AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

London calling at the top of the dial. (LAWRENCE & SIANA)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Kainoa + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Haley Lu Richardson.
TES CRÉDITS : HJS ♥ + Blasphemy.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Emrys - Fiona - Rhys - Jesse & Daniel)
À venir : Spencer - Billie - Matthew.
RAGOTS PARTAGÉS : 7229
POINTS : 1953
ARRIVÉE À TENBY : 21/02/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans (17.07.93)
CÔTÉ COEUR : Elle sort avec Jesse.
PROFESSION : Pilote de transport dans la Royal Air Force.
REPUTATION : La pauvre, la vie ne l'a pas vraiment gâtée... Mais elle a de la chance d'avoir quelqu'un d'aussi gentil que Jesse. Vous croyez que ça va tenir, eux deux, avec leurs voyages respectifs ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: London calling at the top of the dial. (LAWRENCE & SIANA) Mer 9 Mar - 2:56


237 miles. C’était la distance, par la voie terrestre la plus rapide, entre Tenby et Londres. Si elle voulait être tout à fait honnête avec elle-même, Siana n’aurait pas pu être plus heureuse qu’autant de kilomètres la séparent de sa ville natale. Ce n’était peut-être qu’un week-end, mais pour elle, ces quelques heures dans la capitale anglaise représentaient beaucoup plus que ça. Elle avait surtout l’impression de s’évader, de s’éloigner de ses soucis, d’avoir la possibilité de se ressourcer. Au moins, à Londres, l’ombre fantomatique de tous les ennemis de Romeo ne planait pas sur elle. Au moins, à Londres, elle n’avait pas l’horrible sensation d’être suivie et elle pouvait sortir au grand jour sans craindre qu’un junkie ne l’agresse. Au moins, loin de son quotidien, elle avait presque l’impression de pouvoir oublier tout ce qui pesait sur ses épaules, d’avoir l’occasion de s’amuser sans vraiment penser à Alexander, de pouvoir enfin profiter un peu de la vie, comme toutes les filles de son âge. Mettre une distance entre Tenby et elle ne lui avait jamais été autant profitable… Bien entendu, son petit ami lui manquait déjà, mais même ce sentiment n’aurait pas pu l’empêcher de prendre un week-end avec Lawrence. Elle lui en était très reconnaissante… Pour une fois, elle allait faire les choses bien comme il fallait, comme si la disparition d’une menace lui permettait de redevenir elle-même, la Siana enthousiaste, émerveillée et curieuse. Elle n’avait jamais eu autant envie de profiter d’un voyage.

« Qu’est-ce que tu cherches ? Pas besoin de t’habiller en princesse hein, il est hors de question que tu tapes dans l’oeil de quelqu’un au point qu’on veuille t’arracher à moi » plaisanta la jeune Pierce, se tournant vers son amie qui farfouillait dans sa valise. « Fais comme moi, attrape la première chose qui te passe sous la main ! J’ai trop hâte de sortir. » Le visage collé à la fenêtre, Siana observait les passants, l’architecture des bâtiments alentours, s’arrêtant sur la cabine téléphonique rouge typiquement londonienne et le tag d’un artiste de rue. Ce n’était pas la première fois qu’elle venait à Londres, mais c’était sa première fois sans ses parents. Avec une copine aussi proche que Lawrence, ça promettait d’être amusant. Elle s’était arrangée pour finir ses devoirs et réviser un maximum avant de partir. Une fois dans la chambre qu’elles avaient réservé, elle s’était empressée de se changer. De toute façon, elle n’avait pas emmené grand-chose. Certaines de ses tenues ne lui allaient plus très bien, elle flottait dedans et ce n’était pas très joli à voir. Elle avait donc aussi prévu de faire du shopping et Lawrence n’y trouverait sûrement rien à redire. De toute manière, tant qu’elle sortait autant que possible, elle serait contente. Ça lui changerait de Tenby et de ses journées passées dans sa chambre. « C’est bon, tu t’es décidée ? Ouf ! Allez, viens, on y va. » Non sans une certaine précipitation, l’étudiante précéda la rouquine à l’extérieur.

