AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

You're my best friend, my Hero {Ft Falko}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: You're my best friend, my Hero {Ft Falko} Mar 29 Mar - 21:09



❝Falko x Willelmina

♡ You're my best friend, my Hero
Je me suis vraiment lâcher à agir ainsi avec Falko. J'ai vraiment fait la chaudasse et je regrette de l'avoir allumé. Je suis soulagée quand il me dit qu'il ne m'en veux pas. Mais quand même, moi je m'en veux à moi même quand même. Enfin nous sortions de la. L'air frais du port nous fit le plus grand bien le temps d'une balade. Puis il me proposa d'aller chez lui. J'acceptais évidement. J'avais vraiment envie de voir chez lui. C'était la première fois. Il nous y emmena donc. C'était un vieil immeuble. Il nous fit passer par l'escalier extérieur. Il m'expliqua qu'il n'y avait que des jeunes ici quand je fis remarquer que c'était un peu bruyant. Il m'entraina jusqu'au dernier étage. Et il me entrer dans son minuscule appartement. C'était un petit studio quoi. C'était suffisant pour une personne mais quand même. Je remarquai alors quelque chose qui ne me plaisais pas du tout. Je le fis remarquer à Falko. Et il confirma mes doutes.

T'es... un dealer?

J'avais mal au ventre la. Je crois que je vais vomir. Je ne pensai pas qu'il... Je n'imaginai pas que c'était ça. Mais maintenant ça me semblait évident. Quelle idiote j'ai été de ne pas le remarquer avant quand même. C'est vrai que c'est assez flagrant. Il affirma que ça devait cependant être rangé , et il mît les sachets dans le tiroir. Je fronçais les sourcils.

Falko... Tu te rend compte de ce que tu fais là? Tu te rend compte que tu joue avec la vie des gens?... Et euh... Est ce que tu en consomme toi?

J'espère sincèrement que non, et qu'il est un peu plus intelligent que ça. Je prend de grandes inspirations pour tenter de retrouver mon calme.

Te fuir?... Je... Tout ça c'est...

Je ne savais pas, j'étais perdue là... Est ce que je devais mettre fin à notre amitié? Je ne crois pas que j'en étais capable mais bon...

Je ne veux pas le voir. Je ne veux pas le voir ni l'entendre. Je ne veux pas que tu m'en parle, et je veux que tu fasse en sorte que je ne voit jamais rien.

Non, je ne voulais vraiment pas voir ça du tout. Je vais tenter de faire comme si je n'avais rien vu et comme si je n'était pas au courant. J'essayai de me persuader que ce n'était pas si grave que ça... Et que nous devions passez à autre chose.

Bon... Tu me sers un truc à boire?

Je ne savais pas trop ou m'installer. Alors finalement je m'allongeais carrément sur son lit/matelas, en rebattant la couette sur moi parce que je crève de froid.

Hey on est plutôt bien la. J'ai presque envie de m'endormir.
made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: You're my best friend, my Hero {Ft Falko} Mar 29 Mar - 21:35

YOU'RE MY BEST FRIEND, MY HERO × ft. Willelmina & Falko
Franchement, je ne m'attendais pas du tout à une telle réaction de sa part en découvrant ce que j'étais vraiment. Pour la simple et bonne raison que j'étais persuadé qu'elle l'avait déjà comprit. Ca me semblait tellement évident en fait. C'était moins grave qu'un braqueur de banque ou qu'un voleur tout de même. Et pas plus grave que grand chose. Non, je ne m'attendais vraiment pas à ça. Mais peut-être que je minimisais toujours les choses parce que je ne trouvais pas ça grave, vu que je traînais là dedans depuis plus ou moins toujours. Quoi qu'il en soit, j'étais surpris devant elle et maintenant, un peu inquiet. Je ne voulais pas qu'elle mette un terme à notre amitié à cause de ça. Ce serait trop con. Surtout en sachant que ce n'était pas nouveau. Ouais. Me contentai-je de lui confirmer. Je la regardais fixement, m'attendant presque à ce qu'elle prenne la fuite sur le champ. Finalement, je rangeai les sachets. Mais me redressai tout de suite à sa remarque. J'émis un petit rire sans joie quand même. Je me contente de leur vendre ce qu'ils me demandent. S'ils n'achètent pas auprès de moi, ils trouveront ailleurs. Non, vraiment, je ne pensais pas faire quelque chose de si horrible que ça. Soit, mon ex était morte d'une overdose. Mais pour le coup, c'est justement parce que je n'étais pas avec elle. Quand on était ensemble, je la contrôlais un peu sur ses conso' et tout ça.

Evidemment, je n'allais pas le lui dire. Elle me voyait déjà comme un monstre me semblait-il... T'as déjà eus l'impression que je me droguais moi même ? Non, je ne touchais pas à ça. Plus vraiment. Très très rarement. Lors de certaines fêtes à la limite, et encore ! Ca faisait une éternité que je n'y avais pas touché et je n'éprouvais pas l'envie de remettre le nez dedans. Donc on pouvait considérer que la réponse était totalement négative. Elle sembla vraiment hésiter quand j'émis la douloureuse idée qu'elle commence à me fuir. Ca me foutrait gravement les boules quand même. Mais finalement, non. Elle tenait juste à ce que je n'en fasse plus jamais mention. C'est ce que je fais depuis le début je te signale. Bon, le fait de traîner chez moi, c'était un peu risqué finalement. Ce n'était pas impossible que des gens débarquent de temps en temps. Principalement ceux de cet immeuble qui trempaient dans des histoires plus sordides encore que la mienne presque soft en comparaison. Une bière ça te va ? Proposai-je tout naturellement, pour changer de sujet comme elle même venait de faire. Je revins près d'elle avec sa boisson que je lui tendis. Evidemment, j'eus encore un flot de pensées perverses à la retrouver là dans mon lit. J'avais la furieuse envie de la rejoindre. De me glisser sous la couette avec elle pour ... Lui faire un tas de trucs ... T'as froid ? Désolé, j'ai arrêté le chauffage. Tout est bon pour faire des économies. J'étais loin de manquer de fric. Mais je faisais un max d'économies, parce que tout pouvait s'arrêter du jour au lendemain. Et parce que je comptais prendre une retraite anticipée un de ces quatre quand même. Je posai sa boisson sur le petit meuble à côté du matelas, avant d'aller lui récupérer un gilet épais dans le placard murale près de la porte d'entrée. Je vins finalement prendre place de l'autre côté du matelas, dos contre le mur. Ca me faisait vraiment étrange de l'avoir ici, chez moi. Elle semblait presque déplacée dans mon environnement. Un petit ange dans mon "enfer". Putain et j'avais bien cru qu'elle allait abandonner notre amitié là. Je libérai ma frustration en attrapant un oreiller que je lui balançai dessus.
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: You're my best friend, my Hero {Ft Falko} Mer 30 Mar - 13:57



