AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Ode to my family. (ABBEY & KAINOA)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Ode to my family. (ABBEY & KAINOA) Jeu 10 Mar - 8:28


Dans un centre commercial, Kainoa se sentait toujours plus ou moins perdu. Comme la majorité des hommes, la perspective de faire les magasins ne le réjouissait guère. Pourtant, il se prêtait sans trop râler au jeu quand l’une de ses soeurs, sa petite amie ou encore l’une de ses amies proches le lui demandaient. Et pour l’occasion, il avait été plutôt heureux qu’Abbey lui propose une virée shopping, non parce qu’il s’était découvert une soudaine passion pour le lèche-vitrines, mais plutôt parce que l’anniversaire de leur neveu approchait à grands pas. Or, s’il y avait quelque chose dont Kainoa avait horreur, c’était bien de partir à la recherche d’un cadeau. Ça le stressait toujours, pour la simple et bonne raison qu’il ne savait jamais ce qui plairait à ses proches ou pas. Bien sûr, Connor n’allait que sur sa première année et il n’était donc pas difficile à contenter, mais… Cette tâche n’en demeurait pas moins ardue aux yeux du jeune homme, plus que les devoirs que les premières années en physique peinaient à rendre. Il voulait toujours bien faire les choses, d’autant plus que Connor était aussi son filleul. Il ne tenait pas spécialement à être relégué au plan de « parrain indigne » dès la première année… En plus, ces temps derniers, avec l’approche de la soutenance de sa thèse, Kainoa n’avait pas été très présent dans la vie de ses proches. Il s’efforçait d’aller les voir chaque semaine, même s’il ne passait pas très longtemps. Mais il trouvait qu’il n’en faisait pas assez et, il avait beau savoir qu’un joli cadeau ne rattrapait rien du tout, ça ne l’empêchait pas d’avoir envie de se surpasser.

Passant devant une énième vitrine, l’étudiant jeta un coup d’oeil en direction de sa petite soeur, qui semblait bien plus à l’aise que lui en ces lieux. En ce bel après-midi de samedi, elle l’avait rejoint directement à Swansea en prenant le train. Lui avait dormi chez un de ses camarades de promo, après avoir passé plus de la moitié de la nuit à l’observatoire astronomique de l’université. Après leurs emplettes, ils pourraient rentrer ensemble à Tenby. « Je crois que j’ai trouvé ce que je voulais pour mon anniversaire ! Regarde, c’est pas génial, comme idée ? Je doute que ça plaise à Antho, mais… Perso, je trouve ça trop cool ! » Il pointa du doigt une horloge-mathématiques. Le principe ? Devoir résoudre des équations pour pouvoir lire l’heure. « Mais je sais, on n’est pas là pour moi. » D’ailleurs, en réalité, avant que ce soit son tour, il devrait penser au cadeau pour Abbey, qui aurait vingt-deux ans dans quelques jours. Comme d’habitude, il demanderait sûrement conseil à Evie… Ou peut-être à Spencer. Finalement, les deux Baxter entrèrent dans une boutique spécialisée pour les cadeaux d’enfants. Rapidement, Kainoa se sentit déboussolé au milieu des puzzles, des chariots de marche et des cubes à empiler. Il n’avait pas pour autant envie qu’une vendeuse l’assaille de questions et de conseils, aussi se mit-il à farfouiller sans trop flâner, éliminant déjà les cadeaux visiblement destinés aux enfants plus âgés que Connor. « J’imagine qu’il a déjà une tonne d’ours en peluche, mais… Qu’est-ce que tu penses de ça ? On peut faire imprimer une photo sur le petit T-shirt du… Mouton ? Je crois que c’est ça. »