Les yeux pleins d’étoiles, Siana laissait son regard errer çà et là. Elle avait envie d’emmagasiner le plus de choses possible et elle commença par se prendre en photo, en selfie, avec son amie. Puis elles marchèrent un peu, commentant la beauté des lieux, confirmant leur enthousiasme d’être loin de chez elles pour un peu de temps. Au programme de la soirée ? Le ballet Casse-noisette, pour la plus grande joie de Siana. Elle avait toujours aimé ce ballet, mais une représentation à la télévision était bien différente d’une en « live ». Pendant environ une heure et demie, elle fut complètement transportée, comme une petite fille découvrant l’histoire de Cendrillon. En ressortant, elle était tout bonnement émerveillée. « Waow… Je sais même pas comment te remercier ! C’est vraiment une idée géniale que t’as eue… » Elle avait vraiment de la chance que Lawrence lui ait proposé de l’accompagner. C’était bien mieux qu’à peu près n’importe quelle sortie. « Bon, on va manger un bout ? » C’était la preuve qu’elle se sentait bien, puisque la blondinette se nourrissait à peine depuis quelques mois. Mais là, elle était en forme, elle avait l’impression d’aller mieux, alors autant continuer sur sa lancée ! Elle n’eut même pas besoin de se forcer, mangeant volontiers son « pie » végétarien et même un crumble aux pommes, sans rechigner. Elles commentèrent pendant encore un bon moment le spectacle extraordinaire auxquels elles venaient d’assister, avant que Siana n’aborde un sujet bien plus terre-à-terre. « J’espère que tu comptes pas trop dormir, ce soir ? J’ai pas encore fait de plans, mais j’ai envie de découvrir la ville de nuit. »

_________________


When people ask what I see in you, I just smile and look away because I'm afraid if they knew, they'd fall in love with you too ♥️


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : arwiie
TES DOUBLES : Faith S. Swanson
TON AVATAR : Bonnie Wright
TES CRÉDITS : Lo & XynPapple
TA DISPONIBILITE RP : 0/2
Will - Deborah - Savie

à venir: Rosie
RAGOTS PARTAGÉS : 5974
POINTS : 1378
ARRIVÉE À TENBY : 21/08/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 19 ans
CÔTÉ COEUR : puisque jamais personne n'est tombé amoureux d'elle, Lawry cherche à se convaincre qu'elle est mieux seule, à passer de lit en lit
PROFESSION : lycéenne
REPUTATION : arrivée il y à 4 ans paisible et bienheureuse, ne causant jamais de problème et s'occupant de son pauvre père. Tenby semble avoir eu une bien mauvaise influence sur cette pauvre enfant!



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: London calling at the top of the dial. (LAWRENCE & SIANA) Sam 26 Mar - 16:16

Siana ∞ Lawrence

Once in a lifetime, the breaking of the roof to find that our home, has long been outgrown draw me a life line, 'cause honey I got nothing to lose once in a lifetime once in a lifetime give me a shot at the night give me a moment, some kinda mysterious [The Killers]
Coconut and almond. Le parfum de la crème hydratante que j'applique sur mes mains. Ce parfum qui me rappelle bien des choses ! J'ai toujours adoré ce lait pour le corps et uniquement celui là, du coup il se rapporte à tous les souvenirs que j'ai de conversations avant d'aller se coucher. Bien souvent avec mon père ou ma mère mais, plus récemment, ce sont celles avec Clément qui sont liées à ce Coconut and almond. En même temps nous parlions parfois jusque 3 heures du matin de tout, de rien tandis que j'étais allongée dans mon lit et, qu'en attendant chacune de ses réponses, je me mettais du vernis, feuilletais les magasines d'histoire de l'art s'empilant sur ma commode, relisais les cours du lendemain ou m'appliquais des produits de soins ! Je me souviens que nous parlions de choses aussi variées que les plus beaux opéras que nous avions eu l'occasion d'écouter, la déception que nous ne voulions pas causer à nos parents malgré nos différends avec eux, les fantasmes que l'on pouvait avoir en tant que novices dans le monde des relations amoureuses et charnelles, les rumeurs qui couraient sur les professeurs, nos envies pour l'avenir...et tant d'autres choses encore. Je me souviens particulièrement d'une soirée où nous avions entamé ce stupide jeu « d'action ou vérité ». Oui oui nous étions prêts à tout et n'importe quoi pour continuer à discuter quand nous avions épuisé tous les sujets de conversations ! A un moment, les questions avaient dévié sur des sous entendus (as-tu déjà envisagé de tromper ta copine ? As-tu déjà caché tes sentiments pour quelqu'un dont tu étais proche ? De quel livre voudrais-tu vivre l'histoire d'amour?) et les réponses n'étaient pas moins suspectes. Nous n'en avons jamais reparlé mais, ajouter cela aux deux baisers que nous avons échangé et peut-être n'est-il plus si aberrant que de considérer que nous étions tous les deux au courant des sentiments un peu plus fort qu'amicaux que nous nous portions...

