AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

happy valentine's day ! ∞ lonán

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: happy valentine's day ! ∞ lonán Dim 6 Mar - 5:56

« J'ai demandé à Abbey si elle voulait prendre le petit chez elle pour qu'on soit tranquilles, ce soir. » murmura doucement Evie en laissant son souffle glisser contre la nuque de son amoureux. Vêtue d'une jupe noire taille haute et d'une fine blouse rouge légèrement décolletée qui laissait parfois transparaître la couleur de son soutien-gorge, selon l'éclairage, la jeune femme avait voulu mettre le paquet afin de prouver à son homme qu'elle était elle aussi capable d'organiser une soirée pour eux. Elle l'invitait au restaurant et elle avait tout préparé afin que sa soeur s'occupe de leur petit bout de chou pour la nuit, histoire d'avoir un long moment seuls tous les deux. Délicatement, la brune glissa ses doigts entre le tissu du pantalon de Lonán et le haut de ses fesses, visiblement désireuse de lui offrir un avant goût de ce à quoi pourrait bien ressembler leur nuit. Collée contre lui, dans son dos, Evie se mordit la lèvre et posa son menton sur l'épaule du brun afin d'observer leur reflet dans le miroir. Elle avait ramené ses cheveux en un élégant chignon à la base de son cou et s'était légèrement maquillée pour l'occasion, non sans oublier le rouge à lèvre carmin qu'elle avait volontairement appliqué sur ses lèvres pour faire ressortir sa blouse et le bleu de ses yeux. Ses doigts se perdirent doucement sur la joue de son homme alors qu'elle penchait légèrement la tête, caressant sa hanche de son autre main.

« Vous êtes très élégant, Monsieur McEinri. »

Elle s'apprêtait à l'embrasser lorsque les pleurs du petit garçon se firent entendre, si bien qu'elle suspendit son geste avec un petit sourire mutin, agrippant simplement l'une de ses fesses pendant une fraction de seconde. « Mais votre fils s'époumone. » Amusée, la jeune femme recula de quelques pas en se mordillant légèrement la lèvre, finit par tourner les talons afin de rejoindre la chambre du petit garçon alors que ce dernier se trouvait dans son petit lit, debout contre les barreaux. Evie vint récupérer l'enfant dans ses bras, embrassa ses cheveux avant de le ramener au salon. Elle déposa le bébé au sol et lui enfila les petites chaussures qu'ils lui avaient achetées afin de lui permettre de faire quelques pas avec leur aide, sourit lorsque l'enfant s'agrippa à elle afin de se relever en tendant les bras pour obtenir un nouveau câlin. « Je t'aime, mon petit coeur. » avoua-t-elle doucement en serrant son fils contre elle. Lorsque Connor se mit à s'agiter, Evie le mit devant elle, debout, les mains positionnées sous les bras de son petit ange afin de le soutenir. Lentement, elle ne tint que ses petites mains, jusqu'à ce que le petit garçon fasse quelques pas sans son aide afin de récupérer les bras réconfortants de sa mère. « Lonáaaaaaan !! Viens vite, mon amour ! » Rapidement, la jeune maman éloigna à nouveau son fils afin de l'obliger à réitérer son exploit, visiblement enchantée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: happy valentine's day ! ∞ lonán Jeu 24 Mar - 11:20

Evie avait décidé de prendre les choses en main cette année. Pour la St Valentin, elle avait concocté une vraie petite soirée en amoureux pour Lonán et elle. La jeune femme avait donc prévenu son amoureux assez tôt pour qu'il n'organise rien et depuis prêt d'une heure, elle était partie se préparer dans son coin. Un doux sourire aux lèvres, l'irlandais s'occupait de lui-même, heureux à l'idée de passer une soirée en tête-à-tête avec sa compagne. Entre les problèmes digestifs et les réveils nocturnes pour manger, Connor leur avait laissé peu de temps pour eux ces derniers temps. Ajouté à cela les disputes récentes quant à leur histoire vacillante et ni l'un, ni l'autre n'avaient réellement fait en sorte de prendre du temps pour eux. Lonán était donc plus qu'heureux à l'idée de cette soirée. Plus qu'heureux qu'Evie en soit à l'initiative. Elle voulait que ça marche. Elle le voulait autant que lui.

Pour bien faire les choses, Lonán avait décidé de sortir le grand jeu et d'associer la cravate au costume. Une vraie marque d'attention pour lui qui détestait tant les cravates et n'en portait que pour les rendez-vous professionnels important ou les grands événements nécessitant de se mettre sur son trente-et-un. Mais il fallait l'avouer, il n'arrivait jamais à nouer correctement l'engin. Alors, depuis plus d'un quart d'heure, il tournait l'objet autour de son cou, le nouant dans tous les sens possibles avant de tout défaire, sans parvenir à trouver le bon sens. C'est alors qu'il sentit le souffle chaud de sa compagne dans son coup, alors qu'elle lui annonçait qu'elle avait demandé à sa sœur de s'occuper de leur fils pour la soirée, pour une vraie soirée en amoureux, sans contraintes parentales. Les doigts de la brunette se firent aventureux aux abords du pantalon du jeune homme et c'est un sourire toujours plus amusé et comblé qu'il afficha en observant le reflet de sa belle dans le miroir. Il se retourna doucement pour lui faire face, alors qu'elle lui assurait qu'il était très élégant. « Mais vous aussi, mademoiselle Baxter. Une vraie tentation », souffla-t-il en se penchant pour l'embrasser.

Toute action fut néanmoins stoppée par les pleurs soudains de McEinri junior. Lonán se stoppa en chemin, restant là, figé tel une statut de déception, regardant sa compagne s'éloigner à reculons pour prendre la direction de la chambre. Puis, la lèvre inférieure pincée entre ses dents, le jeune homme se tourna de nouveau vers le miroir, essayant de reprendre son œuvre maladroite. Peine perdu, cependant. Il n'y arrivait pas. Dépité, poussant un soupir résigné, il jeta la cravate sur le meuble le plus proche et abandonna toute idée, déboutonnant quelques boutons de sa chemise pour se donner un air faussement négligé. Il n'aurait plus qu'à retrousser ses manches de trois-quart quand il enlèverait la veste et il aurait autant de style qu'en pingouin.

Le cri d'Evie l'alerta immédiatement lorsqu'elle lui demanda de venir voir. Lonán se précipita donc dans la chambre, le cœur battant, inquiet. Ce qu'il vit en arrivant dans la chambre, cependant, n'avait rien d'effrayant, bien au contraire. Accroupie, Evie tendait les bras vers un petit Connor qui dandinait maladroitement, mais clairement sur ses deux jambes, jusqu'à sa mère. « Oh ! », m'exclamais-je, sans voix, alors que je réalisais. Il marche ! Bon sang, il marche ! Connor se jeta dans les bras de sa mère et Lonán s'accroupit à son tour, à leur niveau, la main dans le bas du dos de sa compagne, le regard rivé sur son fils. « Il marche ! Il marche ! », s'exclama-t-il en riant, fier comme un paon des miracles de son petit bonhomme, heureux comme jamais. « Oh toi ! », continua-t-il en caressant la joue de son fils qui sembla alors réaliser la présence de son père. Le regardant de ses grands yeux brillants, comme pour chercher à savoir s'il avait fait quelque-chose de bien ou de mal. Petit bonhomme intelligent !