❝Falko x Willelmina

♡ You're my best friend, my Hero

Un dealer... Un dealer... Falko était un dealer. C'était tellement évident que je me sens vraiment idiote de ne pas avoir compris ça plus tôt. Ni. Mais sérieusement ce que je peu être naïve parfois. Très sérieusement, j'ai hésiter à prendre la fuite et à mettre fin à notre amitié la. Je déteste la drogue. Ça brise des vies... Mais je ne peux pas me résigner à le quitter. Je suis beaucoup trop attaché. Alors finalement, je demande juste à ne plus voir ça, à ne pas en entendre parler. Je vais essayer d'oublier cette partie de lui, parce qu'elle ne me plais pas du tout. Je demandais quand même à mon ami si lui en consommait également. Ma remarque ne semblait pas vraiment lui plaire.

Oh ça va! C'est juste une question!

Et quand je lui dis que je ne voulais rien savoir il me répondit que c'était déjà ce qu'il faisait, avec ce qui ressemblait avec un agacement certain. Non mais il commence à m'énerver va. Je lui lance un regard noir en guise de réponse. Mais je décide cependant de passer à autre chose. Je m'étalais dans son lit, en lui demandant un truc à boire.

Va pour une bière!

Je me couvrait même avec sa couette. Je mourrais carrément de froid la... Il me tend ma bière et prend place sur le matelas avec moi.

Ouais il gèle chez toi...

Alors que j'allais boire une gorgée de bière, il me donna un coup de coussin. Je posai ma bière, me redressais. J'attrapai le coussin et lui rendais son coup. Il m'en donna un autre, et ça termina en petite bataille et en fou rire surtout. Mais je me rallongeai. Et je l'attrapai par le poignet pour l'attirer avec moi. Nous nous allongions face à face. Je le regardai un long moment dans les yeux. C'était intense... Et un peu étrange aussi... Je souris timidement en baissant le regard. Mais quand je le relevait il me regardait toujours. Un sourire à la fois timide et gênée se dessina sur mon visage.

Quoi?

Je ricanais doucement. Je me sentais un peu... Étrange. Et cette ambiance aussi était un peu étrange... Décidément...

Bon... On rigole bien tout les deux... Mais on ne parle jamais de choses sérieuses. Je ne connais pas grand chose de toi... Parle moi de ta famille... Tes parents... Et ta petite sœur...
made by MISS AMAZING.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: You're my best friend, my Hero {Ft Falko} Mer 30 Mar - 15:56

YOU'RE MY BEST FRIEND, MY HERO × ft. Willelmina & Falko
De toute évidence, apprendre que j'étais un dealeur, la mettait vraiment dans tous ses états. Elle semblait hyper nerveuse tout à coup. Au point de s'exciter quand je lui apportai une "réponse". Je n'avais pourtant pas répondu de travers. Je comprenais tout à fait ses inquiétudes et tout ça. Et même si j'étais moi même stressé à l'idée que ça puisse la faire définitivement fuir, je ne lui en voulais pas pour autant. Je ne pouvais pas lui en vouloir en même temps. Elle était tout mon contraire. Je trempais dans la drogue depuis toujours alors que de son côté, elle était un véritable petit ange. Et je te réponds juste. Me contentai-je finalement de lui faire remarquer avec amusement. C'était sans doute la stupeur d'apprendre ce que je faisais de ma vie, qui la mettait dans un tel état. Heureusement qu'elle décida finalement de passer à outre chose. Inutile de s'éterniser sur un sujet aussi sensible. Et oui, j'allais continuer de lui "cacher" mes sales affaires. C'était de façon involontaire qu'elle était tombée sur mes merdes et ça ne se reproduirait plus jamais. Enfin, j'allais être nettement plus prudent en tout cas ...

Un peu plus détendu, je lui offris une bière et un gilet bien épais, avant de la rejoindre sur le lit. Mais bien vite, je succombai à mon côté gamin, en lui flanquant un coup d'oreiller. Et comme je m'y attendais, elle me le rendit bien et au final, ça devint une véritable bataille sur le matelas.Nous nous amusions comme deux gamins et rions aux éclats ensemble. Jusqu'à ce qu'elle retrouve son sérieux et se rallonge, en m'entraînant avec elle. Hm, évidemment pas pour faire des choses cochonnes ... Même si, pour le coup, c'était hyper bizarre quand même. Cette façon que nous avions de nous regarder et tout ça ... C'était très perturbant. Mais génial quand même. Brièvement, elle baissa le regard, semblant hyper timide tout à coup. Oh, c'était trop adorable ... Rien ... Non, pas rien. Mais je ne pouvais pas lui dire qu'elle me faisait de plus en plus d'effet. Et pas uniquement des trucs sexuels là. C'était un tas d'autres trucs ... Elle finit par rompre totalement le charme en émettant l'idée que je parle de moi. Ben oui tiens ... Je lâchai un grognement de frustration. Ok ... A condition que tu me promettes de ne pas me prendre en pitié. J'ai horreur de ça.Et là, pour le coup, je lui adressai un regard tout à fait sérieux. Mais y'a pas grand chose à dire de toute façon. J'ai un frère aîné. Mes parents l'ont toujours nettement préféré. Ils voulaient un garçon, une fille. Alors moi, j'ai plutôt toujours été un boulet pour eux. Ils m'ont refourguer à une tante qui est morte quand j'étais chez elle. Ils sont morts quand j'étais ado. Et voilà. Je ne vois plus ma soeur depuis une éternité. C'est mon frère qui en a la charge et il refuse que je la vois. C'est une ado maintenant ... Je l'ai pas vu grandir. C'est la seule chose que je regrette. J'étais très proche d'elle. Je l'adore vraiment. Je haussai les épaules, pour montrer que ce n'était pas si grave que ça.
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: You're my best friend, my Hero {Ft Falko} Mer 30 Mar - 20:19



