AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

the roommate agreement + Emrys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Penny Collins
Penny Collins
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Jaya, Lula, Thomas, Rhys, Lenny & Trystan
TON AVATAR : Emma Stone
TES CRÉDITS : ©mischievous wink & friemelda
TA DISPONIBILITE RP : Libre 2/3
En cours : Lloyd - Abel
the roommate agreement + Emrys JfyI "Penny est juste incroyable, elle augmente encore le niveau sur l'échelle de la perfection. On va renommer l'échelle de la perfection, l'échelle de Penny, comme Charles Richter qui a donné son nom pour l'échelle de l'intensité des secousses sismiques et on aura Penny Collins à côté pour l'échelle des degrés de la perfection." - (Lloyd Jenkins)

RAGOTS PARTAGÉS : 4887
POINTS : 5266
ARRIVÉE À TENBY : 20/02/2014
ÂGE DU PERSONNAGE : 29 ans (20/02)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Stan. Mais en ce moment, elle passe beaucoup de temps avec Lloyd.
PROFESSION : Serveuse au Blue Ball. Et ce n'est pas prêt de changer puisqu'elle vient de rater ses partiels.
REPUTATION : Je l'ai vue s'afficher officiellement avec Stan Haverford à l'anniversaire de Max Juillard, je savais que ces deux-là étaient en couple ! Ils sont beaux ensembles, non ? Cela dit, elle doit moins avoir le temps de papillonner avec le terrible accident qu'à eu son grand ami, Lloyd Jenkins...


the roommate agreement + Emrys Empty
MessageSujet: the roommate agreement + Emrys the roommate agreement + Emrys EmptyMar 5 Avr - 18:12



EMRYS & PENNY

"The magic thing about home
is that it feels good to leave,
and it feels even better to come back.”



Une fois n’était pas coutume, tu étais détendue. Exceptionnellement, tu n’assurais pas le terrible service du samedi soir au Blue Bell, tu pouvais donc avoir l’impression de profiter d’un week-end normal comme la plupart des gens. Ou du moins, un samedi après-midi normal. Bien qu’au final, celui-ci n’était pas si banal que ça, car il était animé par l’emménagement de ton nouveau colocataire. Tu avais cru que ça serait rapide mais au final, Emrys avait plus de cartons que ce que tu avais imaginé. Sans doute des objets liés au travail, après tout, il avait été reporter pendant un certain temps d’après ce que tu avais compris. Tu l’avais donc aidé à transporter quelques volumineuses boîtes avant de déclarer forfait et de le laisser terminer tout seul. Pour te faire pardonner ton abandon, tu découpais à présent des citrons pour vous préparer des rafraîchissements tandis qu’il montait les derniers cartons au dessus des escaliers. Tu avais un bon sentiment quant à ta cohabitation avec le Henderson. Il te paraissait fiable. Et c’est exactement, ce que tu recherchais. De la fiabilité, de la stabilité, du calme car ta dernière colocataire était un véritable ouragan et t’avait épuisée. A vrai dire, à choisir, tu aurais préféré vivre seule mais ce n’était pas un luxe que tu pouvais te permettre. Pas quand tu vivais dans une maison sur Victoria Street… Emrys redescend les escaliers et tu lui adresses un petit sourire quand il passe devant le comptoir de la cuisine. « Tu as terminé ? » Ton regard s’attarde sur les bras robustes du brun sans mauvaise arrière-pensée. Tu étais en fait contente d’avoir un mec à la maison. Ça dissuaderait peut être Andrew et Sean de venir ici quand bon leur semblait pour te menacer ou te blâmer de tous leurs ennuis. Et puis, tu devais avouer qu’à certains moments, tu te sentais bien seule… « En tout cas, j’ai de quoi nous récompenser de nos efforts. » Ajoutes-tu avec un geste vague de la main en direction des ingrédients que tu es en train de mélanger dans le tumbler pour faire des cocktails. « Je les sers dans le jardin… Pour une fois qu’il fait bon. » Le printemps pointait enfin le bout de son nez à Tenby. Et même si on était déjà en fin d’après-midi, les derniers rayons de soleil rendaient l’air doux. Oui vraiment, cette journée avait des airs de vacances. D’ailleurs, quand tu sors dans le jardin avec un plateau contenant vos verres, tu laisses tes chaussures de côté pour sentir le gazon sous tes pieds. Emrys te rejoint bientôt et vous vous installez côte à côte sur les chaises de jardin, un regard sur la mer devant vous. Tu lui mets un verre dans la main. « Et voici un Tom Collins. J’espère que tu aimes. Et avant que tu dises quoi que ce soit, je sais que c’est narcissique de faire des cocktails qui portent votre nom. » Tu ris un peu pour dissiper ta gêne. Au final, ta bonne impression à propos de ton nouveau colocataire ne reposait pas sur grand-chose. Vous vous connaissiez peu. A vrai dire, vous aviez fait une année de fac ensembles avant que tu n’arrêtes. Vous n’étiez pas vraiment restés en contact après cela. Vos retrouvailles dataient de deux semaines et votre décision d’emménager ensembles aussi. C’était peut être un peu précipité mais tu avais vraiment besoin d’un nouveau occupant pour cette chambre. « Ta nouvelle vue te plaît ? » Demandes-tu en levant ton verre pour trinquer avec lui pour ce qui ressemblait à une pendaison crémaillère improvisée.

copyright Bloody Storm

_________________


Per aspera ad astra
: FRIMELDA




Mr & Mrs Fourbe  the roommate agreement + Emrys 897107186:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dylana Meylir
Dylana Meylir
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Gwen, Eléa, Lexia & Keelin
TON AVATAR : Nina Dobrev
TES CRÉDITS : ava - lux aeterna ; signa - bat'phanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Trystan (4)
A venir : Brendan.

Terminé : Yevgenyia - Ainhoa - Trystan - Noah (1) - (Noah (2)) - Evan - Trystan (2) - Brendan - Ainhoa (2) - Max - Anniversaire Max - Trystan (3) - (Evan (2)) - (Dimka) - Liam - Annif Lula - Liam rdv enchère (2)

the roommate agreement + Emrys Tumblr_plhi34TLQM1qmb4pvo10_250

Il paraît que :
the roommate agreement + Emrys CuE54A3
RAGOTS PARTAGÉS : 664
POINTS : 2196
ARRIVÉE À TENBY : 28/02/2016
the roommate agreement + Emrys Tumblr_inline_np0k501Lta1tuh1ni_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : Le coeur s'est brisé une fois de trop, elle ne veut plus en entendre parler actuellement
PROFESSION : Travaille avec son frère depuis peu, gère l'aspect touristique de l'entreprise
REPUTATION : Il semblerait qu'elle se soit décidée à rester après ce retour fracassant. Etonnant pour cet électron libre qui ne tient pas en place.


the roommate agreement + Emrys Empty
MessageSujet: Re: the roommate agreement + Emrys the roommate agreement + Emrys EmptySam 23 Avr - 17:34

the roommate agreement + Emrys Tumblr_inline_n4o4p3ByAO1rsud01 the roommate agreement + Emrys Giphy