Sous le coup de l'émotion, Lonán embrassa le sommet du crâne de sa compagne, avant d'attraper le petit homme, le serrant contre lui, avant de se redresser en lui faisant faire l'avion. Connor se mit à rire dans sa voltige, alors que l'irlandais ne s'arrêtait plus. « Toi, brillant, intelligent, magnifique petit homme ! Je suis si fier de toi, mon fils. Si fier ! » Arrêtant de tournoyer, Lonán serra à nouveau son fils dans ses bras, avant de le remettre par terre, ses deux petits pieds sur le sol, ses doigts solidement accroché aux siens. « Allez, bébé, refait ! Marche pour papa, canaille ! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: happy valentine's day ! ∞ lonán Dim 3 Avr - 16:34

« S'il vomit, ce sera ta faute ! » lâcha-t-elle, visiblement amusée alors que son amoureux faisait virevolter Connor dans les airs. Elle se mit même à rire sous les éclats de rire démesurés du petit homme, posa ses genoux au sol en attendant que ses deux enfants décident de se calmer pour la retrouver. Evie sentit toutefois une boule d'émotion se former dans le creux de son ventre alors qu'elle les observait tous les deux, tellement heureux. Ils étaient beaux tout le temps, mais lorsqu'ils étaient ensemble, ils rayonnaient tellement plus. C'était vraiment agréable de voir à quel point père et fils s'aimaient et s'entendaient bien et la brune était plus que choyée d'assister à des moments pareils. « C'est normal qu'il soit brillant et magnifique, regarde moi ! » le taquina-t-elle alors qu'il s'accroupissait à ses côtés. La jeune femme vint déposer un baiser dans le cou de son amoureux, ses doigts glissant délicatement sous la chemise de son homme pour caresser doucement l'épiderme de son dos. La tête appuyée contre l'épaule de Lonán, un petit sourire aux lèvres, Evie avait l'impression d'aller mieux, comme si ce petit moment de joie intense et de proximité soudaine lui rappelait qu'elle avait beaucoup de chance de faire partie intégrante de cette famille qu'elle avait bâtie avec l'irlandais. Il fallait que ça marche. Il fallait qu'ils réussissent à se retrouver tous les deux, même si ce n'était pas toujours facile de gérer la vie de famille compliquée de la brune. Plus les années avançaient, plus Evie avait l'impression que ses frères et sa soeur avaient de moins en moins besoin d'elle et même si c'était une bonne nouvelle en soi - ça voulait dire qu'ils devenaient de véritables adultes, qu'ils prenaient leur vie en main et qu'ils n'avaient plus besoin de se reposer sur elle - la brune avait beaucoup de mal à accepter qu'ils la laissent ainsi à l'écart de leurs vies. Anthony ne lui parlait plus, Abbey avait décidé de déménager sans lui en parler d'abord, sans lui demander conseil.

Elle resserra doucement sa prise sur le corps de Lonán avant de se mettre à sourire devant les nouveaux pas de leur fils. Il était tellement adorable, à mettre un pied chancelant devant l'autre pour retrouver les bras sécurisants de ses parents. « Tu es tellement bon, mon petit coeur. » Evie embrassa le sommet du crâne de Connor avant de venir cueillir amoureusement les lèvres de son compagnon. « Il te ressemble de plus en plus. Vos petits nez sont exactement pareils ! » s'amusa-t-elle en embrassant du bout des lèvres le nez de Lon' avant de faire pareil avec le petit bout d'homme qui se tenait debout devant eux, bien attaché aux mains de son père. Bébé McEinri lui donnait l'impression d'être très fier de ce qu'il avait réussi à accomplir, comme s'il pouvait comprendre que ses parents étaient aux anges en le regardant ainsi évoluer. Connor gazouillait sans cesse et Evie lui tendit ses doigts pour qu'il s'y accroche à nouveau, recula un peu pour l'obliger à faire quelques pas pour la rejoindre. Malheureusement, le bébé tomba à mi-chemin et les bras d'Evie ne furent pas suffisamment rapides pour le retenir. Assis sur les fesses, Connor les regarda tous les deux, l'un après l'autre, avant de se mettre à quatre pattes pour s'éloigner beaucoup plus rapidement et retrouver une partie de ses jouets.

Lorsqu'elle jeta un coup d'oeil plus détaillé à son homme, Evie sourit en prenant conscience du fait qu'il n'avait toujours pas mis sa cravate, dessina du bout des doigts l'endroit où cette dernière aurait dû se trouver. « Je peux te la nouer, si tu veux. » proposa-t-elle avec un petit sourire en reportant toute son attention sur son compagnon alors que le petit garçon venait de s'asseoir devant ses blocs de jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: happy valentine's day ! ∞ lonán Mer 20 Avr - 15:21

Evie assura que si bébé vomissait, cela serait la faute de son père. Lonán, toujours tout sourire, heureux comme jamais, il cessa donc de tournoyer, venant rejoindre sa compagne et poser son fils devant eux. Elle n'hésita pas à arguer que leur fils était brillant et magnifique parce qu'il tenait d'elle. Elle se voulait taquine et pas du tout sérieux, mais un sourire tendre resta ancré sur les lèvres de l'irlandais alors qu'il embrassait la tempe de sa compagne qui elle dévorait son cou. « C'est vrai qu'il ressemble énormément à sa mère. »

Ils restèrent là un moment, lové dans les bras l'un de l'autre, Evie caressant doucement sa peau, regardant leur petit ange, avant qu'Evie n'assure qu'il ressemblait de plus en plus à son géniteur, embrassant le nez de chacun de ses hommes pour argumenter une particularité donnée en héritage. Elle tenta ensuite de lui refaire faire quelques pas, mais l'enfant chuta et décida de rester au sol. Lonán était toujours surpris de la facilité et de la normalité avec laquelle les bébés tombaient sur les fesses sans jamais se blesser. A croire que l'inconscience du danger les rendaient plus aptes que les adultes à se casser la figure sans se faire le moindre mal. Pas plus attentif que cela, cependant, Connor lui se dirigea à quatre pattes vers ses jouets.

Evie reporta alors son attention sur son compagnon, notant qu'il n'avait pas mis sa cravate au final. Souriante, la jeune femme lui demanda s'il voulait qu'elle l'aide à la nouer, ce à quoi l'irlandais répondit avec un doux sourire, avant d'attraper la jeune femme par la taille pour l'attirer à lui et lui voler un long baiser. « Tout dépend de toi, ma belle », souffa-t-il en frottant son nez contre celui de la brunette. « Tu me préfères avec ? » Il avait beau s'en moquer, il était prêt à faire l'effort et à mettre la cravate si cela plaisait à sa compagne. Il adorait ces moments-là, ces moments de vie de famille qui lui prouvait qu'il avait raison de vouloir que leur couple marche. Il aimait être là, sur le sol, embrassant sa compagne en regardant leur fils évoluer, découvrir le monde et jouer. Il aimait voir chacun de ses progrès, le voir grandir et s'épanouir chaque jour. Mais plus que tout, il aimait voir comment son fils regardait passionnément sa maman. Comment il aimait sa mère irrévocablement, comme la chose la plus précieuse au monde. Parce qu'à ses yeux à lui, aussi, Evie était la personne la plus importante de son monde, avec son fils. Il aimait voir leur relation se développer chaque jour et l'amour grandir et remplir chaque pièce de cette maison trop longtemps resté le lieu d'errance d'âmes en peine.