❝Falko x Willelmina

♡ You're my best friend, my Hero

Ouais, je m'emportais peu être un peu la. Et je lui parlait de manière peu être un peu agressive... mais c'est le fait d'avoir découvert ça... Ça me rend... Je ne sais pas. Si il m'avait répondu sur le même ton peu être que ça aurait fini en grosse dispute et même que nous ne nous serions plus parlé. Mais il me répondit sur un ton finalement amusé, comme si il jouait désamorcer les choses. Et je n'insistait pas plus que ça finalement. Je décidais de changer de sujet et d'oublier ce que je venait de voir. Il m'apporta alors une bière et un gros gilet parce que j'avais froid. Je le remercie d'un sourire. Je m'emmitoufle dans son gilet et près la bière. Son gilet sent bon, enfin... il sens son odeur. Un mélange de tabac, de lessive, et d'une odeur masculine. J'adore cette odeur. L'odeur de Falko. Alors que je m'apprête à boire une gorgée de bière, il me donne un coup de coussin. Et alors évidement entre nous ça part vite en véritable bataille. Nous rions bien. Mais je fini par me rallonger. Je suis fatiguée. Et je l'entraîne avec moi. Nous sommes allongés face à face et... Je ne sais pas... C'est étrange, et intense, et... un peu ambigu aussi... Je fini par détourner le regard, un peu timidement, avant de le regarder de nouveau. Rien? Vraiment? Pourtant je n'ai pas l'impression que ce n'est rien. Enfin finalement je lui demande de parler de lui, de sa famille, je ne connais rien de lui, ou pas grand chose.

Promis!

Je prend son petit doigt avec le mien, comme les gamins font pour se faire une promesse. Je lui souris alors qu'il commence à me rencontrer son histoire. Je l'écoute avec beaucoup d'attention. Je hoche la tête par moment pour lui montrer que je l'écoute vraiment. Ça me fait vraiment de la peine. Mais je ne le prend pas en pitié.

Pourquoi ton frère ne veut pas que tu la voit? Il a le droit de te l'interdire d'abord?

Enfin... D'un certain côté de je peux comprendre un peu. Si j'avais une petite sœur, moi aussi je ne voudrai pas qu'elle fréquente un dealer, quand bien même ça serait également notre frère. Mais d'un autre côté, Falko ne ferait pas de mal à une mouche. Enfin pas quand on ne lui à rien fait. Et je sais qu'il ne fera pas de mal à sa petite sœur...
Nous parlons encore un peu de sa famille. Je me doutais un peu que ses parents étaient morts. Mais je n'ose pas trop lui poser de question. Finalement je ne m'éternise pas sur sa famille parce que je vois que ça je lui plais pas vraiment.

Je trouve que ça ne te va pas de t'appeler Falko. Maintenant que je te connais bien, je T'imagine avec un prénom plus doux. Je t'adore, mais Falko... beeeeeurk! Je trouve que... Ce n'est pas toi. C'est italien non?

Je ris de bon cœur. Je ne sais pas si c'est italien ou pas, mais en tout cas, ça ne le flatte pas trop. Je ne sais pas quel prénom j'imagine pour lui, mais Falko c'est vraiment bof et ça ne lui va pas. Je ne sais pas comment on peut appeler son enfant Falko...
made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: You're my best friend, my Hero {Ft Falko} Mer 30 Mar - 21:27

YOU'RE MY BEST FRIEND, MY HERO × ft. Willelmina & Falko
J'étais encore surpris de temps en temps, par son sacré caractère. Elle avait tellement l'air d'un petit ange parfait au premier abord, qu'on ne s'attendait pas à ce qu'elle ait en réalité autant de caractère. Mais ça ne me dérangeait pas tant que ça. Enfin, pas tant que je n'étais moi même pas énervé. Parce que le jour où je le serais, ça allait être une toute autre histoire ! Mais là, je préférais rester calme et désamorcer la bombe tant bien que mal. On changea donc radicalement de sujet et après lui avoir offert une bière et un gilet, je la rejoignis sur mon matelas. Mais bien vite, je me laissai aller à l'emmerder en lui flanquant des coups d'oreiller et ce fut une bataille sacrément mouvementée qui s'ensuivit. Toutefois, quand ça se calma entre nous, ça se calma pour de vrai. Et je fus incroyablement troublé par la proximité entre nous. Par son regard plongé dans le mien, par son petit sourire timide aussi ... Elle était super adorable. Elle était craquante ... Bon sang, ce que je pouvais tenir à cette nana là ... Même quand elle me posait des questions assez personnelles. En même temps, il est vrai que je la connaissais de mieux en mieux, alors qu'en retour je ne lui donnais jamais vraiment d'information sur moi. En tout cas, rien de bien personnel. J'eus un petit sourire amusé quand elle me fit la promesse en entremêlant nos petits doigts. Pff, elle était autant une gamine que moi !