Les coups de Siana à la porte de la salle de bain me sortent de mes pensées et j'ouvre soudainement la porte pour me retrouver face à elle, un air un peu perdu plaqué au visage. Je reste muette un instant et il parait évident que je m'attendais à ce qu'elle ait quelque chose de capital à me dire. Finalement elle insiste sur le fait qu'il faut que je me presse, qu'elle tient à profiter de Londres, et je suis soulagée que tels soient ses propos. Ne pas nous prendre la tête, voilà à peu près la promesse que nous nous étions faite au début de ce séjour, histoire d'être bien certaine que malgré tout ce qui pouvait nous préoccuper l'une et l'autre, nous ferions de ce voyage ce qu'il devait être: un échappatoire. Toujours un peu à l'ouest, je souris bêtement en l'entendant me dire de ne pas trop m'apprêter et fais plus ou moins en sorte de l'écouter, bien que je ne veuille pas paraître trop souillon dans la si belle capitale anglaise. Face à l'enthousiasme de mon amie, je ne peux que redescendre sur terre et, à peine habillée, je saisis en vitesse mon sac en bandoulière et une petite veste car, bien que le temps soit clément, nous ne risquons pas d'être rentrées avant la tombée de la nuit vu tous nos projets pour la journée. Je prévois donc de me protéger du froid des soirées londoniennes par un gilet de laine acheté la veille à la gare. Oui oui, nous ne nous priverons de rien lors de ce week-end!  

♦ ♦ ♦

Waow… Je sais même pas comment te remercier ! C’est vraiment une idée géniale que t’as eue…Bon, on va manger un bout ? J’espère que tu comptes pas trop dormir, ce soir ? J’ai pas encore fait de plans, mais j’ai envie de découvrir la ville de nuit.

Lèche vitrine, macarons dans une pâtisserie parisienne, quête de vieux bâtiments, essayages de chapeaux dignes de la reine, et caetera et, à présent le ballet Casse-Noisette. Elle n'a pas tort la superbe blonde avec qui j'avance bras dessus bras dessous dans les rues de Londres, la journée fut agréable.

Tu sais comment me tenir éveillée très chère Sisi, parle moi de manger et je te fais une semaine de nuits blanches! déclarais-je en riant. Tandis que nous mangeons à la terrasse d'un des nombreux cafés ouverts en cette soirée de début de printemps, nous réfléchissons sur nos envies pour la fin de soirée. Tu n'as vraiment pas d'idée de ce que tu voudrais faire? Perso je t'avoue qu'un pub irlandais et une rencontre avec une star sont les deux choses qu'il est impossible de faire à Tenby et qui me manquent un peu, mais je suis ouverte à tout!
code by Silver Lungs

_________________

NO MORE
SORROW
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Kainoa + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Haley Lu Richardson.
TES CRÉDITS : HJS ♥ + Blasphemy.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Emrys - Fiona - Rhys - Jesse & Daniel)
À venir : Spencer - Billie - Matthew.
RAGOTS PARTAGÉS : 7229
POINTS : 1953
ARRIVÉE À TENBY : 21/02/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans (17.07.93)
CÔTÉ COEUR : Elle sort avec Jesse.
PROFESSION : Pilote de transport dans la Royal Air Force.
REPUTATION : La pauvre, la vie ne l'a pas vraiment gâtée... Mais elle a de la chance d'avoir quelqu'un d'aussi gentil que Jesse. Vous croyez que ça va tenir, eux deux, avec leurs voyages respectifs ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: London calling at the top of the dial. (LAWRENCE & SIANA) Mer 4 Mai - 4:57