Volant à nouveau baiser à Evie, il se lécha la lèvre inférieure, observant sa belle dans ses plus beaux apparat. « Quel est le programme pour ce soir déjà ? » Evie avait tout organisé, de A à Z et elle ne m'avait que brièvement expliqué ce qu'elle avait prévu. Restaurant en amoureux pendant que sa sœur s'occuperait de Connor. Mais elle n'avait pas précisé si sa sœur venait chercher son neveu ou si nous l'emmenions, ni quand nous devions le récupérer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: happy valentine's day ! ∞ lonán Mer 4 Mai - 0:48

Evie n'opposa aucune résistance lorsque l'irlandais l'attira contre lui pour l'embrasser une nouvelle fois et vint même positionner sa main dans le bas du dos de son amoureux afin de se maintenir en équilibre. Rapidement toutefois, ses doigts s'infiltrèrent en douceur sous sa chemise, caressant délicatement l'épiderme de sa peau en souriant contre ses lèvres. « La cravate n'est pas obligatoire. Tu es très séduisant, que ce soit avec, ou sans. » ajouta-t-elle avec un brin d'amusement et de sensualité alors qu'elle déposait un baiser dans le creux de son cou, laissant finalement ses lèvres dériver vers ce qui lui était accessible du haut de son torse. « C'est juste agréable à enlever. » Cette fois, elle lui offrit un sourire mutin avant de capturer ses lèvres l'espace de quelques secondes. À vrai dire, la brune n'avait pas de préférence et elle désirait simplement qu'il se sente à l'aise dans ce qu'il portait, quitte à laisser la cravate de côté pour ce soir-là.

Le petit garçon semblait s'amuser seul avec ses jouets pour le moment et la jeune femme devait admettre qu'elle avait quitté son fils des yeux pour se concentrer uniquement sur le papa de l'enfant. Après tout, il n'y avait absolument rien de dangereux dans la chambre du bébé et il ne risquait pas de se faire mal en grimpant ici et là puisque tout était à son épreuve. Lon' et Evie avaient mis un point d'honneur à préparer la chambre et la maison avant l'arrivée du bout de chou et ce, même si certains dispositifs de sécurité n'avaient été mis en place qu'à l'instant où le bambin s'était mis à explorer son environnement. Une barrière bloquait d'ailleurs les marches de l'escalier afin d'éviter au poupon de tomber et les prises de courant à sa portée avaient été obstruées de manière à ce qu'il ne puisse pas s'électrocuter. La jeune femme pouvait donc se concentrer totalement sur l'homme qui l'avait gardée contre lui et lorsqu'il lui demanda ce qu'elle avait prévu, Evie se mordit la lèvre en inclinant légèrement la tête. Est-ce qu'elle devait vraiment lui dire ? Puisqu'elle avait de toute façon préparé le sac du bambin en y glissant couches et pyjamas, elle décida de lui dévoiler le déroulement de la soirée.

« On dépose Connor chez elle en partant. Et elle va le garder pour la nuit. » murmura-t-elle en caressant doucement sa joue du bout des doigts. « Comme ça, nous serons tranquilles toute la soirée. » poursuivit-elle en traçant de délicieuses arabesques sur le torse de son partenaire. « Et toute la nuit. » ajouta-t-elle à voix basse avant d'emprisonner à nouveau ses lèvres pendant quelques secondes. Lorsqu'elle mit fin au baiser, elle embrassa sa joue et jeta un nouveau coup d'oeil au bébé très concentré sur sa peluche. « Viens voir maman, poussin. On va aller voir tante Abbey ! » Connor fronça les sourcils et releva la tête lorsqu'il entendit la voix d'Evie qui l'appelait, mais considéra que ses jouets étaient plus intéressants, si bien qu'Evie dut se lever pour aller le récupérer, causant aussitôt une crise de larmes de la part du petit garçon. Elle lui tendit sa peluche et sentit qu'il se calmait un peu en l'agrippant, abandonna finalement le bébé dans les bras de son père avant de déposer un baiser sur le front de l'enfant. « Tu veux bien lui mettre ses bottes, son manteau et son bonnet pendant que je termine de préparer son sac, s'il te plait ? » demanda-t-elle à son amoureux sans vraiment lui laisser le choix, un fin sourire aux lèvres. Vêtir un bébé ne s'avérait pas toujours de tout repos et elle laissa cette corvée à l'irlandais avant de récupérer les jouets préférés du poupon pour les emmener chez Abbey. Elle descendit au rez de chaussée afin de rejoindre la cuisine et de sortir du réfrigérateur quelques petits pots de purée - au cas où - et des biberons déjà préparés. Sa soeur était déjà tellement adorable de prendre Connor chez elle pour la nuit, Evie n'allait pas en plus lui rendre la vie difficile.

Lorsqu'elle rejoignit Lon' dans l'entrée plusieurs minutes plus tard, ils étaient fin prêts à partir et la jeune femme enfila une jolie paire de bottes hautes à talon et un manteau plutôt léger avant de chatouiller le nez du bébé du bout des doigts alors qu'il se trouvait dans les bras de Lonán. « Prêt ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: happy valentine's day ! ∞ lonán Dim 8 Mai - 23:34

Lonán offrit un doux sourire complice à sa compagne lorsque celle-ci assura que la cravate n'était pas obligatoire, mais agréable à enlever. Il devait avouer que ce n'était pas forcément le vêtement qu'il se plaisait le plus à ôter du corps de sa partenaire, lui-même, mais il fallait surtout avouer qu'il n'avait jamais vu Evie avec une cravate aussi.

La jeune femme expliqua ensuite que le petit resterait chez sa sœur jusqu'au lendemain matin, leur laissant ainsi la soirée et la nuit entière rien que pour eux et l'irlandais sourit en posant un baiser dans son cou, ayant déjà bien hâte d'y être, bien que passer une nuit loin de leur fils n'était jamais totalement jouissif. Il savait qu'ils en avaient besoin malgré tout, plus que jamais. Leur relation s'était tendue ces dernières semaines et ils avaient vraiment besoin d'un moment à deux, rien qu'à deux, pour se retrouver et ne pas avoir à utiliser leur fils comme excuse pour s'échapper. Lon' avait beau être le premier à le faire, il aimait sa compagne. Il était toujours aussi follement amoureux d'elle et il avait besoin de sentir qu'elle aussi l'aimait toujours, alors cette soirée était définitivement très importante. « J'ai déjà hâte », souffla Lonán glissant un doigt dans le décolleté de sa compagne pour la rapprocher alors qu'elle fondait déjà sur sa bouche pour un baiser signant la promesse d'une nuit des plus agréables.

Evie se détacha ensuite pour appeler Connor, lui annonçant qu'il resterait avec sa tante pour la nuit. Mais l'enfant sembla n'en avoir cure, préférant jouer avec ses jouets sans se soucier de ses parents. Lonán eut presque envie d'en rire quand elle récupéra l'enfant qui se mit à chouiner d'avoir ainsi été dérangé. Mais rapidement, Evie le fourra dans ses bras à lui, donnant au petit sa peluche préférée pour le calmer. Connor se laissa alors glisser contre le torse de son père, serrant sa peluche contre lui et fourrant sa tête dans le cou de son paternel. « Bien, ma lady », souffla l'irlandais quand la brune lui demanda d'habiller l'enfant.