Je ne fus pas du tout étonné de la voir aussi attentive à mes mots alors que je lui expliquais mon histoire. Elle semblait réellement intéressée par ce que j'avais à lui raconter, quand bien même de mon côté je pensais que ce n'était pas du tout intéressant ni rien. Je ris un peu à sa question. Bien sûr qu'il a le droit, en tant que tuteur. Quand j'ai insisté, il a fait venir les flics. Et vu mon casier judiciaire, inutile de préciser qu'ils ont tout de suite prit les choses très au sérieux. J'ai pas le droit de l'approcher. Et la dernière fois que je l'ai fait, j'ai été coffré et j'ai eus droit à quelques mois de prison pour ça. Je soupirai doucement. Je sais qu'il le fait pour son bien, mais ça m'emmerde. Je ne lui ferais jamais le moindre mal. Au contraire ... C'était stupide de penser que je pourrais lui faire du mal alors que je l'adorais. Elle me fit encore un peu rire quand elle mentionna mon prénom. C'est plutôt des pays du nord. Un peu vikings et tout ça. Lui indiquai-je avec amusement, avant de retrouver tout à fait mon sérieux. C'est parce que tu n'as jamais eus à faire au vrai Falko. Hm peut-être le jour de notre rencontre ... Et encore ... Non, elle n'avait jamais vu qui j'étais quand j'étais davantage dans mon rôle de dealeur. Mais il était clair que je n'étais pas du tout ainsi quand j'étais avec elle. Je pris le temps de l'observer en silence durant de longues secondes, à nouveau. Et qu'est-ce que tu penses de Gabriel ? Lui demandai-je très sérieusement.
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: You're my best friend, my Hero {Ft Falko} Jeu 31 Mar - 13:10



❝Falko x Willelmina

♡ You're my best friend, my Hero

J'étais bien là, avec lui. Malgré ce que je venais de découvrir sur falko, j'étais vraiment bien avec lui. Dans son lit, à nous regarder dans les yeux. Puis il finit par me parler de sa famille suite à ma demande... J'avais le cœur serré, et j'avais envie de le prendre dans mes bras, mais il m'a demandé de ne pas le prendre en pitié. Même si je n'éprouvais pas de pitié. Plutôt de la compassion. Et puis c'était mon ami alors j'avais envie de le réconforter et lui montrer que j'étais la... Mais je ne voulais pas qu'il interprète ça en pitié alors je je fis rien, me contentant de l'écouter. Il m'expliqua qu'en effet son grand frère avait le droit de m'empêcher de voir leur petite sœur parce qu'il était son tuteur légal depuis le décès de leur parents. Il m'explique la situation par rapport à son casier judiciaire et je fini par sourire.

Je le sais ça, que tu ne lui fera pas de mal. Il n'y a rien de mauvais en toi. Tu n'es pas du genre à faire du mal au gens s'il ne t'ont rien fait...

Il y'avait peu être des solutions pour lui permettre de voir quand même sa sœur? Je me renseignerai demain, je ferais des recherches pour voir ce qu'on peut faire dans cette situation. Oui, "on" peut faire quelque chose. J'étais avec lui. Je le serai toujours. Mais je préférai ne pas lui en parler pour le moment s'il s'avère que c'est vraiment impossible. Je lui en parlerai si jamais je trouve une solution. Enfin nous en arrivions à parler de son prénom qui ne me plaisais pas du tout... J'éclatais de rire quand il me parle de vikings.

Vikings? Ah ouais finalement ça te va super bien. Et, moi je suis sur que le vrai Falko c'est celui que je vois tout les jours. C'est l'autre qui est un faux, celui que tu montre aux autres. J'ai pas raison?

Il ne se forçait pas à être comme ça avec moi n'est ce pas? Il n'avait rien à me prouver, il était juste lui même quand il était avec moi. C'est quand il est avec les autres qu'il doit se montrer dur, fort, et même inspirer la peur je pense... Je levais un sourcil perplexe à la drôle de question qu'il me posa ensuite. Pourquoi il me demandait ça au juste. Je haussai les épaules avant de finalement le regarder plus sérieusement.

Gabriel? J'adore! J'ai toujours beaucoup aimé ce prénom, entre autre. Gabriel, Noah, Liam, c'est les prénom que je préfère pour un garçon.

Je plonge de nouveau mon regard dans le sien.

Pourquoi? T'as mis une nana enceinte et tu cherche un prénom pour le bébé? Je peux être la marraine?

Je riais encore. Je n'espère que ce n'est pas ça quand même. Parce que là, à part ça, je ne comprend pas le pourquoi du comment de sa question.
made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: You're my best friend, my Hero {Ft Falko} Jeu 31 Mar - 16:25

YOU'RE MY BEST FRIEND, MY HERO × ft. Willelmina & Falko
Willel avait une telle confiance en moi désormais, qu'elle n'imaginait pas un seul instant que je pourrais être mauvais pour qui que ce soit. Je la comprenais parfaitement en même temps, vu que je n'avais jamais rien fait de mal en sa compagnie. Si ce n'est au début quand je n'étais qu'un gros lourd près à tout pour me la taper. Mais une fois que j'avais sérieusement commencé à m'intéresser à elle, les choses avaient commencé à évoluer. Et maintenant, c'était elle qui voulait en savoir plus sur moi. Fort heureusement, elle n'afficha pas la moindre émotion. Sans doute qu'elle prenait sur elle. Je savais qu'elle avait des sentiments et tout ça. Elle n'était pas vide ni rien. Alors elle ressentait forcément quelque chose en apprenant tout ça sur moi. Je me contentai d'une petite grimace pour toute réponse. En vérité, elle ne connaissait pas du tout l'homme que j'étais. Le côté monstre quoi. Mais c'était parce qu'elle m'inspirait ça, tout simplement. Quand elle m'interrogea sur mon prénom qui continuait de la faire bien rire encore aujourd'hui, je lui indiquai son origine. Précisant qu'elle ne connaissait pas le vrai Falko. Alors forcément, elle pensait qu'il ne m'allait pas ce prénom. C'est pas si simple que ça ... Les deux facettes font parties de moi. Je suis comme ça avec toi, parce que c'est ce que tu m'inspires. J'ai pas envie de te blesser, mais j'adore te faire rire. C'était aussi simple que ça, en effet !