Depuis combien de temps n’avait-elle pas mangé avec un minimum d’appétit, sans que qui que ce soit n’ait besoin de la forcer ? Siana avait du mal à s’en souvenir. Comme elle avait été obligée de l’avouer à son médecin, son dernier vrai repas remontait à Noël… Et encore, elle ne se sentait pas spécialement détendue. Ici, c’était différent. Elle était tellement loin de ses soucis ! Elle avait même décidé de laisser ses devoirs et ses révisions de côté pour quelques heures, ce qui était un véritable exploit pour elle. Mais pour une fois, Siana avait décidé de lâcher un peu la bride, ce qui lui faisait plus de bien encore qu’elle ne l’aurait cru. Surtout, elle pensait à Lawrence… Sa vie n’était pas non plus toute rose et elle avait besoin d’une amie, d’une épaule, d’une fidèle compagne. Elle méritait un week-end sans stress, un week-end de rêve… Alors même si elle ne s’appelait pas Clément et qu’elle n’était pas capable de faire des miracles, la jeune Pierce comptait bien faire de son mieux pour que Lawrence en profite autant que possible. C’était nécessaire, autant pour l’une que pour l’autre. Et déjà, elle bénissait l’initiative de la rouquine. Au début, même si ça l’avait enthousiasmée, Siana avait éprouvé quelques réticences… Est-ce que les parents lui ficheraient la paix, malgré son état inquiétant ? Est-ce que Romeo ne ferait pas la tête pour ne pas qu’elle parte pour la capitale anglaise ? Et ses partiels ? Mais finalement, ça s’était mieux passé que prévu. Son entourage devait certainement penser qu’elle avait besoin de s’évader, de s’échapper un peu, ce qui n’était sûrement pas faux. Elle avait donc pu quitter Tenby sans trop de soucis, avec un sentiment de soulagement encore plus intense que prévu.

Maintenant, même si elle n’avait rien d’une fêtarde, Siana avait bien l’intention de relâcher un peu la pression et de faire autant de choses que possible. Tant pis pour le sommeil… Elles pourraient rattraper leurs heures perdues en rentrant à Tenby, en retrouvant leur routine et l’univers qui leur était si familier. Ici, à Londres, elles ne devaient pas perdre de temps en flemmardant au lit. Siana avait même l’impression de retrouver un peu de souffle, au risque de prendre un peu Lawrence au dépourvu. Cette dernière n’avait peut-être pas forcément prévu d’enchaîner les visites et autres activités… Mais de toute façon, elles pourraient bien s’arranger ensemble. Déjà, l’une comme l’autre lançait un peu ses idées au hasard. La petite blonde ne put s’empêcher de rire. « Un pub irlandais et une star ? Allons, on a des stars à Tenby… Regarde le fameux Nate Miles. J’écoute pas souvent autre chose que les vieilles chansons, mais j’ai entendu des extraits de son album et il est pas mal du tout ! » Même si elle le pensait vraiment, Siana cherchait aussi à taquiner son amie. « Mais oui, bien sûr qu’on va la chercher, ta star… J’espère juste que tu vas me lâcher dans un pub, au milieu d’imitations de Dwayne Johnson. » Elle délaissa son dessert pour attraper son téléphone portable dans son sac, lequel contenait une liste de choses à faire qu’elle avait établie. Mais elle se rendit alors compte qu’elle avait reçu un sms de son petit ami, ce qui ne fit qu’élargir son sourire. « Excuse-moi, je rassure juste Romeo et je suis toute à toi ! » Elle pianota sur son écran tactile et, au bout de quelques secondes, consulta ses notes pour s’y retrouver un peu.

« London Eye, Tower Bridge, Buckhingam Palace, Trafalgar Square, British Museum… Bon, je suis pas sûre qu’on ait le temps de tout voir, mais ça te donne une idée de ce que j’aimerais bien visiter… » Siana fit défiler sa liste. « J’ai noté Harrods aussi. Pas la peine d’entrer pour se ruiner, je trouvais juste que ça faisait vachement classe de se prendre en photo à l’extérieur, tu penses pas ? » Elle reposa son téléphone portable sur la table et grignota à nouveau son crumble aux pommes. C’était très bon et, assurément, ça la changeait des gâteaux gallois ou du gâteau à la carotte. « C’est vraiment la roue que je voudrais faire. Mais sinon, en attendant… Y’a un pub en particulier dans lequel tu voudrais aller ? On peut utiliser mon smartphone pour faire une recherche dans le coin, si tu veux. » Elle débordait tellement d’enthousiasme que Lawrence aurait bien lui proposer d’aller s’asseoir devant la Tamise (et de regarder l’eau sale en se gelant littéralement sur place) qu’elle aurait accepté. « Ça va, ton papa n’était pas trop inquiet à l’idée que tu quittes le pays ? » C’était peut-être un sujet un peu moins joyeux, mais… Puisqu’elles avaient toutes les deux rencontré des difficultés, autant en parler, non ? La jeune Hardy n’était pas au courant de tout ce qui s’était passé dans la vie de Siana, mais c’était probablement la personne la plus propice aux confidences aux yeux de cette dernière.