Obtempérant sagement, Lonán eut bien quelques difficultés, notamment parce que le petit refusait de lâcher sa peluche et pleura tout le temps où il ne l'avait pas dans les bras et parce qu'il se débattit comme un forcené pour ne pas passer les manches, ni enfiler ses bottes. Une fois l'œuvre terminé, cependant, Lon' redonna la peluche à son fils, le prenant à nouveau dans ses bras pour rejoindre l'entrée. Evie arriva moins d'une minute plus tard, enfilant chaussures et manteau avant de demander si père et fils étaient prêts. « Attrape juste mon manteau, s'il te plaît, mon cœur et ça sera parfait », répliqua-t-il, n'ayant pas pu l'enfiler puisqu'il portait encore son fils. Il le mettrait une fois l'enfant sagement installé dans son siège auto, aussi commença-t-il dès lors à ouvrir la porte d'entrée pour sortir, attrapant les clés de voiture au passage. « Je te laisse fermer la porte. »

Lonán ouvrit ensuite la voiture, plaçant le bébé un peu ronchon d'être ainsi trimballé dans le siège auto à l'arrière. Comme chaque fois, la manœuvre déplut fortement à Connor qui se mit à pleurer plus fort, mais l'irlandais ne s'en formalisa pas, trop conscient qu'au bout de la rue, le petit serait déjà profondément endormi, bercé par le déplacement de la voiture. Il fit ensuite le tour de la voiture, alors qu'Evie arrivait après avoir tout fermé, lui ouvrant galamment la porte côté passager. « Si mademoiselle veut bien se donner la peine. Je conduis jusque chez ta sœur et je te rends le volant », dit-il avec un sourire, ne sachant absolument pas où la jeune femme voulait les conduire ensuite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: happy valentine's day ! ∞ lonán Dim 22 Mai - 22:14

« Si tu veux passer la nuit seul avec moi, tu vas devoir m'endurer toute la soirée. » s'amusa-t-elle à le défier alors qu'elle se mordait légèrement la lèvre sous les caresses et les baisers de l'irlandais dans son cou. Le baiser qu'ils échangèrent ensuite en fut un de promesses et la jeune femme se laissa emporter dans le feu de l'instant en abandonnant ses doigts entre le pantalon et les hanches de son homme pour presser son bassin contre le sien l'espace de quelques secondes. Elle avait envie de lui, mais Abbey les attendait et la réservation au restaurant ne les attendrait pas toute la nuit qu'ils se décident enfin à pointer le bout de leur nez. Plus important encore, Connor se trouvait à l'autre bout de la pièce et elle réfréna donc son désir en mordillant la lèvre de son partenaire pour aller récupérer leur fils, qu'elle déposa ensuite dans les bras de son compagnon. Le bébé glissa sa tête contre le torse de son père, visiblement fatigué tout à coup, et la jeune femme vint embrasser Connor sur le front avant de demander à Lonán de l'habiller et de quitter elle-même la chambre pour terminer de préparer le sac qui contiendrait toutes ses affaires jusqu'au lendemain.  

Lorsque le sac fut prêt et le petit habillé, Evie sourit et attrapa le manteau de Lonán et les clés de la maison afin de le laisser prendre de l'avance pour installer Connor dans la voiture. Le sac glissé sur son épaule, elle jeta un dernier coup d'oeil à son reflet dans le miroir de l'entrée afin de s'assurer que tout était en place avant de verrouiller la porte et de retrouver son compagnon et le bébé qui pleurait. Elle sourit lorsqu'il lui ouvrit la porte, le remercia d'un bref baiser sur sa joue avant de prendre place du côté passager. Connor s’époumonait à l'arrière et Evie tenta de le faire sourire pendant quelques secondes, jusqu'à ce qu'il se calme enfin en serrant sa peluche contre lui. Elle déposa alors sa main sur celle de l'irlandais, le laissa conduire, comme convenu, jusqu'à l'appartement d'Abbey. Lorsque la voiture fut stationnée dans l'allée, Evie quitta la voiture et récupéra le sac sur son épaule, laissant Lonán prendre le siège du petit garçon pour l'emmener. Ce serait plus facile pour Abbey de le nourrir s'il avait son siège d'auto et puisque le bébé adorait lorsqu'on berçait doucement le siège, cette tactique pourrait lui être utile et ce, même si Evie ne doutait aucunement des compétences de sa petite soeur. Elle prit sa soeur dans ses bras lorsque la jeune femme leur ouvrit la porte, sourit lorsque Connor se mit à s'agiter dans son siège en la voyant. « Il faut mettre les purées au frigo, j'ai écris sur les pots les temps pour les faire réchauffer avant de les lui donner, même chose pour le lait. Il était un peu grognon avant de venir, mais je pense que ça devrait aller. » Elle laissa Abbey récupérer l'enfant, sourit avant de déposer un baiser sur le front du petit garçon. « N'hésite pas à nous appeler, surtout, s'il y a quoi que ce soit. Tu es définitivement un amour. » Elle embrassa sa soeur sur la joue une dernière fois lorsque cette dernière lui assura que tout irait bien - après tout, ce n'était pas la première fois qu'elle gardait le bébé - et referma la porte de l'appartement pour rejoindre la voiture.

Lonán et Evie n'avaient jamais laissé leur fils seul aussi longtemps depuis sa naissance et Evie sentit une boule se former dans le creux de son estomac; seule la pensée de la soirée à venir en compagnie de Lon' put l'apaiser. « À ta place, j'aurais peur de me laisser conduire ta voiture. » murmura-t-elle avec un sourire amusé à son oreille lorsqu'il lui offrit les clés. Elle se glissa du côté conducteur, ajusta le siège et les miroirs avant de mettre le contact et de rejoindre la route en direction de Swansea. Parce que Lonán ne le savait pas encore, mais ils ne dormiraient pas à la maison ce soir. Elle avait réservé une table dans un restaurant chic et une suite dans un hôtel quatre étoiles. La route se déroula joyeusement et elle stationna la voiture et sortit du véhicule, rejoignant aussitôt Lonán alors que ce dernier jetait un coup d'oeil au restaurant qu'elle avait choisi. « J'espère que ça te plaira. » Elle saisit sa main et l'entraîna vers l'entrée, attendit qu'un serveur vienne les voir pour confirmer son nom et l'heure de la réservation. La table qui leur avait été désignée était tout près de la fenêtre et une bougie trônait en son centre. Evie retira son manteau, le déposa sur le dossier de sa chaise avant de s'asseoir. « On commande une bouteille de vin ... ? » demanda-t-elle à son amoureux en glissant une main sur la sienne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: happy valentine's day ! ∞ lonán Dim 29 Mai - 22:53

Lonán avait aimé dès le début cette facilitée d'être avec Evie. Il était, probablement aussi, tombé amoureux d'elle parce que les années n'avaient pas rendu les choses moins faciles. Il y avait toujours eu ce désir entre eux, dès le début, l'entente des corps étant parfaite. Et puis il y avait eu les petites discussions. Sur l'oreiller, d'abord, puis avant de finir dans un lit, puis parfois sans même que cela ne se termine dans un lit. Elle s'était insinuée insidieusement dans son cœur, mais la passion des débuts, le désir et sa capacité fulgurante à allumer l'irlandais en une seconde n'avait rien perdus de leur superbe. Un mot d'elle, un geste et le brun perdait totalement le fil de ses pensées, du temps et de la situation. Il n'y avait plus qu'elle et son désir grandissant pour elle.

Heureusement, elle savait le ramener dans la réalité tout aussi vite, notamment en lui mettant leur fils dans les bras et en lui demandant de s'occuper de lui, tel le bon père qu'il était. Soit. Ce n'était que partie remise. Lonán pouvait bien patienter encore une heure ou deux... Enfin assez longtemps pour que leur fils soit déposé chez la sœur de sa compagne.

