même temps à ce qu’elle soit le moins mal à l’aise possible sur le guidon du vélo.

Et une fois qu’ils furent arrivés à destination, le jeune homme n’eut qu’une envie, celle de piquer une tête dans l’océan. Les températures n’étaient clairement pas les mêmes qu’à Tenby et, mois d’avril ou pas, il avait eu très chaud quand il était en train de courir. Il ressentait donc le besoin de se rafraîchir, ce que Spencer souligna en l’embêtant. Il lui tira alors la langue, avant de se mettre à rire. « Je veux bien te croire ! Par contre, je demande aussi à voir que tu me jettes à l’eau… » la taquina-t-il. Il était loin de faire partie des hommes les plus costauds, mais quant à elle, il avait toujours l’impression qu’elle était en sucre. Il avait beau savoir que c’était faux, ça le poussait quand même à se montrer encore plus attentionné vis-à-vis d’elle. « Je vais boire un peu et je te rejoins ! » La bouteille qu’il avait pensé à prendre était vide depuis un bon moment déjà et sa gorge était affreusement sèche. Mais moins de trois minutes plus tard, il était avec elle, se changeant à son tour. Elle avait déjà préparé un sac de plage dont il s’empara et ils purent se mettre en route. Ils n’allèrent pas très loin, d’ailleurs… Il restait encore quelques baigneurs çà et là, mais ils trouvèrent leur bonheur en marchant à peine quelques mètres en plus. Un coin désert, dont Kainoa rêvait. Il avait peut-être l’habitude de la proximité de la mer à Tenby, mais ici, c’était différent. Ici, il faisait meilleur, ici, ça le changeait de son quotidien, ici, l’océan et la plage lui semblaient nettement plus beaux. Mais si ça se trouvait, il aurait trouvé un coin miteux presque aussi enchanteur, tout simplement parce qu’il s’agissait de ses premières vacances avec Spencer.

Tout heureux, le jeune homme posa leurs affaires au sol, retirant immédiatement son T-shirt, comme pour signaler qu’il était déjà prêt à braver la fraîcheur de l’eau. Mais il voulait aussi marcher un peu pieds nus sur le sable sec… Seulement, avant qu’il n’ait eu le temps de réfléchir à ce dilemme plutôt plaisant, sa dulcinée s’était déshabillée à son tour, ce qui avait forcément le don de le déconcentrer tout à fait. Son sourire s’élargit tandis qu’il la regardait, toujours ravi de l’effet qu’elle lui faisait. « T’es tellement belle que je suis bien content qu’on soit que tous les deux ici. » Comme deux aimants, ils se rapprochèrent alors l’un de l’autre. Il n’osait pas trop la coller à lui, justement parce qu’il était encore en nage, mais ce fut elle qui l’enlaça. Bien entendu, il profita de son baiser pour le prolonger, les mains posées sur les hanches de la demoiselle. Soudain, elle s’éloigna et il se demanda s’il y avait quelque chose qui clochait, jusqu’à ce qu’elle se commence à courir vers l’eau en le mettant plus ou moins au défi. Ce n’était pas tombé dans l’oreille d’un sourd. Aussi excité qu’un enfant, il la suivit sans la moindre hésitation. Mais Spencer s’arrêta brusquement et Kai était sûrement un peu trop près d’elle, puisqu’il manqua de la percuter de plein fouet. Réalisant aussitôt qu’elle avait perdu l’équilibre, il la rattrapa, avant de l’aider à se relever. « Désolé, j’ai un peu paniqué quand t’as crié » souffla-t-il. « Je fais le cobaye si tu veux ? » finit-il par suggérer. Comme pour lui montrer que l’eau n’était pas si fraîche, mais aussi parce qu’il avait bien besoin de se mouiller, l’astrophysicien continua doucement sur sa lancée et finit par plonger son corps entier. En se relevant quelques secondes plus tard, il adressa un sourire à sa petite amie, réduisant la distance qui les séparait. « On peut revenir demain si tu préfères, quand le soleil sera au zénith. Je vais juste rester un peu, le temps de me sentir moins sale… Après, on pourra se promener, ou… Juste rester là, on assistera au coucher du soleil. » Il l’entoura de ses bras, capturant à nouveau ses lèvres, laissant l’une de ses mains s’égarer sous le maillot de bain de sa dulcinée, au niveau de ses fesses, profitant du fait que la crique soit déserte.