Pas mécontent de quitter son chez lui, Emrys soulevait les cartons les plus lourds pour les monter à l’étage, aidé de sa toute nouvelle colocataire. L’ancien reporter était rentré depuis environ trois ans et était resté auprès de sa famille pour encaisser après ce qui s’était passé mais il avait désormais besoin de changer d’air et était parti pour de bon cette fois. Il avait revu Penny deux semaines auparavant, une ancienne copine de fac avec qui il avait partagé quelques bons moments une année durant avant qu’elle n’arrête les études. Lors de ces retrouvailles imprévues, le feeling était finalement bien revenu et en apprenant qu’il avait l’intention de se chercher un endroit où se poser à Tenby ailleurs que son actuel chez lui, la blonde lui avait évoqué l’idée d’une colocation qu’il avait assez vite acceptée malgré qu’ils ne se connaissaient finalement plus vraiment. Emrys n’était pas un garçon difficile à vivre, parfois un peu distrait et bordélique, mais assez solitaire et discret, du moment qu’il avait sa tranquillité, il laissait la leur aux autres. La seule personne qui passerait peut-être le voir assez souvent serait sa petite sœur, sinon si Penny n’était pas très exigeante sur les bords, il ne devrait y avoir aucun problème d’entente entre les deux. Rien ne coûtait d’essayer de toute façon. Il termina de monter ses cartons tandis que la jeune femme s’affairait en cuisine et redescendit lorsqu’il avait enfin fini de tout déménager à l’étage. « Oui, c’est pas trop tôt. » Répondit-il quand elle s’enquit de son avancée. Il avait beau être jeune et en forme, déplacer de lourds cartons n’en était pas moins de tout repos. Même si Emrys n’était plus dans le milieu journalistique, il ne se résolvait pas à se séparer de tout son matériel… juste au « cas où ». Il avait néanmoins laissé quelques affaires chez lui afin de ne pas tout ramener d’un coup et surtout parce qu’il avait surtout pris ce dont il pensait avoir besoin. Le jeune homme ne s’attendait d’ailleurs pas à être aussi bien accueilli, juste un coup de main et puis c’est tout, mais Penny leur avait préparé un petit cocktail pour fêter son emménagement en quelque sorte. Voilà donc à quoi elle s’occupait pendant qu’il avait terminé de tout monter. « J’ai hâte de goûter. C’est au Blue Ball que tu as appris ? » Demanda-t-il. Emrys approuva l’idée de boire dans le jardin et de profiter de cette température printanière pour une fois que le beau temps était au rendez-vous. Il accompagna la jeune femme à l’extérieur et s’installa à côté d’elle en la remerciant pour le verre qu’elle lui tendit. « Tu sais comment faire une entrée en matière. » S’amusa le Gallois lorsqu’elle lui présenta le cocktail qui portait le même nom qu’elle. Le jeune homme était détendu, il sentait que cette colocation se passerait bien. « Délicieux. » La gratifia-t-il d’un compliment après avoir trinqué avec elle et avoir goûté au fameux cocktail coloré. Emrys déposa ensuite le verre sur la table basse à côté de lui et il profita de la belle vue devant eux : le soleil et la mer, quel merveilleux cadre. Penny ne manqua d’ailleurs pas de l’interroger sur le panorama. « C’est vraiment magnifique, on ne se lasse jamais de redécouvrir certains endroits que l’on croit connaître sous des angles insoupçonnés. » Il marqua une pause et reprit pour développer ce que les lieux lui inspiraient déjà. « C’est d’autant mieux que le jeu de lumières naturel ici me permettra de retravailler mes techniques pour la photographie. » Passe-temps inévitable de ses études, passion qu’il avait maintenue par la suite. L’ancien journaliste lui adressa ensuite un sourire et un regard un peu plus espiègle. Il avait l’impression tacite qu’elle n’était pas si sérieuse qu’elle en donnait l’air. « J’avoue avoir imaginé mon arrivée autrement, toi sur le seuil, un parchemin de règles à la main. » Plaisanta-t-il. « Je préfère nettement cette version-ci bien sûr. » Emrys se doutait en son for intérieur qu’elle ne raterait pas l’occasion de lui en glisser quelques-unes maintenant qu’il avait abordé le sujet sur le ton de l’humour.

_________________

Home sweet home
Do not open memories. ▬ I'm not looking for somebody with some superhuman gifts, some superhero, some fairytale bliss, just something I can turn to, somebody I can kiss, I want something just like this.
Revenir en haut Aller en bas
Penny Collins
Penny Collins
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Jaya, Lula, Thomas, Rhys, Lenny & Trystan
TON AVATAR : Emma Stone
TES CRÉDITS : ©mischievous wink & friemelda
TA DISPONIBILITE RP : Libre 2/3
En cours : Lloyd - Abel
the roommate agreement + Emrys JfyI "Penny est juste incroyable, elle augmente encore le niveau sur l'échelle de la perfection. On va renommer l'échelle de la perfection, l'échelle de Penny, comme Charles Richter qui a donné son nom pour l'échelle de l'intensité des secousses sismiques et on aura Penny Collins à côté pour l'échelle des degrés de la perfection." - (Lloyd Jenkins)

RAGOTS PARTAGÉS : 4887
POINTS : 5266
ARRIVÉE À TENBY : 20/02/2014
ÂGE DU PERSONNAGE : 29 ans (20/02)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Stan. Mais en ce moment, elle passe beaucoup de temps avec Lloyd.
PROFESSION : Serveuse au Blue Ball. Et ce n'est pas prêt de changer puisqu'elle vient de rater ses partiels.
REPUTATION : Je l'ai vue s'afficher officiellement avec Stan Haverford à l'anniversaire de Max Juillard, je savais que ces deux-là étaient en couple ! Ils sont beaux ensembles, non ? Cela dit, elle doit moins avoir le temps de papillonner avec le terrible accident qu'à eu son grand ami, Lloyd Jenkins...


the roommate agreement + Emrys Empty
MessageSujet: Re: the roommate agreement + Emrys the roommate agreement + Emrys EmptySam 30 Avr - 23:51


EMRYS & PENNY

"The magic thing about home
is that it feels good to leave,
and it feels even better to come back.”



Emrys t'annonce qu'il a effectivement terminé son déménagement pour aujourd'hui avec une petite grimace, que tu attribues à la fatigue. C'est vrai qu'il a enchaîné les allers et retours sans vraiment s'interrompre. Tu n'oses même pas compter le nombre de cartons qu'il a rapporté. Tu lui adresses un petit sourire par dessus le comptoir. " Après l'effort, le réconfort ! Et puis, si par hasard, il te manque quelque chose, n'hésite pas, je peux te dépanner." La parfaite colocataire aurait sans doute carrément proposé de déballer aussi les cartons mais tu t'abstiens. L'altruisme n'était pas quelque chose de vraiment naturel chez toi, il fallait que tu réfléchisses, ça ne te venait pas spontanément. Malgré son air exténué, ton nouveau colocataire ne se départit pas de sa bonne humeur, venant bavarder avec toi et acceptant ton invitation à boire des cocktails dans le jardin. Un bon point pour lui. " C'est bientôt prêt, oui ! Et non, pas au Blue Bell. Là-bas, j'ai appris des trucs beaucoup moins glamour... Comme préparer un homard ou décortiquer des fruits de mer." C'est effectivement peu glamour. En vérité, tu n'es pas fière de ton métier de serveuse. A tes yeux, ce n'était rien d'autre qu'un échec. Et tu le ressentais encore plus de cette façon face à Emrys parce qu'il avait été en première année de fac avec toi. Tu avais autant les capacités que lui de réussir dans le journalisme mais les circonstances de la vie avaient fait que tu dû abandonner. Et ce n'était pas forcément plaisant de constater les tournants bien différents qu'avaient pris vos vies respectives. Cependant, le jeune homme n'y est pour rien. Et il ne semble pas porter de jugement sur toi alors tu réponds à sa question sans arrières pensées. " Non après, la fac, et avant d'arriver à Tenby, j'ai vraiment enchaîné les petits boulots. Et donc j'ai été barmaid à un moment donné. Et tant d'autres choses, tu serais surpris de savoir tout ce que je sais faire !" Dis-tu avec un sourire résigné, comme si cela était une bonne chose.