Néanmoins, déjà distrait, Kainoa laissa la peluche de côté pour s’emparer d’un tout autre objet, à savoir d’un T-shirt pour petit garçon. Il ne put s’empêcher de rire. « Désolé, mais je pouvais pas passer à côté de ça ! C’est marrant, tu trouves pas ? » Sur le T-shirt, il y avait écrit « I know I’m awesome, I take after my uncle. » Bien entendu, l’idée l’avait aussitôt emballé… Mais il n’était pas sérieux. Même si c’était pour plaisanter, il n’aurait sûrement pas osé faire preuve d’aussi peu de modestie. « Oh, j’adore celui-là ! » Le futur astrophysicien délaissa à nouveau sa trouvaille pour une autre, d’une envergure bien différente. Il s’agissait d’un planétarium projecteur 2 en 1 : « un spectacle ludique et grandiose sur le plafond de la chambre ». « Tu te rends compte ? Ce truc projette un ciel étoilé, les constellations et des diapositives… Pour apprendre à reconnaître les étoiles ! C’est un truc de dingues ! J’aurais tellement aimé avoir ça, à l’époque. » Son regard tomba alors sur l’inscription « 8-12 ans ». Presque déçu, il reposa l’objet. « Bon, j’imagine que ça attendra un peu… Mais sinon, pour rester dans l’idée d’un cadeau ludique, j’aime beaucoup les jeux d’éveil ! Que ce soit les tapis ou… Je sais pas, les trucs où tu dois classer les formes, les couleurs… Il paraît qu’il y en a qui sont bilingues. Mais je doute qu’Evie soit particulièrement reconnaissante si on lui achète quelque chose qui fait beaucoup de bruit. » En plus, depuis qu’il était revenu du Chili, l’aîné des garçons Baxter devait vraiment se serrer la ceinture, encore plus que d’habitude. « Tu as une idée, peut-être ? Ou repéré quelque chose qui te plaît ? »

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : JANE◊SMITH
TES DOUBLES : Jean McKinnon ; Eirian Kleefin ; Brianna Harris ; Riley Dunham
TON AVATAR : Zoey Deutch
TES CRÉDITS : ava par Isleys ; gif profil © ? tumblr
TA DISPONIBILITE RP : Baxter et Thomas - Miro - Bal de St Valentin
RAGOTS PARTAGÉS : 6245
POINTS : 1701
ARRIVÉE À TENBY : 12/03/2013


ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans
CÔTÉ COEUR : célibataire romantico-rêveuse
PROFESSION : employée à la librairie Blackwell's
REPUTATION : elle est gentille, intelligente, dommage qu'elle ne se soit pas donné la peine de réussir !



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Ode to my family. (ABBEY & KAINOA) Sam 2 Juil - 1:28

Le premier anniversaire de Connor approchait à grands pas. Abbey n’arrivait pas à croire que, presque un an auparavant déjà, elle avait fait la connaissance de son neveu ! Le temps était passé si vite ; pour autant, si elle n’avait pas vu passé les douze derniers mois ni grandir le fils d’Evie et Lon, la Baxter n’imaginait pas un monde sans lui. Même si elle ne l’avait pas porté pendant neuf mois, et qu’elle ne l’élevait pas, elle ressentait un amour profond pour le jeune garçon. Il faisait partie de sa famille, tout simplement, et Abbey était bien décidée à le chérir et à le protéger du mieux qu’elle le pourrait. Elle regrettait tout de même que la totalité de sa fratrie ne soit toujours pas capable de se supporter assez pour s’accorder sur ce point. Oh, bien sûr, elle avait tenté d’amadouer Anthony avec l’adorable bouille de leur neveu, usant de ce prétexte pour aborder le sujet du différend avec leur grande sœur. Mais jusqu’ici, elle avait essuyé des réponses ironiques, laconiques, parfois même chargées de rancœur.