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Thomas, Lenny, Rhys & Trystan
TON AVATAR : Holland Roden
TES CRÉDITS : Lolitaes (avatar) & petramaximoff (gifs) & Anaëlle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libre (0/3)
En cours : Kainoa - Hope - Lizzie - Nate

RAGOTS PARTAGÉS : 3692
POINTS : 3095
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans. (03/05)
CÔTÉ COEUR : Fiancée à Kainoa. Elle va accoucher de leur premier enfant en Novembre.
PROFESSION : Coiffeuse au chômage.
REPUTATION : Est-ce que le gros caillou qu'elle porte au doigt est là pour nous faire oublier qu'elle a l'air enceinte ? Ces jeunes... Ils sont obligés de tout faire rapidement de nos jours...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: I'll go anywhere with you + Kainoa Sam 4 Juin - 16:09

Parfois Kainoa et Spencer ressemblaient à deux gamins et aujourd’hui était l’un de ces jours. Ils se taquinaient mutuellement, s’adressant des piques et des grimaces, riant aux éclats sans se soucier du reste. De toute façon, ils avaient un bout de plage rien que pour eux, alors ils n’avaient pas à se soucier du regard des autres. En revanche, Spence, elle ne se gênait pas pour mater. Elle maudissait souvent l’amour que Kai portait au sport mais elle était bien forcée d’admettre que le résultat était très agréable à regarder. Elle laissa donc ses yeux traîner sur les abdos soigneusement dessinés du gallois, s’attardant sur ses larges épaules lorsqu’il ôta son t-shirt. La providence lui avait fait le cadeau d’un petit ami aussi beau qu’intelligent. Alors peu importait qu’il soit couvert de sueur, elle était complètement incapable de ne pas le toucher ou de ne pas se blottir contre lui. Et apparemment, ils avaient aussi la chance d’être sur la même longueur d’ondes car Kai eut vite fait de lui adresser un compliment avant de lui rendre son étreinte, laissant même ses mains s’égarer sur les courbes de Spencer. Cette dernière sentit son rythme cardiaque s’accélérer dangereusement mais joueuse, elle s’échappa pour se jeter à l’eau. Ou du moins telle était son intention. Car à aucun moment, elle n’avait imaginé que l’eau puisse être aussi froide. Elle stoppa donc sa course de manière brutale, ce qui donna lieu à un beau carambolage. En effet, leste comme il était Kai avait eu vite fait de la rattraper et il était sur ses talons quand elle s’arrêta. Il la percuta mais elle n’eut pas le temps de perdre l’équilibre. Déjà les bras puissants du jeune homme s’enroulaient autour d’elle pour stopper sa chute. Hilare, elle balaya ses excuses par un grand sourire. “ Tu t’inquiètes trop, je suis simplement une chochotte.” Au moins, elle ne se mentait pas à elle même. Du coup, finalement, personne ne jeta personne à l’eau. Kainoa lâcha Spencer, à son grand regret, et s’avança tranquillement dans l’eau, s’immergeant entièrement une poignée de secondes. Elle continuait à tergiverser de l’eau jusqu’aux mollets à peine. Mais son poisson de petit ami revint vite à elle, lui assurant qu’ils pourraient revenir le lendemain. Pas contradictoire pour un sou, elle rejeta sa proposition. “Non, non, j’ai juste été surprise par la température… Et maintenant que tu es dedans, j’ai une bonne raison de me jeter à l’eau.”

Mais elle n’eut pas besoin d’aller aussi loin. Kainoa franchit les derniers mètres qui les séparent, se collant une nouvelle fois à elle. Sa peau était à présent fraîche mais le frisson qui secoue Spence quand il la colle à la sienne n’a rien à voir avec le froid. Ou presque pas. Il capture ses lèvres, tandis que ses mains se font toujours plus audacieuses. La respiration de la rousse se fait plus saccadée mais elle trouve encore le moyen de faire la maligne. “ Tu es bien délicat avec moi… Dire que tu voulais me jeter à l’eau.” A croire qu’elle cherchait les ennuis… Elle reprend les lèvres de Kai entre les siennes, et sans interrompre leur étreinte, ils s’immergent progressivement dans l’eau. L’anglaise trouve toujours l’eau trop froide à son goût mais au final c’est ce qu’il faut pour calmer ses ardeurs. Quoique, elle n’en pas vraiment envie. Alors quand leurs corps sont bien immergés, elle laisse tomber toute idée de raison et pose à son tour ses mains sous le maillot de bain de son petit ami. Il n’y a plus qu’eux, bercés par les vagues, le sable doux sous leurs pieds. Spencer s’accroche à Kainoa, laissant ses lèvres descendre au creux de son cou tandis qu’elle enroule ses jambes autour de lui. “ Si on revient demain, on ne pourra pas faire ça Murmure t-elle, on ne peut plus suggestive en lui mordillant tendrement le lobe de l’oreille. C’était une sorte de sport qui lui convenait bien mieux et elle était bien décidée à perdre pied ici là et maintenant, et ce dans tous les sens du terme.