Une fois les boissons effectivement prêtes, vous sortez dans le jardin comme prévu, profiter de la douceur de l'air. Tu sens ton sourire s'élargir. Après la rudesse de l'hiver et les pluies de début de printemps, c'était vraiment agréable de sentir un peu de soleil sur ta peau. Presque aussi agréable que le premier compliment dont Emrys te gratifie. " Que veux tu, j'aime effectivement faire ma petite impression ! " Dis-tu en faisant tinter ton verre contre le sien pour trinquer. Tu le regardes bien dans les yeux, car on t'a toujours appris que ça portait malheur de ne pas le faire. " A notre colocation alors !" Tu espérais qu'elle se présenterait aussi bien que les débuts. Mais tu avais vraiment bon espoir. Tu n'étais pas si proche de l'étudiant qu'était Emrys mais tu aimais ce que tu voyais de l'homme qu'il était devenu. Surtout quand il te fait un second compliment, te disant que ton Collins est délicieux. Tu le remercies en trempant tes lèvres à ton tour dans le tien. Tu t'en étais effectivement bien sortie. Normal, l'art des cocktails reposait sur le dosage et tu étais une experte quand il s'agissait de contrôler les choses au millimètre près. Chacun ses domaines visiblement, car quand tu demandes à Emrys, il te donne une véritable réponse poétique. Et comme tu n'as pas vraiment quelque chose du même calibre à répliquer, tu lui donnes une réponse vraiment sobre en comparaison. " Je suis contente de l'entendre, et je bois à ça !" Tu le fais effectivement, buvant une nouvelle gorgée. Mais tu manques de tout recracher quand tu entends la prochaine réplique de ton voisin. Cependant, il n'a pas tort. Tu la jouais cool mais tu ne pouvais pas nier que ce n'était effectivement qu'un jeu. La colocation jusqu'à maintenant, ça n'avait pas été ta tasse de thé. Cependant, tu décides tout d'abord de prendre cette allusion sur le ton de l'humour. Après tout, Penny Collins était la jeune fille adorable que le voisinage adorait, pas une contrôle freak qui se transformait en harpie dès que quelque chose lui déplaisait. " Oui, dans cette version, je suis juste en train de te soûler pour voir de quoi tu es vraiment fait et voir si tu réponds vraiment aux critères." Tu ne peux pas nier que tu es un peu vexée de la vision qu'il a de toi même s'il l'a dit sur le ton de la rigolade. Il doit sûrement se rappeler de l'étudiante que tu étais. La fille que tout le monde détestait. La miss parfaite qui rendait ses devoirs en avance et s'asseyait au premier rang. Cependant, il avait mis le sujet sur le tapis alors tant pis pour lui. Tu allais te montrer à la hauteur de la réputation qu'il t'attribuait. " Mais puisque tu en parles, ce ne serait pas idiot qu'on définisse quelques règles. Histoire d'éviter les mauvaises surprises." Dis-tu dans un sourire qui a du perdre quelque degrés de chaleur.

copyright Bloody Storm

_________________


Per aspera ad astra
: FRIMELDA




Mr & Mrs Fourbe  the roommate agreement + Emrys 897107186:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dylana Meylir
Dylana Meylir
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Gwen, Eléa, Lexia & Keelin
TON AVATAR : Nina Dobrev
TES CRÉDITS : ava - lux aeterna ; signa - bat'phanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Trystan (4)
A venir : Brendan.

Terminé : Yevgenyia - Ainhoa - Trystan - Noah (1) - (Noah (2)) - Evan - Trystan (2) - Brendan - Ainhoa (2) - Max - Anniversaire Max - Trystan (3) - (Evan (2)) - (Dimka) - Liam - Annif Lula - Liam rdv enchère (2)

the roommate agreement + Emrys Tumblr_plhi34TLQM1qmb4pvo10_250

Il paraît que :
the roommate agreement + Emrys CuE54A3
RAGOTS PARTAGÉS : 664
POINTS : 2196
ARRIVÉE À TENBY : 28/02/2016
the roommate agreement + Emrys Tumblr_inline_np0k501Lta1tuh1ni_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : Le coeur s'est brisé une fois de trop, elle ne veut plus en entendre parler actuellement
PROFESSION : Travaille avec son frère depuis peu, gère l'aspect touristique de l'entreprise
REPUTATION : Il semblerait qu'elle se soit décidée à rester après ce retour fracassant. Etonnant pour cet électron libre qui ne tient pas en place.


the roommate agreement + Emrys Empty
MessageSujet: Re: the roommate agreement + Emrys the roommate agreement + Emrys EmptyDim 15 Mai - 17:44


Alors qu’Emrys avait fini de déballer les cartons, il avait rejoint Penny dans la cuisine. La jeune femme ne manqua pas de lui proposer de le dépanner en cas de besoin. L’ancien reporter la gratifia d’un signe de remerciement et l’écouta ensuite lui expliquer qu’elle n’avait pas appris ses talents de barmaid au Blue Bell où on lui confiait des tâches bien moins attirantes mais grâce à des petits boulots enchaînés précédemment. Emrys n’avait jamais vraiment su pourquoi elle avait arrêté la fac, tout le monde pouvait ne pas trouver sa voie dans de longues études, ce n’était pas une limite pour elle, peut-être n’avait-elle tout simplement pas eu envie de poursuivre. Il lui semblait pourtant qu’aujourd’hui Penny s’imposait un travail qui ne lui plaisait pas, elle n’avait peut-être pas le choix pour gagner de quoi vivre mais pourquoi avait-elle été amenée à faire quelque chose qu’elle n’aimait pas en premier lieu si elle avait d’abord eu la chance de suivre une autre perspective ? Cette question l’intrigua une brève seconde, vieil instinct de journaliste qui cherchait une logique en lui, un fil rouge à l’histoire, néanmoins il l’arrêta aussitôt. Emrys n’était pas là pour ça. « Eh bien, je sais déjà que tu es la personne de la situation si on décide de partager des petits apéros sympas. » Répondit-il d’une voix entendue. « Une vraie touche-à-tout. » Il n’y avait aucune arrière-pensée derrière son propos. Plusieurs années s’étaient écoulées depuis qu’il l’avait revue, hormis quelques semaines plus tôt bien sûr. Ils avaient grandi, vécu de nouvelles expériences et ne pouvaient forcément plus se connaître comme les personnes qu’ils étaient à l’époque. Après s’être installés dehors, ils trinquèrent à leur nouvelle colocation et discutèrent brièvement de la vue. Emrys constatait une fois encore combien Tenby était calme, loin des horreurs qui avaient jalonné son passé. Alors que le jeune homme plaisanta sur le fait d’avoir imaginé un autre scénario à son arrivée que celui qui s’était déroulé, Penny le prit un peu plus au pied de la lettre que prévu. « Tu me diras si j’ai réussi le test à la fin de l’évaluation. Maintenant que tu le dis, je pourrai voir si les critères sont partagés. » Répliqua-t-il sur un ton léger. Qui sait ? L’ancien reporter en avait peut-être aussi. Cependant, ce qui devait rester une question d’humour, sembla se corser un peu. La blonde essayait de garder son sourire, mais Emrys avait l’impression que celui-ci était moins spontané que précédemment. En même temps, il avait quand même pressenti qu'elle profiterait de l'occasion pour creuser le sujet maintenant qu'il l'avait abordé. Il réagit donc plus sérieusement, dans le sens de la jeune femme. « Tu n’auras pas de mauvaises surprises si c’est ce qui t’inquiète. Sauf si tu as quelque chose de précis en tête ? » Le Gallois l’avait à nouveau dit sur le second degré, en vrai il n’avait pas besoin qu’on lui impose des règles. S’il ne vivait plus sous le toit de ses parents, même s’il était retourné chez eux quelques temps après la perte de Léa, il ne comptait pas en avoir ailleurs. Il était facile de deviner, au vu de son ancien métier, qu’il était un garçon indépendant, épris de sa liberté. Bien élevé, Emrys avait une bonne hygiène de vie et savait ce qu’il pouvait faire ou non. Assez solitaire de nature, en privé du moins, depuis ce qui s’était passé dans sa vie, il aimait avoir son espace personnel et laissait leur tranquillité aux autres ; il n’emmerdait pas son monde et ne serait donc pas non plus le genre à ramener une nouvelle fréquentation tous les soirs. Le jeune homme ne faisait pas de vagues du moment qu’on lui fichait la paix. Penny ne pouvait pas forcément deviner tout ceci, mais à moins qu’elle n’ait quelque chose de spécifique à lui dire, Emrys ne voyait pas trop ce qu’elle pourrait vouloir préciser. Il était néanmoins disposé à l’écouter avant d’ajouter quoique ce soit, du moment que Penny n’impose pas une discipline digne de l’armée, sachant qu’Emrys aurait très bien pu vivre seul, et que s’il était venu ici, c’était pour dépanner sa vieille copine de fac, pas pour s’imposer une surveillance rapprochée aux pieds. À voir si les débuts qui s’annonçaient prometteurs continueraient sur leur lancée. Après, elle avait peut-être eu des mauvaises expériences par rapport aux colocations et il pouvait comprendre qu’elle préfère mettre les choses au clair dès le départ. Il but une nouvelle gorgée du cocktail qu’elle avait préparé et attendit donc sa réponse, espérant que l’atmosphère resterait aussi détendue qu’à son arrivée.