Ils ne mirent pas longtemps à arriver chez Abbey. Après un bref salut pudique de la part de l'irlandais, Evie prit la place pour tout expliquer à sa sœur des choses à savoir pour gérer Connor, le temps d'une nuit. Lui resta en retrait, sachant qu'il n'avait pas sa place là, attendant qu'elles en aient terminé, saluant une nouvelle fois Abbey pour lui dire au revoir en lui souhaitant une bonne soirée une fois leur fils donné à sa tante. Puis ils remontèrent en voiture, elle au volant (non sans se moquer de la confiance que l'irlandais lui accordait à lui laisser sa voiture), lui côté passager, bien incapable de dire où ils allaient. Elle prit finalement la route de Swansea et Lonán arqua un sourcil, surprit, quand elle quitta la petite ville qui était la leur, pour rejoindre la grande ville. Le couple n'avait jamais passé de temps ensemble hors de Tenby, même avant Connor. Leurs rencontres et leurs rendez-vous avaient toujours eu lieu dans la ville où ils habitaient tous deux. Celui-ci était réellement une première.

Sortant de la voiture une fois sur le parking du restaurant, Evie avoua espérer que cela plaise à son homme. Elle attrapa sa main et les conduisit à l'intérieur. « J'en suis certain », souffla, alors, le brun. « Je suis avec toi, je n'ai besoin de rien de plus. » Ils arrivèrent devant un serveur et Lonán lâcha sa main pour glisser son bras autour de la taille de sa compagne, savourant sa proximité alors qu'elle donnait leur réservation. Il la suivit ensuite, une main dans le bas de son dos, quand le serveur les conduisit à leur table, la lâchant pour venir tirer sa chaise alors qu'elle s'y installait. L'irlandais contourna ensuite la table pour s'asseoir à son tour, lui faisant face, souriant. Elle proposa alors qu'ils commandent une bouteille de vin et Lon' hochais la tête doucement. « Tout ce que tu voudras, mon amour », souffla-t-il en caressant ses doigts. « Dois-je comprendre que nous ne rentrerons pas à la maison ce soir ? »

Il aimait l'idée. Il aimait penser qu'il allait l'avoir rien que pour lui, loin de la maison, loin de tout ce qui avait causé les tourments de leur couple. N'être à nouveau plus qu'Evie et Lonán... Juste une fois encore. Pour la première fois sans doute depuis très longtemps. Plus de Baxter, plus de McEinri débarquant dans sa vie en lui faisant un enfant, plus de conflits familiaux, de pertes de repères, d'insécurités. Juste Evie et lui. Juste eux et leur amour, leurs désirs, leur moment de couple. Oui, il aimait vraiment cette idée. Aussi, quand le serveur vint à nouveau leur porter les cartes, évoquant les suggestions du jour, il se mit à le parcourir, la langue entre les dents, pointant entre ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: happy valentine's day ! ∞ lonán Mar 28 Juin - 3:35

Evie sourit lorsque son amoureux lui révéla que seule sa présence lui suffisait, vint même lui dérober un doux baiser afin de lui faire comprendre qu'elle appréciait la petite attention. Se retrouver seule avec lui pour une soirée - et une nuit - lui faisait vraiment plaisir et elle était heureuse de constater que Lonán semblait être du même avis. Ces derniers temps, ils s'étaient disputés un peu plus souvent et ils avaient dû gérer les petites crises de leur fils, si bien que les moments d'intimité s'étaient avérés plutôt rares. Laisser le petit garçon à sa soeur pour la nuit afin de passer la nuit de la St-Valentin seule avec Lonán lui avait donc paru être une excellente idée et elle avait rapidement mis son plan en branle afin de s'assurer que son compagnon n'avait rien prévu d'autre pour cette journée spéciale des amoureux. Elle préférait que la surprise soit moins grande plutôt que de risquer de ruiner la journée comme elle avait pu le faire l'année d'avant, si bien qu'elle lui avait demandé de ne rien préparer, qu'elle s'occuperait de tout. Connor grandissait à vue d'oeil et puisqu'il était extrêmement sociable, le confier à Abbey dérangeait moins Evie puisqu'elle savait qu'il n'allait pas trop s'ennuyer d'eux pendant leur absence.

Elle se mordilla légèrement la lèvre lorsque Lonán posa une main dans son dos, suivit le serveur jusqu'à leur table. Galant, Lon' tira sa chaise et Evie s'y installa avec un sourire conquis, sans vraiment le lâcher des yeux alors qu'il s'installait lui-même de l'autre côté de la table. « Je te laisse choisir la bouteille, alors. » ajouta-t-elle, malicieuse, lorsqu'il accepta sa proposition, sourit en haussant doucement les épaules à son questionnement. « Nous ne rentrerons pas à la maison, ce soir, tu as vu juste. J'ai réservé une suite au Grand Hotel. Juste pour nous. » précisa-t-elle doucement avant de caresser ses doigts du bout des siens.

Le serveur revint et Evie laissa son amoureux choisir la bouteille de vin qu'ils allaient boire ce soir, persuadé qu'il s'y connaissait bien mieux qu'elle à ce niveau-là. Elle jeta un coup d'oeil au menu, choisit finalement une entrée de calmar frits et du saumon en guise de repas principal. « J'ai l'impression que la dernière fois qu'on a fait ça, c'était il y a une éternité. » murmura-t-elle doucement avant de plonger son regard azuré dans les prunelles de son amoureux.

« J'ai déjà envie de retrouver la chambre. Le jacuzzi, le grand lit ... » ajouta-t-elle avec un petit sourire mutin, lui offrant dès lors un avant-goût de ce qui l'attendait ce soir-là. Rapidement, le serveur revint avec la bouteille de vin et en versa un peu dans chacune de leurs coupes. La mécanicienne leva son verre pour trinquer, réfléchit quelques secondes. « À notre famille. » Elle prit une gorgée de vin, effleura la main de Lon' de la sienne avant d'entrelacer leurs doigts. Maintenant qu'ils formaient leur propre famille, Evie avait au moins l'impression d'être utile à la maison. Connor aurait encore besoin d'elle pour les vingt prochaines années au moins, contrairement à ses frères et à sa petite soeur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: happy valentine's day ! ∞ lonán Mer 29 Juin - 18:55

Cela faisait un bien fou, d'être à nouveau là, avec elle et juste avec elle. D'être un couple, à nouveau. Nous avions fini par perdre ça, à force d'être des parents, à force qu'elle soit une grande sœur. Depuis quelques temps, notre couple n'allait pas au mieux de sa forme et cela faisait du bien de voir qu'elle souhaitait, autant que moi, tenter d'arranger les choses.

Alors que nous étions installés, elle me proposa de choisir le vin, avant d'assurer que nous ne rentrerions pas ce soir, qu'elle avait prévue une suite dans l'hôtel. Je lui lançais un regard équivoque, savourant le contact de sa main sur la mienne. J'aimais grandement l'idée. « Une belle St Valentin en perspective », assurais-je avec un sourire tendre.