Si elle s’en voulait de demeurer aussi impuissante à propos du froid qui subsistait entre Evie et Anthony, Abbey ne voulait en aucun cas que cette histoire vienne gâcher la fête de Connor. Un des avantages à grandir dans une famille dysfonctionnelle, c’était qu’on apprenait à faire bonne figure, et elle serait ravie de sourire de bon cœur pour honorer le premier anniversaire du petit Baxter-McEinri. Et qui disait fête, disait, entre autre, cadeau. Ou en l’occurrence, cadeaux, vu l’état d’excitation dans lequel la libraire se trouvait à l’idée de souffler la première bougie du bambin. Désireuse de trouver le présent qui ferait mouche, et aussi parce qu’elle avait l’habitude d’être sollicitée par ses frères lorsqu’il s’agissait de faire les magasins, Abbey avait proposé à Kainoa qu’ils se rendent ensemble au centre commercial de Swansea. C’était aussi l’occasion de passer un moment avec lui : entre les études de son ainé, son travail à elle, et leurs occupations personnelles, la jeune femme avait l’impression de le voir de moins en moins. Elle ne voulait pas qu’il devienne un étranger, et même s’ils étaient bien loin d’en arriver à ce stade encore, elle redoutait que les choses démarrent aussi facilement. Sa fratrie était déjà défigurée, elle ne voulait pas la voir se distendre tout à fait.

Abbey avait donc rejoint Kainoa directement sur place et cela faisait plusieurs minutes déjà qu’ils se baladaient, se contentant le plus souvent de regarder les vitrines. Lorsque son frère lui montra une horloge, dans une de celles-ci, la Baxter s’en amusa :

« Fais attention, je risquerais bien de t’offrir le rideau de douche tableau périodique qui va avec ! »

Elle rit en imaginant leur frère dans un décor aussi scientifique, lui qui devait à peine se souvenir de ses cours de physique-chimie du lycée. Et puis, elle doutait aussi que les filles que Kainoa pourrait vouloir séduire (comme la fameuse Spencer) soient réellement emportées par une telle décoration… Fort heureusement, Abbey avait déjà sa petite idée pour le cadeau qu’elle comptait offrir à son ainé. Et puis, ils étaient venus faire des achats pour Connor. Ils rentrèrent finalement dans une boutique pour enfants qui eut le don de faire perdre quelques années à son frère, visiblement. Il s’empressa de fouiller dans les rayons, regardait dans tous les sens quand la benjamine portait un regard plus critique sur ce qu’elle apercevait. Kai commença par lui montrer une peluche. L’idée ne l’enchantait pas des masses, si bien qu’elle secoua simplement la tête avec une petite moue. Elle allait argumenter mais n’eut pas besoin de le faire : il était déjà parti ailleurs. Elle rit au tee-shirt qu’il lui montra et répliqua :

« Oui, enfin, tu ferais mieux de le suggérer à Antho, ce cadeau-là… » Elle se pinça les lèvres en réalisant que justement, le principal intéressé s’abstiendrait d’offrir quoi que ce soit une fois encore. Comme elle n’avait pas envie de s’attarder sur le sujet, elle secoua la tête et expliqua de manière raisonnable : « C’est marrant, oui mais comme cadeau de premier anniversaire, c’est un peu léger, non ? »

Déjà, Kainoa lui montrait autre chose. A croire qu’il avait des yeux partout ! Elle fut toutefois impressionnée par cette nouvelle trouvaille, même si elle n’était pas aussi passionnée par les ciels étoilés que son ainé. Elle s’extasia avec lui et en rajouta même :

« Arrête, c’est génial ! Et ça ferait une décoration tellement belle, le soir. Tu l’imagines s’endormir tous les soirs sous les étoiles ? Il serait obligé de penser à son tonton adoré à chaque fois ! »

Elle lui adressa un clin d’œil, tout en se demandant si ce genre de cadeau ne serait pas justement parfait pour le tonton en question. Après tout, un ciel étoilé projeté dans la chambre, même s’il s’agissait à la base d’un objet destiné aux enfants, ça ressemblait tellement à Kainoa. Et puis, c’était potentiellement des plus romantiques… La conversation se poursuivit, mais Abbey resta sceptique à propos des jeux d’éveil.

« C’est chouette, oui. Mais il a déjà tellement de jouets ! » argua-t-elle.