_________________

Home sweet home
Do not open memories. ▬ I'm not looking for somebody with some superhuman gifts, some superhero, some fairytale bliss, just something I can turn to, somebody I can kiss, I want something just like this.
Revenir en haut Aller en bas
Penny Collins
Penny Collins
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Jaya, Lula, Thomas, Rhys, Lenny & Trystan
TON AVATAR : Emma Stone
TES CRÉDITS : ©mischievous wink & friemelda
TA DISPONIBILITE RP : Libre 2/3
En cours : Lloyd - Abel
the roommate agreement + Emrys JfyI "Penny est juste incroyable, elle augmente encore le niveau sur l'échelle de la perfection. On va renommer l'échelle de la perfection, l'échelle de Penny, comme Charles Richter qui a donné son nom pour l'échelle de l'intensité des secousses sismiques et on aura Penny Collins à côté pour l'échelle des degrés de la perfection." - (Lloyd Jenkins)

RAGOTS PARTAGÉS : 4887
POINTS : 5266
ARRIVÉE À TENBY : 20/02/2014
ÂGE DU PERSONNAGE : 29 ans (20/02)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Stan. Mais en ce moment, elle passe beaucoup de temps avec Lloyd.
PROFESSION : Serveuse au Blue Ball. Et ce n'est pas prêt de changer puisqu'elle vient de rater ses partiels.
REPUTATION : Je l'ai vue s'afficher officiellement avec Stan Haverford à l'anniversaire de Max Juillard, je savais que ces deux-là étaient en couple ! Ils sont beaux ensembles, non ? Cela dit, elle doit moins avoir le temps de papillonner avec le terrible accident qu'à eu son grand ami, Lloyd Jenkins...


the roommate agreement + Emrys Empty
MessageSujet: Re: the roommate agreement + Emrys the roommate agreement + Emrys EmptyJeu 26 Mai - 18:54


EMRYS & PENNY

"The magic thing about home
is that it feels good to leave,
and it feels even better to come back.”



Assis côte à côte sur ton salon de jardin, dans le soleil couchant, un verre à la main, Emrys et toi, vous offrez un tableau idyllique. Sauf que l'ambiance n'est pas assez détendue que ce qu'il paraît. Certes, vous maintenez une apparence de discussion légère, le reporter répondait à tes plaisanteries et t'avait même complimentée pour ton plus grand plaisir mais au fond, vous étiez tous les deux en train de vous jauger. D'ailleurs, tu ne cherches pas spécialement à le cacher. « Tout dépend du résultat ! » Dis-tu joueuse quand Emrys te demande si tu lui donneras le résultat du test que tu es en train de lui faire passer, avouant ainsi que c’était bel et bien ce que tu étais en train de faire. Mais tu n’as pas de remords, car il te laisse entendre à son tour qu’il fait la même chose de son côté. Ou du moins qu’il a des critères aussi. « Je veux bien entendre tes critères aussi… Mais je n’ai pas peur, j’ai une très bonne hygiène de vie et je suis une maniaque de la propreté. » Dis-tu avec une fierté non feinte. Même si tu viens de te dévoiler un peu trop. En effet, tu aurais pu utiliser un autre terme que « maniaque » pour parler de ton amour de l’ordre, du rangement et des bonnes odeurs. Mais c’est dit, et au fond, ce n’est pas plus mal. Crystal t’avait vraiment éprouvée sur ce point, à laisser ses vêtements traîner partout, à ne jamais passer l’aspirateur et à laisser pourrir de la nourriture dans le frigo. Tu t’étais dit que tu n’avais pas été assez stricte au début alors si tu étais franche maintenant, ce n'était pas plus mal. Mais ça ne veut pas dire que tu ne peux pas enrober cette sincérité de tact. " A vrai dire, j'aurai tendance à te faire confiance spontanément mais j'ai eu tellement de déboires dans le passé que je m'en voudrais de refaire encore et encore les mêmes erreurs. Vraiment, ça n'a rien de personnel... Tu te justifies avec un sourire un peu plus chaleureux. Tu étais en train de réaliser que tu n'avais pas mis très longtemps avant de lui faire peur. Tu devais te radoucir un peu, sinon, tu allais retrouver tes problèmes de loyer plus vite que prévu. " Mes précédents colocataires... Ils m'en ont fait voir des vertes et des pas mûres. Je crois que je n'étais pas si méfiante avant." Dis-tu sur le ton de la confidence.

Tu laisses quelques instants de silence dramatique, histoire que Emrys puisse imaginer le pire. Tu t'autorises même un petit soupir. C'était plus fort que toi, tu étais toujours un peu dans la comédie et la manipulation de tes interlocuteurs. Le but actuel n'était plus qu'il te prenne pour une folle furieuse mais qu'il prenne pitié et comprenne ta nécessité de tout contrôler. " Attends ! J'ai une idée, on va mettre ça par écrit, ça sera plus fun !" T'exclames-tu soudainement en bondissant sur tes pieds. Tu joins le geste à la parole, allant chercher une feuille blanche et un stylo. Tu reviens vite vers Emrys, cherchant à voir s'il avait commencé à se crisper ou pas. De toute façon, c'est trop tard, tu es lancée. " Ça serait comme une sorte de traité de colocation, un contrat. Et même si nous avons désormais tous les deux de l'alcool dans le sang, il fera foi en cas de litige entre nous." Au fur et à mesure que tu parles, tu te rends compte que tu as visiblement un peu trop traîné avec Sean lorsqu'il révisait ses cours et qu'il faisait ses classes de jeune avocat. D'ailleurs en parlant de Sean... Il serait peut être bon de commencer par là. Tu inspires. " Disons qu'on pourrait proposer des trucs chacun notre tour et que l'autre valide ou pas ? Et si nous ne sommes pas d'accord, on en discute ?" Tu lui fais un peu les yeux doux et tu continues à sourire pour qu'il se rende compte que ton idée était géniale mais de toute façon, tu ne lui laisses pas beaucoup le temps de s'exprimer pour le moment. " Première règle : Andrew Green, Sean Fitzpatrick, Savannah Cartwright et Jean McKinnon sont interdits de séjour ici. J'espère que tu n'en connais aucun. Oh et aussi tout animal, quelque soit sa taille, qu'il soit de compagnie ou pas, à poils, à plumes, à écailles..." Propose-tu avec le plus grand sérieux. En vérité, ça faisait presque deux règles en une mais dans le cas d'Andrew, ce n'était presque pas le cas. Pour toi, il était aussi ennuyeux qu'un chien qui perdait ses poils et faisait pipi sur le tapis...

copyright Bloody Storm


Spoiler:
 

_________________


Per aspera ad astra
: FRIMELDA




Mr & Mrs Fourbe  the roommate agreement + Emrys 897107186:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dylana Meylir
Dylana Meylir
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Gwen, Eléa, Lexia & Keelin
TON AVATAR : Nina Dobrev
TES CRÉDITS : ava - lux aeterna ; signa - bat'phanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Trystan (4)
A venir : Brendan.

Terminé : Yevgenyia - Ainhoa - Trystan - Noah (1) - (Noah (2)) - Evan - Trystan (2) - Brendan - Ainhoa (2) - Max - Anniversaire Max - Trystan (3) - (Evan (2)) - (Dimka) - Liam - Annif Lula - Liam rdv enchère (2)

the roommate agreement + Emrys Tumblr_plhi34TLQM1qmb4pvo10_250

Il paraît que :
the roommate agreement + Emrys CuE54A3
RAGOTS PARTAGÉS : 664
POINTS : 2196
ARRIVÉE À TENBY : 28/02/2016
the roommate agreement + Emrys Tumblr_inline_np0k501Lta1tuh1ni_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : Le coeur s'est brisé une fois de trop, elle ne veut plus en entendre parler actuellement
PROFESSION : Travaille avec son frère depuis peu, gère l'aspect touristique de l'entreprise
REPUTATION : Il semblerait qu'elle se soit décidée à rester après ce retour fracassant. Etonnant pour cet électron libre qui ne tient pas en place.


the roommate agreement + Emrys Empty
MessageSujet: Re: the roommate agreement + Emrys the roommate agreement + Emrys EmptyMar 7 Juin - 22:10