***

La température continue de baisser et une fois que les caresses et les baisers de Kainoa ont éteint l’incendie qui consumait Spence, elle commence à avoir froid pour de bon. Mais ça ne le sort en aucun cas de la béatitude dans laquelle leur petite baignade coquine l’a plongée. Le Baxter l’avait comblée comme souvent, et la peur d’être surpris n’avait rendu le sexe que meilleur. Les débuts de leur relation étaient vraiment idylliques, leur osmose ne cessant de grandir. Un jour, comme tous les couples, ils auraient sûrement des difficultés mais pour le moment c’était juste le paradis. Les premiers émois, les regards rêveurs, les baisers qui vous coupaient le souffle. “ Je pense qu’on peut aller voir ce coucher de soleil maintenant.” Finit par articuler Spencer quand elle a retrouvé son souffle et ses esprits. Réajustant son maillot de bain pour faire bonne mesure, elle attrape ensuite la main de Kai pour qu’ils sortent de l’eau ensembles. Aussitôt sur la plage, elle s’enroule dans une grande serviette de bain, avant d’en passer une autour des épaules de Kainoa amoureusement. Elle enroule ensuite ses bras autour de l'abdomen de ce dernier, posant sa joue contre son dos. “ Je t’aime.” Murmura t-elle simplement. Elle avait eu envie de le dire plusieurs fois lorsqu'ils étaient dans l’eau mais à ce moment là, tout ce qui s’était échappé de sa bouche étaient des râles de plaisir. En tout cas, il lui semblait qu’elle n’avait jamais rien dit d’aussi sincère ou du moins qu’elle n’avait crû quelque chose avec autant de force. De plus en plus, elle avait l’impression qu’il était celui qu’elle attendait. “ J’aimerai tellement que tous les jours soient comme celui-ci.” Conclut t-elle en enfouissant son visage contre dos pour y déposer un petit baiser.

_________________

That's some type of love ❥ When the world's on fire, we won't even move. There is no reason if I'm here with you. When were old and gray And our faces changed, There won't be a moment, when my heart don't feel the same. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: I'll go anywhere with you + Kainoa Dim 5 Juin - 7:41


Le sourire éclatant de Spencer rassura Kainoa : elle n'avait pas l'air d'avoir mal malgré le fait qu'il l'ait percutée avant de le rattraper. Une fois ce point acquis, il se permit de l'abandonner pendant quelques instants, parce qu'il avait bien besoin de se rafraîchir. Mais l'eau était encore plus glacée qu'il ne le pensait et il ne traîna pas longtemps avant de rejoindre sa petite amie. Il n'avait pas spécialement envie de se baigner longtemps si elle n'était pas avec lui ; en réalité, il voulait surtout rester le plus près d'elle possible pour que ces quelques jours demeurent idylliques. D'ailleurs, en raison de la température, il n'aurait même pas été déçu qu'ils reportent leur baignade au lendemain et il le fit comprendre à Spencer. Mais la petite virée du jeune homme sous l'eau semblait l'avoir convaincue, si bien qu'elle était décidée à se jeter à l'eau au sens propre du terme, plaisantant au sujet du fait qu'il n'avait finalement pas osé le faire lui-même. Elle n'eut cependant pas le temps d'avancer qu'il se retrouvait déjà tout près d'elle, l'attirant dans ses bras avec un plaisir non dissimulé. Sans se détacher l'un de l'autre, ils s'immergèrent donc petit à petit dans l'eau. Rien ni personne n'aurait pu tenir aussi chaud à Kai. Il ne pensait plus à la température. En réalité, il ne pensait à plus grand-chose. Il se délectait seulement de leur baiser et, bientôt, des caresses coquines de la rouquine. Il n'en fallait pas plus pour lui faire perdre les pédales... Fermant les yeux, il se mordit la lèvre inférieure tandis qu'elle se perdait dans son cou, puis dans les environs de son oreille. Il ne regrettait assurément pas qu'elle ait refusé sa proposition de revenir à une heure plus propice... Il se laissa complètement aller au désir qu'il éprouvait pour sa sublime bien-aimée, l'une de ses mains dénouant le haut de son maillot de bain, l'autre s'aventurant doucement vers son intimité. Elle pouvait très bien ressentir l'effet qu'elle lui avait sur lui, mais elle ne devinait sûrement pas à quel point elle était capable de le rendre fou. Bientôt, leurs corps ne firent plus qu'un dans une exquise étreinte.