Je commandais donc le vin, optait pour un duo de saumon en entrée et des St Jaques à la crème en plat principal, avant de reprendre notre tête-à-tête. Evie avoua avoir le sentiment que cela faisait une éternité que nous n'avions pas fait ça et avoir très envie de se retrouver rapidement dans la chambre, m'en vantant les mérites avec amusement. Attirant sa main jusqu'à ma bouche, j'y posais un baiser, répondant à son regard. « Nous aurons toute la nuit pour ça », soufflais-je, juste avant que le serveur ne revienne, nous servant du vin. La belle brune leva alors son verre, portant un toast à notre famille. Je pris mon verre, toquant dans le sien, n'arrivant plus à me défaire de mon sourire amoureux. « A nous », soufflais-je avant de boire une gorgée, puis de reposer mon verre.

Pendant quelques secondes, je regardais nos doigts entrelacés, songeant à notre vie, aux jours passés. Mon regard remonta jusqu'au sien, non sans passer par son magnifique corps, si agréablement mis en valeur par sa robe. Je n'avais jamais douté de mon amour pour elle. Je n'avais jamais douté de quoi que ce soit vis-à-vis de mes sentiments pour elle. J'avais l'impression, cependant, qu'elle s'en inquiétait, elle. Nos disputes et nos quelques nuits séparées, n'avaient pas vraiment aidé à la rassurer et je savais combien elle avait besoin d'être rassuré sur les sentiments qu'on pouvait lui porter. Evie donnait l'impression d'être une femme forte, capable de tout, mais elle avait aussi terriblement besoin d'amour et de tendresse. C'était cela, à la fois cette force face aux affres de la vie et cette fragilité, qui m'avait fait tomber amoureux d'elle. L'entièreté de sa personne.

« Evie, écoutes, je... », commençais-je, réalisant que j'avais commencé à parler un peu trop vite et que je n'avais pas prévu la suite de mes mots, même si j'avais l'idée en tête. « Je sais que ces dernières semaines ont été... compliquées. Et qu'on a encore des choses à régler, mais, mon cœur, je veux que tu saches aussi que je t'aime. On savait toi et moi quand on s'est mis ensemble que ça ne serait pas tous les jours faciles. On partait avec bien trop d'antécédents pour savoir être deux tout de suite. Et la vie nous a fait la surprise de mettre Connor sur la route et avant même d'apprendre à être deux, on a été trois. »

Je restais silencieux une seconde, souriant bêtement, réalisant combien j'avais de la chance d'avoir ces deux êtres dans ma vie. Combien j'étais fier de mon fils et amoureux de ma compagne. « Aujourd'hui, ça fait deux ans que nous sommes ensemble et... bon sang, je suis toujours fou de toi, Evie. Même si certains jours je ne t'en donne pas le sentiment, j'aime la merveilleuse femme qui partage ma vie, j'aime notre fils et je ne souhaite rien de moins que notre famille... et l'agrandir, quand le moment sera venu. »

Je le réalisais en même temps que je le lui disais. Je voulais un autre enfant. Peut-être pas tout de suite. Certainement pas quand nous n'avions pas réglé tous nos problèmes. Je ne voulais pas un bébé pour réparer les choses. Mais je voulais un autre bébé. Quand elle serait prête, quand nous serions prêts... Je le voulais. Avec elle et avec personne d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: happy valentine's day ! ∞ lonán Sam 2 Juil - 0:59

« Tu as raison, nous aurons toute la nuit. » ajouta-t-elle à son tour avant de poser son regard sur sa main qu'il avait doucement capturée entre ses doigts pour l'embrasser. Lonán n'avait pas relâché sa main malgré l'arrivée du serveur et Evie sourit lorsque son regard se posa sur leurs doigts entrelacés. Elle aimait tellement cet homme qui se trouvait face à elle et pourtant, elle avait parfois l'impression de ne pas trop savoir comment le lui montrer, comment le lui dire. Ce n'était pas facile pour elle de s'abandonner autant à quelqu'un et elle se demandait parfois si elle en faisait assez, si Lonán savait à quel point elle l'aimait. Malgré les disputes récurrentes ces derniers temps, son amoureux ne manquait pas d'occasions pour lui dévoiler son amour, mais elle, elle se contentait souvent de l'embrasser ou de se blottir contre lui lors des moments de tendresse. Elle caressa délicatement le dos de sa main de son pouce, plongea son regard bleu dans le sien.

Toutefois, les premières paroles de Lonán se voulurent trop sérieuses pour qu'elle demeure ainsi, sans bouger, et elle fronça légèrement les sourcils en se demandant ce dont il souhaitait lui faire part. En général, lorsque leurs conversations débutaient par « Écoute, je ... », ce n'était jamais vraiment bon signe et la jeune femme pencha légèrement la tête de côté, soucieuse tout à coup. Bien sûr qu'elle doutait. Elle ne comprenait pas toujours ce qui avait poussé Lon' dans ses bras et elle était effrayée à l'idée de le perdre un jour ou l'autre parce qu'elle aurait fait une connerie ou parce que l'amour qu'il avait pour elle s'était dissipé. Après tout, Evie n'avait rien d'extraordinaire lorsqu'on la comparait à ces femmes intelligentes qui étaient allées à l'université et qui possédaient un emploi tellement plus édifiant que le sien. Et s'il finissait par se lasser d'être avec elle ? La mécanicienne n'était pas vraiment douée lorsqu'on lui demandait d'être heureuse et de laisser aller la vie, sans doute parce que ce genre de sentiment s'était avéré plutôt rare lorsqu'elle était enfant.  

La suite des propos de son compagnon suffit néanmoins à calmer ses appréhensions et elle sentit une vague d'amour l'envahir tout à coup. Elle acquiesça doucement aux paroles de Lonán, comprit ce qu'il voulait dire lorsqu'il parlait de l'arrivée de Connor et du fait qu'ils n'avaient pas vraiment eu le temps de s'adapter à leur vie de couple avant de devoir gérer une nouvelle vie de famille. Lon' n'avait toutefois pas terminé et Evie demeura silencieuse pour ne pas le couper dans son élan, attendit qu'il poursuive.

Et puis, la surprise éclaira soudainement le visage de la brune alors qu'elle ouvrait légèrement la bouche, sans vraiment savoir ce qu'elle devait répondre. Le serveur revint à ce moment-là afin de servir leurs entrées et Evie lui jeta un bref coup d'oeil avant de reporter son attention sur son amoureux. « Attends, tu ... » Elle ne trouvait définitivement pas les mots et elle devait admettre qu'elle était bien moins douée que lui pour libérer ses émotions et ses sentiments en mots. « Moi aussi, je t'aime. Moi aussi, j'aime ce qu'on bâtit ensemble, mais je sais qu'on a aussi plusieurs choses à régler et ... » Si elle était persuadée qu'ils réussiraient à s'en sortir et à solidifier leur couple, elle savait que le moment n'était pas encore venu de songer à agrandir leur famille. « Connor est encore petit, mais ... On pourrait commencer à y réfléchir. » ajouta-t-elle doucement avec un petit sourire afin de lui faire comprendre qu'ils se trouvaient sans doute sur la même longueur d'onde, tous les deux. Elle ne voulait pas que ses enfants soient trop éloignés en âge, mais elle voulait également qu'ils naissent au sein d'un bon environnement et ils devaient régler d'abord leurs différends. Elle prit une bouchée de son entrée, reporta son attention sur les yeux bleus de son compagnon. « J'aime les grandes familles. Et ... Je t'aime toi. » ajouta-t-elle finalement avant de caresser délicatement son bras du bout de ses doigts.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: happy valentine's day ! ∞ lonán Ven 8 Juil - 0:59

Lonán était heureux avec Evie. Plus heureux qu'il ne l'avait été depuis des années. Oui, ça n'avait pas été une évidence tout de suite et oui, il lui avait fallu du temps pour faire son deuil, mettre son premier amour de côté et envisager de refaire sa vie et de fonder une famille avec une autre. Mais aujourd'hui il savait qu'il avait fait le bon choix. Peu importe combien, parfois, c'était difficile. Peu importe combien de fois il avait le sentiment d'être la cinquième roue du carrosse après la fratrie Baxter et son fils. Il y avait aussi de très bons moments, comme ce soir. Des moments où il avait le sentiment d'être aimé et désiré et où il était plus heureux que jamais. Parce qu'il avait une compagne fantastique, un fils parfait et qu'il était autant fou d'amour pour la femme qu'il l'était de leur enfant.