_________________


When people ask what I see in you, I just smile and look away because I'm afraid if they knew, they'd fall in love with you too ♥️


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : arwiie
TES DOUBLES : Faith S. Swanson
TON AVATAR : Bonnie Wright
TES CRÉDITS : Lo & XynPapple
TA DISPONIBILITE RP : 0/2
Will - Deborah - Savie

à venir: Rosie
RAGOTS PARTAGÉS : 5974
POINTS : 1378
ARRIVÉE À TENBY : 21/08/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 19 ans
CÔTÉ COEUR : puisque jamais personne n'est tombé amoureux d'elle, Lawry cherche à se convaincre qu'elle est mieux seule, à passer de lit en lit
PROFESSION : lycéenne
REPUTATION : arrivée il y à 4 ans paisible et bienheureuse, ne causant jamais de problème et s'occupant de son pauvre père. Tenby semble avoir eu une bien mauvaise influence sur cette pauvre enfant!



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: London calling at the top of the dial. (LAWRENCE & SIANA) Mer 11 Mai - 11:09

Siana ∞ Lawrence

Once in a lifetime, the breaking of the roof to find that our home, has long been outgrown draw me a life line, 'cause honey I got nothing to lose once in a lifetime once in a lifetime give me a shot at the night give me a moment, some kinda mysterious [The Killers]
Je ne sais pas bien ce qui tracasse Siana. A vrai dire, c'est plus que du tracas. Pour ce que j'en sais elle a perdu l'appétit, le gout de sortir et cette bonne humeur qui la caractérise depuis que je la connais. Cela fait presque 6 mois déjà qu'elle se comporte de la sorte...pour ce qu'on m'en a dit du moins. En effet, de mes propres yeux, je n'ai pu constater grand chose. Et pour cause j'étais ici même, à Londres, à fuir Clément et ma colère envers l'humanité entière. Même de retour à Tendby j'étais trop focalisée sur ma petite personne que pour réaliser que mon amie allait mal. Lorsque, revenue à moi même et défaite d'une part de l'égocentrisme qui me pesait, je suis allée chez Siana pour m'excuser d'avoir disparu et lui proposer de rattraper le temps perdu lors d'un weekend-end entre filles, je suis tombée nez-à-nez avec une jolie blonde certes, mais bien moins lumineuse et pétillante que celle que j'avais abandonnée pour m'isoler à la capitale. D'un accord commun et tacite, nous ne nous sommes que peu étendues sur ce qui s'était passé dans nos vies respectives durant les mois écoulés. Nous avons fait en sorte, au mieux, de nous comporter comme si de rien n'était bien qu'aucune de nous deux ne fut dupe. J'avais craint un instant que mon amie refuse mon invitation justement à cause de ce qui la perturbait et la poussait à se renfermer chez elle, mais il s'est avéré que ma proposition la soulageait. Changer d'air, tout oublier, être à nouveau soit même le temps d'un weekend, c'est exactement ce qu'il lui fallait. Et cela tombait bien puisque moi aussi c'est ce que je cherchais désespérément depuis des semaines et si m'isoler chez ma tante ne m'y mena pas, un séjour avec une amie était bien plus positif.  