Finalement, je me jetai à l'eau et, l'air de rien, lui demandai son avis sur le prénom Gabriel. Elle serait bien la première personne, en dehors de ma "famille" à connaître mon véritable prénom. Je fus surpris que ce prénom fasse parti de sa liste de prénoms préférés pour un homme. Sacré hasard sans doute. J'eus finalement un petit sourire. Puis j'éclatai franchement de rire quand elle émit l'idée que je sois en train de chercher le prénom de mon futur gosse. Non mais ce qu'il ne fallait pas entendre quand même. N'importe quoi ! Mais bien sûr ouais ... Je te rassure, j'ai toujours des tas de capotes de secours, de la meilleure marque, pour être certain que ce genre de truc n'arrive jamais ! Evidemment que j'avais un stock et que je faisais très attention à ça, vu le nombre de nanas que je sautais régulièrement. Mieux valait être prudent quand même ! Sérieusement ... Ricanai-je en levant les yeux au ciel. Je te le dis à toi, parce que je t'aime bien ... Gabriel c'est mon vrai prénom. Et j'avais assez confiance en elle pour me douter qu'elle n'allait pas le dire à tort et à travers. En même temps, elle ne voyait personne qui faisait partie de ma vie. Je peux être Gabriel pour toi ... Ajoutai-je avec beaucoup de douceur.
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: You're my best friend, my Hero {Ft Falko} Jeu 31 Mar - 19:10



❝Falko x Willelmina

♡ You're my best friend, my Hero

C'est vrai que je prenais sur moi pour ne pas trop exprimer la peine que ça me faisais d'apprendre ce qu'il avait vécu dans le passé. Et sa situation encore actuelle était encore assez tendu parce qu'il ne pouvait pas voir sa petite sœur et je trouvais ça assez triste. J'essayais vraiment de ne rien laisser paraître mais j'espère qu'il sait qu'il peut compter sur moi quand même. Je souris a la réponse de mon ami. Je trouvais très gentil ce qu'il disait à propos de moi. À savoir que je lui inspirait de bons sentiments.

T'es mignon... Je sais que tu as les deux facettes... Mais c'est deux facettes de ta personnalité. Tu as plusieurs personnalités... Mais la personne que tu es au fond de toi, je parle de... ton âme, en quelque sort, de ce que tu as au fond du cœur... Ce n'est pas mauvais. Tu as bon fond.

C'était vraiment ce que je pensai de lui. Et je savais que j'avais raison. Peu importe ce qu'il en dira. C'était comme si je lisais en lui. Il n'était pas mauvais. Ce n'était pas un doux petit agneaux ni même un garçon gentil, mais ce n'était pas quelqu'un de mauvais. Je fis une grimace de dégoût quand il me parle de ses capotes. Je me tourne légèrement pour être sur le dos, en regardant au plafond un instant. Puis je me tourne de nouveau vers lui. Je rougis légèrement quand il affirma qu'il m'aimait bien. Et alors il me fit une révélation surprenante. Je me relevai d'un coup en prenant appui sur mon coude.

C'est sérieux? Tu déconnes la? Pourquoi tu ne me l'a jamais dis. Pourquoi tu ne dis pas ton vrai prénom d'abord? C'est quoi Falko? Ton deuxième prénom ou tu te fais juste appeler comme ça? Je suis choquée la...

Une fois la surprise passée, je m'allongeais de nouveau, tête sur son oreiller. Je tendais la main et caressai son bras du bout des doigts, en montant et descendant lentement.

Gabriel...

Je souris. Puis je jouais doucement avec mes doigts dans ses cheveux.

Mon Gabriel. J'adore! Et j'adore que ça ne soit... rien que pour moi.

Je continuais de le regarder et de nouveau c'était... Étrange.. Mais agréable. J'aimai ça. Je souris. Ma main glissa de ses cheveux à sa joue avant que je ne la retire complètement. Gabriel... Ça fait étrange. J'adore! Mais c'est étrange. Je suis trop habituée à Falko, mais je préfère de loin Gabriel.
made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: You're my best friend, my Hero {Ft Falko} Jeu 31 Mar - 20:13

YOU'RE MY BEST FRIEND, MY HERO × ft. Willelmina & Falko
Ouais bon, je n'aimais pas quand elle me disait que j'étais adorable ou mignon. Mais parfois, je cherchais quand même un petit peu. Comme là, alors que je lui révélais que j'étais ainsi juste avec elle. Et également quand j'adorais la faire rire mais pas la rendre triste. En même temps, ce n'était là que la pure vérité ... Je n'allais pas prétendre le contraire ! Si tu le dis ... Me contentai-je de lui répondre sur un ton un peu taquin. Parce qu'elle m'amusait à vouloir ne voir que le bon côté de ma personnalité. Comme si je jouais la comédie et n'étais pas vraiment moi quand je "jouais" le "grand méchant". Franchement, elle disait ça parce qu'elle ne m'avait jamais vu dans ces moments là. Et peut-être qu'elle me fuirait pour de bon si elle le découvrait réellement. Je ris encore de bon coeur devant sa grimace quand je mentionnai les capotes que j'avais toujours en stock. Elle était trop marrante quand même. Pas étonnant que j'aime autant la taquiner et l'emmerder, si elle réagissait toujours de cette façon ! Juste pour le plaisir de la faire grimacer comme là ... Je retrouvai tout de même mon sérieux pour lui faire part de mon véritable prénom. Elle sembla carrément choquer par cette annonce, c'est le moins que l'on puisse en dire !