Et comble du bonheur, elle semblait penser la même chose. Ils avaient, certes, des choses à régler et leur fils avait encore trop besoin d'eux pour lui donner immédiatement un petit frère ou une petite sœur, mais l'un comme l'autre voulaient d'autres enfants, ensemble... Et c'était ça le plus important. Parce qu'aussi sûrement qu'il y a encore deux ans Lonán n'envisageait pas de retrouver l'amour, aujourd'hui, le brun ne s'imaginait pas une vie sans Evie Baxter. Il ne se voyait clairement avec personne d'autre qu'elle. La brunette assura aimer les grandes familles et l'aimer lui et l'irlandais sourit, avant de se redresser pour se pencher par-dessus la table. Il attrapa son visage d'une main, déposant un tendre baiser sur ses lèvres, le prolongeant plus que nécessaire avant de se rasseoir. Il avait réellement hâte de finir ce repas pour l'emmener en haut. « Mangeons si tu souhaites terminer ce repas, parce qu'avec de tels mots d'amour, je ne suis pas certain de tenir jusqu'au dessert avant de t'emmener dans notre chambre pour te faire l'amour », souffla le jeune homme en riant, avant de prendre une bouchée de son entrée. Ils n'allaient peut-être pas concevoir de petit frère ou de petite sœur à Connor ce soir, mais cela ne leur interdisait pas de mettre en place un programme d'entraînement intensif. Il fallait bien être fin prêt pour le jour J, non ?

L'irlandais pensa voir derrière Evie une vieille dame qui semblait l'avoir entendu. Elle lui lança d'abord un regard choqué, avant de sembler plus... intéressée par une déclaration aussi enflammée. Pas vraiment le regard qui le mettait à l'aise. Lonán se racla la gorge, buvant une gorgée de vin, avant de manger un nouveau morceau. « Hum... C'est tellement bon », s'exclama-t-il, appréciateur de ce plat de choix. Il le termina en peu de temps, tellement c'était délicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: happy valentine's day ! ∞ lonán Mer 3 Aoû - 18:23

Les paroles du brun eurent tôt fait de l'émoustiller et elle se mordit la lèvre en fermant légèrement les yeux pour se rappeler le goût de sa bouche sur la sienne, un fin sourire au coin de ses lèvres vermeilles. « On pourra toujours prendre le dessert pour emporter ... » murmura-t-elle avant de plonger son regard azuré dans le sien, pressant délicatement sa main de son pouce. Dos à la dame qui attirait visiblement l'attention de l'irlandais, Evie n'avait d'yeux que pour lui, de toute façon, si bien qu'elle se foutait pas mal de ce que les gens autour d'eux pouvaient penser. Il n'y avait rien de mal à faire l'amour et elle considérait que la déclaration de son compagnon valait tout l'or du monde. Cette soirée de Saint-Valentin s'avérait parfaite en tous points et la jeune femme n'aurait pas pu être plus comblée qu'à cet instant présent. L'absence de Connor, pour une fois, ne lui pesait pas vraiment puisqu'elle prenait conscience du fait que ça faisait vraiment une éternité que Lonán et elle ne s'étaient pas retrouvés, juste tous les deux. Puisqu'elle savait leur fils entre de bonnes mains, l'anxiété de l'absence avait laissé place au bonheur qu'elle partageait avec celui qu'elle aimait.

En le voyant manger avec autant d'appétit, Evie prit une bouchée de son entrée, séduite par la douceur des calmars. « C'est vrai que c'est excellent ! Tu veux goûter ? » Elle déposa un morceau dans l'assiette de Lonán afin de lui permettre de goûter aux calmars qu'elle avait commandés en entrée, dégusta son plat avec bonheur avant de prendre une nouvelle gorgée de vin. L'irlandais avait bien choisi, d'ailleurs, puisque le vin était fabuleux avec les fruits de mer. Afin de penser à autre chose qu'à leurs corps nus entremêlés, Evie et Lon' discutèrent d'un peu de tout. De leurs semaines respectives dont ils n'avaient pas vraiment eu le temps de parler ces derniers jours, du plaisir de se retrouver, des derniers exploits de leur fils en matière de bêtises. « Ta mère m'a appelée hier, ça m'était complètement sorti de la tête. Elle voulait savoir si nous avions besoin d'aide, elle voulait nous rendre visite. Elle m'a dit qu'elle avait essayé de te joindre, mais ton téléphone devait être fermé. Je pense surtout qu'elle préférait me demander la permission avant. » ajouta-t-elle avec un petit sourire amusé en haussant légèrement les épaules. La mère de Lonán était une femme remarquable et Evie l'avait adoptée tout de suite malgré l'hystérie dont elle pouvait faire preuve lorsqu'elle se trouvait en compagnie de son petit-fils. Elle devait considérer que son fils ne dirait jamais non à l'idée de recevoir ses parents à la maison pendant quelques temps et que c'était bien mieux d'en parler d'abord à Evie afin qu'ils soient sûrs de ne pas déranger.

« Je lui ai dit qu'ils pouvaient venir quand ils voulaient et qu'elle n'avait qu'à prévenir quelques jours à l'avance. Elle m'a dit qu'elle t'en parlerait. » ajouta-t-elle avec un nouveau sourire alors que le serveur venait de déposer devant eux leurs plats principaux. Elle remercia le serveur avant de prendre une nouvelle gorgée de vin, visiblement prête à attaquer le repas. Le vin avait cette fâcheuse tendance à la rendre rapidement éméchée, d'autant plus lors d'un repas, alors qu'ils restaient assis sans bouger pendant un long moment. Ses joues avaient rosi légèrement et elle goûta finalement un morceau de saumon, encore une fois charmée par l'onctuosité du poisson.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: happy valentine's day ! ∞ lonán Mar 16 Aoû - 9:27

Lonán était comblé. Pour la première fois depuis des semaines, il avait réellement l'impression de retrouver sa place dans la vie d'Evie, de compter et il en était plus qu'heureux. Il savait que la plupart du temps, il était injuste. Il ne pouvait pas demander à la jeune femme de n'être que pour lui et pour leur fils, mais parfois, il aurait aimé. Juste pour savoir qu'il comptait quand même un peu et ce soir, elle lui prouvait que ses craintes n'avaient pas lieu d'être. Qu'aussi prise soit-elle entre sa famille et ses amis, il comptait quand même et plus que comme uniquement le père de son bébé. Son regard parlait pour elle. Tout l'amour, le désir. Peut-être que c'était ça, finalement. Peut-être qu'ils s'étaient trop occupés de leur fils, chacun de leur côté, pris par les métiers respectifs et que leur parentalité avait eu tendance à dévorer leur vie de couple. Peut-être qu'il leur fallait juste se retrouver, se rappeler comment n'être que deux, sans les perturbations constantes de Connor.