Les Baxter comme la famille du papa avaient la fâcheuse tendance à couvrir le petit de cadeaux, parfois sans raison. La chambre de Connor était donc bien chargée, au point que Abbey peinait même à savoir quoi offrir à son neveu. Elle jeta donc un nouveau regard aux alentours, à la recherche d’une idée miracle, tout en répondant à son frère :

« Je sais pas vraiment. Si on veut un truc utile, des vêtements ou même, des petites chaussures, c’est toujours bon à prendre maintenant qu’il marche. Mais j’avais bien envie de trouver quelque chose qu’il garderait, tu sais ? Pas un truc qui atterrira dans les cartons dans moins d’un an parce que ça ne lui ira plus ou parce qu’il ne s’y intéressera pas… »

C’était le premier anniversaire de Connor et Abbey avait réellement envie de marquer le coup, si bien qu’elle ne savait pas quoi lui offrir. Elle voulait quelque chose d’original, qui plairait au petit comme à ses parents. Sauf qu’elle séchait sur ce cadeau parfait qui ferait mouche. A la recherche de l’idée miracle, la demoiselle continua à fureter dans le rayon et tomba soudain sur quelque chose qui attira son attention :

« Kai, regarde ! Tu te souviens de ce livre ? Je vous ai bassiné des années durant pour que vous me le lisiez, le soir ! » s’amusa-t-elle en montrant un album.

Il s’agissait d’Anna et le gorille, d’Anthony Browne. Elle s’empressa de le feuilleter, réalisa qu’elle se rappelait encore fraîchement des dessins et de certains passages du livre. De son regard d’adulte, elle réalisait à présent que l’histoire du père distant et absent avait dû profondément faire écho à sa propre situation familiale. Sûrement qu’elle ne pourrait pas offrir ce genre de choses à un enfant qui avait la chance d’avoir deux parents aimants, restait que se replonger dans de tels souvenirs d’enfance remuait un tas d’émotions chez la jeune femme.

_________________

Why can't you just kiss me?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Ode to my family. (ABBEY & KAINOA) Sam 2 Juil - 5:52


Dans l’immense magasin de jouets, Kainoa avait l’impression de retrouver une âme d’enfant. Peut-être qu’elle ne l’avait jamais vraiment quittée, en réalité… Quoi qu’il en soit, il était bien plus enthousiaste dans une telle boutique que dans un nid à vêtements féminins, dont il était certain de ne pas ressortir avant plusieurs heures. Il ne se plaignait jamais, mais il n’en demeurait pas moins vrai qu’il préférait avoir à choisir un cadeau pour le petit garçon qu’était son neveu. Il jetait même un coup d’oeil à tout ou presque, comme s’il ne pouvait s’empêcher de se projeter sur le long terme - et peut-être aussi un peu sur lui-même. « Enfin, tu rigoles, mais pendant mes premières années à la fac, je rêvais bien d’un rideau de douche avec le tableau périodique des éléments… Je le connais sur le bout des doigts, mais n’empêche, je trouve ça trop classe, comme mes héros dans The Big Bang Theory… » Bien évidemment, ils n’avaient pas les mêmes goûts en matière de décoration. D’ailleurs, le jeune homme n’en avait tout simplement aucun dans ce domaine comme dans d’autres. Dans son appartement, c’était plutôt le strict minimum et il n’y avait pas grand-chose égayer le tout, à part une ou deux photos qu’il ne se souvenait même pas avoir placées là. Ses deux soeurs étaient allées jusqu’à se charger de lui dire où placer ses meubles, quand il avait emménagé. Aujourd’hui, même s’il allait sur ses vingt-cinq ans, il se demandait encore assez régulièrement ce qu’il ferait sans elles. Abbey avait même tenu à vérifier sa valise avant qu’il ne s’envole pour le Chili et, il avait eu beau se sentir pire qu’un gamin, il avait été soulagé qu’elle lui rajoute la lotion anti-moustiques qu’elle avait pensé à acheter, ainsi qu’un chapeau pour ne pas cuire au soleil dès son arrivée. Il n’avait donc jamais essayé de prétendre qu’il n’avait pas besoin d’elles, non seulement parce que c’était faux, mais aussi parce qu’au fond, c’était plutôt rassurant de pouvoir compter sur elles.