***

Le rythme effréné, les vagues de plaisir, l'intensité d'un moment partagé entre deux personnes qui s'aimaient... C'était tout simplement l'une des meilleures choses qui existait au monde. Ivre de bonheur, le Gallois laissa à nouveau son regard se perdre dans celui de la coiffeuse. Ce qu'il vivait avec elle, c'était bien plus que tout ce qu'il aurait pu oser demander et même espérer... Après l'échec de la relation qu'il avait choyée pendant des années, il avait cru qu'il n'aurait plus droit à une seconde chance, qu'il avait laissé passer son tour et qu'il était condamné à souffrir en amour. La vie lui avait fait l'un des plus beaux cadeaux, l'une des plus belles surprises, le laissant encore émerveillé aujourd'hui. Elle le comblait, lui apportant la tendresse et la stabilité qu'il recherchait. Quoi de plus normal que de vouloir chérir une telle personne ? Il en faisait sûrement un peu trop, ayant encore tendance à la traiter comme si elle était en sucre, à la couver presque littéralement. Mais il se disait qu'il valait mieux en faire trop que pas assez... Alors, voulant toujours avoir autant d'égards que possible pour elle, il veilla à ne pas prolonger leur baignade plus que nécessaire. Maintenant que leurs ébats étaient terminés, elle devait vraiment avoir froid, plus que lui... Sans hésiter, il se redressait. Elle l'entraînait déjà vers la plage, confirmant ce qu'il avait pensé. Une fois qu'ils furent revenus auprès de leurs affaires, elle s'enveloppa entièrement dans une serviette, tandis qu'il l'observait, attendri. Il avait rarement éprouvé une telle sensation de plénitude, qui ne faisait que se renforcer, alors qu'il croyait qu'il était déjà au summum du bien-être et de la sérénité. « Je t'aime aussi » souffla-t-il, le plus sincèrement du monde. Il ferma les yeux tandis qu'elle s'appuyait contre son dos, et posa les mains sur les siennes, qui étaient collées à sa taille. Depuis le début, ils étaient sur la même longueur d'ondes... Et même quand ils ne l'étaient pas, chacun faisait des efforts pour s'adapter à l'autre. C'était ainsi qu'il aimait la vie de couple, sans trop de vagues. Mais il était aussi bien placé pour savoir qu'il y aurait forcément des difficultés, un jour ou l'autre. Ce n'était jamais un long fleuve tranquille quand deux personnes imparfaites, ayant reçu des éducations différentes et ne partageant pas le même schéma de pensée, décidaient de parcourir du chemin ensemble. Cependant, Kainoa avait envie de croire que leur amour continuerait à grandir, devenant assez fort pour résister aux pires tempêtes. Et en attendant, il se contentait de ne pas trop y penser, parce qu'il savourait l'instant présent comme un adolescent vivant son premier amour. « Je voudrais te rendre heureuse tout le temps. » Rien n'était plus vrai : il se sentait toujours très préoccupé par elle, sa perle, son diamant, sa petite comète. Délicatement, il se retourna pour lui faire face, avant de l'inviter à s'allonger sur le sable, où il entreprit d'installer la petite couverture qu'elle avait apportée. Il l'entoura de ses bras protecteurs, déposant tendrement un baiser sur son front, jouant avec ses cheveux encore mouillés. Puis, d'un accord tacite, ils tournèrent tous les deux leur regard vers l'horizon, où le soleil déclinait lentement. « C'est magnifique » murmura-t-il, toujours impressionné par les merveilles de l'univers, qu'il appréciait encore plus quand elle était à ses côtés. Comme si c'était la chose la plus naturelle au monde, il l'attira plus près de lui, espérant ainsi la protéger de la brise qui commençait à souffler. Le nez presque enfoui dans les cheveux de sa dulcinée, l'astrophysicien eut un énième sourire. À l'instant précis, l'avenir lui semblait des plus prometteurs.

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: I'll go anywhere with you + Kainoa

Revenir en haut Aller en bas

I'll go anywhere with you + Kainoa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-