Emrys avait-il accepté cette colocation trop vite ? Après tout, il n’avait jamais vraiment revu Penny depuis leur année universitaire commune à l’exception de retrouvailles rapides quelques semaines auparavant. La blonde avait peut-être changé depuis lors ou alors il ne se souvenait pas d’elle autant qu’il l’avait cru. Quoiqu’il en soit, le Gallois ne regrettait pas sa décision. Il était normal de se jauger et d’en apprendre plus sur l’autre alors qu’ils emménageaient ensemble. Si Penny avait foncièrement senti qu’ils ne pourraient pas s’entendre, elle ne lui aurait pas proposé cette idée tout comme lui n’aurait pas répondu par l’affirmative. D’ailleurs, si l’on demandait la raison pour laquelle Emrys avait accepté de choisir un logement avec une autre personne déjà présente, il serait bien incapable de l’expliquer aussi clairement que ce qu’il avait ressenti. En effet, le jeune homme était très indépendant et gagnait suffisamment pour s’offrir un loyer à lui tout seul. Il aimait d’ailleurs sa tranquillité. Alors pourquoi ne pas avoir pris un appartement ou une maison depuis qu’il était revenu à Tenby de façon permanente ? Pourquoi avait-il essayé par deux fois d’emménager seul sans succès ? Car Emrys avait beau chérir sa tranquillité, la solitude d’un logement lui rappelait trop la perte de Léa, son absence… celle avec qui il avait bâti des projets d’avenir, dont celui de vivre ensemble. Elle ne décollait pas de ses pensées quand il se retrouvait totalement seul. C’était principalement cette raison qui l’avait poussé à accepter, pas juste par faveur d’une ancienne copine de classe. Alors que la discussion allait bon train dans le jardin où ils s’étaient installés, Penny expliquait à son nouveau colocataire qu’il n’avait pas à s’inquiéter vis-à-vis d’elle étant donné qu’elle était une maniaque de la propreté. En effet, il n’y avait rien qu’il ne détestait plus que des cheveux qui trainaient dans une douche (souvenir de sa jeune sœur coucou) ou que toute la vaisselle soit utilisée et abandonnée sale pour le suivant. Ce genre de détails lui semblait le fondement même du savoir-vivre même si lui aussi avait ses petits côtés bordéliques mais dans ses propres affaires, pas dans les pièces communes. Il n’aurait pas à se préoccuper de tous ces petits détails parce qu’hormis la cuisine, ils ne partageraient pas vraiment de pièce puisque chacun avait les siennes. Il pensait plutôt à des arrangements de vie pratiques, par rapport à des rencontres éventuelles, des soirées qu’elle ou lui aurait éventuellement envie d’organiser entre amis alors que l’autre est là, d’autres détails… Penny avait abordé le sujet des « exigences » parce qu’elle avait déjà vécu quelques mauvaises expériences avant lui. « Du genre ? Histoire de te les épargner. » Demanda Emrys à juste titre. La blonde en avait visiblement vu des vertes et des pas mûres avec ses précédents colocataires. Puisqu’ils avaient chacun quelques critères à proposer, Penny proposa de tout mettre par écrit pour rendre le procédé plus fun. « C’est la journée des bonnes idées. » Approuva-t-il en souriant, après avoir déposé le cocktail sur la table basse à côté de lui. « T’as fait du droit ? » À l’entendre, Penny parlait comme une avocate qui s’apprêtait à rédiger un contrat avec condition suspensive et tout le tralala. Encore une fois, il approuva de la tête l’idée que chacun propose ses désidératas et que ceux-ci soient discutés en cas de désaccord. La première chose que la jeune femme demanda était de ne jamais laisser entrer trois personnes dont il ne connaissait pas le nom, ce qui ne lui posait donc aucun problème. Quant à la deuxième règle, puisqu’à son sens, elle en avait énoncé deux à la suite, il y apporta simplement une précision. « Pour les interdits de séjour, ça me va. Je ne les connais pas de toute façon. Pour les animaux, je suis d’accord aussi, seule exception : le chat de ma sœur à garder quand elle s’absente de Tenby, ce ne serait que quelques jours par an et il resterait enfermé dans ma partie quand il ne serait pas dehors. C’est bon pour toi ? » Il marqua une pause et réfléchit ensuite à deux critères à formuler pour contrebalancer. « La chambre noire, c’est hors-limite, c’est pour le travail. » Curiosité ou pas, il n’y avait vraiment rien à se mettre sous la dent de ce côté-là. Avant d’emménager, l’ancien reporter avait réussi à négocier le fait de pouvoir installer une chambre noire dans une des pièces du sous-sol, les caves étaient généralement un endroit où l’humidité était parfaite appropriée pour les photos. « Ah et le jardin, c'est un travail partagé. » Emrys n’avait pas la main très verte alors il ne voulait pas tout se taper vu l’étendue de celui qu’ils avaient, évidemment il ne rechignerait pas à la tâche, du moment que chacun y mettait du sien. Bien sûr, Penny était libre de ne pas être d’accord sur tout sauf pour le premier point, il ne pouvait pas prendre le risque qu’une once de lumière s’introduise dans la pièce indiquée ou que quelqu’un manipule son matériel et fiche tout en l’air, aussi précautionneuse pouvait-elle être. Même s’il n’était plus reporter, Emrys travaillait toujours beaucoup en lien avec la photographie. Il attendit que la jolie blonde réagisse et formule son prochain critère avant d’aborder un sujet plus sensible. Si au début, le brun avait utilisé le ton de la plaisanterie, elle avait finalement plutôt bien réussi à le convaincre de se prêter au jeu.

_________________

Home sweet home
Do not open memories. ▬ I'm not looking for somebody with some superhuman gifts, some superhero, some fairytale bliss, just something I can turn to, somebody I can kiss, I want something just like this.
Revenir en haut Aller en bas
Penny Collins
Penny Collins
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Jaya, Lula, Thomas, Rhys, Lenny & Trystan
TON AVATAR : Emma Stone
TES CRÉDITS : ©mischievous wink & friemelda
TA DISPONIBILITE RP : Libre 2/3
En cours : Lloyd - Abel
the roommate agreement + Emrys JfyI "Penny est juste incroyable, elle augmente encore le niveau sur l'échelle de la perfection. On va renommer l'échelle de la perfection, l'échelle de Penny, comme Charles Richter qui a donné son nom pour l'échelle de l'intensité des secousses sismiques et on aura Penny Collins à côté pour l'échelle des degrés de la perfection." - (Lloyd Jenkins)

RAGOTS PARTAGÉS : 4887
POINTS : 5266
ARRIVÉE À TENBY : 20/02/2014
ÂGE DU PERSONNAGE : 29 ans (20/02)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Stan. Mais en ce moment, elle passe beaucoup de temps avec Lloyd.
PROFESSION : Serveuse au Blue Ball. Et ce n'est pas prêt de changer puisqu'elle vient de rater ses partiels.
REPUTATION : Je l'ai vue s'afficher officiellement avec Stan Haverford à l'anniversaire de Max Juillard, je savais que ces deux-là étaient en couple ! Ils sont beaux ensembles, non ? Cela dit, elle doit moins avoir le temps de papillonner avec le terrible accident qu'à eu son grand ami, Lloyd Jenkins...


the roommate agreement + Emrys Empty
MessageSujet: Re: the roommate agreement + Emrys the roommate agreement + Emrys EmptyJeu 16 Juin - 20:36


EMRYS & PENNY

"The magic thing about home
is that it feels good to leave,
and it feels even better to come back.”