« Comment ça, je ferais mieux de le suggérer à Antho ? Dis tout de suite que ça m’irait pas d’offrir ce T-shirt parce que je suis moche, hein… » Esquissant une moue un peu boudeuse, Kai reposa le fameux vêtement sur l’étagère. Il savait que ce n’était pas ce que sa petite soeur avait voulu insinuer et qu’elle n’aurait jamais essayé de l’insulter, mais il n’avait pas pu s’empêcher de grogner un peu à ce sujet. Après tout, s’il ne pouvait même plus exprimer ses pensées à sa fratrie, où allait le monde ? Et en réalité, il cherchait peut-être aussi à éviter un sujet de conversation délicat. Evie était malheureuse que leur frère ne lui adresse plus la parole, Abbey aussi, lui aussi… Alors il ne voulait pas gâcher leur journée en s’attardant sur ce qui n’allait pas. Bien sûr, si sa benjamine éprouvait le besoin de confier ses sentiments à ce sujet, l’aîné des fils Baxter l’écouterait. Mais il ne pensait pas qu’elle ait envie de le faire ou du moins, pas en la circonstance. Alors à la place, il préféra s’égarer encore un peu dans les jouets, au risque de passer pour une girouette. C’était connu, il ne fallait pas grand-chose pour l’enthousiasmer. Bien entendu, le summum, c’était le planétarium… La brunette paraissait presque aussi enchantée que lui. « Je trouve aussi que c’est génial… Mais je doute qu’il apprécie vraiment, à son âge. Tu crois pas qu’il va se demander pourquoi c’est aussi lumineux au-dessus de sa tête ? Non enfin, j’en sais rien. Si ça se trouve, la semaine prochaine, je vais craquer, venir acheter ça après mes cours… Et décorer ma chambre. » Il se plaisait parfois à se faire passer pour plus passionné qu’il ne l’était déjà. « Non, je rigole, je vais pas pousser le bouchon aussi loin. » Mais pour son cher neveu, il gardait l’idée en tête. Dans quelques années, ce serait parfait. En attendant, sa cadette ne semblait convaincue par aucune de ses propositions, ce qui acheva de convaincre Kainoa à propos de sa nullité complète pour trouver quelque chose d’un tant soit peu potable. Elle était plus posée et plus objective que lui, pesant le pour et le contre. Et, bien évidemment, dès qu’elle développait un tout petit peu ses arguments, l’étudiant se rendait compte qu’elle avait raison. Lui non plus n’avait pas envie d’un truc banal, bateau, qui se fondrait dans la masse, dans une pluie de cadeaux d’anniversaire… Alors un truc qui durerait, oui. Mais quoi ? Un peu paumé, Kai laisser son regard errer dans les environs, quand la jeune femme poussa une exclamation. Il se tourna vers elle. « Oh… Et comment que je me souviens de ce livre ! On se relayait… Quand Antho ne savait pas encore lire, je le faisais presque tous les soirs. » Il se pencha au-dessus de son épaule pour y jeter un coup d’oeil avec elle. « Est-ce que tu as seulement eu un bouquin préféré entre celui-ci et ton adolescence ? » Il commençait à avoir une petite idée de ce qui plairait à Abbey, mais il n’était pas sûr de pouvoir l’obtenir et ce n’était pas seulement à cause de ses moyens limités. Heureusement, il savait aussi ce qu’elle détestait, c’était déjà ça… « Si on veut marquer le coup, il faut pas plutôt qu’on cherche à faire… Disons quelque chose de personnalisé ? Enfin je sais que du coup, on n’est pas forcément au bon endroit, mais… Tu t’y connais mieux que moi en la matière, alors qu’est-ce que t’en penses ? »

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Ode to my family. (ABBEY & KAINOA)

Revenir en haut Aller en bas

Ode to my family. (ABBEY & KAINOA)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP abandonnés-