La soirée était belle. Douce et sombre, mais sous le couvert de la lune, la noirceur apparaissait fantomatique et charnelle. Une belle soirée en somme. Une soirée pour profiter d'une ville inconnue avec une amie qui nous est chère. Nous savourions nos pâtisseries -trop occupées à courir partout depuis notre arrivée, nous n'avions pas mangé grand chose depuis ce matin- tout en programmant notre fin de journée et notre dimanche. Nous devions reprendre le train à 14 heures le lendemain, ce qui nous laissait amplement le temps de profiter encore un peu de Londres. A moitié sérieuse je proposais un tour des pubs en quête de stars. Après tout la jolie ville regorgeait de grands noms du cinéma, du théâtre et de la chanson! Ce matin encore j'avais vu une affiche pour Henri VIII, pièce à laquelle prenaient part un certain nombre d'acteurs de renom, combien d'entre eux auraient envie d'aller boire un verre après la représentation? Mais cela ne semble pas véritablement réjouir mon amie. Elle m'assure plus sur le ton de la rigolade que Tenby n'est pas en reste. Je crains, et cela me sert la gorge, qu'elle ne cite Clément qui a beaucoup de talent au piano. Elle se contente de parler de Nate Miles. Deux ans que je suis à Tenby et je n'ai toujours pas eu l'occasion d'écouter ce qu'il fait, tu te rends compte! Dès qu'on rentre faudra rattraper ça que je puisse juger s'il est aussi bien que les stars londoniennes! conclus-je avec un sourire amusé. J'ai tout juste le temps de comprendre sa blague sur Dwayne Johson qu'elle se penche sur son téléphone. Elle s'excuse de s'isoler ainsi et m'assure qu'elle rassure simplement Roméo. Je lui adresse un clin d’œil et me plonge dans la contemplation d'une flaque d'eau qui reflète les étoiles. Mais finalement ce que je vois importe peu. Mes pensées en sont loin déjà. Voir mon amie parler de son homme me rend heureuse, savoir qu'il n'est pas le problème qui l'inquiète ces derniers temps. Lorsque j'ai compris qu'il trempait dans des trafics louches, j'ai mis mon amie en garde et, sans insister pour ne pas la blesser, j'ai fait en sorte de m'assurer que tout allait bien, que jamais il ne lui ferait de mal. Mais je réalise à quel point leur relation est solide, sincère et réciproque depuis le temps qu'ils sont ensemble et la joie qui émane lorsqu'elle ne fait que prononcer son nom. Leur belle histoire. Je suis ravie de m'être trompée à son sujet.  Et je prends conscience que les apparences sont trompeuses. Roméo a une mauvaise réputation, des habitudes néfastes. Et il comble sa petite amie. Clément avait tout pour lui. Et il a plus ou moins trompé sa copine pour une fille qu'il n'aura fait que blesser. Je sers les mâchoires et, dans un frisson, reporte mon attention sur mon dessert en tentant vainement de chasser ce prénom de mon esprit.

Tout en faisant défiler une liste sur son smartphone, Siana m'énumère ce qu'il lui plairait de voir à Londres. J'oublie parfois qu'elle n'y a jamais vécu. Tous ces lieux je les connais et c'est pourquoi je proposais une alternative au circuit habituel, mais si ces monuments sont ceux qu'elle souhaite voir, je me ferais son guide avec plaisir, après tout, qui pourrait se lasser de la Tower Bridge ou de la vue depuis la Tamise? Oh, j'y pense, si tu veux voir un peu tout ça, un bateau mouche depuis la Tamise ça offre indéniablement une vue d'ensemble exceptionnelle! Et sinon on va vraiment où tu veux, je suis revenue il y a deux semaines de Londres et j'y reviens déjà donc j'ai la chance de bien connaitre la ville. Du coup tu choisis et je nous guide! proposais-je en m'efforçant de retrouver l'air décontracté que j'arbore depuis que nous avons quitté le Pays de Galle. Par contre non, les pubs je ne les connais pas trop donc on peut écouter ton bijou de technologie, déclarais-je en riant de bon cœur. Il faut dire que mon téléphone est ce que j'ai l'habitude d'appeler "une brique", 2 cm d'épaisseur et 8 de hauteur, pas tactile pour un sous et sans accès à internet. En résumé il n'a qu'une compétence: envoyer des sms! Je termine ma tarte miniature et envisage de nous commander des boissons chaudes histoire de nous réchauffer avant de quitter cette terrasse. Je n'ai pas le temps de lui demander ce qu'elle souhaite, que Siana pose une question délicate. Je m'apprête à répondre de façon laconique. Un petit quelque chose du genre "ohh je suis bientôt majeure il me laisse assez de libertés" ou "puisque ma tante vit ici il savait que je la contacterais si j'avais un problème", mais je réalise que si je mens ou du moins reste secrète, même à Siana, c'est que je suis véritablement perdue. Elle est la seule qui, depuis le début, connait plus ou moins tous les détails de ma vie. La seule donc j'accepte les conseils. Je soupire longuement puis lui offre un soupire mélancolique. A dire vrai il y a un moment déjà que je ne lui demande plus son opinion...Les choses ont empirées, je ne suis quasi jamais plus chez moi et je pense bien que ne pas me voir le soulage autant que ce que cela me satisfait de l'éviter...Et toi, ça fait du bien de changer d'air ou Roméo te manque? m'enquis-je en tentant de décontracter au mieux l'atmosphère.
code by Silver Lungs