Tu ne t’y attendais pas mais Emrys montre de la curiosité quand tu fais allusion aux déboires que tu as connus avec tes anciens colocataires. « Oh la la, la liste est longue… Tu l’auras voulu. » Dis-tu pour gagner du temps. Non pas que tu n’avais pas quelques anecdotes croustillantes à raconter sur les anciens locataires de la maison mais tu commençais à comprendre que la prudence s’imposait. Tu commençais à voir une lueur d’inquiétude, voir d’indécision briller dans le regard de ton voisin. Tu avais beau essayer de réprimer ta légère hystérie en matière de règles et d’ordres, il semblait que tu lui faisais peur. En fait, c’était comme s’il t’avait déjà percée à jour. Pas étonnant, il avait toujours eue une grande sensibilité à l’égard des autres, même quand vous n’étiez qu’étudiants. Alors maintenant avec des années sur le terrain… Tu devais être un livre ouvert pour lui. « Non, bon, je peux te parler des pires. Déjà il y avait cette fille qui avait décrété qu’elle était allergique au produit vaisselle et qui laissait des montagnes de vaisselle sale dans l’évier pour que je la fasse pour elle. Elle laissait aussi de la nourriture pourrir dans le frigo et dans sa chambre aussi… Et j’en passe… En fait, elle, elle était vraiment sale. » C’était ta première expérience de colocation, juste après que tu ais quitté Swansea. Tu avais cru que tu ne te parviendrais jamais à te débarrasser des petites bêbêtes qui avaient élu domicile chez toi après cette sombre histoire. Et pourtant, tu avais retenté l’expérience. « Mais ce n’était rien à côté de la suivante. Une véritable hystérique. On s’engueulait en permanence. J’avais carrément peur qu’elle finisse par me tuer dans son sommeil… Bref, ça doit être une sorte de malédiction personnelle. Parce que je crois que j’ai tout eu… les folles, les nymphos, les fainéants, les mauvais payeurs… » A vrai dire, tu avais même envisagé de vendre la maison et de te trouver un endroit plus modeste. Une fois la petite fortune que tu avais volée à Sean dilapidée, tu avais eu vraiment du mal avec ton salaire de serveuse… Sauf que tu aimais la vue et que tu avais du mal à y renoncer. Emrys ressemblait un peu à ton dernier espoir. D’ailleurs, tu finis par lui dire. « Je suis à deux doigts d’abandonner… Alors tu es vraiment mon dernier espoir. Enfin pas de pression, hein. » Dis-tu en rigolant. Peut être était-ce l’alcool mais tu te sentais étrangement détendue alors que tu parlais de choses qui t’avaient bien mise sur les nerfs dans le passé.

« Non pas de droit… J’aurai bien voulu cela dit. Mais je suis juste sortie avec un avocat. » C’était une confidence qui n’engageait à rien, n’est-ce pas ? Désormais peu de personnes ignoraient que tu connaissais Sean d’une manière ou d’une autre… En tout cas, Emrys a accepté tes histoires de contrat et de négociation avec une certaine bonne grâce alors les choses sérieuses peuvent effectivement commencer. Le brun accepte aussi tes interdits de séjour sans broncher même si ses yeux s’écarquillent légèrement. Oui maintenant, il te prenait vraiment pour une folle. En revanche, il négocie sur les animaux. Tu fais la moue. Tu n’aimais vraiment pas les chats. Mais tu étais celle qui avait parlé de discussion. Et tu dois te montrer ouverte si tu veux qu’elle continue.. « Ok si le chat est dans ta partie, je n’ai rien à dire. Mais si je trouve des souris mortes dans la cuisine ou dans les parties communes de la maison, l’arrangement ne tient plus. » C’était plus fort que toi. Même si tu venais de faire ce qui ressemblait à un compromis, tu ressentais le besoin irrépressible d’avoir le dernier mot. Et puis tu avais mentionné à quel point tu détestais les chats ? Emrys te demandait une petite chose mais elle te coûtait beaucoup. Par contre, tu ne vois aucun problème à accéder à la première requête qu’il fait à titre personnel. Tu pouvais comprendre que certaines choses étaient sacrées. « Ok pour la chambre noire… Je peux juste demander pourquoi ? » Ta voix est douce. Tu ne veux pas discuter le bien-fondé de cette exigence mais juste savoir pourquoi l’accès t’y est interdit. Tu ne pouvais pas nier que tu ressentais une certaine curiosité vis-à-vis de ce que faisait Emrys. Ce n’était pas tous les jours qu’on côtoyait un baroudeur de sa trempe… « Et pour le jardin, ne t’en fais pas, je suis habituée à m’en occuper seule. Je n’attends pas de toi que tu m’aides. Sauf si tu en as envie. » Le but n’était en effet pas de réduire le jeune homme en esclavage et jardiner t’apaisait. Ça ne te dérangeait pas. De toute façon, il y avait assez de corvées à partager. « Les courses ? Chacun pour soi où l’un de nous le fait pour les deux une semaine sur deux ? »


copyright Bloody Storm

_________________


Per aspera ad astra
: FRIMELDA




Mr & Mrs Fourbe  the roommate agreement + Emrys 897107186:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dylana Meylir
Dylana Meylir
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Gwen, Eléa, Lexia & Keelin
TON AVATAR : Nina Dobrev
TES CRÉDITS : ava - lux aeterna ; signa - bat'phanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Trystan (4)
A venir : Brendan.

Terminé : Yevgenyia - Ainhoa - Trystan - Noah (1) - (Noah (2)) - Evan - Trystan (2) - Brendan - Ainhoa (2) - Max - Anniversaire Max - Trystan (3) - (Evan (2)) - (Dimka) - Liam - Annif Lula - Liam rdv enchère (2)

the roommate agreement + Emrys Tumblr_plhi34TLQM1qmb4pvo10_250

Il paraît que :
the roommate agreement + Emrys CuE54A3
RAGOTS PARTAGÉS : 664
POINTS : 2196
ARRIVÉE À TENBY : 28/02/2016
the roommate agreement + Emrys Tumblr_inline_np0k501Lta1tuh1ni_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : Le coeur s'est brisé une fois de trop, elle ne veut plus en entendre parler actuellement
PROFESSION : Travaille avec son frère depuis peu, gère l'aspect touristique de l'entreprise
REPUTATION : Il semblerait qu'elle se soit décidée à rester après ce retour fracassant. Etonnant pour cet électron libre qui ne tient pas en place.


the roommate agreement + Emrys Empty
MessageSujet: Re: the roommate agreement + Emrys the roommate agreement + Emrys EmptyVen 8 Juil - 23:25


Emrys écouta d’une oreille attentive les quelques mésaventures que lui rapporta Penny à propos d’anciens colocataires. Elle évoqua une fille qui avait inventé un prétexte pour ne pas laver la vaisselle et qui laissait traîner de la nourriture au de-là de la date de péremption. L’ancien reporter afficha une grimace de dégoût qui devait en dire suffisamment long à la blonde pour qu’elle comprenne qu’il ne comptait pas dans cette catégorie. Il faillit demander à sa nouvelle colocataire si elle s’était laissé tourner en bourrique longtemps par la fille en question mais il se ravisa, estimant que ce n’était pas du tout le genre de Penny. « Comment as-tu réussi à t’en dépêtrer ? » Demanda-t-il intéressé par la suite de l’histoire. Visiblement, le premier exemple n’était qu’un amuse-bouche. La barmaid lui rapporta ensuite que la seconde était une hystérique incontrôlable avec qui elle s’engueulait le plus clair de son temps. Heureusement, Emrys ne rentrait pas non plus dans cette catégorie, du moins ne le pensait-il pas, ni dans celle d’un fou et des suivantes qu’elle évoqua. Peut-être qu’elle le caserait dans une toute nouvelle catégorie à éviter, songea-t-il en lui-même, amusé, mais il ne le pensait pas. « Et avoir un colocataire masculin ne t’a pas découragé ? » Elle devait sûrement en avoir déjà eu, cependant le journaliste ignorait si tout s’était toujours mal passé. Penny lui avoua alors qu’il représentait un peu son dernier espoir, une remarque qui arracha un nouveau sourire au jeune homme qui termina de déguster son cocktail. Lorsqu’elle proposa ensuite l’idée d’établir un contrat écrit afin d’éviter toute mauvaise surprise, le brun se demanda d’où elle tenait les notions de droit qu’elle utilisa dans ses propos. La jeune femme expliqua qu’elle était sortie avec un avocat. Elle semblait avoir eu l’envie d’étudier dans cette filière sans en avoir eu la chance toutefois. « Il n’est jamais trop tard. » Répliqua le Gallois d’une voix encourageante, à défaut de savoir quoi répondre d’autre.