Elle se redressa vivement, en appuie sur un coude. Elle enchaîna les questions. Histoire de bien me montrer à quel point elle était choquée ! Elle était carrément tordante et j'eus besoin de pincer fort les lèvres pour ne pas éclater carrément de rire. Il lui en fallait peu quand même ! Bon, je lui faisais quand même une fleur en lui avouant mon vrai prénom et en l'autorisant à être la seule à m'appeler ainsi. Gabriel ça fait pas très viril. Pas très bad boy. Lui fis-je remarquer. Et je ne te l'ai jamais dis, parce que je ne le dis tout simplement à personne. Il ne fallait donc pas qu'elle le prenne mal. Tout au contraire, c'était presque un honneur pour elle que je le lui dise quand même. C'était une belle preuve de confiance et d'amitié de ma part. Elle fini par se rallonger et tout en murmurant mon prénom à voix basse, fit courir ses doigts sur mon avant bras. Je fus parcourus d'un long frisson. J'ignorais si c'était le fait qu'elle ait un tel geste tendre et doux, ou si c'était d'entendre mon prénom dans sa bouche. Je ne me rappelais pas de la dernière fois où l'on m'avait appelé ainsi. J'émis même un tout petit gémissement quand ses doigts glissèrent dans mes cheveux. Merde alors, c'était trop le pied. Ton Gabriel ? Répétai-je avec un petit sourire amusé. Qui se fit plus tendre quand je reposai les yeux sur elle. Ses doigts glissèrent brièvement sur mon visage et je ne cessai de la contempler avec une certaine insistance. QU'est-ce qui était en train de m'arriver là ? J'aimais trop cette nana. Je l'adorais. Et j'aimais ces rapprochements. Mais ils me perturbaient plus que de raison, parce que j'ignorais pourquoi ça me faisait autant de bien et autant d'effet. Mais je songeai qu'elle aimerait peut-être bien aussi, ce genre de petit geste, de petite attention. Mais je n'osais pas. Bordel pourquoi j'étais à ce point coincé quand il était question de tendresse, alors que j'adorais quand ça venait d'elle ? J'hésitai pendant un petit moment, en me contentant de la regarder avec attention. Et finalement, avec une certaine crainte -stupide-, je vins glisser mes doigts sur sa tempe, pour balayer avec douceur une mèche de cheveux qui y traînait. Je la ramenai derrière son oreille et y laissai mes doigts durant quelques secondes. Finalement, ce fut mon pouce seul qui reprit la route de sa tempe, pour caresser encore et encore sa peau. Tu vas avoir du mal à te moquer de ce prénom là par contre ... Lui fis-je remarquer avec un petit sourire amusé.
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: You're my best friend, my Hero {Ft Falko} Jeu 31 Mar - 21:11



❝Falko x Willelmina

♡ You're my best friend, my Hero

Non mais celui la alors... Il ne veut rien entendre et il est vraiment bornée... Enfin probablement un peu comme moi. Et quand finalement finalement il m'avoua son vrai prénom, j'avoue avoir été vraiment très choquée. Dire que Falko n'est pas vraiment son prénom. Falko ne s'appel pas vraiment Falko. Il faut encore que je m'y habitue mais je préfère largement Gabriel. C'est un prénom que j'ai toujours énormément aimer pour une garçon. Et même pour une fille d'ailleurs, Gabrielle c'est très joli. Il trouvait que ce n'était pas très viril. Moi je trouvais que c'était doux, tendre, profond et intense, mais tout aussi viril.

Tu vois ce que je disais tout à l'heure... Ce n'est pas une coïncidence si tu porte le prénom d'un ange... Et je ne suis pas les autres! T'es censé tout me dire à moi!

Je lui souris de nouveau. Et puis je commence à avoir des gestes vraiment tendres et doux envers lui, presque des gestes... de couple. Je caresse son bras, je joue avec ses cheveux avant de finir un peu sur sa joue. Il semble vraiment apprécier. Je suis contente. J'aime le voir si détendu.

Oui, mon Gabriel, rien qu'à moi. Mon Gaby...

Je souris. Il me regarde avec beaucoup d'attention. Je le regarde aussi. Son regard est presque trop intense et je rougis de nouveau. Quand sa main s'approcha de mon visage, je la suivi du regard sans bouger. Et quand il posa ses doigts sur ma tempe, je le regarde lui. Mon cœur s'accélère. Oula... Je frisonne sans il glisse une mèche de mes cheveux derrière mon oreille. Je frisonne encore. Mon cœur accélère encore. Wahou... Son pouce revient sur ma tempe et caresse ma peau. Mes joues rougissent. Je souris. Et je fini par fermer les yeux.

J'adore...

Je me détendais vraiment la... C'était vraiment très agréable. Et même plus que ça. Ça faisait plus de deux ans qu'aucun mec n'a posé ses mains sur moi, mais la c'était vraiment particulier. C'était intense... Ça me donnait presque envie de m'endormir tant c'était bon.

Mais je n'ai aucune envie de me moquer de toi tu sais...

C'est vrai que nous nous taquinions beaucoup lui et moi, mais pour le coup, je n'avais vraiment aucune envie de me moquer de lui ou même de son prénom. Je continuais de profiter de ce qu'il était entrain de m'offrir parce que je savais bien que c'était rare pour oui, et qu'il n'aimait certainement pas cela, mais pour le coup, j'en profitai à fond. Il finit par arrêter. Je jetais un coup d'œil à l'heure. Il était déjà quatre heure du matin... Je remontai alors la couette sur moi. J'étais bien la, et je n'avais pas envie de bouger.

Ça t'ennuie si je dors ici?

J'étais vraiment bien sur ce matelas, entouré de son odeur... En plus, je crois que le soleil est entrain de se lever...
made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: You're my best friend, my Hero {Ft Falko} Jeu 31 Mar - 21:45

YOU'RE MY BEST FRIEND, MY HERO × ft. Willelmina & Falko
Je roulai ouvertement des yeux à sa remarque. Le prénom d'un ange. Blablabla ! Ben c'est ce que j'ai fait là, en te le disant ! La taquinai-je avec un grand sourire. Ouais, même si j'avais mis le temps, j'avais tout de même fini par le lui dire. Elle devrait plutôt s'en estimer heureuse ! Je ne tardai pas à frissonner sous ses gestes d'une incroyable tendresse. J'aimais tellement quand elle faisait des trucs de ce genre. C'était super agréable ... Contre toute attente, j'aimai même quand elle répéta mon prénom et souffla au passage un petit surnom adorable. Bizarrement, ça ne me dérangeait pas le moins du monde ! Son Gabriel. Son Gaby. Putain, j'aimais trop ça. D'un côté, c'était bien le cas. J'étais à elle. J'étais son ami. Son meilleur ami même. Je continuais de profiter de ses gestes tendres, sans la quitter des yeux. Ce qui eut le don de la faire rougir. C'était étrange ça aussi. Depuis quand je la faisais rougir de la sorte, simplement en la regardant ? Il faut dire qu'en cet instant, tout semblait hyper intense et un brin ambiguë. Et plutôt que de me donner envie de lui sauter dessus comme j'en crevais d'envie depuis longtemps, j'avais surtout celle de l'embrasser. Longuement, tendrement. Et même, plutôt de lui faire l'amour. Ce qui était carrément insensé. Et puis de toute façon, je savais que ça non plus, ça ne la botterait pas. J'étais stupide. Heureusement que je ne le disais pas à voix haute ...