_________________

NO MORE
SORROW
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Kainoa + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Haley Lu Richardson.
TES CRÉDITS : HJS ♥ + Blasphemy.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Emrys - Fiona - Rhys - Jesse & Daniel)
À venir : Spencer - Billie - Matthew.
RAGOTS PARTAGÉS : 7229
POINTS : 1953
ARRIVÉE À TENBY : 21/02/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans (17.07.93)
CÔTÉ COEUR : Elle sort avec Jesse.
PROFESSION : Pilote de transport dans la Royal Air Force.
REPUTATION : La pauvre, la vie ne l'a pas vraiment gâtée... Mais elle a de la chance d'avoir quelqu'un d'aussi gentil que Jesse. Vous croyez que ça va tenir, eux deux, avec leurs voyages respectifs ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: London calling at the top of the dial. (LAWRENCE & SIANA) Ven 13 Mai - 9:10


Les heures s'égrenaient à une vitesse incroyable. Comment était-ce seulement possible ? Quand elle était cloîtrée chez elle, Siana avait l'impression que le temps passait très lentement, comme s'il prenait un malin plaisir à la voir se torturer émotionnellement. Mais après tout, il n'y avait sans doute là rien d'exceptionnel. En l'occurrence, elle aurait bien voulu se procurer un retourneur de temps, à l'image d'Hermione Granger, pour pouvoir profiter au maximum des possibilités que Londres lui offrait, surtout en aussi bonne compagnie. Car elle l'admettait aussi sans problème, une escapade dans la capitale anglaise aurait sûrement été moins amusante avec ses parents. Elle l'aurait appréciée, bien évidemment... Mais probablement pas autant. C'était alors qu'elle réalisait à quel point Lawrence lui avait manqué. Elle avait beau s'être plus ou moins coupé du monde, elle savait que son amie n'aurait pas été dupe de ses mensonges concernant la fatigue et le stress de sa première année à la fac. Si Lawrence avait été à Tenby, aurait-elle été capable de comprendre dès le départ que Siana était sur une pente dangereuse et de la secouer ? Peut-être bien. L'inverse était-il vrai ? La jeune Pierce n'en avait aucune idée. Elle avait bien évidemment compris que tout n'était pas rose dans la vie de son amie, mais en-dehors de ses relations compliquées avec son père et de son histoire ratée avec Clément, elle se demandait s'il y avait autre chose. Était-elle passée à côté de la plaque, pendant quelques mois ? C'était possible. Et au fond, Siana savait qu'elles ne pouvaient pas faire les autruches pendant tout le week-end, pas alors qu'elles venaient enfin de se retrouver. Mais n'était-ce pas mieux de profiter d'abord des bonnes choses ? Elles avaient le temps, non ? C'était du moins ce dont la petite blonde essayait de se convaincre, pour repousser autant que possible l'échéance, le moment tant redouté. Car si elle avait très envie de comprendre et d'aider sa confidente, elle craignait aussi le moment où son tour viendrait. Il était probable qu'elle ne pourrait pas mentir, ni même essayer de sauver la face... Pourtant, Lawrence était l'une des personnes au monde auxquelles elle pouvait se confier le plus facilement. Avec elle, Siana n'avait jamais l'impression d'être jugée, ou quoi que ce soit dans le genre. Elle s'était toujours sentie écoutée et épaulée... Mais cette fois, ce qui l'attristait était bien différent des soucis habituels d'une adolescente. Ça n'avait plus rien à voir avec une mauvaise note, une petite dispute avec son copain ou un différend classique avec ses parents. Elle avait l'impression de s'être enfoncée bien plus loin qu'elle ne l'aurait jamais imaginé et si Lawrence en comprenait les tenants et les aboutissants, elle agirait forcément en conséquence. C'était une certitude. Or, c'était quelque chose qui effrayait encore Siana...