Ils se concentrèrent alors sur ce que chacun attendait de cette colocation. Emrys négocia un point pour le chat de sa soeur, uniquement quelques jours par an, ce que Penny finit par concéder à condition qu’il reste hors de sa vue et qu’elle ne trouve aucune souris morte dans les parties communes. « Deal. Les poules auront des dents avant qu’il n’en attrape une de toute façon. » À son tour, la jolie blonde accepta sa première requête sans broncher, tout en demandant la raison. « Les photos sont assez sensibles à la lumière et la moindre allée et venue sans considération pourrait abîmer un tirage ou une étape dans les développements. » Répondit-il sans hésiter. Sa réponse semblait très technique, pourtant il n’y avait pas d’explications croustillantes à la clef, pas de secret caché derrière ses photos, juste de la préservation de son travail. Il se doutait que Penny n’aurait rien commis d’irréparable mais si elle recevait des invités par exemple et que ceux-ci se montraient un peu trop curieux d’aller et venir dans les pièces dans la maison, la situation était envisageable. Elle accepta ensuite tout autant de partager les corvées du jardin, Emrys n’avait toutefois pas posé cette condition pour qu’elle se tape le travail toute seule, elle semblait d’ailleurs la première à s’investir dans tout ce qui était entretien, un fait déjà rassurant de ne pas avoir une colocataire qui laissait tout aller. Ils s’entendraient bien sur ce point. « Bien sûr, on s’entraidera, c’est la moindre des choses. » Il imagina alors une scène d’été où il tremperait Penny à l’aide du tuyau d’arrosage. Elle le tuerait sur place à coup sûr. Lorsque la blonde évoqua les courses, il n’hésita pas une seconde dans sa réponse. Après tout, c’est elle qui avait été la plus souple jusqu’à présent, excepté pour les personnes bannies de sa maison donc il pouvait se montrer tout aussi conciliant. « J’aime bien l’idée d’une semaine sur deux. Et si une fois tu ne sais pas y aller, ça ne me dérangera pas de m’en occuper deux fois de suite non plus. » L’ancien reporter songea alors qu’ils avaient tous les deux cités des choses ou des situations bien particulières mais il ressentait tout de même le besoin de généraliser quelques règles, histoire de faire un résumé et de ne pas se retrouver avec mille trois cents conditions qu’aucun d’eux ne retiendrait au détail près. De son côté, il n’avait plus d’exigence particulière à évoquer, plutôt des critères généraux et de bon sens, des choses de vie commune qui allaient de soi. Ainsi, il écrivit quelques phrases sur son papier et les montra ensuite à Penny pour voir si elle était d’accord ou bien si elle souhaitait amender ou ajouter des aspects à la liste. Ce qu’il avait inscrit se présentait plus ou moins comme suit :


Citation :
1. Dialoguer en cas de litige, c’est le plus important. L’autre ne peut pas toujours deviner si une de ses actions dérange le colocataire Donc règle n°1 : la discussion. 2. Ranger ses affaires et bien tout dégager dans les pièces communes (la base). 3. Tâches partagées : ménage dans les parties communes, travail collectif dans le jardin et l’entretien. S’entraider pour mieux s’entendre et instaurer une bonne entente. 4. Réagir en fonction des besoins de la colocation et les prendre en considération : exemple, éviter de mettre la musique à fond à huit heures du matin si l’autre personne dort encore (civilité bonjour). 5. Prévenir si l’on reçoit des gens externes à la colocation, plusieurs personnes ou même le (la) petit(e) ami(e), histoire que l’autre soit au courant si une soirée est prévue et surtout essayer de se mettre d’accord si cela pose un problème, de trouver des compromis. Prévenir, question de respect. 6. Parts égales pour chacun dans les charges financières du logement, répartir les dépenses pour les parties communes sauf s’il est constaté qu’une personne utilise bien plus une des parties, libre à la discussion. 7. Faire une soirée coloc de temps en temps, dont point spécial cité par Emrys, au moins un apéro hebdomadaire pour commencer. 8. Last but not least : faire des concessions (dont liste comprenant les conditions citées préalablement à ces règles : pas d’animaux, course une semaine sur deux, certaines personæ non gratæ, chambre noire à éviter, etc.)*


« Voilà en résumé. Si tu as d’autres points particuliers à aborder, n’hésite pas. Pour ma part, ce que j’ai dit avant et ce qui est écrit là me suffit. » Expliqua-t-il afin de ne pas passer toute la soirée à discuter de ce contrat. Il avait essayé de rassembler tous les points abordés et de généraliser les simples règles de vivre ensemble et sur lesquelles il pressentait déjà qu’ils partageraient globalement le même avis.  


Spoiler:
 

_________________

Home sweet home
Do not open memories. ▬ I'm not looking for somebody with some superhuman gifts, some superhero, some fairytale bliss, just something I can turn to, somebody I can kiss, I want something just like this.
Revenir en haut Aller en bas
Penny Collins
Penny Collins
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Jaya, Lula, Thomas, Rhys, Lenny & Trystan
TON AVATAR : Emma Stone
TES CRÉDITS : ©mischievous wink & friemelda
TA DISPONIBILITE RP : Libre 2/3
En cours : Lloyd - Abel
the roommate agreement + Emrys JfyI "Penny est juste incroyable, elle augmente encore le niveau sur l'échelle de la perfection. On va renommer l'échelle de la perfection, l'échelle de Penny, comme Charles Richter qui a donné son nom pour l'échelle de l'intensité des secousses sismiques et on aura Penny Collins à côté pour l'échelle des degrés de la perfection." - (Lloyd Jenkins)

RAGOTS PARTAGÉS : 4887
POINTS : 5266
ARRIVÉE À TENBY : 20/02/2014
ÂGE DU PERSONNAGE : 29 ans (20/02)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Stan. Mais en ce moment, elle passe beaucoup de temps avec Lloyd.
PROFESSION : Serveuse au Blue Ball. Et ce n'est pas prêt de changer puisqu'elle vient de rater ses partiels.
REPUTATION : Je l'ai vue s'afficher officiellement avec Stan Haverford à l'anniversaire de Max Juillard, je savais que ces deux-là étaient en couple ! Ils sont beaux ensembles, non ? Cela dit, elle doit moins avoir le temps de papillonner avec le terrible accident qu'à eu son grand ami, Lloyd Jenkins...


the roommate agreement + Emrys Empty
MessageSujet: Re: the roommate agreement + Emrys the roommate agreement + Emrys EmptyDim 24 Juil - 19:00


EMRYS & PENNY

"The magic thing about home
is that it feels good to leave,
and it feels even better to come back.”



Une grimace déforme les jolis traits de ton nouveau colocataire lorsque tu évoques le manque d’hygiène et les frasques de ces prédécesseurs. Tu es contente et pleine d’espoir car Emrys venait d’avoir la réaction instinctive que tous les gens normaux devaient avoir. Au moins, tu n’aurais pas de soucis avec lui sur ce point là... La question qu’il te pose ensuite te fait sourire. Car il ne te demande pas si tu as réussi à t’en débarrasser mais directement comment. Tu hésites une nouvelle fois avant de répondre, toujours peu désireuse de lui faire peur. Puis tu décides finalement que ça n’a pas beaucoup d’importance. Non seulement il semblait t’avoir déjà plus ou moins percée à jour mais en plus, ce n’était pas plus mal qu’il sache de quoi tu étais capable en cas de litige. « J’ai appelé ses parents. Elle venait d’une famille très conservatrice et était plus ou moins partie de chez eux comme une voleuse. J’ai juste eu à dire à son père que j’étais inquiète, qu’elle avait des fréquentations bizarres et qu’elle sentait parfois l’alcool. Ils sont venus la chercher le lendemain même. » Tu n’avais pas repensé à la pauvre fille depuis. Tu ne te sentais pas coupable d’ailleurs. Pour toi, elle était une nuisance, tu t’en étais simplement débarrassée. Mais bon avec un peu de chance, sa famille dealait avec ses problèmes mieux que toi… « Je crois que je préfères les colocs masculins à vrai dire. Celui que j’ai eu était très bien mais il n’est pas resté très longtemps. Il est tombé amoureux et s’est installé avec sa copine. » Ajoute-tu ensuite pour répondre à une nouvelle question d’Emrys. Tu te demandais à quoi rimait son intérêt pour ta petite personne et tes expériences du passé mais tu appréciais ce dernier. C’était comme quand il t’avait dit qu’il n’était pas trop tard pour reprendre tes études. Il ne le savait pas mais tu en rêvais. Manquait l’argent pour réaliser le projet… En tout cas, vu que toutes les questions du brun n’étaient pas liées qu’à la colocation, peut être qu’il espérait sincèrement recréer votre lien plutôt que de juste savoir à quelle sauce il allait être mangé. D’ailleurs, tu lui retournes plus ou moins sa question, espérant aussi en apprendre un peu plus sur lui. « Et toi, ça ne te gêne pas de vivre avec une fille ? »