Finalement, je craquai un peu en lui rendant ses gestes de tendresse. Même si j'étais un peu hésitant et que je me sentais vraiment stupide de faire ça, je le fis vraiment. Et je fus rassuré de la voir tout de suite réagir de façon positive. Elle semblait beaucoup aimer. Et elle le confirma assez vite d'ailleurs. Ce qui m'incita à poursuivre. Je sais, petit ange. Je souris avec tendresse. Et après un moment, je finis par interrompre mon geste. Ce n'était pas que je n'aimais pas lui faire ça. Mais je n'allais pas continuer indéfiniment. Et c'était toujours très troublant pour moi de faire un truc pareil alors que ce n'était clairement pas dans mes habitudes ! Après un coup d'oeil sur l'heure, elle se renfonça davantage dans mon matelas, sous ma couette. Et l'idée qu'elle dorme là, me bottait carrément. Bien sûr que non ... Attend, bouge pas. Je me levai pour aller ranger nos bouteilles de bière et fermer les rideaux pour atténuer la lueur du soleil qui n'allait pas tarder à entrer dans la pièce. Je récupérai également une couverture supplémentaire pour la poser sur elle, histoire qu'elle n'attrape pas froid. Et avant de me rallonger à ses côtés, je ne pu m'empêcher de déposer un bref baiser sur sa tempe. J'en fus hyper gêné aussi tôt. Ca avait été spontané et involontaire. Mais je ne le regrettais pas vraiment ! Et je fini par prendre place de mon côté du matelas. Allongé sur le dos, j'eus étonnamment un peu de mal à trouver le sommeil. Certainement parce que j'étais encore tout perturbé par ce que nous venions de partager tous les deux. J'eus énormément de mal à émerger quelques heures plus tard. J'étais du genre à me coucher tard dans la nuit et à me lever en début d'après-midi. Mais dès que je sentis du mouvement à côté de moi, je ronchonnai un peu et roulai pour m'allonger sur le ventre, la tête dans les oreillers. Attend j'vais venir m'occuper du petit déjeuner. Ou pas. Il y avait seulement de quoi faire du café. Pour le reste, je filais toujours à l'épicerie en bas de la rue pour acheter ce qu'il fallait, quand je voulais un petit déj'. Franchement, si je n'étais pas aussi peu matinal, j'y serais allé pour elle là.
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: You're my best friend, my Hero {Ft Falko} Ven 1 Avr - 14:26



❝Falko x Willelmina

♡ You're my best friend, my Hero

Qu'est ce qui était entrain de se passer? Pourquoi j'étais comme ça? J'avais tellement envie d'être près de lui... Je suis tellement bien la, dans son lit, presque dans ses bras. Et j'ai plaisir à avoir des gestes tendres envers lui. Et encore plus quand lui en avait pour moi. C'était étrange... J'avais envie de me blottir contre lui mais je n'osai pas... Je profitais alors vraiment des quelques gestes tendres qu'il avait pour moi en cet instant. Mon cœur eut quelques ratés quand il m'appel petit ange. Je souris timidement. Décidément ce soir, il ne fait que me faire sourire et rougir aussi parfois. Après un petit moment encore, je lui demande si je peux rester dormir ici. Il accepte avec plaisir. Il ferme les rideaux, ce qui créé une ambiance encore plus... intime. Il m'apporte même une couverture en plus.

Merci Gaby.

Oh je m'y habituais plutôt rapidement finalement. C'est que Gabriel ou Gaby lui allait tellement bien. En se rallongeant il déposa un baiser sur la tempe. Mon cœur accéléra. Je fermai les yeux pour en profiter encore plus. Il était en face de moi de nouveau, et je déposai un tout petit bisou sur le bout de son nez.

Bonne nuit mon petit ange...

Je ne tardai pas à m'endormir peu de temps après ça. J'étais tellement bien dans son lit, tout près de lui. Longtemps plus tard, j'émergeais tant bien que mal. J'étais toute déboussolée. Mais je me rappelait que j'étais chez Falko. Gabriel... Il maronna quelque chose et se retourna sur le dos. Je regarde l'heure. Il est seulement 9h30. Et vu l'heure à laquelle on s'est couché...

Laisse tomber, il est trop tôt de toute façon...

Je rapprochai de lui... Beaucoup... Je glissai une jambe entre les siennes. Je posai la joue sur son omoplate, et mon bras au milieu de son dos. J'étais hein la, je me rendormis ainsi allongée sur lui, pendant encore quelques heures. Et cette fois quand je me relevai, il était plus de midi. Je secouais mon ami doucement.

Gaby... Réveille-toi. Il est tard...

Il se retourne et je me rapproche de lui. Je vais même tout contre lui. Je frotte mon nez au sien et lui embrasse le front.

Tu me fais un café?

Ensuite je me reculais légèrement. Putain à quoi je jouais avec lui la? Et j'étais entrain de... de ressentir des choses... C'était vraiment... Je ne sais pas... Étrange...
made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: You're my best friend, my Hero {Ft Falko} Ven 1 Avr - 16:29

YOU'RE MY BEST FRIEND, MY HERO × ft. Willelmina & Falko
Ce soir, il y avait vraiment un truc bizarre qui se passait entre nous. J'ignorais bien de quoi il s'agissait. Ou plutôt, je refusais de saisir la chose tant ça me semblait improbable et tant ça me faisait flipper. C'était la première fois de ma vie que je me sentais connecté de cette façon, à une personne. Surtout à une femme ! Malgré tout, j'étais très à l'aise avec elle alors je ne voulais pas prendre mes distances ni rien. Au lieu de ça, j'allais jusqu'à avoir des gestes très doux et très tendres à son encontre. Je n'hésitai pas du tout non plus à la laisser dormir ici avec moi. Nous avions déjà dormi ensemble après tout. Soit, j'étais trop malade pour penser à quoi que ce soit de sexuel. Mais sur le coup, je ne pensais pas du tout à ça. Et je m'assurai qu'elle ne manquait de rien pour dormir, avant de prendre place à ses côtés. J'eus un dernier geste tendre que je ne réalisai même pas tout de suite. Finalement, j'aimais l'entendre m'appeler Gaby ou Gabriel. De sa bouche, ça sonnait vraiment beau. Je fus surpris par son baiser sur le bout de mon nez, quand bien même je ne fis pas de commentaire. Nos gestes étaient de plus en plus tendres, non ?