Il aimait son fils. Il ne l'échangerait pour rien au monde. Mais ils avaient besoin de se retrouver en tant que couple aussi. Comme il le lui avait dit, ils avaient été parents avant d'être un couple et il était d'autant plus difficiles de retrouver leurs marques à deux quand ils avaient immédiatement été trois. Et un enfant était chronophage. Un enfant quémandait une attention constante, jour et nuit et dans leur volonté d'être de bons parents, ils s'étaient oubliés et avait oublié leur moitié dans la foulée. Il fallait qu'ils apprennent à confier Connor de temps en temps, pour s'offrir des moments rien qu'à deux et pour mieux revenir à lui, à deux.

Ils se régalèrent avec leurs plats, s'échangeant des morceaux pour faire goûter les délices de leur assiette à leur moitié, parlant de tout et de rien jusqu'à ce qu'Evie avoue avoir oublié de dire au brun que sa mère avait appelé la veille. Lonán leva les yeux vers sa compagne qui lui expliquait que maman McEinri avait demandé si elle pouvait se rendre utile auprès du couple, qu'elle avait préféré demander la permission à la jeune femme avant de proposer son aide à son fils. L'irlandais sourit, amusé. Sa mère savait parfaitement qu'il ne saurait lui dire non. Il avait assurément quitté Galway il y a quelques années, mais quitter sa famille avait été un vrai crève cœur. Il avait toujours accueilli les siens chez lui avec joie. Il aimait ses parents. Il aimait sa sœur et les avoir auprès de lui les comblait de joies. Il ne pouvait plus supporter la ville qui avait accueilli le drame de sa vie, mais sa famille lui manquait terriblement. Il était touché que sa mère ait eu à cœur d'avoir l'avis franc d'Evie avant de lui demander à lui, comme pour s'assurer que la belle brune ne dirait pas oui juste pour faire plaisir à son conjoint.

Evie assura qu'elle leur avait dit de venir quand ils le voulaient et Lon amena la main de la jeune femme à sa bouche pour en embrasser doucement le dos. « Je t'aime », souffla-t-il alors que le serveur repartait après avoir déposé leurs plats. Ils burent un peu de vin et commencèrent à manger, avant qu'il ne pose ses couverts pour regarder Evie. « Je sais combien c'était compliqué pour toi quand Ciarán habitait avec nous. Je t'ai demandé de venir vivre avec moi, mais tu venais, en fait, vivre avec nous deux et tu avais le sentiment d'être une étrangère dans sa maison, mais tu ne le lui a jamais reproché. Tu as essayé de faire en sorte que tout se passe bien et quand mes parents sont venus à la maison pour la naissance de Connor, tu as été parfaite avec eux. Ma mère t'adore. Vraiment. Elle me l'a dit mille fois, elle est aussi folle de toi que je le suis. Mes parents, ma sœur, ils t'adorent et ils sont fous de Connor. »

Ça n'était facile pour personne. Mes parents avaient aimé Mara comme leur fille. Ils avaient perdu un enfant, quand j'avais perdu ma compagne. J'avais craint, lorsque je leur avais parlé d'Evie, qu'ils comparent les deux femmes, qu'ils aient du mal à laisser Mara au passé, comme j'avais eu du mal au début. Mais ma mère avait adopté la brunette immédiatement. Mon père, plus prudent, avait appris à la connaître avant de m'assurer que c'était une femme géniale. J'étais heureux. Le début de notre histoire n'était pas des plus féeriques et Connor était arrivé plus que brusquement, mais tout le monde s'en fichait, simplement heureux que je sois amoureux de ma compagne et heureux de ma paternité. Ils aimaient réellement Evie et cela me comblait d'une immense joie. « Je la rappellerais demain, si tu es d'accord pour qu'ils viennent passer quelques jours à la maison. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: happy valentine's day ! ∞ lonán Jeu 18 Aoû - 21:19

« Moi aussi, je t'aime. » avoua-t-elle finalement avec un petit sourire charmé lorsqu'il embrassa le dos de sa main. La mécanicienne remercia le serveur d'un sourire lorsque ce dernier déposa devant eux les assiettes qu'ils avaient commandées, prit une bouchée ou deux avant de relever la tête vers Lon' lorsque ce dernier se mit à parler. Elle inclina légèrement la tête, mais n'osa pas l'interrompre tout de suite, même si elle n'était pas forcément en accord avec tout ce qu'il avançait. « Qui ne serait pas fou d'un bébé pareil ? On a vraiment fait du bon boulot. » ajouta-t-elle pour le taquiner un peu avant de retrouver son sérieux. « Je ne m'étais pas attendue à partager ton espace avec ta soeur, c'est vrai, mais je ne peux pas dire que c'était difficile. Elle est adorable, ta soeur. Et je n'aurais jamais pu lui reprocher d'avoir envie de passer quelques mois avec toi, tu sais. » avoua-t-elle doucement avant de prendre une nouvelle bouchée de son plat. Comme une automate, elle voulut ramener ses cheveux d'un seul côté de son visage, mais elle se rappela trop tard qu'elle avait plutôt opté pour un élégant chignon avant de partir. Elle abandonna l'idée, se mordit légèrement la lèvre en imaginant les doigts de Lonán parcourir sa nuque pour le lui défaire tout en ouvrant délicatement la fermeture éclair de sa jupe.

Elle avait chaud, tout à coup, et elle prit quelques bouchées de son plat avant de relever à nouveau les yeux sur son compagnon alors qu'il reprenait la parole. « Bien sûr que je suis d'accord. Ils n'ont pas la chance de vous voir souvent, toi et Connor, et j'aime beaucoup ta famille. » précisa-t-elle doucement avant de prendre une bonne gorgée de vin alors qu'un délicat sourire ne quittait pas ses lèvres vermeille. Le reste du repas se déroula délicieusement et Evie se délecta du dessert qu'elle avait choisi. Elle se leva pour aller à la salle de bain, en profita pour payer la facture avant que son amoureux ne décide de s'en charger. Sa tête tournait un peu lorsqu'elle s'était relevée puisque le vin avait souvent cet effet sur elle, mais elle revint quelques minutes plus tard auprès de son compagnon, bien décidée à lui montrer la suite qu'elle avait réservée pour eux.

Elle récupéra les clés magnétiques, les yeux brillants non seulement à cause de l'alcool, mais aussi grâce à la présence de son amoureux, attrapa doucement sa main pour l'entraîner à sa suite. Lorsque la porte se referma sur eux, Evie ne lui laissa même pas le temps de jeter un coup d'oeil à la chambre avant d'entourer son cou de ses bras pour l'embrasser avec amour. « Hum ... J'attendais ce moment depuis trop longtemps. » murmura-t-elle alors qu'elle se blottissait contre lui, effleurant doucement son cou de ses lèvres. « On peut visiter. » ajouta-t-elle avec un sourire mutin avant de lui dérober un nouveau baiser et de se pencher pour retirer ses bottes à talons hauts. Elle le prit par la main et la première pièce qu'ils découvrirent fut la salle de bain, franchement sublime avec le bain tourbillon et la douche moderne. « Tu as envie d'un bain ? » murmura-t-elle à nouveau à son oreille alors qu'elle ajoutait, charmeuse : « Avec moi, évidemment ... »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: happy valentine's day ! ∞ lonán

Revenir en haut Aller en bas

happy valentine's day ! ∞ lonán

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP abandonnés-