Mais au moins, elle avait l'impression de retrouver pleinement son amie, non seulement ici, mais aussi parce qu'il était déjà question de retrouvailles à Tenby, notamment en évoquant leur star locale. « Tu sais que tu peux acheter son album sur Internet hein ? » la taquina-t-elle. « Non mais plus sérieusement, ça lui est arrivé de chanter dans les bars... Je sais pas s'il le fait encore, mais je pourrais en toucher deux mots à Romeo. » Si elle pouvait faire plaisir à la jeune Hardy, la petite blonde en serait très heureuse, encore plus si ça leur permettait de passer du temps ensemble. Elle ne traînait certes pas beaucoup au Three Mariners à proprement parler, mais les employés la connaissaient et ils avaient l'habitude de la voir passer pour regagner l'appartement du dessus, celui du patron. « Et au pire on vérifiera les dates de ses concerts, peut-être à Swansea ou même à Cardiff, ce sera le prétexte pour une autre escapade ensemble. » Ceci dit, elles n'avaient pas besoin d'une excuse pour être toutes les deux. Siana pensait plutôt au fait de quitter à nouveau Tenby, ne serait-ce que pour quelques heures... Quand elle voyait le bien que ça lui faisait, elle ne pensait qu'à recommencer et une telle perspective la réjouissait déjà. Quoi qu'il en soit, pour l'instant, elles avaient encore quelques heures à passer à Londres et les deux jeunes filles n'avaient pas de programme établi. Partir un peu au hasard, en suivant l'inspiration du moment, c'était beaucoup mieux, non ? La Galloise avait un peu trop l'impression que ses journées étaient planifiées à la minute près. Exigeante, perfectionniste, elle ne voulait pas laisser grand-chose au hasard. Mais en week-end, bien loin de ses soucis, c'était différent. Bien entendu, elle avait quelques idées de ce qu'elle voulait visiter ; mais elle se contentait de soumettre ses idées à Lawrence. Comme elle connaissait bien mieux la ville qu'elle, cette dernière était de bon conseil. « Oh, j'adore l'idée du bateau-mouche ! Au moins j'aurais une vue d'ensemble... On peut faire ça demain matin alors ? » Elles repartaient en début d'après-midi, ce qui lui paraissait déjà dangereusement proche. Au pire, comme elle l'avait évoqué précédemment, elles glaneraient sur leurs heures de sommeil pour découvrir un peu plus la ville de nuit. « En attendant, je pars à la recherche de ton bonheur ! » Armée de son smartphone, Siana répertoria quelques pubs intéressants, avant d'en sélectionner un qui n'était pas très éloigné, avec l'aide de Lawrence. « Tu sais quoi ? Au lieu que tu partes aussi loin pour éviter ton père... Des fois, je me dis qu'on devrait emménager ensemble... Il faudrait juste en avoir les moyens. » Après avoir fini de manger, elles s'étaient mises en route sans tarder, bavardant en route. « Bien sûr, Romeo me manque... Mais je pars pas longtemps. Et puis oui, ça me fait du bien de changer un peu d'air, comme tu le dis. Plus que je le pensais... Alors... Merci... » Siana avait enfin l'impression de redevenir un peu elle-même, la fille enjouée qu'elle avait toujours été. Et finalement, l'ambiance au pub lui plaisait assez, si bien qu'elle se laissa aller un peu plus que d'habitude avec l'alcool. Sachant qu'elle ne le tenait pas bien, ce n'était pas forcément l'idée du siècle... « En tout cas... Tu m'avais manqué, Lawry. » C'était peut-être le début des confessions.

_________________


When people ask what I see in you, I just smile and look away because I'm afraid if they knew, they'd fall in love with you too ♥️


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: London calling at the top of the dial. (LAWRENCE & SIANA)

Revenir en haut Aller en bas

London calling at the top of the dial. (LAWRENCE & SIANA)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP abandonnés-