Je mis plus de temps qu'elle à m'endormir, ce qui me permis de la contempler à son insu. Elle était vraiment belle. Et j'adorais la voir aussi détendu. Tant bien que mal, je sombrai à mon tour dans le sommeil. Mais je fus incapable d'émerger quand elle commença à s'éveiller à mes côtés. Je fus soulagé qu'elle n'ait envie de rien pour l'instant. Et eus un petit sourire en la sentant s'allonger à moitié sur moi. Ca aussi, c'était drôlement agréable ! Cette fois ci, je me rendis bien plus facilement. Pour être tiré du sommeil quelques heures plus tard, par mon amie elle même. Je marmonnai, à moitié endormi, alors qu'elle me secouait en douceur. Je me retournai difficilement et elle se rapprocha tout de suite de moi pour frotter son nez au mien avant de déposer un petit baiser sur mon front. Hm, définitivement mon genre de réveil préféré ... Quand elle se recula, je me redressai pour suivre le mouvement. Et finalement, mon visage atterrit au creux de son cou et mon bras en travers de sa taille. Hm deux minutes ... Je pris sur moi pour ne pas rester comme ça pendant encore deux minutes. Sinon, je n'allais jamais me relever ! Je le fis donc assez vite et quittai le lit en me frottant les yeux. Je rejoignis la cuisine pour préparer et faire couler une cafetière. T'as faim ? Je crois que j'ai juste un paquet de biscuits. Constatai-je avec amusement. Je récupérai le café que je préparai exactement comme elle l'aimait et la rejoignit sur le matelas pour le lui donner. Cette fois ci, en prenant place, je ne me calai pas contre elle. Je luttais de toutes mes forces contre la tentation ...
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: You're my best friend, my Hero {Ft Falko} Ven 1 Avr - 17:54




❝Falko x Willelmina

♡ You're my best friend, my Hero

Gabriel était vraiment mon meilleur ami. Je me suis rarement senti aussi heureuse ni aussi détendue. C'est la première fois que je suis aussi détendue avec un mec. Je me sens en parfaite osmose avec lui. C'est quand même assez étonnant que nous nous soyons trouver tout les deux et que nous soyons aussi bien ensemble, nous étions tellement différents tout les deux, c'est quand même assez fou. Enfin finalement non, nous n'étions pas si différent que ça, nous avions juste deux vies différentes et deux éducations différentes mais... finalement nous étions assez semblables sur de nombreux points. Nous étions plutôt solitaires tout des deux. Nous parlions peu tout les deux, même si il n'y avait jamais de silence gênant entre nous.

Je venais vraiment de passer la nuit dans son lit, tout contre lui. Toute la nuit avec lui. Je sais qu'on l'a déjà fait mais cette fois je... je ne sais pas, c'était juste différent. Plus fort. Je ne savais pas ce qui était entrain de se passer, tout ce que je sais c'est que j'aime ça. Quelques heures après m'être endormie, je me réveillais brièvement, mais après m'être couchée sur Gabriel, je me rendormi aussitôt et je ne me réveillais qu'à midi passé. J'étais bien la contre lui mais je fini par bouger et le secouer légèrement. Mais il se retourne et vint se blottir contre moi. La mon sœur s'emballa sérieusement. Il enfouit son visage dans mon cou et son bras était en travers de ma taille. D'accord la j'étais dans tout mes états. Je refermai mes bras autour de lui.

Toutes les minutes que tu veux...

J'avais l'impression que les choses changeait un peu entre nous. C'était de plus en plus... tendre, de plus en plus intime et de moins en moins amical, il y'avait un quelque chose en plus depuis hier soir. Un truc qui me plaisais énormément et qui me faisait super peur en même temps... Quand finalement il s'arrache de mes bras j'ai un pincement au cœur. Il m'apporte un café.

Je n'ai pas très faim ça ira. Ton café est delicieux. Il est exactement comme je l'aime. Tu es observateur...

Ça me flattait quand même qu'il Je terminai mon café avant de me pencher sur lui et je le serrai fort dans mes bras, lui soufflant à l'oreille que j'avais super bien dormi. Je me lève et vais dans la salle de bain. Je me passe de l'eau fraîche sur le visage. Je brosse mes cheveux avec mes doigts. Puis je retourne près de lui.

Bon je crois je vais rentrer. Je dois m'entraîner. Tu peux venir si tu veux, ou me rejoindre plus tard si tu as des trucs à faire. Enfin t'es pas obligé hein... on a passé pas mal de temps ensemble tout les deux alors je... je vais y aller...

Je récupérai mes quelques affaires. J'étais un peu... Je ne sais pas... Mal à l'aise. Enfin pas vraiment mal à l'aise mais... Disons... Gênée... Pas comme d'habitude.

Je peux garder ton gilet pour rentrer? Je te le rapporterai plus tard...

Finalement je m'approchai de lui et j'embrassai sa joue un peu plus longuement que d'habitude avant de filer. Je roulais jusque chez moi. Mes parents ne sont pas la comme quasiment tout les weekend. Je me prépare et descend dans ma salle au sous sol. Mais je n'arrive pas à me concentrer, je fais n'importe quoi, je n'arrête pas de penser à Gabriel...
made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: You're my best friend, my Hero {Ft Falko}

Revenir en haut Aller en bas

You're my best friend, my Hero {Ft Falko}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP abandonnés-