Visiblement, ces petites discussions vous avaient mis de bonne humeur car les négociations pour le contrat de colocation se passaient très très bien. « Oh je vois. Ne t’en fais pas, je n’irai pas et je laisserai personne y aller. Ça serait une honte de gâcher ton travail. J’ai déjà vu quelques unes de tes photos, elles sont magnifiques. » Il suffisait juste de ne pas inviter ce délinquant de Milo Taylor à la maison. Tiens oui, tu aurais dû l’ajouter celui-là. Car la dernière fois qu’il était venu ici, il avait fouillé dans toutes les pièces de la maison pour commettre des méfaits. Non vraiment, les choses se déroulaient vraiment comme tu l’avais espéré. Emrys parlait déjà d’entraide et de se partager les tâches. Une musique douce à tes oreilles. Et finalement, vu cet état d’esprit, vous parvenez très vite à rédiger un contrat correct. Tu aimes la façon de penser du reporter qui fixent des règles générales avant de retranscrire celles qui étaient plus spécifiques, pour ne pas dire incongrues en ce qui concernaient les tiennes. Tu lis donc ces notes d’un air approbateur, contente de l’accord que vous aviez fixé, le temps de boire deux cocktails à peine. En plus, il n’y avait pas que des règles contraignantes, l’idée faire une petite soirée hebdomadaire ensembles qu’Emrys avait eue était très sympa, et te confortait dans tes pensées précédentes. « C’est vraiment parfait comme ça ! » Tu es sincère, cela t’arrive parfois et Emrys venait de parvenir à provoquer cet évènement rare. « Tu vas juste en avoir marre de mes cocktails à force ! Quoi que je pourrai en faire un à ton nom quand tu en aura marre des Collins. » Tu lui adresses un grand sourire, la petite blague servant à lui indiquer que tu en avais fini des négociations. Mais comme il te laisse une occasion de rajouter des « clauses », tu déclines. Il ne fallait pas abuser des bonnes choses et il y avait eu assez de concessions pour une journée. Ce n’était pas le bagne, non plus. « Je n’ai plus rien à ajouter non plus. Ce contrat me semblait nécessaire mais je ne veux pas être trop exigeante. J’aimerai vraiment que tu te sentes comme chez toi ici et que ça se passe le mieux possible. » Tu lui resserres un verre, te faisant la réflexion que si tous vos apéros hebdomadaires ressemblaient à celui-là, tu pourrais y prendre très vite goût. Car c’était très agréable de profiter de l’air du soir, une verre à la main et de te détendre avec la sereine compagnie d’Emrys. D’ailleurs, tu prolonges le moment, te penchant vers le jeune homme d’un air complice. « Du coup, maintenant, on peut parler potins ! Dis-moi tu as des nouvelles de nos anciens camarades de promo ? »



copyright Bloody Storm


Spoiler:
 

_________________


Per aspera ad astra
: FRIMELDA




Mr & Mrs Fourbe  the roommate agreement + Emrys 897107186:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dylana Meylir
Dylana Meylir
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Gwen, Eléa, Lexia & Keelin
TON AVATAR : Nina Dobrev
TES CRÉDITS : ava - lux aeterna ; signa - bat'phanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Trystan (4)
A venir : Brendan.

Terminé : Yevgenyia - Ainhoa - Trystan - Noah (1) - (Noah (2)) - Evan - Trystan (2) - Brendan - Ainhoa (2) - Max - Anniversaire Max - Trystan (3) - (Evan (2)) - (Dimka) - Liam - Annif Lula - Liam rdv enchère (2)

the roommate agreement + Emrys Tumblr_plhi34TLQM1qmb4pvo10_250

Il paraît que :
the roommate agreement + Emrys CuE54A3
RAGOTS PARTAGÉS : 664
POINTS : 2196
ARRIVÉE À TENBY : 28/02/2016
the roommate agreement + Emrys Tumblr_inline_np0k501Lta1tuh1ni_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : Le coeur s'est brisé une fois de trop, elle ne veut plus en entendre parler actuellement
PROFESSION : Travaille avec son frère depuis peu, gère l'aspect touristique de l'entreprise
REPUTATION : Il semblerait qu'elle se soit décidée à rester après ce retour fracassant. Etonnant pour cet électron libre qui ne tient pas en place.


the roommate agreement + Emrys Empty
MessageSujet: Re: the roommate agreement + Emrys the roommate agreement + Emrys EmptyMer 3 Aoû - 21:37


Alors qu’ils étaient assis dans le jardin à profiter de leur premier apéro ensemble, Penny lui décrivit  les mésaventures qu’elle avait connues aux côtés de ses précédents colocataires. Toutefois, ne lui menait pas la vie dure qui le voulait sans en payer les conséquences. L’ancien reporta écouta comment la blonde s’était débarrassée de certains gênants comme cette fille dont elle avait appelé les parents conservateurs sous un certain prétexte afin de ne plus la voir dans les parages. Emrys hocha la tête d’un air approbateur sans commenter davantage ; la méthode était discutable mais diablement efficace. Penny lui confirma ensuite qu’elle préférait les colocataires masculins, cependant celui qui avait trouvé grâce à ses yeux ne s’était pas éternisé puisqu’il avait emménagé avec une petite amie. Il faillit lui demander si elle aussi avait quelqu’un dans sa vie en ce moment mais s’abstint, estimant qu’il le découvrirait de toute façon tôt ou tard, inutile de poser trop de questions en une seule fois. Parlant d’interrogation, la jeune femme lui retourna la sienne : préférait-il vivre avec une fille ? Il avait eu l’occasion d’avoir les deux possibilités à différentes périodes de sa vie, cependant limitées à quelques semaines car il s’agissait de l’époque de sa vie estudiantine ; il n’avait jamais vraiment eu un pied à terre définitif hormis celui que Léa et lui s’étaient choisi dans les derniers mois avant que le sort ne la lui arrache. « Pas particulièrement, ça dépend de la personne en fait. Je suis bien tombé avec ma dernière relation sérieuse, mais emménager en couple ou en simple colocation, c’est différent. » Il était rare qu’il arrive à la mentionner sans sourciller, toutefois il y parvenait de mieux en mieux.

Les deux nouveaux cohabitants définirent ensuite quelques règles afin de s’entendre le mieux possible sur tout ce qui concernait leur colocation. Emrys la gratifia d’un sourire lorsque Penny le complimenta sur son travail et accepta de ne pas s’introduire à tout va dans la pièce concernée. Le contrat s’établit ensuite sans incident. L’ancien reporter joua de sa plume pour rédiger un ensemble cohérent, ensemble approuvé par la jeune femme. Elle semblait d’ailleurs ravie du résultat. « L’Henderson… Le nom sonne plutôt bien aussi. On verra ce que ça pourrait t’inspirer. » Répondit-il sur le même ton léger. La jolie blonde lui confirma qu’elle n’avait rien à ajouter, lui faisant comprendre qu’elle n’était pas un tyran sanguinaire et qu’il devait se sentir comme chez lui. Il est vrai que le cocktail et le bon feeling des débuts avait certainement aidé à ce que l’atmosphère se détende d’autant plus, même s’ils n’étaient pas de parfaits inconnus l’un pour l’autre non plus, un détail que Penny lui rappela en posant justement une question sur leurs anciens camarades de classe. « Potins ? C’est bien un truc de filles, ça. » Plaisanta-t-il dans un premier temps pour gagner quelques secondes de réflexions. Il mentionna le destin d’un couple formé lors de la première année d’études qui était parti travailler au Canada, le pays de rêve pour la liberté de la presse. Il comptait donner des détails plus croustillants à Penny mais commençait par le plus soft. Une fille était déjà mère de trois enfants depuis la fin des études, une autre s’était tapée trois mecs différents de la même classe à peu près à la même période après le départ de Penny, un garçon avait fini en prison quelques temps et les autres menaient leur petite vie pour ce qu’Emrys en savait. Le journaliste lui raconta quelques autres détails intéressants survenus au cours des études et ils passèrent donc le reste de cette première soirée à rigoler sur le passé, tout profitant du soleil et des dernières gorgées de cocktail.

SUJET TERMINE the roommate agreement + Emrys 482748114

_________________

Home sweet home
Do not open memories. ▬ I'm not looking for somebody with some superhuman gifts, some superhero, some fairytale bliss, just something I can turn to, somebody I can kiss, I want something just like this.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


the roommate agreement + Emrys Empty
MessageSujet: Re: the roommate agreement + Emrys the roommate agreement + Emrys Empty

Revenir en haut Aller en bas

the roommate agreement + Emrys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-